You are on page 1of 29

Dynamique Des Structures 1

Dynamique Des Structures 1
(
(DDS1) )

Année universitaire 2016/2017, 
A é i it i 2016/2017
Dr BENMANSOUR‐MEDDANE Nassima

Dynamique des structures 1
y q

1. Notions générales

2

1 DÉFINITIONS  1 DÉFINITIONS D’UN PROBLÈME DYNAMIQUE 3 .

Problème dynamique???? 4 .

 retrait.Définition d’un Définition d un problème dynamique problème dynamique 1. fatigue…  la vitesse de chargement est lentement variable                Accélération faible Forces d'inertie (Fi=m. quasi‐statique  monotone… fluage retrait fatigue fluage.acc) faibles  5 .Problème résultant d’une variation du  g p chargement dans l’espace et dans le tempsp Défi iti i ffi t Définition insuffisante Problème statique (t) Chargement cyclique .

l'accélération 2 l' élé ti d chargement du h t estt importante i t t donc les forces d'inertie produit de la masse par l’accélération représentent une part significative p de la réponse 6 . Définition d’un Définition d un problème dynamique problème dynamique Problème dynamique  Problème dynamique Accélération importante 2.

2. ACTIONS DYNAMIQUES 7 .

 chargement défini par ses propriétés  . g p p p statistiques (ce cas ne sera pas abordé dans ce  cours). chargement parfaitement défini par sa variation temporelle. Aléatoire. Action dynamique Action dynamique Déterministe.  cours) 8 .

Action dynamique Action dynamique ‐ Périodique. Harmonique Sollicitation T Exemple de Machine tournante 9 .

Anaharmonique Sollicitation T Exemple de propulseur de navire  10 . Action dynamique Action dynamique ‐ Périodique.

Action dynamique Action dynamique ‐ Non Périodique. impulsive Exemple choc. e p os o d u bât e t 11 . explosion d’un bâtiment  e p e c oc.

Action dynamique Action dynamique ‐ Non Périodiques. entretenus E Exemple sollicitation sismique  l lli i i i i 12 .

13 . Action dynamique Action dynamique • A chaque type de sollicitation correspond un mode de caractérisation et une méthode de résolution. • L’application d’un chargement dynamique induit des déformations. contraintes et des p déplacements qui varient dans le temps q p appelés réponses dynamiques.

3. EQUATION DE MOUVEMENT 14 .

Equation de Mouvement Equation de Mouvement • Formulation directe  Formulation directe –Principe Principe d d’Alembert Alembert • Formulation cinématique‐Méthode des  travaux virtuels  • Formulation énergétique ‐ Principe de  Hamilton  15 .

Formulation directe  Principe d’Alembert 2éme loi de Newton ou  la loi fondamentale de la dynamique: l id N l l if d l d l d i La résultante des efforts           = la variation de la quantité de mouvement  M: Masse du système  u: le déplacement du système u: le déplacement du système C’est l’équilibre de toutes les forces appliquées  y compris les forces d’inertie 16 .

Formulation cinématique Méthode des travaux virtuels  Partant d’un système en équilibre: Travaux virtuels des efforts extérieurs Travaux virtuels des efforts extérieurs = T Travaux virtuels des efforts intérieurs  i l d ff i éi Le système subit un déplacement virtuel  arbitrairement choisi 17 .

l f d' ti t ‐les forces extérieures. Formulation énergétique  Principe de Hamilton  La somme de la variation d’énergie conservatrice et l’énergie g non conservatrice p pour tout intervalle de temps p [t1. t2] est nulle. 18 . T: énergie cinétique T: énergie cinétique V: énergie potentielle  Wnc le travail des forces non conservatives  ‐les forces d'amortissement.

 Modélisation d 4. Modélisation d’un un système  système dynamique 19 .4.

d' • L'équation de mouvement est régie donc un système d'équations  différentielles du 2ème ordre  • Ou même par un système d'équations aux dérivées partielles si la masse  du système est répartie continûment du système est répartie continûment.t) l l d ( t) • Les forces d'inertie proviennent des déplacements qui sont reliés aux  f forces d'inertie. Modélisation d’un système  dynamique L’ bj tif t l L’objectif est le calcul de u(x. L'analyse d'un problème dynamique est complexe La modélisation est indispensable pour la résolution d’un problème dynamique  20 .

21 . L é ii d dé – Les moyens de calcul (logiciels) disponibles. Modélisation d’un système  dynamique • Un Un modèle c’est la schématisation  modèle c’est la schématisation (simplification) d’une structure suite à des  hypothèses. – La précision demandée. • Le modèle analytique dépond de: Le modèle analytique dépond de: – Comportement réel de la structure.

Modélisation d’un système  dynamique Modèles  dynamiques   dynamiques Continus Discrets Déplacements  Masses concentrées généralisés 22 .

appelés nœuds. • chaque nœud possède 6 degrés de liberté DDL (3 translations et 3 rotations) et la structure 6N degrés de liberté. où N est le nombre de nœuds. • les nœuds de la structure possèdent une masse pour les DDL de translation et une inertie massique en DDL de rotation. 23 . Modèles analytiques discrets Modélisation en masses concentrées M déli ti té Approche nodale • la masse de la structure est concentrée en un nombre fini de points.

considérés • Le nombre de DDL est égale à trois. Exemple d’un Exemple d un modèle à 3 DDL modèle à 3 DDL • Poutre modélisée par la concentration de la masse en en trois nœuds • Seuls les mouvements verticaux des nœuds sont considérés. 24 .

25 . Exemple d’un Exemple d un modèle à 1DDL modèle à 1DDL Masse concentrée au niveau du plancher . Modèle à 1 DDL.

La modélisation en masses concentrées est très  utile pour les systèmes dans lesquels une grande utile pour les systèmes dans lesquels une grande  partie de la masse est  concentrée à certains  emplacements 26 .

y Ces fonctions C f ti sontt appelées lé déplacements dé l t généralisés é é li é ded la l structure. Modèles analytiques discrets A Approche des déplacements généralisés h d dé l t é é li é La déformée de la structure est représentée par la somme de fonctions représentant chacune une déformée possible du système. 27 .

t) ( .Exemple d’un Exemple d un modèle à 3DDL modèle à 3DDL U(x.) 28 .

Exemple à un 1 DDL Exemple à un 1 DDL 29 .