Université Marc Bloch de STRASBOURG

GUIDE PEDAGOGIQUE
Année Universitaire 2006 / 2007

UFR des Sciences Sociales Pratiques Sociales et Développement

MASTER MENTION SCIENCES SOCIALES

1. Département de Sociologie 2. Centre d’Etudes et de Recherches sur l’Intervention Sociale
(CERIS)

3. Département d’Ethnologie 4. Département d’Urbanisme et d’Aménagement Régional 5. Département de Polémologie 6. Département de Démographie
Bâtiment V - 22 rue René Descartes - 67084 STRASBOURG Cedex 03 88 41 74 10 - Fax 03 88 61 15 92 e-mail : web-sspsd@umb.u-strasbg.fr site internet : http://sspsd.u-strasbg.fr/

"Les informations de ce guide sont communiquées sous réserve de modifications susceptibles d'intervenir à la rentrée universitaire."
1

CALENDRIER UNIVERSITAIRE 2006 / 2007
Calendrier Lundi 04 septembre 2006 Lundi 11 septembre Lundi 18 septembre Lundi 25 septembre Lundi 2 octobre Lundi 9 octobre Lundi 16 octobre Lundi 23 octobre Lundi 30 octobre Lundi 06 novembre Lundi 13 novembre Lundi 20 novembre Lundi 27 novembre Lundi 04 décembre Lundi 11 décembre Lundi 18 décembre Samedi 23 décembre – Dimanche 08 janvier Lundi 08 janvier 2007 Lundi 15 janvier Lundi 22 janvier Lundi 29 janvier Lundi 5 février Lundi 12 février Lundi 19 février Lundi 26 février Lundi 5 mars Lundi 12 mars Lundi 19 mars Lundi 26 mars Lundi 02 avril Lundi 09 avril Lundi 16 avril Lundi 23 avril Lundi 30 avril Lundi 07 mai Lundi 14 mai Lundi 21 mai Lundi 28 mai Lundi 04 juin Lundi 11 juin Fériés Activités 2ème session du 2ème semestre 2005-06 : L2, L4, M2 SEMAINE DE RENTRÉE – Jurys de la 2ème session Mercredi 20 : limite des soutenances de mémoire (1) 1er SEMESTRE : début des cours – Jurys de M4

1 2 3 4 5 sam 11 6 7 8 9 10 11 12

Congés universitaires

Dernière semaine de cours Congés universitaires Semaine réservée aux épreuves lourdes du 1er semestre (2) 2ème SEMESTRE : début des cours – Jurys du 1er semestre

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Congés universitaires

ven 06 lun 09

Congés universitaires mar 01 mar 08 jeu 17 12 13 Dernière semaine de cours Semaine réservée aux épreuves lourdes du 2ème semestre (2) 1ère session de L6

2ème session du 1er semestre : L1, L3, L5, M1, M3 / Jurys L6 2ème session du 1er semestre (suite) Limite de soutenance des mémoires et rapports de stage Lundi 18 juin Jurys du 2ème semestre – 2ème session L6 Lundi 25 juin Jurys de la 2ème session du 1er semestre et de L6 Juillet (Ré-) inscriptions administratives Lundi 03 septembre 2ème session du 2ème semestre 2006-07 : L2, L4, M2 Mercredi 19 septembre Limite sous conditions des soutenances (1) (1) Limite de soutenance des mémoires uniquement pour les UFR qui en décident. (2) Épreuves lourdes : grand nombre d’étudiants (100) ou grande longueur des épreuves (4h) , avec organisation centrale. N.B. Les vacances scolaires sont signalées sur fond gris, les vacances universitaires par une bordure.

2

Informations générales
Division des Enseignements et de la scolarité scolarite@umb.u-strasbg.fr http://www-umb.u-strasbg.fr http://www-pole.u-strasbg.fr/formations/

Les quatre universités alsaciennes sont entrées à leur tour, en 2005-06, dans la réforme dite « LMD » : elles ont adapté leurs diplômes nationaux à une architecture commune aux universités de l’Espace européen de l’enseignement supérieur. Le « système L, M, D », Licence, Master Doctorat : trois grades lisibles et comparables dans toute l’Europe ; des diplômes et leurs unités et modules d’enseignement exprimés en crédits ECTS (European Credit Transfer and accumulation System) capitalisables et transférables d’une université européenne à l’autre pour favoriser la mobilité étudiante. Vous trouverez sur les sites indiqués ci-dessus les informations relatives à cette réforme et à son application à l’Université Marc Bloch ainsi que l’ensemble des formations proposées par les universités et établissements alsaciens.

Espace européen de l'enseignement supérieur
Déclinaison française (LMD)

+8

3e année

2e année

DOCTORAT

1e année

+5

Recherche

M-S3

M-S4

30+30

300

Professionnel

MASTER

M-S1

M-S2

30+30 Licence professionnelle COGE (Classes préparatoires)

+3 +2

L-S5

L-S6

30+30

180 120

DEUST

L-S3

L-S4

DUT

L-S1

L-S2

BTS 30+30

LICENCE

30+30

0
années semestres

Baccalauréat ou DAEU

0
crédits ECTS

3

LES DIPLÔMES NATIONAUX proposés par l’Université Marc Bloch
1. Le DEUST, Diplôme d’Études Universitaires Scientifiques et Techniques à vocation professionnelle (1er cycle). : 2 ans (4 semestres codés A, B, C et D), 120 crédits ECTS. 2. La LICENCE, 3 ans (6 semestres codés A, B, C, D, E et F), 180 crédits ECTS. Les licences se répartissent, à l’Université Marc Bloch, en trois grands domaines puis en mentions :
Domaine Langages, cultures et sociétés Arts Arts du spectacle Arts visuels Musique Lettres classiques Lettres modernes Sciences du langage Langues , littératures & civilisations étrangères Langues & interculturalité Langues étrangères appliquées (LEA) Philosophie Sciences historiques Archéologie Histoire Histoire de l'art Sciences sociales Démographie Développement social Ethnologie Sociologie Sociologie et économie Domaine STAPS Activités physiques adaptées Education et motricité Entraînement sportif Management du sport Domaine Théologie et sciences des religions Théologie catholique Théologie protestante

Lettres

3. 4.

La LICENCE PROFESSIONNELLE (Semestres 5 et 6 exclusivement). Le MASTER a) Accès en 1ère année orientation « recherche » : • de plein droit : licence complète de la même discipline. Certains Masters comportent des conditions particulières d’admission ou une capacité d’accueil limitée : consultez l’UFR ou le Département responsable de la formation ou la Division des Enseignements & de la scolarité. b) Accès en 1ère année orientation professionnelle : • sur dossier : consultez l’UFR ou le Département responsable de la formation ou la Division des Enseignements & de la scolarité. Le dossier peut être téléchargé sur le site de l’université, rubrique « Scolarité & inscriptions » de janvier à mai pour l’année suivante. c) Accès en 2ème année orientations recherche et professionnelle : • réussite intégrale des 2 premiers semestres (60 crédits) et exigences particulières à certains Masters : consultez l’UFR ou le Département responsable de la formation. d) Et accès à tous niveaux : • sur validation (VA) d’études supérieures effectuées en France ou à l’étranger, ou acquis personnels : consulter la Division des Enseignements et de la scolarité dès décembre et avant mai pour l’année suivante (03 88 41 73 43, scolarite@umb.u-strasbg.fr). • sur validation des acquis de l’expérience (VAE) : consulter le Service commun de formation continue (03 88 41 59 43, scfc@umb.u-strasbg.fr). e) Durée des études : 2 ans (4 semestres). f) Schéma du Master. Il varie selon les formations : il peut comporter en 1ère année un tronc commun sans orientation prédéfinie, reportant le choix entre orientation recherche et professionnelle en 2e année. Certains Masters comportent dès la 1ère année une orientation recherche ou professionnelle. Certains autres n’ont qu’une orientation recherche ou professionnelle. 4

SEMESTRE 1 UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 Fondements disciplinaires Fondements disciplinaires Langages fondamentaux Choix libre

Crédits 11 11 4 4

Coeff. 3 3 1 1 UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 UE 5

SEMESTRE 2 Fondements disciplinaires Fondements disciplinaires Langages fondamentaux Choix libre Projet de recherche ou professionnel

Crédits Coeff. 8 8 4 4 6 4 4 2 2 3

Orientation recherche :
SEMESTRE 3 UE 1 UE 2 UE 3 UE 4 Fondements disciplinaires Recherche Langages fondamentaux Choix libre Crédits Coeff. 11 11 4 4 3 3 1 1 UE2 UE1 SEMESTRE 4 Stage en laboratoire (Equipe de recherche) Travail d’étude et de recherche (Mémoire) 8 22 1 3 Crédits Coeff.

Ce schéma est susceptible de variations, notamment pour les Masters en cohabilitation (relevant de plusieurs universités). Il n’y a pas de schéma général pour la 2e année en orientation professionnelle, chaque formation ayant ses exigences particulières. g) Mémoire de recherche – Mémoire professionnel. Il s’élabore au cours du 2e semestre, dans l’UE 5 intitulée « Projet de recherche » ou « Projet professionnel » et s’achève, par sa soutenance, au 4e semestre.

L’Université Marc Bloch assure essentiellement la préparation aux concours externes de recrutement des enseignants du second degré : • CAPES (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Secondaire), CAPET (Certificat d’Aptitude à l’Enseignement Technique), CAPEPS (Certificat d’Aptitude au Professorat d’Éducation Physique et Sportive) en partenariat avec l’IUFM, Institut Universitaire de Formation des Maîtres. Conditions d’accès aux concours externes : Licence ou titre reconnu équivalent. • Agrégation. Conditions d’accès aux concours externes : maîtrise, 1ère année de master ou titre reconnu équivalent, ou CAPES, CAPEPS. • Pour le CAPE (Certificat d’Aptitude au Professorat des Ecoles), contactez le secrétariat de l’UFR des Langues vivantes (03 88 41 73 70 – jahn@umb.u-strasbg.fr) pour les parcours de 3e année « Métiers de la formation en contexte régional et transfrontalier » des Licences de Lettres, Allemand et Anglais (voir ci-dessus). Consultez : • l’IUFM : http://www.alsace.iufm.fr/ • le Rectorat de l’Académie de Strasbourg : http://www.ac-strasbourg.fr/ • ou le Ministère : http://www.education.gouv.fr/siac/siac1/ pour les concours du 1er degré et http://www.education.gouv.fr/siac/siac2/ pour les concours du 2nd degré. Intégration de la préparation aux CAPES/CAPEPS/CAPET et Agrégation par l'octroi de crédits en Master : CAPES-CAPEPS-CAPET 1ère année : si l’étudiant réussit son concours ou est admissible, il se verra attribuer 30 crédits sur les 2 premiers semestres du Master correspondant. Si l’étudiant n’est pas admissible : si les évaluations effectuées durant la préparation (notes obtenues aux épreuves de simulation du concours) sont satisfaisantes, il pourra également obtenir 30 crédits. Enfin, l’étudiant non admissible qui n’a pas obtenu de notes suffisantes au cours de la préparation devra se présenter aux épreuves de rattrapage sil souhaite obtenir ses 30 crédits. Les 30 crédits restants peuvent être obtenus dans le cadre normal de la formation en master ou selon le souhait de l’étudiant obtenus l’année suivante. 2ème année : les étudiants inscrits en deuxième année de master pourront présenter et soutenir un mémoire unique qu’ils pourront faire valider à la fois dans le cadre de leur concours et dans le cadre de la formation en master. Les exigences concernant ce mémoire seront alors les mêmes 5

LA PREPARATION AUX CONCOURS

que pour les autres étudiants. La possibilité de valider cette préparation en crédits dépendra de l'orientation choisie : master recherche ou master professionnel. AGREGATION : les étudiants admis obtiendront le grade de master dans la mention correspondant à leur discipline, sous réserve de soutenance d'un mémoire. Les étudiants admissibles obtiendront 30 crédits et devront présenter un mémoire. Les étudiants non admissibles pourront, si les notes obtenues durant la préparation sont satisfaisantes, obtenir 30 crédits et devront préparer et soutenir un mémoire. Enfin les étudiants non admissibles n’ayant pas obtenus des évaluations satisfaisantes durant la préparation devront passer les épreuves de rattrapage et présenter et soutenir un mémoire.

LES INSCRIPTIONS PEDAGOGIQUES

Elles sont OBLIGATOIRES pour tous les modules, sans exception, qui vont composer votre diplôme. Elles conditionnent vos semestres (cours, travaux dirigés, contrôles continus et examens) et l’enregistrement de vos résultats. Lisez et relisez vos guides pédagogiques, n’oubliez aucune inscription (pensez à vos 2 semestres !), vérifiez le code de chaque module ; si vous changez de modules en cours de semestre, pensez à rectifier vos inscriptions pédagogiques. De plus en plus d'étudiants se trompent. De module, de code, de semestre : leurs inscriptions pédagogiques ne sont pas conformes au cursus prévu et leur diplôme est donc incomplet. C'est trop bête d'être coincé pour un module ou un code ! C'est compliqué ? C'est vrai, pour vous comme pour nous tous. Mais avec un peu d'attention, vous pouvez vous épargner des situations parfois dramatiques (résultats non enregistrés, diplôme non validé). Soyez très attentifs et RESPECTEZ LES DATES INDIQUÉES. La qualité et la rapidité de l'organisation et de la gestion des contrôles continus, des examens, la délivrance de vos diplômes dépendent également de votre respect des dates : elles s'imposent à vous comme à nous, car on ne peut pas traiter 13.000 étudiants, 280 diplômes nationaux et 2.700 modules d'enseignement sans organisation.

L’ÉVALUATION EN LICENCE et MASTER
(DEUST et Licence professionnelle : conditions spécifiques. Consultez votre Guide pédagogique)

1.

2.

Principes généraux. • Les aptitudes et l’acquisition des connaissances sont évaluées, soit par un contrôle continu et régulier, soit par un contrôle terminal, soit par ces deux modes de contrôle combinés. • Les modalités de contrôle des connaissances et les règles de compensation entre Unités d’enseignement et au sein de chacune d’elles sont votées par le Conseil d’administration sur proposition du Conseil des études et de la vie universitaire, et publiées au plus tard avant la fin du premier mois des enseignements : au-delà de cette date, toute modification est interdite. • Deux sessions de contrôle des connaissances sont organisées par an. • Chaque unité d’enseignement, chaque module sont définitivement acquis et capitalisés dès lors que leur résultat final est égal ou supérieur à 10/20. • ATTENTION aux absences. Une absence pour raison grave (accident, maladie grave, hospitalisation etc.) justifiée et attestée peut, dans la mesure du possible, donner lieu à une épreuve de remplacement. L’absence à une épreuve quelconque empêche le calcul du résultat (une absence ne peut être notée) et donc la validation du semestre : l’étudiant est déclaré « défaillant ». Application des principes. a) Le contrôle des connaissances - Le contrôle continu et régulier des connaissances est composé d’un ensemble de travaux écrits effectués sous surveillance ou à domicile, et d’exercices oraux, chacun comportant un coefficient déterminé. Cet ensemble d’épreuves se déroule pendant le semestre. Il peut constituer une part (de 0 à 100 %) du résultat final. S’il existe, le contrôle continu est obligatoire : toute dispense doit faire l’objet d’une autorisation préalable du Directeur d’UFR ou de Département. Chaque épreuve est affectée d’un coefficient. Les étudiants dispensés de contrôle continu passent un examen en fin de semestre, dit «examen global». 6

L’examen terminal ou final est composé d’un ensemble d’épreuves écrites sous surveillance et/ou orales qui ont lieu, chaque semestre, après la fin des enseignements. Il peut constituer une part (de 0 à 100 %) du résultat final. Des examens partiels peuvent être organisés en cours de semestre, qui portent sur une période ou une partie des enseignements, ou sur une question ou un thème précis, et entrent, selon un pourcentage déterminé, dans le calcul du résultat final. Chaque épreuve est affectée d’un coefficient. - L’examen global est l’examen unique auquel sont soumis les étudiants dispensés du contrôle continu. Vous trouverez dans ce Guide pédagogique le détail, Module par Module, du contrôle des connaissances auquel vous serez soumis. b) Validation de la Licence : réussite des 6 semestres. Les 5 premiers semestres font l’objet d’un contrôle continu intégral ; le 6e semestre d’un examen terminal (dans la plupart des formations). c) Validation du Master : réussite des 4 semestres. Les 3 premiers semestres font l’objet d’un contrôle continu intégral ; le 4e semestre comporte des dispositions spécifiques et la soutenance du mémoire de recherche ou du mémoire professionnel. La 2e session des semestres impairs a lieu en mai sous forme d’examens terminaux. La 2e session du semestre 2 a lieu en septembre sous forme d’examens terminaux. Le mémoire de recherche ne peut faire l’objet d’une session supplémentaire. La réussite de chaque semestre implique la réussite à toutes les UE qui le composent (moyenne égale ou supérieure à 10/20). La compensation entre UE. Seules les UE de langages fondamentaux et d’enseignements optionnels peuvent bénéficier de la compensation. La compensation entre modules. Les modules peuvent se compenser entre eux au sein de leur UE. Les UE et modules dont le résultat est égal ou supérieur à 10/20 sont capitalisés. Les crédits ECTS correspondants sont également capitalisés. Le déroulement des examens • Accès en salle d’examen, contrôle des cartes et placement : - les étudiants se présentent une demi-heure avant le début des épreuves ; - la carte d’étudiant est exigée à chaque épreuve ; un titre d'identité peut également être exigé ; - les étudiants entrent dans la salle d’examen à l’appel de leur nom. Ils remettent leur carte d’étudiant aux surveillants présents dans la salle d’examen, déposent leur(s) sac(s) près du bureau des surveillants et s’installent à la place qui leur est assignée (dans l’ordre d’appel). Seuls peuvent être admis à composer les étudiants figurant sur les listes d'appel, ou additifs autorisés par le Président de l'Université. - les téléphones portables sont interdits pendant toute la durée des épreuves. Ils doivent être éteints et déposés dans les sacs. - retard : aucun étudiant ne peut être admis en salle d'examen au-delà d'une heure après le début de l'épreuve, ou, dans le cas d'une épreuve d'une durée inférieure à 2 heures, au-delà de la moitié de la durée de l'épreuve. Aucun délai supplémentaire de composition n'est accordé à l’étudiant retardataire. • Documents : sauf disposition contraire clairement indiquée par l’enseignant responsable sur son sujet d’examen, les étudiants ne doivent disposer d’aucun document, note ou ouvrage. • Sortie de la salle d’examen : - aucune sortie de la salle d’examen n’est autorisée avant la fin de la première heure de l’épreuve ; passé ce délai, toute sortie non autorisée par les surveillants est considérée comme définitive. - aucune sortie momentanée de plus d’un étudiant à la fois n’est autorisée ; l’étudiant dépose ses copies et brouillons sur le bureau des surveillants, et sort accompagné d’un surveillant. - la carte d’étudiant est restituée à l’étudiant contre remise définitive de sa copie d’examen et signature de la liste d'appel. • Absence : seule une absence pour raison grave (hospitalisation, accident) déclarée et attestée très rapidement, ou de pratique religieuse peut, dans la mesure du possible, autoriser une épreuve de remplacement.

-

3.

Attention aux fraudes !
Tout manquement à ces règles peut exposer l’étudiant à des poursuites en section disciplinaire du Conseil d’administration de l’Université. Les sanctions vont du blâme à l’exclusion définitive de tout établissement d’enseignement supérieur.

7

BOURSES D'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR
N’oubliez pas :

• • •

Cumul d'une bourse avec un emploi. Un emploi d’enseignement ou de surveillance peut être exercé dans la limite d’un demi-service : la bourse est alors réduite au 1er échelon. Dans tous les autres cas, consultez le Bureau des bourses (03 88 41 73 22). Inscription pédagogique, assiduité aux cours et TD et présence aux examens sont obligatoires et contrôlées. Toute absence ou interruption d’études non déclarée et non justifiée entraîne la suspension, la suppression de la bourse et le remboursement des termes. Droits à bourse et conditions de maintien Un étudiant peut utiliser 7 droits à bourse sur critères sociaux ou allocations d'études durant la totalité de ses études supérieures. Les bourses de mérite sont également comptabilisées. e o Le 3 droit ne peut être accordé que si l'étudiant a validé au moins 60 crédits, 2 semestres ou 1 année e e o Le 4 ou le 5 droit ne peuvent être accordés que si l'étudiant a validé au moins 120 crédits, 4 semestres ou 2 années e o Le 6 droit ne peut être accordé que si l'étudiant a validé au moins 180 crédits, 6 semestres ou 3 années. Dates de dépôt des dossiers de demande de bourse et de logement en résidence universitaire : o bourses sur critères sociaux (DEUST, Licence, Licence professionnelle et 1ère année de Master) et logement : entre le 15 janvier et le 30 avril précédant la rentrée universitaire ; o bourses sur critères universitaires (Agrégation, Master 2e année) : les dossiers de candidature sont disponibles début septembre au Bureau des bourses et doivent être déposés avant le 15 octobre. Ces bourses sont attribuées dans la limite des moyens mis à la disposition de l’université. Aides diverses : bourses de la Communauté Urbaine de Strasbourg, prêts d’honneur, bourses de voyage pour un stage à l’étranger : consultez le Bureau des Bourses. Bourses pour l’étranger (bourses de mobilité, d’études ou de vacances) : consultez votre UFR et le Service des relations internationales. Réfugiés politiques, aides au titre de la formation professionnelle : pour les conditions d’attribution et la constitution des dossiers, contactez le Bureau des Bourses. Remboursement des frais de déplacement des étudiants handicapés : consultez le Chargé de mission Handicap et le Bureau des Bourses. Le Fonds de solidarité étudiante peut également vous aider si vous éprouvez des difficultés financières. Dans tous les cas, consultez les Assistantes sociales dont les permanences à l’université et au CROUS sont affichées au Bureau des Bourses.

8

INSCRIPTIONS
I. Inscriptions administratives annuelles MASTER 1
Dans la même spécialité que celle de la licence : accès de plein droit Demander un dossier d’inscription et prendre rendez-vous à partir de la mi-juillet par Internet : http://www-umb.u-strasbg.fr • pour les étudiants titulaires de leur licence en juin du 04 septembre au 06 octobre 2006 • pour les étudiants titulaires de la licence à l’issue de la 2ème session d’examens du 02 octobre au 03 novembre 2006

Pour les étudiants venant d’une autre Université Ils demanderont au préalable dès juin et avant le 30 septembre 2006 le transfert de leur dossier à la scolarité de leur université de départ Demander un dossier d’inscription et prendre rendez-vous dès réception du courrier de la scolarité de l’UMB vous informant que le transfert a été effectué. par Internet : http://www-umb.u-strasbg.fr Dans une autre spécialité que celle de la licence Les étudiants rempliront un dossier de demande d’admission à retirer à la Scolarité (téléchargeable sur le site internet de l’Université) et à retourner pour le 31 mai 2006 Demander un dossier d’inscription et prendre rendez-vous dès réception du courrier d’acceptation de la Scolarité de l’UMB par Internet : http://www-umb.u-strasbg.fr (ou en se rendant au guichet accueil de la Scolarité de l’UMB) Pour le Master mention Espaces, sociétés, territoire Inscription à l’Université Louis Pasteur Les étudiants venant d’une autre Université demanderont également dès juin et avant le 30 septembre 2006 le transfert de leur dossier à la scolarité de leur université de départ

9

MASTER 2
Les étudiants rempliront un dossier de demande d’admission à retirer à la Scolarité (téléchargeable sur le site internet de l’Université) et à retourner pour le 31 mai 2006 Demander un dossier d’inscription et prendre rendez-vous dès réception du courrier d’acceptation de la Scolarité de l’UMB par Internet : http://www-umb.u-strasbg.fr (ou en se rendant au guichet accueil de la Scolarité de l’UMB) Les étudiants venant d’une autre Université demanderont dès juin et avant le 30 septembre 2006 le transfert de leur dossier à la scolarité de leur université de départ.

L’inscription est définitive et valable pour les deux semestres de l’année universitaire : elle ne s’annule pas • Horaires du service de la Scolarité Centrale Jour Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Horaires Fermé le matin 9 h à 11 h 9 h à 11 h 9 h à 11 h 9 h à 11 h 14 h à 16 h 14 h à 16 h 14 h à 16 h 14 h à 16 h Fermé l’après-midi

II. Inscriptions pédagogiques obligatoires
Auprès de l'U.F.R des Sciences Sociales (Bât V, 2ème étage, bureau 5223) : veuillez consulter les panneaux d'affichage

Attention : l'inscription pédagogique fait office d'inscription aux examens.
• • • Inscriptions pédagogiques : du lundi 18 septembre au vendredi 06 octobre 2006 Inscriptions obligatoires aux enquêtes auprès de l'enseignant concerné Dépôt des sujets de mémoire (toutes années) : jusqu'au 24 novembre 2006

10

ACCUEIL
Des REUNIONS D'INFORMATIONS à l'intention des nouveaux étudiants et des anciens, par cycle et par année, auront lieu au courant du mois d'octobre. Ces réunions seront annoncées par voie d'affichage. PERMANENCE DE LA DIRECTRICE DE L'UFR : Madame Jacqueline IGERSHEIM Bureau 5224 jeudi de 9h à 10h00 et sur rendez-vous PERMANENCE DE L'ASSESSEUR DE LA DIRECTRICE DE L'UFR : M. X

PERMANENCE DU RESPONSABLE DU MASTER SOCIOLOGIE : Monsieur Patrick WATIER Bureau 5325 sur rendez-vous PERMANENCE DES ENSEIGNANTS : sera communiquée par voie d'affichage en début d'année universitaire.

Horaire du Secrétariat de l'UFR des Sciences Sociales
Bâtiment V - 2ème étage - Bureau 5223 Jour Horaires

Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi

de 9 h à 11 h 30 de 9 h à 11 h 30 de 9 h à 11 h 30 Fermé le matin de 9 h à 11 h 30

Fermé l’après-midi de 14 h à 16 h 30 Fermé l’après-midi de 14 h à 16 h 30 Fermé l’après-midi

Nous demandons aux étudiants de bien vouloir respecter ces horaires.

11

Et la Vie étudiante ???

Une Association Des Etudiants En Sociologie existe à l’Université Marc Bloch !!
Mais que fait-elle ?
Depuis près de 35 ans, cette association fédère des étudiants en sciences sociales pour créer une cohésion, pour animer la vie étudiante, pour rendre des services à tous. Elle organise des soirées et des événements, du type ciné-club, conférences, petits-déj… En 2005/2006, elle a notamment participé aux Journées Universitaires du Palais de la Musique et des Congrès, aux Portes Ouvertes de l’UMB, pour conseiller les lycéens curieux des sciences sociales. L’ADEES a organisé deux soirées et est même passée sur Radio Bienvenue Strasbourg (RBS) pour présenter la filière !

Mais où est-elle ?
L’équipe de l’association vous accueille régulièrement dans son local du bâtiment 5 du Patio, au sous-sol, précisément la salle 13 (ça porte bonheur !). Elle fait également des permanences ailleurs d’une manière plus exceptionnelle. Les horaires d’accueil seront affichés à la rentrée.

Mais que vend-elle ?
Euh… pas grand-chose, on ne fait pas de commerce, on est surtout là pour aider les étudiants quand ils ont des soucis ou des questions, quand ils cherchent un cours ou des polycopiés, quand ils veulent prendre un café à moins de 50 cts ou juste papoter !

Comment participer ?
Les étudiants de toutes les années peuvent nous rejoindre et initier des événements, des fêtes. La large palette d’étudiants, de tous cursus en sciences sociales et de tous caractères, vous accueillera avec plaisir. N’hésitez pas à en parler, il doit forcément y avoir un adhérent autour de vous ! Au fait l’adhésion est à 3 Euros et rien que pour ça, vous pourrez nous demander ce que vous voulez (euh… on se comprend).

Retrouvez-nous en live toute l’année sur : http://www.socio-strasbourg.org

12

ORGANISATION ADMINISTRATIVE
Bureaux Administratifs
Directrice Assesseur Administration Comptabilité Secrétariat Licence et Master 1ère année Secrétariat Master 2ème année Recherche et Professionnel Secrétariat DEUST Secrétariat CERIS Jacqueline IGERSHEIM Bureau 5224 - 2ème étage M. X Catherine GRAEFFLY Bureau 5220 - 2 ème étage Nalini PERIENEN Bureau 5221 - 2 ème étage M. X Bureau 5223 - 2 ème étage Handan ALKAN Bureau 5222 - 2 ème étage Saida RAFIE 03.88.41.78.27 Catherine BOISSON Bureau 5123 – 1er étage 03.88.41.74.38/71.41 03.88.41.59.26

03.88.41.74.17 03.88.41.59.25 03.88.41.78.49 03.88.41.74.10

Directeurs des Départements
Démographie Ethnologie Polémologie Sociologie CERIS Urbanisme et Aménagement Régional Alain AYERBE Bureau 5330 - 3 ème étage Roger SOMẾ Bureau 5319 - 3 ème étage Patrick WATIER Bureau 5325 - 3 ème étage Pascal HINTERMEYER Bureau 5217 - 2 ème étage Myriam KLINGER Bureau 5112 – 1er étage Maurice WINTZ Bureau 5326 - 3ème étage 13

03.88.41.73.02 03.88.41.59.17 03.88.41.74.41 03.88.41.78.55 03.88.41.74.61 03.88.41.74.16

PRESENTATION GENERALE
Le master « Langages, cultures et sociétés », mention « Sciences sociales » comprend 5 spécialités :
Spécialités Sociologie (recherche) Anthropologie culturelle et sociale (recherche) Ethnologie de l’expertise et du développement (professionnel) Intervention sociale, conflits et développement (professionnel) Démographie (professionnel) Porteur de la spécialité P. Watier D. Monnerie S. Guth et E. Navet Mme Klinger M. Blanc et D. Breton FI FI FI FC FI FC FI

et et

Tous les masters sont en Y, ce qui implique un large tronc commun dans les semestres 1 et 2 et une forte spécificité des semestres 3 et 4. Le master « Langages, cultures et sociétés » mention « Sciences sociales » prend appui sur deux centres de recherche de la Faculté des Sciences sociales, l’UMR 7043 « Cultures et sociétés en Europe » et l’EA 1334 « Centre de recherches et d’études en sciences sociales ». Dans une perspective d’ouverture sur l’Europe et le monde, le diplôme propose un enseignement théorique et méthodologique, offrant des possibilités d’échanges interdisciplinaires dans le champ des sciences sociales, à l’intérieur d’un tronc commun les deux premiers semestres. Les deux derniers semestres se différencieront selon 2 spécialités recherche : « Sociologie » et « Anthropologie sociale et culturelle » et 3 spécialités professionnelles : « Intervention sociale, conflits et développement », « démographie » et « Métiers de l’expertise anthropologique et culturelle ». Les spécialités recherche perfectionnent les capacités à poser une problématique, construire un corps d’hypothèses, élaborer des procédures de vérification et d’analyse, effectuer un travail de terrain, proposer une interprétation critique et maîtriser l’écriture d’un mémoire. Les spécialités professionnelles visent à offrir des compétences immédiatement capitalisables dans les métiers liés à la bonne gouvernance, tels aujourd’hui les nouveaux métiers de l’intervention sociale et urbaine, de l’expertise démographique et ethnologique, du développement et de la gestion des ressources humaines. Après une période de renforcement disciplinaire, l’accent est mis sur l’alternance et le déroulement de stages professionnalisants. L’enseignement fait appel à des méthodes variées : analyse démographique et statistique, travaux sur archives, constitution de corpus et de bases de données, analyse sémantique et discursive, enquêtes par questionnaire et entretien, récits de vie, description ethnographique, observation participante. Croiser les approches et les échelles d’observation permet de mettre en relief la diversité des phénomènes et de réfléchir sur leurs conditions de comparabilité. Le master est ouvert en formation initiale et continue. Ce deuxième livret guide développe les enseignements des masters portés par l’UFR SSPSD ainsi que le doctorat mais ne reprendra pas la totalité des renseignements du premier livret guide qui porte essentiellement sur les enseignements de licence. Il est consultable au secrétariat de l’UFR.
14

EQUIPE DE FORMATION
FAX : 03 88 61 15 92 1 – Les directeurs des études : Monnerie Denis – PR- 20e – UMR 7043 monnerie@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 14 Watier Patrick - PR - 19e – UMR 7043 watier@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 41 2 – Enseignants et enseignants-chercheurs Breton Didier MCF - 19e – EA 1334 dbreton@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 73 02 Delcroix Catherine – PR – 19e – UMR 7043 Guth Suzie – PR - 20e – UMR 7043 guth@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 59 17 Hintermeyer Pascal - PR - 19e – UMR 7043 - hintermeyer@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 78 55 Klinger Myriam – MCF - 19e – UMR 7043 klinger@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 61 Monnerie Denis – PR - 20e – UMR 7043 monnerie@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 14 Navet Eric PR 20e – EA 1334 navet@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 14 3 – Personnalités qualifiées (professionnels par exemple) Weiss Fabien, chargé de mission au cabinet du président du conseil général Imbert Frédéric, directeur de l’Observatoire Régional de la Santé d’Alsace Klingler Luc, responsable du service culturel à la Communauté Urbaine de Strasbourg 4 – IATOS chargés de l’accueil, de l’information, de l’orientation et d’appui à l’enseignement Alkan-Bozlar Handan - bozlar@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 10 Boisson Catherine - boisson@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 38 5 - Représentants étudiants tuteurs -au moins un représentant étudiant

15

LANGAGES, CULTURES ET SOCIETES

MASTER MENTION : SCIENCES SOCIALES

DIPLOME INTERMEDIAIRE

TRONC COMMUN M1 M2
UE2 spécifique UE2 spécifique

MAITRISE DE SCIENCES SOCIALES

INTERVENTION SOCIALE, CONFLITS ET DEMOGRAPHIE
PROFESSIONNEL

DEVELOPPEMENT
PROFESSIONNEL
Formation Initiale et continue

SOCIOLOGIE
RECHERCHE

ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE
RECHERCHE

METIERS DE L’EXPERTISE ANTHROPOLOGIQUE ET CULTURELLE
PROFESSIONNEL
Formation Initiale et continue

16

Informations Générales
Nous attirons tout particulièrement l'attention des étudiants sur les usages frauduleux d'Internet dans la réalisation des dossiers et devoirs à la maison. Il n'est pas interdit de citer des extraits dûment référencés. En revanche, toutes les fois qu'il sera établi que l'étudiant a rendu un devoir intégralement copié sur Internet, il sera noté DEFAILLANT, ce qui ne permet pas de compensation avec les autres matières, et il devra repasser la matière pour laquelle il aura fraudé. Toute récidive est passible de la commission de discipline. DEMARCHES A SUIVRE POUR LES MEMOIRES DE SOCIOLOGIE
1. 2. 3. 4. 5. 6. Demander l'accord d'un des enseignants sur un sujet. Lui soumettre en cas d'accord un projet écrit titre, plan provisoire, problématique, méthode, sources. Discussion de ce projet avec le professeur Si celui-ci accepte la direction, remplir, faire signer la feuille de dépôt de mémoire et la remettre au secrétariat de la faculté avant le 13 octobre. Faire contrôler son travail en cours d'élaboration selon les directives du professeur.

Contacter en accord avec l'enseignant dirigeant le travail un deuxième lecteur en Master1, et un troisième lecteur en Master 2. avant Pâques. Composition du jury : en LICENCE en MASTER 2 tout enseignant sur poste peut être choisi 3 enseignants dont 2 habilités à diriger des recherches

Faire figurer leurs noms sur la page du titre 7. Remettre les mémoires dactylographiés, au plus tard pour : le 15 mai pour la session de juin et le 01 septembre pour la session de septembre Veiller à une parfaite mise au point du texte (orthographe, style, normes de présentation, normes bibliographiques, etc.). Un mémoire peut être refusé pour vices de forme. 8. Nombre approximatif de pages pour le mémoire (sans compter les annexes) : → LICENCE : 50 → MASTER : 100 9. Discussion de la présentation du mémoire avec l’enseignant qui dirige le travail. Concernant les normes de présentation du mémoire et les normes de présentation bibliographique, voir Ethnologie : rubrique "mémoires".

10. Se présenter pour la soutenance à la date convenue avec le (ou les) enseignants(s).

17

GROUPES D’ETUDES INTERDISCIPLINAIRES ET ENQUETES
Thèmes retenus pour cette année
1) 2) 3) 4) Anthropologie des activités et des conduites à risque M. HINTERMEYER et M. LE BRETON Construction de l’espace social et le rapport au temps M. DE MONTLIBERT, M. BORJA et M. CAUSER Construction identitaire des femmes Mme CHALAND Contrôle aux frontières et droit au séjour des étrangers (Schengen Information System (SIS) Mme FICHET Les discriminations M. CAUSER, M. MATAS et M. BLANC L’entrée en première année de Lettres et Sciences Humaines et Sociales Mme IGERSHEIM, M. OUARDANI et M. BOYER Etude des processus de « bienveillance » dans le secteur socio-éducatif Mme LACAZE et M. TORRELLI L’habitat partagé : étudiants, personnages âgées Mme TERRIER-GUIRAUD Hôpital et professions de santé M. STEUDLER et Mme IGERSHEIM Les identités collectives : l’identité alsacienne Mme GUTH Insertion des communautés étrangères M. BEN MABROUK La médecine de groupe M. STEUDLER et Mme IGERSHEIM Mise en scène du politique et travail de la mémoire en Alsace M. RAPHAEL, Mme HERBERICH-MARX, M. MULLER et Mme PETITDEMANGE
• • • les lieux et les rites de mémoires imagerie patriotique, imagerie religieuse la transmission de la mémoire traces mémorielles des Juifs en Alsace

5) 6) 7) 8) 9) 10) 11) 12) 13)

14)

15) 16)

17) 18) 19)

20)

21) 22)

• Politiques d'environnement en Alsace (acteurs de l’eau, développement durable, agriculture et nature, etc.) M. WINTZ, Mme MECHIN et Mme GRANCHAMP Pratiques et usages sociaux des nouvelles technologies chez les jeunes Mme IGERSHEIM, M. S. MICHON et Mme CHARTON Rapports hommes/femmes : dialectique de l’individuel et du collectif dans les mouvements sociaux M. MATAS et M PFEFFERKORN La réalisation audio-visuelle M. HINTERMEYER et M. Mathias BLANC Relations à la douleur M. LE BRETON Ruptures et continuités dans la mémoire familiale : généalogies, récits de vie et images Mme DIASIO, Mme NIZARD et M. TENOUDJI Scarification et incision chez les jeunes générations : la peau comme enjeu d’identité M. LE BRETON Sociologie de l’art : étudiants artistes, galeristes et livres d’art M. DE MONTLIBERT, M. BORJA et Mme TISSOT Violences et formation aux métiers du social M. CAUSER
18

Master Mention Sciences Sociales Spécialité « Sociologie »

RECHERCHE Porteur de la spécialité : Watier Patrick - PR - 19e – UMR 7043 watier@umb.u-strasbg.fr 03 88 41 74 41 Objectifs : Former des spécialistes en sociologie connaissant les outils, méthodes d’analyse et théories permettant une compréhension fine et comparative des faits sociaux et culturels. L’accent est mis sur la sociologie au niveau international ce qui suppose une maîtrise suffisante des langues anglaise, allemande ou espagnole. Les objectifs reposent sur une triade pédagogique interactive : concepts méthodes et techniques de la sociologie. Compétences à acquérir et débouchés (insertion professionnelle) : Maîtrise des outils d’analyse quantitative et qualitative, connaissance des théories et débats sociologiques permettant une analyse fine et comparative des phénomènes sociaux, maîtrise suffisante des langues autorisant une approche comparative des dynamiques sociales. Les compétences liées à la sociologie des conflits, du risque, de la médiation sont en phase avec des demandes des collectivités territoriales. L’ensemble de la formation constitue une préparation générale sur les problèmes sociaux contemporains pour des concours de la fonction publique dans les domaines de la santé et de l’action sociale, les enseignements liés au travail conduisent vers des débouchés dans les cabinets de consultants, et toutes les activités liées au ressources humaines. La sociologie de la culture ouvre des débouchés vers les métiers du patrimoine et de l’animation culturelle. Débouchés professionnels : Métiers de l’enseignement, de la formation et de la recherche Concours de la fonction publique d’Etat, territoriale et hospitalière Chargés d’études dans des organismes internationaux ou des ONG Chargés d’études dans des administrations publiques (patrimoine et culture) Chargé d’études cabinets de conseil, publicité, communication. Agents de développement, chargés d’études, chefs de projets des municipalités Gestion des ressources humaines Professions du secteur médico-social et de l’économie sociale Compétences et connaissances recommandées pour l’admission en master 56 crédits obtenus dans un master des disciplines des sciences sociales (l’enseignement manquant devant être validé en S3). L’intégration en deuxième année est possible sur dossier et présentation d’un projet de recherche soumis à un jury d’admission. Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E.). au vu du dossier de travaux et des recherches menées par le candidat. Liste des laboratoires d’accueil et nombre de places de stage UMR 7043 : 15 HDR EA 1334 : 7 HDR
19

SEMESTRE 1
Directeur des études : M. Pascal HINTERMEYER

UE1 :

ESOCG01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 11

coef. 3

MSCS40G
Ce module est commun aux 5 spécialités crédits 5 et coef. 5 Histoire et épistémologie des Sciences sociales M. Pascal HINTERMEYER et Mme Anne Sophie LAMINE
session 1 : écrit (2h) pour tous y compris les dispensés session 2 : écrit (2h)

24h

MSOC41G
Méthodes en sciences sociales Ce module a des cours communs avec les modules de méthodes des autres spécialités crédits 6 et coef. 6 • Cours de méthode qualitative (monographie, histoire de vie biographies) M. Jean Yves CAUSER
session 1 : écrit (2h) pour tous y compris les dispensés - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

12h

Cours de méthode quantitative Mme Jacqueline IGERSHEIM
session 1 : dossier pour tous y compris les dispensés - coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2

12h

Travaux dirigés : enquête inter années
session 1 : rapport d’enquête pour tous y compris les dispensés - coef. 2 session 2 : rapport d’enquête – coef. 2

12h

UE2 :

ESOCG02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

Cette UE comprend 2 modules obligatoires Module 1 : crédits et coef. 5 Choisir 1 module parmi les 3 suivants :

MSOC42G
Sociologie de l’éthique et des valeurs Mme Anne Sophie LAMINE
session 1 : écrit (2h) pour tous y compris les dispensés session 2 : écrit (2h)
20

24h

MSOC43G
Les représentations de l’activité sociale M. Patrick WATIER
session 1 : écrit (2h) pour tous y compris les dispensés session 2 : écrit (2h)

24h

MSOC44G
De la morphologie sociale à la sociologie urbaine M. Maurice BLANC
session 1 : écrit (2h) pour tous y compris les dispensés session 2 : écrit (2h)

24h

Module 2 : crédits et coef. 6 1 module à choisir parmi 6 thématiques

MSOC50G
⇒ Santé • Anthropologie médicale M. David LE BRETON
session 1 : contrôle écrit (2h) coef.3

18h 18h

Sociologie de l’hôpital M. François STEUDLER

session 1 : contrôle écrit (2h) coef.3 session 2 : écrit (2h) tirage au sort entre les 2 sujets si l’étudiant n’a pas eu la moyenne aux deux examens de la session 1 sinon l’étudiant compose dans celui où il n’a pas eu la moyenne

MSOC51G
⇒ Polémologie • Violences collectives et terrorisme M. Pascal HINTERMEYER
session 1 : dossier - coef. 3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

Genre et mondialisation Mmes Karine CHALAND (12h) et Stéphanie GITTON (6h)
session 1 : dossier - coef.3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

MSOC52G
⇒ Normes, déviances et transgressions • Violences collectives et terrorisme M. Pascal HINTERMEYER
session 1 : dossier - coef.3 session 2 : dossier – coef. 3
21

18h

Approche sociohistorique du milieu carcéral M. Patrick COLIN
session 1 : dossier - coef.3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

MSOC53G
⇒ Développement et migrations • Le paysannat M. Mohammed BEN MABROUK
session 1 : oral - coef. 2 session 2 : oral – coef. 2

12h

Le défi de la nouvelle organisation des relations Nord-Sud M. Juan MATAS
session 1 : écrit (2h) pour tous - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

12h

Migrations et relations interculturelles M. Laurent MULLER
session 1 : oral pour tous - coef. 2 session 2 : oral – coef. 2

12h

MSOC54G
⇒ Sociétés urbaines et environnements • Le développement durable : théories, représentations et pratiques 18h Mmes Sylvie TISSOT (6h), Laurence GRANCHAMP(6h) et Maurice WINTZ (6h)
session 1 : contrôle : oral - coef.3 session 2 : contrôle : oral - coef.3

Analyses des situations complexes (approches systémiques, situations à risques…) Mme Sylvie TISSOT (9h) et M. Maurice WINTZ (9h)
session 1 : contrôle écrit (1h30) - coef. 3 session 2 : écrit de (2h)

18h

MSOC55G
⇒ Travail • Nouvelles approches des organisations, du travail et de l’emploi MM. Jean Yves CAUSER, et Alain AYERBE
session 1 : contrôle écrit (2h) - coef. 3 session 2 : contrôle écrit (2h) – coef. 3

18h

Fonctionnement de l’entreprise MM. Bernard WOEHL, Philippe SOLD et Pascal BIES
session 1 : dossier - coef. 3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

22

UE3 :

ESOCG03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Travaux dirigés : langues

18h

MSOC30G
• OU Allemand : M. Régis SCHLAGDENHAUFFEN

MSOC31G
• OU Anglais : Mmes Philippa NORISS et Gaétane ARMBRUST

MSOC32G
• Espagnol : M. Enrique URIBE
session 1 : contrôle continu : 1 note d’oral (pour les non dispensés) + écrit 1h30 (pour tous) session 2 : écrit (2)

OU Parmi les enseignements de langues dispensés dans d’autres UFR de l’Université Marc Bloch figurant sur la liste d’université disponible à la scolarité de l’UFR SSPSD
UE4 :
ESOCG04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Effectué entre des propositions émanant d’autres UFR, d’autres parcours ou d’autres thématiques 18h Le département d’allemand offre aux étudiants de l’UFR des Sciences Sociales : MALL22G, MALL60G, MALL61G A la faculté des Sciences Sociales les étudiants peuvent choisir une des 6 thématiques non choisie de l’UE2 avec 1 des 2 cours de 18h, sauf la thématique MSOC53G où l’étudiant doit prendre 2 des 3 cours de 12h ; Les contrôles seront ceux définis dans les cours des modules de l’UE2 correspondants MSOC70G : Santé MSOC71G : Polémologie MSOC72G : Normes, déviances et transgressions MSOC73G : Développement et migrations MSOC74G : Sociétés urbaines et environnements MSOC75G : Travail
MODULES OFFERTS AUX AUTRES UFR

MSOC62G (4 ECTS) = MSOC42G : Offert au département d’allemand MSOC63G (4 ECTS) = MSOC43G : offert au département d’allemand Les 6 modules MSOC70G à MSOC75G : décrits ci-dessus sont sur la liste d’Université

23

SEMESTRE 2
Directeur d’études : M. Juan MATAS

UE1 :

ESOCH01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 8

coef. 4

MSCS40H
Histoire et épistémologie des Sciences sociales : commun aux 5 spécialités crédits et coef. 2 Choix entre • Les origines de la mathématique sociale 12h Mme Elisabeth BRUXER
session 1 : contrôle oral session 2 : contrôle oral

Introduction à une histoire des idées en sciences sociales M. Roger SOME
session 1 : contrôle écrit (1h) session 2 : contrôle écrit (2h)

12h

MSOC41H
Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6 • • Cours de méthode quantitative Mme Jacqueline IGERSHEIM Travaux dirigés de méthode quantitative Mme Jacqueline IGERSHEIM Travaux dirigés : enquête inter années crédits et coef. 2
session 1 : contrôle : rapport d’enquête – coef. 2 session 2 : contrôle : rapport d’enquête – coef. 2
UE2 :
ESOCH02

12h 12h

session 1 : contrôle : 1 dossier et 1 écrit 2h (écrit de 2h pour dispensés) – coef. 4 session 2 : contrôle oral – coef. 4

12h

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 8

coef. 4

Cette UE comprend 2 modules obligatoires Module 1 : cours de sociologie crédits et coef. 2 A choisir parmi 4

MSOC42H
Sociologie de la domination M. X
session 1 : contrôle : dossier session 2 : contrôle : dossier
24

(ce cours n’a pas lieu en 2006/2007)

12h

MSOC43H
Sociologie de l’action et du discrédit Mme Catherine DELCROIX
session 1 : contrôle : dossier session 2 : contrôle : dossier

12h

MSOC44H
Logiques et classement sociaux Mme Brigitte FICHET
session 1 : contrôle : écrit (1h) session 2 : contrôle : écrit (1h)

12h

MSOC45H
Comparaison de sociétés européennes Mme Nicoletta DIASIO
session 1 : contrôle : oral session 2 : contrôle : oral

12h

Module 2 : sociologie thématique crédits et coef. 6 1 module à choisir parmi 6

MSOC50H
⇒ Santé • Sociologie du corps M. David LE BRETON
session 1 : contrôle : écrit (2h) – coef. 3 session 2 : contrôle : écrit (2h) – coef. 3

18h

Sociologie de la mort M. Pascal HINTERMEYER
session 1 : contrôle : dossier – coef. 3 session 2 : contrôle : dossier – coef. 3

18h

MSOC51H
⇒ Polémologie • Lutte pour la reconnaissance Mme Estelle FERRARESE
session 1 : contrôle : dossier - coef. 3 session 2 : contrôle : dossier - coef. 3

18h

Les relations Europe Amérique latine M. Juan MATAS (9h) et Mme Laurence GRANCHAMP (9h)
session 1 : contrôle : dossier - coef. 3 session 2 : contrôle : dossier - coef. 3

18h

25

MSOC52H
⇒ Normes, déviances et transgressions • Sociologie de l’inquiétude et rapport au risque Mme Myriam KLINGER
session 1 : contrôle : écrit (2h) - coef. 3 session 2 : contrôle : écrit (2h) - coef. 3

18h

Transgressions et médiations 18h Mmes Myriam KLINGER et Elisa TERRIER-GUIRAUD, M. Patrick COLIN
session 1 : contrôle : dossier - coef. 3 session 2 : contrôle : dossier - coef. 3

MSOC53H
⇒ Sociologie des religions et de la laïcité • Globalisation, pluralisation et gestion publique du religieux Mme Anne Sophie LAMINE • Modernité religieuse et identités Mme Sophie NIZARD
session 1 : 1 exposé et 1 dossier (avec entretien oral sur le dossier) pour les dispensés : 1 dossier (+ entretien oral sur le dossier) – coef. 3 session 2 : contrôle oral

18h 18h

MSOC54H
⇒ Genre, éducation et parenté • Genre : population, mixité spatiale et sociale, précarité (3 cours) Mme Laurence CHARTON, MM. Alain AYERBE et M. X
session 1 : oral avec tirage au sort entre les 3 cours - coef. 3 session 2 : oral avec tirage au sort entre les 3 cours – coef. 3

18h

Inégalités de scolarisation et rapport au savoir M. Roland PFEFFERKORN
session 1 : dossier avec soutenance - coef. 3 session 2 : contrôle : dossier

18h

MSOC55H
⇒ Stage • Travail, environnement, développement 12h Mme Brigitte FICHET, MM. Bernard WOEHL, Maurice WINTZ et J. Yves CAUSER • Stage dans le domaine du travail, de l’environnement ou du développement
session 1 : rapport de stage
UE3 :
ESOCH03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 2

MSOC90H
Travaux dirigés de méthode qualitative Mmes Catherine DELCROIX et Elodie WAHL
session 1 : contrôle : dossier pour tous y compris les dispensés session 2 : contrôle : dossier
26

18h

OU Travaux dirigés d’informatique (logiciels SAS ET SPAD) Mme Jacqueline IGERSHEIM
session 1 : contrôle : dossier session 2 : contrôle : dossier
UE4 :
ESOCH04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 2

Effectué entre des propositions émanant d’autres UFR, d’autres parcours ou d’autres thématiques 18h Le département d’allemand offre aux étudiants de l’UFR des Sciences Sociales : MALL22H, MALL60H, MALL61H Proposition de la faculté A la faculté des Sciences Sociales les étudiants peuvent choisir une des 5 thématiques non choisie de l’UE2 avec 1 des 2 cours de 18h. MSOC70H : Santé MSOC71H : Polémologie MSOC72H : Normes, déviances et transgressions MSOC73H : Sociologie des religions et de la laïcité MSOC74H : Genre, éducation et parenté Les contrôles de chaque cours restent les mêmes que ceux des modules de l’UE2

UE5 :

ESOCH05

TRAVAIL DE RECHERCHE OU DE TERRAIN

Crédits ECTS : 6 coef. 3

MSOC15H
Projet de recherche (problématique, bibliographie, état de la question, hypothèses) contrôle : dossier avec soutenance

MODULES OFFERTS AUX AUTRES UFR

Les modules MSOC70H à MSOC74H décrits ci-dessus sont sur la liste d’université

27

SEMESTRE 3
Directeur d’études : M. Patrick WATIER

UE1 :

ESOCM01

PROBLEMATIQUES SOCIOLOGIQUES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

1 module à choisir parmi 2

MSOC10M
⇒ Comparaisons et comparatisme • • • • • Sociologie de la culture, de l’imaginaire et de la mort M. Pascal HINTERMEYER Trajectoires et recompositions identitaires Mme Myriam KLINGER Penser la pluralité Mme Anne Sophie LAMINE La différenciation sociale M. Patrick WATIER Risques et société M. David LE BRETON 60h 12h 12h 12h 12h 12h

session 1 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter) session 2 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter)

OU

MSOC11M
⇒ Dynamiques sociales 60h • Sociologie des professions 12h M. François STEUDLER • Histoire des méthodes de Hull House à Adorno 12h Mme Suzie GUTH • Politiques éducatives (6h) les nouvelles technologies de la santé : enjeux et débat (6h) 12h M. Juan MATAS (6h) et M. François STEUDLER (6h) • Socio économie des pratiques d’exercice corporel 12h M. Bernard MICHON • Epistémologie des études de cas en sociologie 12h Mme Catherine DELCROIX
session 1 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter) session 2 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter)

28

UE2 :

ESOCM02

RECHERCHES SOCIOLOGIQUES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

1 module à choisir parmi 2

MSOC12M
⇒ Conflits et médiations • Anthropologie de la parole et de la communication M. Philippe BRETON • Rapport à la finitude et traitement du négatif M. Pascal HINTERMEYER • Religions et espace public en Europe Mme Anne Sophie LAMINE • Anthropologie du corps M. David LE BRETON • Sens et interprétation M. Patrick WATIER 60h 12h 12h 12h 12h 12h

session 1 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter) session 2 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter)

OU

MSOC13M
⇒ Espace et organisation sociale 60h • Ville et cohabitation pluriethnique 12h M. Maurice BLANC • Genre et rapport sociaux de sexe : théories, méthodes et concepts 12h M. Roland PFEFFERKORN • Violences scolaires et urbaines 12h M. Juan MATAS • Les enjeux du développement et anthropologie de la santé 12h M. Juan MATAS et Mme Nicoletta DIASIO • Philosophie et épistémologie 12h M. Maurice SACHOT
session 1 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter) session 2 : écrit 3h tirage au sort de 2 sujets entre les 5 cours (1 seul à traiter)
UE3 :
ESOCM03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Langues Travaux dirigés : langues

18h 18h

MSOC30M
• OU Allemand : M. Régis SCHLAGDENHAUFFEN

MSOC31M
• OU • Anglais : Mmes Philippa NORISS

MSOC32M
Espagnol : Mme CAMARGO
session 1 : contrôle continu : 1 note d’oral (pour les non dispensés) + écrit 1h30 (pour tous) session 2 : écrit 1h30
29

OU Parmi les enseignements de langue dispensés dans d’autres UFR de l’Université Marc Bloch figurant sur la liste d’université disponible à la scolarité de l’UFR SSPSD
UE4 :
ESOCM04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Effectué entre des propositions émanant d’autres UFR, d’autres parcours ou d’autres thématiques Proposition de la faculté A la faculté des Sciences Sociales les étudiants peuvent choisir un des modules non choisis de l’UE1 ou de l’UE2 avec 2 des 5 cours de 12h : MSOC70M : Comparaisons et comparatisme
session 1 : dossier session 2 : dossier

MSOC71M : Dynamiques sociales
session 1 : dossier session 2 : dossier

MSOC72M : Conflits et médiations
session 1 : dossier session 2 : dossier

MSOC73M : Espace et organisation sociale
session 1 : dossier session 2 : dossier

SEMESTRE 4
Directeur d’études : M. Patrick WATIER

UE1 :

ESOCN01

STAGE EN LABORATOIRE

Crédits ECTS : 8

coef. 1

MSOC50N
Stage Rapport de stage à définir dans chaque centre de recherche

UE2 :

ESOCN02

MEMOIRE

Crédits ECTS : 22

coef. 3

MSOC40N
Mémoire Soutenance du mémoire
ATTENTION : LA NOTE OBTENUE AU MASTER SERA LA MOYENNE DES SEMESTRES 3 ET 4

30

Master Mention Sciences Sociales Spécialité « Intervention sociale, conflits et développement » (professionnel)

Dans une perspective d’ouverture sur l’Europe et le monde, ce diplôme propose un enseignement théorique et méthodologique, offrant des possibilités d’échanges interdisciplinaires dans le champ des sciences sociales, à l’intérieur d’un tronc commun pour les étudiants de première année.

Objectifs de la spécialité Intervention sociale, conflits et développement
La spécialité Intervention sociale, conflits et développement vise spécifiquement l’acquisition de connaissances et de méthodes de réflexion pour analyser et comparer les logiques et les dynamiques des politiques sociales développées au cours de ces dernières années en France et en Europe, pour identifier les missions confiées à l’action sociale et les caractéristiques de l’intervention sociale et, enfin pour développer des compétences incluant les nouvelles problématiques et les situations des populations vulnérables. Les enseignements sont assurés par des professionnels pour partie, afin d’être en prise avec l’évolution des réalités professionnelles. Des dispositions spécifiques sont prévues pour les étudiants de formation continue afin de répondre à leurs contraintes professionnelles, aux particularités de leurs préoccupations. Cette formation permet : - aux étudiants de formation initiale de s’inscrire dans une dynamique de professionnalisation, - aux professionnels des secteurs de l’insertion, du social et du médico-social de valider leurs compétences professionnelles et de les inscrire dans une perspective de recherche, - aux demandeurs d’emploi, de se requalifier professionnellement en suivant une formation universitaire. La spécialité s’attache particulièrement à préparer les étudiants à : - la compréhension des enjeux qui traversent l’intervention sociale au regard des modes de problématisation actuelles du social, - la maîtrise des méthodes et des techniques en sciences sociales, - l’acquisition finalisée de connaissances relatives aux organisations, aux acteurs, aux pratiques sociales dans les différents champs concernés par le diplôme, - la construction de projets s’appuyant sur leur capacité à rendre compte des situations sociales et pour mettre en œuvre des dispositifs d’action pertinents.

Organisation de la formation
La formation s’organise ainsi autour de capacités attendues à l’issue de celle-ci : - capacités d’analyse des situations sociales et de leur complexité, - capacités d’analyse des crises et conflits qui traversent les institutions chargées de répondre à ces situations - capacités d’interrogation des dispositifs, - capacités d’évaluation des acquis des politiques sociales et des projets, - capacités liées à la conception, à la réalisation et à l’évaluation de projets et de dispositifs, - capacités liées à la mobilisation de réseaux de compétences et de ressources,
31

- capacités à concevoir et à mettre en œuvre, l’accueil et l’accompagnement des populations vulnérables. Durant la 1ère année et le 1er semestre de la 2ème année les étudiants suivent des enseignements théoriques, méthodologiques et thématiques. A l’issue des trois premiers semestres, les étudiants effectueront un stage dans des structures d’insertion, des structures d’accueil pour la petite enfance, des établissements pour personnes âgées et pour personnes handicapées, dans des structures d’accompagnement, dans des centres socio-culturels, dans des administrations etc…au regard de leur projet professionnel. Les étudiants de formation continue placés dans l’impossibilité de quitter leur lieu de travail pour suivre leur stage peuvent effectuer celui-ci dans le cadre de leur emploi. Il est toutefois souhaité que l’activité professionnelle de l’étudiant soit relié à son projet durant une période équivalente au stage. Le stage peut se dérouler à l’étranger, notamment dans les cadres de coopération instaurés par le CERIS avec d’autres universités. L’importance accordée par ce master aux dimensions internationales suppose une maîtrise suffisante de l’anglais, de l’allemand ou de l’espagnol. La finalité professionnelle de cette spécialité n’exclut nullement une réorientation en fin de M1 vers un parcours de recherche, notamment, dans la spécialité « sociologie » et permet d’envisager, pour les étudiants qui le souhaiteraient de poursuivre un doctorat de sociologie.

Débouchés professionnels
D’un point de vue professionnel, ces compétences et ces capacités doivent permettre de répondre aux missions suivantes : - concepteurs et réalisateurs de projets (chefs de projets....) dans des secteurs tels que l’insertion, la prévention, l’urgence et auprès des publics handicapés, des personnes âgées, des jeunes à la rue ou de la petite enfance, - chargés d’insertion (missions locales, entreprises d’insertion, associations intermédiaires, entreprises, cellules RMI, centres de rééducation, centres socio culturels......), - chargés d’études (administrations publiques, chambre consulaire, organismes internationaux…), - formateurs dans des organismes de formation - formateurs enseignants dans les établissements de formation de travailleurs sociaux, qui correspondent à autant des fonctions développées au sein des dispositifs d’insertion, des établissements et des structures du secteur social et médico-social, des administrations publiques et des entreprises. L’accès à la formation Pour être admis en Master 1, les candidats doivent justifier : - d’une Licence dans le même domaine que le Master ; - d’un diplôme national conférant le grade de Licence dans un domaine compatible avec celui du diplôme national de Master. L’entrée peut aussi se faire par validation des acquis d’études et d’expériences au vu du dossier, des travaux et des recherches menés par le candidat. Pour être admis en Master 2, les candidats doivent justifier : - d’une première année de Master ou d’un diplôme national de Maîtrise, dans un domaine compatible avec celui du diplôme national de Master L’entrée peut aussi se faire par validation des acquis d’études et d’expériences au vu du dossier, des travaux et des recherches menés par le candidat.
La formulation d’un projet professionnel est demandée à tous les candidats. Directeur d’études : Myriam KLINGER, Maître de Conférences, Tél : 03 88 41 74 61 E-mail : klinger@umb.u-strasbg.fr
32

SEMESTRE 1 : FORMATION INITIALE
Directeur d'étude : Mme Myriam KLINGER

UE1 :

EDSIG01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 11

coef. 3

Les étudiants suivent les deux modules décrits dans le master Spécialité Sociologie : - MSCS40G : Histoire et épistémologie des sciences sociales - MSOC41G : Méthodes en Sciences Sociales

UE2 :

EDEVG02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

Les étudiants suivent 2 modules : Module 1 : choix entre - MSOC42G : Sociologie de l’éthique et des valeurs - MSOC43G : Représentation de l’activité sociale - MSOC44G : De la morphologie sociale à la sociologie urbaine Ces 3 modules sont décrits dans le master Spécialité Sociologie

Module 2 : Vulnérabilités et développement social crédits et coef. 6

MDEV50G
• Approche sociohistorique du milieu carcéral M. Patrick COLIN
session 1 : contrôle : dossier - coef.3 session 2 : contrôle : dossier - coef.3

18h

Education et formation professionnelle M. Juan MATAS
session 1 : contrôle : dossier - coef.2 session 2 : contrôle : dossier - coef.2

12h

Sociologie de l’intervention Mme Elisa TERRIER-GUIRAUD
session 1 : contrôle : dossier - coef.1 session 2 : contrôle : dossier - coef.1

6h

UE3 :

EDEVG03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Langues : choix entre - MSOC30G : Allemand - MSOC31G : Anglais - MSOC32G : Espagnol
33

UE4 :

EDEVG04

VULNERABILITE ET INSERTION

Crédits ECTS : 4

coef. 1

MDEV51G
Vulnérabilité et insertion L’insertion, ses métamorphoses et ses configurations Mme Stéphanie GITTON
session 1 : contrôle : écrit (2h) session 2 : contrôle : oral

18h

SEMESTRE 2 : FORMATION INITIALE
Directeur d’étude : Mme Myriam KLINGER

UE1 :

EDSIH01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 8

coef. 4

Les étudiants suivent les deux modules décrits dans le master Spécialité Sociologie : - MSCS40H : Histoire et épistémologie des sciences sociales - MSOC41H : Méthodes en Sciences Sociales

UE2 :

EDEVH02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES Crédits ECTS : 8

coef. 4

Les étudiants suivent 2 modules : Module 1 : crédits et coef. 2 Choix entre 12h - MSOC42H : Sociologie de la domination (cours non assuré cette année) - MSOC43H : De la morphologie sociale à la sociologie urbaine - MSOC44H : Logique et classements sociaux - MSOC45H : Comparaison de sociétés européennes Ces 4 modules sont décrits dans le master Spécialité Sociologie Module 2 : Vulnérabilités et développement social crédits et coef. 6

MDEV50H
• Sociologie de l’inquiétude et rapport au risque M. Myriam KLINGER
session 1 : contrôle : écrit (2h) - coef.3 session 2 : contrôle : écrit (2h) - coef.3

18h

Approche anthropologique du projet M. Patrick TENOUDJI
session 1 : contrôle : dossier - coef. 2 session 2 : contrôle : dossier - coef. 2

12h

Sociologie de l’intervention Mme Elisa TERRIER-GUIRAUD
session 1 : contrôle : dossier - coef. 1 session 2 : contrôle : dossier - coef. 1
34

6h

UE3 :

EDSIH03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 2

Les étudiants suivent le module MSOC90H décrit dans le master Spécialité Sociologie : Travaux dirigés soit de méthodologie qualitative soit de méthodologie quantitative (SPAD et SAS)

UE4 :

EDEVH04

VULNERABILITE ET INSERTION

Crédits ECTS : 4

coef. 2

MDEV51H
Vulnérabilités et insertion Vulnérabilités et attente de reconnaissance Mme Estelle FERRARESE
session 1 : contrôle : écrit (2h) session 2 : contrôle : oral

18h

UE5 :

EDEVH05

TRAVAIL DE RECHERCHE OU DE TERRAIN

Crédits ECTS : 6

coef. 3

MSOC15H
Projet de recherche (problématique, bibliographie, état de la question, hypothèses) contrôle : dossier avec soutenance

35

SEMESTRE 1 : FORMATION CONTINUE
Directeur d'étude : Mme Myriam KLINGER

UE1 : THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

Module 1 : MSCS40G : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 5
Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie

24h

Module 2 : MDEV41G : Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6 Ce module est spécifique à la formation continue

MDEV41G
• Méthode qualitative Mme Nicoletta DIASIO et M. Laurent MULLER
session 1 : contrôle : dossier – coef 2 session 2 : contrôle : dossier – coef 2

12h

Méthode quantitative : informatique et analyse statistique Mme Laurence CHARTON
session 1 : contrôle : écrit (1h30) – coef 2 session 2 : contrôle oral – coef. 2

12h

Enquête inter-années
session 1 : rapport d’enquête – coef 2 session 2 : rapport d’enquête – coef 2

12h

UE2 : FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 11

coef. 3

L’UE2 est identique pour la formation initiale et continue Les étudiants suivent 2 modules : Module 1 : choix entre - MSOC42G : Sociologie de l’éthique et des valeurs - MSOC43G : Représentation de l’activité sociale - MSOC44G : Morphologie et dynamiques sociales Ces 3 modules sont décrits dans le master Spécialité Sociologie Module 2 : Vulnérabilités et développement social crédits et coef. 6

MDEV50G
• Approche sociohistorique du milieu carcéral M. Patrick COLIN
session 1 : contrôle : dossier - coef.3 session 2 : contrôle : dossier - coef.3
36

18h

Education et formation professionnelle M. Juan MATAS
session 1 : contrôle : dossier - coef. 2 session 2 : contrôle : dossier - coef. 2

12h

Sociologie de l’intervention Mme Elisa TERRIER-GUIRAUD
session 1 : contrôle : dossier - coef. 1 session 2 : contrôle : dossier - coef. 1

6h

UE3 : LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 1

L’UE3 est identique pour la formation initiale et continue Langues : choix entre - MSOC30G : Allemand - MSOC31G : Anglais - MSOC32G : Espagnol

37

UE4 : VULNERABILITE ET INSERTION

Crédits ECTS : 4

coef. 1

L’UE4 est identique pour la formation initiale et continue

MDEV51G
Vulnérabilité et insertion L’insertion, ses métamorphoses et ses configurations Mme Stéphanie GITTON
session 1 : contrôle : écrit (2h) session 2 : contrôle : oral

18h

SEMESTRE 2 : FORMATION CONTINUE
Directeur d’étude : Mme Myriam KLINGER

UE1 : THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALES

Crédits ECTS : 8

coef. 4

L’UE1 est spécifique à la formation continue Module 1 : MDEV40H : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 2 12h

MDEV40H
Sociologie des solidarités Mme Catherine DELCROIX
session 1 : contrôle écrit (2h) session 2 : contrôle écrit (2h)

12h

Module 2 : MDEV41H: Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6

MDEV41H
• Cours de méthode quantitative M. Mohamed OUARDANI
session 1 : contrôle : dossier – coef 2 session 2 : contrôle : dossier – coef 2

12h

TD de méthode M. Nicolas AMADIO
session 1 : contrôle : dossier – coef 2 session 2 : contrôle : dossier – coef 2

12h

Enquête inter-années
session 1 : rapport d’enquête – coef. 2 session 2 : rapport d’enquête – coef. 2

12h

38

UE2 : FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 8

coef. 4

L’UE2 est identique pour la formation initiale et continue Les étudiants suivent 2 modules : Module 1 : crédits et coef. 2 Choix entre - MSOC42H : Sociologie de la domination - MSOC43H : De la morphologie sociale à la sociologie urbaine - MSOC44H : Logique et classements sociaux - MSOC45H : Comparaison de sociétés européennes Ces 4 modules sont décrits dans le master Spécialité Sociologie

12h

Module 2 : Vulnérabilités et développement social crédits et coef. 6

MDEV50H
• Sociologie de l’inquiétude et rapport au risque M. Myriam KLINGER
session 1 : contrôle : écrit (2h) - coef. 3 session 2 : contrôle : écrit (2h) - coef. 3

18h

Approche anthropologique du projet M. Patrick TENOUDJI
session 1 : contrôle : dossier - coef. 2 session 2 : contrôle : dossier - coef. 2

12h

Sociologie de l’intervention Mme Elisa TERRIER-GUIRAUD
session 1 : contrôle : dossier - coef. 1 session 2 : contrôle : dossier - coef. 1

6h

UE3 : LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 2

L’UE1 est spécifique à la formation continue

MDEV90H
Travaux dirigés de méthode qualitative et séminaires de recherche Mme Myriam KLINGER et M. Laurent MULLER
session 1 : contrôle oral session 2 : contrôle oral

18h

39

UE4 : VULNERABILITE ET INSERTION

Crédits ECTS : 4

coef. 2

L’UE4 est identique pour la formation initiale et continue

MDEV51H
Vulnérabilités et insertion Vulnérabilités et attente de reconnaissance Mme Estelle FERRARESE
session 1 : contrôle : écrit (2h) session 2 : contrôle oral

18h

UE5 : TRAVAIL DE RECHERCHE OU DE TERRAIN

Crédits ECTS : 6

coef. 3

L’UE5 est identique pour la formation initiale et continue

MSOC15H
Projet de recherche (problématique, bibliographie, état de la question, hypothèses) contrôle : dossier avec soutenance

SEMESTRE 3 : FORMATION INITIALE ET CONTINUE
Directeur d’étude : Mme Myriam KLINGER

UE1 : SOCIOLOGIE DU DEVELOPPEMENT SOCIAL ET DE L’INSERTION Crédits ECTS : 11

coef. 3

Sociologie du développement social

60h

MDEV40K
Cohésion et développement social • Approches sociologiques du lien social M. Pascal HINTERMEYER • Solidarité et développement social Mme Myriam KLINGER • Conflits de normes et traitement pénal M. Patrick COLIN
session 1 : écrit (2h) : tirage au sort entre les 3 cours – coef.1 session 2 : écrit (2h) : tirage au sort entre les 3 cours – coef.1

30h 10h 10h 10h

Politiques sociales en Europe Mmes Laurence CHARTON, Elisa TERRIER-GUIRAUD, M. Patrick TENOUDJI et intervenants professionnels
session 1 : contrôle : dossier : coef.1 session 2 : contrôle : dossier : coef.1
40

30h

UE2 : THEORIES ET METHODES DE L’INTERVENTION SOCIALE Crédits ECTS : 11 coef. 3

MDEV41K
Démarches et enjeux de l’intervention sociale, méthodes de recherche • • • Handicap, mutations et intervention sociale Séminaire sous la responsabilité de Mme Elisa TERRIER-GUIRAUD Populations pénales et intervention sociale Séminaire sous la responsabilité de M. Patrick COLIN Vulnérabilités, conflits et intervention sociale Séminaire sous la responsabilité de Mme Myriam KLINGER
session 1 : oral dans chaque séminaire : coef. 1 chacun session 2 : oral dans chaque séminaire : coef. 1 chacun
UE3 : LANGAGES FONDAMENTAUX Crédits ECTS : 4 coef. 1

60h 20h 20h 20h

Langues : pour les étudiants ayant suivi un cursus de sociologie • MSOC30M : Allemand • MSOC31M : Anglais • MSOC32M : Espagnol • Modules de langues figurant sur la liste d’université OU MDEV42K : Méthodologie : Pour les étudiants ayant suivi un autre cursus au préalable

MDEV42K
Méthodologie : M. Patrick COLIN
session 1 : contrôle : dossier session 2 : contrôle : oral

18h

UE4 : DEMARCHES ET ENJEUX DE L’INTERVENTION

Crédits ECTS : 4 coef. 1

MDEV43K
Le projet : théories et méthodes 30h Intervenants professionnels Mmes Laurence GRANCHAMP, Elisa TERRIER-GUIRAUD et M. Nicolas AMADIO
session 1 : contrôle : dossier session 2 : contrôle : dossier

41

SEMESTRE 4 : FORMATION INITIALE ET CONTINUE
Directeur d’étude : Mme Catherine DELCROIX

UE1 : STAGE ET METHODOLOGIE

Crédits ECTS : 8

coef. 1

MDEV50L
Stage et méthodologie 48h Mme Catherine DELCROIX, M. Dominique DUJARDIN et Intervenants professionnels contrôle : oral avec le directeur du mémoire

UE2 : MEMOIRE

Crédits ECTS : 22

coef. 3

MDEV40L
Mémoire soutenance orale du mémoire

42

Master Mention Sciences sociales Spécialité « Démographie » (professionnel)

Porteur de la spécialité : Breton Didier MCF- 19e EA 1334 Chercheur associé à l’Institut National d’Etudes Démographiques (INED) - unité Fécondité, Famille, Sexualité Tel 03 88 41 73 02 / Fax 03 88 61 76 01 dbreton@umb.u-strasbg.fr

Présentation de la spécialité démographie : Le master professionnel mention « Sciences sociales » spécialité Démographie se déroule sur deux années et conduit au métier de démographe. Une partie des enseignements des deux premiers semestres (notamment les UE1) sont partagés avec les autres spécialités du master Sciences sociales. Il est fortement conseillé aux étudiants poursuivant la spécialité Démographie de choisir les cours dispensés par le département de démographie lorsqu’ils sont optionnels (UE1 du 2e semestre et UE4 des semestres 1 et 2). Les semestres 3 et 4 du master sont totalement dédiés aux enseignements de démographie appliquée et aux modules à vocation professionnelle. Les étudiants ayant choisi cette orientation, sont invités à privilégier le stage à l’issue du semestre 2. La formation de master s’appuie sur un réseau de chercheurs appartenant à l’EA 1334 «Centre de Recherches et d’Etude en Sciences Sociales », à l’INSEE et l’Institut National d’Etudes Démographiques. Elle s’appuie également sur un réseau de professionnels ayant régulièrement recours aux compétences des démographes (accueil de stagiaires ou embauche) et participant aux enseignements appliqués du master. La dynamique créée par les anciens diplômés contribue à l’enrichissement continu de ce réseau.

Objectifs : La formation en master Mention « Sciences Sociales » spécialité Démographie répond à un double objectif. Le premier est d'apporter aux étudiants les enseignements fondamentaux en démographie : principes et techniques en analyse démographique, en projections de population et en collecte de données. Une large place est également accordée aux méthodes de traitement et de valorisation de données démographiques : méthodes d'enquête, analyse statistique, utilisation de logiciels de statistique, de gestion de bases de données et de cartographie. Le second objectif est d'offrir aux étudiants une formation permettant une insertion professionnelle directe. La formation théorique est ainsi complétée par des enseignements de démographie appliquée s’appuyant sur des ateliers autour de cas pratiques mais aussi des études de cas en collaboration avec des professionnels.
43

Le stage du dernier semestre du Master constitue un lien privilégié entre la formation (théorique et appliquée) et le monde professionnel.

La maîtrise de l’anglais est exigée à l’issue des deux années de master. La dimension internationale de nombreuses missions et de futurs employeurs de démographes conduit à cette exigence. Compétences et débouchés : Les compétences d’un titulaire du master mention « Sciences sociales » spécialité Démographie résident dans la maîtrise des méthodes et des techniques pour l’étude et le suivi de populations ainsi que la réalisation de projections de populations et autres études prospectives. Les diplômés s’appuient pour cela sur une expérimentation solide au cours de leur formation en termes de constitution des sources statistiques à caractère démographique et d’application des connaissances théoriques à des cas pratiques. La capacité à rédiger des rapports et notes de synthèse relatifs aux populations étudiées est une autre compétence revendiquée par les titulaires de la spécialité Démographie du master « Sciences sociales ». Le métier de démographe s’exerce dans divers domaines : • • L’aménagement et l'urbanisme pour les collectivités locales et territoriales, les agences d'urbanisme ou cabinets d’architectes. Les observatoires de populations : observatoires de la famille, de la santé, observatoires de l’emploi et de la formation professionnelle, observatoires du logement etc. La gestion prévisionnelle des ressources humaines pour les caisses de retraite, les caisses d’allocations familiales, les services clientèle des banques et des assurances ou les divisions des ressources humaines des grandes entreprises. Les bureaux d’études et les divisions "population" des organismes nationaux et internationaux (études, enquêtes, recherche).

Une enquête récente sur le devenir des diplômés de la promotion 2002-2003 du DESS de démographie actuellement proposé par notre université montre leur forte employabilité. Près de 75 % d’entre eux avaient trouvé un emploi un an après leur formation. Les lettres de soutien des professionnels ayant recruté un titulaire du diplôme ou ayant simplement accueilli un stagiaire, attestent de l’intérêt et de l’adéquation de la formation dispensée avec un réel besoin du monde professionnel. Admission de droit à l’inscription aux 60 premiers crédits de master pour les étudiants titulaires des diplômes suivants* : Licence Mention Sciences Sociales de l’Université Marc Bloch, Licences de Mathématiques appliquées, Licence de Sciences économiques, Licence de Géographie
* Pour les autres étudiants, l’admission se fera sur examen du dossier par la commission pédagogique

Compétences et connaissances recommandées pour l’admission en master : Les étudiants souhaitant s’inscrire en deuxième année de master mention « Sciences Sociales » pour obtenir la spécialité Démographie devront, en plus d’avoir validé un nombre suffisant de crédits de première année de Master, avoir au cours de leur cursus antérieur suivi les bases d’un enseignement en analyse démographique, en techniques quantitatives et en informatique. Dans tous les cas, les candidats devront motiver à l’écrit leur inscription par un projet professionnel.
44

SEMESTRE 1
Directeur d’études : M. Didier BRETON

UE1 :

EDEMG01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 11

coef. 3

Module 1 : MSCS40G : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 5
Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie

24h

Module 2 : MDEM41G : Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6

MDEM41G
• Méthode qualitative M. Jean Yves CAUSER
session 1 : contrôle : écrit (2h) – coef 2 session 2 : contrôle : écrit (2h) – coef 2

12h

Méthode quantitative Mme Jacqueline IGERSHEIM
session 1 : contrôle : dossier – coef 2 session 2 : contrôle : dossier – coef 2

12h

TD de méthode quantitative (spécifique démographie) Mme Hélène BIGOT
session 1 : contrôle écrit – coef. 2 session 2 : contrôle oral – coef. 2

12h

UE2 :

EDEMG02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES Crédits ECTS : 11

coef. 3

MDEM42G
• • Analyse démographique TD : analyse démographique Mme Bénédicte GERARD
session 1 : dossier (pour non dispensés) + écrit final (1h30) pour tous coef. 3 session 2 : écrit (2h) coef. 3

18h 18h

Projections démographiques M. Alain AYERBE
session 1 : écrit pour tous (1h30) – coef. 1 session 2 : écrit pour tous (1h30) – coef. 1

12h

UE3 :

EDEMG03

LANGUES

Crédits ECTS : 4

coef. 1

Langues : MSOC31G : Anglais

18h

Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie
45

UE4 :

EDEMG04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

A choisir dans la liste d’université Au département de démographie le module MDEM43G est conseillé :

MDEM43G
Population mondiale – Conjoncture démographique européenne M. Alain AYERBE
session 1 : écrit pour tous (1h30) session 2 : écrit pour tous (1h30)

18h

SEMESTRE 2
Directeur d’études : M. Didier BRETON

UE1 :

EDEMH01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 8

coef. 4

Module 1 : MSCS40H : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 2

12h

Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie Il est conseillé de choisir le cours d’Elisabeth BRUXER : Les origines de la mathématique sociale

Module 2 : MDEM41H : Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6

MDEM41H
• Méthode quantitative Mme Jacqueline IGERSHEIM
session 1 : contrôle : dossier – coef. 2 session 2 : contrôle : oral – coef. 2

12h

TD de méthode quantitative M. Didier BRETON
session 1 : contrôle : dossier – coef. 2 session 2 : contrôle : dossier – coef. 2

12h

TD Atelier de sondage M. Bernard AUBRY
session 1 : écrit (1h) – coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

12h

UE2 :

EDEMH02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES Crédits ECTS : 8

coef. 4

MDEM42H
• Analyse démographique M. Philippe CORDAZZO
session 1 : écrit (1h30) – coef. 3 session 2 : écrit (1h30) – coef. 3
46

18h

Travaux dirigés M. Philippe CORDAZZO
session 1 : dossier – coef. 3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

• •

Projections démographiques Travaux dirigés Mme Bénédicte GERARD
session 1 : dossier (pour non dispensés) + écrit final (1h) pour tous – coef. 4 session 2 : écrit (2h)

12h 12h

UE3 :

EDEMH03

INFORMATIQUE

Crédits ECTS : 4

coef. 2

MDEM43H
Gestion de données M. Etienne GUIDAT
session 1 dossier (pour non dispensés) + écrit final (1h30) pour tous – coef. 4 session 2 : écrit (2h)

24h

UE4 :

EDEMH04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 2

A choisir dans la liste d’université Au département de démographie le module MDEM44H est conseillé

MDEM44H
Doctrines démographiques M. Jean Marc ROHRBASSER
session 1 : dossier session 2 : dossier

18h

UE5 :

EDEMH05

TRAVAIL DE RECHERCHE OU STAGE

Crédits ECTS : 6

coef. 3

MDEM15H
Les étudiants auront le choix entre un travail de recherche ou un stage d’un mois et demi (à effectuer au terme des deux semestres). Si le choix se porte sur le stage, l’évaluation reposera sur le rapport de stage accompagné du rapport d’étude. Contrôle : dossier avec soutenance

47

SEMESTRE 3
Directeur d’études : M. Didier BRETON

UE1 : EDEMK01

DEMOGRAPHIE APPLIQUEE

Crédits ECTS : 11

coef. 3

MDEM40K
• Analyse démographique appliquée M. Didier BRETON
session 1 : écrit (2h) – coef. 6 session 2 : écrit (2h) – coef. 6

24h

Travaux dirigés M. Philippe CORDAZZO
session 1 : exercices sur table – coef. 4 session 2 : oral – coef. 4

36h

Projection et démographie locale M. Alexandre AVDEEV
session 1 : oral – coef. 3 session 2 : oral – coef. 3

18h

TD : projection et démographie locale M. Philippe CORDAZZO
session 1 : dossier – coef. 3 session 2 : dossier – coef. 3

18h

UE2 : EDEMK02 TRAITEMENT ET VALORISATION DE DONNEES DEMOGRAPHIQUES Crédits ECTS : 11 coef. 3

MDEM41K
• Traitement statistique Mme Hélène BIGOT
session 1 : écrit (2h) – coef. 1 session 2 : écrit (2h) – coef. 1

12h

TD : traitement statistique Mme Hélène BIGOT (12h) et M. Etienne GUIDAT (12h)
session 1 : dossier commun aux deux enseignants – coef. 2 session 2 : dossier commun aux deux enseignants – coef. 2

24h

TD : traitement informatique 48h Mme Laurence CHARTON (12h) MM. Didier BRETON (14h) Jacques POSTIC (22h)
session 1 : dossier – coef. 4 session 2 : dossier – coef. 4

UE3 : EDEMK03 LE DOMAINE PROFESSIONNEL DU DEMOGRAPHECrédits ECTS : 4

coef. 1

MDEM42K
• Diagnostic de territoire et analyse spatiale M. Marc SCHALCK
session 1 : dossier – coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1
48

14h

Le monde des observatoires (santé, famille, emploi,…) M. Philippe CORDAZZO
session 1 : dossier – coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

10h

Le monde de la santé M. François STEUDLER
session 1 : dossier – coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

12h

Conférences : données sociales et organisations institutionnelles Pas de validation, assiduité exigée

17h

UE4 :

EDEMK04

PROJET PROFESSIONNEL

Crédits ECTS : 4

coef. 1

MDEM43K
Construction d’un projet professionnel et aide à la recherche de stage MM. Alain AYERBE et Yannick ACHARD-JAMES dossier 24h

SEMESTRE 4
Directeur d’études : M. Didier BRETON

UE1 :

EDEML01

STAGE EN ENTREPRISE

Crédits ECTS : 8

coef. 1

MDEM50L
Stage en entreprise
Suivi du stage M. Didier BRETON session 1 : dossier 12h

UE2 :

EDEML02

RAPPORT DE STAGE

Crédits ECTS : 22

coef. 3

MDEM40L
Rapport de stage Soutenance du rapport du stage

49

Master Mention Sciences Sociales Spécialité « Anthropologie sociale et culturelle »

Porteur de la spécialité : Monnerie Denis – PR Section CNU 20e - monnerie@umb.ustrasbg.fr - 03 88 41 74 14 UMR 7043 Objectifs, compétences à acquérir et débouchés : Le master mention “Sciences Sociales”, spécialité “Recherche en anthropologie sociale et culturelle” de l’Université Marc Bloch est animé par une équipe de 7 ethnologues enseignants-chercheurs statutaires de cette université avec qui collaborent étroitement des ethnologues chercheurs statutaires du CNRS. Le cas échéant, d’autres compétences sont sollicitées pour les enseignements dans ce master. Ce master s’appuie sur le travail de deux équipes de recherche interdisciplinaires : Le Laboratoire Culture et sociétés en Europe, UMR 7043 CNRS-UMB Le Centre de Recherches et d’Etudes en Sciences Sociales (CRESS, EA 1334 UMB) - en particulier à travers le Centre de recherches interdisciplinaires en anthropologie (CRIA) et autres Groupes de recherches Ce master est marqué par un souci d’ouverture aux autres disciplines des sciences sociales combiné à une spécialisation de plus en plus poussée en anthropologie sociale et culturelle. Il s’agit de donner aux étudiants de larges connaissances dans les sciences sociales (objets, histoire, thématiques, courants, débats, méthodes qualitative et quantitative) qui leur permettent de construire en connaissance de cause des parcours de plus en plus spécialisés dans une des disciplines enseignées à l’UMB. Les semestres M1 et M2 sont communs au master recherche et au master pro, ils comportent un tronc commun dispensant des enseignements dans toutes les spécialités des sciences sociales (UE1). Les autres UE sont, soit partagées avec d’autres spécialités (M1, UE3 selon la langue choisie par l’étudiant pour son parcours), soit entièrement spécifiques à l’anthropologie sociale et culturelle (M1: UE2; M2: UE2, UE3), soit à choix libre (M1 et M2 : UE4). Les UE2 répondent à l’orientation comparatiste du département d’ethnologie de l’UMB. En M2, l’UE5 fait, lui, écho à une autre orientation du département d’ethnologie de l’UMB qui privilégie la pratique du terrain comme véritable laboratoire de l’anthropologie sociale et culturelle. Au terme de ces deux premiers semestres de master les étudiants peuvent choisir soit le master recherche “Anthropologie sociale et culturelle”, soit le master Pro “Métiers de l’expertise et de la culture”. Les semestres M3 et M4 du master recherche sont résolument tournés vers la recherche en anthropologie, cependant l’UE4 de M3, à choix libre, permet de laisser ouverte la perspective interdisciplinaire. Le semestre M4 est consacré au stage en laboratoire. L’étudiant désirant effectuer un terrain de moyenne ou de longue durée aura la possibilité de le faire, en accord avec l’équipe pédagogique, à un moment choisi dans le déroulement des 4 semestres de master.

50

Soulignons que les UE3 de M2 et M3 sont destinées à familiariser les étudiants avec les outils informatiques et audiovisuels qui s’imposent de plus en plus dans la discipline, aussi bien au plan du recueil des données qu’à celui de leur traitement. Ayant obtenu le master recherche d’anthropologie sociale et culturelle, l’étudiant aura acquis les connaissances et les compétences qui lui permettent de s’inscrire en thèse et de viser à une carrière de chercheur, d’enseignant chercheur, de chargé d’étude ou d’expert. Ces compétences, ces connaissances, peuvent être en prise sur des thématiques développées dans les équipes de recherche de l’UMB. Ce master est aussi étroitement associé à la politique scientifique et pédagogique de l’École doctorale qui, à l’issue du master recherche, va accueillir les étudiants thésards. Les compétences à acquérir sont la maîtrise des outils d’enquête, de recueil, d’analyse et d’organisation des données ethnographiques et de la mise en œuvre, à l’écrit et à l’oral, d’une réflexion en anthropologie sociale et culturelle solidement articulée sur l’ethnographie. Ceci implique la maîtrise des débats scientifiques au plan international. La maîtrise des langues étrangères est à la fois, éventuellement, celle(s) du/des terrains et celle(s) des débats de la discipline. Débouchés : Métiers de l’enseignement, de la recherche et de la formation. Concours de la fonction publique. Emplois dans des Organisations Non Gouvernementales. Chargés d’études : organismes internationaux. Chargés d’études pour les questions sociales, de culture ou de patrimoine. Chargés d’études pour des cabinets de consultant, conseil, communication, marketing, publicité. Chargés d’études et chefs de projet des municipalités, conseils généraux, conseils régionaux. Professions dans le secteur social. Gestion des ressources humaines.

Compétences et connaissances recommandées pour l’admission en master : 2° année: 52 crédits obtenus dans un master des disciplines de sciences sociales. L’intégration en 2° année est possible sur dossier et présentation d’un projet de recherche soumis à un jury d’admission. Validation des acquis d’expérience au vu des dossiers de travaux et des recherches du candidat.

Liste des laboratoires d’accueil et nombre de places de stage Le Laboratoire Culture et sociétés en Europe, UMR 7043. Capacité d’accueil correspondant à 15 HDR. Le Centre de recherches et d’études en sciences sociales (CRESS, EA 1334). Capacité d’accueil correspondant à 7 HDR.

51

SEMESTRE 1
Directeur d’études : M. Denis MONNERIE

UE1 :

EASOG01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 11

coef. 3

Module 1 : MSCS40G : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 5
Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie :

Module 2 : METH41G : Méthodes en sciences sociales crédits et coef. 6

METH41G
• Méthode qualitative M. Jean Yves CAUSER
session 1 : contrôle écrit (2h) – coef. 2 session 2 : contrôle écrit (2h) – coef. 2

12h

Travaux dirigés de méthode qualitative en ethnologie Groupe 1 : Mme Agnès CLERC RENAUD Groupe 2 : Mme Colette MECHIN
session 1 : contrôle : dossier – coef. 2 session 2 : contrôle : dossier – coef. 2

12h

Travaux dirigés : enquête inter années : ethnoécologie des zones humides et des forêts tropicales MM. Eric NAVET, Ouriel PEREZ et Michel HOFF
session 1 : dossier – coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2

12h

UE2 :

EASOG02

FONDEMENTS DE L’ETHNOLOGIE

Crédits ECTS : 11

coef. 3

Module 1 : Aires socioculturelles et environnements crédits et coef. 6

METH42G
• Sociétés d’Océanie M. Denis MONNERIE
session 1 : contrôle écrit (1h30) y compris les dispensés – coef. 3 session 2 : contrôle oral – coef. 3

18h

Sociétés d’Afrique M. Roger SOME
session 1 : écrit (1h30) coef. 3 session 2 : contrôle oral – coef. 3

18h

52

Module 2 : Domaines, thématiques et sociétés crédits et coef. 5

METH43G
• Littérature orale M. Noël GUEUNIER
session 1 : contrôle : 2 écrits d’une heure – dossier pour dispensés session 2 : contrôle : dossier
UE3 :
EASOG03

24h

ETHNOLINGUISTIQUE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

METH30G
Travaux dirigés : ethnolinguistique niveau 2 M. Noël GUEUNIER
session 1 : contrôle écrit (1h) – dossier pour dispensés session 2 : contrôle : oral
UE4 : CHOIX LIBRE Crédits ECTS : 4 coef. 1

18h

EASOG04

Effectué entre des propositions émanant d’autres UFR, d’autres parcours ou d’autres thématiques 18h Propositions en Sciences sociales : MSOC70G : Santé MSOC71G : Polémologie MSOC72G : Normes, déviances et transgressions MSOC73G : Développement et migrations MSOC74G : Sociétés urbaines et environnements MSOC75G : Travail

SEMESTRE 2
Directeur d’études : M. Denis MONNERIE

UE1 :

EASOH01

THEORIES ET METHODES DES SCIENCES SOCIALESCrédits ECTS : 8

coef. 4

Module 1 : MSCS40H : Histoire et épistémologie des sciences sociales crédits et coef. 2
Ce module est décrit dans le master Spécialité Sociologie

12h

Module 2 : METH41H : Méthodes en Ethnologie crédits et coef. 6

METH41H
• Travaux dirigés de méthode qualitative en ethnologie Groupe 1 : Mme Agnès CLERC RENAUD Groupe 2 : Mme Colette MECHIN
session 1 : dossier – coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2
53

12h

Cours de parenté Mme Agnès CLERC RENAUD
session 1 : écrit (1h) - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

12h

Travaux dirigés : enquête inter années : ethnoécologie des zones humides et des forêts tropicales MM. Eric NAVET, Ouriel PEREZ et Michel HOFF
session 1 : dossier – coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2

12h

UE2 :

EASOH02

FONDEMENTS DISCIPLINAIRES

Crédits ECTS : 8

coef. 4

Module 1 : aires socioculturelles et environnements crédits et coef. 4

24h

METH42H
• Ethnosciences : étude de cas Mme Ming ANTHONY
session 1 : écrit (1h) - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

12h

Ecologie humaine : sociétés des Amériques M. Eric NAVET
session 1 : écrit (1h30) - coef. 2 session 2 : oral – coef. 2

12h

Module 2 : domaines, thématiques et sociétés crédits et coef. 4

24h

METH43H
• Comparatisme et anthropologie M. Denis MONNERIE
session 1 : contrôle écrit (1h) y compris les dispensés - coef. 2 session 2 : contrôle oral

12h

Questions d’esthétiques en anthropologie M. Roger SOME
session 1 : écrit (1h) - coef. 2 session 2 : oral – coef. 2

12h

UE3 :

EASOH03

BASES DE DONNEES

Crédits ECTS : 4

coef. 2

METH44H
• Travaux dirigés : bibliographie et bases de données M. Louis HUBERTY
session 1 : contrôle : recherche documentaire – coef.1 session 2 : contrôle : recherche documentaire – coef.1
54

6h

Travaux dirigés : bases de données ethnolinguistique M. Michel NACHEZ
session 1 : dossier – coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2

12h

UE4 :

EASOH04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 2

Effectué entre des propositions émanant d’autres UFR, d’autres parcours ou d’autres thématiques 18h A la faculté des Sciences Sociales les étudiants peuvent choisir : MSOC70H : Santé MSOC71H : Polémologie MSOC72H : Normes, déviances et transgressions MSOC73H : Sociologie des religions et de la laïcité MSOC74H : Genre, éducation et parenté
UE5 :
EASOH05

TRAVAIL DE RECHERCHE OU DE TERRAIN

Crédits ECTS : 6

coef. 3

METH15H
Rapport de terrain et/ou projet de recherche (problématique, bibliographie, notes de lecture, état de la question, hypothèses). 140 000 signes (espace compris) avec bibliographie soit 80 pages environ. contrôle : dossier avec soutenance Séminaire d’analyse des matériaux ethnographiques et d’aide à la recherche 24h M. Denis MONNERIE (facultatif)

SEMESTRE 3
Directeur d’études : M. Denis MONNERIE UE1 :
EASOM01

REPRESENTATIONS, RITUELS, TECHNOLOGIES Crédits ECTS : 11 coef. 3

METH10M
⇒ Représentations, rituels, technologies • Modes sociaux de significations M. Denis MONNERIE
session 1 : dossier – coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

60h 20h

L’homme et l’animal Mme Colette MECHIN
session 1 : écrit (2h) - coef. 1 session 2 : écrit (2h) - coef. 1

20h

Corps et société M. David LE BRETON (10h) et Mme Gaëlle LACAZE (10h)
session 1 : écrit (2h) – tirage au sort entre les 2 cours - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – tirage au sort entre les 2 cours - coef. 2
55

20h

UE2 :

EASOM02

DEBATS ET AVANCEES RECENTS DE L’ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE Crédits ECTS : 11 coef. 3

METH11M
• Anthropologie urbaine aux USA Mme Suzie GUTH
session 1 : oral – coef. 1 session 2 : oral – coef. 1

20h

Introduction aux modes d’être et de pensée amérindiens M. Eric NAVET
session 1 : écrit (2h) - coef. 1 session 2 : écrit (2h) - coef. 1

20h

Les conceptions de l’environnement chez les nomades d’Asie Mme Gaëlle LACAZE
session 1 : dossier – coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

20h

Séminaires possibles dans ces domaines avec intervenants, sur les problématiques des laboratoires UMB ou extérieurs
UE3 :
EASOM03

LANGAGES FONDAMENTAUX

Crédits ECTS : 4

coef. 1

METH12M
⇒ Langages fondamentaux • Travaux dirigés de parenté : études de cas et formalisation Mme Agnès CLERC RENAUD
session 1 : dossier + oral – coef. 1 session 2 : dossier + oral – coef. 1

18h 12h

Travaux dirigés : base de données ethnolinguistiques* M. NACHEZ
session 1 : écrit (1h30) – coef. 1 session 2 : oral – coef. 1

6h

*Il sera conseillé aux étudiants partant pour une recherche sur le terrain de suivre cet enseignement dès la première année.
UE4 :
EASOM04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

18h Choisir un module dans la liste d’université (voir affichage)

56

SEMESTRE 4
Directeur d’études : M. Denis MONNERIE

UE1 :

EASON01

STAGE EN LABORATOIRE

Crédits ECTS : 8

coef. 1

METH50N
Stage Rapport de stage à définir dans chaque centre de recherche Séminaire d’analyse des matériaux ethnographiques et d’aide à la recherche 24h M. Denis MONNERIE (facultatif)

UE2 :

EASON02

MEMOIRE

Crédits ECTS : 22

coef. 3

METH40N
Mémoire 200 000 signes (espace compris) avec bibliographie soit 120 pages environ Soutenance du mémoire

57

Master Mention Sciences Sociales Spécialité « Les métiers de l’expertise anthropologique et culturelle (professionnel) »
Directeur d’études de la formation : Suzie Guth, professeur à l’UMB / Eric Navet, professeur à l’UMB Pour accéder au Master Professionnel l’étudiant doit être titulaire du master 1ère année en Sciences Sociales Ce Master propose une formation dans trois domaines : - Le développement Nord-Sud, le développement durable, le développement régional, les projets de développement Nord–Sud et les projets de développement local. La formation se fera avec la participation de l’IRCOD de Strasbourg. - Les projets culturels, tels qu’ils sont définis et réalisés dans les administrations locales et régionales. Avec la participation de la Mairie de Strasbourg. - La mise en valeur des objets locaux et de l’ethno-muséographie. L’art populaire, l’Ecomusée d’Alsace, le parc régional des Vosges du Nord. La gestion et la mise en valeur de la collection Lebaudy-Griaule, qui a été léguée au Département d’Ethnologie de Strasbourg. Les candidats titulaires d’une maîtrise ou du dispositif intermédiaire et qui souhaitent déposer un dossier doivent : - présenter un curriculum vitae avec adresse et téléphone, - proposer un projet dans l’un des trois domaines cités plus haut, - écrire une lettre de motivation et indiquer un lieu de stage éventuel, - joindre le mémoire de master1 ou à défaut une lettre indiquant la date de soutenance. Les dossiers doivent être déposés au plus tard le 1° septembre 2006 ; si le mémoire de master1 n’est pas encore soutenu, l’admission se fera sous réserve de soutenance. La commission se réunira le 7 septembre 2006. Le master professionnel s’adresse chaque année à une vingtaine d’étudiants. Le premier semestre porte sur des cours théoriques et pratiques, le second semestre est un semestre de stage.

58

Directeur d’études : M. Eric NAVET UE1 :
EMEXK01

SEMESTRE 3

PROJETS, DEVELOPPEMENT ET SAVOIRS LOCAUXCrédits ECTS : 11 coef. 4

METH10K
• Les cycles des projets et la faisabilité Mme Suzie GUTH
session 1 : écrit (2h) - coef. 2 session 2 : écrit (2h) - coef. 2

24h

Le développement durable Mme Florence RUDOLF
session 1 : oral - coef. 1 session 2 : oral – coef. 1

12h

Mise en valeur des savoirs locaux M. Eric NAVET
session 1 : dossier - coef. 2 session 2 : dossier – coef. 2

24h

UE2 :

EMEXK02

LES METIERS DE L’EXPERTISE

Crédits ECTS : 11

coef. 4

METH11K
Directeur d’études : Mme Suzie GUTH

La coopération régionale Nord-sud : M. Nicolas LAURENT
session 1 : oral - coef. 1 session 2 : oral – coef. 1

12h

Comment réaliser un projet culturel MM. Luc KLINGLER (12h) et Djilali KABECHE (12h)
session 1 : dossier - coef. 2 session 2 : écrit (1h30) – coef. 2

24h

L’animation muséographique Mme Carine SCHUTZ
session 1 : écrit (2h) - coef. 2 session 2 : écrit (2h) – coef. 2

24h

Séminaire commun avec des intervenants extérieurs, Anthropologues et Experts de différents organismes 12h

59

UE3 :

EMEXK03

AUDIOVISUEL ET COMMUNICATION

Crédits ECTS : 4

coef. 1

METH12K
Directeur d’études : M. Roger SOME

Travaux dirigés : les médias dans et autour de l’exposition Mme Barbara GATINEAU
session 1 : dossier - coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

15h

Travaux dirigés : conception d’expositions M. Roger SOME
session 1 : dossier - coef. 1 session 2 : dossier – coef. 1

15h

UE4 :

EMEXK04

CHOIX LIBRE

Crédits ECTS : 4

coef. 1

UE libre Choisir un module dans la liste d’université (voir affichage) ou une langue SPIRAL

SEMESTRE 4
Le quatrième semestre est consacré à un stage à temps plein. L’étudiant rédigera un rapport de stage à l’issue de cette formation.

UE1 :

EMEXL01

STAGE EN ENTREPRISE

Crédits ECTS : 8

coef. 1

MMEX50L
Stage en entreprise

UE2 :

EMEXL02

RAPPORT DE STAGE

Crédits ECTS : 22

coef. 3

MMEX51L
Rapport de stage Soutenance du rapport du stage

60

Séminaires
Le développement en Amazonie (3 séances) Mme Laurence GRANCHAMP La recherche-action (3 séances) Hanta REKOTOMOVA Anthropologie de la transe M. Michel NACHEZ Ethnomédecine MM. Guy MAZARS et Christian BUSSER Anthropologie du temps M. François TORRELLI
Les séances ont lieu chaque mardi de 20h à 22h. Le programme sera annoncé par affichage.

Anthropologie prospective M. François TORRELLI
Les séances ont lieu chaque mardi de 20h à 22h. Le programme sera annoncé par affichage.

Penser la mondialisation en anthropologie (une séance mensuelle sur toute l’année) M. Roger SOME
Séminaire ouvert aux étudiants de MASTER2 et Doctorat. Le programme est communiqué par affichage en début d’année.

2ème semestre Les enjeux de l’ethnologie contemporaine et l’ethnologie impliquée M. Louis HUBERTY
Le programme sera communiqué par affichage

Anthropologie politique et droits des minorités et des peuples autochtones M. Makoto KUBO
Professeur Osaka Sangyo, University - Japon

61

Master interuniversitaire « Espaces, sociétés et territoires » (professionnel)

Master E. S. T. « Espaces Sociétés Territoires » Parcours « Projets, conflits, médiations » en deuxième année de Master PRO. Spécialité professionnelle « Aménagement, urbanisme et développement territoires » des

Dans le cadre du Master inter-universitaire « Espaces, sociétés, territoires », l’ULP et l’UMB proposent une spécialité commune « Aménagement, urbanisme et développement des territoires ». Au sein de cette spécialité comprenant deux parcours en deuxième année de master (M2), le département d’urbanisme et d’aménagement régional gère le parcours « Projets, conflits, médiations ». Nous présentons ci-dessous l’ensemble de la spécialité en M2. 1. Master EST – Spécialité Aménagement, urbanisme, développement des territoires – 2ème année (M2) Objectifs Parcours : Gestion stratégique territoriale Objectif de professionnalisation : former des "aménageurs-développeurs", c’est-à-dire des professionnels capables de faire à la fois de l’analyse et de l’opérationnel, capables de porter des projets transversaux composites de par leurs objectifs et de par leurs intervenants, projets qui seront de plus en plus identifiés par les personnes qui les portent, véritables nœuds à l’intérieur d’une organisation complexe.

Parcours : Projets, Conflits, Médiations Former des professionnels de l’aménagement et du développement durable capables de remplir une fonction de facilitateur et de médiateur. Tout projet d’aménagement met en présence des groupes sociaux qui défendent des intérêts, des valeurs et des projets opposés. La confrontation est difficile à gérer de façon productive et il y a place pour des professionnels de l’aménagement détenant une double compétence : technique, dans le domaine de l’aménagement, et relationnelle, pour créer un espace public de débat et de confrontation.

Compétences à acquérir Parcours : Gestion stratégique territoriale Compte tenu du caractère généralement transversal, multi-scalaire et partenarial des préoccupations d'aménagement et de développement, l'objectif est de former des professionnels de haut niveau, aptes à saisir les complexités des territoires et des enjeux, les interdépendances d'acteurs et de procédures ; aptes à comprendre les langages, les
62

logiques et les moyens d'action des partenaires impliqués ; aptes à mener à bien, en responsabilité ou co-responsabilité, les dossiers ou les actions des structures qui les emploient. Parcours : Projets, Conflits, Médiations L’objectif majeur est de préparer les étudiants à comprendre et gérer de façon productive les « conflits d’usage » dans les domaines de l’aménagement et de l’environnement. Les conflits d’usage opposent des groupes sociaux qui partagent un même espace mais avec des modes de vie, des intérêts et des valeurs différents. Ils peuvent concerner la protection de l’environnement, les relations entre villes et campagnes, l’intercommunalité, l’organisation des villes et des quartiers, l’habitat, les communications, les transports, les rapports interculturels, interethniques et intergénérationnels, etc. Le développement durable doit les prendre en compte dans une perspective de renforcement de la démocratie locale. Organisation pédagogique Le M2 s’appuie sur un M1 « Aménagement » (voir ci-après), mais l’entrée en M2 est également possible après un M1 « Sciences sociales » intégrant le suivi de l’option « Sociétés urbaines et environnements ». Les deux parcours proposés en M2 partagent un tronc commun important et ont entre eux des interconnexions fortes.

M2 Parcours : Gestion Stratégique Territoriale Semestre 3 : 30 crédits ECTS Parcours Projets, Conflits, Médiations

UE obligatoires communes aux 2 parcours : 6 ECTS Fondements de la gestion territoriale 3 ECTS Développement durable et médiation 3 ECTS 3 UE à choix restreint : 9 ECTS (2) Identification des enjeux diagnostic stratégique 3 ECTS et Projets et dynamiques urbaines 3 ECTS

Conception, mise en œuvre, Politiques et controverses environnementales 3 gestion et finalisation de projets 3 ECTS ECTS Méthodes et boîte à outils 3 ECTS Coopération transfrontalière interculturelles 3 ECTS Atelier (1 au choix parmi 4 Ateliers proposés) 9 ECTS Autres UE : 6 ECTS UE Enseignement libre 3 ECTS Langues 3 ECTS Semestre 4 : 30 ECTS Préparation et valorisation du stage Stage en organisme
63

et

médiations

(2) : Au sein de ce bloc, deux UE doivent être prises dans le parcours suivi par le candidat. L'autre UE peut être prise, après avis de l'équipe pédagogique, dans la présente mention, ou dans une des mentions Sciences sociales (UMB), Géosciences/Géographie environnementale (ULP) ou à l'INSA. Conditions d’admission en M2 (sélection sur dossier) - soit M1 d'Aménagement, Géographie, Sociologie, Sciences Économiques-Gestion, Droit public, Architecture (éventuellement autres), comportant des travaux ayant trait à l'aménagement. - soit diplôme d'Ingénieur comportant des travaux ayant trait à l'aménagement. - soit diplôme de niveau inférieur complété par une expérience professionnelle à valider. Les inscriptions administratives s’effectuent à la scolarité de l’ULP, les inscriptions pédagogiques du parcours « Projets, conflits, médiations » sont gérées par l’UMB (Secrétariat du 3ème cycle). Débouchés Parcours : Gestion stratégique territoriale Chefs de projet (aménagements locaux et urbains) ; Chargés d'études (aménagement, développement économique, développement local) ; Agents, animateurs de développement ; Collectivités territoriales, EPCI, bureaux d'études, Chambres consulaires Parcours : Projets, Conflits, Médiations Les débouchés sont de type chargé de mission ou chef de projet, consultant, etc. Les employeurs potentiels sont les organismes publics d’aménagement et de développement local : Région, Conseil Général, Direction départementale de l’Equipement, Communautés de communes et communes, Agences d’urbanisme, organismes transfrontaliers ; les organismes de logement social, des Centres sociaux et culturels, des associations ; les Services de l’Environnement, Parcs Naturels Régionaux ; les bureaux d’études et de conseils, etc. 2. Présentation succincte de la 1ère année du Master EST (M1) La première année du Master est gérée conjointement par l’ULP et l’UMB. Les inscriptions administratives et pédagogiques, ainsi que les cours ont lieu à l’ULP. Ce Master est ouvert aux étudiants détenteurs d’une licence de sciences sociales (et ayant de préférence suivi l’option « Sociétés urbaines et environnement » qui souhaitent se professionnaliser dans l’aménagement, l’urbanisme et le développement durable.

64

M1 Semestre 1 : 30 crédits ECTS UE obligatoires : 24 ECTS Approches de l'espace et aménagement : 3 ECTS Sociologie de l'aménagement et du développement 3 ECTS Urbanisme et aménagement 3 ECTS Sources d'information, traitements de données et SIG 3 ECTS Méthodes d'analyse des territoires 3 ECTS Environnement et aménagement 3 ECTS (1) Mobilités, transports et territoires 3 ECTS (1) Politiques d'habitat et urbanisation 3 ECTS (1)

Autres UE : 6 ECTS UE libre : 3 ECTS Langues : 3 ECTS En remplacement de ces 2 UE, les étudiants peuvent choisir l’UE « Architecture et ville » proposée par l’INSA Semestre 2 : 30 ECTS Stage en organisme (1) En remplacement de deux des trois UE de ce bloc les étudiants peuvent choisir, après avis de l'équipe pédagogique, une UE dans la Spécialité "Systèmes Géographiques Complexes" de ce Master ou dans le Master Sciences Sociales (UMB).

Responsables du Parcours « Projets, conflits, médiations » : Maurice Blanc et Maurice Wintz Contact : Handan ALKAN-BOZLAR UMB UFR SSPSD Secrétariat 22, rue Descartes 67084 STRASBOURG Cedex 03 88 41 74 10 bozlar@umb.u-strasbg.fr

65

Master interuniversitaire « Ethique : Vie, Norme et Société »
Dans un monde où les technologies évoluent rapidement, où les mutations transforment la société, mais aussi les représentations autour de la vie, de la mort, de la parentalité, de l’activité humaine, des pratiques médicale…, de nouvelles questions éthiques se posent.

Comment faire pour bien faire ?
Le master comprend 4 parcours types, tous interdisciplinaires • Ethique médicale et bioéthique Responsable : J.C. Weber – jean-christophe.weber@chru-strasbourg.fr • Droits de l’homme : principes, normes et interprétation Responsable : J.B. Marie – jean-Bernard Marie@c-strasbourg.fr • Ethique et société Responsable : P. Hintermeyer – hintermeyer@umb.u-strasbg.fr • Ethique et religions Responsable : M.J. THIEL – thiel@ umb.u-strasbg.fr Le Master est cohabilité par les Universtés Marc Bloch, Robert Schuman et Louis Pasteur et relié par conventions à maintes Universités européennes et nord-américaines. Durée de la formation : 180h par semestre Public concerné : • Etudiants ayant obtenu une licence dans une discipline donné ou ayant atteint ce niveau d’études par validation des acquis de l’expérience • Etudiants poursuivant un master dans une discipline et désirant poursuivre en parallèle une formation éthique complémentaire à cette discipline • Formation continue (pour médecins, juristes, économistes, théologiens, philosophes, sociologues, biologistes journalistes…) Les débouchés s’avèrent aussi multiples que les filières d’origine. Outre la recherche proprement dite et les carrières attenantes, toute profession peut trouver une plus value notoire à se spécialiser en éthique. Maquettes disponibles en F/D/GB sur www.ethique-alsace.com Contact : bioethique@umb.u-strasbg.fr Responsable de l’ensemble du diplôme : Pr. Marie-Jo Thiel, Université Marc Bloch, Palais Universitaire, 9 Place de l’Université, 67084 Strasbourg cedex. Inscription : On peut s’inscrire dans chacune des trois universités, en téléchargeant à partir du site Internet de l’Université de votre choix, et selon votre situation une "Demande d'admission en Master 1e ou 2e année (Recherche) (Validation des acquis)". Pour l’UMB : Rubrique "scolarité" puis « Validation d'acquis (VA) en vue d'une dispense d'études ») – Téléchargez la « Demande d’admission en Master » 1e ou 2e année.

66

Doctorat Formations d'accueil
L'autorisation d'inscription en préparation de thèse est prononcée par le Président de l'Université sur proposition d'un directeur de thèse. Le candidat doit être titulaire d'un Diplôme d'Etudes Approfondies ou d’un master recherche, sauf dérogation accordée par le Président de l'Université, après avis du Conseil Scientifique. La durée de la préparation est de deux à quatre ans. Le doctorat atteste de l'aptitude du candidat à la recherche, de sa réalisation de travaux originaux, de sa contribution à l'avancement des méthodes et des connaissances en Sciences Sociales.

Professeurs et Maîtres de conférences habilités à diriger des recherches : M. Maurice Blanc M. Philippe Breton M. Pierre Erny (professeur émérite) M. Noël-Jacques Gueunier Mme Suzie Guth M. Pascal Hintermeyer M. Stéphane Jonas (professeur émérite) Mme Anne Sophie Lamine M. David Le Breton M. Juan Matas Mme Colette Méchin M. Bernard Michon M. Denis Monnerie M. Christian de Montlibert (professeur émérite) M. Eric Navet M. Roland Pfefferkorn M. Freddy Raphaël (professeur émérite) M. François Steudler M. Patrick Watier Les étudiants préparant une thèse doivent être inscrits dans un centre de recherche et participer aux travaux de cette équipe. La formation doctorale organise 3 demi-journées de rencontre entre les doctorants. Les doctorants sont invités à suivre le cycle de conférence du master recherche de deuxième année, ainsi que les conférences communes à l'école doctorale de l'université Marc Bloch (voir affiche).

67

CENTRES DE RECHERCHE
1. Le Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe (U.M.R. 7043) 2. Le CRESS (Centre d'Etudes et de Recherches en Sciences Sociales) EA 1334 3. Equipe d'accueil en sciences du sport (EA 1342)
Laboratoire d'activités physiques et sportives et sciences sociales Directeur : Bernard Michon

LABORATOIRE CULTURES ET SOCIETES EN EUROPE
Unité de Recherche Associée au CNRS - UMR 7043
Directeur : M. Pascal HINTERMEYER Professeur de Sociologie Enseignants-chercheurs :
BIHR Alain CHALAND Karine CHARTON Laurence COLIN Patrick DIASIO Nicoletta ERIKAN Catherine GUTH Suzie HINTERMEYER Pascal KELLER Thomas (Univ. d'Aix-en-Provence) KLINGER Myriam LAMINE Anne-Sophie LE BRETON David MATAS Juan MONNERIE Denis MULLER Laurent PELTRE Christine PFEFFERKORN Roland RAPHAËL Freddy RUDOLF Florence STRAUSS Johann TENOUDJI Patrick WATIER Patrick DURING Jean ELZINGRE Martine HAUG Marc MECHIN Colette

Chercheurs CNRS :
BRETON Philippe CLAM Jean DENIS Marie-Noëlle DE TAPIA Stéphane

Ingénieurs CNRS et Université : SCHMOLL Patrick Le Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe est une unité mixte de recherche associiant le CNRS et l’UMB. Il comprend des chercheurs, ingénieurs CNRS et des enseignants de l'UMB. Le Laboratoire organise des séminaires dans lequel interviennent des personnalités extérieures ou des membres du Laboratoire qui présentent un état de leurs travaux. En outre, le Laboratoire accueille les doctorants et met sur pied un séminaire autour de leurs thèmes de recherches. Les activités du Laboratoire sont évaluées par des commissions scientifiques du CNRS. Le Laboratoire développe des recherches dans les axes suivants :
Axe 1 : Comparaisons et comparatisme dans les sciences sociales 1. Comparaisons théoriques et méthodologiques 2. Comparaisons des modes de différenciation sociales 3. Transferts, transmissions, transculturalités Axe 2 : Conflits, controverses et médiations : nouvelles approches polémologiques 1. Démesure individuelle et dissensions sociales 2. Médiations institutionnelles et communicationnelles 3. Conditions de fécondité des débats et controverses Axe 3 : Productions culturelles des identités et des différences 1. Usages sociaux et culturels du corps 2. La nature comme construction culturelle et sociale 3. Désignations, interférences et combinatoires d’identités plurielles 68

C.R.E.S.S. CENTRE DE RECHERCHES ET D'ETUDES EN SCIENCES SOCIALES
Fiche EA 1334 Le CRESS est une équipe de recherche interdisciplinaire fondée par des enseignantschercheurs de la Faculté des Sciences Sociales (démographes, ethnologues et sociologues). Il s’est élargi récemment à des enseignants-chercheurs de l’UFR Activités physiques et sportives (STAPS), de l’Insitut universitaire de formation des maîtres (IUFMAlsace), de géographie (Université Louis Pasteur), etc. Responsables Maurice Blanc et Jean-Yves Causer Coordonnées Secrétariat Mme Handan Bozlar-Alkan Faculté des Sciences sociales 22, rue Descartes 67084 Strasbourg cedex 03 88 41 74 10 bozlar@umb.u-strasbg.fr

Thématiques Le CRESS organise ses recherches autour de trois axes : l’espace social ; le travail et les professions ; les mobilisations et les changements sociaux. L’espace social L’aménagement est le processus par lequel une société transforme et adapte les espaces qu’elle occupe. Le CRESS étudie particulièrement les rapports entre le centre et la périphérie des villes : les grands ensembles et la politique de la ville (M. Blanc et B. Gérard), la ségrégation et les discriminations dans le logement (M. Blanc et B. Fichet), les violences « urbaines » (M. Blanc et J. Igersheim), les équipements sportifs et culturels dans la ville (B. Michon), la démocratie locale et la citoyenneté (M. Blanc et B. Fichet), le développement durable et la protection de l’environnement (M. Wintz et C. Waldvogel), y compris dans le monde arctique (E. Navet) et en Afrique (R. Somé), l’aménagement urbain transfrontalier (M. Blanc et Ph. Hamman) et les musées comme lieux de mémoire (R. Somé). Travail et professions Le CRESS étudie les transformations du travail et leurs conséquences : le développement du tertiaire, l’informatisation, le chômage, etc. (C. de Montlibert et B. Woehl), le développement du travail frontalier (Ph. Hamman). Il étudie aussi les transformations des professions existantes et l’émergence de nouvelles professions dans les domaines de l’aménagement urbain et de la politique de la ville (M. Blanc), du travail social (J.Y. Causer) ; de la santé et de l’hôpital (F. Steudler) et de l’éducation (P. Politanski). Mobilisations et changements sociaux Le changement social est la résultante d’une configuration singulière de causes techniques, démographiques, économiques, politiques et culturelles. Le CRESS étudie
69

dans cette perspective les transformations de la famille (A. Ayerbe et D. Breton), les mobilisations politiques ou syndicales et leur impact (J.Y. Causer, B. Woehl), etc. Savoir-faire Le CRESS a une longue expérience des enquêtes quantitatives et qualitatives. Il peut réaliser un diagnostic et faire des préconisations (audit) dans les domaines suivants : - aménagement de l’espace urbain et rural ; - politique de la ville ; - économie sociale et solidaire ; - participation des habitants, citoyenneté ; - analyse des métiers du travail social et de l’éducation ; - organisation hospitalière ; - représentations de la santé ; - licenciements ; - vieillissement ; - etc. Partenariats - Centre Marc Bloch de Berlin (CNRS) - Groupement de recherches (GDR, CNRS) « Mondes arctiques : environnements et sociétés » - Ecole supérieure du travail et de l’éducation sociales (ESTES), Strasbourg - Agence de développement, d’environnement et d’urbanisme de Strasbourg (ADEUS), etc. Mots-clé Anthropologie, Ethnologie, Démographie, Sociologie. Education Famille, Handicap, Hôpital, Santé, Sport. Aménagement, Développement territorial, Environnement, Urbanisme. Citoyenneté, Insertion, Exclusion. Organisation, Syndicalisme, Travail. Composition de l’équipe (au 1° juin 2006) Professeurs Maurice Blanc, Bernard Michon, Christian de Montlibert, Eric Navet, Jean-Luc Piermay (Géographie, ULP), François Steudler. Maîtres de conférences Alain Ayerbe, Didier Breton, Jean-Yves Causer, Serge Ebersold, Brigitte Fichet, Bénédicte Gérard, Jacqueline Igersheim, Pascal Politanski (IUFM-Alsace), Roger Somé, Maurice Wintz, Bernard Woehl. Post-doctorants Philippe Hamman, Carole Waldvogel.

70

Publications du CRESS Les Cahiers du CRESS, Les Cahiers du CEMRIC Regards sociologiques Revue des sciences sociales (en partenariat avec l’UMR « Cultures et Sociétés en Europe ») Choix de publications récentes des membres du CRESS BLANC M. & CAUSER J.Y., « Ville, Vie, Vacances : quelles relations entre acteurs ? », in : D. Lapeyronnie (éd.), Quartiers en vacances. Des Opérations de Prévention Eté à Ville, Vie, Vacances, 1982-2002, 93217 St-Denis La Plaine, éd. de la DIV, 2003, p.129-146. BLANC M., GOUTAS A., ZOLANA A. & ZOUNGRANA J., « Polémiques culturelles à Strasbourg », in : Ph. Chaudoir & J. de Maillard (éds), Culture et politique de la ville, 84240 La Tour d’Aigues, éd. de l’Aube, 2004, p.175-204. De MONTLIBERT C. La Violence du chômage, Strasbourg, PUS, 2001. EBERSOLD S., La naissance de l’inemployable ou l’insertion aux risques de l’exclusion, Rennes, PUR, 2001. SOME R., L’Altérité ou le paradigme anthropologique. Le musée à l’ère de la mondialisation, Paris, L’Harmattan, 2003. Formation des doctorants du CRESS - Atelier de recherche de doctorants et pré-doctorants (étudiants du Master 2 Recherche de Sciences sociales). - Journée annuelle des doctorants du CRESS. - Séminaire de présentation des travaux en cours au CRESS. - Participation à la réponse à des appels d’offres de recherches. - Enquêtes, recherches, expertises, etc. - Organisation et animation de colloques et séminaires. Les doctorants sont invités à publier dans les revues du CRESS. Ils sont soutenus pour rédiger et placer des articles dans les revues scientifiques appropriées.

71

REGARDS SOCIOLOGIQUES
Revue semestrielle, Regards Sociologiques, traite à chaque numéro d’une question en faisant appel à des chercheurs étrangers ou français aux chercheurs de l’UFR des Sciences Sociales, aux Doctorants du Centre de Recherche en Sciences Sociales (CRESS), du Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe, d’autres centres de recherche de l’Université Marc Bloch. Depuis 1994 Regards Sociologiques a abordé les thèmes suivants : n°1 n°2 n°3 n°4 n°5 n°6 n°7 n°8 n ° 9/10 n ° 11 n ° 12 n ° 13 n ° 14 n° 15 n° 16 n° 17/18 n° 19 L'activité syndicale, la musique rap, le handicap... Le travail en Inde, la production sociale de l'espace... Les sportifs Le champ littéraire La sociologie et l'histoire la politique 1 la politique 2 l’économie la situation sociale des femmes la protection sociale les grèves la stigmatisation sociale la nature en jeu Familles et parenté l'identité le fonctionnement du champ intellectuel La contribution scolaire à la reproduction sociale De la cumulativité en sciences sociales. Un concours d'entrée dans l'enseignement supérieur : les frontistiria et la croyance à l'égalité des chances. Une école pour les citoyens grecs du monde : les enjeux nationaux de l'international. Oppositions sociales et oppositions scolaires : le cas du système d'enseignement supérieur grec. Inégalité sociale et reproduction culturelle au Japon. L'amour de l'école et la réussite scolaire à Dakar. Une filière sélective dès l'école maternelle : l'enseignement de la "langue régionale" en Alsace et ses enjeux. Lectures : masculin / féminin. La mobilisation scolaire en Seine Saint-Denis : éléments pour une interprétation du capital militant. n° 20 Sur le sport n° 21 Le néo libéralisme n° 22 Les pratiques sociales des sociologues n°23 Regards sociologiques n°24 Mouvements sociaux n°25&26 Lieux, Espaces, Environnement n°27&28 Sur l’Europe n°29 Sur la Médecine n°30 VARIA n°31 VARIA Abonnement : 16 €, vente au numéro : 8 € au secrétariat de l’UFR des Sciences Sociales et dans les librairies.
72

REVUE DES SCIENCES SOCIALES
La Revue des Sciences Sociales est annuelle. Elle est le reflet des travaux des enseignants de l'UFR, des chercheurs et des doctorants du Laboratoire Cultures et Sociétés en Europe et du CRESS Changements et Conflits sociaux. Elle aborde sous forme de numéros thématiques des problématiques diverses : la frontière, la construction des identités nationales, régionales, européennes, la Ville, les représentations de l'Autre, les pratiques et usages sociaux et culturels de la nature, les relations entre l'exil et les migrants... Elle est disponible à la bibliothèque de Sociologie et d'Ethnologie de l'UFR, en vente au service des périodiques de l'Université, bureau 5322 et dans toutes les librairies des grandes villes de France.

Nouvelles figures de la guerre Sommaire du n° 35, 2006
Présentation Pascal HINTERMEYER et Patrick SCHMOLL Nouvelles figures de la guerre : vers un changement de paradigme Repenser la guerre Myriam KLINGER Dix années d’Etudes polémologiques. La mise en œuvre du projet scientifique de Gaston Bouthoul Philippe BRETON Y a-t- il vraiment de nouvelles guerres ? Ou quand la modernité cache mal l’archaïsme Sébastien SCHEHR Transformations de la guerre, métamorphoses du combattant : penser la guerre aujourd’hui Jean-Marie MULLER Concevoir des alternatives non-violentes à la guerre Terrorisme Pascal HINTERMEYER Entre guerre et paix : le terrorisme Sacha et Didier RAOULT Le bioterrorisme : la terreur bon marché Médiatisation Ulrich HAGELE War is over ! Pour une iconographie des fins de guerre Michael SCHNEGG et Julia PAULI Les cyberguérilleros ne se battent pas seul. Réseau et mobilisation dans le soulèvement zapatiste Birgit BRAUCHLER La mondialisation des conflits locaux. Usages stratégiques d’Internet dans le conflit des Moluques Virtualisation Patrick SCHMOLL Les mutations de l’organisation militaire à l’ère de la guerre numérique Tony FORTIN Cyberwar : figures et paradoxes de la rhétorique des jeux vidéo de guerre Dossier : Maurice Halbwachs, soixante ans après Buchenwald Christian DE MONTLIBERT Une histoire qui fait l’Histoire : la mort de Maurice Halbwachs à Buchenwald Pierre AICOBERRY Les organes allemands de répression en France de 1940 à 1944 Freddy RAPHAEL « Encore Auschwitz » De l’ère du témoin à l’ère du soupçon : les enjeux de la mémoire et de l’histoire Carnets de route Michel NACHEZ et Patrick SCHMOLL « L’apprêt-guerre ». Dresde, ou la beauté au prix de l’oubli Eric SCHMOLL Du Rwanda à Irak. Notes sur la guerre à partir d’un travail humanitaire Chantiers de Recherche Marie-Noëlle DENIS Les monuments aux morts de la guerre de 1870 en Alsace Claudia PORTIOLI La tombe de Simmel dans l’obscurité : ruine ou occasion de mémoire ? Anne-Sophie LAMINE Les foulards et la République

73

Le rapport à l’image Sommaire du n° 34, 2005
Présentation Freddy RAPHAEL, Geneviève HERBERICHMARX et Jean-Louis FLECNIAKOSKA Le rapport anthropologique à l’image : du culte à la manipulation et à la destruction Faiseurs d’images Jean-Louis FLECNIAKOSKA L’image dans le secret de l’atelier Thierry LEFORT L’image du plasticien Maxime COULOMBE Fermer les yeux : sociologie contemporaine et art post-humain La présentification de l’absent Roger SOME La figure de l’ancêtre : anthropologie de l’éternité en Afrique noire Benoît BRUANT Le portrait du Grand Patron : enjeu de la mémoire familiale et collective Dominique MERG et Claude BADER Le vécu parental de l’image échographique du foetus Pédagogie ou manipulation ? Freddy RAPHAEL Le visage du Juif dans l’image médiévale et dans l’entreprise d’éradication nazie : du masque saturé de bestialité démoniaque à l’infrahumain Hans BELTING Puissance et impuissance de l’image. La querelle des images à l’époque de la Réforme Monique SCHEER Les vierges noires : perceptions, significations et usages du XVIIe au XIXe siècles Marie-Noëlle DENIS Les statues de L’Université impériale de Strasbourg et la pédagogie du pangermanisme Bernard KAEMPF L’utilisation de l’image dans l’enseignement de la religion Desseins animés Françoise STEUDLER-DELAHERCHE et François STEUDLER Le cinéma entre vérité, fiction et silences : l’exemple de la consommation d’alcool à l’écran Marc TRIGUEROS Un iconoclasme télévisuel. ambiguïtés d’une critique La relation de soi à l’image Serge TISSERON Nos relations aux psychanalytique images. Une approche Récurrences et

Patrick SCHMOLL L’interrogation du réel par le virtuel Michel NACHEZ Cyberimages, réalités alternatives : un paradigme en formation. Une société sans images ? Yves LEHMANN Problèmes de l’aniconisme témoignage de Varron à Rome. Le

Michel BARBOT Calligraphie, arabesque et structures lexicales Ephraim MEIR Les anthropomorphismes dans la Bible et dans la tradition juive : des images de Dieu ? LU, A LIRE

74

TABLE DES MATIERES
CALENDRIER UNIVERSITAIRE 2005 / 2006.........................................................................................................................2 INSCRIPTIONS ......................................................................................................................................................................9 ACCUEIL ............................................................................................................................................................................11 ORGANISATION ADMINISTRATIVE......................................................................................................................................13 PRESENTATION GENERALE ................................................................................................................................................14 EQUIPE DE FORMATION......................................................................................................................................................15 GROUPES D’ETUDES INTERDISCIPLINAIRES ET ENQUETES .................................................................................................18 MASTER MENTION SCIENCES SOCIALES ...........................................................................................................19 SPECIALITE « SOCIOLOGIE »..................................................................................................................................19
SEMESTRE 1 .......................................................................................................................................................................20 SEMESTRE 2 .......................................................................................................................................................................24 SEMESTRE 3 .......................................................................................................................................................................28 SEMESTRE 4 .......................................................................................................................................................................30

SPECIALITE « INTERVENTION SOCIALE, CONFLITS ET DEVELOPPEMENT » (PROFESSIONNEL) ....31
SEMESTRE 1 : FORMATION INITIALE ...................................................................................................................................33 SEMESTRE 2 : FORMATION INITIALE ...................................................................................................................................34 SEMESTRE 1 : FORMATION CONTINUE ................................................................................................................................36 SEMESTRE 2 : FORMATION CONTINUE ................................................................................................................................38 SEMESTRE 3 : FORMATION INITIALE ET CONTINUE .............................................................................................................40 SEMESTRE 4 : FORMATION INITIALE ET CONTINUE .............................................................................................................42

SPECIALITE « DEMOGRAPHIE » (PROFESSIONNEL) .......................................................................................43
SEMESTRE 1 .......................................................................................................................................................................45 SEMESTRE 2 .......................................................................................................................................................................46 SEMESTRE 3 .......................................................................................................................................................................48 SEMESTRE 4 .......................................................................................................................................................................49

SPECIALITE « ANTHROPOLOGIE SOCIALE ET CULTURELLE » ...................................................................50
SEMESTRE 1 .......................................................................................................................................................................52 SEMESTRE 2 .......................................................................................................................................................................53 SEMESTRE 3 .......................................................................................................................................................................55 SEMESTRE 4 .......................................................................................................................................................................57

SPECIALITE « LES METIERS DE L’EXPERTISE ANTHROPOLOGIQUE ET CULTURELLE (PROFESSIONNEL) » ..................................................................................................................................................58
SEMESTRE 3 .......................................................................................................................................................................59 SEMESTRE 4 .......................................................................................................................................................................60

MASTER INTERUNIVERSITAIRE..............................................................................................................................62 « ESPACES, SOCIETES ET TERRITOIRES » (PROFESSIONNEL)...................................................................62 M2.....................................................................................................................................................................................63 M1.....................................................................................................................................................................................65 « ETHIQUE : VIE, NORME ET SOCIETE » ..............................................................................................................66 DOCTORAT....................................................................................................................................................................67 CENTRES DE RECHERCHE ..................................................................................................................................................68 LABORATOIRE CULTURES ET SOCIETES EN EUROPE ..........................................................................................................68 C.R.E.S.S. CHANGEMENTS ET CONFLITS SOCIAUX ............................................................................................................69 REGARDS SOCIOLOGIQUES ................................................................................................................................................72 REVUE DES SCIENCES SOCIALES .......................................................................................................................................73

75