TPE : LA PROTECTION SOLAIRE FACE AUX UV La crème

solaire permet-elle une protection efficace contre les ultraviolets ?
Plan du TPE :
1/ Les ultraviolets
A. Définition B. Leurs effets et leur pénétration dans la peau C. S'en
protéger
2/ La composition de la crème solaire
A. Composition du solvant B. Différents filtres C. Créer sa propre
crème ou huile solaire = expérience physique
3/ L'importance de la crème solaire face aux UV
A. Les coups de soleil et le vieillissement de la peau B. Les
mélanomes
4/ Comment bien choisir sa crème solaire
A. Les phototypes B. Différents indices de protection
5/ Les conséquences de la crème solaire sur le monde vivant
A. Impact sur l'Homme B. Impact sur l'environnement
Conclusion Sources
1/ Les ultraviolets
A. Définition
Les rayons ultraviolets appelés couramment UV sont un
rayonnement électromagnétique de même nature que la lumière
visible mais dont les longueurs d'onde sont inférieures et donc non
perceptible par l'œil. Leur faible longueur d'onde leurs confère une
plus forte énergie que la lumière allant jusqu'à provoquer des
brûlures sur le corps humain. Le spectre des UV est subdivisé en
trois bandes appelées UVA, UVB et UVC.
L”UVA est la bande dont la longueur d”onde se situe entre 320 et
400nm. Nous pouvons considérer cette bande comme «l”agent du
bronzage». L”UVB est plus énergétique et partiellement arrêtée par
la couche d”ozone. Elle se situe entre 280 et 320nm.
L”UVC, qui se situe entre 200 et 280nm, est la bande la plus
énergétique et totalement arrêtée par la couche d”ozone.
Schéma de la pénétration des UV dans différentes couches de l'atmosphère et
dans la peau
B. Leurs effets et leur pénétration dans la peau
Notre peau est constituée d'une multitude de cellules, organisées
en trois couches superposées : l'épiderme (étage superficiel,

en cas de surexposition. Les UVA sont les moins énergiques mais ils sont plus nombreux et plus pénétrants. Nous avons aussi la couche granuleuse où se forme la kératine. Nous allons maintenant étudier les effets des UV et leur pénétration dans la peau. de fibres de collagène (qui donnent la solidité à la peau). de nerfs et de cellules en grand nombre. Ils sont arrêtés par la couche cornée de l'épiderme (40% seulement arrivant au derme) mais leur énergie provoque. de vaisseaux sanguins. L'épiderme est lui-même constitué de plusieurs couches : la couche cornée est la couche la plus superficielle de la peau. elle est en contact avec l'extérieur. Celle-ci leur administre une plus forte énergie. Elle assure un quart de la protection solaire : cette couche de cellules mortes (de 15 à 25 μm) a pour fonction de protéger l'organisme de toute agression. réserve d 'énergie). protéine essentielle dans la construction du tissu conjonctif (tissu de soutien) . L'exposition prolongée aux UVB provoque un amincissement de l'épiderme et des taches sur les parties découvertes comme les mains. la lumière allant jusqu”à provoquer des brûlures sur le corps humain. Le derme est composé d'eau.. tout au long de la journée. leur pénétration profonde des tissus détruit les fibres élastiques et le collagène. Ce sont les plus dangereux.enveloppe protectrice). Les UV ont une faible longueur d”onde. la couche de Malpighi qui représente la plus grande partie de l'épiderme et la couche basaleoù se forme la mélanine. Ils produisent une pigmentation immédiate qui dure peu. La réduction de l”épaisseur de la couche d”ozone menace directement notre santé. zone élastique fibreuse qui réagit aux déformations) et l'hypoderme (étage profond. mais n”arrivent heureusement pas tous sur Terre. de fibres élastiques (qui procurent à la peau son élasticité et sa résistance). car les rayons du soleil sont très peu réfractés par l'atmosphère. cataractes. Le rayonnement est 100 fois plus intense en juillet qu'en décembre. Les UVB sont très dangereux surtout entre 12 h et 16 h. Ils sont arrêtés par le verre et les nuages.. L'hypoderme sert d'isolant entre la peau et les organes ou les muscles. la peau développe un bronzage qui disparaît en quelques semaines. elle atténue les effets néfastes du soleil. le derme (étage moyen. bras et visage. une réaction inflammatoire aboutissant à des brûlures qui peuvent aller jusqu'au 3e degré. Sous leur action. Les UVC sont tout de même les plus dangereux pour l”organisme. dans le cas des UV. L'utilisation de lunettes protectrices adaptées permet de s'en protéger les yeux car ils peuvent provoquer de graves lésions aboutissant à des photokératites (inflammation de la cornée).

elle reste donc indispensable pour l”organisme. . à moins que la durée d”exposition soit très importante. Les UV peuvent aussi entraîner des modifications génétiques au sein des cellules provoquant l”apparition d”un cancer cutané. Leur dangerosité est aggravée par le fait qu”ils provoquent aucune sensation ou de désagrément de brûlure sur le corps comme des coups de soleil. Il faut faire attention aux enfants et aux personnes prenants des médicaments photosensibilisants ( ils rendent la peau plus sensible aux rayons du soleil avec des symptômes comme des irritations. Appliquer une crème solaire dont le facteur de protection solaire (FPS) est de 30 ou plus. c'est un point que nous allons développer plus amplement dans la suite du travail. la peau perd de la fermeté et vieillit. les effets de ces machines sont très néfastes pour la peau. Les personnes sont plus ou moins sensibles à ces UV. Notez que la crème solaire ne doit jamais être utilisée pour prolonger intentionnellement l'exposition au soleil. Ne pas utiliser d”appareil de bronzage est très important. de couvre-chef et rester à l”ombre autant que possible sont des dispositions à prendre notamment en période d”été. enflures). mais toutes ont besoin de protection face aux UV. Il faut se protéger particulièrement entre 11heures et 18heures car c'est une période où l”intensité des rayons UV est la plus élevée. Le bronzage est un signe que la peau a subi des dommages cellulaires profonds. En effet. Schéma de la pénétration des UV dans la peau C. rougeurs. Elle entre dans le façonnement de l”organisme et est très abondante dans le corps. Se munir de vêtements protecteurs. Nous pouvons donc affirmer qu”une augmentation de la dose d”UV sur Terre augmenterait fortement le nombre de cancers de la peau. Ce sont des effets très importants que nous développeront plus amplement dans la suite de notre présentation. S'en protéger Nous savons que 70 à 80% des rayons UV nocifs traverse la couche nuageuse et pénètre à la surface de l”eau. En détruisant ces fibres et le collagène. Il faut aussi penser à appliquer à nouveau de la crème après la baignade car il se peut que les effets de celle-ci se soient dissipés.et se présente sous la forme de fibres. Le soleil est essentiel à la vie. il faut cependant s'y exposer de façon sécuritaire.

De même. les UVB des coups de soleil. l'eau ou l'herbe qui ont. Ces deux substances sont liées par des émulsifiants (produits qui facilitent ou stablilisent l'émulsion) afin que le mélange reste cinétiquement stable. Composition du solvant La crème solaire est une crème ou une lotion dont le but est de se protéger des effets nuisibles des rayonnements ultraviolets : UVA ou UVB. C'est ce que nous montre le schéma ci-dessous de l'association des anti-oxydants et des radicaux-libres selon le modèle de Bohr. la phase aqueuse peut être dispersée sous forme de gouttelettes dans la phase huileuse et inversement. se protéger des rayons directs ne suffit pas. 2/ La composition de la crème solaire A. Observation microscopique d'une crème solaire sous forme d'émulsion Mais la crème solaire contient également d'autres ingrédients: – des agents stabilisant ce film : ce sont des anti-radicaux libres* et des antioxydants* comme la vitamine E ou la vitamine C. et de sa composition. Cette protection dépend du solvant de la crème solaire. Ce produit est essentiellement fabriqué par des laboratoires cosmétiques ou pharmaceutiques. la neige. 60% des UVB et 85% des UVA sont encore présents. Une émulsion est un mélange macroscopiquement homogène mais microscopiquement hétérogène dont on distingue deux phases : la phase aqueuse (Ex :Eau) et la phase huileuse (Ex :Huiles essentielles). Nous trouvons également dans la composition de la crème solaire . Voila pourquoi on bronze plus sur la plage que dans l'herbe de son jardin. En effet ce film peut produire des radicaux libres qui entraînent plusieurs réactions en chaîne destructrices et les antioxydants sont capables de les stopper en s'oxydant avec les radicaux libres. Les différents antioxydants agissent toujours en synergie (en association) contre la formation des radicaux libres. Une crème solaire est composée notamment de filtres UV dans une base. que les UVA provoquent un vieillisement pématuré de la peau. les UV pénètrent dans l'eau et à 50 cm de profondeur. Une protection efficace doit aussi bien bloquer les rayons UVA que les rayons UVB rappelons très rapidement. une émulsion. ces deux substances liquides sont non miscibles (leur mélange est hérérogène). En effet. De plus. il faut se méfier des rayons réfléchis par le sable.De plus. comme nous pouvons le voir dans le tableau ci-dessus. un pouvoir réfléchissant important.

Prouvons l”intérêt de chaque ingrédient pour nous protéger du soleil. A l’inverse des filtres minéraux.V. meilleure est la protection. qui sont les principaux acteurs de la protection solaire. vous pouvez grâce à leur effet blanchissant lorsque vous en appliquez en couche épaisse sur votre peau. Ils sont absorbés par l’épiderme. Démontrons l”importance de se protéger des ultraviolets. Ils sont utilisés dans la majorité des produits solaires. Ils présentent l’avantage d’être stables. Comparons la à une surface sensible aux UV recouverte de crème solaire commercialisée et à une surface où il n”y a aucune protection. sont variées.dessous. cependant ils sont plus faciles à étaler. Les filtres chimiques. Si vous vous demandez comment les reconnaître. Pour une protection contre tous les ultraviolets. Les filtres minéraux sont des oxydes de titane ou de zinc (TiO2 ou ZnO). B. Ils agissent par réflexion et diffusion des UV mais aussi d’une partie de la lumière visible. toutes testées sous une lampe à UV. Ce sont des composés aromatiques souvent associés à d’autres groupements. Les structures. Créer sa propre crème ou huile solaire = expérience pricniapale (physique) Créons notre propre crème solaire.des épaississants qui vont augmenter la viscosité de la crème. . Différents filtres Il existe 2 types de filtres ultraviolets: Les filtres chimiques et les filtres minéraux. prouvons son efficacité et ses qualités en comparaison aux produits industriels contenus dans une crème solaire commercialisée. il faut associer plusieurs filtres différents. ou organiques. Chaque type de filtre protège dans une gamme donnée de longueurs d’onde. comme nous le montre les représentations topologiques des molécules ci. des irritations ou des réactions photo allergiques. La taille des particules joue un rôle important pour la protection : plus elle est petite. des conservateurs qui s’opposent aux dégradations d'origines chimiques ou microbiologiques du produit et enfin des filtres U. La plupart des produits solaires contiennent des filtres chimiques ou des filtres minéraux ou les deux. ils ne sont pas toujours photostables . carbonyles ou doubles liaisons carbone- carbone. C. Les écrans minéraux ne pénètrent pas dans la peau mais restent à sa surface. Certains d’entre eux cependant peuvent provoquer des allergies. sont composés des molécules qui agissent par absorption des rayonnements UV.

• – En haut à gauche. pour n”en garder que 10g. à l”aide de la pipette graduée. versons. Voici les résultats que nous avons obtenus. 4ml d”huile de jojoba dans un premier bécher.Matériel 10g d”oxyde de zinc 50ml d”huile de germe de blé 10ml d”huile d”argan 7ml d”huile de jojoba Une balance Un bain marie Une pipette graduée Une poire 3 béchers Une spatule Une éprouvette graduée Maintenant que nous avons tous les ingrédients nécessaires à notre expérience. L'odeur n'est pas désagréable. Faisons la même chose pour les 10ml d”huile d”argan. nous pouvons commencer. Mesurons les 50ml d”huile de germe de blé dans l”éprouvette graduée en faisant bien attention à ce que le bas du ménisque se trouve sur le trait des 50ml. Nous observons maintenant un précipité jaunâtre. Ensuite. versons 3ml de cette même huile dans un second bécher. mais le plus important est à venir : il nous a fallu tester notre crème. Pour cela nous avons utilisé 6 boites de Pétri – trois auraient suffi mais nous voulions deux boîtes identiques pour exploiter de façon plus certaine nos résultats. munissons nous de la balance et appuyons sur la touche TARE pour qu”elle ne prenne en compte que le poids de l”ingrédient concerné. Ceci est pour s”assurer qu”il ne reste aucune substance d”une précédente utilisation. la boite de Pétri exposée aux UV et ayant pour protection une crème industrielle commercialisée d'indice 30 • – En haut à droite. Après cela. • – En bas à droite. introduisons les 10g d”oxyde de zinc et mélangeons bien afin d”avoir une solution homogène. qui peut s'appliquer de façon très simple et pratique sur l'épiderme. la boite de Pétri exposée aux UV et n'ayant pas reçu de protection (notre expérience témoin). puis. Pesons donc l”ingrédient. l”oxyde de zinc. Nous découvrons donc une crème fluide mais pas liquide. En attendant que les huiles chauffent. Nous avons réalisé l'expérience avec les levures et les boites de Pétri. la boite de Pétri exposée aux UV avec pour . PHOTOS La crème est désormais terminée. à l”aide de la pipette graduée et d”une poire. versons l”huile dans le bécher. nous ne voulons prendre aucun risque. Puis après avoir laissé les huiles dans le bain marie durant une dizaine de minutes.

et quelques plaques peuvent apparaître. on constate que les levures se sont bien développées. BLABLABLABALBA DESCRIPTION DES RESULTATS AVEC PHOTOS. 3/ L'importance de la crème solaire face aux UV A. C’est un autre aspect bénéfique. La crème solaire n’empêche pas le bronzage. le bronzage qui est dû à la production de mélanine par l'épiderme. Une exposition répétée au soleil avec une répétition des coups de soleil augmente le risque de développement de tumeurs cutanées. de la durée et de l'intensité d'exposition ainsi que de la localisation. Survenant quelques heures après l'exposition. La peau perd de son élasticité. l'utilisation des crèmes et des écrans solaires prend toute son importance. La gravité du coup de soleil est fonction du type de peau. traduit un mécanisme de défense naturelle en réponse à un excès de rayonnement. Dans la double perspective de prévenir les cancers et de retarder le vieillissement cutané. le coup de soleil disparaît dans les jours qui suivent en provoquant une desquamation (la peau "pèle") et une zone dépigmentée. L'utilisation d'une crème solaire permet de protéger en partie l'épiderme du rayonnement ultraviolet. douloureuse. La peau devient rouge. épaule Le bronzage est le phénomène par lequel la peau prend une couleur plus sombre en réaction à l'exposition à un rayonnement ultraviolet d'origine naturelle ou artificiel. et surtout du mélanome. lequel pourrait avoir un effet dangereux sur l'ADN des cellules. Alors que l'exposition modérée au soleil est bénéfique pour la santé. Les coups de soleil et le vieillissement de la peau Un coup de soleil est une brûlure induite par les rayons ultraviolets. elle protège tout en permettant de bronzer. dos des mains. elle devient mince et ridée. On pourrait même dire que notre crème possède un indice de protection proche de celui de 30. protection notre crème solaire maison. . – Epaississement de la couche cornée (couche la plus superficielle) – Teint terne – Taches pigmentées : visage. les ultraviolets A sont responsables du vieillissement cutané (rides et taches solaires ou actiniques). Nous pouvons voir que notre crème a parfaitement fonctionné. Les ultraviolets B sont responsables des brûlures et des coups de soleil. Une demi-heure sous le soleil de midi en été peut suffire à transformer votre peau en une plaque rouge et douloureuse. décolleté.

voire achromique (c'est-à- dire de la même couleur que la peau).Le mélanome des muqueuses (2 à 8 % des cas) prolifère sur les lèvres. les mélanocytes s'agglutinent en formant des grains de beautés très courants et peu cancéreux. Son évolution est très lente. Ce type de lésion. Sous l'effet de radiations UV. Il existe différents types de mélanomes : .Le plus répandu (environ 70 % des cas) est le mélanome superficiel.Le mélanome de Dubreuilh est la forme la plus rare de mélanome (environ 5 % des cas). de forme irrégulière et de couleur variable. la plante des pieds. les extrémités des doigts et des orteils. le photon ultraviolet apporte suffisamment d'énergie pour créer un dimère de thymine. entre autres. les mélanocytes produisent davantage de mélanine. . Lorsque la peau est exposée au soleil. Quelques mots sur les dimères de Thymine . En effet. La crème solaire permet d'éviter les mutations de l'ADN. .B. . Les personnes d'origine africaine y sont plus sensibles que les autres. Cependant. Souvent.. C'est une tache grise ou brune qui s'étend le plus souvent sur le visage de personnes âgées de plus de 60 ans. Plus rarement. Dans cette dernière hypothèse. Les mélanomes La crème solaire permet d'éviter l'apparition de mélanomes (communémentappelé cancer de la peau) qui se forment à partir des mélanocytes (cellule contenant de la mélanine ou pigment qui colore la peau). il est possible que ces grains de beauté deviennent cancéreux. Il apparaît comme une tache plane. deux thymines consécutives sur le même brin d'ADN peuvent former un dimère covalent. Ce cancer se développe surtout passé la quarantaine. le plus souvent brune ou noirâtre. Généralement la mort cellulaire ou le cancer s'ensuivent lorsque cette lésion n'est pas réparée par des enzymes. dans le nez ou sur le vagin. présentant des brûlures.. .Le mélanome acral ou mélanome des extrémités (10 % des cas) surgit sur la paume de la main. parfois sous les ongles. le diagnostic est difficile. ferme et rugueux au contact. C’est l’absorption des photons par l’ADN qui conduit à la formation d’une lésion de la double hélice. Ce mélanome est redoutable car il est souvent identifié trop tard par le patient. ce mélanome est rose ou rouge. et elle devient bronzée. peut être à l'origine de cancer ou de pathologies génétiques comme le .Le mélanome nodulaire: il ressemble en général à un gros grain de café.

Une protection efficace contre les UV est donc primordiale et . (Flèche qui descend) : la cellule est réparée et elle ne générera pas de cancer. Lors de la réplication. Mais il arrive que cette mutation forme une cellule cancéreuse et ainsi. Ici.photolyase. Suite à cette mutation. la formation d'une liaison entre deux thymines successives. une enzyme activée par la lumière. Sinon. Les mécanismes de réparation sont de différents types et permettent tous tant que possible de rétablir la viabilité d’une cellule.Xeroderma pigmentosum. Chacun des deux brins au cours de la mitose suivante se répliquera en produisant un nucléotide complémentaire. c’est ce qu’on appelle une mutation de la lignée somatique. elle est réparée et peut continuer sa duplication. par exemple. Cette protéine. Soit la molécule va être « réparée » et redevenir normale. ne soit pas détectée. un système de réparation va se mettre en place. cette liaison atypique entre les bases est normalement reconnue et sélectivement réparée par une enzyme spécifique. entraine l’activation d’autres protéines (p21 et p53R2) réparatrices d’ADN. la CPD. La liaison entre les deux Thymine est représentée en gris (sur la molécule mutée). Elle peut également être réparée par le système NER (Nucleotide Excision Repair). L’un de ces systèmes de réparation (le plus connu) est celui de la protéine p53. c’est ce qu’on appelle l’apoptose. Le nucléotide anormal engendrera une transition permanente dans une des deux cellules filles. lorsqu’on s’expose aux UV. Face aux différents dommages de l’ADN la cellule a dû mettre en place deux types de protection : les mécanismes de sauvegarde (transformation de substances dégradantes en molécules inoffensives) et les mécanismes de réparation de l’ADN. Dans les cellules. (Flèche qui monte) : un mésappariement : le fait que deux nucléotides non – complémentaires soit à la même position sur les brins d’ADN. Les radiations ultraviolettes (UV) peuvent altérer l'ADN des cellules en entraînant. il y a deux possibilités. soit elle va se dupliquer et développer un cancer car sa duplication ne se fera pas normalement. on peut voir la différence et donc la mutation de la molécule d'ADN à cause des UV. Si la mutation est trop importante. Ces deux thymines liées par une liaison covalente forment alors un dimère de thymine. la cellule est détruite. Voici comment une cellule mutée peut se dupliquer. La présence de ces dimères perturbe le fonctionnement cellulaire et provoque la mort de cellules en culture irradiées par les UV.

plus la personne doit utiliser une crème solaire d’indice élevé. on assiste à un emballement de la pigmentation qui fait apparaître sur la peau des taches claires ou foncées. Ses activités extérieures. Si. Il existe 6 phototypes déterminés en fonction de la couleur de peau. La peau de l'enfant arrête très . avant l'âge de 20 ans. Les phototypes Un phototype. Mais elle nécessite d’être protégée et hydratée. les vacances.. ce qui détermine au départ une sensibilité accrue aux UV. La dose annuelle d'UVB reçue par l'enfant est trois fois supérieure à celle reçue par l'adulte Le visage et le dos des mains sont les zones les plus exposées de façon chronique chez l'enfant alors que le tronc l'est surtout de façon aiguë. A la moindre agression solaire.indispensable pour notre santé. Pour la petite note historique. Pour les peaux noires et métissées : Les peaux teintées fabriquent des pigments plus gros et plus nombreux qui se répartissent sur la totalité des couches cutanées de l’épiderme (la couche la plus superficielle) . lui offrent de longues périodes d'ensoleillement qui. Par contre. Plus le phototype est faible. Pour les peaux des enfants : L'enfant est surexposé par rapport à l'adulte. de la présence ou non de tache de rousseur. c’est la qualité de la réponse d’une personne à l’action du soleil. Le film hydrolipidique qui recouvre leur épiderme est insuffisant. Cela explique aussi que les peaux noires soient plus sensibles. sur le plan structural. la peau de l'enfant est identique à celle de l'adulte. de la capacité de la personne à être victime de coups de soleil ou au contraire sa capacité à déclencher un bronzage. 4/ Comment bien choisir sa crème solaire A. peuvent représenter plus de la moitié de la dose totale de rayonnement reçu tout au long de la vie. C’est grâce à la mélanine. de la couleur des cheveux.. une peau noire ou métissée résiste mieux au vieillissement cutané provoqué par des expositions solaires répétées. elles ont donc moins de risques d'attraper des coups de soleil que les peaux blanches. C'est ainsi qu'il peut entamer à plus de 50% son capital soleil et ce d'autant plus rapidement que les surexpositions seront plus fréquentes et auront commencé plus tôt dans l'enfance. en revanche les fonctions qui la protègent sont en partie immatures.. Le système de fabrication de la mélanine et des pigments protecteurs s'installe progressivement au cours des premières années de la vie. qui joue le rôle de barrière naturelle vis-à-vis des rayons ultraviolets. cette classification a été inventée par le dermatologiste Dr Fitzpatrick en 1975.

ce sont les produits chimiques les principaux acteurs de ces riques. Pareil pour un testeur qui prend un coup de soleil en 5 minutes sans protection alors qu’il lui faut 3H (180 minutes) pour en prendre un sur une zone protégée. soit 2 heures 30 pour obtenir le même coup de soleil avec la crème solaire. ils servent à absorber les rayons ultraviolets.mal les rayons du soleil. le benzophène. Impact sur l'Homme Le fait de s'appliquer de la crème solaire peut provoquer des risques pour notre corps. Le principe des tests permettant de déterminer cet indice est simple. Calculés en laboratoire. Par exemple. ces indices traduisent le temps nécessaire pour présenter un coup de soleil. l’indice de protection sera de 12 (120 / 10 = 12). une personne a un coup de soleil au bout de 15 minutes sans protection. On détermine alors la rougeur de la peau occasionnée par le coup de soleil et encore visible 24 heures après l'exposition. Si l'on protège tous les enfants de 0 à 18 ans avec un filtre UVB de coefficient 15. L'indice de protection est le rapport existant entre le temps nécessaire pour obtenir un coup de soleil avec et sans produit. il peut traverser la barrière de notre peau et à la possibilité de s'introduire dans le sang. B. Par exemple. l'oxybenzone est allergène. l'oxybenzone et l'octinoxate. Les tests qui déterminent l'indice de protection solaire : Un carré de dix centimètres sur dix est délimité sur le dos de volontaires et une dose de produit solaire de 2 mg par cm2 est appliquée. un indice de protection 10 signifie qu'il lui faudra 150 minutes. l’indice sera de 36 (180 / 5 = 36). Pour prouver . Il ne faut pas exposer un bébé de moins de 6 mois au soleil. l'urine et même dans le lait maternel. si un testeur rougit au bout de 2H (120 minutes) sur une zone protégée alors qu’il ne lui faut que 10 minutes pour rougir sur une zone non protégée. Les sujets testeurs sont ensuite exposés à des doses d'UVB croissantes. Si par exemple. Les indices de protection Le coefficient de protection (IP ou CP) permet d'estimer l'efficacité photo protectrice (divers moyens capables de s'opposer aux effets néfastes des radiations solaires) d'une crème solaire. 5/ Les conséquences de la crème solaire sur le monde vivant A. On compte parmis les plus dangereux filtres. appliqué sur tout le corps et lors de chaque exposition. 78% des cancers cutanés non mélaniques attendus sur une vie seront évités.

Il faut donc impérativement utiliser des crèmes solaires ne comportant pas de filtres chimiques. Pour prevenir un risque moindre.MBC. ils ont donc besoin du soleil pour se développer. On compte chaque année 4000 à 600 tonnes de résidu de crèmes solaire qui se déposent sur des massifs coraliens pour un nombre d'environ 78 millions de touristes chaque année . Ainsi les crèmes restées à la surface créent une couche empéchant ainsi les rayons du soleil de pénétrer dans la mer. après les avoirs exposé à cette substance. La crème solaire comporte des filtres synthétiques. Présence de ces molécultes également dans le fjord d'Oslo et dans l'eau de robinet en Californie. la dégradation la plus courante est celle des coraux. D'après une étude. des expériences ont été testées sur des rats. cela pourrait entrainer des risques importants. . ce sont en effet des écosystèmes majeurs de la planète. par exemple le 4-MBC et 3. l'utilisation et le stockage d'énergie B. on pouvait remarquer une malformation génitales avec notamment un grossissement de la protaste. Mais d'autres filtres sont aussi dangereux. Ce sont eux que l'on retrouve sur les coraux et qui provoquent leur décoloration. Mais ces filtres peuvent avoir également une atteinte sur la croissance. le développement. Mais les coraux ont un enjeu écologique. ils blanchissent et ensuite ils meurent. Deux molécules des filtres UV : le 4-méthyl benzylidène camphre et l'octocrylène 4-MBC + OC : molécules ont été déctectée dans les lacs suisses chez les poissons nageant dans ces eaux plus particulièrement les truites. Impact sur l'environnement La crème solaire a un impact directe sur l'environnement. 10% des coraux sont déjà affecté par la crème solaire. Ces filtres chimiques retarderaient la puberté des hommes. ces produits chimiques se mêlent aux hormones humaines également.que l'oxybenzone est dangereux. Or la crème solaire empechent ces rayons. les coraux ne peuvent pas donc se développer. ils touchent également les organes reproducteurs et aurait une atteinte directe sur la fertilité de l'homme. la crème solaire entraine le blanchissement et la disparition de nombreux coraux. En effet. Ce sont les filtres absorbeur d'UV. lorsque les personnes entrent dans l'eau avec de la crème solaire ces filtres chimiques restent à la surface. le comportement. il est déconseillé d'appliquer ces crèmes solaires sur des enfants ou sur des femmes en ceinte. avanceraient celle des femmes puisqu'ils auraient un impact sur l'oestrogène. Cependant les coraux sont des plantes.

certaines marques ont réagit en tentant de remplacer leurs filtres chimiques par des filtres minéraux naturels. elle permet d'éviter des maladies telles que les mélanomes. Conclusion D'après nos recherches ainsi que les expériences que nous avons réalisées.org/sites/default/files/sk-fiche5. cela évitera de tel phénomène comme le blanchissement des coraux. De plus. se trouve sous forme d'émulsion aqueuse et protège notre peau grâce à des composants bien spécifiques. nous pouvons conclure en affirmant que la crème solaire joue un rôle très important lors d'une exposition au soleil. Nous avons aussi compris que la crème solaire. Mais ces filtres naturels.mediachimie. Il y a même certains sites touristiques ou l'accès aux plages est devenu interdit si vous ne posséder pas cette crème solaire. Cela peut paraître simple mais ce sont ces gestes utiles et respectueux qui apportent un engagement pour les géénérations futures et des solutions pour notre planète. En effet. ils ont donc un impacte sur notre environnement. ou vous tourner vers des crèmes solaires issues de l'agriculture biologique. La présence de l'avobenzone dans les crèmes solaires est un facteur négatif pour l'environnement. elle nous protège des coups de soleil et du vieillissement prématuré de la peau. En effet il se dégrade rapidement lorsqu'il est exposé au soleil. provoquent plusieurs débats. mais ce n'est pas le seul. notamment le dioxyde de titane et l'oxyde de zinc. Il est donc plus recommendé d'utiliser des crèmes solaires comportant des filtres mineraux malgrés leurs différents risques Pour remedier à ce problème. choisisser plutot une crème à base de plantes. et principalement au milieu marin. causés par des mutations de l'ADN. où ils polluent l'eau et détruisent la faune et la flore.Cette photo nous montre clairement l'impact que peut avoir la crème solaire sur l'environnement. Si vous voulez aller nager. dans beaucoup de crèmes solaires standars les produits chimiques se dégradent au bout de 30 minutes. C'est pourquoi nous voudrions clore ce travail en vous invitant à créer vous même votre crème solaire.pdf . Mais certains de ces filtres dit chimiques ne sont pas tolérés par tout le monde car ils peuvent être dangeureux pour notre corps et nuisent à l'environnement. Sources http://www. dont l'indice dépend du phototype et de l'âge de chaque individu.

developpement- durable.LES CREMES SOLAIRES .gouv.fr/IMG/spipdgmt/pdf/oliveres_- _PREVENTION_ET_COMPORTEMENT_cle25d635.http://www.soleil.proteger.pdf https://www.info/sante/se-proteger/questions-sur-les-moyens- de-se.html Manuel de SVT SCIENCES ET AVENIR [No 689] du 01/07/2004 .