You are on page 1of 8

2016/2017 TP 01 :Essai de

compressibilité à
l’odometre.

Réalisés par :
-BENAIACHE ZIN DINE.
-BENMARCE ABDELHAKIM.
-ABDELMOUMENE RIMA.
-CHEMAKHI SEIF ELISLAM.
-BOUSSAHA SELMA.
-BAHLOUL MARWA.
1)-Introduction :
L’œdomètreest un appareil de chargement permettant la réalisation de compressions
verticales pour lesquelles les déformations horizontales sont empêchées par une bague.
L’hypothèse sera de dire que lesdéformations latérales seront quasiment nulles.

2) But de l’essai :
Le but de notre TP sera d’étudier le comportement d’un échantillon de sol au
préalablement prélevé lors d’un TP sur terrain. Lorsque descouches de sol sont soumises à de
grandes sollicitations, la déformation verticale qui en résulte est appelée « tassement ». Nous
comprimerons donc des échantillons intacts de sol dans un appareilappelé œdomètre.
Grâce à cet essai, on pourra déterminer 2 types de courbes :
- Des courbe de consolidation sous la forme Δh= f (log t) et Δh= f (log √t)

- Une courbe de compressibilité sous laforme e=f (log σ’), où e est l’indice des vides
correspondant aux tassements finaux mesurés à la fin de chaque palier de chargement sous une
contrainte σ

3)Appareillage :
- Moule oedomètrique ayant une paroi lisse indéformable.

- Bâti de chargement. Il comprend essentiellement un levier Qui transmet les surcharges au piston.

- Disques de poids connus pour charger l’échantillon.

- Comparateur mécanique pour la mesure des tassements.

- Deux pierres poreuses avec le papier filtrent. Ce dernier sert à protéger les pierres du colmatage dû
aux grains fins.

- Chronomètre donnant la seconde.

Moule oedomètrique Bâti de chargement


Disques de poids Comparateur mécanique

pierres poreusesChronomètre

4) Procédure expérimentale d’essai de cisaillement :


- Préparer environ 500g de sable sec tamisé .

-Mettre en place le disque drainant inférieur au fond du moule

-Remplir le moule avec du sable sec (attention : ne pas dépasser les orifices de drainage)

- Araser avec soin la surface du matériau et placer le disque drainant supérieur. Vérifier son
horizontalité par 3 mesures au pied à coulisse et mettre en place le piston.

- Déterminer au pied à coulisse la hauteur (en mm) du piston au dessus du moule (« hauteur après
remplissage »).
En déduire la hauteur initiale de l’échantillon sec .

- Déterminer le poids de l’ensemble « moule, disques drainants, sable sec et piston ». En

Déduire le poids du sable sec .

Un essai oedomètrique par paliers comporte l’application d’une série de pressions dont chacune
peut durer 24 heures.

On se propose dans cette expérience d’étudier un échantillon sableux sec, pour lequel le tassement
est essentiellement instantané et peut éventuellement évoluer par fluage.

Le programme de chargement de l’échantillon exprime en termes d’effort vertical applique par le


piston, est comme suit : 3,75 ; 9,75 ; 20 ; 75 ; 9,75 ; 3,75 et enfin 0 kg.

Chaque palier doit durer 5 minutes.

On mesure le tassement suivant la cadence suivante : 0,15 secondes, 30 s, 45 s, 1 min et 2 minutes.

-On mesure les dimensions du moule et celles de chaque pierre poreuse.

-On Mesure le bras de levier permettant de calculer l’effort revenant au moule.

-On Pèse le moule oedomètrique vide et la pierre poreuse munie d’un papier filtre et on mettre la
pierre poreuse inférieure à la base du moule. Le bac contenant le moule doit être sec tel que La
pierre poreuse joue ici le rôle d’une base pour le moule oedomètrique.

-On Remplir le moule par du sable sec à partir d’une hauteur de 20 cm par rapport à la pierre
poreuse. Les mains doivent former ainsi un entonnoir de faible ouverture.

-Une fois le moule rempli, on arase la surface supérieure à l’aide d’une règle ou d’un élément rigide
et plan et on poser la pierre poreuse supérieure.

-On pèse l’ensemble moule + échantillon + pierres poreuses et on fixe le moule sur le bac et serre les
vis de fixation.

-Par mettre en place le piston et régler le comparateur à zéro on pose le poids correspondant au
premier chargement et on repérer tout de suite la position du comparateur, et ainsi de suite.

-Une fois qu’on atteint l’effort maximum, on procède d’une façon identique au chargement de
l’échantillon.
5) Les résultats :
Temps (min) 0.5 2 5 20 60 240 1440 7200 21600

Tassement 0.03 0.13 0.28 0.45 0.58 0.76 0.91 0.96 0.98
(mm)

-0.30 0.30 0.69 1.30 1.77 2.38 3.15 3.85 4.33

« Tableau 1 : la courbe de consolidation »

1.2

0.8
Axis Title

0.6
Series1
0.4

0.2

0
0.1 1 10 100 1000 10000 100000
Axis Title

D’après la courbe S100=4.2

S50=2.1 ͢ t50=18mm

*Coefficient de consolidation :

Cv=61.56
La masse (Kg) 1 2 4 8 16 32 16 8 4 2 1 0

P=m*g (N) 9.81 19.62 39.24 78.48 156.96 313.92 156 78.48 39.24 19.62 9.81 0
.96

Q=10P 98.1 196.2 392.4 784.8 1569.6 3139.2 156 784.8 392.4 196.2 98.1 0
9.6

σ 22.22 44.44 88.88 177.76 355.52 711.03 355 177.7 88.88 44.44 22.22 0
.52 6

Log(σ) 1.34 1.64 1.94 2.25 2.55 2.85 2.5 2.25 1.94 1.64 1.34 0
5

Tassements 0.055 0.08 0.178 0.244 0.419 0.658 0.6 0.619 0.515 0.483 0.452 0.4
26 5
(mm)

S*10-2 0.275 0.4 0.89 1.22 2.09 3.29 3.1 3.09 2.57 2.41 2.26 2
3

e indice des 0.505 0.503 0.496 0.491 0.478 0.460 0.4 0.463 0.471 0.473 0.475 0.479
vides 62

E 335935.2 101055 285956.4 217658.76 353695.5 565 28295 1768 235797 2113 1176
.85 912 6.4 47.75 0.0 0
.8

« Tableau 2 : la courbe de compressibilité »


*Les calculs:
Vt = A*H = 44.15*10-4×20.10-3 =8.83*10-5 m3
Ps = 1.54 N
S=44.15*10-4 m2
d=2.67
γw= 9.81 kN/m^3
γs= d* γw= 2.67*9.81 =
γd= Ps/ Vt =

e0=
e0=0.51
e=e0-(e0+1)
1/La contrainte de pré consolidation:
D’après la courbe =3701.51KPa
2/les indices de gonflement Cs :
Se correspond respectivement à la pente des droite AB :
Cc=tgβ
Cc=4.46
L’indice en place ep :
d=16.32
=0.612KPa
D’après la courbe ep=0.58

 Conclusion :
Apres avoir effectué cet essai appelé essai de compressibilité à l’odomètre peut
dire qu’il a pour objet essentiel d’étudier la consolidation d’un échantillon de
sol soumis à des charges verticales, drainé suivant cette direction et maintenus
latéralement par une paroi rigide. Et ainsi déterminer la nature du sol qui est
dans notre cas une argile molle
Il permet de suivre la consolidation au cours du temps, de déterminer
d’autres propriétés caractéristiques du sol en place tel que le coefficient
déconsolidation noté CV, et de déterminer les relations entre les charges et les
déformations obtenues sous ces charges après consolidation. Pratiquement cet
essai nous permet de prévoir l’importance et la durée des tassements sous un
chargé donné. A remarquer aussi dans ce TP, la temps de chargement
extrêmement limité, vu son caractère pédagogique ce qui influe sur la précision
des résultats car le comparateur ne s’arrête pas en vérité a une valeur précise
mais il continue détourner pendant une période allant jusqu’à 3 semaines ,
donc dans notre cas, on ne peux se permettre d’en tirer des conclusions
définitives sur notre sol, ces résultats très peu ou pas du tout représentatif du
milieu et par conséquent peut créer une mauvaise interprétation, comme c’est
d’ailleurs le cas dansoter TP, et qui pourrait avoir des répercussions très grave
sur le choix technique de la solution à retenir ainsi que sur le plan financier