You are on page 1of 8

OFPPT

Office de la Formation Professionnelle
et de la Promotion du Travail
Direction Recherche et Ingénierie de la Formation

Examen de passage, Session Juin 2011
Formation initiale

Filière : Chef de chantier Epreuve : Théorie
Niveau : Technicien Barème: /40
Durée : 4 heures

Eléments de corrigé
NB : Chaque formateur correcteur doit d’abord vérifier la totalité des corrigés de
l’épreuve et lui apporter les différentes rectifications s’il ya lieu avant tout
commencement des corrections des feuilles des examens qui lui ont été confiées.

1°/Préciser la fonction et l’emploi des adjuvants suivants :
a- Accélérateur de prise.
b- Accélérateur de durcissement.
c- Plastifiant – Fluidifiant.

Réponse : Fonction et emploi des adjuvants suivants :
 Accélérateur de prise : utilisé pour les travaux urgents ou accélérés (préfabrication)-
gel- froid
 Retardateur de prise : utilisé pour les travaux par temps chaud, ou pour le transport du
béton frais sur une longue distance ou pour la fabrication des panneaux décoratifs.
 Accélérateur de durcissement : utilisé lorsque le décoffrage rapide est exigé.
 Plastifiant- fluidifiant : rendent le malaxage plus plastique et plus fluidifiant en
diminuant la quantité d’eau de gâchage donc il y’aura amélioration de la résistance.

2°/Un pont est un ouvrage d’art qui permet à une voie de communication de franchir soit un
obstacle naturel (brèche, cours d’eau, etc.) soit un obstacle artificiel ( autre voie , etc.)
- Donner la classification des ponts selon leur importance
- Citer les phases pratiques pour réaliser un pont en béton précontraint

Réponse

Les ponts peuvent être classifiés selon les critères suivants :
1. Leur destination
2. Leur forme,
3. Les matériaux utilisés,
4. Leur importance, etc.

Leur importance

1/8
Elle dépend surtout de la longueur de l’ouvrage qui peut varier de quelques mètres à plusieurs
milles de mètres et aussi de sa largeur qui varie de 5 m à une quarantaine de mètres. On
distingue :
- Les ponts de faible importance – à qui la longueur varie de 10 à 50 m,
- Les ponts de moyenne importance – qui varient de 50 à 100 m,
- Les ponts de grande importance – à qui la portée varie de 100 à 1000 mètres en une
ou plusieurs travées.

Un pont en béton précontraint ; La valeur du procédé tient au fait qu’il utilise au mieux les
propriétés mécaniques du béton et de l’acier. En effet, selon ce procédé on fait travailler le
béton uniquement à la compression et l’acier à l’extension.
Les phases pratiques de l’opération de précontrainte sont les suivantes :
- La mise en tension est progressive et lorsque la totalité de l’effort calculé est appliqué au
câble, celui-ci est calé sur le béton par ancrage ;
- Après ça on injecte sous pression du mortier de ciment dans la gaine pour assurer la
protection du câble contre la corrosion ;

3°/Identifier les éléments présentés sur le dessin suivant :

Réponse :

Identification des éléments :
1. Acrotère
2. chaînage ou poutre
3. dalle avec hourdis
4. linteau
5. tableau de fenêtre
6. hauteur sous plafond
7. appui de fenêtre
8. allège
9. dalle du sol

2/8
10. chaînage de fondation
11. hérrissonnage
12. mur de fondation
13. semelle
14. béton de propreté

4°/a-Expliquer l’utilité et les domaines d’utilisation de l’Excel
b- ona saisi le tableau suivant sur Excel

Sachant qu’on veut calculer la moyenne des notes des trois matières pour les 5 stagiaires, établir la
formule qu’on doit insérer au niveau de la cellule E4 et expliquer la méthode pour pouvoir la réutiliser
sur les cellules E5,E6,E7et E8

Réponse
a-Excel est un logiciel de la famille des tableurs. Conçu à l’origine pour réaliser des prévisions de
trésorerie, les tableurs ont beaucoup évolué puisqu’ils nous permettent d’effectuer :

- des tableaux bien sûr,
- des graphiques,
- des bases de données.

b-La formule est =(B4+C4+D4)/4 et sélectionnez la poignée de recopie (en bas à droite) de la cellule
pour effectuer une recopie étaler

5°/a-Pour nombreux travaux de construction il est nécessaire de connaître certaines
caractéristiques des matériaux utilisés. L’analyse granulométrique est la première de ces
recherches .Donner pour cet essai
 son but
 son principe
 ainsi que sa description
b-L’essai de propreté sur du gravier dont la fraction granulaire est supérieure à 5 mm, a
donné les résultats suivants :
P1 = 2525 g Gravier à l’état naturel desséché
P2 = 2480 g le même gravier lavé et desséché
 Déterminer le pourcentage d’impureté du gravier
 Quel est l’effet des impuretés (poussière, matière argileuse…) sur les graviers.

Réponse :
- But de l’essai :
L’analyse granulométrique permet de déterminer la grosseur et les pourcentages pondéraux
respectifs des différentes familles de grains constituant les échantillons.
- Principe de l’essai :

3/8
L’essai consiste à classer les différents grains constituant l’échantillon en utilisant une série de
tamis, emboîtés les uns sur les autres dont les dimensions des ouvertures sont décroissantes du
haut vers le bas.
Le matériau étudié est placé en partie supérieure des tamis et les classements des grains
s’obtiennent par vibration de la colonne de tamis

- Description de l'essai
Le matériau sera séché à l'étuve à une température maximale de 105 °C. On emboîte les tamis
les uns sur les autres, dans un ordre tel que la progression des ouvertures soit croissante du
bas de la colonne vers le haut. En partie inférieure, on dispose un fond étanche qui permettra
de récupérer les fillers pour une analyse complémentaire. Un couvercle sera disposé en haut
de la colonne afin d'interdire toute perte de matériau pendant le tamisage.
On appellera tamisât le poids du matériau passant à travers un tamis donné et refus le poids de
matériau retenu par ce même tamis
b-
-le pourcentage d’impureté = (2525 -2480)/2480 = 1.81%
-La présence de la poussière ou de la matière argileuse dans le gravier risque de compromettre
l’adhérence du mortier au gravier.

6°/ Parmi Les principaux engins de terrassement qu’on trouve sur les grands chantiers de
BTP, on trouve : les bulldozers ou bouteurs,
a-Enumérer les opérations composantes d’un cycle de fonctionnement d’un bulldozer
b-Quelles sont les opérations qui peuvent être réalisées par un bulldozer ?

Réponse
1. Un cycle d’un bulldozer est composé par :
 chargement de la lame – par confection d’un coupeau sur une distance d’environ
15 m,
 transport vers le lieu de dépôt – ça dépend de la distance de refoulement et de la
pente du chemin de refoulement,
 vidange de la lame – qui peut être réalisée d’un instant si on doit remplir un trou,
ou pendant d’un distance si on doit fait un couche,
 retour à vide en marche arrière au point d’extraction, pour recommencer encore
un cycle.
2. Un bulldozer peut faire les suivantes opérations :
- défrichage, déboisement, dessouchage,
- refoulement de terres, de roches désagrégées,
- décapage et amorçage de pistes,
- exécution d’un profil,
- excavation en ligne droite,
- étalement en couche et compactage superficiel,
- remblayage et construction de remblai,
- creusement de fossé,
- mise et reprise au tas,
- remorquages de force, etc

4/8
7°/Etablir le carnet de nivellement et vérifier l’écart de fermeture

N° Lecture s/mire Différences
Des Arrière Avant en montant en descend Cotes ou Observ-
points + Altitudes croquis

Totaux Diff. Ecart de fermeture :
égales

Réponse

N° Lecture s/mire Différences
Des + AR - AV en + en – Cotes Observ-
points en en ou croquis
mont desct Altitud
es
R 1.632 167.280
1 1.517 1.310 0.322 167.602
2 0.886 1.183 0.334 167.936
3 1.675 1.731 0.845 167.091
R 1.489 0.186 167.277
Totaux Diff. 5.710 5.713 0.842 0.845 Ecart de fermeture :
égales 3mm
-0.003 - 0.003

5/8
8°/On considère une semelle de fondation continue en béton armé sous un mur d’épaisseur b=25cm..
En supposant que la charge de compression est centrée et que les contraintes sont réparties
uniformément sous la semelle.
Déterminer les dimensions en plan et en élévation de la semelle.
(A=1.00m longueur ,B:largeur, h:hauteur totale ,d:hauteur utile)

On donne :

 Charges permanentes ………………………G=0.35 Méga newton
 Charges d’exploitation…………………… Q=0.05 Méga newton
 Caractéristique du sol :
 Contrainte admissible ……sol= 4.5 bars
 Enrobage des aciers de 5 cm

Réponse

1. Calcul des dimensions de la semelle

S=0.35+0.05/ 0.45 =0.88 m² on prend B= 0.90 m

d=B-b / 4  d =0.90 - 0.25/ 4=0.16m on prend d=20cm et h= 25 cm

 =(G +Q +p.p semelle)/ aire surface portante

 =[ 0.35 +0.05 +(0.025x0.90x0.25) ]/ 0.9= 0.4506 MPa >  sol

On prend donc B = 0.95 m
On revérifie la contrainte avec la nouvelle valeur de B on trouve :

 = 0.42 <  sol = 0.45 MPa
9°/Une poutre droite en équilibre appuyée sur deux appuis simples, supporte une charge
répartie et une charge concentrée.
Sachant que les charges sont inconnues et que la section est rectangulaire de
largeur b=20 cm :

1. Déterminer les réactions d’appuis RA et RB en fonction de q et a .
2. Etudier les variations des moments fléchissants et des efforts tranchants le
long de la poutre en fonction de q et a.

3. Déterminer à quelle distance de l’appui A se trouve le moment fléchissant
maximal et donner sa valeur en fonction de q et a.

4. calculer les valeurs des charges admissibles agissant sur la poutre sachant
que  = 90 daN /cm²

6/8
P h =3b/2 a = 1.00m
q P = 2.25qa
A B b
2a a 3a

Réponse :

P h =3b/2 a = 1.00m
q P = 2.25qa
A B b
2a a 3a

1) RB = 3qa
RA = 2.25qa

2) *0x2a
M(x)= 2.25qax M(0)=0 T(x)= 2.25qa T(0)= T(2)=2.25qa
M(2)=4.5qa²

*2ax3a
M(x)= 4.5qa² M(2a)=4.5qa² T(x)= 0 T(2a)= T(3a)= 0
M(3a)=4.5qa²

*3ax6a
q
M(x)= - x ² +3qax M(3a)= 4.5qa² T(x)= -qx+3qa T(3a)= 0
2
M(6a)=0 T(6a)= -3qa

3) Mmax= M(3a) = 4.5qa² en x=3a =3.00m

4)  max = Mfmax  
I/V
I/V = 3 b3/8
 max = 4.5qa²  
3 b3/8

7/8
3b 3 3( 20) 3 .90
q≤ = 8 x 4.5(100)²
= 6 daN/cm = 600 daN/m
8 x 4 .5 a ²

q = 600 dan/m et P = 1350 daN

Barème de notation:

1. ……./3 8. ………/4
2. ……./4 9 1. .…../2
3. ……./4 2. .…../4
4. ……./4 3. ….../1
5. ……./6 4. …../1
6. ……./3
7. ……./4

8/8