Traçabilité au cœur de l'aéroport

Le nouveau système de réconciliation et de traçabilité mis en oeuvre par Aéroports de Paris (ADP) s'adapte aux demandes de chaque compagnie. Le système tient notamment compte du rangement des bagages par classes ou selon les correspondances des passagers en partance.

Photos : © Antoine Crochet Damais pour Benchmark Group

Traçabilité au cœur de l'aéroport

Suivant

Au guichet d'enregistrement, chaque bagage est muni d'une étiquette dotée d'un code à barre. Elle permettra d'assurer un suivi tout au long du processus de traitement

Julio Sow Logistique et transports

1

Traçabilité au cœur de l'aéroport
A la sortie de l'appareil de contrôle à rayons X, les bagages sont placés dans des containers dotés d'une étiquette. Cette dernière permet aux manutentionnaires de réaliser, à l'aide de leur scanner, la correspondance avec les bagages au moment de leur chargement

Traçabilité au cœur de l'aéroport

Suivant

Les bagages transitent par différents dispositifs de contrôle et d'acheminement. Pour l'heure, la solution de réconciliation et de traçabilité est déployée au sein du terminal Charles de Gaulle 1 et son centre de tri.

Julio Sow Logistique et transports

2

Traçabilité au cœur de l'aéroport
L'appareil de suivi des bagages - de marque Handheld est équipé d'un scanner par reconnaissance d'images. Cette méthode, à la différence d'un laser, évite d'avoir à placer le faisceau dans l'alignement du code à barres.

Traçabilité au cœur de l'aéroport

Suivant

L'appareil se connecte au serveur supportant le système de réconciliation et de traçabilité par le biais d'un réseau sans fil de type Wi-Fi. Toutes les zones de contrôle et d'embarquement du terminal 1 sont couvertes

Julio Sow Logistique et transports

3

Traçabilité au cœur de l'aéroport
Au plus tard un quart d'heure avant le départ de l'avion, les bagages doivent être au pied de l'avion, prêts à être chargés. Un dernier pointage est effectué lors de l'opération. Les bagages non réconciliés restent sur place. D'autres, arrivés en retard, seront ré acheminés rapidement vers un autre vol.

Julio Sow Logistique et transports

4

Traçabilité au cœur de l'aéroport
En savoir plus Dossiers Les SI devant l'enjeu de la mobilité Applications métiers : la révolution Web Au sein du terminal 1, les bagages empruntent des ascenseurs dissimulés dans des poteaux en béton et transitent par des tunnels spécifiques situés quelques mètres en dessous des tunnels passagers. La solution de traçabilité couvre l'ensemble des zones de contrôle et d'embarquement de ce terminal, ainsi que son centre de tri. 700 chefs d'équipe de manutentionnaires utilisent le système et scannent les bagages 250 000 à 300 000 bagages transitent chaque mois par le terminal 1 Chaque bagage est scanné en moyenne trois fois entre son enregistrement et son chargement dans l'avion Le terminal 1 de l'Aéroport Paris Charles-de-Gaulle est né dans les années 1970 Reportage : Antoine Crochet Damais, JDN Solutions

Julio Sow Logistique et transports

5