You are on page 1of 24

Exercice 1

La durée de vie moyenne d’un échantillon de 100 ampoules est de 1500 heures et un écart-typ
En appelant M la moyenne de la population,
vérifier l’hypothèse M = 1550 h relativement à l’hypothèse M  1550 h avec un niveau de signifi

X: la durée de vie d'une ampou

H0 M = 1550 M0
H1 M ≠ 1550 1550

c'est un test bilatéral sur une moyenne, dont le critère t0 suit la loi normale (0

α= 0.05 n m
α= 0.01 100 1500

IC à 5 % LIC -1.96
LSC 1.96

IC à 1% LIC -2.58
LSC 2.58

Resultats éxpérimentals
t0 -2.5

pour α = 5 % H0 est rejetée


pour α = 1 % H0 est acceptée
e 1500 heures et un écart-type de 200 heures.

550 h avec un niveau de signification de 0.05 puis de 0.01.

la durée de vie d'une ampoule (h)

ère t0 suit la loi normale (0,1)

σ' σm
200 20

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 2
Une machine automatique effectue le remplissage d’un contenant. La machine est ajustée de s
du contenant soit de 12 kg. La dispersion du procédé est stable et est mesurée par un écart-typ
De plus, on considère que le poids net est distribué normalement. Une analyse veut vérifier si l
toujours centrée à 12 kg. Il tire un échantillon aléatoire de 9 contenants et mesure le poids net
Le poids moyen de cet échantillon est de 12.3 kg. Est-ce que l’analyse peut conclure qu’au mom
procédé était centré à une valeur autre que 12 kg.

X: Le poids net d'un contenant (kg)

H0 M = 12 Le procédé est tjr centré à 12 kg


H1 M ≠ 12 le procédé est centré à une valeur autre qu

c'est un test bilatéral sur une moyenne, dont le critère t0 suit la loi normale (0,1)

M0
12

α= 0.05 n m
9 12.3

IC à 5 % LIC -1.96
LSC 1.96

Resultats éxperimentals
t0 1.5

pour α = 5 % H0 est acceptée


t. La machine est ajustée de sorte qu’en moyenne le poids net
est mesurée par un écart-type de 0.6 kg.
. Une analyse veut vérifier si la machine automatique semble
enants et mesure le poids net de chacun.
yse peut conclure qu’au moment de l’échantillonnage le

t d'un contenant (kg)

rocédé est tjr centré à 12 kg


t centré à une valeur autre que 12 kg

loi normale (0,1)

σ
0.6

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 3
Des appareils électriques de chauffage ont une moyenne de vie de fonctionnement de 2000 heures
l’aide d’un changement de l’un de ses composantes, le fabriquant affirme que la durée de vie moye
échantillon de 50 appareils et on a observé une durée de vie moyenne de 2100 heures. Peut-on so
signification de 0.01 ?

X: La durée de vie d'un appareil électri

H0 M = 2000 la durée de vie moyenne a res


H1 M > 2000 la durée de vie moyenne

c'est un test unilatéral à droite sur une moyenne, dont le critère t0 suit la loi

α= M0 n m
0.01 2000 50 2100

IC à 1 % LIC ∞
LSC 2.33

Resultats éxperimentals t0 7.07

pour α = 5 % H0 est rejetée

il semble que l'affirmation du fabriquant est vraie


e fonctionnement de 2000 heures avec un écart-type de 100 heures. A
affirme que la durée de vie moyenne peut-être accrue. On a testé un
enne de 2100 heures. Peut-on soutenir cette affirmation au niveau de

durée de vie d'un appareil électrique (h)

la durée de vie moyenne a restée la meme


la durée de vie moyenne a accrue

e, dont le critère t0 suit la loi normale (0,1)

σ
100

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 4
Un fabriquant vend des pipettes de 10 ml avec la garantie suivante :
10 ml ± 0.02 à 95 %
On a acheté un lot de 10 pipettes de 10 ml et on a contrôlé leur volume, les résultats sont les suivants :
10.05 10.01 9.97 10.03 10.01
10.00 10.02 9.99 10.06 10.04
L’affirmation du fabriquant est-elle justifiée au seuil de 1% ?

X: le volume d

H0 M = 10
H1 M ≠ 10
La population de variance inconnue et n<30
c'est un test bilatéral sur une moyenne, dont

10.05 10.01 9.97 10.03


10.04 10 10.02 9.99

α M0 n
0.01 10 10

IC à 1 %

LIC -3.25
LSC 3.25

Resultats éxperimentals
t0 2.047

pour α = 5 % H0 est acceptée


s résultats sont les suivants :

le volume d'une pipette (ml)

iance inconnue et n<30


ral sur une moyenne, dont le critère t0 suit la loi de Student (0,01 ; 9)

10.01
10.06

m s
10.018 0.03

H0 est acceptée
H0 est rejetée

cceptée
Exercice 5
Dans un atelier de fabrication de benzène la limite maximum tolérable pour le benzène est de 80 m
L’inspection de travail a effectué 15 prélèvements du gaz de l’atmosphère de l’atelier et a obtenu le
suivants :
75 80 81 78 82 77 75 80 79 81 78 77 79 78 77
L’industriel respecte-t-il les limites tolérables ?

X: le taux du bènzène dans l'atmosphère (mg/m3)

H0 M = 80 le taux de bènzène respecte la norme


H1 M > 80 le taux de bènzène ne respecte pas la norm

La population de variance inconnue et n<30


c'est un test unilatéral à droite sur une moyenne, dont le critère t0 suit la loi
14)

75 81 78 82 77
80 77 78 79

α M0 n m
0.05 80 15 78.47

IC à 5 %
LIC
LSC 1.76

Resultats éxperimentaux
t0 -2.828

Conclusion

pour α = 5 % H0 est acceptée


rable pour le benzène est de 80 mg/m 3.
osphère de l’atelier et a obtenu les résultats
7

dans l'atmosphère (mg/m3)

de bènzène respecte la norme


bènzène ne respecte pas la norme

ne, dont le critère t0 suit la loi de Student (0,05 ;

75 80 79
77 78 81

s
2.10

H0 est acceptée
H0 est rejetée

H0 est acceptée
Exercice 6
Deux fabricants F1 et F2 produisent des lampes fluorescentes dont la durée de vie moyenne est de 12000 h et 11000 h avec le
h respectivement. Si 50 lampes de F1 et 75 de F2 sont vérifiées, quelle est la probabilité pour que la durée de vie moyenne de
de plus que celle de F2.

F1 M1 σ1
12000 200
n1
50
F2 M2 σ2
11000 150

On définit Xm = M1 - M2

E ( Xm ) 1000
σ (Xm ) 33.17

Prob ( M1 ≥ M2 + 950 ) Prob ( Xm ≥ 950 )


est de 12000 h et 11000 h avec les écart-types de 200 et 150
r que la durée de vie moyenne de F1 et soit d’au moins 950 h

n2
75

0.93
Exercice 7

U n laboratoire indépendant a effectué, pour le compte d’une revue sur la protection du consomm
d’usage courant ( 60 Watts, 120 Volts ) fabriquées par deux grandes entreprises concurrentielles, d
même conditions sur un échantillon de 40 lampes prévenant de chaque fabricant donnent les résu
F1 n1 = 40 m1 = 1025 h s1 = 120 h
F2 n2 = 40 m2 = 1070 h s2 = 140 h
La publicité affirme que ces ampoules ont une durée de vie moyenne de 1000 h. Est-ce que la revu
durée de vie inférieure à celle du fabricant F2 ?

X: La durée de vie d'

H0 M1=M2 la revue ne peut pas affirmer les ampoules du fabricant F1 o


H1 M1 < M2 la revue peut affirmer les ampoules du fabricant F1 ont

on a 2 population de variances inconnues avec n1 et n2 > 30


il s'agit d'un test unilatéral à gauche dont le critère de test t0 suit une loi normale( 0; 1)

F1 n1 m1 s1
40 1025 120

IC à 5 %
LIC -1.64

Resultats éxperimentaux
t0 -1.54

Conclusion

pour α = 5 % H0 est acceptée

la revue ne peut pas affirmer les ampoules du fabricant F1 ont une duré
ue sur la protection du consommateur, un essai de durée de vie sur une type d’ampoules électrique
es entreprises concurrentielles, dans le secteur de produits d’éclairage. Les essais effectues dans les
haque fabricant donnent les résultats suivants :

nne de 1000 h. Est-ce que la revue peut affirmer, qu’en moyenne, les ampoules du fabricant F1 ont une

La durée de vie d'une lampe (h)

er les ampoules du fabricant F1 ont une durée de vie moyenne inférieure à celle du fabricant F2
es ampoules du fabricant F1 ont une durée de vie moyenne inférieure à celle du fabricant F2

une loi normale( 0; 1)

F2 n2 m2 s2
40 1070 140

H0 est acceptée
H0 est rejetée

H0 est acceptée

ules du fabricant F1 ont une durée de vie moyenne inférieure à celle du fabricant F2
Exercice 8
On utilise deux procédés pour la fabrication d’un câble. Afin de déterminer si les deux procédés produisent des cibles de
des procédés. Des tests en laboratoire donnent les résultats suivants :
Procédé 1 : 126.4 122.6 124.9 123.8 121.5 127.2 125.6 123.2 126.2
Procédé 2 : 125.7 129.0 130.4 126.3 122.2 127.2 124.2 123.6 129.0
On considère que l’échantillonnage s’est effectué à partir de deux populations normales de variances inconnues mais su

X: la force de ruptu

H0 M1=M2 les deux procédés produisent des cables de


H1 M1 ≠ M2 les deux procédés produisent des cables de q

on a 2 population de variances inconnues avec n1 et n2 < 30


il s'agit d'un test bilatéral dont le critère de test t0 suit une loi de Student ( 0,05 ; 16)

P1 126.4 122.6 124.9 123.8 121.5


P2 125.7 129 130.4 126.3 122.2

P1 n1 m1 s1 P2
9 124.6 1.93

IC à 5 %

LIC -2.12
LSC 2.12

Resultats éxperimentals
t0 -1.603

pour α = 5 % H0 est acceptée


procédés produisent des cibles de même qualité, on veut comparer la force de rupture des cibles de chacun

123.2 126.2
.6 129.0
s de variances inconnues mais supposées égales. Conclure.

la force de rupture d'un cable

rocédés produisent des cables de même qualité


cédés produisent des cables de qualité différente

n2 < 30
it une loi de Student ( 0,05 ; 16)

127.2 125.6 123.2 126.2


127.2 124.2 123.6 129

n2 m2 s2
9 126.4 2.76

5.6775 0.22222222

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 9
Deux méthodes de dosage A et B de même précision ont données les résultats suivants :
A : 66.9 66.966.766.866.366.966.666.566.566.9
B : 66.566.366.166.366.666.6
B est une nouvelle méthode de dosage qu’en l’on comparer à la méthode A. Conclure.

X: La concent

H0 Ma=Mb
H1 Ma≠ Mb

on a 2 population de variances inconnues avec n1 et n2 < 30


il s'agit d'un test bilatéral dont le critère de test t0 suit une loi de Student ( 0,05 ; 14 )

A 66.9 66.9 66.7 66.8 66.3


B 66.5 66.3 66.1 66.3 66.6

A n1 m1 s1 B
10 66.7 0.216

IC à 5 %

LIC -2.14
LSC 2.14

Resultats éxperimentals
t0 2.761

pour α = 5 % H0 est rejetée


s:

La concentration

n2 < 30
it une loi de Student ( 0,05 ; 14 )

66.9 66.6 66.5 66.5 66.9


66.6

n2 m2 s2
6 66.4 0.20

0.04428571 0.26666667 0.30 <>

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 10
Une machine automatique fabrique des supports métalliques de divers longueurs. La longueur requise peut être réglée
selon une loi normale. Pour assurer que la production présente une homogénéité raisonnable, on a établie que la varian
été interrompue pour permettre une réparation importante au bras d’ajustement servant à la coupe des supports.
La production étant reprise, on veut s’assurer que la variance de la longueur des tiges n’excède pas la norme requise. Un
comme variance de la longueur, s² = 0.42 mm². L’hypothèse selon laquelle ² n’excède pas 0.36 mm² est-elle acceptable

X: La longueur d'un suppo

H0 σ2 = 0,36 la variance n'excède pas 0,36


H1 σ2 ≥ 0,36 la variance ne respecte pas la nor

il s'agit d'un test unilatérale à droite dont le critère de

α= σ0^2 n s ^2
0.05 0.36 20 0.42

IC à 1 % LIC 0
LSC 30.14

Resultats éxperimentals t0 22.17 H0 est acceptée


H0 est rejetée

pour α = 5 % H0 est acceptée

la production présente une homogénité raisonable


ongueur requise peut être réglée facilement à l’aide d’un simple ajustement. La longueur est distribuée
onnable, on a établie que la variance de la longueur des tiges ne doit pas excéder 0.36 mm². La fabrication a
ant à la coupe des supports.
n’excède pas la norme requise. Un échantillon de 20 supports prélevé au hasard de la production donne,
pas 0.36 mm² est-elle acceptable au seuil de signification 0.05.

La longueur d'un support métallique (mm)

la variance n'excède pas 0,36


a variance ne respecte pas la norme

térale à droite dont le critère de test khi 0 suit une loi de khi 2 ( 0,05 ; 19 )

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 11
Sur un ancien appareillage le taux d’azote d’un échantillon standard peut-être déterminer et suit une loi normale N ( m,
Après réparation de l’appareillage on veut s’assurer que la sensibilité est restée la même ou est s’améliorée. On effectue
du même échantillon standard. On obtient les résultats suivants : 13.541 13.532 13.536 13.542
13.540 13.531 13.547 13.535
Conclure.

X: Le taux d'azote mesuré par un app

H0 σ1^2 = σ2^2 la sensibilité est restée la même


H1 σ1^2 > σ2^2 la sensibilité est s’améliorée

il s'agit d'un test unilatéral à droite dont le critère de test t0 suit une

A1 n1 σ1
8 0.005

13.541 13.532 13.536 13.542 13.54

A2 n2 σ2
8 0.0055

IC à 1 % LIC 0
LSC 3.79

Resultats éxperimentals F0 1.19

pour α = 5 % H0 est acceptée

la sensibilité est restée la même


ner et suit une loi normale N ( m,  ) avec m = 13.535 &  = 0.005.
me ou est s’améliorée. On effectue alors 8 dosages d’azote sur ce nouvel appareillage à l’aide
532 13.536 13.542

e taux d'azote mesuré par un appareil

nsibilité est restée la même


sensibilité est s’améliorée

dont le critère de test t0 suit une loi de Fischer ( 0,05; 8 ; 8 )

13.531 13.547 13.535

H0 est acceptée
H0 est rejetée
Exercice 12
Les employés des deux usines d’une même entreprise ont été interrogés sur leur préférence entre un ensemble de béné
échantillon aléatoire de 150 employés de l’usine I, 75 favorisaient une augmentation du salaire ; à l’usine II, 103 sur 200
considère que l’échantillonnage représente au plus 5% de la population. On désire éprouver, au niveau  = 0.01, que la
est la même dans les deux usines

la proportion d’employés favorisant l’augmentatio


H0 P1 = P2 la proportion d’employés favorisant l’augmentation d
H1 P1 ≠ P2

il s'agit d'un test bilatéral dont le critère de test t0 suit une loi de Student ( 0; 1)

Resultats éxperimentals
p1 0.5 p2
n1 150 n2

P bar 0.51
0.01166667

t0 -0.28

IC à 1%
LIC -2.58
LSC 2.58

pour α = 1 % H0 est acceptée

la proportion d’employés favorisant l’augmentation de salaire est la même d


Conclusion
rence entre un ensemble de bénéficiaires marginaux ou une augmentation de salaire. Sur un
u salaire ; à l’usine II, 103 sur 200 employés favorisaient une augmentation du salaire ; on
ouver, au niveau  = 0.01, que la proportion d’employés favorisant l’augmentation de salaire

mployés favorisant l’augmentation de salaire est la même dans les deux usines
loyés favorisant l’augmentation de salaire n'est pas la même dans les deux usines

it une loi de Student ( 0; 1)

0.515
200

H0 est acceptée
H0 est rejetée

ceptée

entation de salaire est la même dans les deux usines