You are on page 1of 6

L’ACTU DU MANAGEMENT DE L’INNOVATION

La lettre d’information Entreprises de Grenoble Ecole de Management

safRan fait monteR en puissance ses 600 acheteuRs
pour faire monter en compétence ses 600 acheteurs, le groupe safran (55 000 salariés, ca 2009 : 10,4 milliards d’euros) offrira, ces trois prochaines années, seize programmes de formation en partie conçus et animés par grenoble ecole de Management et cegOs. Une action d’une ampleur exceptionnelle, menée aux quatre coins de la planète. Jamais Grenoble Ecole de Management n’avait lancé une action de formation d’une telle envergure en matière d’Achats. Les 600 acheteurs du groupe Safran, tous niveaux hiérarchiques confondus, auront la possibilité de compléter et actualiser leurs connaissances tout en franchissant un cap en termes de compétences métier. « Safran marque ainsi l’importance stratégique de sa fonction Achats, », souligne Salvator Maira, directeur de l’IRIMA*. « Il s’agit d’y attirer les meilleurs. » Le dispositif a été conçu conjointement par Safran Corporate University, la direction des Achats du groupe Safran, et les spécialistes Achats de Grenoble Ecole de Management et de CEGOS. Les thèmes enseignés couvriront un large spectre : les achats à l’international, la négociation, la gestion des projets achats, les relations client – fournisseur… « De quoi apporter à la fois les compétences métier et managériales de la fonction, note Salvator Maira. C’est cet ensemble qui fait la valeur ajoutée du cursus. » Le parcours de chaque acheteur sera défini à partir d’un diagnostic initial ; il pourra suivre certains programmes ou viser l’obtention de certificats métier décernés par Safran. Les participants les plus motivés pourront viser le Mastère Spécialisé « Management de la fonction achats » de Grenoble Ecole de Management, en suivant dans ce cas un parcours approprié. Exceptionnelle par sa taille, cette opération l’est aussi par son périmètre : Safran est présent dans 50

#25
Octobre 2010

pays. Pour former les 600 acheteurs du Groupe, des sessions seront donc organisées sur l’ensemble de ses sites. Une première délégation d’IPO (International Purchasing Offices) sera formée par Grenoble Ecole de Management au programme « Acheter à l’international » en novembre. L’aventure ne fait que commencer !
* Institut de Recherche et d’Innovation en Management des Achats de Grenoble Ecole de Management

contact : Salvator Maira, 04 76 70 61 46 salvator.maira@grenoble-em.com

p. 1 • Safran fait monter en puissance ses 600 acheteurs p. 2 • Les forums recrutement ne désemplissent pas • Innover à quarante, c’est plus facile p. 3 • Quand Oracle inspire un cas pédagogique • Cap sur le Moyen-Orient • Global executive MBA : un programme international pour top managers • Vu dans la presse dOssier spécial départeMent de fOrMatiOn et de recHercHe (dfr) en Marketing p. 4 • Quand le marketing lève le nez du guidon • Mesures implicites : mieux prédire les choix du consommateur • Les DRH ragaillardis par la crise

sOMMaire

p. 5 • La customisation de masse, pourquoi ça marche ? • Valrhona remet à plat ses enquêtes de satisfaction clients • Repas équilibrés = amis à volonté ?

p. 6 • Le 7 décembre, journée verte à Grenoble • Innovation : le groupe SEB revient à Grenoble

• A lire : « L’entreprise agile » • L’ascenseur social est bien en marche !

les foRums RecRutement ne désemplissent pas
Fréquentation constante pour les cinq forums organisés par Grenoble Ecole de Management ce printemps : ils ont réuni à chaque fois 20 à 25 entreprises, comme les années précédentes, ainsi que de très nombreux étudiants en quête d’un stage ou d’un emploi. Les événements de speed recrutement, récemment lancés par l’Ecole sur le modèle du speed dating (mais avec sélection préalable des candidats par les entreprises), rencontrent un vif succès : 50% des entretiens ont été suivis d’un rappel pour une seconde rencontre et des propositions d’embauche ont suivi. « Le speed recrutement concerne la promotion sortante et des diplômés comptant jusqu’à trois ans d’expérience, précise Susan Nallet, responsable Espace Carrières/Information entreprises pour Grenoble Ecole de Management. Il est plébiscité par les entreprises car il permet de cibler aisément de jeunes diplômés disponibles immédiatement et de gagner un temps précieux ! » Deux nouveaux speed recrutements auront donc lieu cet automne à Paris, le 19 octobre et le 7 décembre. Trois forums emplois sont également prévus : métiers des achats le 21 octobre, engagements solidaires le 4 novembre et recrutements à l’international le 25 novembre. contact : Susan Nallet, susan.nallet@grenoble-em.com
04 76 70 64 35

les dRh RagaillaRdis paR la cRise
La crise mondiale de 2008 – 2009 a eu des effets bénéfiques pour les DRH français. C’est en tout cas la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Ecole et de l’université Pierre Mendes-France de Grenoble, auprès de plusieurs centaines de DRH. Eclairage de Mohammed Matmati, l’un des chercheurs : « les difficultés de leur entreprise les ont conduits à intervenir bien davantage dans l’accompagnement du changement, voire sur des aspects stratégiques : maintenir la cohésion sociale, apporter idées et solutions pour limiter les impacts sur les salariés ». Autant de missions que les DRH revendiquent mais ont rarement la possibilité d’assurer, trop occupés par l’administration quotidienne des ressources humaines. La crise leur a donc permis d’élargir leur périmètre d’intervention et de renforcer leur légitimité. Ils ont été très sollicités par leur direction et par les managers de tous niveaux, en particulier pour répondre aux inquiétudes des salariés. Une opportunité qu’ils espèrent maintenant prolonger en s’installant durablement dans ce nouveau rôle de partenaire stratégique de la direction générale. contact : Mohammed Matmati, 04 76 70 61 33

prOfils

innoveR à quaRante, c’est plus facile
Pas facile d’expérimenter de nouvelles approches pédagogiques avec une promotion complète de 550 étudiants ! Aussi, depuis la rentrée, un groupe de 40 étudiants volontaires de 1ère année du programme Grande Ecole a été constitué ; jusqu’en juin, leurs enseignants leur proposeront de multiples expérimentations pédagogiques et les évalueront avec eux. Des exemples ? Pédagogie active basée sur la résolution de problèmes, utilisation de « serious games » ou de logiciels collaboratifs … « Professeurs et élèves se donnent mutuellement le droit de sortir des sentiers battus et d’explorer de nouvelles voies innovantes dans un esprit pionnier » précise Marc Humbert, responsable de ce projet. En revanche, le contenu des enseignements sera le même que pour le reste de la promotion. L’Ecole a également acquis quarante iPad, afin d’évaluer l’éventuel remplacement du traditionnel PC portable par une tablette. Les enseignants se réjouissent déjà d’avoir face à eux des visages bien visibles et non des écrans masquant des individus... Mais l’analyse, on s’en doute, sera poussée beaucoup plus loin. contact : Marc Humbert, 04 76 70 60 46 marc.humbert@grenoble-em.com

mohammed.matmati@grenoble-em.com

OURS
• Directeur de publication : Thierry Grange • Rédactrice en chef : Anne Fuynel • Comité de rédaction : Nathalie Belviso, Françoise Dobler, Gaël Fouillard, Alexia Malguid, Dominique Mondoulet, Annelaure Oudinot, Fabienne Roullet-Revol, Guillaume Saigne, Jean-Philippe Solvay • Rédaction : Benoît Playoust • Réalisation : Prisme • Crédits photo : Prisme/P. Jayet - A. Chézière Jupiter Images • ISSN : en cours - Dépôt légal : en cours Diffusion : 1 500 exemplaires • Abonnement : abonnement@grenoble-em.com • Désabonnement : desabonnement@grenoble-em.com

MISSION

La mission de notre institution est d’accompagner la performance des entreprises en leur fournissant des compétences et des connaissances par la maîtrise de l’innovation pédagogique et de la recherche appliquée. Par l’amélioration continue de sa contribution intellectuelle dans ses programmes académiques et professionnels, notre institution cherche à promouvoir des pratiques responsables en entreprise par l’expertise du Management de la Technologie et de l’Innovation. Le développement international de notre institution vise à satisfaire les besoins de formation multiculturelle de nos étudiants, d’échanges professionnels de nos professeurs et de recrutement de nos entreprises partenaires, locales et internationales.

2

quand oRacle inspiRe un cas pédagogique
Il y a quelques années, Oracle Consulting avait piloté l’intégration des systèmes informatiques Achats de deux banques qui fusionnaient. Les procédures comptables, les fournisseurs, les processus étaient différents : un magnifique « cas d’école » à partir duquel l’EMSI Grenoble* et Oracle ont conçu un cas pédagogique, déjà utilisé dans plusieurs cours. « Les noms ont été changés, la trame a été simplifiée mais nous disposons d’un support de choix pour étudier le management de projets SI, explique Claudio Vitari, de l’EMSI. Il est notamment repris étape par étape tout au long d’un cours de 27 heures. » Une étape supplémentaire vient d’être franchie avec le dépôt à la Centrale des cas de la CCI de Paris. Si celle-ci donne une réponse positive, le cas proposé par Oracle sera mis à la disposition de toutes les business schools. L’éditeur, qui offre à ces dernières sa solution informatique Oracle Academy, disposera alors d’une visibilité accrue dans les grandes écoles et universités françaises. *Ecole de Management des Systèmes d’Information de Grenoble École de Management contact : Claudio Vitari, 04 76 70 62 87 claudio.vitari@grenoble-em.com

Vu dans la presse

partenariats

• l’expansion annonce dans son numéro de juillet-août le lancement du Mastère Spécialisé Management et marketing de l’entreprise. • le financial times du 20 septembre a publié, comme chaque année, son classement des meilleurs masters mondiaux en management. Le programme Master in International Business (MIB) y décroche une très belle 5ème place, derrière ESCP-Europe, Cems, HEC Paris, Universität St.Gallen et ex-æquo avec EM Lyon. Avec un bond de deux places et un rang moyen de 6ème sur 3 ans, le MIB poursuit son ascension mondiale ! • Thierry Grange, directeur de l’Ecole, accorde une longue interview sur l’innovation dans l’édition de juillet d’industrie et technologies : « une révolution est passée inaperçue. Jusqu’aux années 1980, la recherche technologique a répondu à des objectifs prédéfinis par des programmes nationaux et internationaux dans le spatial, le nucléaire, le militaire, le médical... Depuis, cette moisson technologique a conduit l’offre à dépasser la demande. Pour s’imposer, un produit n’a plus forcément besoin de répondre à des usages existants. Il peut aussi en générer ». contact : Annelaure Oudinot, 04 76 70 60 79 annelaure.oudinot@grenoble-em.com

cap suR le moYen-oRient
Après le bureau de Beyrouth, ouvert en 2003, l’Ecole renforce son implantation au Moyen-Orient avec la création d’un bureau au Caire et la mise en place de son DBA à Djeddah, deuxième ville d’Arabie Saoudite. Le bureau du Caire, actif depuis juin, propose des formations executive courtes aux entreprises locales et aux nombreuses entreprises françaises installées sur place (Areva, Lafarge, Alcatel, Accor, Société Générale…). Il compte aussi nouer des partenariats académiques et attirer des étudiants locaux vers Grenoble. Quant au DBA de Djeddah - qui s’ajoute à celui de Beyrouth - il a été mis en place avec le College of Business Administration. La première promotion compte onze étudiants saoudiens qui suivent les cours depuis février. contact : Gaël Fouillard, 04 76 70 61 27 gael.fouillard@grenoble-em.com

Le Caire

nOUVeaU prOgraMMe

global executive mba : un pRogRamme inteRnational pouR top manageRs
Huit sites d’enseignement successifs sur trois continents : le Global Executive MBA grenoblois, dont les cours démarreront en mai 2011, se distingue par son caractère international. « Selon les sessions, les cours auront lieu à Grenoble, Genève, Londres, Moscou, New Delhi, Singapour, Pékin ou NewYork, énumère Judith Bouvard, directrice de GGSB*. Nous voulons varier les intervenants, découvrir le contexte de différents pays lors de visites d’entreprises et de conférences, et approfondir les problématiques locales. » Exemple : les entreprises chinoises font face à un turn over élevé, d’où le cours sur le talent management qui sera dispensé à Pékin. La formation dure deux ans et comprend 12 modules d’une semaine, ainsi qu’un projet de fin d’études. Elle s’adresse à des tops managers comptant au minimum dix ans d’expérience, d’où des choix de contenus originaux : les disciplines de base (comptabilité, finance, marketing…) seront abordées dans la première session via des cas intégratifs pour laisser une part prépondérante au management du risque, à la géopolitique, à l’histoire économique ou à la gouvernance d’entreprise. Les frais de séjour sur les sites d’enseignement sont compris dans les frais de scolarité. *Grenoble Graduate School of Business qui dispense les formations en langue anglaise au sein de Grenoble Ecole de Management contact : Judith Bouvard, 04 76 70 60 14 judith.bouvard@grenoble-em.com

3

spécial dfr Marketing

quand le maRketing lève le nez du guidon
En entreprise, le marketing est une science de la tactique et de l’opérationnel. Au sein du DFR Marketing de Grenoble Ecole de Management, il s’applique au moyen terme, s’appuie sur les connaissances les plus récentes et donne aux entreprises ce « coup d’avance » qui fait la différence. « Nous collaborons avec une dizaine de sociétés internationales autour de nos activités de recherche », précise David Gotteland, responsable de la recherche au DFR. « Toutes poursuivent le même objectif : prendre de la hauteur et du recul, afin de créer durablement de la valeur sur leur marché». L’équipe grenobloise, forte de 14 chercheurs, travaille sur trois leviers de cette création de valeur : les facteurs de performance de l’innovation, l’étude du comportement consommateur, la satisfaction et la fidélisation client. Elle publie dans des revues scientifiques internationales – signe de la solidité de ses travaux – et vient d’être classée par Le Point 2e meilleur département marketing et 2e meilleure équipe de recherche des business schools françaises. De quoi conforter la confiance de ses partenaires de longue date : Accor, Calor, Décathlon ou EDF. contact : David Gotteland, 04 76 70 65 03 david.gotteland@grenoble-em.com

mesuRes implicites : mieux pRédiRe les choix du consommateuR
Laissez une minute à un consommateur pour répondre à la question d’un enquêteur : il aura un propos construit et réfléchi, parfois biaisé par le souci de « désirabilité sociale » (« oui, je préfère les produits bio »). Laissez-lui une poignée de secondes : il répondra en fonction d’informations inconscientes stockées dans sa mémoire, décisives quand il choisit un produit en situation réelle. Exemple : « le bio, c’est trop cher ». L’objectif des mesures implicites - thème de recherche que le DFR marketing est seul à étudier en France - est d’accéder à ces informations souvent inconscientes afin de mieux prédire les choix des consommateurs : « on améliore toujours la précision de prédiction par rapport à des questionnaires classiques », souligne Caroline Cuny, chercheuse du département. Le DFR a publié plusieurs articles de recherche illustrant l’intérêt de ces mesures pour les marketeurs, par exemple pour évaluer l’efficacité des actions de sponsoring sportif. Il a également collaboré avec un fabricant de ceintures lombaires, afin de définir le design qui suggérait le plus à l’utilisateur une image de dynamisme et de soulagement de la douleur. contacts : Caroline Cuny, 04 76 70 65 75 caroline.cuny@grenoble-em.com Olivier Trendel, 04 76 70 65 25 olivier.trendel@grenoble-em.com

4

spécial dfr Marketing

la customisation de masse, pouRquoi valRhona ça maRche ? Remet à plat ses enquêtes Merle se penche depuis cinq ans sur Des chaussures, des friandises ou ce phénomène : elle étudie à la fois des vêtements basés sur un modèle de satisfaction les réponses des consommateurs et standard, sur lesquels le consomles leviers d’action marketing à la mateur rajoute sa touche personclients disposition des entreprises pour nelle : c’est le principe de la
customisation de masse, valeur montante des dernières années. Au sein du DFR* Marketing de Grenoble Ecole de Management, Aurélie accroitre la cette offre. performance de Côté consommateur, la volonté de payer plus cher s’explique par le plaisir de l’expérience de co-création et par la forte valeur symbolique et sociale de ce produit unique. Côté entreprises, tout est dans le dosage : une co-création trop sophistiquée risque de devenir « prise de tête » pour le consommateur et de coûter cher à l’entreprise ; une customisation poussée à l’extrême pourra donner naissance à un produit excentrique qui effraiera plus qu’il n’attirera… Signe de l’intérêt des industriels pour ce marché : un constructeur automobile a fait réaliser au DFR* Marketing une synthèse des derniers travaux de recherche sur la customisation de masse. contact : Aurélie Merle, 04 76 70 65 72 aurelie.merle@grenoble-em.com

avec l’aide du dfr* Marketing, le chocolatier Valrhona a revu de a à Z ses enquêtes de satisfaction clients et l’exploitation qui en est faite. témoignage d’emilie sibut, responsable marketing fidélisation B to B à Valrhona. « Mesurer chaque année la satisfaction de ses clients peut devenir une démarche de routine qui livre des résultats qualitatifs difficiles à exploiter ; cela peut-être aussi une investigation approfondie, qui inspire ensuite des plans d’action stratégiques liés à l’orientation client et à la fidélisation. Daniel Ray, du DFR* Marketing de Grenoble Ecole de Management, nous a aidés à passer du premier au second scénario, en nous apportant une expertise et une méthodologie différente des approches que l’on peut trouver couramment sur le marché. Le questionnaire proposé par notre prestataire a été également challengé sur des aspects techniques que nous ne maîtrisons pas en interne ; nous disposerons d’ici peu d’indicateurs que plusieurs services utiliseront pour bâtir des plans d’action opérationnels ; les leviers « d’enchantement » de nos clients n’auront bientôt plus de secret pour nous ! »

Repas équilibRés = amis à volonté ?
Alors que les campagnes publiques sur la prévention de l’obésité sont axées sur l’argument « santé », les jeunes issus de milieux défavorisés sont bien plus sensibles aux inconvénients sociaux du surpoids : regard des autres, moqueries, difficulté à séduire l’autre sexe, etc. C’est la conclusion d’une recherche menée pendant trois ans par le DFR* marketing de Grenoble Ecole de Management et l’UPMF** et financée par la Fondation Wyeth pour la santé de l’enfant et de l’adolescent : « nous avons exposé 800 jeunes âgés de 10 à 21 ans à différents messages publicitaires, » explique Carolina Werle, chercheuse au DFR* Marketing de Grenoble Ecole de Management. « Le plus efficace était « repas déséquilibrés, moqueries assurées » : il a un effet positif sur le comportement alimentaire des jeunes et sur les intentions déclarées de manger plus sainement, même si les jeunes le trouvent dérangeant. » Ces liens complexes entre alimentation, santé et plaisir ont inspiré une autre recherche réalisée avec l’UPMF et axée sur les aliments mixtes (laitages allégés, biscuits diététiques) : vaut-il mieux les présenter au rayon alimentation ou diététique du supermarché ? Les expérimentations menées dans le laboratoire du DFR* Marketing avec des étudiants du programme Grande Ecole sont sans appel : rayon diététique ! Car le consommateur éprouve moins de culpabilité à acheter un produit « bon pour la santé » qu’un autre « plus savoureux ». **Université Pierre Mendès France contact : Carolina Werle, 04 76 70 65 44 carolina.werle@grenoble-em.com

*Département de Formation et de Recherche 5

grenOBle ecOle de ManageMent
• le 28 octobre de 9h à 13h30 - conférences : l’acheteur, acteur clé de la reprise économique Organisé par l’Espace Carrières en collaboration avec IRIMA, Institut de Recherche et d’Innovation en Management des Achats. Objectif : permettre aux acteurs du monde des achats de se rencontrer et de débattre sur l’actualité et l’avenir des métiers de l’achat programme 9h00 : Accueil des participants

le 7 décembRe, JouRnée veRte à gRenoble Cleantech Republic, média spécialisé dans les innovations « vertes », organise cet automne, en partenariat avec Grenoble Ecole de Management, un Web TV Tour de France des technologies propres. Il fera étape à l’Ecole le 7 décembre prochain pour cet événement organisé avec Les Echos.fr et TiViPro. L’objectif de Grenoble Ecole de Management est de former des managers responsables et innovants qui, dans leur processus de décision, prennent en compte les conséquences humaines, sociales, environnementales et économiques. C’est dans ce but que l’Ecole a souhaité s’investir auprès de Cleantech Republic.

agenda

12h00 - 12h30 : Echange avec les conférenciers 12h30 - 13h30 : Cocktail inscription : 04 76 70 61 02, christiane.volpe@grenoble-em.com

• du 8 au 10 novembre - free and Open-source software for academia Co-organisée entre autres par l’INRIA, le Fraunhofer, la fondation Eclipse et l’EMSI Grenoble (Grenoble Ecole de Management), fOSSa (Free and Open-Source Software for Academia) réunira les grands acteurs du logiciel libre et des décideurs politiques européens à Grenoble Ecole de Management. www.emsi-grenoble.com • les 7 décembre et 11 janvier à 18h00 - réunions d’information MBa & global executive MBa Rester en poste tout en suivant un MBA : c’est possible grâce au MBA de Grenoble Ecole de Management entièrement délivré en anglais. inscriptions en ligne sur www.ggsb.com contact : Elizabeth Gorrilla, elizabeth.gorrilla@ggsb.com • les 2 novembre et 7 décembre à 17h30 - réunions d’information ingénieur en Management technologique Grenoble INP et Grenoble Ecole de Management se sont associés pour former des ingénieurs leader de l’innovation et du changement, capables d’agir à la fois en experts techniques et en managers avertis – A Grenoble INP Département Formation Continue inscription : ouarda.cesarano@grenoble-inp.fr

• les 26 octobre, 2 décembre et 11 janvier à 17h00 réunions d’information Business Manager Techniciens, employés ... évoluez rapidement vers un statut de manager opérationnel. Participez à notre réunion d’information pour : • Découvrir le détail du programme, les spécialisations métiers, les rythmes de formation, • Poser vos questions au responsable pédagogique et recueillir le témoignage de diplômés afin de bâtir votre projet de carrière, • Etre accompagné dans le montage administratif et financier de votre dossier. • les 19 octobre, 15 décembre et 12 janvier à 17h00 réunions d’information formatech A l’interface des sciences de l’ingénieur et du management d’entreprise, deux grandes écoles, Grenoble INP et Grenoble Ecole de Management s’associent pour une formation double compétence. Rentrée : 28/03/2011 contact pour ces 2 formations : Brigitte Henni, 04 76 70 64 62 brigitte.henni@esc-grenoble.com toutes les réunions d’informations ont lieu à grenoble ecole de Management (quartier europole).

6

Prisme - 10/2010

Grenoble Ecole de Management détient les 3 accréditations qui distinguent les meilleures écoles de management dans le monde : AACSB (Association to Advance Collegiate Schools of Business), EQUIS (European Quality Improvement System), AMBA (Association of MBAs).

actUalités

10h00 - 12h00 : Conférences • ”Le leadership Achat : contribution aux avantages concurrentiels de l’entreprise” • ”Les Achats, force d’innovation : les fournisseurs, des acteurs clés dans la création de valeurs” • ”Les apports de la géopolitique au métier des achats”

Cette journée, qui s’adresse aux éco-entreprises, grands groupes, centres de recherche, banques, investisseurs etc., permettra d’identifier, de promouvoir et de positionner l’écosystème des cleantechs au cœur de l’actualité économique de Grenoble et de la région RhôneAlpes. contact : Nathalie Belviso, 04 76 70 61 35 nathalie.belviso@grenoble-em.com

innovation : le gRoupe seb Revient à gRenoble

Le Groupe SEB revient à l’Ecole pour l’édition 2010 de ses Journées de l’innovation. 250 collaborateurs du marketing, du design et de la R&D venus du monde entier se retrouveront les 28 et 29 octobre dans les locaux du World Trade Center grenoblois. Thème de ces deux journées : où trouver l’ouverture, l’inspiration, les techniques qui génèrent des idées nouvelles et donnent naissance aux innovations ? Grenoble Ecole de Management a notamment mobilisé les experts de grands laboratoires publics grenoblois pour confronter les participants à des technologies nouvelles pour eux. contact : Cécile Zarroca, 04 76 70 64 12 cecile.zarroca@grenoble-em.com

a liRe : « l’entRepRise agile »

Rédigé par neuf experts et coordonné par Jérôme Barrand, professeur à Grenoble Ecole de Management, L’entreprise agile présente sous un jour nouveau les fonctions clés de l’entreprise et montre le glissement des méthodes et postures de management, de la société industrielle vers la société de l’information. Chaque chapitre s’appuie sur des exemples et se termine par un cas réel. Un ouvrage fort utile pour les décideurs qui cherchent à rendre leur entreprise solide et mobile. L’entreprise agile, Dunod – 256 pages, 27 euros

l’ascenseuR social est bien en maRche !

Depuis un an, la Caisse d’Epargne Rhône-Alpes (CERA) s’est largement engagée aux côtés de l’Ecole dans le projet Ascenseur social. Elle a financé la première année du programme Grande Ecole des deux étudiantes recrutées en 2009 à travers ce dispositif, et leur propose de les accueillir pour un parcours en alternance les deux années suivantes. De plus, à l’issue de leurs études, ces jeunes bénéficieront d’une priorité au recrutement. La CERA, qui s’était impliquée dès la phase de sélection, rencontre régulièrement ces étudiantes pour faire le point et les épaule chaque fois que nécessaire (rédaction d’un CV, démarche administrative…). Un dispositif complet qui ces prochaines années, pourra être offert à d’autres jeunes issus du projet Ascenseur social. contact : Dominique Mondoulet, 04 76 70 60 63 dominique.mondoulet@grenoble-em.com

grenOBle ecOle de ManageMent 12, rue Pierre Sémard - BP 127 - 38003 Grenoble Cedex 01 - France Tél. : +33 4 76 70 60 60 - Fax : +33 4 76 70 60 99 E-mail : info@grenoble-em.com - www.grenoble-em.com