You are on page 1of 4

IV

20 JUILLET 2018

COURS & MARCHES
➜ Productions végétales
Blé tendre : petite progression en Europe, recul outre-Atlantique
CÉRÉALES 16 juillet ALIMENTATION ANIMALE Un rapport américain (Wasde) a revu fortement à la baisse la prochaine récolte
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 10 juillet mondiale de blé, en raison de reculs dans les principales zones de production
Blé tendre Récolte 2018 SONS ET ISSUES €/t du monde (Union européenne, Russie et Ukraine). Ces reculs ne concernent
Sons fins - départ région parisienne 106-108 pas les Etats-Unis. On note même une nette et surprenante amélioration de la
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
TOURTEAUX qualité des récoltes de blé de printemps aux Etats-Unis (récolte jugée «bonne»
Moselle meunier juil.-août 179,00 N
Soja Lorient 270
à «excellente» culminant à 80 % selon un rapport hebdomadaire publié lundi
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
par l’USDA, soit trois points de plus qu’une semaine auparavant. Le boisseau
Tournesol Saint Nazaire 192 de blé a donc terminé à 488,50 cts $ le lundi 16 juillet contre 497 cts $ le ven-
Rouen 76/220/11 juil.-août 184,00 N Colza - Rouen 221 dredi 13 juillet et 507,75 cts $ le lundi 9. En Europe, le rendu Rouen affichait
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PULPES BETTERAVES 184 €/t lundi 16 juillet contre 183,50 €/t le vendredi 13 et 183 €/t le 9 juillet.
Aisne - Enfin, sur le marché à termes Euronext, le contrat affichait 184 €/t ce lundi 16
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl juil.-déc. 175,00 NC Somme - Oise - juillet contre 183,50 €/t le vendredi 13 et 184,25 €/t le 9.
Marne meunier août-déc. 175,00 NC Marne 156
LUZERNE DESHYDRATEE Orge de mouture : échanges portuaires, toujours
Orge fourragère Récolte 2018 La récolte était achevée à 92 % au 9 juillet en orge d’hiver et débutait en orge
Départ Marne 170
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne de printemps. Il y a donc peu d’activité sur le marché, mis à part sur les zones
PSC portuaires. Ce lundi 16 juillet, le cours s’établissait à 177 €/t contre 176 €/t le
Rouen 62-63 kg/hl juil.-août. 177,00 N Manioc Lorient - vendredi 13 et 174 €/t le lundi 9 juillet.
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem 169
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl juil.-août. 168,00 N Orges de brasserie : légère hausse
PAILLES ET FOURRAGES De mauvais rendements sont attendus en Scandinavie et au Nord de l’Alle-
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne magne mais la production française 2018, selon Agreste, devrait ressortir à
13 juillet 12,1 millions de tonnes, à l’identique de l’an passé. Le départ Creil Fob pour
Aisne 62-63 kg/hl août-déc. 166,00 NC PAILLES DE BLE
la variété Sebastian cotait 227 €/t le lundi 9 juillet avant de gagner deux euros
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini sept-déc. 166,00 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif dans la semaine. Le cours est inchangé depuis vendredi 13.
Marne 62-63 kg/hl août-déc. 165,00 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg inc.
Maïs : détente et hausse
Maïs Récolte 2017 Balles pickup (départ champ) 25 kg n.p. Le nouveau rapport de l’USDA ne modifie pas les équilibres (augmentation
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : de production, hausse des utilisations, baisse attendue des stocks mondiaux.
Bordeaux juil.-sept. 152,50 N Balles de 20-25kg sous abri inc. On est toujours sur une hausse des surfaces cultivées aux Etats-Unis pour la
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg récolte 2018-2019 et à un bon potentiel de rendement, à confirmer. La produc-
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne
sans abri
inc. tion est attendue à 83 millions de tonnes au Brésil (- 15 millions de tonnes).
Rhin juin-sept. 159,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
Le marché continue de subir, et de surveiller, les impacts de la guerre com-
sous abri
inc. merciale sino-étatsunienne. L’UE continue d’importer du maïs. « Si les prix
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne continuaient leur baisse à Chicago, des droits de douane à l’importation pour-
Eure/Eure-et-Loir juin-sept.. 145,50-146,50 A/V C raient rapidement être déclenchés à l’entrée dans l’UE » note la lettre hebdo
SUCRE de l’AGPM. L’USDA a corrigé à la baisse la production russe (- 3 millions de
(Londres) 10 juillet
tonnes) et ses exportations (-1,5 millions de tonnes) par rapport au mois pré-
OLÉO-PROTÉAGINEUX cédent. En France, Céré’Obs signale que 73 % des maïs sont « en bonnes à très
TERME AOÛT 2018 : 399,50 €/T bonnes conditions », avec un état disparate selon les régions. A Chicago, on est
Colza Récolte 2018 passé de 345,75cts $/boisseau le lundi 9 juillet à 341,25 cts $/boisseau le ven-
dredi 13 avant de terminer à 341,75 cts $/boisseau ce lundi 16 juillet. En Eu-
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations CHEZ NOS VOISINS rope, le rendu Bordeaux clôture à 152,50 €/t ce lundi 16 juillet, à l’identique du
Rouen juil.-sept. 344,00 N 13 juillet vendredi 13, et 155 €/t lundi 9. Le contrat à termes Euronext est passé de 171
Colza Récolte 2018 PAYS-BAS CAF Hollande (en €/tonne) : €/t le lundi 9 juillet à 169 €/t le vendredi 13 puis 168,50 €/t ce lundi 16 juillet.
Blé tendre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Août-septembre 187,00 Colza : plutôt stable
Moselle juil.-sept. 360,00 N Septembre-décembre 189,00 La semaine du colza a été marquée par une hausse du rendu Rouen (+ 3 euros)
Pois Récolte 2018 avant de se stabiliser entre vendredi 13 et lundi 16. Agreste a annoncé une
Janvier-mars 193,00
baisse de la production nationale (4,6 millions de tonnes prévues contre 5,4
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne Janvier-juin 194,00 millions de tonnes en 2017). Le scenario est le même au niveau européen : la
Marne fourrager août-déc. 185,00 NC Orge UE production est aujourd’hui prévue à 20,553 millions de tonnes contre 22,009
Août-septembre 184,00 millions de tonnes en 2017. Lundi 16 juillet, le colza rendu Rouen cotait 344
Aisne fourrager août-déc. 185,00 NC €/t, à l’identique du vendredi 13, contre 341 €/t le lundi 9. Le contrat Euronext
Septembre-décembre 187,00
s’affichait à 360 €/t ce lundi 16 juillet contre 359,75 €/t vendredi 13 et 358,25
Janvier-mars 190,00
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE janvier-juin 191,00
€/t lundi 9 juillet.
Récolte 2017 Récolte 2016
11 juillet Tournesol : calme plat et pourtant…
Mois de : 252,0 Mini : 130 En tournesol, le contexte de marché est resté plutôt similaire à celui de la
222,4 BELGIQUE
Avril 2018 (+7,6) Maxi : 320
En euro/tonne CAF Belgique semaine précédente. Cependant, des informations sur les semis montrent que
243,6 Mini : 100
Récolte complète
(+2,4) Maxi : 320 212,3 Blé meunier (76/220/12) : 191,00 ces derniers ont été réalisés dans des conditions peu favorables dans l’Ouest
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 185,00 et le Sud-Ouest, laissant présager de rendements très hétérogènes. Le rendu
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 177,00 Saint Nazaire cotait 325 €/t ce lundi 16 juillet à l’identique de la fin de semaine
passée et du lundi précédent.
MATIF BLÉ MEUNIER MATIF COLZA - PARIS Soja : hausse
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. Deux mouvements contraires sont à l’œuvre sur les marchés du colza. D’un
Echéance 06/07/18 09/07/18 10/07/18 11/07/18 12/07/18 Echéance 06/07/18 09/07/18 10/07/18 11/07/18 12/07/18 côté, une tendance baissière qui a emmené le cours à Chicago vendredi 13 juil-
Août 2018 361,75 358,25 358,5 355,75 358,75
let à son plus bas niveau en neuf ans ; de l’autre, des opérateurs qui se disent
Sept. 2018 185,25 184,25 180,75 178,75 181,5
que le cours a trop reculé. On peut ajouter à cela que le bas niveau du cours
Déc. 2018 188,25 186,75 183,25 181 183,25 Nov. 2018 367,75 364,25 364,75 361,25 363,5
est compensé aujourd’hui par la hausse des tarifs douaniers issus de la guerre
Mars 2019 191 189,25 185,75 183,5 185,75 Févr. 2019 370 366,5 366,25 362,5 363,75 commerciale sino-états-unienne. De façon plus globale se pose la question
Mai 2019 192,5 190,75 187,25 185 187,25 Mai 2019 370,75 367,25 366,75 363,5 364,25 quand même de savoir comment la Chine va s’y prendre pour trouver du soja
Sept. 2019 185,75 185 182 180 181,75 Août 2019 357 352,5 352,25 349,25 349 en provenance d’autres origines ou pour trouver des produits alternatifs au
Déc. 2019 188,75 188 185 183 184,5 Nov. 2019 362,75 357,25 357 354,25 353 soja. Le boisseau de soja pour novembre, le contrat le plus échangé, a terminé
Mars 2020 191,75 191 187,5 185,5 187,25 Févr. 2020 366,75 361,5 361 360 360 lundi 16 juillet à 8,4575 dollars contre 8,3425 dollars vendredi.
Mai 2020 193,25 192,5 189 187 188,75 Mai 2020 370 364,75 364,25 360,75 364
Sept. 2020 188,25 187,5 183,5 179,25 181 Août 2020 370 364,75 364,25 360,75 364,5 Déshydratés : en recul
Déc. 2020 189,5 188,75 184,75 180,5 182,25 Nov. 2020 370 364,75 364,25 360,75 364,5 Le marché des produits déshydratés a été plutôt actif et les cours ont eu ten-
Volume 41 973 26 587 44 385 61 902 50 222 Volume 9 191 7 965 13 739 15 326 13 357 dance à reculer, poussant la consommation à l’achat.
150
PO 386 319 378 351 374 200 383 489 395 415 PO 74 763 77 403 78 969 78 266 80 078
Pailles et fourrages : rien à signaler
200
>Evolution du cours du blé 200
>Evolution du cours du maïs Le marché des pailles et fourrage n’affiche pas d’évolution et l’activité est au
ralenti.
26/06/2017

17/07/2018

200 200
Chicago
en dollars/boisseau
(27,2 kilos)
4,98 $ Sucre : retour de la baisse
0 100
Chicago
en dollars/boisseau Les prix du sucre ont poursuivi leur baisse pendant la semaine. Le marché
4,50 $ 187 € (27,2 kilos)
est influencé par la baisse prévue de la demande en sucre, la hausse de la
3,59 $ production et donc des stocks à un niveau record, selon les opérateurs interna-
199 e€
163,5 3,46 $ tionaux. La production de la Thaïlande est également attendue en hausse et le
Rouen
199
158 e€
en euros/tonne niveau du dollar américain incite les producteurs brésiliens à vendre. Compte
17/07/2018

156 €
26/06/2017

Bordeaux
tenu de tous ces facteurs, les acteurs du marché qui parient sur la baisse du
en euros/tonne 200
cours « sont revenus en force » a commenté un opérateur. A Londres, la tonne
évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire de sucre blanc pour livraison en août valait 326,00 dollars vendredi 13 juillet,
contre 339,50 dollars le vendredi précédent. A New York, la livre de sucre brut
>Evolution du cours du soja et du colza >Evolution du cours du sucre pour livraison en octobre valait 10,99 cents ce vendredi 13, contre 11,40 cents
sept jours auparavant.
26/06/2017

17/07/2018

17/07/2018

Londres
Chicago (sucre blanc) Coproduits : fermeté en drêches de maïs
en dollars/boisseau
(25,4 kilos)
en dollars/tonne
Le marché des pailles et fourrages n’affiche pas d’évolution. L’activité est ra-
386,8 $ lentie. Les cours des poudres de lait et de lactosérum sont reconduits cette
357 € semaine sur un marché peu actif en spot. Les prix de la drêche de maïs s’appré-
360 € 12,61 c 326,3 $ cient, en lien avec la fermeté des tourteaux de colza. Les potentielles perspec-
9,07 $ tives de ventes de cette source de protéine à la Chine, en lieu et place du tour-
Fob Moselle
en euros/tonne
8,40 $
11,13 c teau de soja états-unien ont fait progresser ses cours sur le marché allemand.
26/06/2017

New-York (sucre brut)
en cents/livre (453 gr) En PSC, les cotations du corn gluten feed s’effritent, dans le sillage des contrats
Evolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
Blé et Maïs sur Euronext.
20 JUILLET 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Prix au kg sauf précision 16 juillet 16 juillet
Moyen € Francfort industrie (25 t)
Carottes cat. 1 (botte) 1,20 € / 100 kg
40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 7,00 nov. 2018 17,80
Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 11,00
Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90 avril 2019 22,40
Epinards 1,40 juin 2019 22,40
Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 6,50 avril 2020 15,20
Navets violet rond 1,60
Charlotte cat. 1 1,05
Chérie cat. 1 1,10
Poireaux France cat. I 1,10 POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Radis - la botte 0,70 -

CRONENBERGER
Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,50 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
Endives Nord-Picardie colis de 5 kg - Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g -
Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,80 AGATA
Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg 1,50 France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg - - 450 =
Carotte : intérêt limité
Le temps chaud n’a pas facilité la consommation. Les ventes ont été France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 360 550 420 =
en retrait, en semaine 28 (3 119 t, au départ du Sud-Ouest) et les prix MIN DE LOMME BINTJE
ont légèrement reculé. La météo impacte la qualité du produit, engen- Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 17 juillet
France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg - - - -
drant davantage de tri. Le développement végétatif des carottes est Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix Prix
Prix
moyen France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
également ralenti, se traduisant par un calibre plus petit. Les volumes mini maxi
(Euro) France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - - -
à l’exportation tendent à diminuer. Salades
CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,20 1,50 1,30 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - - -

Chou-fleur : petit courant CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,20 1,50 1,30 France non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 140 =
ENDIVE Nord-Picardie cat.I colis 5kg - - -
Un petit courant de ventes estival se maintient (51 900 têtes, en Bre- ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,30 1,50 1,40
CHARLOTTE
tagne, vendredi). LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg - - 460 =
LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg - - 450 =
Concombre : ralentissement LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70
VARIÉTÉS DE CONSERVATION
La logistique du week-end a été perturbée par le positionnement du LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,70 0,75 0,70
AMPAG
NE
Légumes et herbes aromatiques Bassin Nord non lavée cat. II 40-75
FIN filetE10Ckg
mm D - - - -
14 juillet samedi. Les transactions ont, de ce fait, marqué le pas, mais
AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,30 3,50 3,40 Bassin Nord non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg - - - -
cela n’a pas eu d’impact baissier sur les prix. Les opérateurs tablent ÉCHALOTE France cat.I 0,75 0,95 0,85
sur une reprise commerciale, en ce début de semaine. OIGNON nouveau jaune France cat.I 60-80mm 0,60 0,80 0,70 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg - - 125 =
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,70 0,65 Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg - - 115 =
Courgette : pression Légumes fruits et graines
Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg - - 150 =
Les disponibilités sont larges, dans l’Hexagone : si l’offre provençale AUBERGINE France cat.I 1,25 1,50 1,40
CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,60 0,65 0,60 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
affiche une relative stabilité (1 050 t, vendredi), le développement CONCOMBRE France cat.I 500-600g colis de 12 (la pièce) - - - France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 385 =
des diverses productions régionales et l’arrivée précoce des ceintures COURGETTE verte France cat.I 14-21cm colis 5kg 0,70 0,80 0,75
vertes pèsent sur le marché. Le commerce restera probablement ba- France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 140 260 200 =
MELON Charentais jaune France cat.I 650-800g colis de 15 1,70 3,00 2,20
taillé, cette semaine, compte tenu du niveau d’offres dans la filière. TOMATE allongée coeur de bœuf France cat.I 67-82mm 2,65 3,00 2,80 France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 150 270 210 =
TOMATE anciennes Noire de Crimée France cat.I colis 3kg 2,50 4,90 3,80 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 150 270 210 =
TOMATE cerise France grappe extra 4,50 5,50 4,90
Melon : plus lourd France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 160 280 220 =
TOMATE côtelée aumônière France 1,95 2,80 2,35
La tendance s’est alourdie, en fin de semaine 28. Les volumes ont consi- TOMATE ronde France cat.I 67-82mm - - - ÉPIDERME ROUGE
dérablement augmenté (plus de 5 000 t, dans le Sud-Est, vendredi), TOMATE ronde France grappe extra 0,95 1,50 1,20 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 350 480 405 =
se soldant par la formation de reports de stocks. De ce fait, et compte Légumes tubercules, racines
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 320 480 390 =
tenu des nombreuses opérations promotionnelles engagées sur des ta- CÉLERI-RAVE France 0,80 1,20 1,00
rifs bas, depuis la fin de semaine dernière, le prix moyen de vente a NAVET rond primeur Nantes 1,00 1,20 1,15
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
sensiblement reculé. +35mm carton 12,5kg
1,10 1,75 1,65

POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I
Salade : fermeté grenaille carton 12,5kg
1,00 1,10 1,05
Les faibles disponibilités se sont confirmées, permettant de préserver POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte primeur France cat.I
1,70 1,70 1,70
le mouvement de hausse des prix, face à une demande toujours pré- grenaille carton 12,5kg
sente. POMME DE TERRE CHAIR FERME Sirtema primeur Noirmoutier
1,60 1,70 1,65
cat.I +35mm cagette
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE Agata France lavée cat.I
Tomate : repli 50-75mm carton 12,5kg consommation
0,60 0,75 0,70
La plus grande prudence des opérateurs, à l’approche du week-end du POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord
14 juillet marqué par le férié du samedi et les contraintes logistiques que 0,24 0,30 0,27
lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
cela a généré, s’est soldée par un mouvement de repli des cours. POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm
0,22 0,35 0,30
J.-L.C sac 10kg
POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg 0,35 0,40 0,40
RADIS France botte (la botte) 0,70 0,85 0,75
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord Légumes verts, tiges
en euro/kg ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I 11-13cm 2,00 2,50 2,20
CHOU Brocoli France cat.I 1,30 1,70 1,45
2018 2017 2016
0,4 CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,80 2,00 1,80
ÉPINARD France cat.I 1,40 2,00 1,60
FENOUIL France 1,40 1,90 1,60
source : FranceAgriMer - RNM

POIREAU primeur France cat.I 1,10 1,20 1,20
Champignons
0,3 PLEUROTE France plateau 4,90 5,50 5,40

• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
0,2 de terre au stade expédition ou industrie :
- sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
- - - - - - - abonnement directement sur ce site,
S. LEITENBERGER

- - - - - - - - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
NE
- - - -G
CAMPA - - -
FIN DE
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
- - - - - - -
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
- - - - - - - dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34€ la mn).
Moyenne - - - - - -
VI 20 JUILLET 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 9 au 15 juillet Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 9 juillet
Bœufs R 3,45 (=) - Génisses U 3,90 (=) ; R 3,60 (=) - Vaches U 3,60 (=) ; R 3,35 (=) ;
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine
En Viande O 3,02 (+0,05) - Jeunes bovins U 3,72 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth. ARRAS 5 juillet
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,40 (=) - Génisses E 5,40 (=) ;
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg U 3,85 (=) ; R 3,50 (=)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,45 (=) ;
Jeunes bovins U 3,72 (=)
E 4,55 (=) - - - - - - - - - - - - - -
SANCOINS 4 juillet
U+ 3,86 (-0,02) 4,31 (+0,03) - - - - - - - - - - - - - Génisses U 3,81 (+0,03) ; R - (-) - Vaches U 3,72 (+0,02) ; R - (=)
FORGES-LES-EAUX 12 juillet
U= 3,83 (=1) 4,22 (=) - - - - - 4,60 (+0,05) - - 4,70 (-0,03) - - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses U 4,10 (=) ; R 3,63 (=) ; O 3,33 (+0,02)
- Vaches U 3,75 (=) ; R 3,53 (=) - Jeunes bovins U - (-) ; R - (-)
U- 3,80 (+0,02) 4,07 (-0,04) - - 3,81 - - 4,19 (-0,05) - 3,94 (-0,01) 4,35 (-0,09) 3,85 (=) 4,09 - - LE CATEAU -
US
Vaches U 3,48 (=) ; R 3,28 CO(=) NON PARV
UR-SGénisses UEN3,68 (=) ; R 3,35 (=) -
R+ 3,77 (+0,02) - - - 3,75 - - 3,88 (-0,06) - 3,78 (+0,02) - 3,76 (+0,01) 3,85 - - Bœufs R 3,13 (=)
CHOLET 10 juillet
R= 3,63 (+0,01) - - - - - - 3,72 (-0,02) - 3,67 (+0,01) - 3,64 (-0,01) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,33 (=) ; R 3,75 (=) ;
Vaches E 4,88 (=) ; U 4,11 (=) ; R 3,69 (+0,01) ; O 3,48 (+0,03)
R- - - - - - - - - - 3,61 (+0,06) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (=) ; U 3,78 (=) ; R 3,65 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - - 3,35 - - - - - - - - - 3,36 - Génisses plus de 350 kg : E 5,15-5,90-5,55 (=) ; U 4,12-5,05-4,65 (=) ;
R 3,60-4,07-3,78 (=)
O= - - - 3,21 (+0,01) - 3,42 (+0,03) 3,22 - - - - - - 3,33 (+0,05) 3,05 (+0,02) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,80-5,05-4,88 (=) ;
U 4,10-4,72-4,43 (=) ; R 3,60-4,04-3,78 (=)
O- - - - 3,20 (+0,01) - - 3,22 (+0,01) - - - - - - - 3,03 (+0,01) Jeunes bovins : E 4,24-4,55-4,27 (=) ; U 4,04-4,22-4,16 (=)
P+ - - - 3,18 (=) - - 3,22 (+0,02) - - - - - - - 3,03 (+0,02) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
10 juillet
P= - - - - - - 3,18 (=) - - - - - - - 3,00 (+0,02)
< 200 kg : E- U- R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - - 200-250 kg : E- U- R-;
250-300 kg : E- U 3,00-3,07 R 3,12-3,12 ;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,87-2,98 R 2,32-2,38 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,79-2,97 R 2,73-2,87 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,77-3,01 R-;
450-500 kg : E- U- R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 9 au 15 juillet Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 545,8 (-3,8) du 9 au 15 juillet (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSEU- ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,30 3,09 2,70 – E U R O P E U R E 200-250
O U Rkg : O
P PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,12 2,96 2,63 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 7,69 6,66 5,90 - 300-350
6,79 6,09-
kg :5,55 4,58 - 5,35
E 3,01-3,01 3,82 3,48
U- 2,88 - - R 2,78-2,87
- - ; -
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,97 2,82 2,45 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,85 2,77 2,30 – Sud - - - - - 350-400 kg : E - U
- 7,88 5,99 5,53 4,22 - 7,27 6,05 5,55 4,69 - 6,06 4,76 4,94 4,16 - 2,90-3,14 - R 2,73-2,93
- - ; -
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,94 2,67 – Cotation nationale - - - - - 8,81 7,84 6,20 5,64 4,44 8,49 450-500
7,09 6,08
kg :5,55 4,62 - 5,77 4,18 U4,32
E 2,66-2,83 3,60 -
2,62-2,71 - R -.3,68 3,68 -
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,85 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,84 – –
LE CATEAU EN CAMBRESIS MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,66 –
Effectif total : 21 - Tendances - observations : Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,47 – – - 18 juillet
cours reconduits. de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,65 2,47 –
Croisé Mixte Mixte/Mixte Mixte/Viande Veaux Engraissement
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – –
Mâles Standard 50 à 60 kg 340-380-350 ; 45 à 50 kg 160-220-200 ; 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,94 2,76 –
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,79 2,62 – 40 à 45 kg NC
45 à 50 kg 100-150-120 ; Amenés 151 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,72 2,53 – Femelles Standard 50 à 60 kg 200-250-225 ;
40 à 45 kg 50-150-120. A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,52 2,23 –
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,10 – Laitier
S
RVENU 45 à 50 kg 45-65-60 ; Veaux race Bleue et Croisés 220-400
Mâles Standard 50 à 60 kg NON P; A
80-95-85
COURS
< 40 kg 10-40-30.
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES 40 à 45 kg 55-60-50 ;
45 à 50 kg 10-20-15 ;
Gros veaux indemnes IBR 160-200
Femelles Standard 50 à 60 kg 20-40-30 ;
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer < 40 kg inc. Très bons veaux non indemnes 160-200
du 9 au 15 juillet Croisé Laitier Lait/Lait Lait/Viande Lait/Mixte
Bons 120-160
Moyennes nationales constatées sur le Foirail Mâles Standard 50 à 60 kg NC ; 45 à 50 kg NC ;
• Mâle type viande : 277 (+5) ; Femelle type viande : 188 (-1) 40 à 45 kg NC ; Moyens 40-70
• Mâle type lait 40-45 kg : 95 (-5) ; 45-50 kg : 142 (-5) ; 50-60 kg : 174 (-2) 50 à 60 kg NC ;
Femelles Standard > 60 kg NC ;
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Petits inv.
< 50 kg NC.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 510 456 289 357 441 378 222 307 PORCS
Limousin 540 481 273 399 470 426 184 322
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 510 475 300 365 470 395 215 305 du 6 au 12 juillet
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,30 1,38
Croisé race à viande 480 275 425 330 365 175 305 240 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,36 1,44

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,36 1,45
Mixte Montbéliard 317 278 199 98 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 212 186 152 95 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 507 - 421 286 275 383 — 305 230 165 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 195 37 174 142 95 — — — — — 22 - Plérin 12 juillet
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 25 au 30 juin
Présentés : 27 229
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,219 E (+0,003)
Croisé race laitière 363 286 135 225 - 286 196 100 151
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,239 E
qualité régionale (T)
PORCELETS Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,216 à 1,224 E
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer les quantités sont en «tonne» Apport mini maxi
moyen €
moyennes prix départ élevage
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,232 E
Région : Nord - Picardie Note de conjoncture Tendance -
Les quantités sont exprimées en têtes. Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 193 vendues
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne des prix qui nous sont communiqués. brute non élaborée poids compris - 1,94 2,59 2,10 +0,18 Moyenne départ élevage 0,839 E (+0,008)
Les prix sont en «€/kg», entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,835 à 0,846 E
Prix Prix Prix Var.
les quantités sont en «la pièce» Apport Moyenne transportées 0,837 E (+0,008)
(sauf indications contraires) mini € maxi € moyen € moy.€
UNIQUE
S Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,831 à 0,842 E
N COMM - 2,13 2,68 2,32 +0,21
PORCELET 25 KG COURS NO poids 10 kg environ 16 juillet
NC NC NC NC -
Nord-Picardie : le kg RVENU
S
NON PA Présentés : 5 233
PORCELET POST SEVRAGE COURS
- NC NC NC - Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,220 E (+0,001)
7 kg Nord-Picardie “pièce” avec pointe, poids compris entre - 2,78 3,22 2,98 =
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,240 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,216 à 1,224 E
avec le concours du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions sans plat de côtes d’épaule, - 2,14 3,27 2,35 +0,16 prix départ élevage
et communications sont interdites poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,231 E
20 JUILLET 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Beurre : la baisse 

BREBIS Ciré Couvert
du 9 au 15 juillet
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
17 juillet
se poursuit
U - - 2,667
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,25 2,44 + 30 kg 2,50 Cours hors taxe en Euro/. Le marché du beurre a confirmé est donc différent de celui de 2017.
O 2,15 2,11 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 8,38 e sa baisse la semaine dernière, Reste le quatrième trimestre, pen-
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 6,81 e
avec une cotation Atla en repli dant lequel une remontée des prix
16 U 6,66 6,69 19 à 6,71 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 6,06 e
de 250 €/t, ce qui l’amène près de n’est pas à exclure.
à 19 kg R 6,42 6,46 22 kg 6,42 Petits (-53 g) les 100 pièces -
12 % sous son niveau de 2017. Le En poudre de lait, calme plat à
O 5,84 6,01 5,95 marché est très calme. Très peu l’export comme sur le marché in-
d’achats sont enregistrés. Le mou- térieur. Les cours tendent aussi
Parthenay 4 juillet VOLAILLES vement de baisse est essentielle- à se tasser malgré la période de
BREBIS E Variation E Variation
Marché de Deinze ment spéculatif. Les utilisateurs se creux de la collecte laitière, sous
U 0,95 = plus de 1,05 =
18 juillet sont couverts pour le deuxième et la pression de l’offre européenne
moins de 60 kg R 0,80 = 60 kg 0,90 =
Prix e/100 kg Evolution le troisième trimestres dès le début et mondiale.
O - - - -
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets (belplume y compris) 95-97 = de la hausse des prix et le contexte Virginie Pinson (Les Marchés)
Poules brunes 0-0 =
E - - - -
Poules blanches 0-0 = Évolution de la cotation spot du beurre vrac
U 3,30 -0,05 38 à 3,15 -0,05
Reproductrices en euros/tonne, par semaine
- 38 kg R 2,85 -0,05 44 kg 2,70 -0,05 (poids vivant moins 2%)
46-48 -1
6900
O - - - - Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O 2018
Sancoins 4 juillet Min de rungis
5750 2017
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 17 juillet
U 0,78 +0,07 plus de 1,20 +0,09 Mini e Maxi e 2016
- 60 kg R - - 60 kg - - Pintades label France 4,70 5,70 4600
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation
Poulets entier France label 3,40 4,70 3450
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 2,93 -0,07 38 à 3,01 -0,11
R - - 44 kg - - Coqs France standard 2,15 2,30
2300
Canards entier de Barbarie 18 20 22 24 26 28 30 32 34 36 38
O - - - - 3,50 4,00
3 kg et + Source : Atla - élaboration Les Marchés

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives 
du 9 au 15 juillet
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse) Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir
Animaux jeunes
Extra Bon
Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de-
Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher,
Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- INFORMATION : «Les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Le Syndicat Agricole). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges
La grande majorité des informations contenues pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
Races légères < 360 kg — — tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
dans ces pages sont réalisées avec le concours
Races lourdes > 360 kg — — bovins valorisés « Eleveur & Engagé ». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne
du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire reflètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir».
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites Bovins maigres (au 16 juillet) : Demande dynamique, cours orientés à la hausse.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Poulet : un début d’année satisfaisant,
une politique à surveiller
Bien qu’il n’ait pas été de tout les quatre premiers mois de l’an- jusqu’à présent exportés. tée par la révision par Bruxelles tions du Brésil ont reculé de 45,1
repos, notamment du fait des in- née, soit 4,8 % de plus qu’un an de la nomenclature comme des % en cumul de janvier à avril par
certitudes qui planaient quant à plus tôt. Bruxelles en mesure quotas. rapport à 2017, pour n’atteindre
l’avenir du groupe Doux, le pre- A cette demande plus tonique de changer la donne Le Brésil est aussi en ligne de que 86 205 téc.
mier semestre s’est avéré plutôt s’ajoute une production qui tend D’ici à la fin d’année, aucun mire. Les récents scandales sur Outre cette plus grande frilosité
satisfaisant pour la filière poulet. à vouloir rebondir. Selon Agreste, grand changement n’est atten- la qualité sanitaire des viandes des importateurs à se fournir en
Pour la fin d’année, c’est la poli- les abattages ont progressé sur la du dans les fondamentaux du ne sont pas restés sans consé- poulet brésilien, ces scandales
tique qui sera à surveiller de près. période janvier-avril de 4,3 % en marché, tant sur le plan national quence. Il semble que plusieurs pourraient également se tra-
Le bilan du premier semestre est têtes et de 6,5 % en volume par qu’international. En revanche, la importateurs communautaires duire par des contrôles accrus à
plutôt positif pour la filière poulet rapport à l’an dernier, quand les politique pourrait venir rebattre aient préféré limiter leurs achats l’échelle européenne. Bruxelles y
française. La consommation tend mises en place de poussins de les cartes. Plusieurs dossiers sont en provenance de ce pays. Selon songerait actuellement, selon le
à progresser, estime-t-on au Co- chair ont augmenté de 3,3 %. La sur les bureaux de Bruxelles et Bruxelles, les importations eu- CIPC.
mité interprofessionnel du poulet filière espère que ces volumes sup- sont en mesure de changer les ropéennes de viande et prépara- Laure-Anne Lefebvre (Les Marchés)
de chair (CIPC), sous l’impulsion plémentaires viendront prendre règles du jeu. « Après une longue
des découpes et des élaborés qui à la place des importations, tou- bataille d’alerte, l’Union euro- Evolution des exportations françaises de viande
compensent le déclin du poulet jours en croissance ; +4,6 % à 193 péenne s’est emparée du dossier et préparations de poulet
En 1 000 tonnes équivalent carcasse
PAC. Selon FranceAgriMer-Kan- 000 tonnes, sous l’impulsion de la ukrainien » relaie Yann Brice. 39,0
tar Worldpanel, les achats de Belgique (+15,3 % à 43 568 téc) L’Ukraine profite jusqu’à main-
poulet par les ménages français et de la Pologne (+13,3 %, 39 851 tenant d’un vide réglementaire
ont rebondi de 0,2 % en cumul de téc) surtout, et dans une moindre pour expédier, avant tout vers les 33,6
janvier au 10 juin par rapport à mesure du Royaume-Uni (+11 %, Pays-Bas, des découpes ne cor-
la même période un an plus tôt, 12 248 téc) et de l’Espagne (+16,7 respondant à aucune nomencla- 28,2 Monde
dont +3,3 % pour les découpes %, 11 714 téc). La récente restruc- ture douanière et, par consé- UE
mais -6,7 % pour le poulet PAC. turation du secteur, avec le rachat quent, sans quota ni taxes. Une Pays tiers
22,8
En parallèle, et malgré les pertur- de Doux, pourrait aider. Pour seule transformation suffit aux
bations liées à l’avenir du groupe Yann Brice, délégué général du importateurs pour lever des filets
Doux, la France a su tirer son CIPC, la stratégie et les orienta- qu’ils estampillent origine UE et 17,4
épingle du jeu à l’export. Selon les tions prises par les repreneurs se- qu’ils proposent à des prix plus
dernières données Agreste, près ront scrutées de près, en particu- compétitifs à travers l’Europe. 12,0
de 138 500 tonnes équivalent car- lier leur volonté de transférer vers Une concurrence que les filières Janv. 2017 Mars Mai Juill. Sept. Nov. Janv. 2018 Mars
casse (téc) ont été expédiées sur la RHF une partie des volumes européennes espèrent voir limi- Source : Agreste- élaboration Les Marchés