You are on page 1of 16

Volume LxxxvIi N 0 11

- Le journal indépendant de l’Université d’Ottawa -

mon beau drapeau !

www.larotonde.ca LaRotonde @LaRotonde La RotondeVideo la_rotonde1932
section

éditorial Mathieu Tovar-Poitras
redaction@larotonde.ca
Rédacteur en chef

L'Ontario, terre d'improvisation et de mobilisation
concernant le projet de l’Université sphère politique. Ce dernier a reçu une pas un pilier de notre constitution ainsi
MATHIEU TOVAR-POITRAS vague de critiques provenant du fédéral, qu’une réalité transversale de l’histoire
de l’Ontario français et a expliqué que
RÉDACTEUR EN CHEF le dossier était plutôt suspendu. Pas des autres provinces, des maires de villes canadienne ? Il semblerait que oui, mais
convaincu.e ? Dites-vous qu’au moins on et municipalités ainsi que d’anciens ac- son utilisation dans les attaques entre
Vous vous rappelez quand Denise
essaie de vous flatter dans le sens du poil teurs. Le dossier linguistique n’est plus partis remet en question le respect réel
Bombardier était la principale source
en espérant que vous ne mordrez pas. que confiné à l’Ontario, il a atteint une qu’on lui accorde.
d’affront envers les francophones du
Canada ? Malheureusement, elle est ra- Vous êtes soudainement importants, échelle pancanadienne. Cependant il ne
profitez-en. faut pas penser trop fort pour noter que Mobilisations unies ?
pidement passée aux oubliettes lorsque
l’obsession du redressement financier le tout commence à faire de la mauvaise On dit que la communauté s’organise,
du gouvernement ontarien a giclé sur Le danger de politiser publicité pour le gouvernement onta- mais à quel point ? Du point de vue or-
les Franco-ontariens. Et maintenant ? rien. ganisationnel, une décentralisation des
Mais en fait, êtes-vous vraiment la cible
Voilà qu’ils improvisent. initiatives a dilué l’impact de l’argumen-
des concessions de Ford ou vous mène- Toutefois, le danger d’agir pour conci-
taire. La multiplicité des acteurs indivi-
Le 15 novembre dernier qualifié avec t-on plutôt en bateau ? Certes les mobili- lier ses alliés politiques avant le peuple
duels qui ont mis en place des projets à
raison de Jeudi noir, le Premier ministre sations ont certainement eu leur impact, a pour effet d’introduire un aspect po-
l'échelle locale a certes attiré l’attention.
de l'Ontario Doug Ford annonçait l’éli- mais on sait que le Premier ministre se litisé au dossier. C’est une réalité qui a
Cependant, cela s’est fait au détriment
mination du Commissariat aux services d’événements de plus grande ampleur
en français et l’abandon du projet de centralisés autour du même épicentre,
l’Université de l’Ontario français. Le 23 mais mis en œuvre sur une base territo-
novembre, un autre coup de théâtre. riale décentralisée.
Ford annonce qu’il fait marche arrière
sur certaines de ces décisions. Le plus grand défi que la communauté
aura à surmonter est de ne pas freiner
En grande partie grâce aux réactions son élan. C’est plus facile à dire qu’à faire
liées à ses décisions initiales, on ne peut étant donné que ce dossier représentera
s’empêcher de penser que cette timide un long combat. On peut légitimement
tentative de réconciliation n’est en fait critiquer les institutions représentant
qu’un leurre superficiel. Par exemple, la communauté franco-ontarienne pour
le gouvernement progressiste-conser- leur temps de réaction ainsi que leurs
vateur a annoncé qu’il créera un poste efforts de mobilisation. En revanche, ce
de commissaire aux services en fran- n’est pas le moment pour les egos vou-
çais au sein du Bureau de l’ombuds- lant les projecteurs, les actions fondées
man. Pourtant, n’avait on pas cité des sur une attitude réactionnaire et une sa-
restrictions budgétaires pour justifier tisfaction de se contenter de s’exprimer
cette coupure ? Oui, mais voilà que les au lieu d’agir.
employé.e.s – 13 pour être exact – du
Commissariat seront transférés au Des actions il y en a. Prenons le cas des
Bureau de l’ombudsman et que le com- manifestations prévues à Ottawa le 1er dé-
missaire pourrait être assigné à un autre cembre. Cette mobilisation physique est
poste. Ce n’est plus des politiques, mais attendue et souhaitable. Le point d’inter-
des jeux d’improvisation. rogation reste qu’il y en aura 4 à Ottawa,
la même journée. Les lieux de rassem-
Ford a aussi annoncé qu’il créerait un blement sont logiques – le Monument
poste de conseiller principal pour les af- ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE des droits de la personne et les bureaux
faires francophones. En fait créer n’est de députés progressistes-conservateurs
pas le bon mot. Il rétablira plutôt le poste de la région – mais est tout de même cu-
disant pour le peuple ne l’écoute pas, malheureusement commencé à habiter
qu’il avait pourtant aboli une fois devenu rieux que l’on ait préféré cette stratégie
chef du Parti progressiste-conservateur. ou plutôt n'écoute que ceux qu’il veut les discours publics. Les libéraux et les à une seule manifestation, mais de plus
Autre péripétie, le ministère des Affaires entendre. C’est quand même lui qui a conservateurs du palier fédéral s’ac- grande envergure.
francophones fera son retour. En re- reçu une lettre du groupe Canadians cusent mutuellement de ne pas réagir
vanche sans ressources, on s’entend que for Language Fairness lui demandant adéquatement en incorporant des at- Que ce soit à petite échelle, mais dans
c’est une décision empreinte d’un sym- de couper les ressources financières aux taques visant les partis et non les rhéto- un courant collectif comme l’affichage
bolisme redondant. affaires francophones et de faire de l’On- riques soulevées. de symboles franco-ontariens ou sur
tario une province anglophone à tous les une plus grande scène, telle que la
Autre surprise, Caroline Mulroney, Il est particulièrement inquiétant de prise de position de la députée progres-
niveaux.
ministre déléguée aux Affaires franco- voir qu’on est prêt à réduire les langues siste-conservatrice Amanda Simard
phones, s’est prononcée. Enfin, elle a Ford cherche à atténuer les critiques officielles pour gagner des points aux contre son parti, ces actions doivent
lancé des paroles non contraignantes certes, mais plutôt celles venant de la prochaines élections. Pourtant n’est-ce suivre un but commun.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

ACTUALITÉS Camille Ducellier
actualites@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

réunion du sénat PHOTO : EMILIE AZEVEDO

L’U d’O s’oppose aux politiques de Ford où l’Université a préféré ne pas diffuser le taux de de reproches du gouvernement provincial de Ford,
MAEVE BURBRIDGE satisfaction étudiante pour l’année dernière. Il sem- qui condamne le manque de liberté d’expression sur
JOURNALISTE blerait toutefois que l’Université tente de corriger les campus. L'administration progressiste-conser-
ses erreurs en instaurant un système d’évaluation vatrice aurait imposé aux universités d’émettre un
des professeurs dans le but d’améliorer la satisfac- énoncé officiel portant sur la liberté d’expression
Le Sénat de l’Université d’Ottawa (U d'O) a tenu tion étudiante et la qualité globale de l’éducation que sur leurs campus respectifs d’ici le premier janvier ;
une rencontre le lundi 19 novembre pour discuter reçoivent les uOttaviens. Selon plusieurs sondages le gouvernement provincial se réserve sinon le droit
d’enjeux tels que la position du gouvernement Ford effectués dans d’autres universités, les étudiant.e.s de couper les subventions des universités. La décla-
par rapport à la liberté d’expression sur le campus apprécient énormément quand leurs professeurs di- ration que prévoit émettre l’U d’O par rapport à la
ainsi que les mesures adoptées pour améliorer l’ex- rigent un cours qui est bien organisé et structuré, avec liberté d’expression serait basée sur la déclaration de
périence étudiante à l’U d’O. un minimum d’imprévus. L’Université compte donc l’Université de Chicago à ce sujet. Cette dernière ne
se pencher davantage sur cet aspect de l'enseigne- prône pas la liberté d’expression absolue, puisqu’elle
Coupures dans les programmes ment pour satisfaire la population étudiante. stipule que le discours haineux, ou hate speech, n’a
aucune place sur les campus universitaires.
La rencontre du sénat débute avec l’annonce de l'an- L’Université compte également instaurer un pro-
nulation de deux programmes. D’une part, la mineure gramme de dossier d’enseignement pour assurer la Les membres du Sénat soutiennent qu’il faut des limites
en études juives ne sera plus disponible pour les étu- qualité de l’enseignement qu’elle offre. Il s’agit d’un à la liberté d’expression sur campus. D’après le recteur,
diant.e.s. Il n’y a présentement aucun étudiant.e.s système d’évaluation de chaque professeur de l’Uni- « les autres universités prennent aussi une approche
dans le programme, puisqu’il existe une option en versité dans le but de cibler leurs forces et faiblesses plutôt minimaliste » par rapport à cette déclaration
études juives qui est très comparable à la mineure, individuelles et suggérer des pistes d’amélioration. imposée. David Graham, vice-recteur, soutient que « le
mais plus populaire. D’autre part, le programme De surcroît, le programme inclut des sessions de discours haineux sur le campus doit être géré ». Paige
d’études en audiologie et orthophonie, c’est-à-dire formation à intervalles pour assurer l’améliora- Booth, présidente par intérim de la Fédération Étudiante
l’étude des troubles auditifs et des défauts de pronon- tion continue des stratégies d’enseignement. Selon de l’Université d’Ottawa a également condamné la légis-
ciation, cessera également d’exister. Ce programme Germain-Rutherford, un tel système « favorise le lation de Ford, puisqu'elle « vise à protéger le discours
n’aurait vu aucune inscription depuis 2013, d’où l’in- développement d’une culture institutionnelle de la haineux ».
térêt de l’annuler. valorisation de l’enseignement [...] et un environne-
Il semblerait qu’en général, l’Université n'accueille
ment d’enseignement actif et créatif [...], et invite la
Remaniement du bac général pas favorablement les politiques conservatrices de
discussion par rapport à comment [les professeurs]
Ford. La politique sur la liberté d’expression sur le
devraient enseigner ». En effet, plusieurs parmi
Les programmes de baccalauréats généraux en arts, campus n’est pas le seul point de tension entre le gou-
les meilleures universités canadiennes, telles que
en sciences et en sciences sociales verront une res- vernement Ford et les membres du sénat. Ce dernier
Queen’s et l’Université de Toronto, utilisent un sys-
tructuration dans les prochaines années. L’objet du a également exprimé son regret et sa frustration pro-
tème d'évaluation similaire.
changement sera l’ajout de plus d’options de spé- fonde par rapport à l’annulation du projet de l’Uni-
cialisation, appelés des stackables, visant à « aider Il existe en fait déjà un système d'évaluation annuel versité de l'Ontario français, ainsi que l’effacement du
les étudiants à acquérir la multidisciplinarité que des professeurs à l’U d’O, mais Jacques Frémont, commissariat aux services en français pour l’Ontario.
recherchent les employeurs et [leur] permettre plus recteur de l’Université, a qualifié le système actuel De plus, « des réductions budgétaires importantes
de flexibilité », explique Aline Germain-Rutherford, de « largement insuffisant et injuste ». Les taux de se font annoncer au moins pour l’année prochaine »
vice-provost aux affaires académiques. satisfaction des étudiant.e.s en baisse des dernières selon Frémont, puisque Ford envisage de couper les
années en serait la preuve. subventions à toutes les universités de la province.
QUALITÉ DE L'ENSEIGNEMENT À LA HAUSSE Plusieurs membres du Sénat ont plaint le fait que
Ford et les universités la bière tienne plus à coeur à l'administration Ford
Les dernières années ont été plutôt décevantes pour que la qualité de l’éducation en Ontario et les services
l’U d’O en termes de satisfaction étudiante, au point Les universités ontariennes font présentement l’objet pour les Franco-ontariens.

w w w. l a r o t o n d e .c a
4 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m
2 6a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

Regard sur les enjeux franco-ontariens
part des francophones, Ford a décidé Ce n’est tout de même pas un raison- le Commissariat aux services en français,
MILÉNA FRACHEBOIS & d’intégrer la mise en œuvre de la loi sur nement infaillible pour annuler le pro- c’est 0.025%, c’est ridiculement petit ! »
MAEVE BURBRIDGE les services en français au rôle de l’Om- jet. Le gouvernement n’aurait-il pas pu s'exclame Trevor.
JOURNALISTES budsman de l’Ontario. repousser le projet, sans pour autant
l'abandonner complètement ? Réaction des jeunes
La semaine dernière, le Premier mi- Coupures et justifications
D’après Lydia Philippe de la Fédération Les coupures aux services pour les fran-
nistre Doug Ford a annoncé de graves
D’autre part, l’annulation du projet de de la jeunesse franco-ontarienne cophones ont provoqué une mobilisa-
coupures dans les services pour les
l’UOF a été particulièrement choquante (FESFO), « la jeunesse franco-onta- tion importante chez les jeunes Franco-
Franco-ontariens et la communauté ne
pour les Franco-ontariens, puisque rienne est très déçue. Ils attendaient le ontariens. Au cours de la dernière
compte pas se laisser faire si aisément.
Caroline Mulroney, ministre des Affaires projet de l’UOF. Plusieurs d’entre eux semaine, le Premier ministre Ford aurait
Les Progressistes-conservateurs de Ford francophones de l’administration Ford, a planifiaient justement aller à cette uni- été bombardé de messages de jeunes
viennent d’annoncer que le projet de vivement annoncé le soutien du gouver- versité. Ils se sentent trahis par le gou- Franco-ontariens vexés par les coupures
l’Université de l'Ontario français (UOF) nement pour le projet en juillet ; non seu- vernement ». De surcroît, Ford avoue aux services qui leurs sont chers, vu qu’il
a été annulé, ainsi que le Commissariat lement a-t-elle proclamé son appui pour ne pas avoir consulté de regroupements fournit son numéro de téléphone per-
aux services en français, dans le but le projet, elle a également annoncé que franco-ontariens avant de faire les cou- sonnel au public qu’il représente pour
de rembourser le déficit provincial. le gouvernement progressiste-conserva- pures. donner la chance à chacun de commu-
Conséquemment, la communauté fran- teur prévoyait de contribuer davantage niquer directement avec lui. L’ACFO
co-ontarienne est choquée et outragée au financement du projet. Trevor Stewart, étudiant en 2ème année dit également recevoir des messages de
par rapport aux coupures, puisque ces à l’Université d'Ottawa et leader et fon- jeunes francophones en colère à ne plus
Lors de l’annonce de l’abandon du projet dateur de la FPIFO, pense que les poli- en finir.
initiatives constituent des piliers cen-
la semaine dernière, Mulroney a justifié tiques de Ford sont hypocrites car, se-
traux dans la francophonie ontarienne.
la décision de couper l’UOF en faisant lon lui, Ford veut prendre l’argent pour Dans une optique similaire, plus de ma-
Le Commissariat aux services en fran- référence au fait que le gouvernement s’assurer qu’il est réélu : « pour moi son nifestations s’organisent à travers la pro-
çais, d’une part, « joue un rôle absolu- libéral précédent n’avait commencé la affaire, c’est complètement électoral ». vince le 1er décembre à 13 h. À Ottawa,
ment essentiel pour la mise en œuvre de planification et le financement pour la manifestation centrale pour revendi-
la loi sur les services en français », selon l’Université qu’en 2017, et qu'il n’était Trevor mentionne aussi un autre élé- quer les droits et services des Franco-
Ajà Besler de l’Association des commu- donc pas réaliste de s’attendre à ce ment qui pour lui, rend le gouvernement ontariens aura lieu devant le Monument
nautés francophones d’Ottawa (ACFO). qu’elle ouvre ses portes en 2020, comme de Ford menteur. « Le budget pour canadien pour les droits de la personne
À la suite de plaintes véhémentes de la les libéraux l'avaient prévus. l’Université franco-ontarienne ainsi que sur la rue Elgin.

« Clairement, les Franco-ontariens ne sont pas « C’était un projet qui allait
importants pour Ford » - Ajà Besler, ACFO “contribuer largement à la
culture, à l’épanouissement et
« Les organismes francophones se sont réunis dimanche et aux emplois disponibles pour
le consensus est clair : le gouvernement doit rétablir à la les Franco-ontariens” » - Lydia
fois le financement prévu initialement pour l'Université de
l'Ontario français, et rétablir le Commissariat aux services Philippe, FESFO
en français dans son intégralité. Rien de moins. » - François
« Les résidents d’Ottawa sont inquiets. Ils
Hastir, directeur général du RÉFO
veulent passer à l’action. La communauté se
rallie. » -Ajà Besler, ACFO
« Le fait d’annuler l’Uof constitue une
promesse brisée envers la jeunesse » - « Nos droits sont en train d’être estompés » - Trevor Stewart,
Lydia Philippe, FESFO leader et fondateur du FPIFO

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 11 5

et les mobilisations à venir à ottawa
Il y aura également trois autres mani- du sort que l’on réserve à un projet aus- l'Université de l'Ontario français, et ré- occupée pour l’avenir de sa communau-
festations parallèles devant les bureaux si sensé que celui de l’UOF. Pour elle, tablir le Commissariat aux services en té. Le fait que le gouvernement ontarien
des députés progressistes-conservateurs « c’était l’occasion d’avoir son propre français dans son intégralité. Rien de soit capable de faire des coupures aussi
à Kanata, Merville et Barrhaven, afin de endroit pour avoir son éducation. De moins. » grandes que cela ainsi que d’annuler des
permettre à tous les habitants d’Ottawa cette manière, on était pas obligé de projets qui étaient promis depuis des an-
Clairement, les représentants de la
de se retrouver dans une des manifesta- sacrifier ses choix scolaires ». nées comme l’Université ne la font plus
francophonie ontarienne ne comptent
tions proches de chez eux. se sentir en sécurité dans sa province,
La lutte pour une université de langue pas laisser tomber leur communauté.
explique-t-elle.
Tous les Franco-ontariens que La française en Ontario n’est toutefois pas L’ACFO affirme même avoir reçu le
Rotonde a interrogés ont avoué partager une nouveauté. Selon Philippe, « les soutien du gouvernement québécois, Maxime Bernier est aussi alarmé par les
régulièrement des publications sur les Franco-ontariens ont lutté pendant 40 de la communauté acadienne ainsi que réformes : il avoue avoir peur pour sa
réseaux qui visent à dénoncer les injus- ans pour la réalisation du projet de l’UOF de multitudes d’Ontariens anglophones communauté ainsi que pour la province
tices commises, les effets que cela peut », et le fait de l'’annuler constitue une « dans leur combat contre les coupures à de l’Ontario qui deviendrait de plus en
avoir sur la communauté, afin de faire promesse brisée à l’égard de la jeunesse la francophonie. Bref, les organismes qui plus anglophone, et qui perdrait la ri-
connaître à un maximum de personnes, franco-ontarienne ». représentent la francophonie en Ontario chesse d’avoir une identité franco-onta-
et ainsi de mobiliser les gens. Si on se se réunissent pour contester ensemble rienne. Trevor dévoile quant à lui son in-
concentre même sur les réseaux, on peut Regroupements Franco-ontariens les décisions de Ford d’une voix d’au- quiétude à travers des chiffres : « on voit
admirer de nombreux tweets de Franco- tant plus puissante. Comme l’a affirmé
Les organismes qui représentent les les chiffres diminuer année par année
ontariens en colère, avec le hashtag Stewart, « les Franco-ontariens ne vont
Franco-ontariens déplorent ouverte- de Franco-ontariens ». Il prend exemple
#francoontarien ou #gouvernement- pas se laisser piler dessus ».
ment les décisions du gouvernement sur ses amis d’enfance, ses voisins, qui,
ford.
Ford. François Hastir, directeur général aujourd’hui, ne parlent plus français et
Une inquiétude qui rôde
Le projet de l’Université de l'Ontario du Regroupement des étudiants fran- ne le comprennent plus parce qu’ils ont
français semble préoccuper d’autant plus co-ontariens (RÉFO), déclare que « les La communauté franco-ontarienne est été complètement assimilés. Il met la
les jeunes, qui ressentent la nécessité organismes francophones se sont réu- en colère, mais aussi bien inquiète des faute sur le fait qu’on insiste pas assez
d’avoir davantage d’institutions post-se- nis dimanche et le consensus est clair : nouvelles décisions du gouvernement sur l’importance de parler français, mais
condaires francophones. Katherine Roy, le gouvernement doit rétablir à la fois Ford. Katherine Roy, étudiante de 2ème aussi sur l’environnement qui n’est pas
étudiante franco-ontarienne, se désole le financement prévu initialement pour année en histoire, dit être vraiment pré- assez favorable.

« On est une minorité qui se bat depuis des « L’absence de l’UOF crée une pénurie dans l’accès
centaines d’années pour être capable d’avoir à l’éducation en français, particulièrement
des services en français, d’être capable de l’éducation gérée par et pour les francophones » -
travailler en français, etc. » - Katherine Roy communiqué de presse de l’ACFO

« Les Franco-Ontariens ont lutté « On veut assurer la prospérité et la promotion
pendant 40 ans pour la réalisation du de notre langue, notre culture, nos traditions en
projet de l’Uof » - Lydia Philippe, FESFO tant que communauté » - Trevor Stewart
« Ça fait plus de 30 ans que les francophones se battent pour « La jeunesse franco-ontarienne est très
leur université ; si le gouvernement avait vraiment à cœur
ce projet et si, comme il le prétend, il désirait "réparer les déçue. Ils attendaient le projet de l’Uof.
erreurs du précédent gouvernement", la solution serait simple Plusieurs d’entre eux planifiaient justement
: il ouvrirait les canaux de discussions avec nos organismes, et aller à cette université. Ils se sentent trahis
il continuerait à mettre tout en oeuvre pour que l'UOF puisse
voir le jour » - Kelia Wane, coprésidente du REFO par le gouvernement » - Lydia Philippe, FESFO
w w w. l a r o t o n d e .c a
6 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m
2 6a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

mobilisation

Les Franco-ontarien.ne.s se préparent

elle, ce n’est que l’histoire qui se répète. Elle dit aimer l’initiative de cet événement car
MILÉNA FRACHEBOIS « c’est une réunion de famille ».

On comptait parmi les participants de l'événement non seulement des étudiant.e.s,
JOURNALISTE mais aussi des individus de tous les âges. Deux grands-parents d’Orléans, Lucie et
Michel Roy, sont venus à l'activité avec leurs petits-enfants Justin (6 ans) et Arielle
Alors que la manifestation du 1er décembre contre les récentes décisions de Ford ap- (8 ans). Lucie, militante franco-ontarienne impliquée dans la cause, a peur que la
proche à grand pas, l’ACFO, en collaboration avec le FPIFO, a décidé d’organiser un langue se perde et veut que les futures générations continuent de partager cette ri-
atelier au centre universitaire « Création d’affiches : Soyez prêt.e.s pour la manif ! » chesse identitaire et linguistique en tant que Franco-ontariens.

Estelle Rapicault est venue avec ses deux enfants, Clément (10 ans) et Alexis (12 ans).
Des pancartes pour un mécontentement général Née en France et installée au Canada depuis 16 ans, Estelle défend ardemment les
La volonté d’organiser un événement de création de pancartes émane du fait que droits franco-ontariens. Cette famille, dont les enfants vont à des écoles franco-onta-
certaines personnes avaient réservé leur 23 novembre sur le calendrier afin de par- riennes, juge crucial d'avoir ces institutions et d’offrir les mêmes services en français.
ticiper à la manifestation, qui a été reportée au 1er décembre. C’était donc un moyen
de « donner la chance aux personnes qui étaient uniquement disponibles le 23 de Une manifestation reportée
contribuer puis participer à la manifestation », selon Ajà Besler, directrice générale
Comme l’a expliqué Ajà Besler, le Front de Préservation de l’Identité Franco-
de l’Association des communautés francophones d’Ottawa (ACFO).
Ontarienne (FPIFO) avait choisi le 23 novembre comme date pour la manifestation.
Emilie Stannard, étudiante de 1ère année, est présente à cet événement parce qu’elle Cette réaction était cependant prématurée ; le reste de la communauté et des autres
se désole des coupures du gouvernement de Ford dans des services « qui sont vitaux organismes n’a pas suivi la décision du FPIFO, car ils ont eu besoin de quelques jours
à la préservation de l’identité franco-ontarienne et à la survie de la langue ». Elle veut de plus pour se mobiliser.
donc contester à la manifestation car elle pense que ça peut changer les choses. Pour
Alors que la date du 1er décembre était déjà choisie pour des actions provinciales,
se préparer, Emilie écrit sur une pancarte « 1917 : Règlement 17 ; 1997 : Montfort;
l’ACFO a décidé de négocier avec le FPIFO. Ils voulaient voir s’il n’était pas possible
2018 : Université de l'Ontario français et le Commissariat des services en français ».
de se concentrer exclusivement sur la date provinciale afin de rassembler toutes les
Elle cible ici les grosses attaques reçues par la communauté afin de montrer que les forces et avoir une seule date de manifestation, mais avec beaucoup plus de force et
Franco-ontariens ont gagné à chaque fois, et qu’ils gagneront encore une fois. Pour d’influence, pour « maximiser l’impact », affirme Besler.

PHOTOS : EMILIE AZEVEDO

w w w. l a r o t o n d e .c a
actualités la rotonde numéro 11 7

conférence Chronique

Mont Logan en Solo La santé mentale : un sujet tabou
de tomber brutalement dans la rue, en
CAMILLE DUCELLIER MILÉNA FRACHEBOIS pleine crise et d’avoir tous les regards
CHEFFE DU PUPITRE ACTUALITÉS JOURNALISTE rivés sur moi.

Lorsque l’Université d’Ottawa l’avait Alors que je fais une crise, tout le
La fin du semestre, le début des exa- monde s’inquiète et donne de l’impor-
approchée pour donner une conférence
mens... Le stress monte et certains tance à ce qui se voit, simplement dû au
sur son parcours d’alpiniste l’an der-
étudiant.e.s deviennent de plus en fait qu’une telle crise est impression-
nier, Monique Richard, alors à la veille
plus anxieux ou ont du mal à gérer nante à voir quand quelqu’un ne sait
de son départ pour le Mont Logan,
leur bien-être. Anxiété, dépression, pas ce que c’est. Mais alors pourquoi
avait répondu que si elle en revenait
troubles obsessionnels compulsifs… ne pas accorder autant d’importance
vivante, elle se ferait un plaisir de faire
La liste est longue et la santé mentale au bien-être quand il n’est pas visible
un tour à Ottawa.
est pourtant toujours tabou. physiquement ? Pourquoi, alors que
Monique Richard devient, le 14 mai nous sommes au XXIème siècle, dans
2018, à 14:38, la première canadienne Alors qu’on a tous hâte que le se-
mestre se finisse, les examens finaux une société qui nous entraîne vers ce
à avoir réussi l’ascension du plus haut genre de problème, les maladies men-
mont du Canada, le Mont Logan, en ne sont, quant à eux, pas attendus avec
joie. Malgré les tentatives de l’Univer- tales sont-elles taboues ? Je ne vous
solo. Invitée par l’Institut d’études fémi- parle même pas de la place qu’occupe
nistes de l’Université d’Ottawa mercredi sité d’améliorer le mieux-être des étu-
diant.e.s, la société dans laquelle nous la santé mentale en France car cela se-
dernier, cette dernière a pu partager son
parcours impressionnant, qui l’a mené CRÉDIT : COURTOISIE
COURTOISIE
aux sommets de l’Asie, de l’Afrique, de
l’Europe et du Canada.
La montée fut mouvementée, entre
Un long processus crevasses, tempêtes et bâtons brisés,
mais le 30 mai, après plusieurs jours
Pour Monique Richard, l'ascension passés à attendre que le ciel se dégage
des plus hauts sommets de la planète
entre les cinq camps au long de la mon-
requiert une énorme préparation logis-
tagne, Monique Richard atteint seule le
tique, physique et psychologique. En
sommet de la plus haute montagne du
effet, à l’occasion du 150e anniversaire
Canada, à 5 959 m d’altitude.
du Canada, Richard a décidé de gravir
la plus haute montagne du pays. Pour Lors de la descente, surnommée par
ce faire, elle s’est alliée à un collègue Richard « la descente aux enfers »,
alpiniste et a préparé assidûment son
elle se perd dans le brouillard, et gra-
ascension en 2017.
vit l’équivalent d’un deuxième sommet
Une fois arrivée au camp de base du en tentant de retrouver son chemin.
Mont Logan, à l'extrême ouest du Yukon Finalement, en se basant sur ses expé-
au printemps 2017, Monique Richard riences de 2016 lors de l’ascension d’un
sommet tout près de Seattle, où elle a ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
et son partenaire de montagne sont
bien entourés. « On était pas les seuls perdu un ami qui est décédé d’hypother-
à avoir eu l’idée de gravir la plus haute mie à ses côtés, Monique Richard utilise vivons nous pousse à un rythme effré-
né, une perfection que l’on voit que rait casser le rêve de beaucoup d’entre
montagne du Canada pour le 150e ! », ce qui lui reste de batterie pour appeler
dans les revues, des conditions de tra- vous qui voient la France comme un
raconte-t-elle. L’alpiniste de Montréal les secours, puisqu’elle est consciente
vail et d’études de plus en plus stres- pays parfait où vivre.
mentionne que dans ce type de sport qu’il leur faudra plusieurs jours avant
extrême, la santé psychologique est tout d'arriver à son emplacement, tout près santes… Bref, s’en sortir sans aucun
Selon l’institut universitaire en santé
autant importante que la forme phy- du sommet. symptôme de maladie mentale de nos
mentale de Montréal, « les préjugés
sique. En effet, après quelques jours de jours est quasi impossible. Avez-vous
entourant la maladie mentale incitent
montée, le collègue de Richard a du mal déjà essayé de ne pas vous comparer
Difficultés près de 2/3 des personnes atteintes
à rester motivé, et l’équipe doit faire de- aux autres ? De prendre le temps ne
serait-ce qu’une journée pour vous à ne pas chercher l’aide dont elles
mi-tour, à regret. Pour ce qui a trait aux nombreux obs-
ressourcer sans penser à rien ? Si oui, ont tant besoin, ce qui signifie que le
tacles sur son chemin, ceux-ci ne se
vous savez qu’il est très difficile d’y ar- concept même de santé mentale est
Logan Solo résument pas à des crevasses ou à des
toujours tabou dans l’esprit des gens ».
avalanches. En effet, Monique Richard river car nous sommes conditionnés
De retour à Montréal, encore amère de cette façon.
est employée à temps plein de Poste Je pense que l’on devrait faire des pro-
de sa tentative sur Logan, Monique
Canada en tant que factrice. Celle-ci En tant que personne anxieuse et grès en ce qui concerne la santé men-
Richard se questionne sur son prochain
raconte d’ailleurs devoir prendre des perfectionniste, je vois à quel point tale. Bien qu’en un siècle nous avons
défi. Puis, « après beaucoup de vin, je
congés sans solde consécutifs pour la santé mentale est importante ainsi fait des progrès incroyables dans ce
me suis dit : pourquoi pas Logan en
solo? ». Dès lors, l’alpiniste débute l’or- être en mesure de partir en expédition. que les effets que les petits stress de domaine, notamment avec Freud,
ganisation pour sa plus grande expédi- De plus, en tant que « femme dans un la vie qui s’accumulent peuvent avoir précurseur de la psychanalyse, nous
tion. En mai 2018, lorsque Richard se milieu d’homme », Richard explique sur ma santé, mon humeur, ma qua- devons continuer de faire des efforts.
fait déposer par un avion au camp de qu’elle est souvent sous-estimée et a lité de sommeil, ma capacité à me Cependant, il ne s’agit pas d’attendre
base, elle est seule. Ce n’était plus du souvent besoin de sortir la liste des concentrer, etc. Atteinte de crises de que la science trouve un nouveau re-
tout la folie du 150e anniversaire du sommets qu'elle a atteints pour prouver panique brutales, que l’on peut aus- mède pour guérir une des nombreuses
Canada. Ainsi, la conférencière explique sa valeur. Bref, à 43 ans, les prochains si retrouver sous le nom de crises de maladies mentales qui existent, mais
que c’est tout le contraire de l’Everest, projets de Monique Richard sont de tétanie et de spasmophilie, je vois simplement de rendre cela moins ta-
puisque le camp de base de la plus haute taille : atteindre les 8 sommets de plus l’impact constant de ces dernières bou, afin que l’on puisse être capable
montagne du monde compte près de 2 de 8 000 m, tous dans la chaîne hima- qui m’empêchent de pouvoir faire des d’en parler sans crainte, dans une so-
000 personnes. layenne. choses normales sans avoir un risque ciété aussi moderne que la nôtre.

w w w. l a r o t o n d e .c a
8 actualités l laar ro ot to onnd de e l u nldei m
2 6a rndoiv2e9m bmraer s2 021081 6

Trois questions pour comprendre  par Miléna Frachebois La
La mondialisation et la société de consommation Francosphère
CAMILLE DUCELLIER
Alberto-Guillermo Chaque semaine, La Rotonde interroge un des

Flórez-Malagón
1200 professeurs de l’U d’O sur un sujet d’actualité.
L’occasion pour vous d’en apprendre davantage, CONGO - Élection en décembre - La
et pourquoi pas, de briller dans les tension monte à l’approche des élections
Professeur d’histoire et de développe- soupers de famille et autres lieux propices aux dé- présidentielles au Congo. Les observateurs
bats. internationaux espèrent que cette élection
ment international et mondialisation permettra le premier transfert de pouvoir
démocratique pour le pays. L’élection de-
Pouvez-vous définir la mondialisation ainsi que la société de consommation ?   vrait avoir lieu le 23 décembre, mais de

1
La mondialisation est un phénomène qui se passe depuis que les sociétés sont entrées en contact, dont nombreuses craintes se sont faites en-
l'arrivée des Espagnols en Amérique. Il y a eu une phase plus récente de la mondialisation quand les in- tendre, principalement concernant les
terconnections se sont dramatiquement intensifiées, particulièrement à cause du progrès technologique machines électroniques pour voter. Ces
et de l’émergence d’acteurs extra-territoriaux, transnationaux et même virtuels. La société de consom- machines auraient tendance à être moins
mation est un concept réduit qui s’applique à la façon de vivre dans des sociétés capitalistes modernes. fiables que l’option papier-crayon. En ef-
Ça se réfère à la vision déterministe qui indique que l’économie est le centre de la vie humaine et que le fet, les nombreuses pannes d’électricité
consumérisme correspond à une variable spécifique de la structuration du système capitaliste. dans le pays pourraient perturber l’élec-
tion.
En quoi ces deux concepts sont-ils liés ?

2
Le réductionnisme qui parle de la mondialisation seulement comme une mondialisation économique
considère que les stratégies de production, fragmentées et partagées dans des conditions inégales par HAÏTI - Réponse aux manifesta-
différentes sociétés dans le monde, articulent une plus grande offre de biens qui devraient être imposés tions - Après une semaine de manifes-
comme des nécessités pour les consommateurs. Dans ce sens, la production et le flux de biens ren- tations violentes en Haïti, le Premier
forcent la pratique qui consiste à produire des individus en tant que consommateurs, avant même d’être ministre du pays, Jean-Henry Céant,
citoyens ou humains. promet l’élaboration d’un programme qui
serait en mesure de créer plus d’emplois,
en particulier dans les quartiers les plus
Est-il possible de concilier la mondialisation et être un consommateur responsable ? pauvres. En effet, dans un discours diffusé
C’est possible, mais ce n’est pas courant dans le milieu actuel des politiques globales. L’obsession de sur Facebook, Céant explique que le gou-

3
produire un revenu plus important que les besoins humains produit un monde d’acheteurs qui ne sont vernement va créer des projets de travaux
pas capables de devoir l’implication de leur consommation au-delà de leur propre plaisir. Ceci est ren- publics, tels que la construction de canaux
forcé avec l'excuse commune que les personnes à faible revenu n'accepteront pas de produits chers, un et de routes, ainsi que des programmes de
principe qui peut être questionné facilement. Des puissances mondiales comme les États-Unis ont alors ramassage de déchets. Cette déclaration
commencé à pratiquer ce type de consommation, en commençant par leur président, et des auteurs a été publiée le 24 novembre, après une
comme M. Hardt et A. Negri ont indiqué que la seule option dans cette problématique est d'espérer que journée de manifestations particulière-
les petites communautés et les individus pourraient développer une nouvelle culture. ment violente entre les policiers et les mi-
litants à Port-au-Prince.

revue de presse par Mathieu Tovar-Poitras ÉGYPTE - Une momie révélée - Une
femme momifiée datant de plus de 3 000
ans a été dévoilée dans la ville de Louxor,
dans le sud de l’Égypte. La momie était
Une journaliste étudiante accusée par l'association d'être un problème de sécurité l’un des deux sarcophages retrouvés plus
The Eyeopener - Université Ryerson tôt ce mois-ci par une expédition française
sur la côte ouest du Nil. Le premier sar-
Dans le cadre d'une enquête portant sur les opérations du centre du mieux-être, Alanna Rizza - journaliste au Eyeopener - a été cophage a déjà été ouvert et examiné par
interceptée par un membre de l'exécutif du Syndicat étudiant de Ryerson. La raison ? Prendre des photos d'un lieu public ainsi des spécialistes. Toutefois, ce deuxième
que rentrer dans le lieu en question (le centre, devenu entrepôt), malgré que des employés lui aient ouvert la porte et l'aient sarcophage est le premier à être ouvert et
invitée à rentrer. Plus tard, le président du Syndicat a fait savoir que tout autre événement de cette nature mènerait à l'appel des dévoilé devant les médias internationaux.
services de protection. Les chercheurs ont estimé que ces arté-
facts dateraient de l’époque de plusieurs
pharaons connus, tels que Toutânkhamon
ainsi que Ramsès II.
Un député conservateur poursuit un journal étudiant pour diffamation
Huffington Post (Concernant The Gateway - Université de l'Alberta) FRANCE - Macron dénonce les ma-
nifestants - Le président de la Répu-
Kerry Diotte, député conservateur d'Edmonton Griesbach, poursuit le journal étudiant The Gateway sur une action fondée
blique française, Emmanuel Macron, a
sur des accusations de diffamation et d'atteinte à la réputation. Le journal a publié il y a quelques semaines un article et un
dénoncé dimanche la violence des mani-
éditorial critiquant le député et son support à Faith Goldy. Le journal a retiré les propos et publié des excuses en plus d'un
festants du mouvement des gilets jaunes.
erratum. Selon la Presse universitaire canadienne, ces mesures auraient dû suffire pour satisfaire M. Diotte.
Les Champs-Élysées sont chaotiques de-
puis le début des manifestations, samedi
dernier. Le président dénonce les mani-
Changement de nom pour les Redmen de McGill et politique anti-violence festants qui ont eu des altercations avec
les forces de police sur place. À la base, le
Le Délit - Université McGill mouvement des gilets jaunes s’opposait à
la montée du prix de l’essence, mais s’est
C'est par une majorité de 78.8% des voix que la communauté étudiante a approuvé le changement du nom des équipes de élargi pour à présent dénoncer les prix du
l'institution. Rappelons que le nom en question, Redmen, avait suscité de vives critiques en raison de sa nature insultante logement à la hausse, particulièrement en
vis-à-vis de la communauté autochtone. Un autre résultat important du référendum est l'approbation d'allocations visant à milieu rural.
financer des ressources pour les victimes de violence sexuelle.

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

Arts et culture Gabrielle Lemire
culture@larotonde.ca
Cheffe de pupitre

Soirée au Petit Chicago

Complètement sous l'emprise de l'intrigante Pomme
Que ce soit sur scène ou en « sessions l’artiste dans le bar rempli à craquer.
GABRIELLE LEMIRE montréalaises » où Pomme reprend ses
CHEFFE DU PUPITRE ARTS & CULTURE Après avoir invité les spectateurs dans
titres avec des artistes québécois, croi-
son univers avec quelques chansons de
ser son chemin implique de pénétrer
Si vous avez entendu une voix d’ange son album À peu près, Pomme a invi-
dans un monde où tout est poésie, déli-
té sur scène, contre toute attente, son
dans l’écho du son cristallin d’une cat mais affirmé à la fois. Minuscule sur
ex-copine, Safia Nolin, qu'elle a ren-
auto-harpe, alors vous êtes tombé.e scène, mais à la voix si grande, Pomme
contrée en 2015. Complices, leurs voix
sur l’artiste Pomme qui s’arrêtait le est avant tout un personnage intrigant. s’entremêlaient tout naturellement sur
temps d’une soirée au Petit Chicago. La
une reprise de Qui a tué grand-ma-
Rotonde vous livre sa perspective d’une Ne plus toucher terre man, de Michel Polnareff.
soirée de découvertes musicales.
Le contrôle vocal et le timbre envoûtant Pomme se confie sur Nolin : « Déjà,
C’est vers 22h00 que Pomme a fait son et sensuel de la voix de Pomme semblait avant de la rencontrer, j'étais vrai-
apparition, seule sur scène dans toute garder toute la salle en suspens. « J'arrive ment sensible à sa musique, je trouvais
son authenticité. Un éclairage aux chan- sur scène et c'est minimaliste, il n'y a pas qu'elle nous mettait dans une hon-
delles, chaleureux malgré le verglas à de déguisement, je suis juste moi, sans ar- nêteté brute que je trouve incroyable
l’extérieur, tissait un chrysalide empri- tifices, alors j'ai l'impression que les gens et qu'elle était archi-authentique. En
sonnant les spectateurs fascinés. Calme se sentent inclus. C'est vraiment agréable France, c'est difficile de trouver des ar-
et posée, l’artiste s’abandonne vraiment d'avoir un public aussi attentif », affirme tistes comme ça. »
à son public et dégage une honnêteté Petit Chicago samedi.
l'artiste. En effet, pas un seul murmure
Tout comme Nolin, Pomme souhaite se
troublante. ne troublait la performance intime de « J’étais allée à Montréal justement
plonger encore davantage dans le mini-
malisme caractéristique de ses appari- parce qu’il y avait une moins grande
tions sur scène. « Je suis toujours dans scène culturelle ici quand je suis partie.
cette quête de la vérité, si on veut. C'est Maintenant, je reviens et je trouve ça le
plus moi, parce que je grandis et je fais fun parce que c’est en train de se déve-
de plus en plus ce que je veux », explique lopper », confie Sara-Danielle.
l'artiste.
Après une soirée figée dans le temps,
Découvrir Sara-Danielle Pomme et Sara-Danielle replongent
toutes les deux dans la création. Sara-
Le timbre clair de la voix de Sara- Danielle, avec un EP qui verra le jour
Danielle, en première partie, réchauffait en 2019. Pomme, de son côté, souhaite
le public pour la performance de Pomme. plus de minimalisme sur son second al-
Sur des rythmes électro et soul, l’artiste bum. S'attendre à la même atmosphère
originaire d’Ottawa nous présentait un intime qu'elle priorise sur scène sur un
nouveau style musical bien à elle, qu’elle album à découvrir en 2019.
a baptisé la « ginger soul », inspirée du
soda au gingembre. « Je trouve ça pétil-
lant, je trouve ça énergique et c’est tout
à la fois », explique Sara-Danielle.

Elle écrit uniquement en anglais,
puisque c’est une langue qui l’interpelle
au niveau musical, et se dit très influen-
cée par les rythmes afro-américains.
Celle-ci fait définitivement partie des
artistes qui ne se limitent pas à une
seule catégorie.

Sara-Danielle est d’ailleurs très
flexible ; les arrangements musicaux
varient selon la salle où elle joue et le
public afin de donner une expérience
complètement unique à chaque spec-
PHOTOS : LOIC GAUTHIER LE COZ
tacle. La réception du matériel de l’ar-
tiste a d’ailleurs semblé très positive au

w w w. l a r o t o n d e .c a
10 A R T S e t C U LT U R E l a lrao troont do en d e l u n d li e2 6m na or vd ei m2 9b rmea2r0s1 28 0 1 6

vernissage Vernissage au Atomic Rooster
Aperçu pictural du vécu des réfugiés Où musique et art visuel ne font qu’un
Mohamed Murad, artiste syrien de 35 le jour, sous forme d’appel aux artistes
MAEVE BURBRIDGE ans, écrit les mots suivants : « Quand je
EMMANUELLE GINGRAS proposant des œuvres créées à partir
JOURNALISTE peins, je me rappelle du passé. J’espère JOURNALISTE d’un morceau musical les inspirant.
que ces jours-là seront de retour, quand « [La musique] est très importante
La galerie Maison de la commune a Nombreuses sont les raisons qui créent
il n’y avait pas de guerre. Je souhaite pour le processus de la plupart des
accueilli un vernissage tout à fait hors un lien entre une œuvre d’art et le pu-
une meilleure vie à tous les peuples du artistes », affirme Perdy. La date li-
du commun le 21 novembre : une pano- blic. Peter Purdy, conservateur du
monde qui sont en guerre ». Murad a mite étant fixée au 25 novembre pour
plie d’œuvres ayant traversé le monde, Atomic Rooster, tente d'explorer une
navigué sur un radeau en plastique de la déposer leurs œuvres, les artistes se
du Moyen-Orient à la Grèce jusqu’au approche propice à provoquer ce lien
Syrie jusqu’en Turquie. La France lui a devaient aussi d’envoyer un hyper-
Canada, peintes par des réfugiés ayant « inévitable » grâce à son événement
ensuite refusé l’asile. Depuis, il vit avec lien YouTube de la chanson ayant
suivi le même trajet dans l’espoir de re-
sa famille en Grèce. Tones. inspiré leur toile. Les œuvres seront
trouver une meilleure vie ailleurs.
par la suite exposées sur les murs du
L’art des enfants semble plutôt dé- Alors que la musique fusionne dans
Les œuvres présentées au vernissage restaurant Atomic Rooster.
peindre les traumatismes qu’ils ont presque tous les arts de la scène, qu’en
Love Without Borders témoignent du
vécus, de manière très crue et honnête. vient-il quand elle se mêle à une œuvre
vécu de réfugiés, originaires de la Syrie, Tones , exposition active
Par exemple, le tableau d’une syrienne fixe, constante?
de l’Iraq et de l’Iran, vivant présente-
de six ans témoigne du moment où, lors C’est à partir du 27 novembre prochain
ment dans des camps de réfugiés grecs. D’après Purdy, une œuvre d’art n’est
de sa traversée de la Méditerranée, trois que le public pourra officiellement ac-
Les tableaux racontent l’histoire d’en- pas exposée pour ne plaire qu’à l’esthé-
personnes sont tombées de l’embar- céder au processus créatif des œuvres.
fants et d’adultes ayant quitté leur pa-
cation, se noyant dans la mer. D’après tique. Le public se doit d'interagir avec
trie à cause des atrocités de la guerre. Le
chemin est long et ardu pour ceux qui Love Without Borders, l’art aiderait les
choisissent de l’emprunter. C’est pour jeunes enfants à mieux comprendre les
cette raison que l’ONG Love Without expériences difficiles qu’ils vivent.
Borders, organisatrice du vernissage,
intervient au sein des camps de réfu-
Une connection tangible
giés pour offrir des sessions et ateliers Ces œuvres ont traversé un océan et
de thérapie artistique. L’ONG travaille une mer pour parvenir aux Canadiens,
avec des réfugiés pour les encourager à où Love Without Borders tente de les
s’exprimer par l’art pour gérer les trau- vendre. Au-delà d’une levée de fonds
matismes qu’ils ont vécus.
pour la sécurité financière des réfugiés,
le but du vernissage, selon Ninh, est de
Point de vue du réfugié
« rendre humaine et tangible leur réali-
De manière globale, les tableaux et les té ». Bien qu’il en est souvent question
courts textes rédigés par les artistes qui dans les nouvelles et sur les réseaux ILLUSTRATION : ANDREY
accompagnaient les oeuvres, ont un sociaux, le vernissage Love Without GOSSE
message optimiste. Selon Fred Ninh de Borders offre aux Canadiens une ex-
Global Shapers Ottawa, co-organisa- périence beaucoup plus intime. Nicolai
Gregory, gérant de la galerie Maison de En effet, tous auront la chance d’écou-
teur de l’exposition, « l’art ici représente elle afin qu’une expérience se produise
les meilleurs aspects de l’esprit humain, la commune affirme que « ces coups de ter les différentes musiques desquelles
et que lien s’en suive. « Après tout, il
comme l’amour, la résilience et la célé- pinceau ont été faits des mains [des ré- se sont inspirées les créations. Un code
faut d’une façon ou d’une autre que l’art QR pourra être envoyé sur le portable
bration de la pluralité ». fugiés]. C’est extrêmement personnel ».
parle à son visionneur », souligne Peter de ceux qui le voudront afin d'accéder
Purdy. aux liens YouTube des chansons asso-
ciées à chaque peinture. Il est à ne pas
Auparavant conservateur à la
oublier d'emmener des écouteurs afin
Gallery74, Purdy s’est épuisé de voir
de se fondre dans ce qui sera présenté
passer à longueur de journée des vi-
visuellement.
siteurs éphémères. « J’ai réalisé que
j’avais besoin de donner aux visiteurs Le vernissage officiel se déroulera le 4
une raison de rester plus longtemps décembre prochain de 19h à 22h, où il
et de créer une relation concrète entre sera possible de consommer art et nour-
eux et l’œuvre », explique le conser- riture.
vateur. Perdy s’intéresse à l’art où le
public est impliqué dans le processus temps de l'année pour exposer?
créatif, d’où son désir d’organiser Tones
À partir du mardi 27 novembre jusqu’au
en plus d’être l’organisateur local des
18 décembre, les peintures seront à
populaires Art Battles à Ottawa.
vendre. Il sera ainsi possible d’ache-
Conjuguer art et musique ter une « expérience artistique » à ses
proches en pleine période du temps des
C’est donc sur la réflexion d’un dialogue fêtes, si vous n’avez pas tout dépensé au
PHOTO : EMILIE AZEVEDO
entre œuvre et public que Tones voit Black Friday.

w w w. l a r o t o n d e .c a
A R T S e t C U LT U R E la rotonde numéro 11 11

chronique

Jamais mieux servi que par soi-même
Parce que même si ça n’a pas encore été en tentant d’asphyxier une organisation
GABRIELLE LEMIRE compris par nos dirigeants, les arts et la phare dans la communauté, c’est tenter
CHEFFE DU PUPITRE ARTS & CULTURE culture constituent les poumons d’un de faire croire à ce peuple que sa culture
peuple, d’une société. Les poumons, est effaçable. Et en ne consommant au-
Je suis en colère. En colère noire. c’est cet organe-là qui nous permet de cune culture, en ignorant le travail des
J’enrage, et ce, en dépit du rétablisse- crier haut et fort ce que nous sommes, artistes d’ici au profit de nos soirées de-
ment d’un ministère des Affaires fran- quittes à enrouer nos cordes vocales, à vant Netflix, on gobe l’affront. Et cette
cophones. Piètre tentative d’étouffer la faire dérailler nos larynx. apathie, ça nourrit ma colère.
polémique des dernières décisions du
gouvernement... Aveuglés par les billets, les dirigeants Même si le Théâtre du Trillium, loca-
ne comprendront peut-être jamais que taire de la Nouvelle-Scène, se veut ras-
Sans ajouter cette colère à l’encre qui la richesse de la province se trouve en
surant, les arts et la culture de l’Ontario
a déjà coulé sur les soulèvements po- fait dans la profondeur de sa culture
français ne se financeront pas tout seuls.
litiques récents, je tente de trouver un et ses arts, ses chansons et ses publi-
En remettant la dette de 3 millions de
moyen de la canaliser dans une pro- cations. C’est cette dimension-là qui
dollars sur les épaules de la Nouvelle-
vince gouvernée par une force déloyale permet à un peuple de respirer. Ce sont
Scène, celle-ci sera contrainte de mettre ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
qui est loin d’être progressiste. nos événements, nos organismes cultu-
les bouchées doubles pour remplir ses
rels qui font naître l’étincelle d’un sen-
Dans une province où valoriser des salles. Méchante embûche pour la créa-
timent d’appartenance rassembleur. Depuis 400 ans, on crie à tue-tête pour
lieux culturels comme la Nouvelle- tion, pour la recherche et l’innovation.
Ce sont nos artistes qui allument la justifier notre présence. On n’a jamais
Scène Gilles Desjardins, ça passe dans
flamme dans le regard des francophiles, eu à dépoussiérer les armes ; le conflit,
la déchiqueteuse.
avides de faire partie d’une culture aus-
Alors qui va financer tout ça?
c’est inscrit dans notre ADN. Mais tout
Dans une province où je dois constam- si vivante et fière. Ce sont les arts et la L’Ontario français a toujours été friand ça, ça ne vaut rien si on ne vit pas ac-
ment être sur un qui-vive culturel. À culture qui habitent des lieux comme la du par et pour. Comme quoi on n’est tivement notre culture, si on n’encou-
l’affût des événements et des lieux fran- Nouvelle-Scène, un endroit invitant et jamais mieux servi que par soi-même… rage pas les créations de nos artistes
cophones où me réfugier, où vivre ma accessible par sa fourchette de prix. C’est pourquoi il est absurde d’attendre franco-ontariens. C’est en criant sur
culture, où transpirer la « franco-onta- la fermeture d’un service, d’une salle nos scènes, sur nos tableaux et en pu-
Accéder aux créateurs d’ici
rienneté ». de spectacle ou d’une énième maison bliant nos mots qu’on prouvera notre
L’accessibilité à l’art est cruciale pour d’édition pour se décider à consommer présence. Ce faisant, même après 400
Comment respirer en franco-onta- la survie d’une culture, d’un peuple. Et de la culture. Il faut agir avant. Avant la ans de lutte, on ne manquera jamais de
rien ? enlever à ce peuple cette accessibilité, crise. souffle.

Suggestions de la semaine Par Gabrielle Lemire

Gastronomie Musique Création Arts Visuels

26 nov
11h 26 nov
18h 29 nov
14h 29
nov
18h

Fête mondiale des Après-midi créatif
CoffeeHouse Art Emballant
pâtisseries libre
UNICEF organise une dégusta- Café-concert étudiant aux Toutes disciplines confon- Dernissage d’oeuvres de 50
tion de pâtisseries du monde profits de Movember dues, matériel fourni artistes + vente pour les Fêtes

UNICEF uOttawa Sous-sol Marion 14 rue des Soulanges Galerie d’Art d’Ottawa

Base volontaire 5$ 10-20$ Gratuit

w w w. l a r o t o n d e .c a
section

sports et bien-être Maxime Jolicoeur
sports@larotonde.ca
Chef de pupitre

Hockey masculin PHOTO : GREG MASON

Première défaite en temps réglementaire pour les Gee-Gees
du disque en zone offensive et Alexandre Les Gee-Gees sans réponse aux X-Men de l’Université St-Francis-
MAXIME JOLICOEUR Boivin des Ravens a pu trouver Jacob Xavier, Grandmaître a indiqué qu’il
CHEF DU PUPITRE SPORTS Smith seul face au gardien de but des Après une deuxième période remplie croyait que son club pourrait rivaliser
Gee-Gees Anthony Brodeur et a déjoué de pénalités, les Ravens et les Gee-Gees les autres équipes mais que l’Université
Après leur début de saison quasi-parfait ce dernier avec une feinte bien réussie ont entamé la troisième période du d’Ottawa ne serait pas une force dans la
avec une fiche de 10 victoires et quatre pour donner une avance de 2 à 0 aux même pied. Josh Burnside de l’Univer- ligue cette saison.
défaites en temps supplémentaire (10- sité Carleton s’est fait chasser pour avoir
Ravens avec un peu moins de sept mi-
trébuché avec un peu moins que deux Et bien, les Gee-Gees ont surpris celui
0-2-2), les Gee-Gees de l’Université nutes à jouer en première période.
minutes de jouées en troisième période. qui a formé le club. Une des raisons qui
d’Ottawa (U d’O) étaient en visite au
Après vingt minutes de jeu, les tirs au pourrait expliquer le succès de l'équipe
Carleton Ice House pour y affronter Malheureusement pour les Gee-Gees,
buts était de 9 à 8 en faveur du gris et est l'équilibre entre les recrues et les vé-
les Ravens. Ces même Ravens avaient l’avantage numérique n’avait simple-
grenat, mais l’Université Carleton avait térans. Kevin Domingue a déjà neuf buts
défait la troupe ottavienne à la Place ment aucune réponse pour le désavan- et huit passes à son effectif : un peu plus
TD lors de la Classique Colonel By le 13 les devants 2 à 0. tage numérique des Ravens. Avec un peu d’un point par match pour ce dernier.
novembre 4 à 3 en tirs de barrages. Les moins de huit minutes de disputées en
deux rencontres entre les rivaux se sont Ensuite, la recrue Yvan Mongo a pu ac-
Un deuxième vingt silencieux troisième, Adam Chapman a marqué le cumuler 7 points (4 buts, 3 passes). Il ne
terminées en tir de barrage, chaque troisième but des siens pour donner une
clubs ayant remporté une fois. Avant Lors de la deuxième période de jeu, les faut pas oublier le travail des gardiens de
avance de 3 à 0 aux Ravens. En fin de buts. Les Gee-Gees n’ont pas de gardien
la rencontre, les Ravens n’était qu’à un Ravens ont décidé de jouer un jeu beau- rencontre, le gris et grenat a eu d’autres
seul point des Gee-Gees au classement coup plus défensif en raison de leur de but numéro un officiel, mais Anthony
opportunités en avantage numérique
général de la OUA. avance de deux buts. En sachant que les Brodeur et Graham Hunt se partagent
mais sans succès. La troupe de Patrick
très bien le travail. En sept rencontres
deux matchs précédents entre ces deux Grandmaître s’est inclinée 3 à 0 face aux
Les Ravens opportunistes cette saison, Brodeur a une moyenne de
formations s'étaient amenés jusqu'au Ravens, une première défaite en temps
buts alloués de 2,36 et une moyenne d’ef-
bout et terminés en fusillade, l’Univer- réglementaire cette saison.
Le début de la rencontre fut chaudement ficacité de 0,919%. L’américain Graham
sité Carleton ne laissait pas grand chose
disputé entre ces deux ennemis jurés. Avec la défaite, les Gee-Gees glissent au Hunt de son côté à une moyenne de buts
aux hommes de l'entraîneur-chef des alloués de 1,99 et une moyenne d’effica-
Avec l’émotion de la rivalité, il est pos- troisième rang dans la division est avec
Gee-Gees, Patrick Grandmaître. cité de 0,924%.
sible d’écoper de mauvaise pénalités, et 22 pointes et une fiche de 10-1-4. Ils ont
c’est ce qui est arrivé au gris et grenat. Après quarante minutes de jeu, les Gee- deux matchs en main sur les Ravens qui
Adam Beveridge a été chassé pour avoir sont au premier rang avec 23 points et Au total, les Gee-Gees ont une moyenne
Gees tiraient de l’arrière et leur saison de 34,9 tirs au buts par match. La ma-
fait trébucher lors de la neuvième mi- une fiche de 10-2-3.
parfaite en temps réglementaire était en chine offensive de l’équipe cette saison
nute de jeu en première période. Les
péril. Le deuxième vingt était cependant a un petit quelque chose de différent de
Ravens ont ensuite pris les devants avec
rempli d’action pour les officiels. En
Un début de saison surprenant
un but d'Adam Chapman à la toute fin de celle de l’an dernier. Il y a encore beau-
tout, les équipes ont écopé de sept pé- En trois ans seulement, l'entraîneur-chef coup de travail à faire du côté de Patrick
l’avantage numérique.
nalités en deuxième période. L’avantage Patrick Grandmaître a réussi à ramener Grandmaître cette saison, mais avec ce
Ensuite, pas plus de quatre minutes plus des Gee-Gees et celui des Ravens n’ont les Gee-Gees au sommet de l'OUA. En début de saison, tout est possible pour
tard, les Gee-Gees ont perdu le contrôle pas eu la meilleure des périodes. début de saison après une défaite face l’édition 2018-2019.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Sports et Bien-être la rotonde numéro 11 13

Les bienfaits du thé

Séréni-thé
CHAÏ CHA YI (THÉ NOIR AUX ÉPICES)
et diversi-thé SIMAO BAI CHA (THÉ BLANC)

Thé noir EMMANUELLE GINGRAS « Thé ou café ? » Thé ! Thé blanc
Très similaire au thé vert. Les tanins se JOURNALISTE Malgré l’intérêt populaire pour le café, Représentant le moins caféiné de tous
sont cependant oxydés dans le proces- il semblerait que le thé le dépasse en les thés, son goût est très doux. Tremblay
sus, ce qui donne au thé sa teinte noire. Alors que la caféine fait partie du mode termes de bienfaits.  explique que les Chinois en boivent sur-
Sa caféine donne l’impression de plus de vie de plusieurs, il semblerait que le tout l’été « puisque c’est celui qui a le
« réveiller » que le thé vert, mais ce thé saurait combler les effets du café (et Il est médicalement possible de boire plus de capacité de faire sortir la chaleur
n’est en fait que les tanins, altérés par bien plus encore) tout en proposant une jusqu’à 16 tasses de thé alors que la accumulée dans le corps ». Ainsi, il peut
l'oxydation, n’arrivant pas à aussi bien plus grande diversité pour les papilles consommation de café se compte sur les aider avec les hautes fièvres puisqu’il dé-
contenir la caféine. « La caféine arrive gustatives. doigts de la main. Les maux de tête sont saltère.
plus vite dans le sang et part plus vite », moins propices : en effet, la dépendance
affirme le propriétaire de CHA YI. Il est La vie vous a contraint peu à peu à som- au thé est beaucoup moins intense que Nom du thé : Simao Bai Cha
aussi plus digeste que le thé vert. brer dans une dépendance incommen- celle au café. Le sentiment de « vide »
surable pour le café ? Le thé et ses bien- Origine : Chine
Nom du thé : Chaï CHA YI qu’il crée chez l’habitué serait justifié
faits pourraient bien être une solution par un manque du « bien-être » qu’il Disponible au CHA YI
Lieu : Inde de remplacement pertinente ! procure. La caféine dans le thé n’en est
Daniel Tremblay est propriétaire du toutefois pas moins responsable.
Disponible au CHA YI
salon de thé CHA YI, situé au 165, rue En effet, dans la plupart des thés se
Eddy à Gatineau. Ayant fait ses études
trouve de la caféine. Toutefois, son effet
en agriculture biologique et herboris-
sur le corps est beaucoup moins direct
terie, Tremblay s’est d’abord penché
et il  a des répercussions bien plus mi-
vers les vins biologiques. Toutefois, ses
nimes  ; la chute d’énergie d’après-café
voyages en France ont dirigé ses intérêts CUI FENG (OOLONG)
n’est pas fondée dans le cas du thé. « [...]
vers un second art pour lequel il ne pen-
Les tanins du thé relâchent la caféine
sait pas tomber : le thé.
graduellement tandis que l’acide chloro- Oolong
génique du café fait qu’elle est relâchée
MENG DING HUANG (THÉ JAUNE) Un art complexe Dans la catégorie des thés « plus di-
d’un coup d’où l’effet de palpitation car-
gestifs », il s’agit d’un thé bon pour la
« J’ai découvert que les thés pouvaient diaque », explique l’expert dans le sujet.
Thé vert/thé jaune être tant complexes et fascinants que les Son effet serait donc plus ressenti en ce
conservation d’un poids dit santé. Très
aromatique, Tremblay aime le qualifier
vins », exprime-t-il. Au-delà de la diver- qui concerne le cortex cérébral. de « gastronomique ». Comme son taux
Le thé vert représente le moins trans-
sité gustative, l’humilité qu’accompagne de caféine est plutôt bas, il est possible
formé de toutes les familles. On y saisit « Les bienfaits du thé sur le poids, la
l’art du thé se mariait mieux à son mode d’en consommer en plus grande quan-
ainsi un goût très rapproché du goût prévention des maladies cardiaques,
de vie ; la valorisation de son équilibre tité.
initial de la plante, sur des notes rela- la mémoire et la concentration, les an-
tivement amères. La caféine élevée du spirituel et sa santé étaient entre autres
en jeu. tioxydants contre le cancer sont tous Nom du thé : Cui Feng
thé vert reste longtemps dans le sang. À
des plus qu’il n’y a pas vraiment avec le
la concentration très élevée en tanins, Origine : Taiwan
Tremblay a ouvert son « havre de thé » café », souligne Tremblay.
« le thé vert a les antioxydants dans le
il y a 8 ans. Ayant une sélection de plus
tapis », souligne l’expert.  Mais atten- Disponible au CHA YI
de 225 thés, c’est une fois par année que Chaque catégorie détient une variété in-
tion ! Une trop grande consommation
celui-ci en visite les différents berceaux, commensurable de saveurs, mais dont
pourrait créer des inconforts en ce qui
concerne la digestion. Somme toute, le à la recherche des producteurs les plus les priorités sont souvent similaires.
thé jaune est analogue au thé vert ; la « authentiques » ; Chine, Vietnam, Il est d’abord important de considérer
différence étant que sa fermentation est Japon, etc. Le tout, dans le but de pro- qu’il y a au total six familles de thé offi-
étouffée. poser à ses clients une variété de thés de cielles, soit le thé vert, jaune, noir, blanc,
qualités, préférablement biologiques. oolong et pu-erh.
Nom du thé : BI LUO CHUN
1998 CNNP YELLOW MARK - SHENG
Origine : Chine (PU ER)
Disponible au CHA YI
Pu'er
Nom du thé : Meng Ding Huang Ya
D’autant plus digestif que le Oolang,
Origine : Chine le thé pu-erh est un thé fermenté avec
beaucoup de probiotiques. D’après
Disponible au CHA YI Tremblay, certains d’entre eux peuvent
vieillir pendant des décennies : « J’en ai
vu certains de plus de 80 ans ! » Lors
de troubles digestifs quelconques, il est
recommandé d’en consommer.

Nom du thé : 1998 CNNP YELLOW
MARK

Origine : Chine
BI LUO CHUN (THÉ VERT) CRÉDIT : PIXABAY
Disponible au CHA YI

w w w. l a r o t o n d e .c a
14 A RSTpSo re t sC eU tLTBUi Re En - ê t r e l al laraortroootntodonenddee l u n d li le2u6nmdnaior2vd6ei m2n9bo rvmeam2rb0sr1 2e8 021061 8

Chronique

Plus important que le sport key, j’ai pu réaliser que nous étions Selon un sondage de CTV, 70% de
Nous sommes ici pour rester, M.
MAXIME JOLICOEUR une minorité. À la fin de la saison, leurs téléspectateurs ne sont pas
CHEF DU PUPITRE SPORTS chaque joueur a pu recevoir un tro-
Ford en accord avec cette décision. Les
phée avec le nom d’équipe inscrit sur Cette saison sera ma dernière et le Québécois et leur gouvernement sont
La semaine dernière, la communau- une plaque sous le trophée. Et bien tout est différent qu’auparavant. de notre côté pour cette guerre qui
té franco-ontarienne été choquée moi, j’ai reçu un trophée avec une Chaque joueur est francophone dans s’annonce. Cette fois, nous avons les
d’apprendre que le gouvernement joueuse de hockey, et non un joueur. mon équipe, nos adversaires sont voix des jeunes Franco-ontariens.
progressiste-conservateur de Doug Les anglophones croyaient que le francophones et les officiels aussi. Et Encore mieux, nous avons des dé-
Ford ait décidé d’annuler le projet nom « Maxime » était un nom fémi- putés de Doug Ford comme Amanda
tout ça, en Ontario. Je dois mainte-
de l’Université de l'Ontario français nin. Je ne pouvais simplement pas Simard de Prescott-Russell qui dé-
nant m’éloigner de l’aspect sportif
à Toronto. De plus, il a mis fin au comprendre comment que quelqu’un noncent publiquement cette décision
pour quelques instants. En 1997,
Commissariat aux services en fran- pouvait être aussi aveugle à son et beaucoup d’autres sont du même
Mike Harris, un peu comme notre
çais de l’Ontario. monde extérieur. Ce n’est pas comme avis.
ami Doug, a décidé de fermer l'hôpi-
si le nom « Maxime » était commun...
En tant que franco-ontarien fier, je tal Montfort pour des raisons de bud- La bataille pour Montfort n’était que
n’avais aucun intérêt d'écrire une Mais bon, ce n’est qu’une fois, non? get, encore une fois, ce salé budget… le début pour nous. La guerre qui
chronique à propos des Gee-Gees, Eh bien non. La saison d’après, j’ai s’annonce est comme le septième
pu jouer à du hockey compétitif pour Les conservateurs et la plupart de la match de la grande finale de la Coupe
ou même du sport en général, après
la première fois. Lors du premier communauté anglophone étaient en Stanley ou même le Super Bowl. La
avoir appris de cette nouvelle. Mais
match, à mon entrée au vestiaire, j’ai accord avec cette décision et, pour la guerre ne sera pas facile, elle sera
pour garder un aspect sportif, j’ai
pu voir mon chandail pour la pre- première fois, les Franco-ontariens longue, épuisante et difficile. Mais
décidé de démontrer à notre premier
mière fois et à ma surprise, quelqu’un avaient l’attention des médias natio- en tant que Franco-ontariens, nous
ministre bien aimé que chaque ath-
n’était pas capable d’écrire les mots naux. Après quatre ans de guerre, avons une mission de nous défendre
lète franco-ontarien a dû se battre, à
“Joli” et “coeur”. Mon nom était le mouvement « Montfort, fermé, encore une fois. Malheureusement
un moment donné, pour se faire ac-
donc Joliseeur, au lieu de Jolicoeur. jamais » dirigé par Gisèle Lalonde a pour nous, Gisèle Lalonde indique,
cepter ou même, pour simplement se
faire comprendre. Lorsque j’ai dû l'indiquer à l'entraî- remporté sa bagarre pour garder le à la blague, que son mari ne la lais-
neur avec mon beau vocabulaire an- seul hôpital francophone en Ontario serait pas revenir à la tête du mouve-
Depuis un jeune âge glais dans le temps, je me suis fait dire ouvert. 17 ans plus tard, une autre ment cette fois-ci. Nous devons nous
que ce n’était rien, et il était persuadé bataille attend les Franco-ontariens. battre et nous devons rester forts,
Lors de ma première saison de hoc- que mon nom était écrit comme cela. Cette fois-ci, le tout est différent. ensemble.

Calendrier Par Maxime Jolicoeur Brèves
NATATION HOCKEY MASCULIN
Hockey masculin

30
@ Université de Montréal
nov
16h 30 nov
19h
Ottawa c. Carleton, @ Carleton Ice House
Pour la première fois cette saison,
l’équipe de hockey masculine de l’Uni-
versité d’Ottawa s’est inclinée en temps
réglementaire. Avec une fiche de 10-
1-2-2, les Gee-Gees se trouvent à un
point de la première position avec deux
matchs en main.

Basket-ball

ATHLÉTISME VOLLEYBALL FÉMININ Les équipes masculine et féminine ont
eu une fin de semaine parfaite en rem-

1 déc
1
portant leur deux matchs respectifs face
déc à l’Université McMaster et l’Université
Brock au gymnase Montpetit. L’équipe
14h masculine se porte bien avec une fiche de
six victoires et deux défaites (6-2) cette
saison. Du côté féminin, une fiche de 7
@ université McGill Sherbrooke c. Ottawa, @ Gymnase Montpetit
victoires et une défaite (7-1) leur donne
le deuxième rang dans leur division.

w w w. l a r o t o n d e .c a
Rédacteur en chef WEB

Les horoscopes de la semaine!
Mathieu Tovar-Poitras Maria Princene Dagba
redaction@larotonde.ca web@larotonde.ca

Secrétaire de rédaction journalistes
Par la buveuse de thé fatidique Molly de Barros
correction@larotonde.ca Miléna Frachebois
informations@larotonde.ca
Directrice de production Emmanuelle Gingras
Caroline Fabre
Vierge - 24 août au 23 sept. Poisson – 20 fév. au 20 mars production@larotonde.ca reportage@larotonde.ca

Vierges et vierge, la Lune annonce que Ne cessez pas votre travail ardu ! Les Maeve Burbridge
vous pourriez bien perdre l’hymen. Op- créateurs, des opportunités artistiques Actualités nouvelles@larotonde.ca
pourraient bien se pointer le bout du Camille Ducellier
tez pour une Hawaïenne, Rita saura s’y actualites@larotonde.ca
prendre sans trop vous faire crier. nez. Vous n’avez pas nécessairement be-
Correctrice
soin d’une nouvelle flamme dans votre Arts et culture Mélanie Chénier
vie, concentrez-vous plutôt sur votre Gabrielle Lemire texte@larotonde.ca
carrière, calvaire ! culture@larotonde.ca
Vidéaste
sports Quentin Reinhart
Maxime Jolicoeur videaste@larotonde.ca
sports@larotonde.ca
Balance – 24 sept. au 23 oct. Bélier – 21 mars au 20 avril
Photographe
Votre vie est une route sinueuse ces Trop de camembert pourrait bien pertur- Directeur artistique Emilie Azevedo
temps-ci. Vous apprendrez peu à peu à ber votre digestion et votre porte-mon- Andrey Gosse photographe@larotonde.ca
naie. Optez plutôt pour du Babybel ! direction.artistique@larotonde.ca
accepter le chaos et à gérer votre temps.
Ne vous laissez pas déconcentrer par Aussi, petit rappel que votre chakra du Direction générale
Ghassen Athmni
l’érotique sourire de Jay du Temple. plexus solaire est quelque peu déplacé. direction@larotonde.ca

La Rotonde est le journal étudiant de l’Université d’Ottawa, publié chaque
lundi par Les Publications de La Rotonde Inc., et distribué à 2 000 copies
Scorpion – 24 oct. au 22 nov. Taureau – 21 avril au 20 mai dans la région d’Ottawa. Il est financé en partie par les membres de la FÉUO
et ceux de l’Association des étudiants diplômés. La Rotonde n’est pas res-
Fec, vous avez le même signe astrolo- Vous articulez mal ces temps-ci, voici un
ponsable de l’emploi à des fins diffamatoires de ses articles ou éléments gra-
gique que Doug Ford… ouain. virelangue pour vous aider: « As-tu vu le phiques, en totalité ou en partie.
tutu de tulle de Lili d’Honolulu ? »

Sagittaire – 23 nov. au 20 déc. Gémeaux – 21 mai au 21 juin
Vous n’arriverez pas à dormir de la se- Vous devriez lire Médée de Sénèque,
maine. Vous n’aviez qu’à ne pas écouter vous ne songerez plus jamais à tuer vos
La Bolduc consécutivement jusqu’à ce enfants.
que votre âme ne puisse faire autrement
que de giguer.

Capricorne – 21 déc. au 20 janv. Cancer – 22 juin au 23 juil.
Voulez-vous bien m’expliquer pourquoi Vous êtes plutôt déconcentré ! Lâchez
vous avez un intérêt si exacerbé pour donc Tinder, la chlamydia ne vous ren-
la conception de chandails tie-dye ? Ce dra pas plus heureux. En gros, la protec-
n’est plus la saison, votre déviation aux tion sera une option gagnante en cette
conventions est prétentieuse à ce point- semaine de décadence effrénée.
ci. Aussi, pourquoi ajoutez-vous un ac-
cent circonflexe à vos « câlisse » quand
vous textez ?

Verseau – 21 janv. au 19 fév. Lion – 24 juil. au 23 aout
Avez-vous écouté l’album Elle et Moi de Votre intérêt pour le dépeçage sera ra-
Marie-Mai ? C’est dans vos cordes musi- pidement interrompu par votre frère
cales ! Aussi, ne lisez surtout pas Émile d’alliance qui vous parlera des four-
Zola, votre vie est quelque peu trop mo- mis-panda et leur duvet adorable, ce qui
notone pour vous le permettre, vous se- diminuera vos tendances psychopathes.
riez trop tenté par la cocaïne. ILLUSTRATION : ANDREY GOSSE
w w w. l a r o t o n d e .c a

Related Interests