Le DMI « Directional Movement Index » est un indicateur développé par Welles Wilder qui le décrit plus en détail dans

son livre « New Concepts in Technical Trading Systems ».

J. Welles Wilder

Définition
Le DMI essaie de détecter l'existence de tendance et génère à partir de là des signaux d'achat et de vente. Le DMI est composé de trois lignes oscillatoires : La ligne DI+ qui est l'indicateur de mouvement positif sur une période donnée n. La ligne DI- qui est l'indicateur de mouvement négatif sur la même période donnée n. Et enfin l'ADX qui est l'indicateur directionnel sur la période n.

Le système originel de Wilder est un système de trading à court terme utilisé sur une durée d'un demi-cycle lunaire. La majorité des analystes travaillent donc avec une période de 14 jours. Un demi-cycle lunaire comportant en réalité 10 jours de bourse.

Calcul du DMI
L'indicateur de mouvement directionnel (DMI) est pointé en calculant le range maximal dans lequel les prix se sont déplacés pendant la période considérée. La construction du DMI peut être scindée en deux étapes successives.

Dans un premier temps, on calcul des indicateurs de pression vendeuse ou acheteuse (respectivement DI- et DI+) pour ensuite calculer le DX et enfin l'ADX.

le calcul des DM (Directionnal Mouvement) Le mouvement directionnel (DM) est la plus grande portion du range de la bougie en cours qui est à l'extérieur de la bougie précédente. semaine.tel que : DM+n = max[Ht-Ht-1. Première étape..0] . On distingue DM+ et DM.Soit : n = période de travail exprimé en nombre de bougies..0] DM-n = max(Lt-1-Lt.) Ht = plus haut de la bougie (jour.) Lt = plus bas de la bougie Ct = clôture de la bougie Ht-1 = Haut de la bougie précédente Lt-1 = Bas de la bougie précédente Ct-1 = clôture de la bougie précédente. heure. (Si une bougie représente une journée et n=14 alors le calcul s'effectue sur 14 jours.

(TRNt /n) + TRt DMN+t = DMN+t-1 .Le True Range TRn = max[ abs[Ht-Lt] . on a : Pour t = n A partir de t > n on peut calculer TRN = TRNt = TRNt-1 .(DMN-t-1 /n) + DM-t .(DMN+t-1 /n) + DM+t DMN-t = DMN-t-1 . abs[Lt-Ct-1] ] Dès lors. abs[Ht-Ct-1] .

ces signaux ne sont à prendre en considération qu'a partir du moment où l'ADX est suffisamment haut c'est-à-dire quand le marché est supposé être en tendance. Wilder conseille de tenir compte du point extrême. . en général.et inversement de traiter à la vente quand le DI. Si les prix ne dépassaient pas ce point extrême alors le signal ne serait pas prix en compte. L'inverse est vrai pour les croisements DI+ et DI. un ADX en tendance haussière ne veut pas dire support en hausse. La règle du point extrême nécessite de relever le point extrême le jour ou DI+ et DI. mais signifie que la tendance est renforcée. Le DMI est un indicateur de suivi de tendance. Cette tendance peut être haussière ou baissière).se croisent. il est préconisé de traiter à l'achat quand le DI+ est au dessus du DI. Wilder évoque le seuil des 25.à la hausse lorsque les prix débordent (passent au dessus) le point extrême. La lecture de l'indicateur donne des signaux d'achat et de vente lors des croisements des DI+ et DI-. On achète lorsque le DI+ croise le DI. Les praticiens utilisent en général un seuil entre 17 et 25.est au dessus du DI+ alors que l'ADX est en tendance haussière (Attention. Cependant.DI+t = DMN+t / TRNt x 100 DI-t = DMN-t / TRNt x 100 Et DXt = Partie Entière [ 100 x | DI+t -DI-t | / DI+t +DI-t ] DXt est donc compris entre 0 et 100. A partir de t > 2n on peut calculer l'ADX. Afin de limiter les faux signaux. Pring dans l'analyse technique expliquée évoque le seuil des 15.baissiers. Le point extrême est alors considéré comme le point d'entrée du trade. Bechu et Bertrand évoquent la zone de 17 à 23. ADXt = Partie entière [ ( ADXt-1 x (n-1) + DXt ) / n ] Utilisation du DMI. (Le point extrême étant le plus haut respectivement le plus bas de la période considérée).

plus la base précédent le mouvement suivant est puissant. L'approche d'Elder dans son livre « vivre du trading » fait état d'une configuration rare. Quand l'ADX redémarre en dessous de ces deux lignes directionnelles. » Exemples avec le DMI Un ADX sous la zone des 20 (17 à 25 suivant les analystes) donne le signe d'un marché sans tendance. il est préférable de ne pas utiliser de système de suivi de tendance.est au dessus et placez un stop loss au dessus du plus haut mineur récent.La baisse de l'ADX marque un affaiblissement de la tendance. « Le meilleur signal unique d'un système directionnel se produit après que l'ADX est tombé au dessous des deux lignes directionnelles. Le support devient moins directionnel. Quand l'ADX remonte de 4 points à partir de son point bas au dessous des deux lignes directionnelles. Plus il reste là longtemps. il donne « le coup de sifflet » de l'arrivée d'une nouvelle tendance. Vendez à découvert di DI. il nous indique que le marché sort de sa léthargie. Prenons l'exemple suivant : . Quand l'ADX décline. Achetez si DI+ est au dessus et placez un stop au dessous du plus bas mineur le plus récent.

nous mettons en avant les zone où l'ADX est supérieur à 20 en marquant en rouge les zones de tendances baissières et en vert les zones de tendances haussières. Sur le graphique suivant. Les zones marquées en rouge sont donc (du point de vue de l'indicateur) des zones sans tendance. .est en rouge l'ADX est alternativement rouge et vert suivant qu'il soit haussier ou baissier plus large sur le graphique.le DI+ est en vert le DI.

on remarque les signaux dont Elder fait état dans son ouvrage alors que l'ADX sous ses lignes directionnelles (DI+ et DI-) remonte de plus de 4 points et sont suivis d'un croisement avec l'ADX. . les zones de tendances haussières et baissières ne sont notées que si l'ADX est croissant : Pour finir.Sur le graphique suivant.

Sign up to vote on this title
UsefulNot useful