You are on page 1of 2

 

 
 
Création d’une délégation de communicants et rencontre avec le  
Président de la République, le Premier Ministre et son gouvernement. 
 
 
Le 26 novembre 2018, 
 
Conscient  ​qu’il  convient  d’obtenir  des  avancées  pour  l’ensemble  des  citoyens  se  donnant 
corps  et  âme  depuis l’évènement du 17 novembre lancé par Eric D., le mouvement des Gilets 
Jaunes  est  en  mesure de vous présenter un groupe de communicants officiels. Composé de 
8  citoyens,  ce  groupe  ​a  pour  mission  d’engager  une  prise  de  contact sérieuse et nécessaire 
avec  les  représentants  de  l’Etat  et  de  son  gouvernement  et  de  faciliter  la  communication 
entre citoyens manifestants et coordinateurs/coordinatrices de manifestations. 
 
Depuis  de  nombreux  jours,  une  coordination  nationale  s’est  construite  avec  plusieurs 
dizaines  de  Gilets  Jaunes  de  tous  horizons.  Celle-ci  était  ouverte  à  toutes  celles et ceux qui 
souhaitaient  s’investir  pour  une  concrétisation  des  revendications  exprimées  par  des 
millions  de  Français.  Chacun  a  eu  l’occasion  de  l’intégrer  sur  simple  sollicitation,  certaines 
personnes  régulièrement  présentes  dans  les  médias  ne  se  sont  toutefois  pas  manifestées 
pour  y  prendre  part.  Aussi,  cette  coordination,  étant  donc  composée  de  manifestants 
identifiés  par  leurs  actions  sur  le  terrain  et  connu  des  médias,  a  reçu  de  nombreuses 
demandes  de  citoyens  réclamant  une  structure  apolitique  leur  permettant  d’identifier  une 
seule  source  d’informations  et  réclamant  de  savoir  à  qui  s’adresser pour tous sujets relatifs 
au mouvement. 
  
C’est  cette  coordination  nationale,  qui  s’est  réunie,  comme  elle le fait régulièrement, pour se 
mettre d’accord sur la formation d’un groupe de communicants que voici : 
  
  
-​ ​Éric Drouet (création événement du 17/11/18) 
-​ ​Maxime Nicolle (Dpt 22) 
-​ ​Mathieu Blavier (Dpt 13) 
-​ ​Jason Herbert (Dpt 16) 
-​ ​Thomas Miralles (Dpt 66) 
-​ ​Marine Charrette-Labadie (Dpt 19) 
-​ ​Julien Terrier (Dpt 31) 
-  ​Priscillia  Ludosky  (Auteure  de  la  pétition  contre  la  hausse  des  taxes  sur  les  carburants 

ayant réuni près d’un million de signatures) 
 
  
Maintenant  créé  et  connu  ​de  tous,  ce  groupe  de  communicants  forme  une  délégation, 
laquelle  demande  au  Président de la République, au Premier Ministre et à son gouvernement 
une  première  rencontre.  Le  mouvement  des  Gilets  Jaunes  précise  que  la  mission  de  cette 
délégation  ne  sera  jamais  de  donner  des  ordres  à  l’ensemble  des  Gilets  Jaunes,  ces 
personnes  ne  sont  pas  des  leaders  ni  des  décisionnaires,  mais  des  messagers.  Aucun 
membre de cette délégation n’en tirera un quelconque profit de quelque nature que ce soit. 
 
 
Les objectifs sont clairs, il s’agit : 
 
-  de  porter  les  revendications  issues  du  sondage  qui  était  accessible  pendant 
plusieurs  jours  sur  le  groupe  Facebook  «  La  France  en  colère  »  et  de  nombreux  groupes 
régionaux.  Sondage  où  un  grand  nombre  ​de​s  Gilets  Jaunes  a  eu  l’opportunité  de  faire 
entendre  sa  voix  et  de  voter  pour  la  ou  les  revendications  considérées  comme 
indispensables. 
 
-  d’avoir  des  Gilets  Jaunes  clairement  identifiés, ils seront les interlocuteurs nationaux 
des  médias  pour  des  confirmations  ou  démentis  afin  d’éviter  toute  récupération  de 
quelconque  parti  politique  et  de  tout  autre  personne.  Pour  rappel,  le  soutien  des  syndicats 
est  accepté  à  l’unique  condition  qu’il  ne  serve  pas  les  intérêts d’une branche d’activité qu’ils 
représentent, mais seulement des citoyens qu’ils soient adhérents ou non au-dit syndicat. 
 
Les  revendications  ayant  été les plus plébiscitées lors de ce référendum et ce par près de 30 
000  personnes  sont  jointes  en  annexe  du  présent  communiqué.  ​Elles  seront  toutes  portées 
de  vive  voix  à  la  connaissance  du  Président  de  la  République,  du Premier Ministre et de son 
gouvernement.  ​L’unique  volonté  est  que  l’ensemble  de  ces  propositions soient soumises à 
un référendum populaire. 
  
Par  conséquent,  nous  demandons  aux  représentants  de  L’Etat  et  du  gouvernement de nous 
recevoir  dans  un  délai  raisonnable.  A  défaut  de  rencontre  ou  de  propositions  sérieuses lors 
de  cet  éventuel  échange,  les  actions  se  poursuivront  et  se  renforceront  jusqu’à 
l’aboutissement d’une solution concrète. 
  
Par  ailleurs,  aucune  scission  de  quelque  nature  est  en  cours  contrairement  aux  récentes 
déclarations  de  certains  individus,  les  personnes  portant  ce message devant les médias ont 
besoin  d’extérioriser  leur  frustration,  mais  il  n’y  a  pas  de  place  pour  la  gloire  dans  un 
mouvement  citoyen  et  en  sommes  désolés  pour  ces  personnes. Nous rappelons que toutes 
formes  de  blocages  complets  et  de  violences  ne  sont  pas  représentatives  du  mouvement 
des  Gilets  Jaunes,  nous  les  condamnons  fermement.  Enfin,  nous  saluons  les  médias  et  les 
journalistes  traitant  ce  mouvement  avec  objectivité  et  impartialité,  il  est  important  de  le 
reconnaître car ce n’est pas le cas de tous. 
  
  
Les Gilets Jaunes, ​giletsjaunescontact@gmail.com 
​Un prochain communiqué présentera la liste des Coordinateurs de manifestations en régions afin que 
les citoyens puissent s’y retrouver. 

Related Interests