You are on page 1of 103

Nom: Veuillez compléter

Courriel: Veuillez compléter
Profession: Veuillez compléter

Term or Concept Definition

property left behind intentionally and permanently when it
appears that the former owner does not intend to come back,
pick it up, or use it. One may have abandoned the property of
contract rights by not doing what is required by the contract.
abandoned property
However, an easement and other land rights are not
abandoned property just because of nonuse. Abandoned
land is defined as land not being used at the present time but
that may have utilities and infrastructure in place.

vegetation that is not native to a particular region but that
adapted plant  has characteristics that allow it to live in the area. Adapted
plants do not pose the same problems as invasive species.

a substance added to a product (e.g., paint, flooring) to kill or
inhibit the growth of microorganisms. Some products, such
as linoleum, exhibit natural antimicrobial properties. Despite
current practice, science has not proven that antimicrobial
added antimicrobial
treatments reduce infection transfer in building finishes more
treatment
effectively than standard cleaning procedures. Also known as
added microbial agent. See U.S. EPA factsheet, Consumer
Products Treated with Pesticides (www.epa.gov/pesticides
factsheets/treatart.htm).

a site having at least a continuous 25% of its boundary
bordering parcels that are previously developed sites. Only
adjacent site consider bordering parcels, not intervening rights-of-way.
Any fraction of the boundary that borders a water body is
excluded from the calculation.

material other than earthen material placed on the surface of
the active face of a municipal solid waste landfill at the end of
alternative daily cover each operating day to control vectors, fires, odors, blowing
(ADC) litter, and scavenging. Generally these materials must be
processed so they do not allow gaps in the exposed landfill
face. (CalRecycle)

low-polluting, nongasoline fuels such as electricity,
alternative fuel hydrogen, propane, compressed natural gas, liquid natural
gas, methanol, and ethanol

nonpotable water from other than public utilities, on-site
surface sources, and subsurface natural freshwater sources.
alternative water
Examples include graywater, on-site reclaimed water,
source
collected rainwater, captured condensate, and rejected water
from reverse osmosis systems (IgCC).

a metric that describes the potential for visual discomfort in
interior work environments. It is defined as the percentage of
annual sunlight
an analysis area that exceeds a specified direct sunlight
exposure (ASE)
illuminance level more than a specified number of hours per
year.

a built-in, nonstructural portion of a roof system. Examples
appurtenance include skylights, ventilators, mechanical equipment,
partitions, and solar energy panels.

reports the percentage of sensors in the analysis area, using
a maximum 2-foot spacing between points, that are found to
be exposed to more than 1000 lux of direct sunlight for more
ASE1000,250 than 250 hours per year, before any operable blinds or
shades are deployed to block sunlight, considering the same
10 hour/day analysis period as sDA and using comparable
simulation methods

a product formulated from multiple materials (e.g., concrete)
assembly
or a product made up of subcomponents (e.g., a workstation)

the limits used by school districts to determine what school
attendance boundary
students attend based on where they live

the illumination output for light-emitting diode lamps, as
average LED intensity
specified in the International Commission on Illumination
(ALI)
Standard 127–2007

Baseline baseline condition conditions describe the state of the project site on the date the developer acquired rights to a majority of its buildable land through purchase or option to purchase.5 meters) wide for a two-way path and at least 5 feet (1. including system descriptions. casework. design assumptions.g. regulations.. but not necessarily before any development or disturbance took place. indoor basis of design (BOD) environmental quality criteria. and guidelines a continuous network consisting of any combination of the following 1) off street bicycle paths or trails at least 8 feet (2. standards. a calculated projection of building water use assuming code- baseline water compliant fixtures and fittings with no additional savings consumption compared with the design case or actual water meter data the information necessary to accomplish the owner’s project requirements. wall coverings) baseline building the annual energy cost for a building design. and references to applicable codes. used as a performance baseline for comparison with above-standard design before the LEED project was initiated.5 bicycle network meters) wide for a one-way path 2) physically designated on- street bicycle lanes at least 5 feet (1. materials and products that make up the building or are base building permanently and semi-permanently installed in the project (e.5 meters) wide 3) streets designed for a target speed of 25 mph (40 kmh) . flooring.

showers. the removal of makeup water from a cooling tower or blowdown evaporative condenser recirculation system to reduce concentrations of dissolved solids real property or the expansion. and marine materials). of biological products. commercial or industrial products (other than food or feed) that are composed in whole. BUG ratings supersede the former cutoff ratings. or reuse of which may be complicated by the presence or possible brownfield presence of a hazardous substance. or bathtubs is considered blackwater under some state or local codes. For the purposes of LEED. . pollutant. and glare (G) (taken from BUG rating IES/IDA Model Lighting Ordinance). the distance that a bicyclist must travel between origins and bicycling distance destinations. Wastewater from kitchen sinks (sometimes differentiated by the use of a garbage disposal). or forestry materials. this excludes leather and other animal hides. or in significant part. wastewater containing urine or fecal matter that should be discharged to the sanitary drainage system of the building or premises in accordance with the International Plumbing blackwater Code. a luminaire classification system that classifies luminaires in terms of backlight (B). animal. uplight (U). or contaminant. the entirety of which must be on a bicycle network. redevelopment. renewable agricultural materials bio-based material (including plant.

buildable land When used in density calculations. including waterproofing membranes and air. avoided. and distribution an intensive. manufacturing. the portion of the site where construction can occur. and collaboratively produce design options . a structure’s primary and secondary weatherproofing system. a unit of carbon dioxide equivalent that is reduced. generate.and building exterior water-resistant barrier materials. transformation. The system is designed to combine the flexibility of buses with the efficiency of rail. carbon offset or sequestered to compensate for emissions occurring elsewhere (World Resources Institute) a procedure that tracks a product from the point of harvest or chain of custody (CoC) extraction to its end use. multiparty workshop that brings people from charrette different disciplines and backgrounds together to explore. buildable land excludes public rights-of-way and land excluded from development by codified law. including all successive stages of processing. and all building elements outside that system building interior everything inside a structure’s weatherproofing membrane an enhanced bus system that operates on exclusive bus bus rapid transit lanes or other transit rights-of-way. including land voluntarily set aside and not constructed on.

a fluid. the point in time in the morning (dawn) or evening (dusk) when the center of the sun is geometrically 6 degrees below the horizon. When emitted into the atmosphere. that absorbs heat from a chlorofluorocarbon reservoir at low temperatures and rejects heat at higher (CFC)-based temperatures. . a space that is regularly occupied and used for educational activities. glass that is transparent and allows a view through the clear glazing fenestration. Clean waste excludes lead and asbestos. containing hydrocarbons. Diffused glazing allows only daylighting. Under good weather conditions. the primary functions are teaching classroom or core and learning. artificial illumination normally is required to carry on ordinary outdoor activities. civil twilight is civil twilight the best time to distinguish terrestrial objects clearly. some closed-loop cooling closed-loop cooling systems use nonpotable water (such as recycled process water harvested from an air handler's cooling coil condensate). Because the water is sealed within the system. Before civil twilight in the morning and after civil twilight in the evening.60) nonhazardous materials left over from construction and clean waste demolition. a system that acts as a heat sink for heat-rejecting building and medical equipment by recirculating water. (Adapted from ANSI S12. CFCs refrigerant cause depletion of the stratospheric ozone layer. In such space. and good speech communication is critical to learning space students’ academic achievement.

S. The higher the index number. ENERGY STAR) combination oven water released from an oven that includes a steam cycle or discharge option an integrated system that captures the heat. operated. Also known as single-stream recycling. as compared with an incandescent light. commissioning (Cx) installed. tested. Incandescent lighting color rendering index has a color rendering index above 95. Environmental Protection Agency) building waste streams that are combined on the project site commingled waste and hauled away for sorting into recyclable streams. displays hues. generated by a single fuel source in the production power of electrical power. the process of verifying and documenting that a building and all of its systems and assemblies are planned. (Adapted from U. designed. many fluorescent sources using rare earth phosphors have a color rendering index of 80 and above.S. otherwise combined heat and unused. the more accurately the light is rendering colors. a measurement from 0 to 100 that indictes how accurately an artificial light source. and maintained to meet the owner’s project requirements . standard high- pressure sodium lighting (such as orange-hued roadway lights) measures approximately 25. Also known as cogeneration. (Adapted from U.

using the ability of an electric current to pass through water. designer. or person or that exhibits other significant cultural or aesthetic values . lead. conductivity is measured at 25°C for standardization. The CxA commissioning facilitates communication among the owner. and review the completion of commissioning process activities. an officially designated geographic area that includes both cultural and natural resources associated with a historic cultural landscape event. Cooling blowdown tower blowdown may be too saline for use in landscape irrigation. and authority (CxA) contractor to ensure that complex systems are installed and function in accordance with the owner’s project requirements. the water discharged from a cooling tower typically because cooling tower increased salinity or alkalinity has caused scaling. analysis of a product’s partial life cycle. activity. the measurement of the level of dissolved solids in water. It omits the use and the disposal phases of the product. A conventional irrigation system conventional irrigation commonly uses pressure to deliver water and distributes it through sprinkler heads above the ground. conductivity Because it is affected by temperature. a region’s most common system for providing water to plants by nonnatural means. the individual designated to organize. from resource cradle-to-gate extraction (cradle) to the factory gate (before it is transported assessment for distribution and sale).

Signage often indicates the type of recyclable waste stored there. current facilities developed to confirm the owner’s current operational needs requirements (CFR) and requirements a designated area in a building space or a central facility that is sized and allocated for a specific task. . a change in electricity use by demand-side resources from their normal consumption patterns in response to changes in demand response (DR) the price of electricity or to incentive payments designed to induce lower electricity use at times of high wholesale market prices or when system reliability is jeopardized a specific period of time when the utility or independent demand response (DR) service operator calls for a change in the pattern or level of event use in grid-based electricity from its program participants. Environmental Protection Agency website. the implementation of the owner’s project requirements. such as the collection of recyclable waste. at www. Also known as a curtailment event. biomedical waste. Some waste streams.S. such as mercury-based light bulbs.gov.epa. sensitive paper dedicated storage documents. or batteries. Consult the municipality’s safe storage and disposal procedures or use guidelines posted on the U. may require particular handling or disposal methods.

a temporary interior wall that can be easily reconfigured. In a
health care facility, acoustical concerns and embedded
demountable partition
equipment, as in a surgery suite, may prevent demountable
partitions from being used

densely occupied an area with a design occupant density of 25 people or more
space per 1,000 square feet (93 square meters)

a measure of the total building floor area or dwelling units on
a parcel of land relative to the buildable land of that parcel.
density
Units for measuring density may differ according to credit
requirements. Does not include structured parking.

– the floor area of a diagnostic and treatment of clinical
department, calculated from the centerline of the walls
departmental gross
separating the department from adjacent spaces. Walls and
area (DGA)
circulations space within the department are included in the
calculation. This calculation excludes inpatient units.

the total land area of a project site covered by buildings,
development footprint streets, parking areas, and other typically impermeable
surfaces constructed as part of the project

a state in which two materials with different life spans make
up one complete component. If one material wears out and
differential durability
cannot be separated and replaced, the entire product must
be thrown away.

a means of entering a space without having to leave the
floor or pass through another patient’s room, dedicated staff
space, service or utility space, or major public space.
direct access
Patients’ and public circulation corridors, common sitting
areas, and waiting and day space may be part of a direct
access route.

an interior horizontal measurement of 1,000 lux or more of
direct beam sunlight that accounts for window transmittance
and angular effects, and excludes the effect of any operable
direct sunlight
blinds, with no contribution from reflected light (i.e., a zero
bounce analysis) and no contribution from the diffuse sky
component (Adapted from IES)

a central energy conversion plant and transmission and
distribution system that provides thermal energy to a group of
district energy system
buildings (e.g., a central cooling plant on a university
(DES)
campus). It does not include central energy systems that
provide only electricity.

a distinct business or organization that provides goods or
services intended to meet daily needs and is publicly
diverse use
available. Automated facilities such as ATMs or vending
machines are not included. For a full list, see the Appendix.

the heating and cooling systems, equipment, and controls
located in the project building or on the project site and
associated with transporting the thermal energy of the district
downstream equipment energy system (DES) into heated and cooled spaces.
Downstream equipment includes the thermal connection or
interface with the DES, secondary distribution systems in the
building, and terminal units.

products with a useful life of approximately two or more
years and that are replaced infrequently. Examples include
durable goods
furniture, office equipment, appliances, external power
adapters, televisions, and audiovisual equipment.

the flow of long-lasting products from the project building
after they are fully depreciated and have reached the end of
durable goods waste their useful life for normal business operations. It includes
stream leased durable goods returned to their owner but does not
include durable goods that remain functional and are moved
to another floor or building.

the conductors, including the ungrounded, grounded, and
equipment grounding conductors, the electric vehicle
connectors, attachment plugs, and all other fittings, devices,
electric vehicle supply
power outlets or apparatuses installed specifically for the
equipment
purpose of delivering energy from the premises wiring to the
electric vehicle. (National Electric Codes and California
Article 625)

discarded office equipment (computers, monitors, copiers,
printers, scanners, fax machines), appliances (refrigerators,
electronic waste
dishwashers, water coolers), external power adapters, and
televisions and other audiovisual equipment

au/publications/information_sheets/general_infor mation_sheets/nis_nanomaterials_pdf. attic.e. See the engineered Australian National Industrial Chemicals Notification and nanomaterial Assessment Scheme. it has novel properties generally not seen in its conventional bulk counterpart. nicnas. energy service to access water and energy usage information that a building provider management team maintains with ENERGY STAR Portfolio Manager or a similar tool a substance designed at the molecular (nanometer) level. mercury in its purest form (rather than a mercury-containing elemental mercury compound).pdf. a designation that allows an outside entity. Semiexterior consists of the elements of a building that enclosure separate conditioned space from unconditioned space or that encloses semi-heated space through which thermal energy may be transferred to or from the exterior or conditioned or unconditioned spaces (e. crawl space. basement). Because of its small size..g. such as USGBC. .. the wall assembly).gov. the vapor of which is commonly used in fluorescent and other bulb types a luminaire that operates only during emergency conditions emergency lighting and is always off during normal building operation a nonresidential area of at least 5 acres (2 hectares) with a employment center job density of at least 50 employees per net acre (at least 125 employees per hectare net) the exterior plus semi-exterior portions of the building. Exterior consists of the elements of a building that separate conditioned spaces from the outside (i.

Evaporation occurs when liquid water from evapotranspiration soil. extended producer responsibility must be consistent with NSF/ANSI 140–2007. or water bodies becomes vapor. a program must be widely available. measures undertaken by the maker of a product to accept its own and sometimes other manufacturers’ products as postconsumer waste at the end of the products’ useful life. ISO 14025–2006 and EN declaration 15804. plant surfaces. Transpiration is the movement of water through a plant and the subsequent loss of water vapor. a statement that the item meets the environmental environmental product requirements of ISO 14021–1999. For carpet. or ISO 21930–2007 the combination of evaporation and plant transpiration into the atmosphere. Also known as closed-loop program or product take-back. . To count toward credit responsibility compliance. Producers recover and recycle the materials for use in new extended producer products of the same type.

EPA) exterior vegetated surface area the total area of vegetation on the project site. Also known as a clamp-on meter.000 square feet (1860 square meters). If a building foundation is below the water table. extensive vegetated The planting medium in extensive vegetated roofs ranges roof from 1 to 6 inches in depth.S. On the same site. the density of nonresidential land use. Usually an extensive system is a rugged green roof that requires little maintenance once established.000 square feet (930 square meters) of buildable land area. a sump pump foundation drain may be required. on a site with 10.0 would be 20. and an FAR of 0. an FAR of 2. an FAR of 1. the water discharged from a subsurface drainage system. an floor-area ratio (FAR) FAR of 1. exclusive of parking. a roof that is covered with plants and typically not designed for general access. (Adapted from U. measured as the total nonresidential building floor area divided by the total buildable land area available for nonresidential structures. For example.000 square feet (465 square meters).0 would be 10.5 would be 5.000 square feet (930 square meters) of building floor area. .000 square feet (1395 square meters). Discharge from the sump may be stored and used for irrigation. including vegetated roofs and turf grass a device installed on the outside of a water pipe to record external meter the volume of water passing through it.5 would be 15.

such as easels.g. mobile carts. cafeterias. Hospitality furniture is included as applicable to the project. including individual and group seating. storage units. trays. installed fabrics. and movable partitions. tape dispensers. and all electrical items. a cluster of freight-related businesses that include intermodal transfer operations. excluding electronic displays). showrooms. integrated distribution.. waste baskets. Freight villages may offer logistics services. and furnishings miscellaneous items. and support services. . Office accessories. bookshelves. maintenance. open-plan and private- office workstations. filing cabinets. such as lighting and small appliances. Such support freight village services may include security. mail. banking. a building opening designed to be used by pedestrians and open during regular business hours. customs and import management assistance. such as desktop blotters. restaurants. and public or activity center transportation. are excluded. marker furniture and boards and tack boards. freestanding screens. warehousing capabilities. office space. the stand-alone furniture items purchased for the project. wall-mounted visual-display products (e. and other case goods. It does not include any functional entry door exclusively designated as an emergency exit. or a garage door not designed as a pedestrian entrance. conference rooms. hotels. desks and tables. credenzas.

Appendix G. showers. It must not include waste water from kitchen sinks or dishwashers” (Uniform Plumbing Code.g. Graywater includes used water from bathtubs. Green infrastructure management green infrastructure approaches and technologies infiltrate. bathroom wash basins. Some states and local authorities allow kitchen sink wastewater to be included in graywater. and environmentally friendly. Environmental Protection Agency) a subset of renewable energy composed of grid-based green power electricity produced from renewable energy sources .S. Gray Water Systems for Single-Family Dwellings).. Gray Water Recycling Systems).and vegetation-based approach to wet weather management that is cost-effective. Other differences can likely be found in state and local codes. nitrogen oxide or particulate matter) are emitted by an horsepower hour engine of a specific horsepower rating over a one-hour period “untreated household waste water which has not come into contact with toilet waste. Appendix C. evapotranspire. clothes washers and laundry sinks” (International Plumbing Code. Project teams should comply with the graywater definition established by the authority having jurisdiction in the project area. (Adapted from U. “waste water discharged from lavatories. sustainable. capture and reuse stormwater to maintain or restore natural hydrologies. metric used to communicate how many grams of emissions grams per brake (e. graywater bathtubs. and water from clothes-washers and laundry tubs. showers. a soil.

and higher speeds than local roads. and tile patios. habitat.). physical) that has the potential to cause harm to humans. roadways. Tall buildings and narrow streets reduce airflow and exacerbate the effect. . prohibitions on human-powered highway vehicles. A highway generally connects cities and towns. any item or agent (biological.S. brick. graded or disturbed. area that is not previously developed. air-conditioners. animals. chemical. vehicles achieving a minimum green score of 45 on the American Council for an Energy Efficient Economy (ACEEE) green vehicles annual vehicle rating guide (or a local equivalent for projects outside the U. and street equipment. Other contributing factors heat island effect may include vehicle exhaust. wood and hardscape synthetic decking. and concrete. stonewalls. such as dark. greenfield and could support open space. and its subsequent radiation to surrounding areas. either by itself or through interaction with other factors the thermal absorption by hardscape. or the hazardous material environment. concrete paths and sidewalks. It includes pavement. or natural hydrology the inanimate elements of the building landscaping. nonreflective pavement and buildings. a transportation thoroughfare intended for motor vehicles with limited access points.

). and the structure must be listed in a state register of historic places. excluding surface coatings hydrozone a group of plantings with similar water needs . be listed in the National Register of Historic Places (or a local equivalent outside the U. or have been determined eligible for listing. The historic designation must be historic building made by a local historic preservation review board or similar body. and sites that have been designated or determined to be eligible as historically historic district and architecturally significant. or as a contributing building or structure in a designated historic district.S. engineering. a building or structure with historic. a group of buildings. archeological. and categorized as either contributing or noncontributing to the historic nature of the district an item that consists of only one material throughout or a homogeneous material combination of multiple materials that cannot be mechanically disjointed. or cultural significance that is listed or determined to be eligible as a historic structure or building. objects. architectural. structures.

it is customary to refer to this as illuminance at a point. its quality needs to be water checked.S. Before this industrial process water can be used for irrigation. The unit name depends on the unit of illuminance measurement for area: footcandles if square feet are used for area. Saline or corrosive water should not be used for irrigation. illuminance is a measurement of light striking a surface. an area of ground that development and building have modified in such a way that precipitation cannot infiltrate impervious surface downward through the soil. and lux if square meters are used. Since the area involved is differential. within ½ mile (800 meters) of the project boundary is previously developed. the incident luminous flux density on a differential element of surface located at a point and oriented in a particular direction. individual occupant Individual occupant spaces may be within multioccupant space spaces and should be treated separately where possible. expressed in lumens per unit area. any water discharged from a factory setting. it is the status of property on the other side of right-of-way or the street that matters. It is expressed in footcandles in the U. an area where an occupant performs distinct tasks. (based on square feet) and in lux in most other countries (based on square meters). (Adapted from IES) In lay terms. . exclusive of rights- of-way. and soils that have been compacted either by design or by use. A street or other right-of-way does not infill site constitute previously developed land. Examples of impervious surfaces include roofs. sidewalks. a site where at least 75% of the land area. paved roads and parking areas.

. such as untarnished galvanized steel.9 rule. (Adapted from Lawrence Berkeley National Laboratory) an individual admitted to a medical. such labeling may include radio integral labeling frequency identification. floors. embossing. For furniture. maternity. surgical. engraving. Clean. Most building materials (including glass) are infrared (thermal) opaque in this part of the spectrum and have an emittance of emittance  roughly 0. maternity. inpatient specialty. (HVAC) uncontrolled inward air leakage to conditioned spaces through unintentional openings in ceilings. The wavelength range for radiant energy is roughly 5 to 40 micrometers.9. or intensive-care inpatient unit unit where an individual receives care for more than 23 hours an information conveyance system that cannot be easily removed. or other permanent marking containing information on material origin. have a low emittance and are the most important exceptions to the 0. and date of manufacture. (ASHRAE 62. A cool roof should have a high thermal emittance. bare metals. or 90%. aluminum roof coatings have intermediate emittance levels. properties.1–2010) a value between 0 and 1 (or 0% and 100%) that indicates the ability of a material to shed infrared radiation (heat). specialty. surgical. In contrast. or intensive-care unit for a length of stay exceeding 23 hours any medical. and infiltration walls from unconditioned spaces or the outdoors caused by the same pressure differences that induce exfiltration.

delivery reduce waste. increase value to the owner. least-risk option an approach that involves people. Interior finish also excludes nonfull spread wet coatings or adhesives. The process harnesses the talents and insights of all integrated project participants to improve results. The depth of the growing roof medium is an important factor in determining habitat value. ramps. studs. and business structures (contractual and legal agreements) and practices. and allows a wider variety of intensive vegetated uses (including human access). a method of pest management that protects human health integrated pest and the surrounding environment. or subfloors. and other walking surfaces. and construction. and improves economic management returns through the most effective. systems. Interior finish excludes building structural members. (Adapted from American Institute of Architects) a roof that. has greater soil volume. trusses. and maximize efficiency through all phases of design. fabrication. (Adapted from Green Roofs for Healthy Cities) all the layers applied over a finished subfloor or stairs. supports a wider variety of plants (including shrubs and trees). The native or adapted plants selected for the roof should support the site’s endemic wildlife populations. including stair treads and risers. interior floor finish such as beams. . or similar items. compared with an extensive vegetated roof.

acoustical correction. or similar purposes a venue for the movement of goods in a single loading unit or road vehicle that uses successively two or more modes of intermodal facility transportation without the need to handle the goods themselves nonnative vegetation that has been introduced to an area and that aggressively adapts and reproduces. paneling. all the layers comprising the exposed interior surfaces of buildings. Light-emitting diodes packaged as traditional lamps also meet this definition. The plant’s invasive plant vigor combined with a lack of natural enemies often leads to outbreak populations. fixed partitions. interior wall and ceiling exposed ceilings. excluding lamp housing lamp and ballasts. (Adapted from U.S. and storage equipment over the course of a year a device emitting light in a fixture. surface fire resistance. interior finish trim or other finish applied mechanically or for decoration. columns. including fixed walls. . networking. and interior wainscoting. Department of Agriculture) electricity consumption by information technology and IT annual energy telecom equipment which includes servers.

the test is based on 11 hours on for every 20 minutes off. as all or part of its mission. Lamp life for fluorescent lights is determined by testing three hours on for every 20 minutes off. Lamp life depends on whether the start ballast is program or instant. vegetation). land-clearing debris Materials that are man-made (e. flux. cement) and soil are considered construction waste even if they were on site. a private. brick. This information is published in manufacturers’ information.g. EPA regulations under the Safe lead-free Drinking Water Act. or by its stewardship of such land or easements (Adapted from Land Trust Alliance) materials that are natural (e.g.S. Also known as rated average life. concrete. soil. such as bulbs. nonprofit organization that. pipe fittings. landscape water the amount of water that the site landscape area(s) requires requirement (LWR) for the site’s peak watering month a label. the useful span of operation of a source of artificial light. rock. that allows small amounts of lead in solders. stone. For high- lamp life density discharge lamps... defined by U. actively works to conserve land by undertaking or land trust assisting in conservation easement or land acquisition. and well pumps . pipes.

Rodenticides are never considered least-risk pesticides.or three-car trains in a right-of-way that is often separated from other traffic modes. a registered pesticide in the Tier III (lowest toxicity) category. utility. or is directed off the site. or a pesticide that meets the requirements in the San Francisco least-risk pesticide Pesticide Hazard Screening Protocol and is sold as a self- contained bait or as a crack-and-crevice treatment used in areas inaccessible to building occupants. Light- rail corridors typically extend 10 or more miles (16 kilometers). is directed upward to the sky. using the San Francisco Hazard Ranking system. Waste light pollution light does not increase nighttime safety. as defined by ISO 14040–2006 and ISO 14044–2006 a database that defines the environmental effects (inputs and outputs) for each step in a material’s or assembly’s life life-cycle inventory cycle. and maximum light rail operating speeds are typically 40–55 mph (65–90 kmh). . The database is specific to countries and regions within countries. the amount of time a person remains in a health care facility length of stay as an admitted patient an evaluation of the environmental effects of a product from life-cycle assessment cradle to grave. Spacing between stations tends to be ½ mileor more. waste light from building sites that produces glare. or security and needlessly consumes energy. transit service using two.

such as capacity shortages. or spectral attributes. distraction. discomfort. Load shedding is usually conducted during load shedding emergency periods. directional. In LEED. . the project team low-cost improvement determines the reasonable upper limit for low-cost improvements based on facility resources and operating budgets. system instability. or voltage control. or staff training or retraining. upgrade. Light trespass light trespass can cause annoyance. bicycle parking that is easily accessible to residents and long-term bicycle employees and covered to protect bicycles from rain and storage snow an operational improvement. or loss of visibility. such as a repair. an intentional action by a utility to reduce the load on the system. obtrusive illumination that is unwanted because of quantitative.

Examples of rainwater site management include strategies that involve evapotranspiration. and design practices (e. and addressing runoff close to its source. preserving vegetation. the limits of a site master plan. rainwater harvesting. soil amendments).. drift.g. permeable pavement. rain gardens. by replicating the natural land cover hydrologic regime of watersheds.g. an approach to managing rainwater runoff that emphasizes on-site natural features to protect water quality. infiltration. bleed-off. and capture and reuse. The master plan boundary includes the project area and may include all associated master plan boundary buildings and sites outside of the LEED project boundary. Examples include low-impact better site design principles (e. and contraction. minimizing land development (LID) disturbance. The master plan boundary considers future sustainable use. or other causes to capture and retain a specified volume of rainfall to mimic manage (rainwater) on natural hydrologic function. . vegetated swales and buffers. These are engineered practices that may require specialized design assistance. water that is fed into a cooling tower system or evaporative makeup water condenser to replace water lost through evaporation. minimizing impervious cover). expansion..

or reconfigured. supply closet carts and shelving. cereal boxes. magazines. the height at which a luminaire is installed. or shelving attached to a wall). moved. items that are modular and movable movable but semipermanently attached using mechanical casework fastening systems for operational use are considered furniture and not base building elements (e. catalogs. the distance between ground level (or the workplane) and mounting height the bottom of the luminaire (light fixture). forms. and medical furnishing mobile technology carts. supply. wrapping paper. mean lumen output a taken with an instant-start ballast that has a ballast factor of measurement 1. generally a metering control manual-on and automatic-off device. which use a program-start ballast) an item of furniture designed for use in health care. mixed paper tablets. a table or display bolted to the floor. a regulator that limits the flow time of water. flyers. most commonly installed on lavatory faucets and showers white and colored paper. file folders. procedure.0 as measured at 40% of lamp life (except for T-5 lamps. lifting and transfer aids. Examples include surgical tables.g.. In a retail setting. phone books. envelopes. (Adapted from Light a Home) items that can be moved by the users without the need of movable furniture and tools or assistance from special trades and facilities partitions management . and photos shelving and cabinetry designed to be easily installed. of a source’s emitted light derived from industry standards. and overbed tables.

natural site hydrology distribution. a compound that is not manmade and is used for cooling. they have evolved together with other native vegetation species. restaurants and other businesses.or six-digit number used to identify specific NAED code lamps. used by the National Association of Electrical Distributors an indigenous species that occurs in a particular region. and ammonia. and climate of that region. and balance . As a result. Natural Resources Conservation Service a U. Examples include water. Species native to North America are generally recognized as those occurring on the continent prior to European settlement. hydrology. these communities provide habitat for a variety of other native wildlife species. and habitat without direct or indirect human actions.-based soil survey that shows the boundaries of (NRCS) soils different soil types and special soil features on the site delineation the natural land cover function of water occurrence.S. a unique five. Such substances generally have much lower potential for natural refrigerant atmospheric damage than manufactured chemical refrigerants. ecosystem. Native species have evolved to the geography. Retailers may share some services and common areas. Also known as native plants. They also occur in communities. that is. a site that was master-planned for the development of multitenant complex stores. carbon dioxide. movement.

A temperature sensor. ambulatory non-inpatient area unit. the one-hour timeframe should be based on the time a typical occupant spends in the space when it is in use. blocking sewer gas and odors a system or switch that a person in the space can directly access and use. the sum of all interior areas in the project available to house net usable program the project’s program. or any other space in a health care facility that is not for individuals who have been admitted for care nonpotable water water that does not meet drinking water standards an area that people pass through or an area used for focused activities an average of less than one hour per person per day. a public space. It does not include areas for building area equipment. an open occupant control switch. vertical circulation. or centrally controlled system is not occupant controlled. diagnostic or treatment area. or structural components. . The one-hour timeframe is continuous and non-regularly occupied should be based on the time a typical occupant uses the space space. Examples include a task light. For spaces that are not used daily. photo sensor.  nonwater toilet dry plumbing fixtures and fittings that contain and treat systems human waste via microbiological processes a plumbing fixture having a water flush with a trap that nonwater urinal contains a layer of buoyant liquid that floats above the urine. and blinds.

and densely or nondensely occupied spaces based on the concentration of occupants in the space. excluding those spaces that are intended primarily for other purposes. and disposal of wastewater treatment generated on the project site pavements that consist of loose substrates supported by a grid of a more structurally sound grid or webbing. Unbounded. occupiable space such as storage rooms and equipment rooms. treatment.1–2010) enclosed space intended for human activities. individual or multioccupant based on the quantity of occupants. Examples include ongoing consumable paper. toner cartridges. . storage. occupied space Occupied spaces are further classified as regularly occupied or nonregularly occupied spaces based on the duration of the occupancy. and that are occupied only occasionally and for short periods of time (ASHRAE 62. excluding those spaces that are intended primarily for other purposes. Also known as ongoing purchases. such as storage rooms and equipment rooms. binders. Pervious open-grid pavement concrete and porous asphalt are not considered open grid as system they are considered bounded materials. batteries. and that are only occupied occasionally and for short periods of time. and desk accessories. a product that has a low cost per unit and is regularly used and replaced in the course of business. loose substrates do not transfer and store heat like bound and compacted materials do. an enclosed space intended for human activities. on-site wastewater the transport.

a plan that specifies major system operating parameters and operations and limits. or associated healthcare facility for diagnosis or treatment a written document that details the ideas. and has a decorative or historical period appearance a patient who is not hospitalized for 24 hours or more but outpatient who visits a hospital. and maintenance (O&M) documentation methods necessary to demonstrate proper plan operation and maintenance of an approved emissions control device or system a luminaire intended for illuminating portions of the circulation network that also serves an ornamental function. clinic. maintenance procedures and schedules. ornamental luminaire in addition to providing optics that effectively deliver street lighting. or other patient position location where a patient receives clinical care the maximum electricity load at a specific point in time or peak demand over a period of time the month with the greatest deficit between evapotranspiration and rainfall. This is the month when the peak watering month plants in the site’s region potentially require the most supplemental water typically a mid-summer month. concepts. (Sustainable Sites Initiative) . infusion chair. recovery room bay. and owner’s project criteria determined by the owner to be important to the requirements (OPR) success of the project a patient bed.

increases in concentration as it moves up the persistent food chain. some displays. See U. a structure that cannot be moved by the user without tools or assistance from special trades and facilities management. EPA’s website on persistent bioaccumulative toxic chemicals. (Adapted from place of respite Green Guide for Health Care Places of Respite Technical Brief) plug load or receptacle the electrical current drawn by all equipment that is load connected to the electrical system via a wall outlet. the transfer of energy consumption to off-peak hours. . Often these substances can become more chemical potent and harmful to ecosystems the longer they persist. demountable obstruction opaque full. fixed partitions.S. an area that connects healthcare patients. and can travel far from the source of bioaccumulative toxic contamination.epa. www. when permanent peak load demand for power is lower and energy is therefore less shifting expensive a paved surface that allows water runoff to infiltrate into the permeable pavement ground a substance that poses a long-term risk to both humans and the environment because it remains in the environment for long periods.or partial-height partitions.gov/pbt/. visitors. permanent interior Examples include lab hoods. and staff to health benefits of the natural environment. and equipment.

and 3).g.) and is approved for human consumption by the state or local authorities having jurisdiction. power utilization specifically. such as fans. in-row coolers). how much power is used by computing effectiveness (PUE) equipment rather than for cooling and other overhead . this equipment must be metered and subtracted from the PDU output reading.S.. a measure of how efficiently a data center uses its power.. but it can include downstream non-IT ancillary devices installed in IT racks. The metering approach should be consistent with the metering required for the power usage efficiency (PUE) category (e. industrial postconsumer recycled and institutional facilities in their role as end users of a content product that can no longer be used for its intended purpose water that meets or exceeds U. it may be supplied from wells or municipal water systems the electrical power from a device that allocates power to and serves information technology (IT) equipment. computer room air-conditioning units. If the PDU system supports non-IT power distribution unit equipment (e. waste generated by households or commercial. continuous consumption metering for PUE categories 1. output computer room air handlers. Power distribution unit (PDU) output does not include efficiency losses of any transformation that occurs within the PDU.g.S. 2. Environmental Protection Agency drinking water quality standards (or a local equivalent potable water outside the U.

or scrap materials capable of being reclaimed within the same process that generated them (ISO 14021). The content designation excludes rework. preferred parking For employee parking. bagasse. Examples include planer shavings. regrind. by weight. determined as the percentage of material. culls.powered floor electric and battery-powered floor buffers and burnishers. . For example. the wearing out or disuse of components or materials whose service life exceeds their design life. walnut shells. a material with a potential life of 30 years is intentionally designed to premature last only 15 years. it refers to the spots that are closest to the entrance used by employees. It maintenance does not include equipment used in wet applications equipment matter diverted from the waste stream during the manufacturing process. preconsumer recycled overissue publications. the parking spots closest to the main entrance of a building (exclusive of spaces designated for handicapped persons). such that its remaining 15 years of service obsolescence is potentially wasted. In contrast. components whose service life is the same as their expected use are utilized to their maximum potential. Formerly known as postindustrial content. trimmed materials. and obsolete inventories. sawdust.

construction. as determined by the U. Volume 6. Code of Federal Regulations. The date of previous development permit issuance constitutes the date of previous development. Department of Agriculture’s Natural prime farmland Resources Conservation Service (a U. and oilseed crops and that is available for these uses. feed.-based methodology that sets criteria for highly productive soil).S. For a complete description of what qualifies as prime farmland. but permit issuance in itself does not constitute previous development. Section 657. agricultural or forestry previously developed use. previously developed a site that. Land that is not previously developed and landscapes altered by current or historical clearing or filling. a device that measures water flow and is installed downstream from the public water supply meter or as part of private meter an on-site water system maintained by the building management team . altered by paving. or preserved natural area use are considered undeveloped land. consisted of at least 75% site previously developed land land that has the best combination of physical and chemical characteristics for producing food.S. Parts 400 to 699. and/or land use that would typically have required regulatory permitting to have been initiated (alterations may exist now or in the past).5. forage. Title 7. see U. prior to the project.S. fiber.

such as dishwashing. clothes washing. and other major support appliances. a system for the provision to the public of water for human consumption through pipes or other constructed public water supply conveyances. boilers. In addition. power resources consumed in support of a manufacturing. (ASHRAE) process load or the load on a building resulting from the consumption or unregulated load release of process energy (ASHRAE) water that is used for industrial processes and building systems. cooking and food preparation. such as cooling towers. clothes washing. and chillers. or commercial process other than conditioning spaces and maintaining comfort and amenities for building process energy occupants of a building. To be considered public. an item that arrives on the project site either as a finished element ready for installation or as a component to another item assembled on-site. (Adapted from U. this includes the installed building physical components and services needed to serve the product) intended function of the permanently installed building product. such system must (PWS) have at least 15 service connections or regularly serve at least 25 individuals. industrial. and ice making. It can process water also refer to water used in operational processes. It may include refrigeration equipment. The product unit is defined by the product (permanently functional requirement for use in the project.S. similar products within a specification can each contribute as separate products. Environmental Protection Agency) .

Typically. Turf grass with height of 120 mm evapotranspiration rate is the reference vegetation. bamboo. recycled raw material materials (e. oil (petroleum. . masonry. and soil textures similar to the project site. such as concrete. reference soils are defined as undisturbed native soils within the project’s region that support appropriate native plant species similar to those intended for the new project. the capture. other components include the catchment surface and conveyance system.. and wood reclaimed water wastewater that has been treated and purified for reuse defined in accordance with the International Organization of Standards document ISO 14021 – Environmental labels and recycled content declarations – Self-declared environmental claims (Type II environmental labeling) the amount of water lost from a specific vegetated surface reference with no moisture limitation. a soil native to the project site. gypsum.g. as described in Natural Resources Conservation Service soil surveys (or a local equivalent survey outside the United States). diversion. stone. metals. polylactic acid). For project sites with no existing soil. or undisturbed native soils within the project’s region that have native reference soil vegetation. topography. agrifiber. The harvested rainwater can be used for irrigation. glass. the basic substance from which products are made. a rain barrel or cistern stores the rainwater harvesting water. and storage of rain for future beneficial use. plastics and metals).

Refurbishing refurbished material involves renovating. or entrance outside spaces. Atypical entrances. and interior spaces are not included. the one-hour timeframe should be based on the time a typical occupant spends in the space when it is in use. functionality. atriums. energy sources that are not depleted by use. . study. repairing. an item that has completed its life cycle and is prepared for reuse without substantial alteration of its form. or value of a product. connections between concourses. emergency exits. and small (low-impact) renewable energy hydropower. an area where one or more individuals normally spend time (more than one hour per person per day on average) seated or standing as they work. Examples include the main building entrance as well as any building entryways attached to parking structures. Examples include energy from the sun. restoring. regularly used exterior underground parking garages. performance. or generally improving the appearance.1–2010 an item that has been repaired or adjusted and returned to remanufactured service. plus geothermal energy and wave and tidal systems. or perform other focused regularly occupied activities inside a building. The one-hour timeframe is space continuous and should be based on the time a typical occupant uses the space. For spaces that are not used daily. A remanufactured product can be expected to product perform as if it were new. any building end use that has either a mandatory or a regulated load prescriptive requirement in ANSI/ASHRAE/IES Standard 90. wind. quality. underground pathways.  a frequently used means of gaining access to a building.

Utility meters are often revenue-grade meter called revenue grade because their measurement directly results in a charge to the customer. . reuse Reuse includes the recovery and reemployment of materials recovered from existing building or construction sites. fixed route service. the reemployment of materials in the same or a related capacity as their original application. and envelope reused area that existed in the prior condition and remains in the completed design a measurement tool designed to meet strict accuracy standards required by code or law. regular operation. a tradable commodity representing proof that a unit of electricity was generated from a renewable resource. It must include an enclosed passenger seating area. and the ability to pick up multiple riders. which must rideshare accommodate at least two people. RECs renewable energy are sold separately from electricity itself and thus allow the credit (REC) purchase of green power by a user of conventionally generated electricity. core. Also known as salvage. a transit service in which individuals travel together in a passenger car or small van that seats at least four people. the total area of the building structure. It can include human-powered conveyances. thus extending the lifetime of materials that would otherwise be discarded. fixed fare structure.

product.g. heating/cooling. doors. through a utility provider for the entity’s consumption the percentage of analysis points across the analysis area sDA300/50% that meet or exceed this 300 lux value for at least 50% of the analysis period  the information technology (IT) load as measured at the point of connection (e. cabinetry. or steam off site. flooring. Common salvaged salvaged material materials include structural beams and posts. power receptacle) of the IT device to the electrical power system. and future school authority development. rack-mounted fans). or service life assembly will be operational for the purposes of a life-cycle assessment . and decorative items. direct greenhouse gas emissions from sources owned or Scope 1 emissions controlled by the entity. districts. such as emissions from fossil fuels burned on site indirect greenhouse gas emissions associated with the Scope 2 emissions generation of purchased electricity. Examples include school boards. Server input captures the server input actual power load of the IT device exclusive of any power distribution losses and non-IT loads (e. financing. personnel.g. and religious institutions. a construction component recovered from existing buildings or construction sites and reused. local governments.. the assumed length of time that a building. the authority responsible for decision making about school operations.. brick.

. A simple box analysis uses a basic. short-term bicycle non-enclosed bicycle parking typically used by visitors for a storage period of two hours or less.shared multioccupant a place of congregation. an evaluation of an area’s aboveground and subsurface characteristics. geology. or where occupants pursue space overlapping or collaborative tasks an area designed to be fitted out for future expansion. Shell shell space space is enclosed by the building envelope but otherwise left unfinished. expansion. The plan considers future sustainable use. Site assessments typically help determine site assessment whether contamination has occurred and the extent and concentration of any release of pollutants. Remediation decisions rely on information generated during site assessments. (also known as “building-massing model energy analysis”) a simple base-case energy analysis that informs the team simple box energy about the building’s likely distribution of energy consumption modeling analysis and is used to evaluate potential project energy strategies. with building plans (if applicable). and narrative descriptions. including its structures. and hydrology. The site master plan is typically illustrated. site drawings of planned phased development. an overall design or development concept for the project and associated (or potentially associated) buildings and sites. and site master plan contraction. schematic building form.

the elements of a landscape that consist of live. using a standard solar spectrum. a lab with specialized equipment and infrastructure would be difficult to relocate. an area whose functions can be easily changed. white paint (titanium dioxide) has a solar reflectance of 1. Black paint has a solar reflectance of 0. In contrast.org) the fraction of solar energy that is reflected by a surface on a scale of 0 to 1. horticultural softscape elements solar shared solar array or other renewable energy system with garden/community grid-connected subscribers who receive credit for the use of renewable energy renewables using virtual net metering (Adapted from system solargardens. hospital administrative offices could be moved so soft space that this soft space could be converted to a laboratory. For example. with an integrating sphere to determine the reflectance at each wavelength. The average reflectance is then determined by an averaging process. . as documented by ASTM Standards E903 and E892. The standard technique for its determination uses solar reflectance (SR) spectrophotometric measurements.

obtain its solar reflectance and thermal emittance via the Cool Roof Rating Council Standard (CRRC-1). initial thermal emittance 0.80. To calculate the SRI for a given material.90) has an (SRI) initial SRI of 100. For example. It is defined such that a standard black surface (initial solar reflectance 0. a measure of the constructed surface’s ability to stay cool in the sun by reflecting solar radiation and emitting thermal radiation. SRI is calculated according to ASTM E 1980. Calculation of the aged SRI is based on the aged tested values of solar reflectance and thermal emittance. initial thermal emittance 0. a set of uniformity criteria that ensure consistent intelligibility sound-level coverage and directionality of audible frequencies for all occupants within a space a decrease in the amount of unnecessary material brought into a building in order to produce less waste. .05.90) has an initial SRI of 0. source reduction purchasing products with less packaging is a source reduction strategy. and a standard white surface (initial solar reflectance index solar reflectance 0.

Spacing between stations is uniformly short and ranges from every streetcar block to ¼ mile. and floors) that are considered structurally sound and nonhazardous provides the information needed to understand. a metric describing annual sufficiency of ambient daylight levels in interior environments.  . The sDA value is expressed as a percentage of area. such as the owner’s project requirements.. The illluminance level and time fraction are included as subscripts. roofs.523–2001) the distribution of acoustic energy as a function of frequency speech spectra for human speech  a transit service with small. It expands the scope of the traditional operating and systems manual maintenance documentation and is compiled of multiple documents developed during the commissioning process. operate. 2001). Streetcar routes typically extend 2–5 miles (3-8 kilometers). and maintain the systems and assemblies within a building. and sequences of operation. It is defined as the percentage of an analysis area (the area where calculations are performed. a condition in which speech is unintelligible to casual speech privacy listeners (ANSI T1.g.50%.e. individual rail cars. typically across an entire space) that meets a spatial daylight minimum daylight illuminance level for a specified fraction of autonomy (sDA) the operating hours per year (i. the Daylight Autonomy value following Reinhart & Walkenhorst.. elements carrying either vertical or horizontal loads (e. as in sDA300. structure walls. and operating speeds are primarily 10–30 mph (15–50 kmh). operation and maintenance manuals.

undercover parking or under a building . peak rate of discharge. under roof. (TR) 55 hydrographs. under deck. developed by the former USDA Soil Conservation Service the ratio of the radiant heat flux emitted by a specimen to thermal emittance that emitted by a blackbody radiator at the same temperature (adapted from Cool Roof Rating Council) three-year aged SR or a solar reflectance or solar reflectance index rating that is SRI value measured after three years of weather exposure an arrangement in which customers pay higher fees to use time-of-use pricing utilities during peak time periods and lower fees during off- peak time periods vehicle storage that is underground. and storage volumes. an approach to hydrology in which watersheds are modeled Technical Release to calculate storm runoff volume.

pesticides.g. continuous consumption metering for PUE categories 1.. an area designed for equipment.. this usage must be metered and subtracted from the UPS output reading. and it may include non-IT ancillary devices installed in uninterruptible power IT racks. hazardous items that are easily purchased and commonly used. computer room air-conditioning units. such as fans. or storage rather than for human activities. . in-row coolers).htm. computer room air handlers. the electricity provided by a unit that keeps information technology (IT) equipment functioning during a power outage. An equipment area is unoccupied space considered unoccupied only if retrieval of equipment is occasional. mercury- universal waste containing equipment. UPS output does not include efficiency losses from the unit itself but does include losses from downstream electrical distribution components. The metering approach should be consistent with the metering required for the power usage efficiency (PUE) category (e. Examples include batteries. and light bulbs.gov/osw/hazard/wastetypes/universal/index. such as power distribution units. See epa. If the UPS system supports non-IT supply (UPS) output equipment (e. 2 and 3).g. machinery.

antibiotics. Department of Agriculture’s certification for products that contain at least 95% ingredients (excluding water and salt) produced without synthetic chemicals. the distance that a pedestrian must travel between origins and destinations without obstruction.S. or USDA Organic hormones. in a safe and comfortable environment on a continuous network of walking distance sidewalks. crosswalks. all weather-surface footpaths. illuminance levels calculated at a point on a vertical surface. the U. fibers. or equivalent pedestrian facilities. vertical illuminance or that occur on a vertical plane. a heating or cooling system or control associated with the district energy system (DES) but not part of the thermal connection or interface with the DES. Any remaining ingredients must consist of USDA- approved nonagricultural substances or agricultural products that are not commercially available in organic form. . Upstream equipment upstream equipment includes the thermal energy conversion plant and all the transmission and distribution equipment associated with transporting the thermal energy to the project building or site. or added tints that distort color balance. patterned glazing. The walking distance must be drawn from an entrance that is accessible to all building users. the glass portion of an exterior window that permits views to the exterior or interior. Vision glazing must allow a clear vision glazing image of the exterior and must not be obstructed by frits.

Wetlands generally include swamps. bogs. or liters. water body including intermittent streams). or ocean. but exclude irrigation ditches unless delineated as part of an adjacent wetland. arroyo. or year and a quantity of water such as kGal. the conversion of nonrecyclable waste materials into usable heat. or fuel through a variety of processes. waste-to-energy including combustion. a prevalence wetland of vegetation typically adapted for life in saturated soil conditions. canal. process. bay. outdoor. anaerobic digestion. river. Water budgets must be associated with a specified amount of time. estuary. pyrolization. The budget takes into account indoor. and that under normal circumstances does support. and makeup water budget water demands and any on site supply including estimated rainfall. . and landfill gas (LFG) recovery the surface water of a stream (first-order and higher. gasification. and similar areas. It does not include irrigation ditches. month. Examples include reuse and recycling. marshes. lake. electricity. a project-specific method of calculating the amount of water required by the building and associated grounds. a management activity that disposes of waste through waste diversion methods other than incineration or landfilling. a device installed inside a water pipe to record the volume of wet meter passing water an area that is inundated or saturated by surface or ground water at a frequency and duration sufficient to support. such as a week.

Examples include bamboo wood and palm (monocots) as well as hardwoods (angiosperms) and softwoods (gymnosperms) xeriscaping landscaping that does not require routine irrigation a vehicle used primarily to facilitate the movement of truck trailers and other types of large shipping containers from one yard tractor area of a site to another. yard truck. yard goat. It does not include forklift trucks. a plot whose building footprint typically aligns or nearly zero lot line project aligns with the site limits . Also known as terminal tractor. utility tractor rig. or yard hustler. plant-based materials that are eligible for certification under the Forest Stewardship Council.

de la récupérer ou de l'utiliser. Une personne peut avoir abandonné la propriété des droits contractuels en ne respectant pas les exigences du contrat. . mais sur laquelle des infrastructures et des services publics peuvent avoir été mis en place.Terme ou concept Définition français français Propriété délaissée de manière intentionnelle et permanente lorsqu'il apparaît que l'ancien propriétaire n'a pas l'intention d'y revenir. mais qui possède des caractéristiques lui plantes adaptées permettant de vivre dans la zone. le droit de propriété abandonnée servitude et les autres droits fonciers ne peuvent pas être une propriété abandonnée en raison d'un simple non usage. Cependant. Une terre abandonnée désigne une terre n'étant pas utilisée actuellement. Végétation qui n'est pas indigène à une région particulière. Les plantes adaptées ne posent pas les mêmes problèmes que les plantes envahissantes.

ex. la recherche n'a pas pu prouver que les agents antimicrobiens réduisaient la transmission des infections dans les agent antimicrobien matériaux de finition des bâtiments de manière plus ajouté efficace que des procédures de nettoyage standard. ces (ADC) matériaux doivent être traités pour qu'ils ne laissent aucune ouverture sur la face exposée de la décharge (CalRecycle). Certains produits.epa. Également appelé agent microbiologique ajouté. . les recouvrement incendies. les odeurs. Se reporter à la fiche d'information de l'Environmental Protection Agency des États-Unis (USEPA) intitulée Consumer Products Treated with Pesticides (www. Substance ajoutée à un produit (p. En général. présentent des propriétés antimicrobiennes naturelles. Toute partie de la frontière longeant un cours d'eau est exclue de ce calcul. peinture. le remplacement propane. comme le linoléum. Cela ne comprend que les parcelles en site adjacent bordure. le gaz naturel comprimé.htm – en anglais seulement). le déplacement des déchets par journalier alternatif le vent et la récupération des déchets. comme l'électricité. Site dont au moins 25 % de parcelles ininterrompues longeant la limite du site sont des sites antérieurement aménagés.gov/pesticides factsheets/treatart. Malgré les pratiques actuelles. Matériau autre que de la terre placé sur la face active d'une décharge municipale à la fin de chaque jour d'exploitation en vue de lutter contre les vecteurs. et non les emprises concernées. le méthanol et l'éthanol. revêtement de sol) pour tuer des microorganismes ou inhiber leur croissance. Carburants peu polluants qui ne sont pas à base carburant de d'essence. le gaz naturel liquéfié. l'hydrogène.

les connexes ventilateurs. Partie intégrée. ex. Mesure qui décrit le potentiel d'inconfort visuel dans les milieux de travail intérieurs. Produit préparé à partir de plusieurs substances (p. Elle se définit comme le pourcentage d'une zone d'analyse dépassant un niveau précis d'éclairage solaire direct pendant plus d'un certain nombre d'heures par an. en tenant compte de la même période d'analyse que pour l'autonomie en lumière naturelle. l'eau de condensation récupérée et l'eau rejetée par des systèmes d'osmose inverse (IGCC). Eau non potable autre que celle provenant des services publics. équipements Les exemples comprennent les puits de lumière. source d'eau de Les exemples comprennent les eaux grises. à savoir 10 heures par jour. les cloisons et les panneaux solaires. Indique le pourcentage de capteurs dans la zone d'analyse. Émission de lumière pour les lampes à diode électroluminescente. station de travail). Limites utilisées par les districts scolaires pour secteur de déterminer dans quelle école vont les élèves en recrutement scolaire fonction de leur lieu d'habitation.250 stores mobiles en vue d'empêcher l'entrée de la lumière du soleil. et en utilisant des méthodes de simulation comparables. assemblage ex. l'équipement mécanique. . des sources superficielles sur place et des sources naturelles d'eau douce souterraine. utilisant un espacement maximal de 2 pieds entre les points de mesure. l'eau de pluie récupérée. avant tout déploiement de ASE1000. mais non structurale. selon la définition de la norme 127-2007 de la Commission Internationale de l'Éclairage. béton) ou produit composé de sous-éléments (p. qui s'avèrent exposés à plus de 1 000 lux de lumière solaire directe pendant plus de 250 heures par an. les eaux remplacement recyclées sur place. d'une toiture.

mais pas nécessairement antérieur à tout aménagement ou à toute perturbation. Projection calculée de la consommation d'eau par le bâtiment en supposant que des équipements consommation d'eau conformes au code sont installés sans aucune de référence économie additionnelle par rapport au concept ou aux données réelles du compteur d'eau. 3) rues conçues pour une vitesse limitée à 25 mi/h (40 km/h). ex. revêtements muraux). aux règlements et aux directives en vigueur. Réseau ininterrompu composé de toute combinaison des éléments suivants : 1) chemin ou piste cyclable en retrait de la rue d'une largeur d'au moins 8 pieds (2. à la date où le promoteur acquiert les droits sur une majorité des terrains constructibles dudit site par l'intermédiaire d'un achat ou d'une option d'achat. . y compris la base de la conception description des systèmes. les critères de qualité des (BDC) environnements intérieurs. Matériaux et produits qui composent le bâtiment ou qui sont installés de manière permanente et semi- bâtiment de base permanente dans le cadre du projet (p. Renseignements nécessaires pour respecter les exigences du propriétaire pour son projet. L'état de référence décrit les état de référence conditions qui règnent sur le site du projet. et d'au réseau cyclable moins 5 pieds (1.5 mètres) pour une piste à double sens. 2) voies cyclables physiquement désignées comme telles d'une largeur d'au moins 5 pieds (1.5 mètre) pour une piste à sens unique. les hypothèses de conception et les renvois aux codes. État antérieur au lancement du projet LEED. aux normes. revêtements de sol. menuiserie d'agencement.5 mètre). Coût énergétique annuel pour la conception d'un performance du bâtiment utilisé comme référence pour la comparaison bâtiment de référence avec une conception supérieure à la norme.

d'un polluant ou d'un contaminant dangereux. ou en grande partie. Produits commerciaux ou industriels (autres que des produits alimentaires pour les humains ou les animaux) composés en totalité. Bien réel dont l'extension. le cuir et toutes les autres peaux d'animaux sont exclus. Pour LEED. de produits biologiques. Les indices BUG remplacent les anciens indices de rendement minimal. Extraction de l'eau d'appoint provenant d'une tour de refroidissement ou d'un circuit de recirculation d'un eau de vidange condenseur évaporatif afin de réduire les concentrations de matières dissoutes. des douches ou des baignoires sont considérées comme des eaux noires dans certains codes provinciaux ou locaux. Système de classification des appareils d'éclairage en fonction des niveaux de flux arrière (B). le réaménagement ou la réutilisation peuvent être compliqués par la présence friche industrielle ou la présence éventuelle d'une substance. eaux noires (eaux- Les eaux usées provenant des éviers de cuisine vannes) (parfois différenciées en raison de l'utilisation d'un broyeur de déchets). conformément au Code international de la plomberie. . Cette distance doit être totalement parcourue sur un réseau cyclable. Eaux usées contenant de l'urine ou des matières fécales qui doivent être rejetées dans le réseau sanitaire d'évacuation du bâtiment ou des locaux. de substances agricoles renouvelables (y compris les plantes. de flux indice BUG (BUG supérieur (U) et d'éblouissement (G) (extrait du rating) Règlement type sur l'éclairage extérieur de l'IES et de l'IDA). les animaux et les substances marines) ou de matériaux issus de la foresterie. Distance qu'un cycliste doit parcourir entre son point distance à bicyclette de départ et son point d'arrivée.

Tout ce qui se trouve à l'intérieur d'une membrane de intérieur du bâtiment protection contre les intempéries d'une structure. y compris extérieur du bâtiment les membranes d'étanchéité et les matériaux-barrière résistant à l'air et à l'eau. Procédure qui assure le suivi d'un produit de son point de récolte ou d'extraction à son utilisation finale. Réseau d'autobus amélioré qui fonctionne sur des voies réservées aux autobus ou d'autres emprises de service rapide par bus transport en commun. évitées ou fixation de carbone séquestrées pour compenser des émissions se produisant ailleurs (World Resources Institute). Lorsqu'ils sont utilisés dans terrain constructible les calculs de densité. chaîne de traçabilité y compris toutes les étapes successives de traitement. . Unité d'équivalent en dioxyde de carbone indiquant compensation en les émissions qui sont réduites. Systèmes primaire et secondaire d'une structure en vue de la protection contre les intempéries. à la création et à la production d'options de conception. y compris les terres volontairement laissées de côté et non construites. Atelier multipartite intensif qui rassemble des personnes provenant de diverses disciplines et de charrette différents horizons pour collaborer à l'exploration. Le réseau est conçu pour combiner la flexibilité des autobus avec l'efficacité des trains. de transformation. de fabrication et de distribution. Partie du site sur laquelle une construction peut avoir lieu. les terrains constructibles excluent les emprises publiques et les terres exclues de l'aménagement par la loi codifiée. ainsi que tous les éléments du bâtiment à l'extérieur de ce système.

Un vitrage diffus ne permet qu'un éclairage naturel. Liquide. Avant le crépuscule civil du matin et après le crépuscule civil du soir. Système qui agit comme un puits de chaleur pour les bâtiments et le matériel médical qui rejettent de la chaleur par recirculation de l'eau. Matériaux non dangereux laissés par la construction et la démolition. . Étant donné que refroidissement en l'eau est confinée dans le système. les CFC entraînent l'appauvrissement de la couche d'ozone stratosphérique. Lorsque les conditions atmosphériques le permettent. Le plomb et l'amiante sont exclus des déchets propres. certains systèmes boucle fermée de refroidissement en boucle fermée utilisent de l'eau non potable (comme de l'eau de procédé recyclée recueillie à partir du condensat du serpentin refroidisseur d'un groupe de traitement de l'air). et une bonne communication orale est essentielle à la réussite scolaire des élèves (adapté de la norme ANSI S12. les fonctions principales sont l'enseignement et l'apprentissage.60). Verre transparent qui permet de voir à travers le fenestrage. Dans un tel espace. Espace occupé régulièrement et utilisé pour des activités pédagogiques. qui absorbe la chaleur à partir d'un réservoir à des températures frigorigène à base de basses et rejette la chaleur à des températures plus chlorofluorocarbones élevées. contenant des hydrocarbures. Lorsqu'ils sont émis dans l'atmosphère. un éclairage artificiel est normalement requis pour mener à bien des activités extérieures ordinaires. le crépuscule civil est le meilleur moment pour distinguer clairement des objets terrestres. Moment du matin (aube) ou du soir (crépuscule) où le centre du disque solaire se trouve à 6 degrés sous l'horizon.

bon nombre des sources fluorescentes utilisant des phosphores de terres rares présentent un indice de rendu des couleurs de 80 ou plus (adapté de la norme ENERGY STAR des États- Unis). Eau rejetée par un four qui comprend un cycle ou une option de vapeur. Ce processus est également appelé « recyclage en vrac ». Flux de déchets de construction qui sont mélangés sur le site du projet et transportés ailleurs aux fins de tri sur des chaînes de recyclage. . Plus l'indice est élevé. exploités et entretenus en vue de respecter les exigences du propriétaire pour son projet. affiche la tonalité chromatique. L'éclairage à incandescence présente un indice de rendu des couleurs supérieur à 95. Processus consistant à vérifier et à prouver qu'un bâtiment et tous ses systèmes et assemblages sont mise en service prévus. les lampes à vapeur de sodium à haute pression standard (comme celles utilisées dans l'éclairage routier orangé) présentent un indice de 25. Mesure comprise entre 0 et 100 qui indique avec quel niveau de précision une source de lumière artificielle. autrement inutilisée. plus le rendu des couleurs de l'éclairage est précis. conçus. testés. générée par une source d'énergie unique production combinée dans la production d'énergie électrique. installés. en comparaison avec un éclairage à incandescence. Système intégré qui capte la chaleur. Ce processus de chaleur et est également appelé « cogénération » (adapté de d'électricité l'Environmental Protection Agency des États-Unis [USEPA]).

L'autorité de mise en service facilite la autorité de mise en communication entre le propriétaire. Cette analyse ne tient pas compte des phases d'utilisation et d'élimination du produit. . Étant donné qu'elle est influencée par la température. Eau rejetée par une tour de refroidissement. généralement parce qu'une salinité ou une alcalinité accrue a entraîné un entartrage. diriger et vérifier l'achèvement des activités liées au processus de mise en service. Analyse du cycle de vie partiel d'un produit. à une activité ou à des personnes. Les systèmes d'irrigation irrigation traditionnelle traditionnelle utilisent souvent la pression pour fournir de l'eau et la distribuer par l'intermédiaire de têtes d'arroseur situées au-dessus du sol. Mesure du niveau de solides dissous dans l'eau à l'aide de la capacité d'un courant électrique à passer dans l'eau. Cette eau d'extraction d'une tour de refroidissement peut s'avérer trop saline pour être utilisée dans le cadre de l'irrigation des aménagements paysagers. ou encore qui représente d'autres valeurs culturelles ou esthétiques importantes. Système le plus couramment utilisé dans une région pour fournir de l'eau aux plantes au moyen de mesures non naturelles. Zone géographie officiellement définie qui comprend des ressources culturelles et naturelles associées à paysage culturel un événement historique. la conductivité est mesurée à une température de 25 °C aux fins de normalisation. de l'extraction de la ressource à la porte de sortie de l'usine (avant qu'il soit transporté pour être distribué et vendu). Personne désignée pour organiser. le concepteur et service l'entrepreneur pour s'assurer que les systèmes complexes sont installés et fonctionnent conformément aux exigences du propriétaire pour son projet.

les déchets biomédicaux ou les batteries peuvent nécessiter des méthodes de manutention ou d'élimination particulières. Modification de l'utilisation de l'électricité liée à la demande par rapport aux modes de consommation normaux. les documents papier de nature délicate. ou utiliser les lignes directrices publiées sur le site de l'Environmental Protection Agency des États-Unis. Des panneaux indiquent souvent le type de déchets recyclables devant être stockés dans cette zone.exigences actuelles Mise en œuvre des exigences du propriétaire pour relatives aux son projet. comme la collecte des déchets recyclables. à l'adresse : www. comme les ampoules à base de mercure.epa. . Certains flux de déchets. Dans un espace de bâtiment ou une installation centrale. zone désignée dimensionnée pour une tâche particulière et réservée à ladite tâche. élaborées pour confirmer les exigences et installations les besoins actuels du propriétaire. Ce moment est également appelé « événement de réduction de la consommation ».gov (en anglais seulement). Consulter les procédures de la municipalité concernant l'entreposage et l'élimination sécuritaires des déchets. Moment précis pendant lequel le service public ou l'exploitant du service indépendant demande aux participants à son programme un changement dans leur mode ou leur niveau de consommation d'électricité provenant du réseau. en réaction à des modifications dans le prix de l'électricité ou au versement de primes conçues pour induire une baisse de la consommation d'électricité aux heures où les prix du marché de gros sont élevés ou aux moments où la fiabilité du réseau est mise en péril.

Mesure de la surface de plancher totale d'un bâtiment. des aires de aménagements stationnement et toute autre surface imperméable généralement construite dans le cadre du projet. l'ensemble du produit doit être mis au rebut. Les unités de mesure de la densité peuvent différer en fonction des exigences d'obtention du crédit. Superficie totale du terrain d'un site de projet superficie au sol des recouvert par des bâtiments. calculée à partir de ligne médiane des murs séparant le service des espaces superficie brute du adjacents. Si l'un des deux matériaux s'use et ne peut pas être séparé et remplacé. . peuvent empêcher l'utilisation de cloisons démontables. Dans un établissement de soins de santé. les préoccupations acoustiques et l'équipement intégré. Cloison intérieure temporaire qui peut être reconfigurée facilement. État dans lequel deux matériaux présentant des durées de vie différentes créent un composé complet. ou rapport entre les unités d'habitation sur une parcelle de terre et le terrain constructible de cette densité parcelle. comme dans les salles d'opération. des rues. Surface de plancher d'un service clinique de diagnostic et de traitement. les unités de malades hospitalisés sont exclues. En revanche. Les murs et les espaces de circulation au département sein du service sont inclus dans ce calcul. Zone présentant une densité d'occupation prévue de zone à haute densité 25 personnes ou plus pour 1 000 pieds carrés d'occupation (93 mètres carrés). La densité n'inclut pas les aires de stationnement.

Centrale de conversion de l'énergie et réseau de transport et de distribution qui approvisionnent un groupe de bâtiments en énergie thermique (p. ex. et qui exclut l'effet de tout store mobile. Moyen permettant d'entrer dans un espace sans avoir à quitter l'étage ou à passer par la chambre d'un autre patient. sans aucune contribution de la lumière réfléchie (c. se reporter à l'annexe. un autre local technique ou de service ou un espace public accès direct important. les aires communes de repos ainsi que les salles d'attente et les espaces de jour peuvent faire partie d'un parcours d'accès direct. . Pour en obtenir une liste complète. Cela ne comprend pas les systèmes d'énergie centraux qui ne fournissent que de l'électricité.-à-d. une analyse sans réflexion de la lumière) et sans aucune contribution du rayonnement solaire diffus (adapté de l'IES). Les installations automatisées comme les GAB ou les distributeurs automatiques ne sont pas incluses. Les couloirs de circulation pour les patients et le public. Entreprise ou organisation précise qui met des biens ou des services à la disposition du public en vue de répondre à des besoins quotidiens. système énergétique centrale de refroidissement sur un campus de quartier (DES) universitaire). Mesure intérieure horizontale de 1 000 lux ou plus de lumière solaire directe qui tient compte de la transmittance des fenêtres et des effets angulaires. un autre local réservé au personnel.

les adaptateurs d'alimentation externes. les réseaux de distribution secondaires dans le bâtiment et les unités terminales. électroménagers (réfrigérateurs. refroidisseurs d'eau). y compris les conducteurs mis à la Conducteurs. Équipement de bureau (ordinateurs. lave- déchets électroniques vaisselle. Flux des produits à longue durée de vie provenant du bâtiment du projet une fois qu'ils sont dépréciés et qu'ils ont atteint la fin de leur durée de vie utile dans le flux des déchets des cadre d'une exploitation normale. Produits présentant une durée de vie utile d'environ deux ans ou plus qui sont remplacés peu fréquemment. balayeurs. mais ne comprend pas les biens durables qui restent fonctionnels et qui sont déplacés dans un autre étage ou bâtiment. l'équipement de bureau. prises de courant ou appareils installés spécialement pour approvisionner le véhicule électrique en électricité à partir du câblage du bâtiment (codes électriques nationaux et de la Californie – article 625). L'équipement en aval comprend les liaisons ou les interfaces thermiques avec le système DES. imprimantes. . équipement et systèmes de contrôle qui se trouvent dans le bâtiment du projet ou sur le site du projet et qui sont associés au transport de l'énergie thermique équipement en aval du système énergétique de quartier (DES) dans les espaces chauffés et refroidis. téléviseurs et autres matériels audiovisuels qui sont mis au rebut. Systèmes de chauffage et de refroidissement. terre. les téléviseurs et l'équipement audiovisuel. les connecteurs pour véhicule électrique. les cordons de prise et tous les autres raccords. non mis à la terre et permettant de mettre de l'équipement à la terre. Ce flux inclut les produits durables biens durables loués retournés à leur propriétaire. les électroménagers. dispositifs. écrans. télécopieurs). photocopieuses. Ces produits comprennent notamment biens durables les meubles. adaptateurs d'alimentation externes.

Luminaire qui ne fonctionne que pendant des éclairage d'urgence situations d'urgence et qui est toujours éteint pendant l'exploitation normale du bâtiment. sous-sol).pdf – en anglais seulement). En raison de sa petite taille. La partie extérieure comprend les éléments d'un bâtiment qui séparent les espaces climatisés de l'extérieur (p. Se reporter au document d’ingénierie du National Industrial Chemicals Notification and Assessment Scheme de l'Australie (nicnas. Mercure dans sa forme la plus pure (et non un composé contenant du mercure) dont la vapeur est mercure élémentaire souvent utilisée dans les ampoules fluorescentes et d'autres types d'ampoules. vide sanitaire. mur extérieur). Zone non résidentielle d'au moins 5 acres (2 hectares) présentant une densité d'emploi d'au centre d'emploi moins 50 employés par acre nette (au moins 125 employés par hectare net). Désignation qui permet à une entité extérieure. ex. Parties extérieures et semi-extérieures du bâtiment. d'accéder aux données de consommation d'eau et d'énergie que l'équipe de gestion d'un immeuble tient à jour à l'aide de Portfolio Manager d'ENERGY STAR ou d'un outil similaire. La partie semi- extérieure comprend les éléments d'un bâtiment qui enceinte séparent l'espace climatisé de l'espace non climatisé ou qui incluent un espace semi-chauffé par lequel de l'énergie thermique peut être transférée de l'extérieur ou à l'extérieur. ex. ou transférée des espaces climatisés ou non ou à des tels espaces (p.au/publications/information_sheets/genera l_information_sheets/nis_nanomaterials_pdf. Substance désignée au niveau moléculaire (nanomètre). elle présente des propriétés nouvelles qui ne sont généralement pas vues dans ses homologues nanomatériau traditionnelles plus grosses.gov. . comme l'USGBC. grenier.

ISO 14025-2006 et EN 15804. La responsabilité élargie des producteurs est également appelée « programme en boucle fermée » ou « programme de reprise de produit ». Les producteurs récupèrent et recyclent les matériaux en vue de leur utilisation dans de nouveaux produits du même type. Déclaration selon laquelle l'article respecte les exigences environnementales des normes ISO 14021- 1999. Pour qu'un programme de ce type compte en vue de la conformité au crédit. La transpiration est le déplacement de l'eau dans une plante et la perte de vapeur d'eau qui s'ensuit. des surfaces évapotranspiration végétales ou des plans d'eau se transforme en vapeur. et parfois les produits d'autres fabricants. la responsabilité élargie des producteurs doit être conforme à la norme NSF/ANSI 140-2007. il doit être largement disponible. . Combinaison de l'évaporation et de la transpiration végétale dans l'atmosphère. comme déchets post- consommation à la fin de la durée de vie utile desdits produits. Pour la moquette. ou de la norme ISO 21930-2007. Mesures entreprises par le fabricant d'un produit pour accepter ses propres produits. L'évaporation se produit lorsque l'eau liquide provenant du sol.

un système extensif est un toit vert résistant qui ne nécessite que peu d'entretien une fois qu'il est mis en place. une pompe de puisard peut s'avérer nécessaire. L'eau provenant du puisard peut être stockée et utilisée pour l'irrigation. mesurée comme la surface de plancher totale des bâtiments non résidentiels divisée par la superficie totale de terre constructible disponible pour des structures non résidentielles. sur un site comprenant 10 000 pieds carrés (930 mètres carrés) de terrains rapport plancher-sol constructibles. Toit couvert de plantes qui n'est généralement pas conçu pour un accès général. Si la fondation d'un immeuble se trouve sous la surface libre de la nappe. un RPS de 2 correspondrait à 20 000 pieds carrés (1 860 mètres carrés) et un RPS de 0.5 correspondrait à 15 000 pieds carrés (1 395 mètres carrés). Densité des utilisations des terres non résidentielles. le milieu de culture mesure de 1 à 6 pouces de profondeur (adapté de l'Environmental Protection Agency des États-Unis). Sur le même site.5 correspondrait à 5 000 pieds carrés (465 mètres carrés). à l'exclusion des aires de stationnement. un RPS de 1. Ce dispositif est également appelé « débitmètre pour conduite ». La superficie extérieure végétalisée représente la superficie totale de végétation sur le site du projet. un RPS de 1 correspondrait à une (RPS) surface de plancher de l'immeuble de 10 000 pieds carrés (930 mètres carrés). y compris les toits végétalisés et les pelouses. Dans les toits végétalisés extensifs. Habituellement. Par exemple. . Dispositif installé sur la partie extérieure d'un tuyau d'eau pour enregistrer le volume d'eau qui s'y écoule. Eau rejetée par un réseau de drainage souterrain.

les services bancaires. Ouverture du bâtiment conçue pour être utilisée par des piétons et qui est ouverte pendant les heures normales d'ouverture. tableaux blancs et tableaux mobilier et d'affichage. Articles de mobilier autonomes achetés pour le projet. comme les lampes et les petits appareils. d'entreposage. l'assistance pour la gestion de l'importation et des douanes. les chariots mobiles. les locaux pour bureaux. les écrans sur pied. comme les sous-main. les bureaux et les tables. ex. de salles d'exposition et de soutien. les bahuts. y compris : les sièges individuels et collectifs. Les villages de fret peuvent offrir des services de logistique. et divers articles. les salles de conférence. Les accessoires de bureau. Lesdits services de village de fret soutien peuvent concerner : la sécurité. les hôtels et les transports publics ou les transports du centre d'activités. le courrier. comme les chevalets. selon le type de projet. les restaurants. Les articles d'accueil sont inclus. Regroupement d'entreprises en lien avec le fret qui comprend des activités de transfert intermodal. les cafétérias. l'entretien. Cela ne comprend pas les entrée fonctionnelle portes exclusivement conçues aux fins de sortie de secours ni les portes de garage qui ne sont pas conçues pour permettre une entrée par des piétons. les bibliothèques. sont exclus. . à l'exclusion des dispositifs d'affichage ameublement électroniques). les plateaux. les classeurs à tiroirs et les autres meubles de rangement. les modules de stockage. les éléments en tissu installés et les cloisons amovibles. les stations de travail pour les bureaux en espace ouvert ou les bureaux particuliers. de distribution intégrée. les dévidoirs de ruban. les corbeilles à papier et tous les éléments électriques. les dispositifs d'affichage montés au mur (p.

durable et respectueuse de l'environnement qui s'appuie sur le sol et la végétation en matière de gestion en temps de pluie. Gray Water Recycling Systems. Elles ne doivent pas inclure les eaux usées provenant des éviers de cuisine ou des lave- vaisselle » (Uniform Plumbing Code. des lavabos de salle de bain ainsi que des machines à laver et des bacs à laver. D'autres différences existent vraisemblablement dans les codes provinciaux et locaux. annexe C. les eaux grises baignoires. . annexe G. traduction libre). Les eaux grises comprennent les eaux usées provenant des baignoires. écologique l'évapotranspiration. ex. Gray Water Systems for Single-Family Dwellings. Les équipes du projet doivent respecter la définition des eaux grises énoncée par l'autorité compétente dans la zone du projet. les douches. « Eaux usées ménagères non traitées n'ayant pas été en contact avec les déchets provenant des toilettes. le captage et la réutilisation des eaux de pluie pour conserver ou restaurer l'hydrologie naturelle (adapté de l'Environmental Protection Agency des États-Unis [USEPA]). Certaines provinces et autorités locales permettent aux eaux usées provenant des éviers de cuisine d'être incluses dans les eaux grises. « eaux usées rejetées par les lavabos. Les approches et les technologies écologiques en matière infrastructure de gestion des infrastructures permettent l'infiltration. Approche économique. d'oxyde d'azote ou de matière particulaire) sont rejetés par un moteur d'une puissance nominale précise (en cheval-puissance) pendant une période d'une heure. des douches. Mesure utilisée pour indiquer combien de grammes d'émission (p. Sous-ensemble d'énergie renouvelable composé de électricité verte l'électricité du réseau produite à partir de sources d'énergie renouvelable. les machines à laver et les éviers de buanderie » (International Plumbing Code. traduction libre).

Ils comprennent les chaussées. en brique et en tuile. chimique ou physique) pouvant causer des effets nocifs pour les humains. les terrasses en bois ou en de matériaux inertes matériaux synthétiques. Éléments inanimés de l'aménagement paysager du bâtiment. Une route relie généralement des grandes villes et des villes. Véhicules obtenant une cote verte minimale de 45 sur le guide annuel d'évaluation des véhicules de l'American Council for an Energy Efficient Economy (ACEEE) (ou une cote locale équivalente pour les projets en dehors des États-Unis). Zone qui n'a pas encore été aménagée. Voie de communication de transport à l'intention des véhicules à moteur présentant un nombre restreint de points d'accès. . nivelée ou inexploité perturbée. que ce soit seul ou par l'intermédiaire d'interactions avec d'autres facteurs. Les autres facteurs qui effet d'îlot de chaleur contribuent à ce phénomène peuvent comprendre les gaz d'échappement des véhicules. Les grands immeubles et les rues étroites réduisent la circulation de l'air et exacerbent cet effet. des interdictions relatives à l'utilisation route de véhicules à propulsion humaine et des vitesses autorisées supérieures à celles des routes locales. aménagement à l'aide les murs de pierre. et qui pourrait abriter des espaces ouverts. les animaux ou l'environnement. des habitats ou une hydrologie naturelle. Tout élément ou agent (biologique. et son rayonnement ultérieur vers les zones avoisinantes. les chemins et les trottoirs en béton ainsi que les patios en béton. les climatiseurs et l'équipement urbain. comme les chaussées et les immeubles sombres et non réfléchissants. Absorption thermique par les matériaux inertes. les routes.

Groupe de plantations présentant des besoins en eau similaires. à l'exclusion des revêtements superficiels. Bâtiment ou structure présentant une importance historique. technique. et qui est classé comme contribuant ou ne contribuant pas à la nature historique du quartier. Article qui est composé d'un seul matériau ou d'une matériaux combinaison de multiples matériaux qui ne peuvent homogènes pas être disjoints mécaniquement. . dans le registre national des lieux historiques (semblable au National Register of Historic Places aux États-Unis). d'objets et de sites qui a été désigné comme présentant une importance historique et architecturale. ou qui est quartier historique considéré comme étant admissible à une telle désignation. ou doit avoir été considérée comme admissible à une Groupe de bâtiments. ou jugés comme admissibles à ladite liste. ou considérés comme une structure ou un bâtiment faisant partie d'un quartier historique désigné. archéologique ou culturelle inscrits à la liste des structures ou des bâtiments historiques. La désignation en tant que bâtiment bâtiment historique historique doit être faite par un comité local de préservation du patrimoine ou une organisation similaire. et la structure doit figurer dans un répertoire régional des lieux patrimoniaux. architecturale. de structures.

imperméables les routes revêtues et les aires de stationnement. que ce soit à dessein ou en raison de leur utilisation. Toute eau rejetée par un milieu industriel. Densité du flux lumineux incident sur un élément différentiel de surface situé à un endroit et orienté vers une direction particulière. on compte les toits. exprimée en lumens par unité de surface. dans la mesure du possible. cette densité est souvent appelée unité d'éclairement lumineux en un point. Site où au moins 75 % d'une surface d'un terrain. est déjà aménagé. Le nom de l'unité dépend de l'unité de mesure pour la surface : le pied-bougie s'il s'agit de pieds carrés. L'eau salée ou corrosive ne doit pas être utilisée pour l'irrigation. Une rue ou toute terrain intercalaire autre emprise ne constitue pas un terrain antérieurement aménagé.5 mi (800 m) de la limite du projet. En langage de profane. Avant de pouvoir utiliser cette eau pour l'irrigation. Il s'exprime en pieds-bougies aux États-Unis (basé sur des pieds carrés) et en lux dans la plupart des autres pays (basé sur des mètres carrés). sa qualité doit être vérifiée. Les espaces individuels des occupants peuvent se espace individuel des trouver dans des espaces destinés à des groupes et occupants doivent être traités séparément. . seul compte le statut de la propriété qui se trouve de l'autre côté de l'emprise ou de la rue. Étant donné que la surface concernée est différentielle. Surface de terrain que les aménagements et les constructions ont modifié de telle sorte que les précipitations ne peuvent pas s'infiltrer vers le sol. Zone où un occupant accomplit des tâches distinctes. les trottoirs ainsi que les sols qui ont été compactés. surfaces Parmi les surfaces imperméables. hors emprises et situé à moins de 0. l'éclairement lumineux est la mesure d'une lumière touchant une surface. et le lux s'il s'agit de mètres carrés (adapté de l'IES).

spécialisée. présentent une faible émissivité et représentent l'exception la plus importante à la règle du 0. Personne admise dans une unité médicale. chirurgicale. causées par la même différence de pression qui cause les exfiltrations d'air (ASHRAE 62. spécialisée. Pour le mobilier. comme l'acier galvanisé non terni. (CVCA) Infiltrations d'air non contrôlées dans des espaces climatisés au travers d'ouvertures non intentionnelles dans les plafonds. La plupart des matériaux de émissivité infrarouge construction (y compris le verre) sont opaques dans (ou thermique) cette partie du spectre et présentent une émissivité d'environ 0. Système de communication d'information qui ne peut pas être retiré facilement.9 (ou 90 %).9. . les propriétés et la date de fabrication du matériel.1–2010). À l'inverse. la maternité ou l'unité de soins intensifs où des personnes sont soignées pendant plus de 23 heures. Toute unité médicale. entre autres. les planchers et les infiltration murs en provenance d'espaces non climatisés ou de l'extérieur. à la maternité ou à l'unité de soins intensifs pour un séjour supérieur à 23 heures. les étiquettes de ce type peuvent comprendre des marquages permanents comme l'identification par radiofréquence. les revêtements de toiture en aluminium présentent des niveaux d'émissivité intermédiaires (adapté du Lawrence Berkeley National Laboratory). Les métaux propres et nus. chirurgicale. La plage de longueurs d'onde pour l'énergie radiante est approximativement comprise entre 5 et 40 micromètres. indiquant des renseignements sur les origines. Un toit froid doit présenter une émissivité thermique élevée. Valeur comprise entre 0 et 1 (ou 0 % et 100 %) indiquant la capacité d'un matériau à dissiper le rayonnement infrarouge (chaleur). la gravure ou le gaufrage.

. ni aucun autre élément similaire. les structures d'entreprise (accords contractuels et juridiques) et les pratiques. par rapport à un toit végétalisé extensif. les fermes.of Architects). Les plantes indigènes ou adaptées sélectionnées pour le toit doivent profiter aux populations d'animaux sauvages endémiques du site (adapté de Green Roofs for Healthy Cities). Toutes les couches appliquées sur un plancher brut ou un escalier aménagé. intérieurs comme les poutres. d'accroître la valeur pour le intégrée (RPI) propriétaire. Ce processus exploite les talents et les idées de tous les participants en vue réalisation de projet d'améliorer les résultats. Type de programme antiparasitaire qui protège la programme santé humaine et le milieu ambiant et améliore le antiparasitaire intégré rendement économique en utilisant l'option la plus efficace et la moins risquée. y compris les pas et les contremarches d'escalier. prend en charge une plus grande variété de plantes (y compris des arbustes et des arbres) et permet des utilisations plus variées (y compris l'accès pour les humains). les rampes d'accès et toute autre surface de marche. L'aménagement intérieur exclut également les enrobages humides partiels ou les adhésifs. les systèmes. de réduire les déchets et d'optimiser l'efficacité à toutes les phases de conception. La profondeur du milieu de culture est un facteur important dans la détermination de valeur de l'habitat. les montants et les planchers bruts. présente un volume de sol plus important. de fabrication et de construction (adapté de l'American Institute Toit qui. L'aménagement intérieur ne finition des sols comprend pas les éléments de structure du bâtiment. Approche impliquant les personnes.

y compris les murs fixes. les colonnes. . les plafonds intérieurs boiseries intérieures ou toute autre finition mise en place mécaniquement aux fins de décoration. les finition des murs et plafonds exposés et les lambrissages intérieurs. les réseaux et les dispositifs de stockage. comprenant les serveurs. lampes ou ampoules Les diodes électroluminescentes conditionnées sous forme de lampes classiques respectent également cette définition. excluant le boîtier et le ballast de la lampe. de résistance au feu de surface ou à d'autres fins similaires. La vigueur de la plante combinée à plante envahissante l'absence d'ennemis naturels entraîne souvent une pullulation (adapté du département de l'Agriculture des États-Unis). les cloisons fixes. Consommation d'électricité au cours d'une année liée à l'équipement informatique et de télécommunication. Lieu permettant le déplacement de marchandises dans une seule unité de chargement ou un seul installation véhicule routier qui utilisent successivement deux intermodale modes de transport ou plus sans nécessiter de manutention des marchandises en tant que telles. Plante non indigène qui a été introduite dans une zone et qui s'y adapte et s'y reproduit de manière agressive. Toutes les couches composant les surfaces extérieures exposées des bâtiments. Appareil émettant de la lumière dans un appareil d'éclairage. de correction acoustique.

végétation). béton. ou en assurant l'intendance desdites terres ou servitudes (adapté de Land Trust Alliance). les tuyaux. Pour une lampe à durée de vie de la décharge à haute densité. les flux de soudage. La durée de vie de la lampe dépend de l'utilisation d'un ballast à démarrage programmé ou à démarrage instantané. travaille activement à la conservation des terres en entreprenant ou en facilitant des fiducie foncière servitudes de conservation ou des acquisitions de terres. comme une ampoule. ciment) sont considérés comme des déchets de construction même s'ils se trouvaient sur le site. la lampe est allumée lampe 11 heures pour toute période de 20 minutes où elle est éteinte. rocher. ex. Cette information figure dans les renseignements fournis par le fabricant. besoins en eau des Quantité d'eau nécessaire aux aménagements surfaces paysagées paysagers du site pour le mois d'arrosage de pointe (LWR) sur le site. La durée de vie d'une lampe pour les ampoules fluorescentes est déterminée en menant un essai dans lequel la lampe est allumée trois heures pour toute période de 20 minutes où elle est éteinte. les raccords de tuyauterie et les pompes de puits. Concept également connu sous le nom de « durée de vie Organisme privé sans but lucratif qui. Les matériaux créés par l'homme (p. Norme définie par les règlements de l'Environmental Protection Agency des États-Unis (USEPA) en vertu de la loi Safe Drinking Water Act qui autorise de sans plomb petites quantités de plomb dans les brasures. Durée de fonctionnement d'une source de lumière artificielle. briques. . Matériaux naturels (p. terre. dans le cadre de sa mission. ex. pierre.

Pesticide homologué de niveau III (toxicité la plus
faible), d'après le système de classification des
risques San Francisco Hazard Ranking, ou pesticide
respectant les exigences énoncées dans le protocole
d'évaluation des risques San Francisco Pesticide
pesticide à moindre
Hazard Screening Protocol qui est vendu comme
risque
appât toxique autonome ou comme traitement des
fissures et crevasses utilisé dans des zones
inaccessibles aux occupants du bâtiment. Les
rodenticides ne sont jamais considérés comme des
pesticides à moindre risque.
Durée pendant laquelle une personne reste dans un
durée du séjour établissement de soins de santé à titre de patient
hospitalisé.
Évaluation des effets sur l'environnement d'un produit
évaluation du cycle
du berceau à la tombe, comme le définissent les
de vie
normes ISO 14040-2006 et ISO 14044-2006.
Base de données qui définit les effets sur
l'environnement (intrants et extrants) pour chaque
étape du cycle de vie d'un matériau ou d'un
assemblage. La base de données est propre aux pays
et aux régions de ces pays.
Lumière artificielle produisant un éblouissement qui
provient du site du bâtiment et qui est émise vers le
pollution lumineuse ciel ou réfléchie sur le sol. Cette lumière artificielle
n'accroît pas la sûreté, la sécurité et la fonctionnalité
pendant la nuit et consomme inutilement de l'énergie.
Service de transport en commun utilisant des trains à
deux ou trois wagons dans une emprise qui est
souvent distincte des autres modes de transport. Les
stations sont généralement situées à 0,5 mi ou plus
système léger sur rail l'une de l'autre, et les trains roulent à une vitesse
maximale comprise entre 40 et 55 mi/h (entre 65 et
90 km/h). Les lignes des systèmes légers sur rail
s'étendent généralement sur 10 mi ou plus (16 km ou
plus).

Éclairement importun qui n'est pas souhaité en raison
de ses caractéristiques (quantité, orientation ou
intrusion de lumière
spectre). L'intrusion de lumière peut créer une gêne,
un inconfort, une distraction ou une perte de visibilité.

Mesure intentionnelle adoptée par un service public
en vue de réduire la charge pesant sur le réseau. Le
délestage des charges est habituellement mené
pendant les situations d'urgence, comme en cas de
pénurie de capacités, d'instabilité du réseau ou de
réglage de la tension.

stationnement pour Stationnement pour bicyclettes facilement accessible
bicyclettes à long aux résidents ainsi qu'aux employés; il est couvert afin
terme de protéger les bicyclettes de la pluie et de la neige

Amélioration opérationnelle, comme une réparation,
une mise à niveau ou encore une formation ou un
recyclage du personnel. Dans le programme LEED,
l'équipe de projet détermine la limite supérieure
raisonnable pour les améliorations à bas prix en
fonction des ressources et des budgets d'exploitation
de l'installation.

Approche de gestion du ruissellement des eaux de
pluie qui met l'accent sur les caractéristiques
naturelles sur place pour protéger la qualité de l'eau,
en répliquant le régime hydrologique naturel de la
couverture terrestre au sein du bassin hydrologique et
en s'occupant du ruissellement à proximité de sa
source. Les exemples comprennent des principes de
développement à meilleure conception du site (p. ex. minimiser la
faible impact (DFI) perturbation du terrain, préserver la végétation,
minimiser les surfaces imperméables) ainsi que des
pratiques de conception (p. ex. jardins pluviaux,
rigoles végétalisées et zones tampons de végétation,
revêtements perméables, collecte de l'eau de pluie,
amendements des sols). Il s'agit de pratiques
d'ingénierie qui peuvent nécessiter une assistance
spécialisée au moment de la conception.

Eau alimentant le circuit d'une tour de refroidissement
ou d'un condensateur évaporatif afin de remplacer
eau d'appoint
l'eau perdue en raison de l'évaporation, de
l'entraînement, de la purge ou de toute autre cause.

Capter et retenir un volume précis d'eau de pluie pour
imiter une fonction hydrologique naturelle. Parmi les
gestion (des eaux
exemples de gestion des eaux pluviales, on compte
pluviales) sur place
des stratégies concernant l'évapotranspiration,
l'infiltration ainsi que le captage et la réutilisation.
Limites du plan d'ensemble d'un site. Les limites du
plan d'ensemble comprennent la zone de projet et
peuvent inclure tous les bâtiments et sites connexes
limites du plan
situés en dehors des limites du projet LEED. Les
d'ensemble
limites du plan d'ensemble tiennent compte des
utilisations, des agrandissements et des réductions
durables à venir.

prospectus. les aides au transfert et au levage. enveloppes. boîtes papiers mélangés de céréales. les chariots d'intervention. Éléments qui peuvent être déplacés par les mobilier et cloisons utilisateurs sans avoir besoin d'outils ni d'assistance mobiles de la part d'un corps d'état du second-œuvre ou des gestionnaires de l'installation. ou une étagère fixée à un mur). catalogues. Régulateur qui limite le temps d'écoulement de l'eau. une table ou un écran fixés au sol. à partir d'un ballast à démarrage instantané présentant un facteur de ballast de 1. les chariots à fournitures et les chariots informatiques mobiles. et qui est le plus souvent installé sur les robinets de lavabo et les douches. ex. articles mobiles. magazines. carnets. Distance entre le niveau du sol (ou du plan de travail) et la partie inférieure du luminaire (appareil d'éclairage). les chariots et armoires à fournitures et les tables-ponts. . formulaires. Les exemples comprennent les plateaux chirurgicaux. évaluée à 40 % de la durée de vie de la lampe (sauf pour les lampes T-5. Dans un contexte de commerce au détail. hauteur à laquelle un luminaire est installé (adapté de Light a Home). Mesure de la lumière émise par une source calculée à partir de normes de l'industrie. Étagères et armoires conçues pour être installées. Papiers blancs et colorés. sont considérés comme du mobilier et non comme des éléments de base du bâtiment (p. annuaires et photos. papiers d'emballage. armoire modulaire mais fixés de manière semi-permanente à l'aide d'un (mobile) système de fixation mécanique aux fins d'exploitation. qui utilisent un ballast à démarrage programmé). mais qui régulateur de débit s'éteint automatiquement. déplacées ou reconfigurées facilement. chemises de classement.0. Élément de mobilier conçu pour une utilisation dans le cadre des soins de santé. qui s'allume généralement manuellement.

délimitation des sols par le service de la Prospection des sols des États-Unis qui montre les conservation des limites des différents types de sols et les ressources naturelles caractéristiques particulières du sol sur le site. ces communautés offrent un habitat à une diversité d'autres espèces sauvages indigènes. à ses mouvements et naturel à son équilibre. de restaurants et d'autres entreprises. Composé qui n'est pas fabriqué par les humains et qui est utilisé aux fins de refroidissement. à sa répartition. Site dont le plan d'ensemble prévoit l'aménagement complexe à locataires de magasins. à l'hydrologie et au climat de cette région. Elles sont également appelées « plantes indigènes ». En outre. elles font partie de communautés. multiples Des détaillants peuvent partager certains services et certaines parties communes. Les exemples comprennent l'eau. elles ont évolué aux côtés végétation indigène d'autres espèces. Espèce indigène qui est présente dans une région. . un écosystème et un habitat particuliers. (SCRN) Fonction de couverture terrestre naturelle relative à la hydrologie du site présence d'eau. le dioxyde de carbone et l'ammoniac. c'est-à-dire. Les espèces indigènes d'Amérique du Nord sont généralement reconnues comme celles qui étaient présentes sur le continent avant la colonisation européenne. sans influence humaine directe ou indirecte. Les espèces indigènes se sont adaptées à la géographie. Numéro unique à cinq ou six chiffres utilisé pour identifier des lampes précises (utilisé par la National Association of Electrical Distributors). En conséquence. Les substances de ce type présentent généralement un potentiel nocif pour l'atmosphère bien moindre que les frigorigènes chimiques fabriqués.

  Appareils et accessoires de plomberie secs qui systèmes de toilettes contiennent et traitent des matières de vidange par sans eau l'intermédiaire de processus microbiologiques. bloquant ainsi les gaz d'égout et les odeurs. Les exemples comprennent les lampes de bureau. Zone que traversent les gens ou zone utilisée pour des activités ciblées qui durent en moyenne moins d'une heure par jour et par personne. Espace public. ou tout autre espace dans un établissement de soins de santé qui n'est pas destiné aux personnes hospitalisées. la période d'une heure doit s'appuyer sur la durée qu'y passe un occupant habituel lorsque l'espace est utilisé. les interrupteurs d'ouverture et les stores. Cette surface ne comprend pas les zones programme destinées à l'équipement. Système ou interrupteur auquel une personne qui se trouve dans l'espace peut avoir directement accès et qu'elle peut utiliser. zone de diagnostic ou de traitement. . unité de soins ambulatoires. Somme de toutes les surfaces intérieures du projet surface nette mises à disposition pour accueillir le programme du utilisable du projet. un capteur optique ou un système à commande centrale n'est pas commandé par l'occupant. Cette période d'une heure est continue et doit s'appuyer sur la durée espace occupé pendant laquelle un occupant habituel utilise l'espace. Eau qui ne respecte pas les normes en matière d'eau eau non potable potable. Appareil de plomberie présentant une chasse d'eau avec siphon composé d'une couche de liquide urinoir sans eau (sec) insubmersible qui flotte au-dessus de l'urine. à la communication verticale ou aux éléments de structure du bâtiment. irrégulièrement Pour les espaces qui ne sont pas utilisés quotidiennement. Un capteur de température.

à l'exception des espaces visant principalement d'autres fins. comme les salles de stockage et les salles d'équipement. et qui ne sont occupés qu'occasionnellement et pendant de courtes périodes (ASHRAE 62. Espace clos dédié aux activités humaines. traitement et élimination des usées sur place eaux usées générées sur le site du projet. Ces produits sont également appelés « achats réguliers ».1-2010). stockage. comme les salles de stockage et les salles d'équipement. Les espaces occupés sont classés : comme occupés espace occupé régulièrement ou occupés irrégulièrement en fonction de la durée de l'occupation. les classeurs. et comme densément occupés ou non densément occupés en fonction de la concentration d'occupants dans l'espace. Les substrats non liés et meubles ne transfèrent pas et ne stockent pas la chaleur comme le font les matériaux liés et compactés. car ils sont considérés comme des matériaux liés. Le béton perméable et l'enrobé système de pavage ouvert ne sont pas considérés comme des éléments alvéolé alvéolés. traitement des eaux Transport. consommation les cartouches de toner. comme individuels ou destinés à des groupes en fonction de la quantité d'occupants. Les exemples comprennent le papier. Espace clos dédié aux activités humaines. à l'exception des espaces visant principalement d'autres fins. . Pavage qui se compose de substrats meubles soutenus par une grille ou un tapis plus sains d'un point de vue structural. les piles et les courante accessoires de bureau. Produit qui présente un faible coût unitaire et qui est régulièrement utilisé et remplacé au cours de produits de l'exploitation. et qui ne sont occupés qu'occasionnellement et pendant de courtes périodes.

Charge électrique maximale à un moment précis ou pendant une certaine période. Luminaire dédié à l'éclairage de certaines parties du réseau de circulation et qui présente également une fonction décorative. Lit de patient. et les méthodes de d'entretien documentation nécessaires pour démontrer l'exploitation et l'entretien adéquats d'un système ou d'un appareil approuvé de lutte contre les émissions. les procédures et les plan d'exploitation et échéanciers d'entretien. une clinique ou tout autre établissement de soins de santé connexe aux fins de diagnostic ou de traitement. salle de réveil ou tout autre emplacement dans lequel un patient reçoit des soins cliniques. en plus de fournir des dispositifs luminaire décoratif optiques qui offrent un éclairage efficace des rues tout en présentant une apparence décorative ou correspondant à une période historique. Plan qui précise les principaux paramètres et limites d'exploitation d'un système. généralement un mois du milieu de l'été (Sustainable Sites Initiative). Document écrit qui précise les idées. fauteuil de soins. . Patient qui n'est pas hospitalisé plus de 24 heures. Mois pendant lequel le déficit entre l'évapotranspiration et les chutes de pluie est le plus mois d'arrosage de important. les concepts et exigences de projet les critères définis par le propriétaire comme étant du propriétaire (EPP) importants pour la réussite du projet. mais qui se rend dans un hôpital. C'est le mois pendant lequel les plantes de pointe la région du site ont potentiellement le plus besoin d'eau d'appoint.

les visiteurs et le personnel des établissements de soins de santé en contact avec lieu de soins de les bienfaits de l'environnement naturel (adapté de relève Green Guide for Health Care Places of Respite Technical Brief). Structure qui ne peut pas être déplacée par l'utilisateur sans avoir besoin d'outils ni d'assistance de la part d'un corps d'état du second-œuvre ou des gestionnaires de l'installation. plus elles persistent. à savoir lorsque la demande d'électricité est plus faible et donc lorsque l'énergie est moins chère. . dont la concentration augmente à mesure qu'elle remonte la chaîne alimentaire et qui substance peut se déplacer à une grande distance de la source persistante.epa. revêtement Surface pavée qui permet au ruissellement des eaux perméable de s'infiltrer dans le sol. plus bioaccumulable et ces substances peuvent devenir puissantes et nocives toxique (SPBT) pour les écosystèmes. Substance qui présente un risque à long terme pour les humains et l'environnement. Courant électrique absorbé par tout équipement charge aux prises branché au réseau électrique par l'intermédiaire d'une prise de courant murale. Souvent. les cloisons ou les cloisonnettes opaques démontables ainsi que certains dispositifs d'affichage et équipements. car c'est une substance qui demeure dans l'environnement pendant de longues périodes. Les exemples comprennent les hottes de laboratoire.gov/pbt/ (en anglais seulement). Transfert de la consommation d'électricité vers des heures creuses. de contamination. bioaccumulables et toxiques. les cloisons fixes. à l'adresse : www. Zone qui met les patients. Se reporter au site Web de l'Environmental Protection Agency des États-Unis (USEPA) sur les substances chimiques persistantes.

Eau qui respecte ou dépasse les normes de qualité de l'eau potable de l'Environmental Protection Agency des États-Unis (USEPA) ou de son équivalent à l'extérieur des États-Unis. la quantité d'énergie utilisée pour énergétique (ECE) l'équipement informatique et non pour le refroidissement ou d'autres éléments auxiliaires. La méthode de mesure doit correspondre aux mesures requises pour la détermination de la catégorie d'ECE (efficacité de la consommation énergétique) (p. plus consommation précisément. Si la PDU prend en charge de l'équipement non informatique (p. racks de refroidissement). . mais peut comprendre des appareils auxiliaires non informatiques installés en aval dans les baies de TI. ex. Déchets générés par les ménages ou les installations contenu recyclé commerciales. Le débit de sortie de l'unité de distribution de l'alimentation (PDU) n'inclut pas les pertes de rendement liées à toute transformation se produisant à l'intérieur de la PDU. elle peut provenir de puits ou du système municipal d'alimentation en eau potable. Puissance électrique provenant d'un appareil qui répartit l'électricité à de l'équipement informatique (TI) et qui le sert. et dont la consommation eau potable par les humains est approuvée par la province ou l'autorité locale compétente. mesure de la consommation continue pour les catégories d'ECE 1. conditionneurs d'air de la salle des ordinateurs. ex. 2 et 3). Mesure de l'efficacité de la consommation efficacité de la énergétique des centres de données. la consommation de cet équipement doit être mesurée et soustraite de la valeur du débit de sortie de la PDU. industrielles et institutionnelles à titre postconsommation d'utilisateurs finaux d'un produit qui ne peut plus être utilisé pour son usage initial. comme les ventilateurs. groupe de traitement de l'air de la salle des ordinateurs.

ce qui fait que les 15 années de vie utile restantes sont potentiellement gâchées. un matériau présentant une durée de vie potentielle de 30 années est obsolescence intentionnellement conçu pour ne durer que prématurée 15 années. Pour les aires stationnement de stationnement à l'intention des employés. Cela ne comprend pas planchers l'équipement utilisé dans des conditions humides. Par exemple. Matière détournée des sites d'enfouissement lors du processus de fabrication d'un produit. Les exemples comprennent les particules de rabotage. la sciure de bois. Cette désignation ne comprend pas les reprises. le bois contenu recyclé de rebut. la bagasse. les matériaux taillés. les matières rebroyées ou les matières mises au rebut qui peuvent être récupérées dans le cadre du processus qui a permis de les produire (norme ISO 14021). les composés dont la durée de vie utile est identique à leur durée de vie théorique sont utilisés de manière optimale. calculée sous forme de pourcentage du matériau par poids. de composés ou de matériaux dont la durée de vie utile dépasse la durée de vie théorique. . Anciennement appelé « contenu postindustriel ». ce terme préférentiels fait référence aux places les plus proches de l'entrée utilisée Usure ouparabandon les employés.appareils électriques Brunissoirs et polisseuses à plancher électriques et d'entretien des alimentés par batterie. les publications préconsommation excédentaires et les stocks obsolètes. les coques de noix. Places de stationnement les plus proches de l'entrée principale d'un bâtiment (à l'exclusion des places espaces de dédiées aux personnes handicapées). À l'inverse.

des utilisations agricoles ou forestières ou des utilisations à titre de zones naturelles préservées sont considérées comme des terrains non aménagés. mais la délivrance du permis en tant que telle ne constitue pas un site antérieurement Site qui. de fourrage. . d'aliments pour animaux. par des défrichages ou des aménagé remblayages. Terre qui présente la meilleure combinaison de caractéristiques physiques et chimiques pour la production de nourriture. Altéré par un pavage. article 657. se reporter au Code of Federal Regulations des États- Unis. volume 6. La date de délivrance du permis d'aménagement antérieur représente la date de l'aménagement antérieur. était composé d'au moins aménagé 75 % de terres antérieurement aménagées. Appareil qui mesure le débit d'eau et qui est installé en aval du compteur d'eau public ou dans le cadre d'un réseau d'alimentation en eau sur place entretenu par l'équipe de gestion d'un immeuble.5. titre 7. Les terres qui ne sont pas antérieurement aménagées et les paysages modifiés. de fibres et d'oléagineux. une construction ou une utilisation des terres qui auraient traditionnellement nécessité un permis pour être réalisés (les altérations peuvent exister aujourd'hui ou avoir existé par le passé). comme le détermine le service Natural Resources Conservation Service du terres agricoles de département de l'Agriculture des États-Unis grande qualité (méthodologie des États-Unis qui définit les critères pour les sols très productifs). aujourd'hui ou antérieurement par le passé. parties 400 à 699. et qui est disponible pour ces utilisations. avant le projet. Pour obtenir une description détaillée de ce qui permet à une terre d'être qualifiée de terre agricole de grande qualité.

tels que des tours de réfrigération. Ce terme peut également désigner l'eau utilisée dans les processus opérationnels. des produits similaires au sein d'une spécification peuvent chacun contribuer en tant que produits Réseau distincts. Pour être considéré comme public. . de préparation des aliments et de blanchisserie ainsi que celle provenant d'autres appareils de soutien majeurs (ASHRAE). projet en tant qu'élément fini prêt à être installé ou en tant que composante d'un autre article à assembler sur place. le maintien du confort et l'entretien des installations pour les occupants du énergie de procédé bâtiment. Ressources énergétiques consommées pour soutenir les procédés manufacturiers. un tel réseau doit présenter au moins 15 branchements d'eau généraux ou desservir régulièrement au moins 25 personnes (adapté de l'Environmental Protection Agency des États-Unis [USEPA]). des chauffe-eau et des eau de procédé refroidisseurs. comme le lavage de la vaisselle. charge de procédé ou Charge sur un bâtiment découlant de la charge non consommation ou de la libération d'énergie de réglementée procédé (ASHRAE). de cuisine. industriels ou commerciaux. L'unité de produit se définit par l'exigence fonctionnelle de son utilisation dans le projet. pour l'approvisionnement en eau potable du public par l'intermédiaire de tuyaux et d'autres éléments d'adduction construits. De plus. cela inclut les composantes physiques et les services nécessaires pour mener à bien la fonction visée par le produit installé de façon permanente dans le bâtiment. Cette énergie peut comprendre celle provenant de l'équipement de réfrigération. le lavage de vêtements et la fabrication Article qui arrive sur le site de du glace. Eau utilisée pour des processus industriels et des systèmes d'équipement de bâtiment. autres que celles consommées pour la climatisation des espaces.

les autres éléments pluie comprennent la surface de captage et le système d'adduction. ex. les bambous et le bois. Généralement. Pour les sites de projet sans sols existants. les fibres agricoles. . les pierres. collecte de l'eau de une citerne pluviale stocke l'eau. Captage. matière première les plastiques et les métaux). ou sols indigènes non perturbés dans la région du projet qui présentent une végétation indigène. la maçonnerie. Eau usée qui a été traitée et purifiée en vue de sa eau de récupération réutilisation. les matériaux recyclés (p. une topographie et des textures de sol sol de référence semblables à celles du site de projet. les métaux. dérivation et stockage de l'eau de pluie en vue d'une utilisation bénéfique à venir. les huiles (pétrole. L'eau de pluie collectée peut être utilisée pour l'irrigation. acide polylactique). Substance de base à partir de laquelle les produits sont fabriqués. Sol indigène du site de projet. Une pelouse d'une hauteur de 120 mm est la végétation de référence. Quantité d'eau perdue à partir d'une surface végétalisée précise sans limite d'humidité. les sols de référence sont définis comme les sols indigènes non perturbés dans la région du projet qui abritent des espèces de plantes indigènes pertinentes et semblables à celles prévues dans le cadre du nouveau projet. Défini conformément au document de l'Organisation internationale de normalisation « ISO 14021 – contenu recyclé Marquage et déclarations environnementaux – Autodéclarations environnementales (Étiquetage de type II) ». le verre. le gypse. comme le décrivent les relevés du Natural Resources Conservation Service des États-Unis (ou l'équivalent local en dehors des États-Unis). comme le béton.

les atriums. Cette espace occupé période d'une heure est continue et doit s'appuyer sur régulièrement la durée pendant laquelle un occupant habituel utilise l'espace. Zone dans laquelle une ou plusieurs personnes passent normalement du temps (en moyenne. à des garages souterrains. étudier ou exécuter d'autres activités ciblées dans un bâtiment. les embranchements entre les halls et les espaces intérieurs ne sont pas inclus. . Article qui a été réparé ou réglé et remis en service. plus d'une heure par jour et par personne). la période d'une heure doit s'appuyer sur la durée qu'y passe un occupant habituel lorsque l'espace est utilisé. l'énergie géothermique ainsi que l'énergie des vagues et l'énergie marémotrice. les sorties de secours. Sources d'énergie qui ne sont pas épuisées par leur utilisation. la restauration ou l'amélioration générale de l'apparence. Les exemples comprennent l'entrée principale du bâtiment ainsi que toute entrée liée à des structures de stationnement. du rendement. pour travailler. Article ayant terminé son cycle de vie et qui est préparé en vue de sa réutilisation sans modification importante de sa forme. à des passages souterrains ou à des espaces extérieurs.  Moyen fréquemment utilisé pour accéder à un bâtiment. qu'elles soient assises ou debout. la réparation. du vent et des centrales énergie renouvelable hydroélectriques de petite taille (à faible impact).1-2010. Les exemples comprennent les énergies provenant du soleil. La remise à neuf comprend la matériau remis à neuf rénovation. Toute utilisation finale de bâtiment qui présente une exigence obligatoire ou prescriptive dans la norme ANSI/ASHRAE/IES 90. Pour les espaces qui ne sont pas utilisés quotidiennement. de la fonctionnalité ou de la valeur d'un produit. Les entrées atypiques. de la qualité. produit remanufacturé Un produit remanufacturé devrait fonctionner comme s'il était neuf.

Service de transport en commun dans lequel des personnes se déplacent ensemble dans une voiture de tourisme ou une fourgonnette qui accueille au moins quatre personnes. permettant ainsi de prolonger la durée de vie de matériaux qui seraient réutilisation autrement mis au rebut. Commodité monnayable prouvant qu’une unité d’électricité provient d’une ressource renouvelable. un service à itinéraire fixe. du noyau et de l'enveloppe du bâtiment qui existait dans les surface réutilisée conditions antérieures et qui demeure une fois la conception achevée. La réutilisation comprend la récupération et le réemploi de matériaux récupérés de bâtiments existants ou de sites de construction. un fonctionnement régulier et la capacité à aller chercher plusieurs passagers. Ce service doit inclure une zone fermée occupée par les places assises. Ce processus est également appelé « récupération ». crédit d'énergie Les CER sont vendus séparément de l'électricité elle- renouvelable (CER) même et permettent ainsi à un utilisateur d'électricité produite de manière traditionnelle d'acheter de l'énergie verte. Outil de mesure conçu pour respecter des normes de précision strictes requises par un code ou une loi. car les mesures qu'ils prennent entraînent directement la facturation du consommateur. Réemploi de matériaux de la même capacité ou d'une capacité proche de celle d'origine. Cela comprend les moyens de transport à propulsion humaine. Les compteurs de services publics sont souvent appelés compteurs installés aux fins de facturation. une structure tarifaire fixe. . Surface totale de la structure. qui doivent accueillir au moins deux personnes.

les planchers. les briques et les éléments décoratifs. Émissions de gaz à effet de serre directes provenant de sources appartenant à l'entité ou contrôlées par cette dernière. ventilateurs montés en baie). un produit ou un assemblage sera fonctionnel afin de mener une analyse du cycle de vie. comme les émissions liées à des combustibles fossiles brûlés sur le site. Durée prévue pendant laquelle un bâtiment. Les matériaux communément récupérés comprennent les poutres et les poteaux porteurs. Autorité responsable des prises de décisions à propos du fonctionnement. dans l'ensemble de la zone d'analyse. les portes. du personnel. les gouvernements locaux et les institutions religieuses. des arrondissements. prise d'alimentation électrique) entre l'appareil de TI et le réseau électrique. pour une consommation par l'entité. les armoires. . ex. Émissions de gaz à effet de serre indirectes associées à la production d'électricité. La puissance d'entrée du serveur illustre la charge électrique réelle de l'appareil de TI en excluant toute perte de réseau électrique et toute charge n'étant pas liée aux TI (p. ex. Pourcentage des points d'analyse qui. Élément de construction récupéré de bâtiments ou de sites de construction existants en vue d'être réutilisé. par l'intermédiaire d'un prestataire de service public. du financement et des aménagements à venir d'écoles. Les exemples comprennent les conseils scolaires. respectent ou sDA300/50% dépassent cette valeur de 300 lux pendant au moins 50 % de la période d'analyse.  Charge liée aux technologies de l'information (TI) telle qu'elle est mesurée au point de branchement (p. de chauffage/refroidissement ou de vapeur achetée en dehors du site.

L'évaluation du site aide généralement à déterminer si des évaluation du site contaminations ont eu lieu ainsi que l'étendue et les concentrations de tout rejet de polluants. mais. y compris de ses structures. par ailleurs. Simple analyse de cas de référence énergétique qui informe l'équipe à propos de la répartition modèle de simulation vraisemblable de la consommation d'énergie du énergétique ou bâtiment et qui est utilisée pour évaluer les stratégies modèle énergétique énergétiques potentielles du projet. Endroit de rassemblement ou dans lequel les occupants accomplissent des tâches qui se chevauchent ou des tâches collaboratives. Les décisions relatives à l'assainissement s'appuient sur les renseignements obtenus au cours de l'évaluation du site. Évaluation des caractéristiques de surface et souterraines d'une zone. Un modèle de simulation énergétique utilise une forme de bâtiment basique et schématique. des dessins de chantier des aménagements progressifs prévus et des descriptions narratives. Zone désignée pour être aménagée en vue d'un espace non exploité agrandissement à venir. des agrandissements et des réductions plan d'ensemble du durables à venir. . L'espace non exploité de de l'enveloppe l'enveloppe est inclus dans l'enveloppe du bâtiment. de sa géologie et de son hydrologie. reste inachevé. stationnement pour Stationnement pour bicyclettes non fermé bicyclettes à court généralement utilisé par les visiteurs pendant une terme période de deux heures ou moins. Ce plan tient compte des utilisations. Dessin d'ensemble ou concept de mise en valeur pour le projet et les bâtiments et sites connexes (ou potentiellement connexes). avec des plans de bâtiments (le cas échéant). Le plan d'ensemble du site est site généralement illustré.

tandis que la peinture blanche (dioxyde de titane) présente une réflectance solaire de 1. La peinture noire présente une réflectance solaire de 0. les bureaux administratifs d'un hôpital pourraient être déplacés pour que cet espace modifiable espace souple puisse être converti en laboratoire. Réseau solaire ou autre réseau d'énergie renouvelable partagé avec des abonnés raccordés au réseau qui reçoivent des crédits pour leur utilisation d'énergies renouvelables à l'aide d'une facturation virtuelle nette (adapté de solargardens. La technique standard pour déterminer réflectance solaire cette réflectance utilise des mesures (RS) spectrophotométriques. À l'inverse. . Zone dont les fonctions peuvent être facilement modifiées. utilisant le spectre solaire standard décrit dans les normes E903 et E892 de l'ASTM. Part de l'énergie solaire réfléchie par une surface.org – en anglais seulement). Par exemple. avec une sphère intégrante pour déterminer la réflectance pour chaque longueur d'onde. un laboratoire disposant d'une infrastructure et de matériels spécialisés serait difficile à délocaliser. éléments naturels du Éléments d'un paysage qui se composent d'éléments paysage vivants horticoles. La réflectance moyenne est ensuite déterminée par un processus de calcul de la moyenne. sur une échelle de 0 à 1.

Mesure de la capacité d'une surface construite à rester fraîche lorsqu'elle est exposée au soleil en réfléchissant le rayonnement solaire et en émettant un rayonnement thermique. Le calcul de l'IRS vieilli s'appuie sur les valeurs d'essai vieillies de la réflectance solaire et de l'émittance thermique. Réduction de la quantité de matériaux inutiles apportés dans un bâtiment afin de produire moins de réduction des déchets déchets. il faut trouver sa réflectance solaire et son émittance thermique à partir de la norme du Cool Roof Rating Council Standard (CRRC-1).90) présente un IRS initial de 100.05 et émittance thermique initiale de 0. et de manière à ce qu'une surface blanche standard indice de réflectance (réflectance solaire initiale de 0. Cet indice est défini de manière à ce qu'une surface noire standard (réflectance solaire initiale de 0.80 et émittance solaire (IRS) thermique initiale de 0. Par exemple. acheter des produits à à la source emballage réduit représente une stratégie de réduction des déchets à la source. L'IRS est calculé conformément à la norme E1980 de l'ASTM. Pour calculer l'IRS pour un matériau donné. Ensemble de critères d'uniformité qui garantit une intelligibilité et une directionnalité constantes des audiofréquences pour tous les occupants d'un espace. .90) présente un IRS initial de 0.

toits et planchers) qui sont structure considérés comme non dangereux et sains d'un point de vue structural. les manuels d'entretien et d'exploitation. Les lignes de tramway s'étendent généralement sur 2 mi à 5 mi (de 3 km à 8 km).  . comme dans la valeur sDA300/50%. murs.  Service de transport en commun doté de petits wagons distincts. généralement dans l'ensemble d'un espace donné) qui atteint un niveau minimal d'éclairement par la autonomie en lumière lumière naturelle pendant une fraction précise des naturelle heures d'exploitation par an (la valeur d'autonomie en lumière naturelle. Elle se définit comme le pourcentage d'une zone d'analyse (zone où les calculs sont menés. Éléments portant des charges verticales ou horizontales (p. Mesure qui décrit les niveaux annuels suffisants de lumière naturelle ambiante dans les milieux intérieurs.523-2001). 2001). comme les exigences du propriétaire pour son projet. et les séquences d'opérations. Il élargit la portée des documents d'entretien et d'exploitation traditionnels et représente une compilation des multiples documents élaborés au cours du processus de mise en service. L'intervalle entre les stations est court et uniforme (d'un pâté de maisons à 0. Le niveau d'éclairement et la fraction de temps sont énoncés sous forme d'indices. d'après Reinhart et Walkenhorst. ex. Fournit les renseignements nécessaires pour comprendre. Répartition de l'énergie acoustique en fonction de la fréquence du discours humain.25 mi) et tramway les voitures roulent principalement à une vitesse comprise entre 10 et 30 mi/h (entre 15 et 50 km/h). La valeur de l'autonomie en lumière naturelle est exprimée en pourcentage de la Condition dans laquelle le discours est inintelligible pour un éventuel auditeur (ANSI T1. faire fonctionner et entretenir les systèmes et les assemblages au sein d'un bâtiment.

Rapport entre le flux de chaleur rayonnante émis par un spécimen et celui émis par un corps noir à la même température (adapté du Cool Roof Rating Council). le débit de sortie technical release (TR) de pointe. Cette approche a été élaborée par l'ancien Soil Conservation Service du département de l'Agriculture des États-Unis (USDA). . les hydrogrammes et les volumes de 55 stockage. sous un toit ou sous un bâtiment. Valeur de réflectance solaire ou d'indice de valeur RS ou IRS réflectance solaire mesurée après trois années après trois ans d'exposition aux intempéries. Arrangement par lequel les clients paient des frais plus élevés pour utiliser des services publics pendant les heures de pointe et des frais moins élevés pendant les heures creuses. Approche de l'hydrologie dans laquelle les bassins hydrographiques sont modélisés afin de calculer le volume des eaux de ruissellement. aire de stationnement Aire de stockage de véhicules qui se trouve sous couverte terre. sous un pont.

cette utilisation doit être mesurée et soustraite de la valeur du débit de sortie de l'alimentation sans coupure. Une zone d'équipement n'est considérée comme inoccupée que si la récupération de l'équipement est occasionnelle. Articles dangereux facilement achetés et communément utilisés. 2 et 3). Il peut également comprendre les accessoires non informatiques installés dans les baies informatiques. les pesticides. Les exemples comprennent les batteries. comme les unités de distribution de l'alimentation. groupe de traitement de l'air de la salle des ordinateurs et racks de refroidissement). Le débit de sortie d'une alimentation sans coupure n'inclut pas les pertes d'efficacité provenant du module en tant que tel. Électricité fournie par un module qui permet au matériel informatique de continuer à fonctionner en cas de panne de courant. ex.htm (en anglais seulement). ex. comme les ventilateurs. mesure de la consommation continue pour les catégories d'ECE 1.gov/osw/hazard/wastetypes/universal/index. l'équipement contenant du mercure et les ampoules. conditionneurs d'air de la salle des ordinateurs. Si le système d'alimentation sans coupure prend en charge de l'équipement non informatique (p. . Zone consacrée à l'équipement. La méthode de mesure doit correspondre aux mesures requises pour la détermination de la catégorie d'ECE (efficacité de la consommation énergétique) (p. Se reporter à la page epa. aux machines ou au stockage. mais inclut les pertes provenant des éléments de distribution électriques en aval. plutôt qu'à des activités humaines.

ou qui se produit sur un plan vertical. antibiotiques ni hormones. La distance de marche doit partir d'une entrée accessible à tous les utilisateurs du bâtiment. du verre à motif ni des teintes ajoutées qui faussent l'équilibre des couleurs. Le vitrage périmétrique doit permettre de disposer d'une image vitrage périmétrique claire de l'extérieur et ne doit pas être obstrué par des frittes. mais qui ne font pas partie de la liaison ou de l'interface thermique avec le système DES. Commande ou système de chauffage ou de refroidissement associés au système énergétique de quartier (DES). Niveaux d'éclairement calculés sur un point d'une surface verticale. dans un environnement sécuritaire et confortable. Tous les organique du USDA) autres ingrédients doivent être des substances non agricoles ou des produits agricoles approuvés par l'USDA qui ne sont pas disponibles sur le marché dans une forme biologique. équipement en amont L'équipement en amont comprend la centrale de conversion de l'énergie thermique ainsi que tout l'équipement de transmission et de distribution associé au transport de l'énergie thermique vers le bâtiment ou le site de projet. Partie vitrée d'une fenêtre extérieure qui permet une vue sur l'extérieur ou sur l'intérieur. sur un réseau continu de trottoirs. Certification du département de l'Agriculture des États- Unis (USDA) pour les produits qui contiennent au moins 95 % d'ingrédients (exception faite de l'eau et USDA Organic du sel) produits sans substances chimiques (Certification synthétiques. Distance sans obstacle que doit parcourir un piéton entre son point de départ et sa destination. des fibres. . de voies piétonnes distance de marche praticables en tout temps. de passages pour piéton ou de toute autre installation piétonne équivalente.

Dispositif installé à l'intérieur d'un tuyau d'eau pour enregistrer le volume d'eau qui s'y écoule. les marais. un mois ou une année ainsi qu'à une unité de mesure de la quantité d'eau. Activité de gestion qui élimine les déchets par des réacheminement des moyens autres que l'incinération ou l'enfouissement. mais excluent les fossés d'irrigation. Eau de surface d'un courant (cours d'eau de premier ordre et supérieurs. Les budgets d'eau doivent être associés à une période précise. la gazéification. d'un estuaire. y compris la combustion. à moins qu'ils ne soient délimités dans le cadre d'une terre humide adjacente. Le budget prend en compte les demandes liées aux processus intérieurs. en électricité ou en combustible utilisable par l'intermédiaire de divers procédés. . Méthode propre à un projet permettant de calculer la quantité d'eau requise par le bâtiment et les terrains connexes. la pyrolyse. déchets Les exemples comprennent la réutilisation et le recyclage. d'un lac. d'un canal. d'une rivière. comme une semaine. d'un arroyo. y compris les cours d'eau cours d'eau temporaires). Ne comprend pas les fossés d'irrigation. Conversion des déchets de matériaux non recyclables en chaleur. extérieurs et en eau d'appoint ainsi que tout approvisionnement sur place. comme le kGal ou le litre. Zone qui est inondée ou saturée par des eaux superficielles ou souterraines à une fréquence suffisante et pendant une durée suffisante pour qu'y pousse (et où il pousse en temps normal) une prédominance de végétation adaptée généralement à zone de terres la vie dans des conditions de saturation d'eau dans le humides sol. Les terres humides comprennent généralement les marécages. budget d'eau y compris le volume d'eau de pluie estimé. la méthanisation et la récupération des gaz d'enfouissement. d'une baie ou d'un océan. les tourbières et les zones similaires.

Matériaux à base de végétaux admissibles à une certification par le Forest Stewardship Council. Ne comprend pas les chariots manœuvre élévateurs à fourche. Aussi appelé « tracteur de terminal ». Parcelle dans laquelle l'empreinte du bâtiment correspond ou correspond approximativement aux limites du site. Véhicule utilisé principalement pour faciliter le déplacement des trains routiers et d'autres types de gros conteneurs d'expédition importants d'une zone tracteur de du site à une autre. . Aménagement paysager qui ne nécessite pas xéropaysagisme d'irrigation régulière. Les exemples comprennent le bambou et le palmier (monocotylédones) ainsi que les bois durs (angiospermes) et les bois tendres (gymnospermes). « camionnette de triage » ou « tracteur utilitaire ».

Commentaires .