You are on page 1of 48

Utiliser l'environnement Forms Developer

Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-1


Objectifs
A la fin de ce chapitre, vous pourrez :
• décrire les composants de Forms Builder
• naviguer dans l'interface Forms Builder
• identifier les principaux objets d'un module Form
• personnaliser une session Forms Builder
• utiliser les fonctionnalités d'aide en ligne
• identifier les principaux fichiers exécutables
de Forms
• décrire les types de module Forms
• définir des variables d'environnement pour
la conception et l'exécution
• exécuter une Form à partir de Forms Builder

3-2 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Introduction
Présentation
Ce chapitre propose une présentation de Forms Builder, avec notamment
une description de haut niveau de ses composants ainsi que de la
hiérarchie de ses objets. Ces connaissances vous permettront de planifier
et d'implémenter la structure de vos applications Forms.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-2


Principales caractéristiques
de Forms Builder

Forms Builder permet les opérations suivantes :


• Fournir aux utilisateurs une interface permettant
d'insérer, de mettre à jour, de supprimer
et d'interroger des données
• Présenter les données sous forme de texte,
d'images et de contrôles personnalisés
• Contrôler les Forms entre différentes fenêtres
et transactions de base de données
• Utiliser des menus intégrés
• Envoyer des données à Oracle Reports

3-3 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Principales caractéristiques de Forms Builder


Forms Builder est un composant essentiel d'Oracle Forms Developer.
Forms Builder vous permet de développer rapidement des applications à
base de Forms, afin de présenter et de manipuler des données de
différentes façons.
Les utilisateurs d'applications Forms Builder peuvent :
• insérer, mettre à jour, supprimer et interroger des données à l'aide de
divers éléments d'interface,
• présenter les données à l'aide de texte, d'images et de contrôles
personnalisés, notamment des composants JavaBeans et des
composants PJC (Pluggable Java Components),
• contrôler les Forms entre différentes fenêtres et transactions de base
de données,
• accéder à des fonctionnalités complètes par l'intermédiaire de menus
intégrés,
• envoyer des données directement à Oracle Reports.
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-3
Principales caractéristiques de Forms Builder (suite)
En tant que concepteur d'applications Forms Builder, vous pouvez :
• concevoir des Forms qui utilisent un certain nombre de sources de
données, notamment des bases de données Oracle,
• créer rapidement et facilement des applications, à l'aide d'outils
puissants de développement d'interface utilisateur,
• concevoir des applications pour le déploiement sur Internet,
• copier et déplacer facilement des objets et leurs propriétés entre
applications,
• utiliser des fonctionnalités de conception telles que des assistants, le
Layout Editor, l'Object Navigator et le PL/SQL Editor.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-4


Composants Forms Builder :
Object Navigator

• Affichage • Icônes pour


hiérarchique représenter
des objets côté les objets
client et côté • Fonction
serveur de recherche
• Barre d'outils rapide
pour créer,
supprimer,
fermer,
développer
ou réduire

3-5 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Composants Forms Builder : Object Navigator


Les composants d'interface de l'outil Forms Builder contribuent à la
flexibilité et à la productivité de l'environnement de développement Oracle
Forms Developer.
L'Object Navigator est une interface permettant de naviguer et de modifier
des objets dans une hiérarchie. Vous pouvez utiliser l'Object Navigator
pour localiser et manipuler rapidement et facilement les objets de
l'application. Ses caractéristiques sont les suivantes :
• une hiérarchie représentée par indentation et des noeuds pouvant être
développés
(Les noeuds de premier niveau désignent les types de module, les
objets de base de données et les packages intégrés. Tous les autres
noeuds ainsi que les objets qu'ils contiennent sont en retrait, afin
d'indiquer qu'ils appartiennent à ces noeuds de premier niveau.),
• un champ et des icônes de recherche, permettant les recherches avant
et arrière pour n'importe quel niveau de noeud ou pour un élément
individuel d'un noeud,
• des icônes dans la barre d'outils verticale, offrant les fonctions
Oracle Forms
courantes desDeveloper 10g et
menus Edit : Développer
View, des applications Internet 3-5

• une icône située en regard de chaque objet, afin d'indiquer le type


Composants Forms Builder :
Property Palette

• Copier/coller
des propriétés
• Fonction de
recherche rapide

3-6 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Composants Forms Builder : Property Palette


Tous les objets d'un module, y compris le module lui-même, possèdent
des propriétés que vous pouvez afficher et modifier dans la Property
Palette. Ses caractéristiques sont les suivantes :
• copie et réutilisation des propriétés d'un autre objet,
• champ et icônes de recherche, similaires à ceux de l'Object Navigator.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-6


Composants Forms Builder :
Layout Editor

Barre
d'outils

Palette
d'outils

3-7 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Composants Forms Builder : Layout Editor


Le Layout Editor (ou Layout Model) est un utilitaire de conception
graphique permettant de créer et d'organiser les Items et objets
graphiques de l'interface de votre application. Vous pouvez utiliser la
palette d'outils et la barre d'outils du Layout Editor pour concevoir le style,
la couleur, la taille et l'organisation des objets graphiques de l'application.
La mise en page peut inclure des objets graphiques et des images.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-7


Composants Forms Builder :
PL/SQL Editor

Le PL/SQL Editor permet les opérations suivantes :


• Utiliser PL/SQL dans des Forms
• Entrer et compiler du code

3-8 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Composants Forms Builder : PL/SQL Editor


Le PL/SQL Editor vous permet d'incorporer des objets de code PL/SQL
dans votre Form. Les objets de code de Forms Developer incluent les
triggers d'événements, les sous-programmes (fonctions et procédures),
les commandes de menu, le code de démarrage des menus et les
packages. Vous pouvez entrer et compiler le code dans le PL/SQL Editor.
Vous en saurez plus sur le PL/SQL Editor dans les chapitres suivants,
lorsque vous l'utiliserez pour coder des triggers dans Forms Builder.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-8


Démarrer avec l'interface Forms Builder

• Démarrez Forms Builder


• Connectez-vous à la base
de données :
– Menu :
Sélectionnez File > Connect
ou
– Barre d'outils :
Cliquez sur Connect

3-9 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Démarrer avec l'interface Forms Builder


Démarrer Forms Builder
Pour démarrer Forms Builder, appelez-le à partir du menu Démarrer
(Start) de Windows : Programmes (Programs) > Oracle Developer Suite –
iDS10g > Forms Developer > Forms Builder.
Lorsque vous appelez Forms Builder, vous voyez d'abord une boîte de
dialogue Welcome. Si vous cliquez sur Cancel pour faire disparaître la
boîte de dialogue, vous voyez l'Object Navigator et un nouveau module
vierge.
Si vous créez des applications qui accèdent à des objets de base de
données, vous devez vous connecter à un compte de base de données à
partir de Forms Builder. Connectez-vous à une base de données si vous
devez :
• compiler du code contenant des instructions SQL,
• accéder à des objets de base de données dans l'Object Navigator,
• créer des objets Oracle Forms Developer basés sur des objets de base
de données.
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-9
Démarrer avec l'interface Forms Builder (suite)
Comment se connecter à Oracle ?
1. Sélectionnez File > Connect dans le menu ou cliquez sur l'icône
Connect dans la barre d'outils.
2. Entrez le nom utilisateur et le mot de passe dans la boîte de dialogue
Connect. Si vous ne vous connectez pas à la base de données par
défaut, indiquez également la chaîne de connexion appropriée ou l'alias
de base de données.
Remarque : Oracle Forms Developer affiche automatiquement la boîte
de dialogue Connect si vous tentez d'effectuer une tâche nécessitant
une connexion.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-10


Forms Builder : structure des menus

3-11 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Naviguer dans le menu principal de Forms Builder


Le menu principal de Forms Builder contient des options permettant de
créer, de modifier et de gérer vos modules Forms.
Fonctions courantes des menus
Le tableau suivant décrit certaines fonctions courantes des menus de
l'interface utilisateur :

Fonction Description
Soulignement Touche de raccourci : [Alt] + lettre.
Points de Entrée complémentaire, généralement via une boîte de dialogue.
suspension (…)
L'option de menu comporte un sous-menu.
Menu Window Liste des fenêtres ouvertes ; sélectionnez une fenêtre pour
l'activer.
Help Liste des fonctions d'aide : Online Help, Forms on OTN, fenêtre
About Forms Builder.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-11


Naviguer dans le menu principal de Forms Builder (suite)
Menu principal de Forms Builder
Interface utilisateur native
Le menu figurant sur la diapositive concerne l'environnement
Windows NT. Il a toutefois la même présentation que votre interface
utilisateur native.
Par exemple, dans Motif, les options Windows Print Dialog apparaissent
sous forme de sous-menus du menu Font.
Elément Description
de menu
File Fonctions courantes relatives aux fichiers, telles que l'ouverture,
l'enregistrement, la connexion ou l'administration.
Edit Couper, copier, coller, créer, préférences, etc.
View Passage d'une vue à une autre dans la fenêtre courante ; les options
dépendent du contexte.
Layout Commandes courantes du Layout Editor.
Program Inclut la compilation et les commandes liées au code.
Debug Appelle les fonctions de débogage.
Tools Accès aux assistants et autres composants Forms Builder.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-12


Composants Forms Builder (suite)
• Canvas : un Canvas est une "surface" sur laquelle sont organisés des
objets graphiques, tels que des graphiques et des Items. Un module
Form peut comporter plusieurs Canvases (comparables aux pages d'un
formulaire papier). Un Canvas peut afficher les Items d'un ou de
plusieurs Blocks. Pour voir un Canvas et ses Items, vous devez
l'afficher dans une Window. Par défaut, tous les Canvases d'une Form
s'affichent dans la même Window (ce qui peut signifier que vous ne
voyez qu'un seul Canvas à la fois), mais vous pouvez affecter des
Windows distinctes à chaque Canvas, de sorte que plusieurs Canvases
peuvent être affichés simultanément.
Remarque : Les Items d'un Block ne doivent pas nécessairement être
regroupés physiquement. Ils peuvent s'étendre sur plusieurs Canvases (et
Windows).

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-14


Navigation dans un Block

Canvas 1 Canvas 2

3-15 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Navigation dans un module Form


Lorsque vous exécutez une Form, vous naviguez essentiellement au
moyen d'Items et de Blocks, pas de Canvases. Chaque Item possède une
position séquentielle dans son Block et chaque Block possède une
position séquentielle dans la Form.
Lorsqu'un utilisateur demande à passer à l'Item suivant d'un Block, le
focus est positionné sur l'Item suivant de la séquence, où qu'il se trouve.
Si l'Item suivant se trouve sur un autre Canvas, Oracle Forms Developer
affiche automatiquement ce Canvas. De la même façon, les utilisateurs
peuvent demander à passer au Block suivant (ou au Block précédent). Si
le premier Item de ce Block se trouve sur un autre Canvas, ce dernier est
affiché automatiquement.
Bien entendu, si vous voyez déjà l'Item auquel vous souhaitez passer,
vous pouvez directement cliquer dessus avec la souris. Vous pouvez
également programmer des mécanismes dans l'application afin de
permettre d'autres modes de navigation.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-15


Data Blocks

A B C
Data Block maître
2
A B C D

Table 3

4
1 Data Block détail
5
X Y Z

X Y Z

Table

3-16 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Types de Block
Dans Forms Builder, il existe deux grands types de Block : les Data
Blocks et les Blocks de contrôle.
Data Blocks
Lorsque vous créez des applications de base de données avec Forms
Builder, nombre des Blocks sont des Data Blocks. Un Data Block est
associé à une table (ou vue) de base de données spécifique, une
procédure stockée, une interrogation avec clause FROM ou des triggers
transactionnels.
S'il est basé sur une table (ou vue), le Data Block ne peut être basé que
sur une seule table, même s'il peut être programmé pour accéder aux
données à partir de plusieurs tables et sources de données. Par défaut,
l'association entre un Data Block et la base de données permet à
l'utilisateur d'accéder automatiquement aux données de la base et de les
manipuler. Cependant, pour accéder aux données d'autres tables (tables
non associées à un Block), vous devez écrire des triggers.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-16


Types de Block (suite)

1 Source de table associée à un Block


2 Data Block monoenregistrement
3 Accès trigger
4 Source de table non associée à un Block
5 Data Block multienregistrement
6 Enregistrement

S'agissant d'une table associée à un Block, Forms Builder peut


automatiquement effectuer les actions suivantes :
• créer des Items dans le Data Block, correspondant aux colonnes de la
table (il s'agit d'Items de données ou d'Items basés),
• générer du code dans la Form afin d'utiliser les règles des contraintes
de la table,
• générer du code SQL lors de l'exécution (SQL implicite) afin d'insérer,
de mettre à jour, de supprimer et d'interroger les lignes de la table
associée au Block, en fonction des actions de l'utilisateur
Lors de l'exécution, vous pouvez utiliser les touches de fonction,
boutons, menus et options de barre d'outils standard pour lancer des
opérations d'interrogation, d'insertion, de mise à jour ou de suppression
sur les tables associées au Block, ainsi que le commit subséquent de la
transaction.
Blocks de contrôle
Un Block de contrôle n'est associé à aucune base de données et ses
Items ne sont liés à aucune colonne d'aucune table de base de données.
Ses Items sont appelés des Items de contrôle. Par exemple, vous pouvez
créer de nombreux Buttons dans votre module, afin d'exécuter différentes
actions, puis regrouper ces Buttons de façon logique dans un Block de
contrôle.
Data Blocks maître et détail
Pour prendre en charge la relation entre les Data Blocks et les tables
sous-jacentes associées à un Block, vous pouvez définir un Data Block
comme étant le détail (enfant) d'un Data Block maître (parent). Cette action
a pour effet de lier les valeurs de clé primaire et de clé étrangère entre les
Data Blocks, ainsi que de synchroniser les données affichées par ces Data
Blocks.
Forms Builder génère automatiquement les objets et le code nécessaires
pour prendre en charge les relations maître-détail. En tant que concepteur,
il vous suffit de le demander.
Oracle Forms
Remarque Developer
: Si votre 10g : Développer
application l'impose,des
vousapplications Internet 3-17
pouvez également créer
des Data Blocks indépendants, entre lesquels il n'existe aucune relation.
Types de Block (suite)
Data Blocks monoenregistrement et multienregistrements
Vous pouvez concevoir un Data Block afin d'afficher un seul
enregistrement à la fois (Block monoenregistrement) ou plusieurs
enregistrements à la fois (Block multienregistrement). En général, les Data
Blocks monoenregistrement sont utilisés pour afficher les données
maître, tandis que les Data Blocks multienregistrements sont utilisés pour
afficher les données détail. Dans les deux cas, les enregistrements d'un
Data Block qui ne sont pas visibles à l'écran sont enregistrés dans une
mémoire tampon (buffer) de Data Blocks.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-18


Forms et Data Blocks

Block 1 Block 1 Block 1

Form C
Block 2 Ouvrir la Form
Block 2
Ouvrir Block 1
Block 3 la Form
Form A Form B

Block 4 Modules multiforms

Module
à Form unique

3-19 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Applications multiblocs et multiforms


En général, une application Forms Builder est constituée de plusieurs
Data Blocks. L'utilisation de plusieurs Data Blocks vous permet de :
• séparer le cycle de navigation d'un groupe d'Items du cycle d'un autre
groupe,
• mettre en correspondance chaque Data Block avec une table de base
de données différente (vous pouvez avoir une table par Data Block),
• générer une Form maître-détail, avec un Data Block maître et des Data
Blocks détail correspondants, liés au Data Block maître.
Vous pouvez créer un grand module Form avec de nombreux Data
Blocks. Vous pouvez également créer plusieurs modules Form plus petits,
comportant chacun moins de Data Blocks.
En général, une application modulaire avec plusieurs modules Form plus
petits présente les caractéristiques suivantes :
• Les modules sont chargés uniquement lorsque leurs composants sont
nécessaires, ce qui permet d'économiser la mémoire.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-19


Applications multiblocs et multiforms (suite)
• Des opérations de maintenance peuvent être effectuées sur un module
sans qu'il soit nécessaire de régénérer ou de charger les autres
modules.
• Les Forms peuvent s'appeler entre elles, si nécessaire.
• Un développement parallèle peut être réalisé par différents membres de
l'équipe, sur différents composants.
Voici quelques éléments à prendre en considération lors du
regroupement deleData
Data Blocks dans mêmeBlocks
moduledans l'application : différents modules Form
Data Blocks dans
Form
Les Data Blocks peuvent être Les Data Blocks ne peuvent pas être liés par
directement liés dans des relations les relations standard entre Blocks.
maître-détail.
La navigation entre les Data Blocks est La navigation entre les Data Blocks de
gérée par les fonctions par défaut. différentes Forms est programmée par le
concepteur (bien que l'accès aux Items
visibles à l'aide de la souris puisse être
automatique).

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-20


Hiérarchie des modules Form

Module

Base de
Table
données
Blocks
Colonne

Trigger
Trigger Item
Frame Item
Program
Program Canvas
Units Item
units

Trigger
Trigger

Window

3-21 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Remarque technique
Un module Form est constitué d'un ou de plusieurs Blocks. Un Data
Block est basé sur un objet de base de données, tel qu'une table ou une
vue. Un Data Block peut contenir à la fois des Items de données et des
Items de contrôle. Une frame peut être créée pour organiser les Items d'un
Data Block. Chaque Item d'un Data Block doit apparaître sur un Canvas et
chaque Canvas doit apparaître dans une Window. Un module Form peut
comporter un ou plusieurs Canvases et Windows.
Les triggers permettent d'ajouter des fonctionnalités à une Form. Ils
peuvent être écrits à différents niveaux d'un module Form. Les Program
Units nommées par l'utilisateur vous permettent d'écrire du code PL/SQL
supplémentaire, sous forme de procédures, de fonctions et de packages.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-21


La hiérarchie des objets
Vous pouvez créer de nombreux types d'objet dans un module Form.
Ceux-ci sont étudiés plus en détail dans les chapitres suivants.
Dans le tableau qui suit, notez que certains objets sont associés, bien
que l'un puisse ne pas appartenir à l'autre.

Objet Description
Block Section logique d'une Form ; appartient au module Form.
Item Membre d'un Data Block (les Items sont regroupés de façon
fonctionnelle en enregistrements).
Canvas Surface sur laquelle les objets graphiques sont organisés ; elle
appartient au module Form et peut contenir du texte et des graphiques
(informations statiques avec lesquelles l'utilisateur ne peut pas
interagir).
Window Générée pour contenir les vues des Canvases ; appartient au module
Form.
Frame Objet graphique qui apparaît sur un Canvas ; appartient à ce Canvas et
est utilisé pour organiser les Items dans un Data Block
Program Unit Procédure, fonction ou package nommé ; appartient au module Form.
nommée par
l'utilisateur
Trigger Bloc PL/SQL exécuté lors d'un événement ; selon la portée, peut
appartenir au module Form, à un Data Block ou à un Item.
Autres objets Appartiennent principalement au module Form ; comprennent les
Alerts, les paramètres et les Record Groups.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-22


Personnaliser une session Forms Builder

3-23 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Personnaliser une session Forms Builder


Que sont les préférences Oracle Forms Developer ?
Vous pouvez utiliser des préférences pour personnaliser certains aspects
de votre session Forms Builder.
Préférences Forms Builder
La boîte de dialogue Preferences comporte quatre onglets.
Pour afficher la description de chaque préférence, cliquez sur Help dans
la boîte de dialogue Preferences ou appuyez sur la touche Help ([F1] pour
Windows NT/95).
Outre les préférences liées à la session, vous pouvez également définir
les paramètres qui s'appliquent lors de l'exécution de la Form à partir de
Forms Builder.
Pour modifier les préférences, procédez de la façon suivante :
1. Sélectionnez Edit > Preferences.
2. Précisez les options souhaitées.
3. Cliquez sur OK pour enregistrer les modifications ou sur Cancel pour
les annuler.
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-23
Personnaliser une session Forms Builder (suite)
Vous pouvez préciser plusieurs préférences associées sous chacun des
onglets de la fenêtre Preferences. Le tableau ci-dessous décrit une des
préférences figurant sous chacun des onglets :

Onglet Nom de la préférence Description


General Build Before Running Détermine si Forms Builder compile
automatiquement le module actif lorsque vous
exécutez une Form. Cette option permet d'éviter
d'exécuter des commandes Compile et Run
séparées chaque fois que vous modifiez et
exécutez une Form.
Subclass Subclassing Path Options permettant de conserver ou de
supprimer le chemin de sous-classement.
Wizards Welcome Dialog Case à cocher permettant de masquer ou
d'afficher la première boîte de dialogue
Welcome. Il existe plusieurs cases à cocher
similaires.
Runtime Array Processing Détermine si Forms Builder traite
simultanément des groupes d'enregistrements,
ce qui permet de réduire le trafic réseau et
d'améliorer les performances.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-24


Enregistrer les préférences

Fichier des
préférences existantes

Préférences
modifiées

Motif :
prefs.ora
Fichier des Windows :
préférences mises cauprefs.ora
à jour et fusionnées

3-25 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Enregistrer les préférences


Lorsque vous cliquez sur OK dans la boîte de dialogue Preferences,
Oracle Forms Developer applique les modifications à la session en cours.
Lorsque vous quittez Forms Builder (File > Exit), Oracle Forms Developer
écrit les modifications dans le fichier des préférences, pour les sessions
ultérieures. Le nom du fichier varie selon la plate-forme.
Oracle Forms Developer et Oracle Reports Developer partagent le même
fichier de préférences. Si le fichier existe déjà, Oracle Forms Developer
fusionne ses modifications avec le fichier existant. Cela n'affecte pas les
préférences de Reports.
Chaque option du fichier des préférences a pour préfixe le nom de l'outil
auquel elle appartient.
Exemple :
Forms.build_before_run = on
Forms.welcome_dialog = on

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-25


Enregistrer les préférences (suite)
Oracle Forms Developer lit le fichier des préférences chaque fois que
vous appelez Forms Builder. Oracle Reports Developer lit le fichier des
préférences chaque fois que vous appelez Report Builder.
Remarque : Le fichier des préférences est un fichier texte modifiable.
Cependant, il est préférable de modifier les options par l'intermédiaire de
la boîte de dialogue Preferences, dans la mesure du possible.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-26


Utiliser le système d'aide en ligne

3-27 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Appeler les fonctions d'aide en ligne


Options d'aide d'Oracle Forms Developer
Le tableau ci-dessous décrit les options du menu Help de Forms Builder :

Option du menu Help Description


Online Help Fenêtre présentant une aide en ligne complète, avec trois
onglets. L'onglet Contents permet l'accès à divers manuels et
références. Les onglets Index et Search sont également
disponibles.
La touche Help ([F1] pour Windows NT/95) affiche une aide
en ligne contextuelle, n'importe où dans Forms Builder.
Forms on OTN Informations produit les plus récentes sur OTN (Oracle
Technology Network).
About Form Builder Fenêtre distincte qui affiche les composants du produit ainsi
que leur version. Lorsque vous êtes connecté à un serveur de
base de données, cette boîte de dialogue affiche des
informations similaires pour les composants du produit côté
serveur.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-27


Appeler les fonctions d'aide en ligne (suite)
Vous pouvez également appeler l'aide en ligne contextuelle à partir de
Forms Builder en appuyant sur la touche [Help] ([F1] sous Windows).

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-28


Fichiers exécutables de Forms Developer (suite)
Appeler les exécutables de Forms Builder
Dans un environnement d'interface graphique, les commandes
permettant d'appeler les composants de Forms Builder sont généralement
stockées dans des menus et des icônes, afin d'être accessibles
facilement. Vous pouvez également saisir ces commandes sur la ligne de
commande.
Par exemple :
IFBLD90 [my_form] [scott/tiger@my_database]
Remarque : Les commandes permettant d'appeler les composants du
produit dépendent de la plate-forme.
Forms Services
Dans la mesure où les applications Forms sont basées sur le Web, il n'est
pas possible de les exécuter directement à partir de la ligne de
commande. Pour les appeler, il est nécessaire de saisir une URL dans un
navigateur ou de taper une commande de visualiseur d'applets, laquelle
est dirigée vers Forms Services.
Les fichiers utilisés lors de l'exécution doivent déjà avoir été compilés par
le composant Forms Compiler. Ces fichiers doivent se trouver sur
l'ordinateur de niveau intermédiaire, dans un répertoire accessible par le
Forms Runtime Engine (dans FORMS90_PATH).
Pour tester vos applications, vous pouvez également accéder directement
à Forms Services à partir de Forms Builder en définissant certaines
préférences, décrites plus loin dans ce chapitre.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-30


Types de module Forms Developer

Librairie Librairie
PL/SQL d'objets

Menus Forms Librairies

Composants d'Oracle
Forms Developer
Sources de données Base de données

3-31 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Types de module Forms Developer


Une application Forms peut être constituée de nombreux modules, c'est-
à-dire de fichiers. Un module est un composant essentiel de votre
application, à la base du stockage et de l'appartenance. Un module détient
tous les autres objets du système.
Un module Forms Developer peut être de différents types :
• Form : en tant que composant principal d'une application, le module
Form présente les objets et les données que les utilisateurs peuvent
voir ou avec lesquels ils peuvent interagir. Les Items de données d'une
Form sont organisés en enregistrements.
• Menu : un module menu peut être constitué d'une hiérarchie de menus,
chacun comportant des Items sélectionnables.
• Librairie PL/SQL : une librairie PL/SQL est un ensemble de Program
Units PL/SQL dont le code peut être référencé et appelé à partir
d'autres modules.
• Librairie d'objets : une librairie d'objets est un ensemble d'objets de
Form que vous pouvez utiliser dans d'autres modules. Vous pouvez
créer une
Oracle telle
Forms librairie 10g
Developer pour stocker, gérer
: Développer et distribuerInternet
des applications des objets
3-31
standard qui pourront être réutilisés dans l'ensemble de
l'environnement de développement.
Types de module Forms Developer (suite)
Types de module Forms Builder
Forms Builder fournit le menu par défaut de chaque Form. Ce menu par
défaut comprend des commandes permettant d'effectuer toutes les
opérations élémentaires sur la base de données, telles que les insertions,
les suppressions, les interrogations, etc. Si votre application présente des
exigences particulières qui ne sont pas satisfaites par le menu par défaut,
vous pouvez créer un module menu personnalisé. Les modules menu ne
sont pas fonctionnels en tant que tels, mais lorsqu'ils sont attachés à des
modules Form, ils peuvent ajouter une fonction à celles de la Form, ainsi
que des options permettant d'appeler cette fonction ailleurs.
Les documents de type librairie PL/SQL peuvent contenir des Program
Units pouvant être utilisées par d'autres modules Form et menu.
Vous pouvez créer une application à partir de plusieurs modules Form,
modules menu et documents de librairie, en fonction de vos besoins.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-32


Définir des variables d'environnement
Forms pour l'exécution

Variables définies sur l'ordinateur de niveau


intermédiaire (utilisées lors de l'exécution) :
• FORMS90_PATH
• ORACLE_PATH
• CLASSPATH

Pour le déploiement de Forms,


les paramètres du fichier de
contrôle de l'environnement
remplacent les paramètres
système.

3-33 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Variables d'environnement Oracle Developer


Introduction
Oracle Forms Developer utilise de nombreuses variables
d'environnement. Ces variables présentent des valeurs par défaut, que
vous pouvez modifier dans votre propre environnement pour différentes
applications.
Définir des chemins de recherche pour l'exécution
Forms utilise des variables d'environnement définies sur l'ordinateur de
niveau intermédiaire afin de rechercher des fichiers lors de l'exécution,
par exemple, des Forms, des menus et des librairies. Cela vous permet de
créer des applications portables quelles que soient la plate-forme et la
structure de fichiers, en évitant les chemins codés en dur dans les
références de fichiers.
Forms recherche les chemins suivants, dans l'ordre, jusqu'à ce qu'il
trouve le fichier requis :
• le répertoire de travail en cours,
• les répertoires de FORMS90_PATH,
• Oracle Forms Developer
les répertoires 10g : Développer des applications Internet 3-33
de ORACLE_PATH.
Variables d'environnement Oracle Developer (suite)
Ces variables peuvent être définies au niveau de l'ordinateur, par exemple
dans la base de registre Windows, néanmoins, il est préférable de les
définir dans le fichier d'environnement Forms. Les paramètres de ce
fichier remplacent les paramètres système pour l'exécution d'une
application Forms.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-34


Définir des variables d'environnement
Forms pour la conception

Variables définies sur l'ordinateur sur lequel est


installé Developer Suite (utilisées par Forms Builder) :
• FORMS90_BUILDER_CLASSPATH
• UI_ICON
• UI_ICON_EXTENSION
• FORMS90_HIDE_OBR_PARAMS

Windows :
modification dans
la base de registre
(REGEDIT.EXE ou
REGEDT32.EXE)

3-35 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Variables d'environnement Oracle Developer (suite)


Définir les variables d'environnement de conception
Les variables d'environnement de conception permettent de régler le
comportement de Forms Builder. Elles doivent être définies sur
l'ordinateur sur lequel Oracle Developer Suite est installé. Par exemple,
sur les plates-formes Windows, vous les définissez dans la base de
registre Windows.
Fichiers de classe Java : Forms Builder doit accéder à certaines classes
Java pour certaines de ses fonctionnalités, notamment l'aide, le
débogueur et l'importateur Java. Vous définissez
FORMS90_BUILDER_CLASSPATH de sorte que Forms Builder puisse trouver
les classes Java dont il a besoin au cours du développement et du test
d'une application.
Fichiers d'icône : Forms Builder vous permet de créer des Buttons avec
des images iconiques. Vous pouvez utiliser des images .ico, .gif ou
.jpg. Indiquez, pour UI_ICON, le chemin du répertoire où les images sont
stockées. Définissez la variable d'environnement UI_ICON_EXTENSION
pour indiquer à Forms Builder quel type d'image afficher sur les Buttons.
Les valeurs valides sont les suivantes : ico (valeur par défaut), gif ou
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-35
jpg.
Variables d'environnement Oracle Developer (suite)
Vous pouvez utiliser des images .ico pour afficher des boutons
iconiques dans Forms Builder mais ce type d'image ne s'affiche pas lors
de l'exécution d'une Form. Il est donc préférable d'utiliser des
fichiers .gif ou .jpg pour les icônes qui seront déployées.
Paramètres de l'URL : Par défaut, lors de l'exécution d'une Form à partir
de Forms Builder, les paramètres transmis dans l'URL sont masqués. Si
vous souhaitez visualiser ces paramètres, par exemple le nom de la Form,
à des fins de test, vous pouvez affectez la valeur FALSE à
FORMS90_HIDE_OBR_PARAMS (la valeur par défaut est TRUE). OBR est
l'acronyme de "one button run", qui désigne l'exécution d'une Form à
partir de Forms Builder via un simple clic sur le bouton Run Form.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-36


Variables d'environnement
et compatibilité an 2000

• NLS_DATE_FORMAT
• FORMS90_USER_DATE_FORMAT
• FORMS90_USER_DATETIME_FORMAT
• FORMS90_OUTPUT_DATE_FORMAT
• FORMS90_OUTPUT_DATETIME_FORMAT
• FORMS90_ERROR_DATE_FORMAT
• FORMS90_ERROR_DATETIME_FORMAT

3-37 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Variables d'environnement Oracle Developer (suite)


Les dates dans Oracle Forms Developer
Dans les applications Oracle Forms Developer, les dates peuvent provenir
de différentes sources. Elles peuvent être :
• extraites de la base de données,
• entrées par l'utilisateur final,
• définies dans l'application proprement dite.
Masques de format de date
Dans un prochain chapitre, vous allez voir comment définir un masque de
format pour un Item de date dans votre Form. Outre les masques de
format qui peuvent être définis de façon explicite par le développeur,
Forms Builder utilise un certain nombre de masques internes. Les valeurs
de ces masques internes peuvent être précisées par l'intermédiaire de
propriétés et de variables d'environnement.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-37


Variables d'environnement Oracle Developer (suite)
Masques de format de date (suite)
Afin de réduire les risques d'erreur dus au passage à l'an 2000, vous
pouvez définir les variables d'environnement suivantes, utilisées par
Forms Builder pour mettre en forme les dates :
• Masque de format de date de base de données : chaque session de
base de données d'une application Forms comporte un seul masque de
format de date de base de données. La valeur par défaut de ce masque
est déterminée par le paramètre d'initialisation du serveur Oracle. Vous
pouvez remplacer cette valeur dans chaque nouvelle session de base
de données d'un client particulier en définissant la variable
d'environnement NLS_DATE_FORMAT du client.
• Masques de format de date de saisie : ce masque (qui peut être en
réalité un ensemble de masques) est utilisé pour convertir une chaîne
saisie par l'utilisateur en une valeur de date au format natif. Vous
pouvez définir les variables d'environnement
FORMS90_USER_DATE_FORMAT ou FORMS90_USER_DATETIME_FORMAT
afin d'indiquer ces masques de format.
Par exemple, vous pouvez affecter à FORMS90_USER_DATE_FORMAT la
valeur FXFMDD-MM-RRRR. Ainsi, l'utilisateur sera contraint de saisir les
dates (sans masque de format) au format 30-06-97. Le "token" (sème)
RRRR permet la saisie des années comprises entre 1950 et 2049 lorsque
le siècle est omis.
• Masques de format de date affiché : ce type de masque convertit les
dates affichées à l'écran, telles que les listes de valeurs :
FORMS90_OUTPUT_DATE_FORMAT ou
FORMS90_OUTPUT_DATETIME_FORMAT
• Masques de format de date dans les messages d'erreur : ce type de
masque convertit les dates affichées dans les messages d'erreur :
FORMS90_ERROR_DATE_FORMAT ou FORMS90_ERROR_DATETIME_FORMAT

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-38


Fichiers Forms de définition des variables
d'environnement d'exécution
Fichier de contrôle de l'environnement :
• \forms90\server\default.env ou
• Autre fichier désigné dans le fichier
de configuration Forms
Fichier de configuration Forms :
• \forms90\server\formsweb.cfg ou autre
• Utilisé pour préciser :
– les paramètres système, tels que envFile
et workingDirectory,
– les paramètres utilisateur, tels que form et userid,
– les paramètres du client Java,
– d'autres paramètres.

3-39 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Variables d'environnement Oracle Developer (suite)


Modifier les variables d'environnement d'exécution
Dans un environnement Windows 32 bits, utilisez la base de registre
Windows pour modifier les chemins, à l'exception de CLASSPATH, défini
dans les paramètres Système du panneau de configuration. Vous pouvez
également remplacer ces paramètres lors de l'exécution, dans le fichier
qui contrôle l'environnement d'exécution Forms, à savoir le fichier
default.env (sauf si un autre fichier est désigné).
L'utilisation du fichier d'environnement Forms facilite le déploiement de
l'application sur n'importe quelle plate-forme. Vous pouvez préciser le
fichier d'environnement à utiliser dans un fichier de configuration spécial,
nommé par défaut formsweb.cfg. Dans ce fichier de configuration, vous
pouvez définir des paramètres système, tels que le nom du fichier de
contrôle de l'environnement. Vous pouvez également définir des
paramètres afin de contrôler la Form à exécuter, l'ID utilisateur, les
aspects du client Java et le fichier HTML contenant l'applet Java, ainsi que
nombre d'autres aspects.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-39


Tester une Form : le bouton Run Form
• Avec la commande de menu ou le
bouton Run Form, vous pouvez :
– Exécuter une Form à partir
de Forms Builder
– Tester la Form dans un environnement
à trois niveaux
• La commande Run Form utilise les paramètres
définis dans Preferences :
– Edit > Preferences
– Onglet Runtime
– Définissez le paramètre
Web Browser Location
si nécessaire
– Définissez la valeur
Application Server URL afin
qu'elle pointe vers Forms Servlet :
http://127.0.0.1:8889/forms90/f90servlet
3-40 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Tester une Form avec le bouton Run Form


La commande de menu ou le bouton Run Form vous permet d'exécuter
un module Form dans un navigateur Web à partir de Forms Builder. Cela
facilite le test de l'application dans un environnement à trois niveaux, car
tous les composants apparaissent et se comportent comme si l'utilisateur
employait réellement l'application.
Vous devez définir certaines informations de base pour activer cet
environnement de test à trois niveaux. Ces informations sont définies
dans la boîte de dialogue Preferences, accessible en sélectionnant Edit >
Preferences. Une fois la boîte de dialogue Preferences ouverte, procédez
de la façon suivante :
1. Cliquez sur l'onglet Runtime.
2. Définissez le paramètre Application Server URL : il doit s'agir d'une
URL pointant vers le Forms Servlet du niveau intermédiaire. Notez que
celui-ci se trouve généralement sur l'ordinateur sur lequel vous
exécutez Forms Builder. Vous pouvez également utiliser le paramètre
config pour stipuler une configuration nommée dans le fichier de
configuration Web de Forms (formsweb.cfg par défaut).
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-40
Tester une Form avec le bouton Run Form (suite)
Exemple pour le même ordinateur avec OC4J qui s'exécute sur le
port 8889 par défaut :
http://127.0.0.1:8889/forms90/f90servlet?config=myapp
3. Définissez le paramètre Web Browser Location (nécessaire uniquement
si vous souhaitez exécuter l'application dans un autre navigateur que
celui défini par défaut pour votre ordinateur).
Remarque : Pour quitter une session Forms, vous devez quitter la Form
(File > Exit ou cliquez sur Exit) puis fermer le navigateur. Si vous fermez le
navigateur sans avoir quitté la Form au préalable, votre session reste
active.
Vous ne serez alors pas en mesure de recompiler cette Form et recevrez
le message d'erreur suivant : FRM-30087: Unable to create form
file. Dans ce cas, vous devrez ouvrir le Gestionnaire des tâches (Task
Manager) de Windows et mettre fin au processus ifweb90 manuellement.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-41


Synthèse

Ce chapitre vous a permis d'apprendre que :


• Forms Builder inclut l'Object Navigator,
la Property Palette, le Layout Editor et
le PL/SQL Editor
• vous pouvez utiliser l'Object Navigator ou le menu
et les icônes de la barre d'outils associée afin
de naviguer dans l'interface de Forms Builder
• les principaux objets d'un module Form sont
les Blocks, les Items et les Canvases
• la boîte de dialogue Edit > Preferences vous
permet de personnaliser la session Forms Builder

3-42 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Synthèse
• Grâce à Forms Builder, un composant d'Oracle Forms Developer, vous
pouvez développer des applications à base de Forms, afin de présenter
et de manipuler des données de différentes façons. Forms Builder
permet l'interrogation, l'insertion, la mise à jour et la suppression de
données à l'écran.
• Forms Builder offre de puissantes fonctionnalités d'intégration et
d'interface utilisateur.
• Les applications sont constituées de modules Form, de modules menu
et de documents de librairie.
• Les modules Form sont constitués de Data Blocks logiques. Le Data
Block est le propriétaire logique des Items. Les Items d'un Data Block
ne doivent pas nécessairement être regroupés physiquement. Ils
peuvent s'étendre sur plusieurs Canvases.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-42


Synthèse (suite)
• Les variables d'environnement règlent le comportement :
- des Forms en cours d'exécution (définies dans le fichier
d'environnement Forms),
- de Forms Builder (définies sur l'ordinateur de développement, par
exemple dans la base de registre Windows sur les plates-formes
Windows).
• Vous pouvez exécuter une application Form à partir de Forms Builder
afin de la tester dans un navigateur. Vous indiquez l'URL à utiliser sous
l'onglet Runtime de la boîte de dialogue Preferences.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-43


Synthèse
• Le menu Help vous permet d'utiliser les
fonctionnalités d'aide en ligne afin de rechercher
des rubriques ; vous pouvez également appeler
l'aide contextuelle.
• Les fichiers exécutables de Forms Developer
sont Forms Builder et Forms Compiler.
• Les types de module de Forms Developer sont
les Forms, les menus et les librairies.
• Vous pouvez indiquer des variables
d'environnement dans le fichier d'environnement
Forms (pour l'exécution) ou sur l'ordinateur
de développement (pour la conception).
• Vous pouvez utiliser le bouton Run Form pour
exécuter une Form à partir de Forms Builder.

3-44 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-44


Présentation de l'exercice 3

Dans cet exercice, vous allez :


• vous familiariser avec l'Object Navigator
• paramétrer les préférences dans Forms Builder
• utiliser le Layout Editor pour modifier l'apparence
de la Form
• définir des préférences d'exécution afin d'utiliser
OC4J pour tester des applications
• exécuter une application Form à partir de Forms
Builder
• définir des variables d'environnement afin que
le Layout Editor dans Forms Builder affiche
des images .gif dans les boutons iconiques.

3-45 Copyright © 2004, Oracle. Tous droits réservés.

Présentation de l'exercice 3
Dans cet exercice, vous allez vous familiariser avec l'utilisation d'Oracle
Forms Developer en réalisant les tâches suivantes :
• étude de l'Object Navigator dans Forms Builder,
• paramétrage des préférences dans Forms Builder,
• utilisation du Layout Editor dans Forms Builder pour modifier
l'apparence d'une Form.
En outre, vous allez définir des préférences d'exécution afin d'utiliser
OC4J pour tester une application sur votre ordinateur local. Vous allez
également définir des variables d'environnement afin que les images
s'affichent sur des boutons iconiques, dans le Layout Editor de Forms
Builder.
Remarque : Pour les solutions de cet exercice, consultez la section
"Exercice 3" dans l'annexe A, "Solutions des exercices".

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-45


Exercice 3
1. Appelez Forms Builder. Si la page Welcome s'affiche, sélectionnez
"Open an existing form". Si la page Welcome ne s'affiche pas,
sélectionnez File > Open.
2. Ouvrez le module Form Orders.fmb à partir de la boîte de dialogue
Open.
3. Définissez vos préférences de sorte que la boîte de dialogue Welcome
s'affiche lorsque vous ouvrez Forms Builder pour la première fois et
lorsque vous utilisez les assistants.
4. Fermez la Form Orders.
5. Ouvrez le module Form Summit.fmb.
6. Développez le noeud Data Blocks.
7. Développez le noeud Database Objects. Si vous ne pouvez pas
développer le noeud, connectez-vous à la base de données et
réessayez. Que voyez-vous sous ce noeud ?
8. Réduisez le noeud Data Blocks.
9. Modifiez la mise en page du module Form Summit.fmb afin qu'elle
corresponde à la capture d'écran ci-après. Lorsque vous avez terminé,
enregistrez vos modifications.

a. Appelez le Layout Editor.


b. Déplacez les trois formes de montagne vers le coin supérieur droit
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-46
de la mise en page. Alignez les objets sur le bord inférieur.
Exercice 3 (suite)
f. Déplacez les Items Manager_Id et Location_Id afin que leur
emplacement corresponde à celui de la capture d'écran.
g. Déplacez l'Item First_Name vers le haut afin de l'aligner au même
niveau que l'Item Last_Name.
h. Redimensionnez la barre de défilement afin qu'elle présente la
même hauteur que les trois enregistrements du Block Employees.
i. Sauvegardez le module Form.
10. Définissez les préférences d'exécution de Forms Builder afin d'utiliser
OC4J pour tester vos applications. Définissez le paramètre Application
Composante
Server URL endecliquant
l'URL sur Reset
Valeur
to Default, ce qui a pour effet
Noms de la machine
d'afficher les valeurs suivantes :
127.0.0.1 (ou nom de votre ordinateur local)
Port 8889 pour OC4J (ou port OC4J sur votre
ordinateur local)
Pointeur vers Forms Servlet forms90/f90servlet

11. Dans Forms Builder, ouvrez et exécutez la Form Customers qui se


trouve dans votre répertoire local (OC4J doit déjà être en cours
d'exécution).
Remarque : Les polices d'exécution peuvent être différentes de celles
de Forms Builder car Forms Builder a recours à des polices propres au
système d'exploitation alors qu'au cours de l'exécution, seules les
polices Java sont utilisées. De plus, l'apparence diffère de celle du
Layout Editor car l'ergonomie utilisée par défaut est l'ergonomie
d'Oracle et non l'ergonomie générique.
12. Cliquez sur l'onglet Account Information. Vous devriez voir une image
représentant une torche sur le bouton List. Quittez la session
d'exécution et fermez la fenêtre du navigateur.
13. Dans Forms Builder, ouvrez le Layout Editor pour le Canvas
CV_Customer en développant le noeud Canvases dans l'Object
Navigator, puis en cliquant deux fois sur l'icône du Canvas
CV_Customer. Cliquez sur l'onglet Account Information dans le Layout
Editor. Que remarquez-vous à propos de ce bouton List ?
14. Dans le menu Démarrer (Start) de Windows, sélectionnez Exécuter
(Run) et saisissez regedit, puis cliquez sur OK. Développer les
noeuds de la base de registre HKEY_LOCAL_MACHINE > SOFTWARE >
ORACLE. Cliquez sur le noeud ORACLE ou sur l'un des noeuds HOME
situés en-dessous ; votre formateur vous indiquera quel noeud ouvrir.
Assurez-vous que vous avez ouvert le noeud approprié en vérifiant que
la clé FORMS90 figure dans ce noeud.
Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-47
Exercice 3 (suite)
15. Définissez le chemin pour que Forms Builder localise les icônes.
a) Cliquez deux fois sur la clé UI_ICON afin de l'ouvrir pour pouvoir la
modifier.
b) Dans le champ Value Data, ajoutez le chemin d'accès au fichier .gif
que vous utiliserez pour le bouton iconique, qui correspond au sous-
répertoire \icons de votre répertoire d'exercices. Séparez ce chemin
du reste de la chaîne par un point-virgule ; par exemple :
;e:\labs\lab\icons, puis cliquez sur OK.
16. De façon similaire, définissez la valeur que Forms Builder doit utiliser
pour l'extension d'icône, puis fermez l'éditeur de la base de registre.

17. Fermez et ouvrez de nouveau Forms Builder. Ouvrez la Form


Customers et vérifiez que l'icône représentant une torche s'affiche
désormais dans le Layout Editor.

Oracle Forms Developer 10g : Développer des applications Internet 3-48