You are on page 1of 54

École Nationale d’Ingénieurs de Tunis

Département Génie Industriel

GESTION
INDUSTRIELLE

Préparé par Dr. Farah ZEGHAL MANSOUR

1
PROGRAMME

Chapitre 1 : Introduction à la Gestion Industrielle

Chapitre 2 : Typologie et structure des entreprises


industrielles
Chapitre 3 : L’approche MRP

Chapitre 4 : L’approche OPT

Chapitre 5 : L’approche JIT

Chapitre 6 : La gestion des stocks

2
Chapitre 2 :

TYPOLOGIE ET STRUCTURE
DES ENTREPRISES INDUSTRIELLES
PLAN DU COURS

1. Introduction

2. Organisation de l’entreprise

3. Typologie des systèmes de production

4
1. INTRODUCTION
INTRODUCTION

♦ La gestion de production consiste à produire en


temps voulu, les quantités demandées par le
client dans des conditions de coût de revient et de
qualité déterminés, en optimisant les ressources
de l’entreprise de façon à assurer sa pérennité,
son développement et sa compétitivité.

6
2. ORGANISATION DE
L’ENTREPRISE
LES SERVICES DE L’ENTREPRISE

♦ Les structures des entreprises varient fortement selon


la taille, le type d’activité, la personnalité des
dirigeants,…

♦ Si les choix diffèrent au niveau des structures, de la


dépendance et des rattachements des différents
services qui les composent

Il n’en n’est plus de même au niveau des rôles


exercés par ces derniers.

8
LES SERVICES DE L’ENTREPRISE

♦ Pour la GI, on retrouve toujours les services suivants :


→ Bureau d’Études,
→ Bureau des Méthodes,
→ Service Planification,
→ Service Ordonnancement
→ Service Lancement,
→ Service Fabrication,
→ Service Achat et Approvisionnement,
→ Service Entretien et Maintenance,
→ Service Qualité.

9
LES SERVICES DE L’ENTREPRISE
DIRECTION

COMMERCIAL Objectifs stratégiques ETUDES


Commandes, Offres Nomenclatures, Spécifications

APPRO-ACHAT GESTION METHODES


Consultation, Commandes INDUSTRIELLE: Gammes, Implantations,
Investissements
PERSONNEL Planification
Embauche, Formation, Motivation
ENTRETIEN
Ordonnancement Maintenance des moyens
Lancement
INFORMATIQUE FABRICATION
Traitement de l’information Fabrication des produits
CONTROLE DE MAGASINS
GESTION Matières premières, Composants,
Suivi des coûts
Produits finis, en-cours
COMPTABILITE QUALITE
Bilan, Compte des résultats Assurance qualité, Contrôles

10
LE BUREAU D’ETUDES

♦ Il traduit en termes industriels les caractéristiques des


produits conçus conjointement avec le service
recherche et développement,

♦ Il réalise les plans et les dessins des articles,

♦ Il définit les nomenclatures et la nature des matériaux à


utiliser,

♦ Il estime le coût de revient prévisionnel à partir des


éléments fournis par le Bureau des Méthodes et le
service Achats.

11
LE BUREAU DES METHODES

♦ Il conçoit les procédures de fabrication à utiliser,


l’implantation des machines dans les ateliers et
l’organisation du travail à chaque poste.

♦ Il détermine les gammes de fabrication des produits,

♦ Il calcule les temps alloués à chaque gamme de


fabrication,

♦ Il estime la qualité de matière à utiliser ainsi que la


taille des séries économiques à lancer.

12
LE SERVICE PLANIFICATION
♦ Le service planification a pour objectif d’assurer la
maîtrise de la production par la coordination et la
synchronisation entre gestion des ressources (moyens,
hommes, machines) et des produits,
♦ Il traduit les prévisions de vente et le carnet de
commandes en un plan de production,

♦ Il calcule les besoins, puis estime les heures de


ressources nécessaires et ajuste la charge ainsi définie
à la capacité de production.
♦ Ces calculs peuvent être réalisés par un progiciel de
GPAO.
13
LE SERVICE ORDONNANCEMENT

♦ Le service ordonnancement planifie l’activité à court


terme des ateliers,

♦ Il coordonne les moyens nécessaires à la réalisation


du plan de production,

♦ Il définit l’ordre de passage des différentes séries de


fabrication.

14
LE SERVICE LANCEMENT

♦ Le service lancement prépare les documents


nécessaires à la fabrication.

♦ Il réalise les décisions prises par l’ordonnancement.

♦ Il prend en charge le suivi des fabrications et le retour


de l’information vers la base d’informations
commerciales.

15
LE SERVICE FABRICATION

♦ Le service fabrication réalise la fabrication des


articles suivant le planning défini par le service
ordonnancement.

♦ Il a en charge l’ensemble du personnel de l’atelier.

16
LE SERVICE ACHAT ET
APPROVISIONNEMENT
♦ Il a en charge l’acquisition de tous les biens, services
et prestations dont l’entreprise a besoin pour
fonctionner,

♦ Il gère les niveaux de stock de ces produits,

♦ Il définit la stratégie d’achat en relation avec le Bureau


d’Études,

♦ Il cherche sur le marché les meilleurs fournisseurs,

♦ Il gère l’ensemble des risques liés aux


approvisionnements.
17
LE SERVICE ENTRETIEN ET
MAINTENANCE

♦ Il recouvre les activités d’entretien curatif ou


préventif, de réparation et de gestion des pièces de
rechange,

♦ Il détermine le taux de disponibilité des


équipements.

18
LE SERVICE QUALITE
♦ Il englobe le management général du système
d’assurance qualité depuis la conception des produits
et des processus jusqu’à l’utilisation chez le client,

♦ Selon les bonnes pratiques actuelles, il doit être


indépendant de la direction industrielle et donc
rattaché à la direction générale,

♦ Il contrôle la conformité des articles aux spécifications


définies par le bureau d’études et le bureau des
méthodes,

♦ Ses opérations s’effectuent à tous les niveaux du


processus.
19
AUTRES SERVICES

♦ Service Réception / Magasin : il gère les entrées de


matières dans le magasin,

♦ Service Manutention / Logistique interne : il assure


l’ensemble des manutentions dans l’entreprise, et gère
les stocks d’en-cours,

♦ Service Magasin Produits Finis / Expédition /


Transport : Il gère le magasin de produits finis,
effectue la préparation de commandes et réalise la
livraison aux clients

20
LA DIRECTION INDUSTRIELLE

♦ Elle coordonne l’activité de l’ensemble des services


qui lui sont rattachés,

♦ Elle définit la stratégie industrielle de l’entreprise et


décide des investissements,

♦ Elle suit les performances de ses services, et en


particulier de la Fabrication,

♦ Elle met en œuvre des plans d’amélioration.

21
LES DECISIONS CRITIQUES DE LA GI
1. Gestion de la qualité
→ Bureau d’Études,
2. Conception des biens
et services → Bureau des Méthodes,
3. Conception des processus → Service Planification,
de production → Service Ordonnancement
4. Stratégies de localisation → Service Lancement,
5. Stratégies de layout → Service Fabrication,
6. Gestion des ressources → Service Achat et Appro
humaines → Service Entretien
7. Gestion de la chaîne logistique et Maintenance,
8. Gestion des stocks
→ Service Qualité.
9. Ordonnancement
10. Maintenance
22
L’ORGANISATION
FONCTIONNELLE
ORGANISATION FONCTIONNELLE

♦ Les responsabilités sont regroupées par fonction :


Finances, Marketing, Opérations, Ressources
Humaines, …
PDG

Resp. Resp. Resp. Resp.


Ingénierie Production Marketing Financier

Mécanique Usine Vente

Électrique Magasin Publicité

Fluide

24
ORGANISATION FONCTIONNELLE

♦ Principe : la différentiation est la clé de l’efficacité et


de la maîtrise du marché

⇒ Les entités fonctionnelles sont des centres de coûts

♦ Avantages :

9 Elle facilite le développement des compétences et


l’affectation ciblée des ressources

9 Elle permet de contrôler les coûts

25
ORGANISATION FONCTIONNELLE

♦ Inconvénients :

9 Peu de collaboration au sein de groupes de travail


plurifonctionnels (différents langages),
9 Mauvaise communication entre les services
fonctionnels,

9 Loyauté plus grande des employés envers leur


fonction qu’envers l’entreprise (tribu locale),
9 Système d’évaluation et de récompense fondé sur
la performance fonctionnelle.

26
ORGANISATION FONCTIONNELLE

♦ Inconvénients :

⇒ Les responsables sont sélectionnés selon des critères


qui les incitent à donner d’eux-mêmes l’image
d’individus compétitifs et doués pour prendre, assurer
et conserver le pouvoir,

⇒ Concurrence interne entre les différentes fonctions


qui dilue, détourne et freine la volonté d’atteindre
les objectifs de l’entreprise.

27
L’ORGANISATION PAR
PROCESSUS
ORGANISATION PAR PROCESSUS

♦ Toutes les tâches sont souvent reliées et forment


des chaînes appelées ‘processus’.
PDG

Resp. Resp. Resp. Resp.


Ingénierie Production Marketing Financier

Resp.
Mécanique Usine Vente
Vente
Processus
Électrique Magasin Publicité

Fluide

29
ORGANISATION PAR PROCESSUS

♦ Un processus est un enchaînement d’activités ou


d’ensembles d’activités, qui est alimenté par des
entrées, qui dispose des ressources et qui ajoute
de la valeur pour créer des sorties.

♦ Les entrées proviennent soit de l’extérieur, soit d’un


processus amont et les sorties vont soit vers
l’extérieur, soit vers un processus aval.

30
ORGANISATION PAR PROCESSUS

♦ Exemples de processus :
9 la définition de la stratégie,
9 le service rendu au client,
9 la création de produits,
9 la création de demande,
9 la production,
9 le développement technologique,
9 le développement des ressources humaines,
9 la gestion des approvisionnements,
9 la gestion documentaire et la gestion des
enregistrements, …
31
ORGANISATION PAR PROCESSUS

♦ Principe : l’intégration est la clé de l’optimisation de


toutes les activités.

♦ intégration poussée des différentes fonctions,


hiérarchies et points de vue.

⇒ Les processus interfonctionnels sont des centres de


valeur.

32
ORGANISATION PAR PROCESSUS
♦ Avantages : Approche systémique et participative

Chacun a le droit et l’obligation de :

9 comprendre la totalité du processus dont il fait partie

9 se livrer à des analyses et chercher les solutions des


problèmes sur l’ensemble du processus (interagir
pour optimiser le processus tout entier)

9 relier aux autres, le processus sur lequel il travail


(partager la même vision de l’entreprise).
33
ORGANISATION PAR PROCESSUS

♦ Inconvénients : Difficulté de mise en place des


processus
9 Manque de responsables compétents, de
spécialistes et d’individus polyvalents
9 Dilution de l’excellence technique
9 Difficulté de coordination entre équipes
9 Absence de responsabilité individuelle
9 Absence de contrôle
9 Difficulté de planifier les carrières
9 Difficulté d’intégration à l’organisation fonctionnelle
34
LIENS ENTRE FONCTIONS ET
PROCESSUS
Direction

Service Bureau Production Commercial Comptabilité Logistique


Qualité d’études

9 Processus :
Marketing Prospection Commercial Etudes
Logistique entrant achats approvisionnement
Fabrication Planification Logistique sortant

35
LIENS ENTRE FONCTIONS ET
PROCESSUS

Service Bureau Production Commercial Comptabilité Logistique


Qualité d’études
marketing
1 1 2
prospection 1 1
achats 1 1 1 1 4
appro 1 1
fabrication 1 1 1 3
planification 1 1 2

36
QUEL TYPE CHOISIR ?

Type Excellence Orientation Spécialisation


d’organisation technologique client des employés

Fonctionnelle

Par Processus

Les flèches indiquent le sens de l’amélioration


37
QUEL TYPE CHOISIR ?
Clarté des Facilité de
Type Polyvalence rôles et des planification
d’organisation des employés responsabilités des carrières

Fonctionnelle

Par Processus

Les flèches indiquent le sens de l’amélioration


38
3.TYPOLOGIE
DES SYSTEMES DE PRODUCTION
TYPOLOGIE DES SYSTEMES DE
PRODUCTION

♦ Faire une typologie consiste à classer les éléments


d’un ensemble suivant un critère bien défini. Pour
les systèmes de production, différents critères
coexistent tels que :
• la nature du produit,
• la relation avec le client,
• l’organisation du flux de production.

40
NATURE DU PRODUIT

♦ Matérialisation du produit : Physique ou Service.

♦ Degré de standardisation :

• Un produit standard est prédéterminé pour un


grand nombre de clients non individualisés.

• Un produit spécifique (ou sur mesure) est fait en


fonction de ce que désire précisément tel ou tel
client.

41
RELATION AVEC LE CLIENT (1)

♦ La production sur stock : la production est réalisée


avant d’avoir les commandes des clients, elle doit donc
se baser sur des prévisions de vente.

♦ La production à la commande : la production n’est


engagée que si l’on dispose de commandes fermes
des clients. On évite, en principe, le stock de produits
finis, mais très souvent, le stock se reporte sur les en-
cours.
42
RELATION AVEC LE CLIENT (2)

Délai acceptable pour le client

Délai de production Délai Personnalisation


Production des de production
sous-ensembles

Production à la commande Production sur stock et


assemblage à la
commande

43
ORGANISATION DES FLUX

On distingue trois type d’organisation suivant le flux de


production :

♦ La production unitaire ou par projet,


♦ La production en continu ou Flow Shop,
♦ La production en discontinu ou Job Shop.

44
PRODUCTION UNITAIRE

♦ Elle se caractérise par la non standardisation de ses


activités et de ses produits et par une organisation à
technologie unitaire.
♦ Son fonctionnement permet une flexibilité qui
nécessite un ajustement constant aux spécifications des
divers clients.
♦ Variables clés:
– délai globale de réalisation
– contrôle financier

45
PRODUCTION EN CONTINU

♦ La production en continu se caractérise par une forte


standardisation des opérations et un haut niveau de
formalisation dans les comportements (le secteur
automobile, électroménager, restaurant Fast food,…).

♦ Variables clés:
– Les prévisions de la demande
– Les approvisionnements
– Le contrôle des stocks
– L’équilibrage des chaînes

46
CARACTERISTIQUES DE LA
PRODUCTION EN CONTINU
• une production de quantités importantes d’un ou de
quelques produits différenciés,
• une utilisation des lignes de production,
• des machines à vocation spécifique,
• des stocks de matières premières et d’en-cours faibles,
• un entretien préventif obligatoire,
• une circulation rapide des produits dans l’usine, ce qui
suppose une manutention automatisée.

47
PRODUCTION EN DISCONTINU

♦ La production en discontinu se caractérise par une


organisation fonctionnelle des installations et un volume
de produit relativement faible et varié.

♦ Variables clés:
– Court terme : La définition et le contrôle des priorités.
– Long terme : La planification et la régulation des
capacités.

48
CARACTERISTIQUES DE LA
PRODUCTION EN DISCONTINU

• un regroupement des machines par nature,


• des machines à vocation plutôt générale,
• un flux de produits fonction de l’enchaînement des
tâches à réaliser,
• des charges des postes de production non équilibrées,
• des stocks de matières premières et d’en-cours élevés,
• une manutention nécessitant de la place et des moyens
mécaniques .

49
COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU
REP
REP: :Ratio
Ratiod’Efficacité
d’Efficacité
du Processus
du Processus Type continu Type discontinu

Flux des Flux linéaire Flux complexe


produits

Efficacité : REP de 80 à 100% de 5 à 30%


Moyen
Flexibilité Ligne de production Ligne de production
rigide souple
Délais Faibles Longs

En-cours Faibles Importants

50
COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU

REP : Ratio d’Efficacité du Processus ou encore


ratio de tension des flux

REP = temps de travail effectif


temps total y compris les temps d’attente

51
COMPARAISON CONTINU/DISCONTINU

Production
Coût de
par projet
revient

Production
Production en en continu
discontinu

Volume de production

52
AUTRES TYPOLOGIES

♦ Entreprises de main d’œuvre, ou fortement


automatisées,

♦ Entreprises de mode, ou de produits peu évolutifs,

♦ Entreprises de hautes technologies ou de


technologies courantes.

53
CONCLUSION

♦ Comment déterminer le type de production le plus


approprié (sur stock ou sur commande, unitaire,
continue ou discontinue) ?

54