You are on page 1of 24

E U R S

A ILL
E T
ICI
Sommaire N° 12 DÉCEMBRE 2018
Jour de joie ou de peur, qui sait ?

Les jours éclatants de l’été ont permis à plus d’un d’étancher
Jubilé d’or des C.S.V. aux Gonaïves 3 leur soif de soleil ; les journées chaudes de juillet et d’août
Paul PIERRE, c.s.v.
ont offert à tous ceux et celles qui le voulaient l’occasion de
Un témoignage d’enseignement sur Thérèse de 5
Lisieux, Docteur de l’Église
transpirer sans recourir au spa ou à d’autres techniques de
Pierre FRANCOEUR, c.s.v. sudation aux vertus purificatrices.
Hommage au P. Séraphin OUÉDRAOGO 6 Au cours de cette période mêlée de fraîcheur et de canicule,
Kingsley OGOUDO, c.s.v.
à l’ombre d’un érable ou d’un platane, d’un manguier ou
Une Saint-Viateur aux couleurs de Cutervo 7 d’un baobab, sous une paillote ou une véranda, les fidèles
Barthélemy KOUASSI, c.s.v.
lecteurs et lectrices de Viateurs en Mission ont profité de
La joie de vivre et de faire église à la 8 quelques minutes de détente pour lire le dernier numéro
paroisse Sainte-Béatrice
Harry CÉLESTIN, c.s.v.
reçu en son entièreté. Pendant ce temps, les Viateurs d’ici
et d’ailleurs continuaient la mission viatorienne dans leurs
La vie pastorale à Saint-Viateur d’Outremont 10
Claudette BEAUDIN, Pierre ATALLAYH
différents milieux d’insertion auprès des jeunes dans les
et Robert LACHAINE, c.s.v. camps d’été, des pèlerins au sanctuaire Notre-Dame de
Pastorale auprès des immigrés : mon 11 Lourdes, comme dans les paroisses et les écoles.
expérience avec Caritas Japon
Serge William BATIONO, c.s.v. L’été a tiré sa révérence, l’automne a fait son entrée. Au
Thyphon et tremblement de terre 13 nord, les arbres ont progressivement changé de parure offrant
Gaëtan LABADIE, c.s.v. à nos yeux tout émerveillés un magnifique festival de
Sanctuaire Notre-Dame de Lourdes 14 couleurs. Au sud, les champs de blé d’Inde (maïs) et de mil,
René PAGEAU, c.s.v. de patate et de haricot, ainsi que les rizières, dans les collines
Le Groupe Scolaire Saint-Viateur 16 comme dans les plaines promettent de bien bonnes récoltes.
Jocelyn DUBEAU, c.s.v. Dans les yeux des cultivateurs et des paysans, la joie est
Journée de l’excellence à l’École primaire 17 perceptible, car leurs enfants pourront aller à l’école en
Saint-Viateur bonne et due forme. Ils espèrent que les typhons, les
Victor ZONGO, c.s.v.
ouragans, les cyclones et les tempêtes de leurs vents violents
Les jécistes à l’école de l’environnement 18
et de leurs pluies dévastatrices ne viendront pas tout gâcher.
Tûwênd-Nooma Jean DAMASE ROAMBA
L’excellence de à L’Établissement 19 La rentrée des classes est déjà là. Fortes des excellents
Louis-Querbes de Banfora résultats engrangés à la fin de l’année scolaire 2017-2018,
Binjamin OUÉDRAOGO, c.s.v.
les écoles viatoriennes débordent de demandes de place,
Il est où le bonheur ? 20 leurs effectifs étant déjà au complet. Vêtus de leur bel
Jean-Marc Saint-Jacques, c.s.v
uniforme, les élèves découvrent leurs salles de cours et leurs
Le Collège classique de Cornwall, 50 ans après 22 éducateurs/trices. C’est le temps des retrouvailles. À peine
Gilles HÉROUX, c.s.v.
arrivés, il leur faut déjà intégrer différents comités pour
SERVICE DES MISSIONS préparer les célébrations à venir, celle du jubilé d’or de
Comptable : Gaston LAMARRE, c.s.v. l’arrivée des premiers Clercs de Saint-Viateur au Collège
lesmissionsviatoriennes@viateurs.ca Immaculée-Conception et celle de la fête de Saint-Viateur.
Le s Miss ions Saint -Viat eu r
13 2, rue S aint-Charles Nord, C.P. 190
Bientôt débutera le temps de l’Avent accompagné de beaux
Jol ie tt e , QC J 6E 3Z6 chants et de l’achat des cadeaux de Noël. Ces jours heureux
Tél. 450 756-4568 poste 173 ISSN ensoleillés de bonté, de joie et d’amour partagés qui feront
0226-7861 oublier la rudesse de l’hiver au nord, feront-ils penser à la
SITES INTERNET ENVOI DE dureté de la vie au sud pour les tout-petits, les démunis ?
ASSOCIÉS POSTE-PUBLICATION Bonne lecture.
N° de convention : P. Lindbergh MONDÉSIR, c.s.v.
Les Viateurs de la province du Canada
https://viateurs.ca/ 40018396
https://catechese-ressources.com/

2 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Jubilé d’or des C.S.V. aux Gonaïves
Paul PIERRE, c.s.v.

« Mais qu’est-ce qu’il y a donc ce Cet événement mémorable et majeur Saint-Viateur se sont montrés très
matin ? Il flotte dans l’air des milliers rassemble Viateurs religieux et satisfaits.
de refrain. Mais qu’est-ce qu’il y a associés, élèves, professeurs, autres
Outre cela, les confrères venus de
donc dans mon cœur qui me donne cadres des écoles, parents et amis, car
Grand-Goâve, de Port-au-Prince, de
envie de chanter mon bonheur ? » le grain semé, 50 ans de cela, par les
la Croix-des-Bouquets et de Saint-
premiers Viateurs missionnaires aux
Ce refrain qui invite à la joie, au Marc se sont réunis autour du
Gonaïves, a germé et porte de
bonheur de la fête, chanté par le Supérieur de la Fondation, le Père
nombreux fruits. C’est pourquoi toute
grand John Littleton, est repris par la Duchelande Saintilmé, pour marquer

chorale ALEGRIA, à l’occasion la communauté est en liesse et les particulièrement ce jubilé. L’at-
d’un grand événement dans la vie mots pour l’exprimer sont faibles. mosphère de gaité marquée par la
des Clercs de Saint-Viateur. Si les chaleur fraternelle, au rythme de la
enfants, de 10 à 18 ans des différentes En prélude à cette fête, plusieurs prière communautaire, d’échanges
écoles viatoriennes dans le activités ont été réalisées, notamment amicaux est prolongée par un apéro
département de l’Artibonite, se une conférence présentée par le où la musique et le fou rire colorent
demandent le pourquoi d’un tel révérend Père Emmanuel Dorvil, davantage le sens de cette rencontre.
rendez-vous solennel, la raison est ancien élève du C.I.C., le vendredi La soirée est surtout marquée par la
simple : Les Clercs de Saint-Viateur 20 octobre 2018 sous le thème : touche magique du groupe musical
célèbrent leur jubilé d’or de présence « Quelle éducation de la foi quand ÉQUILIBRE, invité d’honneur.
pastorale et éducative dans la Cité de les paradigmes changent ? Les
Entre-temps, sur la cour du Collège,
l’Indépendance. élèves du Collège Immaculée
une équipe se dévoue, corps et âme,
Conception et ceux de l’Institution
à préparer l’espace pour mieux

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 3
accueillir les invités à la grand-messe Gonaïves, deux ans après sa horizon, de s’incarner dans le cœur
de la Saint-Viateur. Aux petites fondation par le Père Louis Cinéus, et l’âme de plusieurs générations
heures de la nuit, tout se joue pour prêtre du diocèse. Avec cette présence d’enfants, d’hommes et de femmes
que le cadre soit enchanteur. On des Viateurs au CIC, la mission par le message évangélique et
travaille en s’amusant et malgré la viatorienne n’a pas pris trop de temps pastorale qu’ils leur ont annoncé.
fatigue, le plaisir de se donner pour pour s’agrandir dans la Cité de
Au cours de la célébration eucha-
assurer la pleine réussite de la fête. l’indépendance.
ristique, le Père Duchelande
Le décor est littéralement beau, mais Neuf (9) heures passées de trente Saintilmé, supérieur des Viateurs
surtout parlant. De l’or pour rappeler minutes ! La chorale ALEGRIA d’Haïti, a mis l’emphase sur le zèle
le Chronos de l’événement : 50 ans entre en possession avec le chant missionnaire et le travail infatigable
des Viateurs aux Gonaïves ! Du officiel qui ouvre le jubilé. Les de tous les Viateurs ayant travaillé
jaune pour nous souvenir que nous Viateurs prêtres parés de leurs aubes dans la ville de Jacques Stephen
formons l’Église, cette « Ka’al » qui blanches dorées défilent sous le Alexis. Son homélie de circonstance,
chante les bienfaits du Seigneur pour regard du peuple de Dieu, venu prier en rapport avec les textes liturgiques,
ses innombrables bienfaits. Du bleu, avec la communauté et témoigner aux souligne le dévouement, l’esprit de
comme le beau ciel d’Haïti, pour Viateurs d’hier et d’aujourd’hui leur sacrifices de tous ceux qui ont dit oui
redire notre dévotion mariale en tant soutien et leur reconnaissance. à l’œuvre d’amour du Christ pour
que Viateurs, Viateurs associés et former les destinataires de la mission
Oui ! il est bon de chanter « Sois
religieux, co-héritiers du charisme querbésienne.
loué, Seigneur, pour tes bienfaits !
querbésien, envoyés auprès des gens
Puisqu’entre tes mains, nous sommes Au terme de la cérémonie, quelques
pour témoigner de Jésus-Christ par
l’argile que ton Esprit imprègne. Sois invités de marque, quelques parents
l’enseignement de la catéchèse, le
loué, Seigneur, à tout jamais. Tu as et Viateurs ont partagé un copieux
service des saints autels et une
fait de nous des ouvriers d’évangile repas fraternel. Le grain semé a porté
éducation de qualité.
pour proclamer ton Règne. » Oui ! Il fruits. « Jour de joie ! Jour que fit le
Il est bon de se rafraîchir la mémoire. est juste de vanter, de proclamer la Seigneur… » Le champ est ouvert…
C’est en octobre 1968, à l’invitation bonté, la tendresse infinie et l’amour qu’il plaise au Seigneur d’envoyer
de l’évêque du diocèse, feu du Seigneur à l’égard de la famille d’autres Viateurs à sa vigne. Duc in
Monseigneur Emmanuel Constant viatorienne, car il a su, par le Altum, Viateurs d’Haïti !
que les Clercs de Saint-Viateur ont truchement des premiers Viateurs
pris la direction du Collège missionnaires, permettre au charisme
Immaculée Conception (CIC) des querbésien, d’atteindre un autre

4 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Un témoignage d’enseignement sur
Thérèse de Lisieux, Docteur de l’Église
Pierre FRANCOEUR, c.s.v.

Professeur de théologie spirituelle et prédicateur ! J’ai eu le privilège d’étudier Elle voyait bien qu’elle ne pourrait ja-
à l’université Grégorienne de Rome, dirigée par les pères Jésuites. Mon sujet mais monter le rude escalier de la per-
de mémoire fut : La parole de Dieu dans l’œuvre de Sainte-Thérèse de fection… Imaginez à la fin du XIXe
l’enfant-Jésus. Cette religieuse, carmélite qui a vécu en France de 1873 à 1897, siècle… devenir une sainte avec tou-
on la connaît aussi sous le vocable de sainte Thérèse de Lisieux. Je voudrais tes les rigueurs et les exigences de la
dans le présent article vous partager une formidable expérience d’enseigne- vie monastique !
ment que j’ai vécue dernièrement.
Étant professeur de théologie spirituelle depuis environ
trente ans, je donne des cours à différents endroits sur les
grands courants spirituels et chrétiens et aussi sur des gran-
des figures spirituelles tels que Charles de Foucauld, saint
Ignace de Loyola. Mais je rêvais depuis longtemps de
donner au moins un crédit complet (15 heures) sur la spiri-
tualité de Thérèse de Lisieux qui est ma grande amie du
Ciel et une très grande dévotion de ma propre vie spiri-
tuelle. Cela est enfin advenu !
En effet, j’eus la joie en juin 2018 de donner un cours sur
le parcours spirituel de Thérèse de Lisieux à l’Institut pas-
toral des Pères dominicains à Montréal. Pour rappel, di-
sons d’abord quelques mots sur Thérèse et son doctorat.
Le saint pape Jean-Paul II a proclamé sainte Thérèse de
Lisieux Docteur de l’Église en octobre 1997 soit cent ans
après son décès. Un doctorat ne rend pas la personne plus
sainte, cela lui donne une reconnaissance théologique et
spirituelle de la part de l’Église qui affirme que cette doc-
trine spirituelle peut être enseignée partout à travers le
monde dans ses facultés de théologie. Cette reconnaissance
du doctorat affirme aussi qu’à l’intérieur des écrits de cette
figure spirituelle se trouve des affirmations originales et
inédites sur l’expérience d’une relation à Dieu ou alors une
pensée théologique très profonde et riche pour approfon-
dir notre lien à Dieu.

Pauvre Petite Thérèse ! Alors, elle a
Quelques mots sur l’originalité de la doctrine de sainte Thérèse lu dans la Parole de Dieu qu’il fallait
  être petit pour accéder au Règne de
Thérèse de Lisieux a abordé d’une façon unique et originale la sainteté. En Dieu (en Marc)… et que Dieu nous
priant et réfléchissant, elle a trouvé dans la Parole de Dieu des avenues lui prenait dans ses bras comme un père
indiquant une voie pour accéder à la sainteté : Une voie toute nouvelle, et qu’il nous aimait et nous berçait
bien courte, bien droite, comme elle le dit elle-même ! comme un petit enfant (en Isaïe)…

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 5
En 1887, elle avait effectué un voyage- Voilà une doctrine simple et libéra- riences de vie fort variées mais qui
pèlerinage à Rome avec son père et trice. Oui, la sainteté est accessible à avaient toutes en commun un amour
des prêtres. Ils avaient dormi dans un tous et à toutes ! En effet, à travers les de sainte Thérèse de Lisieux. Cha-
hôtel où se trouvait un ascenseur. Ima- plus petites choses de la vie, en les cune de ces personnes partageait un
ginez une enfant de 15 ans qui dé- offrant tout simplement par amour, la bout de sa vie spirituelle avec cette re-
couvre cela : un émerveillement… sainteté est possible ! Il suffit de se marquable sainte.
Alors, se dit-elle, si je ne puis gravir laisser aimer par Dieu et lui deman-
l’escalier de la perfection si difficile par Nous avons aimé, mieux connu et
der d’agir dans nos cœurs en y met- approfondi sainte Thérèse pendant
moi-même…, y-aurait-t-il un ascen-
tant Sa charité ! Quelle extraordinaire quelques jours… quelle grâce ! Je
seur pour m’élever jusqu’au Ciel ?
révélation que nous a laissée sainte garde un souvenir profond et heureux
Alors elle s’écrie : l’ascenseur qui doit
m’élever jusqu’au Ciel, ce sont vos Thérèse de Lisieux. de cette expérience d’enseignement.
bras ô Jésus ! Merci à l’Institut de Pastorale d’avoir
Mon expérience d’enseignement permis ce cours et aux étudiants et étu-
Elle donnait ainsi à tous les chrétiens
Vous imaginez ma joie de dire et ex- diantes de s’y être inscrits !
et chrétiennes pour les siècles à venir
une façon nouvelle et originale pliquer pendant une semaine ces
d’aborder la sainteté : il ne suffit pas merveilleuses découvertes spirituelles Vive sainte Thérèse !
de faire des efforts pour devenir un de sainte Thérèse ! Il y avait une
saint ou une sainte, mais il suffit de vingtaine d’étudiants et étudiantes
s’abandonner dans la confiance et inscrits au cours. Des gens de tous
l’amour dans les bras de Jésus qui âges, de différentes nationalités et ori-
« Lui seul me fera sainte » ! gines. Des personnes avec des expé-

DU BURKINA FASO
Valmont PARENT, c.s.v.

Nous apprenons de bonnes nouvelles : La communauté viatorienne grandit en âge et en sagesse. Il en va de même
pour les différents mouvements et œuvres de notre fondation burkinabé. Les succès scolaires de nos deux institutions
d’enseignement, dans la capitale Ouagadougou et à Banfora, gardent toujours leur renommée d’excellence. Chaque
année, nos écoles doivent refuser des candidats, faute de place.
Le noviciat 2018-2019 accueille deux novices sous la bienveillance de leur maître, le P. Norbert Zongo et son dévoué
assistant, le frère François Zoma. Le P. Jean-Marc Provost, quant à lui, en plus d’assurer l’animation de la commu-
nauté locale, devient le formateur de quatre postulants à Ouagadougou. Le supérieur de la fondation, le P. Macaire
Sandouidi est curé de la paroisse St-Viateur de Banfora, il remplace le P. Céraphin Ouédraogo, étudiant au doctorat
en Belgique.
Pour leur part, nos confrères étudiants ont intégré leur nouvelle résidence, à Saaba, en banlieue de la capitale. Comme
aime dire le P. Jean-Marc : le Seigneur nous devance et nous accompagne dans notre fondation. Qu’il achève, avec
vous et par vous, ce qu’il a si bien commencé !

6 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Une Saint-Viateur aux couleurs de Cutervo
Barthélemy KOUASSI, c.s.v.

La fête de saint Viateur est une célé- professeurs, membre de l’administra- dans une famille unie, a favorisé cette
bration importante pour nous les tion et d’élèves. L’équipe constituée participation active. En vérité, cela a
Viateurs, religieux et associés, et tous a donc pris en compte toute la repré- aidé les acteurs de notre institution
nos collaborateurs partout dans le sentativité de l’école. Chaque niveau éducative à chanter et écouter la Pa-
monde. Cette année, nous avions dé- a contribué à la réussite de cette role de Dieu avec une joie percepti-
cidé d’organiser ces festivités sous un Messe. ble et communicative sur leurs visa-
angle différent et créatif. Et puisque Mais, quand je parle de «participa- ges.
depuis des siècles, l’Église commé- tion» ou de «messe participative», on Ainsi, il n’y avait pas de formules di-
more les deux saints, Viateur et Just à peut penser que de nombreuses per- tes à la hâte, mais une vraie prière
différentes dates comme le 4 août, le sonnes interviennent et font quelque qui commandait à tout le monde de
2 septembre, le 14 octobre et le 21 chose chacune d’elles. La liturgie de- l’intégrer et de s’en approprier. De
octobre, nous avons choisi de faire viendrait un spectacle laissant de côté fort belle façon, une procession avec
coïncider notre fête avec celle de la le caractère priant et recueillant. la statue de saint Viateur a clôturé
ville de Cutervo. Celle-ci fut créée le Non ce que nous avons vécu est cette belle rencontre de prière. Aux
22 octobre 1910 grâce aux efforts de loin de cela ! C’était un peu révolu- dires des uns et des autres, c’était une
ses infatigables et vaillants fils et filles. tionnaire en quelque sorte. Pendant très belle cérémonie à tous égards.
Du coup, ce sont donc deux semai- cette célébration eucharistique, j’ai pu Nous pouvons affirmer en cela que
nes de festivités auxquelles nous par-
ticipons activement. Et que dire du
programme ? Imaginez qu’en la fête
de saint Viateur et autour de cette
dernière, nous avons des concours de
danse, des soirées de sérénade, le sa-
lut aux drapeaux du Pérou et de la
province de Cutervo, un défilé de tou-
tes les institutions représentées ou
présentes à Cutervo et des concerts
gratuits d’éminents artistes et, bien
sûr, un Te Deum.

Cette année, c’est à moi Viateur en
mission dans cette ville depuis trois
ans que le directeur général du Col-
lège Fe y Alegría 69-San Viator de
Cutervo, le frère David Cuenca, a con-
fié la coordination et la réalisation de
la messe d’ouverture, en souhaitant
qu’elle soit participative et intégrante. me rendre compte de l’incommodité nous sommes bien sur les traces de
Dans la ligne de cette consigne, dès de certains qui s’attendaient à une notre Fondateur le père Louis
la première réunion préparatoire de forme habituelle et conventionnelle Querbes qui, comme le rappelle la
ce moment de communion institu- de célébrer. Notons que la disposi- prière pour sa béatification, fut un «
tionnelle et fraternelle, j’ai mis en tion en cercle de toute la communauté pasteur engagé dans l’éducation de la
place une commission composée de éducative autour de l’autel, comme foi et le service à la liturgie ».

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 7
La joie de vivre et de faire église à la paroisse Sainte-Béatrice
Harry CÉLESTIN, c.s.v.

Au cours de la fin de semaine der- Cette grâce s’est manifestée et se nes vraiment très accueillantes, heu-
nière, j’ai goûté à une des joies de manifeste encore à travers des con- reuses de servir au nom de leur foi et
notre paroisse : la messe célébrée en frères au cœur ardent qui affectionnent par amour pour leur communauté
compagnie des enfants qui font les beaucoup cette famille paroissiale. chrétienne. Les moments d’échanges
parcours catéchétiques et également Une fière chandelle au père Claude avec les membres du conseil de fa-
de leurs parents et grands-parents. Je Aubé pour le beau travail réalisé au brique, avec les deux responsables de
disais à un confrère et à quelques sein de la paroisse au cours de ces la pastorale et avec les catéchètes ont
autres personnes combien j’étais heu- douze dernières années. Merci éga- été très enrichissants. Je ne peux
reux de vivre cette première expé- lement aux PP. Nestor Fils-Aimé, oublier entre autres le comité de l’En-
rience dans la communauté. C’était Ludger Mageau et Ronald Hochman traide Sainte-Béatrice qui met très
beau de voir les enfants, de les écou- pour leur grande disponibilité à con- bien en exergue la dimension sociale
ter s’exprimer sur leur relation avec tinuer à collaborer à cette belle œuvre de l’évangélisation en accompagnant
Jésus qu’ils rencontrent dans la prière, à la suite de Jésus. les familles ayant de la difficulté à join-
dans l’église et dans les autres. dre les deux bouts.
Le temps de l’apprivoisement
Ce sont bien leurs paroles. Je les en- et la pastorale C’est aussi très intéressant de voir
tends encore répéter : Jésus, je veux comment la communauté est prête à
être sage ! Ils veulent continuer à faire Depuis mon installation le 9 septem- continuer à faire Église en renforçant
leur prière matinale et à développer bre dernier, les rencontres que j’ai ce qui se fait déjà, ce qui est beau et
leur sens du ser- en accueillant la
vice en aidant nouveauté. Elle
leurs parents dans participe volontiers
les tâches ména- à tout ce qui se fait
gères. Ils disent dans un bel esprit
également qu’à de communion. À
cause de leur ami- l’invitation de Mgr
tié avec Jésus ils Christian Lépine,
veulent vivre dans en ce début d’an-
l’harmonie avec née pastorale, des
leurs sœurs, leurs représentants de la
frères et leurs paroisse ont pris
amis à l’école. part récemment au
Que c’est beau ! lancement du
La vérité sort de la grand chantier mis-
bouche des en- sionnaire pour en-
fants ! À travers treprendre ensem-
leurs énoncia- ble la transforma-
tions, n’est-ce pas tion de notre Église
Un pasteur entouré de... paroissiens !
l’annonce simple diocésaine.
de la foi en un Dieu dont la grâce eues avec les différents intervenants La communauté est également d’ac-
nous précède toujours pour préparer dans la pastorale m’aident à créer des cord avec cette proposition de reve-
un peuple qui lui appartient? liens très fraternels avec des person- nir avec le conseil pastoral paroissial

8 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
qui permettra aux différents respon-
sables de comités de nous aider à éva-
luer, à discerner et à continuer notre
marche à la suite de Jésus dans la joie,
la tendresse et la miséricorde.

Le nouveau comité au service des
malades veut offrir un accompagne-
ment à nos aînés, aux personnes vul-
nérables qui attendent une présence
d’une sœur, d’un frère de la commu-
nauté, alors qu’ils vivent un moment
difficile de leur existence.

Mais tout cela a un sens parce que
la communauté veut continuer à être
centrée totalement sur Jésus et son
évangile. Voilà pourquoi nous pre-
nons du temps de célébrer l’amour du
Père qui nous donne Jésus dans
l’Eucharistie et aussi de nous rassem- Une équipe paroissiale bien souriante !
bler quelques fois pour une médita-
tion en soirée autour de la Parole de
Dieu. Si le Seigneur ne bâtit la mai- Quelle joie quand on m’a dit nous irons à la maison du Seigneur !
son, les bâtisseurs travaillent en vain
(Ps 125).

D’HAÏTI...
Valmont PARENT, c.s.v.

Le Supérieur provincial du Canada a nommé le P. Wilford DOUZE dans son nouveau conseil. On se souviendra
que notre confrère a fait une maîtrise en counseling à l’Université St-Paul, à Ottawa, il y a quelques années. Il est
directeur du postulat où cheminent quatre jeunes : Valéry BENOÎT, Edwily D’AOÛT, Ricardo FAUSTIN et
Schweiguer INNOCENT.
Au noviciat, outre Julien Rainville, Père maître et Jean-Michelin CADET, Socius, il y a sept novices : Berlensky
CAMBRONNE, Dickenson DESRIVIÈRES, Jean Mison DUC, Marc-Innocent PROPHÈTE, Matherlikens STA-
NISLAS, Vladimir LAMBERT et Widlor GABRIEL.
À la maison du scolasticat, sise à Manrèse, le père Duchelande SAINTILMÉ a accueilli, en plus de Diemson JUSTE
qui poursuit des études en Sciences de l’Éducation à l’Université Quisqueya, quatre confrères qui étudient au CiFor :
Claudy LOUIS et Jean-Éric MARTIAL, étudiants en première année de philosophie ; Joseph Gabriel JEAN PAUL
et Evens PIERRE-ANTOINE, en deuxième année de théologie.
Nos confrères haïtiens sont engagés dans plusieurs paroisses, écoles et mouvements au service de la jeunesse haï-
tienne. Bonne continuité à la fondation viatorienne d’Haïti, « La Perle des Antilles ! »

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 9
La vie pastorale à Saint-Viateur d’Outremont
Claudette BEAUDIN, Pierre ATALLAH et Robert LACHAÎNE, c.s.v.

Bien que notre paroisse soit plus que VIATEUR » et notre adjointe
En résumé, chaque année une
centenaire, nous connaissons depuis administrative gère notre site web :
vingtaine d’enfants sont préparés
quelques années une certaine www.saintviateurdoutremont.org pour la première communion ainsi
renaissance. Durant près de deux
De nombreuses personnes nous vien- que la confirmation par Pierre Atallah.
décennies, en effet, Saint-Viateur
nent de paroisses voisines, voire De plus, une quinzaine d’adultes ont
faisait partie d’une entité pastorale à
même de Laval. suivi une préparation à la con-
trois et très peu de choses se faisaient
firmation, soit pour le mariage, soit
sur le plan catéchétique et de la Il y a quelques semaines, le père pour être parrain/marraine ou pour
pastorale jeunesse chez nous. Il fallait Gérald Belcourt, notre vicaire, lors compléter leurs sacrements de
tout réinventer et nous avons ainsi d’une messe des baptisés, nous lisait l’initiation chrétienne. Les croyants
récupéré tous les dossiers relevant les 49 noms des baptisés… parmi de différentes nationalités et cultures
d’une paroisse et, depuis lors, notre lesquels quelques rares noms familiers participent aux messes dominicales.
communauté chrétienne se trans- dans notre langue… Ils viennent de Cette année nous avons créé une
forme. D’une paroisse qu’on disait tous les continents et apprécient la page Facebook FOI ET BEAUTÉ
composée essentiellement de tendresse du Père Belcourt envers ces SAINT VIATEUR et avec nos
personnes âgées, nous retrouvons jeunes et leur famille. On retrouve pu-blications nous avons rejoint 2467
aujourd’hui des familles avec leurs cette même diversité au niveau des personnes qui sont intéressées à cette
enfants, de jeunes couples, de jeunes quelque 40 mariages annuels (tout page sur la fête de notre saint patron
célibataires, et ce, en provenance de comme diversité des religions et ce, en deux jours seulement.
plusieurs cultures différentes. Melkites et Maronites catholiques,
orthodoxes épousant des catholiques
L’accueil et l’ouverture sont de nos romains…).
principales valeurs. Notre pasteur n’a
qu’une seule paroisse à laquelle il se Nous soignons les homélies
donne pleinement, une personne que nos paroissiens apprécient
responsable de la catéchèse et de la grandement. Plusieurs célé-
pastorale jeunesse, qui s’occupe de brations spéciales viennent
préparer non seulement les jeunes ponctuer notre année pastorale
aux premiers sacrements, mais (messe familiale mensuelle,
également les catéchumènes que le notre fête patronale (les gens
diocèse nous envoie, les jeunes qui d’ici sont très attachés à notre
veulent suivre une formation à la communauté qui est présente
confirmation en vue du mariage ou depuis la fondation de la
pour être parrain ou marraine au paroisse), fête des baptisés,
baptême, soit plus de 15 adultes commémoration des fidèles
confirmés ces deux dernières années. défunts, le pasteur préside la
Notre personnel se forme en prière lors du Jour du Souvenir
numérique de façon à rejoindre dans le parc Outremont en
davantage de personnes et de présence de militaires et de
répondre à de nombreux besoins de dignitaires des divers niveaux
notre temps. Notre agent de pastorale de gouvernements, en plus des
administre notre page Facebook fêtes qui ponctuent notre
Église Saint-Viateur d’Outremont
« FOI ET BEAUTÉ SAINT- calendrier liturgique, etc.

10 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Pastorale auprès des immigrés avec Caritas Japon
Serge Williams BATIONO, c.s.v.

Ordonné prêtre le 18 avril 2015 dans que les Japonais ne font pas ou ne aussi à l’aider à se réinsérer dans sa
le Diocèse de Kyoto par Monsei- veulent pas faire. Quand bien même, société d’origine.
gneur Paul Otsuka, j’ai été par la suite ils doivent travailler de longues heu-
Néanmoins, depuis l’an passé, avec
nommé responsable de Caritas Ja- res, le salaire demeure minable et
la mise en place de « Vie-Paix-En-
pon. Pour mener à bien cette tâche, beaucoup d’entre eux connaissent des
vironnement », nous avons des
trois laïcs et une religieuse ont été arriérés de salaire, qui peuvent s’éten-
dre de 4 à 5 mois dans certains cas. campagnes de sensibilisation sociale
aussi affectés par l’évêque à ce service.
Ces personnes n’ayant pas d’argent pour aborder les problèmes sociaux
Pour ceux qui ne connaissent pas
pour engager un avocat afin de dé- critiques. Ces campagnes de sensibi-
Caritas Japon, je vais dans mes pre-
fendre leur cause, la seule issue de se- lisation sociale regroupent en géné-
mières lignes vous donner un bref
cours consiste à se tourner vers ral les immigrés qui fréquentent nos
aperçu de cet organisme social de
l’Église catholique. La plupart du églises locales dans tout le diocèse de
l’Eglise catholique du Japon.
temps, au lieu d’envoyer ces cas à l’or- Kyoto. Le 23 juin 2018, à la paroisse
Depuis décembre 2017, à l’initiative ganisme diocésain Justice et Paix, les cathédrale de Kyoto, nous avons eu
de l’évêque de Kyoto, M gr Paul évêques préfèrent les confier à Caritas la première campagne de sensibilisa-
Otsuka, Caritas Japon forme avec le Japon. Dans mon diocèse, quand un tion sociale qui a regroupé 223 per-
Comité de Coopération Internatio- cas de ce genre se présentait, comme sonnes venues des différentes parois-
nale et Justice une entité appelée :
«Vie-Paix-Environnement » (en japo-
nais : Inochi- Heiwa-Kankyo).
Celle-ci a pour objectif clé la pasto-
rale auprès des immigrants au Japon.
Cette équipe est constituée de 7 per-
sonnes dont l’évêque et 6 prêtres. Elle
se réunit 2 ou 3 fois dans le mois, et
en fonction aussi de l’actualité. Elle
s’efforce de mieux connaître la réalité
du monde des migrants dans le dio-
cèse de Kyoto. Elle interpelle les chré-
tiens et l’opinion publique lorsque des
dispositions politiques ou des condi-
tions d’accueil ne lui paraissent pas
respectueuses de la dignité des per-
sonnes. Ainsi, elle rappelle actuelle-
ment que les personnes sans papiers
ne sont pas des personnes sans droit Le Comité National de Caritas Japon renfermant les 16 diocèses du Japon. Il y a au total 16 prêtres
nommés par les évêques. Au centre se trouve l’archevêque de Tokyo Mgr Tarcisius Isao Kikuchi
fondamentaux : vivre en famille, ac- qui est responsable national de Caritas Japan. C’est un religieux de la Société du Verbe Divin
céder aux soins, scolariser ses enfants (SVD).
sont des droits fondamentaux qui
doivent être respectés.
au niveau de Caritas Japon, on se ses du diocèse. Ces personnes immi-
Le nombre des immigrés au Japon est contentait d’aider la personne concer- grées viennent en partie des Philip-
en nombre croissant. La plupart sont née à retourner dans son pays d’ori- pines, du Vietnam, de la Corée du
employés pour les basses besognes gine par l’achat du billet d’avion et Sud, du Népal, du Laos et bien

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 11
d’autres minorités. Je ne pourrai pas
vous montrer des photos de ce re-
groupement, car ces personnes étant
pour la plupart en situation de régu-
larisation de statut (Visa, Salaire et
autres), ont souhaité garder l’anony-
mat. Pour l’heure, grâce à l’interven-
tion de Caritas Japon et du comité dio-
césain « Vie-Paix-Environ », certains
immigrés ont vu leurs conditions de
vie améliorées. C’est le cas des mem-
bres d’une famille menacée d’expul-
sion qui, grâce à notre intervention,
ont obtenu la prorogation de leur visa
et donc qui peuvent continuer leur tra- Après les inondations à Hiroshima, les membres de Caritas Japon ont apporté non
vail au Japon. seulement une aide matérielle et financière mais aussi humaine.

“ la seule issue de secours consiste à se tourner vers l’Église catholique. “

La pastorale des Migrants qui se veut politiques dans le monde ne sont pas nes issus de l’immigration, mais pour
participation à la mission même du tolérées par le gouvernement japonais favoriser des lieux de parole où ils
Christ unique Pasteur, n’est pas du (au Japon, il y a une nette séparation puissent partager leur vécu, leur per-
tout une tâche facile, car je l’ai déjà entre politique et religion). Cette mis- sonnalité ; ils pourront ainsi devenir
souligné dans mes premiers paragra- sion auprès des immigrés demande acteurs et prendre leur place dans la
phes, la plupart des prêtres nommés de développer plusieurs dimensions société et dans l’Église. Par exemple,
comme responsable de Caritas Japon de cette action : accueillir, écouter, vi- le quatrième dimanche de chaque
dans les différents diocèses sont des vre ensemble, rendre compte, témoi- mois, j’ai la messe à la paroisse ca-
étrangers. Pour nous missionnaires, gner. thédrale de Kyoto avec des Philippins
il y a toujours cette peur de devenir À travers cette responsabilité de et d’autres étrangers ne pouvant pas
un jour soi-même comme ces immi- Caritas Japon, comme Viateur reli- parler le japonais. À la fin de la mes-
grés clandestins, car on peut se voir gieux, dans ces campagnes de sensi- se, je partage le repas avec eux tout
refuser le renouvellement du visa. bilisation sociale, je focalise de ma- en écoutant leurs préoccupations que
Mais tant que notre action se limi- nière plus particulière mon regard sur je vais ensuite partager au comité dio-
tera à cette sensibilisation sociale, il la vie et la réalité des jeunes : non césain « Vie-Paix-Environnement »
n’y a pas de problème, car les actions pas pour créer un mouvement de jeu- et au comité national Caritas Japon.

12 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Typhon et tremblement de terre
Gaëtan LABADIE, c.s.v.

Le Japon est reconnu pour ses ty- terre au nord du Japon qui a dévasté se servant de notre bazar annuel. Tous
phons et ses tremblements de terre. maisons, routes et laissé un grand les parents ont été invités à donner
Nous venons d’y goûter terriblement. nombre de personnes sans logis. ou à fabriquer gratuitement des ob-
Le typhon 21 a inondé l’aéroport du jets de tout genre qui pourraient se
Kansai et laissé derrière lui plusieurs Face à cela, notre école (Collège Saint- vendre au bazar. Inutile de vous dire
morts et des dégâts incomparables. Viateur de Rakusei) a promis de que tout le monde y a mis ses talents,
Puis ce fut le gros tremblement de l’aide, dans la mesure du possible, en son temps et ses énergies. Vous pou-
vez vous en rendre compte par les pho-
tos. Le revenu exact n’est pas encore
apparu mais il devrait se chiffrer à près
de 40,000$.

« Aimez-vous les uns les autres » est
une parole de Jésus que nous essayons
de faire vivre à nos parents et élèves.
Je crois vraiment que le message n’est
pas seulement une parole mais vrai-
ment quelque chose qui passe dans
Vente d’objets fabriqués à la main à notre bazar le quotidien et cela depuis de nom-
breuses années.

DU JAPON...
Valmont PARENT, c.s.v.

Nous accueillons depuis quelques semaines le P. Yves Boisvert. Après une
très longue période d’absence du pays, il voulait vivre un Noël blanc. Il sera
bien servi, la neige recouvre le sol depuis la mi-novembre. De toute évi-
dence, notre Noël sera très blanc.

Yves s’est rendu à Joliette pour un petit bilan de santé et pour voir son frère
Serge, au Centre Champagneur. Il en a profité pour s’entretenir avec le
P. Joseph Nadeau. Il semble bien que ce dernier n’ait rien perdu de la lan-
gue japonaise, même à 95 ans ! Notre confrère retournera au Japon le 17
janvier prochain.

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 13
SANCTUAIRE NOTRE-DAME DE LOURDES
René PAGEAU, c.s.v.

Sur les hauteurs de Rigaud dans un visage qui nous redonne confiance en menant dans la montagne de Rigaud,
décor d’une grande beauté qui porte ce que l’on est profondément ? Ce vi- il décide de placer une statuette de la
sans doute la signature de Dieu, la sage nous est donné en Marie, c’est Vierge au creux du rocher qui a été le
Vierge et Bernadette sont honorées Jésus qui nous regarde, qui nous point de repère des premiers pèlerins.
depuis 1874. Regarde et contemple ! écoute et en silence parle à notre cœur ! Ce sont sans doute les élèves du col-
Ce Dieu qui d’invisible se laisse voir On ne saura jamais tous les miracles lège, invités par leurs éducateurs qui
à travers son œuvre ! Laisse-toi émer- que le silence, qui est justement un étaient à n’en pas douter des Viateurs.
veiller par la beauté des lieux et la con- espace de générosité et d’amour, peut Le père François Chouinard, supé-
fiance des pèlerins… accomplir. rieur alors du collège trouve l’idée très
Vous devinez bien que l’animation Le père Louis Querbes, notre fonda- heureuse et décide qu’une statue plus
du sanctuaire de Lourdes est une teur, dont on célèbre le 225e anniver- en vue, plus grande, placée sur la
œuvre de collaboration. Chacun saire de naissance cette année n’est- montagne, favoriserait encore davan-
donne sa mesure avec générosité. Il il pas heureux de voir encore tage les pèlerins désireux de rendre
y a des jours intenses où tout le aujourd’hui ses fils assumer, depuis visite à Marie et à l’humble Berna-
monde est à l’œuvre et d’autres jours tant d’années, le service pastoral au dette qui suscitent continuellement
encore plus lourds d’attente et de pa- sanctuaire Notre-Dame de Lourdes depuis ce jour l’émerveillement et le
tience où l’on se met malgré nous au fondé humblement par l’un des nô- respect.
rythme de la nature qui ne nous sert tres, le frère Ludger Pauzé ? Fragile Il faut bien noter aussi que la dévo-
pas toujours. de santé, il avait en effet été relevé de tion mariale avait plus d’une fois ins-
C’est bien ici qu’une équipe de
Viateurs travaille intensément durant
les quatre mois de la saison estivale
soutenue par quelques bénévoles et
quelques employés.
La communauté de la maison
Charlebois se met joyeusement au
rythme de la vie du sanctuaire… On
se rend spontanément et généreuse-
ment mille et un services dans l’or-
ganisation matérielle, l’animation li-
turgique, l’accueil et l’accompagne-
ment des pèlerins qui nous viennent
de partout. Devrions-nous dire sans
exagérer, des quatre coins du monde ?
Des milliers de pèlerins de toutes les
nations viennent saluer la Vierge et
Bernadette. Oui, ils viennent seuls,
en groupe ou en famille se recueillir
dans le silence et la prière. Qui n’a
pas besoin d’être regardé par un vi-
sage de lumière, un visage qui oriente Photo René BRETON, c.s.v.
une vie et qui appelle, un visage que ses fonctions comme professeur au col- pirée le père Louis Querbes dès son
l’on n’a jamais fini de découvrir, un lège Bourget. En repos, tout en se pro- enfance à tel point qu’en nous laissant

14 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
ses écrits, ses prédications et le sou- déposer vos chagrins dans le sein de Dans le silence de ces derniers mo-
venir de ses initiatives, les Viateurs Marie compatissante… elle fera cou- ments la Vierge et Bernadette nous
ont toujours considéré que leur dévo- ler sur vous le baume de la consola- apprennent que rien dans notre vie
tion mariale était en partie l’héritage tion… Que Marie soit toujours pré- n’échappe à la vie de Dieu. Tout y
spirituel de leur fondateur. sente à nos pensées, que son nom est permis et voulu par lui et que se
Qui ne se souvient pas qu’autrefois
soit toujours sur nos lèvres… Voilà taire, ce n’est pas rien dire, c’est met-
le chapelet fût inclus dans le costume
en quelques mots l’héritage de tre toutes les puissances de son âme
religieux des Viateurs et qu’ils le por-
Querbes ! Rien de neuf, mais en faire à écouter. Comprendre ne m’aide pas
taient ostensiblement ? Mais tout
mémoire nourrit notre espérance… à croire, mais croire m’aide à com-
jeune encore au dos d’une image de En cette dernière fin de semaine de
prendre.
la Vierge, Louis Querbes avait écrit septembre le froid commence déjà à
La Vierge et Bernadette nous don-
la formule de son vœu de chasteté nous indiquer qu’il est temps de re-
nent encore une fois rendez-vous le
qu’il lui confiait discrètement. miser les bancs, les tables et de met-
dernier dimanche de mai 2019 pour
tre la clé aux portes des salles d’ac-
Plus tard lors de son ordination au célébrer ensemble à Rigaud le 145e
cueil jusqu’au printemps. Une der-
diaconat il renouvelle ses promesses anniversaire du sanctuaire Notre-
nière prière de reconnaissance nous
d’engagement en se confiant une Dame de Lourdes.
rassemble autour du feu des offran-
autre fois à la sainte Vierge. Il favo-
des…
rise de plus à la paroisse Saint-Nizier
comme curé, la pratique du mois de
Marie. N’oublions pas, écrit-il en-
core, qu’après Dieu c’est elle et par Notre-Dame de Lourdes,
elle que nous sont déjà venus et qui veille, veille sur tes enfants.
nous viendront encore toutes sortes Nous te confions encore une fois
de biens. toutes les intentions que les pèlerins
À la demande des autorités diocésai- ont formulées en prière et par écrit
nes, le Père Querbes était heureux de lors de leur passage au sanctuaire.
permettre à quelques religieux de des-
servir au sanctuaire de Notre-Dame Ô toi, qui avec Bernadette,
de Fourvière même si déjà il man- fais naître dans les cœurs
quait de personnel pour les écoles qu’il tant de joie et d’espérance,
avait acceptées. N’oublions pas non tu nous redis par ton fils Jésus :
plus que les premiers religieux Chré- Demandez, vous recevrez.
tien, Champagneur et Fayard arri- Frappez, on vous ouvrira.
vent à Joliette en 1847. Mais avant Cherchez, vous trouverez.
de quitter la mère patrie, le père
Querbes les avait accompagnés au Toutes les demandes,
sanctuaire marial de Fourvière pour toutes les prières de confiance et de supplication,
demander à la Vierge de les proté- nous les déposons encore une fois
ger. dans ton cœur, ô Marie,
et dans celui de l’humble Bernadette.
Cet héritage marial nous le portons
dans notre cœur : Heureux, dira en- Qu’elles passent par le feu et l’encens de notre foi
core Querbes, celui qui réclame la pro- qui montent devant Dieu par la main d’un Ange
tection de Marie parce qu’elle a la et qu’elles reçoivent en abondance
volonté et le pouvoir de nous proté- ce que ton amour nous fait désirer
ger… La mère du Sauveur, note-t-il par Jésus, le Christ Notre-Seigneur. Amen !
encore, prévient nos besoins… Ah !
Marie est aussi notre Mère… allez

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 15
Le Groupe Scolaire Saint-Viateur : déjà 19 ans d’existence (2000-2019)
Jocelyn DUBEAU, c.s.v.

Le Groupe Scolaire Saint Viateur du Les cours du soir étaient gérés par le prochaines années. Ce projet d’éta-
Burkina Faso a connu de grands personnel de l’école avant que l’ad- blissement est un plan stratégique sur
changements depuis sa création en ministration l’intègre dans son fonc- trois axes visant à améliorer les servi-
2000. Depuis son origine, il y a eu tionnement régulier à la suite de l’ar- ces du Groupe Scolaire Saint-Viateur.
quatre directeurs généraux, le frère rivée du P. Claude Auger, premier Le projet sera effectif en janvier 2019.
Benoît Tremblay de 2000 à 2005 (5 responsable des cours du soir viato-
ans), le père Lindbergh Mondésir de riens. En 2006, au primaire, le bilin- Merci à tous nos bienfaiteurs et do-
2005 à 2011 (6 ans), le père Céraphin gue (mooré/français) a commencé nateurs qui soutiennent notre œuvre
éducaive en particulier nos amis du
Japon, de Serso d’Espagne, les amis
de Joliette et les confrères qui nous
font des legs testamentaires. Grâce à
vous tous, nous pouvons avancer
dans les pas du père Querbes.

L’évolution du GSSV en
quelques données-clés

De 2000 à 2019 :

- au secondaire, le nombre de sal-
les de classe est passé de 14 à 25
et celui des élèves de 792 à 1505 ;

- au primaire, maintien du nom-
bre de salles de classe à six, mais
Le Directeur général du Groupe Scolaire Saint-Viateur, le F. Jocelyn Dubeau, félicitant
les meilleurs élèves du BEPC (Brevet d’Études du Premier Cycle).
celui des élèves est passé de 357
à 349 ;
Ouédraogo de 2011 à 2014 (3 ans) et puis en 2012, l’établissement a repris
le frère Jocelyn Dubeau de 2014 à nos la formule classique en français. - au préscolaire, ouvert en 2010-
jours. 2011, passage d’une à trois sec-
Sa renommée provient, bien sûr, de
Ce qu’on remarque en premier dans ses excellents résultats aux examens tions (petite, moyenne et grande)
notre évolution consiste en l’appari- étatiques, mais aussi de son encadre- regroupant 31 enfants au début
tion du préscolaire, le développement ment de qualité et de sa vie parasco- et 161 maintenant ;
des cours du soir et l’augmentation laire, ainsi que de son service de pas-
des cours de jour par l’ajout de clas- torale et d’animation culturelle. Tout - aux cours du soir, pris en main
ses. Comme en témoigne l’encadré cela est soutenu par l’esprit viatorien en 2003-2005 avec 8 salles de
sur la droite, l’établissement a su ré- qui guide toute son action éducative classe et 524 élèves, il y a actuel-
pondre aux besoins de la société telle que définie dans son projet édu- lement 20 salles de classe et 895
burkinabè en devenant une institu- catif. Présentement, nous avons mis élèves présents au primaire, au
tion de référence dans la ville de Oua- en place un comité de pilotage pour post-primaire et au secondaire.
gadougou. le projet d’établissement pour les trois

16 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Journée de l’excellence à l’École primaire Saint-Viateur
Victor ZONGO, c.s.v.

Le 30 juin 2018 marquait la fin de MINOUNGOU a été primée par le pour les tout-petits. A cet effet, des
l’année scolaire au primaire du président de l’Assemblée nationale artistes ont été invités pour accompa-
Groupe Scolaire Saint-Viateur de burkinabè pour les brillants résultats gner ces jeunes esprits, espoirs de la
Ouagadougou, la capitale du Burkina obtenus par ses élèves au CEP 2018. société à venir.
Faso. Cette fin d’année a été couron- Cette activité a acquis l’adhésion des Le Directeur général, F. Jocelyn
née de succès dans toutes les classes. parents d’élèves. Avec eux, l’admi- DUBEAU, c.s.v., dans son allocu-
Nous devons ce succès à l’abnéga- nistration organise des collectes de tion, a invité les élèves à plus de dis-
tion des enseignantes et enseignants fonds pour soutenir l’activité. Pour cipline. Car selon lui, c’est dans la dis-
qui se sont battus corps
cipline qu’on peut cul-
et âmes pour arracher
tiver l’excellence. Cha-
cette belle perfor-
que élève est reparti
mance : nous avons
avec les bras chargés de
eu 95% de passage
présents. C’est avec
dans les classes inter-
joie que s’est refermée
médiaires et 100 % à
la porte de l’année sco-
l’examen du Certificat
laire 2017-2018 au
d’études du primaire
rythme émouvant de
(CEP), soit 50 admis
l’hymne à saint Via-
sur les 50 élèves que
teur, notre modèle. Es-
nous avions présen-
pérant nous retrouver
tés.
en septembre prochain
Depuis quatre ans, pour la rentrée des
nous avons initié au P. Jean-Marc Provost et les lauréats du CEP (Certificat d’Études Primaires) classes 2018-2019.
sein de l’école pri-
maire une journée dite journée de l’occasion, nous avons reçu près d’un Ne dit-on pas qu’une porte se ferme,
l’excellence. Le premier objectif est de million de francs CFA et de dons en une autre s’ouvre ? Les vacances ont
primer les meilleurs élèves et les en- nature des parents et bienfaiteurs. été des moments de repos pour tous
seignants pour leurs efforts dans Une marraine ou un parrain est choisi afin de refaire nos forces. Elles ont pris
l’œuvre viatorienne. Au niveau des parmi les parents d’élèves pour par- fin le 21 septembre 2018 avec la re-
élèves, cette journée vise à stimuler rainer l’activité. Cette année, nous prise du chemin des classes. C’est
le goût de l’effort et à susciter en eux avons eu pour parrain M. Célestin avec enthousiasme que les ensei-
le travail bien fait, car c’est au bout de POUYA qui est manager de l’ana- gnants et les élèves se sont retrouvés
l’effort qu’on est sacré champion et lyse politique et travaille à WaterAid pour cette nouvelle année scolaire
excellent. Le deuxième objectif de Burkina Faso. 2018-2019 sous le thème « Viato-
cette journée est de créer une saine À cette activité, les élèves ont été mis riens, dans la cohésion et le travail,
émulation entre les élèves. Pour les à contribution. Ils ont réalisé des mi- maintenons le flambeau de l’excel-
enseignants, c’est un moment pour mes, des ballets et des danses. C’est lence », une invitation des frères Ga-
l’administration de reconnaître le une manière pour eux de traduire leur briel OUÉDRAOGO, aumônier
mérite des enseignants et de les mo- reconnaissance à leurs parents et à principal, et Benjamin KONÉ, aumô-
tiver à garder pour but l’excellence leurs enseignants. Les enfants se sont nier adjoint. Souhaitons que le résul-
dans le travail et la joie au bout de réellement amusés. Ainsi, nous tat final soit à la hauteur du souffle de
l’effort. Notons aussi que notre en- avons atteint le troisième objectif de cette thématique.
seignante du CM2, Mme Chantal cette journée : créer un cadre joyeux

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 17
Les jécistes à l’école de l’environnement
Tûwênd-Nooma Jean DAMASE ROAMBA

Le F. François SAVADOGO, c.s.v., un des dirigeants de la JEC Burkina, par la plume de
Jean Damase, nous informe de la 41e assise de ce grand mouvement (NDLR).

Venus de tous les diocè- lège Kologh-Naba. Il a
ses du Burkina Faso et du connu la participation de
Niger, les jécistes se sont deux cent vingt-trois
retrouvés à Ouagadou- (223) militants et six ac-
gou du 17 au 26 septem- compagnateurs dont trois
bre 2018 pour réfléchir et aumôniers.
se former sur l’environ-
Au terme de leur session,
nement. C’était une oc-
les jécistes se sont enga-
casion également pour
gés à être des acteurs de
eux d’apprécier l’action
l’évangélisation au mi-
du mouvement et de re-
lieu des jeunes et de ré-
nouveler l’Équipe Natio-
pondre aux défis actuels
nale devant conduire la
de la société grâce au nou-
JEC pendant les deux an-
veau thème de l’année «
nées à venir.
Par un leadership de vé-
Pour des raisons sécuritaires, le Con- lement à l’Est du pays à Fada s’est rité, jéciste, œuvre pour la justice et la
seil National de la JEC prévu initia- tenu à Ouagadougou au sein du Col- paix sociales. »

DU PÉROU...
Valmont PARENT, c.s.v.

Le Collège Fe y Alegría 11 célèbre son 50e anniversaire. Beaucoup d’activités sont organisées en cette coccasion de
ces noces d’or.

Le Centre Saint-Viateur de Caraz, capitale de Huaylas, célèbre son 14 e anniversaire d’existence. Une eucharistie a
été célébrée en mémoire de notre F. Jean-Paul Lane, un Viateur canadien qui a oeuvré longtemps dans cette mission.

À Collique, le Centre Saint-Viateur fête ses 20 ans au service de la promotion sociale des tout-petits et des jeunes
péruviens.

Nous arriveront, le 12 décembre prochain, le frère Benoît Tremblay et le 17 janvier, le frère Cosme Salazar ; ce
dernier passera une semaine avec nous avant de se rendre à Bilbao en Espagne. C’est l’été au Pérou et les vacances
scolaires. Souhaitons que nos deux confrères aient un bon « poncho » à leur arrivée au Québec ! C’est la première
visite du frère Salazar dans notre pays. Après un vol de 9 heures, il passera du désert de Collique aux bancs de neige
de la rue Querbes. Bienvenue à Benoît et à Cosme !

18 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
L’excellence à l’Établissement Louis-Querbes de Banfora
F. Benjamin OUÉDRAOGO, c.s.v

L’Établissement Louis-Querbes nal au BEPC avec une moyenne de
de Banfora est devenu le lieu où 18,8/20 ; Rebecca HOUITTE, 3e
le mot « excellence » s’établit. En national au BAC-D avec une
effet, notre établissement est moyenne de 17,9 /20 ; Bamoussa
classé premier de tous ceux de la retoucher la photo OUATTARA, 1 er national au
région des Cascades à cause des BAC-F3 avec une moyenne de
résultats qu’il a engrangés aux 17,3/20 ; Yacouba SON, 3e au ni-
examens officiels tenus à la fin veau national au BAC-G2 avec une
de l’année scolaire 2017-2018. moyenne de 15,7/20. L’appel de
Nos taux de réussite parlent leurs noms par le président du Faso
d’eux-mêmes : 94,25% au Bre- fut un moment de grande joie,
vet d’études du premier cycle d’honneur et de fierté pour notre
(BEPC), 92,15% au Baccalauréat cher établissement et surtout pour
série D (scientifique) et au les élèves et leurs parents.
91,66% au Baccalauréat techni-
que F3. En outre, sept de nos élèves primés en personne par le président Nous disons merci à Dieu et à toute
se sont illustrés comme lauréats na- du Faso, son Excellence Rock Marc la communauté éducative de
tionaux. C’est la première fois de Christian KABORÉ. l’ÉLoQ ; nous adressons également
l’histoire du Burkina qu’un établisse- nos félicitations à nos chers réci-
ment scolaire obtient ce taux de lau- Parmi ces lauréats nous avons : piendaires que nous voyons ici sur
réats. Leurs excellents résultats ont été Cheick Schakir KAGONE, 2e natio- la photo.

Hommage au père Séraphin OUÉDRAOGO, c.s.v.
Kingsley OGOUDO, c.s.v.

Nous nous sommes rassemblés, le 19 bureaux de la paroisse et le bâtiment
août 2018 à la paroisse Saint-Viateur ecclésial.
de Banfora, pour dire « au revoir » et
« à bientôt » au père Séraphin Oué- Cette cérémonie qui a débuté autour
draogo qui achève le ministère pas- de la table eucharistique fut un mo-
toral auquel il a consacré plus de qua- ment de grand témoignage, de recon-
tre ans de sa vie avec une passion et naissance, de pardon et de réconci-
une ferveur qui font tourner la tête ! liation. Après la messe, à l’image des
Tout le long de cette période, il a été premières communautés chrétiennes,
un curé plein d’énergie qui célèbre nous avons partagé un repas dans un
avec respect le culte liturgique et ac- climat d’amour fraternel.
complit avec compassion la pastorale
des malades, un curé qui manifeste
Le Père Séraphin et ses cadeaux le zèle paulinien à la construction des

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 19
Il est où le bonheur ?
Jean-Marc SAINT-JACQUES, c.s.v

C’est avec cette question du chanteur L’équipe responsable était composé Côte d’Ivoire. Elles sont maintenant
Christophe Mae que s’est ouverte la d’éducateurs compétents, soucieux du au Canada. Des centres spécialisés
53e saison des Camps de l’Avenir plein épanouissement de chaque invitent aussi des jeunes de conditions
(lac Ouimet). Tout au long de l’été, jeune : Janie Dugal (directrice de sociales variées à venir vivre l’expé-
les participants des différents groupes l’École des Grands-Chemins, rience des Camps. Nous avons ainsi
accueillis ont été invités à prendre la Boisbriand), Richard Fiola, associé reçu des jeunes handicapés de familles
route du bonheur en toute simplicité (directeur au Collège de Montréal), d’accueil, des jeunes du Carrefour de
et confiance. Oui, il y a un avenir Robert Lorrain (responsable de la ré- la Miséricorde de l’Outaouais, des
pour notre monde. Oui, il est possi- sidence scolaire du Collège Bourget). jeunes de la Direction de la protec-
ble de vivre la paix dans la recherche Ils étaient aidés des responsables du tion de la jeunesse…
de la justice et la reconnaissance de SPV du Madagascar, Landi-manana Quant aux deux camps des aînés, les
la dignité de chaque personne. Rabenantoandro, et d’Haïti, Hernio animateurs/trices nous ont fait entrer

Inspirés des « mots parlants » de no- Carrié, associé, sans oublier une quin- dans la danse des années folles. La
tre regretté amiral Léandre Dugal, zaine de jeunes animateurs, dont plu- responsable Lorraine Decelles, asso-
c.s.v., les deux camps de jeunes que sieurs en formation. Il est bon de dire ciée, aidée de Francine Tousignant et
nous animons ont été l’occasion de « sou- que les Camps accueillent de plus en Normand Picard, associé, a tout mis
rire à la vie », de retrouver « la fraî- plus des jeunes de diverses origines.
en œuvre pour que les gens soient tout
cheur des valeurs évangéliques », de Parmi les campeurs de la dernière sai-
simplement, mais sûrement, heureux,
« vivre l’ordinaire de tous les jours » son, nous reconnaissions des jeunes
comme lieu de créativité et d’une es- nés (ou de parents nés) en Chine, en en vivant des instants de doux par-
pérance têtue, faisant place à l’audace, Haïti, en Côte d’Ivoire, en Syrie… tage, dans le respect, l’écoute et la fra-
la tendresse, la communion amou- De plus, des jeunes Attikamek étaient ternité. Le F. Luc Denommée, c.s.v.,
reuse, signe vrai et tangible de l’ac- des nôtres. Deux jeunes filles avaient a aussi été présent pour proposer des
tion de Dieu au cœur de notre monde. vécu 4 et 6 camps de l’Avenir en temps de célébration axée sur la vie.

20 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
Nous avons également soutenu l’animation et l’accueil de nombreux grou- gnons les apports de Claude Briault,
pes tout au long de l’été : Yolande Gagnon, Irène Goupil,
Gilles Gravel, Jean Liboiron, Annie
 une fête familiale et un rassemblement d’une famille pour célébrer à la Perreault, Bernard Sanche, Roger
suite d’un baptême ; Savard. De plus, nous avons eu la
 des groupes de soutien à des personnes qui vivent des problèmes de visite de quelques Viateurs pendant
santé psychologique ou autres (Centre de soir Denise-Massé, Entraide l’été et de certains confrères pour les
La Parentrie, Maison 100 limites) ; célébrations du dimanche.
 des groupes de jeunes : Harmonie du collège Beaubois, un groupe de
Les Camps de l’Avenir demeurent
jeunes Syriens en formation catéchétique ;
un espace créatif où la mission d’édu-
 un groupe d’aînés, dont plusieurs immigrants, du centre de Montréal
cation des Viateurs s’affirme dans
(Action Centre-Ville) ;
l’accompagnement de personnes et
 le piquenique de la Maison d’Aurore de Montréal ;
de groupes, dans le souci d’une vie
 des familles organisées dans divers groupes : les diacres du diocèse de
juste, dans la défense des droits et li-
Montréal, des familles syriennes, l’équipe pastorale et la communauté
bertés de tous, spécialement les plus
chrétienne de la paroisse St-Esprit de Rosemont ;
exclus de la vie. L’appel du pape
 le conseil de direction du collège Bourget ;
François d’aller aux périphéries se vit
 le camp familial animé par l’équipe des Camps ;
pleinement dans cette volonté de
 des séjours avec des jeunes de l’Aquarelle de la Montérégie (DPJ) ;
l’équipe des Camps de donner de la
 la communauté des Viateurs de la Résidence Sacré-Cœur ;
profondeur à nos vies, d’ouvrir sur
 la session de lancement de l’année du Service de Préparation à la Vie
l’univers et de croire en chaque
(SPV).
femme, homme et enfant. Osons des
manières de vivre plus respectueuse
C’est dire que les étés sont bien rem- dont plusieurs jeunes en formation à de notre environnement et de tous !
plis au lac Ouimet. Dès le début de l’animation, comme dans des servi- Mais il est où le bonheur ? Il est là.
mai, il faut penser au ménage ces tels que la cuisine, l’entretien, Ne le vois-tu pas ? Il est là.
d’ouverture et aller jusqu’à la mi-oc- l’aide à l’embellissement des lieux…
tobre pour la fermeture. Tout un défi Nous redisons notre reconnaissance
de rendre visible la mission des aux Viateurs pour le soutien financier,
Viateurs auprès de toutes ces person- mais aussi à tous les Viateurs présents
nes ! Tout un exploit de répondre à un moment ou l’autre de la saison.
aux besoins de tous les groupes avec En plus de ceux et celles déjà men-
une superbe équipe de bénévoles, tionnés dans le texte plus haut, souli-

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 21
Le Collège classique de Cornwall, 50 ANS APRÈS...
P. Gilles Héroux, c.s.v.

En 1949, à la demande de l’Évêque C.S.V. Et 50 ans après la fermeture
d’Alexandria, les Clercs de Saint- du Collège, les Anciens témoignent
Viateur acceptèrent d’aller ouvrir un encore de la vitalité de la formation
collège classique dans la ville de Cor- reçue.
nwall, au nord de l’Ontario, pour
desservir la population francophone En effet, une centaine et plus d’entre
de cette région proche de la frontière eux se sont réunis au Complexe
du Québec. NAV, les 15 et 16 septembre 2018,
Le Collège classique de Cornwall tel qu’il
Ce collège eut un début tout modeste sous la thématique de « Retrouvailles se présente aujourd’hui.
mais s’est développé très rapidement. du 50e anniversaire de fermeture du donné « âme et vie » à ce milieu. Les
En effet, aux deux classes du cours se- Collège classique de Cornwall ». La anciens étaient sincèrement heureux
condaire, rue Lawrence, en 1949, soirée du 15 septembre s’est dérou- de compter parmi eux le F. Wilfrid
il fallut ajouter d’autres classes, 11e , lée dans la salle HAVILAND. Là, Bernier, le Père Jean-Claude Secours
12e année et parallèlement la versifi- entre deux verres, les anciens ont eu et moi. Ils en ont profité pour rendre
cation. Dès 1954, il faut déjà cons- le plaisir de se retrouver et de ressus- hommages aux religieux de la com-
truire l’aile principale des classes et citer de bons souvenirs... Au kiosque munauté qui avaient fortement œuvré
celle des services. Deux ans plus tard, de l’histoire du Collège, plein d’al- à leur éducation. Au cours de la soi-
sortent de terre le gymnase et le dor- bums, de photos, de journaux... où rée, les témoignages de certains nous
toir. Enfin la pro- ont étonnés. À
motion des pre- titre d’exemple,
miers bacheliers citons celui-ci :
oblige à agrandir les « ce que je suis
locaux qui accueille- devenu, je le
ront, en 1964, leurs dois aux C.S.V. »
premières jeunes Les orateurs
filles. Mais 4 ans dont le prési-
plus tard, la congré- dent de l’orga-
gation tirera sa révé- nisation, le dy-
rence de cette belle namique Mon-
œuvre. sieur Raymond
En 19 ans, une ra- Perras, n’ont eu
pide évolution qui que de recon-
va de pair avec une naissance et
solide réputation au d’heureux sou-
niveau études, acti- venirs pour
Le P. Gilles HÉROUX et le F. Wilfrid BERNIER près de l’écusson porté fièrement par les
vités sportives et Anciens du Collège classique de Cornwall. leurs profes-
c u l t u r e l l e s. Les seurs C.S.V. Ils
Clercs de Saint-Viateur avaient semé nous retrouvons beaucoup de reli- ont souligné notamment ces élé-
profond le charisme du fondateur des gieux qui, durant ces 19 ans, ont ments-ci : compétence, esprit ty-

22 VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018
piquement « viatorien », qualités manqué de rappeler comment les visitée était une occasion, pour des
d’éducateurs en tout, hommes spiri- C.S.V. avaient enrichi la vie spiri- anciens, de raconter des faits cocas-
tuels, souci de bâtir des hommes équi- tuelle et liturgique du milieu, et aussi ses plus ou moins pendables.
librés dans plusieurs domaines sco- comment ils avaient aidé des jeunes Enfin, après un diner «fast food» bien
laires, sportifs, artistiques, culturels. à atteindre de hautes fonctions dans apprécié et délicieux, Wilfrid et moi-
50 ans plus tard... et sur une courte le domaine de la justice, de l’éduca- même avons salué les uns et les autres
période de 19 ans, les religieux tion, de l’administration des divers avec beaucoup de joie. Nous sommes
avaient semé profond ! Et Dieu vit paliers des gouvernements munici- revenus heureux d’avoir pu constater
que cela était bon !... pal, provincial ou fédéral. que 50 ans après la fermeture du Col-
lège de Cornwall, l’ouverture des
Le dimanche, 16 septembre, nous Après l’eucharistie et les photos
cœurs et de la mémoire avaient le
nous sommes retrouvés dans la co- d’usage, tous se rendirent à l’ancien parfum d’une profonde et vraie grati-
cathédrale de la Nativité de Cornwall Collège classique qui, à l’époque du tude. Merci aux anciens et aux an-
pour célébrer une messe d’action de supérieur Georges Griffin, fut cédé au ciennes. Merci aux C.S.V. disparus
grâce sous la présidence de Mgr Luc «Saint Lawrence College». Ce fut un et à ceux qui sont encore avec nous.
Bouchard, évêque de Trois-Rivières, retour sur un passé pas si lointain; Il y a de quoi être fiers de l’héritage
un digne ancien du Collège. Encore d’ailleurs les bons et les mauvais de notre Fondateur.
là, dans son homélie, Mgr Lebrun, coups étaient étrangement bien vi-
homéliste de circonstance, n’a pas vants. C’est ainsi que chaque classe

Les anciens réunis autour de Mgr Luc Bouchard après la messe d’action de grâce

VIATEURS EN MISSION B Décembre 2018 23
Les Missions Saint-Viateur
Trait inteccable

SVP, bien vouloir utiliser l’enveloppe de la page centrale...
 pour faire un don
 1000$  500$  200$  100$  50$  20$  autre____$
 Burkina Faso  Haïti  Pérou  Missions Saint-Viateur
 pour suggérer un nouvel abonnement
ADRESSE DE RETOUR:

132, rue Saint-Charles Nord, C.P. 190
a/s F. Gaston LAMARRE, c.s.v.
MISSIONS SAINT-VIATEUR

Prénom ________________________________
Joliette, QC J6E 3Z6

Nom ________________________________

Adresse ________________________________

Code postal ________________________________