M ét éo

31° à Alger, 44° à Adrar
P. 2

Santé

7 facteurs de risque du cancer du sein
PP. 18-19

La portée des lois divines
Par Pr Zahir Ihaddaden
PP. 15 à 17

Ligue des Champions dʼAfrique

Les Canaris décidés à vaincre
P. 32

Ahly du Caire-JS Kabylie ce soir à 20 h 30 au Cairo Stadium

Après sa victoire sur le Dynamos FC (3-0)...

L’Aigle noir croit en ses chancesP. 32

Ph. Djamel K.

1 9e j ou r ( d im an c he )

19 Ramadhan 1431 - Dimanche 29 Août 2010 - N° 13985 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287

Imsak : 4 h 35 Iftar : 19 h 24

LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE

uditions des membres A du gouvernement

P. 3

Décidée par le Président Bouteflika

Le texte vient de paraître au Journal Officiel

Aide d’urgence pour les victimes des inondations au Niger

P. 13

Un seul et même dossier pour l’obtention de la carte d’identité et du passeport biométriques électroniques

P. 2

Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger — Tél. : (021) 73.70.81 — Fax : (021) 73.90.43 — 52e Année — Algérie : 10,00 DA - France : 1 €

Ph. A. Yacef

Une stratégie et des objectifs clairs

La feuille de route du Président

2

EL MOUDJAHID

Météo

31° à Alger, 44° à Adrar

ENRS - Alger Chaîne 3 appelle à participer à l’opération

Zakat El-Fitr fixée à 100 DA
a a El Fi r e ixée ce e année A ar er nne i n aa ne e re é i alen g e n rri re a in i é ier n c ni é ini re e A aire religie e e a . Le ini re a réci é an n c ni é a ir c argé le i a e ée e r cé er en c lla ra i n a ec le c i é religie x e ée ra er l en e le erri ire la c llec e e a a El Fi r e r i e ra a an en e e la c er i ri er a x néce i e x recen é ar le c i i n F n e la a a n e x r a an l A El Fi r. a a El Fi r e liga ire r le l an a i ien le nan i e le a re i an n r l e i ance rnali re e i i en aire n e ce e a a re x ee r le er nne le r c arge a ra elé le ini re.

«Un enfant, un jouet, un sourire»
ela fait 8 an maintenant ue l’o ération un enfant, un ouet, un ourire e t une tradition ur Alger a ne 3. Alger a ne 3, au té du roi ant- ouge Algérien, e mobili e faire ourire le enfant o itali é . Le auditeur de la 3 ont a elé e rendre au er i e de édiatrie de leur e teur, un ouet la main, our faire lai ir un enfant malade. Afin de tra ailler dan la durée, Alger a ne 3 u re ré olter de fond our améliorer le uotidien de enfant o itali é . Le roi ant- ouge Algérien a omme ro et d’aménager de aire de eu et de alle d’a ti ité dan tou le itau du a our oulager le é our de etit atient .

Le e era rela i e en c a e en leillé n a en er le régi n e l in érie r l n n era ne en ance rage e ar ir e l a r i i. Le en er n en général éré r le régi n li ral e aria le ai le er le régi n e l in érie r. La er era elle e agi ée. A le e era c a e en leillé a ec l cale en e r a i n n age e r le a i ggar Ta ili en c r a ré i i e en irée. Le en er n en général aria le éré l cale en a e r r la a ra a ec el e l e en e a le. Le erc re a ic era Alger n an ine e Oran Anna a e e aia a na r Arréri e Tle cen le i el éi Ta anra e Tin In ala e A rar.

Football - aujourd’hui à 12 h au stade du 5-Juillet

Ce soir, à la librairie d’Algérie News

Conférence de presse de Saâdane
L’entra neur de l’é ui e nationale de football aba a dane ren ontrera au ourd’ ui le re ré entant de média a r la derni re ontre- erforman e de ert o le oa ’e t refu é toute dé laration la re e. ’e t une ren ontre de onta t o a dane arlera ertainement de ré aratif du mat de ualifi ation de la A 2012 ontre la an anie, mai au i du oi du tade a er de lida.

Café littéraire
Dan le adre de a ti ité e , la librairie d’Algérie oualem, urdeau, abritera e littéraire autour du li re de ren ontre era ui ie d’une éan ulturelle de ille et e i e au 28, rue oir artir de 22 un abia D alti Edheroua. e de ente dédi a e . ne alfi afé La

Ghoul tre de les au ubli , . d’Alger sur ra chantiers Le mini
Amar oul, effe tuera au ourd’ ui une i ite au différent ro et du e teur de la ila a d’Alger. Le mini tre mar uera de alte au ni eau du ro et de dédoublement de la 3 reliant la ille de A n énian et a ala l ard a et au ro et d’aménagement de la trémie et iadu ulmen elifa (Le Ana er).

Le 31 août à 22 h 30 à la salle Atlas

Soirée animée par Lounis Aït Menguellet
Dan le adre de on rogramme é ial ramad an 2010, l’ ffi e national de la ulture et de l’information ( ) organi era le mer redi 31 ao t artir de 22 30 la alle Atla de ab l ued, une oirée arti ti ue ui era animée ar la tar ab le Louni A t enguellet.

Un seul et même dossier pour l’obtention de la carte d’identité et du passeport biométriques électroniques
n eul et m me do ier uffira our l’obtention de la arte d’identité nationale et du a e ort biométri ue . n arr té, relatif au do ier de demande de la et du a e ort biométri ue éle troni ue , ublié dan le dernier Journal Officiel, re ient ur le modalité ui re our e ro urer e ré ieu e i e . utre le formulaire é ial de demande d’obtention ou de renou ellement de la arte nationale d’identité et du a e ort, di onible au ni eau de la Da ra, de er i e on ulaire ou au ni eau du ite nternet du mini t re de l’ ntérieur et de olle ti ité lo ale , le demandeur doit e faire déli rer on a te de nai an e é ial n 12 , un ertifi at de nationalité algérienne, un ertifi at de ré iden e datant de moin de troi moi , une fi e familiale d’état i il our le marié (ée ), une atte tation de tra ail et un ertifi at de olarité our le étudiant , uatre (4) oto d’identité en ouleur numéri ue , ré ente et identi ue , une uittan e fi ale ou un timbre fi al dont le montant orre ond la nature du do ument demandé et la o ie de la arte du grou e anguin. Le demandeur ré idant l’étranger ui n’e t a tenu de ré enter un ertifi at de nationalité algérienne, un ertifi at de ré iden e, et une fi e familiale d’état i il, doit e endant fournir une arte d’immatri ulation on ulaire en our de alidité et un u tifi atif de é our l’étranger. our ra el, La arte ationale d dentité iométri ue le troni ue et é uri ée ( ) era un do ument om l tement é uri é d’un format lu fa ilement maniable onforme au derni re on u te de la te nologie dan le monde. lle om rend notamment une u e éle troni ue et une oto numéri ée. Quant au a e ort le troni ue et iométri ue, e t un do ument d identité et de o age, é uri é li ible la ma ine ui om rend notamment une oto numéri ée et une u e éle troni ue. Le a e ort le troni ue et iométri ue era onforme au norme édi tée ar l rgani ation de l A iation i ile nternationale ( A ).

Moussa Benhamadi, demain, à Boumerdès
. ou a en amadi, mini tre de la o te et de e nologie de l’information et de la ommuni ation, a om agné d’une délégation de on dé artement mini tériel, effe tuera demain une i ite de tra ail et d’in e tion dan le établi ement de la o te et de élé ommuni ation de la ila a de oumerd .

Jusqu’au 6 septembre, au théâtre de Verdure d’Alger

SMA

Layali Ramadhan 2010
L’établi ement Art et ulture organi era du 15 ao t au e tembre 22 dan le e a e du om le e ulturel Laadi li i ( é tre de erdure) le oirée La ali amad an 2010.

Circoncision de 400 enfants à Alger

Le 31 août au CHU de Tizi Ouzou

Journée d’information et d’éducation sanitaire
L’auditorium du de i i u ou abritera le 31 ao t artir de 9 une ournée d’information et d’édu ation anitaire ui era la ée ou le t me a er un moi de amad an en bonne anté .

Le 31 août à 22 h au Palais de la culture Moufdi Zakaria

Wataniya Telecom Algérie

Gala de variété
Le arti te ’ amed a ine, ade l are i et a ne Dadi animeront un gala de ariété le 31 ao t 22 au alai de la ulture oufdi a aria.

Nedjma organise une soirée en l’honneur des entreprises partenaires
atani a ele om Algérie- ed ma a organi é, endredi la eima de l’ tel eraton, lub de in , Alger, une oirée on i iale en l’ onneur de entre ri e artenaire i ue de différent e teur d’a ti ité et e, en ré en e du dire teur général de l’entre ri e . o e ed. taient ré ent ette ren ontre ui e tient our la uatri me année on é uti e l’o a ion du moi a ré de ramad an, de ef d’entre ri e , de re ré entant du or di lomati ue a rédité et autre in ité de mar ue. ette oirée e eut tre un e a e d’é ange entre ed ma et e te dan une ambian e aleureu e et on titue également une e ellente o ortunité our réaffirmer le artenariat ri ilégié ui lie ed ma e artenaire . ed ma ou ieu e d’ tre l’é oute de e lient a mi en la e nombre de roduit et olution inno ante et a antageu e ré ondant au be oin en ommuni ation de entre ri e de toute taille et e teur d’a ti ité.

A l’o a ion de la nuit du De tin, Leilat l Qadr, élébrée le 2 me our de ramad an, au oir, le out u ulman Algérien organi ent une o ération de ir on i ion de a moin de 400 enfant i u de famille démunie de 14 ommune de la a itale.

AHK - Fondation Friedrich Naumann

Conférence, le 2 septembre, sur l’entrepreneuriat social
A l’o a ion de la 5e e ion du le oirée ramadane ue de in titution allemande , la ambre algéro-allemande de ommer e et d’indu trie A et la fondation riedri aumann our la Liberté organi eront le 2 e tembre artir de 20 45 l’ tel ofitel une onféren e a ant our t me ntre rendre autrement l’entre reneuriat o ial .

ANEP

Exposition de peinture et de céramique à la librairie Errachidia
Le édition A ont ré aré un rogramme d’animation ulturelle é ial ramad an la librairie rra idia, i e au 1, A enue a teur, Alger. A tuellement et u u’au 9 e tembre, une e o ition de einture et de érami ue e t ré entée. lle e t ignée de ’ i en, eintre et mu i ien, arima endili, adre l’A et Abdenour ag dad amri, ma tre arti an. Le ubli e t ordialement in ité.

Le 2 octobre à l’hôtel El -Riadh

2e Journée nationale de la Société algérienne du glaucome
La alle de onféren e de l tel l- iad de idi red abritera le 2 o tobre la 2 me ournée ationale de la o iété Algérienne du lau ome. La ournée era la ée ou le t me A ort de l imagerie dan le glau ome et raitement du lau ome .

Feu vert de Washington à la fusion géante United-Continental
a ing n a ann ncé en re i ernier a ir nné n e er la i n en re Uni e Airline e n inen al Airline le e x c agnie aérienne in i an l ir celler ici a er c re le r ra r c e en r nner nai ance a re ier ran r e r aérien n ial. Le ini re e la ice a in i é e le e x c agnie a éricaine a aien ré n e ec i n le r i n en a an nnan n cer ain n re e crénea x a erri age e e éc llage l aér r in erna i nal e Ne ar r e Ne r . Le ini re i e c argé e eiller a re ec e la c nc rrence a a é a ir re er é e n c n é ence n en e r la i n en re le e x en re ri e ce i nne celle ci le c a li re. an n c ni é c n lié e a r la éci i n ini re Uni e e n inen al i a aien en le e er e a ri é e la c nc rrence e r éenne in ille n ann ncé elle r i i e c agnie a éricaine e n inen al Airline a ri e a aien ann ncé en ai le r in en i n e i nner le e l n e Uni e . En e le elle e er ir n e ina i n an a a ec n c i re a aire c lé e illiar e llar ne l e e r e a areil e e n i r n . alarié an le n e.

Concours de la meilleure nouvelle 2010

La 7e édition du 20 août au 20 octobre
L’établi ement Art et ulture organi era our la e ti me année on é uti e le on our de la meilleure nou elle ui era la ée ette foi ou le t me l atan . rgani é our la remi re foi en 2004, l’o a ion du 50 me anni er aire de la lorieu e é olution de o embre, le on our de la meilleure nou elle demeure une tribune d’e re ion ou erte ar l’établi ement Art et ulture au amoureu du erbe. u ert du 20 ao t au 20 o tobre, le on our de la meilleure nou elle 2010 ’adre e toute le frange de la o ulation dan toute le langue en u age en Algérie. Le u re de 10 age ma imum, doi ent tre en o ée en 3 e em laire a om agné d’une fi e de ren eignement er onnel l’adre e ui ante ibliot ue eune e Didou e ourad, 38 40 rue Didou e ourad Alger. oton enfin ue le u re de andidat eront oumi e un ur om o é d’ omme de lettre et 3 grand ri eront dé erné au lauréat .

c

aien ener ien le r ra r c e en ici a er c re. Uni e Airline

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Nation
La feuille de route du Président

3

Une stratégie et des objectifs clairs
D
epuis le début du mois béni de Ramadhan, le Président de la République a reçu en audition plusieurs ministres de différents secteurs. Il faut souligner que ces auditions, qui datent déjà de plusieurs années, sont entrées dans les traditions politiques du pays. Ce sont des événements à caractère politique, économique, social et culturel indéniables et marquant la vie nationale. Les auditions sont attendues chaque année avec un grand intérêt. L’opinion publique nationale, mais aussi les opérateurs économiques sont avides de connaître la situation générale du pays à travers l’analyse des différents secteurs. Durant tout un mois, les exposés des ministres concernant les activités de leurs départements respectifs constituent, en effet, une source très précieuse d’informations. Les auditions ont aussi pour finalité de renforcer la transparence et l’efficacité de l’activité de l’exécutif. Il ne faut pas omettre de souligner que depuis 2001, le pays est engagé dans un processus de développement continu et ambitieux. Ce programme, qui s’étale jusqu’à l’horizon 2014, va nécessiter une enveloppe de plus de 475 milliards de dollars, dont 285 uniquement pour la période 20102014. Le processus de développement représente tous les engagements pris par le Premier magistrat devant la nation. Des engagements basés sur une stratégie et une vision. L’on comprend dès lors son souci de veiller constamment à leur respect. Justement, ces auditions représentent un moment fort pour évaluer la mise en œuvre du programme présidentiel. Chaque département ministériel est concerné pour sa part par la réalisation du programme. C’est donc l’occasion pour le Président de la République de connaître l’état d’avancement des projets en cours et les perspectives. Dans le même temps, il peut apprécier l’efficacité des moyens engagés pour leur réalisation. C’est la raison pour laquelle l’exposé du ministre représente un outil d’analyse pertinent, car il répond globalement au souci du Président de la

Ph. Nesrine T.

République. C’est sur cette base qu’il oriente, donne des instructions et trace les perspectives d’avenir. En réalité, tout en faisant le point sur les activités de l’exécutif, il lui fixe également une feuille de route pour l’avenir. C’est ce qui explique que les auditions sont un moment fort de l’actualité nationale.

Il est important de souligner que ces auditions coïncident pratiquement avec la rentrée sociale, politique et économique. Ainsi, le gouvernement sera mieux préparé pour l’entamer en disposant d’un cadre de travail et d’une feuille de route. C. A.

Solidarité

L

Une valeur forte du peuple algérien
sables à d’autres plus sophistiqués qui entrent dans la composition des mets ou de confiseries. L’Etat a toujours subventionné les prix des produits de première nécessité mais aussi de large consommation. Le pain, le lait, les huiles et même des légumes secs entrent dans cette catégorie. Dans la loi de finances 2010, l’Etat a consacré une enveloppe de 260 milliards de dinars aux subventions des prix de cette catégorie de produits. Dans un souci d’équité sociale certes, mais aussi à cause de la progression démographique et de la valorisation constante du pouvoir d’achat qui incitent à une plus forte consommation, notamment durant le mois sacré de Ramadhan, les importations de certains produits, comme la viande rouge, demeurent tout simplement incontournables. En effet, l’offre nationale est en deçà de la demande et, par conséquent, avec des importations conséquents, l’équilibre se fera par une augmentation effrénée des prix. Il en est ainsi de la viande bovine. En encourageant l’importation massive de cette viande, les pouvoirs publics réalisent un double objectif. D’abord mettre à la disposition du citoyen ce produit, faute de quoi une frange importante de la population serait privée de cette viande. Enfin, ce produit est cédé à un prix défiant toute concurrence. La viande bovine importée d’Inde est cédée à moitié prix par rapport à la viande locale. Donc, les pouvoirs publics ne ménagent jamais leurs efforts ni les moyens pour donner un sens concret aux principes de solidarité nationale et d’équité sociale. Ils recourent pour atteindre cet objectif aux importations, afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier de l’abondance de produits à des prix soutenus et raisonnables, de la subvention des prix de produits de première nécessité et de la valorisation constante du pouvoir d’achat. En 2010, justement, le SNMG a augmenté de 3.000 DA et les salaires de la Fonction publique et du secteur économique ont connu, eux aussi, des hausses substantielles. M. C.

es Ramadhans se succèdent, pourrait-on dire, mais sans se ressembler. Cette observation est vraie mais à quelques nuances seulement. Car, depuis l’indépendance de notre pays, les pouvoirs publics ont poursuivi des politiques constantes basées sur les principes sacrés de nos valeurs ancestrales. En Algérie, le mois sacré du Ramadhan se caractérise, certes, par la ferveur religieuse, la piété mais aussi la solidarité et la fraternité, ce sont les principes constitutifs de la politique de l’Etat dans le domaine social et qui trouvent leur pleine expression durant le mois sacré de Ramadhan. Rares sont les pays qui accordent autant d’importance à ce que tous les citoyens durant tout un mois puissent bénéficier de l’aide directe ou indirecte de l’Etat. En Algérie, il est facile de vérifier cette assertion à travers seulement quelques exemples pris pêle-mêle. Il est clair que le mois de Ramadhan se singularise par une consommation de produits allant des plus indispen-

Céréaliculture

Education nationale

La production de blé en hausse à Constantine

4 nouveaux lycées et 3 collèges pour Tipasa

L

a production de blé, toutes espèces confondues, enregistrée cette année dans la wilaya de Constantine, est en hausse par rapport aux années précédentes, a-t-on indiqué hier à la direction des services agricoles (DSA). Une récolte de plus de 1,3 million de quintaux, entre blé dur et tendre, a été réalisée au tire de la campagne 2009-2010, contre une production de 1,1 million de quintaux la saison dernière, a précisé M. Larbi Mecheri, cadre au sein de la DSA. Plusieurs facteurs, dont les conditions climatiques favorables, l’organisation de journées de vulgarisation en direction des céréaliculteurs, le soutien du crédit R’fig et l’extension de la superficie emblavée (60.000 hectares contre 57.700 ha la saison dernière), sont à l’origine de cette augmentation de la production, selon ce responsable. Le rendement moyen, calculé sur la base de la superficie emblavée cette année, a donné 22 quintaux par hectare. Un taux supérieur à celui enregistré lors de la récolte de la campagne 2008-2009, et qui était de 20 quintaux/ha a-ton ajouté de même source. Un million de quintaux de blé de la récolte enregistrée a été livré à la Coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS), a indiqué le même responsable, précisant que 13 points de collecte, offrant une capacité de plus de 1,5 million de quintaux, ont été mis à la disposition des agriculteurs de la wilaya.

Q

uatre nouveaux lycées, trois collèges d'enseignement moyen (CEM), quatre demi-pensions, un internat, huit salles et six terrains de sport seront ouverts lors de la prochaine rentrée scolaire à Tipasa. Les quatre lycées, sur les huit en cours de réalisation, ouvriront leurs portes à Chaïba, Bou Ismail, Fouka et Meurad ce qui permettra de réduire la pression sur ceux existants tout en offrant de bonnes conditions d’accueil aux élèves. Au niveau du cycle moyen, sur les six écoles en cours de réalisation, trois seront livrées à la rentrée dans les communes de Cherchell, Gouraya et Sidi Ghilès. Au niveau des communes de Ahmer El Aïn Hadjout, Sidi Amar et Aghbal, il est prévu la

livraison pour le mois de septembre de quatre demi-pensions sur les six inscrites au cours de l’année 2009 ainsi qu’un internat prévu à Sidi Semiane (daïra de Cherchell). L’activité sportive ne sera pas en reste dans ce programme puisqu’il est prévu la réception à la rentrée prochaine de quatre terrains de sport (Aïn Tagourait, Attatba, Hadjout et Bou Ismail) 10 salles de sport et 74 salles de classes et neuf cantines scolaires. La wilaya de Tipasa a bénéficié de deux opérations de réhabilitation et de rénovation des écoles dont une d’un montant de trente millions de dinars qui sera répartie entre douze établissements du cycle secondaire et une seconde de quarante millions de dinars pour restaurer 18 écoles du moyen.

Dimanche 29 Août 2010

4

Nation
Programme présidentiel et développement

EL MOUDJAHID

L
L’
L L

Des choix prioritaires
Algérie sous Abdelaziz outefli a a fait des choix prioritaires, parfois douloureux, mais indispensables, pour faire de la société de demain une réalité, le pays auquel tous les Algériens ont rêvé et dans lequel nul n’est exclu. Depuis le début de l’année 2000 , un effort exceptionnel, fait parfois de sacrifices a été demandé aux citoyens, alors que de son c té l’Etat, une fois rassemblés les moyens financiers, n’a pas hésité, de son c té, à engager des sacrifices pour rattraper le retard économique et corriger les déséquilibres sociaux qui se sont accumulés tout au long des deux décennies, celle de la panne économique et celle du terrorisme. Ce n’était pas une affaire simple à négocier tant les difficultés paraissaient insurmontables et alors que la pauvreté touchait de plein fouet la classe moyenne. 14 millions de pauvres avaient été recensés au début de la décennie en cours La série de programmes mis en œuvre par le Président outefli a visaient à relancer l’économie nationale et faire du social une priorité de l’action gouvernementale. A l’origine de ce choix politique stratégique, une conviction la solidarité nationale entre les Algériens au sens noble du terme. Cette doctrine s’inspire directement des valeurs qui ont fait la force de la société algérienne et d’un principe majeur évoqué par la Proclamation de Novembre 54 un Etat démocratique et social. L’entrée de l’Algérie dans une économie de marché pouvait laisser supposer, comme ce fut le cas pour beaucoup de pays émergents ou développés, ne prêter attention qu’à l’heu-

L

re de la détresse sociale d’une partie de la population, dans les situations de crises financières et économiques. La politique suivie par le Président outefli a est différente dans la mesure o les deux derniers plans quinquennaux ont pris en charge l’essentiel de la demande sociale des citoyens, en prêtant une attention spéciale pour les catégories les plus faibles les malades, les veuves, les orphelins, l’enfance abandonnée ou les personnes gées. Des centres spécialisés dans l’accueil de ces citoyens marginalisés se sont multipliés ces dernières années gr ce aux moyens financiers et matériels mobilisés par le gouvernement et au soutien apporté par l’Etat aux associations qui se sont consacrées à cette noble mission.

La création d’un ministère de la Solidarité nationale a été l’instrument le plus efficace pour approfondir la mission de solidarité nationale qui est, aujourd’hui, une t che, au quotidien en même temps que n’importe quelle autre activité ministérielle. Mieux, le meilleur bilan à faire, aujourd’hui, n’est pas d’évaluer en milliards de dinars les dépenses engagées par l’Etat pour la prise en charge des nécessiteuxn mais de constater que c’est une véritable culture de la solidarité nationale qui s’est implantée dans le comportement des citoyens qui tend à redonner à la société algérienne sa vocation d’antan. C’est à ce niveau qu’il faut juger l’importance de l’action menée par le Président Abdelaziz outefli a pour mettre un terme durablement au fossé social qui s’est créé entre les Algériens et rompre avec une certaine mentalité qui a fait la ruine de certains sociétés développées o une femme enceinte peut accoucher aux portes d’un h pital, un vieillard mourir seul sur un banc public et un SDF périr de froid sous les arcades d’un immeuble. L’Algérie, le pays o chaque Algérien a sa place est celle qui se construit, aujourd’hui, et o il n’y aura pas de place au sentiment d’exclusion. Ce constat , on a pu le vérifier au cours de la présentation au Président outefli a du rapport sur la solidarité nationale par le ministre en charge de ce secteur et à travers l’adoption de la loi de finances complémentaire par le Conseil des ministres de mercredi dernier.

Transports

Une attention constante à l’allègement des contraintes du citoyen

D

ans ses orientations à l’issue de l’exposé sur le secteur des transports, le Président de la République a mis l’accent sur la nécessité de réunir toutes les conditions pour que soit mis en place un transport public de voyageurs offrant des prestations de qualité. Nos collectivités locales doivent être dotées d’un service de transport public de voyageurs moderne et performant, a souligné le Chef de l’Etat. Les directives du Président outefli a montrent qu’il est parfaitement au fait des

difficultés qu’endure encore le citoyen sur le plan du transport ceci en raison de faiblesses dans l’organisation et les retards dans l’achèvement de projets importants comme le métro d’Alger. La démonopolisation dans le secteur des transports routiers intervenue depuis plusieurs années, si elle a apporté une bouffée d’oxygène avec l’accroissement du parc de véhicules de transport appartenant à des opérateurs privés, n’a pas tardé à générer de nombreux aspects négatifs donnant l’image d’une anarchie dont p tit le citoyen. Une situation inacceptable vu les risques sur la sécurité des citoyens en plus des contraintes liées à la dégradation dans les conditions du transport (manque de confort, non-respect des arrêts, de l’itiné-

raire). D’o la directive du Chef de l’Etat invitant les responsables à rappeler à l’ordre les opérateurs s’agissant du respect de leurs obligations et la nécessité de les soumettre à un cahier des charges qu’il convient de faire respecter scrupuleusement de sorte à éviter les abus. En tant que secteur d’importance stratégique vu son impact sur le développement économique et industriel, le secteur des transports dans ses différents modes (routier, ferroviaire, maritime et aérien) a bénéficié de moyens financiers conséquents pour son expansion et sa modernisation. Le rail a bénéficié d’une attention particulière avec actuellement 1.200 m de nouvelles lignes en cours de réalisation et 5.866 m en phase d’étude. Le lancement des projets de tramways dans les grandes

villes (Alger, ran, Constantine) ainsi que les efforts pour l’achèvement du métro d’Alger traduisent clairement la préoccupation des pouvoirs publics d’alléger les contraintes des citoyens tout en améliorant l’image de nos cités urbaines en proie à l’asphyxie des bouchons et de la pollution. Des situations qui accroissent le stress et la fatigue et donc un manque de vigilance qui a des conséquences sur l’augmentation des accidents de la route, véritable hécatombe avec les drames qu’entraîne la perte d’êtres chers pour la famille. Concrétiser dans les délais les projets d’envergure lancés à la faveur des premier et second programmes quinquennaux représente un défi majeur que le Chef de l’Etat n’a pas manqué de rappeler aux responsables du secteur.

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Nation
Transports et travaux publics
Université : 4.000 nouvelles places pédagogiques à la rentrée à Constantine

5
Enseignement supérieur

L

Les chantiers s’orientent vers le grand Sud

ongtemps confiné dans son cliché de région exclusivement touristique, le grand Sud algérien montre et démontre d’autres atours tout aussi riches et attrayants. Aujourd’hui c’est également un berceau de la culture ancestrale, un noyau économique o gisent des richesses inestimables, une énorme source d’eau souterraine, et une terre de soleil et de paix. L’intérêt porté par l’Etat pour cette zone autrefois boudée par les investissements et les chantiers de développement trouve parfaitement une explication dans la volonté de rompre avec la fracture qui a longtemps sévit entre le nord et le sud. Une fracture qui, au-delà d’un encouragement de la concentration de la population sur seulement 2 du territoire, a fait de la justice sociale un objectif à atteindre. C’est dans cette même optique que beaucoup de chantiers de développement ont facilement trouvé place dans les wilayas du sud. Le Chef de l’Etat a fait, et fait encore, de l’amélioration des conditions de vie de la population, surtout celle du Sud, une priorité qu’il exprime à chaque rencontre avec les ministres. Un enthousiasme qui commence déjà à porter ses fruits avec un retour progressif de l’activité agricole et un dynamisme touristique grandissant. Des résultats qui restent cependant insuffisants en l’absence de moyens de transport et d’infrastructures de développement. L’actuel programme quinquennal représente certainement le prélude à une nouvelle ère pour les habitants des régions du Sud. Aujourd’hui, les projets de développement se succèdent et s’incrustent davantage dans les wilayas du Sud tant le voile sur ses multiples atours. Après le train ran- échar ouvert en juillet dernier, voilà aujourd’hui une nouvelle structure aéroportuaire, modernisée, qui vient se greffer au réseau des transports dans la région. L aéroport Chei h Sidi Mohamed - el ebir d Adrar a été ouvert au trafic aérien avec un premier vol expérimental en

provenance d Alger et ce, après le parachèvement des travaux de rénovation de certaines structures. Des travaux qui font de lui un aéroport international conforme aux normes de l’ ACI. Dans cette même optique, le ministre des ransports annonce que d’autres aéroports seront ouverts dont un à Djanet et trois nouveaux aéroports seront également ouverts l année prochaine à Annaba, Constantine et amanrasset, outre des aéroports à usage spécifique programmés dans le cadre du plan quinquennal , a expliqué encore Amar ou. D’autres réalisations, d’autres conquêtes pour le plus grand bénéfice de la population et de la région. Les chantiers routiers dans la région du Sud jaillissent de toute part pour améliorer l’accessibilité de certaines régions autrefois impénétrables. n parle même d’un triangle des ermudes du c té de Reggane et ordj adji Mo htar pour dire l’immensité des espaces dans l’extrême

Sud. Au-delà de la mission de réaliser les pistes d’atterrissage des aéroports, les services de Amar Ghoul se penchent sur un panel de chantiers routiers. Des chantiers qui ne se limitent point à la transsaharienne et débordent sur d’autres projets de désenclavement et de raccordement au réseau national. Des parcs d’équipements et des maisons cantonnières sont également érigés aux abords de ces routes pour assurer la réhabilitation et le rétablissement continu de ces routes et des 10.000 m de pistes sahariennes. Le ministre des ravaux publics M. Amar Ghoul a, de son c té, promis la réalisation du tronçon de la route reliant les communes de Reggane et ordj adji Mo htar sur une distance de 200 m avec une enveloppe de plus de 300 millions de dinars et dont les travaux doivent débuter en 2012 ainsi que la réhabilitation de 63 m de la route nationale n 6.

n apport infrastructurel de 4.000 places pédagogiques renforcera, à la rentrée universitaire 2010-2011, le secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique à Constantine, a-t-on appris hier auprès de la direction du Logement et des équipements publics (DLEP). Ce nombre de places pédagogiques réalisées dans le cadre de programmes d’extension de plusieurs facultés, permettra d’améliorer davantage les conditions d’accueil des nouveaux effectifs attendus , a-t-on estimé à la DLEP. La prochaine rentrée universitaire sera ainsi marquée, à Constantine, par la mise en fonction de plusieurs classes pédagogiques réalisées au sein des facultés o le déficit en capacités d’accueil commençait à être de plus en plus ressenti , a-t-on précisé de même source. Selon les responsables de la DLEP, des projets de réalisation, entre autres, de 1.000 places pédagogiques à l’Institut national de nutrition et de technologie alimentaire (INA A), de 1.000 autres places au département des sciences vétérinaires et de 500 autres à l’institut de droit ont été achevés et seront livrés avant la rentrée de septembre. Composé d’une quarantaine d’infrastructures universitaires, le secteur de l’enseignement supérieur s’apprête à recevoir, dans la wilaya de Constantine, entre 12.500 et 13.000 nouveaux inscrits, a-t-on souligné à l’université Mentouri. L’accueil de ces nouveaux effectifs devrait s’opérer dans de bonnes conditions, gr ce aux efforts accomplis, a-t-on estimé au rectorat, même si quelques lacunes d’ordre logistique pourraient subsister avant la réception, en 2012, de la ville universitaire de 52.000 places pédagogiques, en construction à Ali Mendjeli . Un total d’au moins 3.000 enseignants sera opérationnel dès septembre prochain à l’université Mentouri, a-t-on par ailleurs rappelé de même source.

Vêtements de l’Aïd

Abordables et disponibles mais…
omme à l’accoutumée, les marchés ne désemplissent pas de femmes, hommes et enfants, durant le ramadhan, histoire de faire leurs emplettes. En effet, après le rush sur les fruits et légumes, au début du mois de ramadhan, c’est le moment d’acheter les vêtements de l’Aïd pour les enfants, a-t-on constaté hier à la vue de familles entières qui prenaient d’assaut les magasins et les marchés couverts d’Alger. Malgré la chaleur suffocante, le brouhaha, les gens se bousculaient devant les étals, à la recherche de la bonne affaire. Au magasin Printemps comme chez les revendeurs du marché couvert, sis face à la station de bus de la place des Martyrs, les prix des vêtements pour enfants sont abordables pantalons jeans et jupes à partir de 600 dinars, tee-shirts à 400/500, bas ets à partir de 500 dinars. Et ce qui ne g te rien, il y a une grande disponibilité de marchandises. Si certains peuvent se permettre d’acheter leurs fringues dans les magasins spécialisés à des prix défiant toute concurrence, la qualité oblige, la majorité des gens en sont incapables d’o la nécessité de chercher des soldes ou des moments propices pour acheter des vêtements

Souk Ahras

Plus de 560 projets financés en six mois

U

n total de 563 projets ont bénéficié à Souk Ahras, au cours du 1er semestre 2010, de microcrédits de 30.000 DA accordés par l’ANGEM (Agence nationale de gestion du microcrédit) pour l’acquisition de matières premières, a indiqué jeudi le coordinateur local de cette agence. Selon ce responsable, l’Agence a reçu au cours de la même période 149 projets postulant à un financement triangulaire (ANGEM, banque, bénéficiaire) et en a avalisé 123 dont 25 ont obtenu l’accord bancaire. En 2009, elle avait traité 1.073 dossiers de demande de micro-crédits pour achat de matières premières et en a avalisé 1.022 dont 43 émanant de femmes et ont trait à des activités de petits élevages, précise la même source. L’agence a également avalisé, durant la même année, 425 sur 529 projets sollicitant un

financement triangulaire parmi lesquels 214 ont obtenu l’accord bancaire. Les projets agréés, dont 125 formulés par des femmes, concernent plusieurs activités artisanales et de services dont la menuiserie et la peinture automobile qui ne sont plus l’apanage de la gent masculine, précise le responsable de l’ANGEM. Durant l’année dernière, 60 jeunes porteurs de projets ANGEM ont bénéficié de cycles de formation aux techniques de gestion dans un souci d’amélioration des chances de survie de leurs futures entreprises, est-il noté. Un total de 188 porteurs de projets ont également bénéficié de locaux à usage professionnel, réalisés dans le cadre du programme relatif à la construction de 100 locaux par commune, indique encore le même responsable.

Ph. Ben acceptables pour les enfants en prévision de la fête de l’Aïd et de la rentrée scolaire. Mais pour les mères de famille, ce n’est pas encore gagné car les articles destinés à la vente peuvent s’avérer de mauvaise qualité ou mal finis, d’o la nécessité de bien choisir le coloris et la taille, vérifier les coutures et les boutons, avant de passer à l’essayage. Alors tout en gardant l’œil sur leur progéniture, les mères de familles t tent les tissus, les soupèsent, comparent les modèles, les couleurs avant de faire leur choix. En somme, si les prix se maintiennent encore à ce niveau, les enfants auront de beaux vêtements pour l’Aïd. Pourquoi pas Ne sommes nous pas au mois de ramadhan, mois de la miséricorde et du pardon

De nouvelles infrastructures pour le secteur de la formation

L

e secteur de la formation et de l’enseignement professionnels sera renforcé dès le mois d’octobre prochain à Sou Ahras par de nouvelles infrastructures pédagogiques, a indiqué hier, le responsable local de ce secteur. Un centre de formation professionnelle sera inauguré dans la commune d um Laadaim, à 70 m au sud du chef-lieu de wilaya. Il offrira, selon la même source, 300 places pédagogiques et une résidence de 60 lits, avec un restaurant de 100 repas par jour. La commune de ir ouhouch disposera, dès février 2011, d’un centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) d’une capacité d’accueil de 250 places pédagogiques, en plus d’un internat de 60 lits et d’un restaurant servant 100 repas/jour. A Sedrata, un centre de formation professionnelle, actuellement en construction, offrira 300 postes pédagogiques, un internat de 60 lits et un restaurant de 200 repas/jour. Le taux d’avancement des travaux de ce projet était de 55 pour cent au mois de juillet dernier, a précisé le responsable du secteur. Dans le cadre de l’exercice budgétaire de l’année 2010, le secteur de la formation professionnelle a par ailleurs bénéficié de 33 postes budgétaires. La direction concernée a ainsi pu ouvrir des concours de recrutement dont les préparatifs se poursuivront jusqu’en novembre 2010, en vue de recruter 11 professeurs spécialisés de la formation professionnelle, 15 professeurs de la formation professionnelle et un conseiller de l’orientation et de l’évaluation professionnelle. Un programme d’information a été mis en place en vue de sensibiliser les jeunes des régions déshéritées, ainsi que les femmes au foyer, sur l’offre de formation disponible dans la wilaya, a conclu le directeur de la formation professionnelle de la wilaya.

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Nation
Justice et développement
Un engagement politique et des instruments institutionnels

7

L

Transparence et ouverture pour lutter contre le marché informel
l’avait toujours condamné. L’idée était de casser les monopoles et c’est à cette t che qu’œuvrera le gouvernement non sans rencontrer des résistances importantes émanant de milieux qui voulaient à tout prix maintenir intacts, les bénéfices d’un statu quo qui aurait pu s’avérer mortel pour l’appareil économique, ces mêmes milieux auraient réussi dans leur entreprise. Dans l’objectif essentiel qu’ils poursuivent, les pouvoirs publics misent sur un renforcement des capacités des entreprises nationales à pouvoir fonctionner avec un potentiel de production plus élevé et une compétitivité également plus élevée. C’est dans ce sens que le partenariat est souvent loué comme un instrument privilégié, permettant d’agir sur les facteurs de développement et aussi de la croissance. L’assainissement du marché a été organisé dans ce sens, avec comme point focal, la restructuration de secteurs productifs et à l’intérieur de celle-ci, la redimension des entreprises publiques dont il a été convenu d’en redéfinir le périmètre d’intervention. La t che n’a pas été aisée d’autant qu’un secteur informel, excroissance née du défaut d’aiguillage en matière d’ouverture dans les années d’ouverture en 90 a donné lieu à d’importants et préjudiciables excès que les efforts du gouvernement n’ont pu réussir à absorber encore. Le problème de la contrefaçon est venu se greffer à cette situation contribuant à la compliquer. Il y a , cependant , une prise de conscience à l’échelle des pouvoirs publics comme du monde économique pour organiser la lutte contre ces malfaçons. Le gouvernement appelle, les entreprises et les consommateurs , à se joindre à ses efforts pour combattre ces fléaux qui contribuent à désorganiser et à déstabiliser le marché et à étouffer toute perspec-

Lutte contre la corruption et moralisation de la vie publique

e modèle de développement construit sur la base du programme de réformes fait référence à la transparence du marché, son ouverture et à son corollaire, le dynamisme. Le gouvernement s’est attelé au cours de la dernière décennie à la mise en place des instruments et des structures permettent d’aller dans le sens de ce qui était souhaité. C’est l’ensemble du cadre réglementaire et législatif qu’il a fallu revoir pour organiser l’ouverture du marché, en même temps que se mettait en place un certain nombre de facilitations en direction de l’initiative privée pour l’associer aux perspectives ainsi dégagées. En une décennie, le pays a beaucoup avancé dans cette voie, c’est un fait, à travers un monde économique acquis aux idées de compétitivité et de concurrence , de partenariat s’éloignant ainsi de la frilosité auquel un appareil bureaucratique imposant,

tive de promotion du produit national. n sait que la concurrence déloyale qui est née de l’irruption du marché parallèle et de la contrefaçon sur le marché national a donné lieu à des séries de cessation d’activités au niveau des entreprises. La réorganisation en cours du secteur productif vise donc à rétablir les producteurs authentiques dans ce qui est légitime pour eux d’attendre et d’effacer les zones de non droit qui ont pu s’ériger à la faveur d’une période de confusion économique née des dérives de l’ouverture des années 90. Les décisions qui se prennent vont toutes dans le sens d’un assainissement longtemps souhaité, devant permettre à notre pays d’honorer ses engagements sur le plan international, en mettant en place les instruments de la compétitivité et de la concurrence loyalement assumées.

Cours des comptes

Les prérogatives redéfinies

L

a loi de finances complémentaire (LFC) pour l’année 2010, approuvée mercredi dernier, en conseil des ministres a introduit de nouvelles mesures pour accompagner le développement économique de notre pays. Ce texte vise à consolider la démarche de l’Etat en termes de développement, à préserver les intérêts économiques du pays. Il est reconnu que pour un Etat de droit, il est légitime et primordial de renforcer les moyens et les outils qui lui permettent de lutter contre la fraude, les délits économiques, et les atteintes à la sphère économique et financière. Ce souci de protéger l’activité économique contre toutes les formes de dépravations, participe de la sauvegarde de cette économie. C’est dans ce sens qu’il faut interpréter la démarche préventive de la LFC 2010 qui durcit son dispositif de lutte contre les fraudeurs de tout acabit sur les transactions internationales en introduisant des sanctions sévères pour les fausses facturations, en fixant une durée de validité limitée pour le registre du commerce de certaines activités et

en habilitant les agents de contr le à procéder à son retrait temporaire en cas de violation grave à la législation. L’administration des Douanes est désormais autorisée à introduire des actions en justice pour le non-respect constaté de la législation de changes. Dans le même temps, la destruction des véhicules spécialement aménagés saisis dans le cadre de la lutte contre la contrebande des carburants a été légalisée. Les prérogatives de la Cour des comptes sont redéfinies. En effet, le renforcement de ses dispositifs de contr le et l’élargissement de son champ de compétence ont été abordés lors du dernier Conseil des ministres qui s’est déroulé mercredi passé. Un office central de répression de la corruption est créé. L’accent est mis sur cet instrument qui permet de mieux mettre à l’abri l’économie nationale contre toute forme de délit, de prévenir et sanctionner les actes de prévarications économiques et d’atteintes au patrimoine de la collectivité. Dans cette mission qui est dévolue à la Cour des comptes, le r le des magistrats est primordial et autant que précis dans

ses attributions. Cette juridiction financière par le contr le de la régularité des comptes publics et gr ce à la clarification de ses objectifs et missions est à même de contribuer efficacement à la gestion globale de l’économie. La LFC 2010 instaure également un durcissement de la répression contre les infractions de changes et à la réglementation des mouvements de capitaux de et vers l’étranger. Les dispositions de cette loi de finances introduisent des possibilités d’élargissement du champ de l’infraction à la législation des changes à l’importation et à l’exportation hors du cadre légal. Concernant les marchés publics, la LFC 2010 stipule l’obligation légale pour toute personne physique ou morale, nationale ou étrangère, soumissionnant pour l’obtention d’un marché public de signer une déclaration de probité, par laquelle elle s’interdira de commettre ou d’appliquer un acte de corruption. En réactivant la Cour des comptes l’Etat entend réaffirmer une volonté d’agir pour circonscrire toutes les formes de perversion avouées ou inavouées qui

portent préjudice à l’économie du pays. Ce durcissement de la législation est nécessaire pour assainir la sphère économique et permettre une visibilité et une traçabilité rigoureuse des tractations et transactions commerciales. La LFC 2010 a introduit des dispositions incitatives à l’effet d’encourager l’investissement national, de stimuler l’outil de production des entreprises performantes en leur facilitant l’accès aux crédits, en les accompagnant notamment dans leur processus de mise à niveau. Le texte favorise le soutien à l’investissement national, l’octroi de la garantie de l’Etat aux crédits bancaires alloués pour la modernisation des entreprises publiques stratégiques et la prise en charge par l’Etat des intérêts sur ces crédits pendant les périodes de différés de payement. A travers cette loi de finances complémentaire 2010, l’Etat veille à sauvegarder et préserver les intérêts bien compris de l’économie nationale et de donner un sens concret au développement humain et culturel de la nation.

est l’un des grands chantiers de l’échéance politique en cours et le Président de la République entend ne ménager aucun effort pour en réduire les effets néfastes et désastreux sur l’économie du pays. La lutte contre la corruption fait en effet partie des priorités présidentielles. Dans ce domaine, l’Algérie n’a ménagé aucun effort à travers l’adhésion aux traités et conventions internationaux traitant de ce fléau, à travers les mesures et campagnes diligentées par le pouvoir politique, la lutte est appelée à s’intensifier encore. Il est mis en place un office central de répression de la corruption dont la mission sera d’entreprendre des recherches et constater l’existence d’infractions notamment à travers l’élargissement des prérogatives des officiers de la police judiciaire. Le volet coopération internationale est évoqué à ce sujet pour rappeler que l’Algérie est tout à fait disposée à coordonner ses efforts avec les institutions internationales spécialisées. Ethique et moralisation doivent entourer la concrétisation de contrats, que le gouvernement décline sous le couvert de la clause de probité qui oblige les contractants dans le cadre des marchés publics à s’interdire tout acte contraire à la morale et à la bonne gestion des affaires sous peine de graves sanctions. L’arsenal de contr le est renforcé par une réhabilitation de la Cour des comptes, à travers l’élargissement de ses missions qui vont jusqu’à la formulation de recommandations visant le renforcement des mécanismes de protection des deniers publics, la lutte contre les fraudes et préjudices commis à l’encontre du résor public et aux intérêts d’organismes publics placés sous son contr le. L’extension du contr le s’étendra aux entreprises o l’Etat détient une participation majoritaire ou un pouvoir de décision prépondérant. Ce renforcement des prérogatives de la Cour des comptes et complété par une démarche émanant du Chef de l’Etat concernant la révision du statut des magistrats relevant de cette institution. Il survient après que des mesures aient été prises en faveur des inspections des finances qui ont vu elles aussi, leur prérogatives renforcées. oujours dans le sens du renforcement des éléments de contr le, une ordonnance réglemente désormais les infractions à la législation et la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger qui aggrave les sanctions déjà existantes avec mise en place d’un fichier national des contrevenants à la législation des changes qui touchera à leur activité même dans le cadre du commerce extérieur. Dans le cadre de ses travaux, le gouvernement réuni en Conseil des ministres sous la présidence du Chef de l’Etat a eu à rappeler certaines directives concernant les investissements extérieurs appliqués aux banques et secteur financier, et, notamment la détention de 51 du capital par des actionnaires nationaux, le droit de préemption avancé par l’Etat en cas de cession de parts détenus par des intérêts étrangers, mesures accompagnant le crédit notamment en direction des ménages.

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Régions
Bordj Bou Arréridj
Tigzirt
Les nostalgiques de La petite plage de igzirt auraient vite fait d’oublier cette merveille de la nature sur laquelle a été réalisée l’extension du port de pêche et de plaisance. Faisant face au verdoyant îlot ( igzirt n da hel), nappé de cactus, d oliviers sauvages et de figuiers de barbarie et riche en faune marine notamment les goélants, le port réaménagé en 2004 est devenu depuis un réceptacle des familles tigzirtoises très nombreuses à y venir passer une bonne partie de la soirée. En l’absence d’animation en ces chaudes soirées ramadhanesques, le population de la ville, voire même des localités avoisinantes, y trouvent un véritable lieu de détente, o elles se donnent rendez-vous chaque jour après le f’tour. ieux, femmes, jeunes et enfants se c toient tout au long des deux jetées du port et sur le site archéologique surplombant l’enceinte portuaire. Du c té du manège, c’est la bousculade jusqu’à une heure assez tardive de la soirée. En absence d’autres aires de jeu, il est le seul lieu o les parents peuvent accorder une certaine liberté de jouer en toute quiétude à leur progéniture et de profiter eux-mêmes du calme de la mer. Les réaménagements apportés en 2004 à l’ancien port, édifié en 1900 avec une modeste rallonge au cours des années 1950, semblent donner une nouvelle vie à l’édifice. Avec deux jetées, des appointements d’accostage, un bassin de quelque 25 000 m2, le port qui s’étend sur plus de 40.000 m2 est doté d’une capacité de 81 bateaux, 50 de pêche et 31 de plaisance. Si les pêcheurs se plaignent de l’étroitesse des gîtes qui leur sont dédiés pour abriter

9

Des dizaines d’hectares de forêt détruits
Plus de 60 hectares de forêt ont été détruits par les flammes, durant ces trois derniers jours, près de la petite localité de iziaroussine, nichée sur les hauteurs de la commune de effreg à une trentaine de ilomètres au nord du chef-lieu de wilaya de ordj ou-Arréridj, a-t-on appris du conservateur des forêts. L’incendie a pu être maîtrisé gr ce à l’intervention des éléments de la protection civile, aidés par des habitants de la localité qui ont réagi promptement dès le départ de feu , a ajouté M. amel orriche, signalant le r le extrêmement positif des riverains . Il a rappelé que toutes les localités relevant des communes de la daïra de Dja fra (Medjana, eniet En-Nasr et effreg), au nord de ordj ou Arreridj, constituent un vaste territoire forestier à haut risque d incendie et souligné que des moyens importants de la protection civile et de la conservation des forêts ont été mobilisés uniquement pour le nord de la wilaya qui compte également la daïra de emmourah. Actuellement, et depuis le

Le port de pêche et de plaisance, destination utile et agréable
le matériel de pêche ainsi que de l’absence de certaines infrastructures nécessaires à l’accomplissement de leur métier, qui tourne d’ailleurs au ralenti, l’activité plaisancière, elle, semble décoller depuis les derniers réaménagements. Le port jouxtant la Presqu île est même devenu un lieu d’attraction. n ne peut désormais se rendre à igzirt sans y faire un saut, histoire de contempler l’œuvre qui a, certes, pris du temps pour voir le jour mais qui a fini par s’imposer comme site touristique incontournable. Et les propriétaires des barques de plaisance tirent bien profit de cette nouvelle infrastructure. Ils proposent même des balades nocturnes en mer, notamment vers l’Ilot qui est à 250 m en nage. Ce bout de terre entouré par les eaux de la méditerranée ne désemplit pas de jour comme de nuit alors que la jetée est tout simplement noire de monde chaque soir depuis le début de la saison estivale. Même les familles des villages voisins n’hésitent pas à s’organiser par petit groupe et à louer un taxi ou un mini-bus pour venir se mettre sur les rochers de la digue et tremper les pieds dans l’eau bien fraîche du port qui, notons-le, malgré l’activité de pêche, reste limpide. ien gardée, toute l’enceinte portuaire respire, en fait, la propreté. Chose qui est d’ailleurs un élément décisif dans la renommée qu’elle s’est faite auprès des familles de toute la région. Après ses splendides plages La grande , assalast , Sidi haled et autres, la ville balnéaire ou l’Iominium de l’époque romaine, fait encore parler d’elle gr ce à son port.

début du mois de juin dernier, les personnels de la protection civile et de la conservation, ainsi que les riverains des superficies forestières à risque important, sont en alerte permanente’’, a noté le conservateur des forêts. Selon les élus des communes de effreg, de eniet En-Nasr et de Dja fra, plus de 300 h de forêts ont été ravagés par le feu entre le 15 juillet et le 25 ao t en cours. Le conservateur des forêts a expliqué

de son c té que ses services n’ont pas encore arrêté un bilan définitif des feux de forets sur l ensemble du territoire de la wilaya , estimant cependant que l on peut avancer que l’été 2010 a été particulièrement désastreux pour les forêts . Ces dernières s’étendent, à ordj ou-Arréridj, sur 80.799 hectares, soit près de 20 de la superficie globale de la wilaya.

Naâma

Mascara

wilaya de Na ma a enregistré une baisse durant la saison agricole actuelle par apport à la saison dernière, a-t-on appris auprès de la direction locale des services agricoles (DSA). Une production de 71.459 quintaux de céréales a été réalisée au titre de la campagne moisson- battage de l actuelle saison agricole contre une production de 182.000 q de céréales durant la saison écoulée, a-t-on indiqué à la DSA. Réalisée sur une surface emblavée estimée à 12.062 ha, cette production céréalière comprend une récolte de 62.076 q d orge et 5.098 q de blé dur en plus de 4.285 q d avoine. Cette production jugée faible est due au rétrécissement des dayates et des surfaces consacrées à la céréaliculture dans les espaces steppiques autorisées à la culture de l orge, en plus de la faible rentabilité de l hectare qui a chuté de 18 q/ha durant la saison dernière à 5.2 q/ha au cours de cette saison agricole, a-t-on expliqué. A ces facteurs viennent s ajouter les conditions climatiques défavorables à l instar des vents violents et la faible pluviométrie enregistrée durant cette saison agricole dans les différentes régions de la wilaya de Na ma, a-t-on soutenu. D autres surfaces ont été endommagées par les inondations qui ont entraîné l érosion des terrains limitrophes des régions de mise en valeur et de culture des plantes fourragères, at-on ajouté. A titre d illustration, les dég ts enregistrés dans la culture de l avoine ont été estimés à plus de 2.000 ha notamment dans les dayates et les zones non irriguées. La direction du secteur compte augmenter les surfaces consacrées à la production de l orge et des fourrages à travers notamment le renforcement des moyens de protection des cultures contre les pluies, l aménagement et la protection de 1.300 ha de terres agricoles outre la mobilisation du réseau d irrigation à travers la réalisation de 21 forages avec des techniques d irrigation modernes, a-t-on signalé à la DSA de Na ma.

Baisse de la production céréalière La production céréalière dans la

Un quota supplémentaire en eau potable
La commune de Mascara a bénéficié d un quota supplémentaire en eau potable estimée à 1.000 mètres cubes par jour à partir du barrage de ouhanifia, s ajoutant aux 20.000 mètres cubes fournis par l Algérienne des eaux (ADE), a indiqué le chargé de la communication de cette unité. M. Mohamed Soltani a affirmé que ce quota supplémentaire permettra d alimenter quotidiennement les habitants de la partie haute de la ville qui connaît une insuffisance pour cette substance vitale. D autre part et suite à la forte demande en eau potable, la société a récemment réalisé un réservoir d eau d une capacité de 1.000 mètres cubes à Aïn eida, situé aux hauteurs de la ville, qui sera raccordé au réseau de distribution, et doté d une pompe à 1.000 litres/seconde, a ajouté le chargé de communication de l ADE. Le co t du projet est évalué à plus de 39 millions de dinars, selon la même source, qui a rappelé que les zones inférieures de la ville sont alimentées quotidiennement en eau potable et que le reste des communes de la wilaya sont actuellement alimentées en eau, une fois tous les deux jours. Le même responsable a ajouté que pour pallier au déficit en eau enregistré au niveau des communes de Mohammadia, Ghomri et Sidi Abdelmoumene, deux nouvelles pompes d une capacité de production de 2.500 mètres cubes d eaux souterraines ont été mises en marche à Ghomri, s ajoutant au premier quota estimé à 19.000 mètres cubes par jour, ce qui renforcera les capacités hydriques dans la région à l ordre 21.500 mètres cubes, destinés à l approvisionnement des habitants des trois communes en eau potable, à raison d une fois tous les deux jours. Pour rappel, la wilaya de Mascara avait réalisé durant l année précédente neuf puits et réhabilité la station de Sig, en plus de la réalisation de 2 réservoirs, en plus de la rénovation du réseau AEP dans la plupart des communes de la wilaya.

Constantine

L’extension du stade d’El Khroub et son éclairage en voie d’achèvement
D importants travaux d’extension des gradins du stade Abedamdani d’El hroub (Constantine), entrepris en vue de son extension, sont en voie d’achèvement , a indiqué jeudi le président de l’assemblée populaire communale (APC). M. Seddi emaïzia a ajouté que le projet ayant nécessité une enveloppe de 70 millions de dinars, consiste notamment à réaliser, avant la fin de l’année en cours, de nouveaux gradins pouvant offrir 3.000 places, portant ainsi la capacité totale d’accueil de ce complexe o l’AS hroub (1ère ligue professionnelle de football) reçoit ses adversaires, à 12.000 places. La réhabilitation des vestiaires du stade et la construction d’un logement d’astreinte sont également prévues par ce projet qui sera renforcé par le déblocage d’une enveloppe additive de 130 millions de dinars destinée à la réalisation de l’éclairage du terrain de jeu, en vue de son homologation pour abriter des matches officiels en nocturne, a ajouté l élu. L’entreprise devant prendre en charge l’installation des pyl nes électriques et les travaux inhérents au système d’éclairage de cette infrastructure sportive est déjà choisie et les travaux seront incessamment lancés , a affirmé, à ce propos, M. emaïzia. Les réserves émises par les instances nationales du football quant à l’homologation de cette infrastructure devront être bient t levées étant donné que la réception de tout le projet est attendu avant la fin de l’année en cours, a-t-il assuré. Selon l élu local, le terrain de ce stade a été mis, il y a quelques années déjà, aux normes internationales, c’est-à-dire à celles exigées par la FIFA. Une pelouse synthétique de dernière génération a été posée et l’ancien revêtement, enlevé mais demeuré en bon état, a été transférée vers une autre aire de jeu qui accueille des rencontres de compétition de jeunes ou de clubs promotionnels, a conclu M. emaïzia.

Oum El Bouaghi

8 milliards de dinars pour l’agriculture
Une enveloppe financière de huit milliards de dinars a été consacrée au financement de 86 projets agricoles à Oum El Bouaghi, dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, a-t-on appris, jeudi, auprès de la wilaya. Puisé des différents fonds nationaux, ce montant financera des opérations de fonçage, de forages, de construction de bassins et d’installation de systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte, a-t-on précisé. Des actions d’ouverture de pistes agricoles, de lutte contre la désertification, de reboisement, d’amélioration du sol et de protection des steppes seront également engagées à travers les campagnes de la wilaya, a-t-on ajouté à la wilaya, relevant que l’impact de l’ensemble des projets retenus profitera à quelque 22.000 exploitations agricoles et à une population globale de 160.000 personnes par la création de nouveaux emplois et l’amélioration des niveaux de production.

Dimanche 29 Août 2010

10
Cinéma muet

Culture
5e festival national de la chanson chaabi

EL MOUDJAHID

Les trésors d'Alfred Hitchcock reviennent à la vie
empérature sous contr le, blouses et gants blancs, une équipe de techniciens s affaire pour préserver un trésor des archives du cinéma britannique les premiers films, muets, réalisés par le maître du suspense, Alfred itchcoc . Les fragiles bobines de nitrate -noircies, cassantes et rétrécies-sont manipulées avec d extrêmes précautions pour pouvoir repérer au microscope les moindres égratignures, taches et poussières incrustées sur le générique du film Les cheveux d or (1927). L Institut du film britannique ( FI) a entrepris le projet titanesque de restaurer les films muets d itchcoc , et de les numériser. Le résultat final, notamment au niveau de la netteté, devrait surprendre les spectateurs, a estimé le FI. Nous avons fait venir les meilleures et les copies les plus originales du monde entier, nous les nettoyons, nous enlevons tous les défauts dans la mesure du possible pour obtenir une version aussi proche de l original que possible , a expliqué à l AFP un porte-parole de l Institut. C est la RollsRoyce en matière de restauration de film. n aura l impression que ça a été filmé la veille . Nous voulons faire des copies qui perdurent pour des générations. Ces versions seront projetées dans les cinémas du monde entier et sortiront en D D. Nous faisons entrer itchcoc dans l ère numérique , a-t-il ajouté. Si itchcoc est considéré comme l un des plus grands réalisateurs de tous les temps gr ce à des chefs-d’œuvre comme Sueurs froides (1958), Psychose (1960) et Les iseaux (1963), il s était fait un nom dès les années 1920 dans le cinéma muet de son Angleterre natale. Suspense et mystère alimentaient déjà sa créativité pour ces longs-métrages en noir et blanc, contenant tous les ingrédients de ses futurs classiques hollywoodiens. Neuf films sont actuellement en cours de restauration. uelque 200.000 bobines sont entreposées du sol au plafond, par une température ambiante de 5 Celsius. ieron ebb, le responsable technique du projet, compare plusieurs impressions tirées du film Les cheveux d or --considéré comme le premier véritable film d itchcoc -- à une bobine originale des archives du FI. Image par image, en blouse et gants blancs. Jusqu à ce que vous ayez rassemblé toutes les copies à un même endroit, vous ne pouvez pas être s r. Il peut y avoir des images supplémentaires, des versions différentes , explique-t-il à l AFP, estimant que l état des bobines était pitoyable . Penser que vous prenez en charge tous les films qui ont survécu de l œuvre de quelqu un, et que c est itchcoc , c est incroyable , confie-t-il. Un peu plus loin, calé dans une machine géante, un négatif original hautement inflammable baigne dans un liquide faisant disparaître les rayures, juste le temps qu une lumière projetée ne redonne vie aux images et qu elles soient transférées sur un film de 35mm pour créer un nouveau négatif. Le projet de restauration devrait co ter 1 million de livres (1,2 million d euros), financé par des dons venus du monde entier.

Le système abécédaire du melhoun et la pratique du chant chaabi à l’étude

D

es ateliers sur le système abécédaire dans la poésie melhoun et sur l exécution du chant cha bi ont été organisés hier à l Institut national supérieur de musique (INSM), dans le cadre du 5è Festival culturel national de la chanson cha bi qui se tient à Alger du 25 au 31 ao t. Ce système permet de coder la musique cha bi et donc de ne pas permettre aux non initiés de la déformer. C est un moyen de la sauvegarder , a indiqué le chercheur en patrimoine, Mohamed amaidia, qui a fait l historique de ce système appelé ibdjadi , et créé au 1er siècle de l égire dans la péninsule arabique. Ce système fut également adopté au Maghreb non seulement par les poètes mais aussi par les spécialistes en fiqh et surtout les mathématiciens, a-t-il ajouté. Pour sa part, Derouache Abdesslam, professeur de musique cha bi et de solfège au Conservatoire central d Alger, a abordé la problématique de l exécution de la chanson cha bi, soulignant que la mémorisation du texte est indispensable , surtout si le texte est long et difficile. Un interprète débutant doit commencer par mémoriser une courte qacida, puis une moyenne, avant d apprendre une longue qacida , a relevé l intervenant conseillant aussi aux jeunes chanteurs cha bi d éviter l imitation d autres artistes dans l interprétation d un texte . L imitation, en début de carrière, est un passage obligé mais l artiste doit aussi assimiler le

maximum de connaissances pour avoir sa propre façon d interpréter une qacida , a expliqué l enseignant de musique, insis-

tant sur la nécessité pour l interprète de cha bi de connaître le contenu de la qacida, son rythme, sa tonalité et son genre.

L artiste doit respecter la façon de moduler le texte , a encore indiqué l orateur rappelant, par ailleurs, l importance de l utilisation du langage académique dans la chanson cha bi pour, at-il dit, permettre de diffuser cette musique séculaire à travers le monde, donc la rendre universelle . Durant tout le Festival culturel national de la chanson cha bi, placé sous le signe de La connaissance et le savoir , des ateliers, animés par des universitaires et des spécialistes , sont organisés au profit des 32 finalistes et des musiciens des orchestres qui les accompagnent.

Malgré l’occupation israélienne

Le patrimoine culturel palestinien continue d’exister
L auteur compositeur palestinien Djamil Sayah qui animera avec la chanteuse a ia ara our i une soirée qui sera dédiée aux patrimoines palestinien et andalous hier à Alger, a estimé que le patrimoine culturel palestinien est toujours vivant en dépit de l occupation israélienne. uelque soit l oppression et les violations à l égard du peuple palestinien, Isra l ne pourra pas voler notre histoire ni notre patrimoine culturel, notre fol lore et tout ce qui représente et caractérise notre identité qu elle essaie de bafouer avec tous les moyens et ce, gr ce à la conscience et la résistance du peuple et notamment les artistesqui jouent un r le efficace dans la protection et le développement du patrimoineculturel palestinien , a déclaré Djamil Sayah à l APS. L artiste qui joue également du violent, écrit et compose lui-même ses chansons, estime que le patrimoine culturel palestinien, notamment la musique, fait face à une marginalisation de la part des médias mondiaux qui doivent, a-t-il ajouté sensibiliser à la cause palestinienne et au danger du lobby israélien . Djamil Sayah, né à Naplouse, a également mis en exergue le r le des arts dans la préservation du patrimoine, ajoutant que ce r le ne se résume pas uniquement à la chanson engagée mais englobe tous les genres artistiques à savoir le thé tre, les arts plastiques, et le cinéma, affirmant que l artiste doit assumer le r le qu il joue dans la société dans laquelle il vit notamment à l égard des enfants. Concernant le message qu il veut transmettre à travers ses chansons, le chanteur Djamil Sayah a affairmé qu il composait et j écrivait des chansons qui ne sont pas violentes qu il offre au public afin de contribuer à la sensibilisation et au développement du peuple palestinien .

Animation culturelle à Jijel

Superbe patchwork de la chanson algérienne

L

rchestre symphonique national ( SN) s est produit, jeudi soir à Jijel, dans le cadre de l animation des veillées du mois de Ramadhan, mettant davantage en valeur plusieurs stars de la chanson algérienne. Cinq vedettes, en l occurrence Abdelaziz enzina, Nadia aroud, a im Salhi, sinou Fadhel et uissi iane, ont fait vibrer et danser la salle qui, pour une fois, a rassemblé un nombre important de mélomanes. La soirée a consisté en un joli patchwor du chant algérien dans la mesure o les artistes ont interprété des morceaux issus de tous les recoins du pays, d Est en uest et du Nord au Sud. Le chef d orchestre de l’ SN, Sid-Ahmed Fellah, un virtuose du violon, a exprimé son bonheur de se trouver à Jijel, avec son orchestre de quarante éléments, sur la scène de

la maison de la culture. Le spectacle placé sous le patronage de la ministre de la Culture a permis au public jijelien de redécouvrir la richesse, la diversité et la variété d’un patrimoine musical en bonne santé , selon les termes d un mélomane, rencontré dans les travées de la grande salle de plus de 1.000 sièges. rès ému de fouler le sol de l antique Igilgili, sinou qui excelle dans le cha bi pour avoir été formé à l école El achimia, en référence à son maître feu El achemi Guerouabi, s est aussi déclaré très heureux dans cette ville o ce genre est très prisé. Premier à monter sur scène, l artiste bejaoui a entonné le chef d œuvre El arah (hier) sous un tonnerre d applaudissements lors de cette soirée conviviale. enzina, égal à lui-même, a sorti de son répertoire des tubes appréciés par le public

Sabrina, Sara, Chadli, tandis que sémillante Nadia aroud pour qui la musique n a pas de frontières s est révélée un vrai baroud, avec ses tubes ella Rabi , Melissa , passant ensuite au genre chaoui. Ce dernier genre a été largement interprété par le jeune uissi iane avec Ahna Chaouia (nous sommes Chaoui), invitant à la danse des spectateurs, jeunes et moins jeunes. La fresque musicale a été cl turée, tardivement, par le remuant a im Salhi, armé tant t de ar abous, tant t d’un tambourin, qui a exécuté ses légendaires Sahraoui et Sa si A liya , toujours sous la baguette enchantée du maestro Sid-Ahmed Fellah. Cette tournée de l rchestre symphonique national devait se poursuivre vendredi soir par une prestation dans la ville des Ponts, Constantine.

Médias

Le numéro 565 d’El Djeïch est sorti

Thème central :

l’eau

C

onsacré à l’eau, sous le thème La planète en danger , le numéro 565 de la revue mensuelle El Djeïch (ao t 2010) est sorti. Comme à l’accoutumée, ce numéro de 62 pages est bien réalisé techniquement. elle présentation d’ensemble, illustration abondante, ce numéro renferme également un certain nombre d’articles, de reportages et de commentaires qui font de cette revue mensuelle de l’ANP, une des meilleures publications du pays. Soulignant d’emblée l’importance de l’eau dans le

monde, la revue reprend la déclaration du Président Abdelaziz outefli a, faite le 21 mars dernier, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de l’Eau uand un milliard d’êtres humains peine chaque jour pour trouver de l’eau potable et quand plus du tiers de la population mondiale n’a pas accès à des systèmes d’assainissement adéquats, parler de crise mondiale de l’eau n’est en aucun cas une exagération, mais une appréciation réaliste et objective de l’un des plus grands défis auxquels est confrontée l’humanité tout entière .

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Nation - Culture
Le troisième prime du concours
“Dourouss Mohammadia”

11

“Forsane El Qoraan” marqué par la célébration de Ghazouat Badr

L

e troisième prime de la 3e édition du concours Forsane El oraan 2010 (les chevaliers du saint Coran) organisé vendredi soir au Palais des expositions des Pins maritimes (Alger), a été marqué par la célébration de la bataille de adr (Ghazouat adr el oubra). rois candidats, Ahmed enamira de la wilaya de Annaba, Aicha Naidjat de la wilaya de Laghouat et Mounira Rbibi de la wilaya de M sila ont remporté ce troisième prime diffusé en direct sur la chaîne du saint Coran de la élévision nationale, assurant ainsi leur qualification pour la finale. Cinq candidats des deux sexes ont été éliminés par le jury composé de professeurs en sciences coraniques. La soirée, marquée par une rude compétition entre les candidats, s et déroulée en présence de M. Abdelaziz el hadem, ministre d Etat, représentant personnel du président de la République, M. Abdelaziz outefli a, M. Nacer Mehal, ministre de la Communication, M. ouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du wa f, M. Amar ou, ministre des ransports, M. Smaïl Mimoune, ministre du ourisme et de l artisanat, M. Abdel ader Eulmi, directeur général de la élévision algérienne ainsi que de nom-

La place des sciences dans le Saint Coran soulignée par les conférenciers

L

breuses personnalités. Les candidats Ahmed enamira (Annaba), Salah Eddine oudelmi (M sila), Mustapha oudmal ( ran), Nadir en Moussa (El ued), Aicha Naidjat (Laghouat), Meriem uaghrour ( lida), Naima el mahdi (Sidi el Abbès) et Mounira Rbibi (Msila), ont pris part à cette compétition. La soirée a été marquée par l interprétation de chants religieux (madih) par la troupe Raoudhat el abib de la wilaya de Constantine et le mounchid mar Nsili de

la wilaya de Ghardaïa. Invité d honneur de ce troisième prime, Chei h Abou Abdessalam, a mis en exergue l importance du saint Coran pour la nation musulmane et salué le r le des écoles coraniques, des aouïas et de atatib dans l apprentissage du Coran en Algérie. Ce concours est le couronnement de la caravane du saint Coran qui a sillonné toutes les wilayas du pays à découverte des meilleurs récitants du Livre Saint.

Des efforts à fructifier
L D L L

L L

L

L

L

L

Fort de 13 pages, illustrées par des photos et des cartes thématiques, le dossier d’El Djeïch évoque la mauvaise répartition de l’eau potable dans le monde et de l’absence d’une gestion rationnelle de cette ressource en Afrique, avec ses conséquences comme les conflits, les maladies dues au manque d’eau ou à sa mauvaise qualité, avant de mettre en relief la politique ambitieuse adoptée par l’Algérie dans ce domaine. Dans la rubrique Coup de projecteur , Amar Mansouri critique dans un long papier d’analyse, intitulé Les irradiés algériens contournés l’indemnisation problématique des victimes des essais nucléaires français en Algérie. Un reportage sur l’Ecole de police judiciaire de la gendarmerie nationale ainsi qu’un article sur les profondes significations de

la journée nationale du Moudjahed ont été présentées aussi à cette occasion. uestions internationales, la revue publie un papier commenté affirmant selon son titre que les économies africaines résistent à la crise économique mondiale. En plus des pages d’actualités politique et sportive, figurent un compte rendu de l’édition 2010 du forum de Crans-Montana, intitulé Disponibilité de l’Algérie à garantir la sécurité énergétique de l’Europe , une contribution intéressante du lieutenant colonel Djamel Eddine ouzghaïa sur Les nouvelles lignes de partage du monde contemporain ainsi qu’un article titré Les IC outils de management , signé par M’hamed itouri, expert international en ressources humaines et communication. Un numéro à ne pas rater.

L

a 5e édition des causeries religieuses dourouss Mohammadia , qu’abrite actuellement ran, a permis de mettre en exergue, dans sa première semaine, les découvertes et révélations scientifiques dans le Saint Coran et dans le message du prophète Mohamed ( SSL) d’une manière générale. Les différents conférenciers, qui ont intervenu lors de ces rencontres organisées par la zaouïa el aïdia Chadlia d’ ran et portant sur le thème de la science , ont souligné les révélations scientifiques contenues dans le Saint livre et dans la Sunna, conformes à la logique humaine et servant les intérêts de l’individu. Le penseur algérien, le Dr. Mustapha Cherif a estimé que les connaissances et les sciences contenues dans le Coran ont permis à l’humanité de concevoir le sens réel de l’Univers et des missions dévolues à l’homme sur erre. Le conférencier a également souligné la place des sciences dans la chariaa qui invite l’homme à la réflexion et à user des sciences pour régler les problèmes qu’il rencontre. Le penseur libanais ussama Abderraza Reffaï a considéré, pour sa part, que la science est la voie la plus importante pour affirmer et réaffirmer l’unicité du Créateur. Abondant dans le même sens, le chercheur égyptien Djad adreddine Abderrahmane a indiqué, dans sa conférence, que la science est le moyen qui rapproche davantage l’ omme de son Créateur et renforce la crainte éprouvée pour Dieu Le tout puissant. Il a appuyé ses affirmations par des sourates qui mettent en relief la place de la science et des ulémas dans la cité musulmane. Un autre chercheur, le libanais Ahmed Saïd Elladoune, a axé son intervention sur la place de la science de l’unicité (Ilm Et-tawhid) parmi les autres sciences de la chariaa. Son collègue algérien, le Dr. Mohamed enbri a a présenté, de son c té, l’approche et la conception des sciences par les soufis, et la place qui leur a été accordée dans la religion musulmane. Il a également abordé l’apport des penseurs et chercheurs musulmans à l’humanité et l’usage des sciences pour le bien-être de l’ omme, son dévloppement et son épanouissement dans sa société. Le chercheur algérien n’a pas manqué d’aborder le r le des conquêtes musulmanes dans la propagation du message divin et l’ancrage de l’idée de mettre les connaissances et les sciences au service de l’ omme. D’autres conférenciers ont retenu l’attention de l’assistance par les thèmes qu’ils ont abordés et par la perspicacité de leurs interventions. Cette manifestation religieuse, qui se poursuivra jusqu’au 23e jour de ce mois de ramadhan, est marquée par la participation de chercheurs et spécialistes en fiqh islamique, venus de 11 pays musulmans et européens. La urquie et l Italie participent pour la première fois à ces rencontres.

Dimanche 29 Août 2010

12

R ASD

Monde
Le Premier ministre Sahraoui
ses obligations internationales. S adressant à l ancien colonisateur du Sahara ccidental (l Espagne), M. albi a exigé de ce pays d assumer ses responsabilités historiques en matière de décolonisation. Il a demandé également à l Union Européenne de geler les avantages accordés au Maroc, tant que celui-ci persiste à violer les droits de l homme, et à s abstenir de signer avec lui tout accord touchant le territoire sahraoui occupé. Evoquant une correspondance de M. Christopher Ross, l émissaire de l NU pour le Sahara ocidental, envoyée au groupe des amis du SG de l NU, le responsable sahraoui a relevé qu il est indiqué dans celle-ci que c est le régime marocain qui entrave les efforts pour un règlement du conflit et à l origine de l impasse actuelle. Il a exprimé le vœu que ce message soit considéré comme un début sérieux de la part des Nations Unies pour faire entendre raison au régime marocain , permettre à qui de droit de récupérer son du et, de là, permettre aussi à l NU de retrouver une crédibilité qu elle a perdu, ainsi que l ouverture d une nouvelle page des relations avec le Maroc, basée sur le respect mutuel et la coopération . Le président du Commissariat politique de l armée sahraouie, M. Sidi u al a, pour sa part, exprimé dans un message adressé au président de

EL MOUDJAHID

“Toutes les options sont ouvertes pour le recouvrement de l'indépendance”
L D

Négociations de paix au Moyen-Orient

L'Autorité palestinienne salue le rôle de l'UE
L Autorité palestinienne a félicité hier le r le de l Union européenne dans les négociations de paix au Moyen- rient. L Autorité palestinienne est favorable à une représentation de l UE dans le processus de paix et souhaite un engagement plus important de l UE dans le processus , a déclaré Ghassan alSha a, un responsable de l rganisation de libération de la Palestine ( LP). M. Al-Sha a a tenu ces propos en réponse à une déclaration du ministre français des Affaires étrangères ernard ouchner, qui demande que l UE soit représentée dans les négociations entre les Palestiniens et Israéliens qui reprendront début septembre à ashington. Selon AlSha a, les Palestiniens souhaitent utiliser la déclaration du uartette international pour le Moyenrient, dont fait partie l UE, comme l une des bases des négociations avec Isra l. Le uartette (Etats-Unis, Russie, Union européenne, Nations Unies) a publie le 20 ao t une déclaration apportant leur soutien à la reprise des négociations directes entre les Palestiniens et Israéliens le 2 septembre à ashington. Les négociations directes entre les deux parties sont suspendues depuis fin 2008 suite à l offensive de l armée israélienne dans la bande de Ghaza. Sur le terrain, deux Palestiniens ont été blessés hier par des tirs de soldats israéliens dans la bande de Ghaza, a-t-on annoncé de sources hospitalières palestiniennes. Selon ces sources, des soldats israéliens ont ouvert le feu sur les deux Palestiniens qui tentaient de récupérer des matériaux de construction près du point de passage d Eretz entre Isra l et le territoire palestinien. La bande de Ghaza est soumise depuis juin 2006 à un blocus israélien à l origine de l aggravation de la situation humanitaire et économique dans cette enclave palestinienne.

a direction sahraouie est sur le point d établir un état des lieux global, conformément ace qui a été décidé lors du dernier congrès du peuple sahraoui , a indiqué M. albi à la cl ture de l université d été des cadres sahraouis, ouverte depuis début ao t à oumerdes. Dans son allocution de cl ture, M. albi a souligné la détermination du peuple sahraoui à poursuivre son combat jusqu à l indépendance de son pays , tout en mettant en garde l occupant contre des manœuvres destinées à maintenir indéfiniment le statu quo. Il a réitéré son appel à l NU pour mettre un terme à cette douloureuse situation et à œuvrer à l amélioration des droits de l homme, à la libération des détenus politiques ainsi qu à trouver les mécanismes de protection de ces droits. S exprimant sur la position de la France, il a invité le gouvernement de ce pays à cesser de faire obstacle à la solution et à se mettre en conformité avec

L

la République, M. Abdelaziz outefli a, sa profonde gratitude pour l important soutien de l Algérie à la cause sahraouie , assurant que le peuple sahraoui n oubliera jamais la constance des positions algériennes durant toutes les étapes de sa cause. Dans un message lu à cette occasion, les organisateurs de cette manifestation ont également dénoncé la répression pratiquée contre les activistes des droits de l homme, ayant pris part à cette université d été , et salué la résistance pacifique dans les territoires occupés . Ils ont, en outre, lancé un appel pour un organe international qui enquêtera sur la grave saignée des ressources naturelles du Sahara ccidental par l occupant.

La cl ture de cette université a été marquée par la présence d une délégation du gouvernement sahraoui et de nombreuses personnalités nationales, ambassadeurs et représentants de la société civile.

Nouveaux affrontements à Mogadiscio (Somalie)

Au moins 11 civils tués
Au moins onze civils ont été tués au cours de nouveaux combats survenus depuis vendredi dans la capitale somalienne Mogadiscio entre les forces gouvernementales, soutenues par les troupes de l'Union africaine (Amisom) et les insurgés, ont rapporté hier des agences de presse. Un témoin a affirmé à des correspondants de presse que "de nombreuses personnes sont mortes, six civils ont été tués par un obus de mortier et trois sont tombés dans des échanges de tirs". "Deux autres civils" ont été également tués dans le quartier de Bakara, a affirmé un autre témoin à la presse. Mogadiscio est le théâtre depuis lundi de violents affrontements entre les forces gouvernementales soutenues par les troupes africaines et le principal groupe d'insurgés "Shebab". Les combats ont fait plus de 80 morts parmi les civils et des centaines de blessés. Mardi, les insurgé Shebab ont attaqué un hôtel de Mogadiscio, où se trouvaient de nombreux responsables du gouvernement somaliens, tuant plus d'une trentaine de personnes, dont plusieurs parlementaires. A la suite de ces développements, des positions de l'Amisom et des forces du TFG sont déployés en plusieurs endroits de cet axe stratégique, qui marque la limite des quelques quartiers de la capitale encore sous contrôle du gouvernement, sur une étroite bande de terre le long de la mer. Les Shebab contrôlent le sud et une grande partie du centre du pays et poursuivent leurs attaques contre le gouvernement de transition à Mogadiscio.

Les 25 et 26 septembre à Alger

Colloque international sur “le droit des peuples à la résistance”
n colloque international sur le thème Le droit des peuples à la résistance se tiendra les 25 et 26 septembre prochain à Alger, a annoncé hier, à oumerdes, le président du Comité algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, M. Lamari Mahrez. Plus de 200 personnalités et représentants d’organismes mondiaux gouvernementaux ou non, connus pour défendre le droit des peuples à travers le monde, sont attendus à cette manifestation initiée par le Comité algérien de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui en coordination avec des organismes de droit humanitaire de la République arabe sahraouie démocratique, a précisé M. Lamari en marge de la cl ture des travaux de l’université d’été des cadres de la RASD. Les participants à ce colloque devraient rendre publique, à sa cl ture, une déclaration de soutien à la cause sahraouie et au combat de son peuple pour le recouvrement de ses droits légitimes et la libération de tout son territoire , a-t-il ajouté. Evoquant les objectifs assignés à cette rencontre internationale, M. Lamari Mahrez a souligné qu’elle constituait une opportunité pour envoyer un message d’encouragement à la résistance du peuple sahraoui , tout en lui exprimant également un soutien indéfectible . Il s agit également de souligner le caractère pacifique de la résistance de ce peuple et de lever le voile sur la répression dont sont victimes les civils et tous les défenseurs des droits de l’homme en général , a-t-il précisé. Parallèlement, il est question, selon la même source, de percer le blac -out médiatique pratiqué contre la résistance pacifique de ce peuple et le désintérêt de la presse occidentale pour sa cause , tout en dénonçant les pratiques marocaines visant à assimiler ce mouvement de résistance légale à du terrorisme. Droit des peuples à l’autodétermination , Droit à la liberté et à la dignité et respect des droits de l’homme figurent parmi les thèmes qui seront débattus durant ce colloque, a-t-il indiqué.

Afghanistan

9 insurgés talibans abattus dans le nord-est
L

Attaque armée dans le sud du Yémen

Corée du Nord

Un soldat tué
Un soldat yéménite a été tué et trois autres blessés dans une attaque menée vendredi par des hommes armés dans le sud du pays, a indiqué hier le ministère de la Défense. Selon le lieutenant-colonel Salah al-Dawoudi, cité par le site internet du ministère de la Défense, "des éléments armés hors-la-loi ont ouvert le feu sur les membres d'une patrouille, tuant un soldat" et blessant trois autres.

● Ban Ki-moon salue la libération du citoyen américain La Corée du Nord ripostera avec ses forces nucléaires dissuasives si elle est agressée par les Etats-Unis et la Corée du Sud, a répété l ambassadeur nordcoréen à Cuba, cité hier par une agence de presse cubaine. Si ashington et Séoul provoquent un conflit dans la péninsule coréenne, nous leur répondrons par une guerre sacrée fondée sur nos forces nucléaires dissuasives , a déclaré vendredi soir l ambassadeur won Sung Chol pendant une cérémonie marquant le cinquantième anniversaire de l établissement de relations diplomatiques entre Cuba et la Corée

«Pyongyang ripostera avec ses armes nucléaires en cas d'agression»
du Nord, selon Prensa Latina. L ambassadeur a réitéré presque mot pour mot les menaces que le Comité de défense nord-coréen, présidé par im Jong-Il, avait proférées fin juillet, peu avant le début de manœuvres navales entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. L ancien président américain Jimmy Carter a quitté la Corée du Nord vendredi avec un Américain dont il a obtenu la libération, et un message de Pyongyang sur sa volonté de reprendre les négociations sur son désarmement nucléaire, selon les médias officiels chinois et de Pyongyang.

Neuf insurgés talibans ont été abattus et 12 autres blessés lors d une attaque menée contre les forces de sécurité afghanes dans le nord-est du pays, ont annoncé hier les autorités. Selon un communiqué du ministère afghan de l Intérieur, des dizaines de talibans armés ont attaqué vendredi un point de contr le policier dans le district de Darqad , dans la province de a har. La police nationale afghane (PNA) a lancé une contre-attaque et a réussi à abattre neuf insurgés et à blesser 12 autres, précise le texte, en assurant que les forces de sécurité n ont subi aucune perte humaine. Plus t t dans la journée, onze talibans ont été également tués au cours d une attaque qu ils ont lancée contre des bases de la Force internationale d assistance à la sécurité (Isaf, de l tan), dans la province de host (est).

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Coopération
Aide d’urgence pour les victimes des inondations au Niger
Décidée par le Président Abdelaziz Bouteflika

13

NTIC

M. Moussa Benhammadi reçoit l’ambassadeur de Chine en Algérie
M. Moussa enhamadi, ministre de la Poste et des echnologies de l’information et de la communication a reçu au siège de son département ministériel Son Excellence l’ambassadeur de la République Populaire de Chine en Algérie M. Liu uhe. Après avoir passé en revue l’état des relations entre l’Algérie et la Chine, les discussions ont été engagées sur les différentes opportunités offertes pour renforcer davantae la ccopération entre les deux pays. Nous devons mettre à profit cet acquis pour renforcer davantage la coopération entre les deux pays. Nous devons mettre à profit cet acquis pour renforcer davantage la coopération entre nos deux pays, notamment dans le domaine des IC ou il y a lieu de nous adapter aux changements rapides et de faire face à de nouveaux défis dans le monde a indiqué Son Excellence l’ambassadeur qui a exprimé à cette occasion sa satisfaction pour le programme national de e-Algérie , la société de l’information et l’économie fondée sur la connaissance. Pour sa part, M. Moussa enhammadi a tenu à souligner l’extrême importance des relations entre les deux pays et les deux peuples, qualifiées d’excellentes, d’historiques et de modèle de partenariat SudSud. Rappelany que l’Algérie et la Chine sont liées par l’amitié traditionnelle marquée notament par l’aide et le soutien de la Chine à notre pays durant la lutte pour la libération et l’édification du pays, un fait ancré dans notre mémoire collective, le ministre a fait part de la volonté de l’Algérie d’évoluer vers un patenariat stratégique et durable avec la Chine dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. Pour mémoire, depuis l’Indépendance, l’Algérie a conclu avec la Chine des accords de coopération économique, commerciale, scientifique et technique. En 2002 a été signé l’Accord sur la coopération économique et technique entre la Chine et l’Algérie .

D

eux gros porteurs militaires chargés d’aide humanitaire au profit des victimes des inondations au Niger ont quitté hier l’aéroport militaire de Boufarik (Blida), en présence du ministre de la Solidarité nationale et de la famille, M. Saïd Barkat. Ces aides englobent plus de 60 tonnes de denrées

alimentaires diverses, médicaments, couvertures et tentes. M. Barkat a affirmé, dans une déclaration à la presse, que ''l’Algérie a toujours été au rendez vous, en se solidarisant avec les pays qui font face à des catastrophes naturelles'', relevant que cette aide est destinée à ''soulager, un tant

soit peu, les souffrances du peuple nigérien frère." Pour sa part, l’ambassadeur du Niger en Algérie, M. Moussa Sangari a salué au nom de l’Etat nigérien ''ce geste de solidarité, décidé en urgence par le Président Abdelaziz Bouteflika.''

“Année de la paix et de la sécurité”

Lamamra : “Consacrer la cohésion et la coordination de l’action de l’UA”
Le commissaire de l UA à la paix et à la sécurité, M. Ramtane Lamamra a affirmé hier, que la première conférence des représentants de la sécurité et de la paix en Afrique, qui a débuté jeudi au Caire, constituait un tournant en vue de passer à la vitesse supérieure dans la réalisation des objectifs de 2010 année de la paix et de la sécurité , décrétée par les Chefs d Etat et de gouvernement de l UA, lors du sommet d Addis-Abeba, en février 2010. Dans une déclaration à l APS en marge de ces travaux, M. Lamamra a indiqué que cette conférence est une rencontre, à un haut niveau, des émissaires de la paix de l ensemble des organisations internationales (UA, NU, Ligue arabe, UE, CI et IF). En vue de trouver une cohésion entre l ensemble des activités de ces organisations, nous oeuvrons à organiser des rencontres de réflexion, d échanges d informations et de coordination avec les actions de l UA, dans le cadre de l année de la paix et de la sécurité en Afrique , a souligné M. Lamamra. Cela expliquerait la présence d ambassadeurs de la paix, désignés par l UA lors de cette réunion, dont l ancienne star internationale de football, Rabah Madjer , a-t-il ajouté. La commission de l UA avait désigné, en juillet dernier, les douze membres du conseil consultatif et les 14 ambassadeurs de la paix dont Rabah Madjer. La création du conseil consultatif et du groupe d ambassadeurs de la paix vise à soutenir les efforts de la commission de l UA pour le règlement des conflits et la consolidation de la paix en Afrique. Celui-ci est chargé de la promotion de ratification des instruments juridiques africains dont la charte africaine sur la démocratie, les élections et la gouvernance. M. Lamamra a affirmé que le principal objectif de cette réunion était la consécration de la cohésion et de la coordination pour une meilleure efficacité de l action de l UA, à l occasion de l année de la paix et de la sécurité en Afrique. A cet égard, les intervenants à cette réunion ont souligné la nécessité de continuer à organiser de telles rencontres. A l issue de cette réunion, les participants devront convenir de la tenue de cette rencontre de façon annuelle ou biennale, a-t-il précisé. Concernant les questions abordées à cette rencontre, M. Lamamra a cité le terrorisme, la piraterie, le trafic d armes et la criminalité en général. Il sera également question de passer en revue les expériences des différentes organisations internationales en vue de tirer les enseignements nécessaires, d éviter des interférences entres les actions des différentes organisations et de fournir davantage d efforts pour l optimisation de l action commune. Les participants ont, durant la première journée, examiné la situation en Somalie et aborderont notamment durant la deuxième et troisième journées la situation au Soudan de manière générale, dans les grands lacs et au Sahara ccidental ainsi que les problèmes de la région du Sahel. M. Lamamra a indiqué que la réunion sera sanctionnée par l adoption de la déclaration du Caire pour la paix, soulignant que le choix du Caire pour abriter cette réunion fait suite à l invitation du gouvernement égyptien, outre la présence du centre des opérations de maintien de la paix et du siège de la Ligue arabe, d o la nécessité pour les deux organisations arabe et africaine d intensifier la coordination entre elles d autant que les foyers de tension en Afrique concernent des pays membres de ces deux organisations. L autre objectif de cette rencontre, a-t-il dit, est la mobilisation de l ensemble des représentants de l Union Africaine sur le terrain et les ambassadeurs de la paix afin de faire de la journée mondiale de la paix, le 21 septembre, journée sans conflits ni violence . Puisque la plupart des conflits se situent en Afrique, a-til noté, Nous oeuvrons à cette occasion à apporter notre contribution pour faire de cette date, une journée sans conflits ni violence . Si cet objectif est atteint, a-t-il poursuivi, cela signifiera que le continent africain pourra aller vers l élimination à jamais de la violence et l adoption de la culture de la paix . Le sommet des chefs d Etat et de gouverne-

ment de l Union africaine avait souligné les principales activités qui doivent être exécutées durant la journée de la paix prévue le 21 septembre. Il s agit notamment de cesser les actes d agression dans toutes les régions en conflit, de procéder à des aides humanitaires et matérielles et d autres services au profit des populations locales qui vivent dans les zones de conflit ainsi que les régions en difficulté qui ont grand besoin de ces aides. Le sommet a également recommandé d observer une minute de silence à 10h (heure universelle) pour la paix dans toutes les parties de l Afrique et d amener les éléments des forces armées et des forces de sécurité des pays membres de l UA à exécuter des actions de développement au profit des populations locales et de les soutenir.

Lutte antiterroriste

L'expérience de l'Arabie saoudite a donné des "résultats probants"
L Arabie saoudite a adopté une stratégie de lutte contre le terrorisme ayant donné des résultats probants , a indiqué, dans la nuit du mercredi à jeudi à Alger, l ambassadeur de ce pays en Algérie, M. Sami en Abdellah en thmene Salah. Intervenant à la conférence consacrée à l expérience saoudienne dans la lutte antiterroriste, organisée par le quotidien arabophone Algérie News , dans le cadre des activités culturelles des Milles et Une news , M. en thmene Salah a souligné que L Arabie saoudite qui a connu, à l instar d autres pays, l expérience des actes terroristes, a adopté une stratégie de lutte antiterroriste ayant donné des résultats probants . C est ainsi qu il a expliqué qu entre 2004 et 2007, ce pays a connu une série d actes terroristes , ayant co té la vie à 76 personnes civiles et 570 blessés. 80 membres des services des différents corps de sécurité de l Arabie saoudite ont trouvé la mort et 370 d entre eux ont été blessés, dans des actes terroristes, durant cette période, a ajouté M. en thmene Salah qui a précisé, dans le même cadre, que ce pays a déjoué 220 plans terroristes. L Ambassadeur de l Arabie saoudite qui a souligné que son pays a fourni un grand effort sur le plan sécuritaire, dans la lutte antiterroriste, a expliqué que ces résultats positifs ont été obtenus, aussi, gr ce à l application d une stratégie déclinée sur cinq axes. Il a cité, à ce propos, l axe de l éducation qui a vu, selon lui, des interventions dans les programmes pédagogiques, pour favoriser l approche modérée dans l interprétation de l islam . L interprétation de la religion musulmane constitue, aussi, a affirmé l ambassadeur de l Arabie saoudite, un axe de lutte contre ce fléau, en favorisant, a-til dit, l interprétation juste de le religion et en combattant les idées extrémistes. Sur le plan des idées, un autre axe fondamental dans la stratégie de lutte contre les extrémistes religieux en Arabie saoudite, Il a indiqué que le Royaume a initié une série de colloques et de séminaires pour expliquer les fondements idéologiques du terrorisme et les dénoncer. M. en thmene Salah a indiqué, à ce sujet, qu un centre international de lutte contre le terrorisme, dont la mise en œuvre a été confiée à l rganisation des Nations-unies, a été décidée lors du congrès mondiale sur le terrorisme tenu, en 2005, à Riadh. Ce centre, a-t-il expliqué, a pour objectif de coordonner les efforts des pays dans la lutte antiterroriste et le suivi de l échange du renseignement dans ce cadre. Il a relevé, par ailleurs, que cette stratégie de lutte s appuie, aussi, sur les médias pour, a-t-il dit, élever le niveau de conscience des citoyens. Sur le plan sécuritaire, M. en thmene Salah qui a précisé que le Royaume saoudien donne la priorité aux frappes préventives qui se basent sur les échanges des renseignements entre les pays, a souligné que les portes restent ouvertes aux terroristes repentis . C est ainsi qu il a indiqué que l Arabie saoudite détient une expérience réussie dans ce cadre, affirmant qu un programme de réhabilitation et de prise en charge des repentis est appliqué dans ce pays. C est ce qui est appelée en ccident la stratégie modérée , a-til expliqué, précisant que cette approche est basée sur la lutte contre les aspects idéologiques qui

légitiment ces actes , en prenant en charge les repentis sur le plan des idées par des psychologues et des hommes de culte. M. en thmene Salah a indiqué que 600 repentis ont bénéficié de ce programme, s étalant sur 6 et 9 mois, dont 109 anciens internés de Guantanamo . Selon ce responsable saoudien, seul 2 de ces repentis ont renoué avec l activité terroriste, en se déplaçant au émen. Ce faible taux d échec

démontre l efficacité de ce programme de réhabilitation , a-t-il estimé. L ambassadeur de l Arabie saoudite a relevé que l Algérie détient une expérience dans la lutte antiterroriste que les observateurs internationaux lui reconnaissent , indiquant que les deux pays (l Algérie et l Arabie saoudite) coopèrent dans la lutte antiterroriste , en échangeant leurs expériences dans ce domaine.

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

R am ad han 1431
NDLR :

15

Cette rubrique renferme des versets coraniques. Prière de préserver ces pages de toute souillure

LA PATIENCE ET L’ENDURANCE DU MUSULMAN (II)

Quand Dieu veut du bien aux gens, il les met à l’épreuve
Par Aboubaker Djaber El-Djazaïri (Enseignant à l'Université Islamique de Médine)

Comment le Prophète (QSSSL) jeûnait le Ramadhan
Par Salim Ibn Aid Al-Hilali-Ali Hacène Ali Abdel Hamid Traduit par Messaoud Boudjenoun

I

l est communément admis que le narrateur du hadith sait mieux que quiconque la signification du hadith ainsi reçu. Ce détail est défendu par «l'érudit de la communauté», Ibn 'Abbâs, (qu'Allah l'agrée) qui dit: «Lorsqu'un homme tombe malade en plein Ramadhan puis meurt sans pouvoir jeûner, on fera sortir l'aumône à son profit (en nourriture) et il n'est pas redevable en jeûne (rattrapage). Néanmoins, si de son vivant, il avait fait le vœu de jeûner, dans ce cas-là, un membre de sa famille jeûnera à sa place». Hadith rapporté par Abû Dawûd à travers une chaîne de transmission authentique et par Ibn Hazm dans «AI-Muhalla» [1] qui a corrigé sa chaîne de transmission. Il est aussi de notoriété qu'Ibn 'Abbâs (qu'Allah l'agrée) est le narrateur du second hadith surtout qu'il avait eu à rapporter un hadith dans lequel il est mentionné que (le tuteur), le plus proche parent peut jeûner à la place du défunt lorsque celui-ci fait de son vivant la promesse de jeûner. En effet, il rapporte qu'un jour Sa'd Ibn 'Ubada (qu'Allah l'agrée) vint trouver le Messager d'Allah (QSSSL) et lui dit: «Ma mère qui vient de mourir avait fait de son vivant le vœu de jeûner mais elle ne l'avait pas exaucé». Il (QSSSL) répondit: «Jeûne à sa place». Hadith rapporté par les deux cheikhs ainsi que par d'autres narrateurs. Certes, ces détails sont conformes aussi bien aux règles qu'aux fondements de la Chari'a comme l'explique l'émérite savant Ibn AI-Qayyîm dans l'ouvrage «I’lâm AI-Muwaki'îne» ou encore dans «Tahdhib Sunan Abû Dawûd» (3/279-282). Un ouvrage d'un grand intérêt. 4 - Quiconque meurt alors que, de son vivant, il avait fait le vœu de jeûner mais sans pour autant tenir promesse, il est permis à des personnes de jeûner à sa place le nombre de journées dont il est redevable. A ce titre AI-Hacène dit: «Il est permis à ce que trente personnes se partagent les trente jours à sa place» [2]. S'agissant de la nourriture, il est permis à son plus proche parent de nourrir à satiété des pauvres dont le nombre équivaut au nombre de journées de jeûne redevables comme le faisait Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée). *** 1 - Nous avons cité, plus haut, le hadith d'Abû Hureira (qu'Allah l'agrée) au sujet de l'homme ayant eu des rapports sexuels avec son épouse en plein jour du Ramadhan et qui, pour expier sa faute, était tenu de refaire sa journée de jeûne en sus d'une expiation à accomplir, à savoir: l'affranchissement d'un esclave, à défaut le jeûne de deux mois consécutifs ou à défaut encore, la nourriture de soixante pauvres. Certains trouvent que le jeûne des deux mois se fera à intervalle et non à succession. Cependant, nombreux sont ceux qui soutiennent la seconde variante, vu que celle-ci est la plus prépondérante et la plus argumentée, en ce sens qu'ils sont unanimes sur le fait que l'invalidité s'est faite à travers les rapports sexuels, ce qui n'est pas le cas dans les autres récits. Et puis celui qui a connaissance d'une chose constitue un argument contre celui qui n'en a pas. Ce qui penche aussi vers le jeûne successif, c'est ce caractère préventif qui le caractérise. En d'autres termes, la succession est plus méritoire que l'intervalle. Contrairement à l'inverse. 2 - Quiconque est passible d'une expiation alors que son incapacité ne lui permet ni d'affranchir, ni de jeûner et ni de nourrir; dans ce cas de figure, il n'est pas redevable d'une expiation sachant que la responsabilité implique la capacité ou comme le dit Allah le Très-Haut dans le verset suivant: “AIlah n'impose à aucune âme une charge supérieure à sa capacité” [S.2, V.286]. Pour preuve et comme nous l'avons vu précédemment le Messager (QSSSL) est allé jusqu'à offrir un panier de dattes à un homme en vue de nourrir sa famille, alors qu'il était passible pourtant d'expiation, après s'être rendu compte que ce dernier était dans l'incapacité totale d'honorer quoi que ce soit comme dette. 3 - L'épouse n'est pas concernée par l'expiation, car une fois informé, de ce qui s'est passé entre l'homme et son épouse, le Messager d'Allah (QSSSL) exigea une seule expiation, celle de l'homme. Et Allah est plus savant. (A suivre) —————————————

Ceux qui sont constants, seront dignement rémunérés au-delà de toute mesure ! (Coran, S. 39 - Les Groupes, v. 10) Le Prophète Mohammad , dit aussi : La patience est une lumière ! (Un guide éclairé). (source : Moslim) Celui qui veut être chaste, Dieu l'aidera. Celui qui cherche à se passer de ce que possèdent les autres, Dieu l'enrichira. Celui qui veut être patient Dieu viendra à son secours, Aucun n'a eu un don plus fécond que la patience. (source : Boukhari) C'est merveilleux ! Tout ce qui arrive au croyant, lui est favorable, Aucun autre n'a ce privilège : S'il est heureux, il remercie Dieu et c'est bien pour lui; s'il est malheureux, il se résigne et c'est bénéfique pour lui. (source : Moslim) Une fille du Prophète lui dépêcha une personne pour le prier de venir voir son enfant agonisant. Le Prophète lui envoya dire : Donne-lui le bonjour et dis-lui : Tout appartient à Dieu, ce qu'Il donne et ce qu'Il reprend. Pour toute chose est fixé un terme. Qu'elle se résigne et en demande à Dieu la récompense. (Boukhari) Note : la mère croyait que la présence du Prophète aurait soulagé l'enfant, autrement le Prophète ne refuse rien quand on le sollicite pour tout ce qui est dans ses possibilités. Dans un hadith à thème divin, Allah dit : Quand je frappe mon serviteur de cécité et qu'il se soumet à mon arrêt, je lui accorde en échange le Paradis ! (source : Boukhari) Quand Dieu veut du bien à quelqu'un, Il l'éprouve. (source : Boukhari) La valeur de la rétribution est proportionnelle à l'épreuve. Quand Dieu veut du bien à des gens, Il les met à l'épreuve. Celui qui se résigne aura la satisfaction du Seigneur, mais celui qui s'emporte encourt Sa colère. L'adversité ne cesse de s'abattre sur le croyant : atteignant sa personne, ses enfants et ses biens, si bien qu'il comparaîtra devant Dieu sans aucun péché. L'endurance du musulman. Quant à supporter le mal, c'est aussi

$

de la résignation mais plus pénible à supporter. C'est le symbole des véridiques et des saints. Son sens réel, c'est être persécuté pour la cause de Dieu et supporter la souffrance sans rendre le mal pour le mal, sans se venger ni se soucier de sa personne tant que cela est fait pour l'amour de Dieu et en quête de Son contentement.

"[...] supporter la souffrance sans rendre le mal pour le mal, sans se venger [...]." "[...] Rares sont (les Prophètes) qui [...] n'ont pas été malmenés et persécutés [...]" (A suivre)

17 - L'expiation

D

Hadith
L

L

L

D L

D L

L L L L L

[1] Rapporté par AI-Bukhâri (8/135). 21] Retenu par AI-Bukhâri (4/112), et repris par Ad-Daraqutni dans «Kitab AIMudabbai». Sa chaîne est authentifiée par notre sheikh AIAlbani dans «Mukhtassar /sahih AI-Bukhâri» (1/58). Voir «Taghliq At-Ta'11q» (3/189).

Dimanche 29 Ao t 2010

16

Ra m ad han 1431

EL MOUDJAHID

NDLR : Cette rubrique renferme des versets coraniques. Prière de préserver ces pages de toute souillure

La portée des lois divines (II et fin)
ration du pluralisme, à travers certains médias et particulièrement certains organes de la presse écrite, est une manifestation déplorable de ce phénomène : le mensonge, la calomnie et la diffamation sont diffusés sans vergogne dans ces organes. Au nom de la liberté d’expression, on s’intéresse à tout, on veut parler de tout et on tombe fatalement dans le mensonge et la diffamation, parce que les exigences de la diffusion ne permettent pas de vérifier les informations tendancieuses ou infondées. Ce qui est navrant , c’est que les auteurs de ces mensonges ne prennent pas conscience des conséquences néfastes de leur comportement non seulement sur autrui mais aussi sur la liberté d’expression au nom de laquelle ils parlent et qu’ils souillent délibérément. Certains journalistes et avec eux certains partis politiques qualifient facilement le code de l’information de 1990 de “code pénal bis”, oubliant par là même qu’il n’y a de réelle liberté en matière de presse que si elle est assortie de certaines dispositions réprimant les dépassements. Et ces dépassements sont le mensonge, la calomnie et la diffamation qui sont le contraire d’une information honnête et objective. La liberté a besoin de beaucoup de sérieux pour se consolider. Avec le mensonge et la diffamation, on la paralyse et on finit par la détruire. Notre démocratie naissante qu’on bâillonne de partout a besoin de son soutien naturel : une presse crédible qui a intérêt, elle-même, à lutter contre le mensonge et la diffamation

Puis-je empêcher mon fils de dix ans de jeûner ?
Par Sheikh `Atiyyah Saqr Question : J’ai un enfant âgé de dix ans. Sa santé est fragile mais il veut absolument jeûner. Craignant pour sa santé, j’essaye de l’en empêcher. Est-ce que cela constitue un péché de ma part ? Réponse de Sheikh `Atiyyah Saqr Le jeûne, comme toutes les obligations religieuses, n’est dû qu’à partir de la puberté et ce, en vertu du hadîth : "Le calame est levé pour trois catégories de gens : l’enfant jusqu’à la puberté, le dormeur jusqu’à ce qu’il se réveille et le fou jusqu’à ce qu’il retrouve ses esprits." (Hadîth rapporté par Ahmad, Abû Dâwûd et AlHâkim, ce dernier le déclarant authentique) Cependant, certains juristes requièrent que l’enfant jeûne à partir de dix ans et ce, en vertu du hadith : "Si l’enfant a la capacité de jeûner trois jours consécutifs, alors il doit jeûner le mois de Ramadân." (Hadîth rapporté par Ibn Jurayj) [1] Ils soutiennent également cette opinion par analogie avec la prière vis-à-vis de laquelle le Prophète - paix et bénédictions sur lui - a ordonné que l’enfant soit corrigé s’il ne s’en acquitte pas à l’âge de dix ans. Mais la première opinion est la plus juste, à savoir l’obligation du jeûne à partir de la puberté. Il y a également unanimité sur le fait que les enfants de moins de dix ans n’ont aucune obligation en termes de prière, de jeûne et autre, exception faite de la zakâh comme nous l’expliciterons, bien qu’il soit souhaitable de les entraîner à accomplir les oeuvres cultuelles. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - nous a ordonné, en effet, d’enjoindre la prière à nos enfants dès l’âge de sept ans conformément au récit rapporté par Abû Dâwûd avec une bonne (hasan) chaîne de garants. Ainsi les Compagnons entraînaient-ils leurs enfants à jeûner. Al-Bukhârî [2] et Muslim rapportent selon Ar-Rubayyi` Bint Mu`awwidh Ibn `Afrâ’ que lorsqu’ils effectuaient le jeûne de `Âshûrâ’, ils faisaient jeûner leurs jeunes enfants et les conduisaient à la mosquée emmenant avec eux un jouet en laine. Lorsque les enfants pleuraient de faim, ils leur donnaient les jouets pour les faire patienter jusqu’à l’heure de la rupture du jeûne. Tout ce qui précède concerne les enfants qui ont la capacité de jeûner. Mais si l’enfant est malade ou que sa santé fragile peut être aggravée par le jeûne, alors les parents ne doivent pas leur ordonner de jeûner. Cependant, ils ne doivent pas non plus le leur interdire. Ils devraient les laisser essayer et, s’ils en ont la capacité, ils continueront à jeûner et sinon, ils choisiront d’eux-mêmes de ne pas le faire. Les parents devraient louer chez leurs enfants la volonté de jeûner et leur expliquer de manière pédagogique la sagesse de la prescription du jeûne. Ainsi leur choix de poursuivre cette expérience ou de l’interrompre se fera-t-il par conviction, et ceci procède d’une bonne pédagogie. P.-S. Traduit de l’arabe de la Banque de Fatâwâ du site Islamonline.net. Notes [1] Al-Mughnî d’Ibn Qudâmah, volume 3, p. 16. [2] Cf. la référence de ce hadîth dans Sahîh Al-Bukhârî. NdT.

S

ans négliger pour autant l’importance de la souffrance humaine, il y a lieu de souligner que le vol est un délit qui porte atteinte non seulement à l’homme mais à toute la société. Le problème ne se pose pas donc au niveau de la peine qui n’aurait pas existé si le délit n’avait pas eu lieu. De nos jours, on a vu certains pays établir la peine de mort, c’est-à-dire “l’ablation” de la tête pour espionnage, qui est le vol du renseignement, et pour le délit économique, c’est-à-dire porter atteinte au nerf de l’activité moderne. Le vol est considéré dans ces cas-là comme un crime qu’il faut sévèrement punir, et la peine, malgré son caractère excessif, est entièrement occultée. En Algérie, aujourd’hui, le vol est chose courante. Les deniers publics sont dilapidés, le trafic des devises est chose courante, le détournement des fonds publics se fait impunément dans plusieurs cas. On parle de l’enrichissement des gens d’une façon inconsidérée. La presse ne cesse de soulever le problème des milliards en dinars ou en devises qui ont été subrepticement gagnés sur le dos de l’Etat. Tous ces vols sont des crimes abominables. ils ont mis l’Algérie à genoux sur le plan économique. Ils ont coupé la main de plusieurs milliers d’Algériens, parce qu’ils les ont réduits au chômage, ne sachant quoi faire de leurs mains propres. Et si, au lieu de les condamner à mort comme une loi algérienne le stipulait il y a déjà quelque temps, on leur coupait la main, cette main qui a mis à genoux l’Algérie ! Dieu que ta sentence est grande ! La diffamation La parole est donnée à l’homme pour s’exprimer librement. Elle lui permet d’extérioriser ses sentiments et ses réflexions et de les communiquer pour se faire comprendre d’autrui et gagner son estime. C’est donc une arme redou-

table que l’homme utilise pour consolider ses rapports avec les autres hommes. De ce point de vue, elle suscite et fructifie l’harmonie dont toute société a besoin pour se développer et se consolider. Elle devient ainsi le ferment nécessaire à sa croissance. Malheureusement, quand elle est mal utilisée, la parole ne réalise pas cet objectif. Elle devient alors destructrice, parce qu’elle sème la haine entre les hommes et rompt l’harmonie de la vie en société. Elle prend alors une autre dénomination : c’est le mensonge et la calomnie, condamnés par toutes les morales et toutes les religions. L’Islam les considère comme des fléaux de la société et condamne irrévocablement leur pratique néfaste. Les menteurs et les calomniateurs sont voués à la colère divine, et leur destin est de subir éternellement les affres de l’Enfer. Dans l’enseignement du Coran et de la Sunna, un musulman ne peut pas être menteur. “Dis la vérité, même si tu dois en pâtir”. Ceux qui calomnient sont bannis de la société musulmane. Des versets coraniques ont été révélés au Prophète—que le salut soit sur lui— pour prendre la défense des femmes qui ont été injustement calomniées, et parmi ces femmes se trouvait Aïcha son épouse. Naturellement, ces propos— bien qu’ils soient appropriés au jeûne qui est aussi une abstinence de la mauvaise parole—viennent à l’esprit parce que justement dans notre société aujourd’hui, le mensonge, la calomnie et la diffamation tendent à se vulgariser. Non seulement au niveau de la parole, mais aussi au niveau de son corollaire : l’écrit, qui est un moyen beaucoup plus efficace parce qu’il dure et devient accessible longtemps après. Ce que nous avons constaté depuis l’instau-

D

Hadith
L L L

L

L
Traoré Mory , thèse de doctorat en médecine (Recueillis par Al Mansour)
activités physiques mineures qui augmentent la densité minérale osseuse. Cela protège contre l’astéoporase. Au niveau des hormones Au cours des activités mineures comme les prières surtout celles de tarawih, certaines hormones comme l’adrénaline et la noradrénaline sont sécrétées. Ces hormones augmentent le rythme cardiaque, redistribuent le sang dans le corps musculaire actif en mobilisant du glycogène pour l’apporter aux tissus actifs. Sur la mentalité Les prières sont des exercices qui améliorent la qualité de la vie ; réduisent l’anxiété et la déprime ; influencent favorablement l’humeur ; contribuent au sentiment de confiance en soi et surtout en Dieu et protègent contre les mauvaises pensées. En effet, un chercheur de l’université d’Havard (USA), Dr Herbert Benson a trouvé que la répétition de la prière, des versets du Coran ou des invocations entraîne une réaction de luxation qui provoque une baisse de la pression sanguine, de la consommation d’oxygène ainsi qu’une réduction des rythmes cardiaques et respiratoires. En effet, cet état de calme de l’esprit peut être dû en partie à la bêta endorphine trouvée dans le cerveau et dans le système gastro-intestinal. Il s’agit d’un puissant analgésique qui supprime la douleur. Son action est analogue à celle de la morphine. L’islam est la religion parfaite qui assure à l’organisme un bien-être physique (les mouvements du corps) et spirituel qui est la mise en pratique des actes d’adoration.

A

u niveau des poumons Les prières augmentent la circulation du sang au niveau des alvéoles (organes favorisant les échanges d’oxygène venant de l’extérieur). C’est dire que le prieur a une bonne consommation d’oxygène. Donc, la respiration est plus profonde et efficace du fait de la ventilation alvéolaire. Au niveau des articulations Les prières améliorent la stabilité des articulations, améliorent leur lubrification et maintient leur flexibilité. Enfin, les risques de déchirure des ligaments et des tendons sont réduits. Au niveau des os Les prières sont des

Dimanche 29 Ao t 2010

EL MOUDJAHID

Ra m ad han 1431
NDLR : Cette rubrique renferme des versets coraniques. Prière de préserver ces pages de toute souillure

17

CONNAÎTRE L’ISLAM XIV

La raison ne peut juger ce qui est il limité
Par Cheikh Ali Tantawi (Dar Almanâra Jeddah Arabie Saoudite)
juger ce qui est illimité ni le contenir. Imagine l'éternité des croyants au Paradis ! La raison du croyant lui donne la certitude de cette réalité, fruit de l'information véridique. Ta raison peut-elle englober l'éternité ? Concentre toi sur ce point, tu trouveras que tu imagineras qu'ils vont rester au Paradis un siècle, deux siècles, cent siècles, un million, mille millions, puis ta raison s'arrêtera, impuissante et demandera : "et après" ? Elle veut mettre une limite à cela. Elle ne saisit pas l'infini et si elle suppose l'atteindre, elle se retrouvera dans le paradoxe. Le célèbre philosophe allemand, Kant, a écrit un livre célèbre où il prouve que la raison ne peut juger que le monde de la matière. Ces propos de Kant, nos savants les ont tenus avant lui, répétés et prouvés à tel point qu'ils sont devenus une évidence admise. En parler est même devenu des "paroles répétées". Nos savants ont défini, avant lui, les "paradoxes de Kant" et ont prouvé avec des arguments mathématiques la fausseté du "cercle vicieux". Parmi leurs preuves : Trace deux traits en partant du point M (voir figure). Allonge chaque segment jusqu'à l'infini (co), relie les deux segments par des traits équidistants (BC), (BI CI), (B2C2) ... jusqu'au segment Ce segment liant les deux bouts est-il limité ou illimité? B2 B1 B M C C1 C2

Les Dix Elus du Paradis
D

D L

Hadith
L

S

i le professeur de géographie tient le propos suivant : un lieu existe qui ne se trouve ni sur une plaine, ni sur une montagne, ni sur terre, ni sur mer, ni au ciel, en. aucun lieu, tu ne peux le comprendre, ni lui donner raison. La raison ne juge que dans la limite du temps et de l'espace. Son jugement ne couvre pas les questions liées à l'Esprit, la Prédestination et aux Attributs de Dieu. La raison est limitée, elle ne peut

D D

D

Si tu réponds : "ce segment est limité", on te dira : "Ce segment se trouve entre deux infinis. Comment peut-il être fini ? Par contre, si tu dis "qu'il est illimité", on te rétorquera, "ce segment" se situant entre deux points, comment peut-il être illimité? Il est limité et illimité, c'est un paradoxe. C'est la preuve que la raison se déséquilibre si elle veut juger l'infini et tombe dans le paradoxe si elle cherche dans l'infini. La cinquième règle affirme que la raison ne peut juger que les choses matérielles et non ce qui est au-delà de la matière, le monde invisible métaphysique Kant l'a prouvé dans son livre et nos savants l'ont affirmé avant lui, dans le livre "Charhu al-Mawâqif' "Commentaire des positions" de Seyid, l'épître "AIMaqsad al-Asnâ" "Le meilleur objectif' d’Al Ghâzali (1) et tous les livres de la théologie scolastique. (A suivre)

Quelques traits de caractère du Prophète Mohamed (VII et fin)
Au nom d’Allah, l’infiniment Miséricordieux, le Très Miséricordieux L
L’adoration du Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) Quant au comportement du Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) en tant qu’adorateur d’Allah, il se distinguait par une adoration parfaite, par une évocation de Dieu incessante, et par une reconnaissance et des éloges envers Dieu inégalées. Il veillait la nuit en prière jusqu’à ce que ses pieds se fendillent. Ses compagnons, le voyant dans cet état, lui dirent : « Ô Messager d’Allah ! Tu veilles en prière alors qu’Allah t’a pardonné tes péchés passés et futurs. » Le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) répondit : « Ne dois-je pas être un serviteur reconnaissant ! » Lorsqu’une chose le préoccupait, il se réfugiait dans la prière et disait : « Bilâl ! Appelle à la prière et apaise-nous [par elle]. » Bilâl était celui qui appelait à la prière au temps du Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui). Les fruits de ce comportement exemplaire Quant au comportement du Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) en tant que prêcheur, il se distingue [au début du 21ème siècle] par une communauté de plus d’un milliard trois cents millions d’adeptes qui sont fiers d’être liés à cette religion et à son Prophète. Cela montre que le comportement prophétique concernant le prêche était remarquable. Ceci d’autant plus que l’on sait comment le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) a fait preuve de patience face aux tribus arabes, malgré avoir subi, de leur part, humiliation, douleurs, exil, rejet et menaces de mort. Il n’invoqua pas contre eux et ne se vengea pas lorsqu’il vainquit et eut l’occasion de tous les tuer, mais il fit preuve d’une grande clémence par espoir qu’ils acceptent les principes de l’Islam. Toufeyl Ibn Amr AdDawsy vint voir le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) et lui dit : «Ô Messager d’Allah ! La tribu de Daws a désobéi et ne veut nullement accepter l’Islam. Invoque donc contre elle. » Le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) se tint face à la qibla (direction de la Kaaba) et prépara son invocation en levant les mains. Dès lors, les gens autour s’exclamèrent : « La tribu de Daws est perdue ! La tribu de Daws est perdue ! À cet instant, le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) dit : « Ô Seigneur ! Guide la tribu de Daws et fais-les parvenir jusqu’ici. Guide la tribu de Daws et fais-les parvenir jusqu’ici. »[25] Le Prophète (que la prière et la bénédiction d’Allah soient sur lui) invoqua en leur faveur, et non contre eux comme le souhaitait Toufeyl, car il est une miséricorde et ne fut à aucun moment un supplice pour les gens. Allah dit : «Et nous ne t’avons envoyé que comme miséricorde pour l’univers »

Le Messager d'Allah les invita le lendemain pour un autre repas chez lui. Après qu'ils eurent fini de manger, le Prophète leur dit : «Je ne connais pas d'homme qui a apporté à son peuple ce que je vous ai apporté comme bienfaits de ce bas monde et de l'audelà. Mon Seigneur m'a ordonné de vous appeler à Lui. Qui parmi vous me soutiendra dans cette mission?». Mais [les païens] se levèrent et le quittèrent. 'Alî, qui était encore un jeune garçon, leur fit face et dit au Messager d'Allah : «Moi, je te soutiendrai dans ta mission, ô Messager d'Allah! Je combattrai celui que tu combattras) (1) Si pour certains membres des Banû Hâshim qui avaient aimé le petit 'Alî, ces paroles furent une source de fierté, d'autres se moquèrent de lui et s'en allèrent en riant. Le gendre du Messager d'Allah En l'an huit de l'Hégire, 'Alî demanda la main de Fâtima al-Zahrâ', la fille du Prophète (QSSSL) Le Messager d'Allah, accepta tout de suite sa demande. 'Alî se prosterna devant Allah en signe de remerciement. Lorsqu'il releva' la tête, le Prophète (QSSSL), lui dit : «Qu'Allah vous bénisse tous les deux, qu’il vous accorde le bonheur et fasse sortir de vous une progéniture nombreuse et vertueuse!». Les fiançailles de 'Alî et de Fâtima furent célébrées en présence des Emigrés (al-Muhâjirûn) : Abû Bakr, 'Umar, 'Uthmân, Talha et al-Zubayr ainsi qu'un nombre égal d'Auxiliaires (al-Ansâr). Lorsque tout le monde prit place, le Prophète prit la parole et dit : «Louange à Allah, le Loué pour Ses bienfaits et l’Adoré pour Sa puissance. Allah a fait du mariage une parenté à venir, une obligation, une règle juste et un bien pour tous. Il a réuni grâce au mariage les liens de parenté et en a fait un moyen de conception des êtres humains. Il a dit donc. : (Et c'est Lui qui de l'eau a créé une espèce humaine qu'il unit par les liens de parenté et de l'alliance. Et ton Seigneur demeure Omnipotent) [S.25; V.54]». Il ajouta ensuite : «Je vous prends aux témoins que je donne ma fille Fâtima à 'Ali pour une dot de quatre cents “MithqàI” d'argent, s'il l'accepte, et ce en vertu de la Sunna et de l'obligation prescrite. Qu’Allah réunissedonc leurs cœurs, bénisse leur union et leur donne une bonne descendance. Après avoir dit ces paroles, je demande pardon à Allah le Très-Grand”. Et c'est ainsi que Fâtima entra dans la maison de son époux 'Alî. Elle n'avait comme trousseau qu'un lit, un oreiller en cuir garni de fibres de palmiers, un ustensile pour y garder l'eau à boire et un tamis. Fâtima donna à 'Alî, al-Hassan, que son père prénomma au début «Harb». Mais quand le Prophète (QSSSL) leur demanda : “Comment avez-vous appelé mon petit-fils?” et qu'ils lui répondirent: “Harb” il leur dit: c’est plutôt alHassan.”. Elle lui donna ensuite al-Hussayn et Zaynab. Leur grand-père, le Messager d'Allah les dorlotait et les choyait beaucoup. Il arrivait même que l'un d'eux lui monta aux épaules, alors qu'il priait; il le laissait ainsi et prolongeait sa prosternation, jusqu'à ce qu'il descendit, et ce de peur qu'il ne le fit tomber. Fâtima est morte peu de temps après le Prophète (QSSSL) Quant à 'Ali, il fut tué par ibn Muljam, à Kûfa, alors qu'il avait soixante-trois ans. Qu'Allah soit Satisfait de 'Alî qui avait tant invoqué son Seigneur en ces termes : «Mon Dieu, pardonne-moi les signes de mes regards, les erreurs de mes propos; les oublis de mes membres et les lapsus”. Qu’Allah accorde Sa Miséricorde à ‘Alî, l’Elu du Paradis. (A suivre)

8

8

8 8

Notes———— (1) «La Vie de Muhammad (QSSSL) de Dr. Hassanayn Haykal, p.158.

Dimanche 29 Ao t 2010

EL MOUDJAHID

Santé
uelle est la différence entre une entorse, une foulure et une fracture Lorsque vous vous blessez à un muscle ou à un ligament, à un tendon ou

19

L

U

aux tissus mous entourant vos articulations (coudes, chevilles, genoux, doigts, orteils).

Lorsque vous vous étirez un muscle. Lorsqu’un os est cassé. Elles peuvent toutes causer de la douleur et de l’enflure, et, au début, il est parfois difficile de définir quel type de blessure vous avez. ous pouvez aussi avoir les trois types de blessure en même temps. Il est possible de traiter à la maison les entorses et les foulures qui ne sont pas très sérieuses cependant, le médecin doit examiner les fractures ou les entorses plus graves. uatre mots à ne pas oublier repos, glace, pression, élévation. vitez de mettre du poids sur l’articulation douloureuse pendant 24 à 48 heures. Utilisez des béquilles pour ne pas marcher sur la cheville ou le genou blessé. ous pouvez utiliser une écharpe pour soutenir un poignet, une épaule ou un coude blessé. Placez de la ouate entre les deux doigts ou les deux orteils que vous attachez ensemble. Le froid aide à soulager la douleur et à faire disparaître l’enflure, ce qui facilite la guérison. ous pouvez appliquer du froid sur votre blessure jusqu’à ce que l’enflure diminue. Appliquez des compresses froides ou de la glace sur le membre douloureux dès que vous vous blessez. Cela aide à faire cesser l’enflure. Pendant les 3 premiers jours, appliquez de la glace pendant 10 minutes toutes les heures, puis pendant 15 à 20 minutes 3 fois par jour. Appliquez de la glace après une longue activité ou un exercice intense. Mettez toujours une serviette humide entre votre peau et la glace. Ne vous endormez jamais en appliquant de la glace. oici quelques façons d’appliquer du froid sur votre blessure Congelez une serviette mouillée (après l’avoir bien tordue) pliez la serviette et mettez-la au congélateur pendant 15 minutes. Appliquez-la ensuite sur la région douloureuse. Placez environ une livre de glace dans un sac avec assez d’eau pour couvrir la glace, puis enlevez l’air du sac. Enveloppez la glace dans une serviette mouillée et appliquez-la sur votre blessure. Ne placez jamais de glace directement sur votre peau. Mouillez légèrement une couche jetable couverte de plastique, mettez-la au congélateur pendant environ une heure, puis utilisez-la comme compresse froide. n peut donner à la couche la forme de la région blessée, et elle ne dégouttera pas quand elle commencera à dégeler. Ayez toujours une couche de rechange dans le congélateur. Enveloppez la région douloureuse à l’aide d’un bandage élastique. Ne serrez pas trop. Si le bandage est trop serré, desserrez-le. Même si vous vous sentez mieux, la région a toujours besoin de 24 à 48 heures de repos. Pour aider à diminuer l’enflure, soulevez la région blessée au-dessus du niveau de votre cœur quand vous mettez de la glace. uand vous êtes assis ou couché, gardez la région blessée soulevée. n n’est pas certain que la chaleur aide à guérir la blessure. Si vous en appliquez, assurez-vous que la compresse n’est pas trop chaude. si l’entorse ne s’est pas du tout améliorée après 4 jours si la région sous votre membre blessé (bras, main, jambe, pied) est blanche, froide ou que vous ne pouvez pas la sentir (elle est engourdie).

ne nouvelle étude montre que certaines vitamines du groupe auraient un effet protecteur contre le cancer du poumon. Comment réduire le risque de cancer du poumon Gr ce aux vitamines 6, 9 et 12. D’après les résultats d’une vaste étude menée dans 10 pays européens, des taux sanguins élevés de ces vitamines ou de certains de leurs dérivés diminueraient le risque de cancer du poumon chez les fumeurs comme chez les nonfumeurs. Les auteurs ont suivi durant 6 à 14 ans 2669 personnes incluses dans l’étude he European Prospective Investigation into Cancer and Nutrition (étude qui comptait au total 519978 participants). Sur les 2669 personnes sui-

vies, 899 souffraient d’un cancer du poumon. Les chercheurs ont analysé les taux de vitamines du groupe de chaque participant à partir d’un échantillon sanguin prélevé au début de l’étude. Les taux de certains composés, comme la méthionine (formé à partir de la vitamine 12), ont également été mesurés. Chez les fumeurs comme chez les non-fumeurs, le risque de cancer du poumon diminue de 52 lorsque le taux de méthionine est élevé et de 44 lorsque le taux de vitamine 6 est élevé. Par ailleurs, des taux élevés de vitamine 9 semblent diminuer le risque chez les fumeurs et les ex-fumeurs. Comment les vitamines du groupe protègent-elles du cancer du poumon Selon les scientifiques, elles

agiraient notamment en protégeant l’intégrité de l’ADN des cellules contre les mutations qui sont à l’origine du cancer. Si les vitamines semblent

offrir un effet protecteur contre le cancer du poumon, rappelons que la meilleure des préventions reste l’arrêt du tabagisme.

L

L

D

L

a vitamine D pourrait jouer un r le dans la survenue de la prééclampsie, une complication de la grossesse. Les futures mamans devraient être particulièrement attentives à leurs apports en vitamine D. D après une nouvelle étude américaine, les femmes enceintes victimes de pré-éclampsie sont plus fréquemment carencées en vitamine D. La pré-éclampsie est une complication de la grossesse caractérisée par une augmentation de la tension artérielle associée à des œdèmes des jambes et à la présence d’albumine dans les urines. Prise à temps et bien soignée, la prééclampsie n’a que peu de conséquences sur le bon déroulement de la grossesse. En revanche, si elle n’est pas traitée elle peut évoluer vers l’éclampsie, une crise de convulsion qui peut avoir des conséquences très graves sur la maman ou le bébé. Le docteur Christopher Robinson et ses collègues de l université de Caroline du Sud ont voulu savoir si la survenue de pré-éclampsie pouvait être liée à une carence en vitamine D. Ces derniers ont suivi 50 femmes enceintes présentant des formes sévères de pré-éclampsies et 100 futures mamans dont la grossesse se déroulait sans complication. Les chercheurs se sont alors aperçus que les carences en vitamine D étaient beaucoup plus fréquentes chez les femmes présentant une pré-éclampsie. En moyenne ces dernières présentaient un taux de vitamine D (25- -D) de 18 ng/mL contre 32ng/mL chez les femmes bien portantes. Ces derniers suggèrent qu un taux de vitamine D trop bas pourrait favoriser le risque de pré-éclampsie.

L

es études réalisées en France et au Royaume-Uni ont mis en évidence un taux de malformation plus élevé chez les bébés nés via une assistance médicale à la procréation. Les bébés conçus de façon naturelle ont 2 à 3 de risque de souffrir de malformations du cœur ou du système génital. Chez les bébés conçus par Fécondation in vitro (Fiv) ou fécondation assistée (Icsi), ce taux s élève à 4,24 . Les petits garçons sont plus touchés que les petites filles. Cette étude fait suite à une enquête démontrant qu il existait, chez les même enfants, également plus de risques de paralysie cérébrale ou d autisme. Pour trouver les causes de ces déficiences mentales ou physiques, les recherches seront longues. La communauté scientifique est partagée sur ce point mais certains membres du corps médical pensent que les parents devraient, sans pour autant être alarmés, être systématiquement informés de ces dangers. Pour le moment, à moins de poser la question, ils restent tenus à l écart de ces problématiques.

D

L

Dimanche 29 Ao t 2010

18

Santé
D

EL MOUDJAHID

L

U

L

e secteur de la santé dans la wilaya de izi- uzou bénéficiera d’un nouvel établissement hospitalier spécialisé (E S) en cardiologie pédiatrique qui devrait être livré fin 2010, a-t-on appris auprès du directeur de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière (DSPR ). Implanté sur un site de 9 hectares près du siège de la daïra de Draa en hedda, ce projet structurant, doté d’une AP de 1,5 milliards de DA pour une capacité de 80 lits extensible, fait partie d’un complexe médical intégrant, sur la même assiette, un projet de centre anti-cancer, en voie de lancement. Le taux d’avancement des travaux de cet E S de cardiologie pédiatrique, à atteint 70 p.c, selon ce responsable, qui a précisé que le reste des travaux à réaliser portent notamment sur la finition, le traitement d’air, l installation des fluides médicaux et les revêtement spéciaux. Cette structure spécialisée aura à prendre en charge des besoins de chirurgie cardio-pédiatriques d’une population d’environ 4 millions d’ mes réparties sur les wilayas de izi- uzou, ouira, oumerdès et ejaia. Cet E S sera doté, selon sa fiche technique, d’un service des urgences, d’un service des consultations cardiologiques, de services d’hospitalisation avec deux unités dont une pour enfants et une autre pour nourrissons.

ne étude japonaise suggère une corrélation entre la résistance à l insuline et le développement des plaques dans le cerveau responsables de la maladie d Alzheimer. Le nombre de personnes atteintes par le diabète de type 2 et/ou la maladie d Alzheimer est en forte hausse. Plusieurs équipes de recherche se sont donc penchées sur un éventuel lien entre ces deux pathologies, certaines allant même parfois jusqu à qualifier la maladie d Alzheimer de diabète de type 3. Des chercheurs japonais ont suivi jusqu à leur décès 135 personnes gées de 67 ans au début de l étude. outes étaient atteintes de diabète de type 2 et prenaient de l insuline. Si seize pour cent seulement ont développé la maladie d Alzheimer, les autopsies ont révélé que 65 avaient développé des plaques amyloïdes dans le cerveau, constituées d une accumulation de cellules pathogènes. n notera que les personnes souffrant de diabète développent les mêmes cellules dans le pancréas. Pour les chercheurs, il y aurait donc véritablement un lien entre le diabète de type 2 et la maladie d Alzheimer. Ils vont même plus loin en affirmant que c est la résistance à l insuline qui pose le plus grand problème. Cependant, pour confirmer cette dernière théorie, d autres recherches seront nécessaires. Cette étude a été publiée dans le journal scientifique américain Neurology.

Le plateau technique opératoire de cet h pital comprend un bloc constitué de 3 salles d’interventions chirurgicales, d’une salle de cathétérisme (exploration avec imagerie), une salle d’électro- physiologie et une autre pour le traitement des affections cardio-pédiatriques, en plus d’un service de réanimation et de soins intensifs. Pour les besoins du diagnostic des pathologies cardiaques, il est prévu, selon le DSPR , de doter cet établissement d’une panoplie d’équipements de pointe utilisés

dans les explorations anatomiques, à l’instar de l’IRM, scanner, une unité de médecine nucléaire, l’écho cardio, l’écho doppler et l’échographie. En plus de ces prestations médicinales, cet h pital spécialisé est également investi d’une mission pédagogique, consistant en la formation de médecins internes et des étudiants en médecine. Pour cela, il est prévu la réalisation d’un amphithé tre de 300 places, de 2 salles de cours de 30 places et d’une bibliothèque, indique-t-on à la DSPR .

D

D

Publicité

ANEP 822283 du 29/08/2010

Dimanche 29 Ao t 2010

EL MOUDJAHID

2 Tout1Peu
D

21

D

L

P

our trouver une société d’assurance qui répondra au cahier de charges, qui n’a jamais été respecté, les cadres de l’APC ont lancé un appel d’offres pour lequel a répondu trois sociétés à savoir, la SAA, SALAMA Assurance et la CAS qui ont proposé leur offres. Sans respecter les délais de l’appel d’offres ni étudier les dossiers déposés par les soumissionnaires, l’APC a choisi, étrangement, la Compagnie d’assurances des hydrocarbures CAS . Selon notre interlocuteur, suite au résultat annoncé, les deux autres sociétés SAA et SALAMA se sont senties lésées. Ne cherchant pas cherché midi à quatorze heures, et munies d’un dossier lourd les deux sociétés victimes ont porté plainte pour non-conformité d’attribution de marché en précisant qu’un doute planait sur cette transaction. Les deux sociétés

ont affirmé que le préjudice qui leur a été causé a dépassé les quatre milliards de centimes. Sur la base de la plainte et des informations parvenues à leur service, les éléments de la section de Recherches ont déclenché une enquête pour élucider les zones d’ombres qui entouraient cette opération d’attribution du marché. Après investigations, les gendarmes ont mis la main sur 10 personnes impliquées parmi lesquelles de haut cadre de l’administration communale l’adjoint du P/APC d’ ran, d’un cadre à la retraite de Sonelgaz, un cadre dirigeant à la retraite de la CAS ainsi que plusieurs cadres de l’APC d’ ran. Arrêtés et présentés devant le procureur de la République prés la chambre criminelle du parquet d’ ran, sept des mis en cause ont été placés sous contr le judiciaire tandis que les trois autres ont été

remis en liberté provisoire, ajoutera notre source. Dans une autre affaire traitée par le même service, sur la base d’informations, les représentants de la loi ont intercepté au niveau d’un barrage fixe dans la région d’ ran deux poids lourd transportant illégalement, sana facturation ni registre de commerce, de la marchandise étrangère en provenance de la frontière uest. Au cours de l’opération de contr le, les gendarmes ont découvert 18 tonnes de pruneaux, 4 tonnes d’abricot, une tonne d’amandes ainsi que d’autres produits très prisés par le consommateur durant le mois sacré de ramadhan, dira le haut gradé. Appréhendés et différés devant le procureur de la République prés le tribunal d’Essania, les trois mis en cause ont été remis en liberté provisoire. D

L

P

our combattre efficacement les noyaux durs de la criminalité à ran, la ville ayant enregistré le plus haut taux de crime en Algérie, le Groupement de la gendarmerie nationale d’ ran prévoit de mettre sur pied des quatre opérations coups de poing, soit une descente inopinée hebdomadaire. Ces opérations viennent consolider le déploiement du corps constitué déjà en place à travers les barrages fixes et mobiles ainsi que les contr les de routine des patrouilles pédestres et motorisées. Pour l’opération qui s’est déroulée en 24 heures entre le 24 et 25 ao t dernier, le groupement a mobilisé ses 24 brigades territoriales activant dans toute la wilaya d’ ran ainsi que 401 gendarmes, 109 véhicules, et des équipes cynophiles. ilan de cette nouvelle descente surprise, les gendarmes ont identifié en 24 heures 1.479 personnes et contr lé 111 véhicules dont dix étaient recherchés. Ces dix véhicules figuraient

au registre des véhicules volés. 15 personnes ont également été interpellées par les représentants de la loi pour détention et usage de if traité, port d’armes blanches et conduite d’un véhicule volé. Il été recensé 33 infraction au code de

la route, 11 retraits de permis de conduire et 56 amendes forfaitaires mais aussi la mise en fourrière de 5 motos et 5 automobiles.

es services de la gendarmerie nationale du Groupement d’ ran, à l’issue de traitement de plusieurs données, ont mis au point une opération surprise à la faveur d’un mandat de perquisition au cours de laquelle ont saisi 3.444 comprimés de psychotropes, 100 grammes de if traité, plusieurs bombes lacrymogènes et trois armes blanches, a déclaré le Commandant de Groupement de la Gendarmerie nationale d’ ran, Lounès Aouragh. Lors de cette perquisition, le responsable de la gendarmerie d’ ran dira que 7 gendarmes de l’unité chargée de l’affaire ont été agressés par les dealers en vaporisant de lacrymogène sur les gendarmes. Une opération qui a failli dégénérer, si ce n’est le sans- froid et le professionnalisme des auxiliaires de la justice qui ont bien maîtrisé la situation en mobilisant les malfaiteurs avant de les arrêter. Dans cette affaire trois personnes ont été arrêtées le premier jour alors que deux autres impliquées ont été appréhendées il y a quatre jours de cela. Selon notre source, cinq autres dealers demeurent en fuite y compris la tête pensante qui se trouve actuellement au Maroc. Ce dernier introduisait la substance hallucinogène avant de la stocer dans des fermes à ran pour ensuite la dissimuler dans des véhicules de location avant de la transporter à bord de ces voitures à Alger, pour la revente. Selon Lounès Aouragh, le type de comprimés importé illicitement n’est pas commercialisé en Algérie et n’est pas distribué par la pharmacie centrale.

L

es agents de contr le relevant des directions du commerce de six wilayas de l ouest du pays ont saisi cinq tonnes de produits alimentaires divers durant les dix premiers jours du mois de Ramadhan. Le directeur régional du commerce, M. ouras Mimoune a déclaré, lors d une conférence animée jeudi à Relizane en marge d une rencontre d évaluation pour l encadrement du marché durant le mois sacré, en présence des directeurs du commerce des wilayas de Saïda, Relizane, iaret, issemsilt, Mascara et Chlef, que la quantité saisie est composée de viandes issues d abattage clandestin et de boissons et autres produits alimentaires, d une valeur de 1,12 million de Dinars. L ensemble des saisies, a-t-il ajouté, a été effectué par 78 brigades de contr le, à travers 2.820 interventions, représentant une hausse de 440 par rapport à celle enregistrée durant les dix jours ayant précédé le mois de Ramadhan. Il a encore déclaré que durant cette période, plus de 1.200 infractions ont été enregistrées dans le cadre du contr le de la qualité et des pratiques commerciales, comme le non affichage des prix, le non respect de l hygiène, l indisponibilité du registre de commerce et autres, et 1.100 procès-verbaux ont été rédigés et adressés à la justice, ainsi que la proposition de fermeture de 105 locaux commerciaux. Le directeur régional a indiqué que les fraudes enregistrées dans les dix premiers jours du Ramadhan représentent une hausse estimée à 190 par rapport au dix jours ayant précédé le mois sacré. M. ouras Mimoune a rappelé, par la même occasion, le r le des associations de protection du consommateur et leur soutien apporté aux agents de contr le, pour la lutte contre les fraudeurs et la protection de la santé du consommateur. Pour rappel, cette réunion de coordination a été réservée à l évaluation de l application des instructions données aux brigades de contr le, à savoir le contr le des pratiques commerciales durant le mois sacré.

Le tribunal correctionnel d’El arrach près la Cour d’Alger a condamné une quinzaine d’individus qui ont été reconnus coupables d’attroupement et d’atteinte à l’ordre public dans l’opération du relogement des habitants du bidonville El Djazira de ab Ezzouar (Alger). Selon l’accusation, les prévenus dont 7 d’entre eux ont été placés sous mandat de dép t seraient responsables des émeutes qui ont éclaté en cette journée du 18 juillet qui a vu 276 familles de ce bidonville bénéficier de logements sociaux et ce, en contestant violement contre leur exclusion de la liste des bénéficiaires. Conséquences de leur affrontement contre les forces de l’ordre, on comptera deux blessés dans les rangs des policiers dont l’un s’en est sorti avec une incapacité de travail de 21 jours. Les autorités locales ont éliminé ces familles de la liste après que l’enquête ait révélé que ces dernières ne pouvaient ouvrir droit à un logement social du fait qu’elles possèdent des logements et autres biens fonciers dans des villes de l’intérieur du pays. Certains des contestataires ne se sont par ailleurs installés dans le bidonville El Djazira qu’après avoir eu vent de la démolition du site et de l’organi-

sation d’une opération de relogement. Appelés à la barre, les mis en cause apportent un autre son de cloche et nient devant le tribunal les accusations en affirmant qu’ils n’ont fait qu’essayer de faire valoir leurs droits d’être recasés dans des logements sociaux et ce, soulignent-ils, après avoir reçu des garanties de la part des autorités locales qui ont, selon leurs dires, procédé même à la destruction de leurs bidonvilles. Il est utile de rappeler enfin que le ministère public a requis 6 mois de prison les prévenus.

à ce propos qu’il avait soutiré de l’argent des comptes de plusieurs établissements tels les centres de formation professionnelles (CFPA) de Dar El eida et de ordj El iffan, le Jardin d’Essai d’El amma ou encore le bureau de la direction des affaires sociales de la wilaya d’Alger (DAS) avant de les verser dans son compte. Au final, il a pris quelque 700 millions de centimes sur plusieurs versements. Cependant, le prévenu a souligné qu’il a remboursé une partie de l’argent, soit 400 millions centimes, et compte rendre le reste, indiquant au passage qu’il s’agit de prêts dont il était, selon lui, contraint d’y toucher en raison de la situation sociale difficile dans laquelle il se débattait à l’époque.

Le tribunal correctionnel de Sidi M’hamed près la Cour d’Alger a condamné un comptable du trésor public à une peine de 4 ans de prison ferme pour détournement d’argent, soit une année de moins que les 5 ans requis contre lui par le ministère public. Les faits remontent à 2006 lorsqu’un trou financier a été découvert dans cette institution financière et ce, suite à un contr le routinier. L’enquête révèlera que ce comptable qui exerce au trésor depuis plus de 30 ans est derrière la disparition de l’argent. D’ailleurs, et lors des débats, le prévenu a reconnu les faits et affirmé

Les éléments de la police judiciaire de la s reté de wilaya de Sétif ont réussi à démanteler un dangereux réseau qui s’adonnait au trafic de stupéfiants et à récupérer une quantité de 2 g de if traité. Agissant en effet sur renseignements, les services de sécurité ont tendu une fourmilière aux membres de ce réseau, au nombre de six, avant de les arrêter en flagrant délit dans un bus de transport urbain de la ville de Sétif alors qu’ils étaient en possession de 2 g de la drogue. Déférés devant la justice, les mis en cause ont été placés sous mandat de dép t.

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Société
Pakistan

23

D
D

L

e directeur des opérations de secours pour la province du Sind, Ghulam Ali Pasha affirme que depuis début ao t, sept millions de personnes ont été déplacées dans cette seule province, dans le sud, dont un million ces deux derniers jours . La ville de hatta, qui compte quelque 300.000 mes non loin de l embouchure de l Indus, a été vidée de la quasi-totalité de ses habitants depuis vendredi matin, après que le fleuve en furie eut ouvert une brèche d une vingtaine de mètres dans la principale digue qui protégeait la ville, ont rapporté des agences de presse. Nous nous battons pour

sauver hatta et d autres villes alentour , a expliqué M. Pasha, ajoutant L ampleur de cette catastrophe est telle que le gouvernement ne peut, à lui seul, y faire face, nous avons besoin de l aide internationale . Les eaux ont commencé à refluer dans le nord et le centre du pays, les plus affectés au début de la catastrophe, mais les pluies torrentielles de mousson qui persistent ont gonflé l Indus jusqu à des niveaux critiques près de son embouchure. Depuis une semaine, des villes ainsi que des milliers de villages et hameaux ont été vidés de leurs habitants dans la basse vallée de

l Indus, une région fertile et très peuplée. Pour l heure, plus de 2,3 millions de personnes sont sans abri dans les environs de hatta, nous avons besoin de tentes et de nourriture , a supplié M. Pasha. D autres responsables ont indiqué que les premières

inondations ont touché des quartiers périphériques de hatta samedi matin. Deux autres brèches se sont ouvertes dans les digues qui ceignent la ville, nous tentons de la sauver des eaux , a déclaré adi a hsh alhoro, un haut fonctionnaire de la mairie.

L

a jeune adolescente aurait pu jouer l un des géants bleus Na vis, de par sa taille, dans le film r de James Cameron. En effet, Elisany Silva, jeune résilienne de 14 ans, mesure 55 cm de plus que les adolescentes de sa génération. 14 ans, la jeune fille fait 2,06 mètres de haut. Le quotidien néerlandais a expliqué que Elisany sentait peser sur elle les effets négatifs de sa condition. Je ne peux rien faire normalement. Je voudrais jouer avec des amis, mais c est impossible , a-telle déclaré à la télévision brésilienne, et quand je suis distraite, je me cogne tout le temps sur le plafond. Sa trop grande taille la gênerait aussi car elle ne peut pas prendre le bus scolaire comme les autres. Sa mère a avoué ne pas savoir comment stopper la croissance de sa fille. Les médecins soupçonnent qu elle serait atteinte de gigantisme. Ceci risque de lui causer de nombreux problèmes de santé mais celle-ci rêve toujours à propos de son avenir en espérant pouvoir devenir mannequin. Sa silhouette unique pourrait en effet attirer les stylistes et le monde de la mode.

n a tous en tête l image d un joggeur, écouteurs sur les oreilles. Mais écoutez de la musique aide-t-il à faire du sport Il semblerait bien que oui. L an dernier, des chercheurs britanniques ont demandé à 12 étudiants de sexe masculin de faire du vélo d appartement tout en écoutant des morceaux populaires chez les étudiants. Dans un premier temps, il a été demandé aux douze jeunes hommes de pédaler à leur rythme, sans écouter la musique. Par la suite, tous ont commencé à pédaler, cette fois-ci en écoutant les chansons, via des casques réglés à leur convenance. Pendant ce temps, l équipe scientifique mesurait leurs rythmes cardiaques, leurs puissances développées, leurs cadences de pédalage... A partir de là, l équipe a décidé de ralentir ou d accélérer de 10 le tempo des chansons écoutées, sans prévenir les étudiants. Les conclusions de l équipe britannique sont sans équivoque lorsque le tempo baisse, la cadence de pédalage baisse également. De même pour le rythme cardiaque, ainsi que la distance parcourue. Même leur ressenti personnel fluctue moins la musique est rythmée, moins les étudiants disent aimer la musique. A l inverse, lorsque le tempo musical est augmenté de 10 , les cyclistes produisent, inconsciemment, leur effort ils parcourent alors plus de distance, développent davantage de puissance sur un seul tour de pédale, et augmentent leur fréquence de pédalage. Néanmoins, la musique ne rend pas la pratique sportive plus agréable. De tels relevés amènent l équipe à penser, que plus la musique est jouée rapidement, plus les participants acceptent, voire préfèrent, un plus grand degré d effort . D après les chercheurs, la musique rapide permet d oublier la fatigue consécutive à l exercice, ce qui rend capable de fournir plus d efforts.

Séisme au sud de la ville iranienne de Damghan

A

u résil, 49 des plus de vingt ans est en surpoids, ce qui est inquiétant , a déclaré , vendredi , le ministre de la Santé, José emporao. Les taux de surpoids sont inquiétants. Si nous ne changeons pas cela maintenant, dans dix ans nous aurons les mêmes problèmes que les Etats-Unis avec l obésité , a déclaré le ministre en présentant les résultats d une étude de l Institut brésilien de géographie et statistiques (Ibge) sur la question. D après M. emporao, au cours des six dernières années, le taux d obésité dans le pays a augmenté de un pour cent par an. Au cours des trente dernières années, le taux des personnes en surpoids a été multiplié par six chez les hommes gés de 10 à 19 ans et de trois chez les femmes. A la fin de l année dernière, un enfant sur trois gé de cinq à neuf ans avait un poids supérieur à celui recommandé par l rganisation Mondiale de la Santé ( MS), selon l Ibge. A ce rythme, dans dix ans l obésité pourrait toucher les deux tiers de la population, a alerté le ministre. M. emporao a attribué ce sur-

U

n séisme de magnitude 5,9, qui a secoué vendredi le sud de la ville de Damghan, à environ 350 ilomètres à l est de éhéran, dans le nord de l Iran, a fait trois morts et quelque 40 blessés, a annoncé hier la télévision d Etat. rois personnes, deux enfants et une femme, ont été tuées lors de ce séisme et quarante personnes ont été blessées dont dix-neuf ont d être hospitalisées , a annoncé la télévision d Etat. L épicentre du séisme, qui a eu lieu à 23 h 53 heure locale (19 h 23 GM ), a été localisé à environ 278 ilomètres à l est de la capitale éhéran, a indiqué l agence officielle Irna, citant le département de géophysique de l Université de éhéran. Le séisme s est produit dans le désert de Dasht-e avir, la plus grande étendue désertique d Iran, et a été ressenti dans la capitale.

poids à la consommation de plus en plus grande de produits industrialisés ainsi qu au manque d informations sur l obésité. Mais il a également pointé du doigt la violence urbaine comme étant l une des causes de l obésité. La violence urbaine a réduit les espaces publics qui étaient utilisés par les enfants, ce qui fait que la majorité d entre eux ne font plus d exercices physiques de façon régulière , a-t-il souligné.

n policier a d s enfermer dans sa voiture pendant plus de trois heures après s être retrouvé encerclé par plus de 50 000 abeilles. Le shérif adjoint randon Jen ins avait été appelé sur les lieux après un accident de camion. Cependant, quelle ne fut pas sa stupeur en découvrant que le véhicule contenait près de 60 ruches d abeilles à miel Rapidement encerclé par des milliers d insectes, le policier fut contraint de se réfugier dans sa voiture, d o il lança un appel radio pour du renfort. A l arrivée des spécialistes sur les lieux, le véhicule de police était déjà recouvert de milliers d abeilles. A l aide de fumée, ils sont tout de même parvenus à apaiser les insectes, mais pas avant que le shérif n en tue quelques-uns qui s étaient infiltrés dans l habitacle de la voiture. C était plus ou moins de la légitime défense , s est-il justifié. Il y en avait deux ou trois dans mon espace, dans ma zone de confort. Je voulais juste qu elles partent .

U

Dimanche 29 Août 2010

24

Nation
trancher la question de la séparation de la religion, en tant qu affaire personnelle et la politique comme une action commune , soulignant qu il est temps de concrétiser un saut qualificatif dans le domaine de l activité politique. Mme anoune qui a estimé que ce congrès va permettre d identifier les objectifs de l étape politique actuelle , a indiqué qu il va permettre, aussi, d évaluer la participation du P aux différentes élections. Nous oeuvrons à la construction d un état avec des institutions fortes, gr ce à la démocratie et à la confiance du peuple , a-t-elle affirmé. C est ainsi qu elle a plaidé pour la révision du code électoral et à anticiper la promulgation des codes, communal et de wilaya. Elle a appelé, dans le même cadre, à des élections législatives anticipées , estimant qu il est temps de séparer le secteur des finances et des affaires de l activité politique et du mandat de l élu et de dépasser les contradictions de la période transitoire . La nouvelle orientation économique nécessite de nouvelles institutions , a-t-elle estimé, affirmant que 720.000 citoyens ont déjà signé la pétition initiée par le P appelant à des élections législatives anticipées . Soulignant, d autre part, que l Algérie n a pas été touchée par les retombées de la crise économique mondiale , elle a estimé que le pays renferme d énormes potentialités, à même de lui permettre un décollage économique solide . Mme anoune qui a reconnu l existence d un courant qui résiste aux orientations politiques contraires aux intérêts du peuple algérien, a relevé que le nouveau plan économique permettra un développement global du pays . Elle a estimé, dans ce contexte, qu il existe des centres et des intérêts confus qui critiquent ces orientations économiques, expliquant ces réactions par le fait que cette démarche met un terme à la dilapidation de nos ressources . C est dans ce cadre que la SG du P a souligné que l alliance de son parti avec le RND est fondée sur la défense des intérêts de la nation . Nous sommes prêt à entreprendre des alliances avec les partis qui défendent la souveraineté nationale, comme nous l avions fait sur la paix et la réconciliation nationale , a-telle encore indiqué. Mme anoune a affirmé, par

EL MOUDJAHID

Louisa Hanoune à l’ouverture du 6e congrès du PT

“Une décantation politique en Algérie est d'actualité”
l est temps d’œuvrer pour une décantation politique en Algérie, après le retour de la paix, a indiqué, vendredi Alger, la secrétaire générale du Parti des travailleurs (P ), Mme Louisa anoune. Le temps est venu pour une décantation politique en Algérie , suite au retour de la paix, en relançant le débat d idée et la confrontation politique entre les programmes des partis que la tragédie nationale a escamoté , a affirmé Mme anoune à l ouverture du 6e congrès du P . Les partis politiques devront clarifier leur couleur, afin de permettre au peuple de connaître leurs orientations politiques et choisir ses représentants, lors des différentes élections , a-t-elle ajouté. Mme anoune a estimé, dans ce cadre, qu il existe, actuellement, une confusion dans les orientations politiques des partis , expliquant cette situation par le fait qu elle a été générée par les années du terrorisme ayant gelé l activité politique . Elle a plaidé, à ce propos, pour l ouverture des médias lourds au débat politique contradictoire . La SG du P a également appelé, dans le même ordre d idées, à

ailleurs, qu il existe une contradiction entre les ambitions des nouvelles orientations économiques et la fragilité de la situation sociale. C est ainsi qu elle a appelé à lever les obstacles qui empêchent la mobilisation populaire , et à séparer les pouvoirs, afin de lutter contre la corruption , ainsi qu à l élection d un conseil législatif souverain . D autre part, la SG du P a réitéré le soutien de son parti à la cause palestinienne et à la résistance de ce peuple à l occupation, soulignant que le P est disponible à participer à des initiatives nationales, régionales ou internationales pour soutenir les Palestiniens . Dénonçant les pressions américaines sur l Autorité palestinienne pour revenir sans condition aux négociations, elle a affirmé qu une délégation palestinienne prendra part au Congrès mondial ouvert

(CM ) prévu pour le mois de novembre à Alger. 920 délégués ont pris part à l ouverture du congrès du P , avec la participation de 30 de femmes et 35 de jeunes, un choix qui traduit, a souligné Mme anoune, la politique du parti qui œuvre à promouvoir ces deux franges de la société . Ce congrès de 3 jours devra débattre de 10 projets de résolutions qui seront adoptés, dimanche, par les congressistes, dont, entre autres, la résolution de politique générale, la réforme du secteur de l agriculture, l autonomie financière du parti, les propositions d amendement des statuts du parti, ainsi que la question de la reconstruction du pluralisme politique en Algérie . Le congrès devra élire les membres du nouveau Comité central, appelé, à leur tour, à désigner un nouveau secrétaire général pour un mandat de trois ans.

FLN

Séminaire de formation sur les techniques du discours politique

L

Le RND se félicite de l'approbation de la LFC par le Conseil des ministres
visant à préserver les deniers publics et à lutter contre les diverses formes de fraude et de corruption qui portent préjudice à l économie nationale. Concernant les questions du parti, M. uyahia a exhorté la direction et les cadres du RND à davantage de travail de proximité au niveau de la base et à intensifier les rencontres de sensibilisation avec les cadres et les élus afin d expliquer les dimensions du plan quinquennal 2010-2014, a précisé la même source. Le SG du RND a, dans ce contexte, appelé les élus des assemblées communales et de wilaya à s impliquer sérieusement et efficacement dans le contr le de la mise en œuvre de ce plan . M. uyahia a, par ailleurs, souligné le souci du parti de soutenir et de promouvoir la participation politique de l élément féminin et des jeunes dans les différentes structures du parti. La rencontre de samedi a également été consacrée à la préparation d une rencontre avec les élus du RND au sein des deux chambres du parlement, prévue le 1er septembre prochain, et d une autre avec les secrétaires des bureaux de wilaya, a indiqué le communiqué.

es techniques oratoires et d élocution en politique pour convaincre l autre, ont fait l objet d un séminaire régional de formation au profit des jeunes et étudiants des wilayas du centre organisé, hier à Alger, par le parti du Front de libération nationale (FLN). Ce séminaire, auquel ont pris part les représentants de 16 mouhafadhas, s inscrit dans le cadre de la concrétisation des résultats du 9e congrès et de la première session ordinaire du comité central sanctionnée par la première conférence nationale des jeunes dont le thème a porté sur la place accordée aux jeunes et leur avenir dans la stratégie du parti après le congrès. Dans ce cadre, le chargé du secrétariat de la jeunesse et des étudiants du parti, M. Abdel ader ahali a insisté sur l importance de l appui de la formation politique aux jeunes d autant que la force du parti relève d une jeunesse encadrée, cultivée et consciente de la responsabilité qui lui incombe pour assurer la continuité du parti dans le domaine politique . M. ahali a estimé que les séminaires de formation et le recyclage des cadres peuvent aboutir à des résultats satisfaisants pour le parti, soulignant l importance d inculquer aux étudiants et aux jeunes des méthodes scientifiques étudiées en matière de techniques oratoires . Il a indiqué que le thème des techniques oratoires et d élocution en politique intervient au moment opportun d autant que les échéances 2012 approchent et que cela requiert des efforts considérables et une connaissance parfaite de la situation socio-économique de la société . Pour sa part, le secrétaire général du FLN, M. Abdelaziz el hadem a souligné l importance d assurer une formation solide aux jeunes, en leur incul-

quant les techniques du discours politique afin de transmettre le message du parti. Il a, par ailleurs, appelé les jeunes à s informer sur le statut et le règlement intérieur du parti et à maîtriser les techniques oratoires afin de convaincre le public . Chaque parti a besoin d un orateur pour transmettre son message politique, a-t-il ajouté. Dans une communication, M. Said oumaïza, professeur universitaire a mis en exergue l importance de la communication dans la société moderne afin d établir un véritable partenariat avec les autres dans différents domaines, soulignant que les techniques de communication sont essentiellement basées sur l écoute de l autre . Un séminaire de formation similaire autour du même thème sera organisé le 4 septembre prochain, indique-t-on.

L

e Rassemblement national démocratique (RND) s est félicité de l approbation de la Loi de finance complémentaire (LFC) par le Conseil des ministres, saluant les dispositions du texte, notamment celle relative à la rationalisation des dépenses publiques et toutes les mesures ayant touché plusieurs secteurs vitaux. Dans un communiqué publié hier, à l issue de la réunion de son bureau national exécutif, sous la présidence du Secrétaire général, M. Ahmed uyahia, le RND a salué la nouvelle mesure relative à la création d un office central de répression de la corruption et la création de nouveaux mécanismes

MSP

Appel à prendre les mesures nécessaires pour lutter contre la criminalité et le banditisme
saires pour lutter contre la criminalité et le banditisme en nette recrudescence ces derniers temps . Le parti appelle le gouvernement à prendre des mesures pour lutter efficacement contre la criminalité et le banditisme qui enregistrent, ces derniers temps, une nette recrudescence , a indiqué un communiqué du MSP au terme de la réunion de son bureau exécutif. Le Mouvement a estimé que ce phénomène constitue une menace pour la paix sociale et la réconciliation nationale . D autre part, le MSP a salué les mesures visant à réglementer le marché durant le mois sacré du Ramadhan . Sur le plan international, le Mouvement a appelé les musulmans à porter assistance aux victimes des inondations qui ont frappé le Pa istan et à soutenir leurs frères dans cette pénible épreuve . Par ailleurs, le mouvement a mis en garde contre l empressement à la tenue de négociations avec l entité sioniste à l ombre d un déséquilibre des forces et de l inexistence d un minimum de chances pour une quelconque paix juste qui restituera au peuple palestinien ses droits bafoués et respectera le principe du droit des peuples à l autodétermination . Elle a, dans ce sens, appelé les Palestiniens, Arabes et musulmans à s attacher aux droits palestiniens et à poursuivre la lutte, car étant l unique voie pour arracher les droits et mettre fin à l occupation .

L

e Mouvement de la Société pour la Paix (MSP) a appelé, mercredi dernier, à prendre les mesures néces-

APS

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Détente
t CROISÉS
Nº 29324
MESURE DE CHINE —————————— EN SUPÉRIORITÉ ——————————— CITADINE RÉGION DE FRANCE —————————— GUIDE ——————————— FLEUR EN ROND —————————— MESURES ——————————— PRÉFIXE GOUFFRES —————————— DIVINITÉ D’EGYPTE ——————————— OUVRE MUSICALE APPRIT ——————————— ARABE OU JUIF ——————————— BRAMAS MAISON DE GLACE ——————————— EN QUESTION FLEUVE DE SIBÉRIE ——————————— TEMPÊTE MIS EN PAQUET ——————————— CONNU ——————————— EN LETTRE AU REVOIR COMMUNQUÉMENT ——————————— NAZI EN CUBE ——————————— OFFRANDES ——————————— GÊNÉ VALLÉES FLUVIALES —————————— NOTE RIVIÈRE D’IRKLANCE —————————— QUESTION MOLLUSQUE ——————————— CLICHÉ

25

t FLÉCHÉS
Nº 29324
MENSONGES —————————— ART DU PAPIER AU JAPON ——————————— EN ROUTE

Définitions
HORIZONTALEMENT I-Baraquement de fortune . II-De même Partirais. III- Dégels. IV -Amoindrie. V Procédé de stérilisation - Sans le savoir. - VIDeux en Bibi - Dame de pouvoir. VII- Relatif au fleuve des enfers - Article. VIII -Qui attirera à coup sûr. IX - Eboulées. X- Dispute - Virage en ski. VERTICALEMENT 1- Truquer . 2- Poisson - Outil à damer - Là. 3Déterioration - Plante. 4-Oublia - Petit chien. 5Vélo - Touchée. 6- Change totalement - Fidèle au seigneur. 7- D’Iran. 8-Etendue d’eau - Pot de labo. 9- Nouées - Frustré. 10- Seule.

D D D

L L

L
L

L
D

L L L L L
D

L L L L

L

Grille
Apparence Rose-croix Pachyderme Transférer Germaniste Commutatif Retrancher Cogitation Diaconesse Pétaudière Saboteur Diffusion Habilleur Girondin Compléter -

Nº 29324
Ralingue Cénotaphe Tricolore Irritable Rhingrave Glaisière Compasser Chèrement Aerporte Bécassine Gyroscope Trébuchet Sacredeu

Mot CACHÉ
C E A F G E R M A N I S T E T I B L L V A B I L C O M M U T A T I F E C I U E E

Encastrer Remercier Bigophone Plausible Bagagiste Ciboulot Saborder Acappella Dilapider Adventice Surmonter Traînard Bêtatron Enflammer Mouilleur

D D

L L D

SOLUTION N° 29323 SURALIMENTER.

S U N A P C T I R G C C A I L R S O P N

S C A M R E R R H L O H E G P E U B P T

I H R M A N I R I A M E R I M M A I A I

N E D E L O C I N I P R O R O E L C C C

E T C R I T O T G S A E P O C R P N A E

L

G S E M N A L A R I S M O N R E E N R R

Y A B O G P O B A E S E R D E N T R E E

R C E U U H R L V R E N T I R O S E D T

O R T I E E E E E E R T E N T H I D I N

S E A L T S A B O T E U R O S P G R P O

C D T L R E T R A N C H E R A O A O A M

O I R E C O G I T A T I O N C G G B L R

P E O U D I A C O N E S S E N I A A I U

E U N R P E T A U D I E R E E B B S D S

X R O S E C R O I X H A B I L L E U R L

Dimanche 29 Ao t 2010

EL MOUDJAHID

Sports
une contribution à long terme pour le pays et sa population, ainsi que pour le football dans le monde . M. Mayne-Nicholls a qualifié de parfait un certain nombre d aspects du dossier de candidature anglais, estimant en particulier tout a fait sensé le concept voulant que chaque équipe participant au mondial serait hébergée par une équipe professionnelle anglaise. Cela apportera la garantie que toutes les équipes pourront s entraîner dans de parfaites conditions , a-t-il ajoute lors d une conférence de presse à Manchester (nord-ouest de l Angleterre). Le chef des inspecteurs a par ailleurs estimé faut un très grand nombre de chambres de qualité. C est pourquoi nous demandons à tous les candidats un certain nombre de chambres d h tel sous contrat. Nous sommes confiants que nous serons capables de satisfaire les besoins . Le directeur général de la candidature anglaise, M. Andy Anson a promis pour sa part de répondre avec assiduité à chaque question, soulevée par la Fifa, avant l échéance de la fin septembre, imposée par la fédération . L Angleterre, qui espère organiser la compétition 52 ans après le mondial-1966 qu elle a remporté, est en concurrence avec les Etats-Unis, l Australie,

27

La Fifa loue la candidature de l'Angleterre à l'organisation du Mondial 2018

L

a Fédération internationale de football (Fifa) a loué jeudi la candidature de l Angleterre à l organisation du mondial-2018, à l issue d une visite de quatre jours sur les sites. Le chef de la délégation des six inspecteurs de la Fifa, et qui est en même temps, président de la Fédération chilienne de football, M. arold Mayne-Nicholls, a déclaré à l issue de la visite de travail que l ensemble des exigences et des objectifs de la visite des inspecteurs ont été satisfaits et nous sommes certains qu une Coupe du monde en Angleterre en 2018 ou 2022 serait une formidable expérience avec

qu il n y avait pas de problème en ce qui concerne les transports en commun, les installations, et la sécurité. M. Mayne-Nicholls a cependant évoqué le besoin de renforcer l hébergement indiquant que ce volet intéresse particulièrement la Fifa car il nous

l Espagne et le Portugal (candidature commune), les Paysas et la elgique (candidature commune), ainsi que la Russie, considérée comme favorite. Néanmoins, les Anglais ont quelques raisons de garder confiance, notamment après les propos du président de la Fédération internationale Sepp latter, recueillis lundi par un site de Singapour Le plus simple serait d organiser le mondial en Angleterre. out y est, la ferveur, les stades, les infrastructures, c est simple . La Fifa annoncera le 2 décembre à urich, les noms des pays qui accueilleront les tournois 2018 et 2022.

Pierluigi Collina nommé à la tête de la cellule arbitrage de l'UEFA
L ancien arbitre international italien Pierluigi Collina a été nommé à la tête de la cellule arbitrage de l UEFA, a annoncé le président de l instance européenne du football, Michel Platini, jeudi à Monaco. La mission principale dévolue à M. Collina, selon le secrétaire général de l UEFA, Gianni Infantino, est d améliorer l arbitrage , de désigner des directeurs de jeu pour les compétitions relevant de l UEFA et de superviser le projet de l arbitrage à cinq, testé, notamment, en Europa League et en Ligue des champions, pour ce qui relève des compétitions de l UEFA. M. Collina a déclaré que l amélioration de l arbitrage tenait en un seul mot préparation , insistant notamment sur le physique pour avoir non pas seulement des arbitres officiels, mais des athlètes . Le plus célèbre des arbitres italiens va notamment faire contr ler le poids, la masse graisseuse des arbitres. Concernant l arbitrage à cinq, M. Platini, opposé à la vidéo, a répété qu il pensait grand bien de la présence de deux assistants supplémentaires dévolus à la surveillance des surfaces de réparation et de la ligne de but. n a tous joué au foot, l arbitre ne peut pas tout voir, a commenté M. Platini. Il y a des choses sur lesquelles je suis tolérant La main de enry, l arbitre ne peut pas la voir, le but de l Angleterre (refusé contre l Allemagne au Mondial), l arbitre ne peut éventuellement pas le voir. Mais maintenant, à cinq, ils peuvent tout voir, donc si les arbitres font des erreurs, c est qu ils ne sont pas bons . Si il y en a un qui ne voit pas la balle à trois mètres de lui franchir la ligne, alors il n arbitrera plus nos compétitions , a conclu M. Platini sur le sujet.

Ben Arfa prêté à Newcastle pour un an
L international français de Marseille, atem en Arfa, jouera cette saison à Newcastle (1re div. anglaise) o il a été prêté pour une année avec option d achat, a indiqué le club anglais sur son site internet. Jouer pour Newcastle a toujours été mon premier choix et je suis très heureux d être ici. Je me suis déjà intéressé à l histoire du club et aux grands joueurs qui ont joué ici. Je veux montrer mon talent aux supporteurs. Je veux leur montrer ce que je peux faire. Je suis très chanceux d avoir cette opportunité , a déclaré le joueur sur le site internet. en Arfa, 23 ans, qui portera le numéro 37, a signé son contrat hier. Le milieu de terrain français (8 sélections - deux buts) devrait effectuer son entrée le 11 septembre à domicile face à lac pool. Retour de 9 mondialistes dont Malouda en Equipe de France. Le sélectionneur de l équipe de France, Laurent lanc, a convoqué 21 joueurs dont 9 mondialistes 2010 en vue des matchs contre le élarus et la osnie- erzégovine les 3 et 7 septembre en qualifications de l Euro-2012. Parmi les 22 retenus, le patron des leus a rappelé l attaquant de Chelsea, Florent Malouda, absent contre la Norvège le 11 ao t. En revanche, oulalan et Franc Ribery, suspendus respectivement un et trois matchs par la fédération française, ne figurent pas dans la liste comme Abidal, très décevant lors du Mondial comme à l Euro-2008. Le défenseur du FC arcelone n a pourtant pas été sanctionné par la commission de discipline de la FFF. Pour le reste de la liste, lanc a reconduit les mêmes joueurs ayant brillé en match amical face à la Norvège ( oarau, Mvila, la paire défensive Mexès-Rami) et à enzema, qui a de fortes chances d être le futur avant-centre titulaire des leus.

Retour de 9 mondialistes dont Malouda en Equipe de France

Le transfert de Zlatan Ibrahimovic au Milan AC en passe d'être finalisé

Le transfert de l attaquant du FC arcelone latan Ibrahimovic au Milan AC est sur le point d être finalisé, après une saison décevante du Suédois en Catalogne, a rapporté hier la presse italienne et espagnole. Selon les quotidiens la Gazzetta dello Sport et AS , le joueur de 28 ans devrait être prêté ce samedi pour une année au club lombard, qui devra impérativement l acheter en juin 2011. L option d achat de 30 à 40 millions d euros serait en effet obligatoire, croit savoir AS , alors que le salaire du Suédois avoisinerait les 8 millions d euros par an. Une dernière réunion aura lieu ce samedi au Camp Nou entre les dirigeants italiens et espagnols, en présence du président du arça, Sandro Rosell, pour boucler le transfert. A noter qu Ibrahimovic n a pas été retenu dans le groupe pour le premier match de la saison en Liga, dimanche soir contre Santander, pour une raison technique .

l Le FC Porto et Liverpoo accord sur la ont trouvé un os base de 11 millions d eur u ert du milie pour le transf ul de terrain portugais Ra la bord de Meireles au r le Mersey, a rapporté hie he lais quotidien ang aSun . L arrivée de l intern s vise à pal tional portugai tin lier le départ de l Argen erano au FC la Javier Masch rnal qui ne précise pas arcelone, explique le jou me source, Raul Meireles mê durée du contrat. Selon la terre pour passer la tradiactuellement en Angle c le serait . Meireles a disputé ave tionnelle visite médicale , o les Lusitaniens ont été 10 uPortugal le Mondial-20 finale face à l Espagne, fut éliminés en huitièmes de Mascherano, 26 ans, voue. re championne du mond erpool pour des raisons Liv lait absolument quitter usant de venir vivre en iliales, son épouse ref fam Angleterre, rappelle-t-on.

Raul Meireles l proche de Liverpoo

Le sélectionneur de l équipe de France, Laurent lanc, a convoqué 21 joueurs dont 9 mondialistes 2010 en vue des matchs contre le élarus et la osnie- erzégovine les 3 et 7 septembre en qualifications de l Euro-2012. Parmi les 22 retenus, le patron des leus a rappelé l attaquant de Chelsea, Florent Malouda, absent contre la Norvège le 11 ao t. En revanche, oulalan et Franc Ribery, suspendus respectivement un et trois matchs par la fédération française, ne figurent pas dans la liste comme Abidal, très décevant lors du Mondial comme à l Euro-2008. Le défenseur du FC arcelone n a pourtant pas été sanctionné par la commission de discipline de la FFF. Pour le reste de la liste, lanc a reconduit les mêmes joueurs ayant brillé en match amical face à la Norvège ( oarau, Mvila, la paire défensive Mexès-Rami) et à enzema, qui a de fortes chances d être le futur avant-centre titulaire des leus.

Retour de Drogba face au Rwanda
Le nouveau sélectionneur de la C te d Ivoire, Francis ahoui, a convoqué 21 joueurs en vue de la rencontre face au Rwanda en septembre pour le compte de la première journée des qualifications de la Coupe d Afrique des nations CAN-2012. Parmi les joueurs convoqués, on enregistre le retour du capitaine Didier Drogba et du gardien Copa arry, absents lors du match amical contre l Italie le 11 ao t dernier. Les autres joueurs cadres à l instar de olo oure, aya oure, Emmanule Eboue, Salomon alou et Gervinho, figurent également dans le groupe. ahoui qui a été nommé la semaine dernière à la tête de l équipe des Eléphants, effectuera contre le Rwanda ses débuts officiels. En qualifications de la CAN2012, La C te d Ivoire évoluera dans le groupe avec le énin et urundi. Liste des joueurs retenus Gardiens Copa arry (Lo eren, EL), Daniel eboah (ASEC Abidjan). Défenseurs olo oure (Manchester City, Angleterre), Arthur o a ( f Stuttgart, All), ien Sia a ( alenciennes, FR), Didier o ora (Seville,ESP) Souleymane amba ( ibernian, EC ), Steve Gohouri ( igan, ANG), Guy Demel ( ambourg S , ALL), Emmanuel Eboue (Arsenal, ANG). Milieux aya oure (Manchester City, ANG), Cheic ioti (FC wente, L), afoumba Coulibaly ( GC Nice, FRA), Emerse Fae ( GC Nice, FRA), ouamatien one (CFR Cluj, Romanie), Gilles api apo (FC asel, SUI), N Dri Romaric (Sevilla, ESP). Attaquants Didier Drogba (Chelsea, ANG), Gervinho (Lille, France), Salomon alou (Chelsea, ANG), Seydou Doumbia (CS A Moscow, Russie).

CAN-2012

Dimanche 29 Août 2010

EL MOUDJAHID

Sports
EQUIPE NATIONALE

29

Mobilisons-nous pour El Khadra
D

L

A.

ellaha

Madjer :

“J’œuvrerai pour le bien de mon pays comme je l'ai toujours fait”
un match de football amical dont le lieu n a pas encore été précisé, devrait opposer une sélection africaine et une équipe du reste du monde. Des compétitions sportives au profit des jeunes africains devraient également figurer au programme. En vue d encourager la jeunesse africaine à pratiquer le sport, notamment le football, Madjer se rendra dans différentes capitales africaines afin d organiser des rencontres sportives. Il a par ailleurs précisé qu il participera à la réunion de l UA, prévue le 21 septembre prochain, avant de se rendre à Paris le 30 du même mois pour prendre part aux réunions de l UNESC . S agissant de ses projets dans le domaine sportif, l ex-international a déclaré qu il avait déjà occupé le poste de consultant dans plusieurs chaînes sportives, précisant que de nouvelles propositions sont en cours d étude. Il a affirmé que ses premiers pas dans le monde de la politique ne l éloigneront pas du sport, ajoutant que si des projets à la hauteur de ses ambitions se présentaient, il reviendra certainement sur les terrains.

L

ex-joueur international, Rabah Madjer, a affirmé hier au Caire qu il oeuvrerait pour le bien de l Algérie comme il l a toujours fait et ce quelque soit la fonction qu il occupe. Dans une déclaration à l APS au Caire o il prend part au premier séminaire des représentants de la paix et de la sécurité, en tant qu ambassadeur de la paix pour l Union Africaine (UA), Rabah Madjer a indiqué que cette nouvelle expérience était très riche car elle lui permettait de découvrir d autres volets des questions africaines, notamment celles

relatives à la jeunesse. La réunion a abordé plusieurs problèmes auxquels fait face l Afrique tels que la drogue, le trafic d armes et les conflits, a-t-il fait savoir. Il a souligné, dans ce contexte, qu il oeuvrera en tant qu ambassadeur de la paix pour l UA avec l exjoueur ghanéen, Abedi Pelé, à élaborer un programme d action comportant des activités sportives multidisciplinaires devant être organisées durant l année de la paix et de la sécurité afin de sensibiliser les jeunes africains sur les

questions de paix et de sécurité en Afrique. A l occasion de la célébration de la Journée internationale de la paix, le 21 septembre prochain,

Benfica annonce le prêt de Yebda à Naples

Habib Belaid (Eintracht Francfort) va être prêté à PAE Asteras Tripolis
Le défenseur international algérien de l Eintracht Francfort ( undesliga allemande), abib elaïd, va s engager à titre de prêt en faveur du PAE Asteras ripolis (D1 grecque), rapporte hier l édition en ligne du quotidien sportif l Equipe. Prêté la saison passée à Strasbourg puis oulogne, le défenseur de Francfort, abib ellaïd (24 ans) devrait de nouveau quitter l Allemagne cette saison pour rejoindre le championnat de Grèce. Selon plusieurs sources grecques, l international algérien va parapher un contrat d une année, sous réserve de la visite médicale d usage. abib elaid a été convoqué par le sélectionneur Rabah Sa dane en vue du Mondial 2010 en Afrique du Sud, mais il n a pas encore pris part à un match officiel. elaid pourrait emboîter le pas à son coéquipier en Equipe nationale, Djamel Abdoun, qui s est engagé pour 3 ans en faveur de l équipe de avala en provenance du FC Nantes (Ligue 2 française).

Mohamed Chakouri sur les tablettes de Saint-Trond (Belgique)
Le néo défenseur international algérien du Sporting Charleroi (D1 belge), Mohamed Cha ouri, pourrait rejoindre dans les prochains jours l autre équipe belge de Saint- rond, rapporte hier le site Dzfoot. En manque de volume de jeu avec son club depuis le début de la saison o il s est contenté de quelques apparitions avec l équipe espoir (réserve) de Charleroi, Mohamed Cha ouri pourrait s engager au profit de Saintrond, qui est à la recherche d un joueur ayant le même profil, ajoute la même source. Les responsables trudonnaires, à la recherche d une solution urgente pour pallier la grave blessure de Ludovic uysens, ont retenu une liste de défenseurs parmi lesquels figure le nom du défenseur algérien gé de 24 ans. Mohamed Cha ouri a été convoqué par le sélectionneur national, Rabah Sa dane, en vue du match face à la anzanie, prévu le 3 septembre prochain au stade cha er de lida, comptant pour les éliminatoires de la Coupe d Afrique des nations 2012.

Le club portugais de enfica Lisbonne a annoncé vendredi avoir prêté l international algérien assan ebda aux Italiens de Naples jusqu à la fin de la saison. L annonce a été faite par le club lisboète dans un communiqué. Le milieu défensif de 26 ans, qui a participé cet été à la Coupe du monde d Afrique du Sud, avait été prêté l an dernier aux anglais de Portsmouth. Il a passé une bonne première saison à enfica (2008-2009).

Victoire sans bavure du promu Kaiserslautern sur le Bayern Munich
aiserslautern nouveau promu de undesliga a remporté une victoire sans bavure sur le ayern Munich 2 à 0 (mi-temps 20), vendredi en match avancé de la 2e journée du Championnat d Allemagne. Le FC a assommé le champion en titre en fin de première période en un peu moins de deux minutes gr ce à Ilicevic (36) et La ic (37) qui ont exploité la fébrilité défensive bavaroise. Le géant bavarois ne s était plus incliné à l extérieur en Championnat d Allemagne depuis le 20 mars et n avait plus été battu par aiserslautern au Fritz- alter-Stadion depuis onze ans. aiserslautern, vainqueur à Cologne (3-1) le wee -end dernier, s est emparé de la première place en attendant les huit autres rencontres de la 2e journée.

Le défenseur international ghanéen de l GC Nice, Jonathan uartey, était attendu hier en urquie pour passer une visite médicale en vue d un prêt au club de Samsunspor (2e division), a indiqué le club niçois. La durée du prêt de uartey, 23 ans, sera d une saison, précise-t-on de même source. Le défenseur central, recruté l été dernier pour 4 ans aux SudAfricains de aizer Chiefs, ne compte aucune apparition en Ligue 1 française.

Le Ghanéen Jonathan Quartey (Nice) en route vers la Turquie

Sporting Lisbonne : le gardien serbe Stojkovic au Partizan Belgrade
Le gardien de but international serbe ladimir Stoj ovic, sociétaire du Sporting Lisbonne, sera prêté au Partizan elgrade jusqu à la fin de la saison, a annoncé le club lisboète. Stoj ovic, 27 ans, titulaire en équipe de Serbie au Mondial-2010, avait déjà été prêté au club anglais de igan en janvier dernier. D autre part, l attaquant français Florent Sinama-Pongolle passera à titre de prêt, pour une saison, au club espagnol de Saragosse, a indiqué le Sporting. Sinama-Pongolle, 25 ans, était arrivé au club lisboète en janvier en provenance de l Atletico Madrid.

Dimanche 29 Août 2010

30

Vie quotidienne
Attention danger !
Vie religieuse
oraires des prières de la journée du dimanche 19 ramadhan 1431 correspondant au 29 ao t 2010 Dohr............... .......12 h 49 Asr...........................16 h 29 Maghreb...................19 h 24 Icha.........................20 h 46 Lundi 20 ramadhan 1431 correspondant au 30 ao t 2010 Fedjr..........................04 h 46 Chourou ..................06 h 17

EL MOUDJAHID

Les périls de l’huile de table importée illicitement
’huile de table à la consommation, a refait son Lvent impropre importée frauduleusement, souapparition sur les étals des marchés de ébessa durant le mois de Ramadhan, a-t-on constaté. En dépit de sa mauvaise qualité, discernable à la seule couleur trouble du proAnniversairE duit et à son odeur, cette Anaïs KADRI huile conditionnée dans des bouteilles en plastique usées, continue d’être écoulée sur le marché local entre 100 et 120 dinars le litre. Selon des né le 29 août 2009, souffle citoyens approsa première bougie ce chés par l’APS, jour, 29 août 2010. cette huile est En cette occasion, ses importée frauparents d’Ouled Fayet lui
souhaitent un bon anniversaire et une longue vie ; ainsi qu’à sa nièce Samah DAKHLI qui souffle sa 10ème bougie. Nous lui souhaitons un bon anniversaire et une longue vie.
Les grands-parents d’Ouled Fayet.

duleusement en vrac de unisie dans des jerricans ayant servi au trafic de carburant. Ces citoyens conseillent vivement aux consommateurs de ne pas acheter ce produit et appellent les fabricants de p tisserie orientale (zlabia et autres) à ne pas utiliser cette huile pour la cuisson de leurs produits, très sollicités en ce mois de je ne. Les services de la direction du commerce (DCP), relevant que cette huile est effectivement impropre à la consommation, ont intensifié les activités des brigades de contr le. Les services de la DCP ont également signalé que d’autres produits alimentaires illégalement importés, à l’exemple, entre autres, des p tes, des conserves de concentré de tomates, des confiseries et des limonades, ont inondé le marché local depuis le début du mois sacré. Cela requiert, selon les services de la DCP, en plus des actions de contr le, la plus grande vigilance de la part des citoyens qui ne doivent en aucun cas acheter des produits vendus sur les trottoirs et qui échappent ainsi à tout contr le sanitaire .

PENSÉE
Ce jour, 23/08/2010, 40e jour du décès du regretté

décédé le 14 juillet 2010 à l’âge de 91 ans, ancien moudjahed de la Wilaya II. Sa famille, ses enfants et petits-enfants demandent à tous ceux qui l’ont connu, une pieuse pensée à sa mémoire. Qu’Allah Tout-Puissant lui accorde Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.

Abdelhafid dit Abdelhamid HIRECHE

Sidi Bel-Abbès

La police veille au grain
reté de wilaya l’évaluation au quotidien. Depuis le début du mois de Ramadhan, une action soutenue contre toutes les formes de délinquance est menée par les services de la s reté de wilaya. Une action soumise au quotidien à une évaluation pour perfectionner davantage le dispositif de contr le et des interventions mis en place à l’occasion. Résultat une meilleure maîtrise de la situation et une présence permanente sur le terrain qui ont permis d’atténuer sensiblement le taux de délinquance et le nombre d’accidents soulageant ainsi une popuL

PENSÉE
Cela fait deux ans déjà que tu nous as quittés

NÉCROLOGIE
CONDOLÉANCES
L D D D

lation locale reconnaissante des efforts déployés par le corps de la police. Pour la circonstance, 84 retraits de permis, 240 P et 39 mises en fourrière ont été enregistrés dans l’action du service de la voie publique qui quadrille vraiment la cité de la Me erra. out simplement, l’expression de la police au service du citoyen et de la collectivité n’est pas vaine à Sidi el-Abbès

Mohamed KHEDIS

CONDOLÉANCES
Le président-directeur général, les cadres et l’ensemble du personnel de l’ANEP, très affectés par le décès de la mère de leur collègue Houria YAHI, lui présentent ainsi qu’à da famille leurs sincères condoléances et les assurent de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance. Qu’Allah Tout-Puissant accorde à la défunte Sa Sainte Miséricorde et l’accueille en Son Vaste Paradis. A Allah nous appartenons et à Lui nous retournons.
E.M./Pub du 29/08/10

PENSÉE

LL

Le 26 août 2008 plus précisément, date à laquelle notre existence a été plongée dans un vide insondable. Fidèles en cela à ton souvenir, ton épouse, tes enfants et tes amis n’oublieront pas de sitôt ta générosité, ta disponibilité et l’esprit d’abnégation dont tu les as toujours enveloppés. Tu as été le guide, ne serait-ce qu’à travers tes précieux conseils et tes encouragements salvateurs. Que de merveilleux souvenirs ! Que d’épanouissement ! Ton exemple constitue pour nous un repère et fonctionne comme une balise. Nous saurons être au diapason de ton exemple. Bien qu’éloigné de notre regard par la Volonté divine, ton souvenir restera vivace à jamais, indélébile. Tu es simplement toujours parmi nous grâce à ton étonnante présence, car à chaque jour qu’Allah fait nous ne cessons de t’évoquer, de t’aimer et de penser à toi. Repose en paix. A Allah nous appartenons et à
Lui nous retournons. Ton épouse Souhila et tes attachants héritiers Sid-Ahmed et Rochdi.

L

U

IDIEN NA I NAL D’INF RMA I N Edité par l’EPE-EURL au capital social de 50.000.000 DA

100, rue Larbi en M’hidi él. (031) 64.23.03 3, place du 1er Novembre él. (041) 39.34.94 2, rue Condorcet él. (038) 86.64.24 D D Ex-siège de la wilaya Rue Mebar ia Smaïl, . .A. 34000 él/Fax (035) 68.69.63 D L Maison de la presse Amir enaïssa Immeuble Le Garden, S. .A. él/Fax (048) 54.42.42 Route de Sétif 7e m él. (031) 66.49.65 - (031) 92.30.99 Fax (031) 66.49.37 Cité Mohamed oudiaf (ex-2.000 logts) timent 3, 1er étage, Nouvelle ville él. - Fax (026) 21.73.00

L

12, place airouan él.-Fax (043) 27.66.66 Maison de la Presse Rue Senouci abib él.-Fax (045) 81.56.03

7, cours de la Révolution él. (038) 84.86.38 Fax (04) 84.86.38

Edité par EPE-EURL Siège social 20, rue de la Liberté, Alger iti iti iti iti D L D L D D l u l t L t u t

é i

ublicit i

20, rue de la Liberté, Alger éléphone 021.73.70.81 Directeur de la publication - Gérant

CENTRE AÏN-DEFLA : Cité Attafi Belgacem (Face à la Poste) Tél/Fax: 027.60.69.22

20, rue de la Liberté, Alger él./Fax 021 73.56.70 Pour les souscriptions d’abonnements, achats de journaux ou commandes de photos, s’adresser au service commercial 20, rue de la Liberté, Alger. Agence CPA Che Guevara - Alger Compte dinars n 102.7038601 - 17 Agence NA Liberté - Dinars 605.300.004.413/14 - Devises 605.310.010078/57 Cptes DL - Agence Port Saïd - Dinars 005.00 107.400.247 86 20.28 - Devises 005.00 107.457.247 86 20.28

u u

L
Directeur de la rédaction

L
D D L éléphone 021.73.79.93 Fax 021.73.89.80 D L D éléphone 021.73.99.31 Fax 021.73.90.43
http //www.elmoudjahid.com elmoudjahid elmoudjahid.com

L Pour toute publicité, s’adresser à l’Agence Nationale de Communication d’Edition et de Publicité ANEP
L 1, avenue Pasteur él. (021) 73.76.78 - 73.71.28 - 73.30.43 Fax (021) 73.95.59 - élex 56.150 élex 81.742 3, rue Mohamed hemisti él. (041) 39.10.34 Fax (041) 39.19.04 - élex 22.320

L

e u r o ogr e ou ou u re o u e e llu r o re ou re l o e o re u e e eu e re l o e u e r l o ..

Dimanche 29 Août 2010

L

I G U E

D E S

C H A M P I O N S

A F R I C A I N S
L’Entente de Sétif dispose du Dynamos FC (3-0)...

Ahly du Caire-JS Kabylie aujourd’hui à 20h30 au Cairo Stadium

L’Aigle noir croit en ses chances

Les Canaris décidés à vaincre
A
près sa précieuse victoire remportée à domicile contre le Ahly du Caire qu’elle avait battu par 1-0, la JS abylie est en appel au Caire o elle se trouve depuis mercredi, en prévision du match retour comptant pour la quatrième journée de la phase des poules de la Ligue des champions d’Afrique, avec la ferme intention de rééditer l’exploit contre El Ismaily. Dans la perspective de cettepalpitante empoignade tant attendue des deux c tés, la JS a repris le chemin des entraînements depuis une semaine, alternant des séances de mise en condition physique des joueurs, avec le réglage du dispositif technico-tactique à adapter le jour J pour contrer les coéquipiers d’Abou ri a dans leur jardin et devant leur public. Pour ce faire, la JS a disputé deux matchs amicaux contre deux sparring-partners pensionnaires de la DII que sont l’ M de Médéa et le NR Réghaia. De par l’enjeu du match et le contexte exceptionnel entourant son déroulement, nous avons aussi pris en compte l’aspect psychologique pour prémunir nos joueurs contre d’éventuels scénarios de leur déstabilisation, en tentant de les énerver ou de les entraîner sur un terrain extra sportif , a déclaré arim Doudene, président de la section football du club, en fin de rencontre amicale jouée lundi en nocturne contre le NR Réghaia à izi- uzou, assurant que la JS , forte de son expérience, n’a rien laissé au hasard et a tout prévu pour mobiliser ses ressources morales et physiques en vue de se concentrer sur son sujet, et de confirmer son succès de l’aller . Comme l’appétit vient en mangeant, les Canaris n’entendent pas s’arrêter en si bon chemin après la belle série de trois victoires alignées successivement contre El Ismaily, le FC eartland du Nigeria, la JS tr ne à la tête du groupe avec un total de 9 points, avec 5 longueurs d’avance sur les Ahlaouis, leurs poursuivants immédiats. Pour montrer l’importance de cette seconde joute entre les deux clubs, il suffit de savoir que dans le cas o les gars du club phare du Djurdjura réussiraient une seconde victoire, cet écart serait porté alors à pas moins de 08 points par rapport au club de la chapelle rouge. Une perspective faite pour galvaniser les camarades du valeureux capitaine des Jaune et ert, Douicher Lamara, pour décupler leurs efforts et continuer sur leur lancée. En effet, une quatrième victoire d’affilée aura pour heureuse conséquence de conforter la JS dans sa position de leader et lui assurera, précocement, le passage aux demi finales, stade qu’elle n’avait jamais atteint depuis l’avènement, en 1995, de la nouvelle version de cette prestigieuse compétition continentale. Un parcours prometteur, fruit de la discipline et de l’esprit collectif dans le jeu, que la JS tentera de conclure en épinglant ce titre continental à son riche palmarès, ce qui lui permettra, du coup, de renouer avec son aura de club prestigieux et de se repositionner sur la scène footballistique continentale. Dans ce duel sportif, la JS se fera également un devoir d’honorer le football national, conformément à la tradition de rivalité sportive entre les deux pays. En tous cas, revigorés par leur récent succès, les joueurs de la JS savent qu’une seconde victoire en terre égyptienne et contre le même adversaire, constitue, pour les partenaires de el alem, la meilleure réponse aux supputations de ael Gomoa and Co. Certes, cela n’est pas une sinécure contre une équipe renfermant en son sein une brochette de pas moins de 8 internationaux, mais la victoire n’en sera que plus belle, et la difficulté de la mission est perçue par les Canaris comme une incitation à terrasser le Sphinx en son antre même. Sur le plan effectif, le staff technique se réjouit de disposer de l’ensemble de ses éléments, y compris le eeper Asselah, indisposé au dernier match par une angine, et l’inamovible défenseur Rial qui a purgé sa suspension. Pour ce qui est du reste, les dirigeants de la JS prennent acte des déclarations des bonnes intentions de leurs homologues égyptiens, tout en espérant bénéficier des mêmes égards réservés à leurs h tes à izi- uzou au match aller. L’important est que domine le fairplay, et que le spectacle soit produit sur le rectangle vert et non sur les gradins ou ailleurs, tel est le souhait des fans de la JS qui ont su, au match aller, encourager admirablement les leurs, sans jamais se démarquer des règles de la bienséance et de l’hospitalité. Cet état de fait a été reconnu par la délégation égyptienne même.

L

Selon Sherif Ekramy, gardien de but d’Al-Ahly

“La JSK, l'une des meilleures équipe d’Afrique”
L L L

L

L

arge vainqueur des zimbabwéens du Dynamos F C (30), vendredi soir au stade du 8-Mai 1945, pour le compte de 4e journée de la Ligue des champions africains (Gr. A), l’Entente de Sétif s’offre le droit d’espérer une qualification pour les demi-finales. Un doublé de Feham ouazza (33 et 74) et une réalisation de Ghazali (77) ont eu raison, au bout d’une rencontre assez heurtée, d’une équipe du Dynamos très accrocheuse. Prenant très rapidement le match en mains, les camarades de Faouzi Chaouchi tentent d’acculer très t t leurs adversaires dans leur périmètre. Le déboulé du défenseur Abderrahmane achoud, dès la 2’, ponctué par un centre-tir difficilement capté en deux temps par le gardien ashington Arubi, en est une démonstration. La pression sétifienne s’intensifie et Lazhar adj Aïssa n’est pas loin d ouvrir le score, d’abord à la 19’ en débordant sur le flanc droit pour tirer mollement sur le gardien, puis à la 28’ d’un heading consécutif à un centre de Moumene Djabou qui oblige Arubi à une belle envolée. Subissant le match mais solides défensivement, gr ce notamment à la belle présence de righton uwaya, les imbabwéens finissent par céder à la 33’ sur une balle arrêtée. Feham ouazza se charge de botter un coup-franc à 20 m, légèrement excentré sur le c té gauche, et réussit une merveilleuse frappe en pleine lucarne sur lequel le eeper Arubi ne peut absolument rien. Un maître coup franc qui semble, curieusement, couper les jambes de el aïd et de ses co-équipiers. Eprouvant des difficultés à asseoir leur jeu collectif, les Sétifiens baissent dès lors de rythme et leurs supporters sont tout heureux de les voir rejoindre les vestiaires avec un but d’avance. Le début de la seconde période ressemble à s’y méprendre à la fin du premier half et les hommes d’Elvis Chiweshe parviennent même à niveler la marque, à la 48’, par enjamin Marere qui sera cependant signalé en position de hors-jeu. Sur la relance, et pendant que les joueurs du Dynamos s’affairaient à contester la décision de l’arbitre assistant, Djabou part absolument seul à la rencontre de ashington Arubi, prend son temps pour l’ajuster, mais réussit à mettre le cuir à c té de la cage. Une action qui semble débrider le match puisque moins de 2’ après, c’est oucef Ghazali qui se voit refuser un but pour hors-jeu à la suite d’une incursion de adj Aïssa. Les imbabwéens tentent dès lors de jouer leur va-tout, mais ni onder Sithole (66’), ni enjamin Marere (69’) ne parviendront à tromper la vigilance de Faouzi Chaouchi. La rentrée de Francis Ambane donne plus d’assise au milieu de terrain sétifien et c’est en toute logique que Feham ouazza, encore lui, réussit à faire le brea en adressant un superbe tir enveloppé qui laisse ashington Arubi sans réaction (74’). Un but qui ruine tous les espoirs de l’équipe visiteuse qui se fera une nouvelle fois piéger, cette fois par oucef Ghazali qui cl t la marque à la suite d’une belle action de Moumene Djabou, relayé par Lazhar adj Aïssa (77’). Un succès qui permet à l’équipe sétifienne de se hisser à la 3e place du groupe A, avec 4 points, devant leur adversaire du jour qui ferme la marche avec 3 points, mais derrière le P Mazembe (1er avec 7 points) et l’Espérance de unis (2e avec 6 points). Une situation plut t problématique pour les hommes de l’Italien Gianni Solinas qui ne pourront trouver leur salut qu’en remportant leurs deux derniers matches devant l’Espérance de unis, chez elle, puis face au out-Puissant Mazembe, au stade du 8-Mai 1945.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful