Qualité

de l’audit
Notre processus interactif
pour le maintien de l’intégrité,
de l’indépendance, de l’éthique,
de l’objectivité, de l’esprit critique
et de la qualité de la prestation

Octobre 2015 | kpmg.ca/audit/fr

Table des matières
2 Les nombreux aspects de la qualité de l’audit 18 Objectivité
Ressources humaines
5 Un engagement envers la qualité
Recrutement et embauche
Au sein du groupe Audit
Établissement des capacités
Hors du groupe Audit
et des compétences nécessaires
7 Contrôle qualité de l’audit Affectation des équipes de mission
Cadre de référence pour un audit de qualité Perfectionnement professionnel
Réseau de spécialistes de la qualité de l’audit Évaluation du rendement, avancement
et de la pratique professionnelle et rémunération
Service de la pratique professionnelle
22 Acceptation et maintien de relations clients
Associés responsables de la Pratique
Processus d’évaluation de clients éventuels /
professionnelle
de missions éventuelles
Conseil de la qualité de l’audit
Processus de maintien d’une relation client
10 Éléments du contrôle qualité Suivi
Exécution de la mission Processus d’inspection interne
Audit de KPMG Inspections effectuées par des organismes
Évaluation des risques, test et achèvement de réglementation
Supervision et soutien de l’équipe de mission, 24 Gestion des risques
et révision de ses travaux
Gestion de la qualité et des risques
Revue de contrôle qualité de la mission
Groupes Gestion des risques
Consultation et divergences d’opinions
Groupe Déontologie et indépendance
Confidentialité, archivage sécurisé, intégrité,
accessibilité et facilité de consultation de la Conclusion
documentation des missions
27 Addenda
Conservation de la documentation des missions
Contrôle qualité
14 Indépendance Inspections effectuées par des organismes
Indépendance personnelle de réglementation

Liens postérieurs à l’emploi Inspections de KPMG au Canada par le CCRC

Rotation des associés Inspections de KPMG au Canada par le PCAOB

Approbation de services liés à l’audit et des autres Examens internes de la qualité
services fournis Demandes d’informations par des autorités
gouvernementales ou autres
17 Éthique et intégrité
Plaintes et allégations
Sondage de vérification de la conformité

Qualité de l’audit | 1

Les nombreux aspects
de la qualité de l’audit
Chez KPMG, la mise en place et le maintien d’une culture de la qualité
sont au cœur de nos activités.

C’est pourquoi nous sommes heureux de votre intérêt pour notre rapport
Qualité de l’audit. Ce rapport vous permettra d’en apprendre davantage sur
l’engagement soutenu du cabinet à l’égard de l’amélioration continue de la
qualité de l’audit – un engagement régulièrement renforcé et réaffirmé par nos
plus de 2 500 professionnels en audit à l’échelle du pays. Que ce soit en
équipe aussi bien qu’individuellement, nous croyons que nos actions peuvent
faire une différence. Nos professionnels visent constamment à respecter des
normes de qualité extrêmement élevées, et leurs efforts nous permettent
d’améliorer chaque année la qualité de l’audit.
Il est entendu que certaines de ces améliorations de la qualité sont attribuables
à l’accent mis en permanence sur la performance des auditeurs. Le Conseil
En 2014, dans le cadre de son canadien sur la reddition de comptes (« CCRC »), en particulier, inspecte
inspection des dossiers de mission régulièrement la qualité des audits exécutés par les cabinets d’experts-
des quatre grands cabinets, le CCRC comptables et il a joué un rôle important pour aider les cabinets comme le
a constaté une amélioration nôtre à améliorer la qualité de l’audit et à conserver la confiance du public sur
générale de la qualité des audits, les marchés financiers.
y compris un recul de 36 % par
rapport à l’année précédente des D’autres initiatives comme l’analyse de données ont également joué un rôle.
dossiers présentant des déficiences KPMG a offert une formation en analyse de données à tous les associés et
importantes relevées dans le cadre directeurs en audit à l’échelle du pays, et nous continuons d’intégrer ces
de l’audit et un recul global de plus notions dans notre processus d’audit. Étant donné que l’analyse de données
de deux tiers de ces dossiers depuis utilisée dans le cadre de l’audit permet d’analyser la totalité de la population de
le début de son mandat de 2011 sur données plutôt que les échantillons sélectionnés, elle est désormais vue
l’amélioration de la qualité de comme un outil essentiel pour l’amélioration de la qualité de l’audit.
l’audit1. KPMG continue également de mettre ses professionnels au défi et de leur
offrir des occasions novatrices d’apprentissage, de formation et
d’encadrement, y compris des séances d’apprentissage en ligne et d’autres
méthodes adaptées aux besoins de chacun. Ces outils que nous leur
fournissons sont peaufinés à mesure que les professionnels de KPMG
s’améliorent. Par exemple, eAudIT tire profit du savoir, des connaissances
sectorielles et des compétences techniques des équipes de KPMG, en
intégrant des normes directement dans les flux des travaux d’audit
électroniques adaptables, permettant ainsi d’assurer que les bonnes questions
sont posées et que toutes les informations essentielles sont indiquées.

1 CCRC, Rapport public 2014 sur les inspections : points saillants – Ce que les comités d’audit doivent savoir, p. 2

malgré les améliorations réalisées à ce jour. ce nos audits. Par exemple. nous accrue accordée à la qualité de continuons de peaufiner notre approche de la qualité de l’audit en misant non l’audit. responsabilités de tous les intervenants dans le processus La profession d’auditeur a rarement fait face à autant de défis convergents. mais aussi contribuer à conserver la confiance du public et des parties prenantes des marchés financiers. des le CCRC a fait remarquer ce qui comités d’audit et des équipes de direction. De cette façon. nous croyons sincèrement que la qualité de l’audit doit continuer d’évoluer afin de permettre de répondre aux questions de plus en plus complexes auxquelles nos clients Dans son rapport public de 2014. qui découle de l’initiative « Amélioration de la qualité de l’audit » de CPA Canada et du CCRC. de nos clients et des autorités de réglementation. de la modification des règlements et des répercussions sur les clients aux initiatives d’amélioration de l’audit. 2 Qualité de l’audit | 3 . nous espérons non seulement faire preuve d’une indépendance. mais KPMG croit fermement que son approche novatrice. son objectif clair et sa vision dynamique contribueront à améliorer la qualité de l’audit et à faire une différence réelle et durable à mesure que les entreprises et les marchés évolueront. ayant trait notamment à la réalisation d’évaluations plus rigoureuses et à l’accroissement de la transparence en audit. Audit 2 CCRC. d’information financière »2. Kristen Carscallen Associée directrice canadienne. p.Nous avons aussi pris l’engagement de demeurer à l’avant-plan à chaque étape des développements en audit. les attentes des seulement sur une utilisation accrue des analyses de données dans le cadre de participants ont aussi changé. Toutefois. mais aussi sur l’amélioration des rapports et des autres livrables qui a entraîné la nécessité d’un que nous produisons et sur la prise de mesures proactives visant à attirer et à examen plus poussé des rôles et conserver les professionnels les plus compétents de l’industrie. Rapport public 2014 sur les inspections : points saillants – En conclusion. les comités d’audit sont résolus à mettre en pratique les recommandations du Groupe de travail sur le rôle du comité d’audit. Sincères salutations. Réagissant aux commentaires de suit : « Étant donné l’importance nos équipes. d’une objectivité et d’un comportement éthique accrus. sont confrontés ainsi qu’aux attentes grandissantes des investisseurs. Nous appuyons pleinement les efforts déployés et continuons d’en apprendre davantage sur le processus.

. notre système de contrôle de la qualité de l’audit est conçu pour les aider à réussir.Puisque nos professionnels représentent l’élément le plus important du service de qualité que nous offrons.

d’indépendance. responsable d’exercer une des groupes particuliers au sein de surveillance et d’effectuer un suivi cette structure pour permettre à nos • le Conseil de la qualité de l’audit. Qualité de l’audit | 5 . y compris le groupe Qualité et gestion des risques.Un engagement envers la qualité Notre structure organisationnelle et de direction vise à permettre à nos professionnels de fournir un service à la clientèle exceptionnel tout en s’adaptant au contexte économique et à l’environnement réglementaire en constante évolution dans lesquels ils évoluent. en matière de qualité. en plus d’appuyer Au sein du groupe Audit Hors du groupe Audit notre stratégie « un seul cabinet ». renforcer notre KPMG International. afin Canada sont : Audit sont : que nous puissions satisfaire aux • le Centre de services mondial de • le Code de déontologie de KPMG. vise à assurer la mise en place en matière d’indépendance. Des rôles et • les associés responsables de la risques – Audit. lesquelles sont menées de façon distincte de celles appuyées par des systèmes servant • notre réseau axé sur la qualité de qui sont exercées aux plus hauts à aider le cabinet et le personnel à l’audit et la pratique échelons du cabinet. Les principaux éléments du système Les principaux éléments de notre nous permet de disposer des mesures de contrôle qualité de l’audit de KPMG système de contrôle qualité de l’audit de protection nécessaires au suivi de intégré au groupe Audit de KPMG au qui ne sont pas du ressort du groupe nos pratiques professionnelles. technologiques connexes qui sont s’acquitte de ses obligations envers nos collègues. d’automatismes régulateurs appropriés • le Service de la pratique professionnelle (« SPP »). exigences du marché. contrôle qualité de l’audit est conçu de manière à les aider à réussir. du groupe Audit et d’autres professionnels de satisfaire à leurs • les groupes Qualité de l’audit des processus de gestion des risques obligations. Étant donné que nos professionnels que les membres de nos équipes représentent l’élément le plus affectées aux sujets techniques en important du service de qualité que comptabilité et en audit dans les nous fournissons. notre système de diverses zones géographiques. unités administratives locales ainsi utilisés dans l’ensemble du cabinet. lequel est des responsabilités ont été attribués à Pratique professionnelle. • le groupe Qualité et gestion des dans notre gouvernance. lequel élabore lequel définit les valeurs et les esprit d’équipe et respecter notre les méthodes et les outils normes en vertu desquelles KPMG engagement. employés de KPMG peuvent se organisationnelle est établie de façon à • le Cadre de référence pour un servir pour s’y conformer. Cette structure. Cette distinction satisfaire aux exigences applicables professionnelle. Notre structure d’audit. nos clients et les utilisés dans le cadre de nos professionnelles et précise les marchés financiers dans lesquels nous processus de prestation de services ressources dont les associés et les sommes présents. ce que les activités liées à la gestion audit de qualité à l’échelle • les politiques en matière des risques et à la conformité soient mondiale. Il intègre des éléments qui sont mis en œuvre et exploités par notre groupe Audit ainsi que des éléments qui sont administrés par d’autres fonctions du cabinet.

Le groupe Audit s’appuie sur un réseau d’associés principaux qui font preuve de leadership en matière de pratique professionnelle et de qualité de l’audit. .

nos systèmes et Notre associé directeur canadien (« ADC ») du groupe nos contrôles sont tous conçus de manière à ce que nous Audit. de façonner et de diriger nos initiatives visant de qualité membres du personnel l’amélioration de la qualité et de l’efficacité de notre groupe Exécution efficiente et adéquatement Audit. l’audit Qualité de l’audit | 7 . de l’investissement dans le soutien technique et de la mise sur pied de réseaux de spécialistes Normes claires et en comptabilité et en audit et de processus de consultation précises et outils efficaces au sein du groupe Gestion des risques. fournir une opinion et une certification indépendantes • les règles de déontologie pertinentes. • l’acceptation et le maintien de relations clients et de La qualité de l’audit fait partie intégrante de notre missions particulières. profession. Cadre de référence pour un audit de qualité Le système de contrôle qualité de l’audit de KPMG Les sept volets de ce cadre de référence représentent fournit au cabinet canadien l’assurance raisonnable que pour les cabinets membres de KPMG un langage nous sommes en conformité avec les règlements. de KPMG reflète-t-il sa volonté et sa détermination de • l’exécution de la mission.Contrôle qualité de l’audit Pour que chacun des associés et des membres du personnel puisse se concentrer sur les compétences et les comportements nécessaires à l’expression d’une opinion appropriée. mais il respecte aussi la réglementation et • les ressources humaines. KPMG a conçu un cadre de référence pour un audit de qualité à l’échelle mondiale. et chacun de nous en a la responsabilité. se fier. et d’offrir un soutien continu aux activités d’audit à efficace de qualifiés l’échelle du pays. Notre ADC du groupe Gestion des risques collabore technique et perfectionnement étroitement avec l’ADC du groupe Audit afin de mettre sur prestation et affectation de pied. sans parti pris. nos processus. les commun permettant de décrire les facteurs que nous normes professionnelles et les politiques du cabinet en estimons essentiels à un audit de qualité et. dans lequel et indépendants. plus englobant ce qui suit : important encore. qui relève de l’ADC du groupe Gestion des risques. solide et indépendante. assume la responsabilité à l’égard des normes de comptabilité et d’audit et de leur interprétation ainsi que de la promotion de l’excellence Amélioration Association avec technique et de la prestation d’un service de qualité au continue le bon client moyen de cours de formation et de procédures d’accréditation. qui relève du chef de la direction du cabinet. auxquels les parties prenantes peuvent s’intègre le système de contrôle qualité de l’audit. d’audit solides Excellence Recrutement. exerce puissions donner une opinion et des conseils objectifs la responsabilité ultime au sein de ce groupe. • le suivi. Nos cours de formation. sein du cabinet (l’« exemple venant de l’échelon Non seulement le système de contrôle qualité de l’audit supérieur »). les normes professionnelles. de faire ressortir la façon dont nous • les responsabilités d’encadrement pour la qualité au tous chez KPMG contribuons à cette qualité. Notre associé directeur responsable de la Pratique Exemple venant de l’échelon supérieur professionnelle à l’échelle nationale.

.Nous faisons preuve d’esprit critique tout au long de l’audit en ce qui a trait à la collecte et à l’évaluation objective du caractère suffisant et approprié des éléments probants obtenus.

le Public correctives en ce qui a trait aux plus cabinet qui aident leurs collègues en Company Accounting Oversight Board importants problèmes relatifs à la audit à s’acquitter de leurs (« PCAOB »). Le réseau de spécialistes de la qualité professionnels du SPP. de la présentation de Institute of Certified Public surveille : l’information financière et des valeurs Accountants (« AICPA »). l’Emerging Issues Task qualité de l’audit et à notre système responsabilités dans les domaines de Force (« EITF ») et l’Auditing de contrôle qualité de l’audit. le Conseil de la qualité de et aide les membres et le cabinet à les politiques du cabinet et les normes l’audit. situés à New donne son point de vue quant à la de l’audit et de la pratique York. de la Standards Board de l’American Le Conseil de la qualité de l’audit comptabilité. auxquels le cabinet est exposé. situé à Londres. sur des à améliorer la qualité de l’audit. ou Service de la pratique leadership de la pratique dans le cadre de litiges ou de l’étude professionnelle professionnelle et supervisent la de questions d’ordre réglementaire). sur des questions portant sur les détermination et à l’analyse des professionnelle est composé de plus normes de comptabilité et d’audit enjeux et en assure la surveillance. Qualité de l’audit | 9 . aspects particuliers d’une mission. et avec les présidé par l’ADC du groupe Audit. donner l’assurance raisonnable que De plus. • l’établissement de mesures équipes de mission des directives de Leurs rôles consistent : 1) à aider et à correctives ciblées adéquatement en nature technique portant sur des conseiller les associés relativement à réponse à ces causes premières. y compris la présentation • la collecte et l’analyse d’informations Associés responsables de la liées aux questions portant sur la de l’information auprès des autorités Pratique professionnelle qualité de l’audit en temps opportun canadiennes et de la SEC. l’audit. professionnel et qualitatif. concert avec le SPP.Réseau de spécialistes de la qualité questions portant sur les normes Conseil de la qualité de l’audit de l’audit et de la pratique internationales en matière de Le Conseil de la qualité de l’audit. conçoit et diffuse des directives sur • la mise en œuvre en temps 2) à assimiler les informations opportun. et responsables de la Pratique en matière de respect des normes 4) à revoir périodiquement les professionnelle pour l’unité réglementaires et professionnelles. aide à cerner les Grâce aux liens qu’ils ont établis avec et à chercher à les améliorer.. Le groupe Audit s’appuie sur un et de manière cohérente (p. membres des équipes affectées aux d’évaluation des risques sont élaborés les professionnels du SPP définissent sujets techniques en comptabilité et (comme les entités ou les secteurs et défendent les positions de KPMG à en audit dans les diverses zones d’activité qui présentent des l’égard de sujets d’actualité sur géographiques appuient les activités caractéristiques de risque élevé). avec l’assistance des associés résoudre les questions qu’ils se posent professionnelles sont respectées. en aidant. et de 130 associés. mobilières. et qui veillent au • l’analyse de ces informations et directives du cabinet à l’égard de la respect des politiques du cabinet et l’identification des points communs comptabilité. des questions touchant les clients. de l’audit. 3) à technique. l’exécution et l’efficacité des sujets particuliers liés aux relatives aux risques professionnels problèmes nouveaux sur les plans des plans de mesures correctives. professionnelle comptabilité et d’audit. directeurs principaux. établies par le Financial Accounting participe à l’établissement de mesures directeurs et autres professionnels du Standards Board (« FASB »). politiques et les processus du cabinet administrative locale. professionnelle qui exercent le ou de la consultation du SPP. mobilières et de la qualité. des valeurs des normes professionnelles dans et des causes premières connexes. lesquels se penchent des organismes de nos associés responsables de la de réglementation et autres Pratique professionnelle. fournit aux leurs bureaux et régions respectifs. Les caractéristiques particulières de notre le réseau mondial de KPMG ainsi qu’à groupes Qualité de l’audit des unités éventail de missions d’audit pour leur participation active au processus administratives locales ainsi que les lesquelles des plans proactifs d’établissement de normes au Canada. de organismes de normalisation. ex. de l’attestation. l’amélioration continue de la qualité de réseau d’associés principaux informations recueillies lors l’audit et les processus d’inspection responsables de la Pratique d’inspections internes et externes interne et externe. Le SPP élabore les normes et qualité de l’audit. les équipes de ils travaillent étroitement avec le mission à résoudre les questions groupe Normes internationales de portant sur la comptabilité et l’audit et KPMG. De plus.

• Documentation des constatations et questions importantes . l’entretien de communications connexes opportunes avec le comité d’audit et L’exécution de la mission englobe tous • Identification et évaluation des la direction tout au long du processus les aspects d’une mission d’audit. plus d’achèvement. ont pour mandat tout au long de l’audit en ce qui a trait permettre à tous les associés et d’élaborer et de mettre à jour à la collecte et à l’évaluation objective employés de KPMG d’agir avec régulièrement nos méthodes relatives du caractère suffisant et approprié des intégrité et de faire preuve au processus d’audit instauré dans éléments probants obtenus. de la gestion du risque et du contrôle qualité incombe à chaque associé et à chaque employé de KPMG. Nos politiques reflètent chacun des internationales de KPMG et le SPP du Nous faisons preuve d’esprit critique éléments du contrôle qualité afin de cabinet canadien. (p.. de risques d’anomalies significatives d’audit. description très sommaire des flux Cette section présente un sommaire des travaux de nos méthodes d’audit Dans le cas des émetteurs inscrits de ces politiques et procédures applicables à nos audits d’états auprès de la SEC. y compris la méthode Dans le cas d’un audit intégré. risque de fraude et risque de Audit de KPMG sélectionnés défaillance du contrôle). risque inhérent. fondement des modèles d’audit aux règlements et aux normes d’états financiers et d’audit intégré de La section suivante présente une professionnelles applicables. la et de notre expérience pour relever un Test documentation et la communication certain nombre de risques différents • Test de l’efficacité du des résultats de l’audit. risque lié au fonctionnement des contrôles contrôle. ex. qui est essentiel à la qualité de contrôle interne à l’égard de contrôle interne nos audits. le groupe Normes les éléments probants doivent être révision globale des états financiers généralisés afin d’atténuer ce risque. La qualité de • Mise en œuvre des procédures étape du processus de mission d’audit notre audit intégré est rehaussée par d’évaluation des risques et activités du cabinet. est imbriqué dans chaque l’information financière. combinent à la fois les éléments s’acquitter de leurs tâches avec probants de confirmation et les L’audit de KPMG constitue le diligence et de se conformer aux lois. la consultation. Plus le risque est élevé. d’audit intégré qui englobe à la fois Évaluation des risques Exécution de la mission l’audit des états financiers d’un • Connaissance de l’entité et de son Notre système de contrôle qualité de émetteur assujetti et l’audit du environnement. Le Centre de services mondial de • Planification et mise en œuvre des KPMG International réunit des Nous évaluons chacun de ces risques procédures de corroboration professionnels qui. KPMG au Canada. s’il y a lieu. sa conception jusqu’à son exécution • Préparation des réponses de proprement dite. lesquels d’objectivité et d’esprit critique. y compris une International. l’audit de KPMG. nous servons de nos connaissances risques d’anomalies significatives la supervision. avec la en fonction d’un intervalle continu Achèvement collaboration du groupe Gestion de la allant du niveau le plus faible au plus • Mise en œuvre des procédures qualité et des risques de KPMG élevé. éléments probants contradictoires. et les appliquer et les respecter en tout temps. nous l’auditeur à son évaluation des d’audit de KPMG ainsi que la révision. lesquels sont censés comprendre les politiques de KPMG et les procédures connexes. y compris le l’audit. propres à notre système de contrôle financiers et à nos audits intégrés. de l’ensemble du cabinet. consiste en un modèle qualité de l’audit.Éléments du contrôle qualité La responsabilité de la pratique professionnelle.

l’évaluation du risque lié au consultation ou d’une prise en • exécution. ce qui suit. Notre audit incorpore les procédures visant à détecter et à traiter les risques de fraude. Qualité de l’audit | 11 . y compris l’associé notamment l’identification des d’une équipe de mission. dans certains cas. planification de la mission et évaluation des risques préalable à l’amorce des travaux importants sur place. il incombe • Formation d’une opinion d’audit La supervision est l’activité à l’associé responsable de la • Communication au comité d’audit et permettant de diriger les efforts des mission de passer en revue la aux responsables de la gouvernance professionnels qui concourent à la documentation d’audit portant sur des responsabilités qui nous réalisation des objectifs de l’audit et les aspects critiques faisant appel incombent aux termes des normes de déterminer si ces objectifs sont au jugement. compétences de chaque membre diverses parties. résoudre les questions les travaux des spécialistes de d’états financiers portant sur au moins donnant lieu à des divergences KPMG qui portent sur les risques deux composantes (audits de groupe) d’opinions et convenir de conclusions importants. doivent faire l’objet d’une contrôle qualité de la mission. au besoin. réviser les travaux informations importantes. entre autres choses : • préparation de la documentation de Notre méthode d’audit inclut les planification et d’achèvement qui politiques et les directives liées aux • suivi du déroulement d’une mission. y compris KPMG encadre la réalisation des audits accomplis. et établit clairement les responsabilités appropriées. l’établissement du compte par des membres de révision technique approfondie par seuil de signification pour un groupe et l’équipe de mission qui possèdent l’associé contrôleur de la qualité de une composante. des professionnels en technologie de l’information et autres spécialistes du cabinet auprès de l’équipe de mission d’audit principale. • affectation d’un associé eu égard à la gestion des audits de groupe et à la participation de l’équipe En ce qui concerne les activités de responsable de la revue de contrôle de mission d’audit de groupe en ce qui supervision et de révision se qualité de la mission aux missions concerne les travaux effectués par rapportant aux travaux d’audit. l’évaluation • identification des questions qui l’associé responsable de la revue de des contrôles à l’échelle du groupe. fait état des questions importantes.L’audit de KPMG porte à la fois sur les contrôles manuels et les contrôles automatisés et fait intervenir. les d’audit d’états financiers et d’audit l’auditeur de composantes. lignes directrices de KPMG prévoient intégré. la mission. La supervision englobe des questions importantes ainsi que les lignes de l’étendue et du calendrier activités telles que les suivantes : risques importants au niveau des prévus des travaux d’audit et des donner des instructions et des états financiers et le niveau constatations importantes directives aux professionnels. communications avec l’auditeur de • examen et approbation de la composantes. des grandes atteints. responsable de la mission et composantes importantes. d’une regroupement. éléments d’un audit de groupe qui • évaluation des capacités et des lesquelles sont approuvées par requièrent une attention particulière. les d’assertion pertinent à l’égard des tenir au courant des questions comptes importants et des Soulignons également que l’audit de importantes. • Évaluation de la question de savoir si Supervision et soutien de l’équipe • revue de toute la documentation de les éléments probants obtenus sont de mission. les constatations et d’audit applicables. et révision de ses l’audit par un professionnel de suffisants et appropriés travaux KPMG autre que l’auteur. et les plus d’expérience.

ils possèdent les connaissances et l’expérience nécessaires en matière de comptabilité.Les professionnels responsables de la revue de contrôle qualité de la mission sont les plus grands experts du cabinet canadien désignés pour résoudre les problèmes techniques. . d’information financière et de normes d’audit.

Dans le cas où des associés participant à un audit ne parviendraient pas à résoudre de telles divergences. des rapports d’audit et KPMG. au besoin. Ils comprennent les politiques du cabinet en ce qui a trait à la possèdent les connaissances et l’expérience nécessaires protection des renseignements personnels et à la en comptabilité. des informations fournies correspondantes. modifiée ou importantes soulevées ont été résolues de manière révisée et d’identifier le ou les auteurs de ces actions. déclarent. ce qui Conservation de la documentation des missions comprend les procédures de résolution des divergences La politique que le cabinet a officiellement adoptée en d’opinions au sujet de questions soulevées dans le cadre matière de conservation des documents traite de d’une mission. De plus. dans des cas particuliers. archivage sécurisé. technique et matérielle conçues en vue de passent en revue une certaine partie de la documentation protéger la confidentialité et l’intégrité de l’information des de l’audit. Ces divergences sont habituellement questions telles que la période de conservation de la résolues par la simple consultation d’un membre de documentation de l’audit et des autres documents l’équipe de mission possédant un niveau de responsabilité pertinents dans le cadre d’une mission conformément aux plus élevé que l’une ou l’autre des parties aux opinions règles. de consulter la documentation. en présentation de l’information financière confidentialité. et en matière de normes d’audit. y compris les informations permettant d’identifier Tous les associés qui effectuent des revues de contrôle les personnes. au moment de leur embauche et dans le cadre Ces associés sont les chefs de file du cabinet canadien du processus de déclaration annuelle de conformité.Revue de contrôle qualité de la mission Confidentialité. normes et règlements pertinents. les principales conclusions de l’équipe de mission relativement à l’audit Ajoutons que nos professionnels en audit sont tenus et les rapports d’audit qui seront publiés. le personnel est tenu de préserver la d’une certaine partie de la documentation de l’audit. surtout dans le cas La consultation d’autres personnes au sein du cabinet est où l’information est disséminée au sein de l’équipe de encouragée et. qu’ils désignés pour résoudre les problèmes techniques. Qualité de l’audit | 13 . satisfaisante. et qu’ils s’y conformeront. elle est mission ou transmise à d’autres parties par voie obligatoire. en vue de sa résolution. Le soutien technique dont bénéficie chaque électronique. afin qu’elles Le cabinet a défini des protocoles de consultation qui puissent s’acquitter correctement de leurs s’appliquent dans le cas des questions difficiles ou responsabilités. des associés de la Pratique apportées à la documentation de l’audit. divergentes. professionnelle et des membres des équipes affectées • à une équipe de mission ou d’autres parties autorisées aux sujets techniques en comptabilité et en audit. le cabinet a instauré des mesures de protection Les associés contrôleurs de la qualité de la mission administrative. le cabinet exige que ses professionnels responsable de la revue de contrôle qualité de la mission. L’achèvement d’appliquer des contrôles appropriés et raisonnables de d’une revue de contrôle qualité de la mission doit être manière à permettre : documenté seulement une fois que l’associé contrôleur de • de déterminer clairement le moment auquel la la qualité de la mission est d’avis que toutes les questions documentation de l’audit a été créée. une formation afin de pouvoir exercer le rôle de Par ailleurs. contentieuses en matière de comptabilité et d’audit. le caractère approprié des états financiers et clients et du cabinet. confidentialité des informations des clients ou des anciens clients. il pourrait être de mise de soumettre la question au SPP. conformément aux normes qualité de missions d’audit d’émetteurs assujettis ont reçu professionnelles et aux lois et aux règlements applicables. • de protéger l’intégrité et la confidentialité de Consultation et divergences d’opinions l’information tout au long de l’audit. équipe de mission est assuré par un réseau formé des • d’empêcher que des modifications non autorisées soient professionnels du SPP. intégrité. L’associé contrôleur de la qualité de la mission n’assume accessibilité et facilité de consultation de la aucune responsabilité en ce qui concerne la mission autre documentation des missions que celles qui ont trait à la réalisation d’une revue En vertu des politiques et du Code de déontologie de objective des états financiers.

cabinet sans délai des entretiens ou des communications qu’il a eus avec un client en audit Les associés. la rotation des associés ainsi que l’approbation des services liés à l’audit et des autres services fournis. ses associés et les membres de son groupe de gestion. soit visés doivent se demander sérieusement s’il est par des restrictions. emprunts. ses dirigeants. ex. les liens postérieurs à l’emploi. approprié ou nécessaire de modifier les procédures d’audit pour tenir compte du risque que le plan Les membres de la famille proche de certains d’audit existant soit contourné par cet ancien associés et membres du personnel de KPMG ne professionnel du cabinet. Indépendance personnelle Liens postérieurs à l’emploi Il incombe à chaque professionnel de préserver son Tout professionnel de KPMG doit informer le indépendance personnelle. de même que les membres du personnel affecté à chaque mission d’audit. émetteurs assujettis. . Certains autres liens d’ordre financier (p. Le cabinet exige que chacun se conforme aux exigences applicables en matière d’indépendance et de déontologie qui atteignent ou surpassent les normes établies par les organismes de réglementation ayant autorité. Nos politiques et procédures qui traitent de questions telles que l’indépendance personnelle. les membres restants de l’équipe de mission leurs sociétés affiliées sont soit interdits. ne doivent posséder aucun intérêt financier dans la société cliente ni entretenir aucun lien non autorisé avec cette société. ses administrateurs et ses propriétaires importants. font l’objet d’un suivi constant afin de tenir compte des faits nouveaux. un ancien membre de l’équipe de mission d’audit ne peut accepter un poste comportant l’exercice d’un rôle de surveillance de l’information financière avant la fin de la « période de restriction » prescrite.. cartes de crédit. le cabinet canadien. produits d’assurance ou Si un professionnel accepte un emploi auprès d’un comptes de courtage) avec des clients en audit ou client. peuvent occuper certains postes en comptabilité ou en présentation de l’information financière chez En ce qui concerne certains clients en audit qui sont les clients en audit et leurs sociétés affiliées.Indépendance Selon les politiques de KPMG en matière d’indépendance. les directeurs et ceux qui fournissent au sujet des perspectives d’emploi chez lui. tient avec ce client des discussions ou des négociations en vue d’y obtenir un emploi. des services professionnels à des clients en audit ne peuvent pas détenir de placements directs ou Tout professionnel de KPMG qui participe à une de placements indirects importants auprès d’un mission d’audit pour le compte d’un client en audit client en audit ou d’une de ses sociétés affiliées doit être immédiatement retiré de cette mission s’il (« entités visées par des restrictions »).

lequel avisera L’associé leader responsable de la mission d’audit doit automatiquement le professionnel dans le cas où son ou évaluer tous les services fournis aux clients en audit qui ses placements feraient l’objet d’une « restriction ».Rotation des associés Nous avons mis au point des modalités visant à assurer la En vertu des règles de déontologie en vigueur au Canada. de prévenir la prestation de services matière d’indépendance est communiqué au comité de interdits à des émetteurs assujettis et à certaines sociétés discipline aux fins d’examen et de rectification. qui permet de surveiller Grâce au système KPMG de contrôle de la conformité aux les affectations des associés et de signaler la mutation des normes d’indépendance (KPMG Independence Compliance associés affectés à des clients en audit qui sont des System. au cours de l’exercice 2015. de contracter des emprunts ou d’établir s’inscrit dans le cadre de diverses activités de surveillance. Avant d’acheter des l’objet d’un sondage de vérification de la conformité. les associés en audit du cabinet cabinet canadien exige entre autres que tous les sont visés par des exigences particulières en matière de professionnels suivent chaque année une formation sur rotation qui limitent le nombre d’années consécutives au l’indépendance et qu’ils confirment qu’ils sont cours desquelles un associé peut fournir des services à un indépendants au moyen d’un système électronique de client en audit qui est un émetteur assujetti. afin fermées clientes en audit ainsi que de déterminer si les d’assurer l’uniformité sur le plan des résolutions. sont des émetteurs assujettis et à leurs sociétés affiliées. les services fournis placements doivent être déclarés dans KICS. jumelé à nos politiques. les liens ces politiques ainsi qu’à relever et à gérer les conflits financiers de plus de 185 professionnels soumis aux d’intérêts potentiels au sein de chaque cabinet du réseau exigences en matière d’indépendance. communication de nos politiques et procédures en matière du Sarbanes-Oxley Act of 2002 et des règles d’indépendance à l’ensemble de notre personnel. Le processus de surveillance et de suivi de la titres qu’ils ont émis. Cette confirmation doit être faite à l’embauche et chaque année par la suite. le groupe Éthique et conformité du système Sentinel™ de KPMG aide à assurer la conformité à cabinet a vérifié. Le d’indépendance de la SEC. et il doit également obtenir une approbation préalable du Afin de confirmer l’indépendance de nos professionnels et comité d’audit pour la prestation des services autorisés. Le du cabinet canadien. d’autres types de liens financiers. Sentinel™. l’élaboration en temps opportun de plans de transition qui nous permettent d’offrir à nos clients un service soutenu KICS contient un répertoire des émetteurs assujettis et des de qualité. KPMG fait le suivi de la conformité à ses politiques en matière d’indépendance en ce qui concerne Notre système de surveillance aide également à les intérêts financiers. Le cabinet veille au respect de ces exigences grâce à son système de rotation des associés. lequel valeurs mobilières. De plus. services autorisés ont été correctement approuvés au préalable. En outre. Les clients en audit de KPMG qui rotation des associés et du nombre d’heures pendant sont des émetteurs assujettis sont désignés comme étant lesquelles ils ont été en service auprès d’un client fait visés par des restrictions dans KICS. la conformité. ou « KICS ») et à un processus de vérification de émetteurs assujettis. les associés et les directeurs doivent consulter KICS pour déterminer si une Approbation de services liés à l’audit et des autres entité est visée par des restrictions. Qualité de l’audit | 15 . confirmation. ce groupe KPMG. Tout cabinets membres de KPMG de résoudre des conflits défaut de se conformer aux politiques du cabinet en d’intérêts potentiels. permet aux vérifie chaque année les intérêts financiers du cabinet.

. des associés de la Pratique professionnelle et des membres des équipes affectées aux sujets techniques en comptabilité et en audit.Le soutien technique dont bénéficie chaque équipe de mission est assuré par un réseau formé des professionnels du SPP.

la formation continue professionnelle et cas possibles de mauvaise conduite ou lorsqu’ils jugent l’autorisation d’exercer. Ceux qui indépendance. Le cabinet encourage les associés Le groupe Éthique et conformité est chargé également de et les employés à utiliser la ligne directe lorsqu’ils ne se vérifier et de surveiller la conformité à certaines politiques sentent pas à l’aise de signaler des cas possibles de de KPMG au Canada telles que celles en lien avec conduite contraires à la loi ou à la déontologie ainsi que les l’indépendance. tous les membres mesure où la loi le permet et selon les impératifs d’une du personnel déclarent qu’ils comprennent le Code de enquête exhaustive) et sous le couvert de l’anonymat. laquelle est axée sur les valeurs et externes. KPMG offre une ligne directe à son personnel. de la bonne façon. qu’il serait inefficace ou qu’il leur serait impossible. les incite les employés à exprimer haut et fort leurs fournisseurs et les professionnels d’autres cabinets préoccupations lorsqu’ils sont témoins de faits et gestes membres de KPMG qui prennent part à des missions qui ne sont pas en accord avec nos valeurs ou nos exécutées par KPMG. Déontologie et et que des mesures appropriées seront prises. Le responsable. Qualité de l’audit | 17 . Ils savent que cette composant le numéro sans frais 1-866-683-5434. directe sont acheminées au responsable. aux employés et aux clients des cabinets visés. l’éthique et de la culture d’intégrité. peut déposer une plainte en responsabilités professionnelles. membres de KPMG International ainsi qu’à des tiers pour leur permettre de signaler de manière confidentielle les cas Plaintes et allégations possibles de conduites contraires à la loi ou à la Pour amplifier l’importance que nous accordons à la déontologie ainsi que les cas possibles de mauvaise culture d’intégrité et du respect de l’éthique. du cabinet canadien pour qu’elles soient font part de leurs préoccupations au sein du cabinet sont examinées et. de passer par les voies de communication habituelles. et toute forme de représailles ou de sanctions conformer. y compris les clients. le cabinet cherche à intégrer un volet contre quiconque agissant de bonne foi est interdite. dans les circonstances. culture fait en sorte que leurs préoccupations seront Les plaintes qui sont déposées au moyen de la ligne examinées et prises en compte de manière constructive. de rehausser les normes applicables aux comportements aux associés. du cabinet gère sur une Le Code de déontologie de KPMG au Canada est le base quotidienne toutes les questions relatives au principal outil qui sert à véhiculer les valeurs et les personnel faisant l’objet d’une enquête. au besoin. KPMG offre conduite constituant une transgression du Code de une ligne directe pour les questions d’éthique et de déontologie de KPMG International. conformité qui permet de déposer une plainte par téléphone par l’intermédiaire d’un tiers fournisseur de Sondage de vérification de la conformité services indépendant. Chaque année. sur l’éthique et la conformité dans ses cours de formation techniques et ses séances de formation en leadership afin En outre. C’est cette détermination qui sous-tend notre culture en La ligne directe est mise à la disposition de parties matière de conformité. et toute personne. Déontologie et indépendance. pour que les ressources reconnus comme étant les tenants de notre volonté de appropriées du cabinet soient déployées aux fins d’une faire preuve de professionnalisme et du respect de enquête et de l’atteinte d’une résolution. sur déontologie du cabinet et qu’ils consentent à s’y demande. principes qui sous-tendent nos politiques en matière Les plaintes sont traitées de manière confidentielle (dans la d’éthique et d’intégrité. ses clients et les marchés financiers dans lesquels il exerce ses activités.Éthique et intégrité KPMG entend faire ce qu’il se doit. De plus. pour ses employés.

les éléments suivants : acquises grâce à une formation et à une participation appropriées. en Les personnes sont affectées à des missions particulières plus de tout module d’apprentissage concernant leur en fonction de leurs compétences. de leur expérience domaine de prestation. et tous les nouveaux employés • une compréhension des politiques et procédures de expérimentés doivent se prêter à un contrôle des KPMG en matière de contrôle qualité de l’audit. ainsi que de la nature du mandat ou de la mission. • des compétences techniques. y compris une • l’affectation des équipes de mission. Les membres du personnel de KPMG travaillent à relever Établissement des capacités et des compétences les conflits d’intérêts existants ou potentiels. de Les capacités et les compétences appropriées pour les gérer ou de les éviter. comprennent entre autres : Ressources humaines • une compréhension ainsi qu’une expérience pratique des Le système de gestion du personnel du cabinet englobe missions d’audit de nature et de complexité similaires. professionnelle pertinente et de leur expérience dans le secteur d’activité concerné. • une connaissance des secteurs d’activité dans lesquels Recrutement et embauche le client exerce ses activités. pertinentes et autres domaines spécialisés de la • l’évaluation du rendement. connaissance des technologies de l’information • le perfectionnement professionnel. Un conflit d’intérêts pourrait l’ensemble des membres d’une équipe de mission d’audit empêcher KPMG d’accepter un client ou une mission. qu’il ait été recruté directement ou mis en leur indépendance. doit se soumettre à un contrôle de l’indépendance ou à un conflit d’intérêts doit être résolue ses antécédents et passer une entrevue avec plusieurs avant qu’un candidat ne puisse entrer en fonction chez membres de la direction du cabinet. notamment le groupe Éthique et conformité. en les nécessaires identifiant à la première occasion afin de les résoudre. Avant de recevoir une offre d’emploi. • le recrutement et l’embauche. les nouveaux employés à l’admission à la société mis en candidature à l’interne fait doivent également confirmer qu’ils s’engagent à respecter l’objet d’un examen approfondi par plusieurs groupes du le Code de déontologie de KPMG et à suivre les cabinet. Une fois admis au cabinet. De plus. Chaque candidat à l’admission à la fonction aux fins de la vérification et de la confirmation de société. soumis à une entrevue. antécédents. Les politiques du cabinet en matière Notre processus d’admission à la société est rigoureux et d’indépendance sont mises à la disposition de tous les exhaustif et fait intervenir les membres appropriés de la candidats à un poste professionnel avant leur entrée en direction de KPMG. les candidats sont • la capacité d’exercer un jugement professionnel.Objectivité L’intégrité. La nomination aux postes d’associé responsable de mission et d’associé . Toute question relative à candidature à l’interne. l’éthique et l’objectivité sont les fondements de notre cabinet. rémunération. l’indépendance. C’est pourquoi nous faisons preuve de toute la diligence voulue pour éviter l’apparence même de conflit d’intérêts. programmes de formation portant sur l’indépendance. • une compréhension des normes professionnelles et des • l’établissement des capacités et des compétences exigences légales et réglementaires. le respect et la dignité ainsi que la sécurité. Affectation des équipes de mission l’éthique. lesquels sont vérifiés par des sources indépendantes. tout candidat KPMG. nécessaires. l’avancement et la comptabilité ou de l’audit.

les Les programmes de formation et de perfectionnement connaissances techniques. dans sur la comptabilité. Perfectionnement professionnel Évaluation du rendement. Les compétences et les comportements formation professionnelle continue (« FPC ») et à atteindre qui font l’objet d’une évaluation comprennent l’importance leurs propres objectifs de perfectionnement professionnel. bureau local ou l’unité administrative. y compris tout associé. Nos fait de l’évolution des questions d’ordre technique en politiques en matière d’établissement de la rémunération prenant part à des programmes de formation et à des ne permettent pas qu’un associé en audit reçoive une colloques propres à des secteurs d’activité particuliers rémunération au titre des services autres que d’audit qu’il ainsi qu’en passant en revue les bulletins et les vend à un client en audit. le sens des responsabilités. sur leur maintien en fonction au sein du l’information financière. périodiques pertinents. comprend des programmes conçus pour améliorer la La rémunération des associés en audit est déterminée capacité des professionnels à faire preuve de jugement à chaque année par l’équipe de direction de l’Audit. des perfectionnement du personnel.contrôleur de la qualité de la mission doit être approuvée Le programme Mon Développement du cabinet aide par la direction de l’unité administrative et peut également également les associés et les employés à explorer leurs être tributaire de l’approbation de la direction à l’échelle perspectives de carrière en leur permettant d’accroître leurs régionale ou nationale selon les caractéristiques compétences. Le cabinet offre des objectifs convenus. avancement et rémunération Nos politiques exigent que tous nos professionnels Tout professionnel. des objectifs et des aspirations professionnelles. leur réseau au sein de KPMG. est soumis à un tiennent à jour leurs compétences techniques et se processus annuel d’établissement des objectifs et conforment aux exigences réglementaires et d’évaluation du rendement en fonction de l’atteinte des professionnelles applicables. le l’établissement de relations. rendement peuvent analyser le rendement en fonction des Nous insistons toujours auprès des professionnels de buts. La rémunération cabinet canadien exige que tous les professionnels suivent d’un associé est déterminée en fonction d’une attribution la formation annuelle sur les normes d’indépendance. sens des affaires et de la stratégie. et l’aide d’un cadre normalisé qui traite de la manière dont les approuvée par le comité de direction et le conseil partis pris influent sur la prise de décisions et de la façon d’administration. Le ciblée qui tient compte de ses responsabilités et de la cabinet encourage également les professionnels à être au qualité de la prestation dans le cadre d’un audit. KPMG utilise également un système qui aide conçu en vue d’offrir un cadre de référence uniforme en les professionnels à s’assurer de satisfaire aux exigences vertu duquel la direction et les leaders de la gestion du en matière de FPC. accordée à la qualité et le professionnalisme. et des webinaires en Le modèle d’évaluation du rendement du cabinet a été temps réel. d’élargir leur expérience et de développer particulières d’un client en audit. le de la rémunération des associés en audit. l’audit et la présentation de certains cas. La formation offerte par le cabinet cabinet. Les associés de la Pratique de les reconnaître et de s’en dissocier en faisant preuve de professionnelle participent à l’évaluation du rendement et jugement et d’un esprit critique approprié. l’encadrement et le notamment des séances d’autoapprentissage. De plus. Qualité de l’audit | 19 . le comportent une variété de méthodes d’enseignement. la formation continue et formations en classe offertes par le bureau national. Les KPMG sur l’importance de la qualité de l’audit et d’un résultats de l’évaluation annuelle du rendement ont une esprit critique dans le cadre de cours de formation et de la incidence directe sur la rémunération des membres du communication en temps opportun de questions portant personnel de KPMG (y compris les associés) et. de la démonstration de ses occasions d’apprentissage continu afin d’aider ses compétences / comportements et de son adhésion aux professionnels à remplir les exigences en matière de valeurs de KPMG.

.

y compris tout associé.Tout professionnel. est soumis à un processus annuel d’établissement des objectifs et d’évaluation du rendement en fonction de l’atteinte des objectifs convenus. de la démonstration de ses compétences / comportements et de son adhésion aux valeurs de KPMG. Qualité de l’audit | 21 .

questions acceptée. prêts / emprunts et de l’équipe de professionnels qui y est diverses parties. L’évaluation du • les questions liées à Si la mission d’audit initial est maintien d’une relation client consiste l’indépendance (p. Cette évaluation englobe services autres que d’audit fournis au éventuelle doit être approuvée par normalement une enquête sur les client en audit éventuel. secteur d’activité. Processus de maintien d’une des membres de la direction). Les nouvelles missions consultation d’autres parties et Les facteurs qui sont pris en compte d’audit exécutées pour le compte entièrement documentés. liens financiers. professionnelle. ex. en membre du groupe Gestion des l’équipe de mission et risque collaboration avec l’associé risques du service fonctionnel technique lié aux services responsable de la Pratique concerné. les associés (p. produits et nécessite l’approbation d’une responsables de mission sont tenus concurrents). ou s’il convient d’exécuter des services particuliers pour le compte de ce client. compétence du cabinet et de audit et en attestation. L’objectif consiste à services autres que d’audit). de ses activités ainsi une nouvelle mission d’audit sont cabinet. d’établir des cloisons étanches autour d’approbations officielles de la part de placements. le client ou la mission que d’autres questions liées à la tenues d’appliquer une série de éventuels sont refusés.. un associé matière d’indépendance. l’associé responsable. mission.Acceptation et maintien de relations clients Il est absolument essentiel de veiller au respect rigoureux des politiques du cabinet en matière d’acceptation et de maintien des relations clients et des missions. Déontologie et sont généralement informées de méthodes et pratiques comptables. indépendance.. les parties client sont notamment les suivants : nécessitent des approbations susceptibles de participer à la • les caractéristiques du client supplémentaires de la part de prestation des services professionnels (p. demandés). ex. solidité financière.. relation client • les questions liées aux affaires La résolution de conflits éventuels Chaque année.. dans la mesure qu’il juge procédures. ex. deuxième partie. affectée et de communiquer avec les permettre d’identifier les clients dans parties concernées. l’existence possible d’un conflit et la réputation et les compétences d’intérêts. y compris un examen des L’évaluation d’une mission d’audit appropriée. réputation. l’arbitre • les questions liées aux services évaluation de leurs clients existants en en conflits d’intérêts Sentinel™ ou un (p. Processus d’évaluation de clients Le cabinet procède également à un conflit éventuels en matière éventuels / de missions éventuelles l’évaluation des problèmes et des d’indépendance ne peuvent être Avant qu’une nouvelle mission en conflits d’intérêts éventuels en résolus de façon satisfaisante et audit ne soit acceptée. Avant que la dans le processus d’acceptation d’un d’émetteurs inscrits auprès de la SEC mission ne soit acceptée. ex. Le cabinet s’est doté de politiques et de procédures qui lui permettent de décider s’il convient d’accepter ou de maintenir une relation client. détectés sont résolus après concernée. afin de préserver sa capacité d’offrir des services professionnels de qualité élevée. Si une question ou le cas desquels le cabinet devrait . Tous les l’associé responsable de la Pratique antécédents de l’entreprise et de problèmes ou conflits éventuels en professionnelle et l’associé certains membres de sa haute matière d’indépendance qui sont responsable de l’unité administrative direction. telle qu’un associé de procéder à un examen et à une de la Pratique professionnelle. il peut être nécessaire en un processus visant l’obtention liées à l’emploi. Les équipes conforme aux normes procède à une évaluation de l’entité et de mission qui proposent de réaliser professionnelles et à celles du de ses dirigeants.

représentent les plus récents rapports direction. Le CCRC nous fait parvenir administrateurs. Qualité de l’audit | 23 . Sa mission : nature. des missions d’audit joue un rôle important en ce qui a trait • une société fermée cliente en audit supervisées par chacun des à l’amélioration de la qualité de l’audit. sur une base continue. système de contrôle qualité de l’audit. important sur le plan de l’intégrité. documents de référence et de ses le cas échéant. la taille ou la structure de profession et le cabinet. indépendants et donnant • des constatations particulières déco profession en matière de suivi. domaines où il y a lieu d’apporter des notamment les suivants : • le caractère approprié de ses améliorations à la qualité de l’audit et. d’audit effectués à l’aide de critères performance et de renforcer notre • une enquête sur le client menée par de sélection des risques. en temps utile et supplémentaires afin de gérer les Dans le cadre de ses procédures de de manière fréquente. une image fidèle. le PCAOB supervise les actuels de la direction ou des et le programme de conformité à la auditeurs des émetteurs assujettis afin principaux propriétaires actuels.envisager d’instaurer des sauvegardes Suivi • la communication. des résultats risques liés à l’audit et ceux avec suivi. politique sur les risques. l’acceptation et le maintien des d’inspection du cabinet et ils peuvent relations clients. KPMG a déjà pas remédié et des ajustements • des examens réguliers. politiques KPMG doit se soumettre annuellement • un changement important dans la et procédures régissant la à une inspection du CCRC. d’inspection interne. éléments suivants : l’intention des professionnels en audit Par ailleurs. laquelle de protéger les intérêts des • un changement défavorable s’ajoute aux activités de suivi investisseurs et de servir davantage les important sur le plan de la jumelées à celles qui sont intérêts du public au regard de la performance financière du client. réglementaires ou professionnelles qui modifient nos responsabilités en • l’efficacité des activités de Inspections effectuées par des matière de rapport ainsi que les perfectionnement professionnel. documents. constatations relatives à la révision Canada par une réglementation des travaux effectués dans le cadre efficace et en favorisant une • un changement important au niveau d’une mission par le cabinet ou par vérification indépendante et de haute de la direction du client. aides à la pratique. les outils nécessaires • de nouvelles exigences légales. ses principaux audit. par fait l’objet d’inspections annuelles du significatifs proposés des états roulement sur une période de trois PCAOB. permet au cabinet préparation de rapports d’audit de satisfaire aux exigences de la informatifs. les d’évaluation supplémentaires.ly/1O3nJYT. qui envisage de devenir un émetteur associés. ses des autorités de réglementation en qualité ». « contribuer à la confiance du public l’entreprise du client. parmi les facteurs qui • la pertinence et le caractère adéquat sur les constatations courantes nécessitent l’application de procédures de ses politiques et de ses découlant d’une inspection. Étant donné que le PCAOB financiers). y compris telle que perçue. et propriétaires ou tout autre membre nous les considérons dans nos efforts clé de son personnel. • l’efficacité des plans d’action envers l’intégrité de l’information • un changement important parmi les élaborés pour traiter les financière des émetteurs assujettis au propriétaires de l’entreprise. Processus d’inspection interne d’amélioration continue de la qualité de • un changement défavorable L’instauration de processus l’audit. les • la formation et les directives à association professionnelle. • la conformité aux normes. un organisme de réglementation ou • des examens des contrôles Les rapports de 2012 et de 2013 du par son comité d’audit au sein duquel généraux et fonctionnels portant PCAOB sur l’inspection de KPMG figure un membre actuel de la notamment sur l’indépendance. Les inspections lant de l’audit (telles que des périodiques des cabinets inscrits faiblesses significatives du contrôle Les éléments des processus qu’effectue le PCAOB s’inscrivent dans interne auxquelles la direction n’a d’inspection interne comprennent : le cadre de sa mission. la conformité en matière PCAOB en cliquant sur le lien suivant : de FPC et la conservation de http://bit. susmentionnées. des membres l’examen de la qualité de la prestation Pour sa part. chaque année ses commentaires. lesquels le cabinet devrait rompre son évalue. notons procédures. les évaluations du être consultés sur le site Web du personnel. • des examens d’autres missions occasions d’améliorer notre • un retraitement des états financiers. son inspection nous aide à cerner des assujetti. le cabinet prend en compte et d’inspection à l’échelle du cabinet. ans. à la réalisation de ces améliorations. organismes de réglementation risques professionnels.

Gestion des risques .

des pratiques et des réglementation.Afin d’améliorer son système de contrôle qualité de l’audit. qui représentent une part étroite de la conformité. ces Ce groupe cherche également à et les procédures du cabinet servent à groupes sont responsables des obtenir l’approbation de certaines appuyer nos professionnels et les politiques du cabinet en matière de nouvelles missions en fiscalité dès le aident à réaliser des audits de qualité protection des renseignements début et assure une surveillance supérieure de façon indépendante. y compris les examens de la public et des organismes de Audit supervise. surveille et/ou qualité de la prestation des réglementation en matière d’audit. KPMG exerce séparément la responsabilité de la gestion des risques et de la supervision du suivi du contrôle qualité et celle de la gestion des activités commerciales et professionnelles du cabinet. et reçoit de Fiscalité surveille la conformité aux conformité et de respect de l’éthique. Canada à l’égard des questions processus de suivi du contrôle qualité d’indépendance. Gestion de la qualité et des risques Les responsabilités liées aux Groupe Déontologie et L’ADC. des commentaires à ce sujet. relations clients ou la reconduction nous si vous avez des questions ou des missions. personnels. il veille à recherche et le développement cabinet et aux ententes applicables en ce que le groupe Services-conseils se nécessaires pour préserver la qualité matière de protection des conforme aux politiques et de nos audits et en restant au fait des renseignements personnels. l’aide de la part des associés normes et aux exigences responsables de la Pratique Groupes Gestion des risques professionnelles du cabinet. des outils technologiques des processus et politiques en matière Le groupe Gestion des risques. protéger les renseignements Le groupe Gestion des risques – Nous faisons la promesse de suivre permettant d’identifier les personnes Services-conseils élabore les l’évolution des entreprises et des et pour se conformer à la loi. à la conformité et à la de gestion de la rotation des associés. De plus. et examine les KPMG a l’intention de continuer à supervise nos examens de la qualité nouveaux services qu’offrent les fournir à ses professionnels de la de la prestation en audit et élabore Services-conseils. Qualité de l’audit | 25 . formation. Fiscalité et Services-conseils) matière de gestion des risques se composent d’associés et d’autres s’appliquant au groupe Fiscalité et Conclusion professionnels qui supervisent le cherche à atténuer les risques en Nous avons l’intime conviction que contrôle qualité et surveillent les fournissant régulièrement des l’exemple venant de l’échelon risques des groupes Audit. les processus et politiques qui portent secteur de services au sein de la sur l’acceptation et le maintien des N’hésitez pas à communiquer avec Gestion des risques. y compris les incombent également à ce groupe. y compris objective et éthique. les politiques Services-conseils. la structure. aux politiques du Services-conseils. (Audit. Fiscalité et directives et des cours de formation. et des parties prenantes. aux normes risques s’appliquant au groupe de façon considérable dans la professionnelles. y compris réseau d’associés responsables du qualité supérieure. supérieur. services-conseils. relève systèmes de gestion des risques de indépendance directement du chef de la direction du KPMG. et des méthodes d’audit qui de gestion des risques s’appliquant Services-conseils s’appuie sur un contribuent à la réalisation d’audit de dans l’ensemble du cabinet. y compris l’application Le groupe Déontologie et cabinet et supervise tous les aspects Client/Engagement Acceptance and indépendance est responsable des des activités du cabinet liées à la Continuance (« CEAC ») et le système politiques. De plus. tout en veillant importante de l’ensemble des efforts l’administration des examens de la au maintien de la confiance du public consentis par KPMG au Canada pour qualité de la prestation en fiscalité. procédures en matière de gestion des attentes en constante évolution du Le groupe Gestion des risques – risques. y compris celles Le groupe Gestion des risques – du cabinet et son programme de visant Sentinel™ et KICS. à la politiques en matière de gestion des marchés en continuant à nous investir réglementation. Ce professionnelle pour les unités Les groupes Gestion des risques groupe élabore les politiques en administratives. Gestion des risques. contrôles instaurés par KPMG au gestion des risques. participe aux activités du groupe Audit.

.KPMG a pleinement l’intention de mettre en application les recommandations d’amélioration que le CCRC a formulées concernant notre méthode d’audit.

cabinets d’experts-comptables • les ressources humaines.Addenda Contrôle qualité Inspections effectuées par des Inspections de KPMG au Canada Le système de contrôle qualité de organismes de réglementation par le CCRC l’audit de KPMG a été conçu afin de En novembre 2015. l’éthique. et nous appuyons relations clients et de missions pleinement la responsabilité du particulières. qu’il a menées auprès du cabinet au cours des onze dernières années. cabinets faisant l’objet d’une Les sujets abordés dans le rapport Le CCRC a publié en mars 2015 son inspection. KPMG au Canada a comprennent : rapport sur les inspections menées en pleinement l’intention de mettre en • les responsabilités d’encadrement 2014 auprès de tous les cabinets. L’inspection des pertinentes. Vous pouvez obtenir un exemplaire du rapport en visitant le site Web du CCRC Les politiques et les pratiques de à l’adresse : http://bit. l’esprit critique et la menées en 2015 auprès des quatre rapports ne peuvent être rendus qualité de la prestation au service de grands cabinets. Canada. l’intégrité. Qualité de l’audit | 27 . KPMG sont revues continuellement afin qu’il soit tenu compte des changements apportés aux exigences professionnelles et réglementaires. à ses procédures de contrôle de la qualité de l’audit et le maintien • l’exécution de la mission. • les règles de déontologie marchés financiers. d’audit. CCRC. y compris KPMG au publics ni par le CCRC ni par les l’intérêt public. traite des inspections commentaires compris dans ces l’objectivité. soit l’amélioration supérieur »). Notre rapport Qualité de l’audit décrit Ce rapport. qualité et à l’exécution de ses de la confiance du public envers les missions. cabinets ». application les recommandations pour la qualité au sein du cabinet d’amélioration que le CCRC a KPMG au Canada et le CCRC ont des (l’« exemple venant de l’échelon formulées relativement à sa méthode objectifs communs. • le suivi. représente un élément important de • l’acceptation et le maintien de ce projet. Canada.ly/1S8Ntaf. le CCRC a publié Le CCRC a délivré à KPMG au Canada satisfaire aux exigences des normes son rapport annuel sur les inspections un rapport confidentiel sur les professionnelles applicables ou de les visant les quatre grands cabinets du résultats de chacune des inspections surpasser. les notre système qui met les inspections des quatre grands recommandations et autres l’indépendance. appelé « rapport public sur Selon les règles du CCRC.

notre Programme EQP n’a permis de comme dans le cas des inspections • les réponses de KPMG au Canada relever aucun problème considéré précédentes qu’il a menées auprès de à la partie I des rapports de 2005 comme ayant une incidence KPMG au Canada.pcaobus. qui fournissent un services d’audit par le cabinet. nos directives. De contexte à la partie I des rapports.Inspections de KPMG au Canada par sera rendue publique que si l’un Examens internes de la qualité le PCAOB quelconque des commentaires ou KPMG au Canada effectue un examen KPMG au Canada exprime des des observations du PCAOB n’est pas interne annuel de ses pratiques opinions d’audit sur les états financiers traité de façon adéquate dans les d’audit. à amélioration continue et nous nationaux. d’examen de la qualité de la Securities and Exchange Commission prestation (le « Programme EQP »).org/. KPMG au Canada n’a pas l’adresse : http://www. au moyen de son Programme d’émetteurs inscrits auprès de la 12 mois suivant la date du rapport. et il s’est KPMG au Canada a pris l’engagement Ce programme est conçu afin inscrit auprès du PCAOB. Cette partie du rapport ne réglementation et qui pourrait porter préjudice aux activités du cabinet ou à sa capacité de remplir ses obligations à titre d’auditeur indépendant auprès de ses clients. dans les domaines qui doivent faire La partie I est un document public qui l’objet d’une amélioration. . tout version intégrale rendue publique. Nous fournissons de En octobre 2014. La partie II autres est un document confidentiel qui À ce jour. comprend des observations sur des Demandes d’informations par des missions particulières qui ont été autorités gouvernementales ou examinées par le PCAOB. en ce qui a trait cabinet ou l’un quelconque de ses à l’exécution de l’audit et à certains associés qui émanerait d’autorités aspects fonctionnels à l’échelle du gouvernementales ou de cabinet. Pour la période de rapports d’inspection dans leur cinq ans close le 30 septembre 2015. le PCAOB a à 2013. membres de notre personnel afin en 2012 et en 2013. Ces rapports du qu’ils soient en mesure d’intervenir PCAOB sont divisés en deux parties. Comme la plupart des sociétés plus. soit les réponses de KPMG significative sur la prestation de sélectionné un éventail de missions au Canada. (« SEC ») des États-Unis. comme l’exigent les normes le PCAOB. d’audit en vue de son examen. KPMG au Canada n’est au comprend les observations du PCAOB courant d’aucune demande sur les systèmes de contrôle qualité d’informations ou enquête visant le de KPMG au Canada. soit la partie I des professionnelles. nous déterminons les membres du comité de direction de Vous pouvez obtenir ces documents domaines nécessitant une KPMG au Canada et ses bureaux sur le site Web du PCAOB. le PCAOB a mis en œuvre telles qu’elles ont été présentées pourvues d’un programme d’examen certaines procédures visant les au PCAOB. de la qualité. donnons suite à nos constatations par encore reçu les rapports d’inspection l’amélioration de nos politiques et de de 2014 et de 2015 du PCAOB. Depuis de répondre rapidement à tous les d’assurer le respect des éléments du 2005. KPMG au Canada fait l’objet rapports : processus de suivi relatifs au contrôle d’une inspection annuelle menée par • la partie I des rapports du PCAOB qualité. le PCAOB a publié l’information et de la formation à nos ses rapports sur les inspections qu’il a associés. de 2005 à 2013. Pour son inspection de 2015. à nos directeurs et aux menées auprès de KPMG au Canada.

Tous droits réservés.C.N.l. entité suisse./S.L.r. société canadienne à responsabilité limitée et cabinet membre du réseau KPMG de cabinets indépendants affiliés à KPMG International Cooperative (« KPMG International »). ForbesProjects – KPMG / 2015 .Qualité de l’audit Institut des comités d’audit Canada L’information publiée dans le présent document est de nature générale. Elle ne vise pas à tenir compte des circonstances de quelque personne ou entité particulière..R. 10442 KPMG et le logo de KPMG sont des marques déposées ou des marques de commerce de KPMG International. Bien que nous fassions tous les efforts nécessaires pour assurer l’exactitude de cette information et pour vous la communiquer rapidement. © 2015 KPMG s.E. rien ne garantit qu’elle sera exacte à la date à laquelle vous la recevrez ni qu’elle continuera d’être exacte à l’avenir. Vous ne devriez pas y donner suite à moins d’avoir d’abord obtenu un avis professionnel se fondant sur un examen approfondi des faits et de leur contexte.