You are on page 1of 21

TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION

Des ordinateurs gratuits ou à bas prix

Volume 4, numéro 8 – Automne 2017
PORTRAIT
Coopérative Jardin d’Éden

LE MAGAZINE DES MEMBRES DES COOPÉRATIVES D’HABITATION DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

CONSEILS EXPRESS RÉNOS MAJEURES

LÉGALE OU PAS
LA LOCATION MODE
AIRNB EN COOP ?
D’EMPLOI

ÉLECTIONS MUNICIPALES
FAISONS ENTENDRE
NOTRE VOIX
SOMMAIRE
Volume 4, numéro 8
Automne 2017

02
07
L’ÉDITO
Une vision d’ensemble, des solutions concrètes

03 LE MOT DU PRÉSIDENT
Une occasion unique d’obtenir une attention politique

04 ENJEUX EN BREF

07 ÉLECTIONS MUNICIPALES 2017
Faisons entendre la voix des coopératives d’habitation
La FECHIMM propose des mesures pour contrer les effets néfastes de la surchauffe
immobilière. Apprenez-en plus sur les enjeux et découvrez comment participer
à la campagne.

13 DOSSIER Rénos majeures
Mode d’emploi
Au cours des prochaines années, un nombre grandissant de coopératives devront
entreprendre des rénovations majeures sous peine de mettre en péril leur patrimoine
13 immobilier.
À travers ce dossier, CITÉCOOP vous invite à approfondir votre compréhension
ASSUREUR ACTUEL ASSURANCES des enjeux liés à la réalisation de grands travaux de rénovation afin de vous aider
à prendre collectivement les meilleures décisions pour votre coop.

Prime payée de 3822 $ Prime payée de 3440 $ 14 Projet de la Coop Les colonnes
Un long processus
16 Aide-mémoire
Votre projet en 4 étapes
18 Financement
Un passage obligé, une décision collective
20 Des ressources et des outils pour vous aider
Avec , vous bénéficiez d’un rabais de 21 Assurances
Rénovation de votre coopérative : Pourquoi en informer votre courtier ?
10 % minimum sur votre renouvellement d’assurance commerciale.
*

22 ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE

N’attendez pas le renouvellement de votre police ! 24 Un guide à consulter

24 PORTRAIT
Aucune pénalité à payer. Coopérative Jardin d’Éden
Un paradis pour les enfants, des défis pour les membres
26 EN IMAGES
La tournée estivale
*Certaines conditions s’appliquent.

27 CONSEILS EXPRESS
Légale ou pas la location Airbnb en coop ?

29 TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION
Des ordinateurs gratuits ou à bas prix

514 925-3231 30 PRÉSENCE DES FEMMES, POUVOIR DES FEMMES
Témoignages, mobilisation et collecte d’informations ont rythmé nos premières activités
LussierDaleParizeau.ca/fechimm 34 FORMATION
Les ateliers à venir au calendrier
Automne 2017 /// 1
L’ÉDITO > LE MOT DU PRÉSIDENT >

UNE VISION D’ENSEMBLE, UNE OCCASION UNIQUE D’OBTENIR
DES SOLUTIONS CONCRÈTES UNE ATTENTION POLITIQUE
LE MAGAZINE DES MEMBRES
DES COOPÉRATIVES D’HABITATION
DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN
Le raisonnement vaut aussi pour d’autres
Une publication de la Fédération
J’espère que, malgré les frasques imprévisibles d’un
composantes à remplacer.
des coopératives d’habitation
intermunicipale du Montréal
certain président américain et les sautes d’humeur
Dans ce vaste chantier visant la mise aux normes métropolitain d’une météo presque aussi imprévisible en cette ère
de nombreux immeubles coopératifs, d’autres
projets s’appuyant sur notre force collective sont COORDINATION ET RÉDACTION
de changements climatiques, l’été aura été aussi bénéfique
en préparation. Des démarches sont en cours Richard Audet
et réparateur pour vous qu’il l’a été pour votre humble
afin d’obtenir de nouveaux avantages pour les
coopératives. Encadrement, financement, soutien,
RÉVISION
Louise Constantin serviteur.
matériaux..., toutes les avenues sont explorées COLLABORATION
pour mieux outiller les coopératives. Marie-Lise Bergeron, Grégory Brasseur,
Luc Brisebois, Lyse Cloutier, Sophie
Clerc, Louise Constantin, Julien Dion,
À l’aube de son 35e anniversaire qui sera souligné Malgré son importance, le bâtiment n’est pas le Louis-Philippe Myre, Marcel Pedneault, Réparateur, car, comme le constatait si bien des candidates et des candidats et de la permettant aux citoyens d’exercer un véritable
Pierre-Benoit Tennier et Elimane Sy
en 2018, la FECHIMM ne ralentit pas la cadence. seul objet de notre attention. Parce que les coopé- le maire Coderre confronté aux nombreuses population en général dans les municipalités pouvoir sur des projets d’aménagement
En cette saison marquée par les élections munici- ratives sont d’abord composées de personnes, PHOTOS questions des citoyens (provenant d’ailleurs correspondant à son vaste territoire. venant transformer leur milieu de vie.
Justin Bulota et Jean-Pierre Lacroix
pales, notre équipe s’active autant dans la défense la vie associative des coopératives demeure pour plusieurs de coopératives) lors de
des intérêts politiques du mouvement que dans au cœur de nos activités. GRAPHISME la séance du conseil de l’arrondissement Des outils (dépliant, site internet, réseaux Enfin, il faut situer ces élections dans le
Designer pompier sociaux…) sont en place afin de communi- contexte plus large de la surchauffe au Québec
le développement de nouveaux outils et services Ville-Marie du 11 septembre dernier, « ça
afin de soutenir les coopératives dans leur mission. La tournée estivale, menée par la FECHIMM à IMPRESSION sent les élections » et que, par conséquent, quer le plus efficacement et le plus largement du marché immobilier. Alors qu’à Toronto
la veille de la rentrée, nous a conduits dans cinq Impart Litho nous aurons besoin de toutes nos énergies… possible les enjeux prioritaires de la Fédéra- et Vancouver, des moyens ont été déployés
L’accent mis dans ce numéro du CITÉCOOP sur quartiers du territoire. Ces rencontres sur le TIRAGE tion tels qu’adoptés par l’assemblée générale pour combattre l’escalade des prix, rien
les rénovations majeures dans les coopératives terrain nous ont permis de mieux saisir les enjeux 13 000 exemplaires D’ici la tenue des scrutins municipaux du des membres. n’est entrepris dans la région montréalaise
d’habitation n’est pas un hasard. Il témoigne des qui interpellent les membres des coopératives ABONNEMENT
5 novembre s’offre à nous, des mouvements où l’accès à des logements adéquats, particu-
préoccupations que suscite l’état du parc immo- et de présenter de façon personnalisée le soutien 10 $ /an + TPS et TVQ coopératifs, sociaux et syndicaux, une occasion Parmi les enjeux présentés dans ce numéro lièrement pour les plus pauvres et pour les
bilier coopératif. On ne peut se cacher la réalité : que la FECHIMM peut leur offrir. unique d’obtenir l’attention des politiciennes du CITÉCOOP (page 7), la reconnaissance familles ayant deux enfants et plus, relève
VENTES PUBLICITAIRES
la vitalité, voire la survie même du mouvement, Sylvie Hébert et politiciens. On a beau dire, mais il semble pour les coopératives d’habitation d’un statut du parcours du combattant, spécialement
dépend de notre capacité collective à faire face Les enjeux de justice sociale, dont l’égalité entre 514 843-6929, poste 242 que, lorsque revient cette période, tous le particulier à l’égard de la fiscalité foncière dans les quartiers centraux.
shebert@fechimm.coop
à ce défi important. les femmes et les hommes, trouvent aussi leur quatre ans, le regard de nos élus municipaux ressort comme une priorité. Il nous apparaît
place dans les activités que mène la FECHIMM QUESTIONS ET COMMENTAIRES devient soudainement moins fuyant. en effet injuste que la valeur foncière des Devant un tel constat et face à l’importance
diffusion@fechimm.coop
Sur ce plan, la Fédération a su innover au cours afin de servir sa mission. La première phase du coopératives soit calculée de la même des enjeux, il nous apparaît essentiel de lancer
des dernières années afin de développer une offre projet Présence des femmes, pouvoir des femmes, Certains esprits chagrins feront valoir qu’il manière et selon les mêmes critères que un appel à tous les membres de la Fédération
ÉDITEUR
de service toujours mieux adaptée aux besoins qui s’échelonnera sur trois ans, a permis d’établir ne faut pas se faire trop d’illusions sur la celle des propriétés privées classiques qui, pour qu’ils s’impliquent dans la présente
Fédération des coopératives
concrets des coopératives qui doivent rénover. des constats. Des pistes de solutions émergeront d’habitation intermunicipale capacité de concentration à long terme de contrairement aux coopératives, peuvent campagne électorale.
Je ne saurais trop vous encourager à recourir dans les prochains mois. du Montréal métropolitain nos élus. Celle-ci serait inversement propor- être achetées et vendues et faire l’objet
7000, avenue du Parc, bureau 206
au soutien de votre fédération pour faire chemi- Montréal (QC) H3N 1X1 tionnelle au temps écoulé au-delà de la de spéculation immobilière. La nature ayant horreur du vide, il nous
ner vos projets. L’aide-mémoire présentant les De prime abord, le lien entre les enjeux immobiliers Téléphone : 514 843-6929 période électorale (ou avant la prochaine appartient d’occuper tout l’espace disponible
Télécopieur : 514 843-5241
différentes étapes d’un projet (page 16) illustre et les questions de justice sociale ne saute pas Site web : fechimm.coop
échéance). À ceux-là, je répondrais qu’il nous La mise en place, à tout le moins à Montréal durant cette campagne au risque de laisser
d’ailleurs très bien le processus dans lequel aux yeux. Pourtant, les uns comme les autres Courriel : info@fechimm.coop appartient, individuellement et collective- et à Laval, d’une réserve foncière dédiée à en notre absence cet espace à tous ceux qui
certaines coopératives doivent s’engager. demeurent fondamentaux pour le succès des ment, durant les périodes électorales autant la réalisation de logements sociaux incluant confondent leur bien avec le bien commun.
DIRECTEUR GÉNÉRAL
coopératives d’habitation. Le rôle de la FECHIMM Marcel Pedneault que le reste du temps, de nous assurer que des coopératives d’habitation ainsi que Plusieurs pistes d’actions sont à votre portée
Au nombre des solutions proposées, le service et la confiance que nous manifestent nos membres nos élus n’oublient pas leur raison d’être le maintien du droit pour les citoyens de pour contribuer à faire la différence.
PRÉSIDENT
de mutualisation des travaux (une nouvelle forme exigent de notre part une vision d’ensemble Luc Brisebois et à qui ils sont redevables au final. se prononcer par référendum sur des
de regroupement d’achats) qui a pris son envol des défis qui nous confrontent et une capacité dérogations aux plans d’urbanisme sont Solidairement,
ces derniers mois laisse entrevoir des économies à mettre en œuvre des solutions concrètes pour Dépôt légal
C’est dans ce sens que la FECHIMM, depuis aussi dans la mire de la Fédération.
importantes pour les coopératives participantes. les relever. Bibliothèque et Archives nationales plusieurs semaines, a entrepris, comme elle
du Québec Ce dernier acquis démocratique, gagné de LUC BRISEBOIS
À titre d’exemple, il ne fait aucun doute qu’en le fait à chaque rendez-vous démocratique
Bibliothèque nationale du Canada –
se regroupant pour acheter 200 chauffe-eau, ISSN 2202-7603 quel que soit le palier, de faire oeuvre haute lutte et récemment aboli par l’adoption Président du conseil d’administration
10 coopératives pourront négocier un meilleur MARCEL PEDNEAULT d’éducation et de sensibilisation auprès de la Loi 122, constituait souvent le seul outil
prix que si chacune d’entre elles en achète 20. Directeur général

CITÉCOOP /// 2 Automne 2017 /// 3
ENJEUX EN BREF > ENJEUX EN BREF >

FISCALITÉ DES COOPÉRATIVES D’HABITATION ÉLECTIONS MUNICIPALES
LA FECHIMM S’ASSOCIE À L’UQAM L’ENJEU DU LOGEMENT ABORDABLE
POUR RÉALISER UNE ÉTUDE AU CŒUR DE LA CAMPAGNE DE L’AGTRQ

Une démarche partenariale entre À l’occasion des élections munici-
la FECHIMM et la professeure pales, tous les acteurs du logement
Sonia Tello-Rozas de l’ESG UQAM social et communautaire, dont la
a permis la réalisation d’une recherche FECHIMM (voir page 7), se mobi-
documentaire portant sur la taxation lisent pour faire connaitre leurs
municipale au Canada et dans demandes et obtenir des engage-
d’autres pays. Cette recension ments de la part des candidats
d’écrits, réalisée par l’étudiante et candidates. L’Association des
Marie-Pier Desrochers, a pour Groupes de ressources techniques
but de vérifier s’il existe différents du Québec (AGRTQ) n’y fait pas
régimes fiscaux en fonction exception.
de la mission des immeubles.
Elle a ainsi lancé sa campagne sous
Intitulée « Pratiques fiscales différen- le thème de « Des élus qui agissent
ciées selon la nature des contribuables : pour l’habitation communautaire,
existe-t-il des modèles pouvant on en a besoin maintenant ». Cette
s’appliquer aux coopératives d’habi- Fédération. Plusieurs coopératives aux ménages à faible revenu. C’est campagne vise à faire de l’accès au celles portées par la FECHIMM. et des terrains pour accueillir
tation au Québec ? », la recherche sont convaincues de faire les frais pourquoi elles souhaitent que les logement abordable et de qualité Elle prône notamment la réalisation ces nouveaux projets.
documentaire pourrait permettre de l’embourgeoisement croissant municipalités reconnaissent leur rôle un enjeu des élections municipales d’un plus grand nombre de
à la FECHIMM de préparer un des quartiers centraux qui entraine social en adoptant une politique au Québec. logements communautaires, Pour plus de détails, visitez le site
argumentaire démontrant que une hausse de la valeur foncière et, fiscale différenciée selon la mission l’imposition de l’inclusion de onenabesoin.quebec.
les autorités politiques qui en ont en conséquence, du montant des des organismes aux fins de l’évaluation L’AGRTQ met de l’avant plusieurs logements abordables dans
la volonté peuvent effectivement taxes qui se traduit à son tour par foncière et de la taxation qui en demandes, dont certaines recoupent les nouveaux projets immobiliers
accorder un traitement fiscal particulier des augmentations de loyer. découle.
selon différents critères permettant /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
de distinguer les contribuables. Les coopératives considèrent inéqui- La démarche a été coordonnée
table d’être taxées sur la même base par le Service aux collectivités de
Le projet se veut une réponse à la que les propriétaires privés, alors l’UQAM. LAVAL
résolution adoptée par l’assemblée qu’elles sont exclues du marché UNE POLITIQUE DE L’HABITATION
générale de la FECHIMM en 2016
faisant de l’enjeu des taxes foncières
spéculatif, leurs immeubles ne pouvant
être vendus. Mais surtout elles
ET UN CODE DU LOGEMENT
l’une des priorités politiques de la gèrent des logements sociaux dédiés La Ville de Laval a posé des gestes au cours des derniers mois qui sont
de bon augure pour les défenseurs du droit au logement. En juin, elle a
////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// lancé une première politique de l’habitation. La Fédération, qui a pris part au
processus de consultation ayant mené à cette politique, s’est particulièrement
La FECHIMM attend avec impatience subventions (AACR) accordées aux réjouie de l’engagement ferme de la Ville envers le logement social.
STRATÉGIE NATIONALE SUR LE LOGEMENT
le lancement par le gouvernement ménages à faible revenu une fois
UN PLAN ATTENDU fédéral de sa Stratégie nationale échue la convention d’exploitation La politique prévoit notamment la création d’un programme d’aide financière
sur le logement prévu cet automne. avec la SCHL. Elle a aussi réclamé pour la réalisation de projets de logements sociaux ou abordables et l’assou-
Cette stratégie marquera le retour des fonds pour aider les coopéra- plissement de la règlementation d’urbanisme posant des contraintes au
des interventions fédérales en tives à rénover leurs immeubles développement de logements sociaux. La mise en place d’une stratégie
matière de logement depuis le ainsi que la relance du développe- d’inclusion de logements sociaux ou abordables dans les projets résiden-
retrait du gouvernement Mulroney ment des coopératives d’habitation tiels ou mixtes et la constitution d’une réserve foncière municipale destinée
en 1993. Mais jusqu’ici nous et du logement social. à des projets de logements sociaux figurent également dans la politique.
n’avons aucune indication sur
son contenu. Les membres des coopératives L’adoption, le 5 septembre, d’un code du logement est une autre bonne
peuvent continuer à faire pression nouvelle. Le code, réclamé par la Table régionale des organismes commu-
Cette stratégie doit découler sur le gouvernement fédéral en nautaires autonomes en logement de Laval (TROCALL), dont fait partie
de la vaste consultation « Parlons participant à la campagne en ligne la FECHIMM, entrera en vigueur en mars 2018.
logement » menée au cours de de la Fédération de l’habitation
la dernière année à laquelle la coopérative du Canada (FHCC). En vertu de ce nouveau règlement, les locataires aux prises avec des
FECHIMM a participé. La Fédération logements en mauvais états pourront demander l’intervention de la Ville.
y a notamment demandé le main- Pour plus de détails, visitez le site Cette dernière pourra notamment émettre des constats d’infractions
tien sur une base permanente des protegezhabitationcoop.ca. et imposer des peines liées au non-respect des dispositions du code.

CITÉCOOP /// 4
Automne 2017 /// 5
ENJEUX EN BREF > ÉLECTIONS MUNICIPALES 2017 >

MOBILISATION CITOYENNE
DES COOPÉRATIVES ENGAGÉES

que d’autres moyens plus respec-
tueux du bien-être des citoyens
et citoyennes pourraient être mis
à contribution pour favoriser
l’utilisation de la voiture électrique.

Pour plus de détails et pour signer
la pétition : http://bit.ly/2xrTOd4

Les membres de plusieurs PROJET IMMOBILIER
coopératives regroupées à la LE BOURBON
FECHIMM se mobilisent autour Au moment d’écrire ces lignes,
d’enjeux liés à la qualité de vie des citoyens et des organismes
dans leur quartier. Trois dossiers de l’arrondissement de Ville-Marie,
ont particulièrement retenu dont des coopératives d’habitation, Pour plus de renseignements :
l’attention. s’apprêtaient à demander la tenue facebook.com/BourbonVillage/
d’un référendum sur le projet
PÉTITION POUR immobilier Le Bourbon dans le CITÉ DE LA LOGISTIQUE
LE DÉMÉNAGEMENT Village gai, afin que celui-ci respecte Dans l’arrondissement Mercier–
DE LA FORMULE ÉLECTRIQUE davantage la trame bâtie du quartier Hochelaga-Maisonneuve, une autre
Formule Citoyenne, un groupe de même que les recommandations mobilisation d’envergure, dans
d’action citoyenne dont font partie issues des deux consultations laquelle les coopératives locales
des membres de coopératives publiques tenues sur le projet. ont joué un rôle très actif, a permis
d’habitation, a lancé une pétition de recueillir 6 500 noms dans
demandant à la Ville de Montréal En plus de doubler la hauteur une pétition qui oblige la Ville de
de déménager dès 2018 le circuit actuelle de l’édifice du Bourbon Montréal à tenir une consultation
de Formule E (électrique) à la piste (31,7 m au lieu des 14 m actuels), sur le projet d’aménagement de
Gilles-Villeneuve de l’île Notre-Dame le projet immobilier retenu par la la Cité de la logistique, sous l’égide
ou dans un secteur non habité. Ville ne prévoit pas de logements de l’Office de consultation publique.
Les auteurs de la pétition publiée sociaux, à l’encontre de sa propre Celui-ci vise à relancer des activités
dans le site Avaaz.org évoquent
notamment, pour justifier leur
Stratégie d’inclusion. Un tel projet
risque d’accroître l’embourgeoisement
de transport commercial dans un
quartier résidentiel, faisant craindre LA FECHIMM PROPOSE DES MESURES
requête, les importants désagré-
ments causés à la qualité de vie
du quartier et d’en chasser non
seulement les résidents à faible
aux résidents de fortes nuisances.
POUR CONTRER LES EFFETS NÉFASTES
des résidents du secteur par les
opérations nocturnes liées à la
et moyen revenu, mais aussi les
organismes communautaires,
Pour plus de renseignements :
facebook.com/5000signatures-
pourMHM/
DE LA SURCHAUFFE IMMOBILIÈRE
préparation du circuit urbain de la notamment ceux de la communauté
première édition de cette course LGBTQ+, très présents dans
automobile. Ils estiment également le milieu.
Si la hausse des prix dans le secteur immobilier Craignant les risques de surchauffe immobilière,
dans la région métropolitaine peut être une source la FECHIMM entend profiter de la campagne
/////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////// de réjouissance pour les vendeurs, il en est tout électorale municipale à Montréal, à Laval et dans
autrement pour les ménages à faible revenu et les autres municipalités de son territoire pour mettre
MÉDIATION La Clinique de médiation de l’Université de les coopératives d’habitation. de l’avant des solutions afin d’éviter une crise
Sherbrooke (campus de Longueuil), qui a conclu du logement de l’ampleur de celles vécues dans
LANCEMENT OFFICIEL une entente de partenariat avec la FECHIMM, Votre coop, comme toutes les autres dans la région d’autres villes canadiennes.
DE LA CLINIQUE a officiellement amorcé ses activités le
11 septembre dernier. En vertu de l’entente
montréalaise, n’encaisse que les inconvénients
de cette situation. Elle doit composer avec des Vous et les autres membres de votre coopérative
DE L’UNIVERSITÉ établie, les membres des coopératives d’habita-
tion regroupées à la FECHIMM peuvent profiter hausses d’évaluation foncière, de taxes et de loyers, d’habitation pouvez jouer un rôle actif dans cette
DE SHERBROOKE gratuitement de l’assistance d’un médiateur.
La Fédération encourage ses membres à recourir
tout en ayant à gérer une demande déjà trop forte
par rapport à l’offre de logements sociaux et
campagne en interpelant les candidates et candidats
sur les enjeux prioritaires pour le mouvement
à ce processus volontaire de règlements des différends qui permet communautaires. coopératif en habitation.
aux parties d’arriver à leur propre solution.

Pour plus de détails, consultez le fechimm.coop/mediation.

CITÉCOOP /// 6 Automne 2017 /// 7
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2017 > ÉLECTIONS MUNICIPALES 2017 >

COMMENT PLUSIEURS Un statut fiscal Une banque de terrains Une gouvernance

PARTICIPER ENJEUX POUR particulier pour
les coopératives
et de bâtiments afin de
favoriser le développement
participative et
démocratique

À LA CAMPAGNE LE LOGEMENT d’habitation de l’habitation coopérative

COOPÉRATIF

3
Le 5 novembre se tiendront des élections dans toutes les
municipalités du Québec. Il s’agit d’une occasion privilégiée Un grand nombre de coopératives d’habitation Pour s’attaquer à la crise du logement qui La loi 122 adoptée en juin par l’Assemblée
pour faire entendre la voix du mouvement coopératif en se sont développées dans les quartiers dits sévit toujours dans la région métropolitaine nationale du Québec a aboli le droit des
habitation et pour obtenir des engagements concrets populaires dans les années 1980. Au fil du de Montréal, le développement de nouveaux citoyennes et citoyens de se prononcer par
de la part des candidates et candidats. temps, ces quartiers se sont transformés avec logements coopératifs est impératif. La réalisation référendum sur des projets d’urbanisme.
l’arrivée d’une population plus nantie. Cet afflux de nouvelles coopératives d’habitation Malgré l’introduction d’un amendement
C’est vous, membres de coopératives, qui êtes les mieux de nouveaux résidents et la multiplication des est toutefois freinée par la difficulté d’acquérir obligeant les villes à se doter d’une politique
placés pour communiquer vos attentes. copropriétés ont favorisé l’embourgeoisement des terrains ou des immeubles dans un marché de consultation citoyenne, il s’agit d’un recul
COMMENT ? (gentrification) de ces quartiers. dominé par les promoteurs immobiliers privés démocratique selon la Fédération. Les
qui construisent des condos. citoyennes et citoyens ont perdu le pouvoir
L’embourgeoisement entraine une forte spécu- d’obliger les élus à tenir compte de leur point
PRIORITÉS lation découlant d’un marché immobilier plus C’est pourquoi la Fédération revendique que de vue lorsque des projets immobiliers ou
actif. Il provoque une hausse marquée de la les municipalités de son territoire constituent d’aménagement de quartiers viennent
valeur foncière et, conséquemment, des taxes des banques de terrains et de bâtiments dédiées transformer leur milieu de vie.
municipales. Le phénomène frappe de plein au développement de coopératives d’habitation.
Discutez avec les
fouet les membres des coopératives d’habitation À cette fin, elles doivent réserver un budget C’est pourquoi la Fédération revendique que
candidates et candidats dont les loyers sont de moins en moins spécifique dans leur programme triennal les municipalités maintiennent le droit citoyen
qui frapperont à votre abordables pour des ménages à revenu faible d’immobilisation ou dans un fonds régional au référendum et qu’elles établissent un
porte et modeste. d’immobilisation. véritable processus de consultation en amont
afin de réellement prendre en compte le
Le mouvement coopératif en habitation juge À l’heure actuelle, la Ville de Montréal consacre point de vue de la population affectée par
inéquitable que les organismes gérant des 3 M$ sur 3 ans pour de telles acquisitions. les projets proposés.
complexes résidentiels ne pouvant être vendus Ce montant est nettement insuffisant. Quant
et comprenant des logements sociaux dédiés à Laval, sa toute nouvelle politique sur le
à des ménages à faible revenu soient taxés logement comprend l’engagement de créer
Interpelez-les par
sur la même base que le marché privé. des réserves foncières, mais on ignore toujours
courriel ou dans les médias quels moyens seront mis en oeuvre pour
sociaux C’est pourquoi la Fédération revendique les concrétiser.
de façon prioritaire que les municipalités
de son territoire reconnaissent le rôle social
des coopératives d’habitation en adoptant une
politique fiscale différenciée selon la mission
des organismes aux fins de l’évaluation
foncière et de la taxation qui en découle.
Participez aux débats
électoraux organisés dans
votre quartier en y posant
des questions (voir
nos suggestions) D’AUTRES • Stratégie d’inclusion
Application systématique de la stratégie
• Accessibilité universelle
Généraliser les mesures d’accessibilité

DEMANDES d’inclusion de logements sociaux dans tout
projet d’aménagement et de développement
universelle dans l’ensemble des munici-
palités et des quartiers (accès aux com-
merces, feux sonores aux intersections,
Si vous faites partie d’une • Décontamination de terrains accès au transport collectif, etc.)
grande coopérative… Mise en oeuvre des moyens nécessaires
Organisez un évènement (épluchette pour réaliser la décontamination de terrains • Baux emphytéotiques
de blé d’Inde, vente de garage, etc.) afin de favoriser le développement Cession aux coopératives d’habitation
auquel vous pouvez inviter les de coopératives d’habitation à un coût symbolique des propriétés
candidates et candidats de votre sous bail emphytéotique par la Ville
quartier ou de votre arrondissement. de Montréal

CITÉCOOP /// 8 Automne 2017 /// 9
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2017 >

DES SUGGESTIONS
DE QUESTIONS
La Fédération vous propose des questions
à poser aux candidates et candidats que
vous allez rencontrer.

Vous engagez-vous à établir un statut
fiscal particulier pour les coopératives
d’habitation afin de freiner la hausse
des loyers et de contrer les effets de la
spéculation immobilière et de l’embour-
geoisement (ou à faire des pressions
en ce sens auprès du gouvernement
du Québec) ?

Vous engagez-vous à créer une banque
de terrains et de bâtiments, c’est-à-dire
à acquérir des terrains et des immeubles
dans plusieurs quartiers afin de les mettre
à la disposition des groupes engagés
dans le développement de coopératives
d’habitation et à prévoir un budget
significatif à cette fin ?

Vous engagez-vous à maintenir le droit
citoyen à l’approbation référendaire
et à élaborer, en concertation avec
la population, un véritable processus
de consultation en amont pour ce qui
est des projets d’urbanisme ?

COMMUNIQUEZ-NOUS La Fédération souhaite faire connaitre les engagements
des candidats et partis engagés dans la présente campagne
LES ENGAGEMENTS électorale. Elle vous invite à lui faire part des réponses

DE VOS CANDIDATES obtenues en remplissant le bref questionnaire que vous
trouverez au fechimm.coop/municipales2017.
ET CANDIDATS

CITÉCOOP /// 10
DOSSIER >

Améliorez l’efficacité énergétique de vos immeubles RÉNOS MAJEURES
Saviez-vous que le chauffage des locaux et de l’eau
représente habituellement 80 % de l’énergie totale
La Société canadienne d’hypothèques et de
logement (SCHL) offre des outils et des ressources MODE
D’EMPLOI
consommée dans un immeuble d’habitation? pour l’exploitation, l’entretien et l’amélioration
d’immeubles locatifs.
Des installations mécaniques bien entretenues participent
au confort des occupants et à la qualité de l’air intérieur Aussi, on y retrouve des mesures qui peuvent être 14 Projet d
e la Coo
dans toutes les parties d’un immeuble à logements. appliquées par le gestionnaire ou le responsable à Un lon p
g proce Les colonnes
Les possibilités d’entretien, de rénovation et de l’entretien, ou encore, selon la complexité du projet, 16 Aide-m
ssus
Au cours des prochaines années, un nombre grandissant ém
modernisation des installations de chauffage et de par un installateur qualifié ou un entrepreneur ou Votre p oire
de coopératives devront entreprendre des rénovations majeures. 18 rojet e
n 4 éta
ventilation sont nombreuses. Chacune peut optimiser un ingénieur spécialisé. Finance pes
Sur le seul territoire de la FECHIMM, les estimations les plus ment
l’efficacité des installations, accroître le confort des Un pas
sa
prudentes font état d’une somme de 400 M$ qu’il faudra investir une dé ge obligé,
occupants et réduire la consommation d’énergie. cision
d’ici 10 ans pour remettre le parc immobilier coopératif aux 20 Des re
collect
ive
MESURE, CONTRÔLE ET normes. C’est en moyenne 26 000 $ par logement. ssourc
es et d
pour v es outi
RESPONSABILISATION ous aid ls
er
L’heure n’est plus aux réparations ni à l’entretien préventif.
CHAUFFAGE
Plusieurs composantes ont atteint leur durée de vie utile maximale.
DES LOCAUX
ET DE L’EAU ÉCLAIRAGE C’est souvent le cas de la toiture, des fenêtres, de la plomberie,
ET CHARGES de l’électricité, des cuisines et des salles de bain dont l’usure avancée
DES PRISES menace l’intégrité des bâtiments et la salubrité des logements.
VENTILATION ET DE COURANT
$
QUALITÉ DE L’AIR Les coopératives d’habitation concernées doivent agir sous peine
de mettre en péril leur patrimoine immobilier et leur capacité
ENVELOPPE même à retenir leurs membres-locataires ou à en attirer de nouveaux.
DU BÂTIMENT CONSOMMATION
D’EAU Le défi est de taille pour nombre d’entre elles qui ne disposent pas
de l’expertise nécessaire pour mener à bien des projets de grande
envergure. Arbitrer le difficile débat entre les besoins immobiliers
et la capacité de payer des membres n’est pas non plus une mince
affaire.

Différentes options s’offrent toutefois aux coopératives. La FECHIMM,
notamment, peut les appuyer dans le cheminement de leur projet.

Pour de plus amples renseignements, consulter le site web de la SCHL à schl.ca/fr/prin/dedu et cliquer sur À travers ce dossier, CITÉCOOP vous invite à approfondir votre
Entretien et efficacité des ressources des immeubles. compréhension des enjeux liés à la réalisation de grands travaux
de rénovation afin de vous aider à prendre collectivement les
meilleures décisions pour votre coop.

Automne 2017 /// 13
RÉNOS MAJEURES > MODE D’EMPLOI >

« dans
À peu près tout est à refaire : les façades, la toiture,
les appartements, la plomberie, la robinetterie,
les cuisines, les espaces communs, le chauffage… »
COÛT DE S TRA
VAUX :
1 246 000 $

PROJET DE LA COOP LES COLONNES

UN LONG
Le bilan de santé réalisé par l’équipe de la Au moment de l’entrevue à la fin d’août, la coop
Fédération, ajouté à de nouvelles exigences en était encore à conclure le financement du
concernant les façades pour les immeubles projet qui sera assuré par un prêt hypothécaire

PROCESSUS
de cinq étages et plus, va plutôt établir les de la Caisse d’économie solidaire Desjardins
investissements nécessaires à 1 246 000 $. et une subvention de la SCHL pour la réfection
de la toiture.
Le plus grand défi pour la coopérative
devient alors de convaincre les membres Répondre aux exigences de ces dernières et
que les travaux sont nécessaires, alors que se coordonner avec toutes les parties, dont la
la plupart des logements sont relativement FECHIMM a été laborieux pour le responsable
La Coopérative Les colonnes au coeur de la Communauté en bon état. Ce n’est pas évident pour tout le de la coop, peu habitué à ce type de démarche.
Milton Parc travaille à un projet de rénovation majeur depuis monde, parce que, si on dit qu’il faut changer Il y a beaucoup d’exigences, de procédures
toutes les salles de bains, y compris lavabos, et de démarches à faire avant même de faire
maintenant trois ans. Elle s’apprête finalement cet automne baignoires, robinetteries, etc., certains disent : la demande de financement. C’est long.
à commencer les travaux. Son expérience est source Mais non, chez moi, c’est très bien. Ce qu’on
d’enseignement. ne voit pas, c’est que c’est souvent rouillé par JEAN-MARC PINEAU
Établir un consensus parmi les membres
en dessous, pourri, il y a eu de l’infiltration RESPONSABLE DU COMITÉ D’ENTRETIEN a aussi été difficile et a contribué à repousser
d’eau, raconte Jean-Marc Pineau. COOPÉRATIVE LES COLONNES les échéances, admet Jean-Marc Pineau.

À un an de l’échéance de la convention la travaux. Jean-Marc Pineau, nouveau respon- Parmi les membres-locataires, certains ont qui considérait qu’on avait une assez bonne Le financement du projet étant assuré, la coop
liant à la SCHL, la Coopérative d’habitation sable du comité d’entretien, allait découvrir craint des hausses de loyer très salées. Elles réserve, explique Jean-Marc Pineau. devra maintenant gérer la réalisation des
Les colonnes dans le quartier Milton Parc une autre réalité. seront en effet importantes (de 9 à 10 % par travaux avec le soutien de la FECHIMM.
s’apprête à entreprendre un chantier de année depuis trois ans) et sources de tension, Une vision à court terme a aussi contribué Là encore, tout n’est pas aussi facile qu’on
rénovation majeur. Les investissements Quand j’ai fait venir des entrepreneurs pour même si les loyers demeurent abordables au bilan, admet-il. La plupart du temps, l’aurait cru. La réfection de la toiture qui est
requis se chiffrent à près de 1,25 M$ selon avoir des soumissions, on m’a dit : Pensez pour le secteur. C’est sûr que le fait d’avoir il s’agissait de faire en sorte que les loyers devenue urgente en raison d’infiltrations
l’analyse de besoins réalisée par la FECHIMM. plutôt à 100 000 $. À ce montant, on n’avait des travaux de cet ordre-là et surtout les n’augmentent pas; alors on réparait ce qu’il ne pourra se faire en même temps que les
plus la réserve suffisante pour entreprendre augmentations de loyer qui sont nécessaires fallait réparer sans nécessairement prévoir… travaux sur la façade, a-t-on appris, ce qui
À peu près tout est à refaire : les façades, ces travaux. J’ai été obligé d’appeler la à cause de l’hypothèque, ça crée des tensions… Il y avait probablement aussi un manque de allongera encore la durée du projet.
la toiture, la plomberie, la robinetterie, SCHL pour savoir ce que nous devions faire. Des gens se demandent s’ils seront en mesure connaissances. On ne savait pas nécessairement
les cuisines, les espaces communs, le chauffage, Financement privé ou seconde hypothèque ? de rester ici et s’ils pourront continuer de ce qu’il fallait faire et prévoir. Les autres coopératives qui devront réaliser
énumère le responsable du comité payer les loyers. de tels travaux devraient s’armer de patience,
d’entretien de la coop, Jean-Marc Pineau. Jean-Marc Pineau a aussi contacté la Le responsable de l’entretien ne pense pas pense Jean-Marc Pineau. On nous avait pré-
FECHIMM. On l’a informé que la Fédération Qui est en cause dans ce déficit d’entretien ? que la coop aurait pu seule faire face à ce venus, quand on a commencé à travailler avec
Tout est parti de la toiture qu’il fallait refaire pouvait aider sa coop dans le processus de On reconnaît qu’on aurait dû faire des travaux défi. En travaillant avec la FECHIMM, il dit la Caisse, que ça ne se ferait pas en quelques
à la demande de l’assureur. La coop était financement de son projet. Le besoin, c’était plus tôt… Il aurait fallu prévoir des augmenta- avoir trouvé des réponses à des questions jours ou quelques semaines. Ça s’échelonne sur
convaincue de pouvoir assumer, à même d’abord du financement. On nous a informés tions plus régulières pour avoir une plus essentielles telles que : Par où commencer, quelques mois et, chez nous, ça a été encore
ses réserves, les 50 000 $ requis pour les que, pour obtenir du financement, il fallait grande réserve de remplacement, mais en à quoi doit-on penser…? plus long que ça aurait dû, un peu à cause de
d’abord faire un bilan de santé, dit-il. même temps on travaillait avec la SCHL nous, parce qu’on n’arrivait pas à se décider.

CITÉCOOP /// 14 Automne 2017 /// 15
RÉNOS MAJEURES > MODE D’EMPLOI >
AIDE-MÉMOIRE

VOTRE PROJET
4 RÉALISATION
DES TRAVAUX
À cette étape où les ouvriers et la machinerie s’animent,
EN 4 ÉTAPES
En un coup d’oeil, découvrez les différentes phases
du cycle d’un projet de rénovation.
le besoin de contrôler l’exécution des travaux s’impose.
La surveillance du chantier implique de veiller à ce que les travaux

1
exécutés soient conformes aux normes en vigueur ainsi qu’aux plans et devis.
Gérer les imprévus fait partie des tâches quotidiennes sur un chantier. ANALYSE
Le respect du calendrier des travaux et la correction des déficiences DES BESOINS
requièrent un suivi continu. Cette première étape est indispensable à toute demande de financement.
Des avenants (modifications aux contrats en cours) sont parfois nécessaires. Elle prend la forme d’un bilan de santé immobilier (BSI) que la FECHIMM
La gestion des déboursés implique de payer les fournisseurs suivant peut réaliser pour votre coop.
les échéances établies. Ce bilan comprend une inspection des logements et des espaces communs,
Le suivi des garanties intervient en fin de processus. en plus d’une évaluation de l’enveloppe du bâtiment et de l’état du terrain.
Vous obtenez un rapport détaillant les désordres observés, des recommandations
pour chaque désordre et une estimation des coûts des travaux à effectuer.
Des rapports d’expertise supplémentaires sont parfois requis avant
de compléter les estimations de coûts.

3 PLANIFICATION

2
DES TRAVAUX
La phase opérationnelle du projet débute par la réalisation des plans et devis.
La plupart des projets exigent les services d’un architecte. FINANCEMENT
Suit la planification du calendrier des travaux. Votre coop doit évaluer ses besoins financiers pour réaliser son projet.
La coop doit ensuite lancer un appel d’offres pour les travaux de construction, Vous devez conjuguer la capacité de payer des membres et l’obligation
procéder à l’analyse des soumissions et choisir les entrepreneurs. de préserver votre bien immobilier.
Un budget d’exploitation sur cinq ans doit être préparé. Il doit tenir compte
du coût du nouveau financement, des réserves immobilières, des revenus
locatifs et des dépenses courantes.
L’approbation des instances démocratiques (CA et assemblée générale)
est nécessaire à la poursuite du projet.
BESOIN D’AIDE Il vous faut ensuite présenter votre dossier pour l’obtention d’un prêt d’une
POUR VOUS LANCER ? institution financière et/ou d’une subvention d’une agence gouvernementale.
La FECHIMM peut vous soutenir à chacune
des étapes de votre projet de rénovation. L’enregistrement du prêt chez un notaire complète le processus de financement.
Contactez-nous pour plus de renseignements
sur les outils à votre disposition pour le mener
à bien.

soutien@fechimm.coop
514 843-6929, poste 353

CITÉCOOP /// 16 Automne 2017 /// 17
RÉNOS MAJEURES > MODE D’EMPLOI >

FINANCEMENT
DES TAUX D’INTÉRÊT CONVAINCRE LES MEMBRES
UN PASSAGE OBLIGÉ, TOUJOURS
AVANTAGEUX D’ADHÉRER AU PROJET
UNE DÉCISION COLLECTIVE Malgré deux récentes hausses de
0,25 % du taux directeur de la Banque
Obtenir l’accord des membres pour le financement d’un projet
de rénovation majeur représente souvent le plus grand défi
pour une coopérative d’habitation. Toute décision d’emprunt
du Canada, les taux d’intérêt demeurent touche directement le portefeuille des membres et l’impact
très bas. C’est le bon moment d’aller sur le loyer constitue souvent un frein au projet.
se financer à peu de frais avant
À moins de disposer d’une importante réserve de remplace- les nouvelles hausses attendues, C’est difficile, convient Elimane Sy, coordonnateur du soutien
souligne le directeur du soutien à la gestion des coopératives à la FECHIMM. Gérer une coop,
ment, la plupart des coopératives qui entreprendront des aux coopératives de la ce n’est pas comme gérer un immeuble locatif privé. On ne
rénovations majeures au cours des prochaines années devront FECHIMM, Louis-Philippe Myre.
ELIMANE SY
peut pas ignorer le pouvoir démocratique. Si les membres
refusent un budget, le projet de rénovation est bloqué.
emprunter pour financer leurs travaux. Pour obtenir le prêt COORDONNATEUR
La démarche de financement implique un processus consultatif
DU SOUTIEN À LA GESTION
nécessaire, elles devront d’abord réaliser tout un travail du début à la fin, dit-il.

LOUIS-PHILIPPE MYRE
d’analyse et de préparation de dossier. Elles devront aussi Pour convaincre l’assemblée générale, le CA doit évidemment faire appel à la responsabilité
DIRECTEUR DU SOUTIEN prendre des décisions difficiles pour améliorer leur capacité des membres d’assurer la sécurité et la pérennité des lieux en regard du bilan de santé
AUX COOPÉRATIVES
de remboursement parfois insuffisante. immobilier de la coop. Afin d’arbitrer le débat entre les besoins et la capacité de payer des
membres, il doit aussi élaborer différents scénarios susceptibles de rallier une majorité.

Ça ne sert à rien de prévoir des augmentations de 150 $ par mois si on sait que les
Financer un projet de rénovation majeure membres à faible revenu risquent de subir Traditionnellement, la capacité financière, sans membres n’ont pas les moyens d’y faire face et vont rejeter le projet. Dans certains cas,
quand on peut échelonner les travaux dans le temps, des augmentations progressives
dans une coopérative d’habitation exige un une augmentation doublée d’une perte de égard aux besoins réels, dictait les décisions des
peuvent être une solution, soutient Elimane Sy.
effort organisationnel important. Avant de subvention. L’aboutissement est assez souvent coops. Ce modèle d’intervention était peut-être
soumettre son projet à un prêteur, la coop une augmentation des loyers, dans certains valable au cours des 20 ou 25 premières années
L’amélioration de la qualité doit aussi être prise en compte, pense-t-il. Les membres seront plus
DEUX TYPES doit procéder à l’analyse de ses besoins. cas modeste, mais dans d’autres cas drastiques, d’exploitation, mais lorsque la plupart des
susceptibles d’adhérer au projet si le processus de financement peut donner des résultats
DE FINANCEMENT remarque le directeur du soutien aux composantes ont atteint leur durée de vie maxi-
concrets dans un horizon pas trop lointain. Ça peut être un élément motivateur, car le membre
POSSIBLES Le bilan de santé immobilier (BSI), essentiel coopératives. male, il faut les remplacer. Étant donné que les peut se dire : j’augmente mon loyer, mais bientôt mon logement sera de meilleure qualité.
à toute demande de financement, fournit de coops doivent se financer et que cette démarche
Nouveau prêt hypothécaire
• Financement plus économique nombreuses indications, en plus d’une esti- UNE DÉCISION DÉMOCRATIQUE implique un important travail, elles ont tout
à long terme mation préliminaire du coût des travaux. La décision d’aller de l’avant avec le projet intérêt à planifier un projet qui leur permettra
• Impact généralement
plus important sur les loyers
Des études supplémentaires sont souvent
requises pour compléter l’analyse des besoins.
appartient aux membres qui doivent notam-
ment approuver en assemblée générale
de repartir sur un nouveau cycle de 20 à 25 ans,
dit Louis-Philippe Myre.
DES SUBVENTIONS POSSIBLES ?
Prêt de capital patient C’est le cas dans 40 % des BSI réalisés par le budget et les augmentations de loyer et,
• Impact réduit à court terme la FECHIMM. On pense notamment à des rap- dans certains cas, des modifications aux Pour le CA, ce processus représente tout un La Stratégie nationale sur La SCHL propose un viabilité de la coopérative
sur les loyers pour les coopératives ports d’expertise d’architectes et à des études règlements de régie interne. Faire naviguer travail. Il doit fournir pas moins de 41 documents le logement que le gouverne- programme pour l’améliora- est menacée.
admissibles d’avant-projet, affirme le directeur du le projet à travers les instances démocratiques selon le décompte établi par la FECHIMM. ment fédéral doit annoncer cet tion thermique de l’enve-
• Financement généralement
plus coûteux à long terme soutien aux coopératives de la FECHIMM, de la coopérative constitue une difficulté Il doit aussi produire un budget quinquennal automne pourrait comprendre loppe des bâtiments. Quand Les coopératives peuvent
Louis-Philippe Myre. non négligeable qui explique souvent que (5 ans) équilibré et faire préparer les plans et de nouvelles mesures afin les montants sont impor- par ailleurs obtenir des
certains s’étirent dans le temps. devis qui viendront préciser les estimations d’aider les coopératives tants, c’est intéressant. Si remises d’Hydro-Québec
Une fois cette étape franchie et le coût des des besoins en rénovation. d’habitation à réaliser des les montants sont faibles, pour une série de mesures
travaux estimé, la capacité d’emprunt de la Confrontées à des choix difficiles, certaines travaux de rénovation. La le jeu n’en vaut peut-être liées à l’amélioration de
coop pose un nouveau défi. Le plus souvent, coops décident de reporter une partie des À l’étape de la négociation du prêt, l’analyse FECHIMM et tout le mou- pas la chandelle, parce que l’efficacité énergétique des
lorsqu’on fait ce travail, on constate que la ca- travaux requis pour des raisons financières. des besoins et le budget seront mis à contribu- vement réclament cette aide les exigences de la SCHL immeubles. Celles-ci sont
pacité d’emprunt des coopératives est limitée Tout en respectant ce choix, le directeur du tion pour démontrer la capacité de rembour- depuis quelques années déjà. complexifient les dossiers, présentées dans la page du
par des revenus de loyers relativement bas, soutien aux coopératives estime que l’obliga- sement de la coop. En fonction de ses besoins, explique Louis-Philippe programme Coops efficaces
ajoute Louis-Philippe Myre. tion d’entretenir son immeuble et l’énergie de sa situation et des conditions qui lui sont En attendant la décision Myre. au www.energie.coop.
requise pour effectuer une démarche de proposées, elle pourra opter pour l’offre de d’Ottawa, différents Le programme Rénoclimat
Ce constat entraine une réflexion collective financement et réaliser des travaux majeurs financement la mieux adaptée à sa réalité. programmes peuvent Du côté de la SHQ, des prévoit également des aides
au sein des coops. L’enjeu est très sensible. militent plutôt en faveur d’une rénovation permettre aux coopératives marges de crédits peuvent financières pour la rénovation.
C’est particulièrement le cas dans les coopé- complète. d’obtenir une contribution être autorisées et garanties
ratives en fin de convention où certains financière pour leur projet. dans de rares cas où la
CITÉCOOP /// 18 Automne 2017 /// 19
RÉNOS MAJEURES > MODE D’EMPLOI >

DES RESSOURCES LE SOUTIEN
DE LA FECHIMM
RÉNOVATION POUR VOTRE COOPÉRATIVE

ET DES OUTILS L’équipe du soutien aux coopératives
POURQUOI EN INFORMER
POUR VOUS AIDER VOTRE COURTIER?
de la FECHIMM peut accompagner votre
coopérative dans ses projets de rénovation.
Du bilan de santé, à la réalisation du
chantier, en passant par le montage
financier et le choix des professionnels
et entrepreneurs, l’offre de services
de la Fédération couvre toutes les étapes
d’un projet. Vous prévoyez une remise à neuf de votre coopérative : des
Partisane de l’autonomie des coopératives d’habitation,
travaux de transformation, de rénovation ou des changements
la FECHIMM recommande toutefois à la plupart de ses membres Quand notre équipe s’engage dans un
dossier, on sait par quel bout le prendre et structurels à votre bâtiment ? Saviez-vous que de tels change-
de s’adjoindre des ressources externes pour mener un projet comment le faire cheminer jusqu’à sa fin,
ments ont des répercussions sur votre assurance ?
de rénovations majeures. À moins de disposer à l’interne de assure Louis-Philippe Myre. Le modèle

l’expertise nécessaire, les coopératives ont tout intérêt à se faire
d’intervention proposé par la Fédération ASSURANCES
garantit un processus, mais pas un résultat
dans un temps donné, précise Elimane Sy,
accompagner. Elles y gagnent à chacune des phases des projets, coordonnateur du soutien à la gestion. Il est primordial de communiquer avec votre • Selon l’étendue des travaux, des incidents
de l’analyse des besoins à la réalisation du chantier. Le résultat ne dépend pas de nous. courtier d’assurance avant de commencer comme le gel de la plomberie, des systèmes
La décision appartient aux membres les travaux. Vous éviterez ainsi de mauvaises de chauffage, des extincteurs ou de la
et il y a d’autres paramètres qu’on ne surprises ! Si vous ne l’en informez pas, vous climatisation pourraient être exclus.
contrôle pas, dont les approbations pourriez poser des gestes qui auront pour • Si votre assurance contient une clause de
de la SCHL et de la SHQ qui peuvent
Tenter de se lancer seule dans un tel projet effet de diminuer votre assurance bâtiment « valeur à neuf garantie » de votre propriété,
être très longues à obtenir.
peut être casse-gueule pour une coopérative. voire même d’exclure ou restreindre vous savez qu’en cas de sinistre l’assureur
Plusieurs dossiers n’arriveront pas à terme /////////////////////////////////////// certaines protections. la remplacera, même si le montant du
sans aide extérieure parce qu’on parle de remplacement est supérieur à votre garantie.
Rassurez-vous, il est inutile de signaler à Par contre, si vous ne déclarez pas dans
projets qui font appel à des compétences dont
ne disposent pas la plupart des coops, note
LA MUTUALISATION votre courtier d’assurance que vous prévoyez un délai de 30 jours toute modification
Louis-Philippe Myre, directeur du soutien DES TRAVAUX refaire la décoration, poser une nouvelle qui hausse la valeur de votre propriété
aux coopératives de la FECHIMM. moquette ou repeindre les murs, car ces (généralement à partir de 5 000 $), vous
La mutualisation des travaux peut constituer travaux font partie de l’entretien normal pourriez compromettre considérablement
une source d’économie pour les coopéra- d’un bâtiment. votre remboursement en cas de sinistre.
Le gage de qualité que procure une aide
tives qui doivent effectuer des rénovations.
professionnelle devrait inciter les coopéra-
Par ce nouveau service, la FECHIMM met L’assurance bâtiment n’est pas le seul
tives à faire ce choix. Si on veut faire les En revanche, il est essentiel de prévenir
à profit les données dont elle dispose afin
choses correctement, il faut vraiment bien le courtier si vous ajoutez des pièces ou élément dont il faut vous préoccuper. Prenez
d’inviter les coopératives à se regrouper en
évaluer les besoins et les estimer correctement. fonction de leurs besoins pour des appels prévoyez aménager le sous-sol ou encore le temps de vous poser certaines questions :

«
Une bonne analyse de besoins contribue d’offres collectifs. L’objectif est évidem- poser un plancher en bois franc. Il en va de
significativement à réduire les risques en Tenter de se lancer seule dans ment de réaliser des économies sur le même pour des changements significatifs • Qui est l’entrepreneur général ? Possède-t-il
cours de chantier et évite de se retrouver plan financier, mais aussi en termes tels que le changement du mode de chauffage une assurance responsabilité civile suffisante ?
un tel projet peut être casse-gueule d’efforts sur le plan organisationnel.
avec des surprises et des dépassements de ou d’un système de plomberie ou l’ajout Nous vous recommandons d’exiger une
pour une coopérative. Plusieurs d’une nouvelle salle de bain. preuve d’assurance.
coûts qui forcent à faire des choix déchirants,
dossiers n’arriveront pas à terme À ce stade des projets pilotes, la Fédération • Serez-vous appelé à jouer son rôle ? À donner
précise-t-il. en est encore à évaluer l’efficacité des
sans aide extérieure parce qu’on POURQUOI RÉVISER SES POLICES des directives aux sous-traitants ?
regroupements en fonction des différentes
AVANT LE DÉBUT DES TRAVAUX • Qu’arrivera-t-il si un travailleur se blesse
Dans le contexte coopératif, où la composition parle de projets qui font appel à composantes, mais déjà les perspectives
DE RÉNOVATION ? sur votre chantier ?
des CA change souvent, la durée des projets semblent prometteuses. La mutualisation
des compétences dont ne disposent
» laisse entrevoir des gains économiques Voici quelques raisons susceptibles de vous
qui s’échelonnent sur de longues périodes
pas la plupart des coops. appréciables pour les coopératives convaincre : Bien entendu, chaque coopérative doit se
milite aussi en faveur du recours à une aide
participantes. Selon Louis-Philippe Myre, • Si les travaux vous obligent à laisser votre référer à sa police d’assurance pour connaître
externe. Ces ressources permettent d’assurer
l’approche est applicable aux projets coopérative inoccupée durant les rénovations, l’étendue de sa couverture. C’est pourquoi
la mémoire et la continuité du projet. Elles
touchant une seule famille de compo- les vols de matériaux et de fournitures nous vous recommandons vivement de
peuvent aussi aider le CA à apaiser les L’emploi de ressources externes est d’autant santes, comme le remplacement de pourraient être exclus. toujours communiquer avec votre courtier
tensions que peuvent susciter de tels projets plus intéressant que les honoraires des fenêtres ou de toitures, mais pas aux • Nous déménageons souvent certains de d’assurance avant d’effectuer des travaux
dans les coopératives. experts retenus (architectes, ingénieurs projets majeurs portant sur plusieurs
nos biens ailleurs durant les travaux, afin afin de vous assurer que ces derniers
et autres) peuvent parfois être inclus dans composantes d’un même bâtiment.
d’éviter de les abimer. En conséquence, n’affecteront pas votre police d’assurance.
le prêt.
Pour plus d’information, visitez le la protection de ces biens risque de s’en
fechimm.coop/mutualisation. trouver limitée ou sans effet.
CITÉCOOP /// 20 Automne 2017 /// 21
ACCESSIBILITÉ UNIVERSELLE >

UN GUIDE
À CONSULTER PAR MARIE-LISE BERGERON

LA SÉLECTION : L’ARRIMAGE de demande dans lequel ils pré-
ENTRE L’OFFRE ET cisent leurs besoins, y compris
En avril 2016, la FECHIMM publiait un guide LA DEMANDE celui d’un logement adapté,
des ressources en vue de conseiller les Les coopératives devraient revoir ainsi que les comités auxquels ils
leur politique et leurs critères souhaitent participer. Pour avoir
coopératives qui souhaitent intégrer davantage de sélection afin de vérifier si accès à cette liste – et à toute une
l’accessibilité universelle (AU) dans leurs ceux-ci ne risquent pas d’exclure série de documents de référence –,
pratiques et leur fonctionnement. Ce guide, certaines personnes au moment les coopératives fédérées n’ont
du recrutement. Par exemple, qu’à obtenir leur code d’accès.
mis à jour en mai dernier, est disponible en plusieurs coopératives donnent
ligne dans le site web de la FECHIMM ou en la priorité aux membres en place LE SITE WEB
format papier sur demande. lorsqu’un logement devient DE LA FECHIMM
disponible avant de faire appel Le site web comprend une
à une liste externe. Or, dans section permettant de repérer
CITÉCOOP publiera à l’occasion dans la présente le cas où il s’agit d’un logement les coopératives disposant de
chronique des extraits du guide. Pour débuter adapté, il y aurait lieu de procéder logements adaptés à des degrés
au recrutement en sollicitant des divers. Les coopératives dispo-
cette série, nous avons retenu un sujet qui candidatures à la fois à l’externe sant de tels logements peuvent
suscite de nombreuses questions de la part et à l’interne, afin de s’assurer que d’ailleurs en faire la présentation
celui-ci est attribué à une per- et préciser les adaptations
des membres : la sélection et le recrutement. sonne qui en a vraiment besoin. offertes dans la page web qui
En effet, alors que de nombreuses personnes leur est réservée dans le site
en situation de handicap cherchent un Voici des ressources à la disposi- fechimm.coop. La FECHIMM
tion des coopératives qui ont des invite les coopératives qui ne
logement adapté à leurs logements accessibles et adaptés l’auraient pas encore fait
besoins, il arrive souvent que à louer et qui sont à la recherche à remplir le formulaire décrivant
les coopératives qui dis- de candidats pouvant en bénéficier. le type d’adaptations dans les
logements et à la lui transmettre.
posent de tels logements LA LISTE DE REQUÉRANTS
éprouvent de DE LA FECHIMM LA PAGE FACEBOOK
la difficulté à Les coopératives fédérées à la DE LA FECHIMM
FECHIMM ont accès, dans le site La page Facebook de la
recruter des web, à une liste de requérants, FECHIMM est suivie par près de
candidats qui c’est-à-dire de candidats qui ont 2 500 personnes. La FECHIMM
suivi une session d’information met également sa page Facebook
pourraient en sur le fonctionnement des coopé- à la disposition des coopératives
bénéficier. ratives. Cette session permet fédérées qui souhaitent y afficher
à ceux-ci de remplir un formulaire un logement à louer.

POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS
Consultez le fechimm.coop/guideAU,
vous y trouverez la version complète
du guide et le formulaire décrivant
le type d’adaptations dans les logements Guide
des ress
sur l’acc ources
de votre coopérative. universe essibilité
à l’inten
lle
tion des
coopérat
ives d’h
abitation

Pour obtenir un code permettant
de télécharger la liste des requérants
inscrivez-vous en remplissant le formulaire
de demande d’accès au fechimm.coop.

CITÉCOOP /// 22
PORTRAIT > PORTRAIT >

Une version en vidéo
de ce portrait est disponible
au fechimm.coop/citecoop.

Changer les habitudes n’est pas facile. Bien
des membres se demandent pourquoi la
La Coopérative Jardin d’Éden de Lachine se distingue par participation est devenue si importante, alors
son caractère familial et multiculturel. On estime que près qu’elle n’était pas exigée auparavant. À la
question, Hedda Benzerhdoud répond :
de 200 enfants y vivent et de nombreuses nationalités sont Parce qu’il y a un nouveau CA en place qui veut
représentées dans la coop de 61 logements, construite en faire les choses dans les règles de l’art. Une
bordure de l’autoroute 20. Les membres y chérissent la sécurité coop, c’est une vie communautaire, de la parti-
cipation, des gens qui doivent s’impliquer.
et l’esprit communautaire qui y règnent. Les nouvelles pratiques
de gestion et les balises que met en place le CA depuis Dans cette tâche, l’aide du conseiller en ges-
tion de la FECHIMM, Camilo Uribe Garcia, est
deux ans provoquent toutefois certains grincements. précieuse, selon la présidente. À sa première
assemblée, tout le monde était présent pour
le voir et entendre ce qu’il avait à dire. Il a
Coopérative Jardin d’Éden On est une coopérative qui
juste épaulé ce que nous disons, et venant
de sa bouche, ça pesait beaucoup plus.

UN PARADIS
a beaucoup à coeur la vie
des enfants, c’est une place Avec cet appui et la détermination dont font
idéale pour la vie familiale, preuve les sept membres du CA, la présidente
annonce fièrement la pré- est confiante que la coop pourra relever

POUR LES ENFANTS,
sidente du conseil d’admi- le défi de la saine gestion. Pour y arriver, le
nistration de la coop, Hedda Benzerhdoud, groupe mise notamment sur une plus grande
Marocaine d’origine installée au Québec intégration des technologies de l’information.

DES DÉFIS POUR
depuis 23 ans et résidente de la coop depuis
7 ans. Sur ce plan, la coop semble avoir une longueur
d’avance. Le CA tient souvent des réunions
Nadia Champagne, secrétaire par l’intermédiaire de la plateforme WhatsApp.

LES MEMBRES
de la coop, confirme. La coop privilégie les communications par
On priorise beaucoup les courriel, elle dispose aussi d’un site web
familles. C’est un milieu où elle publie des informations à l’intention
très sécuritaire, on a une des membres et des candidats.
Le caractère multiculturel de la coop constitue
cour intérieure remplie
une richesse selon la présidente. Il est aussi
d’enfants. On entend toujours des enfants La secrétaire, Nadia Champagne, ardente
source de défi, admet-elle. C’est très positif
s’amuser dehors. partisane du virage numérique, y voit de
d’avoir ce mélange de cultures : des Algériens,
nombreux avantages. On est en 2017, alors
Marocains, Haïtiens, des hispanophones de
La trésorière, Joceline il faut que les gens prennent ce virage qui
l’Amérique centrale et de l’Amérique du Sud…
Ramos, mère de quatre facilite la tâche des membres des comités.
Il y a une belle énergie quand on se rassemble.
enfants, insiste aussi sur Il faut aussi penser à l’environnement, dit-elle.
Le hic, c’est que lorsqu’il y a une problématique,
la sécurité qui constitue
chaque communauté se rallie à son clan et
une priorité. On a beaucoup Pour l’avenir, les trois administratrices ren-
ça crée des frictions.
travaillé sur cet aspect, contrées rêvent toutes de réussir à relever
on a notamment aménagé un terrain de jeu le niveau de participation. Nadia Champagne
Les nouvelles règles mises en place par
et établi un contrôle de la vitesse sur le site. est convaincue que tous les membres
le CA suite à un rapport d’audit qui avait fait
y gagneraient. On entend ici que ça prend
ressortir un certain nombre de manquements
La solidarité est également bien présente du temps avant que les réparations se fassent…
sur le plan de la gestion sont à l’origine des
selon Joceline qui voit un peu la coop comme Si chacun donne un peu de son temps, les
frictions. Alors qu’il s’active à mieux se struc-
une grande famille. La coop, c’est comme une choses vont avancer plus vite, ça va aider tout
turer, à revoir ses règlements, à les appliquer
mini communauté. Même si on n’a pas notre le monde et on va pouvoir garder notre coop
et à créer des comités avec l’appui d’un
famille ici parce que nous sommes plusieurs en santé financière et belle comme elle est
conseiller en gestion de la FECHIMM, le CA
à être des immigrants, on peut compter l’un actuellement, conclut-elle.
peine à convaincre une majorité de membres
sur l’autre.
de s’impliquer.

CITÉCOOP /// 24 Automne 2017 /// 25
EN IMAGES > CONSEILS EXPRESS >

DES RÉPONSES
Pour terminer l’été en beauté, la FECHIMM
est partie en tournée à travers les différents
À DES QUESTIONS
FRÉQUENTES
JULIEN DION
quartiers du territoire à la rencontre des PAR

CONSEILLER JURIDIQUE
coopérantes et coopérants. Du 19 août AUX MEMBRES
au 23 septembre, la tournée estivale de la
FECHIMM s’est arrêtée dans cinq coopératives.
appartement à des touristes par l’intermédiaire
Chaque jour, la FECHIMM répond aux questions d’administrateurs d’un site web peut donc théoriquement le
Ces évènements à la fois festifs et informatifs faire. Ce dernier doit cependant au préalable
visaient à favoriser l’émergence ou l’appro- et administratrices ou de membres-locataires de coopératives
aviser la coopérative et obtenir son
fondissement de liens entre les membres d’habitation regroupées à la FECHIMM. Les conseils sont consentement.
des différentes coopératives des quartiers prodigués en toute confidentialité.
visités. Dans la tradition des fêtes de fin d’été, din d’Éden
ive Jar
Il est aussi important de noter qu’un locataire
la FECHIMM a été l’hôte d’une épluchette p é r a t ne peut changer la destination de son
Coo Le service gratuit est disponible au 514 843-6929, poste 227,
de blé d’Inde dans trois des activités inscrites mbre logement en utilisant ce dernier à des fins
au calendrier. 9 septe ou en ligne au fechimm.coop/conseils. Nous vous proposons ici
commerciales (article 1856 CcQ). Par exemple,
le membre qui sous-loue fréquemment son
La FECHIMM remercie les coopératives des réponses à deux questions fréquentes. logement et réalise un profit change la desti-
nation de son logement. Dans ce genre
pour leur accueil chaleureux et prévoit de situation, la coopérative pourrait peut-être
déjà répéter l’activité l’an prochain. obtenir la résiliation du bail de logement à la
Les coopératives désireuses d’accueillir
la Fédération lors de la prochaine LÉGALE OU PAS C’est donc dire que, s’il respecte les conditions
imposées par le Code civil, un membre-locataire
Régie du logement, si elle réussit à prouver
qu’elle en subit un préjudice sérieux (article
édition sont invitées à se manifester
en contactant la FECHIMM.
LA LOCATION d’une coopérative peut sous-louer son
appartement.
1863 CcQ).

AIRBNB EN COOP? De plus, le contexte du logement coopératif
Cependant, afin de contrer le « fléau Airbnb », est particulier. En effet, il est de l’essence
le gouvernement du Québec a adopté certaines même de la coopérative d’offrir des logements
Avec la montée des sites de sous-location mesures2 pour encadrer cette pratique. à prix abordable à ses membres sans avoir un
« à courte durée » dans les dernières Ainsi, toute personne est considérée comme objectif de profit. Ainsi, on pourrait concevoir
années, la question suivante se pose exploitant un hébergement touristique si elle qu’un conseil d’administration puisse éventuel-
de plus en plus : est-ce qu’un membre répond aux trois critères suivants. lement exclure ou suspendre un membre
d’une coopérative peut sous-louer son qui sous-loue fréquemment son logement
Coopér
at appartement pour de courtes durées 1. Elle offre en location à des touristes sur Airbnb, et ce, au motif que ce dernier fait
31 aoû ive L’inattend par l’intermédiaire de sites tels Airbnb ? une ou plusieurs unités d’hébergement concurrence à la coopérative ou parce qu’il
t u e Il n’y a malheureusement pas de (une chambre, un appartement) contre ne respecte pas ses obligations envers la
réponse simple à cette question. rémunération pour des périodes de coopérative.
31 jours et moins.
Le Code civil du Québec1 permet au locataire, 2. L’offre de location est rendue publique Devant cette nouvelle réalité, il faudra peut-
qu’il soit membre ou non d’une coopérative, par l’intermédiaire d’un babillard public, être une adaptation (ou modification), par nos
de sous-louer son appartement. Le locateur d’un journal, d’un site web ou de réseaux élus, des lois concernant le logement, pour
(ici la coopérative) ne peut refuser qu’avec sociaux. ainsi encadrer ce phénomène.
un motif sérieux (principalement pour des 3. L’offre de location est faite sur une base
motifs de solvabilité, de comportement et des régulière (habituelle, récurrente ou
habitudes de paiement du loyer par le futur constante). PLUS D’INFORMATION
Coopérative Village Cloverdale sous-locataire). Pour plus de détails concernant la sous-location,
19 août Le membre qui répond à ces critères et qui ne consultez le fechimm.coop/sous-location.
Il est cependant à préciser que l’article 1955 dispose pas d’une attestation d’hébergement
du Code civil du Québec interdit aux locataires touristique pourrait ainsi recevoir un avis Pour plus de détails sur la règlementation sur
subventionnés de sous-louer leur appartement. d’infraction et se voir imposer une amende les établissements d’hébergement touristique,
de 2 500 $ à 25 000 $. visitez le www.tourisme.gouv.qc.ca.
no 1
o o p é r a ti ve Station Coopérati
ve La coll Un membre qui désire occasionnellement (par
C 1
Articles 1870 et 1871.
bre 23 septem ective
16 septem
2
Règlement sur les établissements d’hébergement exemple, une fois par année) sous-louer son
bre touristique.

CITÉCOOP /// 26 Automne 2017 /// 27
CONSEILS EXPRESS > TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION >

SUSPENSION OU EXCLUSION
LES BONS MOTIFS ET LE RESPECT DE LA PROCÉDURE
La suspension ou l’exclusion ments envers la coopérative.
DES ORDINATEURS
d’un membre est le principal
pouvoir du conseil d’adminis-
tration d’une coopérative,
Autre élément important :
l’avis doit être envoyé dans
le délai de convocation prévu
GRATUITS OU À BAS PRIX
en matière disciplinaire. aux règlements de régie interne
Il est cependant essentiel que pour convoquer une réunion
ce dernier soit exercé avec du conseil d’administration. Les coopératives d’habitation POUR BÉNÉFICIER
discernement et dans le respect L’avis doit indiquer le lieu, la sont maintenant admissibles au DU PROGRAMME
des règles imposées par date et l’heure de cette réunion. programme Ordinateurs pour Votre coopérative doit d’abord
la Loi sur les coopératives. Celui-ci doit aussi indiquer les écoles du Québec (OPEQ), remplir le formulaire d’admis-
les motifs précis invoqués pour un programme national qui sibilité en ligne et y joindre une
Tout d’abord, il est indispen- justifier l’éventuelle sanction, remet à neuf des ordinateurs copie de ses statuts de constitution
sable que la raison motivant en détaillant précisément ceux-ci donnés par le gouvernement, spécifiant qu’elle n’attribue
la sanction soit incluse dans (tout en restant sur les faits). des entreprises privées et des aucune ristourne et ne verse
la liste de l’article 57 de la particuliers afin de les distribuer aucun intérêt sur les parts
Loi. Il est aussi important de Ce faisant, la coopérative
dans les écoles, les bibliothèques privilégiées émises aux membres.
comprendre que cette liste est permet au membre de préparer
limitative : aucune autre raison sa défense. D’ailleurs, la décision En cas d’insatisfaction devant sein de la coopérative. Avant et différents organismes sans Si vos statuts de constitution
ne peut être invoquée pour du conseil d’administration ne la décision rendue, le membre d’y recourir, les membres but lucratif. n’en font pas mention, il vous
suspendre ou exclure un devrait pas être prise à l’avance. peut déposer un recours en le CA devrait se demander si la faudra obtenir des statuts de
membre (même si celle-ci révision judiciaire devant la mesure ne risque pas d’entraîner À l’issue de démarches menées modification précisant cette
est incluse aux règlements Le conseil d’administration Cour supérieure. plus de problèmes que de gains par la FECHIMM depuis l’automne particularité auprès de la
de régie interne). a ensuite 15 jours pour achemi- pour la coopérative et si d’autres 2016, les coopératives d’habi- Direction de l’entrepreneuriat
ner par écrit sa décision au UN PENSEZ-Y BIEN voies, dont la médiation, ne tation ont récemment été collectif. Une fois votre admissi-
Les deux motifs les plus membre. Celle-ci devrait aussi La décision d’exclure ou de pourraient pas être envisagées ajoutées à la liste des organismes bilité confirmée, vous pourrez PROGRAMME POUR son offre de matériel neuf ou
souvent utilisés sont le non- indiquer les conséquences suspendre un membre peut pour convaincre le membre se qualifiant pour le programme. commander directement à LES PERSONNES remis en état, l’entreprise
respect des règlements de la décision (par exemple être lourde de conséquences de respecter ses engagements.
En fonction de ses besoins, votre partir du catalogue de produits À FAIBLE REVENU d’économie sociale propose
de la coopérative ainsi que la perte du rabais de membre). notamment sur le climat au
la non-exécution des engage- coopérative d’habitation pourrait de l’OPEQ. Un programme (CLIC OPEQ) des services de soutien technique,
ainsi obtenir gratuitement ou visant à permettre aux personnes de réparation et de formation.
à très bas coût des ordinateurs En participant au programme, à faible revenu de se procurer un En présentant votre carte
et du matériel informatique votre coopérative fera un choix ordinateur de table remis à neuf AVANTAGES COOP à la boutique
remis à neuf. à la fois économique, social et à bas prix est aussi disponible. d’Insertech, maintenant au
environnemental. En plus d’offrir Pour plus d’information sur les 4820, rue Molson, vous pourrez
Les équipements pourront des équipements gratuits ou modalités de ce programme, bénéficier de rabais avantageux
notamment être utilisés pour à bas prix, OPEQ contribue au consultez le site de l’OPEQ. sur une variété de services.
assurer la gestion courante des réemploi et au recyclage du Insertech constitue également
opérations de la coop, la réalisa- matériel informatique. Pour ce Visitez le www.opeq.qc.ca un choix éthique, l’entreprise
tion d’activités de formation faire, l’organisation s’est associée pour tous les détails. favorisant le réemploi, le
pour les membres ou l’aména- à des ateliers venant en aide recyclage ainsi que l’insertion
gement d’un café Internet à à des jeunes à travers des VOUS N’ÊTES PAS UNE professionnelle des jeunes.
l’intention de résidents. Dans programmes de formation et PERSONNE À FAIBLE
tous les cas, les équipements d’insertion sociale. REVENU ET DÉSIREZ UN Pour plus de renseignements,
informatiques doivent cependant ORDINATEUR À FAIBLE visitez le www.insertech.ca.
demeurer la propriété de la COÛT ?
coop qui en fait la demande. Partenaire de longue date de
la FECHIMM, Insertech pourra
répondre à votre besoin. Outre

CITÉCOOP /// 28 Automne 2017 /// 29
FEMMES > FEMMES >

PRÉSENCE DES FEMMES, POUVOIR DES FEMMES /////////////////////////////////////////////////////////////////

TÉMOIGNAGES, NOUVELLES DU COMITÉ FEMMES
Le comité femmes, créé suite à l’adoption d’une résolution
de l’assemblée générale de la FECHIMM en 2016, a été formé

MOBILISATION ET COLLECTE au printemps. Le comité s’est réuni à quelques reprises. Une
dizaine de femmes de différentes coopératives y participent.
Son principal mandat est de travailler à prévenir les violences

D’INFORMATIONS faites aux résidentes des coopératives.

Mais que signifie l’expression « violence faite aux femmes » ?

ONT RYTHMÉ NOS De quels types de violences parlons-nous ? Est-ce que ça se
vit dans les coopératives d’habitation ? Que fait la FECHIMM
à ce sujet ? Ce sont ces questions qu’abordent les membres

PREMIÈRES ACTIVITÉS
DE GAUCHE À DROITE : AZIZ DENNOUNE, DIRECTEUR DU GRT RÉSEAU 2000+; SOPHIE CLERC,
COORDONNATRICE DU PROJET; LYSE CLOUTIER, COORDONNATRICE DE LA TABLE RÉGIONALE du comité.
DES CENTRES DE FEMMES MONTRÉAL/LAVAL; CYNTHIA BERGERON DU COMITÉ LOGEMENT
LACHINE-LASALLE; MARCEL PEDNEAULT, DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LA FECHIMM, En plus d’apprendre à se connaitre et à travailler ensemble,
ET DANIEL CHAINEY DU COMITÉ LOGEMENT LACHINE-LASALLE. elles concoctent actuellement quelques activités et actions pour
l’année en cours. Elles planifient notamment l’organisation d’une
activité de sensibilisation sur la problématique pour la prochaine
assemblée générale. Elles recueillent également des outils
Le 20 avril dernier, la FECHIMM, le GRT Réseau 2000+, la Table vivent dans 46 coopératives Nous irons nous promener
de référence afin de soutenir les femmes victimes de violence.
régionale des centres de femmes Montréal/Laval et le Comité logement différentes, au sein de plusieurs dans différents quartiers pour
quartiers ou arrondissements. développer avec vous des outils Avez-vous des suggestions d’activités ? Voulez-vous en savoir
Lachine-LaSalle se réunissaient afin de lancer un projet ambitieux et des stratégies au regard de plus sur le comité femmes ? Aimeriez-vous y mettre votre grain
et nécessaire : « Les coopératives d’habitation : présence des femmes, Ces membres ont partagé ces constats. de sel ou l’épaule à la roue ? Si c’est le cas, veuillez communiquer
avec nous leurs expériences avec Louise Constantin au 514 843-6929, poste 223, ou par
pouvoir des femmes » dont l’objectif est de soutenir la pleine de vie et d’implication au sein Si vous souhaitez prendre courriel à lconstantin@fechimm.coop.
participation des femmes dans les coopératives d’habitation. des coopératives d’habitation, part à ce projet, vous pouvez
PAR SOPHIE CLERC les défis rencontrés, mais aussi me joindre par courriel
COORDONNATRICE DU PROJET les pratiques inspirantes et à sclerc@fechimm.coop. LE COMITÉ AVISEUR DU PROJET
PRÉSENCE DES FEMMES, leurs aspirations au service de PRÉSENCE DES FEMMES
POUVOIR DES FEMMES Le projet se décline en plusieurs organisme féministe de liaison de la participation des femmes l’égalité dans leur milieu de vie. Le comité est composé des représentantes et représentants
étapes sur une perspective de et de transfert de connaissances. dans les coopératives d’habitation. des organisations suivantes : la Table des groupes de femmes
trois années. Parmi celles réalisées Ces travailleuses nous ont de Montréal (TGFM), le Conseil des Montréalaises, la Fédération
Rendez-vous est pris en janvier
au cours des six derniers mois, notamment formés à l’Analyse Ainsi, dix groupes de discussion des OSBL d’habitation de Montréal, l’Office municipal d’habitation
pour vous présenter les résultats de Montréal, la Fédération de l’habitation coopérative du
il y a d’abord la mobilisation comparative entre les sexes se sont tenus. L’équipe de la de cet état de situation et les Canada, le Conseil d’économie sociale de l’île de Montréal
des partenaires et l’appropriation (ACS+) qui est au coeur des FECHIMM, des membres de recommandations du comité ! (le CESÎM), la Table de concertation des organismes au service
du projet par ses groupes actions que nous menons. coopératives en exploitation des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI), Anne Latendresse,
porteurs. Puis, pour guider nos (5 groupes de femmes et deux professeure au Département de géographie de l’UQAM, et
actions et savoir où on s’en va, Parallèlement à cela, nous avons groupes d’hommes) et des une représentante du Comité femmes de la FECHIMM.
l’élaboration d’un état de mis sur pied un comité aviseur. participants (femmes et hommes)
situation visant à déterminer Celui-ci a pour fonction de à des projets en démarrage y
concrètement les enjeux rencon- conseiller ainsi que d’orienter et ont pris part. Pour compléter le
trés par les femmes dans les
coopératives d’habitation.
d’appuyer la réalisation du projet
en apportant des expertises
tout, des entrevues téléphoniques
avec une vingtaine de résidentes
« Je veux prendre ma place! »
spécifiques et complémentaires. et résidents de coopératives
APPRENDRE À TRAVAILLER ont aussi été réalisées. Programmes de recherche d’emploi
ENSEMBLE ET BIEN À LA RENCONTRE DES
S’ENTOURER RÉSIDENTES ET RÉSIDENTS Au total, 13 membres du destinés aux Montréalaises
Pour mener à bien ce travail, Appuyé par Relais-femmes, le personnel de la FECHIMM, Service d’employabilité de toutes origines.
les porteurs du projet ont pris comité de coordination, composé 48 résidentes et 12 résidents
le temps collectivement d’établir des porteurs du projet, a travaillé de coopératives d’habitation 514 842-6652
un plan de travail et de se donner à recueillir différentes informa- ainsi que 6 personnes impliquées Programme de groupe
une vision commune du projet, tions : données statistiques, dans des projets en démarrage Soutien personnalisé
notamment en s’appuyant sur revue de littérature et points de ont participé à l’exercice.
l’expertise de Relais-femmes, vue des membres sur la question Les 60 membres rencontrés

CITÉCOOP /// 30 Automne 2017 /// 31
PLACE À NOS PARTENAIRES >

17 ANS,
17 NUMÉROS
Établi dans le sud- • Fournir des opinions juridiques dans le cadre
ouest de Montréal d’un conflit avec un membre et/ou un locataire;
depuis 1981, notre • Représenter la coopérative devant les tribunaux
bureau d’avocats (Régie du logement, Cour du Québec, Cour
dispose d’une solide Supérieure);

EN OCTOBRE,
expérience en droit • Réviser les règlements de la coopérative (régie
des coopératives. interne, contrats de membre, politiques, etc.);
Notre équipe offre • Superviser une procédure de sanction à l’égard
LE MAGAZINE COOPOINT aux coopératives
d’habitation des
d’un membre (suspension ou exclusion);
• Valider les avis qui doivent être envoyés aux
services juridiques
ENTRE DANS L’ÂGE ADULTE ! de qualité et adaptés
à leurs besoins
locataires (avis de modification du bail, avis
de travaux majeurs, etc.);
particuliers, tels que: • Rédiger des mises en demeure;
• Fournir des conseils juridiques en matière de droit
civil général et représenter la coopérative en cas
de litige, notamment en cas de problèmes de
vices de construction.

Me Catherine Sylvestre
Me Benoit Marion
Me Marie-Anaïs Sauvé
Me Normand Painchaud
Me Gilles G. Krief
Me Vincent Blais-Fortin

LA REVUE ANNUELLE
Me Giacomo Zucchi

740, avenue Atwater T 514 937-2881 F 514 937-6529
Montréal (Québec) H4C 2G9 C info@spavocats.ca

DE LA COOPÉRATION
QUÉBÉCOISE Punaises de lit · Fourmis · Souris · Rats
argentés · blattes américaines · thermobies
et plusieurs · chauve-s
autres!
blattes germaniques · guêpes · lépismes argentés
argentés blattes américaines · thermobies · chauve-s
chauve-souris · araignées · mouche · centipèdes
millipèdes · cloportes · pyrales indiennes · mîtes
mîtes · puces · collemboles · taupins · ptines ·
araignées · cloportes · pyrales indiennes · guêpes
514.924.6014 · 450.332-3299

cqcm.coop/publications/revue-coopoint
Automne 2017 /// 33
FORMATION > FORMATION >

LA FORMULE QUI VOUS CONVIENT
Pour mieux répondre à vos besoins de formation,
la Fédération a développé différentes approches permettant
d’adapter ses ateliers aux disponibilités de vos membres.

• Formation en coop (à domicile)
• Formation intercoop dans votre quartier
• Accompagnement et formation sur mesure

Contactez-nous pour plus de renseignements au 515 843-6929,
poste 228, ou visitez-nous en ligne au fechimm.coop/formation.

LES ATELIERS
À VENIR
AU CALENDRIER
2017

SECRÉTARIAT RELATIONS ENTRE PARTICIPATION FINANCES IMMEUBLE SÉLECTION ASPECTS LÉGAUX
Classement LES MEMBRES ET FONCTIONNEMENT Préparation Planification, réalisation DES MEMBRES La Loi sur les coopératives
des documents Communication Prise de notes du budget et suivi des réparations Gestion de la sélection et le règlement de régie
Jeudi 19 octobre Mercredi 25 octobre et rédaction Lundi 13 novembre Lundi 20 novembre des membres interne (1 et 2)
19 h à 22 h de procès-verbaux 19 h à 22 h 19 h à 22 h Jeudi 23 novembre Samedi 25 novembre
19 à 22 h Jeudi 6 novembre 19 h à 22 h 9 h à 16 h
Résolution de conflits 19 h à 22 h Organisation du comité
Mercredi 15 novembre d’entretien et de Rôle et responsabilités
19 h à 22 h Gestion avancée la gestion de l’immeuble du CA (1 et 2)
de la participation Lundi 23 octobre Samedi 9 décembre
Le comité bon voisinage Lundi 27 novembre 19 h à 22 h 9 h à 16 h
et le règlement 19 h à 22 h
d’immeuble
Lundi 11 décembre Ma coop, mon choix
19 h à 22 h Mardi 5 décembre
19 h à 22 h VOS CRÉDITS DE FORMATION
Introduction
à la médiation (1 et 2) L’adhésion de votre coopérative à la FECHIMM inclut chaque
Samedi 16 décembre année des crédits de formation. Vous pouvez utiliser ces crédits
9 h à 16 h pour maximiser vos investissements en formation.
Inscrivez-vous en ligne
Consultez le fechimm.coop/formation pour tous les détails
au fechimm.coop/calendrier sur cet avantage réservé aux membres.
CITÉCOOP /// 34 Automne 2017 /// 35
NOUVEAU PROGRAMME* PRIVILÈGE
AVEC RABAIS PAR CATÉGORIE

EXCLUSIF AUX MEMBRES DE LA FECHIMM

PEINTURE ET ACCESSOIRES
ÉPARGNEZ
JUSQU’À

15%
15 CUISINE
VENTILATION, CHAUFFAGE
ET CLIMATISATION
%

DÉCORATION
COUVRE-PLANCHER PRODUITS D’ENTRETIEN 5%
QUINCAILLERIE 10% PRODUITS SAISONNIERS
ET D’HORTICULTURE
ÉLECTRICITÉ
AUTOMOBILE
PLOMBERIE

OUTILLAGE ÉLECTRIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION
PORTATIF ET STATIONNAIRE
MOULURES, LAMBRIS,
TUILES À PLAFOND ET ACCESSOIRES
8% PRODUITS FORESTIERS
ET FORESTIERS ALLIÉS 2,5%
PORTES ET FENÊTRES

*Le programme privilège ne s’applique pas sur les commandes spéciales. Uniquement valide sur les achats facturés au nom de votre entreprise et chez tous les marchands
participants seulement. Le service de livraison peut varier selon le marchand et la région. Le programme privilège exclut toute forme de remboursement rétroactif. Le programme
privilège ne peut être jumelé à toutes autres promotions ainsi qu’aux bénéfices offerts par la carte RONAvantages. Le programme privilège peut être modifié en tout temps et sans
préavis. Le programme sera en vigueur à compter du 1er octobre 2016 et pour la durée de l’entente en cours.
La Caisse d’économie solidaire
est la principale institution
financière de l’habitation
communautaire au Québec.

500 organismes
en habitation
membres

une équipe de
200 professionnels
expérimentés
financements octroyés
dans le cadre de la fin à votre service
des conventions SCHL

une approche de
financement adaptée
à vos besoins


Gérald Larose
Contactez-nous pour planifier Président

vos travaux de rénovation

1 877 647-1527
caissesolidaire.coop