You are on page 1of 2

COMMUNIQUÉÉ DE PRESSE – POUR DIFFUSION IMM

COMMUNIQU IMMÉÉDIATE

Quantum Global demande une proc


procéédure impartiale à Maurice
Ebène, île Maurice, 12 avril 2018 – Quantum Global a annoncé, ce jeudi 12 avril, avoir
formellement demandé à la Financial Services Commission (FSC) de Maurice une explication
exhaustive de sa décision de suspendre les licences d’opération de l’entreprise la semaine
dernière. L’entreprise a également souhaité bénéficier d’une procédure juste et impartiale.

La FSC a affirmé avoir suspendu les licences d’opération, le 8 avril, en se basant sur une
mesure de restriction émise par la Cour Suprême de Maurice, accordant à Quantum Global
un délai de sept jours pour fournir une déclaration écrite. Néanmoins, l’instance régulatrice
n’a fourni aucun détail quant à la cause de cette mesure de restriction ou de la suspension
des licences.

« Il est difficile de nous défendre contre des actions prises par les autorités lorsque la raison
d’être de ces actions n’est pas claire. Cela, en dépit de nos demandes répétées pour des
explications », déclare Jean-Claude Bastos de Morais, fondateur et CEO de Quantum Global.

Il ajoute que « l’absence d’une procédure équitable et la précipitation pour nous


sanctionner ont eu un impact négatif important sur les opérations de Quantum Global.
Cette situation a réellement affecté nos employés, nos clients, nos partenaires et les projets
d’investissements importants que nous pilotons en Angola et à travers l’Afrique. Cela n’est
pas normal et va à l’encontre des principes de base de la justice. Nous avons d’urgence
besoin d’une procédure équitable afin de nous disculper et de continuer à mener nos
activités d’investissement, pour le bien de nos clients et le développement positif de
l’Afrique ».

En tant qu’investisseur important à Maurice, Quantum Global dit s’attendre que la FSC suive
les procédures établies et accorde à l’entreprise l’opportunité de se défendre. « Nous
souhaitons également que la FSC soutienne tout investisseur souhaitant expliquer son cas
en toute transparence, afin de prouver qu’il n’y a aucune maldonne », ajoute Jean-Claude
Bastos de Morais.

Quantum Global est un gestionnaire de fonds et l’entreprise mène ses activités selon les
politiques d’investissement et les lois applicables à Maurice et dans le reste du monde,
précise le CEO. « Les sept fonds d’investissements basés à Maurice respectent strictement
les normes IFRS. »
Quantum Global lutte aussi contre des allégations mensongères dans les médias selon
lesquelles l’entreprise est impliquée dans une enquête menée par les autorités angolaises
autour d’un transfert bancaire litigieux de $500 millions. Ces allégations mensongères
persistent en dépit d’un communiqué officiel publié sur le site web de l’entreprise, le 4 avril,
indiquant que ni Quantum Global, ni M. Bastos n’étaient parties prenantes de cette
transaction ou y sont liés de quelque manière.

« Je réfute catégoriquement ces allégations et confirme sans équivoque que ni Quantum


Global, ni moi n’étions parties prenantes de ces transactions ou n’y avons participé », a
déclaré M. Bastos.

« Nous demandons à la FSC de respecter les procédures établies et de prendre note que
toute action additionnelle qui ne respecterait pas ces procédures pourraient grandement
nous nuire. »

« Nous restons confiants et fermes quant à notre capacité à nous défendre vigoureusement,
et nous prévoyons de le faire une fois que nous aurons compris les raisons précises des
actions prises contre nous », a conclu M. Bastos.

FIN

Contact presse

Prerna Agarwal
Djembe Communications
Dubai
Tel: +9714 559 3100
Prerna.agarwal@djembecommunications.com

Lekha Seebaluck
Blast Burson-Marsteller
Tel : (+230) 213 1888/5 2580978
Email : publicrelations@blast.mu

Related Interests