LE COURRIER D’AIX - Samedi 21 octobre 2017

_____________________________________________________________________________________

ASSOCIATION ARCHÉOLOGIQUE ENTREMONT
50 ANS D’ACTIVITÉ POUR LE PATRIMOINE
L‘Association Archéologique Entremont féte cette année son cinquantieme anniversaire puisqu‘elle a été créée en octobre
1967, sous le nom "Les Amis d’Entremont". Le nom actuel date de 2005. Son premier président fut le professeur Jean-Paul
Coste, disparu prématurément en 1974. Son successeur, Raymond Rousset, fut dès l‘origine le véritable père fondateur de
l’association. En 1978 il céda sa place au médecin général inspecteur Louis André. Mais celui-ci etait encore en activité et dut
partir à l’étranger l’année suivante. Il fut alors remplacé par le professeur Jean-Louis Charrière. En 1993, étant revenu en
France et désormais à la retraite, le Dr André reprit la présidence pour soulager J.-L. Charrière qui, lui, était encore en
activité. Mais en 2001, affaibli par la maladie, il préféra la céder de nouveau à J.-L. Charrière et c’est ce dernier qui, ayant
pris à son tour sa retraite en 2007, dirige encore l’association aujourd’hui.
Actuellement elle compte à peu près 160 adhérents, dont quatre archéologues professionnels, les autres étant ce qu’on
pourrait appeler plus simplement des "archéophiles", issus de toutes les couches de la société. Tous ceux qui souhaiteraient
adhérer seront les très bienvenus.
La cause de la création de l’association était de réunir les bonnes volontés pour
protéger, mettre en valeur et faire mieux connaître l’oppidum gaulois d’Entremont,
situé entre Aix et Puyricard. Ce site appartient à I’Etat et il a été classé, "monument
historique" en 1980, mais I’Etat ne s’est jamais beaucoup soucié de son exploitation
touristique. C’est pourquoi, quelques mois après sa création, l‘association se mit à y
organiser des visites guidées ; aujourd’hui, elle propose six visites à dates fixes par
an, pour tout public, et d‘autres visites à la demande pour les groupes constitués.
De 1976 à 1978 puis encore en 1985, un groupe de l’association a fouillé sur
l’oppidum un atelier de pressage. Ce chantier a permis de mieux comprendre la
disposition des pressoirs d‘Entremont.
L’association a realisé également divers travaux sur le site pour le protéger par une
clôture, pour baliser un itinéraire de visite, en installant une table d’orientation, des
panneaux explicatifs, etc.
D’autre part, en 1993, l’association commença à diffuser un petit guide pour visiter le
site, rédigé par le Dr André, ce guide fut remanié et enrichi en 2008 par J.-L.
Charrière. Depuis, plusieurs nouvelles éditions de cet ouvrage, chaque fois revisé et
mis à jour, se sont succédé, la dernière en 2017. C’est toujours le seul guide existant
pour Entremont (disponible en librairie et au musée Granet).
En outre, l’association s’est dotée en 2006 d’un site Internet sur lequel on trouve bien
sûr une foule d’informations sur ses activités, mais aussi une présentation de cet
oppidum avec une bibliographie détaillée.
Mais l’association ne limite pas son action au site d‘Entremont, il s’en faut de
beaucoup, et il serait même bien trop long d’entrer dans les détails. Voici simplement
un rapide aperçu de ses principales autres activités depuis ces cinquante années.
De 1979 a 1988, l’équipe de recherches de l’association a également pratiqué des fouilles sur l‘oppidum de l’lnfernet au
Tholonet, sur l‘oppidum du Baou-Roux à Bouc-Bel-Air et dans un égout romain rue Adanson à Aix. Ce groupe a aussi
participé, à titre d’auxiliaire, à plusieurs autres fouilles à Aix et aux environs. La même équipe a aussi effectué de
nombreuses prospections en pays d’Aix et des surveillances de chantier (en tout plus de 200 interventions), ce qui lui a
permis de récupérer des objets archéologiques importants qui allaient disparaître.
En outre, l’association n’a pas cessé d‘agir en faveur du patrimoine archéologique local par toutes sortes d’actions :
innombrables articles de presse, interviews sur des chaînes de radio, participations à diverses sortes de réunion, courrier aux
autorités locales, rencontres avec les autorités archéologiques, pétitions (la plus importante fut celle qui, en 2004 et 2005,
demandait le non-réenfouissement du théâtre romain d’Aix au quartier de la Seds, qui réunit 10836 signatures mais se
heurta à un refus catégorique de la DRAC), dépôt d‘observations sur des registres d’enquête publique, recensements de sites
archéologiques à protéger, actions communes avec d’autres associations, propositions d’aménagement de monuments et
sites, etc.
L’association a aussi constitué une bibliothèque de plusieurs centaines de volumes et une photothèque de plusieurs milliers de
clichés.
Une autre action importante est le prix "Entremont-Fernand Benoît" créé en 1998 et qui récompense tous les deux ans une
ou deux études archéologiques importantes accomplies par de jeunes chercheurs. La dotation du prix est de 1500€.
Encore un autre volet majeur de notre activité est la diffusion des connaissances archéologiques. Ce qui concerne l’oppidum
d‘Entremont a déjà été mentionne ci-dessus, mais il y a d‘autres actions importantes.
- une grande exposition en 1977 à l‘Office de tourisme d'Aix.
- l‘édition d‘une dizaine d’ouvrages archéologiques.
- la diffusion auprès des adhérents de très nombreux messages électroniques sur l’actuallté archéologique.
- l'organisation, en 50 ans, de près de 200 conférences présentées pour la plupart par des archéologues chevronnés, de
plusieurs projections de films, de trois grands colloques scientifiques, tout cela en accès gratuit pour le public.
Enfin il faut mentionner l’organisation durant toute cette période de 171 sorties ou voyages, de 1 à 8 jours, réservés à ses
adhérents, en France et à l’étranger.
Ce bilan est d’ores et déjà considérable. Mais l’association a défini trois objectifs majeurs qui restent encore à atteindre : avec
tous les Aixois, il faut obtenir que la ville d’Aix se dote rapidement d’un grand musée archéologique, qu‘elle finisse de fouiller
son théâtre romain découvert en 2004 dans l’enclos de la Seds et que I‘Etat décide enfin d’investir à Entremont en vue de
l’exploitation touristique raisonnée de ce site exceptionnel.
Association Archéologique Entremont, 7 bd Jean-Jaurès (Maison de l’Automobile), Aix. contact@asso-archeo-entremont.com
(www.asso-archeo-entremont.com)

Related Interests