You are on page 1of 51

Light first. Brother. Light First.

Light First.
Social innovation through lighting.

Je veux une lumière qui illumine les sourires des


passants dans la rue, parce que cette lumière-là
fait naître le bonheur et le rend contagieux.
Je veux une lumière qui raccompagne nos petits
le soir et guide leurs pas vers la maison.
Je veux une lumière qui réchauffe les soirées au
parc avec les enfants, en laissant derrière elle un
sillage de jeux et de rires.
Je veux une lumière qui apporte la vie dans nos
cités, en peignant de couleurs nouvelles les coins
sombres, les endroits que le temps a oubliés.
Je veux une lumière qui révèle et fasse
redécouvrir les secrets de notre histoire
et de notre culture en éclairant les monuments
et les édifices évocateurs de notre passé.
Je veux une lumière qui donne forme aux
bâtiments, aux initiatives, aux visions
des architectes et des concepteurs.
Je veux une lumière qui ponctue le début
et la fin des rues de nos villes.

Light first. Adolfo.

1
Table des matières.

1
5

Light first. Social


innovation
through
lighting.
2
Light first.
Every
5
Light first.
Open
network.

4
project
• Science.
• Industry. counts. Light first.
• Technology. Making in Italy.
• Design.

87

• People for better life.


• Hubs and links.

29
Références : 81
Secteurs d’application. • The Making.
Architectural • The i-factor.
Art & Culture

3
Grands espaces
Lieux de culte Light first.
Parcs & Jardins
Vital energy.
Espaces commerciaux
Routier & Urbain
Structures de réception
Bureaux

75
• Light is human.
• Light is environment.

2 3
Light first.
Social
innovation
through
lighting.

5
Light first. Social innovation through lighting.

Socially engaged.
Respect de l’environnement, amélioration du confort de vie,
économies durables : nos engagements, depuis 1959, visent à
l’évolution positive de la vie et des sociétés grâce à la lumière. Nous
promouvons une utilisation responsable de l’énergie auprès des
organismes publics et des acteurs du secteur de l’architecture, de
l’industrie et du commerce, en collaboration avec les municipalités,
pour une réelle amélioration de la vie sociale. Nous souhaitons que,
grâce à la lumière, les lieux publics et de travail soient au cœur de la
vie, s’intégrant au tissu qui les entoure, pour devenir des centres
dans lesquels les sourires, les rencontres, les regards et les poignées
de main ont encore un sens.

Knowledge-based wellbeing.
Un nouveau confort social et privé, reposant sur des énergies
vitales, sur la qualité des technologies et des connaissances. Nous
nous sommes pour cela engagés dans la recherche de produits et
de solutions ainsi que dans l’augmentation des performances des
systèmes d’éclairage. Grâce à des initiatives politiques, territoriales
et internationales, nous avons créé une histoire, idéale et concrète,
tournée vers l’avenir, qui attire et soutient les impulsions les plus
positives, avancées aussi bien d’un point de vue scientifique que
déontologique, de la société contemporaine.

Is there life on Light?


La lumière génère de l’innovation au travers de systèmes
technologiques, industriels et de conception associés entre eux.
Les solutions qui rompent avec les modèles du passé, dans notre
organisation, naissent du dialogue constant avec les acteurs
internationaux du projet et des idées ainsi que de la comparaison avec
les meilleurs producteurs de technologies. Il y a tellement de vie dans
la lumière.

6 7
Light first. Social innovation through lighting.

Our Social Advertising.


Innovation totale, y compris dans les idées et dans les positions
que nous communiquons. Nous avons choisi de nous adresser
aux concepteurs, mais également au public, utilisateur final des
avantages de la qualité de la lumière. Nous avons choisi de prendre
position sur des grands sujets sensibles, d’intérêt social.

With iGuzzini against lighting pollution.


En 1993 sort une série d’annonces surprenantes et excentriques
sur les logiques de produit. La pollution lumineuse, phénomène
alors connu simplement des astronomes, devient le prétexte pour
formuler une série de réflexions sur la qualité de la lumière et du
projet. « Qui a volé la Voie lactée ? », des images provocatrices
créaient des situations évocatrices au service d’un objectif
socialement utile.

Better Light for a Better Life.


Pour pouvoir améliorer l’environnement et la société dans lesquels
nous vivons, nous devons avoir conscience de la manière dont
la lumière, utilisée correctement, représente un réel différentiel de
qualité de vie. En 2004, nous avons choisi de valoriser également
le travail d’équipe, avec Partners for better light, en donnant
libre cours sur la scène des chantiers à des architectes, à des
concepteurs lumières, à des maîtres d’ouvrage et à des techniciens
iGuzzini considérés comme des membres de cette équipe.

8 9
Light first. Science.
The brain factory.

Travailler sur la lumière dans une perspective à long terme est stimulant. Il y a la détermination dans la découverte de
nouvelles solutions et dans le fait d’atteindre les résultats ; il y a la possibilité de conjuguer les verbes au futur et d’utiliser
des mots qui ont une signification dans le temps, comme étude et comme recherche. Nous explorons les limites de la
science pour créer une meilleure lumière. Les compétences en matière de matériaux acryliques -origines du Groupe
Guzzini- et en particulier en matière de techniques de métallisation liées, ont motivé la production d’instruments optiques
sophistiqués, améliorés également grâce à la mise au point de processus moléculaires. Nous travaillons sur la physique
des matériaux pour améliorer les mécanismes de dissipation thermique, sur les traitements nano-technologiques des
finitions pour garantir la résistance à la corrosion, sur l’électronique avancée pour augmenter la fiabilité et l’efficacité,
pour régulariser les flux et la qualité de la couleur. À partir de 1983, la programmation de logiciels spécifiques (avec
un programme pour le calcul des performances d’éclairage des produits dans les environnements) a favorisé la définition
de la méthode la plus efficace dans l’utilisation des appareils. Les connexions à des réseaux intelligents, les capteurs et les
multicouches sont d’autres domaines de développement de nos recherches scientifiques.

10 11
Light first. Science.

Skills for society.


Les résultats de nos expérimentations dans le domaine de la photobiologie, c’est-à-dire sur les effets
biologiques de l’exposition à la lumière, sont devenus des lignes directrices internationales (en tant que
producteur du secteur, ne parle-t-on pas aujourd’hui de lumière biodynamique ? Notre recherche a commencé
en 1988). Les études menées avec le Lighting Research Center de Troy se sont basées sur les relations
entre les variations des caractéristiques de la lumière et les rythmes circadiens des êtres vivants. En 1992, cela
a donné lieu à un brevet et à un système d’éclairage biodynamique avec lequel il est possible de reproduire,
dans des lieux artificiels, les modifications naturelles de la lumière solaire : en mesure non seulement
d’améliorer la qualité de vie et de travail dans des environnements confinés (comme par exemple les salles
de commandes des installations pétrochimiques, les centres d’appel, etc.) mais également d’appuyer les
activités de rééducation des personnes sorties du coma.

Notre recherche a été motivée par des demandes de qualité environnementale, de sécurité, d’économie
et de réduction de la pollution lumineuse. Nous avons inventé, au milieu des années 80, les diffuseurs
en polycarbonate pour l’éclairage public. Leur caractère incassable et leur transparence, associés à des
réflecteurs innovants pour l’époque, ont encouragé la définition de produits spécialisés dans le confort visuel
et l’économie en matière de consommation d’énergie. Les difficultés des astronomes dans l’observation du ciel
nocturne se sont ajoutées à ces solutions, entraînant notre fort engagement contre la pollution lumineuse et la
lumière parasite, avec la production d’appareils empêchant la dispersion de lumière.

Ces compétences ainsi que la collaboration avec ENEL, la plus grande entreprise publique européenne de
gestion d’éclairage des villes, ont permis, en 2009, de réaliser, avec les LED de puissance, associées une
fois de plus à de nouvelles optiques, un des premiers appareils réellement efficaces dans la réduction des
consommations d’énergie en matière d’éclairage urbain. « Lumière et démocratie » est la recherche réalisée
à la fin des années 90, avec l’Université d’Harvard sur la nouvelle lumière pour les villes. De cette étude sont
nés les premiers prototypes jamais réalisés d’appareils LED avec technologie RGB, programmés et gérés
par des logiciels en mesure de répondre aux demandes de l’environnement. La place de la mairie de Boston
a été organisée par des flux de lumière indiquant les différents passages, fonctionnant sur les axes spatiaux et
temporels.
De 2000 à 2007, nous avons participé au projet de recherche internationale Office21, coordonné par le
Frauenhofer Institut, qui comptait Microsoft parmi ses partenaires. Le but de ce projet était de chercher à savoir
en quoi le travail en réseau influence la configuration, et donc la lumière, dans les environnements de travail.
Nous avons également introduit de nouvelles typologies pour éclairer les œuvres d’art, les musées, les sites
archéologiques et les bâtiments historiques, mené des études et des recherches ayant donné naissance à
de nouvelles modalités d’application de la lumière (indirecte pour les extérieurs, diffuse à luminance contrôlée,
graphique). En 2006, avec le projet « Connaître la Forme », en collaboration avec l’Institut italien de Restauration
et le Musée français du Louvre, nous avons approfondi les aspects perceptifs et culturels liés à la relation entre
lumière et œuvre d’art. Nous effectuons nos activités de recherche de manière continue.

Nous avons déposé des dizaines de


brevets d’invention, approfondi les
exigences d’éclairage des œuvres d’art, mis
en valeur les produits, rendu les villes plus
confortables et sûres. Toutes les recherches
ont été menées avec la Harvard University,
le MIT de Boston, le Frauenhofer Institut,
le Lighting Research Center de Troy-USA
ainsi qu’avec de nombreuses institutions et
12 universités italiennes. 13
Light first. Industry.
It’s in the Process.
L’industrie aujourd’hui n’est pas une question de
répétition mais de variabilité, d’adaptabilité, de
complexité ; nous l’avons résolu en collaborant
afin d’avoir les meilleurs composants, en
partageant les informations et en alignant le
tout sur les dernières technologies présentes sur
le marché. Nous travaillons avec des entreprises
accréditées productrices de sources et de matières
premières dans le monde entier ; nous effectuons
des essais de laboratoire et en ligne, afin de
garantir qualité, sécurité et fiabilité.
Nous avons près de 500 partenaires de filière et
tous participent à la phase de développement,
car nous parvenons à atteindre l’excellence
dans les performances uniquement grâce à des
collaborations de grande qualité qui investissent
dans l’élévation des paramètres et qui croient
en l’intégration totale : nous élaborons ensemble
les prévisions, les délais, les normes et les lots
de production. Le système dans son entier se
trouve au cœur de notre travail : nous souhaitons
partager la même éthique du travail que celle
présente dans la qualité des environnements, dans
l’écoute du client dans chaque service, dans
le respect et dans l’implication des personnes
avec formation continue et mise à niveau,
indispensables dans un secteur à l’évolution
technologique rapide. Les organisations sont
constituées de personnes et leur confiance,
leur enthousiasme ainsi que leur sérénité est très
importante à nos yeux.

Quality first.
Nous avons adopté le World Class
Manufacturing. Il s’agit d’une méthode de
travail prévoyant, par l’application de méthodes et
normes, l’élimination de tout type de gaspillage et
de perte : zéro défaut, zéro panne, zéro déchet,
zéro accident, livraison dans les délais des
composants par le fournisseur à l’établissement,
puis de là au réseau de vente et aux chantiers.
Notre qualité réside dans le respect des délais et
dans la résolution d’exigences particulières avec
la production de produits spéciaux, elle réside
dans les services internationaux, dans l’échange
et dans la formation technique.

14 15
Light first. Industry.

Certifications d’entreprise
1994 certification d’entreprise
de Qualité ISO 9001
2008 certification d’entreprise
environnementale ISO 14001
2014 Energy Management
ISO 50001

Certifications produits
depuis 1976, tous nos produits
obtiennent le label IMQ
Reliability for a better light. depuis 1996, tous nos produits
obtiennent le label ENEC
Depuis 1973, le respect des normes de sécurité et des normes internationales les plus
depuis 2004, tous nos produits
strictes est au cœur de notre travail. Le Laboratoire photométrique a permis l’obtention
obtiennent le label CCC
d’importantes certifications. Le Laboratoire normatif a été reconnu et agréé ENEC/
UL, l’un des premiers en Europe, et par CQC (China Quality Certification Centre) selon
Certification de
la procédure WMT IECEE (Worldwide System for Conformity Testing and Certification
règlementation en matière
of Electrotechnical Equipment and Components), aux fins de la délivrance de la marque
de sécurité
CCC (China Compulsory Certification) conformément aux normes IEC. Ce résultat
1973 lancement
est important car nous avons été le premier laboratoire privé d’une entreprise non
1992 agrément IMQ/procédure
chinoise à obtenir cette reconnaissance et également le premier d’une entreprise
S.M.T., pour l’obtention des
d’éclairage, dans l’absolu. Les agréments WMT et CTPD attestent que le laboratoire
labels IMQ et ENEC (y compris
est en mesure de travailler dans le respect des normes internationales de qualité des
avec DEMKO/UL)
laboratoires d’analyse (ISO IEC 17025) et d’effectuer de manière autonome toutes les
2004 agrément UL
enquêtes afin d’évaluer la correspondance des produits aux normes applicables presque
(Underwriters Laboratories) pour
partout dans le monde. Ceci permet aux instituts tiers mandatés la délivrance des
l’obtention du label UL
labels d’homologation, sur la base des tests que nous avons menés en interne.
2011 agrément CQCC (China
Les reconnaissances et la réputation positive de notre marque sont une garantie de
Quality Certification Center) pour
fiabilité, de sécurité et de performance de nos produits.
l’obtention du label CCC (China
Compulsory Certification)

Certification photométrique
1981 lancement
1997 agrément IMQ pour
l’obtention du label IMQ
Performance - certification
données photométriques et
efficacité énergétique
2011 agrément UL à mettre
en œuvre conformément à
la norme LM79- certification
données photométriques et
efficacité énergétique

16 17
Light first. Led is more. Technology.

Led is More.
Concevoir avec les LED implique l’étude de nouvelles géométries et
l’élaboration de stratégies de relation innovantes entre les différents
éléments technologiques formant les appareils. Il s’agit d’un travail
complexe qui s’articule autour de systèmes intégrés et rehausse
les compétences uniques ainsi que les connaissances plus
profondes. C’est notre savoir consolidé sur les matériaux qui nous
rend forts sur la production et la régularisation des flux lumineux
grâce à la construction d’installations optiques toujours innovantes.
Le monde fait part d’exigences que nous sommes appelés à
comprendre et à satisfaire. La réponse se trouve dans des
projets/produits uniques dans la conception, dans le service, dans
l’avancement : ce sont des solutions à haute intensité. Tellement
intenses qu’elles peuvent tenir dans le plus petit des produits.

18 Laser Blade 19
Light first. Led is more. Technology.

It’s in the Product.


Innover correctement, sur l’organisation dans son
entier, et de manière continue, a été le fondement
de notre réussite internationale. Nous choisissons
les meilleurs fournisseurs pour les LED, les
sources et les matières premières, pour assurer les
performances, la sécurité et la fiabilité dans
le temps. Les parties mécaniques sont conçues
dans les détails afin de garantir la durée et
la bonne dissipation de la chaleur, ainsi que
l’étalonnage des parties électroniques favorisant
la satisfaction des paramètres techniques
plus adaptés pour les LED. Nos technologies Nos appareils sont testés
garantissent l’émission du flux lumineux au conformément à la norme
début de la vie de l’appareil et une CCT stable LM80 (Méthode Approuvée

(constance de couleur) pendant toute sa durée pour Mesurer la Maintenance


du Flux Lumineux des
mais également pour toutes les LED installées
Sources Lumineuses LED).
dans chaque unité et entre tous les appareils ayant
la même CCT. La lumière qu’elles émettent arrive
sur les zones à éclairer avec une précision et une
uniformité extrêmes, annulant la lumière parasite.
Nous avons choisi de produire en prévoyant déjà la
diffusion et en pensant à l’utilisation de chaque
appareil : tous les composants peuvent être
séparés facilement, il n’y a aucun collant.

20 Lun-Up 21
Light first. Led is more. Design.

Graphic lighting.
La lumière naît parfois de la conception des
ombres, de l’accentuation des lignes, des
contrastes et de ses passages, elle crée avec
l’architecture une harmonie ou un contrepoint
rythmique. Le Graphic Lighting, par exemple,
est une discipline possible uniquement avec des
instruments conçus à partir d’idées d’utilisation
imposant des liens conceptuels d’intégration des
appareils dans l’architecture ou de disparition de la
vision ou qui miniaturisent leurs encombrements.
La grande innovation crée de nouvelles opportunités
et de nouvelles disciplines. Une lame de lumière
peut marquer le rythme de l’espace, en créant
une pensée originale sur le rapport entre lumière et
construction, entre lumière et scène urbaine.

Trick

22 23
Light first. Led is more. Design.

Design connection.
Assembler des éléments existants avec des
connexions toujours différentes afin d’ouvrir
de nouvelles possibilités : le design, celui de
notre expérience historique, ne s’arrête pas à la
conception des produits mais implique l’activité
dans son ensemble. Nous sommes les acteurs
du monde italien du Design, nous avons
collaboré avec les meilleures universités, avec
les plus grands noms du projet et de l’élaboration
historique et critique de la programmation
formelle et industrielle. Nous avons organisé
dans le monde entier des congrès, des
expositions, des étapes de formation, reçu des
prix internationaux.
La lumière se crée en réalisant des appareils
élégants, qui meublent l’espace, et en dirigeant
les émissions afin d’obtenir une certaine qualité
visuelle dans un contexte particulier. En effet,
un appareil doit être évalué en fonction du type
de lumière qu’il émet, par les prestations, la
fiabilité, par les caractéristiques d’éclairage et
par l’expérience esthétique qu’il procure une fois
installé. La lumière a la capacité de transformer
la fonction en émotion, de donner à un bâtiment
une valeur collective et de faire d’un paysage une
expérience perceptive. La lumière est, avant
tout.

24 Wow 25
Light first. Led is more. Design.

Light is for people.


En assistant les concepteurs dès les premières pour les personnes, celles qui se parlent et se
phases, en étudiant souvent des solutions confrontent : collaborer signifie alimenter un réseau
nouvelles et sur mesure de l’architecture, nous d’élaboration théorique et d’échange concret ainsi
avons une manière de résoudre les relations que de vérifications sur le terrain. Le design de la
que la lumière instaure entre les bâtiments et les lumière est un parcours de bonnes pratiques :
êtres vivants : ce qui nous intéresse n’est pas il s’agit de créer un ensemble technologique
seulement d’éclairer l’espace mais également de distribuant une lumière exacte, équilibrée, stable.
souligner les qualités d’un lieu. Nous avons vécu Et de la beauté. La lumière est également une
de grandes expériences humaines, rencontré directrice, elle se laisse utiliser comme un guide
différentes sensibilités, en travaillant avec des sémantique, elle utilise des signes, des graffitis,
partenaires, avec d’extraordinaires concepteurs crée des ruptures de continuité, souligne les
venant du monde entier : un grand nombre de nos angles et les courbes, vectorialise les lignes pour
solutions sont nées de leurs motivations. Chaque indiquer des directions, elle accentue les volumes.
fois, les idées, les pensées, les dialogues tournent
autour des utilisateurs, des personnes qui vivront
leur vie sous ces appareils. Le design se crée Palco

26 27
Light first.
Every
project
counts.
Chaque projet, chaque bâtiment, chaque lieu
est un centre du monde.
Notre travail trouve son sens dans les
applications, dans les différents domaines
dans lesquels la lumière artificielle est au
travail. Il s’agit d’une dynamique de lancement
et de renouvellement : nous définissons en
permanence de nouvelles méthodes de
conception et de nouveaux contextes
d’application.
La lumière est la protagoniste d’une profonde
révolution de l’architecture ; elle motive
l’espace, affirme, évoque, fait allusion, défend
les projets.

29
Light first. Room 1004. Light First.

Linked Hibrid - Pékin, Chine


Projet architectural : Steven Holl Architects
Light first. Abebe. Light First.

Viaduc - Chaumont, France


Projet d’éclairage : Jean-François Touchard
Light first. Monalisa. Light First.

Centre Culturel Niemeyer - Aviles, Espagne


Projet architectural : Oscar Niemeyer
Light first. Renzo. Light First.

High Museum of Arts - Atlanta, USA


Projet architectural : Renzo Piano Building Workshop
Light first. Who else? Light First.

National Center for Performing Arts - Pékin, Chine


Projet architectural : Paul Andreu Architecte en association avec ADPI et BIAD
Projet d’éclairage : Lighting Planners Associates Inc. Kaoru Mende - Yosuke Hiraiwa
Light first. Gate 24. Light First.

Aéroport International Queen Alia - Amman, Jordanie


Projet architectural et d’éclairage : Foster + Partners
Light first. Speed of Light. Light First.

Mosquée du sultan Hassan - Le Caire, Egypte


Projet d’éclairage : Simos Simon Architecte - Éclairagiste
Light first. Coucou. Light First.

Boutique Camper - Barcelone, Espagne


Light first. Filomena. Light First.

Fondation Capucci - Florence, Italie


Projet architectural et d’éclairage : Michele De Lucchi avec Enrico Quell et Alessandro Ciancio
Light first. BMW, die Welt. Light First.

BMW Welt - Munich, Allemagne


Projet architectural : Coop Himmelblau - Wolf D. Prix
Projet d’éclairage : a-g Licht GbR, Wilfried Kramb, Michaela Kruse
Light first. Guten Morgen Camburg. Light First.

Pont - Camburg, Allemagne


Projet d’éclairage : Planergruppe Weidemann, Gilbert Weidemann
Light first. Need help? Light First.

Pangu Plaza Hotel - Pékin, Chine


Projet architectural : C.Y. Lee Architects
Projet d’éclairage : Studio Methis - Marinella Patetta, BPI - Brandston Partnership Inc.
Light first. Dr. Lucija. Light First.

Polyclinique Novamed - Zagreb, Croatie


Projet architectural : Ante Nikša Bili, Vanja Bišcanic, Suncica Mastelic-Ivic
Projet d’éclairage : Dean Skira, Maja Lipovcic
Light first. Hug a tree. Light First.

Vieille ville - Bakou, Azerbaïdjan


Light first. Good night Florence. Light First.

Piazza del Duomo - Florence, Italie


Projet d’éclairage : Illum Srl
Direction des travaux : Andrea Carlesi, Giulia Secci
Light first. Dirty dancing. Light First.

Gare de Paddington - Londres, Royaume-Uni


Projet architectural : Oxford Architects
Projet d’éclairage : GIA Equation
Light first. Cinderella. Light First.

Pavillon Rossi - Saint Petersbourg, Russie


Light first. Wow & Ooooooh. Light First.

Studio Maillol y Maillol - Panama City, Panama


Projet architectural et d’éclairage : Maillol y Maillol
Light first. Join the driftbar.co.uk Light First.

Heron Tower - Londres, Royaume-Uni


Projet architectural : Kohn Pedersen Fox
Projet d’éclairage : Illuminating Concept
Light first. Renzo vs Frank. Light First.

Art Institute of Chicago - Chicago, USA


Projet architectural : Renzo Piano Building Workshop
Light first. Angelo mio. Light First.

Parc de la Mémoire - San Giuliano di Puglia, Italie


Projet architectural : Sud Arch
Light first. Baby at work. Light First.

Siége Rubensluciano - Stra, Italie


Projet architectural et d’éclairage : Simone Micheli
Light first.
Vital
energy.

75
Light first. Vital energy.

Light is human.
Impulsion vitale pour l’homme, lumière pour les cellules du corps, utile, personnelle,
variable. De la peau au cœur nous sommes faits de lumière, c’est l’un des langages
par lesquels les cellules communiquent entre elles. C’est l’énergie, la même matière
que celle des corps vivants ; mettre en contact ces deux dimensions et en simplifier
le dialogue n’est possible qu’en partant d’un objectif de bien-être. Les cellules ne
sont pas des entités uniques, mais un seul système complexe composé de différents
éléments liés, qui échangent des informations sur le contexte. La qualité de cette
relation est conditionnée par les sens et donc également par les caractéristiques
lumineuses de l’environnement : plus de beauté, plus de confort, plus d’exactitude,
dans les espaces sociaux, de travail, d’exposition, commerciaux, mais également
dans les grands lieux publics comme les aéroports et les gares. Chaque jour naissent
de nouveaux mondes pouvant être éclairés non pas en fonction de fins esthétiques
éphémères, mais pour une plus grande qualité de vie dans les environnements, pour
un plaisir opérationnel et relationnel personnalisé.

Light is environment.
Nous avons fait de l’efficacité énergétique et de l’intelligence des systèmes d’éclairage
les arguments au cœur de notre recherche d’innovation, qui ne s’arrête pas aux
produits, mais implique les structures et les processus industriels. Dans le domaine
des consommations d’énergie des appareils, nous avons voulu porter une attention
concrète aux gaspillages dus à d’inutiles dispersions des systèmes d’éclairage public.
Un engagement qui s’est traduit par des solutions plus rationnelles et efficaces dans
l’utilisation de l’énergie, y compris dans les bureaux et dans les lieux de travail. Tous les
nouveaux produits ont des sources à LED et sont gérés par des systèmes électroniques
qui dirigent les cycles des allumages en fonction des exigences réelles d’éclairage.
Des produits conçus pour durer, mais pensés pour être facilement démontés et éliminés.
Une durabilité non pas comme limite mais comme réalité et comme défi, comme
comparaison d’où faire émerger l’innovation et le progrès. Tout notre ensemble productif
possède une certification environnementale ISO 14001.
Nos bureaux mêmes sont un symbole d’attention et de protection de l’environnement
naturel et humain.

76 77
Light first. Vital energy.
Le projet du siège de Recanati a fait de chaque
bâtiment un cas d’étude. Une grande attention
a été accordée au confort des personnes et à
l’insertion de l’environnement et du paysage des
différentes structures. Lors de la conception des
Laboratoires de la Lumière, on a travaillé sur
les solutions architecturales et sur les prestations
des installations pour minimiser l’empreinte
énergétique de la construction. Le bâtiment des
laboratoires a obtenu un score de 3,5 sur la base
du protocole Sustainable Building Challenge
d’iiSBE, le meilleur résultat parmi les structures
pour bureaux en Italie.

Le siège espagnol de Sant Cugat del Vallès, à


Barcelone, a su fusionner usage des matériaux
et attention aux consommations d’énergie ; le
conteneur en verre, sphérique, est rendu efficace
par une étude approfondie de la position de
l’intégralité de la superficie en cristal par rapport
au rayonnement solaire.

Le bâtiment qui héberge le siège anglais, à


Londres, a obtenu un excellent 71% sur l’échelle
d’évaluation BREEAM (Building Research
Esteblishment Environmental Assessment
Method), ce qui a permis au projet de remporter le
Guilford Society Design Awards dans la catégorie
« Nouveaux bâtiments ».

78 79
Light first.
Making
in Italy.

81
Light first. Making in Italy.

The Making.
Une industrie est forte lorsqu’elle appartient à une zone internationale et lorsqu’elle
contribue au développement non seulement économique, mais également social
et culturel, de son propre territoire. Notre travail ne peut pas faire abstraction de
l’attention constante à notre histoire, aux hommes, aux idées, aux caractéristiques
de notre terre. Cette région, les Marches, est le lieu de l’harmonie, de l’art et de la
culture : un contexte habité par des personnes-citoyens du monde heureux de leur
propre terre, car lorsque l’on vit dans un tel endroit, il est difficile de ne pas l’être. Le
caractère du territoire participe à la création de produits et services en assurant leurs
caractères uniques.
La tradition industrielle italienne est reconnue pour sa capacité à saisir le bon
goût et les valeurs des objets. Voilà pourquoi dans notre travail sont présentes
des histoires fondées sur des valeurs d’origine : famille, territorialité, culture comme
connaissance diffuse, internationalisation. Et design : une pratique qui au fil des
ans s’est concrétisée avec force, le design est le seul langage de la société en
mesure d’apporter un lexique à l’industrie. Connaissance et innovation ont construit
une organisation qui augmente la valeur des produits en portant l’attention sur
les processus, sur les contributions que chaque jour une grande communauté de
personnes produit dans son travail ; c’est pour cela que nous aimons parler de
Making in Italy, pour justement souligner l’ensemble des processus, l’importance de
l’activité quotidienne de chaque individu dans cette réalité.

82 83
Light first. Making in Italy. The i-factor.
Italie. Notre histoire débute il y a plus d’un siècle, avec la
Fratelli Guzzini, par la production d’objets pour la maison,
puis évolue avec iGuzzini Illuminazione (1959) et avec
Teuco (1972), dans les secteurs de la lumière et du bien-
être. Design, recherche, technologies, produits, marchés,
internationalisation, sont des disciplines que nous
développons à partir de valeurs basées sur une éthique
industrielle solide. Le travail dans le design a favorisé celui
dans l’architecture. Si les projecteurs Shuttle conçus
par Gecchelin, qui ont remporté le Compasso d’Oro
1989, ont représenté la grande école du design italien,
la collaboration avec des architectes et des concepteurs
lumière a donné naissance à des produits innovant
les typologies d’application, de nouvelles manières
d’éclairer : Gae Aulenti et Piero Castiglioni pour le
Cestello (1990) ; Renzo Piano pour le Nuvola (1990) et Le
le Perroquet (2000), et encore Foster, Fuksas, Andreu,
Willmotte, Cucinella, De Lucchi. Au début des années
60, en avance sur toute l’industrie italienne, nous ouvrons
les premiers sièges dans le monde, afin de soutenir un
impétueux développement international qui évolue à
partir des années 90 avec les filiales et en 2008 avec
les unités de production en Chine et en Amérique du
Nord , des bases opérationnelles et de service dans les
domaines où le futur est en cours de construction.
La lumière est étude et innovation, c’est pourquoi nous
soutenons la croissance également avec des initiatives
culturelles. En 1981, le Musée de la Science et de
la Technique de Milan accueille l’exposition-manifeste
« Comprendre la lumière », par laquelle nous proposons
à la culture du projet une nouvelle stratégie, qui au
cours des années suivantes, se développe en étroite
collaboration également avec des concepteurs lumières
chefs de file de cette nouvelle profession. En 1983,
nous mettons au point l’un des premiers logiciels de
conception d’éclaiage. à partir de la moitié des années
80 nous organisons des parcours de formation et des
congrès reposant sur des recherches innovantes, avec
l’intervention de grands spécialistes internationaux. Nous
promouvons la lumière comme levier pour qualifier la
vie civile, au travers de campagnes de communication
mettant l’accent sur des sujets fondamentaux : en 1993
nous lançons la lutte contre la pollution lumineuse et en
2000 l’utilisation de la lumière biodynamique. À partir
de là, c’est à la lumière comme instrument d’innovation
sociale que s’adresse notre plateforme culturelle. Nous
sommes des partenaires de projets dans le monde
entier, mettant à disposition connaissance et services
spécialisés : nous travaillons sur des processus intégrés
permettant de proposer des appareils d’éclairage
intelligents, en mesure de gérer, d’une manière durable
et précise, leurs performances : design italien, fiabilité
de construction, électronique avancée, associés à une
grande valeur ajoutée.

84 85
Light first.
Open
network.

87
Light first. Open network.

People for better life.


Continuité. Continuité dans les relations, dans
le service, dans l’innovation. Nous sommes une
communauté internationale de personnes,
disciplines et compétences larges et diversifiées :
rencontrer, partager, échanger, est une richesse,
une connaissance trouvant son fondement dans
notre organisation et dans notre travail.

88 89
Light first. Open network.
Être ouverts et curieux des différences,
respecter les interlocuteurs dans un esprit de
collaboration ; nous recherchons une production
continue de nouvelles connaissances. Nos
environnements et méthodes de travail sont
cosmopolites, exerçant dans différents sièges
et fuseaux horaires. L’Open Network favorise la
rencontre de langages et de cultures techniques,
y compris à distance : toutes mises en commun
mais ayant une langue unique, celle de la
lumière.
La filière, des fournisseurs aux utilisateurs finaux,
en passant par les chercheurs, les concepteurs
et les designers, est un réseau dans les réseaux,
elle s’organise autour de moments, y compris en
ligne, d’échange et de formation ; nous sommes
une organisation concrète faite de laboratoires,
d’industries partenaires, de bureaux et de salles
d’exposition, de lieux de collecte d’idées et de
projets, de points d’étude et de dialogue.
Travailler ensemble pour satisfaire des exigences
de sécurité et de performance partout dans le
monde, pour concevoir et produire des solutions
adaptées. Notre structure professionnelle assiste
les concepteurs et les Maîtres d’ouvrage grâce
au partner assistance center travaillant sur
plusieurs continents en temps réel. Nous créons
de la valeur aujourd’hui pour construire, avec la
lumière, le futur de l’architecture, des villes, des
hommes et de la nature.
Nous ne nous limitons pas à illuminer le travail
d’autrui, nous mettons en commun notre savoir
pour interagir avec les lieux, pour donner de la
force à de grands et petits chantiers, pour aider
des entreprises commerciales à faire de meilleures
affaires, les villes et les grands évènements
mondiaux à se présenter d’une manière unique.
Nous entrons dans les intentions et dans les
coordonnées des projets, nous proposons des
technologies, nous optimisons des solutions
découlant d’expériences, des appareils
spéciaux et des projets d’éclairage spéciaux, en
choisissant toujours d’avoir la même vision que
le concepteur.

90 91
Light first. Open network.
Hubs and Links.
La communauté a des points de référence réels,
bases de service (partner assistance centre) et de
soutien logistique en Europe, Asie, Amérique et
Océanie et anime plusieurs comptes en ligne sur les
réseaux sociaux.
79 Brevets internationaux
3
Plateformes
logistiques et
productives

Europe
Asie
Amérique
du Nord

1202
19
Collaborateurs

22 78
Partner assistance centres

Sièges

92 Partenaires exclusifs internationaux 93


Light First. ... et nous sortîmes donc revoir les étoiles.
Dante Alighieri.
Photo :

Archivio iGuzzini

Fernando Alda

Engelhardt-Sellin

Gabriele Basilico

Stefano Belardinelli

Stefano Boldrini

Michel Denancé

Didier Boy De La Tour

Giorgio Di Tullio

Jurgen Eheim

Cristian Fattinnanzi

Gianni Berengo Gardin

Adrià Goula

Matteo Guzzini

Lv Hengzhong

Matiaz Kacicnik

Gabriele Mannelli

Sanchez y Montoro

James Newton

Giuseppe Saluzzi

Thomas Schlenkrich

Vjekoslav Skledar

Mario Tordini

Nigel Young

274 Km

Graphisme :

Giorgio Di Tullio

Direction créative :

Michael Goettsche

Direction artistique :

Fabrizio Frasca

Coordination

et Production :

iGuzzini

Business Innovation

& Networking

Achevé d’imprimer en :

Mars 2014
Light first. Eataly. Light First.

9.5853.000.0