Systèmes de radiocommunication de 3ème génération : WCDMA

Daniel Ménard, Juan A. Ruiz, Emmanuel Gaudry Daniel Chillet, Olivier Sentieys

Groupe Signal/Architecture LASTI

Plan (1)
1. Rappels sur les transmissions numériques
Canal de transmission Modulations numériques Techniques d’accès

2. Concepts du CDMA
Modulation CDMA à séquence directe Propriétés des codes Performances et capacités

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

2

1

Plan (2)
3. Concepts du WCDMA
Codes Canaux physiques Modulations Contrôle de puissance

4. Récepteurs WCDMA
Récepteur simple utilisateur Récepteur multi-utilisateurs Complexité Antennes adaptatives

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

3

PARTIE 1

Rappels sur les transmissions numériques
Systèmes de communications Canal de transmission Ÿ Modulation Ÿ Techniques d’accès
Ÿ Ÿ

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

4

2

Systèmes de communication
Compression des données Protection des données Modulation Accès multiple Transposition de fréquence

Décompression des données [Diouris95a]

Détection et Transposition de fréquence correction des erreurs Démodulation

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

5

Canal de transmission (1)
s Signal reçu: combinaison de différents trajets dont les caractéristiques évoluent rapidement au cours du temps
[Diouris95a]

s Canal radiomobile :

Station de base

ü dispersif dans le temps ü variable dans le temps (mobilité)
ð temps de cohérence du canal

BS

s Réponse impulsionnelle du canal :
x(t)

Station mobile MS

y(t) = x(t)*h(t) h(t)

Amplitude k ème trajet

Phase k ème trajet

Retard k ème trajet

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

6

Canal de transmission

3

Canal de transmission (2)
s Fading : évanouissements rapides liés à la combinaison des
différents multi-trajets (MP)

Amplitude du signal reçu pour un véhicule circulant à 100 km/de 8 trajets. [Diouris95a]

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

7

Modulations numériques (1)
s Modulation de phase
Diagramme des signaux I Diagramme des signaux Q
3π 4
S(t)

π
Séquence binaire

0
Signal modulé

01

11

π 4

I
NRZ FPB Filtre passe bas

5π 4

00

10

7π 4

cos(ω0t+ϕ 0) Signal modulé 0 1 1 0 1 t Signal modulé
10 01 11 00 10 t

t

BPSK (MDP-2)
08/06/2001

QPSK (MDP-4)
LASTI - ENSSAT
8

4

Modulations numériques (2)
s Modulation / Démodulation QPSK

I

NRZ

FPB

FPB
Séquence binaire tg-1(t)

Séquence binaire

b2n

cos(ω0t+ϕ 0)

s(t)

r(t)

cos(ω0t+ϕ 0)

bn
Q

b2n+1
NRZ

-sin(ω 0t+ϕ 0) FPB

Signal module

-sin(ω 0t+ϕ 0) FPB

Modulateur

Démodulateur

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

9

Techniques d’accès
FDMA
frequency division multiple acces

TDMA
time division multiple acces

CDMA
code division multiple acces

t S(f,t) S(f,t)

t S(f,t)
NU .T T

t

c3 c2 c1

f1

f2

f

f1

f

f1

f

Multiplexage fréquentiel Ui ⇔ f i

Multiplexage temporel Ui ⇔ Rect T(t+(nN U+i)T)

Multiplexage par code Ui ⇔ c i

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

10

5

PARTIE 2

Les concepts du CDMA
(Code Division Multiple Access)
Modulation CDMA à séquence directe Ÿ Séquences PN Ÿ Performances et capacités
Ÿ

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

11

Modulation CDMA à séquence directe
S r(f) B e(f)
2 Ts
f0

2 Tc

B r(f)

s1(t) be (t)

se(t)

sr(t)

s2(t)

Σ

br(t)

PN(t)
+1

cos(ω0t)

Ts (symbole)
+1

cos(ω0t) s2(t)

PN(t)
Synchronisation 12

be (t)
-1 +1

-1

Tc (chip)
+1

PN(t)
-1 +1

PN(t)
-1 +1

s1(t)
-1

br(t)
LASTI - ENSSAT

-1

08/06/2001

6

Codes d’étalement
Ÿ Facteur d’étalement (SF):

SF =
+∞

Ts Tc

Ÿ Autocorrélation :

ϕ c1c1 (τ ) = ∫−∞ c1 (t ).c1 (t − τ ).dt → δ (n)

ð Synchronisation du code Ÿ Intercorrélation :

ϕ c1c2 (τ ) = ∫ c1 (t ).c2 (t − τ ).dt → 0
−∞

+∞

ð Séparation des canaux :

un canal = un code PN
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

13

Performances et capacités
Ÿ Rapport signal à bruit :
RSB = Ci ≈ ∑ C j + Iext + N
j ≠i

Ci = RSI ∑ C j + Iext
j ≠i

Ÿ Les signaux reçus par la BS doivent avoir la même puissance ð minimiser les problèmes d’éblouissement (near-far-effect) ð nécessité de contrôler la puissance d’émission des MS Ÿ Le nombre d’utilisateurs est limité par le RSI souhaité Ÿ L’influence d ’une interférence est fonction de son intercorrélation avec le

signal utile

Ÿ Amélioration de la capacité d’une cellule :
ð codes orthogonaux : diminuer l’influence des interférences ð récepteur multi-utilisateurs éliminer les interférences ð antennes adaptatives
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

14

7

PARTIE 2

Systèmes 3G - WCDMA
(Wideband CDMA)

Radiocommunications 3G: objectifs, standards Ÿ Codes d’étalement (séquences PN, codes orthogonaux) Ÿ Canaux physiques Ÿ Modulation Ÿ Contrôle de puissance
Ÿ

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

15

Objectifs des systèmes 3G
Ÿ

Débits élevés :
ü 144 Kbps : zone rurale (vitesse < 500 km/h) ü 384 Kbps : zone semi-urbaine (vitesse < 120 km/h) ü 2 Mbps : couverture limitée (piétons)

Ÿ

Intégration de services
ü débits multiples ü débits variables sur une connexion

Ÿ Ÿ

Accès paquets efficace Possibilité d’utiliser des techniques d’amélioration de capacité :
Ÿ détections multi-utilisateurs (MUD), suppression d’interférences Ÿ antennes adaptatives

Ÿ

Compatibilité avec les systèmes de 2ème génération
08/06/2001 16

LASTI - ENSSAT

8

Standards des systèmes 3G
Standards IMT-DS IMT-TC IMT-MC IMT-SC UMTS FDD UMTS TDD cdma2000 UWC-136 Techniques d’accès WCDMA WCDMA+TDMA Multicarrier-CDMA TDMA Débit chip (Mcps) 3.84 3.84 1.28 3.68 – 3 porteuses 1.22 - 1 porteuse GSM MAP ANSI-41 ANSI-41 GSM MAP GSM MAP Cœur du réseau

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

17

Séquences PN (1)
Ÿ Code PN: séquence pseudo-aléatoire obtenue à partir d’un registre à décalage de n étages
Ÿ
+ + +

Séquence M : séquence de longueur maximale n ð période de la séquence : N = 2 −1 Propriétés des séquences M:
ü le nombre de 1 et de 0 est quasiment identique ü la probabilité d’une suite de 1 ou de 0 de longueur N 1 est égale à : 2 − N 1 ü autocorrélation :

Ÿ

ϕ cc (n) = Nδ (n)
N

ϕcc(τ)
N

ü intercorrélation : ϕ c c (n) ≥ 1 2
08/06/2001

-Tc 0 Tc

N.Tc

LASTI - ENSSAT

18

9

Séquences PN (2)
s Codes Gold et Kasami: combinaison linéaire de plusieurs m-séquences
Type de code Gold (n impaire) Nombre de codes Intercorrélation maximale

[Dinan98]

2 +1
n

2 2

n +1 2 n +2 2 n

+1 +1

Gold (n paire)

2n + 1
n

Short Kasami

22

22

Long Kasami

2 2 2n + 1 2 2 +1
n n 2

n

(

)

2 2

n +2 2 n +4 2

+1 +1

Very Long Kasami

(

)

2

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

19

Codes orthogonaux
Ÿ Intercorrélation des codes orthogonaux nulle si les codes sont

synchronisés :

∀c1 ≠ c2

 ϕc1c 2 ( 0) = 0  ϕ c1 c2 (τ ) ≠ 0 τ ≠ 0

Ä Couplage avec un code PN pour la synchronisation
Ÿ Utilisation de la matrice de Hadamard

ü construction récursive ü 1 ligne de H N = 1 code

0 0  H1 = [0] H 2 =   0 1 
08/06/2001

H N H2 N =  H N
LASTI - ENSSAT

HN  HN  

0 0 H4 =  0  0

0 1 0 1

0 0 1 1
20

0 1  1  0

10

Codes orthogonaux de longueur variable (OVSF)
s Longueur des codes variable NOVSF = SF s Codes orthogonaux structurés en arbre
ð matrice de Hadamard modifiée
C21 (11) C42 (1 -1 1 -1) C11 (1) C41 (1 1 1 1)
C81 C82 C83 C84

 C2 i.1   L   L    Ci. j Ci. j   C2i . j  =     Ci. j Ci. j   L   L    C 2i .2i   

SF=1
C22 (1-1)

C43 (1 1 -1 -1)

Ÿ Les codes ci et cj sont orthogonaux

SF=2

C44 (1-1-11)

si ci n’est pas le père de cj et vice versa
ϕC41 C22= (1, 1, 1, 1).(1, -1, 1, -1)T =0 et ϕC22 C41 = (1, 1).(1, -1) T=0
08/06/2001

SF=3

SF=4

LASTI - ENSSAT

21

Canaux physiques voie montante
Ÿ Canaux dédiés : Trame DPDCH/DPCCH

(MS ð BS)

BS

Données: DPDCH

Data Ndata

T slot 2560 chips, N data = 10* 2 k bits k=0-6

Contrôle: DPCCH

Pilot

TFCI

FBI

TPC

T slot 2560 chips, 10 bits
Slot 0 Slot 1 Slot i Slot 14

1 trame Radio : T=10 ms

TPC : Transmit Power Control FBI : Feedback Information TFCI : Transport format combination indicator Pilot : Séquence de référence
08/06/2001

[ETSI99-a]:
22

LASTI - ENSSAT

11

Canaux physiques voie descendante (BS ð MS)
Ÿ Canaux dédiés : Trame DPDCH/DPCCH
BS

DPDCH

DPCCH

DPDCH

DPCCH

Data I

TPC

TFCI

Data II

Pilot

T slot 2560 chips, 10* 2 k bits k=0-7

Slot 0

Slot 1

Slot i

Slot 14

1 trame Radio : T=10 ms

[ETSI99-a]:
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

23

Canaux physiques voie descendante (BS ð MS)
Ÿ Canaux communs:
Ÿ

Trame P-CCPCH et S-CCPCH P-CCPCH : Primary Common Control Physical Channel
Transmet BCCH : Broadcast Control Channel ð transmission continue et uniforme sur toute la cellule ð le code du canal est identique pour toutes les cellules ð définit le N° du code d’embrouillage

S-CCPCH : Secondary Common Control Physical Channel
Transmet les informations de contrôle à travers le FACH et PCH
Ÿ

Trame P-CPICH et S-CPICH Common Pilot Channel
Transmet une séquence de bits de référence (pilot)
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

24

12

Canaux physiques voie descendante (BS ð MS)
Ÿ Canaux communs: Synchronisation P-SCH et S-SCH

P-SCH : Code Cp : code Gold de 256 chips

Non modulé ð référence de phase Transmission au début de chaque slot (1/10ème du slot) Séquence commune à toutes les cellules Séquence modulante d i : . commune à toutes les cellules . bonnes propriétés de corrélation
Slot 15 2560 chips

S-SCH : Code Cs : code Gold de 256 chips (cS ∈ [ c1 , c2 ,..., c16 ] )

Slot 0

Slot 1

aCp d 0Cs
256 chips

aCp d 1Cs

aCp d 15Cs

T=10 ms 08/06/2001

LASTI - ENSSAT

25

Modulation voie montante (MS ð BS)
CD

Embrouillage
α = 0,22

cos(ω 0 t+ϕ0 )
I

Cscr DPDCH

C’ scr Re()

RRC

I+jQ

+
Im() Q DPCCH
DI
CI

m(t)

RRC

+
-sin(ω0 t+ϕ0 )
CQ
CI

CC

Mise en canal ü séparation des canaux ü code OVSF : 4<SF<256
DQ

Modulation
[ETSI99-b]:

+
Complex spreading

ü séparation des utilisateurs ü C scr : code de Kasami ( 256 chips) ü C ’ scr : code Gold séquence de 10 ms (optionnel)

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

26

13

Modulation voie descendante (BS ð MS)
Embrouillage
Cscr Série ðParallèle
DPDCH / DPCCH

cos(ω 0 t+ϕ0 )
α = 0,22 I

I+jQ Cc h Cp
P-SCH

Re

RRC

RectSCH
S-SCH

Σ

+
Q

m(t)

Im

RRC

d i.RectSCH

-sin(ω0 t+ϕ0 )

Mise en canal ü séparation des canaux ü code OVSF : 4<SF<512
[ETSI99-b]:
08/06/2001

Cs

Modulation

ü séparation des utilisateurs et des cellules ü C scr : code Gold séquence de 10 ms (512 codes : 32 groupes de 16 codes)

LASTI - ENSSAT

27

Contrôle de puissance
s Performances d’un système CDMA fonction du SIR
Ä Au niveau de la BS les puissances des signaux reçus doivent être identiques (éviter les phénomènes d ’éblouissement) Ä nécessité de contrôler la Pe de chaque mobile

s Boucle fermée
ü Objectif : maintenir le SIR à une valeur prédéfinie Ä Estimation de P DPCCH après corrélation et Pinterférence Ø Envoie d’une commande à l’aide du champ TPC (BP:1500 Hz)

s Boucle ouverte (voie montante : accès MS)
ü Objectif : limiter la puissance reçue par la BS lors de l’accès de la MS Ä Mesure : Estimation des pertes liées à la propagation du signal BS ð MS Ø ajustement de la puissance émise par la MS
08/06/2001 28

LASTI - ENSSAT

14

PARTIE 4

Récepteurs WCDMA
Accès et synchronisation Ÿ Récepteur mono-utilisateur Ÿ Détection conventionnelle Ÿ Détection adaptative ŸRécepteur multi-utilisateurs Ÿ Classification Ÿ Récepteurs linéaires Ÿ Récepteurs non linéaires (PIC, SIC) Ÿ Antennes adaptatives Ÿ Conclusion
Ÿ
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

29

Procédure d’accès du mobile
[Dahlman 98]

Étape 1

Synchronisation au niveau chip, slot, trame avec la BS cible Acquisition des informations BCCH Estimation de l’atténuation du trajet et calcul de Pémission(0) Choix aléatoire d’une signature (préambule) et d’un sous canal RACH Émission d’un préambule

Étape 2

Étape 3

Non äP émission
Détection AICH

oui Étape 4 Émission du corps du message PRACH

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

30

15

Synchronisation du mobile
Slot 0 Slot 1
aCp

• Étape 1.1 :Synchronisation slot
ð Choix de la BS la plus puissante (BS1) ð Synchronisation du slot à l’aide du Primary SCH

aCp

d0 Cs

d1 Cs

2560 chips

256 chips

• Étape 1.2 : Synchronisation trame à l’aide du Secondary SCH
ð Détermination du N° de groupe du code d’embrouillage parmi les 16 groupes de code disponibles. ð Synchronisation des séquences modulantes d i.

• Étape 1.3 : Détermination du N° du code d’embrouillage à l’aide du
Primary CCPCH
ü Choix du code fournissant la puissance maximale parmi les 32 codes présents dans le groupe
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

31

Récepteurs (W)CDMA
s Récepteur simplifié CDMA : ð corrélation du signal reçu avec une réplique synchronisée du code s Récepteur mono-utilisateur : ð combinaison des MPs
ð utilisation d’un récepteur en râteau (RAKE RECEIVER)
Wideband

s(n)

ΣN1
n.Tc c(n)

b’

y

Delay estimation (channel profile) Rake fingers (correlator) combining

decoding

b'

Narrowband

s Récepteur multi-utilisateurs : ð annulation des interférences entre les utilisateurs
ð diminution de l’effet d’éblouissement ð augmentation des performances : augmentation de la capacité des cellules ( ×2 le nombre d’utilisateurs / cellule) [Murotake00])
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

32

16

Récepteur mono-utilisateur
s ( n) = ∑ ∑ s k ( n − τ l ) + w ( n)
k =1 l =1 K L

Synchronisation

Filtre de réception

D.C.
Convertisseur de fréquences

A N

s(n)

h(n)
RRC

Estimation τi
τ1 … τi

AFC.
y1

... τ L ...

Power meas

s d(n)

AGC
τ1 … τi

... τ L

Rake Receiver

yi

Combinaison MP

ˆ b

yL α1

Compléxité: Filtre RRC Compléxité: Filtre RRC FIR16 = 491 MMAC/s FIR16 = 491 MMAC/s MAC: 2.NFIR.Nss/Tc MAC: 2.NFIR.N /Tc
Nombre d’échantillons par chip Nss =4 Nombre d’échantillons par chip N =4 Débit chip Fcc=1/Tcc=3.84 Ms/s Débit chip F =1/T =3.84 Ms/s NFIR:: Nombre de cellules du FIR NFIR Nombre de cellules du FIR

αi

...

αL

s pilot(n)

Estimation αi P.C.
Pilot

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

33

Rake Receiver
τ1 y1(m) Compléxité: 61.4 MMAC/s MULT: 4Nss /Tcc ADD: 4Nss /Tcc +2/Tss yi (m)
Nombre d’échantillons par chip Nss =4 Nombre d’échantillons par chip N =4 Débit chip Fcc=1/Tcc=3.84 Ms/s Débit chip F =1/T =3.84 Ms/s Débit symbole Fss=1/Tss= Fcc/SF Débit symbole F =1/T = F /SF

finger
τi s(n)

finger
τL

finger

yL (m) Complex despreading
IWB(n)

Σ Σ

yi ( m) = ai ( m)b( m) + wc ( m)
ai : amplitude complexe du trajet b : symbole transmis w c : bruit + interférences : IIS: intersymbol interférence (MP) MAI multiple acces interference

+
Tc

INB (n )

c PN. I ( n + τ i )

c PN. Q ( n + τ i )

QWB (n)

Σ Σ

+
Tc

QNB (n )

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

34

17

Estimation du retard des MP: τi
s Acquisition du code :
Ø Recherche séquentielle des fenêtres temporelles (Tc) possédant un MP Ä Analyse de la P dans chaque fenêtre
ϕcs(τ)
SF Tc Présélection des fenêtres

Select non t
Tc fenêtre suivante i=i+1, t=0

t=N1.Tc

r>S1 oui Verif
Vérification des fenêtres

s(n)

ΣN
N1.Tc

r (k) N2.Tc non
fenêtre suivante i=i+1, t=0

t=N2.Tc

r>S2 oui
sauvegarde i fenêtre suivante: i=i+1

c(n-iTc)

Générateur PN

i

Ctrl

t=0
i: indice de la fenêtre d’étude temporelle

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

35

Estimation du retard des MP: τi
s Poursuite du code : affiner l’estimation des τi
Ø Utilisation d’une boucle d’asservissement de retard (Delay-Locked Loop) Ø Étude de la différence entre les voies retard et avance

I WB (n )

Σ Σ
cPN ( n + τ i − Tc 2)

+
Ve(k )

ϕcc(τ)
N Tc

Ve(τ )

c PN ( n + τ i )

Ve(τ )

Générateur PN

Hb (z)

+
-Tc 0 Tc

-T c/ 2

T c /2

τ

DLL
QWB (n)

cPN ( n + τ i + Tc 2 )

Σ Σ

+

ð Possibilité d’éliminer cette boucle si la phase d’acquisition est assez précise
36

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

18

Récepteur mono-utilisateur : combinaison MP
Complexité (multiplexage temporel) ≅ 4Nss L/Tcc = 245.75 MMAC/s MAC complexe: (Nss /Tcc+1/Tss).L ADD: L/Tss
Nombre de multi-trajets :: L =4 Nombre de multi-trajets L =4

[Ojanperä98, chap10]

ˆ y1( k ).α 1*

r3 r3 r4 r1

r4 r2 r1

τi sData(n) finger i

r2

yi (k ) = αi .b( k )

ˆ y i ( k ).α i *

Multiplexage temporel ou de code
sPilot (n)

ˆ α ì*
τi finger i bi Q pilot bi I pilot
HPB(z)

Σ
décision

ˆ b (k )

ˆ αì
( )*

ˆ y L ( k ).α L *

Estimation α i

Combinaison MP

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

37

Estimation du canal complexe
Estimation aidée par les données (présence de bits de référence : pilot)
Élimination de la modulation

Estimation dirigée par la décision (absence de bits de référence)

General channel estimation filter

Decision directed channel estimator

s Possibilité d’adapter les coefficients des filtres de prédiction par filtrage
adaptatif
[Juntti98]
08/06/2001 38

LASTI - ENSSAT

19

Détection adaptative
s Détecteur adaptatif
[Teusher98] [Koula00]

Ø Amélioration des performances : diminution des interférences (MAI) Ø Adaptation aux variations du canal de transmission Ø Augmentation de la complexité raisonnable par rapport à la détection conventionnelle ð Les coefficients du filtre sont adaptés afin de minimiser l’erreur entre le symbole décidé (bk) et le symbole estimé (yk/ck)
Combinaison des MP

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

39

Classification des récepteurs WCDMA
y

Delay estimation (channel profile) Rake fingers (correlator)

combining

decoding

CDMA receivers

b'

Single User

Multiuser

Conventional

Adaptive Filters

Optimal (MLSE)

Sub-optimal MUSO

Wideband (chip level)

Narrowband (symbol level)

Détection conjointe

Linear

Non-linear

Annulation d ’interférences
Decision Feedback

Decorrelator

MMSE

Multistage

Reduced Tree Search

Neural Networks

Conventional First Stage

Decorrelating First Stage

Succ. Canc. First Stage

Decorrelating Decision Feedback

Successive Cancellation

[Ojanperä98, chap5]
08/06/2001

PIC

SIC 40

LASTI - ENSSAT

20

Récepteur WCDMA multi-utilisateurs
Synchronisation
Filtre de réception

A N

s(n)

h(n)

Estimation τi
τ1 … τi

... τ L
y 11 y 11

… y1(m) yp (m) yP (m)

Combinaison MP

...

Power meas

s d(n)

Rake Receiver

y ij

Détecteur MultiUtilisateurs

y ij

ˆ b1 ˆ b
i

...

...

y KL αi j

y KL αi j

ˆ bK

Estimation αij

[Ojanperä98, chap10]
08/06/2001

Pilot 41

LASTI - ENSSAT

Modélisation du système WCDMA
s1 (t) b1 User 1 A1

τ1 Finger 1

s2 (t) b2

User 2

A2

n(t)

τp

. . . bK sK (t) User K AK

+

+

s(n)
Finger p τP Finger P

yp = Apbp + ∑Ajbj ρ jp + np avec p = (k−1)L+ l
j=1 j≠ p

M

R={ρki}, : Matrice de corrélation ρ ki = ∫ 0 sk (t ) si (t ) dt y=[y1, y2, …, y K]T A= diag [A1, A 2, …, AK]T b=[b1, …, b1, b2,… , b2, …, bK]T
42

T

y = RAb + n
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

21

Récepteurs MUSO linéaires
Ÿ

Dé-corrélateur :

Estimation délais

Calcul T

Ÿ MMSE (Minimum Mean Square Error) :

T

M ∈R

min× K E b − Ty K

2

 → T = [ R + σA

−2 −1

]

Ÿ

Propriétés :
ð Inversion de matrice : décomposition de Cholesky ð Implantation complexe ð L’inversion de matrice nécessite une précision de calcul élevée ð Solution MMSE moins sensible au bruit
08/06/2001

[Moshavi96] [Koula00]

LASTI - ENSSAT

43

Récepteurs MUSO non-linéaires
Ÿ SIC: (Successive interferences cancellation)
s (n)
Delay

(1)
[Moshavi96] [Koula00]

Select max

Rake Receiver

ˆ b1
Re-génération

Select max

Rake Receiver

ˆ b2

P > P2 ... > PK 1

Delay

+

...
Select max

Delay

+

Rake Receiver

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

44

Combinaison MP

Rake receiver

ˆ T = R −1 → y = Ab + R −1n

...

ˆ bi

...

22

Récepteurs MUSO non-linéaires
Ÿ PIC: (Parallel interferences cancellation)
s (n)

(2)

[Varanasi90] [Ojanperä98, chap10]

+
Re-génération

Étage N

ˆ b1, N −1
Re-génération

c1,1 c1, j c1, L

Combinaison MP

+ + +

α11 ˆ

*

ˆ b1, N

α1 j ˆ α1 j ˆ

*

Re-génération

*

ˆ bK ,N −1
Re-génération

Combinaison MP

+c +c +c
LASTI - ENSSAT

K ,1

αK 1 ˆ

*

ˆ bK , N

Re-génération

K, j

αKj ˆ αKj ˆ

*

ˆ α ij

*

Re-génération

ci (n − τ ij )

*

K,L

08/06/2001

45

Complexité des récepteurs (1)
Ÿ

Paramètres:
ž Nombre de canaux utilisateurs : K= 150 ž Nombre de MP : L = 4 ž Nombre d’échantillons par chip : Ns =4 ž Longueur du code : Nc =256 ž Débit symbole : Fs=1/T=15 Kbits/s
Opérations/s WCDMA 36 G.op/s 104 T. op/s Nombre d’itérations I=124 Remarques

[Ojanperä98]

Conventionnel (MF) PCG (MUD linéaire)
(gradient conjugué préconditionné)

O[(4.Nc .Ns .K.L.)T] O[(12.I.N.(K.L.)²)T]

Taille de la fenêtre d’observation N=13 O[(4.M.(K.L.)²)T] O[(8.M.Nc .Ns .K.L.)T] O[(8.M.Nc .Ns .K.L.)T] 43 G. op/s 147 G.op/s 73 G. op/s 138 G op/s Nombre d’étages M=2 Nombre d’étages M=2 Nombre d’étages M=1 Extrapolation à partir de [Teusher97]

PIC (niveau symbole) PIC (niveau chip) SIC (niveau chip) Adaptative MUD

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

46

23

Complexité des récepteurs (2)
s Estimation de la complexité au niveau du mobile [Becker99], [Jung99]
Taches Filtres digitaux (mise en canal, RRC) Acquisition et synchronisation (trames, slots, estimation des délais) Rake receiver Combinaison des MP Estimation du canal Turbo codage Total Complexité (MIPS) 3600 1500 650 24 12 52 5 838

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

47

Proposition d’implantation
s Composants proposés : s M-GOLD (infineon)
s DSP Carmel 100 MHz s µC 32 bits TriCore s ASIC :
s Codage, décodage de source s Codage, décodage de canal s Modulation, démodulation

s CS2000 (Chameleon) [Chameleon00]:
s Processeur reconfigurable
s performances : 24 Gops/s (16 bits) s modulation et démodulation de 50 canaux utilisateurs pour le cdma2000

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

48

24

Antennes adaptatives (1)
s Utilisation d’un réseau d’antennes s Objectifs : adapter les coefficients wi pour améliorer le SIR (modification
du diagramme de rayonnement du réseau) ðDiversité spatiale
s Adaptation des coefficients par filtrage adaptatif s Alternatives pour la détection multi-utilisateurs et la réjection d’interférences s Diversité en émission : émission sur plusieurs antennes ð la station mobile reçoit l’information à travers différents canaux dont les statistiques d ’évanouissement sont différentes
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

49

Antennes adaptatives (2)
Ÿ RAKE

2D : Combinaison de la diversité spatiale et des trajets
Filtre spatial

[Adachi98] [Diouris95b] [Diouris99]
c(t + τ L )

Combinaison MP
c(t + τ 1 )

Ÿ

Algorithme GSIC (Group Wise interference cancellation ) 3 antennes
s augmentation de la capacité de l ’ordre de 200% s complexité 21.7 à 43.4 G ops/s [Murotake00]
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

50

25

Conclusions
s Station de base
ð Contraintes architecturales : flexibilité
ü support des différents standards (compatible GSM, GPRS, EDGE) ü évolution du standard UMTS/IMT 2000 Ä Plate-Forme de conception composée de µP, DSP, logique reconfigurable [Rabaey00], [Gatherer00 ], [Rifaat99] ð Utilisation de techniques de réception avancées ü détection multi-utilisateurs et suppression d’interférences ü antennes adaptatives Ä complexité élevée Ø Augmentation de la capacité et de la taille des cellules
08/06/2001

LASTI - ENSSAT

51

Conclusions
s Station mobile
ð Contraintes architecturales
ü coût ü consommation ü encombrement faible

ð Utilisation de techniques de réception mono-utilisateur classiques ou améliorées ü complexité plus faible ü séquences de code des autres utilisateurs non connues

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

52

26

Travaux en cours
s Spécification et simulation fonctionnelle sous SPW
ü Bibliothèque (W)CDMA ü Chaîne de communication MS-BS ü Récepteur mono-utilisateur (RR, RRC, estimateurs) simplifié ü Récepteur WCDMA multi-utilisateur

s Estimation de la complexité des principaux blocs s Adaptation au format de codage des données s Prototypage sur le processeur Lx
ü Optimisation du code ü Analyse de la configuration du Lx (ajout d'instructions, d'UF) ü Accélérateur reconfigurable

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

53

Bibliographie (1)
[Ojanperä98]: T Ojanperä, R Prassad, Wideband CDMA for third generation mobile communications, Artech House Publisher, 1998 A Cameron, Fixed Point Implentation of a multistage Receiver, Phd Thesis, Virginia Polytechnic Institue 1997 C.M. Teuscher Low Power Receiver Design for portable RF applications: Design and implementation of an Adaptative multiuser detector for an indoor Wideband CDMA apllication, Phd Thesis University of california , Berkley, 1998 M. Lavta -Aho, Advanced Receivers for Wideband CDM, Phd Thesis OULU, 1998 M. JUNTTI, Multiuser demodulation for DS-CDMA systems in fadding channes, OULU, 1998 S. Moshavi, “Multi-User detection for DS-CDMA Communications,” IEEE Commun. Mag., pp. 124-136, Oct. 1996 Doiuris J.F. Communications avec les mobiles. Cours IRESTE-SEII3-ME8, Octobre 95 Doiuris J.F. Antennes Adaptatives. Cours DEA Électronique Université de Nantes, Octobre 95 Diouris J.F.Les Techniques de Diversité en Télécommunications Laboratoire SEI - IRESTE Nantes 1999

[Cameron97]:

[Teuscher98]:

[Latva98]: [Juntti98]: [Moshavi96]

[Diouris95a] [Diouris95b] [Diouris99]

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

54

27

Bibliographie (2)
[Varanasi90] M. K. Varanasi and B. Aazgang , “Multistage Detection in Asynchronous Code Division Multiple-Access Communications,” IEEE Trans. Commun., vol. COM-38, no. 4, pp. 509-519, April 1990. ETSI TS 125 211 V3.3.0 (2000-06) Universal Mobile Telecommunications System (UMTS); Physical channels and mapping of transport channels onto physical channels (FDD) (3G TS 25.211 version 3.3.0 Release 1999) ETSI TS 125 213 V3.3.0 (2000-06) Universal Mobile Telecommunications System (UMTS); Spreading and modulation (FDD) (3G TS 25.213 version 3.3.0 Release 1999) Raqibul Mostafa and J. H. Reed Brief Overview of Air Interface for W-CDMA. http ://monkey.ee.vt.edu/yufei/wcdma.html Mobile Portable Radio Research Group, Virginia Polytechnic Institute and State University , Blacksburg, VA 24060, 1999 Yash Vasavada. Overview of Wideband CDMA Standard http ://monkey.ee.vt.edu/yufei/wcdma.html Mobile and Portable Radio Research Group, Virginia Polytechnic Institute and State University , Blacksburg, 1998 Esmael H. Dinan and Bijan Jabbari Spreading Codes for Direct Sequence CDMA and Wideband CDMA Cellular Networks IEEE Communication Magazine September 1998 Rabaey J. Silicons Platforms for next generation Wireless systems What roles does Reconfigurable Hardware play? FPL2000

[ETSI99-a]:

[ETSI99-b]:

[Raqibul99]

[Vasavada98]

[Dinan98]

[Rabaey00]

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

55

Bibliographie (3)
[Adachi98] Fumiyuki Adachi, Mamoru Sawahashi , and Hirohito Suda Wideband DS-CDMA for NextGeneration Mobile IEEE Communication Magazine September 1998Communications Systems Erik Dahlman, Bjorn Gudmundson, Mats Nilsson, and Johan Skold , UMTS and IMT-2000 Based on Wideband CDMA IEEE Communication Magazine September 1998

[Dahlman98]

[Goldewski00-a] Goldewski Ph. Principes du CDMA. Accès multiple avec répartition par codage. ENST Avril 2000 [Goldewski00-b] Goldewski Ph . WCDMA Wideband CDMA : une interface radio pour la troisième génération . ENST Avril 2000 [Gatherer00 ] Gatherer A. and al. DSP-Based Architecture for mobile communications: Past, Present and future IEEE Communication Magazine January 2000 Rifaat R. and R. De Robertis DSPs Add Flexibility To Third Generation Base-Station System Designs Wireless Systems Design, October 1999 David Murotake , John Oates, and Alden Fuchs Real-Time Implementation of a Reconfigurable IMT-2000 Base Station Channel Modem. IEEE Communication Magazine February 2000

[Rifaat99]

[Murotake00]

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

56

28

Bibliographie (4)
[Becker99] J. Becker, T. Pionteck, M. Glesner DReAM: Dynamically Reconfugurable Architecture for future Mobile Commmunication applications FPL 2000, Villach Austria, August 2000

[Jung99]

Peter Jung, J Plechinger, M-GOLD A multimode baseband platform for future mobile terminals, 1999 IEEE Communication Theory Workshop 23-26 May 1999 Seascape Resort, Aptos, California.

[Chameleon00]: Chameleon Wireless Base Station Design Using Reconfigurable Communications Processors, Chameleon Systems Inc. 2000
[Koula00]: Dimitris Koulakiotis and A. Hamid Aghvami Data Detection Techniques for DS/CDMA Mobile Systems A Review Personnal Communication Interactive June 2000

08/06/2001

LASTI - ENSSAT

57

29

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful