N° et date de parution : 213 - 01/10/2010 Diffusion : 30000 Page : 50 Périodicité : Mensuel Taille : 85 % LEJOURNALDES3_213_50_40.

pdf 540 cm2 Site Web : http://www.jdt.fr/

SeriousGames Mario ausecoursde formation
: et la

Sonic

apprendre en
amusant
!

s'

Une évidence
, . la

l

pour beaucoup enfance Mais
'

depuis mise
le

en pratique

dans

111111111 jusqu' alorsplutôt
.

ieux professionnel était cadre
' l «

progressivement

anecdotique apparition du serious game outil novateur deformation utilisantles technologies dujeu vidéo qui impose au seindes grandsgroupes des
à » , s' , et

Dumoins jusqu'

après avoir séduit lesarmées. Comment comprendre cetteévolution? Le serious extension game bénéficie un contexte favorable de audience légitimité dujeu vidéo sur de nouveaux domaines Fini tempsdu hardcore gamer cet adolescent boutonneux chargé de terre de menace extra-terrestre armé deson seul joystick Depuis sortie de Wii de Nintendo DS apparition progressive de gameplays plus intuitifs joueur est autantfémininquemasculin
administrations
, ' ' d : l ' la l et . le « » ,

libérer

la

la

,

.

la

la

la

,

'

et

l

,

le

,

,

adulte qu' adolescent Lesjeux vidéosortent du
.

courbe apprentissage Edgar Dale simulation jeu permettent apprenant de retenir 90 du contenu contre 50 %% en vision écoute seulement 10 %% en lecture Mais aussi son sur durée limitation descoûts puisque comme e-learning serious gamepermet de se tester de évaluer de entraîner autant que évitantainsi apprenant oublier 70 %% de sa formation dans les semaines comme est cas pour une formation classique Les apprentissages savoir-être complexes combinant savoir-faire comme relationclient pour despostes devente de conseil de support ou accueil sont donc les premiers être déployés sousformede serious game. Ainsi Oréal créé une plateforme de serious game accueil client pour formation de ses coiffeurs vente deproduits enboutique SNCF pour sa part lancéune plateforme de formation aux procédures suivre en cas incendie dans untrain Les entreprises tentées parcette expérience doivent toutefois seposer lesbonnes questions pour atteindre
' ' la « » d d la , ' et le à l ) ( / 0 / et , , ! il a y

efficacité

la

et

la

,

,

le

le

,

s'

s'

,

,

Senior Manager BearingPoint

Nicolas Benazet Tanguy de
,

SeniorPeschardière
la

,

Manager BearingPoint

'

'

nécessaire

à

l

d

,

2

c'

le

,

.

et

,

,

la

,

'

d

,

,

Ouitssim Driouchi

,

Aurélien Couderc
Consultant
li

,

à

Consultant BearingPoint

,?aringPoint

'

L

a

'

la

l

à

et

à

la

a

la

;

'

à

d

.

grande échelle

'

.

D

les collaborateurs sera répétée grâce

autant plusque son utilisation par diversité des
à la c'

monde du fantasme
. C'

leurs objectifs.

et

deviennentutiles dans
la ' : l

la

vie Un tauxde retour élevédes

scénarii proposés
:

est entout cas promesse des quotidienne derniers grands succès de industrie maintenir sa forme WiiFit ou saforme physique domicilegrâce intellectuelle grâceau Programme entraînement cérébral du Docteur Kawashima Apprendre dans
» à à « la , ' « d » .

une desforces du serious game son aspect ludique entraîne un taux de
.

Or

est

retour très élevé des apprenants constituealors une véritable formation continue Tousces atouts
et il , .

apprenants
Le succès

de

'

l

expérience tient avant tout dans
la

la

un mondevirtueldevient tousles jours un peu plus

définition claire

et

une évidence aisance deprise enmain sessions peu
: ,

précise des objectifs de formation

,

donc que volet numérique duplan de consacre20M" auxprojets de réalisation outilslogiciels recourant des techniques issues du jeu vidéo Onciteraainsi Pegasus développantun
justifient
relance
' le « d à » . ,

contraignantes ludiques
,

prix attractif du

à la

durée limitée mais aussi baisse constante descoûts de
à , ,

développement.

Les entreprises
«

'

à

l

jeuxsérieux
' l

assautdes
l '

»

Unsuccès dans

environnement privéqui suscite
' à la d

théoriede courbe apprentissage EdgarDale simulation jeupermettent deretenir 90%%ducontenu contre50%% apprenant envision écoute seulement %% en lecture
«

Selon
'

'

la

la

«

d

»

d

la

le

et

à

,

'

,

)

/

et

1(

!

».

,

l

intérêt des Directions des Ressources Humainesdans les

recherche une accrue dans une période decoûts contraints delimitation des frais de déplacement Elles veulent redonner son pouvoir attraction formation désormais perçuedavantage commeune contrainte que comme unerécompense cherchent surtout offrir aux apprenants des outils pour les accompagner durablement dans évolution de leurs pratiques Le serious game combinant les principes animation de simulation des jeux vidéo les techniques
.

entreprises Celles-ci sont
efficacité

et

.

'

d

à

la

,

et

à

,

'

l

.

'

d

et

,

'

et

d

apprentissage

enligne du e-learning apparaîtalors
, ' . Il a d y

comme une réelle opportunité
efficacité

abord
la

'

l

immédiate du recours aujeu selon
:

théorie de

formalisation des référentiels pédagogiques dans prise encompte de environnement technique uneergonomie malpensée ou une mauvaise intégrationdu jeu dans parcours global de pourraient rapidement réduire néant les efforts déployés dans conception du jeu immersif Une réflexion stratégique en amontestdonc pour cadrer ambition RH De même volet financier des serious games est considérer dans sa coût investissement initial autour de globalité 100 peut semblerélevé ce coûtfixe amortit rapidement dès lors que serious game est déployé
dans
et la , ' la l : le

outil de formation
sur

à

la

formation

à

la

.

(

'

incontournable

l

.

le

,

à

'

.

Si

le

d

,

utilisateurs

k"

s'

,

,

le

à

collaborateurs leur responsabilisationdans conduite du changement
et . ?

gestionde crise ou encore Game2Learn place proposant un outil de de conceptionde serious games Mais dansce marché encore jeune uneétude du cabinetVento avril 2010 indique que salariés sur10ne savent faudra donc pas ce qu' est un serious game prendregarde nepas décevoir lesfuturs celapasse par intégration enamontdes
la

les entreprises industrielles PME-PMI

conduiteduchangement dans Simfor orienté
; , ;

formation

à

la

,

simplification

.

,

4

)

»

.

«

Il

à

'

.

Et

l

la

1/1
Copyright (Le Journal des Télécoms) Reproduction interdite sans autorisation

BearingPoint France