You are on page 1of 10

Convertir les machines virtuelles en machines pour Hyper-V

https://www.starwindsoftware.com/converter

Hyper-V Server est un produit à part, il i tualise les essou es s st e d’u o di ateu physique, on peut
alors créer des environnements i tualis s pou des s st es d’e ploitatio et des appli atio s.
Utilisé seul, Hyper-V se t g ale e t à la i tualisatio d’u se eu . Utilis o joi te e t à VDI,
l’i f ast u tu e de poste de t a ail virtuel, Hyper-V permet la virtualisation des postes clients.
Hyper-V est o pati le a e la plupa t des s st es d’e ploitatio , et se le ai si u e solutio t s
flexible.
Autrement dit, un hyperviseur prêt à l'emploi, sans licence Windows, et gratuit u’o utilise a e Wi do s
Se e a ’est le s st e d’e ploitatio id al pou i tualise .
Ce s st e d’e ploitatio pe et do d’a oi u e platefo e ui asso ie la haute-disponibilité et
l’ad i istration des infrastructures multiserveurs.
Cela pe et do la si plifi atio de l’ad i ist atio e auto atisa t des tâ hes et si plifie les
déploiements de machines et la virtualisation des applications.

Pour transférer la machine VMWare sur le serveur Hyper-V :
Tout d’a o d, il faut hoisi la a hine à transférer, ici on choisit une machine qui se trouve en local dans
nos dossiers.
Ensuite, il va falloir choisir le chemin de la machine.
Maintenant, il faut choisir dans quel format on veut le convertir, ici, on décide de convertir notre machine
en VHDX pour pouvoir ouvrir les machines sur Hyper-V.

On active ensuite le « Activate Windows Repair Mode » pour pouvoir lancer le mode de de réparation de
Windows au cas où il y aurait des erreurs.
Ici, on a le choix entre envoyer la machine convertie e lo al ou alo s l’e o e di e te e t su le se eu
Hyper-V

Maintenant, on peut voir le chemin de destination de la machine converti.
Ouvrir une machine virtuelle sur HYPER-V
Une fois le serveur Hyper V lancé, nous allons créer une nouvelle machine, pour cela NOUVEAU >
ORDINATEUR VIRTUEL

On choisit SUIVANT
On choisit ici le nom de notre nouvelle machine virtuelle ainsi que son futur emplacement dans
l’o di ateu

Une fois avoir cliqué SUIVANT, nous devons choisir la génération du nouvel ordinateur virtuel.
La différence e t e les deu g atio s ’est les ou elles fo tio alit s ue peut a oi le ou el
ordinateur, par exemple la génération 2 des machines virtuelles est disponible à partir de Windows 8.1 et
Windows Serveur 2012 R2 ainsi, bien entendu, que leurs versions ultérieures. Elle proposera ces
fonctionnalités suivantes :
Démarrage PXE avec une carte réseau standard, démarrage à partir d'un disque dur virtuel SCSI,
démarrage à partir d'un DVD virtuel SCSI, démarrage sécurisé (activé par défaut), prise en charge du
microprogramme UEFI.
Une fois la génération de la machine choisie, nous allons définir la taille de la mémoire à allouer à la
machine, ici nous allons choisir 4096 Mo, pour que la machine puisse tourner correctement.
L’optio oi e d a i ue est p opos e i i, elle p opose d’utilise de la DRAM à d faut d’utilise de la
SRAM. La diff e e est ue la DRAM est id e lo s ue l’appa eil est ho s o e io alo s ue la SRAM
garde les données lorsque l’appa eil est ho s o e io .
On choisit la carte réseau à utiliser pour cette machine.

Cette étape nous propose de choisir de créer un nouveau disque (1 ère optio ) ou d’utilise u dis ue d jà
créé (2ère option). Si on importe une machine, il va falloir utiliser la 2ème optio et d fi i l’e pla e e t du
disque. Si on créer le disque, il faut lui donner un emplacement et lui donner une taille.
E suite, il faut ett e le fi hie ISO du s st e d’e ploitatio , soit-on le défini directement par son
emplacement, soit il nous sera demandé au cours du lancement de la machine.
Une fois terminé, on nous affiche le récapitulatif de la machine à créer, et il est important de le vérifier
pour éviter toutes erreurs.

Notre machine est créée et il faut maintenant la connecter pour pouvoir la démarrer. On clique droit et on
se connecte.
On clique sur « Démarrer » sur le bouton vert et la machine se lance.