You are on page 1of 1

LE PRESTIGE DE NICE

Forte de ses 350 000 habitants,Nice est la capitale de la Côte d’Azur.La ville actuelle est installée
dans une petite plaine s’ouvrant sur la mer,entourée de hauteurs qu’investit peu à peu
l’agglomération.

De nos jours,Nice assume son rôle de capital par le part prépondérente qu’elle prend dans chaque
secteur de l’activité azuréenne, et par la concentration des infrastructures techniques et
administrative assurant le développement regional.

La vie culturelle citadine est loin d’être négligeable,avec les conférences du Centre universitaire
méditerranéen,les nombreux spectacles,le théâtre de Nice.Elle est soutenue par l’un des plus
importants quotidiens provinciaux de France,Nice-Matin. Un exemple de ce rôle culturel
regional et national est donné par le festival international du Livre. Mais, l’innovation la plus
décisive a été la foundation,en 1965, de l’université de Nice.Elle se complete par d’autres
établissements,comme l’École internationale d’art de Nice, Le Conservatoire de musique,l’École
supérieure de commerce.La transformation économique de la Côte d’Azur dépend beaucoup des
succès de cette jeune université.

DU BABAZOUK À L’AVENUE

L’activité niçoise transforme grandement les paysages urbains,qui deviennent plus


homogènes.Le quartier le plus original est toujours le Vieux-Nice,noyau primitive de ville.Sur le
flanc occidental de la colline du Château, dont la forteresse a été demantelée en 1706,on
découvre un fouillis de toits roses tranché par les entailles sombres des ruelles étroites : c’est le
«Vieille Ville», le «Babazouk».Pendant des siècles ,Nice s’est limitée à cet étroit espace entre le
château et le Paillon.On aménagea seulement au XVII𝐼 𝑒 siècle le quartier Saint-François-de
Paule, où se trouvent encore des nombreux bâtiments administratifs(mairie, prefecture).Quand la
ville touristique a grandi,le Vieux-Nice est resté le quartier nissart,avec sa population modeste et
colorée,rejointe par des immigrés italiens.Sa function économique est celle d’un grand
centre,desservant toute la ville.Ce quartier si attachant est pourtant en déclin.

LES SPORTS DE Côte D’AZUR

Entre mer et montagne, de la Baie des Anges jusqu’au Col de la Bonette, le territoire de la
Métropole offre un potentiel exceptionnel. Toutes les disciplines sportives y ont trouvé un lieu
d’expression privilégiée et on se réjouit d’accueillir chaque année de grands évènements
démontrant toute son attractivité et permettant de faire rayonner le territoire à nul autre pareil.

En 2018, c’est le cyclisme qui sera mis à l’honneur. Le choix de cette discipline n’est pas neutre,
le cyclisme est une activité symbolique du potentiel de ce territoire.

Related Interests