You are on page 1of 20

Université Kasdi- Merbah Ouargla

Faculté des sciences appliquées


Département de génie électrique
1er année Master Académiques –Electrotechnique industrielle

TP N°01 :

Onduleur monophasé, triphasé et triphasé


commandé par MLI

Préparé par : Direction par enseignant :


HAMIDATOU Taha Bouakaz
AICHI Fedwa

Année scolaire : 2016/2017


Introduction

Entre l’électrotechnique et l’électronique, s’est développée au cours de la 2ème moitié

du XXème siècle une nouvelle technologie, l’électronique de puissance (EP), parfois

appelée à ses débuts l’électronique des courants forts. L’EP a pour objet de modifier la

présentation de l’énergie électrique dans le but de l’utiliser rationnellement et

économiquement. Les systèmes permettant cette conversion sont appelés

convertisseurs statiques par opposition aux convertisseurs électromécaniques qui sont

rotatifs. Le développement de la technologie conduisant régulièrement à de nouveaux

besoins, comment déterminer la structure d’un convertisseur statique pour répondre à

un besoin ?
1.Onduleur monophasé demi-pont
1.1. Schéma de montage :

Fig1.1 Schéma de montage


1.2Résultat onduleur monophasé
Tension de charge

200
Uch

-200
0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1
Courant de charge

20
Ich

-20
0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1
Courant de source

20

0
Is

-20
0 0.02 0.04 0.06 0.08 0.1
Temps [s]

Fig1.2 Résultat onduleur monophasé


2. Onduleur triphasé
2.1. Schéma de Montage

Fig1.2 Schéma de Montage Onduleur triphasé


2.2. Les tensions de chaque phase (Va,Vb,Vc)

Les tension entre phase (Va,Vb,Vc)


500
Va

-500
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
200
Vb

-200
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
500
Vc

-500
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)

Fig2.2 les trace des tensions de chaque phase (Va,Vb,Vc)


3.2Les tensions entre phase (Vab,Vbc,Vac)

Les tension entre phase (Vab,Vbc,Vac)


500
Vab

-500
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
500
Vac

-500
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
500
Vac

-500
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
Fig3.2 les trace des tensions entre phase (Vab,Vbc,Vac)
4.2Les courants (Ia,Ib,Ic)

Les courants entre phase (Ia,Ib,Ic)


20
Ia

-20
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
10
Ib

-10
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)
20
Ic

-20
0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06 0.07 0.08 0.09 0.1
Temps (s)

Fig 4.2 Les courants (Ia,Ib,Ic)

-La valeur efficace :


Veff =164.96v
-La valeur efficace
Vmoy=0.2972v
3. Onduleur triphasé commandé par MLI
1.3Le schéma de montage :

Fig 1.3 schéma de montage Onduleur triphasé commandé par MLI


2.3. Principe de la commande MLI pour onduleur trois niveaux :

Fig2.3 Principe de la commande MLI pour onduleur trois niveaux

3.3. Etude par simulation du THD en fonction de m (indice de modulation) et r


(indice de régulation):
m=fp/fr

r=Ar/Ap

fr=50HZ

4.3. Variation de m :

A1.pour m pair:

Pour la tension de phase

m 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
V1Neff 216.9 213.1 197.6 207.3 201.2 197.9 200.5 202.2 200.75 199.25

V1NFeff 138.9 168.8 164.4 165.8 163 166.7 168.15 165.85 167.65 163.16

THDVF% 115.92 69.82 61.28 69.58 72.72 66.27 66.01 73.06 69.28 74.98
pour la tention de phase
120

110

100
THD VF

90

80

70

60
2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
m

Fig1.3 thd=f(m)
Pour le courant de phase
m 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
I1Neff 2.732 3.221 2.827 2.855 2.876 2.962 2.987 2.91 2.923 2.84

I1NFeff 2.432 2.914 2.791 2.829 2.859 2.935 2.979 2.90 2.915 2.821

THDIF% 51 27.19 15.34 13.08 10.68 7.87 6.58 6.79 5.84 6.28

pour le courant de phase


55

50

45

40

35
THD IF

30

25

20

15

10

5
2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
m

Fig2.3 thd=f(m)
A2. Pour m impairs m= 2K+1 & m ≠ 3K :
Pour la tension de phase

m 1 5 7 11 13 17 19 23 25 29
V1Neff 210.35 210.75 205.45 202.45 202.75 199.55 200.9 203.9 200.4 198.25
V1NFeff 186.8 170.06 168.39 168.36 167.37 168.85 167.72 175.71 174.19 173.2
THDVF% 48.74 67.76 66.21 47.61 67.56 64.47 69.81 64.96 62.75 63.47

pour la tension de phase


70

65

60
THD VF

55

50

45
0 5 10 15 20 25 30
m

Fig.3.3 thd=f(m)
Pour le courant de phase
m 1 5 7 11 13 17 19 23 25 29
I1Neff 3.42 4.48 2.86 3.009 2.967 2.929 2.924 3.02 2.99 2.927
I1NFeff 3.31 2.92 2.83 2.997 2.959 2.954 2.906 3.012 2.982 2.921
THDIF% 25.33 19.78 14.26 8.52 7.37 6.26 5.85 5.07 5.27 4.06

pour le courant de phase


30

25

20
THD I

15

10

0
0 5 10 15 20 25 30
m

Fig4.3 thd=f(m)
A3. Pour m impairs m = 3K :

Pour la tension de phase

m 3 9 15 21 27 33 39 45 51 57
V1Neff 186.4 207.65 200.8 197.9 204.15 195.65 194.6 191.3 182.3 184.6
V1NFeff 149.65 169.98 167.16 166.91 178.19 164.36 169.7 169.45 165.53 167.83
THDVF% 69.42 66.05 68.64 68.14 63.77 74.47 67.69 67.90 69.40 66.41

76

74

72

70
thd

68

66

64

62
0 10 20 30 40 50 60
m

Fig.5.3. thd=f(m)
Pour le courant de phase
m 3 9 15 21 27 33 39 45 51 57
I1Neff 2.807 2.905 2.966 2.897 3.032 2.748 2.796 2.742 2.616 2.671
I1NFeff 2.575 2.884 2.931 2.891 3.026 2.738 2.787 2.729 2.603 2.661
THDIF% 39.38 11.37 6.61 5.14 4.43 5.49 4.74 4.81 6.19 6.22

40

35

30

25
thd

20

15

10

0
0 10 20 30 40 50 60
m

Fig.6.3 thd=f(m)
5.3. Variation de r :

B.1 pour le tension de phase

r 0.1 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8


V1Neff 60.74 97.42 139.5 173.8 202.4 233.2 255.1 261.9 265.3 270.5
V1NFeff 23.07 41.37 86.01 125.6 168.3 209.5 237.2 244 250.8 254
THDVF% 305.4 215.31 135.16 97.87 67.7 41.05 28.36 26.21 22.5 21.79

350

300

250

200
thd

150

100

50

0
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8
r

Fig7.3 thd=f(r)
B.2 pour le courant de phase
r 0.1 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8
I1Neff 0.355 0.743 1.496 2.236 3.009 3.59 4.2 4.403 4.526 4.597
I1NFeff 0.343 0.726 1.487 2.217 2.997 3.581 4.194 4.394 4.52 4.573
THDIF% 23.38 21.11 16.71 12.68 8.52 5.88 4.30 4.57 4.56 4.48

24

22

20

18

16
thd

14

12

10

4
0 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8
r

Fig8.3.thd=f(r)
6.3. La calculer de la puissance transmise par le fondamentale :

Ptr = I1NFeff. V1Nfeff. Cos(α)


Lω L2πf 120e−3.2.3,14.50
Tong α = = =
R R 40

Tong α = 0.942

α = arc tong(0.942) = 43.28 ͦ avec Cos(α) = 0.73

7.3. Puissance transmise pour m pair :

m 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20
V1NFeff 138.9 168.8 164.4 165.8 163 166.7 168.15 165.85 167.65 163.16

I1NFeff 2.432 2.914 2.791 2.829 2.859 2.935 2.979 2.90 2.915 2.821

Ptr 245.88 358.04 333.99 341.42 339.2 356.13 364.6 350.09 355.72 335.03

8.3. Puissance transmise pour m= 2K+1 & m ≠ 3K :

m 1 5 7 11 13 17 19 23 25 29
V1NFeff 186.8 170.06 168.39 168.36 167.37 168.85 167.72 175.71 174.19 173.2
I1NFeff 3.31 2.92 2.83 2.997 2.959 2.954 2.906 3.012 2.982 2.921
Ptr 518.05 361.45 346.87 367.28 323.94 363.06 354.77 385.23 372.09 368.25

9.3. Puissance transmise pour m = 3K :


m 3 9 15 21 27 33 39 45 51 57
V1NFeff 149.65 169.98 167.16 166.91 178.19 164.36 169.7 169.45 165.53 167.83
I1NFeff 2.575 2.884 2.931 2.891 3.026 2.738 2.787 2.729 2.603 2.661
Ptr 280.49 356.83 356.63 351.23 392.48 327.56 344.26 336.6 313.6 325.07

10.3. Puissance transmise pour variation de r :


r 0.1 0.2 0.4 0.6 0.8 1 1.2 1.4 1.6 1.8
V1NFeff 23.07 41.37 86.01 125.6 168.3 209.5 237.2 244 250.8 254
I1NFeff 0.343 0.726 1.487 2.217 2.997 3.581 4.194 4.394 4.52 4.573
Ptr 5.75 21.86 93.09 202.68 367.14 546.08 724.12 780.4 825.15 845.42
Conclusion

L’onduleur triphasé en pont est constitué d’une source de tension continue et de


six interrupteurs monté en pont. La tension continue est généralement obtenue
par redresseur triphasé à diodes suivi d’un filtre.
Celui-ci est très utilisé en MLI pour l’alimentation des récepteurs triphasés
s’équilibres à tension et fréquence variables. Il peut être considéré comme étant
superposition de trois onduleurs demi-point monophasé.
Chacune des trois tensions de sortie et formé d’une onde bistable prenant les
valeurs -U et +U mais décalées de 2pi/3 l’une par rapport à l’autre.
De plus si le récepteur est couplé en étoile sans neutre ou en triangle, les
harmoniques multiples de trois éliminées. Ainsi, le système triphasé obtenu à la
sortie de l’onduleur est un système équilibré en tension ne contenant que les
harmoniques impairs différents de trois. Pour obtenir une tension alternative à
partir une tension contenue, il faut découper la tension d’entrée et l’appliquer
une fois dans un sens, l’autre fois dans l’autre à la charge.
L’onduleur de tension alimenté par une source de tension parfait impose asa
sortie, grâce au jeu d’ouverture des interrupteurs, une tension alternative formée
d’une succession de créneaux rectangulaires à deux niveaux, la période de
fonctionnement est fixée par la commande des interrupteurs.
L’architecture de ce convertisseur se compose de plusieurs bras, connectés
chacun à une phase du réseau et comportant deux interrupteurs de puissance .