You are on page 1of 168

Master 2 Systèmes de Télécommunication

Réseaux mobiles:
GSM, GPRS, UMTS

Dr Djeddou Mustapha
Historique GSM
• 1979 - Accord : 900 MHz pour le mobile
• 1982, Conférence Européenne des Postes et
Télécommunications
– 2 sous-bandes de 25 MHz
– 890-915 MHz Mobile -> Réseau
– 935-960 MHz Réseau -> Mobile
• 1987, transmission numérique avec multiplexage temporel à
bande moyenne
• Débuts en 1991, ouverture commerciale en 1992

Dr Djeddou M. 2
Norme GSM

• ETSI = European Telecommunications Standards


Institute <=> ANSI
• Norme adoptée en dehors de l'Europe
– Concurrence : norme US et norme Japon

Dr Djeddou M. 3
Réseau GSM

• Architecture cellulaire : limite la puissance


d'émission des mobiles = allonge l'autonomie
• Ondes radio :
– Mobile vers BS (station de base)
– BS vers Mobile
• 2 mobiles dans une même cellule ne
communiquent pas directement

Dr Djeddou M. 4
Cellule GSM

• Typiquement une cellule hexagonale avec une


station de base BS (ou BTS) = tour avec antennes
Base Transmitter Station
• GSM 900 MHz, distance mobile-BS = 35 kms max
macro-cellule
• DCS 1800 MHz, distance mobile-BS = 2 kms max
mini-cellule
– puissance plus faible
– atténuation plus importante des hautes fréquences
avec la distance

Dr Djeddou
digital M.radio system
cellular 5
Cellule GSM
Les émetteurs sont généralement constitués de 3
antennes réparties à 120°. La répartition du signal radio
équi-amplitude forme en première approximation un
hexagone.
(un émetteur muni d'une seule antenne omni-directionnelle a un diagramme
sensiblement équivalent).
Signal radio équi-amplitude
cellule
f1

BTS
120°

f3 f2

Dr Djeddou M. 6
Structure du réseau
BSS NSS
Interface Um HLR AUC
BS
Interface MAP
Réseau
BSC MSC téléphonique

Interface Abis EIR


VLR
Interface A
BS : Base Station
BSC : BS Controller (contrôle entre 20 et 30 BS)
BSS : BS System = interface radio (équipement physique de la cellule)

MSC :Mobile services Switching Center = commutateurs mobiles


VLR : Visitor Location Register = base d'enregistrement des visiteurs (dynamique)
HLR : Home Location Register = BdD de localisation, caractérisation des abonnés
AUC : Authentification Center = centre d'authentification des abonnés
EIR : Equipement Identity Register = base de données des terminaux

Dr Djeddou M. 7
BS : Station de base
• Émetteur / récepteur (TRX)
• Modulation / démodulation, égalisation, codage, correction
d’erreur
• Mesures radio (transmises au BSC)
• Un TRX = 1 porteuse = 7 communications
– Rural BTS=1 TRX, Urbain BTS=2-4 TRX

• BTS Standard (2,5-32 Watt)


– Locaux techniques
– Antennes + câble + coupleur + 1-4 TRX
• Micro-BTS (0.01-0.08 Watt)
– Zone urbaine dense
– Équipement intégré
– Coût faible

Dr Djeddou M. 8
BSC : Contrôleur de stations de base

• Gère les ressources radio


– allocation de fréquences pour les
communications
– mesures des BTS, contrôle de puissance des
mobiles et BTS
– décision et exécution des handovers
• Rôle de commutateur

Ex: Plusieurs dizaines de BSC à Alger

Dr Djeddou M. 9
HLR
Base de données de gestion abonnés
• Mémorise les caractéristiques d’un abonné
– IMEI - International Identification Equipment Identity :
numéro unique dans le mobile lors de sa fabrication
– Numéro d’abonné
IMSI - International Mobile Subscriber Identity
se trouve dans la carte
SIM - Subscriber Identity Module
– Profil d’abonnement
• Mémorise le VLR où l’abonné est connecté (même à
l’étranger) pour permettre l'acheminement éventuel d'un
appel entrant

Dr Djeddou M. 10
MSC, VLR et EIR
• MSC : Commutateur de services mobiles
• Communication mobile vers autre MSC
• Handover si hors BSC
• Gère le VLR pour la mobilité des usagers (identité
temporaire)
• Fonction de passerelle avec RTC

• VLR : stocke dynamiquement les informations des


abonnés liées à leur mobilité
• EIR : Equipement Identity Register = identité des
terminaux, contrôle d'homologation, déclaration de vol, etc.

Dr Djeddou M. 11
MSC

Dr Djeddou M. 12
OMC
Operation and Maintenance Center
• Poste de surveillance de l'ensemble du réseau.
Une partie de l'OMC surveille la partie BSS (BTS et
BSC), c'est OMC-Radio (OMC-R), l'autre partie
surveille la partie NSS, c'est l'OMC-S (OMC-
Commutation (Switch)).
• Chacun d'eux remonte l'ensemble des alarmes
majeures ou mineures issues du réseau. L'OMC est
l'outil de maintenance (curative). Il permet des
interventions à distance (logicielles).

Dr Djeddou M. 13
BSS – sous-système radio
• Couche 1 physique
• Couche 2 liaison de données
– fiabilisation de la transmission (protocole)
• Couche 3 réseau
– gestion des circuits commutés
– Radio Ressource (RR)
• gestion des canaux logiques
• surveillance des balises
– Mobility Management (MM)
• localisation/authentification/allocation identité temporaire
– Connection Management (CM)
• Call Control, Short Message Service, Supplementary Services

Dr Djeddou M. 14
Interfaces et protocoles

Dr Djeddou M. 15
Fréquences utilisées
• Bande EGSM (GSM étendue) :
– largeur 35 MHz
– de 880 à 915 MHz Mobile → Base
– de 925 à 960 MHz Base → Mobile
– écart de 45 MHz
– 174 canaux de 200KHz
• Bande DCS :
– largeur 75 MHz
– de 1710 à 1785 MHz Mobile → Base
– de 1805 à 1880 MHz Base → Mobile
– écart de 95 MHz
– 374 canaux de 200KHz

Digital Cellular System

Dr Djeddou M. 16
Exemple

Liaisons montantes Liaisons descendantes

numéro n Fréquences

Écart fixe

Liaison montante

Liaison descendante

Dr Djeddou M. 17
Fréquences utilisées

• Atténuation en 1/f2
Les hautes fréquences se propagent moins loin
pour une même puissance
• DCS plutôt réservé aux zones urbaines à forte
densité de trafic (nécessite plus de stations de
base)

Dr Djeddou M. 18
Dr Djeddou M. 19
Voie balise et voie trafic
• Chaque station de base émet en permanence des
informations sur sa voie balise (BCH = Broadcast Channel)
• Un mobile en veille échange avec sa BS des signaux de
contrôle

• Le niveau de la voie balise (BCH) est connu pour :


– à la mise en route, chercher le niveau le + élevé pour
se connecter à une BS
– émettre des infos opérateurs et fréquences des
cellules voisines
– messages affichés sur l'écran du mobile

Dr Djeddou M. 20
Voie balise et voie trafic
Mobile en veille :
• Un récepteur écoute les BCH des cellules voisines toutes
les 5s si le signal reçu est faible, toutes les 15s si le signal
est fort
• La liaison montante est utilisée pour des demandes de
connexion (RACH)
Mobile en communication :
• Échange des signaux de parole et de contrôle sur la voie
TCH
• Écoute des voies balises pour un éventuel changement
de cellule

Rach random access channel


Dr Djeddou M. 21
Spectre de la bande GSM descendante

Voie balise de
la cellule la
plus forte pour
un opérateur

132

Dr Djeddou M. 22
Spectre de la bande GSM montante

Pics :
correspondent à
l'allumage des
mobiles

Superposition de
2h d'enregistrement

Communication
proche de
l'enregistreur

Dr Djeddou M. 23
Spectres de la bande montante et
descendante pendant une conversation

Dr Djeddou M. 24
Modulation GMSK

Gaussian Minimum
Shift Keying ≈
combinaison de
modulation de phase
et de fréquence.

Largeur de bande:
200 kHz

Débit binaire:
270.833 kbps

1 bit = 3.7 µs

Dr Djeddou M. 25
Multiplexage temporel : TDMA

8 Time Slots par canal

Durée d'une trame TDMA = 4.62 ms

… 7 0 1 2 3 4 5 6 7 0 …

temps
7500 x 1/13 MHz = 577 µs
(7500 périodes de Quartz de mobile)
156.25 bit
270 kbps

Dr Djeddou M. 26
T
3bits

Dr Djeddou M. 27
Dr Djeddou M. 28
Multiplexage temporel : TDMA

Réception puis émission 3 time-slots après (1,7ms) pour le mobile :


- évite la simultanéité des traitements
- la synchronisation elle-même est décalée

Dr Djeddou M. 29
Codage de la parole

• Le codage consiste à comprimer de façon


efficace les données de telle sorte à minimiser le
débit requis et donc rentabiliser les ressources
mises à disposition.

• Compte tenu du spectre de la voix (300 - 3400


Hz), la numérisation du signal perçu par le
microphone nécessiterait un débit de 64 kbit/s.
=> C'est un trop haut débit, donc on utilise un
codage spécifique.

Dr Djeddou M. 30
Codage de la parole

• Le codeur utilisé dans la norme GSM est un


codeur donnant un débit de 13 kbit/s.
– Principe :
La parole est analysée par tranche de 20 ms et
codée sur 260 bits (13 kbit/s).

• Le codage de canal ajoute de la redondance à ce


signal afin de lui donner de la robustesse face au
canal de propagation radio. On aboutit à un
codage sur 456 bits (22,8 kbit/s).

Dr Djeddou M. 31
Codage de la parole
8 bursts
8 trames
12 bits
8 kHz 7.4 : 1
A CODEC CODEC Entrela-
D parole canal cement

96kbps 22.8kbps
1920bit / 456bit / 20ms
20ms 13kbps 33.8kbps
300 Hz – 3400Hz 260bit /
20ms
A/D : convertisseur Analogique -> Digital

Dr Djeddou M. 32
Contrôle de puissance d'émission

• La station de base contrôle de nombreux paramètres du


mobile dont la puissance d'émission :
– minimisation de Pémis tout en conservant la QoS
• diminution des interférences
• augmentation de l'autonomie

Dr Djeddou M. 33
Positionnement, localisation

• La connaissance de ce paramètre pour une


station de base permet de connaître la distance
au mobile
• Avec triangulation = 3 BS => localisation

Dr Djeddou M. 34
Changement de cellule

• Lors d'une conversation, le mobile écoute les BCH des


cellules voisines. L'écoute se fait entre l'émission et la réception
du burst suivant : mesure de niveau

• Pour décoder les informations, le mobile s'arrête d'émettre et de


recevoir toutes les 26 trames (slot idle): le mobile écoute et
décode la voie balise de l'une des cellules voisines.

Quant à la station de base, elle émet les


informations toutes les 51 trames.

Dr Djeddou M. 35
Réutilisation des fréquences

5 7 7

10 5

15 15 10

Dr Djeddou M. 36
Mobile en fonctionnement
A la mise sous tension se passent les opérations suivantes :
• I'utilisateur valide sa carte SIM en tapant au clavier son numéro de code PIN
(Personal ldentity Number)
• le récepteur du GSM scrute les canaux de la bande GSM et mesure le niveau
reçu sur chaque canal
• le mobile repère le canal BCCH parmi les signaux les plus forts
• le mobile récupère les informations concernant le FCCH. Ce signal lui permet de
se caler précisément sur les canaux GSM
• le mobile récupère le signal de synchronisation de la trame TDMA diffusé sur le
BCCH et synchronise sa trame
• le mobile lit sur le BCCH les infos concernant la cellule et le réseau et transmet à
la BTS l’identification de l’appelant pour la mise à jour de la localisation
Le mobile a alors achevé la phase de mise en route et se met en mode veille,
mode dans lequel il effectue un certain nombre d’opérations de routine :
• lecture du PCH ( Paging channel) qui indique un appel éventuel
• lecture des canaux de signalisation des cellules voisines
• mesure du niveau des BCH des cellules voisines pour la mise en route
éventuelle d’une procédure de handover

FCCH stands for Frequency Correction Channel. It is a downlink-only control channel in the GSM Um air interface.
The FCCH burst, defined in GSM 05.02 section 5.2.4, is an all-zero sequence that produces a fixed tone in the GMSK modulator output.

The Broadcast Control CHannel (BCCH) is a logical broadcast channel used by the basestation in a GSM network to send information
about the identity of the network. This information is used by a mobile station to get access to the network.
This information
Dr Djeddou M. includes the Mobile Network Code (MNC), the Location Area Code (LAC) and a list of frequencies used
by the neigbouring cells (BA: BCCH Allocation List).
37
Mobile en fonctionnement

A la réception d'un appel :


• l’abonné filaire compose le n° de l’abonné mobile: 06 XX XX XX XX
• l’appel est aiguillé sur le MSC le plus proche qui recherche l'IMSI dans
le HLR et la localisation du mobile dans le VLR
• le MSC le plus proche du mobile (Visited MSC : fait diffuser dans la
zone de localisation, couvrant plusieurs cellules, un message à
l'attention du mobile demandé par le PCH)
• le mobile concerné émet des données sur RACH avec un Timing
Advance fixé à 0 et un niveau de puissance fixé par le réseau (ces
paramètres seront ajustés ultérieurement)
• le réseau autorise l’accès par le AGCH et affecte au mobile une fréquence
et un time-slot
• l'appelé est identifié grâce à la carte SIM
• le mobile reçoit la commande de sonnerie
• décrochage de l’abonné et établissement de la communication

AGCH(Access Grant Channel)


Dr Djeddou M. 38
Mobile en fonctionnement
Lors de l’émission d’un appel
• l’abonné mobile compose le numéro du correspondant du
réseau téléphonique commuté
• la demande arrive à la BTS de sa cellule
• elle traverse le BSC pour aboutir dans le commutateur du
réseau MSC
• l’appelant est identifié et son droit d’usage vérifié
• l’appel est transmis vers le réseau public
• le BSC demande l’allocation d’un canal pour la future
communication
• décrochage du correspondant et établissement de la
communication

Dr Djeddou M. 39
Localisation - itinérance

• Lors d'un appel entrant, pour contacter un mobile :


– on envoie un message de recherche (paging)
• dans la dernière cellule auquel le mobile s’est
enregistré
• dans tout le réseau (inondation)

Dr Djeddou M. 40
Dr Djeddou M. 41
Dr Djeddou M. 42
Dr Djeddou M. 43
➢ Les extensions du GSM (la 2.5G)

Dr Djeddou M. 44
Les extensions potentielles du GSM (2.5G)

WAP HSCSD GPRS EDGE


Niveau fonctionnel Application Liaison Réseau Radio
Terminaux impactés Oui Oui Oui Oui
Modification Systeme Radio (BTS) Non Oui Oui Oui

Débit max instantané théorique ns 115 kb/s 115 kb/s 384 kb/s
Débit réaliste ns 14.4 kb/s 25 kb/s 50kb/s

❑ WAP: Wireless Application Protocole (HTML simplifié). A été lancé


sur service CSD à 9.6 kb/s mais se développe maintenant sur GPRS
❑ HSCSD: High Speed Circuit Switched Data, allocation de plusieurs
IT de trame GSM pour la transmission de données. Pas offert en tant
que tel, mais comme support pour le GPRS
❑ GPRS: General Packet Radio Service service IP. Apporte l'avantage
du "always on". Le GPRS fonctionne sur HSCSD (débit dépendant du
nombre d'IT, selon les classes
❑ EDGE: Enhanced Data Rates for the GSM Evolution, augmentation
du débit par l'utilisation de modems à 8 états (3 bits/baud).
Dr Djeddou M. 45
Le GPRS

❑ On retiendra que le GPRS est l'extension la plus


importante du GSM puisqu'elle permet l'internet
mobile.
❑ Le débit offert dépend du nombre de "time slots"
alloués en "technique HSCSD" sous-jacente en
fonction de la classe des terminaux

❑ L'un des avantages du GPRS est de conserver le


contexte de connexion, permettant un service
"always on". Une technologie propre au GPRS
(PBCCH facilite le "hand over")
❑ Le GPRS est réalisé en juxtaposant au réseau GSM
un réseau de routeurs dédiés
Dr Djeddou M. 46
Classes de terminaux GPRS

❑ Le parc de terminaux GPRS est divisé


en trois catégories :
➢ La classe A, qui supporte simultanément les
modes Circuit (voix ou données) et GPRS
➢ La classe B, supportant alternativement les
modes Circuit (voix ou données) et GPRS (les
téléphones les plus courants)
➢ La classe C, qui supporte uniquement le mode
GPRS (les cartes GPRS pour PC)
Dr Djeddou M. 47
Composants du GSM (rappel)
HLR
AuC
BSC VLR
BTS
MSC
SIM BTS MSC
BTS BTS PSTN
ME ISDN
BSC MSC
BTS etc.

Mobiles Base Station Network


Stations Subsystem Subsystem

Dr Djeddou M. 48
Composants du GPRS
HLR
AuC HLR
BSC VLR AuC
BTS VLR
MSC
SIM BTS
PCU MSC
SGSN
BTS BTS SGSN PSTN
ME ISDN
IP BSC MSC
BTS etc.
SGSN
PCU

GGSN

PCU : contrôleur da paquets associé à chaque BTS


SGSN : gère les services dans le centre de commutation (MSC) Internet
GGSN : passerelle avec les réseaux IP externes
Dr Djeddou M. 49
Dr Djeddou M. 50
Le réseau UMTS et ses évolutions:
UMTS/HSxPA/3LTE

Dr Djeddou M. 51
Sommaire

• La standardisation
• L’architecture de l’UMTS (Release 99)
• L’interface radio de l’UTRA-FDD (Release 99)
• Évolutions de l’UMTS
– Evolutions de la Release 4, 5 et 6
• Évolution de réseau d’accès
– HSDPA
– HSUPA
• 3GPP Long Term Evolution: 3LTE

Dr Djeddou M. 52
Les origines de L’UMTS

 Des perspectives prometteuses


Les systèmes de téléphonie cellulaire connaissent depuis quelques
années un développement sans précèdent dans le monde
Les évolutions de la norme GSM vers les services de données type
paquet ouvre le champ à des applications nouvelles
 Des systèmes incompatibles
Des différences importantes sur le segment radio (pas d'itinerance
universelle)

GSM IS-95 IS-136 PDC


Modulation GMSK BPSK/OQPSK DQPSK OQPSK
Méthodes d’acces TDMA/FDMA CDMA TDMA TDMA
Bande de fréquence (MHz) 900/1800/1900 800/1900 800/1900 800/1400

Espacement porteuses 200khz 1250khz 30khz 25khz


Utilisation Mondiale Continent americain, Asie Amerique du nord Japon

 Vers une norme commune


Forte volonte de la part des operateurs de definir une norme commune

Dr Djeddou M. 53
Dr Djeddou M. 54
La famille IMT2000
DECT TDMA GSM cdmaOne
IS136 IS95 2G

Multi-carrier Single carrier DS-CDMA TDD-Mode Multi-carrier


TDMA TDMA CDMA CDMA IMT2000

DECT UWC136 UTRA-FDD UTRA-TDD cdma2000


WCDMA 1x 3x

Famille Famille
TDMA CDMA

Dr Djeddou M. 55
La normalisation

DECT ITU
ITU
IMT2000
IMT2000

CDMA 2000
3GPP
3GPP 3GPP2
3GPP2 UWCC
UWCC

ETSI
ETSI T1
T1 TTC
TTC TTA
TTA CWTS
CWTS ARIB
ARI B TIA
TIA

Europe Etats-Unis Japon Coree Chine Japon

Dr Djeddou M. 56
La structure du
TSG (Technical Specification Groups)

a pour responsabilité » la TSG


TSG 3GPP
définition des protocoles et
l'architecture du réseau
d’accès de l'UMTS

GSM
GSM EDGE
EDGE
Radio Access
Radio Access Radio Access
Radio Access
Network
Network Network
Network

Est en charge des a pour objectif de definir la


protocoles du
Core
Core Terminals
Terminals structure de la carte USIM,
contrôle d'appel et et les fonctions et les tests
de services
Network
Network de conformance des
supplementaires, terminaux UMTS
ainsi que
l'interconnexion avec
les reseaux exterieurs Services
Services &
& a pour objectif de specifier les
System
System services usager et l'architecture
Aspects
Aspects generale du reseau UMTS

Dr Djeddou M. 57
Les objectifs de l’UMTS

Débits supportés
Support Multimédia 144 kbit/s en environnement rural exterieur
384 kbit/s en environnement urbain exterieur
Reseau UMTS
2 Mbit/s indoor (mobilite reduite)
Serveur
Passerelle Passerelle
RTCP RTCP Internet
Reseau Internet
Transfert de
messages

Visiophonie Navigation
Serveur
Deux modes: FDD & TDD
Internet
FDD
Interface Radio
TDD

Les classes de services


La classe A (conversational)
pour les applications à
La classe B (streaming) contrainte temps reel Micro-Cellule
Macro-Cellule
La classe C (interactive)
pour les applications de donnees
La classe D (background)
sensibles aux erreurs de transmission

Dr Djeddou M. 58
Les fréquences attribuées à la 3e génération

1885 2025 2110 2200


IMT-2000

1900 1920 1980 2010 2025 2110 2170 2200MHz

UMTS TDD FDD-UL satellite TDD FDD-DL satellite

160MHz supplementaires, repartis en 3 bandes:


806-960 MHz, 1710-1885 MHz, 2500-2690 MHz

Dr Djeddou M. 59
Les concepts de base
le découpage en strates

Le decoupage en strates (niveaux) permet de separer des niveaux de services


independants dans le reseau UMTS

Le reseaux UMTS est constitue de deux niveaux:


AS: Access Stratum
NAS: Non Acces Stratum Non access Stratum

Access Stratum:
Regroupe toutes les fonctions liées au réseau d’accès

Protocoles Iu
Protocoles Iu
Protocoles

Protocoles
Les fonctions de gestion des ressources radio

radio

radio
L'UTRAN entièrement inclus dans l'AS
L'AS comprend une partie de l'equipement mobile, Ainsi
une partie du reseau cœur (l'interface Iu)
mobile UTRAN CN

Radio (Uu) Iu

Non Access Stratum


NAS regroupe toutes les autres fonctions du reseau UMTS comme:
Les fonctions d'etablissement d'appel: CC (call control) pour les appels circuit, et SM (session mangement)
pour les appels paquet.
Les fonctions de gestion de la mobilite en mode veille

Dr Djeddou M. 60
L’architecture de l’UMTS (Release 99)

⚫ Node B
Uu
⚫ Fonction principale convertie le flux data entre les
Node-B

VLR MSC
interfaces Uu et Iub TRAU
F
D E
IuB IuB Iu-CS E
⚫ Autres tâches: RNC Gs
EIR
GMSC
Node-B C
PSTN
⚫ MesuresNode-B I uR Gf G

HLR
⚫ Controle de puissance en boucle
r
fermée
Gc
IuB
Iu-PS Gn Gi(IP)
IuB

RNC GGSN
SGSN PDN IP
Node-B

Réseau d’acces: UTRAN Réseau cœur: CN

Dr Djeddou M. 61
Le réseau d’acces UTRAN

Reseau coeur

CS demain PS demain

Iu
RNC RNC
NodeB
Iur
Reseau d’accès

Iub

Uu

Node-B
Node-B Node-B Node-B

Dr Djeddou M. 62
RNC (Radio Network Controler)

Serving RNC Drift/controling RNC


• Il est en charge de l'etablissement
de la connexion RRC Iur

• Il affecte les ressources radio RNC


RNC

Il gère la le contrôle de la
puissance lent
• Il gère la configuration ou Connexion RRC NodeB

• reconfiguration de l'interface
radio et la mobilite du mobile
Il comprend des fonctions de
combinaison et decoupage pour la
macrodiversite

Radio Resource Control (RRC) protocol

Dr Djeddou M. 63
Dr Djeddou M. 64
Notion de support d’acces radio (RAB, Radio
access Bearer)

Support d’acces radio (RAB, Radio Access Bearer)

Support radio (radio bearer) Support radio de transport Iu (Iu transport bearer)

CV ATM permanent

Connexion AAL2
etablie à la demande

VLR
Réseau de transport
Node-B RNC
MSC

Support à 128 kbit/s Support à 128 kbit/s


Support à 12,2 kbit/s Support à 12,2 kbit/s

VLR
Réseau de transport
Node-B RNC
MSC

Dr Djeddou M. 65
L’interface radio de l’UTRA-FDD

Dr Djeddou M. 66
L’architecture radio
L3
control

RRC

PDCP L2/PDCP
control

control
PDCP
BMC L2/BMC

RLC RLC
RLC RLC L2/RLC
RLC RLC
RLC RLC

Canaux logiques

MAC L2/MAC
Canaux de transport
PHY L3

Dr Djeddou M. 67
Plan de contrôle et plan usager

Plan de contrôle Plan usager


IP Voix SMS…
CM MM SM GMM

Reseau coeur

Iu

UTRAN
Uu

Terminal

Signalisation Donnees usager

Dr Djeddou M. 68
Les canaux

Plan de contrôle Plan usager

BCCH PCCH DCCH CCCH CTCH DTCH Canaux


Logiques

BCH PCH RACH FACH DSCH DCH Canaux de


Transport

P-CCPCH S-CCPCH PRACH PDSCH DPDCH Canaux de


Physiques

Dr Djeddou M. 69
Dr Djeddou M. 70
Dr Djeddou M. 71
Dr Djeddou M. 72
Exemple la phonie

Qualite
subjectif
de la Voix numerisee loi A/µ:64/s
phonie
Transcodeur
(codage source)
4 à 12 kbit/s

Niveau 1
(codage canal)

Trans mission sur l’interface radio

Plage du mode 1 Plage du mode 2 C/I


La trame de phonie

Part du codage du canal

AMR (Adaptative
Multi-Rate):

Lorsque les conditions de transmission sont bons, la part du codage canal


peut etre reduite au benefice du codage source: privilegier la qualite de
phonie

Lorsque les conditions se degradent, il est alors necessaire de mieux


proteger les donnees transmises.
Dr Djeddou M. 73
Exemple de la phonie DCCH

Transport block TB 1 TB
TB2 2 TB 3 TB 4
1

Ajout du CRC TB81


1 CRC 103 60 1481
TB CRC

Ajout des bits de


TB 1 93 8 103 8 60 8 TB 1164 8
traînee

Codage canal 303 333 136 516

Adaptation de 294 324 128 548


debit

1er Entrelacement 294 324 128 548

1a 1b 2a 2b 3a 3b 4a 4b 4c 4d
segmentation 147 147 162 162 64 64 137 137 137 137

Multiplexage
147 162 64 137 147 162 64 137
des canaux de
transport

2e entrelacement Trame i Trame i+1

10ms
10ms

Dr Djeddou M. Dedicated Control Channel (DCCH)74


Dr Djeddou M. 75
WCDMA

Dr Djeddou M. 76
Parametres de WCDMA

Parametres 3GPP WCDMA


Carier spacing 5MHz. (nominal)
Chip rate 3.84 Mchip/s
Roll off factor for chip shaping 0.22
Frame length 10ms
Number of slots/ frame 15
modulation QPSK
Channel Coding Conv, Turbo
Coherent Detection Pilot Symbols/ channel
Multirate Variable spreading and multicode
Spreading factors 4-256 (uplink), 4-512 (Dwnlink)
Power control Open and fast colsed loop (1.5 Khz)
Handover Soft Handover, interfrequency Handover

Dr Djeddou M. 77
Les codes d’étalement

1. Codes de canal (channalization code)


– separer les differentes applications issues
d'une même source
 Uplink : le canal de donnees et de Channalization Code Scrambling Code
contrôle pour un utilisateur
 Downlink: les connections de données
differents utilisateurs dans une cellule
Débit Chip
2. Codes de brouillage (Scrambling Codes) Débit Chip

 Uplink: Separation des terminaux


 Downlink: Separation des secteurs

Dr Djeddou M. 78
Code de canal
(OVSF: Orhogonal Variable Spreading
Factor)

Cch,4,0 =(1,1,1,1) C 2,1 C1,1 C1,1  1 1


C   1
Cch,2,0 = (1,1)  2,2  C1,1C1,1   1

Cch,4,1 = (1,1,-1,-1)
 C 2 n 1, 1  C 2 n ,1
C 2n , 1 
 C  C C 2n , 1 
Cch,1,0 = (1) 2
n 1, 2  2n

 C 2 n 1,3   C 2 n ,2
,1
C 
2n,2
Cch,4,2 = (1,-1,1,-1)  C   C 
 C 2 n ,2 

n 1, 4 n,


2 2 2

Cch,2,1 = (1,-1) :  : : 
   
Cch,4,3 = (1,-1,-1,1) C 2 n 1,2 n 1 1  C 2 n ,2 n C 
2 2
n, n

 C 2 n 1,2 n 1  C 2 n ,2 n C 2 n ,2 n 
  
SF = 1 SF = 2 SF = 4

Tbit Nchip débit chip


SF Débit chip est fixé à 2.84 Mcps
Tchip Nbit débit bit

Dr Djeddou M. 79
Code de brouillage
(Scrambling code)

Configuration of uplink long scrambling code generator Uplink short scrambling code generator
2
MS shift register 1 LSB
B (41bit)
Shift suspend after every
40 .... .... 3 0 256-th chip cycle 7 6 5 4 3 2 1 0

mod 2 ct(n)

+ + + 2

zv(n) Sv(n)
7 6 5 4 3 2 1 0 + Mapper
shift register 2 (41bit) + mod n addition
mod 4
mod 2 bs(n)

multiplication + + +

40 .... 20 .... 0 7 6 5 4 3 2 1 0
ar(n)
+3 +3
+2

+3
ExO mod 4
R + + + +

MSB shift register 1 (18 bit) LSB

17 .... 7 .... 0

Configuration of downlink scrambling code generator


shift register 2 (18 bit)

17 .... 10 7 .... 5 0

ExOR

Dr Djeddou M. 80
Voie montante (Uplink)
Structure de la trame

I: data channel donnees DPDCH SF=4�256

Q: sync & control Symboles pilotes TFCI FBI TPC DPCCH SF=256� tjrs 1Obits
Slot=O.667ms
256O chips

Slot 1 Slot 2 Slot 3 …. Slot i … Slot 1 Slot 14 Slot 15


Trame 10 ms

Slot Channel Bit Rate Channel Symbol Rate SF Ndata


Bits/ Frame Bits/ Slot
Format #i (kbps) (ksps)

0 15 15 256 150 10 10

1 30 30 128 300 20 20

2 60 60 64 600 40 40

3 120 120 32 1200 80 80

4 240 240 16 2400 160 160


5 480 480 8 4800 320 320
6 960 960 4 9600 640 640

Dr Djeddou M. 81
Voie montante (Uplink)
Etalement et modulation
Channelization codes (OVSF) DPDCH gains

Cch,d 1
DPDCH 1
(BPSK)

Cch,d 3 3
DPDCH 3
(BPSK) cos(wt)
.

Cch,d N-1 N-1 Real


DPDCH
p(t)
(BPSK)
N-1 C I+jQ scramb

-sin(wt)
Cch,d 2 2
DPDCH
2 Ima g
(BPSK)
p(t)
Cch,d 4 4
DPDCH
4
(BPSK)
.
*j
Cch,d N N
DPDCH
(BPSK)N
Cch, c c
DPCCH
(BPSK)

Spreading/modulation for uplink DPDCH/DPCCH for user services less than or equal
to 1024kbps in the 5MHz band

Dr Djeddou M. 82
Voie descendante (DOWNLINK)
structure de la trame

donnees TPC TFCI donnees Symboles pilotes SF=4�512


Slot=O.667ms
256O chips

Slot 1 Slot 2 Slot 3 …. Slot i … Slot 1 Slot 14 Slot 15


Trame 10 ms

Channel Bit Rate (kbps) Channel Symbol Rate (ksps) SF Bits/Frame Bits/ Slot
DPDCH DPCCH TOT
16 8 512 64 96 160 10

16 8 512 32 128 160 10

32 16 256 160 160 320 20

32 16 256 128 192 320 20

64 32 128 480 160 640 40

64 32 128 448 192 640 40

128 64 64 960 320 1280 80

256 128 32 2240 320 2560 160

512 256 16 4608 512 5120 320

1024 512 8 9728 512 10240 640

2048 1024 4 19968 512 20480 1280

Dr Djeddou M. 83
power control command (TPC) TFCI Transport Format Combination Indicator
Voie descendante (DOWNLINK)
Etalement et modulation

DPDCH1 /DPCCH Cch ,1


S/P
. I
. cos( t)

. Real
Cscramb p(t)

DPDCH2 S/P Cch ,2 I+jQ


sin( t)
.
. p(t)
Imag
.
. Q
. *j
DPDCHN
.
S/P Cch ,N
.

Spreading/modulation for downlink DPCH

Dr Djeddou M. 84
Codes dans WCDMA

Channelization codes
Channelization separate data/control
codes separate channels
different connection

Scrambling codes
separate
cells/sectors
Channelization
codes separate
different mobiles

Downlink Uplink

Dr Djeddou M. 85
Le canal radio-mobile

CDMA asynchrone( Up-link)


Multi-Utilisateurs
Effets de canal Node-B
Fading
Multi-trajet
interferences entre symboles
Interferences d'acces multiple

N-1

h(t) = ∑Ai e+ jΦi - τi )+ n(t)


δ(t
i=0

Dr Djeddou M. 86
Le canal radio mobile à 2 GHz

Canaux de L’ETSI
Indoor (intra-batiment)
Pedestrian(pieton)
Vehicular (a grande vitesse)

Indoor A Pedestrian B Vehicular B

310ns 3700ns 2000ns


1.2 Tc 14 Tc 4.8 Ts

Dr Djeddou M. 87
Le récepteur Rake

Dr Djeddou M. 88
Le handover en UMTS
• Les reseaux CDMA utilisent le soft handover: Iu
la transmission n'est pas interrompue lors du changement de
cellule de l'usager.
• La technique de soft handover permet au mobile d'être SRNC
connecte simultanement a plusieurs stations de base.
• L'ensemble des liens radio utilises simultanement entre le
Iur
reseau et le mobile est appele active set

DRNC

L’algorithme utilisé par le SRNC pour la gestion de l’active set:

NodeB 1 NodeB 2 Iub


Ec/N0 Ajout dans
Cellule l’active set Cs Cs
voisine n Lien 1 Cs2 Lien 2
Cs1
S1
Tadd
Tsup
S2

Retrait de
l’active set

Dr Djeddou M. 89
Contrôle de la puissance de transmission est essentiel

Near – far problem

despreading
MS
MS Node B

Power control
despreading

MS MS Node B

More
Transmit Minimize Increase
the Tx power secure the system capacity
Power Control detection
Dr Djeddou M. 90
Dr Djeddou M. 91
Évolutions de l’UMTS

Dr Djeddou M. 92
3GPP Specifications Releases

Rel’99
Rel’99 Rel’4
Rel’4 Rel’5
Rel’5 Rel’6
Rel’6 Rel’7
Rel’7 Rel’8
Rel’8

3GPP
NGN
NGN HSPA+
HSPA+ Release
FDD
FDD HSDPA
HSDPA
UMTS HSUPA
HSUPA i.e. MIMO,
i.e.
UMTS FDD
FDD repeate
repeaters CPC, DL LTE
LTE
rs MBMS
MBMS MIMO,
1.28Mcps IMS
MS
I 64-QAM,
1.28Mc
TDD ULCPC, DL
16-QAM
64-QAM,
ps UL 16-
TDD QAM

Dr Djeddou M. 93
Dr Djeddou M. 94
Dr Djeddou M. 95
Evolutions de la Release 6
(MBMS:Multimedia Broadcast/Multicast Service )

Uu MGW MGW

IuB Mc Mc PSTN
Node-B
Nc
Iu(RANAP) Application
IuB S-CSCF
RNC GMSC Serveur I-CSCF Servers
MSC Serveur
Node-B F
UTRAN Gs
EIR HSS IMS

Gf Gr Gc P-CSCF
GGSN 3G
A bis Gb Gn Gi(IP)

BTS
A bis SGSN
BSC PDN IP
3G/2G
BTS

GERAN BM-SC(AS)
MBMS

Dr Djeddou M. 96
Evolutions de la Release 6
MBMS:Multimedia Broadcast/Multicast Service

GGSN GGSN GGSN

BM-SC(AS) BM-SC(AS) BM-SC(AS)

SGSN SGSN SGSN

RNC RNC RNC

NodeB NodeB NodeB NodeB NodeB NodeB

broadcast/point-à-multi-point Multi-cast/point-à-point Multi-cast/point-à-point

Avec écoute des cellules Avec écoute des cellules


voisines voisines

Dr Djeddou M. 97
Évolution de réseau d’acces

Dr Djeddou M. 98
Évolution de l’interface radio

• Release 4: TD-SCDMA
• Release 5: HSDPA (valable a la fois pour le FDD et le TDD)
• Release 6: HSUPA (pour le mode FDD)
• Release 7: HSPA+
• Release 8: 3LTE

Dr Djeddou M. 99
Dr Djeddou M. 100
HSDPA

High Speed Downlink Packet Access

Dr Djeddou M. 101
Interface radio de HSDPA

Concepts de HSDPA

Modulation Types Transmission and


- QPSK Re transmission Scheduling
- 16-QAM in NodeB

Higher Trough put Rates Hybrid ARQ


in Dwnlink

Adaptive Modulation and


Coding

Dr Djeddou M. 102
Canaux introduits pour le support du HSDPA

HS-PDSCH for data trafic RNC

HS-SCCH signaling part associated


to HS-PDSCH

HS-DPCCH Feedback information

DCH DCH HS-DSCH


Les canaux HSDPA
UL/DL user signaling UL user trafic DL user trafic

NodeB

Configuration des canaux de


transport
Node-B

Associated DPCH for data, speech + SRB trafic

Dr Djeddou M. 103
Structure de la sous-trame HS-PDSCH

Intervalle de temps W-CDMA=1TS=2ms �256O chips

TS 1 TS 2 TS 3

Sous-trame=1TTI=3TS=2ms � 768O chips

TS 1 TS 2 TS 3 TS 4 TS 5 TS 6 TS 7 TS 8 TS 9 TS 10 TS 11 TS 12 TS 13 TS 14 TS 15

Trame radio WCDMA=5TTI=15TS=1O ms � 38 4OO chips

Dr Djeddou M. 104
Fonctions déplacées

RNC
RELEASE 99 Node-B
Scheduling
RLC ARQ
Resource Allocation

RELEASE 5 (HSDPA)
RLC ARQ
Resource Allocation

RELEASE 5 (HSDPA)
Scheduling
Link Adaptation
HARQ
Resource Allocation

. En HSDPA, l'ordonnancement des paquets est place dans le Node B afin d'assurer une
rapidite de gestion des ressources radio

Dr Djeddou M. 105
Dr Djeddou M. 106
Adaptation de lien
(AMC: Adaptive Modulation and Coding)
Taux de codage Nombre de bits par Débit par code Débit pour Débit pour 10 codes Débit pour
Modulation (kbit/s) 5 codes (Mbit/s) (Mbit/s)
code 15 codes (Mbit/s)

QPSK 1/4 24O 12O O,6 1,2 1,8

QPSK 1/3 32O 16O O,8 1,6 2,4

QPSK 1/2 48O 24O 1,2 2,4 3,6

16-QAM 1/3 64O 32O 1,6 3,6 4,8

16-QAM 1/2 96O 48O 2,4 4,8 7,2

16-QAM 3/4 1 44O 72O 3,6 7,2 1O,8

16-QAM 1 1 92O 96O 4,8 9,6 14,4

Node-B

Dr Djeddou M. 107
Adaptation de lien
(AMC: Adaptive Modulation and Coding)

Dr Djeddou M. 108
Technique de retransmission
(HARQ: Hybrid Automatic Repeat Query)

• Algorithme qui combine ARQ et FEC( Forward Error Correction)


• Le décodage FEC est base sur tous les paquets erronés
• le protocole Stop-and-Wait (SAW)
• deux algorithmes de base:
– Chase Combining
• même bloc de donnees est envoye a chaque retransmission
– Incremental Redundancy (IR)
• seulement l' information de redondance est envoyee a chaque
retransmission

Dr Djeddou M. 109
Technique de retransmission
(HARQ: Hybrid Automatic Repeat Query)

Dr Djeddou M. 110
HSUPA

High Speed Uplink Packet Access

Dr Djeddou M. 111
Concepts

HSUPA
Le reprend un certain nombre de concepts développés dans le
cadre
du HSDPA
- un lien radio haut débit, dédie a un utilisateur dans le sens montant ;
- un mécanisme de sélection améliorée de combinaison format de
transport (selection E-TFC) ;
- un établissement rapide du lien radio sur la voie montante ;
- une attribution de ressources absolue (absolute grant) et relative
(relative grant) ;
- un intervalle de temps (ou TTI) de 1O ms ou, plus court, de 2 ms afin
de réduire les délais de transmission ;
- un support possible de la macro diversité (soft handover) ;
deux nouvelles couches protocolaires : MAC-e et MAC-es

Dr Djeddou M. 112
Canaux introduits pour le support du HSUPA
E-DPDCH for data trafic

E-DPCCH signaling part associated


to E-DPDCH

E-HICH Feedback information

Les canaux HSUDPA

Node-B

E-AGCH

E-RGCH

Dr Djeddou M. 113
Structure de la trame E-DPDCH et E-DPCCH

Intervalle de temps W-CDMA=1TS=666µs �256O chips

TS 1 TS 2 TS 3 TS 4 TS 5 TS 6 TS 7 TS 8 TS 9 TS 10 TS 11 TS 12 TS 13 TS 14 TS 15

trame WCDMA=15 TS=1O ms


Sous-trame=3TS=2ms

Dr Djeddou M. 114
Scheduler pour HSUPA
Ordonnanceur
HSUPA
1
REQ
L'ordonnanceur de paquets situe dans
2
GRANT la couche MAC-e du Node B coordonne
les transmissions des differents
3 terminaux mobiles situes dans une
DATA même cellule.

ACK/NAK Node-B

1. UE transmet une demande d’ordonnancement (scheduling request) a l'ordonnanceur de


paquets.
2. le Node B transmet une attribution de ressources SG au terminal mobile afin de lui indiquer la
quantite de ressource qu'il peut utiliser.
3. Cette indication est ensuite utilisee par l'entite de selection E-TFC du terminal mobile pour
selectionner le format de la transmission des donnees

Dr Djeddou M. 115
Adaptation de lien

Nombre de bits par Nombre de bits pour un


Nombre de codes × Modulation, codage et taux de Nombre de bits pour un Debit maximum
intervalle de temps W- TTI de 1O ms (15 TS)
facteur d'etalement codage TTI de 2 ms (3 TS) (kbit/s)
CDMA (ou TS)

1 × SF 256 QPSK, turbocodage, 1/2 10 30 150 15

1 × SF 128 QPSK, turbocodage, 1/2 20 60 300 30

1 × SF 64 QPSK, turbocodage, 1/2 40 120 600 60


1 × SF 32 QPSK, turbocodage, 1/2 80 240 1 200 120
1 × SF 16 QPSK, turbocodage, 1/2 160 480 2 400 240
1 × SF 8 QPSK, turbocodage, 1/2 320 960 4 800 480
1 × SF 4 QPSK, turbocodage, 1/2 640 1 920 9 600 960
2 × SF 4 QPSK, turbocodage, 1/2 2 × 640 2 × 1 920 2 × 9 600 1 920

2 × SF 2 QPSK, turbocodage, 1/2 2 × 1 280 2 × 3 840 2 × 19 200 3,84 · 103

2 × SF 2 + 2 × SF 4 QPSK, turbocodage, 1/2 3 840 11 520 57 600 5,76 · 103

Dr Djeddou M. 116
Hybrid-ARQ/ Macro-diversité
RNC

Node-B Node-B

Dr Djeddou M. 117
3LTE
3GPP Long Term Evolution

Dr Djeddou M. 118
Introduction

Dr Djeddou M. 119
Dr Djeddou M. 120
Dr Djeddou M. 121
Architecture LTE

Application
IMS
Servers
(IP Multimedia
PSTN
Subsystem)

IMS
HSS

Internet

SAE (System Architecture Evolution) or


EPC (Evolved Packet Core)
- MME (Mobility Management Entity)
MME MME - Serving Gateway (S-GW)
S-GW/P- S-GW/P-
GW GW
S1

S1

E-UTRAN
X2 (Evolved Universal Terrestrial
eNB eNB
Radio Access Network)

eNB

Dr Djeddou M. 122
Architecture LTE

• eNB
– All radio interface-related functions
• MME MME MME
– Manages mobility, UE identity, and S-GW/P- S-GW/P-
GW GW
security parameters.
• S-GW

S1

S1
– Node that terminates the interface
towards E-UTRAN.
• P-GW
X2
eNB eNB

– Node that terminates the interface


towards PDN.
eNB

eNB: E-UTRAN NodeB


MME: Mobility Management Entity
S-GW: Serving Gateway
P-GW: PDN (Packet Data Network) Gateway

Dr Djeddou M. 123
Dr Djeddou M. 124
Architecture LTE

GERAN

SGSN HSS
UTRAN

S3 S6a

S1-MME
MME
PCRF
S4 Rx+
S11 S7
S10
“LTE-Uu”
Serving S5 PDN SGi
UE EUTRAN Operator’s IP
SAE SAE
Services
S1-U Gateway Gateway (e.g. IMS, PSS etc.)

Dr Djeddou M. 125
Interface Radio LTE

Parameter Details
Peak downlink speed 1OO (SISO), 172
64QAM (Mbps) (2x2 MIMO), 326
Peak uplink speeds (Mbps) (4x4 MIMO)
5O (QPSK), 57 (16 QAM), 86 (64 QAM)

Modulation types supported QPSK, 16QAM, 64QAM (Uplink and downlink)


Channel coding Convolutional coding and turbo coding

Adaptive modulation and coding DL/UL modulations: QPSK, 16QAM, and 64QAM
Convolutional code and Rel-6 turbo code

Dr Djeddou M. 126
Dr Djeddou M. 127
Dr Djeddou M. 128
Dr Djeddou M. 129
Dr Djeddou M. 130
Structure de la trame LTE-FDD (DL/UL)

Dr Djeddou M. 131
OFDM: Principe

Systemes OFDM subdivisent la BP en plusieurs sous-porteuses


etroites (15Khz).
Chaque sous-porteuse est modulee a l'aide de niveaux
variables de modulation QAM, i.e. QPSK, QAM, 64 QAM. Chaque
symbole OFDM est precede d'un prefixe cyclique (CP),

Long symbol duration


OFDM (i.e. 3GPP LTE)

From 1.4MHz
S/P


Data bits QAM S1, S2, … Sn To 20MHz

Inconvénients:
• Sensibilite aux erreurs de frequence porteuse
• PAPR* eleve

Dr Djeddou M. 132
LTE OFDMA

Usager 4

Usager 3

Usager 2

Usager 1

N-OFDM Symbol
duration

Sub-carrier spacing = ∆ f
Frequence
Bandwidth

En OFDMA, les utilisateurs se voient attribuer un nombre précis de sous-porteuses pour un


time slot prédéterminé, appelees PRBs, (Physical Resource Blocks).

La Répartition des PRBs est gere par une fonction de planification a la station de base.

Dr Djeddou M. 133
LTE OFDMA

One downlink slot,


T slot
PRBs couvrent un time slot et sont
composés de 12 sous-porteuses,
independamment de la bande passante
globale du signal.

Resource block
DL RB
Bandwidth canaux (MHz) 1.4 3 5 10 15 20 N symb N BW resource
elements
Nombre de PRBs 6 15 25 5O 75 1OO

NBW subcarriers
Resource

DL subcarriers
Number of occupied subcarriers element
72 18O 3OO 6OO 9OO 12OO

RB
IDFT(Tx)/DFT(Rx) size
128 256 512 1O24 1536 2O48

N BW

DL
Nsymb OFDM
symbols

Dr Djeddou M. 134
LTE SC-FDMA

OFDM: envoi de donnees en parallele sur plusieurs sous-porteuses


� PAPR eleve.

SC-FDMA: envoi de donnees en serie sur une même porteuse


� bien adapter aux exigences de la LTE en uplink

Zeros

M-1

Sous-porteuses
Serial Parallel
XO, X1,…., XN-1 To M-
N-DFT –to- X'O, X'1,…., X'M-1
IDFT
Parallel Serial

Zeros
0

Dr Djeddou M. 135
High speed / Low latency

• Data-modulation schemes: Adaptive Modulation & Coding (AMC)


• DL: QPSK, 16-QAM, 64-QAM
• UL: BPSK, QPS, 16-QAM
• Turbo & convolution coding R5 on the
• HS-DSCH channel
Frame duration = 1Oms / TTI = 1ms The erroneous block is stored for
• H-ARQ recombination

• Scheduler Combi
ning
Rx
packet
Serving
RNC Node-B UE s

LTE H-ARQ
Combin The RTT is shorter due to eNode-
ing Rx B concentration
packets
UE
eNode-B

Dr Djeddou M. 136
Vue globale

WiMAX 802.16e-2005 WiMAX 802.16m


OFDM All-IP MIMO AAS OFDM All-IP MIMO AAS

CDMA2000 EV-DO Rev.A EV-DO Rev.C (UMB)


IP transport OFDM All-IP MIMO AAS

HSDPA / HSUPA HSPA+ 3G LTE


IP Transport MIMO All-IP OFDM All-IP MIMO AAS

2006 2007 2008 2009 Beyond

Les clefs: OFDM, All-IP, MIMO & AAS

Dr Djeddou M. 137
3.9G (LTE)
⚫ LTE stands for Long Term Evolution
⚫ Next Generation mobile broadband
technology
⚫ Promises data transfer rates of 100 Mbps
⚫ Based on UMTS 3G technology
⚫ Optimized for All-IP traffic

Dr Djeddou M. 138
Advantages of LTE

Dr Djeddou M. 139
Comparison of LTE Speed

Dr Djeddou M. 140
Major LTE Radio Technogies
• Uses Orthogonal Frequency Division
Multiplexing (OFDM) for downlink
• Uses Single Carrier Frequency Division
Multiple Access (SC-FDMA) for uplink
• Uses Multi-input Multi-output(MIMO) for
enhanced throughput
• Reduced power consumption
• Higher RF power amplifier efficiency (less
battery power used by handsets)

Dr Djeddou M. 141
LTE Architecture

Dr Djeddou M. 142
LTE vs UMTS
⚫ Functional changes compared to the current
UMTS architecture

Dr Djeddou M. 143
Dr Djeddou M. 144
Agrégation de porteuses

Dr Djeddou M. 145
Dr Djeddou M. 146
Dr Djeddou M. 147
Dr Djeddou M. 148
ANNEXE

Dr Djeddou M. 149
Evolution of LTE-Advanced
⚫ Asymmetric transmission bandwidth
⚫ Layered OFDMA
⚫ Advanced Multi-cell Transmission/Reception
Techniques
⚫ Enhanced Multi-antenna Transmission
Techniques
⚫ Support of Larger Bandwidth in LTE-
Advanced

Dr Djeddou M. 150
Asymmetric transmission
bandwidth
⚫ Symmetric transmission
⚫ voice transmission : UE to UE
⚫ Asymmetric transmission
⚫ streaming video : the server to the UE (the
downlink)

Dr Djeddou M. 151
Layered OFDMA
⚫ The bandwidth of basic frequency block is,
15–20 MHz
⚫ Layered OFDMA radio access scheme in
LTE-A will have layered transmission
bandwidth, support of layered environments
and control signal formats

Dr Djeddou M. 152
Advanced Multi-cell
Transmission/Reception
Techniques
⚫ In LTE-A, the advanced multi-cell
transmission/reception processes helps in
increasing frequency efficiency and cell edge
user throughput
⚫ Estimation unit
⚫ Calculation unit
⚫ Determination unit
⚫ Feedback unit

Dr Djeddou M. 153
Enhanced Multi-antenna
Transmission Techniques

⚫ In LTE-A, the MIMO scheme has to be further


improved in the area of spectrum efficiency, average
cell through put and cell edge performances
⚫ In LTE-A the antenna configurations of 8x8 in DL and
4x4 in UL are planned

Dr Djeddou M. 154
Enhanced Techniques to
Extend Coverage Area

⚫ Remote Radio Requirements (RREs) using


optical fiber should be used in LTE-A as
effective technique to extend cell coverage

Dr Djeddou M. 155
Support of Larger Bandwidth
in LTE-Advanced
⚫ Peak data rates up to 1Gbps are expected
from bandwidths of 100MHz. OFDM adds
additional sub-carrier to increase bandwidth

Dr Djeddou M. 156
LTE vs. LTE-Advanced

Dr Djeddou M. 157
Conclusion
⚫ LTE-A helps in integrating the existing
networks, new networks, services and
terminals to suit the escalating user demands
⚫ LTE-Advanced will be standardized in the
3GPP specification Release 10 (LTE-A) and
will be designed to meet the 4G requirements
as defined by ITU

Dr Djeddou M. 158
ANNEXE

Dr Djeddou M. 159
LTE Downlink Logical
Channels

Dr Djeddou M. 160
LTE Downlink Logical
Channels

Dr Djeddou M. 161
LTE Downlink Transport
Channel

Dr Djeddou M. 162
LTE Downlink Transport
Channel

Dr Djeddou M. 163
LTE Downlink Physical
Channels

Dr Djeddou M. 164
LTE Downlink Physical
Channels

Dr Djeddou M. 165
LTE Uplink Logical Channels

Dr Djeddou M. 166
LTE Uplink Transport Channel

Dr Djeddou M. 167
LTE Uplink Physical Channels

Dr Djeddou M. 168