You are on page 1of 7

GRAMMAIRE : LA PROPOSITION SUBORDONNEE RELATIVE

Cette séance de grammaire est proposée par Marie Claude GRAFF, professeur
certifié de lettres modernes, dans le cadre des nouveaux programmes de
Cinquième, applicables à la rentrée 2010. Elle s’inscrit dans une séquence
consacrée à la description à travers l’étude de certaines Lettres de mon moulin
qui donne à voir la Provence de Daudet.

Pré requis : une séance a été consacrée à la définition et au repérage des expansions du
nom et les fonctions essentielles (sujet / COD / COI / COS) ont été vues.

Cette leçon de grammaire nécessite 2 séances d’une heure.

SEANCE 1

I – OBSERVATION et ANALYSE

OBJECTIF 1 : comprendre le rôle et la construction d’une proposition


subordonnée relative et manipuler les pronoms relatifs

OBSERVATION 1 : rappel de la définition d’une subordonnée relative

Partir d’un corpus fait de phrases extraites de copies du dernier travail d’écriture, en
l’occurrence : décrire un incendie (mais le sujet importe peu, ce qui compte c’est qu’il
s’agisse d’un texte descriptif). Le but de ce corpus est de proposer aux élèves soit de
développer un élément de la description grâce à une proposition , soit d’éviter une répétition
en créant une ph complexe à partir de 2 ph simples.

Ex : « Les flammes léchaient goulûment le thym et le romarin. Les flammes se répandaient


partout dans la garrigue. » = Les flammes [qui léchaient goulûment le thym et le romarin]
se répandaient partout dans la garrigue.

Ex : « le feu avançait vers les maisons. » = le feu, [qui progressait rapidement ], avançait …

Les élèves n’emploieront vraisemblablement que le pronom QUI. On observera que ce


pronom permet de reprendre le mot placé avant (appelé alors « antécédent » = placé avant)
et qu’il introduit une information supplémentaire. Cette proposition apporte en effet une
précision sur le nom. La fonction de la proposition subordonnée relative est d’être
complément de l’antécédent.

BILAN 1 : La proposition subordonnée relative complète………………………………………………..


………………………………………………………. : c’est une expansion du groupe nominal. Elle est
introduite par…………………………………………………………..…………………. .

Ex : Le feu, [qui progressait rapidement ] , avançait vers les maisons.


Antécédent sub.relative
Complément de l’antécédent

1
BILAN 1 : La proposition subordonnée relative complète un nom ou un pronom (appelé
« antécédent » ) : c’est une expansion du groupe nominal. Elle est introduite par un pronom
relatif : qui, que, quoi, dont, où, lequel , laquelle … .

Ex : Le feu, [qui progressait rapidement ] , avançait vers les maisons.


Antécédent sub.relative
Complément de l’antécédent

OBSERVATION 2 : place et rôle du pronom relatif

1) Remplacez le GN souligné par une proposition subordonnée relative que vous mettrez
entre crochets : entourez le pronom relatif utilisé et soulignez l’antécédent. Quelle est
la fonction grammaticale de la Proposition Subordonnée R elative?

1 – Le jour de notre arrivée il faisait beau. 2 –Le livre préféré de Martin est Harry Potter. 3 –
Le ciel était chargé de gros nuages annonciateurs de neige.

2) Réécrivez la phrase en subordonnant une proposition relative commençant par « dont ».


ex : Le correspondant vit au Japon. Je t’ai parlé de ce correspondant. / Le
correspondant [dont je t’ai parlé] vit au Japon.
Un film passe à Ruffec. Je t’ai parlé de ce film. / Le film ________________ passe à Ruffec.
Prends un livre. Tu as besoin de ce livre. / Prends le livre ______________
Prête-moi le compas. Tu te sers de ce compas. / Prête-moi le compas ______________ .

3) Soulignez les répétitions dans les phrases suivantes. Puis transformez les couples de
phrases en une seule phrase en employant un pronom relatif.
1-J’admire une moto. Cette moto est exposée dans le hall du magasin. 2- J’ai acheté le
dessert. Tu aimes ce dessert. 3 – Il étudie les projets. L’architecte lui a parlé de ces projets.
4 – Les ouvriers réparent la maison. Le toit de cette maison est abîmé.

4) Ajoutez les pronoms relatifs manquants puis encadrez la proposition subordonnée


relative:
1 – La rue droite ……….. traverse le village est déserte. 2 – La maison ……… nous passions
nos vacances se trouvait en bord de mer. 3 – Je me souviens des éléphants ……….. nous
avions surpris au creux d’une vallée. 4 – Deux chevaux , ……….. on remarquait la fatigue,
traînaient la charrette …….. avait dû un jour être neuve ! 5 - L’épaisse porte ……………………
ils s’acharnaient ne cédait pas.

2
Correction collective avec repérage visuel (mot entouré ou surligné) de l’antécédent .

Ex 1 : 1 – Le jour où nous sommes arrivés … 2 – Le livre que préfère Martin est …


complément de l’antécédent « jour » complément de l’antécédent « livre »
3 –Le ciel était chargé de gros nuages qui annonçaient la neige.
complément de l’antécédent « nuages »

Ex 2 : Le film [dont je t’ai parlé] passe à Ruffec.


Prends le livre [dont tu as besoin]
Prête-moi le compas [dont tu te sers. ]

Ex 3 : 1-J’admire la moto [qui est exposée dans le hall du magasin]. 2- J’ai acheté le
dessert [que tu aimes]. 3 – Il étudie les projets [dont l’ architecte lui a parlé]. 4 – Les
ouvriers réparent la maison [dont le toit est abîmé.]

Ex 4 : qui / où / dont / dont / qui / sur laquelle

BILAN 2 : le pronom relatif sert de lien entre …………………………………………………… (qu’il


reprend) et la proposition …………………………………………………………………. . Il a plusieurs
formes : …………………………………………………………………………………………..

BILAN 2 : le pronom relatif sert de lien entre l’antécédent (qu’il reprend) et la proposition
subordonnée relative. Il a plusieurs formes : qui, que, quoi, dont, où, lequel …

OBJECTIF 2 : comprendre que le pronom relatif a une fonction propre au


sein de la proposition.

Pour cela, reprendre les exercices 2 et 3 précédents en demandant aux élèves de donner la
fonction des antécédents dans la seconde proposition.

Ex 2 : Je t’ai parlé DE QUOI ? de ce correspondant. COI du verbe parler


Je t’ai parlé de ce film. COI Tu as besoin de ce livre. COI Tu te sers de ce compas. COI

Ex 3 : 1-J’admire une moto. Cette moto (SUJET) est exposée dans le hall du magasin. 2-
J’ai acheté le dessert. Tu aimes ce dessert. (COD) 3 – Il étudie les projets. L’architecte lui a
parlé de ces projets.( COI ) 4 – Les ouvriers réparent la maison. Le toit de cette maison
(Compl du nom « toit ») est abîmé.

3
Correction collective en début de séance sur laquelle on s’appuie : après avoir corrigé
chaque fonction, on rétablit la phrase complexe avec subordonnée relative et on se
demande où est passée cette fonction que l’on vient de trouver. On peut supposer que les
élèves vont comprendre que c’est le pronom relatif qui a pris la place de l’antécédent donc
qui a pris aussi la fonction de l’antécédent.
On peut alors proposer la méthode suivante : il faut chercher mentalement à rétablir les 2
phrases simples contenues dans la phrase complexe afin d’analyser sans erreur la fonction
de l’antécédent donc du pronom relatif.
Le correspondant [dont je t’ai parlé] vit au Japon.
Fonction ?
Le correspondant vit au Japon. Je t’ai parlé de ce correspondant.
Je t’ai parlé DE QUI ? du correspondant = COI du v. parler

/ Le correspondant [dont je t’ai parlé] vit au Japon.


COI du v. parler
CORRECTION :
Ex 2 : Le film [dont je t’ai parlé] passe à Ruffec. Prends le livre [dont tu as besoin]
COI du v. parler COI du v. avoir besoin
Prête-moi le compas [dont tu te sers.]
COI du v. servir

Ex 3 : 1-J’admire la moto [qui est exposée dans le hall du magasin]. 2- J’ai acheté le
SUJET du v. exposer
dessert [que tu aimes]. 3 – Il étudie les projets [dont l’ architecte lui a parlé]. 4 – Les
COD du v. aimer COI du v. parler
ouvriers réparent la maison [dont le toit est abîmé. ]
compl du nom « toit »

Donnez la fonction des pronoms relatifs des phrases de l’ex 1

BILAN 3 : le pronom relatif a une fonction propre à l’intérieur de la relative. C’est pourquoi
il change de forme selon sa fonction.
Il présente des formes simples et des formes composées.

Les pronoms relatifs simples :


ils varient selon leur fonction dans la subordonnée relative.

Ex : La robe [que je regarde] est jolie. (Je regarde quoi ? la robe donc que est COD du verbe

4
regarder)
J'ai mis la robe [qui était sur le cintre]. (c'est la robe qui était sur le cintre donc qui est SUJET du
verbe être)

SUJET du verbe de la qui employé sans L’ homme [ qui vient… ]


relative préposition
COD du verbe de la que L’homme [que je regarde …]
relative
COI ou COS du verbe dont L’homme [dont je parle …] ( COI )
de la relative à qui L’homme [à qui j’adresse une lettre …] (COS)
à quoi Ce [à quoi je pense …] (COI)
Complément Où La ville [où je suis né … ]( CC lieu)
circonstanciel du verbe Le jour [ où tu arriveras …} (CC temps)
de la relative
Complément d’un nom dont Le tapis [dont j’aime les couleurs … ]
de la principale

Les pronoms relatifs composés

Lequel, laquelle, lesquels, lesquelles (SUJET)


à + quel : auquel, à laquelle, auxquels, auxquelles (COI ou COS)
de + quel : duquel, de laquelle, desquels, desquelles (COI ou COS)

Le pronom relatif composé s’accorde en genre et en nombre avec son antécédent.


Ex : c'est le mot auquel (masculin, singulier) je pensais.
COI du v. penser

SEANCE 2 (après mémorisation de la notion et des pronoms relatifs)

II - MANIPULATION
La difficulté de la relative est souvent liée à l'emploi du pronom approprié. La tendance du
français est de se contenter de l'opposition qui (sujet) / que (complément direct et indirect). Il est
donc nécessaire d'entraîner les élèves, y compris à l'oral, au maniement des différentes formes du
relatif.

Ex 1 à l’oral : certaines de ces phrases sont incorrectes : corrigeons-les.


1 - Voilà le garçon que je t’ai parlé. 2 – Rends-moi le stylo que je t’ai prêté. 3 – C’est l’actrice
auquel je pensais.4 – Le jour où qu’on est parti en colonie, tout le monde chantait dans le
bus . 5 –Les fonctions à laquelle on a accès sont prestigieuses. 6 – J’ai donné à mon frère le
vieux vélo que je n’ai pas besoin. 7 – Il est fâché avec nous, c’est moi que je te le dis !

5
A chaque réponse juste, demander la justification et écrire au tableau les 2 premières
analyses :
1 - « je t’ai parlé DE QUI ? de ce garçon » = COI du v. parler = donc emploi de DONT
2 – « je pensais A QUI ? à l’actrice » = féminin singulier = donc emploi de « à laquelle » car
accord avec l’antécédent.
CORR : dont / emploi correct / que / à laquelle / où / auxquelles / dont / qui /

Ex 2 : Donnez la fonction des pronoms relatifs suivants :


1 – Les grecs aiment le fromage qu’on appelle la féta. 2 –Les enfants qui s’ennuient sont
rares. 3 – Les Touaregs refusent le mode de vie sédentaire auquel nous sommes habitués.
4- C’est un lieu où tout est paisible . 5 – Nous visitons la ville dont le roi est un enfant.
CORR : que = COD v. appeler / qui = sujet v. s’ennuyer / auquel = COI v. être habitué / où
= CCL v. être paisible / dont = CDN « enfant »

III - MEMORISATION

LA PROPOSITION SUBORDONNEE RELATIVE

• La proposition subordonnée relative est une expansion du nom. Elle est reliée à ce
nom, appelé ANTECEDENT, par un PRONOM RELATIF.

• La proposition subordonnée relative est toujours COMPLEMENT de son antécédent.


Ex : C’était le moulin de Maître Cornille, un meunier [qui vivait depuis soixante ans dans
la farine.] compl. de l’ant.« meunier »

• Le pronom relatif varie selon la fonction qu’il a dans la subordonnée relative. Il


présente des formes simples : qui, que, quoi, dont, où et des formes composées :
lequel, laquelle, lesquels, lesquelles, auquel, duquel, desquelles, auxquels …

• La proposition subordonnée relative enrichit une description ou apporte une précision


indispensable au sens de la phrase.

IV - APPLICATION

Ex 1 : repérage et analyse :

6
1) Entourez les pronoms relatifs puis encadrez les propositions subordonnées relatives.
2) Remplissez le tableau suivant.

« Je suis né le 13 mai 18.. , dans une ville du Languedoc où l’on trouve comme dans toutes
les villes du Midi, beaucoup de soleil, pas mal de poussière, un couvent de carmélites et
deux ou trois monuments romains. Mon père, M. Eyssette, qui faisait à cette époque le
commerce de foulards, avait une grande fabrique dans laquelle il s’était taillé une habitation
commode. » (Alphonse Daudet, Le Petit Chose)

Subordonnée relative Fonction Pronom relatif Fonction du pronom


relatif
où l’on trouve comme dans toutes Complément où CCL du v. trouver
les villes du Midi, (…) deux ou de l’ant. « une
trois monuments romains ville du
Languedoc »
qui faisait à cette époque le Complément qui Sujet du v. faire
commerce de foulards de l’ant.
« mon père »
dans laquelle il s’était taillé une Complément dans laquelle CCL du v. se tailler
habitation commode de l’ant.
« fabrique»

Ex 2 : Enrichissez ces phrases en complétant au moins un des noms soulignés à l’aide de


propositions subordonnées relatives. Efforcez-vous de varier les pronoms relatifs :

1 – Ce cahier est réservé aux devoirs. 2 – John est reparti à New York. 3- Sous cet arbre,
nous planterons des narcisses. 4 – Le lierre a fissuré les murs de la maison.

Ex 3 : Décrivez votre collège en employant au moins 5 propositions subordonnées relatives


(que vous soulignerez) à l’aide de 4 pronoms relatifs différents (que vous entourerez).

Ex 4 : Reprenez votre rédaction sur l’incendie et retravaillez le texte en essayant d’enrichir


votre description du feu à l’aide de subordonnées relatives introduites par des pronoms
relatifs variés.