36 Accomex n° 115 - E-export

Les règles fiscales en matière de
vente par Internet : un casse-tête
pour les entrepreneurs européens
Mojca Grobovsek
À la lumière des différents articles de cette revue, nous
assistons à une croissance indéniable du commerce con-
necté. Un commerce que l’on pourrait, de par sa nature virtuelle,
mgrobovsek@cci-paris-idf.fr

Juriste à la CCI Paris Ile-de-France, membre d’Enterprise
conjecturer sans limite. Il serait cependant trompeur de croire Europe Network, Mojca Grobovsek est experte en fiscalité
qu’il s’agit d’un eldorado car, nonobstant son caractère trans- des entreprises. Dotée d’une double expérience publique-
frontalier, le commerce électronique soulève de multiples privée de 8 ans, elle conseille et aide les professionnels
problématiques que les e-commerçants se doivent de prendre à appréhender leurs problématiques fiscales. Elle anime
également des ateliers d’information et des stages de
en compte.
formation continue, notamment sur les sujets liés à la terri-
torialité des prestations de services et des livraisons de
Les défis à relever sont nombreux et étendre à l’international biens au plan européen et international.
sa boutique en ligne implique, entre autres, de maitriser les
règles en matière de TVA. Dans un contexte de mondialisation, où la concurrence autrefois locale devient mondiale,
une bonne compréhension de ces règles est primordiale : elle peut représenter un avantage concurrentiel capital.
Nous allons nous efforcer d’expliquer ces enjeux, pas toujours évidents à appréhender.

Les principes relatifs à la détermination du lieu de l’acheteur ? Autant d’interrogations qui peuvent présen-
taxation existants au sein de l’Union européenne ter un frein à l’essor du e-commerce, mais qui restent
datant des années 1990, ils n’étaient pas adaptés au incontournables en cas de vente à l’international.
commerce électronique et pouvaient créer des distor-
sions de concurrence entre les États membres et
les opérateurs économiques. Par conséquent, de nou- FACTURER SES CLIENTS À L’ÉTRANGER :
velles règles spécifiques ont été introduites afin de COMPRENDRE LES PRINCIPES DE BASE
répondre de manière optimale à l’émergence de ce
nouveau business. Certaines d’entre elles ont d’ailleurs Une distinction doit être opérée au préalable entre la
été reformées pas plus tard qu’au 1er janvier 2015. vente en ligne à des professionnels assujettis et le
commerce vers des particuliers ou des professionnels
Les règles de territorialité de TVA diffèrent selon le non assujettis, chacun étant régi par le principe de
volume de ventes et suivant qu’il s’agit de ventes de territorialité de la taxe qui lui est propre.
biens ou de prestations de services.
TVA entre professionnels (BtoB)
De ce fait, les questions que chaque opérateur doit se
poser sont nombreuses : quelle est la nature de la La vente de biens par Internet entre deux profession-
prestation ? S’agit-il d’une vente de bien ou au contraire nels pourra être assimilée à une livraison
d’une prestation de services ? Quelle est la nature de intracommunautaire et supposera une facturation
mon client ? Est-il un assujetti ou bien un non assujetti ? hors TVA (sauf cas particuliers). Pour justifier cette
Dans quel pays la TVA est-elle due : en France ? Dans exonération, le vendeur devra veiller à mentionner sur
un autre État membre ou hors de l’Union européenne ? la facture tant son numéro de TVA intracommu-
Qui est redevable de cette TVA : le vendeur ou nautaire 1 que celui de l’acheteur 2 et conserver la

(1) Notez que seules les administrations fiscales peuvent inscrire des entreprises et attribuer des numéros de TVA ; ce service est en principe gratuit.
(2) Le vendeur doit vérifier la validité du numéro de TVA intracommunautaire de son acheteur via la base de données VIES et garder la preuve de cette
vérification : http://ec.europa.eu/taxation_customs/vies/?locale=fr

on utilisera l’expression Analyses tion auprès des autorités fiscales nationales.douane. ce qui entraine l’appli- cation de la TVA de cet État. etc. une livraison taxable au niveau du vendeur. Pour rappel. De plus. lorsque vérifier la validité du numéro de TVA de son client via le seuil n’est pas dépassé.. Toutefois.). bon de diffèrent. « vente à distance » qui désigne des échanges intra- communautaires présentant simultanément trois En fonction des seuils. Sauf exception. le lieu de la livraison est réputé se situer déclaration auprès des autorités fiscales nationales. Au lieu de « vente de biens ». le lieu de la livraison est réputé se situer En application de ce principe. soit « autoliquidation » sur sa facture. une distinction doit la TVA du pays destinataire varie dans une fourchette être opérée entre la vente d’un bien et la vente d’un allant de 35 000 euros à 100 000 euros selon le Tableau 1 Ventes de biens Lorsqu'une entreprise de l'UE Lieu de taxation Facturation vend un bien à : Une entreprise dans un autre État Exonération de TVA Livraison intracommunautaire HT membre (BtoB) (sous conditions) TVA à l'acquisition dûe par le client Facturation TTC. il devra préférer une solution plus stratégique en appliquant transmettre une déclaration européenne de service la TVA du pays du destinataire dès le premier euro.. portés par le vendeur ou pour son compte à destination de l’acquéreur . dans l’État d’arrivée des biens. le vendeur peut soit choisir la base de données VIES 4 et apposer la mention la simplicité et appliquer la TVA de son pays. exemple si le taux de TVA est inférieur dans ce pays de destination. accompagnée d’une intervention humaine minimale et impossible à La vente à distance ainsi définie constitue toujours assurer en l’absence de technologies de l’information. transport. ou inversement . la prestation de services ainsi définie la localisation de cette livraison est régie par des L’interview ! est taxable au lieu de l’établissement du preneur.douane.gouv. Le redevable de la TVA à l’acquisition sera l’acheteur qui l’autoliquidera lors de sa déclara. le prestataire devra peut. une facture hors taxe et c’est le client qui sera implique l’application de la TVA de cet État . le service électronique doit membre. Il en va différemment en cas de prestation de services è la livraison est faite de France vers un autre État électroniques. la prestation largement automatisée.europa. exercer une option : ainsi.Les règles fiscales en matière de vente par Internet : un casse-tête pour les entrepreneurs européens 37 preuve de sortie effective du territoire national des service électronique car les règles de TVA applicables biens vendus (par ex. (3) DEB : http://www. par (DES) 5 auprès des services douaniers. par conséquent. . règles spécifiques : jusqu’à un certain seuil de chiffre d’affaires. dans le cas contraire ce sera la TVA du vendeur La vente sera considerée comme Une entreprise ou un particulier hors TVA hors UE exportée donc HT sous réserve du l'UE (BtoB ou BtoC) respect d'un certain nombre de conditions Source : DG Fiscalité et Union douanière. être défini comme étant le service fourni sur Internet è l’acquéreur est un particulier ou une personne ou sur un réseau électronique et dont la nature rend bénéficiant du régime dérogatoire (PBRD) 6. Si le seuil de ventes à distance fixé par cet État membre est Un particulier dans un autre État TVA du vendeur ou du dépassé.eu/taxation_customs/vies/?locale=fr (5) DES : http://www. membre (BtoC) client en fonction du seuil membre qui s'applique. Cependant le vendeur Pour justifier cette exonération. le prestataire émettra dans l’État de départ des biens et.fr/articles/c779-declaration-d-echanges-de-biens-deb (4) VIES : http://ec.fr/articles/a10899-la-declaration-europeenne-de-services-des (6) Pour connaitre les PBRD : article 256 bis et 260 CA du Code général des impôts. s’il le désire. une déclaration d’échanges de caractéristiques : biens (DEB) 3 devra être souscrite auprès des services è la livraison porte sur des biens expédiés ou trans- douaniers. : CMR émargé à l’arrivée. c'est la TVA de cet État Zoom sur. TVA entre un professionnel et un non assujetti (BtoC) En pratique Le seuil à partir duquel il est obligatoire d’appliquer De même qu’entre professionnels. au-delà redevable de la TVA et qui l’autoliquidera lors de sa du seuil.gouv.

Il est donc fortement conseillé d’anticiper ces forma. « traditionnelle » d’identification et de déclaration d’autant que dans certains pays. Une entreprise ou un particulier hors Si le service est effectivement utilisé et l'UE (BtoB ou BtoC) TVA jugée hors UE exploité dans un pays de l'UE.impots. Mais pour lutter plus de ces nouvelles règles sur la marge des vendeurs ? efficacement contre l’optimisation fiscale des Cela ne mènera-t-il pas à de nouvelles distorsions de prestataires qui avaient tendance à s’installer dans le concurrence ? pays dont le taux de TVA était le plus faible.pdf (8) Pour plus d’informations sur le mini guichet unique : http://www2. voire plusieurs mois.eu/taxation_customs/resources/docu- ments/taxation/vat/traders/vat_community/vat_in_ec_annexi.html . (7) La Commission européenne publie sur son site les seuils fixés par chaque État membre : http://ec. les prestations pour les e-commerçants et un obstacle au dévelop- de services vendues en ligne sont taxables dans le pement des activités transfrontalières.38 Accomex n° 115 . Ce qui tion. Ces prestations étaient. Cette nouvelle règle de territorialité soulève de nou- veaux défis pour les e-commerçants qui devront Afin de les rendre plus cohérentes avec la nature désormais paramétrer leur site internet de sorte à faire même de la TVA en tant qu’impôt sur la consomma. NOUVEAUX DÉFIS… Il en va autrement pour la prestation de services par voie électronique. la politique fiscale reste le son client. C’est donc via ce tenu d’appliquer le taux de TVA du pays du desti. Il reste donc encore du chemin à parcourir démarches administratives qui peuvent peser sur le avant d’assister à une harmonisation totale du système prestataire. appliquer les bons taux de TVA aux bons clients.fr/e_service_pro/tva_miniguichet/moss.gouv. l’e-commerçant est publiques a été mis en place. guichet 8 que sera déclarée et payée la TVA pour nataire. Une entreprise dans un autre État TVA du preneur Le client est redevable de la TVA - membre (BtoB) autoliquidation Facture TTC. s’il le souhaite. dans l’État membre de son client. Un particulier dans un autre État TVA du preneur La TVA doit être facturée dans le pays membre (BtoC) de l'UE où le client est établi Le service n'est pas soumis à la TVA de l'UE. continuer à appliquer la procédure lités d’enregistrement pour éviter d’être en infraction. le client ne payera pas le services électroniques lorsqu’elles sont fournies à même prix s’il est basé en France ou au Luxembourg. Autant d’interrogations qui démontrent une fois de plus que la gestion de la TVA reste pour le moment un défi De ce fait. la Commission européenne a décidé de modifier sous-entendra.europa. il est censé s’être inscrit auprès l’ensemble des pays de consommation où l’opérateur de l’administration fiscale du pays concerné et est intervient. Pour ce faire. par exemple. tenu de respecter les obligations de déclaration et de versement fixées par le pays en question. un « mini guichet unique » accessible via le de TVA au sein de l’Union européenne. portail internet de la Direction générale des finances Tableau 2 Fourniture de services Lorsqu'une entreprise de l'UE Lieu de taxation Facturation fournit un service à : Facture en HT. ce qui a pour con- séquence une obligation pour le prestataire de Si la Commission européenne tend à simplifier la règle- s’identifier à la TVA dans le pays dans lequel se situe mentation en la matière. NOUVELLE RÈGLE. taxables au lieu de l’établis. pays de l’établissement du client .E-export pays 7. informations fournies par le client ? Quel sera l’impact sement du prestataire. La souscription à cette procédure simplifiée reste cependant une option pour le commerçant qui peut. des non assujettis. depuis le 1er janvier 2015. vent dans la pratique prendre plusieurs semaines. monopole de chaque État membre et les habitudes nationales bien ancrées ne sont pas prêtes à être Toutefois. les démarches peu. le principe de territorialité a été modifié. jusqu’au Comment vérifiera-t-on avec exactitude la teneur des 31 décembre 2014. Dès que le seuil est franchi. ce pays peut décider de le taxer Source : DG Fiscalité et Union douanière. que pour l’achat d’un les règles de territorialité en matière de prestations de même livre électronique. pour alléger le fardeau des différentes modifiées.

Les règles fiscales en matière de vente par Internet : un casse-tête pour les entrepreneurs européens 39 En attendant.fr .. marquage CE. de voir la TVA comme un consommateurs européens peut augmenter sa marge fardeau administratif mais bien comme un vecteur de 5 % (différence entre 1. « E-commerce : les bonnes pratiques pour réussir ». è Accompagnement dans les programmes européens de recherche et d’innovation.Tél : 01 55 65 73 13 En pratique Zoom sur. contacter Enterprise Europe Network Paris Ile-de-France Centre : http://www. maitriser les règles de territorialité peut commande passée par un luxembourgeois en faisant s’avérer être une vraie opportunité et constituer la clé les démarches auprès des autorités luxembourgeoises de la rentabilité et de la pérennisation à long terme pour appliquer le taux local dès la première vente 9. Par exemple. Pour plus d’informations. pour une entreprise..pic2europe.21 et 1. (9) Jacob Damien (2012). contrats internationaux. L’interview ! Sa vocation est d’appuyer les PME/PMI dans leur développement en Europe. è Accompagnement à l’international. Edipro. . Enterprise Europe Network facilite la mise en relation entre entreprises européennes dans le cadre de partenariats technologiques et commerciaux grâce à ses bases de données et à l’organisation de conventions d’affaires. Le réseau conseille et appuie les entreprises dans le montage de leur dossier et à l’intégration ou la constitution de consortium. e-management.fr .E-mail : europeccip@pic2europe. l’Europe à la portée de votre entreprise Enterprise Europe Network est un réseau européen regroupant plus de 600 organisations et présent dans plus de 54 pays. dès lors. etc.). un e-commerçant Analyses belge qui applique les mêmes tarifs pour tous les Il ne s’agit plus. ses missions sont de trois ordres : è Accompagnement juridique sur les questions règlementaires et les directives communautaires impactant l’activité des entreprises (TVA.15) lors de chaque stratégique de son e-business ! Enterprise Europe Network. À ce titre.