You are on page 1of 59

INSTITUT SPECIALISE DES TRAVAUX PUBLICS

PROJET DE FIN D’ETUDE

Réalisé par : SANAA AIT LMADANI ET DIA BABOYE


Encadré par : MR.JAMALI
Période : MAI 2016
Dédicaces :

Nous tenons à dédier ce travail :

A nos parents :

Nous ne pourrons ni assez vous récompenser ni assez vous remercier, seul dieu
le peut.

Nous lui prions pour qu’il vous fasse vivre encore de nombreuses années.

A tous nos formateurs :

Depuis la maternelle jusqu’à aujourd’hui, vous avez tous contribué à faire de


nous ce que nous sommes aujourd’hui

Aux chers membres de nos familles ainsi qu’à nos chers amis :

Depuis toujours vous nous avez été d’un soutien moral à chaque fois qu’on en
eu besoin et grâce à quoi on peut faire l’impossible.

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Remerciement :

Nous tenons à remercier dans un premier temps, toute l’équipe

Pédagogique de l'institut spécialise des travaux publics et les

Intervenants professionnels responsables de la formation génie civil

Nous profitons aussi de l’occasion pour

Remercier tout d’abord notre professeur Monsieur JAMALI

Qui n’a pas cessé de nous encourager pendant la durée du

Projet, ainsi pour sa générosité en matière de formation et

D’encadrement. Nous le remercions également pour l’aide et les

Conseils concernant les missions évoquées dans ce rapport, qu’il

Nous a apporté lors des différents suivis, et la confiance qu’il nous

A témoigné.

Nous tenons à remercier nos professeurs de nous avoir incités à

Travailler en mettant à notre disposition leurs expériences et leurs

Compétences.
3

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Introduction :
Dans le cadre de la fin de formation au sein de l’institut de formation
des techniciens spécialisés en travaux publics (I S T P), les étudiants
stagiaires dudit institut sont appelés à établir un projet de fin d’étude
qui clôturera leur formation en leur permettant d’exploiter toutes les
connaissances qu’ils ont acquises durant ces deux longues années de
formation y compris les stages qu’ils ont eu à faire.

Le travail que nous avons eu à mener porte sur une étude technique
d’une villa en bande de R+2. Ici par étude technique, nous entendons
étude de la structure en BA, étude de l’installation électrique ainsi
que celle de la plomberie.

Nous avons aussi fait un avant métré du gros œuvre ainsi qu’un
planning de réalisation.

Nous avons tenu à ce qu’on ait un peu de tout ce qu’on a vu au cours


de notre cursus d’où ce choix de projet.

Nous espérons aussi qu’il sera à la hauteur des attentes.

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


La table des matières
Chapitre 1 : la conception et l’étude architecturale du projet
1-la réglementation archi pour les dimensions des pièces……….........................8

2-le programme physique du projet…………………………………………….....................8

3-les plans architecturaux……………………………………………......................................9

Chapitre 2: l’étude de béton armé du projet


1-les plans de coffrage……………………………...…………………………………………………11

2-les hypothèses de calculs…………………………………………………………..………………12

3- Pré dimensionnement des éléments porteurs


1- Pré-dimensionnement du plancher à corps creux …………………………………………………14
2- pré-dimensionnement des poutres………………………………………………………………………..14
3- pré-dimensionnement des poteaux …………………………………………………….………………..15
4- Pré-dimensionnement des semelles …………………………………………………….…..…………..19

4-dimensionnement des éléments porteurs


1- dimensionnement des poutres ………………………………………………………………..……………21
2- dimensionnement des poteaux …………………………………………………………………………….28
3- Dimensionnement des semelles ……………………………………………………………………………33

Chapitre 3 : l’étude de l’électricité du projet


1-Introduction ……………………………………………………………………………………………..36

2-Bilan de puissance …………………………………………………………………………………….36

3-Choix du câble de branchement ……………………………………………………………….38

4-Le choix du disjoncteur principal ………………………………………………………………40 5

5-les schémas électrique et de position ……………………………………………………….41

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Chapitre 4 : l’étude de plomberie du projet
1-introduction …………………………………………………………………………………………….44

2-Détermination du diamètre du tuyau alimentant le bâtiment .....................44

3-Détermination de la colonne montante montant au 1er étage ………………..45


4-Détermination de la colonne montante montant au 2ème étage ………………46
5-Détermination du diamètre intérieur des tuyaux de chute ………………………46

Chapitre 5 : l’avant métré et exemple d’étude de prix

1-l’avant métré du lot gros œuvre ………………………………………………………………50


2-exemple d’étude de prix : prix de vente ……………………………….………………….51
Chapitre 6 : le planning du projet
1-definition ………………………………………………………………………………………..………. 54
2-le planning …………………………………………………………………………………………………
Les annexes

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


7

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


1-La règlementation architecturale pour les dimensions des pièces :
Pour faire la conception architecturale de cette villa on a respecté les
réglementations pour les dimensions des pièces constituant la villa. La
conception doit être faite dans les normes suivantes :

-Salon (pièce principale) : la réglementation impose une surface minimale de 7


-Cuisine : le volume min doit être supérieur ou égal à 8 m³ avec une longueur
minimale de 2.6 m.

-SDB : les dimensions du local doivent permettre l’implantation d’une baignoire


et d’un lavabo avec un recul d’au moins 60 cm entre les deux. W.C : la surface
min 1 m²

-Garage : pour les maisons individuelles, la réglementation demande un garage


et une remise permettant de loger les véhicules à 2 roues et les instruments de
jardinage. Dimensions min 2.80x5.00 m²

2-Le programme physique du projet :


Le terrain de La villa au cours d’études possède une superficie de 212.28 m²,
avec une surface construite au sol de 116 m², elle comporte :
 Un RDC avec :

- Jardin pour chacune des 2 Façades 3.00 x 11.8 m²

- Garage 3.80 x 4.00 m²

- Salon Marocain 4.81x3.30 m²

-Salon européen 4.40 x 3.30 m²

-une cuisine avec Séjour 7.80 x 3.80 m²

-WC+SDB+LM 4.00x 3.10 m² 8

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 1er Etage :

- 2 chambres 3.30x3.70 m²

- salle de lecture avec balcon 4.00 x 2.30 m²

- Chambre parent avec SDB 7.80x3.80 m² + SDB 2.80 x 1.50 m²

-SDB : 2.80 x 1.50 m²

 2eme Etage :

-2 chambres : 3.30 x 3.90 et 3.30 x 3.50 m²

-chambre des invités avec SDB : 7.80x3.80 m² + SDB 2.80 x 1.50 m²

-SDB : 2.80 x 1.50 m²

3- les plans architecturaux : (voir annexe 1)

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


10

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


1-Les plans de coffrage : (voir annexe 2)
Les plans de coffrage sont des plans qui représentent un pré-dimensionnement
des éléments porteurs d’un bâtiment.
Ces éléments porteurs sont entre autre les poteaux les poutres ainsi que les
dalles.

Il est à noter que pour leur élaboration on doit veiller à la superposition des
poteaux sur tous les étages en faisant attention à ce que leur disposition
n’affecte le plan architecturale, c’est pour cela que les bureaux d’étude
l’établissent en étroite collaboration avec l’architecte.

Il est aussi à noter que c’est à base de ce plan qu’on fait les calculs de
dimensionnement des éléments porteurs.

11

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


2-les hypothèses de calcul :
 Donnée de calcul :

Résistance du sol au bout de 28 jours : 25 MPA


Fc28
Limite d’élasticité de l’acier (HA) : Fe 500
Coefficient de sécurité du béton : λb 1.5
Coefficient de sécurité de l’acier : λs 1.15
Capacité portante du sol : σsol 3 BARS
plus de la moitié des charges est α est à diviser par 1.10
appliquée avant 90 jours :
Fissuration peu nuisible

 Estimation des charges :

Terrasse inaccessible :

 Charges permanentes :
 Carrelage ……………………………………………………………… : 1KN/m2
 Forme de pente …………………………………………………… : 1.67KN/m2
 Dalle en cops creux 16+4 …………………………………….. : 2.80KN/m2
 Étanchéité …………………………………………………………… : 0.10KN/m²
 Enduit sous plafond ……………………………………………. : 0.30 KN/m²
 Acrotère ……………………………………………………………… : 3.50KN/m
Totale : Gtin = 5.87 KN/m²
 Charge d’exploitation :

Qtin = 1 KN/m²

12

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Terrasse accessible :

 Charges permanentes :
 Carrelage ………………………………………………….. : 1.10 KN/m²
 Forme de pente ………………………………………... : 2.55 KN/m²
 Dalle en cops creux ……………………………………. : 2.80 KN/m²
 Enduit sous plafond ……………………………………. : 0.30 KN/m²
 L’étanchéité ………………………………………………… : 0.10 KN/m²
 Acrotère ……………………………………………………. : 5.50 KN/m
 Mur de la cage d’escalier …………………………….. : 8.50 KN/m
Totale : Gt = 6.87 KN/m²

 Charges d’exploitations :
Qt = 1.75 KN/m²
Etage courant :
 Charges permanentes :
 Carrelage ………………………………………………….. : 1.20 KN/m²
 Dalle en cops creux ……………………………………. : 2.80 KN/m²
 Enduit sous plafond ……………………………………. : 0.30 KN/m²
 Mur ………………………………………………………………. : 8.50 KN/m
Totale : Get = 6.50 KN/m²
 Charges d’exploitation :

Qet = 1.75 KN/m²

Escaliers :

 Charges permanentes : 6.50 KN/m²


 Charges d’exploitation : 2.50 KN/m²

13

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


3-pré-dimensionnement des éléments porteurs :
1- Pré-dimensionnement du plancher à corps creux :

Le plancher à corps creux est constitué par des éléments porteurs (poutrelle), et
par des éléments de remplissage (corps creux ou hourdis). Le tout surmonté d’une
dalle de compression en béton d’une épaisseur de 4 ou 5cm.
L’épaisseur du plancher est déterminée par la relation suivante :
H ≥ L/ 22,5

Avec : h : La hauteur totale du plancher


L : longueur de la petite porté dans le sens des poutrelles.

 Exemple d’application sur le projet :

H=3.8/22.5=0.1688 donc on prend 20 cm soit un plancher de 16+4

N.B : les poutrelles sont posées suivant la plus petite portée

2- pré-dimensionnement des poutres :


-Pour une poutre hyperstatique chargée d’un seul côté : h=L/12 (EX : 1)
-pour une poutre hyperstatique chargée de deux cotés : h=L/10 (EX : 2)

14

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Exemple d’application sur le projet :

On a 1er travée : h=3.5/12 = 0.29 On prend le MAX soit une poutre


de (20 x 35)
2eme travée : h=4.1/12=0.34

On a 1er travée : h=3.5/10 = 0.35 On prend le MAX soit une poutre


de (20 x 45)
2eme travée : h=4.1/10=0.41

3- pré-dimensionnement des poteaux :


 Pour pré-dimensionner les poteaux, il faut calculer tout d’abord les charges
sur le poteau soit les charges permanentes G et d’exploitations Q, ces charges
seront calculées pour chaque niveau.
 Calculer le rectangle de charge applique sur le poteau pour chaque niveau
 Puis on fait la descente de charge cumule sur le poteau de chaque niveau
 Et on utilise les deux relations suivantes :

a≥2√3 x Lc /35 et Br =K x Nu (t)


Avec :

o Lc : la longueur du flambement du poteau

*lc = 0.7 x l0 : pour les poteaux situés à l’intérieur du bâtiment


15
*lc = l0 : pour les poteaux situés à l’angle ou à la rive du bâtiment

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


o L0 est la longueur libre du poteau
o Br = (a-2) x (b-2)
o

o Nu : la charge cumulée supporté par le poteau du niveau le plus bas en tonne

N.B : Dans les bâtiments comportant des travées solidaires, il convient de


majorer les charges :

- 15% si le poteau est plus d’une fois voisin d’un poteau de rive.

- 10% si le poteau est une fois voisin d’un poteau de rive.

 Application sur le projet : le poteau PC3

Les calculs sont effectués sur le poteau le plus sollicité dans la construction :

HSP : RDC 3.00 m/étage 1 et 2 : 3.00 m /cage d’escalier :2.80 m

- Rectangle des charges :


 cage d’escalier : S=3.8/2 x 3.1/2=2.95 m²
 terrasse : S=4.10/2 x (3.10/2+0.2+3.3/2)+
(0.2 x 3.8/2) x 3.3/2 = 10.435 m²
 Etage courant : S=(3.1+3.3/2) x 4.10/2+

(3.3/2 x 3.8/2 ) = 9.695 m²

 charges transmises par le niveau plancher cage d’escalier :

Charge permanente :

-plancher : 2.95 x 5.87 = 17.32 KN

-poutre 3 : 0.20 x 0.35 x 3.80/2 x 25 = 3.33 KN


Gtin =35.44 KN
-poutre c : 0.20 x 0.35 x 3.10/2 x 25 = 2.71 KN

-acrotère : 3.10+3.80/2 x 3.50 = 12.08 KN 16

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Charge d’exploitation :

Qtin = 2.95 x 1 = 2.95 KN

 Charges transmises par le niveau plancher terrasse accessible :

Charge permanente :

Plancher : 10.435 x 6.85 = 71.48 KN

Escalier : 2.95 x 6.50 = 19.18 KN


Gt=132.08 x 1.10
Poutre 3 : (0.20 x0.45x3.8/2 + 0.2 x 0.45 x 4.10/2) x 25 = 8.89 KN
= 145.29 KN
Poutre c : (0.2 x 0.2 x 3.3+3.1/2 ) x 25 = 3.20 KN

Mur : ( 3.10/2 +3.8/2 ) x 8.50 = 29.33 KN

Charge d’exploitation :

Q1 = 2.95 x 2.50 = 7.38 KN


Qt = 25.64 x 1.10 = 28.20 KN
Q2 = 7.21 x 1.75 = 18.26 KN

 Charges transmises par le niveau Etage courant :

Charge permanente :

Plancher : 4.30 x 9.69 = 41.69

Escalier : 2.95 x 6.50 = 19.18


Get=133.73 x 1.10
Poutre 3 : (0.20 x0.45x3.8/2 + 0.2 x 0.45 x 4.10/2) x 25 = 8.89 = 147.10 kn/m²
Poutre c : (0.2 x 0.2 x 3.3+3.1/2 ) x 25 = 3.20

Mur : ( 3.10/2 +3.8/2 + 4.1/2 +3.3/2) x 8.50 = 60.77

Charge d’exploitation :

Q1 = 2.95 x 2.50 = 7.38 17


Qt = 24.35 x 1.10 = 26.78
Q2 = 2.96 x 1.75 = 16.97

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


-Calcul de l’effort normal appliqué sur le poteau dans chaque niveau

(L’effort normal Nu=1.35G+1.5Q)

NIVEAU Charge permanente Charge d’exploitation NU (KN)


Partiel Cumulé partiel cumulé
Cage
d’escalier 35.44 35.44 2.95 2.95 52.27
2eme 145.29 180.73 28.20 31.15 290.71
Etage
1er Etage 147.10 327.83 26.78 57.93 529.46

RDC 147.10 474.93 26.78 84.71 768.22

On a : a≥2√3 x 2.24 /35 = 22.17 cm

et : Br≥KxNU => (a-2)x(b-2) ≥ 6.17 x 768.22/10

=>b≥ (473.99/a-2)+2

=>b≥22.60 cm

 Puisque le règlement parasismique nous impose de prendre 25x25


comme section minimale, on adopte alors un poteau de 25x25cm pour
tous les niveaux.

18

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


4- Pré-dimensionnement des semelles :

-Les semelles adoptées pour ce projet sont des semelles isolées centré et
des semelles excentrées sous poteaux

 Pour la détermination de la section du béton pour une semelle centrée


on suit les étapes suivantes :

1-pour déterminer A et B :

 Condition de stabilité : A x B ≥Q/σs


 Condition d’homothétie : A/a = B/b = λ => A=λxB

Avec :

A et B : les dimensions en plan de la semelle en cm

A et b : les dimensions en plan du poteau en cm

Q : charge transmise au sol en kg

 On déduit des deux conditions : B≥√(Q/λ x σs) et A=λ x B

N.B : on prendra A et B des multiples de 10cm avec A et B ≥ 60 cm

2-détermination de h :

 Condition de rigidité : h≥1/4 x max(A-a ; B-b)+5cm

N.B : on prendra h multiple de 5 cm avec h≥20 cm

 Pour la détermination de la section du béton pour une semelle excentrée


on suit les étapes suivantes :

On a : - A x B ≥Q/σs

- A-a = 2 (B-b) => A=2B+a-2b

D’après les deux relations : 2B²+(a-2b)xB- Q/σs ≥0

La racine positive de cette équation est : 19

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


B1 =[ -(a-2b)+√(a-2b)²+8x Q/σs ]/4 d’ou 2B²+(a-2b)xB- Q/σs ≥0 est satisfaite
pour B ≥B1

On prendra la valeur de B multiple de 10 cm juste sup à B1

Et A=2B1+a-2b

- H ≥ Max (A-a ; B-b )/4 +5cm


 Application sur le projet : la semelle centrée sous poteau PC3 :
 Données :

- La contrainte admissible du sol : σs= 3 bar

- charge transmise au sol : Q = 79.35 x 103 kg

- Dimensions de la section du poteau PC3 (25*25).

=> calcul des dimensions de A et B :

B≥√(Q/λ x σs)  B≥√79.35 x 103 /1x 3 = 166.75 soit B = 170 cm

A=λ x B = 170 cm

 Calcul de h : h≥1/4 x 135 + 5 ≥38.75 soit h = 40 cm

20

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


4-dimensionnement des éléments porteurs :
1- dimensionnement des poutres :
 La poutre qu’on va étudier ici est la poutre 4 :

Avant de commencer, la poutre étant hyperstatique, on doit chercher la


méthode qu’on va adopter pour faire les calculs.

1- vérification des hypothèses de la méthode forfaitaire :

Ces hypothèses sont au nombre de 4 :

- La première est celle qui dit que la charge d’exploitation doit être
inférieure à la valeur minimale entre deux fois la charge permanente et
une charge de 5KN/m2

Q ≤ (2G, 5KN/m2) = 5KN/m2 Condition Vérifiée

- La seconde condition est celle qui dit que le quotient de deux travées
consécutives doit être compris entre 0.8 et 1.25. 0.8 ≤ ≤ 1.25

3.5/4.1=0.85 et 4.1/3.8=1.13 Condition Vérifiée

- La troisième est celle qui dit qu’on doit avoir une inertie tout au long de la
poutre I = cste

S = 20 x 40 tout au long de la poutre donc I= cste Condition Vérifiée

- La dernière est celle qui dit qu’on doit avoir une fissuration peu nuisible.

Dans les hypothèses de calcul on a dit que la fissuration était peu nuisible.
Condition Vérifiée

 Toutes les conditions étant vérifiées on peut maintenant utiliser la


méthode forfaitaire pour étudier notre poutre.

21

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


2-Determination des charges linéaires :

 Les charges linéaires permanentes :

g= G*3.3/2 + 0.20*0.35*25 + 8.5 = 21.074KN/m

La première bulle représente les charges du dallage et de ses constituants.

La seconde bulle représente le poids propre de la poutre.

La dernière bulle est celle qui représente les murs de 2m qu’on a utilisé
comme acrotère.

g= 21.074KN/m

 Les charges linéaires d’exploitation :

q= Q*3.3/2 = 2.89KN/m

La seule charge qu’on a prise en compte ici est d’exploitation du dallage.

Après avoir obtenu les charges linéaires permanentes et d’exploitation,


nous allons calculer les charges aux 2 états limites.

A L’ELU (état limite ultime)

 Pu= 1.35g + 1.5q = 32.78KN/m

A noter qu’a l’ELU on majore de 35% la charge permanente obtenue et de


50% la charge d’exploitation obtenue. Tandis qu’a l’ELS, il n’ya aucune
majoration.

 Ps= g + q = 23.96KN/m

3-calcul des moments :

Nous allons commencer par les moments de comparaison, et ce pour chaque


travée. 22

- Travée1 : M01=

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Avec : P comme la charge au niveau de la première travée

Et l1 la longueur de la travée

M01u= = 32.78*3.52/8 = 50.19KNm

M01s= = 23.96*3.52/8 = 36.69KNm

- Travée2 : M02=

Avec P comme la charge au niveau de la seconde travée

Et l2 la longueur de la travée

M02u= = 32.78*4.12/8 = 75.76KNm

M02s= = 23.96*4.12/8 = 55.38KNm

- Travée3 : M03=

Avec P comme la charge au niveau de la troisième travée

Et l3 la longueur de la travée

M03u= = 32.78*3.82/8 = 59.17

M03s= = 23.96*3.82/8 = 43.24

Après avoir calculé les moments de comparaison nous allons maintenant


passer aux moments d’appuis. 23

MA=MD=0 La valeur de ces deux moments est nulle parce que c’est des appuis
de rive et que dans notre cas il n’y a pas de console ou autres du type.
PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016
MB= 0.5*Max [M01 ; M02] => MB= 0.5 M02 MBu=Mcu= 0.5 M02u= 37.88

MC= 0.5*Max [M02 ; M03] => MC= 0.5 M02 MBs=Mcs= 0.5 M02s= 27.69

Les moments en travées :

α=QB/(QB+G) = 1.75/(1.75+6.87) = 0.21 ; 1 + 0.3α= 1.06 ; (1 + 0.3α)/2= 0.53 ;


(1.2+0.3α)/2= 0.63

- Travée1

Mt1 + (MA + MB)/2 ≥ Max [1+0.3α ; 1.05]M01 => Mt1≥[1.06-0.25l22/l12]M01


=> Mt1 ≥0.68M01

Mt1 ≥ ((1.2+0.3α)/2)M01 => Mt1 ≥0.63M01

1 et 2 => Mt1 ≥ Max [0.68 ; 0.63] M01 => Mt1≥0.68 M01

On prendra Mt1=0.68 M01

Mt1u=0.68 M01u= 34.13

Mt1s=0.68 M01s= 24.95

- Travée2

Mt2 + (MB + MC)/2 ≥ Max [1+0.3α ; 1.05] M02 => Mt2≥[1.06-0.5] M02
=> Mt2 ≥0.56M02

Mt2 ≥ ((1+0.3α)/2)M02 => Mt2 ≥0.53M02


24
1 et 2 => Mt2 ≥ Max [0.56 ; 0.53] M02 => Mt2≥0.56 M02

On prendra Mt2=0.56 M02


PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016
Mt2u=0.56 M02u= 42.43

Mt2s=0.56 M02s= 31.01

- Travée3

Mt3 + (MC + MD)/2 ≥ Max [1+0.3α ; 1.05] M03 => Mt3≥[1.06-0.25l22/l32]M03


=> Mt3 ≥0.74M03

Mt3 ≥ => Mt3 ≥0.63M03

1 et 2 => Mt3 ≥ Max [0.74 ; 0.63] M03 => Mt3≥0.68 M03

On prendra Mt3=0.74 M03

Mt3u=0.68 M03u= 43.79

Mt3s=0.68 M03s= 31.99

4- calculs de ferraillage.

Mu= Moment a l’état limite ultime de la travée en question


Ms= Moment a l’état limite de service de la travée en question

Travée 1 Travée2 Travée3

Mu=34.13 Mu=42.43 Mu=43.99

Ms=24.95 Ms=32.01 Ms=31.79

µ=0.0983 µ= 0.122 µ=0.127

β=0.948 β= 0.935 β=0.932 25

A= 2.37 A= 2.98 A=3.1

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


La fissuration étant peu nuisible nous n’avons pas besoin de faire les
vérifications à l’ELS.

 Schéma :

 Tableaux récapitulatifs de toutes les poutres :


Sections d'armatures Sections d'armatures à prendre
Poutres
minimales par travée par travée
3T12 3T12 + 2T10
Poutre 1 2,59 4,52
3,39 4,96
3T12 3T12 + 2T10 3T12 + 2T10
Poutre 2 3,32 4,19 4,3
3,39 4,96 4,96
3T12 3T12 + 2T10 3T12 + 2T10
Poutre 3 3,32 4,19 4,3
3,39 4,96 4,96
3T12 3T12 3T12
Poutre 4 2,37 3,09
2,98 3,39 3,39 3,39
3T10 3T10 3T10
Poutre A 1,16 0,63 1,56
2,36 2,36 2,36
3T10 3T10 3T10
Poutre B 0,39 0,22 0,52
2,36 2,36 2,36
3T12 3T12 3T10
Poutre C 2,95 1,6 0,47
3,39 3,39
3T10 3T10
Poutre D 1,09 0,9
2,36 2,36
26

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Section d'armatures minimales par appui
Poutres
A B C D
3T10 5T10 3T10
Poutre 1
2,36 3,93 2,36
3T10 3T12+2T10 3T12+2T10 3T10
Poutre 2
2,36 4,96 4,96 2,36
3T10 3T12+2T10 3T12+2T10 3T10
Poutre 3
2,36 4,96 4,96 2,36
3T10 3T12 3T12 3T10
Poutre 4
2,36 3,39 3,39 2,36
3T10 3T10 3T10 3T10
Poutre A
2,36 2,36 2,36 2,36
3T10 3T10 3T10 3T10
Poutre B
2,36 2,36 2,36 2,36
3T10 3T10 3T10 3T10
Poutre C
2,36 2,36 2,36 2,36
3T10 3T10 3T10
Poutre D
2,36 2,36 2,36

Pour la cage d'escalier


Poutres
3T12
Poutre 2 3,21
3,39
3T12
Poutre 3 3,21
3,39
3T10
Poutre C 0,96
2,36
3T10
Poutre D 0,96
2,36

27

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


2- dimensionnement des poteaux :
 armatures longitudinales des poteaux :

Pour le calcul de la section d’armatures longitudinales on suit les étapes


suivantes :

1) choix des dimensions des poteaux


2) On détermine l’effort normal Nu avec le poids propre du poteau
3) A l’aide de l’effort Nu calculé, on détermine le ferraillage du poteau,
En appliquant la procédure de calcul de ferraillage d’un poteau
rectangulaire suivante :

28

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Armatures transversales des poteaux :

- Diamètre des armatures transversales : Øt ≥ øl Max /3


Avec : øl max diamètre maximal des armatures longitudinales

- La longeur de la zone critique :

Avec : Lcr = Max (he/6; b; 45cm)


b= la longueur du poteau

he : la hauteur sous plafond

-Espacement dans la zone critique S1 :

Avec : S1 = Min (15cm; 8Øl; 0.25b)


Øl = Diamètre minimal des armatures longitudinales

-Espacement dans la zone courant S2 :


S2 = Min (30cm; 12Øl; 0.5b)
 Application sur le projet :
 Le Poteau le plus chargé PC3 :
 Calcul des armatures longitudinales :
1) Le poteau est de section (25*25)
2)

Section Poids propre du poteau NU sans NU avec


poteau partiel Cumulé P.P.P P.P.P
terrasse 25 x 25 6.33 6.33 52.27 58.60

2eme Etage 25 x 25 6.33 12.66 290.71 303.37

1er Etage 25 x 25 6.33 18.99 529.46 548.12


29
RDC 25 x 25 6.33 25.32 768.22 793.54

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


3) En appliquant la procédure précédente on trouve :

Pour RDC : Amax = 4.80 cm² on prend 4 T14=6.16 cm²

Pour 1er Etage , 2eme Etage et terrasse :

Amax=4.00 cm² on prend 4t12=4.52 cm²

 Calcul des armatures transversales :

-diamètre : øt = 6 cm²

-Espacements entre les armatures transversales (selon le règlement


parasismique)

 Longueur critique dans chaque niveau :

- Poteau RDC , 1er Etage et 2eme Etage :

La longueur critique est : Lc = Max [ h/6 ; a ; 45cm ]

= Max [280/6 ; 25 ; 45cm ]

= 47 cm

- Poteau terrasse :

La longueur critique est : Lc = Max [ h/6 ; a ; 45cm ]

= Max [ 265/6 ; 25 ; 45cm ]

= 45 cm

 Espacements dans la zone critique :


S1 ≤ Min [ 8ØL ; 0.25a ; 15cm ]
S1 ≤ Min [ 8 x 1.2(1.4) ; 0.25x 25 ; 15cm ]
S1 ≤ 6.25cm
 Espacements dans la zone courante :
S2 ≤ Min [ 12ØL ; 0.5a ; 30cm ] 30

S2 ≤ Min [ 12 x 1.2(1.4) ; 0.5 x 25 ; 30cm ]


S2 ≤ 12.5cm

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Schéma de ferraillage :

31

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Résultats de calcul de dimensionnement des poteaux :

Le calcul des autres poteaux a été faite par l’outil de calcul Excel , vous
trouverez le détaille de calcul dans le CD-ROM , le tableau ci-dessous
présente les résultats obtenus :

RDC 1ER Etage 2eme Etage terrasse

P1

Lcr=47cm Lcr=47cm Lcr=47cm Lcr=45cm


S1=6cm S1=6cm S1=6cm S1=6cm
S2=12cm S2=12cm S2=12cm S2=12cm

P2
Lcr=47cm
S1=6cm
S2=12cm

32

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


3- Dimensionnement des semelles :

Aa = Q x (A-a)/8 x d x σa et Ab = Q x (B-b)/8 x d x σa

Avec :

Aa et Ab : respectivement les sections parallèle aux cotes A et B

d = H – 5 cm : hauteur utile.

Si f=400 MPA : σa = 3480 bar

Si f=500 MPA : σa = 4350 bar

Ta = B – 2 x 5cm/na-1 et tb = A- 2 x 5cm/nb-1

Avec :

Ta et tb : respectivement l’espacement entre les barres parallèles à A et B.

Na et nb : respectivement le nombre des barres parallèles à A et B.

 Application sur semelle sous poteau PC3 :

Aa = 79.35 x (170 – 25)/8 x 35 x 4350 = 8.79 on prend => 8T12=9.05 cm²

Ab = Aa = 8.79 on prend => 8T12

Et : Ta = tb = 170-10/8-1 = 22.85 cm

 Schéma :

33

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Résultats de calcul de dimensionnement des semelles :

Le calcul des autres semelles a été faite par l’outil de calcul Excel, vous
trouverez le détaille de calcul dans le CD-ROM, le tableau ci-dessous
présente les résultats obtenus :

Semelle/type A B H FERRAILLAGE
(cm) (cm) (cm) 1ER LIT 2ème LIT
S1 /excentrée 80 130 35 4T10 4T10
S2/excentrée 100 160 40 5T12 5T12
S3/centrée 130 130 35 5T12 5T12
S4/centrée 160 160 40 8T12 8T12
S5/centrée 110 110 30 5T10 5T10
S6/centrée 170 170 40 8T12 8T12
S7/excentrée 110 200 50 9T10 9T10
S8/excentrée 120 200 50 7T12 7T12

34

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


35

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


1- Introduction :

Le lot électricité basse tension a pour but d’assurer dans les habitations la
distribution de l’énergie électrique utilisé pour l’éclairage et l’alimentation des
divers appareils électriques. Le principe de livraison de courant électrique
consiste à le répartir entre les différents usagers à partir d’un point commun
de livraison qui est le réseau public (ONE). Le branchement des habitations se
fait en aérien, en souterrain ou en aéro-souterrain.

2-Bilan de puissance :
D’abord on choisit les appareils électriques nécessaires pour chaque niveau
puis on fait un bilan de puissance pour le choix des différents éléments de
l’installation électrique (disjoncteur, câble…)

 Pour rez-de-chaussée :
Pièce appareil électrique puissance (w)

1/ salon marocain 2 ampoules 200


Téléviseur LCD 240
Motrice parabole 440

Récepteur électrique 675


2/ salon européen 2 ampoules 200
Téléviseur LCD 240
Motrice parabole 440
Récepteur électrique 675
3/ Salle de bain + WC+ LM 3 lampes 300
4/ cuisine + séjour 3 Lampe 300
Réfrigérateur 300
four électrique 3500
Lave-linge 1800
5/ Hall 2 ampoules 200

6/ escalier 2 hublots plats 300

7/ jardin 6 hublots étanches 900 36


Total 10710 w

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 1er Etage :
Pièce appareil électrique puissance (w)

1/ 2 chambres 2 ampoules 200


2 pc 164
2/ 2 SDB 2 ampoules 200
240
3/ salle de lecture 2 lampes 300
Pc 82
4/ chambre parents 2 Lampe 300
Téléviseur LCD 240
Motrice parabole 440
Récepteur électrique 675
5/ Hall 2 ampoules 200

6/ escalier 2 hublots plats 300


7/balcon 1 hublot étanche 150

Total 3491 w

 2ème Etage :
Pièce appareil électrique puissance (w)

1/ 2 chambres 2 ampoules 200


2 pc 164
2/ 2 SDB 2 ampoules 200
240
3/ chambre invités 2 Lampe 300
Téléviseur LCD 240
Motrice parabole 440
Récepteur électrique 675
4/ Hall 3 ampoules 300

5/ escalier 2 hublots plats 300


6/ balcon 1 hublot étanche 150
37
Total 3209

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


3-Choix du câble de branchement :
Le choix du câble de branchement implique le choix de sa section en mm²,
qui en fonction de la puissance totale du bâtiment, la chute de tension, ainsi
que sa longueur :

- Selon la NFC 15-100 la chute de tension des installations alimentés


par un branchement à basse tension est de 3%
- L’abaque ci-dessous nous donne la section du câble de cuivre basse
tension (220V) compatible avec une chute de tension de 3%

38

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Application :

La puissance totale du bâtiment :

Puissance totale du RDC : 10710 W

Puissance totale 1er Etage : 3491 w ∑=17410 W

Puissance totale 2ème Etage : 3209 w

on prend :

 La linéaire entre le coffret électrique et le réseau public : 60 m


 La linéaire entre le coffret électrique et le disjoncteur principale : 15
cm

D’après l’abaque on trouve :

 Le premier câble est de section : 35 mm²


 Le deuxième câble est de section : 25 mm²

39

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


4-Le choix du disjoncteur principal :
Le disjoncteur principale dispose d’un réglage du seuil d’intensité
permettant au distributeur de limiter la puissance absorbés par
l’installation, et assure par la même occasion une protection globale de
celle-ci contre court-circuit et sur-intensité

Le choix du disjoncteur principal est en fonction de la puissance


d’abonnement (la puissance globale consommer par le bâtiment) et le type
d’abonnement (monophasé ou triphasé), le tableau en-dessous déterminera
le disjoncteur général correspondant :

 Application :

Le bilan de puissance consommé par ce bâtiment est estimé à 18 kw ; donc


le disjoncteur principal correspondant est de type 60/90 réglé à 90A.

N.B : pour être sélectifs les disjoncteurs de branchement doivent comporter


la mention ‘’type S’’, indiquant qu’ils sont retardés au déclenchement.

40

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


5-les schémas éléctrique et de position : (exemple d’application sur le
1er Etage)

Tableau des symboles :

41

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Le schéma électrique ci-dessous représente le choix des disjoncteurs
différentiel de protection en respectant les remarques cités dans la NFC 15-100
:

Schéma de position : les symboles (voir annexe 7)

42

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


43

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


1-introduction :
Dans cette partie, nous allons étudier les installations sanitaires et les
alimentations en eau potable.

Le calcul de l’installation nécessite la connaissance des débits minimaux en l/s


afin de déterminer les diamètres inférieurs minimaux en mm des canalisations
des appareils pris individuellement.

2-Détermination du diamètre intérieur des tuyaux alimentant le


bâtiment :
Il s’agit de déterminer tout d’abord le cumul des coefficients de simultanéité,
du cumul des débits minimaux des appareils sanitaires ainsi que leur diamètre
individuel.(voir tableau EPT1 et EPT2)

Diamètre intérieur
Qmin (l/s)
appareil (mm) Coef de
Les étages nombre
sanitaire Eau Eau Eau Simultanéité
Eau froide
froide chaude chaude
Douche 1 0,2 0,2 10 10 2
Lave-main 1 0,1 10 10 1
Evier de
cuisine 1 0,2 0,2 10 10 2,5
RDC
Lavabo 2 0,2 0,2 10 10 1,5
Robinets 2 0,33 12 2
WC 1 0,12 10 0,5
Lave-linge 1 0,2 10 1
Douches 2 0,2 0,2 10 10 2
1er
WC 2 0,12 10 0,5
étage
Lavabos 2 0,2 0,2 10 10 1,5
Douches 2 0,2 0,2 10 10 2
2eme
WC 2 0,12 10 0,5
étage
Lavabos 2 0,2 0,2 10 10 1,5
Totaux 21 3,96 2,4 30
44

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Le cumul des coefficients de simultanéité étant supérieur à 15, on n’utilisera
pas d’abaques mais des formules de calcul.

Le cumul de débits de base de chaque appareil sanitaire est :


Qb= 2,4 + 3,96= 6,36l/s

Donc le débit probable : Qp= Qb*y= 1.15l/s

Avec :

- on a Y= 0.18 - x : le nombre d’appareils sanitaires

Le diamètre intérieur Di= = 0.027m= 27mm

D’après le tableau EPT3, le diamètre commercialisé en PVC est de 32mm

V : représente la vitesse d’écoulement, ici elle est de 2m/s

3-Détermination du diamètre de la conduite montante montant au


premier étage :
Douches 2 0,2 0,2 10 10 2
1er
WC 2 0,12 10 0,5
etage
Lavabos 2 0,2 0,2 10 10 1,5

Douches 2 0,2 0,2 10 10 2


2eme
WC 2 0,12 10 0,5
etage
Lavabos 2 0,2 0,2 10 10 1,5
Total 12 3,68 16

Ici on prendra un vitesse v=1.5m/s

Qb= 2.08 + 1.6 =3.68l/s 45

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Nous avons 12 éléments

On a Y= 0.24

On a Qp = 0.89 l/s

Di= 0.027m=27mm on prend 32 mm

4-Détermination de la colonne montante montant au second étage


Douches 2 0,2 0,2 10 10 2
2eme
WC 2 0,12 10 0,5
etage
Lavabos 2 0,2 0,2 10 10 1,5
Total 12 1,84 8

Ici on prendra comme vitesse v= 1.25m/s

Qb = 1.04+0.8= 1.84

Nous avons 6 éléments

On a Y= 0.36

Qp= 0.66

Di= 0.029m= 29mm on prend 32 mm

5-Détermination du diametre intérieur des tuyaux de chute


Les tuyaux de chutes des eaux usées : nous allons les prendre forfaitairement
conformément au tableau EU2 ci-dessous.
Pour les WC on prend un tuyau de 90 mm et pour les eaux ménagères étant
donné qu’ils dépassent 11elements on prendra aussi 90mm.

46

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Tableau EPT1: Coefficient de simultanéité diamètre de tuyauteries

Tableau EPT2 : débit minimal de base et diamètre de tuyauteries d’alimentation

47

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Tableau EPT3: Diamètre commercialisé « diamètre intérieur (mm) »

Canalisation Diamètre commercialisé « diamètre intérieur (mm) »


Acier 12 ; 15 ; 20 ; 25 ; 32 ; 40 ; 50 ; 65 ; 80 ; 100 ; 125 ; 150 ; 200
Cuivre 10 ; 12 ; 14 ; 16 ; 18 ; 20 ; 22 pour les tubes d’alimentation en Eau Potable

32 ; 36 ; 40 ; 42 pour les évacuations


Fonte 50 ; 75 ; 100 ; 125 ; 150…400

PVC 14 ; 16 ; 20 ; 32 pour alimentation en Eau Potable


32 ; 40 ; 50 ; 63 pour les évacuations et collecteurs des appareils sanitaires
75 ; 90 ; 100 ; 110 ; 125…pour les chutes et collecteurs principaux
Polyéthylène Caractérisé par son diamètre extérieur : 16 ; 20 ; 25; 30

Tableau EU2 : Diamètre minimal des chutes d’eaux usées.

Désignation de l’appareil Nombre total Diamètre intérieur


d’appareils minimal (mm)
WC 1 ou plusieurs 90
Baignoire 1 à 3 appareils autres
Evier que 1 baignoire
Lavabo
Douche ou 1 baignoire au plus 50
Urinoir 1 à 10 appareils
Bidet incluant 02 baignoires
Lave mains au plus 65
Machine à laver 11 appareils et au- 90
delà

48

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


49

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


1-l’avant métré (lot gros œuvre):
L’avant mètre consiste à évaluer quantitativement l’ensemble des prestations
nécessaires à la réalisation du projet (voir le détail dans le CD-ROM).

N° de prix Désignation des ouvrages quantités

101 Fouille en puit et en tranchés 65.34 m3


102 Remblai ou évacuation a la décharge 65.34 m3
publique
103 Béton de propreté 7.48 m3
104 Gros béton 33.35 m3
105 Arase étanche 25.44m²
106 L’herissonnage 89.44m²
107 Dalle de forme 89.44m²
108 Béton arme en fondation 21.00 m3
109 Béton arme en élévation 27.29 m3
110 Plancher cops creux de 16+4 300.08m²
111 Double cloison de 30 cm 195.45m²
112 Cloison simple de 30 cm 14.76m²
113 Cloison simple de 20 cm 479.38m²
114 Cloison simple de 10 cm 31.80m²
115 Enduit en mortier de ciment 1600m²

50

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


2-Exemple d’étude de prix :
 Calcul du prix de vente hors taxe d’un m3 de béton armé :

PV = déboursés secs + frais de chantier + frais généraux

2-1-calcul des débourses secs :

Pour un 1 m3 de béton on compte :

 Matériaux :
- 350 kg de ciment
- 800 litre de gravette
- 400 litre de sable

-Le prix de 1 tonne de ciment est de 1440 dh soit 504 dh pour 350 kg

-le prix de 1 m3 de gravette est 65 dh soit 52 dh pour 800 litre

-le prix de 1 m3 de sable est de 140 dh soit 56 dh pour 400 litre

 Donc déboursé de matériaux est : 612 DH


 Matériel :

Le prix de location d’une bétonnière pour une journée est : 300 Dh

Il fait 7 m3 par jour de béton

 Donc déboursé sec de matériel est : 43 dh


 La main d’œuvre :

Pour 1 m3 de beton on est besoin de 6 ouvriers et 2 ouvriers qualifiés

Les ouvriers ont payées à 80dh/jrs et les O.Q à 120 dh/jrs

Donc pour une journée le prix des ouvriers est : 120 x 2 + 80 x 6 = 720 dh / jr

Le rendement des ouvriers pour 1 m3 de beton est de 70 min

Donc déboursé de main d’œuvre est de : 105 dh / 1m3 de beton


51

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


En ajoutant les incidences des charges socials (35 % )

 Les deboursés sec totales des ouvriers est de : 142 dh /m3 de beton
 la somme des deboursés secs pour 1m3 de beton est : 797 DH

2-2-passages des déboursés secs au prix de vente :

On considère que l’entreprise est moyenne :

Les frais de chantiers : 12% à 16% on prend 14% :797 x 14% = 111.58dh

Les frais généraux : de 11% à 12% : on prend 11% : 797 x 11% = 87.67 dh

Conclusion : le prix de vente hors taxe d’un m3 de beton est :

797 + 111.58 + 87.67 = 995.58 ≈ 1000 dh

N.B : les prix des matériaux sont obtenus lors d’une visite de chantier par le chef
de chantier .

52

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


53

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


 Planning du lot gros œuvre :
On peut définir un planning comme étant la prévision dans le temps de
différentes phases d’exécution d’un travail donné.
C’est une décomposition des tâches en fonction des délais.

Pour établir un planning, on se doit de connaitre :

- Date de démarrage des travaux


- Le délai imparti pour ces travaux
- Les moyens mis en œuvre
- Les quantités d’ouvrages à réaliser pour chaque élément

Dans notre cas on a fait une petite estimation et on a pris un délai qu’on
s’efforcera à ne pas dépasser dans notre planning.

Les quantités d’ouvrages ont été déterminé par un avant métré qu’on a eu à
faire.

On a obtenu les moyens mis en œuvre lors d’une visite d’un chantier où on a
posé des questions au chef de chantier.
Il nous a donné tous les rendements pour tout type d’ouvrage.

Après avoir obtenu les rendements, on estime le temps qu’on va pour un


ouvrage donné et par un calcul on détermine le nombre d’ouvriers ainsi les
moyens qu’on doit mettre en œuvre pour finir au temps imparti.

54

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Conclusion :
En conclusion, nous pouvons dire que ce projet nous a permis
d’exploiter toutes les connaissances que nous avons eu a acquérir au
cours de notre cursus mais aussi d’apprendre sur des choses qu’on
n’apprend pas en classe mais qu’on apprend en pratiquant le métier

Vu qu’on ait pu étudier tout un bâtiment grâce aux seuls acquis de


cet institut, nous ne pouvons qu’être fiers d’y avoir appartenu,
l’occasion pour nous de vous adresser un dernier hommage, un
dernier remerciement.
Un grand merci à vous pour tout !!!!!

55

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Les annexes

56

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Annexe 1 : Les plans d’architecture

57

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


Annexe 2 : Les plans de coffrage

58

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016


59

PROJET DE FIN D’ETUDE | ISTPM 2016