You are on page 1of 23
GCI 109 - Méthodes expérimentales Chapitre 7 Mesures du débit, de la vitesse et du niveau
GCI 109 - Méthodes expérimentales
Chapitre 7
Mesures du débit, de la vitesse et du
niveau d’un fluide
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
1
Contenu du chapitre 7
7.1
Mesure des débits
7.1.1
Mesures par pressions différentielles
l
Rappel sur l’équation de Bernoulli
l
Tube Venturi et formulation mathématique
l
Buse d’écoulement (flow nozzle)
l
Orifices
l
Débitmètre laminaires
7.1.2
Débitmètre à turbine
7.1.3
Débitmètre mécanique
7.1.4
Débitmètre à ultrason
7.2
Mesure des vitesses
7.2.1
Tube de Pitot et formulation mathématique
7.2.2
Autres méthodes de mesure de la vitesse
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
2
Contenu du chapitre 7 (suite) 7.3 Mesure du niveau d’un fluide 7.3.1 Systèmes à flotteurs 7.3.2
Contenu du chapitre 7 (suite)
7.3
Mesure du niveau d’un fluide
7.3.1
Systèmes à flotteurs
7.3.2
Systèmes à pression différentielle
7.3.3
Autres méthodes de mesure du niveau d’un fluide
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
3
7.1 Mesure des débits n En génie civil, il est arrive fréquemment qu’on doive connaître la
7.1 Mesure des débits
n En génie civil, il est arrive fréquemment qu’on doive
connaître la quantité de fluide circulant dans un conduit
u Usine de traitement
u Stations de pompage
u Centrales hydroélectrique
n L’ingénieur civil s’intéresse surtout à la mesure des
débits des fluides
u On mesure moins souvent des débits de gaz
u Le mesure est plus complexe en raison de la compressibilité des
gaz
n Les débits peuvent s’exprimer de deux manières:
u Débit massiques, kg/s (surtout pour les débits gazeux)
u Débits volumiques, m 3 /s ou L/s (surtout pour les fluides
incompressibles)
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
4
7.1.1 Mesures par pressions différentielles n Principe physique u L’équation de Bernoulli décrit l’écoulement d’un fluide
7.1.1
Mesures par pressions différentielles
n Principe physique
u L’équation de Bernoulli décrit l’écoulement d’un fluide
incompressible dans un tube (friction et pertes de charge
négligeables)
V
2
P
V
2
P
1
+
1
+
gz
=
2
+
2
+ gz
1
2
2
r
2
r
P 1 , P 2 :
A 1 , A 2 :
z 1 , z 2 :
V 1 , V 2 :
Pression (Pa)
Surface d’écoulement (m 2 )
Élévation (m)
Vitesse du fluide (m/s)
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
5
7.1.1
Mesures par pressions différentielles
u À partir de l’équation de Bernoulli, on trouve que:
2[(
p
+
g
r
z
)
-
(
p
+
g
r
z
)]
A
1
1
2
2
Q =
2
A
r
2
1
-
(
2
)
A
1
u Cette équation gouverne l’écoulement d’un fluide
incompressible soumis à un changement de pression dû à une
variation de la section d’écoulement
u Elle s’applique aux débitmètres suivants
F Tube Venturi
F Buse d’écoulement
F Orifices
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
6
7.1.1 Mesures par pressions différentielles n Tube Venturi u Le plus coûteux des débitmètres par pression
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
n Tube Venturi
u Le plus coûteux des débitmètres par pression différentielles
(fabrication plus complexe, géométrie très précise)
u Induit relativement peu de perte de charge
u Le débit est simplement calculé à partir de la mesure
expérimentale de DP
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
7
7.1.1 Mesures par pressions différentielles CA 2[( p + g r z ) - ( p
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
CA
2[(
p
+
g
r
z
)
-
(
p
+
g
r
z
)]
1
1
2
2
Q =
2
A
r
2
1
-
(
2
)
A
1
u Pour un Venturi à l’horizontal, z 1 et z 2 ont la même valeur. Les
termes grz 1 et grz 2 s’annulent mutuellement
u L’équation inclus un coefficient de décharge C qui prend en
compte des phénomènes non pris en compte dans l’équation de
Bernoulli
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
8
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u Le coefficient C dépend: F Rapport des diamètres, b =
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
u Le coefficient C dépend:
F Rapport des diamètres, b = D 2 /D 1
F Nombre de Reynolds, Re = rVD/µ
u On peut utiliser des coefficients de décharge issus de
la documentation technique
F Pas toujours nécessaire de l’obtenir par calibrage
F L’ASME propose des valeurs de C pour des tubes Venturi
fabriqués selon des spécifications précises
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
9
7.1.1 Mesures par pressions différentielles Automne 2000 GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
10
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u Avantages des Venturi: F Fiables F Simples F Ne requièrent
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
u Avantages des Venturi:
F Fiables
F Simples
F Ne requièrent souvent aucun calibrage
F Induisent peu de pertes de charge
u Désavantages:
F Ne doivent pas être utilisés avec des fluides qui engendrent
des dépôts à la surface des conduites
• Perte du calibrage
F Ils ne sont utilisables que pour des plages d’écoulement
relativement étroites (un ordre de grandeur)
• La différence de pression est fonction du carré du débit
• Pour des faibles débits (10% du débit max) la différence de
pression devient très faible (1% de DP max) donc plus
difficilement mesurable
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
11
7.1.1 Mesures par pressions différentielles n Buses d’écoulement u C’est une variante du tube Venturi F
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
n Buses d’écoulement
u C’est une variante du tube Venturi
F Élargissement brusque après l’étranglement
F Engendre un plus grande perte de charge
F Il existe des spécifications standards (ASME par exemple)
• La prise de pression amont doit être à 1,0 diamètre en amont
du plan d’entrée de la buse
• La prise de pression aval doit être comprise entre 0,5 à 1,0
diamètre en aval du plan d’entrée de la buse
u Économique, installation simple
u Le débit est obtenu à l’aide de la même équation que celle
utilisée pour le tube Venturi
F Seul le facteur C est différent (b=D 1 /D 2 )
0,5
6
Ê
10 b
ˆ
C =
0,9975 0,00653
-
Á
˜
Re
Ë
tuyau
¯
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
12
7.1.1 Mesures par pressions différentielles Automne 2000 GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
13
7.1.1 Mesures par pressions différentielles n Orifices u Ce type de débitmètre est le plus fréquemment
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
n Orifices
u Ce type de débitmètre est le plus fréquemment utilisé
F Peu coûteux
F Installation très simple
F On peut facilement interchanger l’orifice
u Il engendre cependant une perte de charge
relativement importante
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
14
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u Trois configurations sont possibles pour la disposition des prises de
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
u Trois configurations sont possibles pour la disposition des prises
de pression
F Flange taps (25,4 mm an amont et 25,4 mm en aval)
F D-1/2D
F Corner taps (Juste à côte de l’orifice)
u Le débit est calculé avec la même équation que celle utilisée
pour le tube Venturi
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
15
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u Le coefficient C doit être calculé avec l’équation suivante (corner
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
u Le coefficient C doit être calculé avec l’équation suivante (corner
taps):
2,5
2,1
8
91,71 b
C =
0,5959 0,0312
+
b
-
0,184
b +
Re
0,75
tuyau
u Comparativement aux tubes Venturi ou aux buses d’écoulement,
les orifices sont moins sujets à la contamination des parois
(ou de la plaque de l’étranglement)
u Les orifices sont cependant plus sensibles aux fluides
abrasifs qui peuvent user les lèvres de l’étranglement et
engendrer une perte de calibrage
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
16
7.1.1 Mesures par pressions différentielles n Débitmètres laminaires u Un des désavantages des débitmètres de type
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
n Débitmètres laminaires
u Un des désavantages des débitmètres de type « Bernoulli » est
que la chute de pression est proportionnelle au carré du débit
F Un instrument possédant un DP raisonnable au débit maximum
possédera un DP très petit pour les débits les plus fiables (10 % du
Q max par exemple)
u Les écoulements à faible vitesse et dans des tubes de petit
diamètre peuvent être de type laminaire (Re< 2300)
u Pour un écoulement laminaire, on peut calculer le débit en
fonction de la chute de pression dans le tube
4
p D
(
P
-
P
)
1
2
Q =
128
µL
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
17
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u En pratique on utilise un très grand nombre de tubes
7.1.1 Mesures par pressions différentielles
u En pratique on utilise un
très grand nombre de
tubes en parallèle pour
pouvoir mesurer des débits
plus importants (ex. 5000
tubes de 1,5 mm)
F On calcule Q i pour un seul
tube
F
Q total = Q i x nombre de
tubes du débitmètre
laminaire
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
18
7.1.1 Mesures par pressions différentielles u Avantages: F La chute de pression DP est linéaire en
7.1.1
Mesures par pressions différentielles
u Avantages:
F La chute de pression DP est linéaire en fonction du débit
F Plage de mesure plus étendue
u Désavantage:
F Doivent être calibrés, car une faible erreur de tolérance a une
grande influence sur la performance
F $$$
F Ne peuvent être utilisés qu’avec des fluides très propres
F On doit s’assurer que l’écoulement demeure toujours laminaire
u Les débitmètres laminaires sont généralement utilisés pour
mesurer le débit d’un gaz propre
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
19
7.1.2
Débitmètres à turbine
n
Ce type de débitmètre peut
être utilisé pour mesurer le
débit des liquides propres (pas
ou très peu de matières en
suspension)
n
L’écoulement du fluide
entraîne la rotation d’une
hélice maintenue au centre
d’une conduite
u L’hélice est faite d’un matériau
magnétique ou comporte un
matériau magnétique incrusté
à l’extrémité des pales
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
20
7.1.2 Débitmètres à turbine n Le passage des pales génère une impulsion électrique dans le senseur
7.1.2
Débitmètres à turbine
n Le passage des pales génère une impulsion électrique
dans le senseur magnétique
u Le signal de sortie est une fréquence qui est proportionnelle au
débit
F Le senseur magnétique gêne légèrement la rotation de l’hélice
lorsque le débit est faible (perte de précision)
n Ce type de débitmètre est simple
u Montage simple
u Calibrage stable dans le temps
u Précision de l’ordre de ± 0,5%
u Perte de linéarité pour de faibles écoulements (5 – 10% du
débit max)
u Cause une perte de charge relativement faible
u Attention aux poches d’air au sommet des conduites
horizontales
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
21
7.1.2
Débitmètres à turbine
n
Les débitmètres à roue à
aubes sont une variante des
débitmètres à turbine
u On doit calibrer le système
en fonction du diamètre de la
conduite
u Une très petite fraction de la
pièce rotative intercepte
l’écoulement
u Ils engendrent une perte de
charge souvent négligeable
u Relativement peu coûteux
u C’est ce type de débitmètre
qu’on retrouve le plus
fréquemment dans le
laboratoire d’hydraulique du
département de génie civil
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
22
7.1.2 Débitmètres à turbine Automne 2000 GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau
7.1.2
Débitmètres à turbine
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
23
7.1.3
Débitmètres mécaniques
n L’écoulement engendre un mouvement périodique des
composantes internes du débitmètre
u Un capteur ou un système mécanique transforme le nombre de
cycles en un débit ou un volume de fluide
n Les compteurs domestiques (eau, gaz) fonctionnent
selon ce principe
u Fiables
u Systèmes entièrement autonomes (pas d’alimentation
électrique)
n Ils causent une importante perte de charge
n Doivent être utilisés avec des liquides propres
u Les corps étrangers peuvent bloquer le mécanisme
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
24
7.1.3 Débitmètres mécaniques Automne 2000 GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un
7.1.3 Débitmètres mécaniques
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
25
7.1.3 Débitmètres à ultrason n Les débitmètres à ultrason permettent de mesurer le débit à partir
7.1.3 Débitmètres à ultrason
n Les débitmètres à ultrason permettent de
mesurer le débit à partir de la mesure de la
vitesse du fluide
u Une impulsion sonore est émise à travers la section
d’écoulement
u La vitesse du fluide est calculée à partir de la vitesse
de transmission de l’onde sonore
F On peut ensuite calculer le débit
u On mesure deux temps de parcours dans deux
directions différentes
F Pour calculer la vitesse, il n’est pas nécessaire de
connaître la vitesse de transmission du son dans le
liquide en question
F Attention aux bulles d’air en suspension !
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
26
7.1.3 Débitmètres à ultrason u Perte de charge négligeable u Installation très facile (pas toujours nécessaire
7.1.3 Débitmètres à ultrason
u Perte de charge
négligeable
u Installation très facile (pas
toujours nécessaire de
percer la conduite)
F L’onde sonore traverse la
paroi de la conduite
F L’effet perturbateur de la
paroi peut être annulé par
calibrage
T: temps de parcours (s)
V: vitesse du fluide (m/s)
d: diamètre de la conduite (m)
T
-
T
2
V
sinqcosq
12
21 =
T
¥
T
d
12
21
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
27
7.2 Mesure des vitesses n Principaux types d’instruments de mesure de la vitesse d’un fluide u
7.2 Mesure des vitesses
n Principaux types d’instruments de mesure de la
vitesse d’un fluide
u Tube de Pitot
u Anémomètre à fil chauffant
u Systèmes à turbine ou à hélice
u Système à ultrason
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
28
7.2.1 Tube de Pitot n Ce type d’instrument est fréquemment utilisé pour mesurer la vitesse des
7.2.1 Tube de Pitot
n Ce type d’instrument est
fréquemment utilisé pour
mesurer la vitesse des
liquides ou des gaz
u Les ailes d’avion comportent
souvent un tube de Pitot pour
déterminer la vitesse « dans
l’air »
u La sonde est placée dans le
liquide en orientant l’axe
principal parallèlement à
l’écoulement
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
29
7.2.1 Tube de Pitot n Le tube comporte deux ports de mesure de la pression u
7.2.1 Tube de Pitot
n Le tube comporte deux ports de mesure de la pression
u Le port 1: Pression totale (statique+dynamique)
F Au voisinage du port 1, la vitesse est nulle (V 1 =0)
u Le port 2: Pression statique
F Au voisinage du port 2, la vitesse est approximativement la même
que celle qui serait mesurée en l’absence du tube (V 2 = ? = vitesse
du fluide qu’on souhaite mesurer)
u À partir de l’équation de Bernoulli (avec V 1 =0), on trouve:
2[( 1
P
+
g
r 1)
z
-
( 2
P
+
g
r
z
2)]
V
=
C
2
r
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
30
7.2.1 Tube de Pitot n La constante C est légèrement inférieure à 1 u Elle prend
7.2.1 Tube de Pitot
n La constante C est légèrement inférieure à 1
u Elle prend en compte le fait que la vitesse mesurée au
voisinage du port 2 est légèrement supérieure à la vitesse
réelle du liquide
u C est obtenue par calibrage
F Généralement fournie par le manufacturier
u Dans le cas d’un gaz, on peut généralement négliger z 1 et z 2
n Les tubes Pitot peuvent avoir une section très fine
(quelques mm)
u Utile pour mesurer les profils de vitesse dans une section
d’écoulement d’une conduite
n Attention
u L’axe principal doit être parfaitement aligné dans la direction de
l’écoulement
F Une déviation de 5° peut engendrer une erreur significative
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
31
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse n Anémomètre à fil chauffant u Le principe
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse
n Anémomètre à fil
chauffant
u Le principe est plus
complexe mais ces
systèmes sont néanmoins
fréquemment utilisés pour
mesurer la vitesse de
liquides ou des gaz
F Le transfert convectif de
chaleur entre un fil chaud
et le liquide environnant
dépend (entre autres) de
la vitesse du fluide
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
32
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse u Le système comprend une sonde à fil
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse
u Le système comprend une sonde à fil chauffant et un
conditionneur de signal assez complexe
u
(amplificateur, pont Wheatstone, etc)
u En gros: le conditionneur détermine le courrant nécessaire pour
maintenir le fil chauffant à une température constante
F Ce courant est fonction de la vitesse du fluide
u Caractéristiques typiques du fil
F Longueur: 1 mm
F Diamètre du fil: 0,002 mm
F Perturbation minimale de l’écoulement
u Les anémomètres de ce type sont surtout utilisés en recherche
F Ne peuvent être utilisés qu’avec des liquides ou des gaz très
propres
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
33
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse u Pour des applications industrielles, il existe des
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse
u Pour des applications industrielles, il existe des
modèles plus gros et plus robustes
u Le fil est remplacée par une mince plaque
métallique (0,005 mm) protégée par un enduit de
céramique
F Ils peuvent utilisés dans les liquides et des gaz contaminés
u Ces modèles plus robustes sont très fréquemment
utilisés dans les conduits de ventilation pour contrôler
les vitesses
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
34
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse n D’autres systèmes similaires à ceux utilisés pour
7.2.2 Autres méthodes de mesure de la vitesse
n D’autres systèmes similaires à ceux utilisés pour
la mesure des débits sont aussi fréquemment
utilisés pour mesurer des vitesses
u Anémomètre à roue à aube (voir section 7.2.1)
F Les lochs (utilisés pour mesurer la vitesse d’une coque
« dans l’eau ») utilisent ce principe
F L’eau qui glisse contre la coque entraîne les pales du rotor
u Tube de Pitot
F Permet de déterminer la vitesse « dans l’air » des avions
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
35
7.3 Mesure du niveau d’un fluide
n En génie civil, il est assez fréquent qu’on doive
connaître le niveau d’eau dans un réservoir
u Usines de traitement
u Stations de pompage
u Niveau d’un réservoir (barrage)
u Niveau d’une nappe phréatique
n Il existe trois grandes familles de systèmes
pour mesurer le niveau d’un fluide
u Systèmes à flotteur
u Systèmes à pression différentielle
u Autres systèmes
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
36
7.3.1 Systèmes à flotteur n Cette familles regroupe plusieurs variantes: u Un flotteur est relié à
7.3.1
Systèmes à flotteur
n Cette familles regroupe
plusieurs variantes:
u
Un flotteur est relié à un
potentiomètre angulaire
par un bras rigide
u La variation du niveau
engendre une rotation (non
linéaire !) du potentiomètre
F La variation de tension de
sortie est corrélée au
niveau du fluide
u Cette configuration
convient bien aux
réservoirs avec un grande
surface et pour de faibles
variations de niveau
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
37
7.3.1
Systèmes à flotteur
u Les systèmes avec flotteur
et câbles conviennent
mieux aux réservoirs plus
étroits
F Mieux adaptés aux plus
grandes variations de
niveau
u Le câble est enroulé autour
d’une poulie retenue par un
ressort
F
La poulie est reliée à un
potentiomètre angulaire
F Relation linéaire entre la
variation de niveau et la
tension de sortie du
potentiomètre
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
38
7.3.1 Systèmes à flotteur u Les systèmes avec plongeur conviennent pour les variations de niveau relativement
7.3.1 Systèmes à flotteur
u Les systèmes avec
plongeur conviennent pour
les variations de niveau
relativement faibles
F Le plongeur est relié à une
cellule de charge
F Les variations du niveau
d’eau engendrent un
variation de la poussée
d’Archimède sur le
plongeur
F Ces variations sont
captées par la cellule de
charge puis transformées
(par calibrage) en une
variation de hauteur
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
39
7.3.1 Systèmes à flotteur u Avec cette autre variante, le flotteur est relié à un ressort
7.3.1 Systèmes à flotteur
u Avec cette autre variante,
le flotteur est relié à un
ressort
F Les variations de niveau
engendrent une variation
de hauteur du plongeur
F La variation de hauteur du
plongeur est directement
captée par le LVDT
F À partir des
caractéristiques du
plongeur, du ressort et de
la lecture du LVDT, on
peut déduire le niveau du
fluide
F Note: la variation de
hauteur du plongeur est
bien inférieur à la variation
de hauteur du liquide
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
40
7.3.2 Systèmes à pression différentielle n La différence entre la pression (DP) à la surface d’un
7.3.2 Systèmes à pression différentielle
n La différence entre la pression (DP) à la surface d’un
liquide et la pression à une profondeur h est:
DP=rgh
u P: pression (Pa)
u h: profondeur sous la surface (m)
u r: masse volumique du liquide (kg/m 3 )
n Lorsque la masse volumique du liquide est connue, la
mesure du différentiel de pression (DP) permet de
déduire le niveau du liquide
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
41
7.3.2 Systèmes à pression différentielle n Dans le cas d’un réservoir fermé u Un capteur mesure
7.3.2 Systèmes à pression différentielle
n
Dans le cas d’un
réservoir fermé
u Un capteur mesure la
différence entre la
pression au niveau du
capteur (P 2 ) et la pression
au dessus de la surface du
réservoir (P 1 )
F h correspond alors à la
profondeur du capteur
sous la surface du liquide
u Attention au blocage des
conduits par des matières
en suspension
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
42
7.3.2 Systèmes à pression différentielle n Dans le cas d’un réservoir ouvert à la pression atmosphérique
7.3.2 Systèmes à pression différentielle
n Dans le cas d’un réservoir ouvert à la pression
atmosphérique
u Il suffit simplement de mesurer la pression
hydrostatique (P 2 ) au fond du réservoir
u Attention: La pression P 1 de l’autre côté du capteur
doit correspondre à la pression atmosphérique
u Il existe des appareils de mesure de la pression
différentielle qui peuvent être fixés directement contre
la paroi du réservoir
F Pas de risque de blocage du conduit aval du capteur de
pression (P 2 )
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
43
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un fluide n Mesure de la variation de conductivité
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un
fluide
n Mesure de la variation de conductivité
u Deux fils conducteurs verticaux sont immergés dans
le liquide
F Les deux fils sont isolés électriquement l’un de l’autre
u Pour un liquide conducteur, la résistance entre les
deux fils est fonction du niveau du liquide
F Un conditionneur de signal (pont Wheatstone) permet de
mesurer cette résistance
F Le système est calibré en fonction du type de liquide
conducteur
u Se système est bien adapté à la mesure des grandes
variations de niveau
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
44
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un fluide n Systèmes ultrasonique u C’est le principe
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un
fluide
n
Systèmes ultrasonique
u C’est le principe du sonar
utilisé pour la mesure de la
profondeur d’eau sous une
coque de navire
F Une onde sonore à haute
fréquence est émise vers
la surface
F Le temps pour l’aller-
retour est mesuré
F La distance est calculée
par l’équation suivante:
L= ct
2
F t: temps de parcours
F L: demi parcours
F C: vitesse du son
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
45
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un fluide u Cette technique convient bien pour la
7.3.3 Autres méthodes de mesure du niveau d’un
fluide
u Cette technique convient bien pour la mesure du
niveau des liquides corrosifs qui risquent d’attaqués
les capteurs conventionnels
u Attention:
F La vitesse du son est fonction de la composition chimique, de
la température et de la pression de la vapeur
F Ce type de système doit être calibré en fonction des
conditions particulières d’utilisation
F Le calibrage peut être complexe ou imprécis si la
composition de la vapeur et/ou la température sont variables
Automne 2000
GCI-109 Mesure du débit, de la vitesse et du niveau d'un fluide
46