You are on page 1of 3

« NON à la fermeture des hôpitaux de Juvisy, de Longjumeau et d’Orsay».

« OUI au maintien d’une offre de soin de proximité ».

MOTION présentée par le groupe des élues communistes
à
Mesdames et Messieurs les conseillers au conseil municipal de Palaiseau du
26 juin 2017
Et
adressée à l’attention de Madame Agnès BUZYN Ministre des Solidarités et de
la santé.

Le Conseil municipal,

Considérant l’initiative de l’Agence Régionale de Santé de procéder à la
fermeture définitive des hôpitaux de Juvisy, de Longjumeau et d’Orsay, en
vue de la réalisation d’un nouvel établissement hospitalier sur le plateau de
Saclay à l’horizon 2023/2024.

Considérant que cette volonté s’inscrit dans une logique financière de
mutualisation des offres de soins au sein d’ « hyper-hôpitaux ».

Considérant que cette opération qui relève plus d'une logique immobilière
que de la santé publique prévoit de priver un bassin de vie de près de 500
000 habitants d'une présence hospitalière de soins et d'urgence.

Considérant les déséquilibres profonds induits par ce projet sur l’offre locale
de soins de la partie du sud de l’Etablissement Public Territorial le plus peuplé
d’Île de France après Paris.

Considérant que ce projet provoquerait la suppression d’environ 600 lits (près
d’un millier de lits aujourd’hui sur les trois hôpitaux pour moins de 500 demain
à Saclay) et causerait aussi la suppression de 900 postes médicaux et
administratifs sur le bassin.

Considérant les menaces réelles pesant ainsi sur des services utiles à l’hôpital
de Juvisy qui ne sauraient être compensés par une alternative libérale,
notamment : les urgences (28 127 passages en 2016), les consultations (7 144
passages en 2016), les consultations spécialisées, le service de gériatrie.

Considérant l’utilité de l’hôpital de Juvisy pour une population importante du
nord Essonne, son rôle social au titre de l’accueil de patients habitants dans
des collectivités concernées par les dispositifs de la « Politique de la ville ».
Considérant les menaces réelles pesant ainsi sur des services utiles à l’hôpital
de Longjumeau qui ne sauraient être compensés par une alternative libérale,
notamment : les urgences adultes (plus de 34 286 urgences prises en charge
en 2016), les urgences pédiatriques (26 720 passages en 2016 ; les
consultations externes (116 650 passages en 2016), les 1 953 naissances en
2016 et L'Unité d'Hospitalisation de Courte Durée moins de 24 heures (plus de
4 100 hospitalisations en 2015).

Considérant les menaces réelles pesant ainsi sur des services utiles à l’hôpital
d’Orsay qui ne sauraient être compensés par une alternative libérale,
notamment : les urgences adultes (plus de 26 195 urgences prises en charge
en 2016), les urgences pédiatriques (16 637 passages en 2016), les
consultations externes (53 743 passages en 2016) et les 1 401 naissances.

Considérant la vocation spécifique des hôpitaux de Juvisy, Orsay et
Longjumeau et notamment le rôle qui est le leur dans l’appréhension des
risques inhérents à l’utilisation d’équipement structurants et plus
particulièrement l’aéroport d’Orly, la RN7 (+50 000 véhicules jour) et les gares
RER du secteur.

Considérant l’impact de la présence d’un hôpital sur l’offre de soins libéraux
connexes, la dynamique ainsi exercée sur les territoires les plus proches,

Considérant le manque criant de généralistes sur l’ensemble de nos villes,
Après en avoir délibéré,

Réaffirme solennellement l’importance des hôpitaux de Juvisy, Longjumeau
et Orsay et leur contribution au maintien d’une offre de soins de proximité.

S’oppose à tout projet de fermeture d’établissement non compensé par la
création de nouvelles structures de santé dans le même bassin de vie.

S’oppose à la création d’un nouvel hôpital, éloigné de notre bassin de vie et
de santé tant que des moyens de transports publics, efficaces, pour se rendre
à Evry-Corbeil et sur le plateau de Saclay ne seront pas mis en service.

S’oppose à toute spéculation sur le devenir du site tant que des assurances
sur l’installation d’un service public de santé de proximité n’auront pas été
apportées.

Demande la réalisation, par des organismes indépendants des tutelles,
d’analyses économiques concernant les hôpitaux existants dans leur gestion
passée et actuelle, le centre hospitalier du Sud-Francilien à Corbeil-Essonnes,
le projet de réalisation d’un nouvel hôpital sur le plateau de Saclay.
Demande que soit constituée, au plus vite, une commission extraordinaire, à
L’initiative du Ministère des Solidarité et de la Santé réunissant :
 Les personnels des trois établissements concernés
 Les élus des communes, agglomérations, EPT dont relèvent les
périmètres géographiques de ces hôpitaux.
 Les parlementaires concernés.
 Les représentants des usagers de chacun de ces établissements

Related Interests