You are on page 1of 43

RÈGLE INTERNE

Division Logistique et Support aux Opérations

CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

00 10/2016 Première version. Remplace la CR EP HSE 043

Rév. Date Objet de la révision

Entité propriétaire : DSO/LSO Entité gestionnaire : DSO/LSO


Autre(s) Entité(s) approbatrice(s) :

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 2 de 43

Sommaire

1. Objet ......................................................................................................................... 4

2. Documents de référence ........................................................................................ 4

3. Définitions................................................................................................................ 5

4. Exceptions ............................................................................................................... 7

5. Responsabilités ....................................................................................................... 7
5.1 Responsabilités dans les entités ..................................................................................... 7
5.2 Responsabilités au Siège .............................................................................................. 11

6. Règlements et procédures ................................................................................... 12


6.1 Analyse des écarts........................................................................................................ 12
6.2 Procédures de levage et de manutention ...................................................................... 12
6.3 Règles d’or pour les opérations de levage .................................................................... 13

7. Identification, inspection et essais ...................................................................... 13


7.1 Identification des équipements de levage...................................................................... 13
7.2 Registre des équipements de levage ............................................................................ 13
7.3 Inspection et essais des équipements de levage et de manutention ............................. 14
7.4 Code couleur ................................................................................................................ 15
7.5 Organisation sur site ..................................................................................................... 16
7.6 Équipement................................................................................................................... 16

8. Étude de risques, classification, approbation et supervision ........................... 16


8.1 Cas des levages critiques ............................................................................................. 17

9. Opérations de levage et de manutention particulières ...................................... 18


9.1 Levage et manutention au-dessus ou à proximité d’installations actives ....................... 18
9.2 Levage de personnes.................................................................................................... 19
9.3 Opérations de plongée et ROV ..................................................................................... 19
9.4 Levage avec équipement dégradé ................................................................................ 19
9.5 Levage de CCU offshore............................................................................................... 19
9.6 Utilisation de grue temporaire ....................................................................................... 20

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 3 de 43

10. Compétences et formation ................................................................................... 21

11. Audits et revues .................................................................................................... 21

Bibliographie................................................................................................................ 22
Annexe 1 Règles d’or levage........................................................................................... 23
Annexe 2 Plan de levage non critique ............................................................................. 25
Annexe 3 Niveau d’information minimum d’un plan de levage critique ............................ 28
Annexe 4 Évaluation de la criticité d’une opération de levage ......................................... 37
Annexe 5 Conseils supplémentaires pour toutes les opérations de levage...................... 38
Annexe 6 Check-list de levage au-dessus ou à proximité d’installations actives.............. 39
Annexe 7 Levage de personnes ...................................................................................... 40
Annexe 8 Logigramme de classification des opérations de levage .................................. 42
Annexe 9 Exemple de matrice de formation .................................................................... 43

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 4 de 43

1. Objet
Cette règle interne définit les exigences minimales à appliquer aux opérations de levage et de
manutention pour s’assurer qu’elles sont réalisées en toute sécurité.
Elle décrit les responsabilités, les procédures, la classification des opérations de levage et de
manutention, le contrôle des équipements et les compétences du personnel plutôt que les
aspects liés aux équipements eux-mêmes.
Cette règle interne s’applique à toutes les activités dans toutes les entités opérationnelles de la
branche EP.

2. Documents de référence
Les documents de référence listés ci-dessous font partie intégrante de cette Règle Interne.
Documents Externes
Sauf indication contraire explicite, la version applicable de ces documents, ainsi que celles des
annexes et additifs éventuels, est la dernière révision publiée à la Date de mise en application
de ce document.

Référence Titre
DNV 2.7-1 Standard for Certification: Offshore Containers
DNV 2.7-2 Standard for Certification: Offshore Service Containers
DNV 2.7-3 Standard for Certification: Portable Offshore Units
EN 12079 Offshore Containers and Associated Lifting Sets
ISBN-13: 978-1904021216 The International Crane Operations and Cargo Handling
(NSL) Handbook
ISBN-13: 978-1904021056 The International Rigging and Lifting Handbook
(NSL)

Documents Total
Sauf indication contraire explicite, la version applicable de ces documents, ainsi que celle des
annexes et additifs éventuels, est la dernière révision publiée.

Référence Titre
CR EP HSE 036 Permis de travail
CR EP HSE 041 Gestion des risques technologiques
CR EP HSE 044 Travail en hauteur
CR EP LSO 200 Gestion des opérations marines
CR EP LSO 400 Opérations de plongée humaine
CR EP LSO 401 Opérations de plongée par ROV

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 5 de 43

Référence Titre
CR EP LSO 540 Conditions applicables aux essais de surcharge des grues
montées sur supports flottants en haute mer
GS EP EXP 311 Plant Integrity – Minimum Inspection Requirements
GS EP LSO 202 Personnel transfer between water crafts and between watercrafts
and offshore structures
GS EP PJC 401 Health, Safety and Environment on construction and installation
sites
GS EP STR 005 Lifting Appliances other than cranes and winches
GM EP LSO 612 Maintenance and Inspection of Lifting Equipment

3. Définitions
Les définitions des termes techniques applicables à ce document sont données ci-dessous :

Accessoire de levage : tout dispositif utilisé pour fixer la charge à l’appareil de levage comme
les manilles, élingues câbles, crochets, élingues chaînes, etc.

Appareil de levage : tout dispositif mécanique capable de lever ou de descendre une charge
comme les treuils, grues, palans motorisés, chariots élévateurs, tire-forts, etc.

Capacité nominale : charge réelle au crochet qu’une grue est capable de lever pour une
condition d’utilisation donnée, comme une configuration de flèche, un mouflage, un rayon de
flèche, une hauteur de houle, etc.

CCU (Cargo Carrying Unit / unité de transport de marchandises) : unité mobile équipée de
ses propres élingues prévue pour un usage répété dans le transport de marchandises et
d’équipements à manipuler en haute mer, vers, depuis ou entre des installations flottantes /
fixes et des navires.

Charge : tout élément suspendu à un équipement de levage.

Code couleur : méthode de marquage des équipements, généralement avec de la peinture (ou
autre méthode adaptée convenue avec le CPLO), qui donne une indication visuelle de leur
statut de certification.

Entité : toute unité de la branche EP de Total placée sous la responsabilité d’un Directeur
Général nommé par le Directeur Général Exploration-Production. La branche EP de Total elle-
même, les filiales ou les groupes de projet sont considérés comme des entités.

EP/DSO/LSO : Division Logistique et Service aux Opérations

EP/DSO/TEC : Division Technologies

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 6 de 43

EP/DSO/TEC/STR : Département Structures (Structures, génie civil, architecture navale et


opérations offshore)

EP/DSO/EXP/MIN : Département Maintenance et Inspection

PSR/HSE/EP : Direction/entité Hygiène, Sécurité, Sociétal, Sûreté, Environnement

Équipement de levage fixe : équipement installé de façon permanente sur un site d’activité,
comme les ponts roulants, grues à socle, monorails / poutres roulantes, palans, chariots porte-
palan, platines de levage, éléments de charpente métallique certifiés, bossoirs, treuils de levage
de personnes, treuils utilitaires, etc.

Équipement de levage-manutention : tout équipement dont la fonction est d’assurer


mécaniquement tout ou partie d’une opération de levage-manutention. Il comprend les
appareils et les accessoires.

Équipement de levage mobile : appareil ou accessoire de levage mobile destiné à un usage


général sur un site d’activité, comme les manilles, élingues, palans à chaîne, palans à levier,
etc.

Équipement de transit : équipement utilisé pour la manutention de tubulaires (ou d’autres


éléments) et leur transport vers ou depuis des installations offshore.

Examen approfondi : évaluation d’un équipement de levage par une personne compétente et
suffisamment indépendante (inspecteur d’équipements de levage), réalisée par contrôle visuel,
mesure et contrôle non destructif, visant à déceler des défauts ou faiblesses et à évaluer leur
importance du point de vue de la sécurité et de la continuité d’utilisation de l’équipement de
levage. Elle peut également inclure des essais, si jugés nécessaires, par la personne
compétente.

Installation active : équipement, protégé ou non, présentant une caractéristique ou une


combinaison des caractéristiques suivantes : dangereux, sous pression, sous tension ou
contenant un “fluide” stratégique. Exemples : conduites ou capacités contenant des
hydrocarbures, câbles électriques, etc.

Levage à proximité d’une installation active : toute opération de levage (y compris


mobilisation et démobilisation des équipements et des charges), au cours de laquelle une
défaillance de l’équipement (y compris un renversement de la grue ou la chute de la flèche)
pourrait avoir un impact sur une installation active et l’endommager avec un niveau de gravité
classé “sérieux” ou supérieur conformément à la CR EP HSE 041.

LMS (Lifting Management System / Système de gestion des levages) : ensemble de règles
qui définissent la politique de levage de la filiale en tenant compte de la réglementation du pays
ainsi que des règles internes de l’EP de Total.

Manutention : opération mécanique de chargement, de déchargement ou de transport de


marchandises.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 7 de 43

Opération de levage : toute opération mécanique qui implique le levage, la descente ou la


suspension d’une charge.

Site d’activité majeur : site qui, compte tenu du niveau d’activité, nécessite la présence
permanente d’un SLS pour contrôler les opérations de levage. Un site d’activité majeur est
généralement un FPSO, un FPU, un groupe de plateformes (plateforme principale et les
satellites qui lui sont associés), un site de construction à terre, etc.

SPMT : Self-Propelled Multi-wheel Trailer / remorque autopropulsée

SWL / CMU (Safe Working Load / Charge Maximale d’Utilisation) : charge maximale qu’un
équipement de levage, comme une élingue, un crochet, un treuil, etc., peut lever, descendre ou
suspendre en toute sécurité dans des conditions d’utilisation particulières.

WLL (Working Load Limit / Charge limite d’utilisation) : charge maximale qu’un équipement
de levage est capable de lever, descendre ou suspendre. La WLL ne tient pas compte des
conditions d’utilisation particulières qui peuvent affecter la capacité finale de l’équipement.

4. Exceptions
Ce document ne s’applique pas aux opérations suivantes :
• forage avec utilisation d’équipements sur la tour ou le mât de forage pour lever des
personnes ou manipuler des charges dans le puits (treuils, moufles fixes et mobiles et
appareils de manutention de tubulaires) habituellement géré par l’entrepreneur de forage
conformément à des standards de l’industrie définis ;
• manutention manuelle d’éléments pesant plus de 20 kg lorsque ceux-ci peuvent être
transportés manuellement ;
• relevage d’ancres et remorquage de navires en haute mer ;
• terrassement ;
• levage par hélicoptère, cette opération étant soumise à des règles et règlements très
spécifiques ;
• utilisation d’appareils de levage de personnes (voir § 9.2).

5. Responsabilités
5.1 Responsabilités dans les entités

5.1.1 Directeur Général (MD)

{MRègle 1 :
Il incombe au MD de nommer un CPLO (Personne compétente pour les opérations de
levage).}

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 8 de 43

Les autres responsabilités du MD sont les suivantes :


• il s'assure que les dispositions de cette règle interne et les exigences réglementaires
applicables sont entièrement respectées dans l'entité ;
• il approuve les normes, standards, règles et pratiques à mettre en œuvre dans l’entité ;
• il définit avec le RSES et le CPLO, en coordination avec EP/DSO/LSO, les sites de la
filiale qui sont considérés comme des sites d’activité majeurs.

5.1.2 Responsable Sécurité Environnement de Site (RSES)

{Règle 2 :
Il incombe au RSES de nommer un SLS (Spécialiste de levage sur site) sur chaque site
d’activité majeur sur proposition du CPLO.}
Les autres responsabilités du RSES sont les suivantes :
• il est responsable de l’exécution des opérations de levage et de manutention sur le site en
prenant conseil auprès du CPLO ; cette prise de conseils est recommandée ou obligatoire
selon le cas (voir Règle 14) ;
• il autorise les opérations de levage et de manutention conformément aux procédures de
permis de travail applicables ;
• il s’assure que les personnes impliquées dans les opérations de levage et de manutention
possèdent les compétences et les habilitations nécessaires conformément à la matrice de
formation définie de la filiale ;
• il approuve et affiche sur chaque site, sous sa responsabilité, la liste des opérations de
levage et de manutention qui sont non critiques et de celles qui peuvent être réalisées sur
instructions verbales ou sous couvert d’un bon de travail (voir CR EP HSE 036) ;
• il nomme un contrôleur de magasin levage sur chaque site disposant d’un magasin de
stockage des équipements de levage ;
• il met en œuvre le LMS en coordination avec le CPLO et le SLS.

5.1.3 Personne compétente pour les opérations de levage (CPLO)


Le CPLO :
• analyse les écarts entre la réglementation locale et les règlements publiés dans le journal
officiel de l’Union Européenne et définit, en conséquence, les exigences réglementaires
applicables dans la filiale et les transmet à EP/DSO/TEC ;
• élabore les procédures de levage et de manutention pour la filiale et s’assure qu’elles sont
bien comprises et appliquées ;
• évalue les compétences du personnel pour réaliser les opérations de levage et de
manutention ;
• propose des personnes au RSES pour nomination au poste de SLS ;
• conseille le RSES, les chefs de projets et tout le personnel de la filiale sur demande ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 9 de 43

• passe en revue et approuve les plans d’opérations de levage critiques et non critiques ;
• demande assistance à EP/DSO/TEC lorsque ses compétences sont insuffisantes ;
• assure la promotion des normes de sécurité des opérations de manutention et de levage
de l’EP de Total ainsi que des normes de sécurité internationales dans ce domaine ;
• assure un retour d’information au coordinateur CPLO du Siège ;
• organise les revues / audits périodiques nécessaires, en mettant particulièrement l’accent
sur les activités présentant les risques les plus élevés ;
• s’assure que les sites de la filiale sont bien organisés concernant la gestion des
équipements de levage et de manutention ;
• rédige la procédure d’essai de surcharge des grues conformément aux prescriptions de la
CR EP LSO 540, si nécessaire ;
• fournit son assistance au département Inspection de la filiale pour le choix de l’organisme
d’inspection indépendant (le CPLO n’est pas responsable du choix de l’organisme et agit
comme conseiller).
Il convient que le CPLO soit nommé pour une longue durée afin d’assurer la continuité et la
capitalisation du savoir-faire sur les opérations, les procédures et les problèmes.

5.1.4 Spécialiste de levage sur site (SLS)


Le SLS :
• est sous la responsabilité du RSES ;
• assiste le CPLO, en particulier en s’assurant que les règles sont respectées dans les
opérations de manutention et de levage quotidiennes ;
• demande l’approbation du CPLO pour toutes les opérations de levage ou de manutention
critiques ;
• s’assure que les équipements utilisés pour l’opération de levage sont ceux définis sur le
plan de levage correspondant ;
• s’assure que des réunions de chantier sont organisées avant le début de chaque période
de travail posté ou lorsque des levages critiques sont réalisés ;
• élabore et tient à jour les procédures de levage et de manutention du site ;
• fournit son assistance au CPLO pour l’organisation de la gestion des équipements de
levage du site (gestion du magasin de stockage, inspection, maintenance) ;
• fournit son assistance au CPLO pendant l’évaluation des compétences du personnel pour
réaliser les opérations de levage ou de manutention ;
• s’assure que la politique d’inspection des équipements est appliquée sur le site ;
• aide et accompagne le personnel sur site impliqué dans les opérations de levage ou de
manutention ;
• organise des réunions de débriefing après les opérations de levage ou de manutention ;
• revoit périodiquement les plans de levage généraux.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 10 de 43

Le SLS est basé sur le site (ou sur plusieurs sites, lorsqu’il partage son temps de travail entre
plusieurs sites). Il apporte son expertise dans les opérations de levage ou de manutention
quotidiennes et lors des audits de site. Il peut remplacer le CPLO pour les levages critiques
classés niveau 3.

5.1.5 Contrôleur de magasin levage


Le contrôleur de magasin levage :
• assure la sortie des équipements du magasin ;
• vérifie que la sortie des équipements du magasin est réalisée conformément à un plan de
levage et un permis approuvés ;
• accepte les équipements retournés ;
• tient à jour le registre des équipements de levage mobiles ;
• contrôle les équipements à réception ;
• contrôle les équipements avant utilisation ;
• contrôle les équipements à leur retour.

5.1.6 Département Inspection


• Est responsable de l’examen de l’état de conservation et de l’aptitude à l’emploi des
grues.
• S’assure que les exigences de la GS EP EXP 311 sont mises en œuvre sur le site.
• Établit et tient à jour le registre des équipements de levage.
• Choisit l’organisme indépendant chargé de l’inspection des équipements de levage avec
le CPLO et audite ses activités.
• Informe les départements du Siège concernés des incidents de levage et des résultats
d’analyse des défaillances pour permettre la révision et la mise à jour du référentiel de
Total.

5.1.7 Département Maintenance


• Assume la responsabilité globale de la gestion des grues au sein du département
Opérations.
• Avec le CPLO, s’assure de la compétence des conducteurs de grue qu’il fournit.
• Valide les programmes de maintenance définis dans la GS EP EXP 311.
• Établit et exécute les programmes de maintenance des grues conformément aux
exigences de Total, à la réglementation du pays et aux recommandations du fabricant.
• S’assure que la maintenance des grues est réalisée par du personnel possédant les
qualifications et les compétences requises.
• Informe les départements du Siège concernés des incidents de levage et des résultats
d’analyse des défaillances pour permettre la révision et la mise à jour du référentiel de
Total.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 11 de 43

5.1.8 Utilisateurs
Les opérateurs (conducteurs de grue, élingueurs, chefs de manœuvre, gréeurs, etc.) et les
superviseurs doivent agir en respectant les Règles d’or levage et manutention (voir Annexe 1).

5.2 Responsabilités au Siège

5.2.1 EP/DSO/LSO
• Élabore et tient à jour les documents du système de gestion des levages-manutentions de
la branche EP de Total.
• En collaboration avec EP/DSO/TEC, définit les compétences requises des CPLO.
• Examine les Curriculum Vitae (CV) du personnel et, en liaison avec EP/DSO/TEC,
recommande la nomination des CPLO aux MD des entités.
• En liaison avec EP/DSO/TEC, définit le programme de formation des CPLO.
• Développe et maintient un réseau de CPLO en utilisant EP/DSO/LSO comme point de
contact unique pour les communications régulières avec tous les CPLO des entités.
• Assure la compatibilité des pratiques de travail et le développement du savoir-faire.
• Audite les filiales conformément aux prescriptions du § 11.
• En coordination avec EP/DSO/TEC et PSR/HSE/EP, répond aux demandes de
dérogation.
• Définit des pratiques ou outils communs et incite les filiales à les mettre en œuvre sur
leurs sites.

5.2.2 EP/DSO/TEC
En complément des responsabilités partagées avec EP/DSO/LSO, assure la fonction de
référent technique pour la définition et la validation des standards et exigences, et pour
l’organisation des opérations particulières.
EP/DSO/TEC est considéré comme étant l’expert en levage et sera consulté pour toute activité
de levage qui a été classée niveau 1 conformément à la CR EP HSE 041 (Règle 14).
EP/DSO/TEC assume également les responsabilités suivantes ;
• calcul d’ingénierie ;
• recherche et développement ;
• nouvelles technologies ;
• définition des méthodologies.
Note : en fonction de la criticité de l’opération de levage, EP/DSO/TEC peut décider de
déléguer une partie de ses responsabilités à EP/DSO/LSO.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 12 de 43

5.2.3 EP/DSO/EXP/MIN
• S’assure que le référentiel de Total pour la maintenance et l’inspection des équipements
de levage est tenu à jour.
• Fournit son assistance à la filiale pour la qualification des entreprises de maintenance.
• Fournit son assistance à la filiale pour la qualification des organismes indépendants
d’inspection des équipements de levage.
• Examine les rapports d’incident et les résultats des analyses de défaillance réalisées par
les filiales afin de s’assurer que les recommandations sont passées en revue pour la mise
à jour du référentiel de Total.

6. Règlements et procédures
6.1 Analyse des écarts
{Règle 3 :
Les règlements de référence pour les opérations de levage ou de manutention sont ceux
publiés dans le journal officiel de l’Union Européenne.}
Après analyse des écarts entre les règlements de référence et les règlements locaux, l’entité
transmet les exigences qu’elle a choisies à EP/DSO/TEC pour validation.
{Règle 4 :
Les règlements les plus stricts doivent être appliqués et les règles de l’entité doivent être
définies en conséquence.}

6.2 Procédures de levage et de manutention


{Règle 5 :
Chaque entité doit établir ses procédures de levage et de manutention et les transmettre
à la personne chargée de superviser ces opérations.}
Ces procédures couvrent, au minimum, les sujets suivants :
• normes et standards applicables aux équipements ;
• rôle et responsabilités de chaque intervenant ;
• politique de maintenance et d’inspection ;
• format du plan de levage ;
• procédure d’inspection avant utilisation ;
• instructions particulières (levage de personnes, mode d’utilisation des équipements) ;
• compétences et qualifications requises pour le personnel impliqué dans les opérations de
levage ou de manutention ;
• nécessité de signaler tout écart à la hiérarchie ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 13 de 43

• recommandations concernant les opérations critiques et non critiques (bonnes pratiques,


retour d’information) ;
• référence à tout autre document dont les prescriptions doivent être respectées (par ex.
ISBN-13 : 978-1904021056 (NSL) ou les plans de levage en Annexe 2 et en Annexe 3).
Ces procédures sont communiquées aux entrepreneurs prestataires de services de levage et
de manutention et servent de base à la rédaction du contrat ou du document d’interface
correspondant.
Il convient que ces procédures soient facilement accessibles par toutes les personnes
(employés de Total et entrepreneurs) impliquées dans les opérations de levage ou de
manutention dans une langue qu’ils connaissent.

6.3 Règles d’or pour les opérations de levage


{Règle 6 :
Les Règles d’or levage énumérées dans l’Annexe 1 doivent être appliquées.}

7. Identification, inspection et essais


7.1 Identification des équipements de levage
{Règle 7 :
Tous les équipements de levage de l’entité et de l'entrepreneur doivent être marqués ou
repérés avec un numéro d'identification unique et leur capacité nominale (ou SWL) ou
leur WLL.}

{Règle 8 :
Une certification complète, fournie par le fabricant, doit être disponible pendant toute la
durée de vie des équipements.}

7.2 Registre des équipements de levage


{Règle 9 :
Sur chaque site ou installation, un registre des équipements de levage et de manutention
doit être établi et tenu par le département Inspection.}
Ce registre contient au minimum les informations suivantes :
• description ;
• numéro d’identification (ID) ou numéro de série ;
• date de première utilisation ;
• capacité nominale (ou SWL) ou WLL ;
• numéro du certificat d’épreuve de charge initiale ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 14 de 43

• date du certificat d’épreuve de charge initiale ;


• nom de la société et nom de la personne ayant réalisé l’épreuve de charge initiale ;
• numéro du certificat d’inspection courante (le cas échéant) ;
• date de l’inspection courante ;
• date de fin de validité de la dernière inspection ;
• type d’inspection courante (visuelle, magnétoscopie...) ;
À noter : dans la pratique, il est recommandé de conserver deux exemplaires du registre, un
dans le magasin de stockage des équipements de levage et un au sein du département
Inspection.

7.3 Inspection et essais des équipements de levage et de manutention


{Règle 10 :
Un programme strict d’inspection et d’essai des équipements de levage et de
manutention doit être établi et mis en œuvre. Si un équipement est constaté défectueux,
il doit être immédiatement retiré du service.}
Il convient que le programme comprenne les vérifications suivantes :
• un examen des points d’assise, d’ancrage et de fixation ;
• un examen approfondi et un essai de fonctionnement à la suite de circonstances
susceptibles d’avoir mis en péril la sécurité des équipements, par exemple après une
surcharge de l’équipement ou le remplacement d’un élément essentiel (moufle à crochet,
câble antifouet, palan à chaîne, portique, poutre roulante, etc.). Il convient que ces
examens concernent aussi les équipements qui sont remis en service après une longue
période d’inactivité ;
• une épreuve de charge ou un essai de fonctionnement à la SWL et un examen approfondi
par une personne compétente, normalement un entrepreneur indépendant :
- avant la première mise en service pour les appareils de levage mécaniques ; voir la
Note 1 pour les accessoires de levage, les platines de levage et les monorails ;
- après toute réparation susceptible d’affecter la sécurité d’utilisation de l’équipement ;
- à la suite de circonstances « exceptionnelles » ;
- après une longue période d’inactivité (plus de 6 mois sans recertification) ou lorsque
les conditions de stockage de l’équipement sont incertaines (humidité, UV) ;
- régulièrement pendant toute la durée de vie de l’équipement.

La GS EP EXP 311 décrit les exigences d’inspection et d’essai applicables aux équipements de
levage et de manutention.
Le GM EP LSO 612 donne des recommandations sur la maintenance et l’inspection des
équipements de levage.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 15 de 43

L’utilisation d’équipements de fabrication maison, d’équipements non certifiés et d’équipements


modifiés sans approbation et recertification, d’équipements défectueux et d’équipements
inadaptés à l’usage prévu est interdite.
Note 1 :
les accessoires de levage seront initialement soumis à une épreuve de charge par le fabricant
ou seront fabriqués selon un procédé de fabrication fiable et reconnu (cas d’un fournisseur
internationalement reconnu) pour de grandes séries. En cas de doute sur le fabricant, ou si le
fabricant est inconnu, l’accessoire de levage sera soumis à une épreuve de charge individuelle.
Pour les platines de levage et les monorails, la politique de test définie dans la GS EP STR 005
sera appliquée.

7.4 Code couleur


{Règle 11 :
En ce qui concerne le code couleur, les exigences suivantes s’appliquent :
 le code couleur utilisé doit être affiché à des emplacements bien visibles sur tout le
site ;
 après inspection, chaque équipement de levage ou de manutention de l’entité et de
l’entrepreneur doit être marqué avec un code couleur (ou un système équivalent) pour
indiquer sa période d’utilisation autorisée ;
 tout équipement identifié par un code couleur non valable doit être retiré
immédiatement du service.}
Il convient que le système de codage couleur :
• soit le même sur tous les sites de l’entité et pour tous les équipements, y compris ceux
des entrepreneurs ; il est recommandé de le partager avec les autres opérateurs ;
• définisse clairement toute période de chevauchement lorsque deux codes couleur
fonctionnent simultanément ;
• permette une identification claire des équipements défectueux, généralement par un
codage couleur rouge et un étiquetage ;
• définisse une identification propre aux appareils de levage neufs avant leur première
utilisation.
Il convient que les équipements sans codage couleur retirés du service soient, si possible, mis
en quarantaine pour être testés et recertifiés.
S’il n’est pas possible de retirer physiquement un équipement du service (une grue fixe par ex.),
il convient de signaler qu’elle est inadaptée à l’usage prévu (en la peignant en rouge ou dans
une autre couleur définie) et de prendre des mesures pour qu’il soit impossible de l’utiliser.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 16 de 43

7.5 Organisation sur site


{Règle 12 :
Les équipements de levage mobiles doivent être stockés dans un magasin spécifique. Le
magasin de stockage des équipements de levage doit :
• être fermé et accessible uniquement par le contrôleur de magasin levage ;
• placé à un endroit approprié, qui lui assure un niveau de protection adapté vis-à-vis de
l’activité du site ;
• être suffisamment grand pour pouvoir stocker les équipements sans encombre ;
• disposer d’une zone de travail pour permettre au contrôleur de magasin levage de
gérer la documentation ;
• être fourni avec un registre des équipements de levage et un registre de sortie et de
réception / système à fiches T ;
• être fourni avec des procédures d’inspection avant utilisation ;
• disposer d’une zone de quarantaine sécurisée.}

7.6 Équipement
{Règle 13 :
Chaque équipement doit être contrôlé visuellement avant sa sortie du magasin et après
utilisation.}
Le contrôle visuel quotidien des appareils de levage (grues, chariots élévateurs, portiques...)
sera effectué et enregistré par un opérateur en complétant une check-list d’inspection avant
utilisation.
Le contrôle visuel quotidien des équipements sera effectué et enregistré par le contrôleur de
magasin levage à leur sortie du magasin et à leur réception au magasin.
Les utilisateurs devront également contrôler visuellement les équipements avant utilisation.

8. Étude de risques, classification, approbation et supervision


{Règle 14 :
Toutes les opérations de levage doivent :
 faire l’objet d’une étude de risques et être classées en conséquence ;

 faire l’objet d’un plan d’opérations de levage (voir proposition de plan de levage non
critique en Annexe 2 et niveau d’information minimum d’un plan de levage critique en
Annexe 3) ;
 être approuvé et supervisé au niveau approprié (voir processus de contrôle des
opérations de levage en Annexe 6).
Le système de classification des opérations de levage doit être clairement défini dans les
standards de l’entité et doit comporter au moins deux niveaux : non critique et critique
(voir processus d’évaluation de la criticité d’une opération de levage en Annexe 4).

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 17 de 43

{Règle 15 :
Chaque opération de levage non critique (ou série d’opérations de levage non critiques)
doit avoir fait l’objet :
 d’un plan de levage non critique (voir plan de levage non critique standard en Annexe
2) ;
 d’une étude de risques générique ;
 d’une réunion avant ouverture de chantier avec le conducteur de grue et le personnel
concerné.}

{Règle 16 :
Toutes les opérations de levage critiques doivent faire l’objet des mesures suivantes, en
complément des contrôles de la Règle 14 :
 une étude de risques spécifique avec matrice de risque universelle selon la
CR EP HSE 041 ;
 un plan de levage critique (voir niveau d’information minimum d’un plan de levage
critique en Annexe 3) ;
 la présence du CPLO pendant l’opération de levage. Le CPLO peut déléguer la
supervision au SLS en fonction de la complexité de l’opération.}
Pour les opérations de manutention, il convient d’appliquer la Règle 14 lorsque la non criticité
n’est pas établie.
Les entités peuvent décider d’adopter des niveaux de criticité supplémentaires en fonction de
leur situation. Par exemple : routinier, simple, compliqué et complexe.
Généralement, les levages compliqués et complexes correspondent au niveau critique et les
levages routiniers et simples au niveau non critique.
Des conseils supplémentaires sont donnés dans l’Annexe 4.

8.1 Cas des levages critiques


Pour toute opération de levage ou de manutention critique, l’étude de risques sera effectuée
avec la méthode des scénarios et la matrice de la CR EP HSE 041 appliquée aux trois
domaines de conséquence suivants : sur les personnes, l'environnement et les biens
(dommages aux biens et report/perte de production).
Trois plages de niveaux de risques sont représentées sur la matrice :
• Niveau 1 : niveau de risque inacceptable à ramener obligatoirement au niveau 2 ou 3 par
des mesures de réduction des risques.
• Niveau 2 : niveau de risque résiduel tolérable si aussi faible que raisonnablement
possible si il est démontré que toute nouvelle réduction du risque demanderait des
mesures disproportionnées par rapport aux résultats obtenus.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 18 de 43

• Niveau 3 : niveau de risque globalement acceptable où les réductions sont à attendre par
l’amélioration continue du système de management de la sécurité plutôt que par des
mesures spécifiques.

{Règle 17 :
Si le niveau de risque est de 1, le RSES doit :
 consulter le CPLO ;

 valider le dossier de levage et le transmettre à EP/DSO/TEC pour examen.

Si le niveau de risque est de 2, le RSES doit consulter le CPLO et valider les mesures de
réduction des risques.}
Si le niveau de risque est de 3, le RSES peut choisir les mesures de réduction des risques à
appliquer si nécessaire.
Pour les opérations de niveau 1, le dossier devra contenir au minimum :
• les procédures ;
• l’étude de risques ;
• le coût de l’arrêt des installations et des pertes matérielles ou de production ;
• les estimations des dommages potentiels avec et sans arrêt des installations ;
• les matrices de gravité avec et sans arrêt des installations ;
• les listes des solutions rejetées ;
• le plan d’opérations de levage, comprenant une liste des dangers et des mesures à
prendre pour réduire les risques.
Si les dossiers concernent d’autres métiers, EP/DSO/TEC coordonne l’examen avec les métiers
concernés.
Un logigramme représentant la procédure de classification d’une opération de levage est donné
dans l’Annexe 7.

9. Opérations de levage et de manutention particulières


9.1 Levage et manutention au-dessus ou à proximité d’installations actives
{Règle 18 :
Les opérations de levage à proximité d’installations actives sont toujours de niveau 1
ou 2, quelle que soit leur probabilité d’occurrence. Si leurs conséquences potentielles
sont catastrophiques ou désastreuses, un dossier de levage doit être élaboré et transmis
à EP/DSO/TEC pour examen.}

{Règle 19 :
Les exigences de la check-list de l’Annexe 5 doivent être respectées pour toute opération
de levage à proximité d’installations actives.}

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 19 de 43

Il convient également de respecter les points/éléments suivants :


• une hauteur minimale sera prévue au-dessus des installations actives tout en donnant au
conducteur de la grue suffisamment d’espace pour manœuvrer la charge en toute
sécurité et suffisamment de temps pour réagir en cas d’urgence. Cette hauteur se situe
généralement entre 1 et 2 m ;
• toutes les opérations de levage et de descente de la charge se feront de manière à
minimiser le temps pendant lequel elle se trouve directement au-dessus d’une installation
active. Les détails seront donnés dans le plan d’opérations de levage ;
• la protection contre les chutes d’objets sera décidée au cas par cas. Les raccords et
tuyauteries de petit diamètre sont vulnérables et peuvent avoir besoin d’être protégés
contre les chutes d’objets mais, plus particulièrement, contre les dommages dus aux
chocs latéraux. Si une protection contre les chutes d’objets est installée, elle sera conçue
pour résister à des scénarios particuliers et cette conception sera étayée par des calculs.

9.2 Levage de personnes


{Règle 20 :
Les conditions définies dans la check-list de l’Annexe 6 doivent être remplies pour
effectuer une opération de levage de personnes.}
Des exigences particulières sont définies dans les documents suivants :
• GS EP LSO 202 pour le transfert de personnel offshore ;
• CR EP HSE 044 pour l’utilisation de plates-formes élévatrices mobiles de personnel ;
• GS EP PJC 401 pour l’utilisation de nacelles de levage de personnel.

9.3 Opérations de plongée et ROV


Pour ces opérations, voir la CR EP LSO 400 et la CR EP LSO 401 respectivement.

9.4 Levage avec équipement dégradé


Lorsqu’un équipement de levage est dégradé, il convient que le RSES en informe le CPLO pour
définir les mesures de réduction des risques à mettre en œuvre. Une étiquette placée sur
l’équipement à un endroit dégagé où elle peut être vue distinctement indiquera la nature de la
situation dégradée.
Les levages avec des équipements dégradés sont considérés comme critiques.

9.5 Levage de CCU offshore


Il convient que les CCU devant être levés offshore soient conçus selon un standard ou une
norme en vigueur (EN 12079, DNV 2.7-1, DNV 2.7-2 ou DNV 2.7-3 par ex.).
Les conteneurs de type ISO / CONEX ne sont pas conçus pour être levés avec des élingues
multibrins et des manilles. Leur conception ne tient pas compte des facteurs dynamiques qui
sont présents pendant le transport de marchandises vers ou depuis des sites offshore et ces
conteneurs ne seront donc pas utilisés comme CCU.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 20 de 43

Les conteneurs ISO ne seront pas levés avec des manilles fixées directement aux blocs ISO ou
modifiés pour remplacer les blocs ISO par des oreilles de levage.

9.6 Utilisation de grue temporaire


L’utilisation d’une grue modulaire temporaire (généralement montée sur plate-forme pour
permettre son démontage) est soumise aux conditions suivantes :

9.6.1 Avant installation de la grue temporaire


La documentation suivante sera réunie par l’utilisateur de la grue, en coordination avec le
CPLO :
• rapport d’examen de la structure de la grue (fourni par le fabricant et vérifié par
EP/DSO/TEC/STR) ;
• rapport d’examen de la structure de la plate-forme et de la fixation de la grue sur la plate-
forme (sera établi par la filiale et vérifié par EP/DSO/TEC/STR) ;
• procédure de montage détaillée du fabricant (tous les couples de serrage seront précisés
et les plans de gréage des différents équipements levés fournis) ;
• rapport d’essai de réception en usine du fabricant et de toutes les parties autorisées à
modifier la grue (par ex. société de location qui modifie la grue ou ajoute des équipements
tels que des treuils ou des fins de course) ;
• la spécification détaillée de la grue ;
• le certificat de conformité « CE » le cas échéant (sera établi par le CPLO et le
département Inspection). Un certificat d’épreuve de charge et un dossier d’instruction
seront fournis ;
• les documents établissant les qualifications et l’expérience du conducteur de grue sur ce
type de machine.

9.6.2 Après installation de la grue et avant la première mise en service


• Rapport d'installation sur site conformément à la procédure de montage du fabricant (sera
établi par la filiale).
• Plan de levage détaillé de l’épreuve de charge initiale sur site (revu et approuvé par le
CPLO, et présence du CPLO sur le site).
• Rapport de contrôle visuel (incluant l’épreuve de charge initiale) par un organisme
d’inspection indépendant reconnu.
Si possible, les commandes de la grue seront situées à distance de la grue et au-delà de sa
portée.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 21 de 43

10. Compétences et formation


{Règle 21 :
Toute personne impliquée dans les opérations de levage ou de manutention doit être
formée conformément à une matrice de formation définie, être compétente et être
capable de le démontrer.}
Une matrice de formation sera définie au niveau de la filiale avec le LMS (voir l’Annexe 9).
La matrice définira clairement le niveau de compétence requis pour chaque fonction concernée.
Les exigences de formation et de compétence sont définies dans les procédures de levage et
de manutention de l’entité et intégrées dans les contrats.
Les habilitations et les certificats peuvent être demandés à tout moment.
ISBN-13 : 978-1904021216 est un document de référence utile pour faciliter la définition des
standards de compétence du personnel concerné.
Des modèles de compétence et d’évaluation complets sont disponibles dans les documents
énumérés dans la bibliographie.

11. Audits et revues


{Règle 22 :
Un audit interne de la mise en œuvre de cette règle interne doit être réalisé par le CPLO
de la filiale au moins une fois par an sur chaque site.}
Il est recommandé que :
• le CPLO réalise également des revues de site régulières ;
• les audits internes soient basés sur le retour d’expérience des presque-accidents et des
incidents.
{Règle 23 :
Un audit externe du système de gestion des équipements de levage et de manutention de
l’entité doit être réalisé par un ou plusieurs auditeurs agréés au moins tous les 3 ans.}
Les audits externes peuvent être organisés par EP/DSO/LSO, en coordination avec l’entité ; ils
concerneront :
• les standards utilisés pour les opérations de levage et de manutention critiques et non
critiques ;
• les résultats des audits internes et les plans d’actions associés ;
• les résultats des audits Opersafe, Maestro ou similaires et les plans d’actions associés ;
• les compétences du CPLO et les ressources et moyens à sa disposition.
Il est recommandé que chaque filiale, en liaison avec EP/DSO/LSO, établisse et mette à jour
une liste des sociétés de test et de certification et des auditeurs agréés.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 22 de 43

Bibliographie
Référence Titre de la publication
Réglementation RU Lifting Operations and Lifting Equipment Regulations
(LOLER)
Réglementation RU The Provision and Use of Work Equipment Regulations
(PUWER)
NSL Guidelines for Safe Packing and Handling of Cargo to and
from offshore locations
OGP Lifting and Hoisting Safety Recommended Practice
IADC Safe Rigging Practices and Procedures
ECIA Safety Manual for Mechanical Plant Construction
IMCA Code of practice on the initial and periodic examination,
testing and certification of diving plant and equipment
IMCA The initial and periodic examination, testing and certification
of ROV handling system
GM EP LSO 601 Lifting Management System
GM EP LSO 611 Procurement of Lifting Equipment and Accessories
GM EP LSO 613 Written Scheme of Examination
GM EP LSO 614 CPLO Working Strategy
GM EP LSO 615 Planning, Risk Assessment and Competence in Lifting
Operations
GM EP LSO 616 Toolbox Talk
GM EP LSO 617 3rd Party Contractor Inspection Company Selection Criteria
GM EP LSO 618 Safe Cargo Handling
GM EP LSO 621 Banksman/Slinger Competence Document - Cargo Handling
Operations
GM EP LSO 622 Banksman Slinger Assessment - Overhead Crane Operation
GM EP LSO 623 Banksman Slinger Competence – General Training &
Assessment Recommendations
GM EP LSO 624 Banksman Slinger Competence - Winch Operations
GM EP LSO 625 Banksman Slinger Competence - Personnel Transfer &
Lifting Operations
GM EP LSO 626 Rigger Competence - Cargo Handling Operations
GM EP LSO 627 Rigger Competence - Overhead Crane Operations
GM EP LSO 628 Rigger Competence - Training & Assessment General
Recommendations
GM EP LSO 629 Rigger Competence - Winch Operations
GM EP LSO 630 Rigger Competence – Man-riding / Personnel Lifting
Operations
GM EP LSO 631 Crane Operator Competence - General Recommendation
GM EP LSO 632 Crane Operator Competence - Assessment Procedure

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 23 de 43

Annexe 1

Annexe 1 Règles d’or levage

Les travaux impliquant l’utilisation d’un appareil de levage ou d’un autre dispositif mécanique
nécessitent une étude de risques préalable, des équipements en bon état, du personnel
autorisé et un accès contrôlé à la zone.
Les travaux de levage ne commencent que si les conditions suivantes sont remplies :
• un plan de levage a été établi pour l’opération ;
• l’équipement et la méthode de levage ont été définis par une personne compétente ;
• le poids de la charge levée est connu et a été contrôlé pour vérifier qu’il est en adéquation
avec la charge maximale d’utilisation de l’équipement ;
• les opérateurs sont formés et qualifiés ; les grues et autres équipements de levage sont
opérés par du personnel autorisé ;
• un contrôle a été réalisé avant l’opération pour vérifier que tous les dispositifs de sécurité
sur l’équipement de levage fonctionnent correctement ;
• un système d’identification (code couleur ou équivalent) est utilisé pour certifier que les
inspections périodiques des accessoires de levage ont été réalisées ;
• tous les dispositifs et accessoires de levage (élingues, manilles...) ont été contrôlés
visuellement avant utilisation ;
• la zone de levage a été balisée pour en interdire l’accès ;
• le chef de manœuvre est présent ;
• une réunion de chantier est réalisée avant l’opération.
L’opération de levage est interrompue immédiatement en cas d’anomalie.
Pour lever une charge, un opérateur complétera la check-list suivante :
• comprendre l’opération : la trajectoire, les dangers, la procédure de guidage et le balisage
de la zone ;
• s’assurer de la stabilité de la surface d’installation de tout équipement de levage mobile ;
• signaler les encombrements et les protections manquantes ;
• respecter les règles de colisage, d’accrochage, les angles d’élingage et de tirage de la
charge ;
• intervenir auprès du superviseur au moindre problème ;
• ne prendre aucun risque (acrobatie) en accrochant les élingues et pendant le guidage de
la charge ;
• s’assurer que personne ne passe sous la charge ;
• s’assurer que personne ne stationne entre la charge et un obstacle fixe ;
• signaler immédiatement toute perte de communication ou toute perte de vue du
conducteur de grue ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 24 de 43

• ne jamais modifier l’opération de levage de façon inopinée (par ex. lors d’une reprise de
charge).
Pour lever une charge, un superviseur complètera la check-list suivante :
• communiquer les résultats de l’étude de risques et le plan de levage ;
• clarifier le rôle de chaque intervenant de l’équipe ;
• vérifier leurs autorisations et leur formation ;
• s’assurer que toutes les inspections et les certifications nécessaires ont été faites ;
• vérifier la vraisemblance des poids affichés ;
• consulter le CPLO ou le SLS en cas de doute ;
• vérifier que tous les intervenants peuvent communiquer entre eux ;
• prendre en compte les demandes et signalements des intervenants.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 25 de 43

Annexe 2

Annexe 2 Plan de levage non critique

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 26 de 43

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 27 de 43

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 28 de 43

Annexe 3

Annexe 3 Niveau d’information minimum d’un plan de levage critique

Un plan de levage critique devra contenir, au minimum, les informations suivantes :


A - Objectifs du plan de levage
Le but du plan de levage est de présenter l’étude et les vérifications qui ont été effectuées sur
les opérations de levage proposées à réaliser par l’Entrepreneur et à soumettre à l’approbation
de Total.

B - Abréviations
Les abréviations utilisées dans le plan de levage doivent être définies.

C - Critères de criticité
Tous les critères faisant que ce levage est une opération critique doivent être énumérés.

D - Brève description de l’opération


L’opération est présentée brièvement en traitant, au minimum, les points suivants :
o charge à lever ;
o lieu de l’opération ;
o moyens de levage (grue, chariot élévateur, SPMT, palan à chaîne) ;
o position de levage de la charge ;
o itinéraire à parcourir (le cas échéant) ;
o position de dépose de la charge.

E - Données concernant le site


E-a) Site onshore
Les points suivants doivent obligatoirement être traités (le cas échéant) pour une opération de
levage sur un site onshore :
o description générale du site ;
o capacité portante maximale admissible du sol ;
o poids maximal autorisé sur le site (sur quai par exemple) ;
o distance minimale entre la bordure du quai et le pied de la grue ou la bordure du
quai et le côté de la grue (cas d’une grue sur chenilles) ;
o déclivités du site, le cas échéant ;
o identification et localisation des installations souterraines ;
o présence de lignes électriques sous tension ;
o localisation et description des fouilles ;
o zone non protégée de l’installation de procédé ;
o bâtiment ou structures adjacents à la zone de levage ;
o vitesse de vent maximale autorisée (restriction la plus stricte entre celle de
l’appareil de levage et celle du site si elles existent) ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 29 de 43

o autres conditions météorologiques à prendre en compte sur le site (pluie,


visibilité) ;
o autres points.
E-b) Site offshore
Un site offshore est défini comme étant un site où l’opération de levage est exécutée avec un
moyen de levage positionné sur une installation fixe en mer (une plate-forme généralement).
Les FPSO, les FSO, les FSU et les navires de construction lourds sont également considérés
comme des sites offshore.
Les points suivants doivent obligatoirement être traités, le cas échéant, pour une opération de
levage sur un site offshore :
• description générale du site (nom et localisation) ;
• pression maximale autorisée sur les zones de dépose ;
• charge maximale autorisée sur les zones de dépose ;
• zone non protégée de l’installation de production ;
• risque lié à la proximité (risque d’interférence) ;
• distance d’approche minimale des navires (voir la CR EP LSO 200) ;
• hauteur de houle maximale acceptable (restriction la plus stricte entre celle de l’appareil
de levage et celle du site si elles existent) ;
• vitesse de vent maximale acceptable (restriction la plus stricte entre celle de l’appareil
de levage et celle du site si elles existent) ;
• autres conditions météorologiques à prendre en compte sur le site (pluie, visibilité).

E-c) Site marin


Un site marin est défini comme étant un site où l’opération de levage est exécutée avec un
moyen de levage positionné sur une installation flottante en mer (navire, navire de support de
plongée, navire ravitailleur). Les FPSO et les FSO ne sont pas considérés comme des sites
marins.
Les points suivants doivent obligatoirement être traités, le cas échéant, pour une opération de
levage sur un site marin :
• description générale du site (nom et localisation) ;
• pression maximale autorisée sur les zones de dépose (le pont du navire ou de la barge
généralement) ;
• charge maximale autorisée sur les zones de dépose ;
• conditions acceptables d’utilisation du support flottant (pilonnement, tangage, roulis) ;
• plan d’amarrage du navire / limitations de positionnement dynamique ;
• distance d’approche minimale des navires ;
• hauteur de houle maximale acceptable (restriction la plus stricte entre celle de l’appareil
de levage et celle du site si elles existent) ;
• vitesse de vent maximale acceptable (restriction la plus stricte entre celle de l’appareil
de levage et celle du site si elles existent) ;
• autres conditions météorologiques à prendre en compte sur le site (pluie, visibilité).

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 30 de 43

F - Données concernant la charge


La description de la charge contiendra, au minimum, les informations suivantes :
o description de la charge ;
o dimensions hors-tout en mm (Longueur, largeur, Hauteur) ;
o poids de la charge et méthode utilisée pour déterminer son poids (poids donné,
charge pesée, poids calculé...) ;
o croquis à l’échelle de la charge sur au moins 2 vues (vue de dessus et vue de
côté) avec distance entre le centre de gravité et un point de référence fixe de la
charge ;
o croquis à l’échelle avec dimensions des points de levage spécifiques de la
charge (platines ou tourillons).

G - Équipement de levage
L’équipement de levage sera décrit comme suit :
Pour les grues :
- type de grue (sur chenilles, mobile, offshore...) et modèle ;
- fabricant de la grue ;
- SWL de la grue ;
- abaque de charge de la grue ;
- dernier certificat d’inspection ;
- registre de maintenance de l’équipement, qui sera mis à la disposition du CPLO à sa
demande.

Pour les autres appareils de levage :


- description de l’appareil de levage (chariot élévateur, tire-fort, plan à chaîne motorisé...) ;
- fabricant de l’appareil de levage ;
- SWL de l’appareil de levage ;
- abaque de charge de l’appareil de levage le cas échéant (pour le chariot élévateur
par ex.) ;
- dernier certificat d’inspection ;
- registre de maintenance de l’équipement, qui sera mis à la disposition du CPLO à sa
demande.

Pour les accessoires de levage :


- type d’accessoire (élingue, manille, œil de levage...) ;
- quantité de chaque type utilisée ;
- fabricant de l’accessoire ;
- description de l’accessoire (longueur, SWL...) ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 31 de 43

- dernier certificat d’inspection en Annexe 3.

Un tableau de synthèse des informations essentielles sur l’utilisation des accessoires sera
inclus.
Tableau de synthèse sur l’utilisation des accessoires de levage
Vérif. du coef. Code
ID Description Qté Charge (T) SWL (T)
d’utilisation couleur

Exemple de tableau de synthèse sur l’utilisation des accessoires de levage

H - Détermination du poids et de la capacité


Les coefficients de sécurité suivants doivent être appliqués au poids de la charge :
- si la charge a été pesée, le poids pesé sera multiplié par 1,03 pour obtenir le poids pris
en compte dans le plan de levage (coefficient de sécurité de 3 %) ;
- si le poids est donné par le fabricant, le poids donné sera multiplié par 1,05 pour obtenir
le poids pris en compte dans le plan de levage (coefficient de sécurité de 5 %) ;
- si le poids est calculé, le poids calculé sera être multiplié par 1,10 pour obtenir le poids
pris en compte dans le plan de levage (coefficient de sécurité de 10 %).
Pour un levage réalisé avec plusieurs grues, le coefficient décrit ci-dessus sera appliqué à la
charge globale. Ainsi :
- si la charge est déterminée de manière statique, la méthode de détermination de la
charge sera clairement expliquée et détaillée ; pour une opération de levage en tandem
avec 2 grues, il est conseillé que chaque grue ait 75 % de la capacité de charge globale
;
- si la charge n’est pas déterminée de manière statique, une note de calcul appropriée
expliquant et détaillant la méthode de détermination de la charge sera fournie et validée
par EP/DSO/TEC.

I - Opération étape par étape (plan des tâches)


L’opération sera décrite en détail, étape par étape.
Chaque action sera décrite brièvement et précisément (par ex. lever la charge à une hauteur de
1 m, effectuer une rotation de la grue de 120° dans le sens horaire avec une portée de grue de
9 m...).
Les travaux de préparation et les travaux à réaliser après l’opération doivent être inclus.
Les informations suivantes doivent obligatoirement être mentionnées :
o position de levage de la charge et position de l’appareil de levage ;
o configuration du gréage et accrochage à la charge ;
o étapes successives entre le levage et la dépose de la charge ;

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 32 de 43

o position de dépose de la charge ;


o portée de levage dans chaque position ;
o personne responsable de chaque étape.

J - Plans de l’opération
Des plans à l’échelle de l’opération doivent être systématiquement inclus dans le plan de
levage. Ils doivent comprendre :
o des vues de la position de levage de la charge (vue de dessus et vue de côté) ;
o des vues de la position de dépose de la charge (vue de dessus et vue de côté) ;
les positions de levage et de dépose peuvent être représentées sur les mêmes
plans, s’ils sont suffisamment clairs ;
o des vues de la position intermédiaire si nécessaire (peuvent être demandées par
Total) ;
o des vues de la position de la charge après l’opération (par ex. si une structure est
maintenue dans une position particulière pour une opération de peinture ou de
soudage) ;
o une vue de la zone à baliser pendant l’opération ;
o pour le transport sur SPMT, la configuration des points hydrauliques utilisée pour
l’opération de levage avec position du centre de gravité par rapport au triangle de
sustentation de la remorque ;
o des vues du gréage et des détails des points d’accrochage comprenant les
éléments suivants :
 la description des accessoires ;
 la longueur des accessoires (sera indiquée sur le plan) ou la longueur
spécifiée pour les élingues ;
 la SWL ou la WLL des accessoires ;
 la quantité utilisée de chaque accessoire ;
 le coefficient d’utilisation de chaque accessoire (charge maxi dans les
accessoires / SWL).
Un tableau de synthèse de toutes les informations relatives à la configuration de gréage sera
systématiquement inclus dans les plans de levage (voir le tableau donné au point G ci-dessus).
Un tableau de synthèse de toutes les informations relatives à l’utilisation de la grue et à la
charge levée sera systématiquement inclus dans les plans de levage.
Le tableau ci-dessous sera fourni pour la condition de levage la plus contraignante prévue
(coefficient d’utilisation et capacité portante du sol).

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 33 de 43

J.a – Opérations statiques et dynamiques à terre

Le tableau suivant sera complété pour couvrir les opérations statiques et dynamiques à terre :
Utilisation de la grue à terre :
OPÉRATIONS STATIQUES ET DYNAMIQUES
ID Type de grue Valeur
1 Flèche (m)
2 Contrepoids (T)
3 Portée (m)
4 Gréage (manilles + élingues + maillon d’attache + ...) (T)
5 Poids de la charge (T)
6 Coefficient de sécurité pour le poids : note 1
7 Facteurs d’amplification dynamiques (DAF) : note 2
8 Crochet et mouflage (T)
9 Poids total (T) : note 3
10 Capacité de la grue en fonction de la portée (T)
11 Coefficient d’utilisation de la grue (Ligne 9 / Ligne 10)
12 Capacité portante du sol (T/m²)
12.1 Mini
12.2 Maxi
Note 1 : 1,03 pour une charge pesée, 1,05 pour un poids donné par le fabricant, 1,10 pour un poids
calculé.
Note 2 : valeur des DAF selon « tableau des DAF onshore » ci-dessous.
Note 3 : poids total = [Ligne 5* Ligne 6 + Ligne 4 + Ligne 8] * Ligne 7

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 34 de 43

Valeurs de DAF applicables pour levage dans les airs à terre


Tableau des DAF onshore Valeurs de DAF pour levages dans les airs
100T ≤ x 300T ≤ x 1 000T ≤ x
Poids de l’objet levé < 100T > 2 500T
< 300T < 1 000T < 2 500T
Longueur de
flèche courte
(inférieure à
1,10 1,10 1,10 À éviter À éviter
50 % de la
longueur de
DAF flèche possible)
onshore (en
mouvement) Longueur de
flèche longue
(supérieure à
1,25 1,20 1,20 À éviter À éviter
50 % de la
longueur de
flèche possible)
DAF onshore (statique) 1,10 1,05 1,05 1,03 1,03
Des moyens de prévention du balancement ou de la rotation de la charge pendant le levage et
le transit doivent être fournis.

J.b - Grue équipée d’une potence


Le déplacement de la grue avec la potence montée et portant une charge est interdit.
Le déplacement de la grue avec la potence montée mais ne portant pas de charge est autorisé
mais sera approuvé par le CPLO.
Tous les plans des opérations doivent être joints en Annexe à la procédure.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 35 de 43

J.c – Opérations en mer et près des côtes


Le tableau suivant sera complété pour couvrir les opérations en mer et près des côtes :
Utilisation de la grue en mer
ID Type de grue Valeur
1 Flèche (m)
2 Portée (m)
3 Gréage (manilles + élingues + maillon d’attache + ...) (T)
4 Charge (T)
5 Coefficient de sécurité pour le poids : note 1
6 Facteurs d’amplification dynamiques (DAF) : note 2
7 Poids total (T) : note 3
8 État de la mer : Hs maxi (m)
Capacité de la grue en fonction de l’état de la mer et de la
9 portée (T)
10 Coefficient d’utilisation
Note 1 : 1,03 pour une charge pesée, 1,05 pour un poids donné par le fabricant, 1,10
pour un poids calculé.
Note 2 : valeur des DAF selon « tableau des DAF offshore » ci-
dessous.
Note 3 : poids total = [Poids de la charge * Ligne 5 + gréage] * DAF

Valeurs de DAF applicables pour levage dans les airs en mer/près des côtes
Tableau des DAF
Valeurs de DAF pour levages dans les airs
offshore/onshore
100T ≤ x 300T ≤ x 1 000T ≤ x
Poids de l’objet levé < 100T > 2 500T
< 300T < 1 000T < 2 500T
Offshore 1,30 1,25 1,20 1,15 1,10
Onshore 1,15 1,12 1,10 1,08 1,05

J.d - SPMT
Pour le transport sur SPMT, les 2 tableaux suivants doivent être complétés, au minimum :
Un tableau de synthèse du poids et des centres de gravité de l’élément transporté sur SPMT.
Centre de Centre de
Poids brut
ÉLÉMENT gravité gravité
(T)
X (m) Y (m)
CHARGE
CADRE DE
TRANSPORT
AUTRES
TOTAL

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 36 de 43

Un tableau de synthèse de la position et de la charge appliquée (et la vérification de coefficient


d’utilisation associée) sur chaque point hydraulique de la SPMT.
Centre de gravité
Points Vérification
Charge (T) Capacité (T) Axe des X Axe des Y
hydrauliques (HP) de coef.
HP1
HP2
HP3
TOTAL

Le cas échéant :
- analyse de l’itinéraire parcouru, à fournir sur le plan ;
- calcul et détails d’amarrage.

K - Équipe de travail et communication


Les intervenants doivent être clairement identifiés.
Les informations suivantes doivent être mentionnées, au minimum :
- nom de chaque personne impliquée dans l’opération de levage ;
- rôle de chaque personne dans l’opération ;
- certificat de formation de chaque personne en annexe.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 37 de 43

Annexe 4

Annexe 4 Évaluation de la criticité d’une opération de levage

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 38 de 43

Annexe 5

Annexe 5 Conseils supplémentaires pour toutes les opérations de


levage

Des conseils détaillés relatifs aux opérations de levage critiques et non critiques seront donnés
dans les standards / procédures de levage de chaque filiale. Les points spécifiques mentionnés
ci-dessous peuvent les compléter.
1. Il convient de se référer en permanence aux tableaux et courbes de charge, etc. du
fabricant de la grue. En particulier, si on utilise une grue conçue pour travailler à terre
sur une unité flottante, la courbe de charge d’utilisation maximale appropriée du
fabricant (ajustée pour travaux en mer) sera jointe au plan de levage.
2. Les facteurs d’amplification dynamique (DAF) seront pris en compte pour tous les
levages à terre ou en mer ainsi que pour les grues sur chenilles.
3. Tous les obstacles ou services souterrains ou sous-marins seront physiquement repérés
sur le site, en particulier les obstacles sous-marins comme les conduites ou câbles
installés en mer ou dans des rivières.
4. La répartition de la charge tenant compte de la capacité portante du sol / plancher / pont
sera correctement étudiée et documentée dans le plan de levage.
5. La stabilité des équipements / de la barge sera correctement étudiée et détaillée dans le
plan de levage.
6. Les restrictions de levage dues aux conditions environnementales, etc. seront prises en
compte. Il convient de s’informer des prévisions météorologiques avant de commencer
le levage, en particulier pour une opération de longue durée ou si des vents violents ou
des vents en rafale sont annoncés.
7. Les marées seront prises en compte pour déterminer si le levage se fera avec la barge
flottante ou ancrée. Si la barge est ancrée, on s’assurera que son inclinaison correspond
aux recommandations du fabricant de la grue et on vérifiera son intégrité structurelle.
8. L’utilisation de chaînes (risque de défaillance brutale) sera évitée dans la mesure du
possible. Les câbles sont intrinsèquement plus sûrs.
9. Toutes les autres activités menées dans la zone (y compris les opérations non critiques)
ou à proximité seront suspendues pendant les opérations de levage.
10. Le lieu du levage sera entouré d’un cordon de sécurité pour limiter l’accès du personnel.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 39 de 43

Annexe 6

Annexe 6 Check-list de levage au-dessus ou à proximité


d’installations actives

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 40 de 43

Annexe 7

Annexe 7 Levage de personnes

Le levage de personnes demande des précautions supplémentaires.


Dans les questions ci-dessous, « grue » peut désigner indifféremment un treuil, une nacelle
élévatrice ou tout appareil de levage à moteur similaire. Si toutes les réponses aux questions ci-
dessous sont « oui », l’opération de levage peut commencer.

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév.: 00 Date de mise en application : 10/2016 Page: 41 de 43

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 42 de 43

Annexe 8

Annexe 8 Logigramme de classification des opérations de levage

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.
Règle Interne CR EP LSO 043

Opérations de levage et de manutention

Rév. : 00 Date de mise en application : 10/2016 Page : 43 de 43

Annexe 9

Annexe 9 Exemple de matrice de formation

Ce document est la propriété de TOTAL S.A., il est confidentiel et sa copie ou son utilisation, sans autorisation écrite et préalable de TOTAL S.A., est interdite.
Il est exclusivement destiné aux collaborateurs du Groupe TOTAL et ne se substitue ni aux règlements et lois applicables,
ni aux règles établies par les filiales du Groupe TOTAL où ils sont intégrés, ou à celles de la société extérieure dans laquelle ils sont détachés.