You are on page 1of 2

S.I.I.

/ Automatique / Représentation des systèmes dynamiques par schémas blocs

II.4. Schémas équivalents

Deux schémas blocs sont mathématiquement équivalents si leurs fonctions de transferts globales
sont égales.

o Déplacement des points de prélèvement :

E(p) S1(p) E(p) S1(p)


H(p) H(p)
S2(p) S2(p)
1/H(p)

E(p) S1(p)
E(p) S1(p) H(p)
H(p)
S2(p) S2(p)
H(p)

o Déplacement des sommateurs :

E1(p) S(p) E1(p) S(p)


H(p) H(p)

E2(p) E2(p)
H(p)

E1(p) S(p) E1(p) S(p)


H(p) H(p)
E2(p) E2(p)
1/H(p)

Exemple : adaptation de la consigne pour un fonctionnement correct d’un asservissement


E(p) S(p)
A= ? B

A= C

E(p) C B S(p)

o Ecriture d’une fonction de transfert par absorption de plusieurs boucles :


Dans certains cas, le schéma bloc peut laisser apparaître plusieurs boucles de retour. La méthode pour
déterminer la fonction de transfert équivalente peut être la suivante :
• Déplacement des points de prélèvement ou des sommateurs de manière à ce que toutes les boucles
soient imbriquées ;
3/4
S.I.I. / Automatique / Représentation des systèmes dynamiques par schémas blocs

• Recherche de la FTBF de la boucle la plus « enfermée » ;


• Recherche de la FTBF de la boucle suivante ;
• Expression de la FTBF globale.
A partir du schéma
fonctionnel ci-contre :
A B C

Phase 1 :
Déplacement du point de A B C
prélèvement pour obtenir
des boucles imbriquées
D 1/C

Phase 2 :
Recherche de la FTBF de A BC/(1+BC)
la boucle 1 et absorption
de cette boucle D 1/C

Phase 3 :
ABC
Recherche de la fonction (1 + BC )
de transfert globale
1+ ABD
(1 + BC )

4/4