You are on page 1of 2

Antoine de Saint-Exupry

Antoine de Saint-Exupry n le 29 juin 1900 Lyon1 et disparu en vol le 31 juillet 1944 en mer, au large de
Marseille, mort pour la France, est un crivain, pote, aviateur et reporter franais.
N dans une famille issue de la noblesse franaise, Antoine de Saint-Exupry passe une enfance heureuse
marque par la mort prmature de son pre, puis d'un frre. lve rveur, il obtient cependant son baccalaurat
en 1917.
partir de 1932 Saint-Exupry se consacre au journalisme et aux raids ariens. Il entreprend de grands reportages
au Vit Nam en 1934, Moscou en 1935, en Espagne en 1936, qui nourriront sa rflexion sur les valeurs
humanistes. Terre des hommes, publi en 1939, reoit le grand prix de l'acadmie franaise.
En avril 1921, il dbute son service militaire de deux annes en tant que mcanicien au 2e rgiment daviation
de Strasbourg. En juin, il prend des cours de pilotage civil ses frais
En 1939, il sert comme capitaine dans l'Arme de l'air. Aprs un passage comme instructeur Toulouse-Francazal,
au Bataillon de l'air 101, il obtient sa mutation dans une escadrille de reconnaissance arienne, le Groupe arien de
reconnaissance 2/33.
La guerre l'inspire. Il ralise des caricatures de soldats prussiens et de leurs casques pointe, de l'empereur et du
Kronprinz. Il crit aussi quelques pomes :
Parfois confusment sous un rayon lunaire,
Un soldat se dtache inclin sur l'eau claire ;
Il rve son amour, il rve ses vingt ans !
Printemps de guerre
Il est seul bord, son avion n'est pas arm et emporte du carburant pour six heures de vol. 8 h 30, il se signale
par son dernier cho radar. La mission dmarre. Saint-Exupry ne revient pas ; le temps de carburant tant coul,
il est port disparu. La mmoire de Saint-Ex est clbre solennellement Strasbourg le 31 juillet 1945.
En 1948, il est reconnu Mort pour la France .
Le 12 mars 1950, au Journal officiel, le commandant Antoine de Saint-Exupry est cit l'ordre de l'arme arienne
titre posthume, pour avoir prouv, en 1940 comme en 1943, sa passion de servir et sa foi en le destin de la
patrie , et trouv une mort glorieuse, le 31 juillet 1944, au retour d'une mission de reconnaissance lointaine sur
son pays occup par l'ennemi .
Les multiples hypothses quant aux circonstances de la mort de l'aviateur, sans cesse volutives depuis 1944,
forment un mystre.

Oeuvres
L'Aviateur

Courrier sud

Vol de nuit

Terre des hommes

Pilote de guerre

Le Petit Prince

Lettre un otage

Citadelle

Carnets