You are on page 1of 24

N°11

Nord Vaucluse
Janvier 2019

zine Maga

Jacques BOmpard
"le bon pouvoir est celui
qui se conforme au réel"

Marie-France LORHO
au service des
gens d’ici
Sommaire 50 interventions
Le député
445 amendements proposés
Jacques Bompard 8 propositions de loi
s’adresse au 50 questions écrites
Premier ministre
page 6

Victoire juridique
contre le Gazoduc
ERIDAN
page 12

Les 60 ans
le Vème
République
Un député présent
à l’hémicycle
page 13

Le diktat du
logement social
page 14

Taxes et Chère Madame, Cher Monsieur,
préférence Voilà un peu plus d’un an que vous nous avez élus. Dans la droite ligne de l’action de
étrangère Jacques Bompard, il m’apparaît nécessaire de vous rendre compte fidèlement de mon
page 16 action en tant que Député Ligue du Sud. La situation que traverse notre pays ainsi que
notre civilisation est très inquiétante. Hausse de la fiscalité, pression migratoire aussi
Agriculture explosive qu’inédite et enfin, une explosion de l’insécurité et du terrorisme.
Dans ce contexte, la trahison des partis politiques est évidente. Ces phénomènes ne
en péril
page 18
sont pourtant pas irréversibles. En effet, les Français ont su montrer leur liesse et leur
détermination pour la finale de la coupe du monde de football. Cette énergie doit aussi
être employée à redresser notre pays.
La fin des Pour cela, j’invite tous les Nord-Vauclusiens à suivre mon activité et celle de la Ligue du
libertés locales Sud, à prendre contact avec les responsables locaux mais surtout, à s’investir dans le
page 19
combat politique. Avec l’humilité et l’engagement pour le bien commun notre Pays peut
retrouver sa grandeur.
En images Je compte sur vous.
page 23
Marie-France LORHO

100 % du PIB, c’est le montant de la dette française. Alors que l’Union Européenne a fixé le niveau maximum
des dettes à 60%, l’économie française s’étouffe de la gestion catastrophique des différents gouvernements.
Mais politiques et médias préfèrent se scandaliser du budget européen qui, même s’il est lui aussi grevé par
la dette, affiche bien plus de signaux positifs.
EN BREF

14% : c’est le montant de l’augmentation moyenne des patrons du CAC 40 en 2017. Selon les chiffres,
les 40 PDG des plus grandes entreprises françaises ont touché en moyenne 5,1 millions d’euros, soit
425 000 euros par mois, le plus riche d’entre eux, Bernard Charlès de Dassault Systèmes, émargeant à
2 millions chaque mois. C’est donc là qu’était passée la reprise économique annoncée par le gouvernement.

2
Actualités de la circonscription
Un député présent
sur le terrain
Que ce soit en tant que Député ou en tant que Maire, Jacques Bompard a toujours à cœur
de répondre aux sollicitations des concitoyens. Cela peut paraître évident… et pourtant…
combien d’élus ne répondent pas aux sollicitations. Évidemment, les oublis peuvent arri-
ver mais la règle est la suivante : il faut répondre à tous les courriers. N’hésitez donc pas à
réécrire ou relancer si d’aventure vous n’avez pas eu de réponse du député. Bref retour en
arrière des interventions menées par Marie-France Lorho :

➥ Rencontre avec le Président Nous devons nous battre pour que les pouvoirs pu-
de l’ordre des médecins de Vaucluse blics allègent les démarches administratives mais
également pour que beaucoup plus de profession-
On le sait et c’était prévisible, la France en général nels de santé soient formés chaque année.
et le Vaucluse en particulier, manquent cruellement
de médecins. Marie-France Lorho a donc rencontré ➥ Visite du ministre Castaner à Bollène
le Président du Conseil Départemental de l’ordre des
médecins. Elle a ainsi pu recevoir les inquiétudes et Voilà un exemple qui illustrera bien la déconnection
les solutions proposées par le Président. des élus face aux problèmes de santé publique.

Si la mise en place de centres médicaux est un pre- Venu inaugurer un centre médical à Bollène, Chris-
mier pas, Marie-France Lorho a souligné que la pre- tophe Castaner a été interpellé par Marie-France Lo-
mière cause de la crise médicale que traverse notre rho et Marie-Claude Bompard, maire de Bollène, sur
pays est avant tout due à l’insuffisance de création la carence de médecins dans le Nord-Vaucluse… La
de professionnels de santé. De surcroit, les profes- réponse du ministre a fait froid dans le dos : le gou-
sionnels de santé effectuent leurs missions dans des vernement va promouvoir la télémédecine. Il a ainsi
conditions parfois très compliquées : sous-effectif, pris l’exemple d’un grain de beauté inquiétant que
import de médecins étrangers, charges administra- l’on ferait parvenir par mail à un service de télémé-
tives, lourde fiscalité etc… decine…

3
Actualités de la circonscription

Mauvaise lumière, mauvaise qualité de la photo, né- Vecteur du don de soin, de l’abnégation et du sacri-
cessité d’examens complémentaires ou de biopsie… fice, le volontariat reste l’une des dernières insti-
les arguments très sérieux qui annihilent cette « té- tutions françaises où la jeunesse française peut se
lémédecine » sont nombreux… On doute d’ailleurs former. Or, la jurisprudence européenne menace le
que les ministres se fassent soigner par téléméde- volontariat car elle l’assimile à un salariat. Or, sans
cine, mais si c’est pour les Français… ça les inquiète cet engagement, non pas gratuit mais très peu ré-
moins… munéré, le volontariat français ne pourra pas pros-
pérer.
➥ Contrats aidés
Interpellée par de nombreux sapeurs-pompiers
Disons-le tout net, les contrats aidés n’ont jamais et par leurs représentants, Marie-France LORHO
été l’idéal. Ils ont cependant le mérite d’assurer l’in- a sollicité le ministre de l’Intérieur, afin que l’État
sertion par le travail plutôt que par l’assistanat. Le français protège ses intérêts et ceux de la sécurité
gouvernement y a mis fin, brutalement et sans pos- civile française.
sibilité d’aménagement.
➥ Hausse de la CSG
Cette violence a causé beaucoup de dégats au sein
des associations qui embauchaient des contrats ai- Lors de la présentation de la Loi de Finances, équi-
dés, mais également au sein de certaines adminis- valent du budget pour l’État, il a notamment été
trations : écoles, collèges, lycée, maison de retraites présenté la hausse de la CSG tant pour les retraités
etc… Marie-France LORHO avait donc interpellé la que pour les salariés. On ne rappellera jamais assez
ministre du Travail, Muriel Pénicaud, afin de l’alerter que la CSG, créée par Michel Rocard en 1991, alors
sur les graves conséquences de la suppression des ministre des Finances, ne devait être que tempo-
contrats aidés pour tous les acteurs de la vie du Nord raire…
Vaucluse… Depuis le mois d’octobre, la ministre n’a
jamais trouvé le temps de lui répondre…. A l’époque, fort de la croissance internationale et
française, Michel ROCARD décide de créer cet im-
➥ Pompiers : pour la protection pôt temporaire pour assurer le coût de la solida-
rité… Aujourd’hui, alors que les Français sont très
du statut de volontaire appauvris, non seulement cet impôt existe encore,
mais il a été encore augmenté par le pouvoir « En
Marche ».

En toute logique, Marie-France LORHO a voté contre
le Projet de Loi de Finances qui actait, notamment,
cette hausse de la CSG.

➥ Respect des cimetières
chrétiens et juifs au Maghreb
Sollicitée par des associations d’anciens combat-
tants et de rapatriés, Marie-France LORHO est
intervenue auprès du Ministre des affaires étran-
gères à ce sujet.

En effet, la fin des conflits liés à l’indépendance
des pays du Maghreb a entraîné l’abandon des ci-
metières chrétiens et juifs, leurs familles ayant très
La France bénéficie d’un service de protection civile souvent regagné la métropole après à l’indépen-
exceptionnel. Le volontariat chez les sapeurs-pom- dance.
piers est l’un des éléments clefs de la qualité de cette
protection civile. C’est donc dans le souci du respect des morts et des

4
Actualités de la circonscription
lieux sacrés que Marie-France LORHO a écrit au mi-
nistre Le DRIAN qui lui a assuré que la France met-
tait tout en œuvre pour protéger et réhabiliter les
cimetières chrétiens et juifs du Maghreb.

➥ Suppression des APL 
La France et les Français sont victimes d’appauvris-
sement depuis plus de 30 ans. Le coût de la vie a aug-
menté, le chômage a explosé et « Jupiter Macron », Chez nous, 5€ ça n’est pas rien. C’est une sortie
tout comme ses prédécesseurs, ne semble pas supplémentaire, un petit plus dans les courses
comprendre les solutions à adopter pour régler les voire même, une petite épargne… C’est donc en
problèmes que traverse notre pays… connaissance de cause que Marie-France LORHO
a écrit au ministre de la Cohésion des territoires
Soucieux de faire des économies sur le dos des pour l’alerter des conséquences dramatiques de
Français, il a baissé de 5€ le montant des APL. Après cette baisse… Quelques semaines plus tard, le
tout, pour un ministre parisien, un membre de son secrétaire d’État reconnaitra, mais un peu tard,
cabinet ou pour le Président de la République, 5€ ce que cette baisse était une mauvaise décision. Une
n’est rien… Les députés « En Marche » l’ont suffi- mauvaise décision qu’Emmanuel Macron conser-
samment dit… vera malgré tout…

Pas vu dans la presse ?
Un boycott qui ne dit pas son nom
Vous serez peut-être étonné de ne pas voir
dans la presse des compte-rendus ou même
de simples brèves relayant mon travail
parlementaire. Je pourrais ne pas m’en offusquer et considérer cette mise à l’écart comme la preuve de mon
indépendance d’esprit et d’action. Le bon sens cohabite mal avec le prêt-à-penser véhiculé par les différents
médias. Seulement, cet état de fait peut laisser accroire que je ne travaille pas pour ma circonscription et que
je n’honore pas mes devoirs vis-à-vis de mes électeurs. Or, il n’en est rien : je suis parmi les députés les plus
assidus tant en commissions que dans l’hémicycle.

Sans crier à la censure ni basculer dans une victimisation inutile, je déplore que les différentes mesures
que je propose, les amendements que je dépose, et dont les journalistes sont personnellement informés,
soient systématiquement absents des colonnes de la presse régionale. Le mensonge par omission demeure
un grave manquement à la vérité. Pour que la liberté d’informer demeure pleine et entière, il convient de
respecter le pluralisme des opinions et des débats.

Souvent, pour justifier « l’oubli », il m’est rétorqué par les professionnels un manque de temps, un manque
de place, un déficit de notoriété… Pourtant, lisant la presse tous les jours, je m’aperçois que mes collègues
Julien Aubert (LR) ou Jean-François Cesarini (LREM) bénéficient, eux, d’un surcroît de notoriété grâce à une
présence régulière et bien placée soit dans La Provence, soit dans Vaucluse Matin. Il est net que sur les cinq
circonscriptions du département, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne. Cette entorse à la
neutralité est tout simplement un boycott de fait, couvert du vernis de l’hypocrisie. Je comprends la divergence
d’opinion politique. J’excuse la maladresse et les déficiences professionnelles. En revanche, en tant que fille
d’officier de la Légion étrangère, je ne tolère ni la lâcheté ni les basses attaques qui ne s’assument pas
comme telles.
Marie-France Lorho

5
Gouvernement

discours de politique générale d’édouard Philippe

Jacques bompard
interpelle
le 1er ministre !

L
e 18 juin 2017, Jacques Bompard était réélu tidienne des Français se trouvait fortement al-
député de la 4ème circonscription de Vaucluse, térée, puisque « le réel aujourd’hui, c’est la crise de
alors que la majorité des députés sortants, y l’ensemble des organes constitutifs de notre société.
compris d’anciens ministres, était balayée par L’homme est attaqué dans sa définition, la famille dans
la vague En Marche qui déferlait sur le pays. son intégrité, la société dans son unité, la Nation dans
son homogénéité et sa justice » comme devait le rap-
Jacques Bompard entamait ainsi son troisième peler Jacques Bompard.
mandat à l’Assemblée nationale avant de passer
la main à sa suppléante, Marie-France Lorho, le La première victime de cette politique
21 août 2017, faute de pouvoir cumuler ses man- reste la famille française
dats de député-maire d’Orange, la loi l’interdisant
désormais. mise à mal dans son essence même, avec «  la mar-
chandisation des corps et des naissances » ; attaquée
Durant ces trois nouveaux mois passés au Palais dans son identité face « aux jours heureux des mi-
Bourbon, le député Jacques Bom- grations massives » ; privée de re-
pard n’a pas ménagé sa peine. "le bon pouvoir tour permanent et constructif à
Déjà, dès la première séance à l’emploi « avec le refus du rétablis-
l’Assemblée nationale qui voyait est celui qui sement du droit au travail pour tous
le Premier ministre, Edouard Phi- et donc de la fin de la société du chô-
lippe, présenter son discours de se conforme mage » ; et qui ne peut prétendre
politique générale, Jacques Bom-
pard était le seul des députés
au réel" à une fin de vie dans la dignité «
quand on sait que les promesses
non-inscrits à interpeller le nouveau locataire de d’un grand plan d’investissement pour les soins pallia-
Matignon. tifs ne seront pas tenues ».

Dans son discours, le député Bompard a réaffir- Le pire, c’est qu’attaquée dans les tréfonds de son
mé que « le bon pouvoir est celui qui se conforme auexistence, les familles françaises doivent aussi
réel  », moyen de rappeler à l’impérieuse réalité dusouffrir de l’omniprésence néfaste de l’Etat dans
terrain le nouveau gouvernement aux allures très leur quotidien alors qu’elles souhaiteraient simple-
technocratiques. ment « que l’Etat les laissent tranquilles, souveraines
en leur foyer, loin des desideratas des lobbies, des
En effet, le gouvernement En Marche succédant à instances supranationales et des expériences pseudo
cinq années d’errance socialiste, la situation quo- scientifique ».

6
Gouvernement
à un désintérêt profond pour la gestion de la cité et
à une perte de crédibilité définitive de la parole poli-
tique. D’où la nécessité d’un sursaut puisque « nous
devons cette prise de conscience aux familles de France
avant qu’elles ne se désintéressent complètement des
décisions de l’Etat ».

La politique socialiste et le programme poli-
tique d’En Marche
ne sont que les moyens de déclasser un peu plus ra-
pidement une France périphérique qui subit, chaque
jour, les foudres d’une administration toute puissante
: « déserts médicaux, millefeuilles territoriaux, excès de
normes, persécutions des agriculteurs, ces Français sont
les vraies victimes d’un apartheid de fait ».

Le pire, c’est que le sentiment de perte d’identité
française devient bel et bien une réalité impérieuse,
suscitant à juste titre l’inquiétude de nos compa-
Cette aspiration d’un retour à la sérénité n’est pas triotes en proie au désarroi et désemparés : « Notre
une forme d’égoïsme. Il s’agit simplement de la tra- société est en crise parce qu’elle est interdite de réac-
duction légitime « d’un désir de tranquillité […] lié à un tion. A cet égard, le grand remplacement à l’œuvre dans
besoin de sécurité ». notre pays est l’enjeu politique le plus crucial […]. Pire, les
dehors humanistes du mouvement En Marche laissent
Ce besoin de sécurité qu’il ne faut pas prendre à la planer le doute d’une connivence avec les intérêts de
légère et qu’il faut à tout prix rétablir « dans nos rues l’immigration massive ».
en combattant l’explosion des viols, des violences aux
personnes et de l’ensauvagement des rapports sociaux Plus que jamais la France et les Français sont en proie
» comme le martela depuis la tribune de l’Assem- à un doute abyssale, parce qu’incapables de se pro-
blée nationale, Jacques Bompard. D’ailleurs, pour jeter dans un avenir serein : « La France est en danger
en revenir à un climat de sûreté, nul besoin d’ima- dans un monde multipolaire […], la France est en danger
giner les mesures les plus folles, étant donné que face au terrorisme islamiste […], la France est en danger
tout l’arsenal législatif existe bel et bien. Il suffirait à cause du blocage du marché du travail ».
seulement de rétablir « l’autorité de la loi par l’appli-
cation des peines, l’incarcération des condamnés et le
C’est pourquoi, Jacques Bompard rappela qu’il était
retour à l’ordre » comme le rappela Jacques Bompard grand temps que la nouvelle majorité présidentielle
à Edouard Philippe. laisse la France redevenir ce qu’elle doit être et de
conclure par ces mots : « Elle veut être elle-même la
Le risque c’est que l’abandon programmé des familles Nation de l’unité et de la justice. Cela vous vous refusez
françaises et des Français conduise inéluctablement de le constater ».

APRÈS LE MÉPRIS, L’ABANDON DES PROFESSEURS PAR L’ETAT
Professeur braqué par une arme, insultes quotidiennes, violences, menaces… Le quotidien des
enseignants dans les établissements scolaires en France s’apparente de plus en plus à un calvaire.
La politique de laxisme montre aujourd’hui ses conséquences désastreuses : à force de ne pas vouloir
sanctionner les élèves, ceux-ci sanctionnent leurs maîtres.
EN BREF

LA PRÉFÉRENCE ÉTRANGÈRE : La compagnie polynésienne Air Tahiti Nui a sollicité le ministre
du budget, Gérald Darmanin pour obtenir une subvention (200 millions d’euros) afin d’acheter des
avions…Boeing. Alors qu’Airbus est le fleuron de l’industrie nationale (ou du moins européenne), le
gouvernement a-t-il perdu tout bon sens pour favoriser l’américain Boeing ?

7
Agriculture

Âme
du Vin,
âme de
la France
Pourquoi est-il urgent
de défendre le vin français ?

R
ien n’est plus symbolique une économie puisqu’il réunit plus
en France que le vin. Poé- de 550 000 acteurs, de l’ouvrier au
sie, chanson, photogra- vendeur du produit fini ; le vin est
phie : le patrimoine fran- une culture puisque 85 % de la po-
çais exulte cet art, le célèbre, le vit. pulation française en consomme
régulièrement ; le vin est un pa-
Député d’une région viticole, il était trimoine puisque la surface des
normal, évident même, que Ma- terres viticoles représente 10 %
rie-France Lorho défende le cœur de la surface viticole mondiale. La
économique, historique et charnel vigne en France est une économie
du pays provençal. En un an de tra- charnelle : nos vignerons ont un
vail, le combat viticole a fait l’objet rapport particulier à la terre fran-
de deux propositions du député. çaise qu’il est nécessaire de pré-
Ces travaux ont un intérêt national server au risque de perdre l’âme de
car un élu doit prendre en compte nos contrées.
chaque élément qui compose la
grande mosaïque de notre Nation, Défendre le vin, c’est donc dé-
particulièrement quand il est lui- fendre la France : c’est pour cette
même au cœur de la politique lo- raison que Marie-France Lorho
cale. Quel élément est plus essen- a porté deux résolutions devant
tiel, plus central, plus représentatif l’hémicycle, la première sur la
de la France que le vin ? Nos vignes lutte contre la flavescence dorée
sont un symbole de notre culture et la seconde sur la définition du
et de notre patrimoine. Le vin est vin naturel.

8
Agiculture
La lutte contre la flavescence dorée :
mettre l’Etat au service des vignerons français
La lutte contre la flavescence do- La flavescence dorée est un souci des méthodes alternatives sont
rée est une priorité aujourd’hui, préoccupant pour les vignerons en développement mais pré-
agir devient nécessaire et urgent. et viticulteurs français. Les trai- sentent encore un coût financier
Cette maladie de la vigne est au- tements contre cette infection très important. Elles nécessitent
jourd’hui incurable et extrême- sont polluants et très coûteux des recherches scientifiques,
ment contagieuse. Elle se traduit mais obligatoires : ils sont donc l’usage de nouvelles technolo-
par un jaunissement de la vigne une charge financière importante. gies, des essais, une mise en pro-
et un dépérissement du raisin, et Ils visent à la destruction des in- duction, etc.
se transmet par les insectes mais sectes vecteurs de la maladie et
aussi par l’action de l’homme : le ne sont pas compatibles avec les Madame le député a donc de-
seul moyen pour limiter l’infec- certifications biologiques en rai-mandé l’ouverture d’une com-
tion est d’arracher les pieds in- son de la haute toxicité des pro- mission afin d’étudier les
fecter et de les détruire, mais le duits. moyens déjà mis en œuvre et
transport du matériel contaminé ceux qu’il serait possible d’en-
peut parfois répandre la maladie Face à ces difficultés, lourdes à gager à l’avenir pour défendre la
dans d’autres lieux. supporter pour le monde viticole, vigne française.

Définir le vin naturel
pour défendre notre patrimoine
Dans la même optique, Ma- pour défendre l’artisanat français
rie-France Lorho a tenu à porter et la santé des consommateurs.
à la connaissance de l’Assemblée Le vin naturel en France ne béné-
Nationale un vide juridique qui per- ficie pas de la protection existante
siste en France : l’absence de défi- sur la culture biologique puisque le
nition légale et donc de protection terme « naturel » implique, plus que
du vin naturel. la certification « bio », que toute la
production totale, jusqu’à la mise
Définir le vin naturel est une néces- en bouteille, soit raisonnée, hu-
sité pour défendre une agriculture maine, naturelle.
saine et humaine tout en assu-
rant la mise en avant d’un produit Défendre le vin naturel c’est donc
phare de notre économie nationale. défendre la tradition française
Mettre en place une politique claire contre le productivisme indus-
sur le vin naturel, c’est affirmer une triel, retrouver le goût de la terre
vraie préoccupation de la part de et du terroir contre l’aseptisation
nos représentants politiques pour moderne, s’enraciner dans un ar-
nos traditions, notre patrimoine tisanat local face à la grande dis-
ainsi qu’une action claire et efficace tribution.

L’INCOMPÉTENCE, UNE MALADIE CONTAGIEUSE : Dans la France d’Emmanuel Macron, plus rien ne
EN BREF

fonctionne correctement, et l’incompétence et la maladresse sont la règle. Dernier exemple en date,
la DGSE a révélé publiquement l’adresse et le plan des bâtiments où ils logent leurs agents à Mayotte.
Encore mieux, ils ont également donné le nom de la société de sécurité chargée de la surveillance.

72,3 MILLIONS : c’est le nombre d’individus couvert par les caisses de la sécurité sociale en 2016…
Quand l’INSEE ne dénombrait que 66 millions de Français.

9
Identité

protéger l’agriculture
pour défendre notre identité

L’
agriculture française est projet de loi définit en termes juri- site pas à classer comme dangereux
en péril. Et ce n’est pas le diques la nature de ces relations, pour le recours à de nombreux produits,
projet de loi pour l’équi- « fluidifier les renégociations afin de ne qu’ils soient phytosanitaires ou non,
libre des relations com- pas rester sur des situations de blocage », au risque de menacer les plus petits
merciales dans le secteur ou encore « faciliter le traitement des li- producteurs du maillon agro-ali-
agricole et alimentaire et une alimen- tiges et fournir un appui méthodologique mentaire. C’est par exemple le risque
tation saine, durable et accessible à aux producteurs et aux organisations de que fait courir cette nouvelle loi au
tous qui changera la donne. Rien que producteurs », nous comprenons bien principal pourvoyeur d’emploi du
l’intitulé de la loi suffit à convaincre que cette loi n’apportera rien de décisif village de Cairanne, dans la IVème cir-
les plus dubitatifs. aux paysans français, puisque jamais conscription de Vaucluse, qui se voit
le cœur du problème n’est évoqué : interdire de fabriquer des bouteilles
En tant que député de la IVème cir- rémunérer les agriculteurs au juste d’eau en plastique, alors qu’elles ne
conscription de Vaucluse, où l’agri- prix. Ce n’est pas en appliquant la trop contiennent pourtant ni phtalates
culture occupe une place primordiale, libérale philosophie de Bruxelles, qui ni bisphénol ? Le gouvernement En
comme fleuron de notre production consiste à faire taire les agriculteurs en Marche prouve une nouvelle fois
maraîchère, céréalière et vinicole les sevrant de primes, que nos députés que Paris ne connait plus les réalités
locale, Marie-France Lorho n’a pas parviendront à améliorer le quotidien de nos territoires et agit de manière
souhaité laisser passer cette loi im- des 453 113 agriculteurs qui survivent uniforme sans considérer les spécifi-
parfaite qui ne règle en rien les diffi- encore. cités locales qui font la France et son
cultés actuelles du monde agricole. patrimoine agricole.
D’où les neuf amendements dont Comme l’a bien souligné Ma-
elle est à l’origine et dont le but com- rie-France Lorho l’objectif premier Marie-France Lorho a donc cherché
mun n’est autre que de défendre la du législateur devrait être de proté- à démontrer toute l’inutilité de cette
production locale des paysans. ger la production agricole française loi qui lorsqu’elle ne s’en prend pas
trop longtemps bradée au profit des aux véritables enjeux agricoles ne
Point est besoin d’ergoter sur les « re- bénéfices financiers des grandes en- fait que réduire le champ d’action
lations commerciales dans le secteur agri- seignes qui continuent de réaliser des des agriculteurs déjà exténués par
cole » comme le prétend le projet de loi. marges commerciales honteuses au des tracasseries administratives qui
Le paysan produit à partir du terroir qui détriment des petits producteurs. De n’ont pas lieu d’être.
est le sien et ses clients ne manquent même, le député Ligue du Sud a sou-
pas, tant la réputation de nos paysans ligné la trop grande brutalité du gou- Jacques Bompard
français n’est plus à faire, en France vernement, qui pour se donner une Maire d’Orange
comme à l’étranger. Alors lorsque ce bonne conscience écologiste, n’hé- jacques.bompard@ville-orange.fr

10
travailleurs
Travailleurs saisonniers :
la majorité désavouée !

D
epuis le 5 septembre, Ma- rement inquiétants : près de 70 % En séance, le député est revenu sur
rie-France Lorho alerte le de la volaille consommée dans les l’importance de pérenniser le dis-
gouvernement sur la dange- hôpitaux, cantines ou restaurants positif TODE par-delà les délais ar-
rosité d’une modification du sont importés. rachés jusqu’en 2021 par le Sénat.
dispositif TODE pour les travailleurs Elle s’est notamment émue de l’im-
saisonniers dans le milieu agricole. Quant aux aides proposées aux pact qu’aurait une telle réforme sur
« Dans les régions où ces domaines agriculteurs, celles-ci sont sous la filière viticole : « je suis inquiète des
agricoles règnent en maîtres, les agri-le coup d’importantes menaces. conséquences d’une suppression du
culteurs n’auront donc plus les moyens Bruxelles envisage déjà une di- dispositif TO-DE pour nos viticulteurs
d’embaucher de la main d’œuvre, au dé- minution de 15 % du budget de la [à l’heure où] ceux-ci indiquent que sa
triment de leur production. Cette gabe-PAC. Et lorsqu’ils ne peuvent res- suppression renchérirait de 8 % le coût
gie du gouvernement constitue en soi pecter les exigences de l’Union Eu- de revient du plant français et accen-
une exception française ; car le prix de
ropéenne en regard des désastres tuerait le taux d’importation des plants
la main-d’œuvre saisonnière nationale climatiques, les agriculteurs sont de vignes depuis l’étranger. Décourager
défit en effet toute concurrence : elle est
immédiatement abandonnés. Dans de telle manière la production nationale
36 % plus chère en France qu’en Italie et
l’obligation de semer des surfaces dans une filière aussi prestigieuse de
27 % de plus qu’en Allemagne », expli- d’intérêt écologique avant le 20 la gastronomie française est inaccep-
quait le député de Vaucluse dans un août alors même que leurs terres table », a asséné Marie-France Lorho
communiqué de presse. avaient été touchées par la séche- dans l’hémicycle.
resse, combien d’agriculteurs n’ont
Non content d’alourdir les coûts pu recevoir d’aides européennes La majorité s’est vue bientôt dé-
pesant sur les exploitations, le gou- dont ils avaient besoin ? Car aucun sappointée. A une voix près, l’op-
vernement s’attache à anéantir tout report n’a été permis, point sur le- position a arraché, mercredi 28
espoir de profits concurrentiels. Fa- quel l’administration s’est montrée novembre, la modification du dis-
vorisant les produits importés de d’une fermeté catégorique. positif TODE à 1,2 fois du SMIC :
l’étranger, le ministère de l’Agricul- cette victoire a pu être obtenue
ture interdit des produits tout en grâce aux députés présents, dont
laissant la production étrangère Marie-France Lorho, quand tous
nourrie à ces substances prohibées les autres représentants de France,
s’introduire en France. En Vaucluse, et particulièrement de Vaucluse,
le cas des cerises françaises inter- avaient quitté la salle, n’accordant
dites parce qu’elles contenaient du aucune importance à ce vote. Une
diméthoate et l’importation de ce- belle victoire pour nos agricul-
rises turques qui en avait découlé teurs emportée dans l’hémicycle et
avait déjà fait réagir Marie-France une bonne nouvelle pour toutes les
Lorho. Et de fait : l’interdiction du filières agricoles : elle est une pe-
produit a engendré une baisse de tite victoire, néanmoins rassurante
37% de la production de nos cerises pour nos terroirs, joyaux de notre
en 2017 alors même que les Fran- patrimoine que Marie-France Lo-
çais n’ont pas réduit leur consom- rho défend avec vigueur !
mation. Le profit de cette pro-
duction s’est donc dirigé vers des Marie-France LORHO
filiales étrangères. Dans le domaine Député de Vaucluse
de l’élevage, les cas sont particuliè- marie-france.lorho@assemblee-nationale.fr

11
Ligue du Sud

l’appel de la ligue :
s’investir pour vaincre

B
aisse de la délinquance, investisse- thode de la Ligue du Sud est efficace, disponible,
ments massifs, baisse des impôts ou prête à l’emploi. C’est à la fois une méthode de tra-
maintien à des taux bas, propreté, dé- vail et une manière d’exercer les responsabilités.
fense des traditions, lutte contre le Je le vois dans mon canton et notamment dans les
communautarisme, restauration du pa- communes de mon intercommunalité, Mornas, La-
trimoine... Les élus de la Ligue du Sud ont fait leurs palud, Mondragon... , il y a tant à faire ! Je refuse de
preuves. Il est permis de juger la réalité de l’ac- croire que les personnes prêtes à s’engager soient
tion : hier les promesses, aujourd’hui les résultats ! si peu nombreuses.

Lorsque la délinquance baisse de 35% à Bollène, ce Je lance un appel, que vous soyez jeunes ou moins
sont près de 400 victimes épargnées chaque an- jeunes, le temps de l’engagement est venu.
née ! 400 personnes qui ne seront pas touchées Contactez-nous pour rejoindre les équipes qui se
par une agression, un vol, une escroquerie... mettent en place :
C’est très concret !
lapaludespoir@gmail.com
Lorsque nous baissons les impôts (Orange) ou les mondragonespoir@gmail.com
maintenons bas (Bollène ), c’est autant d’argent mornasespoir@gmail.com
qui n’est pas pris dans les poches des habitants et bolleneespoir@gmail.com
des entreprises...
Nous avons démontré qu’il n’y a pas de fatalité !
Lorsque nous lançons de grands programmes d’in- Les municipales de 2020 arrivent, il est temps de
vestissement, c’est pour inscrire nos villes dans se lancer !
l’avenir, développer, créer de l’emploi, redonner de Je compte sur vous !
la fierté aux habitants...
Marie-Claude Bompard
Dans chacune de nos villes et villages, il y a des Maire de Bollène, conseillère départementale de Vaucluse
hommes et des femmes de bonne volonté, la mé- marie-claude.bompard@vaucluse.fr

12
Patriotisme
Le gouvernement néglige
les Anciens Combattants !
M
arie-France Lorho a adressé un courrier à Nous voyons bien que depuis le limogeage violent
M. Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie et scandaleux du Général Pierre de Villiers, Emma-
et des Finances dans le cadre du projet de nuel Macron et sa majorité présidentielle traitent de
loi de finances pour 2018. manière purement comptable notre Armée, sans se
soucier des enjeux et des intérêts que suscite son dé-
Fortement respectueuse de l’engagement de notre ploiement à l’étranger.
vaillante Armée française dans de nombreuses opé-
rations extérieures, Marie-France Lorho s’est permise Finalement, l’Armée, au même titre que l’Agricultu-
d’interpeller le ministre des Finances quant aux statis- re, l’Education ou la Santé publique, est devenue une
tiques faites par ce dernier concernant le nombre réel simple variable d’ajustement pour le gouvernement
de militaires qui pourrait bénéficier du statut d’ancien En Marche, bien plus afféré à répondre aux injonctions
combattant et des droits inhérents à ce statut. financières de Bruxelles qu’à œuvrer pour le bien com-
mun en faveur du sort de nos compatriotes français.
Madame le député s’est en effet vivement étonnée
des prévisions concernant le nombre de dossiers, de
cartes et de titres instruits qui lui semblent particu-
lièrement peu élevé eu égard à la multiplication des
opérations militaires extérieures qui projettent sur
plusieurs théâtres d’opérations, que ce soit au Afrique
comme au Proche-Orient, plusieurs de nos soldats et
militaires français.

Actuellement ce sont environ 7.000 militaires qui par-
ticipent à des missions extérieures, loin de la métro-
pole, dont près de 4.000 hommes rien que pour les
opérations au Sahel.

Dès lors le député Ligue du Sud s’est offusqué des
statistiques gouvernementales, traitant avec un cer-
tain mépris le cas des anciens combattants en refu-
sant de les comptabiliser dans leur totalité.

« Considérer que le nombre de demandes de services de
l’Office national des anciens combattants et victimes de
guerre n’excèdera pas le millier de cas constitue une in-
sulte proférée aux enfants du pays qui se battent, loin de
chez eux, au sein de ces Opex » a signifié Mme Lorho au
ministre Bruno Le Maire.

ÉDUCATION NATIONALE : 1,7 milliard d’euros et toujours pas de résultat : dédoublement des classes,
renforcement des effectifs, attentions particulières, … Malgré tous les efforts du gouvernement, les ZEP (zones
EN BREF

d’éducation prioritaires) restent un gouffre financier sans aucun résultat. Sauf peut-être celui de traumatiser
de jeunes professeurs. Refuser de voir les causes du mal empêche d’y apporter une réponse efficace.

DETTE : L’endettement total, public et privé, atteint désormais 250 % du PIB, contre 210% en 2008.
Les financiers quant à eux se satisfont de l’augmentation de l’endettement privé de 5% par an tout en
reconnaissant qu’il est économiquement suicidaire.

13
Environnement

eridan
vers la fin du Gazoduc ?

D
ès son élection à l’As- En bref, on rappellera que le Lors de l’audience du 18 sep-
semblée Nationale en Gazoduc ERIDAN est l’un des tembre, dans la droite ligne des
2012, Jacques Bom- nombreux tronçons de Gazoduc conclusions des avocats, le Rap-
pard s’est opposé au qui va des Bouches du Rhône porteur Public du Tribunal de
Gazoduc ERIDAN, por- jusqu’au nord de la France. S’il Grenoble a demandé l’annulation
té par la société GRTGaz. A ce de l’arrêté ministériel autorisant
était construit, il serait l’un des
titre, une série de réunions pu- plus gros du genre et devrait per-la construction et l’exploitation
bliques avait été organisée par mettre le transit de gaz venant de ce gazoduc. Le 16 octobre, la
notre député pour sensibiliser la des pays du Proche Orient… Un Cour Administrative d’Appel de
population sur les dangers mais choix de fourniture énergétique Grenoble a annulé l’arrêté in-
également sur l’inutilité de ce plus que douteux. terpréfectoral qui reconnaissait
projet. Cette série de réunions à ce Gazoduc la qualité d’utilité
avait même eu un impact positif Mais l’action politique ne suf- publique.
sur certaines communes puisque, fit pas et c’est pour cela que,
par exemple, le Conseil Municipal aux côtés d’associations de dé- Les élus de la Ligue du Sud
de Lapalud qui avait émis un avis fense du territoire, Marie-Claude restent vigilants et mobilisés.
favorable à ce projet avait changé Bompard, maire-conseiller dé-
d’avis peu de temps après la réu- partemental de Bollène a saisi Yann Bompard
nion qu’avait tenue Jacques Bom- le tribunal administratif afin de Conseiller départemental de Vaucluse
pard sur cette même commune. s’opposer à ce projet. yann.bompard@vaucluse.fr

PROGRAMMES SCOLAIRES ET TENSIONS POLITIQUES
EN BREF

Menant toutes ses réformes au pas de charge, le gouvernement Philippe a peu de prévenances
pour les derniers vestiges du règne de François Hollande. Les membres du Conseil Supérieur des
Programmes ne remettent pas en cause une école idéologisée, des classes surpeuplées ou des
professeurs humiliés. Ils regrettent seulement le manque de débat politique ainsi que la nomination
systématique à la tête des groupes de travail d’un universitaire et d’un inspecteur. Si maintenant on
confie l’éducation aux professeurs, où va le monde… ?

14
1958-2018 : Les 60 ans

Constitution
de la machine à trahir
La Vème République a soixante ans. ment doublé en soixante ans, le C’est sous la Vème République que
Bizarrement très peu de spécia- taux d’immigrés étant passé de la dette a été multipliée par 13 pas-
listes se ruent pour en vanter les 5,4% à 9% de la fin des années 1950 sant de 7,5% du P.I.B., soit 23,6 mil-
mérites. à nos jours. liards de francs à 97% du P.I.B. soit
plus de 2.000 milliards d’euros.
Il faut dire qu’en soixante ans, la C’est sous la Vème République que
dernière des Républiques en recèle la part d’étrangers en France s’est C’est sous la Vème République que
des actes de trahison. Des accords également considérablement ren- la balance commerciale a connu
d’Evian, qui marquèrent à jamais forcée, passant de 4,5% en 1960 à une chute de 160% en l’espace de
la rupture de continuité de la légi- 6,4% aujourd’hui. C’est sous la Vè soixante ans.
timité française qui avait permis République que le taux de chômage
jusque-là à la France d’œuvrer dans La liste pourrait encore être longue.
a connu une ascension vertigineuse,
l’intérêt général, à l’élection du sieur Seuls les éléments les plus percu-
notre pays étant passé d’une situa-
Macron, toujours disposé à humilier tants ont été mis en valeur. L’objec-
tion de création d’emplois à celle
les Français pour lui préférer l’étran- tif est clair : en l’espace de 60 ans,
d’une destruction. Le taux de chô-
ger et sa culture, jamais la France la France a dégringolé de tous les
mage a ainsi été multiplié par 3 de-
n’aura offert un si triste spectacle puis 1958. classements mondiaux, n’étant plus
de décadence. Soixante ans après désormais que la 7ème puissance
la naissance de la Constitution du C’est sous la Vème République, qu’en mondiale, dépassée il y a encore
4 octobre, force est de constater moyenne, la France a vu son in- quelques mois par l’Inde.
qu’il ne reste que peu de choses dustrie de biens de consommation
de la grandeur d’âme française. En perdre deux emplois sur cinq, soit La Vème République correspond en
effet, aucun des enjeux vitaux de une baisse de 36% des effectifs rien tous points aux heurs et malheurs
notre chère France n’a été épargné, que pour la période 1980-2007. d’une France, soumise au mon-
que ce soit en termes d’identité, de dialisme, au cosmopolitisme et au
souveraineté, de sécurité comme C’est encore sous la Vème Répu- déclin programmé d’une Nation qui
d’économie. blique que le taux d’inflation s’est s’y résigne. Pour autant, rien n’est
envolé. Depuis 1958, le taux d’in- trop tard. Nous pensons que le ter-
Qu’on le veuille ou non, la V Répu- flation cumulée est équivalent à rain local est sans doute le meilleur
ème

blique a accueilli plus de 200.000 mi- 1246% ! Concrètement, cela signi- terrain de renaissance de la France,
grants chaque année, correspondant fie que le prix du pain est passé de pour que naissent telles des Jeanne
honteusement (seulement hasar- 0,05 euros en 1958 à 0,87 euros en d’Arc locales, des actions providen-
deusement pour les idéologues) aux 2018. tialistes spontanées et fédératrices.
200.000 avortements annuels ce qui
a pour conséquence à moyen terme C’est sous la Vème République que le Car n’oublions pas qu’il n’y a de ri-
le remplacement de notre popula- taux de criminalité, à savoir le rap- chesses que d’hommes, et lorsque
tion de souche. port entre le nombre de crimes ou l’Etat tout puissant et son régime
de délits pour une population don- conduisent le pays et avec lui les
La V République c’est l’augmen- née, est passé de 13,55‰ à plus de Français à leur perte, il n’y a guère
ème

tation drastique de la part des im- 54‰ avec un taux moyen de 49‰ d’espoir de salut que dans des ini-
migrés en France, qui a pratique- ces soixante dernières années. tiatives locales réfléchies.
EN BREF

60 km/h : c’est la prédiction sécuritaire de Pierre Calvin, président de Routes de France, syndicat de
construction de la voirie. Avec une baisse des investissements de 30%, la voirie ne permettra plus de rouler
aux 80 km/h autorisés : elle est dans un tel état qu’il faudrait y réinvestir entre 3 et 4 milliards d’euros afin
d’assurer la sécurité des automobilistes. Au risque d’investir 10 fois plus dans quelques années.

15
Logement social

De nouveaux HLM près de chez vous ?

nos élus disent STOP !
Avec près de 35 000 logements sociaux, dont 85 % d’immeubles collectifs, le Vaucluse, département
rural dans sa grande majorité, arrive à saturation. C’est le constat qu’a fait Xavier Fruleux, conseiller
départemental du canton de Bollène, en analysant les chiffres officiels et notamment ceux qui
concernent les nouvelles constructions, encouragées et subventionnées par la gauche, comme par la

N
droite, depuis de nombreuses années.

ous connaissions veaux HLM à Carpentras, Courthe- permet aux constructeurs de loge-
l’engouement de la zon, Aubignan, ou encore Sorgues ments sociaux de bénéficier d’une
gauche pour défigurer et bien d’autres villes encore. sorte de caution de la part du Dé-
nos villes et villages partement, leur garantissant, en
par la construction sans Au total, en à peine trois ans, ce toute sécurité, la poursuite du projet
limites de barres HLM, aussi laides sont plus de deux mille logements en cas de défaillance financière. Là
que constitutives de ghettos com- sociaux qui ont fleuri un peu partout encore, sans ce dispositif généreux,
munautarisés d’où les Français s’en dans notre département avec l’aide systématiquement accordé par les
vont petit à petit, remplacés par des du Conseil Départemental, pour un élus départementaux, plusieurs
populations de moins en moins in- montant de plus de deux millions centaines de logements HLM n’au-
tégrées. Nous pouvions espérer, d’euros d’aides directes. raient pu voir le jour dans nos villes
qu’avec l’arrivée de la « droite », et villages, pour accueillir toujours
certes molle, aux manettes du Le besoin était-il si criant ? Pas du les mêmes populations venues
Conseil Départemental en mars tout si l’on considère le nombre d’ailleurs.
2015, la donne aurait été changée. considérable de logements vacants
Cette illusion fut de courte durée qui ne trouvent pas preneur. A plusieurs reprises, je suis interve-
puisque, très vite, le poids du politi- nu en séance publique au nom des
quement correct a conduit l’éxécutif Au-delà des subventions directes élus de la Ligue du Sud, pour dé-
en place à subventionner massive- apportées par le Conseil Départe- noncer la soumission de l’exécutif
ment, avec l’argent du contribuable mental, il y a également ce dispositif en place et sa poursuite catastro-
bien sûr, la construction de nou- appelé « Garantie d’emprunt » qui phique de la politique socialiste en

16
Logement social
matière de logements. Rappelons à La politique menée depuis des an-
ce sujet l’obligation faite aux maires, nées en matière de logements
par l’Etat, de construire toujours et sociaux, comme en matière d’im-
encore plus de logements sociaux migration, s’apparente au fameux
dans leur ville. Je ne peux que dé- tonneau des Danaïdes. Au-delà de
plorer avec vigueur la réduction pro- l’appel d’air phénoménal que ces
gressive des marges de manœuvre nouvelles constructions constituent
des maires et de leurs équipes dans pour les vagues successives de mi-
l’avenir qu’ils souhaitent donner à grants, ces nouveaux HLM ne se-
leur commune. ront en tout état de cause, jamais
suffisants.
Dans de nombreux cas, le Départe-
ment s’arroge même le droit de ser- Alors que le Vaucluse est triste-
monner les maires qui n’en feraient ment classé 6ème département
pas assez en termes de construction le plus pauvre de France, les au-
de nouveaux HLM, sous prétexte de torités qui nous gouvernent s’obs-
respecter à la lettre les injonctions tinent dans leur aveuglement
de la loi Duflot ! Certaines villes, idéologique à vouloir accueillir la
comme Pertuis, se sont ainsi vues misère venue d’ailleurs. Rappe-
tancées par le Département dans lons simplement que des Français
le cadre de l’adoption de leur Plan dans le besoin ça existe ! Que ceux
Local d’Urbanisme (PLU). C’est ain- qui ont connu un accident de par-
si qu’il a été demandé au maire de cours, ou qui, pour rebondir ont
Pertuis, la construction de 132 lo- besoin d’une aide temporaire, ça
gements sociaux par an, soit 1 326 existe ! Le bon sens seul devrait
d’ici 2025 ! Plus du double que ce suffire pour permettre à nos com-
que la municipalité souhaitait dans patriotes d’être prioritaires dans
son propre PLU ! leur propre pays.

C’est inadmissible ! Il devient de Malheureusement, le bon sens
plus en plus insupportable pour les poser, depuis le début du mandat, ayant déserté de nombreux
communes de voir leur échapper à la construction de nouveaux lo- hommes politiques, les élus de la
les quelques libertés qu’il leur reste  gements sociaux alors même que Ligue du Sud au Conseil Départe-
Cela participe à la disparition de le parc d’habitats existant, vétuste mental n’ont pas fini de rappeler
la démocratie en France où l’Etat et délabré, attend depuis de nom- de simples vérités comme : « Les
impose ses volontés contraires à breuses années des réhabilitations. nôtres avant les autres » !
celles des citoyens qui se sont ex-
primés en votant pour leur maire ! Nous continuerons à nous battre
Cela suffit !  pour que les locataires puissent Xavier FRULEUX
vivre dans des habitations dignes Conseiller départemental de Vaucluse
Le groupe Ligue du Sud est le seul, avant d’envisager toute nouvelle xavier.fruleux@vaucluse.fr
au Conseil Départemental, à s’op- construction ! 

ÉCOLOGIE : Emmanuelle Wargon a été nommée secrétaire d’Etat à l’écologie et beaucoup y voient
EN BREF

une victoire des lobbys agroalimentaires, puisqu’elle était encore chargée de la communication du
groupe Danone la veille de sa nomination. Un député LReM se veut rassurant : « Danone a beaucoup
fait pour la transition écologique. » Le groupe d’agroalimentaire a pourtant connu des problèmes
avec ses formules de laits infantiles, en Chine en 2013 et en Grande-Bretagne à l’été 2018, défend
l’utilisation de l’huile de palme et peine à justifier l’emploi de dizaine d’additifs dans des produits
transformés. Danone, champion de l’écologie ?

17
Fiscalité

paupérisation et
préférence étrangère
macron réduit tout à l’impôt

L
a France est en train de rade du pouvoir En Marche en hausse importante de C.S.G. pour
devenir un pays pauvre. place, il n’est malheureusement une moyenne de 326 euros an-
La pauvreté touche désor- plus difficile d’être considéré nuelle. Avec le nouveau budget
mais 13,6% des Français, comme pauvre en France. Depuis en cours de discussion, il est fa-
dont 19,1% des mineurs. l’arrivée d’Emmanuel Macron au cile d’affirmer que les pensions
pouvoir, ce sont 8 taxes supplé- augmenteront cinq fois moins
Il se trouve que les personnes mentaires qui ont été votées. vite qu’envisagé en 2017, et pire,
ayant le moins de diplômes et Pire, cela représente 5 milliards un retraité moyen devrait encore
les familles monoparentales sont d’euros d’impôts en plus pour les perdre 500 euros ces deux pro-
les plus touchées par ce nouveau ménages français. Et pour 2019, chaines années.
phénomène. Bercy s’oriente vers 6 milliards
de taxes. Il n’y a pas qu’en football En cumulant toutes les âneries
Géographiquement, le Nord et le que la France soit championne du du pouvoir En Marche, un retraité
pourtour méditerranéen sont les monde : elle l’est aussi en matière moyen a perdu un mois de pen-
régions où le taux de pauvreté est de prélèvements obligatoires. sion, en comptabilisant baisse du
le plus élevé. A ce titre le Vaucluse pouvoir d’achat comme hausse de
demeure malheureusement en Sans oublier que pour la première la C.S.G.
bonne place puisque 20 à 29% de fois depuis 10 ans, le seul niveau
la population vivrait sous le seuil de vie des Français a baissé. D’ail- En revanche, un public lui n’est pas
de pauvreté. leurs, sous Macron l’inflation a oublié. C’est celui des migrants
augmenté de plus de 2%, taux qui puisque la France en accueille, au
Si l’on se réfère à des données sta- n’avait jamais été atteint sous les bas mot, 200.000 chaque année.
tistiques, le seuil de pauvreté cor- présidences Sarkozy et Hollande. Or, le seul accueil des réfugiés,
respond en France à 1.015 euros A cela s’ajoute un public plus fra- sans prendre en compte la prise
par an. Toute personne disposant gilisé que les autres, les retraités, en charge qui en découle, c’est 4
de moins de ressources est donc principal cible de la présidence milliards d’euros annuels. Nous
considérée comme pauvre. Macron. 60% des retraités, si ce comprenons donc mieux pourquoi
Et il faut dire qu’avec la masca- n’est plus, ont dû supporter une l’Etat cherche à augmenter les im-
pôts à hauteur de 6 milliards d’eu-
ros. De plus, parallèlement à cette
prise en charge nationale, l’aide
française au développement de
l’Afrique va être multiplié par
4 pour passer de 300 millions à
1,3 milliards d’euros ! « En même
temps » comme dirait un certain
Macron, le budget alloué à l’Agri-
culture française va baisser de
15%, le budget destiné à l’Emploi
va diminuer de 10%.

Bref, tout est fait pour l’accueil de
l’étranger au détriment de la pro-
tection des Français en France.

18
Retraites
l’abandon de nos anciens
l’état contre le peuple

L
es personnes âgées ren- avec une limitation fonctionnelle cesser d’augmenter. Cependant,
contrent bon nombre de physique, sensorielle ou cogni- les perspectives pour nos anciens
problèmes souvent de tive, soit 40 % d’entre eux, indique ne sont guère réjouissantes.
nature différente : écono- une étude de la Drees, réalisée
mique, santé, logement, en 2015 sur plus de 10.600 per- Le Premier ministre a annoncé
négligence, accès aux soins. sonnes âgées de 60 ans ou plus et que les pensions de retraites ne
vivant à domicile. seraient plus indexées sur l’infla-
Depuis janvier 2018, certains re- tion procédant ainsi à une faible
traités ont subi la hausse de 1,7 Pourtant, beaucoup de personnes augmentation des pensions de
point de la CSG afin de compenser âgées rencontrent des difficultés retraite prévue en 2019 et 2020
la suppression des cotisations chô- pour accéder au système de soins une progression de façon plus
mage et maladie du privé. Lassées de santé. De plus, la protection modérée, de 0,3 % par an en 2019
de passer « pour des nantis », trop offerte par le système de soins et en 2020  permettant de «maî-
souvent considérées comme des de santé est souvent trop limitée. triser les dépenses publiques».
privilégiées et des assistées, les Les personnes âgées sont sou-
personnes âgées ont constaté une vent contraintes de débourser Après la hausse de la CSG, ce
baisse de leurs pensions alors que d’importantes sommes pour des nouveau coup de massue pour les
leurs besoins du quotidien sont services dentaires ou médicaux. retraités aura pour conséquence
croissants et de plus en plus oné- A noter également que certains une baisse significative du pou-
reux (hausse de la part des loyers, services et installations sont voir d’achat des 16 millions de re-
du coût de l’énergie, des services inadaptés, voire complexes en traités et de leur enfants, souvent
médicaux et de proximité…). termes de soins de longue durée.« prisonniers » d’une dépendance
financière intergénérationnelle
La politique gouvernementale En conclusion, les besoins des dans un contexte économique
actuelle assume ses réformes, personnes âgées, indispensables toujours plus difficile.
demandant « un effort pour aider dans notre société, ne sont pas
les jeunes actifs ». Concernant les toujours correctement considérés.
soins de santé, près de six mil- Importants pour cette tranche de Quentin THOMAS
lions de seniors vivent chez eux population, ils ne devraient pas mornasespoir@gmail.com

19
Gilets jaunes

Les gilets jaunes :
le peuple en colère

V
ous rappelez-vous déborder le vase. Mais la colère aboutir. Une dissolution de l’As-
la grogne qu’avaient gronde depuis des décennies de semblée nationale ? Peu probable,
suscitée les gilets matraquage fiscal, d’immigra- nos gouvernants ont trop de mé-
jaunes ? Je ne parle tion massive, de privatisation, pris envers le peuple pour l’écou-
pas du mouvement d’abandon de la France périphé- ter. Une ristourne fiscale ? Soyez
civique qui a explosé depuis le rique au profit d’une vision mon- sûrs qu’elle ne sera que tempo-
17 novembre 2018, mais de dialiste et déracinée du monde. raire et que le rouleau compres-
l’obligation qui avait été faite à Autant de sujets contre lesquels seur redémarrera bientôt. Seule
chaque conducteur d’en possé- je me bats au sein de la ligue la transformation de cette colère
der un dans sa voiture en 2011. du Sud et dans le cadre de mon populaire en proposition politique
A l’époque, les Français avaient mandat de député. pourra faire entendre les gilets
ronchonné contre cette nouvelle jaunes dans le temps. Pour cela, le
mesure ridicule, qui les forçait J’étais donc présente auprès de temps des élections municipales
à dépenser quelques euros de ce mouvement dès le premier sera déterminant. Il faut porter
plus dans un vilain dossard, sous jour. Sans écharpe mais en gilet partout dans tous les territoires
peine de se faire refuser leur jaune pour rappeler qu’à côté des oubliés, des contre-pouvoirs iden-
contrôle technique. élites parisiennes déconnectées, il titaires face à l’avidité des élites
y a aussi des élus qui savent que mondialistes.
Voilà que cette vexation d’Etat leur rôle est d’être auprès de leurs
est devenue le symbole de la ré- concitoyens.A l’heure où j’écris Marie-France LORHO
sistance civique. Le prix du die- ces lignes, nul ne sait vers quoi le Député de Vaucluse
sel a été la goutte d’eau qui a fait mouvement des gilets jaunes va marie-france.lorho@assemblee-nationale.fr

20
Localisme
Quand le Parlement tue
les libertés communales

L
e 31 juillet, un événement
politique non négligeable
s’est produit. Pourtant il
est passé totalement ina-
perçu. La majorité parle-
mentaire En Marche s’en est pris
violemment aux dernières libertés
communales encore en vigueur.
Les tenants de la démocratie lo-
cale en seront pour leurs frais : ni
les citoyens ni les Maires n’ont été leur désintérêt pour des territoires mocratie et du consentement po-
consultés. toujours plus à l’abandon et sou- pulaire, pourtant aux fondements
lignant leur peu d’intérêt pour la mêmes du politique.
Ce 31 juillet, c’est la loi relative à démocratie locale.
la mise en œuvre du transfert des Nous le savons tous : plus le man-
compétences Eau et Assainisse- En effet, comme le souligne bien dat et l’élu sont proches du citoyen
ment qui a été votée. Sans vouloir Vanik Berberian, « seule la dimen- et plus l’efficacité dudit mandat
entrer dans un débat trop tech- sion politique a guidé les parle- est avérée, car le citoyen exerce
nique, les communes vont se voir mentaires » qui ne se sont jamais un véritable droit de regard sur
priver à l’horizon 2020 de leurs souciés des conséquences de l’ap- l’action qui est menée.
compétences en ces domaines, qui plication de la loi pour les territoires
passeront aux mains d’intercom- ruraux. En privant toujours plus les En boycottant les libertés commu-
munalités toujours plus grandes communes de leur savoir-faire, il nales sans être alarmés, les dépu-
et fonctionnant au rythme de l’ad- y a un réel risque de « dévitalisa- tés En Marche prouvent au grand
ministration centrale, à savoir mal. tion » de nos terroirs, pour citer le jour que pour eux seule la France
même auteur. Transférer de facto existe à Paris.
Pour le département de Vaucluse, les compétences communales aux
les députés macroniens Césarini et intercommunalités sans consulter Thierry Vermeille
Morenas ont voté favorablement au préalable les citoyens, c’est une Conseiller municipal de Jonquières
à cette loi prouvant par là-même remise en cause même de la dé- thierry.vermeille@hotmail.com

60% : Sur les 22.000 titres de séjours accordés pour la première fois en 2015, la majorité ne concerne
pas des réfugiés de pays en guerre mais bien de Maghrébins et des Africains subsahariens.
EN BREF

3 400 000 € : Alors qu’Emmanuel Macron veut plafonner les indemnités de licenciement, le Conseil
des Prud’hommes vient de condamner Vincent Bolloré à verser cette somme à son ancienne
animatrice, Maïta Biraben. Le PDG de la chaîne Canal s’était originellement engagé sur un parachute
de 2,5 millions, mais a essayé d’éviter le versement en licenciant son employée pour faute grave.
Erreur de stratégie judiciaire…

21
Localisme

Démissions des Maires ruraux
Jacques Bompard tire
la sonnette d’alarme

L
e quinquennat d’Emma- quennat, ils n’étaient que 535 à problème c’est que la constitution
nuel Macron correspond avoir renoncé à mener le mandat de communautés de communes
au retour en force d’une à son terme. ou d’agglomération toujours plus
centralisation perverse. vastes et étendues a profondé-
Non seulement l’Etat En défenseur du bon sens et en ment condamné les Maires des
abandonne de plus ne plus de Maire actif, Jacques Bompard plus petites communes au silence
compétences aux élus locaux, a tenu à crier sa colère et à dé- et a perverti l’esprit initial de
sans compensation de moyens fendre la fonction de Maire lors coopération en faisant miroiter
financiers ou techniques, cela de l’assemblée générale de l’As- aux élus des indemnités et des
concernant même les pouvoirs sociation des Maires Pour le Bien vice-présidences rémunératrices.
régaliens, puisque ce sont désor- Commun organisée le 19 sep- Or, le mandat doit d’abord être
mais aux Mairies de lutter contre tembre dernier à Paris, et à la- exercé au service de la France et
les incivilités et de contrôler la quelle il fut convié. En présence des Français.
propagation de la délinquance, du député Mme Emmanuel Mé-
avec des polices municipales à nard, du Maire de Montfermeil, En tuant nos communes fran-
hue et à dia. Mais en plus, rien M. Xavier Lemoine, ainsi que de çaises, le gouvernement En
que pour le début de l’année plusieurs autres Maires venus Marche souhaite volontairement
2018, l’Etat a privé les collectivi- des quatre coins de l’hexagone, éradiquer l’échelon politique en-
tés territoriales de 13 milliards de Jacques Bompard a tenu à rap- core le plus efficace aujourd’hui
dotations publiques, renforçant peler que le combat local était le en France. Il veut priver les ci-
par-là même sa main mise sur les préalable à un sursaut national. toyens d’avoir un droit de regard
élus du terroir. sur la chose publique et faire en
En effet, rappelons-nous que sorte, que plus que jamais, le
Aussi depuis l’élection du sieur l’action locale, directement visible pouvoir se prenne à Paris.
Macron, le nombre de démissions et appréciable par tous les conci-
chez les Maires ruraux connaît toyens, exige exemplarité. De plus Sachez, que ce soit dans nos
une ascension fulgurante et in- le mandat de Maire est l’échelon communes ou à l’Assemblée na-
quiétante : ils sont déjà 386 à le plus plébiscité par les Français, tionale, les élus Ligue du Sud,
avoir rendu leur écharpe trico- de par sa proximité immédiate, et resteront les défenseurs actifs de
lore, venant compléter les plus de demeure au fondement même de cet art de vivre à la française et
1.000 démissions opérées depuis la société organique comme base donc de la France des clochers et
2014. Lors du précédent quin- de l’organisation locale. Tout le des mairies.

22
En images
"je suis NOUVELLE
CAMPAGNE DE
à votre service" LA LIGUE DU SUD

Auprès du monde économique orangeois en compagnie du Sous-préfet Didier François

Fille d’officier de la Légion étrangère,
je n’oublie jamais nos vétérans. Engagée contre le cancer du sein (Octobre Rose)

Député, je suis la pour vous : n’hésitez pas à prendre rendez-vous pour me rencontrer.
(contact en dernière page)

23
Suivez nous sur les réseaux sociaux !

MARIE-FRANCE LORHO

@ mariefrancelorho.fr
M MarieFranceLorho
N FranceLorho

JACQUES BOMPARD

@ jacquesbompard.fr
M JacquesBompard
N jacquesbompard

Si vous souhaitez faire une procuration,
contactez nous !

Je désire être contacté par Marie-France LORHO ou son représentant

Je désire recevoir des informations sur l’Union des Droites

Nom : Prénom :
Adresse :
Ville : Tél. :
Courriel :

À renvoyer à Marie-France LORHO - Permanence du député
Place Georges Clemenceau - 84100 ORANGE
contact@liguedusud.fr - 04 90 51 42 87
marie-france.lorho@assemblee-nationale.fr