You are on page 1of 11

Diagnostic de la

Possonnière
Sommaire

Cadre général de l’aménagement .................................................4
Introduction ...............................................................................4
Présentation de la commune......................................................4

Approche géographique ...............................................................5

Approche climatologique .............................................................5
Température la Possonnière en 2015 : .......................................5
Soleil à la Possonnière en 2015 : ...............................................6
Pluie à la Possonnière en 2015 : ................................................6

Approche paysagère ....................................................................7

Approche hydrographique, hydrologique .....................................7

Approche historique ....................................................................9
Plusieurs monuments historiques : ............................................9
Approche économique ...............................................................10

Approche social et touristique....................................................11

Approche social : .......................................................................11

Approche touristique : ...............................................................11
Cadre général de l’aménagement

Introduction

La commune de la Possonnière a fait appel à nous pour un aménagement de
réhabilitation de l’avenue de la gare. La commune souhaiterait une piste
cyclable, une voie de stationnement avec trottoir PMR bas, la réhabilitation
des réseaux aériens et souterrain, le réaménagement du devant de la gare
avec un parking voiture et vélo. Le budget donné pour la réalisation de cet
aménagement serait de l’ordre de 400 000€ à 500 000€.

Présentation de la commune

La commune de la Possonnière est une jeune commune de 166 ans
appartenant au Maine et Loire (49) dans les Pays de la Loire, sur le territoire
du canton de Chalonnes-sur-Loire. Elle est située au nord de la Loire à 20km
à l’ouest d’Angers.
Anciennement membre de la communauté
de commune Loire Layon, elle fait
maintenant partis de la communauté de
commune Loire Layon Aubance qui
regroupe 10 communes.
Le Maire de la commune, Jacque Genevois
et aussi vice-président de Loire Layon
Aubance. La Possonnière comptabilisais
2423 habitants en 2014.
Elle s’étale sur une superficie de
18,68km²soit une densité de population de 125,05 habitants au km². Seule
0,9 km² sont exploités par l’agriculture.
La commune facilement accessible de par sa position sur les lignes
ferroviaires Angers/Nantes, Angers/Cholet et prochainement
Bordeaux/Rennes, ainsi que de sa proximité avec les routes D111 et D 210, à
proximité de la RN 23.
C’est une commune viticole s’étirant sur un coteau exposé plein sud. Elle tire
son nom du « posson », ancienne unité de vin.
Approche géographique

La Possonnière est située au Nord de la Loire a 20Km à l’Ouest d’Angers. De
nombreuse façons de se rendre dans cette commune puisque de grand axe
routier y passe comme la D111 et la D210 à proximité de la RN23.
La commune dispose aussi d’une gare
SNCF avec les lignes Angers-Nantes et
Angers-Cholet.

Approche climatologique

Le climat de la zone à aménager est Océanique.

Température la Possonnière en 2015 :
Les records de températures pour l’année 2015 ont été de 36° pour le plus
chaud et de -5,3° pour le plus froid.

Soleil à la Possonnière en 2015 :

Pluie à la Possonnière en 2015 :

Les records de pluviométries ont été d’un maximum de 89mm et d’un
minimum de 18mm.
Approche paysagère

L’avenue de la gare fait 9,60m de large, avec des trottoirs de 2,30 dont 1m
de bande végétalisée. Elles sont composées d’érable tout le long de l’avenue.
L’avenue fait au total 400 mètres de long.

Un réaménagement de l’avenue est nécessaire car la circulation est dense
aux heures de pointe.
L’accès au bus est très difficile car l’avenue est à double sens et très étroite
due au manque de stationnement. Les maisons qui bordent l’avenue sont
anciennes, et les végétaux y sont variés.
Approche hydrographique, hydrologique

La commune de la Possonnière est située sur un bassin versant. Les deux
cours d’eau présents à la Possonnière sont la Loire, et le ruisseau des Loges.
La Possonnière est soumises à des risques d’inondations dues aux crues de
la Loire. Inondations de plaines régulières et progressive, et du ruisseau des
loges. La rupture de levée peut aussi être la cause d’inondations.
Les zones à risques sont le port, la guinguette et la partie sud de la
commune. Les risques d’inondations par le ruisseau de Loges ne sont
présents qu’en cas de fortes crues de la Loire. 25,9 % du territoire de la
commune sont placés en zone inondable.

La Possonnière est soumise à une pollution des eaux et du sol due à
l’ancienne activité de traitements de surface de métaux. Des études ont été
menées par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de
l’Énergie) afin de jugé l’étendue des dégâts. Cet organisme a aussi effectué
l’enlèvement des déchets de 2005 à novembre 2006.
L’eau des nappes phréatiques du site est aujourd’hui interdite à la
consommation mais peut de nouveau servir à la production végétale et au
remplissage des piscines. Une surveillance du site par l’ADEME est en place
depuis 2014.
Pour l’aménagement de nouvelles surfaces imperméable, la commune est
obligé de créer des bassins de rétentions d’eaux. Car elle deviendrait plus
sensible au problème d’inondation.
Approche historique

La Possonière est une jeune commune qui a été créée pendant la révolution
industrielle et a obtenu son indépendance administrative en 1851, la
commune a actuellement 166 ans.
La commune inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des
paysages culturels. L’installation des
hommes daterait de la préhistoire et, selon
certains spécialistes, « les grands rochers »
de L’Alleud furent un haut lieu druidique.
Localisé au bord de Loire, la Possonière a un
passé marqué par le commerce maritime et
la pêche professionnel. L’origine du nom de
la commune ne vient pas du mot poisson
comme beaucoup de personnes le pense mais seulement du mot « posson »
ancienne unité de mesure du vin (ou du blé selon les régions).
Le commerce des vins a utilisé le moyen de transport privilégié qu'offrait la
Loire, et ce jusqu'à l'arrivée du train. Le chemin de fer a peu à peu diminué le
transport fluvial, et dès 1900 le port a été moins fréquenté. Avec
l'implantation de la gare en 1851, sur la ligne Tours-Nantes. A la fin du XIXè,
le bourg de La Possonnière a connu un regain d'activité commerciale et
artisanale, grâce au développement général des productions agricoles, de
l'industrie et des transports.

Plusieurs monuments historiques :

Le moulin de le Roche fut construit dans la deuxième moitié du
17e siècle. C’était un petit moulin de type « breton », à la tour
trapue en schiste ardoisier.

Le pont de l’Alleud est le plus grand pont en pierre
qui enjambe la Loire. Il a été construit de 1879 à
1880. Il fait 600 mètres de long et est composé de 17
grandes arches de 30 mètres d’ouverture. Construit à
l’époque pour le passage des trains de marchandise.
Approche économique

Des commerces se sont implanté sur la commune, (boulangerie, coiffeur,
tabac, supérette, esthéticienne, restaurant, guinguette, gîte, chambre
d’hôtel…).
Cela permettant de crée des liens sociaux entre les habitants et de faire vivre
le bourg de la commune dans une ambiance conviviale. La commune emploie
25 employés au total (Administration, enseignants, entretient…).
Très peu d’entreprise sont présente sur la commune, Baro (Horticulteur),
maison de retraite et un centre d’handicapé mental exclusivement pour les
femmes. Il y a environ 15 permis de construire par an pour des parcelles de
400 à 500 m².

L’activité économique est en constante progression et progressera encore
grâce aux 40 arrêts de train prévu et les aménagements touristique prévus.
La Possonnière possède plusieurs exploitations viticoles réputées avec des
vins d’appellation Anjou, Anjou-Coteaux de la Loire et Savennières.
Approche social et touristique

Approche social :

La population de la commune est essentiellement composée de jeunes. Il y a
trois écoles disposées sur la commune, une maternelle avec 65 enfants, un
primaire avec 120 enfants et une école privée comprenant maternelle et
primaire avec 65 enfants.
La gare SNCF joue un rôle primordial pour la commune, environ 350
personnes prennent le train tous les jours en direction d’Angers. 23 arrêts
quotidiens de train ont lieux par jours et d’ici Juillet, 40 arrêts quotidiens
vont être effectués. 80 % de la population de la commune travaillent sur
Angers et utilise donc le train comme moyen de transport.

Approche touristique :

La commune de la Possonnières accueille chaque année des touristes sur le
bord de Loire, cela optimisant le rythme quotidien du centre bourg.
La commune a la chance d’être située sur le bord de la Loire, donc elle
bénéficie du passage des fans de cyclisme avec « La Loir à vélo ». Ce circuit
permet de suivre les bords de Loire sur une distance de 800km reliant Nevers
à Saint-Nazaire. Environ 30 000 visiteur passe et s’arrête sur la commune afin
de trouver un peu de calme.
On peut y retrouver « Le jardin des kangourous » qui attire environ 20 000
visiteurs par an, qui aurait pensé trouver des kangourous dans Le Maine et
Loire.

Le « passeur de Loire » est un
bateau traditionnel de la Loire
permettant de relié la
Possonières à Rochefort, rapide
et efficace il permet au touriste
de passer de l’autre côté du
fleuve.
Approche réglementaire

Il y a une obligation de changer les réseaux d’eau souterrains qui sont en
plomb et qui sont maintenant interdit pour un aspect écologique.
Les trottoirs doivent être accessible pour les personnes à mobilités réduites
soit une largeur de 1,80m de large afin qu’une personne en fauteuil roulant
puissent avoir accès facilement.
Le site se situe à la limite du Val de Loire qui est classé au patrimoine
mondiale de l’UNESCO depuis 2000.
Un P.L.U.I n’a pas été mis en place car cela prendrais trop de temps pour
l’élaborer et aurais un coup trop fort pour la commune.
Pour le futur aménagement qui seras mis en place avenue et place de la gare
il faudra se référer au P.L.U qui à été réalisé par la commune pour savoir
quels sont les éléments qu’il y a le droit d’utiliser pour l’aménagement et
ceux qui sont interdit.
L’aménagement devras s’insérer dans le futur projet de la commune qui est
« Coeur de village ».
Au niveau de la voirie il faudra laisser un accès permanent pour un bus en
cas d’accident ou un arrêt du train pour transporter les voyageurs. Le camion
poubelle devra pourvoir également passer, il faudra donc une portance
suffisante du sol pour pouvoir accueillir ces véhicules.
Si une installation de l’éclairage est prévu il faut mettre en place des
lampadaire qui éclaire vers le bas car maintenant l’éclairage vers le haut est
interdit pour la vie de la faune nocturne.
Pour les PMR un ascenseur pourra être mis en place pour leur permettrent de
passer au dessus des voie de la gare.
Des récupérateurs d’eau devront être mis en place pour pouvoir récupérer
l’eau pluviale qui provient du même bassin versant donc beaucoup d’eau
arrive lors d’orage violent. (Inondation possible)