You are on page 1of 41

Plan

Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Probabilité sur un espace ni

Pr.Y.BENSLIMANE

ENSAM

Université Hassan II Casablanca

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Probabilité sur un espace ni

Pr.Y.BENSLIMANE

ENSAM

Université Hassan II Casablanca

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Probabilité sur un espace ni

Pr.Y.BENSLIMANE

ENSAM

Université Hassan II Casablanca

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

1 Notations et dénitions
2 Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Opérateurs ensembliste
Loi de Morgan
Tribu d'événements
3 Notion de probabilités
Espace probabilisable
Espace probabilisé ni ou dénombrable
Probabilités conditionnelles
Indépendance en probabilité
Formule de Bays
4 Quelques éléments de l'analyse combinatoire
Permutations sans répétion
Permutations avec répétion
Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Combinaisons sans répétition
Combinaison avec répétition

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

1 Notations et dénitions
2 Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Opérateurs ensembliste
Loi de Morgan
Tribu d'événements
3 Notion de probabilités
Espace probabilisable
Espace probabilisé ni ou dénombrable
Probabilités conditionnelles
Indépendance en probabilité
Formule de Bays
4 Quelques éléments de l'analyse combinatoire
Permutations sans répétion
Permutations avec répétion
Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Combinaisons sans répétition
Combinaison avec répétition

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Introduction
Nombreux sont les domaines (scientique, médical les sciences humaines,...) où
on s'intéresse à des phénomènes dans lesquels apparaît l'eet du hasard. La
théorie de probabilité a pour objectif de modéliser ce type de problème.

X Expérience aléatoire
Une expérience est dite aléatoire lorsque sont résultat est déterminé par le
hasard. Il ne peut pas être prévu à l'avance.

Exemple
Le lancer d'un dé non truqué, les résultats possibles sont 1,2,3,4,5 et 6. Mais le
lancer d'un dé dont les faces portent le numéro 2, ce ne serait pas une
expérience aléatoire.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Introduction
Nombreux sont les domaines (scientique, médical les sciences humaines,...) où
on s'intéresse à des phénomènes dans lesquels apparaît l'eet du hasard. La
théorie de probabilité a pour objectif de modéliser ce type de problème.

X Expérience aléatoire
Une expérience est dite aléatoire lorsque sont résultat est déterminé par le
hasard. Il ne peut pas être prévu à l'avance.

Exemple
Le lancer d'un dé non truqué, les résultats possibles sont 1,2,3,4,5 et 6. Mais le
lancer d'un dé dont les faces portent le numéro 2, ce ne serait pas une
expérience aléatoire.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Introduction
Nombreux sont les domaines (scientique, médical les sciences humaines,...) où
on s'intéresse à des phénomènes dans lesquels apparaît l'eet du hasard. La
théorie de probabilité a pour objectif de modéliser ce type de problème.

X Expérience aléatoire
Une expérience est dite aléatoire lorsque sont résultat est déterminé par le
hasard. Il ne peut pas être prévu à l'avance.

Exemple
Le lancer d'un dé non truqué, les résultats possibles sont 1,2,3,4,5 et 6. Mais le
lancer d'un dé dont les faces portent le numéro 2, ce ne serait pas une
expérience aléatoire.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

X Univers
On représente le résultat d'une expérience aléatoire comme un élément ω de
l'ensemble Ω de tous les résultats possibles. Ω est appelé l'univers ou
l'ensemble fondamental (c'est-à-dire Ω représente tous les résultats possibles
dans l'expérience)

Exemple
L'univers peut être ni :
1 Lancer une pièce de monnaie : Ω = {P, F }
2 Lancer un dé Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6}
3 Considérer une urnes dans laquelle il y a : deux boules vertes (V1 , V2 ) et
une boule rouge R. L'épreuve consiste à tirer simultanément deux boules
alors :
Ω = {{V1 , R}, {V2 , R}, {V1 , V2 }}

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

X Univers
On représente le résultat d'une expérience aléatoire comme un élément ω de
l'ensemble Ω de tous les résultats possibles. Ω est appelé l'univers ou
l'ensemble fondamental (c'est-à-dire Ω représente tous les résultats possibles
dans l'expérience)

Exemple
L'univers peut être ni :
1 Lancer une pièce de monnaie : Ω = {P, F }
2 Lancer un dé Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6}
3 Considérer une urnes dans laquelle il y a : deux boules vertes (V1 , V2 ) et
une boule rouge R. L'épreuve consiste à tirer simultanément deux boules
alors :
Ω = {{V1 , R}, {V2 , R}, {V1 , V2 }}

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

X Univers
On représente le résultat d'une expérience aléatoire comme un élément ω de
l'ensemble Ω de tous les résultats possibles. Ω est appelé l'univers ou
l'ensemble fondamental (c'est-à-dire Ω représente tous les résultats possibles
dans l'expérience)

Exemple
L'univers peut être ni :
1 Lancer une pièce de monnaie : Ω = {P, F }
2 Lancer un dé Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6}
3 Considérer une urnes dans laquelle il y a : deux boules vertes (V1 , V2 ) et
une boule rouge R. L'épreuve consiste à tirer simultanément deux boules
alors :
Ω = {{V1 , R}, {V2 , R}, {V1 , V2 }}

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Exemple
L'univers peut contenir un nombre inni des éléments :
4. On note l'âge d'un individu choisir au hasard d'une population donnée :
Ω = [0h, 70 ans]

5. L'expérience consiste à déterminer la dose d'anésthésique minimale


(exprimée en ml) à administrer à un patient pour l'endormir. Ω =]0, +∞[
L'évènement ] 2, 3] est réalisé si la dose minimale à administrer est comprise
entre 2 et 3, c'est-à-dire si une quantité supérieure ou égale à 3 sut à
endormir le patient, mais une quantité inférieure à 2 est insusante.

X Evénement
Toute sous ensemble de l'univers Ω est appelée événement.

Exemple
Lancer trois pièces de monnaies : "Le nombre de pile est supérieur à celui de
face" est un événement.
Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni
Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Exemple
L'univers peut contenir un nombre inni des éléments :
4. On note l'âge d'un individu choisir au hasard d'une population donnée :
Ω = [0h, 70 ans]

5. L'expérience consiste à déterminer la dose d'anésthésique minimale


(exprimée en ml) à administrer à un patient pour l'endormir. Ω =]0, +∞[
L'évènement ] 2, 3] est réalisé si la dose minimale à administrer est comprise
entre 2 et 3, c'est-à-dire si une quantité supérieure ou égale à 3 sut à
endormir le patient, mais une quantité inférieure à 2 est insusante.

X Evénement
Toute sous ensemble de l'univers Ω est appelée événement.

Exemple
Lancer trois pièces de monnaies : "Le nombre de pile est supérieur à celui de
face" est un événement.
Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni
Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Remarque
On peut citer quelques événements particuliers :
1 Ω est l'événement certain (Il se réalise toujours) : Obtenir " pile ou face
en lançant une pièce de monnaie "
2 ∅ (Ensemble vide) est l'événement impossible, c'est-à-dire il ne se réalise
jamais : " Obtenir 0 en lançant un dé non truqué "
3 Un événement est élémentaire s'il se réalise d'une seule façon : On lance
une paire de pièce de monnaie, l'événement : " Obtenir deux face " est
un événement élémentaire.
4 Ā est l'événement contraire de A c'est-à-dire l'événement complémentaire
de A dans Ω, c'est l'ensemble des éventualités ou événements
élémentaires de Ω n'appartiennent pas à A : On tire un dé, soit
l'événement A : " Obtenir 2,4,6 ", son événement contraire Ā c'est "
Obtenir 1,3,5 "
5 Deux événements A et B sont incompatibles s'ils ne peuvent pas se
réaliser en même temps c'est-à-dire A ∩ B = ∅ :

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

On tire un dé non truqué, soient A e B les deux événements suivants :


A : " Obtenir 2,4 ou 6 "
B : " Obtenir 1 "
A et B sont deux événements incompatibles A ∩ B = ∅

Denition
Une suite des événements A1 , A2 , .., An est dite mutuellement incompatible si
i=n
\
Ai = ∅
i=1

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions
Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Notion de probabilités
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

X Cardinal
Pour un ensemble ni, le cardinal est le nombre des éléments contenus dans cet
ensemble. On note card(ensemble).

Exemple
Dans l'exemple d'un lancer de dé, on a Ω = {1, 2, 3, 4, 5, 6} et Card(Ω) = 6

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

1 Notations et dénitions
2 Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Opérateurs ensembliste
Loi de Morgan
Tribu d'événements
3 Notion de probabilités
Espace probabilisable
Espace probabilisé ni ou dénombrable
Probabilités conditionnelles
Indépendance en probabilité
Formule de Bays
4 Quelques éléments de l'analyse combinatoire
Permutations sans répétion
Permutations avec répétion
Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Combinaisons sans répétition
Combinaison avec répétition

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

On considère Ω un espace fondamental associé à une expérience aléatoire, A et


B sont deux événements de Ω.
A ∪ B : événement A ou B =signie qu'au moins un des événements A ou
B se réalise.
A ∩ B : événement A et B =signie que A et B se réalisent simultanément.
A − B =signie que A se réalise seul.

Exemple
On jete un dé et on considère les deux événements suivants :
A = {1, 2, 3, 5} et B = {2, 3, 4}
Déterminer A ∪ B, A ∩ B et A − B .

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

A ⊂ B : A inclu dans B =signie : Si A est réalisé⇒ B est réalisé, mais B


est réalisé; A est réalisé
A∆B (diérence
symétrique)=(A − B) ∪ (B − A) = (A ∪ B) − (A ∩ B)=signie que
seulement un des deux événements A ou B se réalise.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Soient A, B deux événements de Ω, alors on a :


A ∩ B = Ā ∪ B̄

Loi de Morgan généralisé


Soient A1 , A2 , ..., An des événements de Ω on a :
n
\ n
[
Ai = Āi
i=1 i=1

Preuve :(Exercice)

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Exercice
Soit Ω l'ensemble des résultats possibles d'une expérience aléatoire, et soient A,
B et C des évènements. Traduire en termes ensemblistes les évènements :
1 les trois évènements A, B et C sont réalisés
2 aucun des évènements A, B ou C n'est réalisé
3 au moins un des évènements est réalisé
4 deux au plus des évènements est réalisé

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan
Notations et dénitions Opérateurs ensembliste
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Loi de Morgan
Notion de probabilités Tribu d'événements
Quelques éléments de l'analyse combinatoire

Souvent on pose la question suivante sur le résultat d'une expérience aléatoire :


on choisit un sous ensemble A de Ω et on se demande : Le résultat ω de
l'expérience appartient à A ou non. L'idée de Kolmogrov est que l'ensemble A
d'événements a une structure de tribu.

Denition
On appelle tribu ou σ−algèbre sur Ω, toute partie A de P(Ω) telle que :
∅∈A
∀A ∈ A ⇒ Ā ∈ A (A est stable par passage au complémentaire)
Si (An )n∈IN ∈ A alors An ∈ A (A est stable par réunion dénombrable)
[

Denition
On appelle espace probabilisable le couple (Ω, A)

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

1 Notations et dénitions
2 Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Opérateurs ensembliste
Loi de Morgan
Tribu d'événements
3 Notion de probabilités
Espace probabilisable
Espace probabilisé ni ou dénombrable
Probabilités conditionnelles
Indépendance en probabilité
Formule de Bays
4 Quelques éléments de l'analyse combinatoire
Permutations sans répétion
Permutations avec répétion
Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Combinaisons sans répétition
Combinaison avec répétition

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Apres avoir déni l'ensemble d'événements, on aecte une mesure de "


Croyance " à chaque événement an de quantier la " possibilité " de
réalisation de ces événements

Denition
On appelle probabilité P sur (Ω, A) une application P : A → [0, 1] telle que :
P(Ω) = 1
Pour toute suite d'événements An ∈ A, n ∈ I ni ou dénombrable deux à
deux incompatibles on a
[ X
P( An ) = P(An )
n∈I n∈I

Le triplet (Ω, A, P)) est appelé un espace probabilisé.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Remarque
Pour une suite d'événements quelconques, on a l'inégalité de Boole :
[ X
P( An ) ≤ P(An )
n∈I n∈I

Proposition
Soit P : A → [0, 1] une probabilité, et A, B ∈ A on a les propriétés suivantes :
1 P(∅) = 0 (l'événement impossible est de probabilité nulle)
2 P(Ā) = 1 − P(A)
3 A ⊂ B ⇒ P(A) ≤ P(B) (P est croissante)
4 P(A ∪ B) = P(A) + P(B) − P(A ∩ B) (Formule de Poincaré)

Preuve

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Soit Ω = {ω1 , ω2 , ..., ωn }, on associé à chaque événement élémentaire un réel


n
pi , i = 1, 2, ..., n tel que P({ωi }) = pi , 0 ≤ pi ≤ 1 et pi = 1.
X

i=1
P est une probabilité sur (Ω, P(Ω)) déni par :
X
P(A) = {pi /ωi ∈ A}

La probabilité d'un événement quelconque A de P(Ω)=La somme des


probabilités de tous les événements élémentaires qui y sont inclus.

Cas particulier(quiprobabilité)
C'est le cas où tous les événements élementaires ont la même probabilité(loi
1
uniforme discrète) pi = , 1 ≤ i ≤ n
n
et alors X1 1 Card(A)
P(A) = = Card(A) =
ωi
n n Card(Ω)

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Remarque
Cette régle ne s'applique que dans le cas d'équiprobabilité des événements
élémentaires

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

On considère l'espace probabilisé (Ω, A, P ), et B un événement tel que


P(B) > 0.
Si B est réalisable alors la probabilité de réalisation d'un événement A sera
modier puisque l'ensemble des résultats possibles est devenu B et non plus Ω.
P(A ∩ B)
PB (A) = P(A|B) =
P(B)

Exemple
1. On lance un dé,sachant que le résultat est une face paire. Calculer la
probabilité pour que ce résultat soit supérieur à 3.
2. On lance trois fois une pièce de monnaie et on considère les événements :
A ="Obtenir au moins deux faces" et B ="Obtenir face au premier coup".
Calculer PB (A)

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Proposition
Soient A et B ∈ A
1 Si A et B sont incompatibles, tels que P(B) 6= 0 alors PB (A) = 0
2 Si B ⊂ A alors PB (A) = 1

P(A)
3 Si A ⊂ B alors PB (A) =
P(B)
4 Si (Ai )i∈I (I ⊂ IN ) une suite mutuellement incompatible alors
[ X
PB ( Ai ) = PB (Ai )
I ∈I I ∈I

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Denition
Deux événements A et B sont dits indépendants si :
P(A ∩ B) = P(A) × P(B)

Remarques
1 Supposons que A et B sont deux événements indépendants, si de plus
P(B) > 0, alors :

P(A ∩ B) P(A) × P(B)


PB (A) = = = P(A).
P(B) P(B)
La réalisation d'un événement n'inuence pas sur la réalisation de l'autre.
2 Ne pas confondre indépendance avec incompatibilité, car dans ce dernier
cas A ∩ B = ∅ et P(A ∩ B) = 0

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

On peut généraliser la notion d'indépendance. On considère (A)i , i = 1, ..., n


une suite d'événements mutuellement indépendants si :
n
\ n
Y
P( Ai ) = P(Ai )
i=1 i=1

Proposition
A et B deux événements indépendants, alors :
1 Ā et B sont indépendants
2 A et B̄ sont indépendants
3 Ā et B̄ sont indépendants

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Denition
On dit que la suite d'événements (A)1≤i≤n forme un système complet (ou
partition) de Ω si :
n
Ai ∩ Aj = ∅ ∀i 6= j et
[
=Ω
i=1

Proposition
Soit (A)1≤i≤n un système complet de Ω et B ∈ A alors
n
X
P(B) = P(Ai ∩ B)
i=1

(La formule de probabilité totale)


Preuve

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Espace probabilisable
Notations et dénitions Espace probabilisé ni ou dénombrable
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Probabilités conditionnelles
Notion de probabilités Indépendance en probabilité
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Formule de Bays

Proposition
On considère (A)1≤i≤n un système complet de Ω tel que P(Ai ) 6= 0, i = 1, ..., n.
Soit B ∈ A tel que P(B) 6= 0, alors :
PAi (B) × P(Ai )
PB (Ai ) = n
X
PAj (B) × P(Aj )
j=1

Exemple
On tire au sort entre deux urnes U1 et U2 avec des probabilités respectives 13 et
2
3 , puis on tire une boule dans l'urne choisie.
U1 contient :5 boules rouges et 6 noires.
U2 contient 7 boules rouges et 3 noires.
Calculer la probabilité de choisir U1 sachant qu'on a obtenu une boule noire ?

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

1 Notations et dénitions
2 Langage ensembliste (ou opérations logiques)
Opérateurs ensembliste
Loi de Morgan
Tribu d'événements
3 Notion de probabilités
Espace probabilisable
Espace probabilisé ni ou dénombrable
Probabilités conditionnelles
Indépendance en probabilité
Formule de Bays
4 Quelques éléments de l'analyse combinatoire
Permutations sans répétion
Permutations avec répétion
Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Combinaisons sans répétition
Combinaison avec répétition

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

Le but de cette partie est de rappeler quelques éléments de combinatoire an


de résoudre des problèmes de dénombrements.

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

Une permutation sans répétition (arrangement) de p objets pris parmi n est une
suite ordonnée de p éléments choisis parmi n, et qui ne peuvent pas se répéter.
Apn = n(n − 1)(n − 2)...(n − p + 1)

Exemple
Le nombre de codes diérents de quatre chires qu'on peut construire avec
{1, 2, 3, 4, 5, 6, 7} est A47 = 840

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

Une permutation avec répétition de p objets pris parmi n est une suite
ordonnée de p éléments choisis parmi n, et et pouvant se répéter.

np = n × n × .... × n
| {z }
p fois

Exemple
Un mot de cinq lettres est une permutation avec répétition de cinq objets
choisis parmi un ensemble, l'alphabet, de 26 éléments : ENSAM, matin, boire,.
. . Le nombre total de ces permutations est :
265 = 11 881 376

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

C'est une suite ordonnée de n objets dans p (p < n) classes distincts, où la


classe k contienne nk objets identiques, 1 ≤ k ≤ p avec n1 + n2 + ... + np = n.
n!
Alors on permitations possibles
n1 !n2 !...np !

Exemple
Une urne contenant dix boules numérotées de 1 à 10, avec trois couleurs
diérentes (trois boules rouges, quatre boules vertes et trois jaunes, on tire
sans remise les 10 boules, il y a alors 10! tirages ordonnés possibles.
Maintenant on eace les numéros des boules vertes, les 4! permutations de ces
quatre boules conduisent à la même permutation, par conséquent le nombre de
10!
permutation distinctes devient
4!

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

C'est un sous-ensemble non ordonné de p objets choisis dans un ensemble qui


Ap n!
en contient n, et on a Cnp = n = sous-ensemble de ce type
p! p!(n − p)!

Exemple
Dans une classe de 16 etudiants le nombre de binomes possible est :
2
C16

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

Une combinaison avec répétion est un sous-ensemble non ordonné de p objet


dans une ensemble qui en contient n et qui peuvent se répéter et on a Cp+n−
p
1
ensembles de ce type.

Exemple
On tire deux boules avec remise dans une urne qui contient cinq boules avec
cinq couleurs diérentes.
Alors il y a C62 possibilités

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni


Plan Permutations sans répétion
Notations et dénitions Permutations avec répétion
Langage ensembliste (ou opérations logiques) Permutation avec répétition de n objets non tous distincts
Notion de probabilités Combinaisons sans répétition
Quelques éléments de l'analyse combinatoire Combinaison avec répétition

On jette quatre dés identiques non truqués. Calculer les probabilités suivantes :
1. quatre fois le même chire.
2. quatre chires

Pr.Y.BENSLIMANE ENSAM Université Hassan II Casablanca Probabilité sur un espace ni