You are on page 1of 27

 Introduction générale

 Qu’est ce que Entrepreneuriat féminin

 Développement de l’Entrepreneuriat féminin au Maroc

 Les motivations à entreprendre

 Les obstacles rencontrés

 Entrepreneuriat féminin au Maroc en chiffre

 modèles de femmes Entrepreneures au Maroc

 Conclusion
L’entrepreneuriat des femmes est aujourd’hui
reconnu comme l’une des sources de la
croissance, de la création d’emplois,
d’innovation et de richesses. Au cours des
dernières années, on assiste à une croissance du
nombre des entreprises créées par les femmes
dans le monde.
La féminisation de l’entrepreneuriat est né avec l’apparition de la théorie du
genre .

L’approche genre repose sur l’analyse :


1. Des opportunités offertes aux hommes et femmes .
2. Les rôles assignés socialement aux hommes et femmes .
3. La relation entre les deux .
 Approche femme et développement (1970) :
1. Vise le bien être de la femme .
2. Vue le rôle reproductif social de la femme ( mère ; épouse ) .
3. Opte pour l’allègement des tache dans le cadre de leurs rôles sociaux .
 Approche d’intégration des femmes au développement (1975) :
1. Vise a exploiter le rôles productive de la femme autant qu’une actrice de
l’économie et de société .
2. intégrer la femme dans le développement et la création des projets .
3. Accès des femmes aux micro-crédits .
 Approche genre et femme (1990) :
1. Mettre l’accent sur les rapports hommes femmes ( le pouvoir ; les conflits ; la
relations ) .
2. Rendre ces rapports plus égalitaires ( développement humain durable )
3. Assurer une meilleur participation des femmes dans l’économie .
 L’approche de l’entrepreneuriat féminin vise a
promouvoir l’entrepreneuriat au féminin et la
promotion de la femme entrepreneure qui
implique une efficacité économique des
entreprises créées par celle- ci .
 Une entrepreneure est une femme qui seule ou avec des partenaires a fondé,
acheté ou accepté en héritage une entreprise, qui en assume les
responsabilités financières, administratives et sociales et qui participe à sa
gestion courante (Dina Lavoie, 1988)

 Une personne qui prend des risques financiers pour créer ou acquérir une
entreprise , et qui dirige de manière innovante et créatrice en développent de
nouveaux produits et en conquérant des nouveaux marchés (Fillion 1997)

 Femme entrepreneure = la femme qui possède et dirige une entreprise


(observatoire de L’EF FUDICIAL )
 D’après ces définitions on constate que le mot entrepreneur avec
un e a la fin désigne :

• Le genre féminin du métier entrepreneur .


• Femme autonome qui contrôle , décide et gère une entreprise .
• Femme créatrice d’une entreprise d’une qualité innovante .
la femme a été pendant longtemps reléguée à l’arrière-plan

la liberté d’entreprendre pour les femmes était limitée.

l’entrepreneuriat féminin au Maroc est devenu plus visible

la femme chef d’entreprise a investi de nombreux secteurs


Besoin d’autonomie

Besoin d’accomplissement

•Besoin de reconnaissance

•Besoin de défis personnels

•Besoin de flexibilité (travail-famille)

•Plafonnement de carrière
l’accès au le duel vie privée/vie
financement professionnelle

L’accès aux réseaux la lourdeur


de soutien administrative

Les pratiques le manque


socioculturelles d’information
1. Age :

 selon des études américaine l’âge moyen des entrepreneures se


situe entre 25 et 40
 En France par exemple les femmes de 25 à 49 ans étaient à 80%
actives en 2013
 Au Maroc, la tranche d’âge des femmes entrepreneurs est entre 35
et 44 ans
2. Formation:
 La femme entrepreneurs a un niveau d'instruction plus élevé que la
moyenne de la population
 2/3 des femme entrepreneure ont une formation universitaire, et la
majorité de ces femmes ont une formation universitaire d'au moins Bac+4
 les femmes à la tête de très petites structures, sont relativement moins
instruites
3 .La situation familiale
1. l ’âge
2. La forme juridique
FARIDA KABBAJ

Mme Farida Kabbaj ingénieur agronome


diplômée de l’école des agronomes en France après
elle est rentrée au Maroc en 1981 afin de créer son
propre affaire du foie gras à Tit Melil, et depuis Farida
est pionnière dans le foie gras made in Morocco,
devant l’intérêt et l’appréciation générale, Farida ouvre
son restaurant “F.KAJJAJ”, situé au cœur du Triangle
d’or à Casablanca et tout récemment elle a ouvert son
épicerie fine dans laquelle elle proposes tous les
produits nés autour du foie gras mais bien d’autres
encore parmi des sauces, des desserts, des quiches,…
SALWA IDRRISSI AKHANNOUCH
(la princesse des affaires)

 Age : 42 ans
 Fille de Haj Ahmed Belfiqih un homme d’affaires qui
avait le quasi-monopole du commerce du thé dans les
années 1960.
 La femme d’un riche homme d’affaires et politique
marocain, Aziz Akhannouch.
 Diplôme : commerce international de l'école supérieure
de gestion (ESG) de Casablanca .
 Expérience : La présidente et fondatrice du groupe
marocain Aksal
 1994 : création une société de distribution de matériaux de
revêtement et de parquet .
 2004 : Elle se spécialise très vite avec les franchises et
décroche celle de Zara pour le Maroc .
 2006 : Elle obtient la marque Massimo Dutti .
 2011 : Salwa Akhannouch à prouvé au monde à quel point
la femme marocaine peut réussir par elle-même dans le
domaine d'entreprenariat par son projet de Morocco Mall .
MERYEM BENSALAH
BENCHEQROUN

 La patronne des patrons


 Titulaire d’un MBA de l’université de DALLAS
 Administratrice directrice générale des eaux
minérales d’Oulmes
 Elue le 16 mai 2011 a la tête de CGEM , le patronat
marocain
 Classée au 21 rang des femmes entrepreneures
Arabes
 le chef de file de l’entrepreneuriat féminin au
Maroc
 La femme marocaine a des compétences entrepreneuriale innée .
 Femme = chef de famille
 Femme peut être un acteur actif dans le processus de développement
économique .

 Il faut investir dans le développement de la femme marocaine entrepreneur .