Faculté de Droit et des Sciences Économiques

Université de Limoges

Université de Limoges

Master Professionnel Spécialité Manager Territorial

2ème Année Semestres 3 et 4

Responsables:

Hélène PAULIAT, Professeur des Universités Pascale TORRE, Maître de conférences, pascale.torre@unilim.fr

Renseignements

Secrétariat Master Manager territorial 32, rue Turgot BP 3126 87031 Limoges Cedex 1 tel : 05 55 34 97 37 email : fdse.master-territorial@unilim.fr

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques

Université de Limoges

MASTER PROFESSIONNEL DE MANAGER TERRITORIAL
Le Master Manager territorial répond à l’évolution des compétences des collectivités territoriales en proposant une approche à la fois juridique et économique du rôle et de la responsabilité en pleine évolution, de ces structures, en particulier en fournissant des enseignements théoriques et appliqués (au travers d’intervention d’experts et par le biais de stages obligatoires) sur la gouvernance des territoires et sur l’évaluation de leurs politiques. Chaque collectivité devenant maîtresse de son territoire, il est essentiel de contribuer à la formation pluridisciplinaire de jeunes diplômés, en anticipant ainsi sur les besoins à venir des entités territoriales. Le Master Manager territorial propose une formation à vocation professionnelle aux étudiants désireux d’être opérationnels sur des postes d’encadrement dans les collectivités locales, tant dans le domaine juridique que dans le domaine économique, grâce à deux options : « Gouvernance publique » (GP) (domaine juridique) et « Conception et évaluation des politiques publiques territoriales » (CEPPT) (domaine économique). L’originalité de cette formation se situe dans le fait que les deux options disposent d'un tronc commun de sept unités d'enseignements économiques et juridiques et de trois unités spécifiques. La démarche globale est donc à la fois interdisciplinaire et pluridisciplinaire : droit des collectivités locales, économie régionale, droit français et droit comparé, contentieux, politiques publiques locales, conception et évaluation de projets territoriaux. Des intervenants nationaux ou locaux apportent la richesse de leur expérience à la dynamique de la formation.

PRESENTATION GENERALE :

METIERS ET COMPETENCES VISES
La formation de Manager territorial a pour objectif de fournir les connaissances nécessaires à la compréhension de l'organisation juridique et économique des territoires et des compétences professionnelles en termes de « bonne gouvernance », de conception de projets territoriaux et d’évaluation des politiques publiques, répondant aux besoins des services déconcentrés et des collectivités territoriales décentralisées en termes de recrutement et de formation des agents territoriaux. Le Master Manager territorial ayant pour objectif de former des cadres territoriaux opérationnels implique que l'obtention du diplôme final assure la maîtrise des compétences suivantes, certaines étant plus techniquement approfondies selon l'option (Gouvernance publique ou Conception et évaluation des politiques territoriales) : - Maîtrise des techniques contractuelles des collectivités territoriales - Maîtrise des méthodes de réflexion permettant la décision publique - Connaissances fondamentales dans le domaine du management public - Capacité à diriger des services et des équipes - Bonnes connaissances en matière de contentieux des collectivités locales

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques
- Aptitude à prendre en charge les questions de démocratie locale

Université de Limoges

- Maîtrise de la conception, de l'élaboration et de l'utilisation des évaluations de projets territoriaux - Maîtrise des méthodes d'évaluation et d'aide à la décision publique - Création et conduite de projets territoriaux Ces compétences permettent d'envisager une insertion professionnelle (fonction publique territoriale, CDI, chargé d'étude ou de mission ) dans des postes d'encadrement dans : - le secteur public: collectivités territoriales (régionales, départementales…), structures intercommunales (Communauté de communes, d'agglomération, Pays, Parc Naturel Régional, Groupement d'Actions Locale…), administrations déconcentrées, - le secteur semi public ou privé : conseillers/analystes des chambres consulaires (CCI, CM…), professions juridiques (cabinets d’experts…), analystes évaluateurs (bureaux d’étude…). Les métiers auxquels les diplômés du Master Manager Territorial peuvent aspirer, sont par exemple : - Agent de développement dans des collectivités territoriales et des structures intercommunales - Fonctionnaire des collectivités territoriales (concours) - Responsable de services dans les collectivités territoriales (contractuel) - Chargé de mission évaluation de projets territoriaux - Chargé d'étude, de suivi et de gestion de projets territoriaux - Chargé d'évaluation des conseils généraux ou régionaux - Chargé de mission développement local - Chefs de projets pays, groupements intercommunaux - Chargé de mission des SGAR et des services délocalisés de l'Etat - Conseiller technique des chambres consulaires (CRCI, CCI, CM…), - Avocat spécialisé dans le contentieux des collectivités territoriales…

ORGANISATION DE LA FORMATION
La vocation du Master Manager Territorial étant professionnelle, la formation est assurée pour environ la moitié des enseignements par des intervenants extérieurs afin de fournir aux étudiants, par le biais de leur expérience, les compétences pratiques nécessaires à leur future fonction. La polyvalence des fonctions dans les structures locales implique un tronc commun pour les deux options fournissant les compétences nécessaires à la compréhension globale du contexte dans lequel ces structures agissent, de leurs statuts, de leurs responsabilités et de leurs possibilités d'actions. Cet accent mis sur l'aspect professionnel de la formation est renforcé par la présence d'un stage de douze semaines minimum dans une structure locale sur un thème lié à la formation, permettant à l'étudiant d'acquérir une première expérience professionnelle en cours de cursus. Ce stage pourra s'effectuer en France comme à l'étranger. Il sera suivi par deux responsables : un enseignant intervenant dans la formation et un maître de stage au sein de la structure. Ce stage donne lieu à la rédaction d'un mémoire dans le mois suivant les 24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques
membre (professionnel ou universitaire).

Université de Limoges

12 semaines, mémoire soutenu en présence d'au moins un des deux responsables du stage et d'un troisième Les techniques de communication font l'objet d'une unité d'enseignements. L'objectif pédagogique dans le cadre de cette formation est de développer les techniques d'expression écrite (rédaction de note, rapport et projet), les techniques d'expression orale (conduite d'une réunion, prise de parole en réunion, entretien individuel), les langues vivantes (anglais) et les technologies de l'information et de la communication (communication par voie électronique, navigation internet, intranet, utilisation d'outil informatique pour la présentation de rapport ou projet en réunion). Chaque option développe en complément des enseignements spécifiques. L’option Gouvernance Publique a pour objectif de former les futurs cadres territoriaux aptes à gérer l'évolution que vont connaître les collectivités territoriales. La réforme sur la décentralisation modifiant les compétences attribuées aux collectivités territoriales en termes de développement local et de politiques publiques, la gouvernance publique locale devient une question essentielle auxquelles les collectivités doivent répondre pour reconsidérer leurs rôles et leurs responsabilités dans la vie des territoires. Pour cela, la formation fait appel, en complément d'universitaires spécialisés dans le droit public des collectivités locales, à des membres des juridictions administratives, pour les enseignements de contentieux qui prennent une importance considérable dans tous les domaines de la vie juridique, et des membres des juridictions financières, pour les enseignements de finances et comptabilité locale. Elle fait appel également à des directeurs de services de collectivités ou des DRH, qui apporteront une approche pratique dans le domaine du management. L’option Conception et évaluation des politiques publiques territoriales vise à former des cadres pouvant structurer des interventions publiques pertinentes et efficaces et évaluer leurs objectifs et impacts compte tenu de la rationalisation de l'utilisation des ressources publiques et face à l'exigence croissante, tant au niveau national qu'européen, de contrôle des actions publiques. Cette option offre aux étudiants les compétences pour élaborer et concevoir des projets territoriaux mais aussi pour commanditer et utiliser les évaluations de ce type de projets. Pour cela, elle est structurée par des enseignements théoriques et appliqués de politiques économiques territoriales et sectorielles, de conception de projets et d'évaluation de ces projets et aussi par l'enseignement de méthodes quantitatives et qualitatives d'évaluation et d'aide à la décision. L'intervention de décideurs publics territoriaux et d'évaluateurs fournit l'expérience nécessaire aux étudiants pour être opérationnels dès leur premier emploi.

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques

Université de Limoges

CONTENU DE LA FORMATION
Premier semestre : MS3
Cours U 3-1 : Droit spécial des collectivités locales Droit comparé des collectivités locales Marchés publics et contrats spéciaux des collectivités locales U 3-2 : Développement des territoires et politiques publiques Analyse économique du développement durable Politique régionale U 3-3 : Administration et gestion des collectivités locales Management public et gestion du personnel local U 3-4 : Unité de spécialisation Option GP : Vie publique locale Contentieux des collectivités locales Enjeux juridiques et économiques de l'intercommunalité Evaluation des politiques publiques OU Conduite de projets territoriaux Option CEPPT : Conception et évaluation de projets locaux Evaluation des politiques publiques # Conduite de projets territoriaux Contentieux des collectivités locales OU Enjeux juridiques et économiques de l'intercommunalité U 3-5 : Outils de professionnalisation Communication Anglais Expression écrite et note de synthèse
16 16

TD

16 12 20

Crédits 8 crédits 4 4 7 crédits 4 3 4 crédits 4 5 crédits 2 2 1 2 2 1 2 crédits 1 1 FACULTATIF

MCC Oral Ecrit 2H Oral Ecrit 2H Ecrit 2H

12 12
12

Oral Ecrit et Oral Ecrit 2H Oral Ecrit 2H Oral Oral Ecrit 2H CC CC

12 12
12

16 8 16

Second semestre : MS4
Cours U 4-1 : Unité d’approfondissement Option GP : Droit spécial des collectivités locales Séminaire comparé des collectivités locales Marchés public et contrats spéciaux des collectivités locales Implications institutionnelles et juridiques de la gouvernance* publique Option CEPPT : Développement des territoires et politiques publiquessectorielle de développement local Politique Politique d'actions sociales et économie solidaire Environnement et collectivités locales * U 4-2 : Administration et gestion des collectivités locales Finances locales approfondies Comptabilité publique locale U 4-3 : Unité de spécialisation Option GP : Vie publique locale Contentieux des collectivités locales Citoyenneté locale Politique d'actions sociales et économie solidaire Option CEPPT : Conception et évaluation des projets locaux Evaluation des politiques publiques Méthodes d'évaluation et d'aide à la décision U 4-4: Outils de professionnalisation Expression orale TD Crédits 7 crédits 3 3 1 4 2 1 6 crédits 3 3 9 crédits 4 3 2 4 5 3 crédits 1 MCC

12 12 10 16 12 10 16 16

Ecrit 2H Ecrit 2H Oral Ecrit 2H Oral Oral Oral Ecrit 2H

16 12 12 16 24 16

Ecrit Oral Oral Ecrit Oral CC

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques
Anglais (opt. GP) Rédaction d'actes juridiques (opt.CEPPT) Elaboration de projets territoriaux et d'évaluation U 4-5 : Mise en situation professionnelle Stage 8 12 12 minimum 12 sem.

Université de Limoges
1 1 1 9 crédits 9 CC CC CC Mem. + soutenance

Unité 3.1 : Droit spécial des collectivités locales
Droit comparé des collectivités locales : Analyse de la libre administration et de la décentralisation en Europe Marchés publics et contrats spéciaux des collectivités locales : Marchés publics, convention de délégation de SP…

Unité 3.2 : Développement des territoires et politiques publiques
Analyse économique du développement durable : Définition du développement durable, Prospective internationale, nationale et locale de développement durable, approches théorique et appliquée Politique régionale : Politiques régionales et Etat (CPER), impact de la décentralisation, Politiques régionales et Europe (PO, Fonds structurels européens), enjeux en termes de développement local.

Unité 3.3 : Administration et gestion des collectivités locales
Management public et gestion du personnel local : Méthodes de gestion des personnels, management, comparaison avec les méthodes du secteur privé, impact de la décentralisation sur la gestion du personnel dans les collectivités

Unité 3.4 : Unité de spécialisation
Contentieux des collectivités locales : Contrôle de légalité (déféré préfectoral), Contentieux électoral, Contentieux contractuel Enjeux juridiques et économiques de l’intercommunalité : Analyse économique et juridique des contrats d’agglomération, contrats de pays, de villes… Conduite de projets territoriaux : Constitution d’un projet territorial (acteurs, territoire, destinataire, objectifs, impacts escomptés), étape d’élaboration du projet, en particulier montage de partenariat public-privé pour l’aménagement des centre-villes Évaluation des politiques publiques : Typologie des évaluations, conception d’une procédure d’évaluation, réalisation d’une évaluation, suivi et utilisation d’une évaluation

Unité 3.5 : Outils de professionnalisation
Communication : présentation des techniques de recherche d’emploi, lettre de motivation, rédaction de CV Anglais : Approfondissement de la pratique orale et écrite de l’Anglais en laboratoires informatisés, organisé en 4 séances de 2 heures réparties sur tout le semestre en alternance avec 16h d'auto-formation guidée au Centre de langues. A partir de thèmes tels que la rénovation urbaine, le développement durable, les collectivités locales, l’objectif est l’entraînement à la présentation orale d'une expérience et/ou d’un projet professionnel et l’utilisation des ressources Internet pour préparer une communication orale ou écrite en anglais. Expression écrite et note de synthèse (matière facultative pour les étudiants qui souhaite en parallèle du Master prépare le concours d’attaché territorial ): Note de synthèse, dissertation de culture générale

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques Unité 4.1 : Unité d’approfondissement - Option G P : Droit spécial des collectivités locales

Université de Limoges

Contrats spéciaux des collectivités locales : Marchés publics, convention de délégation de SP… Séminaire comparé des collectivités locales : Exemples concrets d’expériences à l’étranger Implications institutionnelles et juridiques de la gouvernance publique : Évolution de la notion de gouvernance publique et effet sur les modes de gestion des structures territoriales

- Option CEPPT : Développement des territoires et politiques publiques
Politique sectorielle de développement local : Politiques industrielles locales (PME-PMI), politiques touristiques, culturelles et patrimoniales, politiques des services … Politique d’actions sociales et économie solidaire: Politiques sociales locales, politique de la ville, rôle de la participation associative et citoyenne dans l’économie locale, principes de l’économie solidaire Environnement et collectivités locales : Enjeux et contraintes de l'environnement pour les collectivités locales, élaboration des agendas 21 locaux et mise en œuvre des actions environnementales par les collectivités territoriales

Unité 4.2 : Administration et gestion des collectivités locales
Finances locales approfondies : présentation des modalités d'imposition des collectivités locales, problèmes de l’autonomie fiscale des collectivités territoriales, implication en termes d’élaboration et d’exécution du budget de ces structures. Comptabilité publique locale : Situation financière des collectivités locales et spécificités de la gestion budgétaire locale, modernisation des plans comptables, (communes (M14), départements (M52), régions (M71)…)

Unité 4.3 : Unité de spécialisation - Option GP : Vie publique locale
Contentieux des collectivités locales: Contrôle de légalité (déféré préfectoral), Contentieux électoral, Contentieux contractuel Citoyenneté locale: Enjeux, comités de quartier, débat public, sondages, situation des étrangers Politique d’actions sociales et économie solidaire: Politiques sociales locales, politique de la ville, rôle de la participation associative et citoyenne dans l’économie locale, principes de l’économie solidaire

- Option CEPPT : Conception et évaluation des projets locaux
Évaluation des politiques publiques Conception d’une procédure d’évaluation, élaboration du dispositif et des étape d’une procédure d’évaluation, suivi d’une évaluation et rédaction du rapport Méthodes d’évaluation et d’aide à la décision : Présentation et mise par des cas pratiques des méthodes d’enquête et de questionnaires, méthode d’information géographique, analyse des données, méthode multicritère d'aide à la décision

Unité 4-4 : Outils de professionnalisation
Expression orale : Conduite de réunion, conversation avec un jury, entretien d’embauche Anglais Approfondissement de la pratique orale et écrite de l’anglais en laboratoires informatisés, organisé en 4 séances de 2 heures réparties sur tout le semestre en alternance avec 16h d'auto-formation guidée au Centre de langues. A partir de thèmes tels que la rénovation urbaine, le développement durable, les collectivités locales, l’objectif est l’entraînement à la présentation orale d'une expérience et/ou d’un projet professionnel et l’utilisation des ressources Internet pour préparer une communication orale ou écrite en anglais.

24/03/2008

Faculté de Droit et des Sciences Économiques

Université de Limoges

Rédaction d’actes juridiques Technique de rédaction d’arrêtés, de circulaires de la fonction publique. Rédaction de projet et évaluation : Elaboration d'un projet territorial, de sa conception à sa rédaction

Unité 4-5 : Mise en situation professionnelle
Stage et rapport Mise en situation professionnelle dans une collectivité ou structure locale. Rédaction d'un mémoire de stage. Le stage est obligatoire lors du MS4 pour une durée minimale de 12 semaines. Un mémoire doit être rédigé à l'issue de ces 12 semaines quelle que soit la durée effective du stage et doit être présenté dans le mois suivant lors d'une soutenance en présence des responsables du stagiaire et d’un professionnel et/ou d’un universitaire.

CONTROLE DES CONNAISSANCES:
Il se fait selon les matières par des examens terminaux (écrits ou oraux avec compensation et capitalisation) pour les enseignements en cours magistraux, par un contrôle continu pour les enseignements en travaux dirigés, ou par les deux pour les enseignements de cours magistraux complétés par des travaux dirigés et par une soutenance d'un mémoire pour les stages. Un niveau minimal d’anglais est exigé.

EFFECTIF PREVISIONNEL :
30 étudiants maximum répartis entre les deux options

24/03/2008