You are on page 1of 4

DEBAT ORGANISMES GENETIQUEMENT MODIFIÉ

Introduction :
I. Un organisme génétiquement modifié, ou OGM, est une désignation qui
s'emploie pour un être vivant (une plante, un animal, un champignon ou une
bactérie) dont le génome a été délibérément modifié de main humaine, selon
les techniques du génie génétique ou de la sélection artificielle.
II. La principale technique de conception des OGM est la transgénèse, grâce à
laquelle un ou plusieurs gènes d'intérêt sont introduits. On parle alors
d'organismes transgéniques.
Arguments pour les OGM :
I. (Plantes) Une autre application de la biotechnologie végétale est l'emploi
des plantes comme des bioréacteurs ou des fabriques pour la production de
médicaments, d'anticorps, de vaccins, de biopolymères et de
biocombustibles.
II. Le patrimoine génétique a été modifié dans le but de produire ou de tolérer
des pesticides, ou bien pour améliorer la qualité nutritive d'un aliment.
III. L'essentiel de ces cultures synthétise des molécules insecticides ou tolère de
fortes doses de pesticides.
IV. "Les premières générations d'OGM étaient cultivées dans le but d'améliorer
les caractéristiques agronomiques des plantes, principalement dans l'intérêt
de l'agriculteur et notamment pour augmenter la résistance des cultures aux
herbicides, insectes, maladies et sécheresses.
V. Les deuxièmes générations de cultures génétiquement modifiées ont permis
d'obtenir des avantages plus concrets pour les consommateurs, tels qu'une
augmentation de la qualité des aliments et de la biodisponibilité des
nutriments"
VI. La mutagenèse, elle regroupe l'ensemble des méthodes permettant de
modifier le génome d'un organisme vivant. Elle fait référence à toute
production volontaire de variabilité génétique chez un organisme vivant, par
l'utilisation d'agents énergétiques (rayons gamma, rayons X...), chimiques ou
par culture de cellules exposées à des agents sélectifs comme un herbicide.
Cette méthode est de plus en plus employée car elle n'exige pas d'information
ni d'évaluation de la part des producteurs de plantes cultivées mutagènes.
Elles s'immiscent dans les cultures actuelles comme en témoignent les
variétés tolérantes aux herbicides (VTH) de maïs, tournesol et colza,
obtenues par sélection de la variabilité naturelle, ou par mutagenèse.
VII. Les domaines d'application des OGM : Thérapeutique : depuis le début des
années 80, création de vaccins, lutte contre le cancer, reconstruction du
système immunitaire, production de médicaments (l'hormone de croissance
et l'insuline sont produites par des bactéries génétiquement modifiées et
commercialisées)

c'est le produit et non le processus pour améliorer la génétique de la plante ce qui devrait être réglé. Les domaines d'application des OGM : Agronomique : immunité de l'organisme végétal (transférer aux plantes de nouveaux éléments de matériel génétique). XVII. XVI. Il se joint à tout cela au fait dont se développent des cultures transgéniques dessinées pour le bénéfice de la santé. Après avoir examiné dans une profondeur près de 900 études et d'autres publications sur le développement. On parle alors de plantes agricoles génétiquement modifiées (PGM). comme ils démontrent des rapports préalables de l'Académie. le développement de ce type de plantes permettrait de diminuer les traitements chimiques (herbicide. pesticide). XIV. écologiques et sociaux. au développement des biocarburants. Les OGM pourraient encore contribuer à la régénération des terres endommagées. XIII. le rapport souligne que les données épidémiologiques disponibles ne montrent pas d'associations entre la consommation d'OGM et aucune maladie ou condition chronique. X. XI. XII. certains observateurs qui s'inquiètent des capacités de production alimentaire et des techniques actuelles souhaitent s'appuyer sur ces nouvelles technologies pour y faire face. VIII. En théorie. IX. XVIII. Ces techniques conduiraient à une meilleure efficacité de la production agricole ainsi qu'à l'amélioration des capacités de production en milieu difficile (zones désertiques notamment). de soja et de coton. Pour le comité d'experts. qui finissent par empoisonner des rivières et aux personnes qui prennent de cette eau. XV. dont on mesure maintenant les ravages économiques. d'Ingénierie et de Médecine(Médicament) des EU n'a pas trouvé d'évidences des différences dans le risque pour la santé entre transgéniques et des plantes(étages) conventionnelles. des performances de production ou bien d'un caractère spécifique de résistance aux pathologies. le comité d'experts de l'Académie Nationale de Sciences. comme le riz avec un plus grand contenu dans des bêta-carotènes et ainsi éviter la cécité et la mort causés par les déficits de la vitamine A laquelle souffrent les personnes qui vivent dans des pays en voie de développement. Avec plus de 7 milliards d'habitants sur Terre. amélioration des qualités nutritionnelles. (Santé) Des études et un suivi sur la santé de l'animal et du consommateur sont menées afin de créer et de perfectionner des outils d'analyse précis et fiables dans le but d'améliorer la traçabilité des produits. l'usage et les effets des caractéristiques du maïs. Les animaux transgéniques sont fondamentaux comme les modèles de maladies qui affectent l'homme et ainsi pouvoir développer des nouvelles drogues et les nouvelles stratégies de traitement et aussi comme source de tissus et d'organes pour le transplantation. Traitements dont l'intensification fût telle qu'ils sont à l'origine de graves pollutions actuellement. De plus. . d'organismes génétiquement modifiés depuis 30 ans.

de diabète. Exemples d’application dans le monde agricole : Des recherches sont actuellement en cours afin de rendre le maïs plus résistant à la Pyrale (espèce de papillon ravageur).eleconomista. de mucoviscidose. d'asthme. d'anémie. soit parce qu'elles produisent elles- mêmes le pesticide (cas du maïs Bt) ou peuvent l'absorber sans mourir (cas du soja au Roudup) Question : Malgré la régulation mauvaise politique et économique des OGM ces(ceux-ci) ils(elles) démontrent être la solution à beaucoup de problèmes futurs de l'humanité comme par exemple le manque d'aliment : quelle alternative proposeriez-vous pour alimenter à la population que ce ne sont pas les OGM ? Conclusion : https://www. de cancer. Les protéines obtenues des OGM. il a été obtenu une variété provoquant moins d'allergies. XXII. 99% des PGM cultivés sont des plantes qui contiennent ou peuvent accumuler des pesticides dans leurs tissus. XIX.com/planete/definitions/developpement- durable-ogm-214/ http://ecodiario. telle est le cas de la production d'insuline humaine dans des bactéries. XX. D'autres expérimentations ont aussi eu lieu sur la pomme de terre. sont utilisées pour le traitement de l'hémophilie. des anticorps humains aux plantes et des vaccins dans des levains. de plante ou d'animal une protéine complètement étrangère.php?action=cuaderno&opt=5&tip o=1&note=2 .ar/index.com. (fibrosis quística) XXIII. le coton. Actuellement. Sur le riz par exemple. à laquelle seuls les papillons seraient sensibles. une culture de cellules.porquebiotecnologia. qui aide en traitement du diabète XXI. Les produits sont obtenus libres de pathogènes et d'autres risques potentiels. le riz et le tabac. Les OGM animaux permettent l'obtention de protéines et de nutriments dans le lait qui purifie facilement la protéine d'intérêt. d'hépatite.es/ciencia/noticias/7573241/05/16/Trangenicos- buenos-o-malos-Cientificos-dicen-que-ni-perjudican-a-la-salud-ni-al- medioambiente. Cela est particulièrement important dans le cas des produits pharmaceutiques. ainsi l'introduction du gène Bacillus thuringiensis (Bt) permettra au maïs de fabriquer par lui-même la toxine insecticide. Il permet d'obtenir à partir d'un micro-organisme.futura-sciences.html http://www. pour éviter la transmission de maladies.

org/-avantages-et-inconvenients-des-OGM-et-des- biotechnologies- .https://www.infogm.