You are on page 1of 35

SECRÉTARIAT GÉNERAL DE LA VILLE DE PARIS


N° de MARCHE :
N° d'Opération :
N° de Contrat :
N° d'équipement : 01056

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er


MARCHE PUBLIC DE COORDINATION EN MATIERE DE
SECURITE INCENDIE

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 1/35
Sommaire

ARTICLE 1. PRÉSENTATION DE L’OPÉRATION...............................................................3

1.1. LE COMPLEXE DES HALLES.............................................................................................................................3


1.2. L’ORIGINE DU PROJET ET SES PRINCIPAUX OBJECTIFS......................................................................................4
1.3. LE DÉVELOPPEMENT DU PROJET DEPUIS 2005..................................................................................................5
1.4. L’ORGANISATION DU PROJET............................................................................................................................5
1.4.1. Les 11 sous projets...................................................................................................................................5
1.4.2. Description des projets............................................................................................................................9
1.4.3. Le programme commercial....................................................................................................................15
1.4.4. Procédures administratives et foncières................................................................................................16
1.5. LES ACTEURS DU PROJET................................................................................................................................16
1.5.1. La Ville...................................................................................................................................................16
1.5.2. Les exploitants du site...........................................................................................................................17
1.5.3. Les partenaires......................................................................................................................................17
1.5.4. La concertation publique et ses instances.............................................................................................18
1.5.5. La maîtrise d’œuvre urbaine.................................................................................................................19
1.5.6. Les maîtres d’œuvre d’architecture et d’infrastructure.........................................................................19
1.5.7. Les services municipaux en charge de la conduite d’opérations..........................................................19
1.5.8. Le recours à un mandataire pour les ouvrages de la Ville....................................................................20
1.5.9. La mission des Halles............................................................................................................................20
1.5.10. Organigramme.......................................................................................................................................21

ARTICLE 2. OBJET DU MARCHÉ............................................................................22

ARTICLE 3. PRÉSENTATION GÉNÉRALE DE LA MISSION................................................22

3.1. LE SCHÉMA GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ...............................................................................................................22


3.1.1. Les objectifs du schéma général de sécurité.........................................................................................23
3.1.2. Actualisation du schéma général de sécurité........................................................................................23
3.1.3. Doctrine et méthode..............................................................................................................................24
3.2. LE POSTE DE COMMANDEMENT DE SÉCURITÉ................................................................................................24
3.3. LA MISSION DE COORDINATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ INCENDIE............................................................25

ARTICLE 4. ELÉMENTS DE MISSION........................................................................25

4.1. DIAGNOSTIC – ÉTAT DES LIEUX......................................................................................................................25


4.1.1. Mission M1 : inventaire des règles de sécurité spécifiques au forum...................................................25
4.1.2. Mission M2 : recollement des dossiers d’identité des SSI du site des Halles et des moyens de secours
26
4.2. SCHÉMA GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ....................................................................................................................27
4.2.1. Mission M3 : comité du schéma général de sécurité............................................................................27

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 2/35
4.2.2. Mission M4 : rédaction d’un cahier des charges à usage des maîtres d’œuvre....................................28
4.3. COORDINATION EN MATIÈRE DE SYSTÈMES DE SÉCURITÉ INCENDIE..............................................................29
4.3.1. Mission M5 : Examen des dossiers Avant-Projet Sommaire (APS) et Avant-Projet Détaillé (APD) afin
d’établir le cahier des charges fonctionnel du SSI................................................................................................29
4.3.2. Mission M6 : Vérification du permis de construire...............................................................................30
4.3.3. Mission M7 : Examen du PRO et du Dossier de Consultation des Entreprises (DCE) et émission d’un
avis écrit sur les offres des entreprises..................................................................................................................30
4.3.4. Mission M8 : Examen des documents d’exécution durant la phase réalisation et émission d’avis
écrits. 30
4.3.5. Mission M9: Coordination des interventions des entreprises concernées par le SSI pendant le
chantier. 31
4.3.6. Mission M10 : Etablissement et mise à jour du dossier d’identité du SSI............................................31
4.3.7. Mission M11 : Participation aux opérations préalables à la Réception et établissement du procès-
verbal de réception technique...............................................................................................................................32
4.3.8. Mission M12 : Participation et représentation du maître de l’ouvrage à la visite de la commission de
sécurité pour l’ouverture de l’établissement.........................................................................................................33
4.3.9. Mission M13 : Suivi du délai de garantie de parfait achèvement.........................................................33
4.3.10. Mission M14 : Formation du personnel................................................................................................33
4.3.11. Mission M15 : Maintenance..................................................................................................................33
4.3.12. Récapitulation des missions par sous projet.........................................................................................34

ARTICLE 5. CONFIDENTIALITÉ..............................................................................35

Article 1.Présentation de l’opération

1.1. Le Complexe des Halles


L’opération des Halles, réalisée entre 1971 et 1983, à l’emplacement des anciennes halles alimentaires
de Paris, couvre un territoire de plus de huit hectares, au cœur du 1er arrondissement de Paris.
Sur plus de sept niveaux de planchers, dont cinq niveaux souterrains, il associe un pôle de transportss
en commun assurant l’interconnexion de trois lignes RER et quatre lignes de métro et formant l’une des
plus importantes gares européennes par le nombre quotidien de trains et de voyageurs, un centre
commercial de 60 000 m², parmi les plus dynamiques de l’agglomération parisienne, et un ensemble
d’équipements publics à caractère sportif et culturel rayonnant sur tous les arrondissements centraux
et même au-delà.
Il est desservi par un ensemble de voies souterraines assurant une fonction de transit entre différents
points des 1er et 4e arrondissements et permettant l’approvisionnement du pôle commercial, l’accès
des moyens de secours et la desserte de 2 000 places de stationnement.
Il comporte, à l’est, le secteur dit de l’ancien Forum, à dominante commerciale, et à l’ouest le secteur
du nouveau Forum qui combine équipements publics et commerciaux. En surface du secteur ouest, le
jardin des Halles s’étend jusqu’à la Bourse du commerce et de l’industrie.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 3/35
L’exploitation des différents établissements regroupés au sein des Halles est assurée respectivement
par la RATP, pour le pôle transports, la Ville de Paris ou ses prestataires et/ou concessionnaires pour les
équipements publics et la Société Civile du Forum des Halles de Paris (SCFHP) représentée par Espace
Expansion, filiale du groupe Unibail, pour le centre commercial.
Aux termes d’un ensemble de conventions, la gestion technique des équipements communs est assurée
par la Ville de Paris, la SEM PariSeine et Espace Expansion.

1.2. L’origine du projet et ses principaux objectifs


Plus de vingt ans après son achèvement, le complexe des Halles présente un certain nombre de
dysfonctionnements majeurs qui résultent à la fois de l’intense fréquentation dont il est l’objet et
d’erreurs initiales de conception.
C’est pourquoi, en décembre 2002, la Ville de Paris a confié à la SEM Paris Centre un mandat d’études
préalables pour le réaménagement du quartier des Halles. Dans ce cadre, la SEM Paris Centre a
organisé, entre mars 2003 et l’été 2004, une consultation d’urbanisme sous la forme de quatre marchés
de définition simultanés mettant en compétition les équipes constituées autour des architectes Rem
Koolhaas (OMA), Winy Maas (MVRDV), Jean Nouvel (AJN) et David Mangin (SEURA). En décembre 2004, la
Commission d’Appels d’Offres de la Ville de Paris a désigné David Mangin comme lauréat de cette
consultation.
Par ce choix, la Ville de Paris a retenu une stratégie d’intervention visant à remédier aux
dysfonctionnements du site tout en préservant les fonctions urbaines centrales qui s’y exercent.
Le projet vise à améliorer le fonctionnement du quartier aux différentes échelles de son insertion
métropolitaine. Il devra présenter un impact positif sur le cadre de vie de tous les usagers du complexe
des Halles : riverains, usagers des équipements publics de proximité, clients du centre commercial et
voyageurs du pôle de transports.
Cet objectif est poursuivi suivant trois axes d’intervention principaux :

 La recomposition des espaces publics du quartier des Halles autour d’un jardin rénové de 4,3
hectares, afin de reconstituer les continuités urbaines et de réinsérer le site dans
l’enchaînement des espaces publics majeurs du centre de Paris ;

 La construction de la « Canopée », bâtiment nouveau établi en superstructure de l’ancien


Forum, qui redonnera aux espaces souterrains et aux équipements qui y sont localisés une
visibilité urbaine à la mesure de leur rayonnement métropolitain ;

 Recomposition des espaces souterrains qui permettra d’améliorer la sécurité, l’accessibilité du


pôle de transports et des équipements, le confort des usagers, clients et salariés du site, ainsi
que les services offerts.

Tout au long des études et de la réalisation des travaux, le respect des principes du développement
durable, permettra de minimiser l’impact du projet sur l’environnement.
Une concertation élargie, développée sous la vigilance d’un garant et encadrée par une charte de la
concertation élaborée en lien avec tous les interlocuteurs associatifs intéressés par le projet (riverains,

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 4/35
usagers des transports, syndicats, organisations professionnelles, etc.) et les conseils de quartier, a été
engagée et sera poursuivie tout au long du déroulement des études et de la mise en œuvre du projet.

1.3. Le développement du projet depuis 2005


À l’issue de la procédure des marchés de définition simultanés, les études se sont développées suivant
les différentes orientations proposées par l’équipe lauréate.
Ainsi, la Ville de Paris a attribué à l’équipe constituée autour de David Mangin une série de marchés de
maîtrise d’œuvre correspondant respectivement à la rénovation du jardin, à la restructuration des
espaces de voirie – en surface et en infrastructure – et à la recomposition des circulations piétonnes
souterraines, verticales et horizontales.
En 2006 et 2007, les études se sont poursuivies, en lien avec les partenaires publics et privés concernés
par le devenir du complexe des Halles : la société Unibail qui assure la gestion du centre commercial au
travers de sa filiale Espace Expansion et de la Société Civile du Forum des Halles de Paris (SCFHP), la
RATP qui exploite le pôle de transports en commun, le Syndicat des Transport de l’Île-de-France,
autorité organisatrice des transport, et la Région Île-de-France.
Fin 2007, en lien avec les études concernant la restructuration des circulations piétonnes verticales et
des accès au pôle de transports, la RAPT a initié une réflexion sur la restructuration de la gare RER, et
notamment sur la rénovation de la salle d’échanges.
Parallèlement, pour ce qui concerne le traitement architectural de l’émergence urbaine du complexe
souterrain, tout en s’inscrivant dans la continuité des orientations proposées par l’équipe SEURA, la
Ville de Paris a souhaité recourir à l’organisation d’un concours international d’architecture.
Fin 2006, au terme d’études de programmation complémentaires, et après une phase d’intense
concertation, le cahier des charges de la consultation a été arrêté et dix équipes concurrentes ont été
retenues. Le 29 juin 2007, le jury a retenu le projet « Canopée » proposé par les architectes Patrick
Berger et Jacques Anziutti.

1.4. L’organisation du projet

1.4.1. Les 11 sous projets


La complexité technique et fonctionnelle du complexe des Halles se traduit notamment par une
imbrication des propriétés foncières et des unités d’exploitation. Elle entraîne, pour l’opération, la
coexistence de maîtrises d’ouvrage relevant de statuts différents.
De ce fait, le maintien de la cohérence du projet suppose l’articulation rigoureuse d’un ensemble de
projets distincts, chacun d’eux susceptible d’interagir avec les autres, mais obéissant à des rythmes
d’études et d’exécution différents, relevant de maîtrises d’œuvre et de maîtrises d’ouvrage
différentes, présentant entre elles différents degrés d’autonomie.
Onze projets peuvent être identifiés. Le tableau ci-dessous récapitule l’intitulé de chacun d’eux, en
précise les objectifs principaux, le coût prévisionnel et les éléments de calendrier.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 5/35
Date prévisionnelle
MOA Intitulé Objectifs principaux de début des
travaux
L’ancien forum
1 Canopée
Amélioration de la visibilité du
Construction de la complexe, implantation de
V Fin 2010
Canopée commerces, d’équipements et de
la salle de gestion de crise
2 Parcours piétons souterrains, verticaux et horizontaux
Les liaisons verticales
Restructuration des
circulations intérieures de
l’ancien forum :

 Lescot –1 au -4 (V)

 Rambuteau -1 au
-3 (V) Amélioration de l’accessibilité
V  Rambuteau : des espaces commerciaux, des
2.1 2ème trimestre 2010
ND prolongement du équipements, du confort des
-3 au -4 (T) usagers

 Berger -1 au -3
(V)

 Berger :
prolongement du
-3 au -4 (T)
Création d’un nouvel
accès à la gare RER Amélioration : du service des
2.2 ND depuis la place usagers, de la sécurité du pôle 2ème trimestre 2011
Marguerite de Navarre transport
(création -1 à -4)
Les parcours horizontaux
Création du mail Desserte de nouveaux espaces
2. 3 ND
Marguerite de Navarre commerciaux
3 Espaces commerciaux (nouveaux cantons)
Reconversion de l’ex
barreau nord-sud de la Implantation d’un nouvel
3.1 ND 1er trimestre 2012
voirie souterraine, équipement commercial
niveau -2 – canton 17
3.2 ND Reconversion du Développement de l’offre
parking Berger (niveaux commerciale du forum

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 6/35
-3.a et -3b) – cantons
18 et 19
4 Salle d’échanges RER
Amélioration : du service aux
Restructuration de la
4.1 T usagers, de la sécurité du pôle
salle d’échanges RER
transport
Création d’un nouveau Accompagner la restructuration de
canton attenant à la la salle d’échanges RER et
4.2 ND
salle d’échanges – développement de l’offre
canton 20 commerciale du forum
Nouveau Forum
5 Parcours piétons souterrains, verticaux et horizontaux
Les liaisons verticales
Saint Eustache
modification 0 à -1

Pont Neuf modification 0 Restructuration des 4 accès au


5.1 V à -1 nouveau forum, modification des
Louvre modification 0 à infrastructures sous le jardin
-1

Jour modification 0 à -1
Les parcours horizontaux
Repositionnement de la
Amélioration des services aux
5.2 V galerie de la serre
usagers
tropicale
6 Equipements publics de la ville
Extension de la Amélioration des services aux
6.1 V
médiathèque musicale usagers
Création de locaux pour
la direction des espaces
6.2 V
verts et de
l’environnement
Les espaces routiers souterrains
7 Voirie souterraine
Restructuration des
7.1 V Réduction du trafic de transit 1er trimestre 2010
voies souterraines
Création d’une Renforcement de l’offre sur le
7.2 V mi-2012
déchèterie quartier
8 Parkings souterrains
C Reconfiguration des Rationalisation des conditions
parkings d’exploitation – mise en connexion

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 7/35
des parkings
9 Plateforme logistique
Expérimentation d’une
plate forme logistique Amélioration du système de
ND
raccordée au réseau livraison du quartier
ferré souterrain
Les espaces publics extérieurs
10 Le jardin
Amélioration de la qualité
Rénovation du jardin paysagère, de la continuité, de la
10.1 V 1er trimestre 2010
des Halles lisibilité et de l’ouverture à tous
des espaces

Restructuration des espaces publics de voirie de surface


11
Restructuration des Amélioration de la qualité et de la
V espaces publics de continuité de l’espace public, 1er trimestre 2010
voirie de surface priorité aux circulations douces
Actions transversales
Mise à niveau du
système de sécurité
incendie et de Rénovation du schéma et des
V
désenfumage du dispositifs de sécurité incendie à
12.1 T
complexe des Halles, l’échelle globale du site des
C
intégration des Halles
problématiques de
sûreté
V Mise à niveau des
Rénovation des équipements
12.2 T équipements Fin 2009
techniques du site
C techniques
V Définition et mise en œuvre d’un
T Définition et mise en schéma général permettant à tout
C œuvre d’un schéma utilisateur du site au fur et à
12.3
général de signalétique mesure de la livraison des espaces
du site aménagé aménagés d’être guidé dans ses
parcours
Légende :
V : MOA Ville
T : MOA pôle Transport
C : MOA pôle Commercial
ND : MOA on définie à ce jour

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 8/35
1.4.2. Description des projets

1.4.2.1. Ancien forum

La Canopée

Construction de la « La Canopée » (n°1)

Le projet de reconstruction de l’émergence urbaine du complexe souterrain des Halles a pour


ambition d’offrir une nouvelle porte d’entrée dans Paris, présentant une architecture qui soit
capable de dialoguer avec les monuments environnant tout en s’inscrivant dans un gabarit inférieur
à celui des immeubles riverains.
Sa mise en œuvre nécessite la démolition des superstructures existantes aux niveaux RDC, R+1
et R+2.
Le projet répond à une programmation mixte associant des équipements publics (7 400 m², dont
3 500 m² de reconstitution d’équipements existants) et un programme commercial (6 700 m² dont
3500 m² de reconstitution de surface existantes), tendant à proposer la création d’un lieu
d’échanges dédié à la culture et aux loisirs urbains.
Il doit respecter de nombreuses contraintes techniques et fonctionnelles propres au site. Sa mise en
œuvre obéira en outre à des contraintes sévères, puisqu’elle devra permettre la continuité de
fonctionnement du pôle de transports et du centre commercial.
La conception du bâtiment devra répondre aux objectifs du Développement Durable. Il devra
notamment présenter un traitement énergétique particulièrement performant.
Le projet lauréat du concours d’architecture inscrit le site sous une grande couverture translucide
de forme souple, « la Canopée », dont le gabarit se cale sur le volume des arbres du jardin.
Cette forme unificatrice englobe dans une même figure les équipements publics et commerciaux,
disposés dans deux ailes bâties à R+2 encadrant le cratère, et les espaces publics qui se
développent sous une couverture ventilée.
L’esquisse du projet validée début janvier 2008, a connu des évolutions dans le premier trimestre
2008 à l’occasion de la première phase des études d’APS. Il s’agit notamment de la précision du
programme des équipements et commerces du bâtiment, de la précision du gabarit et de la
faisabilité structurelle de l’ouvrage, du développement du principe de circulation et des flux en
relation avec le patio, ainsi que les échanges avec les services de sécurité.

Relogement du conservatoire (n°1’)

Le maintien en fonctionnement du conservatoire du Centre, équipement emblématique du forum


des Halles, était un préalable inscrit dans le programme du « concours du carreau ».
Le relogement provisoire du conservatoire du Centre permet de réduire les contraintes et la durée
de la démolition des superstructures existant du forum des Halles.
Un site de substitution est en cours de définition par la Ville qui assurera le cas échéant en régie la
conduite et la maîtrise d’œuvre de cette opération. Un dépôt du permis de construire est envisagé
au printemps 2008 dans l’optique d’un relogement à la fin de l’été 2010.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 9/35
Les parcours piétons souterrains, verticaux et horizontaux (n°2)

Restructuration des espaces intérieurs de l’ancien forum, les liaisons verticales (n°2.1)

La restructuration des circulations intérieures du complexe souterrain a pour but l’amélioration de


l’accessibilité du pôle transports, des espaces commerciaux et des équipements.
Ce projet comporte la restructuration des accès existants Lescot, Berger et Rambuteau (en lien
avec la création de nouveaux débouchés de la salle d’échanges vers les circulations verticales
Berger et Rambuteau, incluses dans le périmètre de réflexion du pôle transports décrit ci-après).
Les études réalisées au titre de la mission de « diagnostic » du marché de maîtrise d’œuvre confié à
l’équipe SEURA comportent des propositions détaillées, à l’échelle du 1/50, pour chacun des
secteurs d’intervention envisagés.
La redéfinition des périmètres de maîtrise d’ouvrage liée à la mise en place du projet de
restructuration du pôle de transports, ainsi que des difficultés administratives et contentieuses
imposeront la désignation d’un nouveau maître d’œuvre à partir du printemps 2008.

Création des accès Berger et Rambuteau, niveaux -3 / -4

La création de ces liaisons constitue la continuité du projet de restructuration des circulations


intérieures du complexe souterrain, dans le but d’améliorer l’accessibilité des espaces de transport.
Les études réalisées au titre de la mission de « diagnostic » du marché de maîtrise d’œuvre confié à
l’équipe SEURA comportent des propositions détaillées, à l’échelle du 1/50, pour chacun des
secteurs d’intervention envisagés.

Création d’un nouvel accès à la gare RER Marguerite de Navarre (n°2.2)

La création de cet accès a pour but d’améliorer la qualité du service rendu aux usagers en offrant
un nouvel accès direct à la salle d’échanges (niveau -4) depuis la place Marguerite de Navarre, au
sud du complexe des Halles. Elle entraînera une amélioration significative des conditions de
sécurité du pôle de transports en offrant de nouveaux dégagements à la salle d’échange.
À ce jour, les études réalisées en phase « diagnostic » du marché de maîtrise d’œuvre confié à
l’équipe SEURA comportent trois variantes.

Mail Marguerite de Navarre (n°2.3)

La réalisation du nouvel accès au pôle de transports depuis la place Marguerite de Navarre


permettra la création d’un accès direct au niveau -3 de l’ancien Forum, au travers des volumes
actuellement occupés par le parc de stationnement « Berger ».
Cette opération comportera la création d’un mail de circulation public reliant le puits d’accès
Marguerite de Navarre aux circulations publiques de l’ancien Forum

Espaces commerciaux (n°3)

Reconversion de l’ex-barreau nord-sud de la voirie souterraine (n°3.1)

Le « barreau nord-sud » est un tronçon de la voirie souterraine des Halles dont la désaffectation
doit intervenir au titre du projet de restructuration de cette dernière.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 10/35
Le volume libéré permettra l’aménagement de nouveaux espaces commerciaux sur une emprise
d’environ 3 500 m².
Une étude de faisabilité sommaire a été réalisée en juillet 2005.

Reconversion du parking Berger (n°3.2)

La création du mail de circulation public reliant le puits d’accès Marguerite de Navarre aux
circulations publiques de l’ancien Forum s’accompagne de la reconversion commerciale, partielle
ou totale, des niveaux 3 et 3bis du parking Berger.

Salle d’échanges RER (n°4)

Restructuration de la salle d’échanges RER (n°4.1)

Située au niveau -4 du forum, la salle d’échanges RER souffre actuellement de dysfonctionnements


liés à sa conception et à l’importance des flux qu’elle draine. Le projet vise à améliorer le service
aux usagers et la sécurité du pôle transports.
Une étude de faisabilité conduite par la RATP propose d’accompagner la restructuration de la salle
d’échanges RER par la création d’un mail « hors contrôle » mettant en connexion les accès depuis la
place carrée et le puits Marguerite de Navarre, la réorganisation des espaces commerciaux de la
salle d’échange, la relocalisation des locaux du personnel de la RATP ainsi que la création
éventuelle d’espaces commerciaux dans l’emprise actuelle d’une partie du parking Berger.
L’élaboration d’un schéma de principe dans le cadre des procédures propres au STIF (étape
préalable au lancement des études de maîtrise d’œuvre) permettra de poursuivre et concrétiser la
réflexion entamée dès le premier trimestre 2008.

Création d’un nouveau canton attenant à la salle d’échange – canton 20 (n°4.2)

Une étude de faisabilité conduite conjointement par la RATP et Espace Expansion propose
d’accompagner la restructuration de la salle d’échanges RER par la création d’un mail « hors
contrôle » mettant en connexion les accès depuis la place carrée et le puits Marguerite de Navarre,
la réorganisation des espaces commerciaux de la salle d’échange, la relocalisation des locaux du
personnel de la RATP ainsi que la création d’environ 2500 m² d’espaces commerciaux dans l’emprise
actuelle d’une partie du parking Berger au niveau -4.

1.4.2.2. Nouveau forum

Parcours piétons souterrains, verticaux et horizontaux (n°5)

Les liaisons verticales (n°5.1)

De la même manière que pour l’ancien forum, la restructuration des espaces intérieurs du complexe
souterrain du nouveau forum a pour but d’améliorer l’accessibilité des espaces commerciaux et des
équipements.
Ce projet comporte la restructuration des 4 accès existants (Portes du Jour, St-Eustache, Pont-neuf
et du Louvre et les interventions structurelles liées notamment autour de la serre tropicales) ainsi
qu’un ensemble d’interventions techniques dans les espaces situés en dessous du jardin

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 11/35
(déséquipement et démolition des élégissements, complexes de protection de la dalle) ou ayant
attraits à la mise en conformité de la structure. Par ailleurs ce projet comporte aussi la mise en
place de bâche de stockage des eaux pluviales dans les trémies reconverties Berger et Coquillère.
Les études réalisées au titre de la mission de « diagnostic » du marché de maîtrise d’œuvre confié à
l’équipe SEURA comportent des propositions détaillées, à l’échelle du 1/50, pour le réaménagement
des 4 portes d’accès au nouveau forum.
La redéfinition des périmètres de maîtrise d’ouvrage liée à la mise en place du projet de
restructuration du pôle de transport, ainsi que des difficultés administratives et contentieuses
imposeront la désignation d’un nouveau maître d’œuvre à partir du printemps 2008.

Les équipements publics de la Ville (n°6)

Restructuration de 2 équipements publics du nouveau Forum (n°6.1)

Le secteur du « Nouveau Forum », situé dans la partie ouest du complexe souterrain, abrite une
série d’équipements publics, à caractère sportif et culturel. Deux d’entre eux, font ou doivent faire
l’objet de restructurations.
Le Forum des Images, équipement dédié au cinéma est en cours de restructuration. Sa réouverture
au public est prévue en 2009.
La Médiathèque Musicale de Paris, équipement à vocation patrimoniale et de diffusion, pourrait
faire l’objet d’une extension permettant de porter sa surface utile de 1 500 m² à 3 000 m² par
l’annexion de volumes contigus dont la désaffectation est programmée. Le calendrier de mise en
œuvre de ce projet n’a pas encore été arrêté.

 Création de locaux pour la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement (n°6.2)

Ces locaux sont destinés aux personnels de surveillance et aux jardiniers du jardin.

1.4.2.3. Les espaces routiers souterrains

Voirie souterraine (n°7)

Restructuration des voies souterraines (n°7.1)

La voirie souterraine des Halles (VSH) comporte plus de quatre kilomètres de voies qui assurent une
triple fonction de desserte du complexe par les parcs de stationnement, d’accès aux niveaux
inférieurs par les services de secours et de transit routier.
Le projet de restructuration de la VSH à pour objet de réduire la circulation de transit et de libérer
les espaces de surface encombrés par certaines des trémies d’accès, tout en maintenant les
fonctions de desserte et de sécurité. Il se traduira par la fermeture d’un certain nombre de trémies
en surface et la désaffectation du tronçon souterrain dit « barreau nord-sud ».
Il comportera d’importantes interventions de génie civil pour la reconfiguration des ouvrages
souterrains. Il s’accompagnera de la mise aux normes « tunnel » de l’équipement.
Le projet est actuellement en phase d’études d’avant-projet. Le dépôt du Dossier Préliminaire de
Sécurité est envisagé à l’automne 2008.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 12/35
Réalisation de la déchèterie (n°7.2)

La désaffectation du volume de la trémie d’entrée « Louvre » dans le cadre de la restructuration de


la salle d’échanges pourrait permettre l’implantation d’une déchèterie, équipement entrant dans le
champ de la réglementation des Installations Classées pour la Protection de l’Environnement.

Parkings souterrains (n°8)

Reconfiguration des parkings

Pour prendre en compte la nouvelle configuration des accès aux parcs de stationnement qui
résultera de la restructuration de la voirie souterraine, d’une part, et l’impact sur le parc de
stationnement Berger de la création du mail de liaison entre le nouvel accès au RER depuis la place
Marguerite de Navarre et le niveau -3 de l’ancien Forum, d’autres part, une restructuration des
trois parcs de stationnement est à l’étude. Elle permettra d’améliorer les conditions d’exploitation
et la qualité du service offert aux usagers par la mise en commun des accès et le foisonnement de
l’offre.
Des études de faisabilité sont en cours.

Plateforme logistique (n°9)

Réalisation d’une plate-forme logistique raccordée au réseau ferré souterrain

La restructuration des ouvrages souterrains du complexe des Halles crée l’opportunité d’étudier la
mise en place d’une plate-forme logistique raccordée au réseau ferré.
Une étude de faisabilité économique, conduite par la Direction de la Voirie et des Déplacements de
la Ville de Paris en 2005 a permis d’identifier un potentiel de flux de marchandises dans le domaine
du colis express.
Une étude de faisabilité ferroviaire, préalable à la mise en place éventuelle d’un dispositif
expérimental doit être engagée en 2008.
La perspective de mise en œuvre future d’un tel équipement constitue une hypothèse qui doit être
prise en compte par les différents projets.

1.4.2.4. Les espaces publics extérieurs

Le jardin (n°10)

Rénovation du jardin des Halles (n°10.1)

Ce projet, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à l’équipe SEURA, vise à améliorer la qualité Ce
projet, dont la maîtrise d’œuvre a été confiée à l’équipe SEURA, vise à améliorer la qualité
paysagère, la continuité et la lisibilité des espaces du jardin. Une restructuration totale du jardin
est envisagée, avec la création de cheminements piétons transversaux et une organisation claire des
usages dans le jardin.
La rénovation du jardin s’accompagnera de la création de locaux techniques à l’usage de la
direction des espaces verts de la Ville de Paris (DEVE), dans les volumes issus de la désaffectation
de la trémie de sortie « Berger ».

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 13/35
Le projet est actuellement en phase de conception (stade avant-projet).

Voirie de surface (n°11)

Restructuration des espaces publics de voirie de surface

Ce projet concerne les voiries de surface du périmètre élargi du projet compris entre les rues de
Rivoli, du Louvre, Etienne Marcel et le Boulevard de Sébastopol. Ces réaménagements permettront
d’améliorer la qualité et la continuité de l’espace public, en privilégiant les modes doux de
circulation. Les interventions prévues se font notamment sur les revêtements et la répartition des
emprises dévolues à chaque mode de circulation, en privilégiant les modes doux de transport.
Les études se déroulent parallèlement à celles concernant la restructuration des voiries
souterraines. Elles sont réalisées par l’équipe SEURA. Elles sont actuellement en phase d’avant-
projet.

1.4.2.5. Les actions transversales

Mise à niveau du système de sécurité incendie du complexe des Halles (n°12.1)

La Ville met en place un schéma général de sécurité incendie du complexe des Halles, regroupant la
description et l’avancement de l’ensemble des projets du site sous l’angle de la sécurité incendie.
Ce schéma général, qui sera actualisé aux différents jalons d’avancement de l’opération à pour but
d’assurer une connaissance d’ensemble des projets aux services de sécurité, ainsi que de leur offrir
une visibilité sur l’enchainement des procédures en cours et à venir.
Un audit des réseaux de sécurité incendie du site est en cours d’initiation, via une consultation de
BET effectuée par la SEM PariSeine au titre de son mandat originel sur le complexe des Halles.
L’impact des projets mis en œuvre sur le complexe des Halles implique la mise à niveau globale du
Système de Sécurité Incendie de ce dernier. La désignation d’un maître d’œuvre de sécurité
incendie, ayant un regard global sur l’ensemble des projets, pour la mise à niveau du système de
sécurité incendie est envisagé dans le premier trimestre 2009.

Mise à niveau des réseaux et équipements techniques (n°12.2)

Un audit des réseaux est en cours d’initiation par la SEM PariSeine au titre de son mandat
d’exploitation originel sur le site des Halles. Cette mission vise à assurer une connaissance globale
de la localisation des réseaux et équipements communs, de leur capacité et de leur état de
conformité.
Une mission de programmation sera lancée par la Ville à l’issue de la première phase d’audit dans le
dernier trimestre 2008, préalablement à la désignation d’un Bureau d’étude technique dans le
premier trimestre 2008.

Définition et mise en œuvre du schéma général de signalétique du site (n°12.3)

La signalétique est une des composantes essentielles de l’opération, notamment pour le complexe
commercial et le pôle de transport. Une réflexion globale sera mise en œuvre par la Ville et ses
partenaires, dans le but de mettre en œuvre un schéma général de signalétique cohérent et
performant sur l’ensemble du site des Halles.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 14/35
1.4.3. Le programme commercial
Le centre commercial des Halles est un des pôles commerciaux les plus attractifs et dynamiques de
la région parisienne. Les différents projets du réaménagement du complexe des Halles, décrits ci-
dessus, induisent les suppressions et créations de surfaces commerciales.

 La Canopée : création estimée d’environ 5500 m² GLA supplémentaires répartis entre le


rez-de-chaussée, les niveaux R+1 et R+2. La mise en œuvre du projet nécessite par ailleurs
la destruction de 3250 m² GLA environ de surfaces commerciales existantes en RdC.

 La reconversion du barreau Nord/Sud : le projet de réaménagement des voiries souterraines


du forum prévoit la reconversion en surface commerciale du « barreau N-S », actuellement
dédié au transit automobile. Cette nouvelle emprise commerciale sera d’une surface
d’environ 3500 m² GLA.

 Le réaménagement des circulations verticales du forum : ce sous projet impacte un


ensemble de volumes commerciaux existants dans l’ancien forum : 720 m² GLA supprimés
pour 1300 m² GLA créés (soit un delta de 565 m² GLA).

 La création du « mail Marguerite de Navarre » et la reconversion du parking Berger : Les


études de faisabilité réalisées à propos de la reconversion d’une partie du parking Berger en
nouveaux espaces commerciaux, à l’occasion de l’ouverture du « mail Marguerite de
Navarre » ont abouti au projet de reconversion des niveaux -3.a et -3.b du parking Berger
correspondant à la création de nouvelles surfaces commerciales à déterminer.
L’ensemble des surfaces commerciales créé pourrait dépasser 10 000 m² hors œuvre nets (SHON).
Le programme pourrait donc entrer dans la catégorie des aménagements soumis à enquête publique
au titre de la loi du 12 Juillet 1983 relative à la démocratisation des enquêtes publiques, dite « loi
Bouchardeau ».
De plus, ce programme commercial est soumis à une procédure administrative préalable de
demande d’autorisation d’exploitation auprès de la commission départementale d’équipement
commercial (CDEC) ; envisagé en plusieurs temps. Le dépôt de la CDEC dans le cadre du projet de la
Canopée et de la restructuration des circulations verticales de l’ancien forum est envisagé fin 2008.
Par ailleurs, la réflexion en cours sur le réaménagement de la salle d’échanges met en avant la
possibilité d’accompagner cette restructuration par la création de nouvelles surfaces commerciales
au niveau -4, sur une emprise actuellement occupée par le parking Berger.

1.4.4. Procédures administratives et foncières


La mise en œuvre du projet de rénovation des Halles est soumise à une série de procédures
administratives et foncières.
Le volet relevant de la responsabilité du STIF (restructuration de la gare RER et création du nouvel
accès Marguerite de Navarre) fera l’objet de procédures spécifiques. Dans la mesure du possible, les
procédures des différentes maîtrises d’ouvrage seront conduites conjointement.
Il s’agit notamment :

 de la Déclaration d’utilité publique du projet (DUP), préalable aux éventuelles


expropriations.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 15/35
 de la déclaration d’intérêt général du projet par le Conseil de Paris (dite « Déclaration de
projet ») à l’issue de la procédure d’enquête publique prévue par la loi du 12 Juillet 1983
(loi « Bouchardeau »).

 des procédures de déclassement du domaine public de voirie.


Ces procédures feront l’objet d’enquêtes publiques conjointes sous la responsabilité de
l’autorité préfectorale, préalablement saisie par le Maire lui-même, autorisé par délibération
du Conseil de Paris.

 des autorisations d’exploitation commerciales délivrée par la CDEC (créations de surfaces


commerciales dans la Canopée, le barreau nord-sud, le mail Marguerite de Navarre et
l’actuel parking Berger).

 de la réalisation de l’Étude de Sûreté et de Sécurité Publique prévue aux articles L. 111 3 1


et R. 111 49 du Code de l’urbanisme.

 de l’obtention des permis de construire (Canopée, Circulations verticales, Reconversion du


barreau nord-sud, locaux de la DEVE, nouvel accès Marguerite de Navarre).

 de l’approbation par l’autorité compétente du Dossier Préliminaire de Sécurité relatif à la


restructuration de la voirie souterraine.

 des acquisitions, cessions et échanges fonciers.


Ces procédures figurent sur le chemin critique de l’opération et doivent faire l’objet d’une
planification rigoureuse. Le calendrier, qui sera précisé avec l’avancée du projet, est joint en
annexe du présent document.

1.5. Les acteurs du projet

1.5.1. La Ville
La ville de Paris est l’initiatrice du projet, elle en assure la coordination globale. Elle assure,
directement ou indirectement, la maîtrise d’ouvrage d’une partie des projets (cf. supra, art. 1.4.1).

1.5.2. Les exploitants du site


L’exploitation des différents équipements privés et publics présents dans le complexe des Halles est
assurée par une grande pluralité d’intervenants : commerçants locataires pour le centre
commercial, services de la Ville ou délégataire de services publics pour le jardin, les équipements
publics sportifs et culturels, RATP pour le pôle de transports.
Ces établissements bénéficient en outre de l’accès à un ensemble d’équipements et de service
collectifs, publics ou privés, qui en permettent le fonctionnement : circulations piétonnes,
ascenseurs, escalators et monte-charges, réseaux divers, énergie, équipements de sécurité
incendie, surveillance, etc.
La gestion de ces équipements est assurées soit par les exploitants eux-mêmes (cas de la RATP),
soit, aux termes d’un ensemble de conventions et de mandats, par des organismes prestataires que
sont les services de la Ville, la SEM ParisSeine ou la Société Civile du Forum des Halles de Paris
(SCFHP), filiale d’Espace Expansion.
Quatre périmètres d’intervention peuvent ainsi être identifiés :

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 16/35
 le pôle de transports et l’ensemble des équipements liés à son fonctionnement, ainsi que
les équipements collectifs situés dans les volumes RATP (notamment, installations de
drainage et d’épuisement des eaux situées en tréfonds de la gare) sont gérés par la RATP.

 le jardin et les espaces publics de voirie situés en surface, sont gérés et entretenus en régie
par les services de la Ville de Paris relevant respectivement de la direction des espaces
verts et de la direction de la voirie et des déplacements.

 les équipements collectifs, publics et privés, contribuant au fonctionnement du secteur dit


de l’ancien Forum, y compris les espaces de circulation publics et leurs équipements
mécaniques, plus les secteurs du nouveau Forum dit de la « rue de la Boucle », sont placés
sous la responsabilité de la société d’exploitation des parkings du Forum des Halles.

 les mêmes équipements collectifs en ce qu’ils desservent le secteur dit du nouveau Forum,
ainsi que les équipements techniques particuliers bénéficiant à la voirie souterraine et aux
équipements publics, culturels et sportifs, sont confiés à la SEM PariSeine.
Du point de vue de la sécurité incendie, le complexe des Halles comporte trois établissements
recevant du public (ERP) placés chacun sous la responsabilité d’un responsable unique de sécurité :
le pôle de transports en commun, l’ancien Forum, le nouveau Forum.

1.5.3. Les partenaires


Au côté de la Ville, quatre partenaires sont impliqués directement dans la conduite et dans la mise
en œuvre du projet de rénovation des Halles :

 La région d’Île-de-France qui intervient notamment comme financeur des infrastructures de


transports, ainsi qu’au titre de l’aménagement du site.

 Le syndicat des transports d’Île-de-France (STIF), autorité organisatrice des transports, qui
a vocation à piloter les projets d’investissement dans le domaine des transports publics et à
en définir les modalités d’exploitation.

 La RATP, exploitante du pôle de transports.

 La Société Civile du Forum des Halles de Paris (SCFHP), filiale du groupe Unibail-Rodamco,
exploitante du centre commercial et titulaire jusqu’en 2055 d’un bail à construction
couvrant la plus grande partie des volumes commerciaux.
Une série de conventions, initiées dès l’origine du projet, a formalisé les échanges entre ces
partenaires et définie leurs contributions respectives aux études, lesquelles ont été conduites dans
un esprit d’échange permanent.
Différentes instances ont été mises en place pour assurer ce pilotage partenarial :

 Le comité de pilotage, placé sous la coprésidence de l’adjoint au Maire de Paris chargé de


l’urbanisme et de l’architecture et du Maire du 1er arrondissement, rassemble notamment
les adjoints au Maire de Paris concernés, les Maires des 2e, 3e et 4e arrondissements, un
représentant de chaque groupe politique du Conseil de Paris, des représentants de l’État,
de la Région Île-de-France et de la Chambre de Commerce et de l’Industrie de Paris, le
STIF, la RATP et la SCFHP, le secrétaire général de la Ville. Il définit les modalités
organisationnelles et les orientations stratégiques du projet.

 Le comité des partenaires réuni les partenaires au niveau technique supérieur, il lui revient
les validations nécessaires avant la tenue des séances du comité de pilotage.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 17/35
 Le comité technique, animé par les services de la Ville, il assure le suivi de l’étude en se
réunissant aussi souvent que nécessaire.

1.5.4. La concertation publique et ses instances


Une démarche de concertation encadrée par une charte et pilotée par la Ville a été mise en oeuvre
autour du projet de rénovation du quartier des Halles. Le processus de réflexion collective
développé sous la vigilance d’un garant de la concertation publique et les propositions constructives
auxquelles il donne lieu procèdent de plusieurs instances :

 Le comité permanent de la concertation : extension du Comité de pilotage, a été mis en


place pour permettre à l’ensemble des acteurs du réaménagement des Halles de débattre, à
chaque grande étape, de l’évolution du projet, des orientations proposées et des modalités
de mise en œuvre de l’aménagement. Il est le lieu d’expression des différents points de vue
formulés par ses membres, et de présentation des synthèses des groupes de travail. Il est
convenu que le comité permanent de concertation se réunisse au moins une fois par an.

 Le bureau du comité permanent de la concertation : Un bureau a été mis en place avec


l’aide du garant de la concertation, pour assurer la permanence de la concertation et
organiser le suivi de son déroulement. Le bureau prépare l’ordre du jour du comité
permanent de concertation. Il veille à la circulation de l’information et établit le calendrier
de travail. Le bureau est animé par le garant de la concertation, avec le représentant de la
Ville. Il se réunit autant que de besoin et au moins une fois par trimestre. A la fin de la
réunion, le garant présente le relevé des décisions et transmet celui-ci au comité
permanent de concertation.

 Les Groupes de Travail Thématiques : Sur des thèmes particuliers, le comité permanent de
concertation a créé en son sein des groupes de travail, pour approfondir un sujet spécifique,
enrichir les projets par l’expression de différents points de vue et de suggestions, et
éclairer la décision des élus.
Les réunions préparatoires au titre du projet de construction de la Canopée - à l’image du bureau
du comité permanent de la concertation - ont été créées pour la préparation des GTT.

1.5.5. La maîtrise d’œuvre urbaine


La Mission des Halles s’appuie sur des marchés en cours. Pour approfondir les options proposées à
l’occasion du marché de définition organisé en 2003, l’équipe SEURA a été chargée par la ville de
Paris d’un ensemble de missions d’études au travers de quatre marchés subséquents, dont un
marché de maîtrise d’œuvre urbaine. Dans le cadre de ce marché, l’équipe SEURA exerce un rôle
d’urbaniste pour coordonner l’opération dans son ensemble.
La mission de maîtrise d’œuvre urbaine a pour vocation principale de veiller à la tenue des objectifs
d’urbanisme initiaux, d’examiner les conditions de leur faisabilité et de guider dans cette
perspective les différents maîtres d’œuvre qui en assurent la réalisation en chaque projet . La
mission de maîtrise d’œuvre urbaine possède une fonction de supervision générale et de
coordination, c’est ainsi qu’elle participe notamment à l’élaboration du schéma général de
sécurité.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 18/35
1.5.6. Les maîtres d’œuvre d’architecture et d’infrastructure
 Construction de la Canopée : Patrick Berger et Jacques Anziutti architectes, mandataires de
l’équipe de maîtrise d’œuvre lauréate du concours international d’architecture jugé en
juin 2007, sont titulaire d’un contrat de maîtrise d’œuvre pour la mise en œuvre du projet
de la Canopée.

 Restructuration des voiries souterraines : L’agence SEURA, représentée par messieurs David
Mangin et Jean-Marc Fritz est titulaire du contrat de maîtrise d’œuvre pour la
restructuration des voiries souterraines du forum des Halles.

 Restructuration des circulations verticales : Etudes de définition et de diagnostic réalisées,


études d’avant projet selon le résultat d’une nouvelle consultation de maître d’oeuvre.

 Rénovation du jardin des Halles : L’agence SEURA, représentée par messieurs David Mangin
et Jean-Marc Fritz, est titulaire du contrat de maîtrise d’œuvre pour la rénovation du jardin
des Halles.

 Réaménagement des voiries de surface : L’agence SEURA, représenté par messieurs David
Mangin et Jean-Marc Fritz, est titulaire du contrat de maîtrise d’œuvre pour le
réaménagement des voiries de surface du quartier des Halles.

1.5.7. Les services municipaux en charge de la conduite


d’opérations
Plusieurs directions de la Ville ont contribué à la mise en œuvre du projet global de requalification
urbaine du site des Halles :

 La Direction de l’Urbanisme, a dirigé l’ensemble de la procédure de requalification du


quartier des Halles depuis 2002.

 La Direction de la Voirie et des Déplacements, a piloté les projets de restructuration des


voiries de surfaces et souterraines

 La Direction du Patrimoine de l’Architecture, a assuré la conduite d’opération du projet de


la Canopée après le concours de l’été 2007.

 La Direction des Espaces Verts et de l’Environnement, a piloté le projet de rénovation du


jardin des Halles jusqu’à la phase d’avant projet.

1.5.8. Le recours à un mandataire pour les ouvrages de la Ville


La ville de Paris a choisi de confier la réalisation des sous projets d’infrastructures et de bâtiments
dont elle est maître d’ouvrage et qui sont mentionnés aux l’art. 1.4.1 et 1.4.2 ci-dessus à un
opérateur unique et de passer un marché de mandat à l’issue d’une consultation publique
européenne
Le titulaire de ce marché disposera des moyens nécessaires pour conduire, au nom et pour le
compte de l’autorité municipale, la mise en œuvre sur le terrain de chacune de ces opérations,
d’assurer leur coordination et leur cohérence avec les schémas d’ensemble adoptés par la Ville et
ses partenaires.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 19/35
1.5.9. La mission des Halles
Un service appelé « mission des Halles » est placé, dans cette perspective, sous l’autorité directe
du secrétaire général. La mission des Halles est une instance unique de coordination des services de
la Ville et des partenaires du projet dont la fonction principale est de faciliter l’organisation des
décisions nécessaires à l’avancement de la mission du mandataire. La mise en place d’un Système
de Management de l’Opération (SMO) formalisera l’organisation et les objectifs de la Ville, ainsi que
la définition des outils de pilotage, de gestion de projet et de qualité.
La mission des Halles représente le maître d’ouvrage devant le mandataire. Elle est un relais
d’information entre le mandataire et le comité de pilotage.
Les tâches de la mission des Halles sont les suivantes :

 veiller à la mise en œuvre des décisions de l’exécutif parisien, en particulier le respect des
programmes des coûts et des calendriers,

 conduire directement les opérations de bâtiment jusqu’à la désignation du mandataire, et


les coordonner avec les actions menées par les services de la direction des espaces verts et
de la direction de la voirie et des déplacements,

 engager les marchés de prestations intellectuelles nécessaires à la mise en œuvre des


opérations, en vue de leur transfert après la notification du contrat de mandat,

 conduire l’opération de construction de locaux provisoires pour le conservatoire du centre,

 coordonner les services de la Ville et de ses partenaires,

 engager les procédures d’urbanisme et notamment les enquêtes publiques,

 piloter les actions et études techniques de portée générale comme la sureté et la sécurité
du public,

 gérer les procédures administratives de transaction foncière,

 proposer un schéma d’assurance à la décision du conseil de Paris,

 servir l’exécutif dans la définition de la stratégie de communication et de concertation


publique,

 procéder au paiement du mandataire.

Toutes les tâches de maîtrise d’ouvrage concernant les opérations d’infrastructures et de bâtiments
financées par la Ville seront transférées au mandataire dès la notification du marché. La mission des
Halles poursuivra alors son action de coordination des services et des partenaires pour la validation
des livrables, de veille sur le respect des objectifs de programmes, de coûts et de calendrier,
notamment dans la perspective de leur approbation par le conseil de Paris et de l’attribution des
marchés de travaux par la commissions d’appel d’offres

La mission des Halles s’appuie sur plusieurs marchés d’assistance technique, notamment un marché
d’assistance à maîtrise d’ouvrage, qui prendra fin trois mois après la désignation du mandataire
(Société COTEBA).
Compte tenu de la complexité de l’opération, la Mission des Halles s’adjoint les services :

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 20/35
o Assistance économie de la construction

o Assistance communication

o Assistance synthèse urbaine (objet du présent marché)

o Assistance accessibilité pour tous

o Assistance sécurité incendie (hors CSSI)

o Assistance Développement Durable

1.5.10. Organigramme

Article 2.Objet du marché


Le marché faisant l’objet de la consultation est un marché intégrant une mission de coordination en
matière de systèmes de sécurité incendie.
Le projet de requalification du site des Halles comprenant des interventions de rénovations lourdes
mais sans prévoir la refonte complète des systèmes de sécurité incendie dont certains ont été
rénovés très récemment, le marché inclut une phase de diagnostic et de recollement des dossiers
d’identité des systèmes de sécurité incendie et un recensement des règles de sécurité spécifiques
au complexe des Halles.
D’autre part, la multiplicité des intervenants sur le site impose que le marché intègre des missions
d’harmonisation des actions des différents maîtres d’ouvrage afin de garantir le bon fonctionnement

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 21/35
des installations en cas de sinistre. En particulier le coordonnateur SSI devra être partie prenante
du comité du schéma général de sécurité défini ci dessous.

Article 3.Présentation générale de la mission

3.1. Le schéma général de sécurité


La ville de Paris a pris à sa charge la constitution et l’administration d’un comité pour la
constitution d’un schéma général de sécurité du site des Halles.
En effet, le projet de rénovation du site des Halles est complexe par sa multiplicité : multiplicité
des enjeux de requalification où la sécurité est omniprésente ; multiplicité des acteurs et des
responsabilités ; multiplicité des opérations à coordonner et des calendriers. Il se décompose en
plusieurs sous-projets dont les niveaux de définition et le montage opérationnel sont inégaux.
Certains sous-projets comme la réalisation de la Canopée en cours d’étude d’avant projet
sommaire, sont déjà en phase opérationnelle; le mode de financement des travaux en est
parfaitement défini et la constitution d’un dossier de permis de construire envisagé dans la
perspective d’un dépôt avant la fin de l’année 2008. En revanche, d’autres sous-projets comme les
opérations d’extension de surfaces commerciales en sous-sol, ou la création de nouveaux
dégagements du pôle transport n’en sont qu’au stade du principe, les périmètres de responsabilité
entre les partenaires de la Ville, la prise en charge des missions de maîtrise d’ouvrage n’étant pas
encore définitivement arrêtés.
Si, du point de vue de la sécurité, aucun des sous-projets n’est totalement indépendant des autres
projets qui lui sont contigus, il n’est pas envisageable d’unifier l’avancement général des études
correspondantes. Cette unification n’est ni possible ni souhaitable, tous les travaux ne pouvant
être réalisés en même temps. Cependant, l’imprécision provisoire de certains dossiers ne doit par
retarder l’instruction des dossiers les plus avancés. La nécessaire succession des demandes
d’autorisation de construire et des séances de consultation préparatoire des services instructeurs
constituent une source de complexité supplémentaire du projet urbain.
La chronologie des demandes d’instruction de dossiers peut être planifiée et faire l’objet d’une
méthode de concertation avec les services de sécurité de l’État. Cette méthode qui doit être mise
au point avec les services concernés doit poursuivre plusieurs objectifs :

 Donner aux services instructeurs des dossiers de sécurité une vision globale des intentions
des différents maîtres d’ouvrages agissant sur le site.

 Constituer un outil de coordination des différentes interventions de maîtrise d’ouvrage


entre la Ville et ses partenaires agissant sur le site.

 Permettre de déterminer les conditions générales de sécurité sur le site en fin de


rénovation et pendant les différentes phases de travaux.

3.1.1. Les objectifs du schéma général de sécurité


C’est dans ces perspectives qu’a été conçu le schéma général de sécurité incendie et ses objectifs
généraux énumérés ci-après.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 22/35
 Identifier chaque sous-projet et indiquer pour chacun d’eux le niveau d’engagement des
maîtres d’ouvrage ou de leurs représentants, ainsi que les délais nécessaires pour établir les
conditions définitives de prise en charge des études et de financement.

 Circonscrire le périmètre d’emprise de chaque sous projets en cours d’étude sur le site,
quel que soit leur niveau d’avancement.

 Indiquer avec une précision mesurée en fonction de l’état d’avancement des études, ou
avec les marges d’évolution, le programme des sous-projets, le montage opérationnel de
leur mise en œuvre, et en particulier l’organisation de la maîtrise d’ouvrage, ainsi que le
calendrier prévisionnel de réalisation.

 Préciser pour chaque sous projet les dispositions particulières de sécurité, règlements de
référence, capacité d’accueil évaluation des flux, conditions d’évacuation, de
désenfumage, de tenue au feu des structures.

 Figurer graphiquement les conditions d’intégration technique des surfaces concernées dans
le contexte architectural et urbain.

 A l’appui d’un plan de recollement, décrire les conditions générales de sécurité sur le site
des Halles en fin d’opération (objectifs généraux du projet de rénovation: règlements de
référence, évaluation globales des flux, capacités d’accueil, conditions générales
d’évacuation, de désenfumage, tenue au feu des ouvrages.

 Figurer les conditions de sécurité à chaque étape de la réalisation des travaux sur le site.

 Proposer un plan de dépôt des demandes d’autorisation administrative de chacun des sous
projets, successivement soumis à l’instruction des services de sécurité compétents.

3.1.2. Actualisation du schéma général de sécurité


Le schéma général est établi par les services de la Ville en concertation avec ses partenaires,
maîtres d’ouvrage potentiels ou gestionnaires exploitants des espaces existants.
Un comité chargé du schéma de sécurité des Halles réunit l’ensemble des représentants des maîtres
d’ouvrages réels ou potentiel sur le site des Halles ainsi que les représentants des gestionnaires
exploitants responsables de la sécurité et de la maintenance des installations techniques vitales.
Le schéma général de sécurité est évolutif au gré de l’avancement des études. Il sera actualisé
après chaque décision nouvelle concernant l’un au moins des sous projets.
Les documents soumis pour information aux services de sécurité sont réputés avoir obtenu la
validation du comité ainsi défini.

3.1.3. Doctrine et méthode


Ce document a donc pour vocation d’offrir aux services compétents en matière de sécurité et aux
maîtres d’ouvrage en exercice sur le site des Halles un outil de synthèse et de réflexion pour aider
la concertation.
Les principes qui ont initiés la réflexion première sont les principes qui ont prévalus dans le cadre
de l’instruction du permis de construire de 1977 et qui sont rappelés dans le texte.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 23/35
L’un des objectifs majeurs de la rénovation du site des Halles est bien l’amélioration de la sécurité.
Cette amélioration s’appuie d’ores et déjà sur les points suivants :

 Création d’une nouvelle circulation verticale place Marguerite de Navarre conduisant du


niveau rue jusqu’au niveau -4 avec liaison directe à la salle des échanges ;

 Amélioration des circulations verticales Lescot, Rambuteau et Berger, avec prolongement


du niveau -3 au niveau -4 pour les deux dernières (Rambuteau, Berger) ;

 Approfondissement de deux tours de sécurité et réutilisation de l’escalier qui sert


actuellement pour les parkings du 3 ème sous sol jusqu’au niveau -4 pour augmenter le
potentiel d’évacuation de la gare RER ;

 Amélioration des conditions d’évacuation des personnes handicapées ;

 Remplacement des « roller shutter » actuels des circulations verticales par des
encloisonnements vitrés ;

 Amélioration de la sécurité dans les parkings pour une mise au niveau de la nouvelle
réglementation ;

 Adaptation de la voirie souterraine aux nouvelles règles applicables aux tunnels ;

 Coordination de tous les PC de sécurité présents sur le site avec la nouvelle salle
opérationnelle à créer au niveau d’accès des secours dans le cadre de la réalisation de la
Canopée.

3.2. Le poste de commandement de sécurité


Suite à un audit des postes de commandement de sécurité, il s’est avéré nécessaire, en
concertation avec la brigade de sapeurs pompiers et la Préfecture de Police, de créer sur le site des
Halles une salle opérationnelle permettant, entre autres, de coordonner les différents PC du site en
cas de crise. Cette salle opérationnelle, d’environ 250 m², est intégrée au sous projet « Canopée ».

3.3. La mission de coordination en matière de sécurité incendie


Le système de sécurité incendie (SSI) est une composante fondamentale du dispositif de sécurité du
site des Halles. A ce jour, il est multiple et n’est pas conforme à la réglementation en vigueur. Les
différents sous projets vont conduire à son évolution. En outre, à la suite de la mission de définition
du programme de la salle opérationnelle, un maître d’œuvre sera désigné pour conduire l’étude et
la réalisation du raccordement de cette salle opérationnelle, du renvoi des données des PC
conservés et, le cas échéant, de la mise à niveau des réseaux constituant le système de sécurité
incendie. Pour autant, la refonte totale de ce réseau n’est pas à ce jour envisagée. En effet, des
mises à niveau partielles ont été engagées ces dernières années par les différents gestionnaires du
site et l’ampleur des travaux de refonte totale du réseau pourrait avoir un coût prohibitif.
L’ambition des maîtres d’ouvrage est donc bien de viser une mise en cohérence des différents SSI et
l’intégration dans un dispositif existant des réseaux nouveaux.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 24/35
Cependant la mission de coordination en matière de sécurité incendie ne se limite pas au seul
système de sécurité incendie. Elle a la vocation plus large d’apporter une vue générale et
exhaustive de la doctrine régissant la gestion de la sécurité sur le site des Halles et des évolutions
éventuelles qu’il y a lieu de lui apporter au cours du projet de rénovation du site. La mission du
coordonnateur en matière de sécurité incendie poursuit donc plusieurs objectifs :
 Le suivi des opérations menées par la ville de Paris (construction de la Canopée et
restructuration des circulations verticales de l’ancien forum, équipement et raccordement
de la salle opérationnelle et mise à niveau des réseaux et du SSI) conformément aux
missions traditionnelles de CSSI,
 La mise en cohérence des dispositifs actuels intégrés dans un dispositif général de sécurité
incendie, étant bien entendu que chaque maître d’ouvrage conserve l’entière et totale
responsabilité des interventions en matière de sécurité incendie dans les espaces dont il a
la charge.

Article 4.Eléments de mission

4.1. Diagnostic – état des lieux

4.1.1. Mission M1 : inventaire des règles de sécurité spécifiques au


Forum des Halles
Cet élément de mission porte sur l’ensemble du Forum des Halles et les équipements qu’il contient.
Il n’est pas limité aux seuls systèmes de sécurité incendie mais à tous les dispositifs et protocoles de
sécurité (accessibilité des secours, cantonnement, moyens de secours, etc.)
Le titulaire procèdera à l’inventaire des documents régissant la sécurité incendie du forum et les
textes réglementaires auxquels ils se réfèrent. Pour cela il rencontrera tous les partenaires
institutionnels de la ville de Paris (RATP, STIF, Espace Expansion, etc.) et les directions
gestionnaires des lieux ou leur délégataire ou concessionnaire (Direction de la voirie et des
déplacements, SAEMES, SEM PariSeine, etc.) afin de mettre à jour l’ensemble des dispositifs et des
doctrines de chacun.
Il établira la liste exhaustive des obligations des différents exploitants en matière de contrôles
réglementaires et visites périodiques. Il vérifiera auprès des exploitants le respect de ces
obligations réglementaires.
Il dressera l’inventaire des dernières visites de la commission de sécurité et compilera les
documents remis à cette commission ainsi que les rapports en émanant.
Il établira un rapport de mission dont l’objectif est d’avoir une vision du contexte réglementaire et
de son respect par les différents partenaires. Il intègrera notamment les éléments suivants :
 Les règles et textes réglementaires de référence, en vigueur lors des dépôts successifs de
permis de construire ou permis d’aménagement,
 Les conventions et servitudes entre les partenaires institutionnels régissant les obligations
des uns et des autres,
 Les règles de sécurité spécifiques au Forum en dérogation aux textes réglementaires,

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 25/35
 Les obligations des partenaires en matière de contrôles périodiques et une conclusion quant
au respect de ces obligations,
 Les évolutions successives des dispositifs de sécurité incendie du forum, les travaux liés à la
sécurité (qu’ils relèvent d’un simple remplacement à l’identique des dispositifs ou d’une
modification plus substantielle d’amélioration de la sécurité, objet d’une procédure
d’autorisation par les services de la Préfecture de Police),
 Les non-conformités actuelles, importantes et majeures, de chacun des systèmes propres,
la possibilité d’y remédier de façon simple, et les influences éventuelles sur le système
global d’information devant être renvoyé à la salle opérationnelle.
 Liste non limitative
Au cours de cette mission, le titulaire constituera l’annuaire de tous les acteurs de la sécurité du
site des Halles (exploitants, préfecture, brigade des sapeurs pompiers, bureaux d’études, maîtres
d’œuvre, etc.).
Ce rapport est destiné aux seuls partenaires du comité du schéma général de sécurité des Halles.
Délais :
 Constitution de l’annuaire des acteurs de la sécurité : deux semaines
 Production du rapport de mission : 2 mois

4.1.2. Mission M2 : recollement des dossiers d’identité des SSI du


site des Halles et des moyens de secours
La mission M2 porte plus spécifiquement sur les moyens de secours qui comprennent :
 Les moyens d’extinction
 Bouches et poteaux d’incendie
 Branchements et canalisations
 RIA
 Colonnes sèches
 Colonnes en charge
 Extinction automatique
 Déversoirs ponctuels
 Eléments de construction irrigués
 Appareils mobiles et moyens divers
 Les dispositifs visant à faciliter l’action des sapeurs pompiers
 Plans d’établissement
 Tours d’incendie et tours de sécurité
 Les systèmes de sécurité incendie
 Les systèmes de détection incendie
 Les systèmes de mise en sécurité incendie
 Les systèmes d’alarme
 Les systèmes d’alerte
Le titulaire devra la collecte auprès des exploitants du site des plans des installations des moyens
de secours, dossier d’identité des SSI et contrats d’entretien. Il établira le recollement des

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 26/35
synoptiques des moyens de secours et vérifiera la conformité des plans fournis aux installations sur
site. Au besoin, il complètera plans et synoptiques.
Il compilera l’ensemble des PV des équipements de sécurité, en particulier de l’ensemble des
dispositifs actionnés de sécurité (DAS), et établira une cartographie de l’associabilité de ces
dispositifs. Cette cartographie distinguera notamment :
 Les DAS conformes
 Les DAS dont l’exploitant possède un PV ancien et dont l’associabilité au CMSI n’est pas
démontrée
 DAS dont l’exploitant ne possède aucun PV
Le titulaire établira enfin un rapport à l’attention des maîtres d’ouvrage et exploitants (ville de
Paris, Espace Expansion, SEM PariSeine, STIF, RATP) décrivant le déroulement de cet élément de
mission et concluant sur l’état de conformité et de vétusté des moyens de secours du complexe des
Halles ainsi que les possibilités d’y remédier avec les conséquences éventuelles des travaux rendus
nécessaires.
Délais : 2 mois

4.2. Schéma général de sécurité

4.2.1. Mission M3 : comité du schéma général de sécurité


Le titulaire assistera la ville de Paris et ses partenaires dans la définition de la stratégie
d’amélioration de la sécurité du site dans tous ses aspects. Il participera à la définition des
objectifs communs aux partenaires de cette amélioration, proposera les critères d’évaluation et
assurera le suivi des indicateurs mis en place.
Pour cela, il participera aux réunions du comité du schéma général de sécurité.
Le titulaire devra l’animation du comité du schéma général de sécurité en assistance à la ville de
Paris qui en est l’instigateur. Il en assurera notamment le secrétariat (convocation, ordre du jour,
secrétariat de réunion, compte rendu, etc.). Il reprendra à son compte le schéma général de
sécurité, y compris sa partie graphique à partir des fonds de plans existants et des évolutions qui
seront transmises par les différents maîtres d’oeuvre, et en assurera la mise à jour permanente. Il
en assurera la diffusion auprès des partenaires du comité du schéma général de sécurité du
document actualisé mensuellement par voix électronique. Le comité du schéma général de sécurité
sera maintenu en place durant toute la durée des études et du chantier. Il se réuni à une fréquence
mensuelle.
Le titulaire devra assistance à la ville de Paris pour la présentation de ce document aux services de
la Préfecture de Police et à la brigade des sapeurs pompiers. En outre, il assistera les différents
maîtres d’ouvrages (ville de Paris ou son mandataire de maîtrise d’ouvrage, STIF ou son mandataire
de maîtrise d’ouvrage, RATP, Unibail) et leurs différents maîtres d’œuvre (dont la plupart reste à
désigner) dans les présentations des sous projets aux services de sécurité.

Le titulaire sera amené à participer à la mise au point de l’organisation des chantiers pour
l’ensemble des sous projets afin de prendre en compte l’article GN 13 du règlement de sécurité. Il

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 27/35
étudiera la compatibilité des différentes phases de chantier et mettra à jour les incompatibilités
éventuelles avec le maintien de la sécurité du public sur le site. Il sera amené à assister les maîtres
d’ouvrage dans la présentation aux services de sécurité des dispositions adoptées pour les phases de
travaux.
Le titulaire n’a pas vocation à se substituer aux différents maîtres d’ouvrage et maîtres d’œuvre
présents sur le site. Il vérifiera la continuité des dispositifs de sécurité, des parcours d’évacuation,
des moyens de secours, etc. aux interfaces entre projets. Pour la réalisation de cet élément de
mission, le titulaire produira un cahier des charges à l’attention des maîtres d’ouvrage inventoriant
la liste exhaustive des conditions à maintenir sur le site. Il produira un avis circonstancié sur toute
modification des installations de chantier (périmètre, moyens de levage, signalétique, etc.). Le
schéma général de sécurité, qui intègrera ces phases provisoires, sera renseigné des plans des
installations de chantier et des dispositifs de sécurité retenus. Il continuera à être actualisé de
manière continue et diffusé mensuellement aux maîtres d’ouvrage. Le titulaire effectuera un
minimum de trois visites par mois, à dates aléatoires, dont il dressera un procès verbal (diffusé à
tous les maîtres d’ouvrage) reprenant un état des non-conformités constatées par rapport aux
dispositions provisoires adoptées au schéma de sécurité. Une synthèse de ces non-conformités sera
produite mensuellement et sera annexée à la revue de projet mensuelle (transmission du document
de synthèse au minimum une semaine avant la revue de projet).
L’attention du titulaire est attirée sur le fait que certaines phases du chantier pourront se dérouler
la nuit, le week end, et leur durée peut être limitée à une journée (levage d’un élément de
charpente important par exemple).

4.2.2. Mission M4 : rédaction d’un cahier des charges à usage des


maîtres d’œuvre
En complément du schéma général de sécurité, le titulaire devra assister les différents maîtres
d’ouvrage dans la désignation des maîtres d’œuvre. En outre, il devra la rédaction d’un cahier des
charges / programme sur la mise à niveau des moyens de secours dans les périmètres des opérations
concernées. Ce cahier des charges dressera notamment les exigences de compatibilités des
matériels et dispositifs à installer avec l’ensemble du SSI du complexe.
Délai : 6 semaines à compter de la notification de la mission par ordre de service

4.3. Coordination en matière de systèmes de sécurité incendie

4.3.1. Mission M5 : Examen des dossiers Avant-Projet Sommaire


(APS) et Avant-Projet Détaillé (APD) afin d’établir le cahier des
charges fonctionnel du SSI.
A partir de l’examen des dossiers APS et APD réalisés par le maître d’œuvre et de l’analyse des
besoins de l’établissement en terme de SSI, le titulaire établira le cahier des charges fonctionnel du
SSI tel que visé par la norme NF S 61-931 (§ 5.3), en tenant compte :
 Des spécificités de l’opération ;

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 28/35
 Des exigences du maître d’ouvrage ou de l’utilisateur ;
 Des exigences réglementaires ;
Ce document comprendra au minimum les informations suivantes :
 La catégorie du SSI, son domaine de surveillance, son indépendance et les niveaux d’accès à
son exploitation et à sa maintenance;
 L'organisation des zones (Zone de Détection (ZD) et Zone de mise en Sécurité (ZS)) et la
corrélation entre elles.
 Les conditions d’implantation et éventuellement le positionnement prévisionnel des matériels
centraux et déportés éventuels ainsi que les modalités de l'exploitation de l'alarme (restreinte,
générale, générale sélective) ;
 Les conditions d’implantation et éventuellement le positionnement prévisionnel des
alimentations de sécurité (Alimentation Electrique de Sécurité (AES), Alimentation
Pneumatique de Sécurité (APS)) ;
 Les constituants du SSI en indiquant le mode de fonctionnement des Dispositifs Commandés
Terminaux (DCT) et les options de sécurité des Dispositifs Actionnés de Sécurité (DAS) ;
 La nature et le principe des liaisons entre équipements
 Liste non limitative.
Le cahier des charges fonctionnel devra tenir compte des différentes phases de travaux et proposer
une solution permettant le fonctionnement de l’établissement dans de bonnes conditions de
sécurité.
Le coordonnateur SSI participera en outre à toute réunion de mise au point des documents d’étude
(concernant le SSI) jugées nécessaires par la maîtrise d’ouvrage.
Nota : cette mission s’applique à toutes les versions des APS et APD qui pourraient être émises par
la maîtrise d’œuvre.
Délais : 3 semaines à compter de la date de remise du dossier APS ou APD au titulaire

4.3.2. Mission M6 : Vérification du permis de construire.


Le titulaire vérifiera la cohérence entre la demande de permis de construire et/ou permis de
démolir et le cahier des charges fonctionnel du SSI. Il communiquera au maître d’ouvrage un
rapport écrit.
Nota : cette mission s’applique à toutes les versions des dossiers de demande de permis de
construire, permis de construire modificatifs qui pourraient être émises par la maîtrise d’œuvre.
Délai : deux semaines à compter de la date de remise du dossier de permis de construire au titulaire

4.3.3. Mission M7 : Examen du PRO et du Dossier de Consultation des


Entreprises (DCE) et émission d’un avis écrit sur les offres des
entreprises
Le titulaire examinera le PRO et le DCE et formulera des avis écrits portant sur le respect du cahier
des charges du SSI défini aux stades APS et APD. Le titulaire vérifiera ainsi tout particulièrement la
conformité des documents établis par le Maître d’œuvre vis à vis des points précités au § 4.3.1et

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 29/35
signalera notamment les points du cahier des charges fonctionnel qui, à sa connaissance, ne
semblent pas avoir été pris en compte.
En outre, il donnera un avis, sous la forme d’un rapport écrit, détaillé sur :
 La nature et le cheminement prévisionnel des liaisons filaires entre équipements (lignes de
télécommandes notamment).
 Le positionnement et l’accessibilité prévisionnels de tous les équipements (Sirènes,
Déclencheurs manuels, détecteurs, asservissements électromagnétiques, clapets CF, etc…)
 La procédure de réception technique du SSI.
 Liste non limitative.

Délai : Un mois à compter de la remise du dossier PRO au titulaire


Dans le cadre de cette mission le titulaire conseillera le maître d’ouvrage sur les dispositions à
adopter suite à ces différents avis.

Enfin, il participe à l’analyse des offres des entreprises pour la partie SSI et donnera un avis sur les
éventuelles variantes larges proposées lors de la (des) consultation(s).

Nota : cette mission s’applique à l’ensemble des versions des PRO et DCE qui seront émises par le
maître d’œuvre et à l’ensemble des consultations effectuées dans le cadre de la présente opération
(y compris en cas d’appel d’offres infructueux ou déclarés sans suite).
Délai : deux semaines à compter de la notification de la mission par ordre de service

4.3.4. Mission M8 : Examen des documents d’exécution durant la


phase réalisation et émission d’avis écrits.
En phase réalisation, le titulaire procédera à l’examen des documents d’exécution et des ouvrages
et éléments d’équipements mis en œuvre durant le chantier. A ce titre il participe à toutes les
réunions de synthèse le concernant.
Ces différents examens amèneront le titulaire à formuler des avis écrits portant sur le respect du
cahier des charges du SSI défini aux stades APS et APD. Le titulaire vérifiera ainsi tout
particulièrement la conformité des documents d’exécution puis des ouvrages exécutés vis à vis des
points précités au § 4.3.1 et signalera notamment les points du cahier des charges fonctionnel qui, à
sa connaissance, ne semblent pas avoir été pris en compte.
En outre, il formulera des avis détaillés et suivra les conditions de mise en œuvre des ouvrages, tout
particulièrement sur :
 Le choix des différents matériels, leur conformité aux normes et la compatibilité technique
entre eux,
 Les précautions lors du stockage et de la mise en œuvre des équipements,
 Le respect des règles d’installation propres à certains équipements (Alimentation de
Sécurité, Dispositifs de commande, Equipements d’Alarme (EA), DAS, Détecteur Autonome
Déclencheur (DAD)),
 Le positionnement et l’accessibilité effectifs de tous les équipements (Sirènes,
Déclencheurs manuels, Détecteurs, asservissements électromagnétiques, clapets CF, etc…)

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 30/35
 La nature et le cheminement effectifs des liaisons filaires entre équipements (lignes de
télécommandes notamment).
 La procédure de réception technique du SSI qu’il mettra à jour en fonction des préconisations
des constructeurs sur les matériels réellement mis en œuvre.
 Liste non limitative

Il vérifiera, sous une semaine, la teneur des documents des entreprises devant être transmis aux
autorités compétentes conformément au GE2 §2 ; il établira la note technique de synthèse
(présentation de l’opération, établissement du ou des scénarios retenus – phase définitive et phases
provisoires, désenfumage, etc.) des documents d’exécution établis par les différentes entreprises.
Le ou les dossiers comportant les documents d’exécution et préalables aux travaux devront être
transmis aux autorités compétentes pour avis conformément au GE2§2.
Le titulaire conseillera le maître d’ouvrage sur les dispositions à adopter suite à ces différents avis.

4.3.5. Mission M9: Coordination des interventions des entreprises


concernées par le SSI pendant le chantier.
Pendant le chantier et en collaboration avec l’équipe de maîtrise d’œuvre le titulaire coordonnera,
organisera et harmonisera, du point de vue de la sécurité, les interventions des différentes
entreprises concernées par le SSI.

4.3.6. Mission M10 : Etablissement et mise à jour du dossier


d’identité du SSI.
Afin de permettre la réception du SSI ainsi que son exploitation future, le titulaire établira le
dossier d’identité du SSI conforme à la norme NF S 61-932 (§12). Il le mettra en forme à partir des
documents relatifs au cahier des charges fonctionnel du SSI et de ceux relatifs aux ouvrages
exécutés.
Le dossier SSI comprendra donc au minimum les informations suivantes :
 La définition des ZD avec identification des Déclencheurs Autonomes (DA) et Déclencheurs
Manuels (DM)
 La définition des ZS avec identification des DAS,
 La définition des Zones de diffusion d’Alarme (ZA) avec identification des Diffuseurs Sonores
(DS),
 Les schémas de principe de l’installation,
 La liste des plans de récolement fournis par les installateurs / entreprises,
 La liste des matériels du SSI et documentations techniques,
 Les certificats de conformité aux normes (notamment PV),
 Les instructions de manœuvre,
 Les documents attestant de la compatibilité entre Système de Détection Incendie (SDI) et
CMSI,
 Le procès verbal de réception de l’installation,

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 31/35
 Les attestations d’autocontrôle établies par les installateurs attestant du bon
fonctionnement de leur sous système et de leur bonne corrélation, avec mention des essais
réalisés.
 La notice d’exploitation et de maintenance du SSI et les supports papier de formation
établis par le titulaire (M14).

Le titulaire se chargera de la mise à jour du dossier d’identité du SSI suite à chaque intervention le
concernant, et ce jusqu’à l’expiration du délai de garantie de parfait achèvement.
Délai : un mois à compter de la notification de la mission par ordre de service

4.3.7. Mission M11 : Participation aux opérations préalables à la


Réception et établissement du procès-verbal de réception
technique.
La mission consiste au pilotage et à la conduite des essais (pour le SSI) préalables à la réception et à
la commission de sécurité ainsi qu’à la collecte et la vérification des fiches d’autocontrôle émises
par les entreprises, dans le but d’établir le procès verbal de réception technique du SSI. Le titulaire
conduira la réalisation d’autant d’essais de fonctionnement du SSI que nécessaire à son bon
fonctionnement avant les commissions de sécurité.
Des OPR seront réalisées à l’issue de chaque phase de travaux. Les parties des équipements (ancien
forum par exemple pour la livraison de la Canopée et/ou du cratère) en interface seront également
contrôlées, même si elles n’ont pas subi de travaux afin de vérifier leur bon fonctionnement.
Chaque essai sera l’objet d’un rapport au maître de l’ouvrage.

4.3.8. Mission M12 : Participation et représentation du maître de


l’ouvrage à la visite de la commission de sécurité pour l’ouverture
de l’établissement.
Le titulaire représentera le maître d’ouvrage lors des visites de la commission de sécurité jusqu’à la
fin de l’opération.

4.3.9. Mission M13 : Suivi du délai de garantie de parfait


achèvement.
Dans le cadre des levées de réserves ou pour des interventions durant la période de garantie, des
entreprises pourront être amenées à intervenir sur l’ouvrage. Ces interventions peuvent modifier le
SSI, et éventuellement générer des études préalables.
Le coordonnateur SSI assurera le suivi des interventions concernées, émettra les avis nécessaires et
mettra à jour les documents concernés. Il organisera autant que de besoin les tâches nécessaires
(exemple : de nouveaux essais) pour mettre à jour le dossier d’identité du SSI.
Dans le cadre de cette mission le titulaire organisera périodiquement, de la réception jusqu’à la fin
de l’année de parfait achèvement de la réception globale des visites impromptues de
l’établissement et fournira au conducteur de l’opération des rapports de fonctionnement du SSI.

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 32/35
4.3.10. Mission M14 : Formation du personnel.
Cette mission consiste à sensibiliser le personnel des établissements sur la prévention des risques
d’incendie et à le former à l’utilisation des différents appareils constituant le SSI.
Le titulaire organisera une formation à l’issue de chaque phase en faisant appel aux différentes
entreprises concernées par le SSI.
L’ensemble du personnel technique appelé à intervenir sur le SSI assistera à cette formation qui se
déroulera en plusieurs fois. La formation aura lieu dans les trois semaines suivant la réception.
Elle se composera :
 d’une partie théorique (présentation générale d’un SSI et du vocabulaire spécifique à ce
domaine sous format PowerPoint ou similaire...)
 d’une partie pratique (démonstration au sein même de l’établissement du fonctionnement
des différents équipements constitutifs du SSI, mises en situation, maintenance
préventive…).
 et sera accompagnée d’un support pédagogique.
La ville de Paris estime à une centaine d’agents la population à former.

4.3.11. Mission M15 : Maintenance


La mission consiste à élaborer un cahier des charges de maintenance pour le SSI.
Pour cette phase, le titulaire indiquera au Maître d’Ouvrage lors de l’élaboration des pièces de
marché relatives aux travaux et de maintenance ultérieure de l’ouvrage, les dispositions
contractuelles qu’il souhaite voir intégrées afin qu’il puisse être tenu informé des interventions de
ces deux types d’entreprises lors du parfait achèvement des travaux du bâtiment et de la
maintenance de celui-ci.

4.3.12. Récapitulation des missions par sous projet


M1 M2 M3 M4 M5 M6 M6 M8 M9 M10 M11 M12 M13 M14 M15

1.1 Construction Canopée               

1.2 Restructuration place basse               

2.1.1 Circulations verticales


              
ancien Forum

2.1.2 Accès Marguerite de


   
Navarre

2.1.3 Mail Marguerite de Navarre    

2.1.4 Création accès Berger et


   
Rambuteau entre -3 et -4

2.2 Restructuration des espaces


              
du nouveau forum

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 33/35
3. Restructuration de la salle
   
d’échanges RER

4.1 Reconversion barreau Nord


   
Sud

4.2 Reconversion parking Berger    

5. Equipements publics nouveau


   
forum

6.1 Restructuration des voies


   
souterraines

6.2 Création déchèterie    

7. Reconfiguration des parkings    

8. Expérimentation d’une plate


   
forme logistique

9. Jardin

10. Espaces publics voirie de


surface

11.1 Mise à niveau du SSI               

11.2 Mise à niveau des


              
équipements techniques

11.3 Schéma de signalétique    

Les missions M5 à M15 s’appliqueront également à toutes les phases provisoires des projets et
nécessaires à leur bonne exécution.

Article 5.Confidentialité
Le titulaire s’engage, tout au long de sa mission, à respecter la stricte confidentialité des
renseignements et documents qui pourront lui être confiés par la ville de Paris, et ne divulguera
aucun renseignement à autrui pouvant concerner directement ou indirectement l’objet de la
mission sans autorisation préalable de la ville de Paris.

A Paris, le
Le Directeur

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 34/35
Jean François DANON

Le pouvoir adjudicateur LU ET ACCEPTE

Le.............................

LE TITULAIRE
(cachet + signature)

Aménagement du quartier des Halles, Paris 1er CCTP


Marché de CSSI 35/35