Groupe de réflexion Living things

L’irruption de l’internet mobile et la connexion du réseau aux objets du quotidien s’apprêtent à bouleverser profondément l’internet. Face à ce constat, de nombreux acteurs s’interrogent sur le développement de l’internet des objets, les opportunités. Mais qu’est-ce que l’internet des objets ? Le concept même d’internet des objets est confus et repose sur un ensemble de périmètres bien distincts les uns des autres : l’étiquetage électronique généralisé des objets, des lieux, voire des êtres, à des fins d’identification ; les capteurs, objets producteurs de données ; la connexion des systèmes ; l’intégration des systèmes ; le traitement des données ; le réseau. En s’appuyant sur le capital technique des pôles et sur la réflexion qui vient de la société, Cap Digital et System@tic ont souhaité lancer un groupe de réflexion sur le thème de l’internet des objets. Le premier cycle de réunions du groupe de réflexion nous a permis de mieux cerner les enjeux et les problématiques de l’internet des objets : la valeur de la numérisation partielle des données et les conditions du déploiement de nouveaux services, la relation existante entre internet des objets réseaux sociaux – informations temps réel, l’appréhension de cette mutation par les citoyens euxmêmes, l’ouverture, le partage et la protection des données… Il existe plusieurs types de données qui peuvent être, selon leur nature, publiques, verrouillées, privatisées, commercialisées (les données brutes produites par des individus, les données brutes produites par des entités publiques, et les données brutes produites par des entreprises)... La circulation et l’accumulation de ces données posent deux questions majeures : le modèle économique basé sur la publicité comportementale est-il extensible de façon illimitée ? La multiplication et le croisement des données constituent-ils un risque pour la protection des données personnelles et pour l’anonymisation des données ?1 Le retard français et européen en matière d’accessibilité et de réutilisation des données publiques ou de commercialisation des données privées constitue un véritable handicap en terme de compétitivité et freine l’émergence de nouveaux services. Les géants américains prennent une avance considérable sur le déploiement de nouveaux services internet. L’écart se creuse également entre l’Europe et les pays d’Asie tel que le Japon ou la Corée du Sud qui ont déjà déployé de nombreux services dans des domaines très variés tels que la santé, le transport, le tourisme, l’environnement, l’éducation, la logistique, le paiement…2 En France, de nombreuses expérimentations sont lancées dans des domaines aussi variés pour permettre aux citoyens de mieux appréhender la technologie tout en répondant à leurs besoins : les flashcodes (RATP)3, le NFC (Nice ville sans contact)4…

1 2

http://www.dailymotion.com/video/xcxm1o_livingthings01valeriepeugeot_tech http://www.dailymotion.com/video/xd0gzl_living-things-2_tech 3 http://www.dailymotion.com/video/xdfmcc_livingthingsgance_auto 4 http://www.dailymotion.com/video/xbtiyr_smartmuse-laetitia-gazel-anthoine_tech

Groupe de réflexion Living things Des sociétés se créent pour lancer de nouveaux services liés à une approche communautaire et temps réel : le pèse-personne connecté de Withings5, le service d’infomobilité urbaine de Senda6… Afin de prolonger la réflexion sur le développement de l’internet des objets, les pôles de compétitivité ont décidé d’ouvrir un nouveau cycle de réunions qui permettra aux différents acteurs de se rencontrer, de partager leurs expériences et leurs savoir-faire afin de favoriser la création d’un véritable écosystème propice au déploiement de nouveaux services connectés7. Les prochaines réunions seront annoncées sur les sites des pôles de compétitivité : Cap Digital : http://thinkdigital.capdigital.com/tagged/internet_des_objets System@tic: http://www.systematic-paris-region.org/fr/telecoms Les comptes rendus des précédentes réunions y sont également accessibles. Pour vous inscrire au groupe de réflexion, il vous suffit de compléter le formulaire d’inscription à l’adresse suivante : http://thinkdigital.capdigital.com/tagged/internet_des_objets Pour plus d’informations n’hésitez pas à contacter Géraldine Bal au 06 81 96 65 18.

5 6

http://www.dailymotion.com/video/xdfm33_livingthingscareel_auto http://www.dailymotion.com/video/xd0gzq_living-things-3_tech 7 http://www.dailymotion.com/video/xbsae9_internet-des-objets-et-politique-pu_tech