ma réalité

L a p o é s i e m a l g r é
Sa relation avec sa ville adoptive est profonde et complexe, comme celle avec sa fille, son art et sa vie. Il a beau écrire des poèmes comme Simplicity et A Simple Wish (Un Vœu Simple), sa

l u i
lement grâce à la beauté de ses tournures et la complexité délicieuse de ses jeux de mots inédits. Il partage avec nous, en directe, ses peines en tant que catharsis, et nous sortons du bout du tunnel en même temps, profondément touchés mais soulagés et apaisés. Mais dire que ses œuvres sont uniquement sombres serait une erreur. Après tout, Sab Will est britannique, et il applique son humour sardonique à toute sorte de sujets, des pigeons qui draguent désespérément et sans succès, à la petite miette oubliée pendant des décennies ; de l'absurdité de la communication par email à la perfection gustative nommée le Malteser… En fin de comptes, ce sont les gens et leurs émotions qui intéressent ce poète. Et avec ses poèmes extrêmement personnels et touchants, tout en étant révélateurs et souvent drôles, Sab Will nous propose, en anglais of course, un voyage à travers la condition terminale qui s'appelle la vie, et la psyché humaine elle-même. Un tas de mots pour dire, tout simplement, lisez les siens, ça vaut le coup.

Quelle drôle d'idée : décrire des mots avec des mots ! Comme si le poète était incapable à travers son art de communiquer tout ce qu'il voulait et plus… Si nous passons des heures et des volumes de mots à décrire des tableaux et des photos, ces formes d'expression purement visuelle, en entassant des phrases les unes plus grandiloquentes que les autres, Sab Will nous défie de décrire ses poèmes avec un tableau ou même un dessin brut. Comme vous pouvez le constater, je n'en suis pas capable. A chacun son art. L'art de Sab Will est de tisser des mots en jouant sur la sonorité, les double sens, les jolies rimes et des rythmes riches, tout en faisant des observations aigresdouces sur la vie et la mort, l'amour et la haine, l'innocence enfantine et la prise de conscience de la mortalité adulte (ou humaine ??). En 1997, l'année de naissance de sa fille, il a écrit un de ses poèmes les plus simples, et pourtant les plus profonds : My Reality (Ma Réalité), ci-contre : Ceci est mon

My Reality
This is my Paris, My reality.

No-one sees what I see ~ It belongs to me. This is my sky, These are my clouds, My reality. I belong to no-one; Paris set me free.
© Sab Will 1997

Paris, Ma réalité. Personne voit ce que je vois ~ Elle m'appartient. Ceci est mon ciel, Ce sont mes nuages, Ma réalité. Je n'appartiens à personne ; Paris m'a libéré.

réalité paraît beaucoup moins facile. Lire Sab Will n'est pas facile non plus. Ses contes déchirants sur la mort et le divorce, sur la perte de sa fille et ses allusions sombres à la boisson sont supportables seu-

~ Paris, automne 2008

Sab Will est un artiste, photographe et poète britannique, qui vit à Paris depuis 15 ans. Inspiré par la Ville Lumière et tout ce qu’elle représente, il peint, photographie, et écrit au gré de ses perceptions, de ses rencontres, de son humeur, mais aussi de son humour ‘so british’. Intrigué également par les formes, les couleurs, et les juxtapositions drôles, ironiques, ou simplement inédites, Sab hante les rues comme il fouille son âme : en quête d’idées et de réponses (impossibles) à des questions parfois inconnues… Surtout, il essaye de s’exprimer et de toucher quelques personnes comme il a lui même été touché ; sans pour autant vouloir imposer son point de vue, qu’il espère discret… D’ailleurs, ses œuvres sont achevées seulement par le regard croisé du spectateur, qui nourrit de sa propre perception le travail de l’artiste. Web: parissetmefree.com E-mail: sab@parissetmefree.com