You are on page 1of 2

Machines Électriques tournântes

|:colc \olnralc SLrpcricrrle iic I )cccnrbrt 2() I 5


l' [:n:eigncrrrcnt I tchniqLrc
I{ahar

Filière lngénieur en Génie Electrique

Contrôle: Machines Asvnchrones

Documents non autorisés (Durée : lH)

Exercice 1 : L'étude d'un point de fonctionnement d'un moteur asynchrone triphasé à rotor bobiné,
alimenté par le réseau22OBBA V, 50 Hz, a donné les valeurs suivantes:
- vitesse : N = 1440 tr/min;
-moment du couple utile: Tu = 40 Nmj
- Wr = 4500 W, Wz = 1900 W par la méthode des deux wattmètres

1) Quel est le nombre de pôles de ce moteur?


2) Quel est son glissement?
3) Calculer son rendement, son facteur de puissance et I'intensité du courant en ligne.

La caractéristique électromécanique de couple de ce moteur, rotor court-circuité, est considérée


rectiligne dans sa partie utile. Ce moteur entraîne une machine dont Ie moment du couple résistant
s'exprime par la relation:
Tn = 10 + N/L00 où Ts est en Nm et N en tr/min.

4l Quelles seront la groErpe et la puissance


vitesse du -utile du moteur ?
5) On démontre qu'un moteur asynchrone, à résistance rotorique variable, possède'[a propriété
suivante : pour deux fonctionnements différents, mais à couple constant, le rapport R/g est lui-même
constant, R étant la résistance totale de chaque phase du rotor, sa résistance propre étant R0 = 0,1 O.
On demande d'utiliser cette propriété pour trouver la valeur du rhéostat à introduire dans chaque
phase du rotor pour que l'ensemble moteur-machine tourne à 1200 tr/min seulement.

Exercice 2

Un château d'eau est alim'enté depuis une nappe phréatique. La différence de niveau est de 67 m. Le
débit doit pouvoir atteindre au minimum 55 m3 par heure.

Pour fournir ce débit, la pompe doit être entraînée à une vitesse de 690 tours par minute. Elle peut
tourner plus vite, mais sans dépasser 900 tours par minute. Son rendement est de 81%.

La pompe est entraînéedirectement, donc sans réducteur, par un moteur asynchrone, lui-même
alimenté directement par le réseau 400V l5OHz/triphasé. llest caractérisé comme suit:
r Puissance et nombre de pôles : à déterminer
o Rendement - identique pour tous les modèles : 92%
o Facteur de,puissance (cosg) - identique pour tous les modèles : 0,84
o Glissement à couple nominal - identique pour tous les modèles : 4,5/o

Pr. EL HANI Page 1


\lachines i.k:ctriques t()u nlàrlles

Hypothèses simplificatrices :
. Le débit de la pompe est proportionnel à sa vitesse.
o On admet que le glissement du moteur est égal à son glissement nominal, même si
le couple qu'ilfournit n'est pas exactement égal à son couple nominal.

a) Quel nombre de paires de pôles convient le mieux, et pourquoi ?


Valeurs possibles : L,2,3 ou 4.
b) Suite à ce choix, quel est le débit de la pompe ?
c) Quel doit être la puissance nominale du moteur ?
Valeurs possibles (normalisées) :7,5 kW, 15 kW,22 kW ou 37 kW
d) Dans ces conditions de fonctionnement, quelest le courant de phase du moteur ?

Pr. EL HANI Page 2