You are on page 1of 255

J.K. Muzigwa & J.F.

Sambwa 1
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

J.-Gr. Muzigwa K.
Prof. et Directeur du CEBADAC
International
Research Center and Study Area, Chartered
biologist
&
J. F. Sambwa P. (R.I.P.)
Technocrate, ancien 1er Ministre zaïrois et
Président du Club Zaïre 2000 en Belgique

«Francophobie
et/ou
Anglophilie»

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 2
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Editions du CEBADAC en
Belgique
( D/2008/911.934/03)

J.K. Muzigwa
&
J.F. Sambwa

Francophobie et/ou Anglophilie

« Espace interculturel, antidote à la xénophobie »

Lettre ouverte aux dirigeants


nationalistes

Edition du CEBADAC
4, Rue Victor Carpentier
B-4020 LIEGE

3ème trimestre 2006


255p.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 3
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Préface

de monsieur le Professeur Laurent B. M.


Masegeta KASHEMA
Université des Sciences Humaines
"MarcBloch" Strasbourg II. Faculté des Lettres"
14, Rue René Descartes
67084 STRASBOURG Cedex/FRANCE

Certains hommes de lettres éminents et/ou hauts


fonctionnaires des organismes et institutions
internationaux s'efforcent de croire et de convaincre
leurs lecteurs qu'il existe une francophonie! D'autres
plus experts (scientifiques) que gestionnaires (politico-
administratifs) soulignent bien combien nous sommes
un peu plus proches d'une situation des francophonies
fragmentées que d'une francophonie monolithique
(Abou & Haddad, 1995).
Et c'est, sans doute aussi bien pour
l'enrichissement de ce concept nouveau dont il y a
encore beaucoup à tirer. Ainsi, pour partir de certaines
réalisations francophones présentent, dans des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 4
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

rencontres internationales, leur approche de la


stataire, leur lecture de la poésie, leur façon
d'interpréter la nature, le drame et leur weltansschaung
à travers l'oeuvre d'art, leur approche de la danse, de
la chanson lesquels ils administrent la preuve de leur
spécificité culturelle par rapport à leurs homologues
canadiens francophones (Québec, Nouveau Brunswick
etc..) dont les oeuvres d'art, portant également sur les
mêmes thèmes dramatiques, littéraires, musicaux
puisent l'essentiel de leur inspiration dans leur
situation ambivalente, c'est-à-dire partagée entre
l'Europe et l'Amérique du Nord, entre le français et
l'anglais et séduisant pourtant leur public; ensuite ces
deux dernières composantes de la francophonie ne
sont-elles pas suffisamment distinctes de ce qui est
produit en France (Hexagone, DOM/TOM, Mayotte
etc...)? Cette France précisément, n'est-ce pas qu'elle
peut se révéler irrésistible, convaincante, victorieuse
lorsqu'elle décide d'affirmer d'abord son identité, sa
spécificité culturelle non pas fermée mais ouverte au
monde, à l'échange - à commencer par tout ce qu'elle
fait véritablement des efforts pour la reconnaissance de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 5
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

la réalité des communautés linguistiques et culturelles


auxquelles elle a accordé l'hospitalité? Enfin, comment
oublier les apports toujours appréciés de la Belgique,
de la Suisse, du Maghreb, voire du Liban
francophones?
Pourquoi ces réalités culturelles mises au
service d'une politique toute aussi réaliste, c'est-à-dire
celle qui consiste à savoir parler juste et d'une voix
d'autant plus écoutée qu'elle émane de la volonté
commune lors des grands Rendez-vous (Sommet de la
Francophonie à l'île Maurice en plein milieu de la re-
négociation de l'Uruguay Round) ne sont-elles
déployées que lorsque c'est la France qui a besoin du
soutien de ses partenaires ?
Pourquoi surtout ce réalisme est totalement
absent dans l'intelligentsia, chez les experts, voire chez
les hommes d'Etat francophones de tous ces pays réunis
lorsqu'il s'agit de choisir la langue dans laquelle ils
vont s'exprimer selon les domaines de spécialité des
uns et des autres?
Quels réflexion et enseignement pratiques
envisagent les universitaires français et francophones

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 6
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

sur les bienfaits du bilinguisme et du biculturalisme


additifs, (entendez les francophones visant
l'acquisition, voire la maîtrise et l'usage de l'anglais
dans les aires francophones! et des choix réciproques
des anglophones, dans ces mêmes zones, pour
apprendre et surtout à utiliser le français?)
Peut-on réellement prendre comme raison
nécessaire et suffisante le fait que la plupart des revues
scientifiques les plus réputées sur le plan international
sont éditées en anglais et devoir considérer l'absence
de réciprocité chez nos partenaires anglophones
comme une fatalité? Comment peut-on être aussi
défaitistes, aussi "francophones honteux" lorsqu'on
peut être capables de piloter des projets de
l'importance d'Ariane, du TGV, d'Air Bus Industries, du
Centre Beaubourg, du Nouveau Louvre, le Minitel,
l'Université des réseaux francophones, d'avoir 2
partenaires participant au fameux G7 etc...(Sommet du
P7, 1997) et ne pas être capables de générer des revues
scientifiques suffisamment animées par une grande
volonté politique, par le soutien indispensable des
décideurs politiques autant que des chercheurs, des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 7
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

savants et universitaires des pays membres pour


pouvoir nous construire, de nos propres mains au lieu
d'attendre cela des autres, un chemin et un espace
francophone propre?
Telles nous semblent être quelques unes des
pistes que nous devrions explorer aujourd'hui si nous
voulons être crédibles en tant que communautés
francophones parmi d'autres communautés dans la
gestion des rapports sociaux du XXIè siècle.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 8
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Avant propos
a) Le français, une langue, une culture
dans l'espace francophone

Certes on l'affirme haut et fort, "la"


francophonie en tant "relations interculturelles
positives dépend de la conscience des points
communs, de l'acceptation des différences, de
la reconnaissance des valeurs partagées et de
la pratique de la tolérance" (Major, 1996) mais
elle dépend aussi de la capacité à pouvoir se
donner une lisibilité suffisamment
conséquente, réelle et reconnue d'abord par ses
propres usagers naturels avant de l'attendre de
ses partenaires appartenant à d'autres langues et
cultures, ayant, peut-être d'autres valeurs de
référence qui leur sont plus chères, plus
fondamentales? Tout autre attitude est
notamment celle qui consiste à promouvoir la

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 9
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

langue des autres,- les ministres de l'Economie


et des Finances de l'U.E. (le fameux axe
franco-allemand) interrogés fin février sur le
respect des échéances et des critères d'entrée en
vigueur de la monnaie unique: le ministre
allemand s'exprimant naturellement en
allemand, et le ministre français en anglais...!)
En francophonie, il n'est pas souhaitable non
plus qu'on ne fasse la promotion que d'une
langue (celle exclusive du Bon Usage), d'une
culture (celle qui se veut le modèle de
référence unique, arrogante, impérialiste),
d'une politique (celle de la terre brûlée, de
l'opération turquoise" ou plus hypocritement de
la soit - disant neutralité dans le récent conflit
du Congo - Brazzaville entre le Président
Lissouba et le Général Sassou - N'guesso ,
etc..) car tout cela serait forcément suicidaire et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 10
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

ferait le lit au Commonwealth, ainsi qu'à la pax


americana.! Ce sont ces deux derniers points
qui vont faire l'objet de notre réflexion ici.
En fait, pour faire de l'histoire
immédiate, nous sommes obligés d'admettre, au
regard des récents chamboulements politiques
dont nous avons été les témoins au cours des
dix dernières années en Afrique, que l'une des
perceptions politiques les plus urgentes à
intégrer dans nos actions à notre époque est
celle qui consiste à voir " la diversité culturelle,
et linguistique (c'est nous qui ajoutons) comme
une valeur positive essentielle pour la survie de
l'homme" (Forum/juin, 1996). Aucune ethnie,
aucune race ne peut prétendre avoir le
monopole, voire le contrôle des canaux du
savoir. Et s'il est vrai que l'harmonie d'une
Nation-Etat est la condition des contraires et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 11
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

non l'écrasement des différences", alors il n'y a


pas de raison pour qu'être francophone doive
signifier renoncer aux vertus d'une langue et
d'une culture prises comme lieux, à la fois de
mémoire et d'expression identitaire, ressources
pour la libération des consciences
(Bajoit,1996), espaces ouverts à l'exploration
du futur et, en définitive, une assurance pour
l'avenir de ceux qui croient et souhaitent
s'investir réellement en elle.
En ce moment ou le quotient intellectuel
(Q.I.) n'est plus le seul élément pouvant
justifier le succès dans une entreprise,
l'intelligence émotionnelle (Q.E.) dont on parle
de plus en plus parce que considérée comme
étant d'abord une des qualités propres aux
hommes dont la "multiculturalité" est très
élevée (Goleman, 1997), il importe beaucoup à

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 12
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

ceux qui croient à juste titre d'avoir un modèle


de civilisation et de langue à proposer à
d'autres peuples du monde de re-interroger
leurs pratiques socio-économiques et
commerciales, leurs champs d'intervention géo-
politiques, leurs préférences en matière de
coopération. Précisément pour enfourcher un
cheval de bataille qui rencontre de nombreux
échos favorables aujourd'hui dans les milieux
scientifiques bien pensants, il y a lieu de se
demander si le dualisme entre le physique
(matériel) et l'esprit ne pourrait avoir pour
arbitre ou mieux encore pour maître du chaos,
l'âme! Auquel cas, nul peuple, nulles langue et
culture ne peuvent prétendre que les aires
francophones n'ouvrent pas des champs où ce
dualisme autant que toutes les autres qualités
puissent s'exprimer pleinement portant de plus

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 13
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

en plus haut la flamme qui jadis avait permis de


faire du français la langue de la Déclaration des
Droits de l'Homme et du Citoyen, et
indirectement la marraine de la Révolution
Française et de la Nouvelle Nation Américaine!
Chaque valeur culturelle est donc, faut-il
le rappeler, une réalité humaine, une raison
d'être d'une époque et donc indispensable à
toutes les générations présentes et à venir afin
de mieux nous situer et exploiter le progrès de
l'humanité toute entière. Est-il donc si
indifférent que cela qu'elle puisse s'ouvrir au
monde à travers la langue et la culture
françaises maternelles et secondes?
On commence à bien les connaître les
chemins qui conduisent à cette immersion des
peuples, notamment ceux du tiers Monde
(Afrique Noire, Maghreb, Liban ou encore le

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 14
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Cambodge, le Vietnam, le Laos etc...) dans les


eaux, actuellement troublées sur le continent
africain, de la francophonie. Et c'est sans doute,
à travers le choc causé dans les esprits des plus
fervents admirateurs et apôtres, hier, de la
Francophonie qu'il faut aller chercher les
véritables fossoyeurs, aujourd'hui, d'une
francophonie du lyrisme pathétique appelée à
renaître de ses cendres pour venir au chevêt de
la seule métropole française , en cas de besoin.
En effet, pour les pays du tiers Monde
dont le choix entre la francophonie et
l'anglophonie voudrait pouvoir reposer, selon
l'idéologie héritée précisément du colonisateur
et qu'on appelle "réalisme" sur du concret,
c'est-à-dire les réalités quotidiennes plus
économiques que linguistico - culturelles et la
cohésion nationale constituent une autre idée-

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 15
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

force. Voilà donc ce qui devrait inciter les


partenaires (la France en tête) à veiller à ce que
la loyauté et/ou la fidélité ethniques ne servent
pas de prétextes à des aides manifestes ou
déguisées aux génocidaires car, dans ce cas , on
travaille à dynamiter cette loyauté qu'on attend
de tous, ces "Référents" qui sont bien plus
importants que toutes les aides financières et
techniques...

b)Les engagements hasardeux et partisans


de la France dans les pays des Grands Lacs

Concrètement, avant de s'engager dans


les conflits entre chefs et groupes armés, les
acteurs occidentaux et français en particulier
seraient bien avisés de se demander si cela ne
contribue pas à affaiblir les sources vives de la

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 16
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

communauté nationale toute entière à partir


d'un parti pris pour telle ou telle ethnie - nation,
pour le groupuscule et si ce choix partisan
n'allume pas ainsi un incendie qui peut donner
lui-même naissance à un cycle irréversible de
violences, des guerres civiles meurtrières et
interminables!
Tel semble être, en tout état de cause, la
perception qu'on peut avoir du soutien apporté
ouvertement par la France au régime de feu le
Général Major Juvénal Habyarimana, Président
de la République rwandaise de 1973 à 1994 et
reposant entièrement sur une ethnie - nation: à
savoir l'ethnie hutue.
En tout cas, c'est bien cette lecture que tout le
monde dans la région et notamment l'autre
ethnie - nation des Tutsis a fait de la présence
agissante de la France dans ce pays, alors qu'ils

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 17
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

y étaient , en cette période, massacrés. Et


comme, par ailleurs, la suite des événements a
prouvé la gravité de ce choix, il s'en suit que
cette succession de fautes ou de maladresses a
poussé l'autre ethnie - nation, hier principale
victime du parti - pris de la France pour l'autre
camp, et aujourd'hui victorieuse militairement,
à prendre ses distances vis à vis de la France et
de tout ce qui peut lui être rattaché. Pour
comble de malheur, au lieu de s'arrêter là, la
France s'est entêtée à vouloir continuer à
soutenir ses alliés vaincus en décidant de
piloter, au nom des Nations - Unies un peu
forcées par elle, une opération dénommée
"Turquoise", et qui objectivement a servi
essentiellement à couvrir les troupes loyalistes
et les milices hutues fuyant avec armes et
bagages de l'autre côté de la frontière, c'est-à-

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 18
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

dire du côté congolais (zaïrois à l'époque) et


qui vont massacrer, au passage, tous les tutsis
encore vivant dans ce couloir!
Et si un observateur non averti pourrait
mettre ceci au compte de l'ignorance des
stratèges et experts des ministères concernés à
Paris, hélas, cette explication ne résiste pas à
l'épreuve des faits et ceci en raison de:
1- Le Rwanda n'est pas le seul
pays francophone à composantes hutue et
Tutsie; le Burundi voisin repose sur les mêmes
bases ethniques et presque dans les mêmes
statistiques démographiques pour les deux
entités. Et il se trouve précisément que dans ce
dernier pays, le Burundi, la stratégie adoptée
par la France est plutôt ambiguë. Car après
avoir été plutôt favorable au régime tutsi du
président Buyoya, lequel jusque-là s'était

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 19
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

entièrement reposé sur les ressortissants tutsis


de sa région du sud (Bururi), la France, semble
avoir fléchi sa position face au brouillage des
cartes à Bujumbura après le coup de force de ce
même ancien président Buyoya, manipulé par
l'armée entièrement tutsie et fossoyeur d'une
démocratie naissante dans le pays, une
démocratie forcément défavorable à l'ethnie
tutsie. On reconnaîtra, certes, une certaine
cohérence dans cette ligne politique, cela
s'appelle, semble-t-il, un soutien au statu quo
dans les deux cas! Mais y a-t-il une vision
politique à long terme?
2- Le plus grand expert occidental de
cette sous - région des Grands Lacs est un
français, il s'agit de monsieur Jean-Pierre
Chrétien, qui avait ses entrées auprès des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 20
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

conseillers de monsieur Foccart et ses épigones


à l'Elysée (Glaser & Smith,1997);
3- Les services secrets français ont
toujours suivi de très près les mouvements
"intellectuels ou politiques" de la diaspora
rwandaise faite à 99% des éléments tutsis dans
toute manifestation pouvant servir de près ou
de loin à la contestation du régime de Kigali.
4- La colonisation belge qui avait misé
jusqu'à la veille de l'indépendance sur l'ethnie -
nation tutsie et, en particulier sur la famille
royale (Ubwami), n'avait pas hésité à trahir le
dernier Mwami, Charles Mutara Ier. Elle
découvrait, fort opportunément au moment de
l'indépendance du pays, indépendance acquise
juste après celle du Congo-Léopoldville voisin,
en 1963, le principe démocratique d'"un
homme, une voix" qui ne pouvait laisser

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 21
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

aucune chance aux tutsis représentant à peine


10% de la population totale. Il s'en suivit les
terribles massacres et les exodes vers les pays
voisins: Congo, Burundi, Ouganda, Tanzanie
qu'on connaît.
Entre pays qui se disent amis unis par la
même langue: le français, il est difficile
d'admettre un tel oubli et surtout de tels
engagements lorsqu'on sait le poids des armes
détenues par les milices et rescapés de
l'ancienne armée régulière hutue dans le
difficile équilibre budgétaire et social auquel
essaie de s'appliquer le nouveau régime du
Général Paul Kagame; à Kigali...
Au Congo (ex-Zaïre) voisin, où règne
depuis plus de 30 ans le Maréchal Mobutu
Joseph Désiré, non seulement la France mène
une politique, une fois de plus aveugle et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 22
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

totalement irréaliste en soutenant jusqu'au bout,


et seule (le nouveau président élu aux USA, qui
entre en fonction en janvier 1991, et surtout le
gouvernement belge abandonneront Mobutu
(Soudan, 1997:1910-1911) mais pas les
gouvernements successifs de la France sous le
présidence de François MITTERAND) un
vieux dictateur, corrompu et totalement
dépassé, phagocyté par un environnement fait
des généraux d'opérette, des politiciens
incapables et uniquement préoccupés par leur
survie post régime dont ils sentent la fin
inéluctable. Pire encore, la France commet la
grave erreur de renoncer au soutien promis et,
un moment accordé, au Général Mayele , l'un
des rares généraux compétents autour de
Mobutu, qui plus est rallié au futur nouveau

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 23
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

maître du pays: monsieur Laurent-Désiré


Kabila.
Or, l'agonie du régime Mobutu au Congo
(ex-Zaïre) a été longue, depuis 1990 quasiment.
Et il s'est passé beaucoup de choses; entre
l'opposition longtemps forte et incarnée par
Etienne Tshisekedi et son cartel un moment
légitimé par la Conférence Nationale
Souveraine (C.N.S.) dont certains observateurs
extérieurs se sont moqués, à tort, car cette
conférence aura été, malgré tout, l'élément
déclencheur de la chute annoncée maintes fois.
Elle est surtout, le seul moment (de l'histoire du
Congo indépendant), où les congolais se sont
retrouvés entre eux et surtout maîtres de leur
destin. Ils s'y sont exprimés et ils y ont dénoncé
librement, leur ras-le-bol, d'un certain type de
coopération internationale qui ne profitait qu'à

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 24
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

la France, aux Etats-Unis et à la Belgique.


Malheureusement, le jeu joué par la France,
pendant cette période trouble et, pour le moins,
contradictoire sera ressenti par la population
comme une véritable trahison (cfr. Les
nombreux reportages transmis par les chaînes
publiques ou cryptées sur les temps forts de ce
bras de fer Mobutu vs. Opposition zaïroise et
population de Kinshasa...!). Cette politique est
si difficile à comprendre que la France y perdra
en février 1992, dans des circonstances
mystérieuses, son ambassadeur, tué d'une balle
"perdue" en pleine tête, dans son bureau situé
dans les étages supérieurs de l'immeuble de
l'Ambassade, à Kinshasa-Gombe, sans réaction
officielle particulière de la part de son
gouvernement! Raison d'Etat, dit-on.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 25
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

"Le jeu trouble et maladroit de la France"


(appréciation hexagonale)" la politique
criminelle de complicité active avec les
régimes génocidaires, gangrènés et vomis par
leur peuples" (appréciation de la situation vue
des pays des Grands Lacs) dans les 3 anciennes
colonies belges de la Région des Grands Lacs,
à savoir le Burundi, le Rwanda et le Zaïre, est
donc bel et bien seul responsable de la
désaffection déclarée et même traduite dans les
actes vis à vis du français.
Le Rwanda, le premier, à travers les
déclarations de son nouvel homme fort, le
Général Paul Kagame, Chef des FPR (Forces
Populaires du Rwanda), a d'ores et déjà fait
passer dans les faits la subordination du
français à l'anglais dans l'administration et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 26
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

l'éducation malgré une certaine résistance de la


part de cadres formés au Zaïre ou au Burundi.
Quant à la population presque exsangue
à la sortie d'un conflit qui n'en finit pas dans
ses prolongations socio-économiques
(expropriation de maisons, veuves et orphelins
trop nombreux dans les deux camps, recherche
et procès des génocidaires, incursions des
milices et troupes revanchards hutus se
terminant par des massacres des innocents ...),
elle est fort éloignée de ces préoccupations
linguistiques et culturelles pour une langue
qu'à peine 5% des Rwandais maîtrisent...!
Le Zaïre rebaptisé, entre temps,
République Démocratique du Congo (RDC)
tombé, comme un fruit mûr entre les mains de
Laurent-Désiré Kabila, aidé par ses amis et
alliés Yoweri Museveni et Paul Kagame, après

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 27
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

avoir vécu des années sombres notamment les


6 dernières au cours desquelles, il y avait
juridiquement vacance de pouvoir (Mobutu
ayant fini son nième mandant le 04 décembre
1990, même si la France, la Belgique et les
U.S.A., puissances tutrices, faisaient semblant
de l'ignorer!...) découvrait comme les
Rwandais la complicité de la France dans les
turpitudes et l'aggravation de la misère du
peuple privé de tout même des minimums de
santé programmées par Mobutu, décidé à se
maintenir quel qu'en soit le prix avec l'aide de
ses protecteurs de toujours (cfr. Les Légions
intervenant par 2 fois en 1977, 1978 à Kolwezi
(dans l'ancienne Province minière du Katanga).
Et l'exécution en pleine journée de
l'ambassadeur français n'y fera rien. Pas
étonnant que les kinois (habitants de Kinshasa)

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 28
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

interpellés par la presse internationale, au cours


de ces événements, proclament tout haut leur
sentiment d'horreur à l'égard de la France
complice de tous les mauvais coups portés à
leurs aspirations à la dignité humaine, grâce au
changement.
On ne s'étonnera donc pas si lorsque le
nouvel homme fort du pays, M. Kabila, décide
de boycotter les instances de la Francophonie
et menace de rejoindre le camp anglophone de
la région en substituant l'anglais au français
dans l'administration, dans le système éducatif
etc... il n'y ait eu qu'indifférence générale.
Quant au 3ème membre du groupe, le
Burundi, on aurait tort de traduire sa prudente
retenue sur cette question pour un attachement
profond à la francophonie. En effet, on peut
voir plusieurs raisons à cette réserve:

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 29
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

1- Le retour du Président Buyoya ,


naguère considéré comme l'un des chefs de file
de la nouvelle lignée des chefs d'Etat africains
démocrates et progressistes, dans un Burundi
totalement livré aux massacres et aux désordres
généralisés sous la présidence des 3 chefs
d'Etat, en l'espace de 3 ans et notamment sous
celle de monsieur Ntibantunganya, le dernier
en date, la communauté internationale et
spécialement ses voisins immédiats ont décidé
de l'isoler de la scène internationale et frappant
son pays d'embargo,encore en vigueur tout
récemment. Le Burundi a donc bien d'autres
problèmes autrement plus vitaux que celui de
pérorer sur la place du français face aux autres
langues sur le terrain, à savoir le Kirundi, le
Swahili et l'Anglais dans le pays.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 30
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

2- La France n'a jamais vraiment noyauté


les Forces Armées burundaises ni coiffé
littéralement l'Etat Major et les
commandements politique et militaire du pays
par un officier supérieur (Colonel et Lieutenant
Colonel) entouré d'un véritable centre du
pouvoir comme au Rwanda de 1990 à 1994! Le
danger pour l'allié au pouvoir à Bujumbura
n'étant en rien comparable à celui des alliés de
Kigali.
De ce fait, malgré un soutient très clair
de France au régime tutsi en place à
Bujumbura, il n'y a jamais eu de nécessité de se
découvrir et de s'engager aussi totalement, sur
le plan militaire, que cela a été le cas au
Rwanda. C'est plutôt dans l'Enseignement
Supérieur et le Centre des Langues du Burundi

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 31
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

(CELAB) que se traduisaient les efforts de la


France (Kashema, 1997b).
3- Il y a donc une homogénéité et une
continuité dans la formation des cadres
dirigeants l'administration, l'armée,
l'enseignement supérieur ainsi que le
gouvernement y compris les états majors des
partis politiques. Ils ont été, à quelques rares
exceptions près, formés à Bujumbura, en
Belgique, en France, en Suisse, au Canada ou
dans les pays francophones voisins. Somme
toute, le français est la langue de l'élite
intellectuelle et du pouvoir, à l'instar du
Sénégal, du Mali ou du Bénin etc...
Par ailleurs, l'anglais déjà sur le terrain à
Bujumbura, aux côtés du kirundi, du kiswahili
et du français, occupant une place plus
significative qu'à Kinshasa et même qu'à

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 32
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Kigali, sans doute à cause d'une frontière plus


importante du Burundi avec la Tanzanie et le
Kenya, peut rendre moins provocateur et donc
retirer toute valeur symbolique forte à l'effet
d'annonce de son intégration dans les circuits
socio-éducatifs et économiques alors que cela
est prévisible dans les 2 autres capitales :
Kigali et Kinshasa.
Ceci posé, la fièvre qui a gagné les deux
autres pays voisins liés par le même passé
historique, en particulier le Rwanda dont le
Burundi est la photocopie presque parfaitement
embraser ce territoire surtout si la pression
internationale qui s'exerce actuellement sur le
gouvernement en place à Bujumbura conduisait
de facto, ce dernier, à devoir assister,
impuissant, à l'aggravation de la pénurie des
produits de première nécessité qui ouvre ainsi

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 33
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

la porte aux extremistes tutsis et hutus qui


n'attendent qu'une exaspération de la
population pour s'emparer du pouvoir. Et dans
ce cas, le modèle Rwandais ou congolais
pourrait faire des émules capables de tous les
excès, y compris le sentiment d'hostilité pour
tout ce qui vient de France.

C) Quelles représentations du français face à


l'anglais dans les autres pays du champ en
Afrique centrale ?

A première vue, la situation des Pays des


Grands Lacs en raison de leur histoire passée et
présente, n'est pas comparable à celle des
autres pays de cette partie de l'Afrique centrale,
couvrant notamment la République
Centrafricaine, le Congo-Brazaville, le

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 34
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Cameroun et le Gabon. C'est une fausse


impression dont il convient de se libérer très
rapidement pour les raisons suivantes:
1- Il n'y a pas de contexte plus
transparent pour mesurer, en Afrique, combien
les frontières fixées par l'Occident colonisateur
sont artificielles, friables que celui de guerres
ethniques ou civiles.
Ainsi, pour ce qui concerne le conflit ethnique
tutsi/hutu au Rwanda, tout le monde sait,
aujourd'hui, que la guerre civile larvée au
Burundi, repose sur les mêmes clivages même
si lors de l'accession à l'indépendance du pays,
et au cours de la décennie 1950-1960, la
famille royale tutsie régnant au Burundi a
mieux su négocier le tournant post colonial en
réussissant à bâtir et contrôler totalement une
unité qui constitue encore aujourd'hui la force

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 35
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

incontournable de tout changement de cap et, à


fortiori, de tout bouleversement du paysage
politique burundais, à savoir: l'armée.
Or, l'une des forces de l'AFDL, c'est-à-
dire l'Alliance qui a permis à Laurent-Désiré
Kabila de s'emparer du pouvoir pratiquement
sans coup férir, est constituée par les "fameux
Banyamulenge". Ceux-ci sont, comme chacun
le sait, l'un des nombreux îlots peuplés de tutsis
ou des ethnies qui leurs sont culturellement,
historiquement et stratégiquement
"apparentées" (les Baha, les Bahima, les
Bahema, les Banyakoles, les Bahagaza sont
quelques-unes de ces ethnies - nations) qu'on
retrouve à l'est, du côté "anglophones" des
frontières rwandaises et burundaises (tiens,
tiens des cousins anglophones ... dans la
famille africaine cela compte!) mais aussi du

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 36
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

côté congolais , c'est-à-dire à l'ouest des 2


territoires.
La célérité avec laquelle les
universitaires , les haut cadres et les grands
commerçants ou hommes d'affaires d'origine
rwandaise (tutsie) et qui jusque-là se disaient
zaïro-congolais ont intégré et investi les
rouages du nouveau pouvoir à Kigali n'a
surpris que les observateurs extérieurs à la
région tant il est vrai que ces transfuges
prêtaient mains fortes, depuis bien longtemps, à
la résistance et au retour au pouvoir que les
congénères préparaient à l'extérieur (au Kenya,
en Ouganda etc...). Néanmoins, ceci ainsi que
les complicités, les tolérances voire les soutiens
dont ils ont pu bénéficier permet de mesurer
non seulement la cohésion de cette ethnie -
nation et incidemment de ses alliées

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 37
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

"naturelles" mais elle administre aussi la


preuve de la fragilité des frontières laissées par
la colonisation et du caractère obsolète de leur
maintien en l'état simplement par manque de
courage politique des dirigeants africains.
Or, il se trouve précisément que cette
même trans-territorialité (au sens des territoires
aux frontières tracées comme telles
aujourd'hui) caractérise les deux Congo, à
travers notamment la puissante ethnie Kongo
(heureusement non hégémoniste) répandue
également en Angola, et jusqu'au Gabon...!
On notera , au demeurant, que sur 4
langues nationales du Congo-Kinshasa, à
savoir le kiswahili, le kikongo, le lingala et le
ciluba, le kinkongo et le lingala se retrouvent
aussi bien au Congo-Brazaville, le kiswahili

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 38
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

réunissant aussi bien le Rwanda, le Burundi,


l'Ouganda, le Kenya, et la Tanzanie.
2- L'inféodation trop clairement affichée
des chefs d'Etat (qui ont et sont tout:
gouvernement, justice, législation, armée,
police, milices ...) de la région à la
Francophonie, en vérité à la cellule élyséenne
contrôlant la politique africaine de la France
(Chirac, 1995 ; Glaser & Smith,1997), la
longévité des régimes en place, tout cela a
conduit ces dirigeants à serrer les coudes, à
parler le même langage, à tisser les mêmes
réseaux d'alliances occultes (maçonniques et
autres...) (Frühling & Sas, 1991; Stavridès
& Colin, 1992; Wauthier, 1997) pouvant aller
quelques fois jusqu'au mimétisme le plus
surprenant et qui ne va jamais,
malheureusement, dans le sens de l'Histoire, du

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 39
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

progrès social, ni dans la construction de


l'avenir de leurs peuples. En somme, un
formidable gâchis!
3- A Brazzaville, dans le conflit Lissouba -
Sassou-N'guesso, qui a fait le nombre de morts
que l'on connaît et les dégâts matériels que tous
les médias ont dénoncé pendant toute la durée
de la guerre civile et dont tout le monde
connaît le véritable commanditaire aujourd'hui
(chercher à qui ce génocide profite) - tiens...
tiens on n'a pas fait beaucoup de bruit autour
de ces tueries-là, cette fois-ci!. Y a-t-il un
chiffre -seuil au delà duquel on déclenche la
campagne du genre de celle faite au nouveau
pouvoir de Kinshasa, à propos des réfugiés? Ici
pourtant, les gens massacrés n'étaient pas des
réfugiés, ils étaient fauchés devant leur maison,
en revenant de l'école, du travail, de l'hôpital

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 40
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

par des armes et des sous fournis directement


ou indirectement par qui?.. On n'en entendra
jamais parler des Commissions d'enquêtes sur
les responsabilités de ce massacre et surtout de
l'énorme escroquerie cachée derrière tout ce
dont le Congo, ici, l'autre Congo hier, le
Rwanda avant ces deux-là, auront été les
victimes et qu'ils vont devoir payer des années
durant.
Mais pour relier tout ceci à notre propos,
contrairement à ce que l'on pourrait s'imaginer,
les générations actuelles (jeunes et moins
jeunes, paysans ou citadins, hommes ou
femmes) dans ces cas de figure évoqués, ont
bien compris que le protecteur de leurs
bourreaux, toujours le même malgré la
différence d'étiquette, ne pouvaient pas se parer
en même temps du manteau d'innocence et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 41
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

d'ami des peuples rwandais, congolais etc. Il se


trouve qu'en Centrafrique, au Cameroun, au
Gabon et tout récemment au Madagascar les
choses ne se sont pas déroulées de façon
fondamentalement différente pour le quotidien
des citoyens ordinaires. Il n'y a que la guerre
civile, en moins (encore qu'à Bangui, il y ait eu
plusieurs "mutineries" en 1995 et en 1996!).
Qui contredira, qu'aux mois de février et mars
2002, les sentiments anti-français n'étaient pas
encore présents à Tananarive lorsque la
population s'est rendue compte que le
Gouvernement français continuait à défendre le
candidat battu au premier tour des élections
présidentielles!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 42
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

CONCLUSIONS
A la lumière de ce qui précède, on est en
droit d'affirmer que:
1- La défection annoncée, avec fracas,
par Laurent-Désiré Kabila, au lendemain de sa
victoire sur les armées évanescentes de
Mobutu, annoncée et concrétisée par le Général
Paul Kagame, de ne plus faire partie de la
famille francophone, l'hostilité de plus en plus
manifeste des populations de cette région à
l'égard de la France, tout cela relève moins
d'une adhésion enthousiaste à l'anglais que
d'une méfiance et des rancoeurs trop
nombreuses vis-à-vis d'une politique française -
et par assimilation abusive mais inévitable de
la langue française - qui se moque totalement
du sort des populations concernées et qui se
construit plutôt sur des amitiés et des liaisons

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 43
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

dangereuses avec des hommes généralement


avides, incompétents, tyranneaux et assassins
avérés ou vendus à l'étranger (tous ces défauts
pouvant se retrouver chez le même individu) et
dont finalement le seul mérite est de parler
français.
2- Les alliances à répétition non
seulement avec des personnalités à la valeur
morale et humaine douteuses, et des
personnalités, répétons-le, souvent désavouées
par leurs compatriotes détient non seulement
sur l'image de la langue et de sa culture (y
compris dans son acception de savoir-faire
artistique, technologique, économique etc..)
mais aussi sur les institutions, les personnels
considérés comme des courroies habituelles de
cette langue/culture dont on se plaît alors à
accuser de tous les maux, de tous les échecs, à

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 44
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

commencer par l'échec scolaire très élevé sur le


continent noir pour tant d'autres raisons dont
on ne se donne même plus la peine d'étudier la
nature en profondeur.
Et comme, par ailleurs, ces personnalités
si peu recommandables finissent par être
balayées par des révolutions du palais, ou grâce
à des aides extérieures (dans le cas du Rwanda,
et du Zaïre (actuellement Congo, R.D.C.-
Kinshasa), des aides des pays anglophones...
Ouganda, Afrique du Sud, U.S.A. etc..), leur
chute brutale accélère un peu plus le processus
de décomposition d'un système éducatif miné
de l'intérieur par des dysfonctionnements de
tous ordres mais qu'on ramène au seul
problème linguistique, c'est-à-dire à l'échec de
l'enseignement par le et du français! Vae victis,
formule déjà en usage chez les Romains pour

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 45
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

mieux justifier d'avance toutes les vexations


qu'ils allaient infliger à leurs ennemis vaincus!
3- Si l'on doit continuer à agir dans les
actions et projets entrepris dans le cadre de
l'entente francophone comme s'il s'agissait
d'une francophonie (celle de la France
concevant, programmant et supervisant tout, à
travers une langue et une culture unique, à
partir de Paris et à travers les courroies de
transmission que sont les services de
coopération) et non des francophonies
fragmentées ou si l'on préfère "une
francophonie différentielle" partageant dès le
départ des actions et des projets la philosophie
globale, les orientations majeures, les phases
successives et avec une réelle prise en compte
des dimensions multilingue et interculturelle -
ce qui implique une "présence massive" des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 46
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

homologues locaux non politiques et choisis


par leurs pairs - toute réalisation significative,
alors on va perpétuer un système de
paternalisme qui ne peut conduire qu'à
l'infantilisation (et l'on ne peut raisonnablement
pas attendre des performances extraordinaires
des enfants!) et à la déconsidération des
donneurs d'ordre, c'est-à-dire, en définitive, du
français!.
Enfin de compte, ce dont nous avons
urgemment besoin, c'est d'une image neuve du
français qu'on n'obtiendra pas sans remise en
question profonde des méthodes de travail,
sans un retour à des pratiques saines et
transparentes et non en continuant les quelques
dépoussiérages furtifs habituels qui ne pourront
plus résister au regard de plus en plus critique
de nouvelles générations capables de faire des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 47
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

comparaisons avec ce qui se fait ailleurs, quitte


à aller chercher leurs références là-bas.
A l'heure de la mondialisation, certaines
grandes puissances devraient se rendre à
l'évidence qu'autant les populations africaines
accroupissant dans la misère la plus noire
éprouvent de l'admiration pour les nations
puissantes telle que le Canada, le Japon, la
Corée du Sud et dans la moindre mesure
l'Allemagne qui ne leur imposent aucune
idéologie (Kashema et al., 1996), autant la
jeune génération se méfie de ceux-là qui se
disent défenseurs de la démocratie tout en
soutenant des dirigeants corrompus et assassins
puisqu'ils leur permettent de faire main basse
sur leurs minéraux géostratégiques ou alors ils
les leur payent au prix dérisoire !

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 48
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Enfin, où est passé cette solidarité


francophone qui reste dubitative, hésitante ou
impuissante à l'occupation du Congo (la R.D.C.
ex-Zaïre étant le pays le plus francophone au
monde) par les armées étrangères et qui ont fini
par créer des couloirs à l'exploitation des
minerais dits stratégiques (sans parler de l'or,
du diamant, du cuivre et du café) pour le
XXIème siècle, à savoir: le niobium, le coltan
etc...

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 49
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

REPENSER UNE AUTRE FORME DE


COEXISTENCE CULTURELLE
L'apprentissage à la relation
interculturelle peut être considéré
comme antidote à la xénophobie, à la
crispation identitaire et à la peur de
l'autre. F. Mayor (in Forum 1996),
Directeur de l'UNESCO disait que la
tolérance vis-à-vis de ce qui est
différent est quelque chose de vital
pour toutes les formes d'existence
sociale et en particulier pour la
coexistence culturelle. Au fait, la
francophonie en tant que relations
interculturelles positives dependent
simultanément de la conscience des
points communs et de l'acceptation
des différences, de la reconnaissance

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 50
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

des valeurs partagées et de la


pratique de la tolérance.
D’ailleurs, au vu des récents
bouleversements dont nous avons été
les témoins au cours des dix
dernières années, nous ne pouvons
que convenir que l'une des
perceptions politiques les plus
urgentes de notre époque est celle qui
consiste à voir la diversité culturelle
comme une valeur positive
essentielle pour la survie de l'homme
(Forum, la communauté des
migrants, juin 1996). Aucune ethnie,
aucune race ne peut prétendre avoir
le monopole du savoir. Même si
beaucoup de réalités politiques sont
basées sur l'affrontement plutôt que

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 51
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

sur la réconciliation, nous devons


avoir à l'esprit que l'harmonie d’une
nation - état est la condition des
contraires et non l'écrasement des
différences. A la veille du 3ème
millénaire, la spirale dénoncée par
Martin Luther King et Nelson
Mandela à savoir, Peur – Violence -
Haine ne devrait plus faire des
victimes dans nos nations où
l'identité ethnique a connu son
apothéose dans différentes formes
d'épuration ethnique auxquelles nous
assistons encore: le génocide des juifs, le
problème Kurde aussi bien en Irak qu'en
Turquie, le génocide rwandais et la question
palestinienne!

En ce moment ou le quotient
intellectuel (Q.I.) n'est plus le seul

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 52
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

élément pouvant justifier le succès


dans une entreprise, l'intelligence
émotionnelle (Q.E.) dont on parle de
plus en plus est une des qualités
propre aux hommes dont
"l'interculturalité" est très élevée
(Goleman, 1997). D'ailleurs, il y a
lieu de se demander si le dualisme
entre le physique (matériel) et l'esprit
ne pourrait pas avoir pour arbitre ou
mieux encore pour maître de ce
chaos, l'âme! Ce chaos qui pour
certains introduit l'imprévisibilité, la
liberté des formes à la nature et dont
l'harmonie ou le beau serait engendré
par cette rupture d'équilibre ou de
symétrie. Pour mieux appréhender ou
explorer d'autres univers dans lequel

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 53
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

le chaos serait ressenti comme une


intelligence "extraterrestre" nous
avons besoin du concours de plus
d'utilisation de notre cerveau à plus
de 90% que seule la neurobiologie
nous aiderait à comprendre
seulement ,en ce début du 3ème
millénaire.
S'il nous faut prendre position,
en libre penseur, nous sommes pour
un multiculturalisme ouvert issu d'un
regard partagé plutôt qu'éloigné et
tempéré par le refus de l'exclusion.
Chaque valeur culturelle est
une réalité humaine, une raison d'être
d'une époque et donc indispensable à
toutes les générations présentes et

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 54
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

avenir afin de mieux nous situer et


exploiter le progrès de l'humanité.
Pour nos pays du tiers monde
dont le choix entre la francophonie et
l'anglophonie sont des réalités
économiques quotidiennes, le
nécessaire ne devrait pas occulter
l'essentiel car, à l'intérieur de chaque
état, la diversité culturelle et la
cohésion nationale devant coexister,
nous devons en venir à ce que les
loyautés ethniques ne détournent pas
l'attention des loyautés plus larges
envers la communauté et le pays.
Au lieu de renforcer le
tribalisme et la fragmentation, le
pluralisme civique représente leur
seul antidote. C'est un moyen de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 55
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

créer un sens post national de l'intérêt


général (Jean-Loup et Elikia
M'bokolo, 1985 et Zubrzycki, 1996).
Le pluralisme civique est donc cette
nouvelle façon d'être et une nouvelle
façon de penser, qui pourrait s'avérer
crucial dans l'environnement mondial
de demain (Kalanzis, in Forum
1996).
Les puissances anglophones
devraient savoir, comme le disait
monsieur Boutros B.G. ( Sec. gén. de
l'ONU, 1996), en ce qui concerne le
tiers monde et l'Afrique noire en
particulier, à mesure que les
nombreuses cultures nées à l'ombre
de la modernisation , de la
mondialisation et de la

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 56
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

communication interculturelle ont


émergé et continueront à naître, une
explosion de micro - nationalisme a
eu (ou aura) lieu.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 57
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

PREMIERE PARTIE
BREF APERCU DE
CARACTERISTIQUES DU
NOUVEL ENVIRONNEMENT
MONDIAL ET DES RELATIONS
NORD-SUD

Introduction
Le démantèlement du bloc
communiste a donné encore plus de
confiance aux Etats-Unis et à leurs
alliés. Il en résulte que même les
dirigeants les plus nationalistes qui
soient ne constituent plus un danger
aux intérêts américains dans leurs
propres pays. Depuis la chute de mur
de Berlin, l'Afrique n'est plus un
enjeu entre l'Est et l'Ouest mais
plutôt entre l'Ouest et l'Ouest (entre

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 58
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

l'Europe et les Etats-Unis) et il est


essentiellement axé sur le commerce.
Cette "guerre économique froide"
dans laquelle la France est la seule
nation européenne qui semble lever
la tête, opposée à ce géant de
l'économie mondiale, nous paraît
perdue d'avance! Aux yeux de
certains observateurs avisés cette
situation ne peut perdurer. Certains
signes précurseurs d'un malaise
généralisé nécessitent qu'il y ait un
contrepoids pour l'équilibre des
forces sur notre planète! L'actuel
géopolitique du chaos comme l'a
qualifié (Ignacio Ramonet, 1997) a
pour vérité unique: l'argent.
Nombreux sont les analystes qui

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 59
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

considèrent que l'alliance du capital,


de l'industrie et de la science
constitue une trahison à l'éthique de
cette dernière. Cette conception
marchande du progrès serait en
grande partie responsable des plus
grands maux planétaires (Le monde
diplomatique, septembre 1997). Le
monde n'a-t-il pas besoin d'un
discernement éthique, cas par cas,
comme le disait Mellon (1995)?
Le progrès étant piloté par le seul
intérêt marchand, la science ne peut
plus rien ni pour la planète ni pour
l'homme: l'homme et l'environnement
sont en danger de la science.
D'ailleurs, face à la surabondance des
uns et aux misères fatales des autres,

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 60
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

d'aucuns croient que notre monde


n'est constitué que des clichés
indistincts!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 61
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

CHAPITRE I
CAUSES DE LA SUPRÉMATIE

AMÉRICAINE ET PERSPECTIVES

DANS LE MONDE

1.1. Conséquences logiques du manque


de contrepoids à la puissance
américaine

Le changement du contexte
géopolitique ne laisse aucune chance
de choix aux leaders politiques des
pays les moins avancés. Qu'on le
veuille ou pas, d'une part, tout Etat qui
a besoin de plus de sécurité contre un
voisin plus puissant et très dangereux,
finit par se mettre sous le "parapluie"
américain, mais d'autre part, tout Etat

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 62
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

trop ambitieux et difficilement


contrôlable doit être ramené à l'ordre
par les mêmes Etats-Unis et se faire
contrôler par ceux-ci! Ce manque de
contrepoids à la puissance américaine
de plus en plus croissante dans le
monde, interpelle certains Etats
conquérants du monde qui se
demandent déjà si pour parler le même
langage, ils ne devraient pas d'abord
accroître leur puissance de feu et leur
influence commerciale de par le
monde !
Les pays tels que la France, la
Chine et la Russie, soutenus par
quelques Institutions à caractère
international telles que l'ONU, l'O.I.T.,
l'O.M.S., et le W.W.F., se remettent

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 63
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

déjà en question quant à leur rôle à


jouer dans la mondialisation de
l'économie face aux enjeux pour une
paix durable sur notre planète (Rist,
1997 et Ziegler, 1997)!
La mondialisation de l'économie
ne sera ni la constitution, ni
l'uniformisation d'un espace
économique mondial, du
développement d'une interdépendance
qui relativiserait l'importance des
rapports de force entre les puissances,
mais bien plutôt celle d'une
concurrence exacerbée entre les trois
grands blocs commerciaux: les Etats-
Unis d'Amérique, l'union européenne
et le sud-est asiatique (Morin et Naïr,
1997 et Ponssard, 1997).

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 64
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Cependant, d'aucuns se
demandent si la tempête financière qui
souffle sur le Sud-est asiatique
pourrait déboucher à une crise
économique mondiale, l'Europe n'y
échappera pas si elle ne relève pas ses
minima sociaux! En effet, en Europe
on assiste de plus en plus à une
émergence d'une classe sociale des
pauvres plus pauvres que les pauvres
des pays pauvres!
Ces incohérences du néo-libéralisme
économique qui s'accentue, profite
évidemment, à l'extrême droite (qui
puise d'ailleurs dans le même électorat
que les libéraux) alors que la création
de l'emploi pou les chômeurs d'ici
passe aussi par l'accroissement de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 65
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

consommation des pays en voie de


développement! En encourageant en
même temps la réinsertion des
immigrés qualifiés dans leurs pays
d'origine par une politique
d'investissement significatif dans ces
pays pauvres (ou en développement),
l'Europe ouvre un autre pôle de
consommateurs et un partenariat plus
humain avec les pays du sud pour le
troisième millénaire.

1.2. Même les alliés des Etats-Unis ont de quoi


s'inquiéter !

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 66
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

La conversation sincère mais enregistrée, à


leur insu, entre M. le Premier Ministre
canadien, Jean Chrétien et son homologue
belge M. Jean Luc Dehaene avant
l'ouverture des travaux de l'OTAN du mois
de juillet 1997 en dit long!
Finalement, la question que tout le
monde se pose est de savoir, pourquoi les
Etats-Unis gardent si longtemps ce
monopole de suprématie? Avant de
répondre à une telle question, il convient de
se faire une idée sur l'origine même de la
nation américaine.

1.3. Les acquis historico-culturels des U.S.A.


L'erreur d'un dirigeant peut porter un coup
fatal à l'histoire ou au destin de toute une

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 67
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

nation ou d'un continent. En effet, que dire


de Napoléon qui en vendant la Louisiane
(en 1803 pour 15 millions de lards) aurait
empêché inconsciemment que , de nos
jours, plus de la moitié de l'Amérique parle
français? (Chéhab Malek, 1997). Bien que
la présence française en Amérique date de
1535 et que celle des USA en 1682, grâce à
l'explorateur La Salle, l'influence française
n'égalera ni celle des espagnols, des
portugais et encore moins celles des anglais
en Amérique. Les statistiques
(unpublished) confirment aussi que
l'influence des italiens et des chinois
devancent aussi celle des français plus
particulièrement aux USA.
Les Etats-Unis est donc une nation
multiraciale par excellence! Chaque race y

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 68
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

trouve son compte. Les blancs (européens,


arabes et berbères), les noirs (d'origine
africaine et indienne), les jaunes (d'origine
asiatique dont les japonais et les chinois) et
les rouges y sont bien représentés. Chacune
de ces races estime qu'elle se trouve chez
soi! Bref, implicitement, les Etats-Unis
apparaissent comme "un mini Etat
mondial" où toutes les races de la planète
se côtoient et défendent un même ETAT-
NATION.
Ce phénomène est l'un des aspects
majeurs qui confère aux Etats-Unis sa plus
grande emprise sur le reste du monde.
Du point de vue linguistique, les
Etats-Unis restent ouverts au monde entier
et ce, grâce à deux langues principales
largement parlées dans le monde entier à

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 69
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

savoir, l'anglais et l'espagnol. A ces


privilèges, il faut ajouter la qualité des
hommes qui historiquement, composent la
population américaine.
Les blancs aussi bien que les noirs
qui constituent la majorité de la nation
américaine sont des descendants des
personnes de poigne, physiquement aptes,
fortes et qui ont été capables d'affronter le
pire, les intempéries climatiques et les
difficultés de tout genre! A cela nous
pouvons ajouter les prédispositions d'ordre
économico-financier à savoir :
- primo, l'esprit entreprenant de l'homme
d'affaire américain prêt à risquer ou à
investir dans une nouvelle aventure
économico-financière pour une plus-value;

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 70
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

- secundo, les Etats-Unis disposent d'un lobby


pluridisciplinaire et multidimensionnel
capable aussi bien de s'accaparer une
"matière grise" aux fins fonds de la Corée
du sud ou du Vietnam que d'influer sur le
processus électoral et le cours des
événements politiques en France (Jauvert,
1997/le Nouvel Observateur, avril 1997 :
Les secrets des archives américaines, 1954-
1969,)!
Tertio, certains Etats puissants et
européens ne jurent que par les Etats-Unis
et préféreraient défendre les intérêts
américains à travers le monde, plutôt que
ceux de l'Union européenne! C'est le cas de
la Grande Bretagne, de l'Irlande etc.. Ceci
est d'autant plus vrai quand on s'imagine
que 2 personnes sur 5, de race blanche,

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 71
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

rencontrées aux U.S.A. seraient d'origine de


l'un ou de l'autre de ces deux pays-là!
Certains qualifient la Grande Bretagne de
porte avion américain contre l'Europe dans
l'Océan Atlantique!
Et enfin, quarto, et non le moindre,
les deux grandes Institutions bancaires les
plus puissantes (F.M.I. et la Banque
mondiale) ont leur siège social et
administratif aux Etats-Unis. Bien que les
Etats-unis soient le pays le plus endetté au
monde, il n'en est pas pour autant le plus
inquiété des Etats qui subissent toute forme
de pression des Institutions financières
internationales!

1.4. Les américains ne trichent pas

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 72
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Le secret américain réside finalement entre


autre dans la façon dont tout ceci est
coordonné et surtout comment d'une
manière volontariste les américains s'y
prêtent si bien à l'étranger! Est-ce donc une
forte conscience nationale proche du
"chauvinisme" pour sa patrie qui y
contribue ?
Le rôle historique qu'ont joué les
Etats-Unis pendant et après la deuxième
guerre mondiale et les conventions
stratégiques et commerciales qu'ils ont fait
signé aux Etats européens, sortis affaiblis
de cette guerre, leur confère un droit de
regard sur plusieurs secteurs sensibles et
une place de choix dans les négociations
internationales telle que le GATT. Mais, cet
équilibre pourrait être rompu à la

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 73
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

mondialisation de l'économie car certains


Etats qui deviennent technologiquement et
économiquement puissants ont peu de
compte (ou presque rien) à rendre aux
U.S.A.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 74
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

CHAPITRE II
DE LA LIBRE CONCURRENCE
A LA MONDIALISATION

2.1. L'inconnu qui se profile à l'horizon: en


faveur de qui va-t-il jouer?

Certains spécialistes des questions de


développement de l'Afrique noire, que ce
soit aussi bien en sciences sociales
qu'humaines et une bonne partie de
l'opinion publique s'accordent pour
confirmer que l'hypothèse de la
concurrence et de l'économie de marché
serait une invention des sociétés
européennes. Faut-il encore une fois
rappeler à ces spécialistes de l'ignorance
que la concurrence n'est pas incompatible
avec les économies africaines, car elle

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 75
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

résulte d'un ordre naturel de coopération


sociale qui n'a été créé par personne. Hayek
(1980) l'appelle tout simplement l'ordre
spontané. La seule chose qu'elle exige c'est
la liberté d'entrée et de sortie qu'il faut
préserver sur les marchés.
Cependant, d'aucuns se demandent si
la mondialisation ou l'internationalisation
des économies ne contribuent pas
davantage à cette montée inquiétante de la
toute puissance américaine dont les
préoccupations majeures seraient, d'une
part de définir une stratégie globale pour
les entreprises multinationales et d'autre
part d'organiser les échanges
internationaux (régionalisme ou
multilatéralisme).

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 76
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Dans cette religion des économies


mondiales, il faut déjà regretter la
marginalisation des laissés pour-compte tel
est le cas de l'Afrique subsaharienne.
L'annuaire économique et géopolitique
dont les contours étaient peu définis seront
plus marqués (Lacoste, 1997 et Rist, 1997)!
Nous savons pourtant que certains
signes précurseurs de l'autodestruction du
capitalisme néo-libéral ont été enregistrés
une décennie avant la deuxième guerre
mondiale (Lucius, 1932). De nos jours, on
parle même des sept péchés capitaux du
modèle libéral (Le Monde Diplomatique n°
518- 44ème année, mai 1997). Chaque
système doit connaître son paroxysme et
fléchir ensuite.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 77
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Il est vrai que la mondialisation est


irréversible mais elle ne sera pas uniforme!
L'essentiel du commerce mondial (75% des
échanges) continuera à se faire entre les
pays du Nord. Tout compte fait, nous
assisterons à la disjonction entre une
économie mondiale et des gouvernements
(le Courrier n° 164).
Nous assisterons donc à la formation d'un
"nouveau système d'élites à l'échelle
mondiale constitué des coalitions
transnationales d'intérêts composés
essentiellement de trois segments :
l'économique, le politique,... Ces élites
pensent monde et agissent monde... Il s'agit
d'une oligarchie dont les activités révèlent
une confusion toujours plus grande, logique

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 78
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

de la concurrence et pratiques de
prédation" ( Morin et Naïr, 1997).

2.2. Qu'on me haïsse pourvu qu'on me


craigne

D'autres atouts qui jouent en faveur


de cet impérialisme américain sont
incontestablement leur vision
géostratégique et la notion d'une paix
fragile sur notre planète. Cette logique a
justifié pour longtemps la course effrénée
des Etats-Unis à l'armement pendant plus
de 50 ans de guerre froide. Ne dit-on pas
que "l'occasion fait le larron"? Ce
phénomène a permis aux Etats-Unis de se
tailler la place d'une première puissance
militaire mondiale.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 79
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Aux yeux de certains, le rôle du


"GENDARME DU MONDE" auquel
jouent les Etats-Unis pourrait amener
certains frères ennemis d'hier à composer
ou à se rallier pour contrer un ennemi
commercial et militaire commun!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 80
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

2.3. La contre offensive par des pays


nouvellement industrialisés (P.N.I.) est
d'abord commerciale

Au premier plan se trouve le


sud-est asiatique composé des pays
nouvellement industrialisés (P.I.N.)
(Ponssard, 1997 et Vallet, 1997). En effet,
le départ des anglais de Hongkong
facilitera les alliances dans la région.
Hongkong pourrait devenir le couloir de
compromis entre la Chine et le sud-est
asiatique. Au second plan, la Russie qui
pense déjà à son entrée dans l'Union
européenne sans penser à son intégration
dans l'OTAN (Visite et déclaration du 1er.
Ministre russe à l'U.E. le jeudi, 17
/07/1997). Cette main tendue de la Russie

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 81
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

à l'U.E. pourrait certainement donner à


l'Union européenne un peu plus de
confiance en elle dans les négociations
avec les U.S.A. toujours plus voraces! Le
bras de fer entre les Etats Unis
d'Amérique et l'alliance franco-russe pour
un marché juteux (en septembre 1997)
d'exploitation du gaz en Iran (de ± 1,5
milliards de dollars $ USA) prouve à
suffisance que les décisions d'embargo
décidées par les USA (Loi d'Amato), les
français n'en ont que faire! Les récentes
conventions commerciales entre la Russie
et la Chine en novembre 1997!

2.4.-Elle pourrait aussi devenir militaro-


stratégique

Conscients de ce risque, les Etats-


Unis essaient déjà d'étendre leurs

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 82
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

tentacules stratégiques vers les rescapés


du bloc communiste. En effet, l'OTAN
souhaite ramener dans son giron, certains
Etats anciens membres du bloc
communiste tels que la Roumanie, la
Slovaquie etc., et ce, avant même que
leur intégration au sein de l'Union
européenne ne soit acquise!
Cependant, l'on sent de plus en plus
que leur entrée dans l'Union européenne
ne fait pas l'unanimité transatlantique en
passant par Londres! Pour certains
observateurs avertis, c'est autant dire,
nous avons d'abord besoin de vous pour
notre sécurité mais, quant à votre stabilité
socio-économique, on verra!
Mais, en accordant à la Chine le statut de
la nation la plus privilégiée auprès des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 83
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Etats-Unis (1994-1996) ceci n'a pas


empêché la Chine de poursuivre

ses essais et ses recherches en armes


nucléaires. Il n'y a qu'un pas à franchir
entre le foisonnement d'industries
aéronautiques civile et militaro -
stratégique. Déjà, la Corée du Sud s'est
dotée des missiles à longue portée
capables de frapper des objectifs situés au
Japon (La Libre Belgique du 20 septembre
1997) .
On ne freine pas la technologie dit-
on! Bien que Teal Group (american
consulting group, un sous traitant de
Pentagone) se soit montré sans pitié quant
aux programmes des nouveaux pays (dont
la Chine, le Brésil, l'Indonésie et la Corée

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 84
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

du Sud) aéronautiques civils et militaires


(Hubert Levet, 1997), le progrès
enregistré en ce domaine dans ces pays
inquiète les services de renseignement
stratégique américain .
Sur ce point, la France détentrice
d'une arme équivalente, les terribles
fusées Tomao ne voudrait plus être
embarrassée comme elle le fut durant la
guerre du Golf menée contre l'Irak et
surtout elle souhaite que, désormais, pour
la sécurité internationale, les Etats-Unis
tiennent compte de sa force de frappe et
des égards mérités consécutifs à sa
nouvelle acquisition d'une puissance de
feux à la hauteur des leurs. D'ailleurs,la
France a mis en oeuvre depuis 1995,
l'exploitation du satellite photographique

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 85
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Hélios 1. Ce programme qui coûté près de


70 milliards de FB (± (11 milliards de FF)
a permis à la France de combler une partie
de son retard pris sur les USA et la Russie
en termes d'images et des interceptions
électromagnétiques ( Faure, 1997).
L'opposition de l'Hexagone à
cautionner le 2ème épisode de frappes
américaines des objectifs irakiens (en
février 1998) est pris au sérieux par
Washington qui bénéficie pourtant de tout
le soutien britannique!
N'oublions pas que c'est un gaulliste
qui est à la tête de l'Etat français! C'est
avec fierté et satisfaction que M. le
Président J. Chirac a présenté à l'opinion
internationale le nouveau-né de leur
industrie d'armement, le char capable de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 86
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

tirer dans toutes les directions tout en


roulant!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 87
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

CHAPITRE III
L'INEFFICACITÉ DU FRANÇAIS DANS UN MONDE
TECHNOLOGIQUE ET COMMERCIAL DE
PLUS EN PLUS ANGLO-SAXON

3.1. La crise de la francophonie pour le


meilleur et pour le pire

Face au Commonwealth (richesse


commune), la francophonie ne représente
pas grand chose! Après 25 ans
d'expérience, de ses 47 pays membres,
tout le poids financier repose sur 3 pays
seulement (bailleurs des fonds, à savoir, la
France, le Canada et la Belgique
francophone). Ce handicap est d'autant
plus sérieux quand on sait qu'elle
rassemble à côté de ces trois pays
industrialisés les plus pauvres pays de
notre planète.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 88
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Près de 40% de la population de


l'univers francophone (estimé à 130
millions d'hommes soient ± 2,5% de la
population mondiale) vivent au seuil de
pauvreté ! Conséquemment, les liens de
solidarité entre les pays francophones sont
moins solides qu'entre les pays membres
du Commonwealth.
Les tentatives de demande d'un pays
francophone de faire partie du
Commonwealth ont été enregistrées et ce
évidemment avec la complicité des
puissances anglo-saxonnes et ce, sous
l'oeil impuissant de la France!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 89
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

3.2. Les faiblesses structurelles de la


francophonie

La réponse du Secrétaire général à


la Francophonie, en répondant au
questionnaire du journaliste L.. D'HONT (
Libre Belgique, du 12/02/ 1998) que les
Organisations internationales sont là pour
la protection des peuples avant celles des
gouvernements se trouvent en
contradiction avec la Charte de la
Francophonie qui proscrit formellement
toute ingérence dans les affaires
intérieures d'un Etat membre, surtout
quand on sait qu'on a déjà eu affaire
pendant plus de trois décennies aux
régimes politiques totalitaires en Afrique
noire!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 90
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

A ce jour, dans plusieurs états


francophones il y a très peu de signes qui
nous annoncent un lendemain meilleur.
Le double langage de la Francophonie,
comme le qualifie (P. PAQUET du même
quotidien belge) cache encore une malaise
plus profonde dans le fonctionnement de
cette institution, à savoir, le manque de
moyens à la hauteur de ses ambitions. La
Francophonie a été réduite et ce depuis
longtemps à un intermédiaire des
échanges culturels et même pas encore
économique.
Les étapes économique et politique étant
liées, surtout quand on sait que la priorité
française au sein du GATT ou du Marché
de Londres est d'abord européenne. Aussi,
avec quelle détermination la France s'est

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 91
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

elle impliquée dans l'octroi des quota plus


consistant aux ACP (pays de l'Afrique,
des Caraïbes et du Pacifique) dans l'Union
européenne? Monsieur Boutros Boutros-
Ghali a-t-il tiré une leçon de son passage à
l'ONU, où, d'aucuns pensent qu'en
refusant de faire la politique des Etats-
Unis, son départ était décidé! Même si
pour le cas de la Francophonie, le
problème se présente, autrement, il sera
déboulonné s'il refuse d'exécuter la
volonté de la France d'abord et celle des
autres Etats ensuite. Bref, monsieur le
Secrétaire général de la Francophonie sera
d'abord au service des Etats (dont la
France à la tête) d'abord et des autres
Institutions à caractère international
ensuite. On ne peut contraindre de peur de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 92
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

contrarier son bailleur principal des


fonds, surtout quand nous lui devons notre
propre désignation et que la survie de
l'institution dépend de celui-là même qui
en est l'initiateur! « Busness is busness »!
Peuples francophones accroupis dans la
misère noire, sous les régimes totalitaires,
tenez bon, car, votre avenir n'est qu'entre
vos mains!

3.3. Droit à la différence mais non à


l'isolement

La différence est une valeur en soi, une


donnée forte. Ceci est particulièrement
vrai dans l'univers de la science
philosophique, biologique ou écologique
où le concept de différence est au centre

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 93
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

de leur épistémologie en démontrant que


ni l'évolution humaine, ni l'équilibre entre
les écosystèmes ne sont concevables sans
les écarts, les mélanges, les effets
combinatoires que seule la différence rend
possible (Semprini, 1997). D'ailleurs,
Goldberg (1994) a identifié dans le succès
de la notion de différence un des facteurs
de l'émergence du multiculturalisme.
Si donc le français est le creuset de
la francophonie, celle-ci ne peut
fonctionner que sur une attitude défensive
face au fabuleux Commonwealth.
Pourtant, dans un monde où l'hégémonie
d'une seule langue risque de véhiculer un
seul mode de penser , réduit aux échanges
utilitaires, fonctionnels, l'usage de la
langue française ouvre d'autres espaces.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 94
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

L'une ou l'autre dimension cachée


d'une des deux cultures pourrait avoir plus
de sens humain que l'autre. Parmi les
codes conversationnels qui diffèrent selon
les cultures, E. Marc (1992) souligne le
fait que les français ont plutôt l'habitude,
par exemple, lorsqu'ils traitent une affaire,
de commencer l'échange par quelques
propos banaux ou amicaux (ils
n'aborderont le vif du sujet qu'entre "la
poire et le fromage") lors d'un repas
professionnel. Cette habitude irrite les
américains qui ont le réflexe inverse:
d'abord parler "des affaires" pour ensuite
discuter aimablement! Mais, comment
peut-on discuter aimablement si par
exemple l'entretien relatif aux affaires a
été un fiasco? Cette attitude anglo-

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 95
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

saxonne cache un état d'esprit expéditif


dans les relations interhumaines surtout
lorsqu'on y gagne rien!
La spécificité des univers culturels au nom
de leur rationalité interne comme de la
relativité des valeurs, a eu le risque
d'enfermer chaque culture dans un espace
clos , figé, replié sur lui-même. Vu sous
cet angle, la culture devient un atout
auquel les peuples en présence recourir
pour exploiter ou objectiver certains
rapports des forces.
Si de nos jours et peut- être au cours de la
décennie à venir, l'anglophonie peut
chercher à "étrangler" la francophonie, il
importe de rappeler qu'en tant que
cultures, la francophonie et l'anglophonie
sont des formations historiques évolutives

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 96
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

(ce qui relativise la notion de culture


d'origine) et qui, de surcroît, doivent
beaucoup à l'emprunt mutuel (Carmel
Camilleri, 1992). Au fait, il n'est de
culture que métisse et la tolérance n'est
que fondement de l'interculturel.
Les Etats européens sont fondés sur
le principe Judéo-chrétien qui défend le
principe même de l'amour du prochain,
très proche du terme cher aux francs-
maçons "l'épanouissement de l'homme"
(= humanisme) qui ont tous deux joué en
faveur de la création des Etats de droit où
l'intérêt général passe avant les intérêts
personnels.
L'exemple d'un chef de l'Etat
comme Charlemagne dont la volonté
humaniste n'est plus à démontrer, bien

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 97
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

qu'illettré, est reconnu comme fondateur


des écoles modernes dans le seul but de
libérer l'homme par la vulgarisation des
connaissances.
Toute culture est donc le résultat de
relations historiques complexes et non
d'un développement prédéterminé
(Muchielli, 1992).
A-t-on oublié aussi que la Charte
des Etats-Unis fut l'oeuvre des plus grands
francs-maçons français de la génération de
Lafayette, Jules Ferry, Victor Schoelcher
et Félix Eboué? La franc-maçonnerie qui
d'ailleurs doit avoir en ce début du 3ème
millénaire du pain sur la planche, l'homme
n'étant plus le centre d'intérêt son
épanouissement est largement compromis!
Roszak (1980) pense même que la

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 98
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

technocratie, le culte aberrant de la


science et de la technologie, le mythe de la
conscience objective sortent fort mal en
point du réquisitoire des manifestations
des jeunes et des mouvements syndicaux,
qui est aussi- et peut-être avant tout un
plaidoyer pour l'homme, dont ils menacent
chaque jour un peu plus la liberté et
l'épanouissement intérieur.
Cette défense d'intérêts de l'homme
(même les plus faibles) fait partie de ce
que Hitler a appelé le complot Judéo -
maçonnique qu'il fallait combattre à tout
prix, au cours de la 1ère moitié du XXème
siècle. Alors, peut-on comprendre
pourquoi les dictatures fascistes
(Mussolini, Franco Salasar, Pinochet et
Mobutu, un rosicrucien invétéré) et les

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 99
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

idéologies d'extrême (gauche et droite) se


sont acharnées et s'acharnent encore à la
franc-maçonnerie!
Quoiqu'on dise, les Partis politiques
sociaux (et sociaux chrétiens) et
communistes ont toujours été plus proches
de l'idéal franc-maçonnique (Rfr.
Déclaration du 1er Ministre français
Lionel Jospin (janvier 1998, en ce qui
concerne l'abolition de l'esclavagisme)
que ne le seraient les Partis politiques
libéraux! D'ailleurs, la conquête de l'Est
par la franc-maçonnerie, comme
alternative à la chute du communisme (à
Prague, Budapest, Belgrade et à Moscou)
parce que certains dirigeants communistes
(tels que Lajos Kossuth, Gyula Andrassy,
Edvard Benes et Jan Massaryk) sont des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 100
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

francs-maçons ou sympathisants des loges


maçonniques dans leurs pays respectifs
(Janos Frühling et Catherine Sas, 1991).
N'est-ce pas que les deux
promoteurs de l'abolition de l'esclavage,
l'abbé Grégoire sous la Révolution et V.
Schoelcher (1848) sont des francs–
maçons! En espérant que le "mea culpa"
de l'Eglise catholique institutionnelle (en
septembre 1997) pour n'avoir pas dénoncé
la collaboration du gouvernement de
Vichy (Philippe de) en France
contribuerait à rapprocher la franc-
maçonnerie de l'Eglise Catholique!
La franc-maçonnerie ne triche pas car on
ne peut se réclamer de la tolérance, de la
liberté de conscience, de l'égalité et de la
fraternité de tous les hommes si, dans le

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 101
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

même temps, on s'adresse à un auditoire


qui se cantonne dans des nationalismes
restrictifs ! (Starvrides et Colin, 1992).
Aux yeux de certains, le capitalisme avec
son système de production et
d'exploitation à outrance en oubliant
l'homme, comme centre d'intérêt, sont des
séquelles du système féodale et donc très
proche de l'esclavagisme.
Que dire cependant de la place du
secret dans la franc-maçonnerie au rôle
joué par l'initiation, en passant par les
problèmes du sacré et de la rationalité
dans leurs rapports avec le symbole
puisque l'approche de la franc-maçonnerie
en général a été trop longtemps confinée
dans le champ des recherches historiques!

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 102
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Il est tout de même malheureux de


constater que parfois les malentendus ou
incompréhensions entre les leaders
politiques (ou idéologues), ayant abouti à
des conflits armés et fait des milliers de
victimes (parmi les paisibles citoyens)
soient les résultats d'une sourde lutte
d'influence ou des rivalités entre les loges,
les obédiences et/ou autres organisations
secrètes et mystiques plus ou moins
concurrentes (Franc-maçonnerie, Rose-
Croix, Maï-caré etc.)!
Enfin, c'est en français que fut
rédigée la déclaration des droits de
l'homme et du citoyen. Pour les uns et les
autres, faut-il rappeler que l'héritage de la
francophonie est celui de l'humanisme et
non la nostalgie de la puissance ? Si les

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 103
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

francophones ne sont que 9% de la


population mondiale, ils représentent donc
une minorité, dans l'univers pluri linguiste
et qui, au nom des conventions
internationales (ONU), doivent bénéficier
du droit à la protection pour exister et
surtout pour s'exprimer. Face au mépris
parfois voilé et à l'envahissement réel la
francophonie doit être comprise comme
une espace pour la défense d'autres
langues qui ont droit d'exister.
A Cotonou (au Bénin), M. Chirac
(1995) défendit avec ferveur contre les
menaces de "l'uniformité linguistique",
notre droit "à penser, à nous émouvoir et
même à prier autrement"?

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 104
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

3.4. La francophonie est-ce une contrainte


ou une alternative?

Qu'on le veuille ou pas la


francophonie existe cependant moins
comme une contrainte de l'histoire ou de
l'économie que comme un choix, comme
une alternative (Braeckman, 1995). Elle
n'est d'ailleurs pas une affaire de territoire
(elle est présente sur 5 continents), elle
entend se battre pour l'exception culturelle
entre autre contre le GATT. Mais, a -t-
elle vraiment les moyens à la hauteur de
ses ambitions ou des attentes de ses
défenseurs ?
La francophonie ne pourra se défendre
contre ses antagonistes que si elle est
dotée d'une véritable politique

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 105
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

d'expansion culturelle. En d'autres termes


elle ne peut exister que si elle est présente
à tous les rendez-vous tant scientifique,
technologique que commercial. Et enfin, il
faut que les pays membres innovent,
créent et défendent leurs acquis.
De nos jours, parler et écrire en français
est devenu synonyme d'isolement et
d'inefficacité dans le monde scientifique.
Publier en français, revient à limiter la
plus large diffusion de son travail. Aussi,
la France et parfois la Belgique
francophone sont les seuls pays à soutenir
financièrement la publication à l'étranger,
d'un ouvrage écrit en français!
Par contre, lorsqu'un ouvrage ou un article
est rédigé en anglais on peut s'adresser à
une multitude de pays tels que: les Etats-

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 106
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Unis, le Japon, l'Allemagne, le Canada,


l'Afrique du Sud, le Nigeria, la Corée du
sud et même à la France.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 107
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

3.5. La stratégie anglo-saxonne du


"keeping up with former trainees back
home" est une des faiblesses de la
francophonie

Certains Etats puissants de la


francophonie ont plutôt l'habitude de
combattre sur le terrain les nationaux
qu'ils ont eux-mêmes formé chez eux! Du
coup, les plus grands détracteurs
politiques, sont majoritairement ceux-là
mêmes qui ont étudié dans le pays
développé concerné.
Les Etats-Unis ont plutôt l'habitude de
suivre l'évolution des cadres formés chez
eux, de retour dans leurs pays respectifs.
La priorité pour diriger l'un ou l'autre
projet de coopération revient à leurs

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 108
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

anciens étudiants ou stagiaires. Au cours


des commissions mixtes (d'Etat à Etat),
ceux de leurs anciens, gardés évidemment
dans la bonne grâce des Etats-Unis sont
vite contactés et mobilisés pour défendre
les dossiers. Une enquête non publiée
prouve qu'au bureau de l'U.S.A.I.D.
(Kinshasa) et à la tête des projets GOZ-
U.S.A.I.D. (conjointement financés par le
Gouvernement zaïrois et l'Etat américain
USA) 91% des cadres (de
commandement) furent soit des
américains ou des congolais ayant étudié
soit aux USA ou en Grande Bretagne! On
pense même que cette proportion est
respectée aussi bien dans les services
secrets militaro - stratégiques que
politiques de chaque pays intéressant.

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 109
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

Ce qui est le plus flagrant ce sont surtout


les officiers supérieurs. Aucun officier
supérieur formé dans le pays de l'Oncle
Sam n'est abandonné. En cas de conflits
armés dans un pays, les Etats-Unis
veillent au grain!
Le Général zaïrois tué pour avoir voulu
éviter le pillage et l'effusion de sang (M.
Donatien Mahele Lieko Bokungu) serait-il
abattu la nuit du 16 au 17 mai 1997 à
Kinshasa (au camp Tshatshi) si la France
avait soutenu jusqu'au bout l'opération le
plan du général Mahele comme prévu?
(Jeune Afrique du 13 au 26 août 1997, n°
1910-1911).

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 110
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

3.6. La France serait-elle en retard d'un


débat?
C'est à croire que la France est parfois en
retard d'un débat sur ce qui se passe dans
le monde, voire même dans son "propre
fief", en zone francophone! La guerre
pour la conquête des nouveaux
consommateurs à la mondialisation de
l'économie a commencé (Alet, 1997). Il
faut aussi s'assurer du contrôle des
minerais stratégiques dont disposerait seul
le vieux continent et particulièrement le
Congo (ex-Zaïre) (Nicolaï et al., 1996 et
Ndaywel è Nziem, 1997)!
Au cours de deux dernières décennies, les
dirigeants francophones de l'Afrique noire
sont montrés du doigt quant à leur
malversation financière doublée de

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 111
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

mauvaise gestion du bien public et du


manque de volonté politique à
démocratiser l'appareil de l'Etat que leurs
homologues anglophones!
Les Etats-Unis et la France portent la
responsabilité du triple silence ( P.E.
Kabeya, dans Le Soir du 5 mars 1998)
dans lequel se commettent toutes les
atteintes à la liberté. Le silence mercantile
des amis du Congo qui ont signé des
contrats juteux ou qui font des doux yeux
au pouvoir de Kinshasa pour des intérêts
commerciaux inavoués d'abord, un silence
coupable ensuite de la Diaspora ou de
l'intelligentsia congolaise prompte à
endosser les oripeaux du courtisan pour se
rapprocher des cercles du pouvoir et enfin
le silence terrorisé d'une population

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 112
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

acculée aux pires extrémistes et ne


pouvant avoir recours qu'à des faux.
Face à la corruption et son argent
facile inéluctables, pour nous hommes et
femmes dont les préjugés et les espoirs
sont inhérents à notre nature, ce qui
importe finalement ce sont nos valeurs
morales, notre éducation ou plutôt notre
personnalité. C'est pourquoi, l'éducation
familiale et l'enseignement de base
(maternel et primaire) doivent être tirés,
pour l'essentiel de notre culture.
Etre Chef de l'Etat ou Président de la
République ne signifie pas qu'on devient
"ipso facto" le gestionnaire principal des
finances publiques ; néanmoins, elle est
une occasion offerte pour contribuer au

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 113
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

bon choix des projets de société pour


l'intérêt général.
Si la barrière linguistique a été franchie
d'aucuns se demandent si les dessous de la
communication interculturelle (dimension
cachée, tels que les codes culturels)
(Edmond Marc, 1992) ont été adoptés en
Afrique noire?
Pourquoi ces différences (entre le
métropole et ses anciennes colonies) dans
le "management" de la chose publique?
L'intérêt général n'est pas du tout la
somme d'intérêts personnels; l'homme
étant ce qu'il est, on a besoin à tout instant
des garde-fous qu'on ne peut définir qu'à
travers une mise en place des institutions
démocratiques. Ne dit-on pas souvent que
mieux vaut une mauvaise loi qu'une

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 114
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

absence de celle-ci? Le vide juridique ou


institutionnel donne droit à toute sorte de
dérapage, d'exclusion et des règlements de
compte où l'auteur pourrait se retrouver
aussi victime de son propre système.
A cette fin du siècle, dont le bilan
pour l'Afrique noire est plutôt mitigé,
voire même négatif, tout leader
nationaliste et responsable doit contribuer
à ce que l'Afrique noire bannisse
l'obscurantisme qui a caractérise nos
sociétés traditionnelles et aurait empêché
le développement d'un esprit d'abstraction.
Peut-on encore s'imaginer que
jusqu'au passé très récent (et de nos jours
encore dans certains milieux traditionnels)
seuls les initiés et/ou un groupe restreint a
le monopole d'accès au savoir des

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 115
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

sciences occultes et à une bonne partie de


la médecine traditionnelle !
La France en tant que mère patrie de
la démocratie n'a pas, en tout cas, joué un
rôle positif dans le choix de type de
société de ses anciennes colonies! Et
pourtant les historiens soulignent le fait
que la France colonisait en faisant des
indigènes, des assimilés!
Aux risques de se présenter en
position de faiblesse à la mondialisation
de l'économie annoncée pour 1999,
l'Afrique en général continuera-t-elle à
servir de tiroir renfermant des matières
premières dont certaines puissances
occidentales auront encore besoin pour
faire face à la percée technologique que

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 116
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

leur imposent les pays du sud-est


asiatique?

Ce qui étonne plus d'un observateur c'est


qu'entre temps, l'Afrique noire croupit
dans la misère et son développement
n'intéresse personne alors que ses deux
cents millions d'âmes auraient dû, en
échange, bénéficier d'un pouvoir d'achat
plus honorable (John Ileffe, 1997 et De
Sequeira Carvalho, 1997)!
La réaction française , de privatiser ses
relations politiques avec les états africains
(Glaser et Smith, 1997), face aux
accusations souvent portées contre
Matignon et l’Elysée ne pourrait pas
affecter gravement les relations
commerciales et stratégiques entre ce pays

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 117
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

et les nouvelles et fragiles démocraties des


Etats de l'Afrique francophone. Cette
attitude dans laquelle les Etats-Unis ont
poussé la France leur sera favorable car, la
guerre rwando-rwandaise et rwando-
congolaise en a été la preuve.
Déjà, Misser et Vallée (1997) parlent
d’irruption des nouveaux acteurs du
secteur minier africain et qui seraient
parfois mieux armés que certains Etats
africains. Certains dirigeants, leaders
politiques ou gouvernements africains se
sont associés aux aventuriers, aux
mercenaires, juste le temps d’exploiter les
richesses minières au détriment de la
population. Tout observateur averti se
demande si la France ne serait pas en
retard d’un débat face à cet abandon

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 118
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

encore une fois précipité face aux enjeux


en présence? En effet, en ce début de la
démocratisation des institutions des Etats
africains, la période que traverse l’Afrique
francophone est fort semblable, face aux
enjeux en présence, au lendemain de
l’acquisition de leur indépendance! En ce
moment, où ces Etats ont besoin d’être
assistés pour faire seoir l’autorité de
l’Etat,les droits et les devoirs des citoyens
, dans certains Etats occidentaux comme
en France, les discours d’abandonner les
africains à eux mêmes abondent (Smith et
Glaser, 1997).
Aussi, avec la mondialisation de
l’économie, les structures socio-
économiques et politiques de la plupart
des Etats africains n'ont pas d'atouts pour

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 119
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

entrer dans cette libre concurrence (


mondialisation de l'économie) où les
Etats-Unis jouent déjà sa carte de
"jokker".Cette période de libéralisation et
de la mondialisation de l'économie
suscitera d’ailleurs davantage une guerre
économique dont les objectifs principaux
se résument par la conquête des marchés
et la maîtrise des technologies à tel point
que l'espionnage et le contre-espionnage
s'adaptent déjà à ce nouveau contexte!
L'expression intelligence économique ne
traduit-elle pas une réalité qui a les mêmes
aspects que l'espionnage classique?
La fragilité de la France sur ce terrain est
doublement prévisible, d'une part en
termes des moyens qu'elle loue à ses
services secrets (1,3 milliards de FF

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 120
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

contre 3 milliards qu'offrent les USA aux


services correspondants) et d'autres part et
surtout lorsque des conflits de compétence
surgissent entre la DSGE et DST et qu'il
serait même possible d'opposer la DST et
SDECE ou DSGE quand les rivalités
d'arrière-pensées politiques refont surface.
En effet, ces deux services secrets relèvent
de deux ministères différents (Faure,
1997).

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 121
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

IIème PARTIE
DES LAISSES POUR COMPTE A LA
MONDIALISATION DE L'ECONOMIE

Généralités
Aucun homme responsable ne peut
cautionner les comportements sauvages de
pillage et de viols auxquels nous assistons
chaque fois qu'il y a un changement de
pouvoir en Afrique noire. Ces exactions
frappent principalement les expatriés et
les dignitaires du régime politique déchu.
L'Occident (les bailleurs des fonds,
F.M.I., Banque mondiale, les coopérants
et leurs hommes d'affaires) et les
dirigeants politiques doivent savoir que le
peuple en a marre de participer à la
création des richesses dont il ne peut jouir.
Pire encore quand de l'extérieur on

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 122
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

soutient que la reconstruction nationale et


la réhabilitation de certaines
infrastructures serviraient d'alibi à
l'arbitraire voire même à la suspension des
libertés fondamentales des citoyens!
Aussi, l'exploitation de leurs
richesses qui ne leur garantit rien suscitera
toujours des révoltes violentes au prix des
vies humaines et des ruptures de
coopération pour des nouveaux
partenaires. Une exploitation d'un pays
qui ne favorise qu'une minorité au
détriment des intérêts communs et publics
fera toujours des victimes en vies
humaines et des pillages sauvages.
De notre point de vue, l'exploitation des
richesses d'un pays doit servir d'abord à
doter ce pays d'une infrastructure durable

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 123
DES VICES QUI NE TIENNENT A NOUS QUE PAR D'AUTRES
------------------------------------------------------------------------------------------

(routes, autoroutes, chemins de fer, télé-


communication satellitaire, l'aménagement
et la construction des bâtiments publics,
tels que les écoles et les hôpitaux) pour un
développement intégral (Latouche, 1991).

----------------------------------------------------
Francophobie et/ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 124
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

CHAPITRE IV
ROLE POSITIF DU MEDIA DANS LA
PRISE DE CONSCIENCE DE
L'AFRICAIN MOYEN

4.1.Quelle politique pour quel type


d'intégration de l'étranger noir en
Europe

L'africain noir réalise que son intégration


en Europe se heurte de plus en plus à
l'insurrection très forte et croissante de
l'extrême droite (FN, AGIR, Ligue du
Nord, en Italie, qui disent tout haut ce que
la majorité d'européens pensent tout bas)
et du même coup le réflexe pour un retour
au bercail est présent dans les esprits à
une seule condition: ne plus subir sur son
propre territoire les humiliations dont il

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 125
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

était l'objet à l'étranger et plus


particulièrement en Europe! Même un
africain moyen est informé de ce qui se
passe sous d'autres cieux et les images des
revendications sociales qui lui sont
flanquées à la figure chaque soir , soit par
CNN, Euro news, ou TV5 ne peuvent que
le conforter dans sa prise de position.

4.2. Précautions exigées aux multinationales


occidentales

Il n'est donc plus question que les


multinationales investissent en Afrique
noire en s'appuyant uniquement sur une
poignée de dirigeants dont on a graissé les
pattes et payé gracieusement leurs
collaborateurs sans aucune intention

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 126
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

d'investir d'une manière consistante dans


un pays hôte. Les dirigeants politiques et
les opérateurs économiques d'où
proviennent de telles multinationales
feraient mieux de prévenir que de guérir !

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 127
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

4.3. Quels défis à relever pour l'afrique


subsaharienne

La logique selon laquelle il ne peut y


avoir démocratie sans développement peut
paraître aussi démotivant que dire il ne
peut y avoir démocratie que si le pays
dispose d’une économie prospère! Si les
défis pour l’Afrique noire, par ordre
d’importance restent la PAIX - LA
DEMOCRATIE et le
DEVELOPPEMENT, l’Afrique
subsaharienne a d’abord besoin de la paix
avant d’envisager toute forme de
développement. Monsieur Dupriez (dans
son discours sur les « cultures et réalités
africaines », le 6 nov. 1998 à L.L.N.) en
affirmant qu’ « il n’y a de richesse en
Afrique qu’une richesse partagée »
----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 128
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

démontre à suffisance que l’homme étant


le centre de cette économie informelle (
populaire ou tradi - moderne), le capital de
l’Afrique c’est la vie qu’on partage,
qu’on transmet et qu’on défend. Dans
cette partie du monde, il y aurait donc
ascendance des valeurs socio-culturelles
sur les valeurs économico-financières.
Cependant, puisque « the economy is here
to stay », et qu’aucune partie du monde
n’y échappe, la leçon magistrale du
Professeur émérite M. Norro conclut qu’il
vaut mieux concilier cette forme
d’économie populaire avec le modèle
occidental. C’est dans une relation de
complémentarité entre l’économie
moderne et l’économie tradi - moderne
(populaire ou informelle) où se trouve le

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 129
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

salut pour l’Afrique subsaharienne (Journée


scientifique en hommage au Prof. Michel Norro,
le 6/11/1998).

Alors, y aurait parallélisme entre les


difficultés qui sous tendent l’accès à la
démocratie à celles pouvant conduire à
l’instauration d’une économie du marché
du type occidental?
L'Afrique de l'axe Lagos
(NIGERIA) en passant par Entebbe
(OUGANDA) et Kinshasa (R.D.C.) (ex-
Zaïre) jusqu'à Johannesburg (R.S.A.),
caractérisée par la volonté nationaliste de
ses nouveaux dirigeants, doit choisir entre
deux logiques commerciales à savoir, une
francophone (représentée par la France) et
l'autre anglo-saxonne (dont les Etats-Unis
et la Grande Bretagne sont les meilleurs
défenseurs).
----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 130
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

4.3.1.En termes d'échanges commerciaux avec


la France

Les français ignorent encore que le


commerce est comme l'abeille qui permet
d'aller du pollen au miel. Mais cette
attitude de la France trouve sa justification
dans sa culture qui n'est pas
essentiellement commerciale (Emmanuel de
la Taille, Enjeu international , Emission de la
TV5, du 1er novembre 1997). Les français ont

d'ailleurs tiré sur leur propre camp en


déclarant, à la T.V. 5 (émission Euro-
challenge du 7 juin 1997 à 12h20') : "la France

avec ses échanges commerciaux où il y a


toujours un gagnant et un perdant ne peut
brandir que des contrats d'arnaques". Cette
auto flagellation à la française n'est qu'une
----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 131
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

étape de prise de conscience d'un tout


petit nombre d'analystes économiques
d'Hexagone. Il y a encore un fossé entre
cette vision technocratique et les projets
de coopération d'Etat à Etat en cours et à
venir!
La brutalité avec laquelle les "sans
papiers" ont été traités, parmi eux certains
congolais (ex-zaïrois), à la demande du
gouvernement français, ne s'effacera pas
de si tôt de la mémoire de tout africain
responsable.
Malgré les déclarations de monsieur
Jacques Chirac, Président de la
République française, à savoir : "je ne
participerai à l'action de ceux qui, par
irresponsabilité, développent la
xénophobie et le racisme dans notre

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 132
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

pays", d'aucuns pensent que l'homme


politique français (gauche et droite
confondues) se comporte en matière des
droits des immigrés, "non pas comme des
leaders mais plutôt comme un followers"
(Weil, 1996, immigration, mensonges et vérités/le
Nouvel Observateur, mai 1996).
L'analyse des relations très
particulières qu'a entretenu la France et le
Président Mobutu (et non avec son
peuple) démontre à suffisance que pour la
France, le Congo (ex-Zaïre) n'était pas une
priorité bien qu'il soit le Ier pays
francophone au monde (45 millions des
francophones), si bien que tout
francophone sincère s'interroge parfois sur
l'avenir des relations entre les états
francophones d'Afrique noire car, pour
certains l'Afrique francophone a
----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 133
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

longtemps servi comme un outil des


négociations pour se positionner (plus
d'audience) parmi/auprès des autres
Etats puissants de notre planète mais
aussi et surtout pour défendre les intérêts
économiques et militaro-stratégiques
français dans le monde?

4.3.3. Quelle place à l'interculturel (ou de la


francophonie) face à l'émergence des
sentiments ultranationalistes?
Sur le plan international, cette fin
du XXème siècle est caractérisée par les
violences collectives sous le signe de
questions culturelles, ethniques et
religieuses. Les relations entre violence et
identité entre violence et phénomènes
communautaires ne sont ni claires ni

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 134
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

univoques (Le Bot, 1997). Les héros de la


non-violence ne nous ont-ils pas
suffisamment inspiré au cours de la 1ère
moitié du XXème siècle (Gandhi, 1986;
King, 1987; J.M. Muller, 1987 et Mellon
et Sémelin, 1994)? La violence n'a jamais
résolu un conflit. Ce dernier serait donc
plutôt inhibé, occulté et serait en suspens
car bien souvent il refait surface puisque
ses vrais causes n'ayant pas été enrayées
elles produiront toujours les mêmes effets!
Jusque là, le sénégalais, le malien, le
congolais (aussi bien du Congo-Kinshasa
que du Congo-Brazzaville) croyait qu'il
est plus proche d'un français que ne l'était
un roumain, un tchèque, un hongrois, un
russe ou un chinois! Le choix est bien

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 135
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

clair entre consanguinité (ou l'ethnicité)


et culture commune (ou l'interculturel)!
Ce phénomène est d'autant plus
présent en Afrique quand le nilotique du
Ruanda ou de l'Ouganda préfère s'associer
aux Peuls , aux éthiopiens ou aux
érythréens pour mieux affermir son
pouvoir militaro-politique dans l'un ou
l'autre pays! L'Occident et plus
particulièrement les américains et certains
européens doivent, sous peine d'être taxés
de néo-fascistes, faire particulièrement
attention dans leur prise de position, dans
les conflits actuels en Afrique centrale car
leur soutien aux tutsi-erythréens-peuls
(nilotiques) dont certains anthropologues
ont classé dans le sous-groupe berbère et
donc plus proche de la race blanche que

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 136
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

ne le serait les bantou! Il est vrai que le


racisme est une idéologie, mais aussi une
stratégie de gestion d'un système
économique dans lequel l'eugénisme, le
nationalisme, l'ethnisme, le clanisme
l'antisémitisme, le séparatisme, le
tribalisme et le classicisme sont des
produits nécessaires au succès et peut être
aussi à l'échec!
Des scènes aussi violentes qu'on a vu à
Paris, à l'égard des irréguliers (des sans
papiers estimés à ± 70.000 personnes)
dont la plupart sont d’origine des pays
membres de la francophonie n'ont jamais
été enregistrées à Londres à l’égard des
ressortissants des pays membres du
Commonwealth! Et pourtant il n'en
manque pas! Les pays membres de la

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 137
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

francophonie peuvent réclamer des


avantages comparatifs à ceux dont
jouissent les pays membres du
Commonwealth. Le nombre de structures
à caractère international telles que "the
Overseas Development Agency" (O.D.A.),
"the British Council " , Commonwealth
universities association, des nombreuses
associations (réunissant des spécialistes
des différents Etats membres) et dotées
des moyens de fonctionnement au sein du
Commonwealth n'a pas d'équivalent dans
l'univers francophone! D'ailleurs, leur
influence dépasse les frontières du
Commonwealth et s'impose en tant que
telle au delà de l'univers anglo-saxon!

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 138
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

Y aurait - t - il donc nuance entre


gentleman (anglo-saxon) et monsieur
(français)?
A Kinshasa (Ndjili), certains expulsés de
l'Eglise St. Bernard (à Paris) n'hésitent
plus à initier des groupuscules politiques
d'extrême droite par réaction à ce qu'ils
ont vécu! Quelques actes ou propos qui
reflètent du dérapage tels que "mundele-
munguna" (l'homme blanc ennemi) ont été
enregistrés! Cet incident a remis au tapis
le rapport amour/haine du Sud et de
l'Occident. Il est vrai que le regard des
pays du Sud à l'égard de l'Occident a
toujours été profondément ambigu, du fait
d'un mélange d'attraction et de répulsion
(ScienceSHumaines, n° 16, avril, 1992;
pp. 25).

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 139
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

CHAPITRE V
A QUI PROFITE LA FRANCOPHONIE?

5.1. Causes éventuelles des malaises


Depuis longtemps, et ce en dépit de
tous les privilèges dont jouissait la France
pendant le régime de Mobutu, le Zaïre
(actuellement République Démocratique
du Congo) n'a jamais réussi à intégrer le
cercle fermé des anciennes colonies
françaises et encore moins à distraire la
France pour la priorité et les faveurs dont
jouissent ses anciennes colonies.
Aujourd'hui, la France elle-même
reconnaît qu'elle a du retard sur les
partenaires (Japon, Corée du sud,
Allemagne, Etats Unis) du groupe des
pays les plus innovateurs. La France n'est

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 140
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

qu'en 15ème position. Pour certains


transferts de technologies elle ne peut
servir que d'intermédiaire à l'égard des
autres pays francophones. Il y aurait en
moyenne un livre scientifique sur dix
romans publiés en France.
Des exemples abondent et peuvent
être tirés de plusieurs domaines à savoir:
- en ce qui concerne la sécurité militaire
sur notre continent et la R.D.C.(ex-Zaïre)
en particulier, la France demande l'aval
américain et s'aligne toujours derrière le
point de vue des Etats Unis;
- en termes d'autoroute de l'informatique
(internet), bien que la France ait
développé un premier modèle qu'elle
pouvait étendre dans le monde entier
(MINITEL de France Télécom ), la

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 141
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

mentalité française n'a pas joué en sa


faveur.
Alors que les Etats-Unis
considèrent que toute innovation est
bonne pour leur image de marque et
n'hésitent pas à révéler leurs secrets, en
France , par contre, les entreprises ont la
hantise d'être repérées. Du coup en
France, la communication patine et la
diffusion des innovations dans les tissus
industriels se fait au compte-gouttes.

5.1.1 Les incohérences françaises sur le plan


technologique
En France c'est le principe de
transparence contre confidentialité
(L'Expansion, n° 542 du 17 au 29 avril
1997); les conséquences d'une telle

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 142
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

mentalité qu'on retrouve même dans le


labyrinthe de l'Union européenne à
Bruxelles sont remarquables. Déjà, la
capitalisation boursière d'Intel dépasse
celle de tous les constructeurs automobiles
européens réunis!
- dans le domaine des publications
scientifiques et technologiques
internationales, la langue française ne
vient qu'en 3ème position après l'anglais
et l'espagnol;
- parmi les pays qui déposent le plus de brevets
d'innovation technologique par tête
d'habitant, la France n'est même pas parmi
les 10 premiers (elle occupe la 15ème
place juste derrière Israël (Expansion n°
548)) alors que les Etats-Unis sont 3ème,
juste après la Corée du sud et le Japon;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 143
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

- en termes de supports informatiques par


ménage, la France a même besoin des
capitaux anglo-saxons pour garder la
5ème place (Etats-Unis; Japon;
Allemagne; Corée du sud et la France);
plus de 70% des supports informatiques,
programmes et logiciels sont en anglais.
Alors pourquoi traiter avec
l'intermédiaire quand on peut rencontrer
le concerné?
On ne remplace pas l'équipe qui
gagne, dit-on. L'Expansion, une revue
française de très haut niveau d'analyses
économico - financières, souligne le fait
qu'aux Etats-Unis, une idée + un financier
= une entreprise. Les chiffres du retard
français sur les autres puissances qui font
pourtant les doux yeux au Congo (R.D.C.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 144
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

ex-Zaïre) ne jouent pas en faveur de la


francophonie.

5.1.2. La liberté de choix est un préalable


à toute forme de coopération
Face aux multiples problèmes qui se
posent, il n'est nullement question de subir
la loi de qui que ce soit. Les leaders
nationalistes de l'Afrique noire (dont
l'image misérabiliste est la caractéristique
principale pour certains dirigeants
occidentaux) doivent opter pour une
coopération bilatérale qui apporte un plus
au type de coopération qu'a toujours
connu l'Afrique noire avec ses partenaires
habituels. Il faut être en mesure de
comparer et de choisir entre plusieurs
solutions à nos problèmes. Les tendances

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 145
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

africaines vers le type de coopération


indochinoise n'est plus à démontrer
(Mendiaux, 1965).
Si un investissement sud coréen a
l'avantage de résoudre nos problèmes
qu'un investissement américain, il faut le
préférer sans ambages à ce dernier.
Quelques scientifiques se sont
servis d'une analyse assez fouillée en vue
de modéliser mathématiquement les
causes ou les obstacles au développement
en Afrique centrale (cas du Congo, ex-
Zaïre)(Muzigwa et al., 1996).
Avec l'arrivée des nouveaux
dirigeants nationalistes au pouvoir,
certains de ces obstacles ne seront pas
balayés d'un seul coup de bâton magique.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 146
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

Sans complaisance, les analyses


critiques sévères et les suggestions émises
devraient encore mériter plus d'attention
avant de relancer certains projets ou
programmes de développement en Afrique
noire en particulier et dans les pays du
IVème groupe en général (Rfr. paragraphe
sur les obstacles au développement).

5.2. Handicapes au développement de la


plupart des Etats membres de la
francophonie

Parmi les pratiques ou les facteurs


relevés et susceptibles d'influer
positivement mais surtout négativement
sur l'économie du marché (loi du libre
échange) et qui constitueraient même un

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 147
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

frein au développement de l'Afrique


centrale en particulier et de l'Afrique noire
en général, figurent :
1.- les interactions ethniques très marquées;
2.- les lois foncières défavorables aux
autochtones et aux étrangers à la région;
3.-les habitudes alimentaires non diversifiées
dans la région;
4.- la conjoncture politico-économique
défavorable;
5.- la position géographique (enclavée) de la
région concernée;
6.- un déséquilibre dans la pyramide d'âges
dans le pays;
7.- le taux d'immigration élevé dans la région;
8.- les pratiques socioculturelles et
traditionnelles contraignantes;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 148
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

9.- le déséquilibre social hérité du droit


coutumier;
10.- le très faible taux de scolarité régional;
11.- le taux de natalité local élevé;
12.- l'inexistence ou le niveau très bas des
soins de santé primaire dans la région;
13.- l'inexistence des structures d'organisation
des marchés;
14.- l'état vétuste ou l'inexistence de
l'infrastructure de communication ;
15.- le manque d'expérience professionnelle du
planificateur;
16.- les relations difficiles entre les services
publics;
17.- le manque d'expérience des vulgarisateurs;
18.- le faible taux de participation de la
population concernée à l'élaboration du
projet;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 149
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

19.- l'absence d'évaluation des résultats acquis


par étape;
20.- le manque de motivation (matérielle)
réservée aux vulgarisateurs et aux acteurs
du projet;
21.- l'influence défavorable politico-
administrative exercée par les autorités
locales sur le déroulement du programme;
22.- la "multi-dimensionnalité" du projet (ou
programme) de vulgarisation ;
23.- la vaste étendue du champ d'action où le
programme est opérationnel ;
24.- la diversité d'activités agro-pastorales et
agro piscicoles du villageois cible;
25.- la taille de la famille de la population cible
;
26.- les difficultés d'accès à l'habitation ou au
site de travail du villageois concerné;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 150
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

27.- l'inexistence de dispositifs de sécurité des


biens et des personnes dans la localité;
28.- la non existence d'une politique
gouvernementale d'octroi de crédit ;
29.- la rareté des fréquences de rencontres
(réunions) entre les groupes cibles ;
30.- l'inexistence de loisirs dans la région ;
31.- le climat très hostile de la région ;
32.- la diversité des dialectes dans la région;
33.- le manque d'eau potable dans la région;
34.- l'inaccessibilité au média dans la région ;
35.- la complexité ou l'interdépendance des
situations non satisfaisantes dans la
région;
36- L'ONG n'ayant pas la culture de son public
et n'ayant même pas imaginé un
partenariat avec une ONG locale ou
proche de son public cible;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 151
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

37- L'ONG est identifiée comme intermédiaire


et non comme un acteur ;

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 152
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

5.3. Des préalables politiques à l'économie


du marché

La nation comme disait E. Renan


(1887) n'est pas constituée du seul fait
d'avoir un territoire commun, une loi
commune, une religion commune. Elle est
un esprit, un fait de l'histoire commune et
une aspiration à vivre ensemble. Une
nation c'est pouvoir dire nous avons fait
ensemble de grandes choses dans le passé,
nous sommes prêts à en faire encore dans
le présent et dans l'avenir. (Munzihirwa,
1995).
L'ETAT-NATION est un enjeu, un
défi à relever d'une manière générale pour
l'Afrique noire, et particulièrement en
Afrique centrale où certains états sont

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 153
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

composés d'une multitude de tribus (cas


du Congo/Kinshasa, forte de ses 454
tribus). Dès lors, l'harmonie dans des
telles nations devrait être plutôt la
condition des contraires et non
l'écrasement des différences. D'ailleurs, il
apparaît de plus en plus qu'avec les
tensions ethniques et la tribalisation de
l'appareil de l'Etat , c'est le sort même de
ce dernier qui est en jeu. La citoyenneté
serait-elle donc un moyen de transcender
l'ethnie et de rattacher les personnes à
l'état ? Par la suite, on peut s’attendre à ce
qu’un tel modèle de l’Etat-nation vole en
éclats au fur et à mesure que se
développeraient la nouvelle géopolitique
des échanges économiques et les

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 154
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

contraintes y afférentes comme le disait


M. Vanderkam (Osmoses, n°5, déc.1997).
Dans un Etat de droit que les
populations souhaitent tant, la patrie doit
s'enrichir dans la grande nation et
l'enrichir à son tour (Munzihirwa, 1995).
La dynamique de l'intégration socio-
économique ne peut qu'en être la
conséquence. La culture est donc une
source inépuisable de repères, de
références d'un modèle de développement
plus durable (Bee, 1994).
Des atouts majeurs à une économie
de marché tant attendue aussi par ces
peuples devront considérer que la culture
est matrice et motrice de luttes sociales
contre l'exploitation économique et la
domination politique.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 155
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

5.4. L'Afrique noire a-t-elle besoin de


nouvelles options politiques?

La capacité de se débarrasser de la
routine et des scléroses du passé, et la
capacité à tenir tête à l'impérialisme
culturel, c'est la culture qui le permettra
(Verhelst, 1996). C'est elle qui contient les
valeurs et qui définira nos priorités. Elle
reste donc la source des solutions qu'une
communauté humaine hérite, adopte ou
invente pour relever les défis de son
environnement naturel et social (Echo du
Cota, 1997). La culture peut donc être
considérée comme un facteur
d'entraînement du politique et de
l'économique et donc un enjeu de liberté,

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 156
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

un moteur de transformations (Chombart


de L., 1983). D'ailleurs, dans certains pays
développés, comme la Belgique, le décret
de 1976 sur l'éducation permanente pose
comme principe que l'intégration sociale
passe par un processus qui inclut l'accès à
la culture et à l'art.
Parmi les conceptions réductrices à
dépasser dans notre jugement figure celle
qui consiste à associer la culture
exclusivement au passé après avoir
abusivement idéalisé celui-ci. N'est-ce pas
qu'une large part du passé est à jamais
révolue et n'a d'ailleurs généralement pas
été idéale, ou , en tous cas, pas idéale pour
tout le monde. La culture on le sait, n'est
pas seulement héritée, elle est aussi

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 157
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

adoptée, adaptée et créée. Elle n'est donc


pas figée. Au contraire, elle évolue!
Parler de pureté culturelle peut donc
conduire aux excès, notamment ceux de la
purification ethnique. Le terme même
d'identité peut entraîner la confusion et
nous lui préférerons le mot "personnalité".
C'est ainsi que si une culture se ferme à
toute influence extérieure et à toute
nouveauté, elle passe à côté des occasions
vitales d'évolution. Elle se sclérose. Une
telle attitude peut conduire à l'intégrisme
avec ses réflexes d'agressivité et de haine,
son maniement passéiste et
fondamentaliste de la culture ou son
exploitation nationaliste ou ethnique de
l'identité (Verhelst, 1996).

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 158
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

5.5. Y-a-t-il des acquis historico-culturels


transfrontaliers à sauvegarder?

Dans la région des Grands Lacs, pour


éviter les interactions ethniques armées et
favoriser une cohabitation pacifique entre
nos populations, une vision de l'identité
culturelle telle que définie ci haut est un
préalable.
L'insécurité des biens et des personnes
entretenue par certains régimes fantoches
et totalitaires africains (de 1960 à ce jour)
n'ont pas créé un climat favorable à une
cohabitation pacifique et durable. La
proximité culturelle entre les ethnies (des
Etats voisins) (cas de l'Est du Congo) est
un atout capable de faciliter la
coopération internationale. Toute cette

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 159
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

région des Grands Lacs, caractérisée par


l'alliance de la vache et de la houe (soc)
jouit fondamentalement d'une culture
mixte dont les deux aspects sont
l'agriculture et l'élevage.
L'enjeu en présence étant de taille,
la plus grande Instance internationale
(l'O.N.U.) a compris qu'il y a un défi à
relever en désignant au poste de
représentant spécial de l'O.N.U. et de
l'O.U.A. pour la région des Grands-Lacs,
son Excellence M. Mohamed Sahnoun.
Les dirigeants des pays concernés par
cette préoccupation de l'ONU ont
évidemment un grand rôle, si pas
déterminant, à jouer dans la pacification
de cette région.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 160
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

Eu égard à ce qui précède, si la


culture est un moteur , l'affaiblissement
culturel va de pair avec la stagnation
sociale et économique. Si la culture est
tout ce qui nous reste lorsqu'on a tout
perdu, son appauvrissement entraînerait
"ipso facto" le sous-développement. Bon
nombre de sociologues et philosophes
politologues du développement sont
unanimes sur le fait qu'appauvri
culturellement, un groupe entre en sous-
développement faute de savoir, s'orienter,
sélectionner, résister et tirer de son
identité l'indispensable estime de soi. C'est
le début du fatalisme, de la soumission et
voire même de l'inertie qui a caractérisé
les régimes politiques africains sans
personnalité (ou identité) culturelle. Bref,

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 161
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

nous pensons que la culture est à la


politique et à l'économie ce que l'âme est
à l'esprit et au physique ( ou au matériel).

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 162
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

CHAPITRE VI
RÔLE DES DIRIGEANTS
RESPONSABLES À TOUS LES
NIVEAUX

Introduction
Pour déclencher une toute autre
vision des choses, c'est-à-dire faire
accepter aux populations des mesures
incitatives au développement, il faut qu'un
acteur gestionnaire dirigeant se
reconstitue et parvienne à imposer même
son projet à l'ensemble de la nation.
Le peuple et les autres acteurs
politiques de l'opposition doivent
respectivement faire confiance à celui-là
et lui donner du temps. D'ailleurs, sait-on
qu'à certains égards, la démocratie (dont
les théories et les principes ne seraient

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 163
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

pas tirés des racines culturelles d'une


nation) passe pour être l'ennemie numéro
1 de cette même Culture et de l'Histoire de
ce peuple? D’ailleurs, s’il est vrai qu’on a
besoin d’une majorité pour arriver au
pouvoir, il n’en est pas moins vrai que
dans la gestion du quotidien politique,
qu’il faudra compter sur une minorité pour
accomplir des compromis politiques
visant à relever quelques défis car cela
nécessite souvent des sacrifices. Le cas
d’Israël et de la Palestine en sont les
meilleurs exemples en cette fin du XX
ème siècle.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 164
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

6.1. Les intérêts économiques de l'Etat


français sont-ils compatibles avec ses
principes fondamentaux d'un Etat de
droit aussi bien pour la France que
pour les Etats tiers?

Bien que la France soit considérée en


Occident comme la mère patrie de la
démocratie, elle estime, lors de la dernière
visite de monsieur le Président Jacques
Chirac (mai 1997) que l'argument
politique ne peut indéfiniment supplanter
le bon sens économique. En d'autres
termes, la logique politique a ses raisons
que l'idéal économique peut ignorer. Ou
mieux encore, peu importe la fermeté d'un
régime en place pour autant que le peuple
jouisse d'une sécurité des biens et des
personnes et qu'il puisse manger à sa
faim!

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 165
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

6.2. L'expérience des autres états non


francophones peut-elle inspirer?

Les moyens qu'emploierait un acteur


gestionnaire (leader politique ) pourront
être discutables du point de vue éthique
(cas du stalinisme), mais les résultats ne
sont pas toujours très convaincants (cas du
F.L.N. algérien), ou pas très durables (cas
du F.S.L.N. du Nicaragua).
Parfois le projet (de société) est
porté par une force politique (l'Unité
populaire chilienne par exemple) ou
militaire (cas de Velasco au Pérou), ou
charismatique (rappelons-nous de Nasser);
parfois , c'est par une force économique
(je n'en voudrai qu'à la bourgeoisie
capitaliste, les technocrates néo-libéraux).

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 166
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

Parfois, le projet collectif est porté


par un groupe mais , le plus souvent c'est
par un homme d'Etat exceptionnel (c'est le
cas de Mao Tsé Toung en Chine). Souvent
le pouvoir est pris par les armes (cas des
Soviets), parfois il s'impose lentement et
par voie démocratique (citons la
bourgeoisie anglaise des XVIIème et
XVIIIème siècles).
Parfois la volonté de
développement s'exprime ou naît de
l'intérieur de la collectivité, bien que, le
plus souvent, elle vienne du dehors et a
déjà été essayé ailleurs. Mais toujours, il y
a un acteur qui surgit, propose, mobilise,
et s'impose, parce qu'il est efficace, parce
qu'il résout les problèmes.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 167
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

6.3. Dans l'impasse, il y a nécessité de


recourir à l' héritage du passé?

Bien entendu, pour convaincre et


mobiliser, pour proposer et imposer son
projet, il lui faut des justifications, et il va
bien entendu les chercher dans la culture,
reprenant des héritages du passé, adoptant
et adaptant des emprunts du dehors et
innovant beaucoup (cas du Japon). Il va
sans dire que tout développement
économique durable passe par un
développement culturel soutenu.
La culture est donc indispensable
comme support du projet de société, pour
lui donner un sens, et pour galvaniser les
énergies. La culture peut jouer
certainement un rôle dans le surgissement
même d'un projet de développement d'une

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 168
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

société (cas de l'éthique protestante et


l'esprit du capitalisme), bien qu'elle en soit
plutôt un effet qu'une cause (Bajoit,
1996).
Oui au droit de l'ingérence
humanitaire mais non au néolibéralisme
sauvage. J.M. Tjibaou (1993) à Nouméa
déclarait un jour qu'il faut s'appuyer sur la
coutume pour résister à certaines
incompatibilités ou irréalisme de la
modernité.
Le développement ne peut donc
pas être une série préfabriquée de
réponses présentées par des étrangers à
des problèmes et à des espoirs que nous
sommes les seuls à pouvoir sentir et
formuler.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 169
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

D'une manière générale, les


populations du sud-est asiatique acceptent
les sacrifices pour un lendemain meilleur!
La réduction des naissances est telle qu'on
est à 1,2 enfant par couple marié. Il ne faut
engendrer qu'un nombre d'enfants dont on
est capable de garantir un avenir meilleur.
Leur vision du monde diffère
complètement de celle des africains en
général. En Afrique, dit-on, on est
optimiste-fataliste alors que dans cette
partie de l'Asie on est sceptique-méfiant.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 170
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

6.4. Quelles leçons les Etats sous développés


de la francophonie peuvent tirées de
l'expérience sud-est asiatique?

En ce moment ou nous entrons dans une


nouvelle ère, celle de la mondialisation de
l'économie (libres échanges
commerciaux), demain, pour les décennies
à venir, le mépris et/ou la considération
d'un Etat par un autre sera fonction
d’abord de son poids dans la balance du
commerce international et ensuite de sa
puissance de feu dont la force de frappe
peut atteindre les objectifs de ses ennemis
au delà de ses frontières!
Il n'y a pas longtemps, pour
l'européen , tout ce qui est chinois était
synonyme d'incompréhensible,
d'inefficace et de moins durable. Il serait

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 171
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

grand temps que l'adage, "c'est de la


chinoiserie" disparaisse de nos
dictionnaires de langue française! Bref, il
n'y a de secret pour personne. La prise en
considération de l'Homme noir de
l'Afrique subsaharienne passe par son
sérieux au travail et par le respect
inconditionnel de ses engagements tout en
restant lui-même.

6.6. Comprendre pour mieux exploiter


l'autodétermination du sud-est asiatique

Depuis une décennie, l'Occident


cherche à comprendre et analyse tout ce
qui a motivé ou contribué au
développement ( ou plutôt à la percée
technologique) de cette partie du monde.
Parmi les éléments clés nous citerons:

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 172
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

1- le sens du travail bien fait;


2- la main qui prolonge l'esprit (une main
intelligente);
3- la relation personnelle; ce peuple a une
capacité d'entrer en contact avec n'importe
qui tout en ne perdant pas sa personnalité
culturelle;
4- le sens des affaires (l'honnêteté, la
sincérité, la franchise, le sérieux, la
rigueur, la ponctualité, le respect des
engagements pris ou signés, la réciprocité,
le respect et la considération du travail de
l'autre et la régularité des contacts par
écrit ou par téléphone avec son partenaire
ou son associé);
5- le sens de la vision globale du monde
(on s'informe par tous les moyens existant:
autoroute de l'informatique, fax,

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 173
L'ARGUMENT POLITIQUE, PEUT-IL , A TOUT
MOMENT, SUPPLANTER LE BON SENS?
======================================

téléphone, Minitel, télévision, télégramme


et courrier ordinaire).
Plusieurs observateurs estiment que
le 21ème siècle sera celui du sud-est
asiatique. Le PNB des pays de cette région
(la Chine, la Corée du sud, la Thaïlande,
le Pakistan, la Philippines, l'Indonésie et
le Singapour) ne cesse d'accroître.

----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
174

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

CHAPITRE VII
LES ETATS DE L'AFRIQUE NOIRE
DANS LE CONCERT DES NATIONS

7.1. Dimension et compréhensions du


concept tiers monde

Plus d'une personne avertie pense


qu'il existe déjà une très grande différence
entre les pays en voie de développement
(P.V.D.). Des divergences d'opinion sur
des termes précis n'ont cessé d'opposer les
extrémistes aux plus modérés, dans l'idée
qu'on se fait du progrès dans ces pays.
Les uns parlent de pays en voie de
développement (P.V.D.), les autres de
pays sous-équipés (P.S.E.) et d'autres
encore de pays du tiers monde (P.T.M.).
Certains dirigeants africains leur
préféreraient plutôt le terme de pays en

___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
175

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

voie de développement (P.V.D.). Ce terme


parait en effet plus optimiste car il fait
nourrir d'espoir aux yeux de l'opinion
internationale et du pays concerné.
Cependant, la réalité sur le terrain est
toute autre!

7.2. Un tiers monde à plusieurs vitesses

En effet, les plus réalistes estiment


qu'aujourd'hui, il y aurait un tiers monde à
quatre vitesses et qu'à l'intérieur de chaque
catégorie, il y aurait même des sous-
groupes dont l'accroissement économico -
social et technologique n'a fait que
régresser depuis l'accession de la majorité
des Etats africains à leur souveraineté
nationale, c'est-à-dire leur indépendance
vers les années 60. De ce fait, certains
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
176

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

analystes du développement n'hésitent


plus à parler, pour certaines nations, de
pays en voie de sous-développement, tel
est le cas du 4ème des groupes qui
suivent:
(a) - le groupe indo-asiatique et sud-américain
qui comprend : l'Arabie Saoudite,
l'Argentine, le Chili, la Chine, la Corée du
sud, la Fédération des Emirats Arabes
Unis, le Koweït qui s'éloignent de plus en
plus du groupe tiers monde en se
rapprochant davantage des pays dits
développés. Deux groupes intermédiaires
s'y rajoutent dont celui formé de:
(b)- de la Bolivie, du Mexique, de Taiwan et
de la Thaïlande;
(c) - de l'Afrique du Sud, de l'Algérie, de
l'Egypte, de la Libye, du Maroc, de la
Tunisie, du Brésil, de la Colombie, de
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
177

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

Cuba, de l'Inde, de la Malaisie et des


Philippines . Enfin, le 4ème groupe dont
l'avenir reste incertain voire même
hypothéqué. On y retrouve la plupart des
pays de l'Afrique subsaharienne, à savoir:
(d) - l'Angola, la Namibie, le Botswana, la
Zambie, le Zimbabwe le Burundi, le
Rwanda, le Zaïre (actuellement R.D.C.), le
Congo (Brazzaville), le Gabon, la
République Centrafricaine, le Kenya, le
Madagascar, la Tanzanie, l'Ouganda,
l'Ethiopie, le Soudan, le Bénin, le Sénégal,
le Tchad, le Togo et quelques pays
asiatiques tels que le Bangladesh et le Sri
Lanka.
Dans les trois premiers groupes, à
part l'énorme richesse naturelle dont
disposent certains de ces Etats (cas de
l'Arabie Saoudite, du Koweït, des Emirats
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
178

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

arabes), certaines nations de ce groupe ont


atteint un niveau technologique tel,
qu'aujourd'hui nous assistons à
l'émergence d'un sous-groupe appelé :
pays nouvellement industrialisés (P.I.N.).
Dans cette catégorie nous retrouvons: la
Chine, la Corée du sud, l'Indonésie,
l'Afrique du Sud, le Taiwan, le Chili, et
l'Argentine.

7.3. Quelle est la place de L'Homme et de


l'Environnement chez les uns et les
autres?
La plupart de pays nouvellement
industrialisés (P.N.I.) ont encore du
chemin à parcourir car, malgré leur niveau
technologique, un des éléments clés parmi
les critères exigés pour qu'un pays soit
considéré comme développé reste toujours
bafoué, à savoir, le respect des droits de
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
179

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

l'homme. S'agissant des pays les plus


industrialisés, c'est plutôt l'environnement
qui fait les frais d'un luxe dont les
populations occidentales ne sauraient se
passer. Les Etats-Unis par exemple n'ont
jamais ratifié le Traité de Rio (1994) sur la
Protection de l'Environnement. Cependant
dans ces pays de plus en plus
industrialisés, des preuves évidentes du
coup fatal à la survie même de l'espèce
humaine par une production industrielle à
outrance ont été mises en évidence
(Colborn et al, 1997).
Pour le premier cas, les inégalités
sociales, l'absence de la liberté
d'expression, l'antisémitisme, la
ségrégation raciale et d'autres cas
d'injustices sociales sont encore très
flagrants dans ces P.N.I. Il est vrai que
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
180

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

dans les Etats dits développés, certains de


ces phénomènes y sont encore fréquents et
que la différence réside dans le fait que les
Institutions gouvernementales de ces Etats
(P.I.N.) ne les dénoncent guère, mais cela
n'en constitue pas moins un délit. Cette
complicité des Gouvernements et la non
assistance aux personnes en danger restent
tout de même le critère de référence le
plus déterminant en cette fin de siècle qui
laisse entrevoir déjà qu'il y aurait une
certaine limite dans la compétitivité
industrielle et commerciale au
détriment de l'Homme et de
l'Environnement.

___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
181

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

CHAPITRE VIII
LES INÉGALITÉS ENTRE LES ETATS
D'AFRIQUE SUBSAHARIENNE

8.1. Du point de vue des droits


élémentaires

Le vent de la démocratie, en tant


que résultat d'un contrat social, qui
souffle sur l'Afrique noire et que chaque
leader politique exploite à sa manière
(pour ces nations non préparées à ce type
de démocratie à l'européenne) depuis
1989, fait déjà ressortir quelques
différences de niveau de vie entre ces
Etats (du 4ème groupe). Mais, combien de
temps cela va-t-il encore durer ? En effet,
le citoyen congolais (ex-zaïrois) n'a pas
aujourd'hui les mêmes avantages sociaux
et ne jouit même pas encore de tous ses

___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
182

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

droits civiques que son homologue


béninois, sénégalais, ivoirien ou kenyan.
Le citoyen soudanais du sud n'est pas libre
de circuler sur tout son territoire comme le
sont le gabonais, l'ivoirien ou le béninois
sur le leur!
En terme de provisions
alimentaires, l'Angola, l'Ethiopie, le
Soudan, le Tchad, et le Zaïre (actuelle
R.D.C.) font preuve d'un déficit
alimentaire chronique si bien que l'aide
alimentaire vers ces Etats constitue le gros
de l'aide internationale et une des causes
principales de surendettement (Toussaint
et Comanne, 1995). En ce qui concerne
l'apport nutritif, alors que le botswanais, le
namibien et le gabonais mangent équilibré
et même à leur faim, le zaïrois est sous-
alimenté et dans certaines régions, il
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
183

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

souffrirait même de malnutrition


(Muzigwa, 1995a et 1995b).
L'opinion internationale (les ASBL,
les ONG et autres bailleurs de fonds) ne
cesse de motiver certaines initiatives en
vue de promouvoir, de bonne foi ou non,
le développement humain et
technologique vers ces régions (de la
4ème catégorie) qui détiennent le record
mondial de malnutrition (Christiaensen et
Tollens , 1995), du faible taux d'espérance
de vie, du taux de mortalité à la naissance
et du plus faible PNB (produit national
brut) (Muzigwa, 1995a).

8.2. Du point vue éducationnel


Le niveau d'instruction entre ces
Etats diffère. Alors que le Congo
(Brazzaville) et le Sénégal ne comptent
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
184

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

que 10 à 20% d'analphabètes, la R.D.C.


(actuel Congo - Kinshasa) quant à elle en
regorge encore 41,7 % et plus de 80 %
d'illettrés (I.N.S. et P.N.U.D., 1991).

8.3. Sur le plan du développement


humain
Le Botswana, la Namibie et le
Gabon avec un IDH (Indice du
Développement Humain) respectif de
0,76; 0,61 et 0,58 proche de celui des pays
développés émergent déjà du lot.
En se basant sur l'un des critères
utilisés par la Convention de Lomé IV
telle que révisée par l'accord signé à
Maurice le 4 novembre 1995 , à savoir,
l'IDH (Indice de Développement Humain)
aucun des pays du 4ème groupe n'a atteint
un IDH égal à 0,8 (le meilleur score de
0,94 étant détenu par les Pays-Bas).
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
185

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

Conséquemment, dans une


classification basée sur ce critère pour le
moins significatif, tous ces pays d'Afrique
noire viennent en dernière position.
Sur 174 nations classées, les Pays-
Bas, avec leur meilleur IDH des pays de
l'Union européenne (EU) sont classés
4ème alors que la France n'est que 8ème,
la Belgique 12ème; l'Allemagne 14ème; le
Luxembourg 27ème. En dernière position,
nous retrouvons le Niger (174ème)
précédée de la Sierra Leone (173ème), de
Mali (172ème) et de l'Ethiopie (171ème).
La République Démocratique du Congo
(ex-Zaïre), malgré son scandale
géologique et son potentiel de terres
arables , occupe la 143ème position juste
après le Nigéria (141ème) et la Guinée
Equatoriale (142ème) (le Courrier, 1996).
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
186

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

La trilogie problématique du Congo


(ex-Zaïre) des années 1985-1997 se
résume pourtant en 3 contextes:
- absence de l'infrastructure routière
interrégionale;
- manque de crédibilité internationale du pays
en général et des Instances
gouvernementales en particulier ;
- insécurité des Biens et des Personnes.
Bref, le Zaïre (actuelle R.D.C.)
était jusque là considéré comme un pays à
haut risque !

8.4. Part des institutions financières


internationales dans les marasmes de
l'Afrique noire

L'Afrique subsaharienne s'effondre!


D'une part, le fardeau des intérêts de la
dette (à l'égard du F.M.I. et de la Banque
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
187

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

mondiale) empêche ces pays de décoller


(Toussaint et Comanne, 1995), et d'autre
part, certains projets (ou programmes)
d'aide au développement ne tiennent pas
compte des critères liés au contexte
socioculturel et ethnique de la population
cible (Belloncle, 1987).
Face à la compétitivité
internationale, nous devons aussi
reconnaître toute la portée de la
déclaration de Pagni (1990), à savoir,
l'alternative pour le continent africain
c'est accepter les réformes fondamentales
ou le déclin.

___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
188

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

IIIème PARTIE :
CONCLUSIONS & SUGGESTIONS

Introduction
Tout observateur averti se rend de
plus en compte que nos institutions
politico-administratives et éducationnelles
héritées pour la plupart de la Révolution
française sont dépassées et inadaptées à
l'évolution actuelle du monde. Des signes
de malaise généralisé que ce soit dans le
domaine politique (la base réclame qu'elle
soit de plus en plus maître de son destin);
les travailleurs et leur syndicat n'ont aucun
pouvoir sur le patronat, la scolarité ne
garantit plus nécessairement un avenir
paisible (que de collégiens qui
décrochent);on se plaint par-ci, par-là du
manque de conscience collective et de la
___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa
189

NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX


CRITERES DES REFERENCES
==================================

perte de morale civique. Notre


environnement écologique fait des frais
d'un capitalisme sauvage miné par une
concurrence à la production; tout est au
service de l'argent et par tous les moyens!
Bref, comme le disait René Salazar,
cité par Delforge (1997), le monde est en
panne de modèle alternatif ! Les
organisations cherchent de nouvelles
voies, de nouvelles manières de résister au
modèle dominant qui renforce l'injustice.
Ce modèle qui voudrait enfin faire passer
l'homme avant les lois du marché a un défi
à relever, la créativité. Dans ce modèle
tant recherché, la culture peut se définir
comme l'invention de l'avenir.

___________________________________
Francophobie ou Anglophilie?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 190
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

CHAPITRE IX
LE MONDE SERAIT-IL A LA
RECHERCHE DES
NOUVELLES REFERENCES

9.1. L'or ne peut continuer d'être l'étalon


contrepartie de la monnaie

Depuis la Conférence de Jamaïque


en janvier 1976, l'or n'est plus considéré
comme l'ancre de l'ordre monétaire. On
cherche à officialiser les changes flottants.
Conséquemment, les accords de Bretton
Woods (1944) sont tombés caduques et le
monde serait à la recherche d'un nouvel
étalon.
Au fait, l'or n'est plus la contrepartie
de la monnaie. Il ne sert même plus à
défendre une devise attaquée par la
spéculation. En effet, parmi les pays qui

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 191
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

ont les plus grandes réserves d'or au


monde (à part le F.M.I. qui garde
scandaleusement 34.500 T de lingots d'or
dans ses coffres) figurent la France (2.456
tonnes d'or enterrés sous l'hôtel Vrillière à
Paris), la Belgique (600 tonnes desquelles
elle a vendu (il y a 2 ans) 162 T. afin de
résoudre son problème d'inflation et de
répondre aux critères de convergence pour
la monnaie unique), les Pays-Bas (près de
1.500 T dont on a vendu 300 T.), la Suisse
avec plus de 3.000 tonnes (elle compte
vendre 400 T sur 10 ans pour indemniser
les victimes (de l'holocauste), spoliées
pendant la 2ème guerre mondiale), qui ne
sont pour autant pas parmi les 4 premiers
pays qui ont vaincu l'inflation et encore
moins parmi les 8 premiers pays qui
maîtrisent leur endettement.
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 192
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

9.2. Pour un nouvel ordre mondial:


quelle échelle de valeur pour un monde
plus juste?

Parmi les propositions les plus en


vogue en tant que nouvel étalon, nous
citerons la capacité d'un pays à créer de
la richesse, la qualité de ses produits et de
ses hommes.
On ne peut créer des richesses que
lorsqu'on est compétitif sur le marché.
Etre compétitif signifie qu'on déverse de
nouveaux produits, qu'on invente et,
seules les recherches scientifiques peuvent
les procurer.
Dans ces pays du sud-est asiatique, les
responsabilités de l'état et des parents ont
été bien définies et faites respectées par
tous les moyens pour qu'on arrive à ces

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 193
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

résultats. L'Etat investit dans ses


scientifiques. Un souci constant de les
motiver et d'encourager aussi bien la
recherche fondamentale qu'appliquée
n'est plus à démontrer. Un cercle vertueux
impliquant étroitement l'Université,
l'industrie et les sociétés de capital à
risque est très courant dans ces pays-là.
Même chose aux Etats -Unis, ils cultivent
et exploitent les gisements de matière
grise. Une loi oblige même les universités
américaines à vendre leurs découvertes.

9.3. L'homme doit redevenir le centre de


nos préoccupations

Quant à la qualité de leurs hommes, la


famille et l'Etat se soudent les coudes.
D'une part, les parents apprennent à leurs

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 194
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

enfants les notions de savoir vivre, de la


considération de l'autre et le respect des
biens communs et publics, et d'autre part,
l'Etat garantit un enseignement de qualité
dont les deux secrets résident dans : la
régularité d'un salaire et la dotation des
écoles et des laboratoires d'un équipement
adéquat. La qualité des produits est
devenue la résultante de tous ces
éléments.
Aujourd'hui, l'Europe (et
particulièrement la France) et les Etats-
Unis sont même de plus en plus
dépendants de la volonté innovatrice de
cette partie du monde. Ce serait même une
des causes de la délocalisation des
industries européennes. En Europe,
l'Allemagne reste le seul pays européen
qui marque aussi haut que possible dans
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 195
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

cette compétition technologique


innovatrice sans précèdent!

9.4. A la recherche d'une nouvelle catégorie


des dirigeants
Certains auteurs n'hésitent plus à
s'interroger sur un monde dont la majorité
des dirigeants serait plutôt des femmes
que des hommes (Maschino, 1996). Pour
ces mêmes auteurs, ils puisent l'essentiel
du comportement condamnable de
l'homme, de ses pulsions sexuelles,
généralement bestiales. Un monsieur est
d'abord un mâle (ou un mal) avant d'être
un homme caractérisé par l'impétuosité du
désir, la recherche d'une satisfaction
immédiate et facile et l'indifférence à
l'autre: la personnalité masculine (ou la

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 196
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

sexualité mâle) n'est-elle pas dans son


principe " animale"..? (Maschino, 1995).

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 197
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

CHAPITRE X
SUGGESTIONS A L'AFRIQUE NOIRE

10.1. Certains Etats (ou dirigeants)


occidentaux au banc des accusés

Les dirigeants occidentaux qui ont


soutenu et qui sont restés amis aux
dictateurs africains pendant plus de trois
décennies et plus particulièrement au
Congo (Kinshasa) ont-ils la conscience
tranquille face aux conséquences
dramatiques sur le plan humain et
écologique qui frappent l'Afrique
centrale? Pourquoi a-t-on négligé les 3
secteurs clés du développement et donc
prioritaires à savoir, l'infrastructure de
communication, les soins de santé
primaire et l'éducation dans ce pays!

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 198
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Au Congo (R.D.C.), la rareté des


produits alimentaires est due aux
difficultés de communication qu'au déficit
chronique. "Sans Chemin de fer , le
Congo ne vaut pas un penny" (Expédition
de Stanley, 1884). Les routes et la
télécommunication sont les atouts
indispensables au développement du
Congo (ex-Zaïre). Malgré ses potentiels
naturels, la R.D.C. est un pays délabré
voire même sinistré en ce moment ou une
toute petite partie de la fortune, une
centaine de tonnes d'or cachées,
appartenant au feu Président J.D. Mobutu
longtemps protégé par les occidentaux
vient d'être mis à nu (en Gambie, sous
couvert de l'Etat Helvétique).
Au vu de tout ceci, certains
observateurs avertis estiment déjà qu'il
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 199
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

serait hors question de reprendre ce que


les gouvernements antérieurs ont souvent
fait en ce qui concerne les routes: boucher
les trous dans les centres urbains et sur
certaines axes pistés en milieu rural. Il est
temps d'entreprendre de grands travaux
qui dotent le Congo des grands axes
routiers interrégionaux et des échangeurs
inter villes.
Le commerce et les échanges
interrégionaux découleront d'une telle
infrastructure si leur gestion est confiée
aux nations qui ont fait preuve des
relations de coopération sans exploitation
systématique du partenaire. Le libre
échange et l'économie de marché (sud-
sud) dont rêvent les nouveaux dirigeants
et l'Union européenne en dépendent très
largement.
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 200
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

10.2. Coût des investissements dont


l'Afrique centrale a besoin?

Très prévoyants, les Etats-Unis savent


qu'à la mondialisation de l'économie, il
leur sera difficile de vendre plus qu'ils ne
le font actuellement en Europe et encore
moins en Asie. Aussi, fallait-il s'assurer
déjà d'une mainmise sur les "Afriques" de
l'Est, centrale et australe. Le soutien à la
guerre pour un changement du pouvoir au
Rwanda et dans les deux Congo
(Kinshasa) et (Brazzaville) aura
doublement servi.
Le coût des investissements de
production et de l'encouragement à la
consommation dans toute l'Afrique au sud
du Sahara est estimé à plus de 105.000
milliards de dollars. Déjà, les Etats-Unis
se sont taillés la part du lion, en ayant
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 201
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

acquis à leur cause les dirigeants du


Nigeria, du Congo (ex-Zaïre), de
l'Ouganda, du Ruanda, de l'Afrique du
Sud, du Kenya et du Botswana.
Aujourd'hui, la seule possibilité qui
reste à l'Europe et à l'Asie (Japon, Corée
du sud, Chine et Russie) de s'assurer d'une
part de ce marché serait de devancer les
Etats-Unis dans la construction et
l'exploitation des voies et moyens de
communication.

10.3. L'impartialité des bailleurs des fonds


grâce à l'intervention française

S'agissant de l'Afrique francophone,


tout l'intérêt se focalise sur le
"développement" de l'Afrique de l'Ouest,
avec la création tout récemment d'une

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 202
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Banque pour le développement de


l'Afrique de l'Ouest. Une Association des
Agences africaines d'exécution de travaux
d'intérêt public a été créée et dont le siège
social est installée au Mali. Les
multinationales occidentales
(particulièrement françaises) se préparent
déjà à la soutenir financièrement (Le
Monde Diplomatique , mai 1997). Un
capital (de ± 20 millions de $ U.S.A) a été
débloqué (par la banque mondiale) bien
qu'il ne représente qu'une goutte dans un
océan de besoins de l'Afrique de l'Ouest.
L'opinion se souviendra qu'il y a un
peu plus de 3 ans, cette zone C.F.A. avait
subi la plus forte dévaluation de son
histoire pour que l'économie française
retrouve sa place dans le concert des
nations puissantes!
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 203
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Mais, que dit-on de l'Afrique


centrale dont les tissus économique et
écologiques ont été détruits par les vagues
des réfugiés fuyant les zones des combats
dans lesquels la responsabilité de
l'Occident et plus particulièrement de la
France et des Etats-Unis est engagée? A-t-
on seulement appris que certaines des
réserves naturelles de la biosphère, des
parcs et des jardins zoologiques de
l'Afrique centrale (au Congo-Kinshasa)
ont atteint un seuil critique (Muzigwa,
1995)?
L'accent mis sur la biodiversité
comme un enjeu considérable au 1er
sommet du P7 (conférence de 7 pays les
plus pauvres de notre planète, à
l'opposition de G7) en réaffirmant leur

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 204
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

interdiction de brevetage du vivant en dit


long (Sommet du P7, juin 1997).
Pourquoi ces deux grandes
puissances font-elles le "sourd oreille"
pour les destructions écologiques en cours
dans cette région, elles qui prétendent être
les garantes de la protection de
l'Environnement sur notre planète?
N'avoir pas ratifié le traité de Rio ne
suffisait pas (du 3 au 14 juin 1992)
(Muzigwa, 1995)!

10.4. Rien ne peut distraire l'Europe de


Maastricht

Evidemment, les critères de


convergence et le pacte de stabilité pour la
monnaie unique passent avant toute autre
chose (particulièrement pour la France et
l'Allemagne). Le contrôle de l'inflation, du
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 205
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

déficit public et de l'endettement,


nécessite une rigueur même pour les plus
distraits!

10.5. L'Afrique doit jouer les cartes du


nouvel environnement économico-
politique mondial mais cette fois-ci avec
des nouvelles structures politico-
sociales et culturelles

L'Afrique des misères, l'Afrique des


catastrophes, l'Afrique des éternels
assistés dont la contribution scientifique à
l'échelle mondiale est insignifiante
soutiendraient l'échec de la politique
menée sur ce continent depuis plus de dix
siècles (Battestini, 1997).
La stabilité des institutions
politiques démocratiques passe par la
restitution du pouvoir à leurs détenteurs
réels, la base ou encore le peuple. Celui-ci
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 206
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

dont la dynamique socio-ethnique a


certainement besoin du pouvoir
traditionnel dont il ne saurait se passer
pour galvaniser et motiver toutes les
forces vives de base dans un Etat de
l'Afrique noire qui se veut de droit.
Depuis la confiscation de ce pouvoir (de
l'autorité traditionnelle) par le colonisateur
, l'homme africain noir, et plus
particulièrement le bantou est
complètement désorienté car ses repères
socioculturels et la dynamique socio-
économique se sont dilués.
L'exemple du Bénin, 1er pays
africain à disposer d'une forme de
démocratie ayant sauvegardé les acquis
socioculturels mérite d'être cité. Loin
d'être perçu comme un adversaire du
pouvoir politique moderne, le roi (S.M.
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 207
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Dedjalagni Agoli-Agbo) et le chef


suprême des vaudoud (Daagbo Hou Non)
ont toujour joué un rôle important dans la
stabilité du pays (le Courrier,nov.- déc.
1997). Aussi, convient-il de rappeler aux
peuples béninois que la démocratie n'est
pas un acquis définitif et immuable car, au
vu des résultats électoraux au sein de
l'union européenne (où il existe des
formes des démocraties beaucoup plus
expériementées et peut être plus viable et
mieux structurées) la montée de l'extrême
droite est une réalité!
D'ailleurs, certains des clichés utilisés par
l'extrême droite tels que :
- LA FRANCE , L'ALLEMAGNE OU LA BELGIQUE

EST ENVAHIE PAR LES IMMIGRÉS;

- LES IMMIGRÉS ONT PRIS ET PRENNENT LE

TRAVAIL DES FRANÇAIS OU DES BELGES;


-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 208
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

- LES IMMIGRÉS PROFITENT DU CHÔMAGE;


- LES IMMIGRÉS FONT BAISSER LE NIVEAU

SCOLAIRE;

- LES IMMIGRÉS REFUSENT L'INTÉGRATION ET/OU


L'INSERTION;

- L'ISLAM EST INCOMPATIBLE AVEC

L'INTÉGRATION;

- LES IMMIGRÉS RESPONSABLES DE LA

DÉLINQUANCES EN FRANCE, EN

ALLEMAGNE OU EN BELGIQUE;
- LA FRANCE, L'ALLEMAGNE OU LA BELGIQUE
TRADITIONNELLE TERRE D'ACCUEIL, REÇOIT

BEAUCOUP DE DEMANDEURS D'ASILE ET DE

RÉFUGIÉS;

- LA FRANCE, L'ALLEMAGNE OU LA BELGIQUE

REFUGE DE NOMBREUX CLANDESTINS; ces


arguments d'extrême droite ont des
expressions correspondantes dans des
pays aux régimes totalitaires où la
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 209
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

dictature a créé des exclus et clochardisé


des honnêtes citoyens. Ces clichés (CJEF,
1997) ont été tous démentis, chiffres à
l'appui. Mais, devant un homme exclu,
marginalisé ou désemparé face au néo-
libéralisme sauvage, des tels clichés sont
vrais!.
Le monopartisme aussi bien que le
multipartisme continueront à échouer car
elles n'intègrent pas les réalités
fondamentales ethniques de l'autorité
réelle en Afrique noire. L’Etat moderne,
plus particulièrement en Afrique noire est
un usurpateur du pouvoir et de l’autorité
traditionnelle. La désorientation socio-
culturelle et l’irresponsabilité du commun
des citoyens en sont quelques unes des
conséquences.

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 210
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Aujourd'hui, même les alliances militaro-


civiles dont on a inauguré l'effectivité
avec l'arrivée au pouvoir de Yoweli
Musseveni, suivi au Rwanda , au Congo
(ex-Zaïre) et au Congo (Brazzaville) ne
pourront rien aux tensions de
revendication à la recherche d'un système
politique plus proche du peuple muntu.
Pour mémoire, bien que les bantou
soient dispersés à travers le monde et que
la plus grande concentration se retrouve
au Nigeria (plus de 90 millions, issus
principalement de 3 ethnies), il ne reste
pas moins vrai que leur âme se trouve en
Afrique centrale où l'on compte près de
460 tribus. C'est au Congo (R.D.C.), où la
diversité culturelle bantoue est la plus
forte (± 454 tribus) et la plus riche et qu'il
faut à tout prix défendre . Certaines de ces
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 211
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

tribus sont, en termes de populations qui


les composent, des véritables Etats, car,
aussi nombreux que tous les habitants de
certains Etats , il s'agit des banamongo,
des kasaïens, des bashi et des nandés . Il
est impérieux qu'à la différence du
folklore mobutiste des années 72 (avec
son recours à l'authenticité qui était vide
de sens pratique dans ses réalités
politiques au quotidien sur le terrain),
l'intelligentsia bantoue devrait songer à
élaborer un manifeste bantou dans lequel
on définirait le système politique qui
s'inspire de leur logique culturelle .

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 212
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

Cette voie nous semble être la seule


qui permettrait à l'Afrique noire de
concilier la nouvelle vision de la
coopération internationale résultat du
réalisme franco-allemand, du
pragmatisme anglo-saxon et du flegme
sud-est asiatique à la mondialisation de
l'économie et sa personnalité culturelle.
De Sequeira Carvalho (1997)
propose aussi de mener une réflexion
politique en profondeur visant
l'élaboration de nouveaux paradigmes et
de nouveaux axes politiques de
développement. Les atouts d'une telle
dynamique de "mobilisation concertée"
des initiatives locales pourrait constituer
une nouvelle "force synergique" de
développement. Ce modèle nécessite une
mise en oeuvre d'une nouvelle stratégie de
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 213
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

coopération plus proche des populations


locales et plus aptes à répondre de façon
efficace et directe à leurs propres besoins
et aspirations (De Sequeira Carvalho,
1997).
Dans l’attente d’une mise en place
des structures de ce nouvel environnement
politique tant souhaité, les décideurs
politiques devront prioritairement veiller à
accroître progressivement la valeur
ajoutée des systèmes de production
conjuguée au transfert de technologie et
au relèvement de la formation.
Puisque c’est au niveau de l’école
que se situe le défi de l’intégration (Daniel
Cohn-Bendit, Osmoses, n° 5, décembre
1997), le programme éducatif doit donc
viser l'optimisation du potentiel humain,
la flexibilité dans les processus
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 214
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

décisionnels et la mise en réseau des


ressources humaines au plan régional et
international, parallèlement à la recherche
permanente d'une plus grande
transparence et d'une véritable démocratie
(Stelios, 1997).

10.6.-Globalisme et/ou Sécularisme


Notre mode de pensée et de vivre
pourrait déjà s’inscrire dans un tout
autre courant philosophique qu’il
faudra encore préciser ou définir les
caractéristiques principales. Ce qui
est vrai est qu’on est passé du
libéralisme au globalisme, du point
de vue purement économico -
financier.
Cependant, cette tendance n’est
que le reflet d’un changement de
mentalité soutenu face aux exigences
d’une multitude de paramètres et de

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 215
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

facteurs identifiés mais pas


nécessairement contrôlables.
Le philosophe, le sociologue ou
l’anthropologue qui y jette un coup
d’œil peut être tenté de structurer ce
qu’il voit en y relevant de sous
groupes de mode de penser, de vivre
et de se projeter dans l’avenir. Cette
manière d’ausculter les réalités de
vie de nos différentes communautés
des peuples du monde permet de
relever les sous modes de penser ne
permettrait-il pas qu’on se pose des
questions suivantes :

*ne sommes-nous pas entré dans


l’ère de sécularisation préjudiciable?

*Notre société devenue virtuelle


(presqu’en tout), n’est-elle pas aussi
celle de l’immédiateté ayant pour
corollaire, l’incapacité
d’appartenances peu rigoureuses,
multiples et mobiles.

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 216
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

* Quelles valeurs morales et éthiques


pourraient faire face à cet
hyperpluralisme accompagné d’un
relativisme palpable soutenu par un
indifférentisme exubérant et
s’accommodant au nihilisme
nouveau dans un monde du
syncrétisme (ou panachage)
irrationnel.

*Le paradoxe de notre époque est de


constater qu’en ce moment où les
découvertes scientifiques dans tous
les domaines n’ont jamais été aussi
nombreuses l’homme d’aujourd’hui
manifeste des préoccupations
irrationnelles extrêmes telles que :
ésotérisme, l’occultisme, la pensée
mythique et magique,l’astrologie, le
chamanisme, la numérologie, le
vaudou etc.
On a l’impression que
l’intelligence est bannie au profit du
sentiment et que finalement l’homme
-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.F. Sambwa 217
NOUVEL ORDRE MONDIAL, NOUVEAUX
CRITERES DES REFERENCES
==================================

a cessé d’être au centre de nos


préoccupations et cela va faire très
mal au siècle à venir !
Quelle voie de solution ?

-----------------------------------------------------
Francophobie ou anglophilie ?
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 218
------------------------------------------------------------

REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES

Alet, D. 1997. Les enjeux actuels du Management. De


la stratégie aux outils: qualité croissance, emploi.
Ed. L'Harmattan, 249pp.

Amselle, J-L. et Elikia M'bokolo, 1985. Au coeur de


l'ethnie "Ethnies, Tribalisme et Etat en Afrique"
Ed. La Découverte. 225P.

Bajoit, G. 1996. Débat à propos de culture et


développement, ITECO, n°s 134-135, pg. 73-76.
Déc. 1996.

Battestini S. 1997. "Ecriture et texte. Contribution


africaine. Ed. Les Presses de l'Univ.
Laval/Présence africaine, 474pp.

Bee,H. 1994. Psychologie du Développement . "Les


âges de vie" Ed. DeBoeck. 500pp.

Belloncle, G. 1987. Recherche, vulgarisation et dév.


rural en Afrique noire. Coll. de Yamousoukro
247p.

Braeckman, C. 1995. Le français, langue de


l'alternative. Journ. Le Soir, Déc. 1995.

Camilleri, C. 1992. Cultures et stratégies: ou les mille


manières de s'adapter, p. 21-23. LA RENCONTRE
DES CULTURES. scienceSHumaines, n°16 Avril
1992.
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 219
------------------------------------------------------------

Chehab M., 1997. Des français à la conquête du Texas.


Historia n° 602 , fév. 1997. P. 78-82.

Chirac, J. 1995. Discours d'ouverture du Président de la


Rép. française au Sommet de la Francophonie à
Cotonou (Bénin), déc. 1995.

CJEF (Conseil de la jeunesse), 1997.


ARGUMENTAIRE., 36p.

Chombard de Lauwe, P.H. 1983. Cultures et Pouvoirs,


éd. l'Harmattan.1983.

Christiaensen, L. et Tollens E. 1995. Sécurité


alimentaire: De la conception à l'action. Status
quaestionis. Projet de rech. en appui à la
politique de coop. au dév. (2) U.C.L.,141p.

Colborn, Th., D. Dumanoski et J. Myers Peterson ,


1997. L'homme en voie de disparition (Préf. du v-
Président amér. Al Gore). Ed. Terre Vivante,
316p.

Delforge, I.1997. Face à la mondialisation, la


polyphonie des résistances. Sommet du P7, (in
Imagine, n°5), sept. 1997, pg. 42-45.

De Sequeira Carvalho, J.S. 1997. LA


DYNAMISATION DES INITIATIVES
LOCALES: "Une force synergique de
développement. L'Harmattan. 136p.
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 220
------------------------------------------------------------

Echo du Cota, 1997. La dynamique culturelle dans le


développement, n°74, Bxl. 1997.

Edgar Morin et Sami Naïr, 1997. Une politique de


civilisation, Arléa, Paris, p.252.

Expansion, 1997. Rev. Trim. N° 542 du 17 au 27 avril


1997.

Faure, J-P., 1997. Les Services de renseignement


français: histoire et organisation pg. 30-35. In
Historia, "LES SERVICES SECRETS
FRANCAIS EN ACTION" p. 29-77. Historia n°
602, fév. 1997.

Forum, 1996. Migrant Community an opportunity for


Europe. Forum de la Communauté des migrants
(Ed. U. Retzlaff-O'Carrol), N°1/96, Juin 1996.

Frühling J. et Sas C., 1991. Passé et renaissance de la


franc-maçonnerie dans les pays de l'Europe
centrale et du Sud-Est" in " La Franc-maçonnerie
et l'Europe" La Pensée et les Hommes, éditions de
l'Université de Bruxelles.

Gandhi, M., Résistance non-violente, Buchet/Chastel,


1986, 326p.

Glaser, A. et Smith S. 1997. Ces messieurs Afrique.


T.2. Ed. Calmann-Lévy

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 221
------------------------------------------------------------

Goldberg, D. 1994. Multiculturalism. A Critical


Reader, Cambridge, Blacwell, 1994.

Goleman, D. 1997. L'intelligence émotionnelle


(Comment transformer ses émotions en
intelligence. Ed. R. Laffont, Paris, 421pp.

Hayek, F.A. Von. 1980. Règles et Ordres, Droit,


Llégislation et Liberté, tome 1, P.U.F., 1980.

Ileffe, J. 1997. Les africains - Histoire d'un continent.


Ed. Aubier/Histoires. 459pp.

Jauvert, V. 1997. Les secrets des archives américaines,


1954-1969, le Nouvel Observateur, avril 1997,
pp. 10-23.

King, M.L., "je fais un rêve" (textes choisis),


Centurion, 1987, 206p.

Lacoste Y. 1997. Dictionnaire géopolitique des Etats


1998. Ed. Flammarion, 677pp.

La Libre Belgique du 20 -21 septembre 1997.

Latouche, S. 1991. Faut-il refuser le développement?


P.U.F./Economie et Liberté, 216p.

Le Bot, Y. 1997. Le temps des guerres


communautaires. p. 173-223. La guerre des
cultures in Le multiculturalisme en débat (Edit.
Michel Wieviorka).318p.
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 222
------------------------------------------------------------

le Courrier (journal ACP-U.E.). 1991. De Lomé I à


Lomé IV (Pagni L.). le Courrier n° 120. Mars -
Avril 1990. p.17

le Courrier (Journal ACP-U.E). 1996-1997. le Courrier


nos 155; 164 et 166.

Levet, H. 1997. Décollage plein Sud. Le Monde


Diplomatique, sept. 1997.

Lucius, P. 1932. Faillite du Capitalisme? Une


explication de la Crise Mondiale. Ed. Payot
(Paris), 190p.

Marc E. 1992. Les dessous de la communication


interculturelle, p. 26-29. LA RENCONTRE DES
CULTURES. scienceSHumaines, n°16 Avril
1992.

Maschino, M.T. 1995. "Mensonges à deux" Ed.


Calmann-Lévy.

Maschino, M.T. 1996. Après vous, messieurs" " Les


femmes et le pouvoir". Ed. Calmann Lévy.

Mellon, Ch. 1995. Ethique et violence des armes in


"CAHIERS pour croire aujourd'hui", Supplément
n°16; Ed. Assas; 127p.

Mellon, Ch. et J. Sémelin, 1994. La non-violence,


P.U.F., coll. Que sais-je?
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 223
------------------------------------------------------------

Mellon, Ch., J.M. Muller et J. Sémelin, 1985. La


dissuation civile, Fondation pour les études de
Défense Nationale, Paris, 1985.

Michaïlof, S. 1993. La France et l'Afrique, Vademecum


pour un nouveau voyage, Karthala, 1993.

Misser F. et O. Vallée, 1997. Les Gémocraties,


économie politique du diamant africain. Desclée
de Brouwer, Paris.

Muller, J.M.1981. Stratégie de l'action non-violente,


Seuil, 1981.

Mendiaux, E. 1965. L'Afrique sera chinoise. Edit.


SINECO, 328p.

Mucchielli, L. 1992. Le choc des cultures, dynamique


de l'histoire, p. 17-20. LA RENCONTRE DES
CULTURES. scienceSHumaines, n°16 Avril
1992.

Muzigwa, K. 1995. LES ENJEUX DE L'ÉCO-


DÉVELOPPEMENT: "Quel avenir pour la
Biodiversité du Zaïre"! Ed. des P.U.L. 266p.

Muzigwa, K. 1995a. AGRICULTURE ET


DEVELOPPEMENT EN AFRIQUE
SUBSAHARIENNE. African Study Monographs
(Kyoto-Japan). Vol. 16 (1). pp. 19-33. June 1995.

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 224
------------------------------------------------------------

Muzigwa, K. 1995b. How Zaïre could become


selfsufficient in fish productions. Agr. Intern.
Mag. IAAS . (Part I : pp. 16-49. June 1995 et
Part II: pp. 16 - 55. Dec. 1995).

Muzigwa K., Kashema, B.M. et Diemby L. M. V. 1996.


Vers une modélisation mathématique de la
prédiction d'échec ou de succès des projets (ou
des programmes) de développement rural en
Afrique sub-saharienne: Cas du Zaïre. Diaspora,
vol. 01, Fasc. 1. 35-66p.

Mzee Ch. Munzihirwa. 1995. Dynamique de


l'intégration politique de la Nation SHI (Publié à
titre posthume), 37pp.

Nicolaï H., P. Gourou et Mashini D.M.M. 1996.


L'Espace zaïrois "Hommes et Milieux,
L'Harmattan, 607p.

Ndaywel è Nziem, I. 1997. Histoire du Zaïre. De


l'héritage ancien à l'âge contemporain (Préf. de T.
Obenga et Postface de P. Salmon), 918p.

ONU (anonyme). 1992. Sommet de la Terre.


Conférence des Nations Unies sur
l'Environnement et le Développement du 3 au 14
Juin 1992 à Rio de Janeiro. Déclaration des 27
Principes sur la protection de l'Environnement.

Ponssard J.P. 1997. Concurrence Internationale,


croissance et emploi. "Théories économiques et
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 225
------------------------------------------------------------

expériences industrielles". Ed. L'Harmattan,


194pp.

Ramonet, I. 1997. Géopolitique du chaos, Galilée, coll.


"Espace critique", Paris, 1997, 160pp.

Rist, G.1997. La mondialisation des anti-Sociétés.


Espaces Rêvés et lieux communs. Collection
Enjeux. Ed.P.U.F. 219pp.

Roszak, T. 1980. Vers une contre-Culture. Ed. Stock +


Plus. 317p.

Semprini, A. 1997. Le Multiculturalisme. Presses


Universitaires de France. 126p.

Sommet du P7. Dossier "Echos de la Cale" (in Imagine,


magazine d'Ecologie et de Société, n°5, sept.
1997; pg. 24-48.

Soudan, F. 1997. Les secrets de la chute de Mobutu.


Jeune Afrique du 13 au 26 août 1997, n° 1910-
1911.

Stavridès, Y. et Colin, V. 1992. Nos francs-maçons à la


conquête de l'Est . Le Vif 10ème année, n° 13
L'Express n° 2125, p. 45-53.

Stelios Ch. 1997. L'Avenir de l'Etat; le Courrier n°164,


juillet- août 1997; pp. 69-71.

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 226
------------------------------------------------------------

Toussaint E. et Comanne, D. 1995. LA DETTE: Ce


nouvel esclavage de l'Afrique In: Banque
mondiale/FMI/Organisation mondiale du
commerce: ça suffit (II). CADMT 3ème trimestre
1995, n°15. pg.77-89.

Tsiyembe, M et Bukasa M. 1992. Invention de l'Etat de


droit et projet de société démocratique en
Afrique: le cas du Zaïre, Diane de Selliurs
Editeur.

Vallet, O.1997. La victoire des dragons. L'Asie va-t-elle


dominer l'Europe? Ed. Masson et Armand Colin,
135pp.

Verhelst, T. 1996. La dynamique culturelle dans le Dév.


Antipodes n° 134-135. pp.66-73. déc. 1996.

Wauthier, C. 1997. Héritage durable des années de


colonisation: l'étrange influence des francs-
maçons en Afr. francophone. Le Monde
Diplomatique pp.6-7; sept. 1997.

Weil, P. 1996. Immigration: mensonges et vérité;


l'échec du tout-repressif. Le Nouvel Observateur,
avril 1996; pp.84-85.

Ziegler, A. 1997. Mondialisation, territoire et reseaux:


Enjeux du débat, pp.185-207 (in La
Mondialisation des anti-Sociétés, Espaces Rêvés
et Lieux communs) Ed. des PUF).

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 227
------------------------------------------------------------

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 228
------------------------------------------------------------

Index alphabétique des matières

A/
abolition, pg. 59-61;
africain, pg. 81-82;
aggrésivité, pg. 125;
AGIR, pg. 89;
algérien, pg. 133;
alliance (s), pg. 15;127;189;
alliés, pg. 22;
alternatives, pg. 4;66;
américain(e) s, pg.17; 26; 30; 33; 55;
analphabète (s), pg. 156;
ancre, pg. 164;
anglais, pg.24; 26;
anglo-saxon, pg. 1; 2; 47; 48; 55; 69; 92; 101; 107;
anglophilie, pg.1;2;
anglophone( ie), pg.10;56;73;
antagonistes, pg. 67;
anthropologue(s), pg. 99;
antidote, pg. 5;
antisémitisme, pg. 99; 150;
apothéose, pg.7;
arabes, pg. 24;
asbl, pg. 154;
asiatique, pg. 20; 24; 79; 140 - 142; 168; 192;
aspiration, pg. 119;
association, pg. 101;179;
authenticité, pg. 191;
autodétermination, pg. 140;

B/
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 229
------------------------------------------------------------

BAD(Ouest)(banque), pg. 179;


bailleurs (de fonds), pg. 179;
banamongo, pg. 191;
banc (des accusés), pg. 173;
Banque mondiale, pg. 159;180;
bashi, pg. 191;
béninois, pg. 153;186;
berbères, pg. 24;99;
biodiversité, pg. 182;
biologique, pg. 53;
biosphère, pg. 181;
blancs, pg. 24; 26;
botswanais, pg. 154;
bourgeoisie, pg. 134;
britannique, pg. 45;
busness, pg. 52;

C/

C.F.A., pg. 180;


C.N.N., pg. 90;
capital, pg. 168;
capitalisme, pg. 35; 63; 136; 162;
Catastrophes, pg. 184;
chaos,pg. 8;
char (français), pg. 46;
Charte , pg. 49;58;
chauvinisme, pg. 30;
chilienne, pg.133;
chinois (erie), pg. 24; 98; 139;
citoyen (neté), pg.120;153;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 230
------------------------------------------------------------

clichés, pg. 16;187-189;


coéxistence, pg. 5;
cohésion, pg. 10;
collectivité, pg. 134;
colonisateur, pg. 185;
commerce, pg. 35;138;176;
commerciaux, pg. 4;79;92;93;
communautés, pg.10;
communiste (me), pg. 13; 41;61;
compétiti (f) (vité), pg. 151; 160; 167; 170;
conclusions, pg. 161-172;
concurrence, pg. 32; 33; 36;
confiscation, pg. 185;
conflits, pg. 99;
congolais, pg. 70; 94; 153;157; 158; 166
consanguité, pg. 98;
conscience (objective ou collective), pg. 59; 162; 173;
contexte, pg.3;
contraintes, pg. 66;
contrepoids, pg. 17;
convention, pg. 156;
convergence, pg. 166;;
coopération, pg. 69; 87; 109; 110; 176; 193;
corruption, pg. 74;
coutume, pg. 137;
crédibilté, pg. 158;
culture(l) (le), pg.6; 56; 96; 98; 117; 121; 122; 123;
125; 128; 131; 135; 163;

D/

d’Amato, pg. 40;


________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 231
------------------------------------------------------------

décideurs, pg. 193;


déclin, pg.160;
déficit, pg. 183;
défis, pg. 91; 119;
délit, pg. 151;
délocalisation, pg. 170;
démentalement, pg. 13;
démocratie (s) (que), pg.80; 131; 184; 186; 194;
développement, pg. 21; 88; 111; 112-118; 121; 129;
130-135; 143; 144; 156; 159; 179; 174; 179; 193;
dialectes, pg. 117;
diaspora, pg.74;
dictature, pg. 188;
dirigeant (s)(ce), pg. 91; 143; 171-173;
diversité pg.6; 190;
droit, (état de; de l’homme) pg. 66; 76; 121;131;152-
153; 185;
DSGE, pg.83;
DST, pg. 83;
dualisme, pg.7;

E/

échanges, pg.35;92; 138;176;


échelle (de valeurs), pg.167;
écologique,pg. 53;162;181;182;
économico-financière, pg. 27; 108;
économie (que), pg. 4; 14; 18; 19; 31;32; 33; 36; 51;
66;72; 85; 92-94; 96 ; 99; 112; 119; 122; 129;
131-132; 145-151;176; 180;181; 184;
éducation (tif), pg. 123;155;194;
égalité, pg. 62;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 232
------------------------------------------------------------

église, pg. 62;


embargo, pg. 40;
endettement, pg. 166;
enjeu(x) (internationaux), pg. 93; 119;182;
enseignement, pg. 75;
entreprises, pg. 34;108;
environnement, pg. 11; 13; 16; 149-151;162;182;184;
épistémologie, pg. 53;
erytréens, pg. 98;99;
esclavage (isme), pg. 61;63;
espagnol, pg. 26;
espionnage, pg. 82;83;
espoir (s), pg. 137;
étalon, pg. 164-165; 167;
Etat, pg. 17; 50; 52; 57; 69; 70; 80; 81; 94; 96; 112;
120; 131; 133; 138; 148; 168; 169;191;
Etat-nation, pg. 25;52;119;120;
éthique, pg. 15;136;
ethnie (que)(cité), pg. 6; 10; 96; 98; 112; 124; 126; 160;
190;
euro news, pg. 90;
euro-challenge, pg. 93;
européens, pg. 24;31;32;98;
évolution (humaine), pg. 53;
évolutive, pg. 57;
exception (culturelle), pg. 66;
exclusion, pg.9;
expansion (culturelle), pg. 67;
exploitation, pg. 87;
explorateur, pg. 24;
explosion, pg. 12;
extrêmes (partis)(droite et gauche), pg. 60;143;187;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 233
------------------------------------------------------------

F/

F.L.N. (algérien), pg. 133;


F.M.I., pg. 29;86;159;165;
F.N. pg.89;
F.S.L.N. (Nicaragua), pg. 133;
fatalisme (te), pg. 129;138;
festival, pg.3;
financier, pg. 159;
flegmatism (e), pg. 1;192;
fléxibilité, pg. 194;
forum,pg.6;
fragmentation, pg. 10;
français, pg. 24;55;68;
francophobie, pg. 1; 2;
francophon (es) ie, pg. 3; 4; 9; 46; 48; 49; 50; 52; 54;
56; 65; 66; 67; 72-73; 80; 92; 95; 96; 100; 103;
104; 109; 112; 132; 138;
francophony, pg. 2;
francs-maçons (erie), pg. 57; 59; 61; 62; 63; 64;
fraternité, pg. 62;

G/

gabonais, pg. 154;


GATT, pg. 31;51;66;
gaulliste, pg. 46;
gendarmes, pg. 38;
gentlemen, pg. 101;
géopolitique, pg. 14;17;121;
géostratégique, pg. 37;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 234
------------------------------------------------------------

gouvernement (s), pg. 175;


greco-roman, pg. 1;
guerre, pg. 14; 30;34;44;

H/

haine, pg. 7;
harmonie, pg.6:8;
hégémonie, pg. 54;
Hélios, pg. 45;
héritage, pg. 135;
histoire, pg. 119;
historico-culturel, pg. 23; 125-126;
holocauste, pg. 166;
honnêteté, pg. 141;
houe, pg. 127;
humanisme, pg. 57; 58; 65;
humanité, pg.9;

I/

I.D.H., pg. 156-158;


I.N.S., pg. 155;
idéal (e), pg. 124;132;
identité, pg.7;97;124;126;129;
idéologies, pg. 60;64;
immigrés, (immigration) pg.21;94-95;113;187-189;
impartialité, pg. 179;
impasse, pg. 135;
impérialisme, pg. 37;122;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 235
------------------------------------------------------------

imprévisibilité, pg.8;
incohérences (françaises), pg. 106;
Indice, pg. 155-156;
indienne, pg. 24;
indochinoise, pg. 110;
inégalités, pg.4;152;
inflation, pg. 166;183;
informatique, pg. 141;
Infrastructure, pg. 158;
injustice, pg. 162;
intégration, pg. 42; 89; 121; 123; 187; 194;
intégrisme, pg. 125;
INTEL, pg. 106;
intelligence, pg.7; 8; 82;
intelligentsia, pg. 191;
intercultural, pg.2;
interculturalité, pg. 7;
interculturel (les), pg.4; 5; 11; 57; 96; 98;
interdépendance, pg. 117;
international, pg. 52; 96; 100; 138; 159;
investissement, pg. 177;
irakien (s); pg. 45;
irréalisme, pg. 136;
islam, pg. 187;
isolement, pg. 53;
italiens, pg. 24;
Ivoirien, pg. 153;

J/

jardins (zoologiques), pg. 181;


jaunes, pg. 24;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 236
------------------------------------------------------------

judéo-chrétien, pg. 57;


judéo-maçonnique, pg. 60;

K/

kasaïens, pg. 191;


kenyan, pg. 153;

L/

leaders, pg. 17;64;95; 132;152;


libéral (aux), pg. 21; 35;61; 133;
libéralisation, pg.82;
liberté (s), pg. 86;109;
Ligue (du Nord), pg. 89;
linguistique, pg. 25;
lobby, pg. 27;
loges, pg. 64;
loi, pg. 168;
loyautés, pg.10;

M/

Maï-karé, pg. 64;


malnutrition, pg. 154;155;
malversation, pg. 73;
manifeste, pg. 191;
marasm (e), pg. 1;159;
marché, pg. 119;
média, pg. 89;
mercenaires, pg.80;
militaire, pg.38;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 237
------------------------------------------------------------

militaro-civiles (alliances), pg. 189;


militaro-stratégique, pg. 41;43;71;96;
millénaire, pg. 9; 21;
MINITEL, pg. 105;141;
misérabiliste (s), pg.109;184;
mobutiste, pg. 181;
modernisation, pg.11;
modernisme, pg. 3;
mondialisation, pg. 19;31; 32; 33; 72; 78; 82; 85; 138;
177; 192;
monétaire, pg. 164;
monopartisme, pg. 189;
monopole, pg. 6; 22;
moral, pg. 162;
motivation, pg. 3;
multiculturalisme, pg.9; 34; 54;
multidimensionnalité, pg. 115;
multinational (e), pg. 90;91;180;
multipartisme, pg. 189;
multiracial, pg. 24;
mundele, pg. 102;
muntu (bantou), pg. 99; 190-191;

N/

namibien, pg. 154;


nation (s), pg. 157;
nation, pg. 6;143;148;
nationalisme (s), pg.12;62;
nationalistes, pg. 13;109;111;
néoliberalisme, pg. 136;189;
neurobiologie, pg.8;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 238
------------------------------------------------------------

nilotique, pg. 98; 99;


nouvel ordre (mondial), pg. 167-172;
nucléaires, pg. 43;

O/

O.D.A., pg. 100;


O.I.T., pg. 18;
O.M.S., pg. 19;
O.N.G., pg. 117-118;154;
O.N.U., pg. 11;18;51;65;127;
O.T.A.N., pg. 22;40; 41;
O.U.A., pg. 127:
occidentaux, pg. 173;175;
offensive, pg. 39;
opinion, pg. 180;
or, pg. 164-166;

P/

P.N.B., pg. 155;


P.N.I., pg. 39;149-151;
P.N.U.D., pg. 156;
P.S.E., pg. 144;
P.T.M., pg.144;
P.V.D., pg. 143;144;
paradigmes, pg. 192;
patrie, pg. 121;
patronat, pg. 161;
pauvre (s)(té), pg. 48;
personnalité, pg. 125; 129; 141;
pillage, pg. 85;87;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 239
------------------------------------------------------------

planète, pg. 14;15;37;48;


pluralisme, pg.10;11;
plurilinguiste, pg. 65;
politique, pg. 85;89;91;94;116;119;122; 129;132;161;
184;192;193;
pragmatisme, pg. 192;
productions, pg. 193;
projet, pg. 133; 135;
proximité, pg. 126;
puissance, pg. 38;138;

Q/

quotient, pg. 7;

R/

rareté (alimentaire), pg. 174;


rationalité, pg. 63;
références, pg. 164;
réfugiés, pg. 188;
régimes (politiques), pg. 50;85;126;129;
régionalisme, pg. 34;
révolution, pg. 62;162;
Rose-croix, pg. 64;
rosicrucien, pg. 60;
roumain, pg. 98;
ruando-ruandaise, pg. 80;

S/

Sahara, pg. 178;


________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 240
------------------------------------------------------------

scolarité, pg. 113;161;187;


SDECE, pg.83;
sénégalais, pg. 153;
sexualité, pg. 171;
siècle, pg. 134;151;
sociaux (partis), pg. 60;
sociaux chr.(partis), pg. 60;
socio-culturel, pg. 160;
socio-économique, pg. 185;
socio-ethnique, pg. 185;
soudanais, pg. 153;
souveraineté, pg. 145;
soviets, pg. 134;
spécificité (des univers), pg. 56;
spoliés, pg. 166;
stabilité, pg. 184;186;
stalinisme, pg. 133;
stratégie, pg. 193;
subsaharan, pg.1;2;
subsaharien (ne), pg. 34;91;
suggestions, pg. 173-194;
suprématie, pg. 17;22;
synergie (que), pg. 193;
système (s), pg. 193;

T/

Teal group , pg. 43;


technologie (que), pg.4; 59; 67; 82; 104; 106-107; 140;
148; 149; 154; 170;
technology, pg.1;2;
tiers monde, pg. 143; 144; 145 -151;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 241
------------------------------------------------------------

tolérance, pg. 5;62;


Tomao, pg. 44;
traditionnel(le) autorité, pg. 185-186;188;
Traité, pg. 150;
transfert (technologique), pg. 104;193-194;
transnational (es), pg. 36;
tribalisme (isation), pg. 10; 99; 120;
tribu (s), pg.189-191;
Trilogie, pg. 158;
tutsi, pg. 99;
TV5, pg. 90;93;

U/

U.S.A.I.D., pg. 70;


UNESCO, pg. 5;
uniformité (linguistique), pg. 66;
université, pg. 168;169;

V/

vache, pg. 127;


violence, pg. 7;96-97;100;

W/

W.W.F., pg. 19;

Z/

xénophobie, pg.5;94;
zaïrois, pg. 153;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 242
------------------------------------------------------------

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 243
------------------------------------------------------------

Index alphabétique des lieux et pays

A/

A.C.P., pg. 51;


africa, pg.2;
Afrique (du sud ou noire), pg.3; 11; 13; 34; 50; 51;68;
73;75; 77; 79; 81; 85; 90; 91; 98; 99; 109; 110;
112; 120; 122;137;139;143 -148;152-158; 159;
179-183; 177-178; 180; 181;184-187;189;
Allemagne, pg. 68; 104; 108; 157; 170; 183; 187; 188;
Amérique, pg. 24;
Angola, pg. 147; 153;
Arabie Soudite, pg. 146; 148;
Argentine, pg. 148;
Asie, pg. 138;177;178;
B/

Bangladesh, pg. 147


Belgique, pg. 3; 47; 68; 123; 157; 187; 188
Bénin, pg. 147;185;
Berlin, pg. 13;
Bolivie, pg. 146;
Botwana, pg. 97; 147; 156;
Brazzaville, pg. 97; 177;
Bretton Woods, pg. 164;
Brésil, pg. 43;
Bruxelles, pg. 106;
Budapest, pg. 61;
Burundi, pg. 147;

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 244
------------------------------------------------------------

C/

Canada, pg. 47;68;


Caraïbes, pg. 51;
Chili, pg. 146;148;
Chine, pg.18; 39; 41; 42; 134; 142; 146; 148; 178;
Colombie, pg.146;
Commonwealth, pg. 47; 48; 54; 100-101;
Congo (Brazzaville), pg. 147;189;
Congo (ex-Zaïre), pg. 73; 95; 97; 103; 109; 120; 126;
155; 173; 174; 176; 177; 181; 189; 190;
Corée (du sud), pg. 27; 43; 44; 68; 104; 107; 108; 142;
146; 148; 178;
Cuba, pg. 146;

E/

Egypte, pg. 146;


Elysée, pg.79;
Emirats Arabes, pg. 146;148;
Entebe, pg. 91;
Etats-Unis, pg. 13; 14; 18; 19; 23-25; 27; 29; 38; 41;
42; 51; 68; 69; 70; 73; 82; 83; 92; 105-107;
149;168;177-178; 181;
Ethiopie, pg. 147; 153;157;
Europe, pg. 14;19; 21; 29; 89; 169-170; 183;

F/

France, pg. 3; 14; 18; 27; 44; 45; 52; 62; 68; 71; 78; 80;
81; 83; 92; 93; 103; 104-109; 131; 157; 165; 170;
178; 181; 183; 187; 188;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 245
------------------------------------------------------------

G/

Gabon, pg. 147; 156;


Gambie, pg. 175;
Golf, pg. 44;
Grande Bretagne, pg. 28; 70;
Guinée (équatorial), pg. 158;

H/

Helvétique (Etat), pg. 175;


Héxagone (France), pg. 45;93;
Hongkong, pg.39;

I/

Inde, pg. 146;


Indo-asiatique, pg. 146;
Indonésie, pg.43; 142; 148;
Irak, pg. 44;
Irlande, pg. 28;
Israël, pg.107;
Italie, pg. 89;

J/

Jamaïque, pg. 164;


Japon, pg. 43;68; 104;135;178;
Johannesburg, pg. 92;

K/
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 246
------------------------------------------------------------

Kenya, pg. 147;


Kinshasa, pg. 70;73; 91; 97; 101; 120; 155; 173; 177;
181;
Koweit, pg. 146; 148;

L/

Lac (s) grands, pg. 126-127;


Lagos, pg. 91;
Libye, pg. 146;
Lomé (I-IV), pg. 156;
Londres, pg. 42;51;100;
Luxembourg, pg. 157;

M/

Maastricht, pg. 183;


Madagascar, pg. 147;
Malaisie,pg. 146;
Mali, pg. 157;180;
Maroc, pg. 146;
Matignon, pg.79;
Maurice, pg. 156;
Mexique, pg. 146;

N/

Namibie, pg. 147; 156;


Ndjili, pg. 101;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 247
------------------------------------------------------------

Nicaragua, pg. 133;


Niger, pg. 157;
Nigeria, pg. 68;91;158;190;
Nouméa, pg. 136;

O/

Occident, pg. 86; 98; 102; 140; 181;


Océan, pg. 29;
Ouganda, pg. 91; 98;147; 178;

P/

P.I.N., pg. 148;


Pakistan, pg. 142;
Paris, pg. 100;165;
Pays-Bas, pg. 156;166;
Pentagone (U.S.A.), pg. 43;
Pérou,pg.133;
Philippines, pg. 142;146;147;
planète, pg. 182;
Prague, pg. 61;

Q/

Québec, pg. 3;

R/
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 248
------------------------------------------------------------

R.S.A., pg. 92
République Centrafricaine, pg. 147;
Rio (de Janeiro), pg. 150;
Roumanie, pg. 41;
Russie, pg. 18; 40;41;178;
Rwanda, pg. 98; 147;178;189;

S/

Sénégal,pg. 147; 155;177;


Siera Leone, pg. 157;
Singapour, pg. 142;
Slovaquie, pg. 41;
Soudan, pg. 147; 153;
spéculation, pg. 165;
Sri Lanka; pg. 147;
Suisse, pg. 166;

T/

Taïwan, pg. 146; 148;


Tanzanie, pg. 147;
Tchad, pg. 147; 153;
Thaïlande, pg.142;146;
Togo, pg. 147;
Tunisie, pg. 146;

U/

U.E., pg. 39;40:42; 106; 176;


U.S.A., pg. 23; 24; 28; 31; 40; 45; 70; 83; 180;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 249
------------------------------------------------------------

V/

Vietnam, pg. 27;


Vrillière (hôtel), pg. 165;
Washington, pg. 46;

Z/

Zaïre (RDC), pg. 92; 95; 103; 104; 109; 110; 147; 153;
157; 174;
Zambie, pg. 147;
Zimbabwe, pg. 147;

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 250
------------------------------------------------------------

Index alphabétique des noms et des auteurs

A/

Alet, 72;

B/

Bajoit, pg. 136;


Battestini, pg. 184;
Bee, pg. 121;
Belloncle, pg. 160;
Benes, (E.), pg. 61;
Boutros ,B. (Ghali), pg. 11; 51;
Braeckman, pg. 66;

C/

Camilleri, pg. 57;


Charlemagne, pg. 58;
Chirac, pg. 46; 65;94;131;
Chombart (de L.),pg. 123;
Chrétien, pg. 22
Christiaensen, pg. 155;
CJEF, pg. 188;
Cohn-Bendit (D.), pg. 194;
Colborn, pg. 150;
Collin, pg. 63;
Coumanne, pg. 154;159;

D/

________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 251
------------------------------------------------------------

Daagbo (H.N.), pg. 186;


de la Taille (E.), pg.93;
De Sequeira (C.), pg. 79; 192; 193;
Dedjalani (A-A.), pg. 186;
Dehaene, pg. 22;
Delforge, pg. 162;
D’Hont, pg. 49;

E/

Eboué (F.), pg. 59;


Elikia M’bokolo, pg. 10;

F/

Faure, pg. 45; 84;


Ferry (J.), pg. 58;
Frühler (J.), pg. 61;

G/

G7 (Conférence des), pg. 182;


Gandhi, pg. 97;
Glaser, pg.79;81;
Goldberg, pg. 53;
Goleman, pg.7;
Grégoire (abbé), pg. 62;
Gyula (A.), pg. 61;

H/

Hitler, pg. 60;


________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 252
------------------------------------------------------------

I/

Ignacio (R.), pg. 14;


Ileffe (J.), pg. 79;

J/

Jauvert, pg. 27;


Jean-Loup, pg. 10;
Jospin (L.), pg. 61;

K/

Kabeya (P.E.), pg. 73;


Kalanzis, pg. 11;
King, pg. 97;
Kossuth (L), pg. 61;

L/

Lacoste, pg. 34;


Lafayette, pg. 58;
Latouche, pg. 88;
Le Bot, pg. 97;
Levet, pg. 44;

M/

Mahele (D.L.B.), pg. 71;


Malek (Ch.), 23;
Mao Tsé Toung, pg. 134;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 253
------------------------------------------------------------

Marc (E.), 55; 75;


Maschino, pg. 171;172;
Massaryk (J.) pg. 61;
Mellon, pg. 15; 97;
Mendiaux, pg. 110;
Misser, pg. 80;
Mobutu,pg. 60; 95; 103; 175;
Mohamed (S.), pg. 127;
Monde (diplomatique), pg. 180;
Morin, pg. 20;36;
Muchielli, pg. 58;
Muller (J.M.), pg. 97;
Munzihirwa, pg. 119;121;
Musseveni (Y.), pg. 189;
Mussolini, pg. 60;
Muzigwa, pg.110; 154; 155; 181; 183;

N/

Naïr, pg. 20;36;


Napoléon, pg. 23;
Nasser, pg. 133;
Ndaywel è N. , pg. 72;
Nicolaï , pg. 72;

P/

P.N.B., pg. 142;


Pagni, pg. 160 ;
Paquet, pg. 50;
Philippe (de Vichy), pg. 62;
________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 254
------------------------------------------------------------

Pinochet, pg. 60;


Ponssard, pg. 20;39;

R/

Renan (E.), pg. 119;


Rist, pg. 19; 34;
Roszak, pg. 59;

S/

Salasar (F.), pg. 60;


Salle, pg. 24;
Sas (C.), pg. 61;
Schoelcher (V.), pg. 58; 62;
Sémelin, pg. 97;
Semprini, pg. 53;
Smith, pg. 79; 81;
Sommet (P7), pg. 182;
Stanley, pg. 174;
Starvrides, pg. 63;
Stélios, pg. 194;

T/

Tjibaou, pg. 136;


Tollens, pg. 155;
Toussaint, pg. 154;159;

V/

Vallé, pg. 80;


________________________________

Francophobie ou Anglophilie
J.K. Muzigwa & J.M. Sambwa

INDEX ALPHABETIQUE
DES MATIERES 255
------------------------------------------------------------

Vallet, pg. 39;


Vanderkam, pg. 121;
Velasco, pg. 133;
Verhelst, pg. 122; 125;
Weil, pg. 95;

Z/
Ziegler, pg. 19;
Zubrzycki, pg. 11;

________________________________

Francophobie ou Anglophilie