You are on page 1of 7

Note de Calcul

Construction d'un réservoir semi-enterré de 1000


m 3,
sis au centre d’oulad Ayad (RADEET)

I. Préambule.
Dans le cadre du projet d’ALIMENTATION EN EAU POTABLE le BET SETGB a procédé à
l’établissement des plans d’exécution du réservoir semi -enterré de 1000 m3, sis au Centre
d’Oulad Ayad (RADEET) Marche N° 181/E/11
La présente note de calcul fait référence au plan de coffrage et de ferraillage joint au dossier.
II. Présentation du projet.
Le réservoir semi -enterré de 1000 m3 est constitué d’une cuve semi enterrée cylindrique de
diamètre intérieur de 17.02 m et une chambre de 5.96 x 5.00 abritant les équipements
hydrauliques.
Les différentes caractéristiques géométriques du projet sont explicitées ci-dessus :
- Diamètre intérieure de la cuve : 17.02 m
- Epaisseur des voiles de la cuve : 0.30 m
- Epaisseur de la coupole de la cuve : 0.16 m
- Epaisseur du radier : 0.30 m
- Niveau du trop plein : +4.5 m.
- Niveau Radier : +0.00 m.
- Longueur intérieure de la chambre enterrée : 5.96 m
- Largeur intérieure de la chambre enterrée: 5.00 m.
- Epaisseur du radier de la chambre enterrée: 0.10 m
- Epaisseur de la dalle de la chambre des vannes: 0.15 m

III. Hypothèses et documents de base.


Caractéristiques des matériaux :
Béton :
fc28 : 250 bars
Contrainte de service σb =150 bars.
Acier :
Fissuration très préjudiciable pour les parois en contact de l'eau et préjudiciable pour les
autres éléments.

SETGB
Page : 1/7
Contrainte σs a l'ELU σs : 2500 bars.
Soit donc σs à ELS en bars :

Fissuration très T8 T10 T12 T14 T16 T20


préjudiciable 1890 1740 1630 1550 1430 1375
Et
Fissuration T8 T10 T12 T14 T16 T20
préjudiciable 2270 2270 2190 1920 1820 1620

Caractéristiques du sol :
D'après le rapport du sol du laboratoire LREE, le niveau de l'assise des fondations est à partir
de 2.50 m / niveau T.N.
La contrainte du sol est estimée à 25T/m2.
Le système adopté est le système du radier général pour la cuve et les semelles filantes
(chaînages inférieurs) pour la chambre des vannes
Règles du calcul :
BAEL91 et RPS 2000.
IV. Vérification de dimensionnement des éléments de la structure.
- Coupole supérieure:
Géométrie : Dint : 17,02 m, R = 20 m, f = 1.30 m, ép : 0.16 m.
Charges :
Béton + lissage + étanchéité : 0.4 + 0.075 + 0.025 = 0.50 T/m2
Lanterneau : Poids y/c surcharge 6.2 T soit donc : 0.04 T/m2.
Surcharge : 1.20 x 0.1 = 0.12 T/m2 , Soit un total de wt=0.66 T/m2 .
Le poids total transmis par la coupole de :Pt=111.9 T.
C
f Nh

R N
Nv

Nv = Pt/(2*3.14*C), avec C=7.56. Nv= 2.36 T/ml.


Soit donc contenue de l'inclinaison de l'effort de Φ, avec Sin Φ = 7.56/20=0.38
N= Nv/sin Φ; N =6.24 T/ml,
Nh=Nv x ( R – f )/ C; soit Nh = 5.82 T/ml.
Ferraillage de la coupole :
σb = N/100 e , soit 4.46 bars.

SETGB
Page : 2/7
tb=Nv/100/e, soit 1.69 bars (valeur très faible)
Donc A=tb*100*e/σs; Soit A=1.45 cm2, (valeur faible)
Nous prendrons le ferraillage min égale à A=0.25% de la section du béton
Soit, donc T12 e=15 pour les méridiens (longitudinaux) et T10 e=15 pour les parallèles
(Cerces).
En chapeaux, nous prendrons T8 e=15 pour les méridiens et les parallèles en cerces 3 T8 .
- Ceinture supérieure:
Ferraillage du ceinture :
La force F s’exprime comme suit : F = Nh x C, d’où F= 44 T/ml
Pour T14 , σs = 1920 bars, donc A=44/1920*1000= 22.9cm2 soit 16T14 +un cadre+ épingles
T6 tous les 15 cm, pour une section de 45 x 60
- Cylindre de la cuve:

L'effort de la traction à la base est :


T=1.2 x 1 x H(eau)x D/2 = 1.2 x 1 x 4.5 x 17.02/2 = 45.85 T
A = T / σs avec σs(T14) = 1550 donc A = 26.13 cm 2
σt = T/(100 e +15 x A),
Pour e=20 cm; σt= 16.93 bar valeur très faible (parois étanche),

Ferraillage des cerces du voile :


Le tableau suivant dresse les pressions et le dimensionnement des armatures en fonction de
la profondeur d'eau avec P= 1.2 x H(eau), F= P x D/2
H eau Section
Tranche P ( T/m2) F ( T) A ( cm2)
(m) adoptée
2 x T10
0.0 –1.3 1.3 1.56 11.7 6.72
e=15
2 x T12
1.3 – 2.3 2.3 2.76 20.7 13.35
e=15
2 x T14
2.2 – 3.3 3.3 3.96 29.7 19.16
e=15
2 x T14
3.3 – 4.5 4.5 5.4 40.5 26.13
e=10

Ferraillage des armatures verticales du voile :


Pour les armatures verticales nous prenons T12 e=20 avec des renforts de T12 e=20 pour la
partie entre 3.8 m et 4.5 m de hauteur d'eau avec ancrage au niveau de la ceinture inférieure.

- Radier inférieure (base de la cuve) :

Poids de l'eau à la base=1.2*1000 =1200 T.


Poids de la dalle supérieure : 112 T

Poids de l’acrotère : 8.5 T

SETGB
Page : 3/7
Poids de la ceinture : 38 T.
Poids des voiles : 176.5 T.
Poids du radier y/c forme: 159T.
Poids du béton poreux et de propreté: 212T.
Soit un total de : 1905.55 T.
Soit une charge total de : 9.43 T/m2, valeur inférieure à la portance du sol qui est de 20 bars.
L'effort de la traction à la base est : T=P/100 e avec P = 9.43 T et e=30 cm
A = P / σs avec σs = 1630 donc A = 2.44 cm 2
Soit à la base en prend T12 e =15, inférieure et T10 e=15 sup
Pour e=30 cm; σt= 2.95 bar valeur très faible (parois étanche),
Soit donc un total de 13.98 T/m² valeur inférieure à 215 T/m².

- Dalle supérieure de la chambre des vannes:


Géométrie : Long int : 5.96 m, Larg int = 5.00 ; ép : 0.14 m.
Charges :
Béton + lissage + étanchéité : 0.5 + 0.150 + 0.025 = 0.68 T/m2
Poids mort : 1.350 x 0.68 = 0.92 T/m2
Surcharge : 1.50 x 0.1 = 0.15 T/m2
Soit un poids total de : P=1.07 T/m2
Et donc Mt= P*Lar^2*Xg, et Ma=YgxMt, avec Xg=0.068, et Yg=0.80.
Soit un poids total de : Mt=1.74 T.m et Ma=1.40 T.m
Ferraillage de la dalle :
Pour une épaisseur de 16 cm, et un enrobage d’acier de 3 cm, on trouve Ap=4.98 cm 2 et
At=4.38 cm2, On adopte les ferraillages suivants :T12 e=18 pour la petite portée et T12 e=20
pour la grande portée.
- Fondation de la chambre des vannes:

La charge transmise au sol de chambre des vannes est :


A L’ELU : Wtot= 33.4 T
Soit en adoptant un système double chaînage de 50 cm de large une contrainte transmise au
sol de : 33.4 /((4.9+5.9)*2*.5)=3.09 T/m2.
Le poids de la maçonnerie, le double chaînage et les cloisons est de : 2.7+1.25+3.22=7.17
T/ml
Soit un total de 10.26 (Valeur inférieure à 20 T/m2 portance du sol)
Pour les ferraillages du chaînage inf on adopte 6 HA12 filantes avec cadre et épingle HA6
e=15 cst, et pour le chaînage sup, on adopte 6 HA10 filantes avec cadre et épingle HA6 e=15
cst
La charge transmise au niveau de chaque semelle du réservoir est :
- 36 T : charge de la dalle et de la structure.
- 67T : poids majoré de l’eau transmise par le radier du réservoir.
Soit un total de 103 T.
SETGB
Page : 4/7
La semelle prise seule est de 2.20 x 2.20 (soit B= 0.4+2*.5+2*0.4) supposée supporter la
surcharge ultime totale de 103 T., soit un taux de travail transmis au niveau de l’assise de la
semelle de : 21.20 T/m2, valeur inférieure à 22 T/m2 (taux du travail du sol).
En admettant une transmission de la contrainte du sol à 45° dans les couches du béton, de
béton de propreté et béton poreux qui de 65 cm d’épaisseur, la largeur recevant la charge du
poteau et du radier est de 3.5 x 3.5, le poids total devient : 133 T, et la contrainte transmise
alors à la couche du sol est de 10.85 T/m2, soit donc une contrainte inférieure à 30 T/m2.
Les poteaux de la chambre des vannes transmettent à leur tour : 28, et 17 T.
La semelle retenue est une semelle filante de 70 cm de largeur est donc largement suffisante.

Effet du vent :
Le réservoir est semi – enterré, l’effet du vent sera donc négligé
Efforts sismiques :
On adopte l'approche statique comme indiquée dans le document de référence RPS200.
La force latérale équivalente est : V = A x S x D x I x W / K avec :
A : accélération de la zone ( zone II ) : A = 0.08
S : coefficient du site ( site type S2 ) : S=1.2
D : facteur d'amplification dynamique qui dépend de la période fondamentale de l'ouvrage T.
Evaluation de la période fondamentale du système:
Le système fonction comme un bâtiment à un seul niveau :
Donc T=0.0085s
Et donc D= 2.5;
I = coefficient de priorité (classe I ); I= 1.3;
W = poids total de la structure:
W1=589 T (réservoir vide);
W2=1389 T (réservoir plein)
K : Facteur de comportement
Niveau du ductilité ND1; et structure en refond, donc K=1.4
D’où V1= 0.08*1.2*2.5*1.3*589/1.4=131T (réservoir vide);
Et V2= 0.08*1.2*2.5*1.3*1389/1.4=309 T (réservoir plein);
Répartition de la force sismique :
Cas du réservoir vide
Le système est modélisé comme une console avec deux masses M1 et M2:
M1 : poids de la dalle et acrotère concentré à son centre de masse h1;
Avec M1-1 = 132 T , h1-1 = 5 m;
M2 : poids des voiles concentré à son centre de masse h2;
Et M2-1 = 456T , h2-1 = 2.25 m
T < 0.7 s, donc Ft=0;
F1-1(h1-1)= V1*M1-1*h1-1/(M1-1*h1-1+M2*h2)
SETGB
Page : 5/7
F2-1(h1-1)= V1*M2-1*h2-1/(M1-1*h1-1+M2*h2)
F1-1(h1)= 51.38 T
F2-1(h2)= 79.88 T
Cas du réservoir plein
Le système est modélisé comme une console avec deux masses M1 et M2:
M1 : poids de la dalle et acrotère concentré à son centre de masse h1;
Avec M1-1 = 64.3 T , h1-1 = 3.7 m;
M2 : poids des voiles et l’eau concentré à son centre de masse h2;
Et M2-2 = 267.5 T , h2 = 1.70 m
T < 0.7 s, donc Ft=0;
F1-2(h1-1)= V2*M1-1*h1-1/(M1-2*h1-1+M2*h2)
F2-2(h1-1)= V2*M1-1*h1-1/(M1-2*h1-1+M2*h2)
F1-2(h1)= 58.61 T
F2-2(h2)= 250.94 T
Vérification des contraintes de compression et de traction max dans le béton :
Cas 1 : Réservoir vide.
σbmax=(Wtot-vide)/Sb+Mbase1*L/2/I
tb=(Wtot-vide)/Sb-Mbase1*L/2/I
Avec Mbase1 : Moment à la base du au force sismique pour le cas réservoir vide
Wtot-vide = M1+M2=588T
Cas 2 : Réservoir plein.
σbmax=( Wtot-vide )/Sb+Mbase2*L/2/I
tb=( Wtot-plein )/Sb-Mbase2*L/2/I
Avec Mbase2 : Moment à la base du au force sismique pour le cas réservoir plein
avec I : Moment d'inertie des voiles I=85.5 m4,
et Sb : Section des voiles: Sb=7.40 m2.
Le tableau suivant récapitule les résultants :
Moment /
Cas Mass hauteur Force σbmax tb
V (T) base du fût
envisagé e (T) (m) (T) (bar) (bar)
(T.m)
Réservoir 132 5 51.38
131.3 436.65 17.29 7.67
vide 456 2.25 79.88
132.0 5.00 58.61
Réservoir
1256. 309.5 250.9 857.65 38.92 20.02
plein 2.25
0 4
Les voiles restent toujours en compression, donc le dimensionnement des armatures reste
inchangé.
Vérification de renversement:
Evaluation du moment stabilisateur:
Le système de fondation envisagé est celui du radier général.

SETGB
Page : 6/7
Evaluation du poids :
Cas 1 : Réservoir vide: Wtot 1= 588T
Cas 2 : Réservoir plein: Wtot2 = 1388 T
Le moment stabilisateur est exprimé par : Mstab=Wtot*Lext/2
Avec Wtot est le poids total y compris radier
Moment
V Force Moment de stabilisateu
Cas Masse hauteu coef
horiz Horiz renverseme r (T.m)
envisagé (T) r (m) sécurité
(T) (T) nt (T.m)

Réservoir 132 5 51.38


vide 131.3 436.65 436.65 8115
456 2.25 79.88
Réservoir 132.0 5.00 58.61
plein 309.5 250.9 857.65 857.65 14315
1256.0 2.25
4
Les coefficients de sécurité sont supérieurs à 1.5
Vérification de glissement par rapport au sol:
Le réservoir est semi enterré, et la profondeur de la bêche est de 2.50 m donc le réservoir à
une butée importante ; donc la vérification du glissement est triviale

.
Ingénieur responsable :

SETGB
Page : 7/7