You are on page 1of 4

IV

5 OCTOBRE 2018

COURS & MARCHES
➜ Productions végétales
CÉRÉALES ALIMENTATION ANIMALE Blé dur : pas de changement
2 octobre Les cours demeurent inchangés cette semaine : toujours peu ou pas de
N : nominal ; C : camion ; TC : train complet ; P : péniche ; A : acheteur ; V : vendeur ; T : traité 25 septembre demande sur le marché. La tonne départ Port La Nouvelle cotait donc
Blé tendre Récolte 2018 SONS ET ISSUES €/t 212,50 € lundi 1er octobre, à l’identique du vendredi 28 septembre et
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations
Sons fins - départ région parisienne 158-160 du lundi 24 septembre.
TOURTEAUX
Moselle meunier oct.-déc. 193,00 N
Soja Lorient 336 Orge de mouture : cotations en retrait
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Tournesol Saint Nazaire 210 Les prix des orges fourragères ont connu un certain repli, dans le
Rouen 76/220/11 oct.-déc. 197,50 N Colza - Rouen 247 sillage du blé tendre. Ce lundi 1er octobre, le cours s’établissait à
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PULPES BETTERAVES 197,50 €/t contre 198 €/t le vendredi 28 septembre et 201 €/t le lundi
Aisne - 24 septembre.
Eure/Eure-et-Loir BPMF 76 kg/hl oct.-déc. 189,00 à 190,00 NC Somme - Oise -
Marne meunier oct.-déc. 191,00 NC Marne inc Orges de brasserie : calme plat
Orge fourragère Récolte 2018 LUZERNE DESHYDRATEE Le marché des orges de brasserie est très calme. Les spécialistes
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne
Départ Marne 192 surveillent le début des ensemencements d’hiver en 6 rang au sud
PSC de Paris. Le Fob Creil pour la variété de printemps Sebastian cotait
Rouen 62-63 kg/hl oct.-déc. 197,50 N Manioc Lorient - 230 €/t le lundi 24 septembre, à l’identique du vendredi 28 septembre
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Corn gluten feed - Lestrem 192 (230 €/t) et de ce lundi 1er octobre (230 €/t).
Moselle sans limit. d'orgettes 61/62 kg/hl oct.-déc. 193,00 N
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne
PAILLES ET FOURRAGES Maïs : baisse puis reprise à Chicago
26 septembre et stabilisation en Europe
Aisne 62-63 kg/hl oct.-déc. 191,00 NC PAILLES DE BLE (en euros la tonne) Pour l’heure, au Brésil, tout se passe bien en matière de semis de soja
Eure/Eure-et-Loir 63 kg/hl mini oct.-déc. 188,00 NC Centre Bassin Parisien : A titre indicatif ce qui signifie que l’implantation de maïs qui suivra pourra se faire
Marne 62-63 kg/hl oct.-déc. 190,00 NC Balle rectangulaire sous abri 300-400 kg 80
dans des conditions idéales. En Argentine, la sole sous maïs pourrait
diminuer au profit du soja en raison de taxes instaurées sur le maïs
Maïs Récolte 2018 Balles pickup (départ champ) 25 kg n. c. à l’exportation. Du côté des Etats-Unis, c’est la publication de stocks
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Nord-Est : plus importants que prévu qui a retenu l’attention des opérateurs.
Bordeaux oct.-déc. 169,00 N Balles de 20-25kg sous abri n. c. L’Europe continue d’importer des volumes importants en provenance
Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg des Etats-Unis et les rendements s’avèrent meilleurs en Ukraine que
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne 80 à 100
sans abri l’an passé. Les maïs français sont concurrencés par les maïs pays tiers
Rhin janv.-juin 174,00 N Grosses balles rectangulaires de 300-400 kg
n. c.
alors que, côté récolte, les rendements apparaissent comme assez
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne sous abri hétérogènes. A Chicago, on est passé de 360,50 $/boisseau le lundi
Eure/Eure-et-Loir oct.-déc. 172,00 NC
24 septembre à 356,25 cts $/boisseau le vendredi 28 septembre, avant
SUCRE une progression ce lundi 1er octobre, à 365,75 cts $/boisseau. En
OLÉO-PROTÉAGINEUX (Londres) 2 octobre
Europe, le rendu Bordeaux clôture à 169 €/t ce lundi 1er octobre, à
l’identique du vendredi 28 septembre mais en baisse par rapport au
Colza Récolte 2018 Terme Déc. 2018 : 388,19 F/T lundi 24 septembre (171 €/t). Le contrat à terme Euronext est passé de
Rendu Spécifications Échéance Euro/tonne Observations 176,50 €/t le lundi 24 septembre à 174,50 €/t le vendredi 28 septembre
Rouen oct.-déc. 366,00 N CHEZ NOS VOISINS et ce lundi 1er octobre.
Colza Récolte 2018
28 septembre
PAYS-BAS CAF Hollande (en E/tonne) : Colza : nette hausse
Fob Spécifications Échéance Euro/tonne Observations Blé tendre Ce sont les conditions de semis et de levées compliquées en France
Moselle oct.-déc. 375,00 N Octobre 210,00 qui ont mené le cours du colza la semaine passée, les annonces sur les
Pois Récolte 2018 Novembre-décembre 211,00 stocks très hauts de soja états-unien ne pesant pas tant que ça sur le
Janvier-mars 217,00
marché hexagonal. Du coup, lundi 1er octobre, le colza rendu Rouen
Départ Spécifications Échéance Euro/tonne cotait 366 €/t, en progression par rapport au vendredi 28 septembre
Janvier-juin 219,00
Marne fourrager oct.-déc. 207,00 NC (363 euros) et au lundi 24 septembre (352 €/t). Le contrat Euronext
Orge UE s’affichait à 375 €/t ce lundi 1er octobre contre 372,50 €/t le vendredi
Aisne fourrager oct.-déc. 213,00 NC
Octobre 216,00 28 septembre et 362,50 €/t le lundi 24 septembre.
Somme/Oise fourrager oct.-déc. 220,00 NC Novembre-décembre 217,00
Janvier-mars 220,00 Soja : repli (stocks en hausse)
PRIX DU LIN TEILLÉ EN FRANCE Janvier-juin 222,00 avant hausse (accord commercial)
Récolte 2017 Récolte 2016 Une annonce du département états-unien à l’agriculture sur les stocks
26 septembre
Mois de : 267,5 Mini : 130
Juin 2018 (+7,6) Maxi : 400 229,6 BELGIQUE de soja plus importants qu’attendu avait eu tendance à pénaliser le
250,1 Mini : 100
En euro/tonne CAF Belgique cours du soja la semaine passée. Mais la conclusion du nouvel accord
Récolte complète 212,4 Blé meunier (76/220/12) : 210,00 commercial entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada a ramené
(+3,7) Maxi : 400
Prix en Euros/100 kg de Fibres longues - base Comptabilités Matières Blé fourrager (72/73kg/hl) : 206,00 un certain optimisme chez les producteurs états-uniens. Le boisseau
Mini/maxi fibres longues - base Factures de vente Comptabilités Matières (source Cipalin) Orge (62/63kg/hl kg) : 212,00 de soja pour novembre a clôturé à 8,5775 $ lundi 1er octobre contre
8,4550 $ vendredi (+ 1,45 %).
MATIF BLÉ MEUNIER - PARIS MATIF COLZA - PARIS
1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne. 1 lot : 50 tonnes. Prix en Euros par tonne.
Déshydratés : non cotés
Echéance 21/09/18 24/09/18 25/09/18 26/09/18 27/09/18 Echéance 21/09/18 24/09/18 25/09/18 26/09/18 27/09/18
Pas de cotation cette semaine, faute de disponibilités.
Déc. 2018 201,75 203,00 201,00 201,25 200,75 Nov. 2018 362,50 362,50 367,25 371,25 372,25
Mars 2019 204,25 205,25 203,25 203,75 203,50 Févr. 2019 364,25 364,50 369,50 373,25 374,50 Pailles et fourrages : prix reconduits
Mai 2019 205,25 206,00 204,25 204,50 204,50 Mai 2019 365,00 365,50 369,50 373,00 374,75 Les prix des pailles sont reconduits. Cependant, le marché reste ten-
Sept. 2019 186,50 187,25 187,00 187,25 187,00 Août 2019 358,00 358,50 363,00 365,50 367,00 du, les acheteurs continuant de demander des volumes dans la crainte
Déc. 2019 188,25 189,25 188,50 189,00 188,75 Nov. 2019 361,75 362,00 366,50 369,50 370,50 d’une hausse des cotations. Le BRGM a récemment rappelé que sep-
Mars 2020 189,75 190,75 190,25 191,00 190,50 Févr. 2020 365,00 365,00 370,00 372,75 373,75 tembre 2018 a été le plus sec de toute l’histoire de la météo moderne.
Mai 2020 191,00 192,00 191,50 192,00 191,75 Mai 2020 360,00 360,00 365,00 368,50 369,75
Sept. 2020 181,50 183,00 182,50 182,25 181,75 Août 2020 355,00 355,00 360,00 363,50 364,75 Sucre : forte dépréciation
Déc. 2020 183,25 184,75 184,75 184,50 183,50 Nov. 2020 355,00 355,00 360,00 363,50 364,75 Le gouvernement indien a annoncé son soutien à la filière en fournis-
Mars 2021 182,75 184,25 184,25 184,00 183,00 Févr. 2021 355,00 355,00 360,00 363,50 364,75 sant 55,38 milliards de roupies aux raffineries du pays et en acceptant
Volume 17 319 21 472 30 798 20 496 33 863 Volume 6 485 6 063 13 439 11 608 8 496 l’exportation de 5 Mt de sucre, selon Bloomberg. Du coup, l’Inde, qui
PO 407 311 401 871 406 807 150
402 704 395 573 PO 99 719 95 664 94 454 98 452 97 763 dispute la place de premier producteur mondial cette année au Brésil,
débute la campagne avec plus de 10 Mt en stocks et une prévision
>Evolution du cours du blé
250 200
>Evolution du cours du maïs de production record à 35 Mt, d’après Commerzbank. A Londres, la
tonne de sucre 200blanc (livraison Décembre) valait 312,20 $ vendredi
4/09/2017

1/10/2018
4/09/2017

200
28 septembre contre 330,90 $ le vendredi précédent. A New York, la livre
Chicago 100
Chicago
en dollars/boisseau
de sucre brut (livraison Mars) valait elle 10,95 cts $, contre 11,63 cts $.
00
en dollars/boisseau 197,5 € 200 (27,2 kilos)
(27,2 kilos)
3,66 $
5,10 $
3,40 $
250
Coproduits : dépréciation de la poudre de lactosérum
4,21 $ 199
151 e€ 169 € Les cours de la poudre de lait ont beaucoup reculé dans le nord de
l’UE mais, en France, ce repli tarifaire n’a pas été marqué, faute de
01/10/2018

Rouen
199
153 e€ en euros/tonne Bordeaux 200 transaction. En poudre de lactosérum, la cotation s’affiche en baisse,
en euros/tonne

évolution hebdomadaire évolution hebdomadaire
en raison d’une affaire traitée sur le disponible. Les réservations d’oc-
tobre n’avaient pas encore démarré, le jeudi 27 septembre. Les cota-
>Evolution du cours du sucre tions des drêches de maïs ont gagné quelques euros sur Gand entre
>Evolution du cours du soja et du colza les 20 et 27 septembre, et se sont stabilisées dans l’ensemble sur les
places françaises, faute d’activité notable. Les cours du corn gluten
1/10/2018
4/09/2017

1/10/2018

Chicago
en dollars/boisseau feed n’ont pas bougé d’un iota, dans un contexte de marché atone.
(25,4 kilos)
374,1 $
Londres
(sucre blanc)
Des soucis logistiques sont rapportés sur Haubourdin, empêchant
369 €
en dollars/tonne de coter les produits sortants. Les prix de la paille sont reconduits.
375 € 13,75 c Cependant, le marché reste tendu, les acheteurs continuant de de-
9,42 $ 327,2 $
Fob Moselle 8,58 $ mander des volumes dans la crainte d’une hausse des cotations. Les
en euros/tonne
négociants considèrent que de la marchandise devrait approvisionner
4/09/2017

New-York (sucre brut) 11,61 c
en cents/livre (453 gr)
le marché en cours de campagne, ce qui devrait tempérer la pression
Evolution hebdomadaire évolution hebdomadaire haussière sur les cours.
5 OCTOBRE 2018 V
COURS ET MARCHES
➜ Fruits et légumes
Carotte : peu animé MIN DE RUNGIS MARCHE A TERME DE LA POMME DE TERRE
Le marché a manqué encore de dynamisme. Le développement pro- Prix au kg sauf précision 2 octobre 1er octobre
gressif des productions régionales (dans le Sud-Ouest et la Manche) Moyen e Francfort industrie (25 t)
€ / 100 kg
a induit un recul des prix moyens, ces derniers conservant toutefois Carottes cat. 1 (botte) 1,20 40 mm +
Choux verts cat. 1 - colis 6 7,50 nov. 2018 27,90
un bon niveau pour la saison. Choux-fleur cat. 1 - colis de 6 10,00
avril 2019 30,60
Le temps plus frais et la finalisation des mises en place promotion- Champignons de Paris cat. 1 - plateau 1,90
Epinards 1,60 juin 2019 32,00
nelles en GMS sont des facteurs susceptibles de mieux soutenir les Laitue - Batavia cat. 1 - colis de 12 7,50 avril 2020 16,60
ventes, cette semaine. Une légère amélioration des calibres semble Navets violet rond 1,40
Charlotte cat. 1 0,90
par ailleurs se dessiner. Chérie cat. 1
Poireaux France cat. I
0,90
1,20
POMME DE TERRE DE CONSOMMATION
Radis - la botte 0,70 2 octobre
Chou-fleur : progression de l’offre Endives extra Nord-Picardie colis de 5 kg 1,20 Source : FranceAgriMer - Réseau RNM Cours hors taxe en euro
La production bretonne a poursuivi son développement saison- Endives Nord-Picardie colis de 5 kg 1,10 Bas Haut Moy. Var.
Pommes Granny Smith cat. 1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
nier (1,37 million de têtes, commercialisées en semaine 39). Mais Pommes Golden cat.1 201-270 g plateau 1 rg 1,50
AGATA
la baisse sensible des prix, en sortie du week-end, a réactivé la de- Pommes Golden cat.1 170-220 g plateau 2 rg - France lavée cat. I 50-75 mm carton 12,5 kg 500 650 580 =
mande, notamment export, et réorienté les cours à la hausse.
La configuration automnale des linéaires, en ce début octobre, est de MIN DE LOMME France lavée cat. I 50-75 mm filet 2,5 kg 500 880 565 =

Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille - 2 octobre CHAIR FERME
nature à favoriser l’entrée en consommation de ce légume, face à une
Prix peau jaune non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 340 400 380 =
offre régionale en développement. Les prix sont en «Euro/kg» (sauf indications contraires)
Prix
mini
Prix
maxi
moyen
(Euro) peau rouge non lavée-lavable cat. I 35-55 mm big bag 340 400 380 =
Salades
Concombre : réajustements CHICORÉE frisée France cat.I (la pièce) 1,30 1,50 1,45
BINTJE
Les prix ont continué de se tasser, en semaine 39, sous l’effet de la CHICORÉE Scarole France cat.I (la pièce) 1,30 1,50 1,45 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 10 kg 340
présence un peu plus marquée de la concurrence espagnole, surtout ENDIVE Nord-Picardie extra colis 5kg 1,40 1,70 1,55 France non lavée cat. II 40-75 mm filet 25 kg 330
dans le Sud, et du désintérêt progressif de la demande, malgré le LAITUE Batavia blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,65
France non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 340 360 350
soleil. LAITUE Feuille de chêne blonde France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,65
LAITUE Feuille de chêne rouge France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,65 France non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 330 350 340
Cette semaine, le déclin plus marqué des offres régionales devrait
LAITUE pommée France cat.I colis de 12 (la pièce) 0,60 0,70 0,65 CHARLOTTE
permettre de limiter la pression baissière sur les prix liée au dévelop- Légumes et herbes aromatiques
pement des volumes d’importation. France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 680 800 750 =
AIL violet sec France cat.I 60-80mm 3,70 4,50 4,20
ÉCHALOTE France cat.I 1,35 1,70 1,50 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 650 750 720 =
Courgette : désintérêt OIGNON jaune France cat.I 40-60mm 0,40 0,45 0,45 DIVERSES VARIÉTÉS DE CONSERVATION
La baisse des températures nocturnes a provoqué un déclin plus OIGNON jaune sec France cat.I 60-80mm sac 10kg 0,40 0,50 0,50
Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 10 kg 320 350 340 +10
PERSIL frisé France (la botte) 0,55 0,65 0,60
marqué des productions régionales, ces derniers jours (autour de Bassin Nord non lavée cat. II 50-75 mm filet 25 kg 310 340 330 +10
Légumes fruits et graines
800 t/j, en Provence). Mais l’amorce d’un désintérêt progressif de la CONCOMBRE France cat.I 400-500g colis de 12 (la pièce) 0,70 0,80 0,75 Bassin Nord non lavée cat. II 60-75 mm filet 25 kg 390 +5
demande pour ce produit a été un frein à la revalorisation des prix. COURGE Potimarron France 0,80 1,10 1,10
France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 680 800 740 =
La plus forte présence méditerranéenne risque de peser davantage COURGETTE verte France cat.I 14-21cm colis 5kg 0,80 1,00 1,00
sur le commerce, cette semaine, dans un contexte de moins en moins HARICOT à écosser Coco Paimpol cat.I sac 10kg 2,20 2,40 2,30 France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 920 720 =
HARICOT VERT vert France ramassé machine cat.I fin colis 5kg 1,30 1,80 1,50
demandeur. France lavée cat. I 40-75 mm filet 10 kg 330 450 400 -5
TOMATE allongée coeur de boeuf France cat.I 67-82mm 2,60 3,00 2,80
France lavée cat. I 40-75 mm filet 5 kg 340 460 410 -5
TOMATE anciennes Noire de Crimée France cat.I colis 3kg 2,50 2,80 2,70
Salade : une demande plus réservée TOMATE ronde France cat.I 67-82mm 1,80 France lavée cat. I 50-75 mm filet 10 kg 340 460 410 -5
La demande s’est montrée plus prudente, en semaine 39, et les vo- TOMATE ronde France grappe extra 1,60 2,10 1,80 France lavée cat. I 50-75 mm filet 5 kg 350 470 420 -5
lumes plus difficilement absorbés par la filière. Cela s’est soldé par Légumes tubercules, racines
ÉPIDERME ROUGE
quelques réajustements baissiers des prix. CAROTTE France cat.I botte (la botte) 1,00 1,20 1,15
CAROTTE France cat.I colis 12kg 0,80 1,00 0,90 France lavée cat. I +35 mm carton 12,5 kg 650 800 740 =
CAROTTE France cat.I sac 10kg 0,70 0,70 0,70
Tomate : une bonne tendance CAROTTE France sable cat.I 0,90
France lavée cat. I +35 mm filet 2,5 kg 600 920 720 =

Un bon équilibre s’est confirmé, en semaine 39 : les plus faibles ap- CÉLERI-RAVE France 1,00 1,20 1,10
ports (moins de 700 t/j, commercialisées en Bretagne) ont favorisé NAVET rond France 1,20 1,40 1,30 POMME DE TERRE INDUSTRIE
l’écoulement, dans un contexte demandeur, avec le soleil. Les prix POMME DE TERRE Agata lavée cat.I 50-75mm filet 10kg consom-
0,85
2 octobre
mation Les prix constatés concernent une marchandise livrable au plus tard dans
sont restés fermes. POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I la quinzaine qui suit sa publication initiale. Vrac départ Hors Taxes.
0,95 1,10 1,05
Le marché pourrait conserver son équilibre, avec la poursuite du dé- +35mm carton 12,5kg Attention : Les prix sont affichés en Euro/Tonne, pour toutes
POMME DE TERRE CHAIR FERME Charlotte France lavée cat.I les cotations en pommes de terre.
clin des offres régionales et la persistance du beau temps, propice au grenaille carton 12,5kg
1,20 1,40 1,30
Prix Prix Prix Varia.
maintien d’une bonne activité commerciale pour la période. POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons Bassin Nord Les prix sont en EUROS
0,40 0,58 0,50 mini maxi moyen Moy.
J.-L.C lavée cat.I 55-75mm sac 5kg
POMME DE TERRE CHAIR NORMALE div.var.cons de conserva- BINTJE
0,45 0,60 0,55
tion France non lavée cat.II +60mm filet 25kg consommation
Bassin Nord non lavée 360g sous eau
POMME DE TERRE div.var.cons Bassin Nord lavée cat.I 40-70mm 225,00 240,00 230,00 -20,00
0,40 0,50 0,47 +35mm Fritable : la tonne
Évolution du cours de la pomme de terre du bassin Nord sac 10kg
en euro/kg POMME DE TERRE div.var.cons France cat.I +50mm sac 10kg 0,45 CHAIR NORMALE
2018 2017 2016 RADIS France botte (la botte) 0,70 0,80 0,75
0,5 Légumes verts, tiges
div.var.cons Bassin Nord non lavée 360g
sous eau industrie Tout venant 35mm 250,00 260,00 260,00 -10,00
ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I +13cm colis de 13 1,25 1,40 1,30 et + Fritable : la tonne
source : FranceAgriMer - RNM

ARTICHAUT Castel Bretagne cat.I 11-13cm colis de 15 (la pièce) 1,25 1,45 1,40
0,4 CÉLERI-BRANCHE vert France cat.I (la pièce) 1,00 1,20 1,10 FONTANE
CHOU blanc France cat.I colis de 6 (la pièce) 0,90 1,20 1,00 +35mm vrac Fritable : la tonne 250,00 260,00 260,00 -10,00
CHOU Brocoli France cat.I 1,70 2,25 1,95
0,3 CHOU Frisé vert France cat.I (la pièce) 1,20 1,30 1,30
CHOU rouge France cat.I (la pièce) 1,00 1,20 1,10
CHOU FLEUR France cat.I gros (la pièce) 1,50 1,60 1,55 • Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne de la pomme
de terre au stade expédition ou industrie :
ÉPINARD France cat.I 1,70 2,00 1,80 - sur le site internet :
0,2
FENOUIL France 1,50 1,80 1,70 www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un abonnement
directement sur ce site,
POIREAU France cat.I 1,00 1,30 1,15 Par fax ou mail en souscrivant un abonnement auprès du
semaines POIREAU France cat.I botte 1kg 1,20 1,30 1,25 centre de Lille au 03 62 28 40 49.
0,1 • Vous pouvez également obtenir la cotation quotidienne de
34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 Champignons la pomme de terre au stade expédition par un simple coup de
Cours stade expédition bassin Nord, Pdt div. var. cons. lavée, cat. I 40-75 mm, sac 10 kg PLEUROTE France plateau 5,50 6,00 5,50 téléphone sur audiotel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).

ENDIVES
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille
NORD / PICARDIE Expédition Hebdo - Valeur moyenne quotidienne. Les prix sont en Euros.
• Vous pouvez retrouver la cotation quotidienne
de l’endive Nord Picardie au stade expédition :
Cat.I 2 x 500 g : Cat.I 6/9 fruits Cat.I colis Cat.I sachet Extra colis Extra plateau
Date
le kg sachet 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 kg : le kg 5 kg : le kg 1 rg : le kg - sur le site internet :
www.Rnm.franceagrimer.fr, en souscrivant un
24/09/18 1,05 1,21 1,19 1,16 1,20 1,33 abonnement directement sur ce site,
25/09/18 1,28 1,22 1,20 1,17 1,22 1,35 - Par fax ou mail en souscrivant un abonnement
auprés du centre de Lille au 03 62 28 40 49.
26/09/18 1,26 1,22 1,18 1,16 1,24 1,36
• Vous pouvez également obtenir la cotation quo-
S. LEITENBERGER

27/09/18 1,38 1,25 1,26 1,22 1,28 1,40
tidienne de l’endive Nord Picardie au stade expé-
28/09/18 1,27 1,28 1,27 1,23 1,32 1,41 dition par un simple coup de téléphone sur audio-
tel au 08 92 68 67 82 (coût : 0,34_ la mn).
Moyenne 1,24 1,23 1,22 1,18 1,25 1,37
VI 5 OCTOBRE 2018

COURS ET MARCHES
➜ Productions animales
GROS BOVINS ENTREE-ABATTOIR BASSIN NORD-EST GROS BOVINS VIFS COTATION EUROP
du 24 au 30 septembre Au kg net :
JEUNES BOVINS 12 A 24 MOIS BŒUF GENISSES VACHES RETHEL 24 septembre
Viande hors Bl. Aqu. Charolaise Limousine Bœufs R 3,50 (-) - Génisses U 4,00 (=) ; R 3,70 (=) - Vaches U 3,60 (=) ;
En Viande R 3,45 (=) ; O 3,27 (=) - Jeunes bovins U 3,75 (=)
Viande hors Bl. Aqu. Viande BI/Parth. Parth.
€/kg Mixte Lait Viande Mixte Lait mixte Mixte Lait
BI/Parth. Parth. + 350 kg - 10 ans - 10 ans - 10 ans - 10 ans ARRAS 27 septembre
net lait
+ 350 kg + 350 kg + 350 kg + 350 kg Bœufs E 4,90 (=) ; U 3,70 (=) ; R 3,50 (=) - Génisses E - (-) ;
U - (-) ; R 3,60 (-)  ; Vaches E 5,30 (=) ; U 3,75 (=) ; R 3,55 (=) ;
E - - - - - - - - - - - - - - - Jeunes bovins U 3,75 (=)
U+ 3,84 (=) 4,24 (+0,01) - - - - - - - - - - - - - SANCOINS 26 septembre
Génisses U 3,78 (-0,02) ; R - (-) ; Vaches U 3,75 (=) ;
U= 3,83 (=) 4,17 (-0,02) - - - - - 4,70 (=) - - 4,83 - - - - Jeunes bovins U - (-)
FORGES-LES-EAUX 27 septembre
U- 3,79 (=) 4,04 (-0,02) - - - - - 4,31 (=) - 4,05 (-0,06) 4,57 (+0,01) 3,89 (-0,12) 4,21 - -
Bœufs U 3,83 (=) ; R 3,61 (=) - Génisses U - (-) ; R - (-) ; O - (-)
- Vaches U 3,80 (=) ; R 3,62 (=) - Jeunes bovins U 3,77 (=) ; R 3,61 (=)
R+ 3,75 (+0,01) - - - - - - 3,93 (-0,06) - 3,86 (-0,01) - 3,80 (-0,05) 4,13 - -
CHOLET 24 septembre
R= 3,61 (+0,01) - - - - - - 3,81 (-0,03) - 3,77 (+0,02) - 3,76 (+0,03) - - - Bœufs U - (-) ; R - (-) - Génisses E 5,55 (=) ; U 4,32 (=) ; R 3,77 (+0,01) ;
Vaches E 4,95 (=) ; U 4,14 (+0,01) ; R 3,76 (+0,02) ; O 3,50 (=)
R- - - - - - - - - - 3,67 (+0,01) - - - - - Jeunes bovins E 4,11 (-) ; U 3,80 (=) ; R 3,67 (=)
Blondes d’Aquitaine :
O+ - - 3,33 - - - - - - - - - - 3,30 - Génisses plus de 350 kg : E - (-) ; U 4,12-5,10-4,70 (=) ;
R 3,65-4,07-3,80 (=)
O= - - 3,31 3,19 (+0,01) - 3,44 (+0,01) - - - - - - - 3,30 (=) 3,01 (=) Vaches plus de 350 kg moins de 10 ans : E 4,85-5,10-4,95 (=) ;
U 4,15-4,75-4,50 (=) ; R 3,65-4,06-3,80 (=)
O- - - - 3,17 (-0,01) - - 3,21 (+0,03) - - - - - - - 2,99 (-0,01) Jeunes bovins : E 4,24-4,55-4,27 (=) ; U 4,04-4,22-4,16 (=)
P+ - - - 3,14 (-0,03) - - 3,19 (+0,02) - - - - - - - 2,97 (=) BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
25 septembre
P= - - - - - - 3,16 (-0,01) - - - - - - - 2,93 (-0,01) < 200 kg : E- U- R 3,05-3,11 ;
200-250 kg : E- U 2,97-3,11 R-;
P- - - - - - - - - - - - - - - 2,72
250-300 kg : E- U 2,82-3,15 R-;
Légende : Niveaux d’engraissements retenus pour les jeunes bovins, bœufs, génisses et vaches : conformations E et U : niveaux 2 et 3 ; conformations R, O et P : niveau 3 300-350 kg : E- U 2,77-2,95 R 2,52-2,75 ;
Vaches limousines : l’insuffisance des effectifs ne permet pas d’effectuer des cotations selon les critères de FranceAgriMer. 350-400 kg : E- U 2,62-2,81 R 2,49-2,74 ;
L’ensemble des cotations nationales et régionales est disponible sur le site de France Agrimer à www.RNM.franceagrimer.fr 400-450 kg : E- U 2,56-2,81 R 2,42-2,58 ;
450-500 kg : E- U 2,58-2,58 R -.

BOVINS MAIGRES VEAUX DE BOUCHERIE
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
BROUTARDS MOULIN-ENGILBERT
Cotation de référence du 24 au 30 septembre Prix moyen pondéré aux 100 kg net : 554,8 (-2,3) du 24 au 30 septembre (€/Kg/carcasse)
24 avril
(e/Kg/vif) E3 U3 R3 O3 BLANC ROSE TRÈS CLAIR ROSE CLAIR
< 200 kg : E- ROSE U- ROUGE
R -;
Limousins mâle 6-12 mois (250 kg) 3,22 3,05 2,65 – E U R O P E U R O E 200-250
P
U Rkg : O PE - E U R UO3,25-3,37
P E UR2,83-3,24
R O ; P
Limousins mâle 6-12 mois (300 kg) 3,04 2,88 2,55 – 250-300 kg : E- U 2,99-3,32 R 2,81-3,10 ;
Nord - - - - - - 8,00 6,65 5,71 4,71 - 300-350
7,09 6,20
kg :5,49 4,69 - 4,69
E 3,01-3,01 4,48 3,74
U- 2,99 - - R 2,78-2,87
3,93 3,30 ; 2,66
Limousins mâle 6-12 mois (350 kg) 2,88 2,73 2,45 –
Limousins femelle 6-12 mois (270 kg) 2,83 2,73 2,20 – Sud - - - - - - 8,29 6,09 5,53 4,21 8,83 350-400
7,60 6,22 E - - 6,30 -
kg :5,68 4,75 U5,19
2,90-3,14
4,40 - - R 2,73-2,93
- 4,63 ; 3,95
400-450 kg : E- U 2,68-2,90 R2,63-2,72 ;
Charolais mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,83 2,56 – Cotation nationale - - - - - 9,14 8,21 6,29 5,62 4,48 8,80 450-500
7,44 6,21
kg :5,55 4,71 - 5,67 4,79
E 2,66-2,83 U4,42 3,65 -
2,62-2,71 - R -.4,25 3,96 3,28
Charolais mâle 6-12 mois (350 kg) – 2,72 – –
Charolais mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,67 – –
MARCHE AUX BESTIAUX LE CATEAU EN CAMBRESIS 2 octobre MARCHÉ AU CADRAN
Charolais mâle 12-24 mois (450 kg) – 2,58 –
Effectif : 88 Cotation des veaux
Charolais mâle 12-24 mois (500 kg) – 2,57 – – 3 octobre
Observations : baisse toutes catégories de plus de 10 jours
Charolais femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,65 – –
Charolais femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,46 – – Mini Maxi Moyenne Variation Veaux Engraissement
Croisés mâle 6-12 mois (300 kg) – 2,89 2,68 – 59 - Avesnes-sur-Helpe - Desvres
R 3,30 3,50 3,40 -0,05
Croisés mâle 6-12 mois (350 kg) 3,00 2,75 2,58 – Amenés 196 à Haut Lieu.
Croisés mâle 6-12 mois (400 kg) – 2,68 2,49 – Vache O 2,80 2,90 2,85 -0,05
A la pièce
Croisés femelle 6-12 mois (270 kg) – 2,53 2,23 –
P 1,80 2,65 2,35 -0,10
Croisés femelle 12-24 mois (400 kg) – 2,45 2,10 – Veaux race Bleue et Croisés 120-300
U 3,55 3,75 3,65 -0,05
Génisse
VEAUX DE 8 JOURS A 4 SEMAINES R 3,25 3,55 3,45 -0,05
Gros veaux indemnes IBR 80-100

Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Très bons veaux non indemnes 80-100
R 3,25 3,40 3,35 -0,05
du 24 au 30 septembre
Bœuf O 2,95 3,05 3,00 -0,05 Bons 60-80
Moyennes nationales constatées sur le Foirail
• Mâle type viande : 187 (-10) ; Femelle type viande : 103 (-8) Moyens 20-40
P 1,80 2,80 2,35 -0,10
• Mâle type lait 40-45 kg : 15 (-5) ; 45-50 kg : 47 (-9) ; 50-60 kg : 84 (-9)
• Femelle type lait 40-45 kg : — ; 45-50 kg : — ; 50-60 kg : — Taureau 2,15 2,90 2,55 -0,10 Petits inv.
E/Tête Mâles Femelles
supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg supérieur > 70 kg < 60 kg 60-70 kg
Charolais 479 425 244 322 416 348 177 273 PORCS
Limousin 520 469 260 382 457 406 165 299
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer
Blond d'Aquitaine — — — — — — — —
Rouge des Prés 490 455 260 335 450 375 175 275 du 21 au 27 septembre
€/Kg/Carcasse Classe E Classe S
supérieur < 60 kg 70-80 kg 60-70 kg supérieur < 50 kg 60-70 kg 50-60 kg Bretagne 1,34 1,42
Croisé race à viande 460 215 405 280 345 105 285 180 Centre, Haute et Basse-Normandie, Pays-de-Loire, Poitou-Charentes 1,40 1,48

supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur 50-65 kg 45-50 kg 40-45 kg
Nord, Pas-de-Calais, Picardie, Ile-de-France, Lorraine, Alsace, Champagne, Ardennes 1,38 1,46
Mixte Montbéliard 233 172 75 22 — — — — Cotations régionales du porc charcutier classe E - Entre parenthèses, évolution par rapport à la semaine précédente.
Mixte Normand 128 84 53 20 — — — — Classe E (nouvelle définition) : teneur en viande maigre (TMP) de 55% à moins de 60% (antérieurement : TMP de 55% et plus).
Classe S (introduite comme classe obligatoire par le réglement (UE) n°1308/2013) : teneur en viande maigre (TMP) supérieure ou égale à 60%.
supérieur < 40 kg 50-60 kg 45-50 kg 40-45 kg supérieur < 40 kg 50-60 kg 40-45 kg 40-45 kg
Croisé mixte 459 — 337 196 215 309 — 224 133 59 COTATIONS RÉGIONALES PORC-DÉCOUPE NORD-PICARDIE MARCHÉ DU PORC BRETON
Lait 117 — 84 47 15 — — — — — 22 - Plérin 27 septembre
Cours relevés par le Réseau des Nouvelles des Marchés centre de Lille du 17 au 21 septembre
Présentés : 27 297
supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg supérieur > 60 kg < 50 kg 50-60 kg Prix net de ristourne, départ salle de découpe, hors taxes aux 100 kg.
Pièces provenant de carcasses de porc dont le pourcentage de muscle oscille entre Base 56 TMP 1,204 E (-0,028)
Croisé race laitière 318 234 78 166 242 130 36 78
49 et 60 pour cent. Quantités exprimées en tonnes. Base 56 TMP + charte
Lorsque seul le prix moyen est indiqué, il s’agit de la moyenne pondérée des prix relevés 1,224 E
qualité régionale (T)
La grande majorité des informations contenues dans ces pages sont réalisées avec le concours du quotidien
«Les Marchés» et l’hebdomadaire «La Dépêche». Toutes reproductions et communications sont interdites Les prix sont en «euro/kg», Prix Prix Variations Vendus au classement de
Prix 1,180 à 1,220 E
les quantités sont en «tonne» mini maxi moyennes prix départ élevage
moyen €
(sauf indications contraires) € € € Moyenne mobile 12 mois 1,197 E

Epaule : Ronde, sans gorge, Coches 303 vendues
brute non élaborée poids compris 1,77 2,29 1,79 -0,04 Moyenne départ élevage 0,833 E (-0,009)
entre 5,5 et 6,5 kg Fourchette départ élevage 0,831 à 0,837 E
Moyenne transportées 0,832 E (-0,006)
Jambon : Sans mouille, sans crosse, Fourchette transportées 0,830 à 0,833 E
2,46 2,76 2,50 +0,18
poids 10 kg environ 1er octobre
Présentés : 5 570
Longe : sans palette, sans travers, base 56 TMP 1,200 E (-0,004)
avec pointe, poids compris entre 2,79 3,25 3,18 +0,11
base 56 TMP + charte
9,5 et 10,5 kg 1,220 E
François d’Alteroche

qualité régionale (T)
Poitrine : Brute de coupe avec mouille, Vendus au classement de
1,190 à 1,206 E
sans plat de côtes d’épaule, 1,98 3,14 2,03 -0,02 prix départ élevage
poids compris entre 5,5 et 6,5 kg Moyenne mobile 12 mois 1,197 E
5 OCTOBRE 2018 VII
COURS ET MARCHES
➜ Productions animales ➜ Analyses des marchés
OVINS ŒUFS
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer Zone Nord Rungis Lait : impact de la sécheresse 

BREBIS Ciré Couvert
du 24 au 30 septembre
Couvert Sont pris en compte les œufs de la produc-
tion communautaire de la catégorie «A» en
2 octobre
estivale
U - - 2,55
colis de 360, sauf pour le calibre TG (+73 g).
- 30 kg R 2,36 2,52 + 30 kg 2,47 Cours hors taxe en Euro/. La collecte européenne pourrait ont ainsi été observées en France
O 2,13 2,31 - Très gros (+73 g) les 100 pièces 10,06 e bien ne progresser que de 0,9 % (+ 1,2 %), en Allemagne (+ 2,4 %),
AGNEAUX Ciré Couvert Couvert Gros (63-73 g) les 100 pièces 8,12 e
cette année, selon le Milk Market et en Belgique (+ 5,5 %). En cu-
16 U 6,53 6,45 19 à 6,46 Moyens (53-63 g) les 100 pièces 7,18 e
Observatory qui estimait aupa- mul sur les sept premiers mois
à 19 kg R 6,17 6,27 22 kg 6,24 Petits (-53 g) les 100 pièces -
ravant que la croissance des vo- de l’année, ce sont 1,5 million de
O - - - lumes atteindrait 1,2 %. Bruxelles tonnes de lait supplémentaires
Parthenay 26 septembre VOLAILLES juge les disponibilités en fourrages qui ont été produites dans l’Union
BREBIS E Variation E Variation Marché de Deinze insuffisantes pour l’automne et (+ 1,7 %). En 2019, les prévisions
U 1,00 -0,05 plus de 1,00 -0,05 26 septembre
l’hiver dans plusieurs pays. En européennes sont à une crois-
moins de 60 kg R 0,70 -0,05 60 kg 0,75 -0,05 Prix e/100 kg Evolution
juillet, les volumes européens pro- sance modérée des volumes, entre
O - - - -
gressaient encore de 1,1 %. Des + 0,8 % et + 0,9 %.
Poulets (belplume y 92-94 -3
AGNEAUX E Variation E Variation
compris) hausses notables de la production Virginie Pinson (Les Marchés)
Poules brunes 7-9 =
E 3,45 = 3,55 =
Poules blanches 0-2 = Évolution de la cotation spot du beurre vrac
U 3,15 = 38 à 3,05 = en euros/tonne, par semaine
- 38 kg R 2,65 = 44 kg 2,60 = Reproductrices 57-59 = 2016
(poids vivant moins 2%) 6900
O - - - - 2017
Tous les prix sont côtés hors TVA
Gras U.R.O
Min de rungis 2018
Sancoins 26 septembre 5750
brebis de réforme E Variation E Variation prix HT kg/net 2 octobre
U 1,01 = plus de 1,12 -0,04 Mini e Maxi e
Pintades label France 4,70 5,70 4600
- 60 kg R 0,86 - 60 kg 0,96 -
O - - - - Poulets entier France
2,20 2,50
standard prêts à cuire
AGNEAUX E Variation E Variation 3450
Poulets entier France label 3,40 4,70
E - - - -
Poules France standard 1,90 2,15
-38 kg U 2,91 +0,05 38 à 2,82 -0,05
R 2,76 +0,07 44 kg 2,62 -0,05 Coqs France standard 2,15 2,30 2300
Canards entier de Barbarie 28 30 32 34 36 38 40 42 44 46 48
O - - - - 3,60 3,90 Source : Atla - élaboration Les Marchés
3 kg et +

CHEVAUX > Ces pages de cours et cotations sont une co-pro-
Moyenne hebdomadaire FranceAgriMer duction des journaux de Picardie (l’Agriculteur de Commentaires FNB de la situation et des perspectives 
du 24 au 30 septembre
l’Aisne, l’Oise Agricole, l’Action Agricole Picarde) ;
Champagne-Ardenne (Agri-Ardennes, la Marne
de marché
(E/Kg/Carcasse)
Extra Bon
Agricole, la Revue Agricole de l’Aube, l’Avenir Bovins finis ATTENTION : pas de commentaire FNB de la situation et des perspec-
Animaux jeunes Agricole et Rural de Haute Marne) ; Centre Ile-de- tives de marché gros bovins finis cette semaine.
Laitons légers clair — — France (Horizons éditions Eure-et-Loir, Loir-et-Cher, INFORMATION : les éleveurs dénoncent toujours les modalités de formation des prix
Poulains lourds foncé — — Seine-et-Marne, Ile-de-France) ; et du Nord-Pas-de- qui ont pour seul objectif de conserver des niveaux de cotations les plus bas possibles.
Calais (Terres et Territoires). Ces modalités consistent à déterminer un prix de base (communiqué à FranceAgriMer
Chevaux d’âges pour les cotations) puis un complément de prix versé plusieurs semaines après l’abat-
La grande majorité des informations contenues tage (non communiqué à FranceAgriMer). Elles s’appliquent tout particulièrement aux
Races légères < 360 kg — —
dans ces pages sont réalisées avec le concours bovins valorisés «Eleveur & Engagé». Les cotations publiées par FranceAgriMer ne re-
Races lourdes > 360 kg — — du quotidien «Les Marchés» et l’hebdomadaire flètent donc pas la réalité de la valorisation des bovins à l’entrée abattoir.
* Prix rendu à la frontière italienne. Entre parenthèses, variation par rapport à la semaine précé- «La Dépêche». Toutes reproductions Bovins maigres (au 1er octobre) : tentative de pression à la baisse. Cours reconduits
dente. Moyenne nationale des prix des carcasses. Origine France entrée abattoir (Hors taxe) et communications sont interdites pour les animaux correspondants au marché.

➜ Analyses des marchés des productions animales

Lait de chèvre et de brebis :
l’appel du bio
La demande en produits laitiers à Bio. Le passage à l’élevage bio mage. Ce sont les ultra-frais au sont déclassés et partent dans les tion de la consommation. En ef-
base de lait de chèvre ou de brebis n’est pas si simple, les chèvres lait de brebis qui sont vraiment circuits conventionnels, les éle- fet, du fait de la saisonnalité des
bio progresse. La commercialisa- étant des animaux fragiles et moteurs. En effet, les yaourts veurs évoquant des difficultés à mises bas, la plupart des agneaux
tion est souvent en vente directe très sensibles au parasitisme. La au lait de brebis séduisent beau- les finir correctement à certaines Lacaune sortent entre la fin sep-
mais les industriels veulent profi- gestion des pâturages doit donc coup certains consommateurs périodes de l’année. De plus, les tembre et le mois de décembre,
ter de l’opportunité et cherchent être très rigoureuse. Le cheptel qui souhaitent diminuer leur volumes étant réduits dans de une période où la consommation
de nouveaux producteurs. caprin bio ou en conversion at- consommation de lait de vache, nombreuses régions, les abat- n’est pas très bien orientée. Cette
Avec une croissance de 33,8 %, teignait 66 991 chèvres (+ 14 %), pour des raisons de santé notam- toirs ne sont pas incités à mettre année, Interbev va mettre en
sur les sept premiers mois de l’an- soit 7,75 % du cheptel caprin to- ment. Ils ont un goût moins pro- en place des circuits spécifiques. place la campagne «agneau bio
née, les achats des ménages de tal en France, mais les volumes noncé que les yaourts au lait de. D’autres, notamment dans l’Avey- d’automne» en novembre, afin
fromages de chèvre bios affichent ne fournissaient que 1,2 % du to- 4 234 tonnes de yaourts et laits ron, peuvent être valorisés en bio d’écouler une offre qui aurait été
un dynamisme insolent. Les vo- tal de la collecte de lait de chèvre. fermentés au lait de brebis bio car les volumes sont plus impor- déclassée.
lumes n’en restent pas moins li- Une partie, difficile à évaluer, ont été fabriqués en France sur tants. Mais se pose alors la ques- Virginie Pinson (Les Marchés)
mités puisqu’ils ne représentent est transformée à la ferme, no- les sept premiers mois de l’an-
que 0,1 % des achats de fromages tamment dans le sud et l’est de née, selon FranceAgriMer. C’est Évolution des collectes de lait de chèvre et brebis bio
dans leur ensemble, selon Fran- la France. A noter, les chevreaux 5 % de plus qu’un plus tôt. Quant en milliers de litres
ceAgriMer - Kantar Worldpanel. ne sont pas valorisés en bio et aux fabrications de fromages 25000
454 tonnes de fromages frais au partent dans les mêmes circuits (hors fromages frais), elles ont
lait chèvre bio ont été fabriqués que les chevreaux traditionnels, atteint 757 tonnes, soit un bond
20000
sur les sept premiers mois de notamment l’export. de 18 %.
Brebis
2018, soit 25 % de plus que l’an Il n’y avait que 486 éleveurs de
dernier, selon FranceAgriMer. Le lait de brebis brebis certifiées bio en 2017, soit 15000 Chèvre
Quant au lait de consommation pour l’ultra frais 14 % de plus qu’un an plus tôt. Le
et à l’ultra-frais, si la demande Les achats des ménages de fro- cheptel brebis bio ou en conver- 10000
se développe, elle n’en reste pas mages au lait de brebis ne sont sion atteignait 111 616 femelles
moins encore si faible en bio que pas en reste, puisqu’ils ont bondi (+ 19 %), 9 % du cheptel total de 5000
les données concernant les fabri- de 22,4 % sur les sept premiers brebis allaitantes. En 2016, 8 %
cations ne sont pas disponibles. mois de l’année, mais, comme du lait de brebis collecté était bio,
926 éleveurs caprins étaient cer- dans le cas du lait de chèvre, selon FranceAgriMer. D’autant 0
2008 2010 2012 2014 2016
tifiés bio en 2017, soit 10 % de ils ne représentent qu’à peine plus que les agneaux sont diffici-
Source : FranceAgriMer, élaboration : Les Marchés
plus qu’en 2016, selon l’Agence 0,1 % du total du marché du fro- lement valorisés en bio. Certains