You are on page 1of 7

Quelles stratégies pour optimiser

ses investissements dans un


contexte financier toujours
contraint
Introduction
• La contrainte financière, opportunité de repenser la stratégie
d’investissement ?
• Des investissements pas toujours utiles?
• Des projets bien dimensionnés?
• Une analyse du besoin parfois biaisée?
• Une minoration des effets sur le fonctionnement?
• Une logique de suréquipement parfois à l’oeuvre
De la vertu de la programmation et de la
priorisation ; gestion des crédits au plus fin
• D’une logique de la recherche de ressources pour financer la
programmation à une logique de programmation qui s’adapte aux
ressources;
• Une programmation plus contrainte, impliquant une priorisation
réelle, et s’extrayant des logiques d’affichage;
• Reports ou AP/CP, les stocks sont à retravailler en permanence
• Un suivi budgétaire primordial, redéployant les crédits en temps réel
Repenser la stratégie patrimoniale
• Nouveaux investissements versus entretien du patrimoine

• Étude économique des bâtiments existants et valorisation des projets


de reconstruction/réhabilitation avec recherche de fonctionnalité et
d’économies.

• Se défaire du patrimoine inactif et non stratégique, pour récupérer


des moyens/et/ou réinvestir

• Mutualiser et rationnaliser les espaces dispersés


Analyser sans fard l’utilité de l’investissement
• Le besoin réel du territoire sur l’investissement projeté

• Adaptation des outils existants plutôt que création d’un nouvel outil

• Le poids du fonctionnement

• L’attente réelle de la population vs les « lobbys »


Repenser le niveau de l’investissement
• Faut-il toujours privilégier la sur-qualité et le tout option ;

• Dans l’analyse, ne pas se mentir sur la réalité des coûts : non celle qui
emporte la décision mais la facture finale à laquelle il faut s’attendre ;

• Le niveau de pertinence de l’équipement ou des équipements : de la


nécessité de se coordonner à l’échelle d’un bassin de vie d’un
équipement ;
Accompagner l’investissement plutôt que le
porter
• Certains investissements peuvent être portés par un financement
partiellement ou totalement privé ;

• Accompagner les projets du territoire n’implique pas toujours de les


porter et de les financer ;

• Une adaptation de l’ingénierie et de la manière de faire des élus et


des équipes.